Rappelons ici les 3 enjeux majeurs du plan de réussite qui ont guidé nos actions cette année :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rappelons ici les 3 enjeux majeurs du plan de réussite qui ont guidé nos actions cette année :"

Transcription

1 FONCTIONNEMENT DE L ÉCOLE Le bilan présenté ici ne peut faire état de tous les événements qui ont eu lieu pendant l année scolaire Toutefois, nous pouvons affirmer que l implication et le travail assidu des enseignant(e)s ont permis la réalisation de projets significatifs qui ont contribué à enrichir la vie de l école. Au 30 septembre 2005, la clientèle de l école Sainte-Anne était de 157 élèves regroupés dans 7 classes. Cette dernière faisant partie des petites écoles de la Commission scolaire des Hautes- Rivières; la secrétaire, le concierge et la directrice y occupent un poste à 80%. L indice de mères sans diplôme et de père inactifs au niveau économique se situe au 9 e rang décile, ce qui contribue à maintenir un ratio de 20 élèves dans les classes du 1 er cycle. L indice socio-économique de l école a diminué, passant de 23,65% à 17,39% (6 au rang décile). Rappelons ici les 3 enjeux majeurs du plan de réussite qui ont guidé nos actions cette année : 1- La réussite des élèves, la mise en œuvre de la réforme et le renouvellement de la pédagogie; 2- Le climat et le milieu de vie; 3- L information à l égard des parents et de la communauté. Les orientations et les objectifs qui découlent de ces enjeux ont fait l objet d un point d information lors de l Assemblée générale du 22 septembre 2005 à laquelle ont assisté 39% des parents (une augmentation de 11% par rapport à l an dernier). Ils ont également été présentés dans un dépliant remis à tous les élèves dès septembre LA RÉUSSITE DES ÉLÈVES L engagement d une technicienne en enseignement spécialisé 26 heures par semaine a permis l intégration de 2 élèves EHDAA en classe régulière tout en assurant un soutien particulier pour des élèves à risque. Aux 13 périodes/cycle octroyées à notre école pour le service d orthopédagogie nous avons ajouté 6 périodes de plus du 2 novembre 2005 au 30 mai 2006, ce qui nous a permis de faire face aux évaluations et de répondre aux besoins des élèves à risque qui représentent 20% de notre clientèle (une augmentation de 3% par rapport à l an dernier). Nous avons pu observer que malgré l augmentation d heures en orthopédagogie et la mise en place de moyens visant à améliorer la réussite des élèves en lecture, 2 cycles sur 3 ont vu une baisse du taux de réussite des élèves pour cette compétence disciplinaire.

2 Cette année, 10% des élèves ont reçu des services en psychologie pour des problèmes d apprentissage, de comportement, sociaux et/ou personnels (une baisse de 4% par rapport à l an passé). Ce service a été offert 3 jours par mois. Nous avons fait appel à deux intervenants de l organisme Justice alternative de Saint-Jean-sur-Richelieu qui ont mis en place des moyens pour renforcer l esprit de coopération et les habiletés sociales chez des élèves présentant des problèmes de comportement. Cinq élèves nécessitant un suivi en orthophonie ont été référés à un service privé jusqu au retour de l orthophoniste affectée à notre école à la mi-février. Le programme d aide aux devoirs a permis d offrir un soutien particulier après l école pour des élèves ciblés et a été offert à tous les élèves sur une base volontaire le midi. Les enseignant(e)s ont constaté des progrès significatifs chez les élèves qui ont participé à ce programme après les cours. Tous ces services, ainsi que la persévérance de chacun ont permis d atteindre un taux de réussite satisfaisant en français et en mathématiques. Au terme de cette année, à la fin du primaire, 79% des élèves sont inscrits au secondaire régulier (une diminution de 14% par rapport à l an passé). LA RÉFORME ET LE RENOUVELLEMENT DE LA PÉDAGOGIE En , les moyens de pression ont considérablement ralenti la participation des enseignant(e)s à des activités de formation. Toutefois, deux enseignant(e)s de l école Sainte- Anne ont pris part à une cohorte sur les orthographes approchées, ce qui leur a permis d expérimenter une nouvelle méthode pour l apprentissage du français. Une enseignant(e) a assisté à une formation sur la mise en œuvre du plan de lecture du MELS et deux autres aux formations en évaluation de la lecture et des mathématiques. Enfin, une enseignante a participé au projet pour favoriser l enseignement explicite des stratégies en lecture au primaire. La totalité des enseignant(e)s participeront (le 16 juin) à une formation sur les techniques d impact pour intervenir efficacement auprès des élèves. L approche par projet a été une fois de plus très significative cette année, il n est qu à regarder les nombreux projets auxquels les élèves ont été appelés à collaborer : la sécurité (en vélo, aquatique, en planche à roulettes ), les dinosaures, la présentation de pièces de théâtre, l expo-sciences, les tribus amérindiennes, les jeux olympiques, l alimentation, le système solaire, etc. Source de motivation pour les élèves, le projet SPORTHO s est avéré particulièrement important et a été réalisé sur une base annuelle en collaboration avec le spécialiste en éducation physique et les titulaires. Les enseignant(e)s ont constaté une augmentation de l effort et de la persévérance chez les élèves désireux de bénéficier de cette période supplémentaire en éducation physique. Le projet de réduction des déchets qui avait pris naissance l an dernier s est poursuivi sous la forme d une lettre géante signée par tous les élèves de l école et remise au Conseil municipal pour rappeler leur engagement aux partenaires de la

