DROIT BANCAIRE ET FINANCIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DROIT BANCAIRE ET FINANCIER"

Transcription

1 DROIT BANCAIRE ET FINANCIER Mélanges AEDBF-France VI Sous la direction de Alain Gourio et Jean-Jacques Daigre

2 Sommaire Avant-propos par Alain GOURIO et Jean-Jacques DAIGRE Sena AGBAYISSAH Avocat associé Hughes Hubbard & Reed LLP et Didier R. MARTIN Agrégé des facultés de droit Professeur émérite Éléments critiques de droit des sûretés...17 Noam ANKRI Avocat à la Cour Fried, Frank, Harris, Shriver & Jacobson (Europe) Chargé d enseignement à l Université Paris-Sud XI Les procédures collectives françaises sont-elles adaptées aux financements internationaux?...29 Philippe ARESTAN Executive director & Senior legal counsel Crédit agricole CIB Chargé de cours au CFPB Le conseilleur sera-t-il le payeur? L évolution du service de conseil en investissements dans le projet de révision de la directive sur les marchés d instruments financiers (MIF 2) Ses conséquences sur le statut français de conseiller en investissements financiers (CIF)...41 Franck AUCKENTHALER Docteur en droit HDR DJCE IEP Avocat près la cour d appel de Bordeaux Cession de créance en garantie innommée et compétitivité du droit français...57 Mathias AUDIT Professeur à l Université Paris Ouest, Nanterre La Défense Consultant Cabinet Arago Les clauses d action collective comme remède à la crise souveraine dans la zone euro

3 DROIT BANCAIRE ET FINANCIER Mélanges AEDBF-France VI Augustin AYNÈS Agrégé des facultés de droit Professeur à l Université Paris XII (UPEC) La garantie des créanciers futurs...87 Nicolas AYNÈS Avocat SCP Lefèvre, Pelletier et associés et Xavier CLÉDAT Avocat, associé SCP Lefèvre, Pelletier et associés Les obligations d information à la charge des prestataires de services d investissement en matière de produits dérivés : la souhaitable harmonisation des règles jurisprudentielles et légales au profit d une sécurité juridique accrue Pierre-Yves BÉRARD Responsable juridique du Pôle Investment Solutions BNP Paribas (Les analyses et opinions exprimées dans la présente étude n engagent que leur auteur) Les moyens de paiement à l épreuve du droit de la concurrence Sébastien BONFILS Docteur en droit Directeur de la division expertise juridique, doctrine opérationnelle et gestion complexe à l AMF et Coline PAUL Chargée de mission «techniques gestion complexe» à la direction de la gestion d actifs de l AMF La notion de contrat fiduciaire appliquée à la gestion d OPCVM : l exemple des orientations de l ESMA sur les fonds cotés et autres questions liées aux OPCVM François BOUCARD Docteur en droit Avocat au Conseil d État et à la Cour de cassation La réparation du préjudice causé à la caution : État des lieux et perspectives d avenir Patrice BOUTEILLER Docteur en droit Responsable des affaires juridiques Banque populaire de l Ouest Le taux effectif global ou l illusion d un instrument d information et de comparaison Alain CERLES Avocat au barreau de Paris Paul Hastings avec la collaboration de Michel SEJEAN Professeur à l Université de Bretagne-Sud Les lettres d intention dans le livre IV et hors le livre IV du Code civil

4 SOMMAIRE Marielle COHEN-BRANCHE Médiateur de l Autorité des marchés financiers Ancien conseiller à la Cour de cassation Existe-t-il une ou des justices? La preuve par la médiation financière Chantal CUTAJAR Directeur du Grasco (UMR Droit, religion, entreprise et société) Université de Strasbourg La participation des établissements financiers français à la lutte contre la corruption Olivier DOUVRELEUR Magistrat Directeur des affaires juridiques de l AMF Le pouvoir de sanction de l Autorité européenne des marchés financiers (AEMF-Esma) Matthieu DUBERTRET Maître de conférences à l Université Panthéon-Assas (Paris 2) Avocat à la Cour Le transfert international de données bancaires et financières Dialectiques franco-américaines Philippe DUPICHOT Professeur à l Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne) Regards sur la garantie glissante À propos d un arrêt rendu le 2 octobre 2012 par la Chambre commerciale Philippe GOUTAY Avocat à la Cour Freshfields Bruckhaus Deringer Le nouveau cadre juridique des dépositaires Caroline HOUIN-BRESSAND Maître de conférences Université de Lorraine Les limites à la libre disposition des fonds reçus du public Emmanuel JOUFFIN Docteur en droit Le droit mou est-il en train de durcir? Brèves réflexions au sujet de la soft law bancaire et de sa disparition Franck JULIEN Docteur en droit Executive Director & Senior Legal Counsel Crédit agricole CIB Financements sans recours