3 communauté. Il faut souligner qu à Sabrevois la cueillette de matières recyclables demeure toujours inexistante. Le personnel enseignant est d avis que l aménagement de l horaire et les 3 demi-journées de libération pour des rencontres de planification ont favorisé tant la réalisation de projets de cycle que la concertation sur l évaluation des compétences disciplinaires. Les enseignant(e)s se sont dits très satisfaits des succès vécus par les élèves à travers les projets réalisés. Source de motivation pour tous les élèves, la semaine thématique, un projet d école axé sur la lecture, a connu un franc succès. La journée de la persévérance a également permis de relancer le thème de cette année pour notre école, soit «L effort et la persévérance», et d exploiter différentes interprétations de la notion de persévérance. L approche orientante a été exploitée à tous les niveaux. Au préscolaire, au 1 er cycle et au 2 ème cycle, des parents sont venus parler de leur métier aux élèves. Au 3 ème cycle, les élèves se sont familiarisés avec des sites internet sur les métiers et ont participé à des activités en lien avec l approche orientante. Les sept titulaires ont pratiqué la différenciation à différents niveaux : planification, organisation de la classe, ateliers, regroupements d élèves, adaptation de matériel, cliniques de récupération. À l école Sainte-Anne, le personnel enseignant s est mobilisé pour motiver les élèves et leur donner à vivre des réussites. Par ailleurs, un questionnement constructif sur l évaluation et les échelles descriptives a donné lieu à l élaboration d un document de référence pour les titulaires. LE CLIMAT ET LE MILIEU DE VIE Dans le but de favoriser le développement d un environnement social pacifique, notre école maintient depuis septembre 2000, la mise en application des objectifs du programme Vers le pacifique. Nous avons donc, pour une sixième année consécutive, procédé à la formation de nouveaux médiateurs et soutenu le comité de coordination formé par les médiateurs en place. Les parents ainsi que les membres du personnel de l école se sont dit très satisfaits de ce système de prévention visant à contrer la violence et l intimidation. Les nombreuses interventions des médiateurs nous ont permis d identifier les types de conflits vécus par les élèves. La violence physique et verbale a diminué de moitié par rapport à l an dernier dans les conflits relevés par les médiateurs pendant les récréations du matin et de l après-midi. Fait remarquable : les 20 médiateurs se sont montrés constants par leurs présences quotidiennes aux récréations extérieures et intérieures. Nombre d interventions faites par les médiateurs entre septembre 2005 et juin 2006 Violence Verbale Violence Physique Violence physique et verbale Autres Total

4 Année Année Violence verbale : 18% Violence verbale : 21% Violence physique : 35% Violence physique : 40% Violence physique et verbale : 33% Violence physique et verbale : 16% Parmi les événements marquants, soulignons le projet des arts plastiques «peace & love» qui a permis de relancer les bases du programme Vers le pacifique dans les classes, ainsi que l organisation d activités de réinvestissement telles que la dictée des médiateurs et le portfolio du pacifique. Au préscolaire, le programme a fait l objet d un enseignement systématique auprès des élèves. De plus, ces derniers ont été sensibilisés au programme CARE visant la prévention des abus physiques et sexuels. Enfin, des ateliers sur l intimidation et l estime de soi ont également été vécus dans toutes les classes. UN MILIEU SAIN ET STIMULANT Outre la participation des élèves du 3 e cycle au sport scolaire de la CSDHR à partir de janvier 2006, un horaire d activités sportives et culturelles a été mis en place le midi grâce à l implication des parents et du personnel de soutien. Ainsi, dans le cadre du programme Écoles en forme et en santé, les élèves du 3 ème cycle ont participé assidûment aux activités sportives le midi, du lundi au jeudi, de janvier à juin. Par ailleurs, une activité de soccer s adressant aux élèves du préscolaire et de la 1 ère année a été prise en charge par un parent bénévole. Le jeudi midi, les élèves du 3 ème cycle ont pu s initier au tricotin grâce au talent de notre secrétaire d école. L activité menant à la conception et à la tenue d un concours de Variétés a été supervisée par notre technicienne en éducation spécialisé de janvier à mai Une trentaine d élèves de tous les niveaux ont contribué à la réussite de ce spectacle auquel sont venues assister plus d une centaine de personnes. Le spécialiste de musique a mis les bouchées doubles dès janvier pour reprendre le travail avec Les petits chanteurs des Hautes-Rivières. Fait marquant, en plus d avoir participé au concert de musique en collaboration avec l école Hamel, ces derniers prendront part pour une deuxième année consécutive au gala des jeunes du Mondial Choral Loto Québec, un événement fortement médiatisé dirigé par Grégory Charles. La participation des élèves à l activité chorale s est élevée à 41%. De son côté le spécialiste en anglais a repris ses activités auprès des élèves inscrits à l activité «Saut à la corde». Ainsi, 7 élèves de notre école ont pris part au Championnat canadien de saut à la corde qui a eu lieu au Cepsum de l université de Montréal. S ajoutent à ces activités celles qui ont été prises en charge par des bénévoles du Club Optimiste de Sabrevois (Opti-génies et le 3 étoiles). Malgré les moyens de pression, nous sommes à même de constater qu au terme de cette année, nombreuses et variées ont été les activités vécues à l école Sainte-Anne. Par ailleurs, la participation des élèves s est avérée tout à fait satisfaisante.

5 À ces initiatives se sont ajoutées 9 activités-récompenses liées au code de vie et organisées par les enseignant(e)s. Tous ces événements de même que les sorties (classe-neige, musée, Imax, équitation ) ont permis d offrir un milieu de vie agréable aux enfants. De plus, le tableau des étoiles remises à chaque mois pour encourager un bon comportement et la remise de méritas dans chaque classe pour souligner l effort, l amélioration et l excellence à chaque fin d étape ont conduit à l atteinte du but visé qui était de soutenir l effort et la persévérance chez nos élèves. L INFORMATION À L ÉGARD DES PARENTS ET DE LA COMMUNAUTÉ Les moyens de communication mis en place par l école pour informer les parents sur le vécu des élèves se sont trouvés ralentis de septembre à décembre Toutefois l agenda personnalisé aux couleurs de notre école a permis de maintenir le lien entre l école et la maison. Dès janvier, les lettres aux parents, l affichage dans les commerces (bureau de poste, dépanneur, boucherie, etc.) Le Canada-Français et Le Lien (dont les médiateurs ont fait la première page) ont permis de rendre compte des principaux événements ayant lieu dans notre école. Les parents ont d ailleurs répondu en grand nombre aux invitations pour assister à des spectacles ou à des événements particuliers (projets, expositions, etc.). Nous avons pu constater leur générosité et leur intérêt pour la vie scolaire lorsque nous avons fait un appel de bénévoles pour nous aider dans différents dossiers (bibliothèque, levée de fonds, etc.). En mars 2006, notre école s est associée à l organisme Famille à Cœur pour soutenir les élèves en les invitant à participer au Courrier Plume. Un organisme qui travaille dans l ombre, Justice Alternative de St-Jean-sur-Richelieu, nous a apporté une aide considérable en faisant la promotion du programme Vers le pacifique et en intensifiant sa présence auprès des médiateurs. De son côté les membres du Club Optimiste de Sabrevois, fidèles à la tradition, ont pris une part active à la vie scolaire en investissant temps et énergie dans les projets d Aide aux devoirs et d Écoles en forme et en santé. Nous sommes heureux de constater l implication de toutes ces personnes dans notre milieu et souhaitons que cette collaboration se poursuive l an prochain. Lucie Désaulniers, directrice L effort et la persévérance

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

2012-2013 RAPPORT-ANNUEL. Table des matières

2012-2013 RAPPORT-ANNUEL. Table des matières RAPPORT-ANNUEL 2012-2013 É C O L E C H A R L E S - R O D R I G U E Le conseil d'établissement de l'école Charles-Rodrigue et l'équipe-école sont fiers de vous présenter le bilan de l'année scolaire 2012-2013,

Plus en détail

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 AUTO-ANALYSE DE L ÉCOLE L ARC-EN-CIEL DE ST-NARCISSE

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE École Langevin CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE LANGEVIN ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014 ANNÉE SCOLAIRE 2010-2011

Plus en détail

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012 Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire 30 juin 2012 École Centrale Commission scolaire de l Énergie «Une éducation qui t ouvre le monde»

Plus en détail

ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU 24 MARS 2009

ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU 24 MARS 2009 ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU 24 MARS 2009 PRÉAMBULE La réussite de tous les élèves est sans contredit le but ultime de tous les intervenants œuvrant au sein d un établissement scolaire. Le

Plus en détail

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Août 2013 LE SERVICE DE TRANSITION 2013-2014 MANDAT : Le mandat du Service de transition est d aider l élève à réussir sur les plans

Plus en détail

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION Voici la liste des documents que tu dois fournir pour ton inscription dans un centre d éducation des adultes de la Commission

Plus en détail

École Du Versant. École Du Versant, projet d encadrement 2015-2016

École Du Versant. École Du Versant, projet d encadrement 2015-2016 École Du Versant 1 Véronique Godin, TES et Marie-Josée Côté, direction PROJET D ENCADREMENT «Le passeport de mon comportement» L encadrement est un ensemble de normes constituant une référence, et surtout