5 DROIT BANCAIRE ET FINANCIER Mélanges AEDBF-France VI Jérôme LASSERRE CAPDEVILLE Maître de conférences HDR Université de Strasbourg Le droit de rompre un crédit octroyé à une entreprise Analyse contemporaine de l article L du Code monétaire et financier Anne-Valérie LE FUR Professeur de droit privé à l Université de Versailles Saint-Quentin Membre du Laboratoire Droit des affaires et nouvelles technologies (Dante) Faut-il faire de la Commission des sanctions de l Autorité des marchés financiers un tribunal des marchés financiers? Dominique LEGEAIS Professeur à l Université de Paris V (Descartes) Proportionnalité et cautionnement Ou l histoire de deux parallèles qui se croisent Antoine MAFFEI Associé De Pardieu Brocas Maffei Avocat à la Cour et Arnaud PINCE Counsel De Pardieu Brocas Maffei Avocat à la Cour Traitement et résolution des crises bancaires Didier MARTIN Avocat Réparation des préjudices boursiers : lsortons du brouillard Nicolas MATHEY Professeur à l Université Paris Descartes PRES Sorbonne Paris Cité Membre du CEDAG Information et asymétrie d information dans la relation bancaire Jean-Pierre MATTOUT Avocat au barreau de Paris, Kramer Levin Naftalis et Frankel, LLP Professeur associé à l Université de Paris II, Panthéon Assas Président d honneur de l AEDBF L aléa, le risque et la spéculation Juliette MÉADEL Avocat Docteur en droit privé Directrice générale de Terra Nova L introduction de l action de groupe en droit français : vraie réforme ou faux-semblant? Sébastien MENDÈS-GIL Avocat associé Cabinet Cloix & Mendès-Gil La participation des Conseillers en investissements financiers (CIF) dans la distribution des produits financiers

6 SOMMAIRE Anne-Dominique MERVILLE Directrice du Master 2 droit pénal financier Co-directrice de la chaire droit & sécurité financière à l Université de Cergy-Pontoise La rémunération des dirigeants des sociétés cotées Renaud MORTIER Professeur agrégé de droit privé Président de la FNDP Directeur du Centre de droit des affaires de Rennes (CDA) Chercheur associé à la New York Law School Le rachat par la société de ses obligations Sébastien NEUVILLE Professeur de droit à l Université Toulouse1 Capitole (IDP EA 1920) Directeur du Master secteur financier (Banque-assurance-finance) Chargé d enseignement à l Institut d études politiques de Paris et Arnaud AGBA Docteur en droit Avocat à la Cour Chargé de cours en Master secteur financier (Banque-assurance-finance) à l Université Toulouse 1 Capitole Les prêts structurés : vide juridique ou méconnaissance? Maurice NUSSENBAUM Professeur des universités à l Université Paris IX Dauphine Expert financier agréé par la Cour de cassation Président de Sorgem Évaluation Valeur et prix Gilbert PARLÉANI Professeur à l École de droit de la Sorbonne (Université Paris 1) La responsabilité civile des agences de notation Isabelle RIASSETTO Professeur à l Université du Luxembourg Le devoir du gestionnaire d OPC d agir dans l intérêt des porteurs de parts Myriam ROUSSILLE Agrégée des facultés de droit Professeur à l Université du Maine IRJS Sorbonne Finance Que reste-t-il du monopole bancaire? Laurent RUET Agrégé des facultés de droit Directeur du Master 2 professionnel Contentieux des affaires Paris X Quelle qualification juridique pour les débits en compte consécutifs à des opérations à découvert?