Plus en détail

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE -

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - - SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - 1. OBJECTIFS 1.1 Préciser les orientations de la Commission scolaire quant à la mise en place, à l organisation et au fonctionnement des services de garde en milieu

Plus en détail

INFO-PARENTS DATES À RETENIR JANVIER 2016. Janvier 2016. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. Congé. 4 Congé. 5 Journée pédagogique

INFO-PARENTS DATES À RETENIR JANVIER 2016. Janvier 2016. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. Congé. 4 Congé. 5 Journée pédagogique INFO-PARENTS Janvier 2016 DATES À RETENIR JANVIER 2016 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Congé 1 Congé 4 Congé 5 Journée pédagogique 6 7 8 Activité de confinement à l école 11 12 13 14 15 18 19 Conseil

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

Favoriser l'autonomie des élèves de lycée à la maison grâce à l'ent

Favoriser l'autonomie des élèves de lycée à la maison grâce à l'ent Favoriser l'autonomie des élèves de lycée à la maison grâce à l'ent 1. Le scénario : L espace numérique de travail (E.N.T.) dans les établissements publics locaux d enseignements est utilisé comme une

Plus en détail

Convention de gestion et de réussite éducative entre la Commission scolaire De La Jonquière et

Convention de gestion et de réussite éducative entre la Commission scolaire De La Jonquière et Convention de gestion et de réussite éducative entre la Commission scolaire De La Jonquière et l école Sacré-Coeur 2012-2013 PRÉAMBULE La convention de partenariat et la convention de gestion et de réussite

Plus en détail

Mark Miller, conseiller pédagogiqueet responsable del anglais langue seconde pour la Commission scolaire de Portneuf.

Mark Miller, conseiller pédagogiqueet responsable del anglais langue seconde pour la Commission scolaire de Portneuf. Mark Miller, conseiller pédagogiqueet responsable del anglais langue seconde pour la Commission scolaire de Portneuf. Formationet accompagnement des enseignants en lien avec la matière, les programmes

Plus en détail

École des Moussaillons, du Boisé

École des Moussaillons, du Boisé Rapport annuel 2010-2011 École des Moussaillons, du Boisé École des Moussaillons, du Boisé Cette année, le rapport annuel présente le plan de réussite et la convention de gestion et de réussite éducative.

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015)

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) École de réadaptation Programme de physiothérapie DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) Préparé par Direction

Plus en détail

Programme d activités

Programme d activités Programme d activités Table des matières Les principes de bases de notre programme d activités 3 Les objectifs du service de garde en milieu scolaire 3 Un programme en harmonie 4 Le service de garde un

Plus en détail

Commission extra-municipale 31 janvier 2014

Commission extra-municipale 31 janvier 2014 Commission extra-municipale 31 janvier 2014 Les principes généraux des TAP* (s appliquent en maternelle et en élémentaire) à Gratuité des TAP* et de l étude municipale à Pas de TAP* dans les salles de

Plus en détail

MOT DE LA DIRECTION SPÉCIAL

MOT DE LA DIRECTION SPÉCIAL École Anne-Hébert 555, chemin Sainte-Foy INFO-PARENTS SPÉCIAL Québec (Québec) G2S 2J9 MOT DE LA DIRECTION Ce sera bientôt le temps d inscrire votre enfant pour la prochaine année scolaire. Cette opération

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée. 2015-2016 Centre de formation générale des adultes

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée. 2015-2016 Centre de formation générale des adultes PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2015-2016 Centre de formation générale des adultes 1 L école et son milieu Tous les services d enseignement offerts à plus de 2000 adultes; Clientèle répartie

Plus en détail

Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 2015/2016

Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 2015/2016 Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 05/06 Version modifiée 5 juin et le août 05 * Le présent document inclus les résultats obtenus aux épreuves de juin 05 et constitue, par

Plus en détail

SUIVI DES MESURES VISANT À SOUTENIR

SUIVI DES MESURES VISANT À SOUTENIR SUIVI DES MESURES VISANT À SOUTENIR LES MÉNAGES À FAIBLE REVENU Page 1 de 8 TABLE DES MATIÈRES 1. CONTEXTE... 5 2. COLLABORATION AVEC LES ASSOCIATIONS DE CONSOMMATEURS... 5 3. ENTENTES DE PAIEMENT...

Plus en détail

Règles de fonctionnement AMENDÉES 2014-2015

Règles de fonctionnement AMENDÉES 2014-2015 COMMISSION SCOLAIRE DE LAVAL ÉCOLE MARCEL- VAILLANCOURT 150, avenue Legrand Laval, Québec H7N 3T3 Téléphone : 450.662.7000 poste 5990 Télécopieur : 450.662.5837 www.cslaval.qc.ca/ marcelvaillancourt/ Règles

Plus en détail

Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca

Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca Répertoire 2013-2014 Version modifiée 18 février 2014 Table des matières MOT DE BIENVENUE... 3 RENSEIGNEMENTS SUR LA FORMATION À DISTANCE... 4 PRÉCISIONS

Plus en détail

Notre-Dame-de-l Assomption

Notre-Dame-de-l Assomption Notre-Dame-de-l Assomption 1 PROJET D ENCADREMENT «La couleur de mon comportement» Notre-Dame-de-l Assomption 2014-2015 L encadrement est un ensemble de normes constituant une référence, et surtout une

Plus en détail

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038 Procédure administrative : Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves Numéro : PA 7.038 Catégorie : Administration des écoles Pages : 6 Approuvée : le 3 mars 2008 Modifiée

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT À DOMICILE

L ENSEIGNEMENT À DOMICILE MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS L ENSEIGNEMENT À DOMICILE Code : Politique 3.4 Date d entrée en vigueur : Le 23 novembre 1998 Nombre de pages : 10 Origine : Services éducatifs

Plus en détail

AGIR CONTRE LA VIOLENCE POLITIQUE

AGIR CONTRE LA VIOLENCE POLITIQUE AGIR CONTRE LA VIOLENCE POLITIQUE Novembre 2012 Politique Les objectifs de la politique Faire connaître la position de l école concernant la violence et l intimidation au personnel, aux élèves, aux parents

Plus en détail

École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry. En vue du. premier cycle du secondaire. 1 re et 2 e années. Guide d information.

École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry. En vue du. premier cycle du secondaire. 1 re et 2 e années. Guide d information. École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry En vue du premier cycle du secondaire 1 re et 2 e années Guide d information Année scolaire 2015-2016 SECTION A MESSAGE AUX ÉLÈVES ET À LEURS PARENTS.2 SECTION

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE FORMATIONS GESTION DES CONFLITS MEDIATION ET CITOYENNETE CONNAITRE LE DROIT MEDIATION SCOLAIRE www.amely.org AMELY : accès au droit - médiation Un accord est possible QUI SOMMES NOUS? AMELY est

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

PSYCHOÉDUCATION Personnes rejoignables 64 Hommes Femmes Nombre de répondants 30 46,9 % 3 ( 10 %) 27 ( 90 %)

PSYCHOÉDUCATION Personnes rejoignables 64 Hommes Femmes Nombre de répondants 30 46,9 % 3 ( 10 %) 27 ( 90 %) Ensemble du 1 er cycle - Emplois PSYCHOÉDUCATION Personnes rejoignables 64 Hommes Femmes Nombre de répondants 30 46,9 % 3 ( 10 %) 27 ( 90 %) Note : les pourcentages ne sont pas affichés pour les questions

Plus en détail

Rencontre de travail sur les normes et modalités

Rencontre de travail sur les normes et modalités Rencontre de travail sur les normes et modalités Modification des normes et modalités des écoles en fonction des nouvelles orientations en évaluation 2012 VERSION DU SECRÉTAIRE Intention de la rencontre

Plus en détail

Évaluation des activités de surveillance des octrois du CRSNG/CRSH Réponses de la gestion (plan d action)

Évaluation des activités de surveillance des octrois du CRSNG/CRSH Réponses de la gestion (plan d action) Réponses de la gestion complétées par: Carole Crête-Robidoux En date du: 9 juillet 2004 Observations sur les politiques, procédures et pratiques utilisées pour les activités de surveillance des octrois,

Plus en détail

Maternelle-Primaire. Horaires de classes. Accueil- Garderie - Etude. Garderie du mercredi matin. Institution SEVIGNE GRANVILLE.

Maternelle-Primaire. Horaires de classes. Accueil- Garderie - Etude. Garderie du mercredi matin. Institution SEVIGNE GRANVILLE. Institution SEVIGNE GRANVILLE Maternelle-Primaire Directeur. Christophe MORIN ecoldedulude@wanadoo.fr Horaires de classes 8h40 Horaires 11h40 (11h55*) de classes Lundi Mardi Jeudi Vendredi (13h40 16h40

Plus en détail

Nouvelle à l intention du personnel

Nouvelle à l intention du personnel Nouvelle à l intention du personnel Mardi 13 janvier 2015 À l intention des enseignants(es) d anglais et des conseillers (ères) en orientation Tirage des bourses EXPLORE pour vos élèves Il ne reste que

Plus en détail

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau

Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau Plan de réussite Convention de gestion (à venir) 2013-2016 2013-2014 Approuvé par les membres du Conseil d établissement à la réunion du 20 novembre

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014-2015

RAPPORT ANNUEL 2014-2015 RAPPORT ANNUEL 2014-2015 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE LÉVIS Le Centre de formation professionnelle de Lévis (CFP de Lévis) est composé d environ 100 membres du personnel et de 750 élèves. Il

Plus en détail

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012.