7 DROIT BANCAIRE ET FINANCIER Mélanges AEDBF-France VI Bertrand de SAINT MARS Délégué général adjoint Association française des marchés financiers Le projet européen de taxe sur les transactions financières Réflexions sur les risques d un champ d application privilégiant un principe de résidence Zine SEKFALI BNP Paribas Investment Solutions USA Professeur associé ESG Impacts et enjeux de la règle américaine Volcker sur les organisations bancaires étrangères Blanche SOUSI Professeur à l Université Lyon 3 Chaire Jean Monnet Droit bancaire et monétaire européen Transposition d une directive d harmonisation maximale : quelle est la marge de manœuvre des États membres? Michel STORCK Professeur à l Université de Strasbourg (UMR 7354 DRES Droit des affaires) La connaissance et le profilage du client dans la commercialisation de services et d instruments financiers Jean STOUFFLET Agrégé des Facultés de droit Professeur émérite à l Université d Auvergne et Serge DUROX Avocat associé Ernst & Young, Société d avocats Vers une union bancaire européenne Aline TENENBAUM Maître de conférences Faculté de droit Université Paris-Est Créteil (UPEC) L internationalisation des marchés financiers et la compétence des autorités en matière d information : la disparition de l exigence d un lien territorial? Présentation de l AEDBF-France

8 Avant-propos Alain GOURIO Jean-Jacques DAIGRE Président de l AEDBF-France Administrateur de l AEDBF-France Directeur juridique et conformité Professeur émérite de la Fédération bancaire française de l Université Paris 1 Voici les nouveaux Mélanges de l AEDBF-France. Ce sont les sixièmes depuis les premiers en 1997, ce qui démontre la solidité de l Association, la continuité de son action et le dynamisme de ses membres. Ce volume ressemble à ses prédécesseurs par la diversité des thèmes et la qualité des auteurs, mais il s en démarque par son ampleur, par le nombre exceptionnel des contributions et par leur très grande diversité. Alors que les précédents volumes comportaient entre 300 et 500 pages, celuici, avec une typographie beaucoup plus resserrée, en comporte 722. Alors que les précédents regroupaient de 16 à 26 contributions suivant les volumes, celui-ci en comprend près du double, soit 44 articles par 50 auteurs. Voilà pour le quantitatif, qui n est pas négligeable. Mais, surtout, son intérêt se marque par la diversité des thèmes, des champs et des approches. Comme toujours, il comporte de nombreuses contributions de droit bancaire, que ce soit du point de vue institutionnel ou substantiel, matière qui a retrouvé de la vigueur après un passage à vide il y a quelques années. On trouve ainsi des contributions relatives au dépôt, au crédit, aux moyens de paiement, mais également au blanchiment, aux relations bancaires internationales, à la responsabilité des établissements, au compte, au monopole bancaire, sans oublier l actualité, la «résolution» des difficultés éventuelles des banques. Comme habituellement encore, ce volume de Mélanges offre de nombreux articles du domaine du droit des marchés financiers, qu il s agisse des obligations et de la responsabilité des prestataires et intermédiaires, de la gestion collective, des autorités de régulation, du processus de sanction, des questions de commercialisation des services et des instruments financiers. Dans les deux cas, l aspect européen et international n est pas oublié, bien au contraire. On trouve des contributions relatives au traitement des crises souveraines, aux autorités de régulation européennes et, évidemment, à l actualité, en particulier celle relative à l Union bancaire européenne. Ajoutons une très belle question, relative à la compétence extraterritoriale des autorités de régulation en matière d information. 15

9 DROIT BANCAIRE ET FINANCIER Mélanges AEDBF-France VI Les matières extérieures que le droit bancaire et financier attire dans son orbite ne sont pas non plus oubliées, en particulier les questions de sûreté, si importantes, mais également de procédures collectives, en particulier dans le champ international. Mais certaines contributions vont bien au-delà et invitent à la réflexion sur les sources du droit, sur les fondements du droit bancaire et des marchés financiers (le risque et la spéculation) et sur la responsabilité civile et la réparation du préjudice. Aucun champ touchant de près ou de loin au droit bancaire et financier n est donc oublié, aucune question d actualité n est omise. C est dire tout l intérêt de ces Mélanges, tant pour ceux qui ont la charge d appliquer le droit que pour ceux qui ont celle de l expliquer, les deux n étant évidemment pas exclusives l une de l autre, bien au contraire. Nous sommes convaincus que la pratique se nourrit de la réflexion juridique et que celle-ci ne peut, en droit bancaire et financier, comme, plus largement, en droit des affaires, négliger les enseignements de la pratique. Que tous les auteurs trouvent ici le témoignage de notre très vive reconnaissance. Qu ils soient sincèrement remerciés pour leur générosité intellectuelle et leur participation enthousiaste à cette belle aventure, celle des Mélanges et de l Association. Deux contributions ne manqueront pas, celles que les deux auteurs de cet avant-propos n ont pas rédigées, sans doute pour ne pas alourdir le volume Paris, le 14 octobre

Master 2 Professionnel. Ingénierie Juridique et Fiscale du Patrimoine 2012-2013 UNIVERSITÉ PARIS I PANTHÉON SORBONNE

Master 2 Professionnel. Ingénierie Juridique et Fiscale du Patrimoine 2012-2013 UNIVERSITÉ PARIS I PANTHÉON SORBONNE Master 2 Professionnel Ingénierie Juridique et Fiscale du Patrimoine 2012-2013 UNIVERSITÉ PARIS I PANTHÉON SORBONNE Le mot du Directeur Le Master II Professionnel «Ingénierie Juridique et Fiscale du Patrimoine»

Plus en détail

Anne-Dominique MERVILLE

Anne-Dominique MERVILLE Anne-Dominique MERVILLE Maître de Conférences à l Université de Cergy-Pontoise (HDR) Directrice du Master II Professionnel Droit pénal financier Directrice de la Chaire Droit & Sécurité financière I. CURSUS

Plus en détail

BANQUE DROIT. la pratique du droit bancaire français et européen. Le meilleur de Revue Banque. Articles & chroniques juridiques en 2011

BANQUE DROIT. la pratique du droit bancaire français et européen. Le meilleur de Revue Banque. Articles & chroniques juridiques en 2011 Mars 2012 60 euros Le meilleur de Revue Banque Articles & chroniques juridiques en 2011 Préface de Thierry Bonneau La protection accrue de l épargnant et de l investisseur Les marchés sous surveillance

Plus en détail

BANQUE, ASSURANCE ET BIG DATA

BANQUE, ASSURANCE ET BIG DATA SÉMINAIRES Rencontre Banque & Droit BANQUE, ASSURANCE ET BIG DATA Mardi 2 juin 2015 de 9 h 00 à 12 h 00 Auditorium de la FBF 18, rue La Fayette 75009 Paris En partenariat avec En collaboration avec ASSOCIATION

Plus en détail

9 e UNIVERSITÉ D ÉTÉ EDAGO JEUDI 27 & VENDREDI 28 AOÛT 2015 -ATLANTIA LA BAULE-

9 e UNIVERSITÉ D ÉTÉ EDAGO JEUDI 27 & VENDREDI 28 AOÛT 2015 -ATLANTIA LA BAULE- 9 e UNIVERSITÉ D ÉTÉ EDAGO JEUDI 27 & VENDREDI 28 AOÛT 2015 -ATLANTIA LA BAULE- JEUDI 27 AOÛT 9 E UNIVERSITÉ D ÉTÉ EDAGO 2015 - ATLANTIA - LA BAULE SUCCESSIONS/PATRIMOINE Étude et application concrète

Plus en détail

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité Nom de l'établissement UNIVERSITE PAUL CEZANNE UNIVERSITE DE PICARDIE UNIVERSITE D'ANGERS - UFR de Droit UNIVERSITE DE BOURGOGNE UNIVERSITE PIERRE MENDES France UNIVERSITE DE VERSAILLES SAINT QUENTIN EN

Plus en détail

BANQUE DROIT. la pratique du droit bancaire et financier et de la conformité. Christian GAMALEU KAMENI, CREDIMI - Université de Bourgogne

BANQUE DROIT. la pratique du droit bancaire et financier et de la conformité. Christian GAMALEU KAMENI, CREDIMI - Université de Bourgogne BANQUE n 162 Juillet-août 2015 ISSN 1777-5752 Bimestriel 70 euros DROIT la pratique du droit bancaire et financier et de la conformité 3 ÉDITORIAL Jean-Jacques DAIGRE ARTICLES 4 Mécanisme de surveillance