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012. Proposé par le conseil de participation enseignante À sa rencontre du 29 avril 2013 Approuvé par la direction, Chantal Beauchemin Le conseil d établissement a été informé lors de la séance du 9 mai 2013

Plus en détail

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI)

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Initiative A2 : École La Relève de Saint-Elzéar Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Intervenante : Édith Arsenault, conseillère pédagogique

Plus en détail

Fondements historiques du projet éducatif

Fondements historiques du projet éducatif Fondements historiques du projet éducatif L école Gabrielle-Roy a été fondée en 1988. C est une école secondaire accueillant une clientèle de jeunes adolescents de la première et de la deuxième secondaire.

Plus en détail

Plan de réussite 2009-2010

Plan de réussite 2009-2010 Plan de réussite 2009-2010 Orientation 1 : Respecter davantage les rythmes d apprentissage des élèves pour réaliser la mission d Instruire les élèves. Objectif 1 : Réduire de 10% le nombre d élèves de

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du Secteur des traités et du gouvernement autochtone. Janvier 2009

Examen des pratiques de gestion du Secteur des traités et du gouvernement autochtone. Janvier 2009 Examen des pratiques de gestion du Secteur des traités et du gouvernement autochtone Janvier 2009 1 Objectifs de l examen L'examen des pratiques de gestion vise les objectifs suivants : aider les gestionnaires

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Guide du concours Lancement du concours : 13 janvier 2016 Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Centre de démonstration en sciences physiques 1 PARTIE 1 : LE CONCOURS LE CONCOURS

Plus en détail

SYNTHESE DES AXES DU PROJET D ECOLE

SYNTHESE DES AXES DU PROJET D ECOLE 1 PROJET D ECOLE 2014 2017 Commune : Notre Dame de Riez Circonscription : Saint Gilles Croix de Vie ECOLE (S) : François Elie Voisin Adresse : 6 rue des Forges 85270 Notre Dame de Riez Elémentaire Primaire

Plus en détail

1. Présentation du projet

1. Présentation du projet SONDAGE RAPPROCHER L ÉCOLE DES FAMILLES 1. Présentation du projet Le 31 mars dernier, une soirée d échanges à l intention des parents a été organisée par l Organisme de participation des parents de l école

Plus en détail

Fiche entreprise : E4

Fiche entreprise : E4 Fiche entreprise : E4 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée est la seule qui soit rattachée aux ressources humaines dans l entreprise et, à ce titre, elle s occupe

Plus en détail

LES ÉTOILES FILANTES

LES ÉTOILES FILANTES École Marie-Rivier Commission scolaire des Hautes-Rivières 511, rue Pierre Caisse Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3A 1N5 Téléphone : 450-348-0958 Télécopieur : 450-348-3148 Courriel : epmarierivier@csdhr.qc.ca

Plus en détail

Service de garde «Les Explorateurs» École Notre-Dame-du-Sourire. Règles de fonctionnement Service de garde

Service de garde «Les Explorateurs» École Notre-Dame-du-Sourire. Règles de fonctionnement Service de garde Service de garde «Les Explorateurs» École Notre-Dame-du-Sourire Règles de fonctionnement Service de garde Année 2014-2015 1. Critères d admission 1.1 Critères d admission Table des matières 2. Horaire

Plus en détail

LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS

LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS Adopté par le conseil d établissement le 16 mars 2010 Approuvé par le conseil d établissement le 16 mars 2010

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012 PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012 Grandir dans le plaisir Les éducatrices du service de garde Lucie Biron, responsable du service de garde Danielle Provost, directrice adjointe Francis Drouin, directeur

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

Prix Innovation 2015. Congrès des milieux documentaires

Prix Innovation 2015. Congrès des milieux documentaires Prix Innovation 2015 Congrès des milieux documentaires Quand je veux où je veux est la nouvelle image de marque conçue pour mettre en valeur le haut niveau de qualité des bibliothèques membres du Réseau

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

Présentation du programme

Présentation du programme Table des matières Présentation du programme... 3 Athlètes de la relève... 4 Athlètes de niveau provincial... 5 Athlètes de niveau national... 6 Athlètes de niveau international... 7 Athlètes du Réseau

Plus en détail

André Caron Conseiller pédagogique

André Caron Conseiller pédagogique Par André Caron Conseiller pédagogique Le chemin de l école 3 La Commission scolaire de la Baie-James 3 Les services éducatifs 3 Mécanismes d accès 3 Inscription 3 Classement de l enfant : Adaptation scolaire

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DE SURESNES

INSTITUT DE FORMATION EN AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DE SURESNES INSTITUT DE FORMATION EN AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DE SURESNES PREPARATION AU CONCOURS D ENTREE DANS LES IFAP Tests de niveau Préparation longue au concours de Mars. Préparation accélérée au concours

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE

AVIS DE VACANCE DE POSTE AVIS DE VACANCE DE POSTE INTITULE DU POSTE Gestionnaire de Projet «IMPACT» PROGRAMME LIEU D AFFECTATION RESPONSIBLE HIERARCHIQUE NATURE DE CONTRAT RDC Goma Directeur de Programme CDD (1an renouvellable)

Plus en détail

Règles de fonctionnement du Service de garde Les Étoiles filantes Responsable : Andréanne Piché