Plus en détail

Dillenschneider Favaro & Associés

Dillenschneider Favaro & Associés Dillenschneider Favaro & Associés cabinet d avocats paris luxembourg une histoire commune Des expériences professionnelles différentes et des expertises complémentaires ont fondé une histoire commune quand

Plus en détail

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Paris, le 4 août 2015 Communiqué de presse Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Réuni lundi 3 août 2015 sous la présidence

Plus en détail

Colloque Aux limites du droit Mardi 15 avril Salle Colbert. Mercredi 16 avril Salle Bonaparte

Colloque Aux limites du droit Mardi 15 avril Salle Colbert. Mercredi 16 avril Salle Bonaparte Colloque Aux limites du droit Mardi 15 avril Salle Colbert Mercredi 16 avril Salle Bonaparte 15 Mardi 8h30 9h Accueil des participants Ouverture des 8 es Journées Scientifiques de l Université de Toulon

Plus en détail

SLP, COTATION DES OPCVM, ELTIF : LE POINT SUR LES DERNIÈRES RÉFORMES EN MATIÈRE DE GESTION COLLECTIVE

SLP, COTATION DES OPCVM, ELTIF : LE POINT SUR LES DERNIÈRES RÉFORMES EN MATIÈRE DE GESTION COLLECTIVE SÉMINAIRES Rencontre Banque & Droit SLP, COTATION DES OPCVM, ELTIF : LE POINT SUR LES DERNIÈRES RÉFORMES EN MATIÈRE DE GESTION COLLECTIVE Mardi 6 octobre 2015 de 9 h 00 à 12 h 00 Auditorium de la FBF 18,

Plus en détail

Traduction du droit et droit de la traduction

Traduction du droit et droit de la traduction Traduction du droit et droit de la traduction Sous la direction de : Xavier North avec les contributions de : Eleanor Cashin-Ritaine Raymond Legeais Marie Cornu Anne-Marie Leroyer Jacques David Alain A.

Plus en détail

Centres et Laboratoires 2011

Centres et Laboratoires 2011 La Recherche à Assas Centres et Laboratoires 2011 Pôles Droit comparé et droit européen Centre de droit européen (CDE) EA 164 28 rue Saint-Guillaume 75007 Paris - 01 44 39 86 32 Directeur : Claude Blumann

Plus en détail

Vers un statut européen de la famille

Vers un statut européen de la famille Vers un statut européen de la famille Sous la direction de Hugues Fulchiron et C hristine Bidaud-G aron Avec les contributions de : Alexandre Boiché Alegria Borrâs Markus Buschbaum Pierre Cal lé Blandine

Plus en détail

Master 2 professionnel Droit des Affaires et Fiscalité

Master 2 professionnel Droit des Affaires et Fiscalité Master 2 professionnel Droit des Affaires et Fiscalité Université Paris 1 Panthéon - Sorbonne Master en partenariat avec HEC Mots des directeurs Le Master 2 professionnel de Droit des Affaires et Fiscalité

Plus en détail

12 e journée d information

12 e journée d information 12 e journée d information des RCCI et desrcsi Jeudi 22 mars 2012 Palais des Congrès - Paris L actualité législative et réglementaire par les services de l AMF 12 12 e e 18 d information des des RCCI et

Plus en détail

Arbitrage et droit de l Union européenne

Arbitrage et droit de l Union européenne Le droit de l arbitrage se situe très largement en dehors de la sphère de la compétence de l Union européenne ; il demeure de source nationale ou internationale. Le principal texte européen qui mentionne

Plus en détail

Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org

Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org COLLOQUE FONDATION SCELLES L ECONOMIE EN DANGER, Les circuits de l argent sale, l argent criminel de la traite

Plus en détail

numéro 242 juin-juillet 2014

numéro 242 juin-juillet 2014 numéro 242 juin-juillet 2014 SOMMAIRE 7 Ont contribué à ce numéro 11 Les voies d une refondation du capitalisme. Une responsabilité élargie et une rémunération spécifique de la fonction de contrôle actionnarial

Plus en détail

Fiscalité Internationale

Fiscalité Internationale Master 2 Fiscalité Internationale Panthéon - Assas Meilleur Master au classement smbg des formations en fiscalité et droit fiscal Formation classée A par AERES partenaire Le mot du directeur,, Depuis près

Plus en détail

Liste des établissements adhérant à Worldcat

Liste des établissements adhérant à Worldcat Liste des établissements adhérant à Worldcat ILN Dénomination 002 Université de Provence Aix-Marseille 1 003/157 Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 004 Université Paul Cézanne Aix-Marseille

Plus en détail

CURRICULUM VITAE - Nicolas ÉRÉSÉO. MCF HDR en droit des contrats, de la concurrence et de la consommation

CURRICULUM VITAE - Nicolas ÉRÉSÉO. MCF HDR en droit des contrats, de la concurrence et de la consommation CURRICULUM VITAE - Nicolas ÉRÉSÉO MCF HDR en droit des contrats, de la concurrence et de la consommation Né le 13/01/1973 à Pau (64) 3, rue des Frères, 67000 Strasbourg Tel : 06-65-74-74-65 // 03-69-74-81-64

Plus en détail

LA CULTURE CIVILISTE : OBSTACLE OU ATOUT POUR FAIRE DES AFFAIRES?

LA CULTURE CIVILISTE : OBSTACLE OU ATOUT POUR FAIRE DES AFFAIRES? «Vingt-deuxièmes Entretiens» du Centre Jacques Cartier Rhône-Alpes, 28 novembre 2 décembre 2009 LA CULTURE CIVILISTE : OBSTACLE OU ATOUT POUR FAIRE DES AFFAIRES? Responsables scientifiques : France Barreau

Plus en détail

Banque et Finance. 6, Rue Duret - 75116 Paris T. : 33 (0)1. 53. 67. 50. 00 F : 33 (0)1. 53. 67. 50.01

Banque et Finance. 6, Rue Duret - 75116 Paris T. : 33 (0)1. 53. 67. 50. 00 F : 33 (0)1. 53. 67. 50.01 Banque et Finance PARIS LYON BORDEAUX LILLE LA REUNION BRUXELLES BARCELONE MILAN STUTTGART TUNIS BUENOS AIRES QUEBEC MONTREAL PEKIN SHANGHAI CANTON HANOI HO CHI MINH VILLE SINGAPOUR 6, Rue Duret - 75116

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Jean-Marc MOULIN. Célibataire. Le Bourg 14210 Trois Monts jean-marc.moulin@unicaen.fr Tél. : 02 31 79 87 52 (dom.

CURRICULUM VITAE. Jean-Marc MOULIN. Célibataire. Le Bourg 14210 Trois Monts jean-marc.moulin@unicaen.fr Tél. : 02 31 79 87 52 (dom. CURRICULUM VITAE Jean-Marc MOULIN Nationalité : Française Le Bourg 14210 Trois Monts jean-marc.moulin@unicaen.fr Tél. : 02 31 79 87 52 (dom.) Célibataire Né le 9 août 1969 à Falaise (l4) Maître de conférences

Plus en détail

CONCOURS INTERNATIONAL FRANCOPHONE DE MEDIATION

CONCOURS INTERNATIONAL FRANCOPHONE DE MEDIATION CONCOURS INTERNATIONAL FRANCOPHONE DE MEDIATION 2015 2015 82 étudiants 40 équipes 52 médiateurs 180 professionnels 5 cabinets d avocats partenaires 16 écoles et Universités 105 sessions de médiation -

Plus en détail

Dossier FNDP Assemblée Générale, mai 2012 RAPPORT ANNUEL DE LA FEDERATION NATIONALE DROIT DU PATRIMOINE

Dossier FNDP Assemblée Générale, mai 2012 RAPPORT ANNUEL DE LA FEDERATION NATIONALE DROIT DU PATRIMOINE RAPPORT ANNUEL DE LA FEDERATION NATIONALE DROIT DU PATRIMOINE Assemblée Générale 2012 1 RAPPORT D ACTIVITES 2 BILAN D ACTIVITES ATELIERS THEMATIQUES Démembrement des titres sociaux, atelier dirigé par

Plus en détail

BANQUE DROIT. la pratique du droit bancaire français et européen. La redéfinition de la notion de réception de fonds du public