Règles de fonctionnement du Service de garde Les Étoiles filantes Responsable : Andréanne Piché Règles de fonctionnement du Service de garde Les Étoiles filantes Responsable : Andréanne Piché Téléphone : 286-6283 poste 2 Télécopieur : 286-6285 Document approuvé au Conseil d établissement du 18 mai

Plus en détail

Bilan d activités de septembre 2007 à décembre 2008 du Numéro unique France Alzheimer

Bilan d activités de septembre 2007 à décembre 2008 du Numéro unique France Alzheimer Bilan d activités de septembre 20 à décembre 20 du Numéro unique France Alzheimer Association France Alzheimer 1 A. Présentation En 2005, la Direction Générale de la Santé a demandé à France Alzheimer

Plus en détail

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Estelle M. Morin, psychologue et professeur titulaire Alexandra Lebel, directrice RH, Teknika HBA Le mercredi, 3 novembre 2010 Copyright

Plus en détail

Politique de favorisation de la lecture

Politique de favorisation de la lecture Politique de favorisation de la lecture Adoptée le 6 décembre 2011 Préambule L importance de la lecture est un enjeu fondamental dans notre société. L écrit est partout. «La lecture est au cœur du développement

Plus en détail

Compte rendu du Conseil d école du Vendredi 30 Janvier 2015

Compte rendu du Conseil d école du Vendredi 30 Janvier 2015 Compte rendu du Conseil d école du Vendredi 30 Janvier 2015 1) Introduction Plan Vigipirate Dès le 7 janvier 2015, des consignes ont dû être appliquées par l école et la Mairie suite au plan Vigipirate.

Plus en détail

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 1 Contenu de la formation Le CÉ au sein du monde scolaire Le cadre juridique

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

2 ème mission : garantir à l enfant sa sécurité physique et psychoaffective.

2 ème mission : garantir à l enfant sa sécurité physique et psychoaffective. L association Familles Rurales s est fixé l objectif de développer la qualité des accueils périscolaires proposés aux enfants et aux familles sur la commune d Yzernay. Ces accueils sont pour les enfants

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LA RÉFORME DU DROIT DES ASSOCIATIONS. Présenté au ministère des Finances

MÉMOIRE SUR LA RÉFORME DU DROIT DES ASSOCIATIONS. Présenté au ministère des Finances MÉMOIRE SUR LA RÉFORME DU DROIT DES ASSOCIATIONS Présenté au ministère des Finances Mars 2009 PRÉAMBULE L automne dernier, le ministère des Finances déposait un document de consultation sur l adoption

Plus en détail

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 Approuvé tel qu amendé par le conseil d établissement le 6 mai 2014. LE PORTRAIT DE NOTRE MILIEU L école Du Domaine est située dans le secteur Duberger de l arrondissement

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

Politique d intégrité en milieu scolaire Collège Saint-Joseph de Hull

Politique d intégrité en milieu scolaire Collège Saint-Joseph de Hull Politique d intégrité en milieu scolaire Collège Saint-Joseph de Hull Table des matières FONDEMENTS... 3 OBJECTIFS DE CETTE POLITIQUE... 3 PRINCIPES DIRECTEURS... 4 RÈGLEMENTS DES ÉLÈVES... 5 MÉCANISMES

Plus en détail

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Adoptée au comité de Régie interne du 1er mars 2016 1. Introduction Notre système d assurance qualité comprend déjà toutes les composantes

Plus en détail

RAPPORT PEDAGOGIQUE DU DIPLOME UNIVERSITAIRE D ORIENTATION (D.U.O.)

RAPPORT PEDAGOGIQUE DU DIPLOME UNIVERSITAIRE D ORIENTATION (D.U.O.) 1 RAPPORT PEDAGOGIQUE DU DIPLOME UNIVERSITAIRE D ORIENTATION (D.U.O.) Dix-septième promotion (2012-2013) Rapport élaboré par Aziz Mouline,ancien chef de département Actualisé par Servane Louis-Ruaux, responsable

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA CULTURE

POLITIQUE RELATIVE À LA CULTURE POLITIQUE RELATIVE À LA CULTURE ADOPTÉE LE : 21 octobre 2006 RÉSOLUTION : CC1684-06 TABLE DES MATIÈRES Préambule 3 1.0 Titre 4 2.0 Définition.. 4 3.0 Objectifs 4 4.0 Fondements. 4 5.0 Orientations... 5

Plus en détail

La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société.

La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société. La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société. Elle doit garantir l égalité des chances et le respect des principes

Plus en détail

DATE DE LA SESSION du 08 au 25 juillet 2014 de 8h à 12h30

DATE DE LA SESSION du 08 au 25 juillet 2014 de 8h à 12h30 Pour favoriser le cheminement scolaire et soutenir la persévérance et la réussite de tous ses élèves, la Commission scolaire Marie-Victorin organise une session de cours d été. Ces cours de récupération

Plus en détail

Société de généalogie de l Outaouais (SGO) Rapport annuel du président pour l année 2013-2014

Société de généalogie de l Outaouais (SGO) Rapport annuel du président pour l année 2013-2014 Introduction Société de généalogie de l Outaouais (SGO) Rapport annuel du président pour l année 2013-2014 Il me fait plaisir de vous présenter le rapport annuel pour l année 2013-2014. Vous le savez déjà,

Plus en détail

Plan d aide à la réussite 2007-2012 du Collège Bart

Plan d aide à la réussite 2007-2012 du Collège Bart Plan d aide à la réussite 2007-2012 du Bart Introduction Fondé en 1917, le Bart est un établissement d enseignement collégial privé subventionné qui a toujours œuvré à la réussite de ses élèves. Il a pour

Plus en détail

Implémentation de GMAO le cas d une usine de production d eau potable

Implémentation de GMAO le cas d une usine de production d eau potable Retour d expérience Implémentation de GMAO le cas d une usine de production d eau potable Implémenter un logiciel de GMAO n est pas une mince affaire, et ce quelque soit le type d activité qu exerce une

Plus en détail

DOCUMENTS D INFORMATION DU SERVICE DE GARDE

DOCUMENTS D INFORMATION DU SERVICE DE GARDE DOCUMENTS D INFORMATION DU SERVICE DE GARDE ECOLE LOUISBOURG - CSDM ANNÉE 2012-2013 APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT : 30 mai 2011 DIRECTION : MICHEL PERRON TECHNICIENNE AU SERVICE DE GARDE : CLAIRE

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Maîtrise Sciences de Gestion

Maîtrise Sciences de Gestion Maîtrise Sciences de Gestion La population de diplômés de l IUP Sciences de Gestion est de 64 pour l année 003 pour les deux options confondues, contrôle de gestion audit et ingénierie comptable et financière,

Plus en détail

LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES. Offre de service Région de la Capitale-Nationale

LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES. Offre de service Région de la Capitale-Nationale LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES Offre de service Région de la Capitale-Nationale Septembre 2015 Sylvie Bernier, ambassadrice des saines habitudes de vie de Québec en Forme et présidente de la Table

Plus en détail

«RACCROCHER DE TOUTES SES FORCES!»

«RACCROCHER DE TOUTES SES FORCES!» «RACCROCHER DE TOUTES SES FORCES!» Journée régionale sur le retour aux études Mercredi le 28 janvier 2015 8h45 à 12h30 Invitations Au cours du mois de décembre plus d une centaine d invitations ont été

Plus en détail

Plan d intégration des TIC

Plan d intégration des TIC Plan d intégration des TIC 2 0 1 0 / 2 0 1 5 1 PRÉAMBULE En 2010, le Cégep de Thetford déposait son Plan stratégique 2010-2015 dans lequel on retrouve une cible qui précise, entre autres, l orientation

Plus en détail

Histoire 4 e secondaire Mathématique CST 4 e secondaire

Histoire 4 e secondaire Mathématique CST 4 e secondaire LES COURS D ÉTÉ EN JUILLET 2012 2 e secondaire cours d été (3 semaines) et évaluation intégrée à la session des cours d été 3 e secondaire cours d été (3 semaines) et évaluation intégrée à la session des

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Catégorie de fonction : travail et en santé sécurité au travail Cadre intermédiaire Code de la fonction : 599 Classe salariale : Classe 14 Titre de la supérieure

Plus en détail

2015-2016. Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche

2015-2016. Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche 2015-2016 Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche 29 avril 2015 Table des matières 1. Introduction... 1 2. Orientations stratégiques... 1 3. Principes

Plus en détail

L endettement des ménages

L endettement des ménages Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Ottawa, le jeudi 23 juin 2011 L endettement des ménages Présentation par : L Association des comptables généraux accrédités du Canada Rock Lefebvre,

Plus en détail

Valoris en Mauricie Des retombées hautement significatives au primaire et au secondaire

Valoris en Mauricie Des retombées hautement significatives au primaire et au secondaire Valoris en Mauricie Des retombées hautement significatives au primaire et au secondaire Denis Morin Directeur-conseil en entrepreneuriat Commission scolaire de l Énergie 1 er forum sur les retombées de

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

COURS A DOMICILE - SPECIALISATION MATIERES SCIENTIFIQUES

COURS A DOMICILE - SPECIALISATION MATIERES SCIENTIFIQUES +$ % "$ e "ax2 dx = 1 2 DOSSIER DE PRESSE - Août 2007 - # a ih " "t #(r r,t) = $ h2 2m %#(r r,t) + V ( r r,t)#( r r,t) Page 0 sur 7 EasyMath, LE spécialiste de l enseignement des matières scientifiques

Plus en détail

Règlement d application de. l accueil extrascolaire de la commune de Matran

Règlement d application de. l accueil extrascolaire de la commune de Matran Règlement d application de l accueil extrascolaire de la commune de Matran Article 1 : But et domaine d application du présent règlement 1.1 Le présent règlement décrit l organisation concrète et la gestion

Plus en détail