BANQUE DROIT. la pratique du droit bancaire français et européen. La redéfinition de la notion de réception de fonds du public n 156 juillet-août 2014 ISSN 1777-5752 Bimestriel 70 euros ARTICLES 3 Monopole bancaire La redéfinition de la notion de réception de fonds du public Thierry SAMIN, Société Générale 9 Droit des sûretés

Plus en détail

Le savoir est la seule matière qui s accroît quand on la partage

Le savoir est la seule matière qui s accroît quand on la partage Programme 2012 Le savoir est la seule matière qui s accroît quand on la partage Inflation importée, trading haute fréquence, rating, investment grade et bien d autres notions et concepts bousculent nos

Plus en détail

SEH LEGAL Le Droit de voir plus loin

SEH LEGAL Le Droit de voir plus loin SEH LEGAL Le Droit de voir plus loin Corporate finance, restructuration et contentieux SEH LEGAL : histoire et présentation du cabinet En octobre 2010, Sandra Esquiva-Hesse, inscrite aux Barreaux de New

Plus en détail

Rencontre Banque & Droit

Rencontre Banque & Droit Titrisation : un outil de financement de l économie? Jeudi 5 juin 2014 de 9 h à 12 h Auditorium de la FBF 18, rue La Fayette 75009 Paris En partenariat avec En collaboration avec ASSOCIATION NATIONALE

Plus en détail

Master 215. Mast e r pr of e s s ionne l 2èm e a n n é e d e l a m e n t i o n É c o n o m i e. Ma st er 2 1 5

Master 215. Mast e r pr of e s s ionne l 2èm e a n n é e d e l a m e n t i o n É c o n o m i e. Ma st er 2 1 5 Master 215 Éco n om ie e t G e s t i o n d e s o r gani sat i o ns médi co - so cia les Mast e r pr of e s s ionne l 2èm e a n n é e d e l a m e n t i o n É c o n o m i e et g e s tion de s s y s tè mes

Plus en détail

services en ligne : www.e-cavej.org

services en ligne : www.e-cavej.org services en ligne : www.e-cavej.org Le centre audiovisuel d études juridiques des universités de Paris Le Centre Audiovisuel d Études Juridiques des Universités de Paris est un service d enseignement

Plus en détail

LE BAIL COMMERCIAL FACE AUX PROCÉDURES COLLECTIVES

LE BAIL COMMERCIAL FACE AUX PROCÉDURES COLLECTIVES Caroline de Puységur Présidente de la Commission Droit Immobilier Emmanuel Raskin et Nicolas Boullez coprésidents de la Commission Procédure Vous proposent un colloque sur le thème: LE BAIL COMMERCIAL

Plus en détail

ASPECTS INTERNATIONAUX DU DROIT DES ASSURANCES

ASPECTS INTERNATIONAUX DU DROIT DES ASSURANCES Colloque organisé par le laboratoire Thémis-UM de l UFR de Droit, des Sciences Economiques et de Gestion Institut du Risque et des Assurances (IRA) Master II Assurance-Banque La direction scientifique

Plus en détail

1978 : Maîtrise en Droit Privé, Mention «Assez Bien», Université de Pau et des Pays de l Adour

1978 : Maîtrise en Droit Privé, Mention «Assez Bien», Université de Pau et des Pays de l Adour 11 Mail : nicole.bourdalle@esc-pau.fr Téléphone : 05.59.92.64.67 Professeur de Droit Enseignant Chercheur Dr. Nicole BOURDALLE Formation 1991 : Doctorat en Droit sous la direction de Jean Derruppé, Professeur

Plus en détail

d ' '/'\ .n.ru1trage DE PARIS 150NCOURS ljj SciencesPo. I Ecole de Droit C L I F F 0 R D C H A N C E TOTAL une marque Wolters Kluwer M Lamy

d ' '/'\ .n.ru1trage DE PARIS 150NCOURS ljj SciencesPo. I Ecole de Droit C L I F F 0 R D C H A N C E TOTAL une marque Wolters Kluwer M Lamy d ' '/'\ 150NCOURS.n.ru1trage DE PARIS ljj SciencesPo. I Ecole de Droit TOTAL M Lamy une marque Wolters Kluwer C L I F F 0 R D C H A N C E LE CONCOURS D ARBITRAGE INTERNATIONAL DE PARIS Le Concours d'arbitrage

Plus en détail

PRIX DU MEILLEUR ETUDIANT JURISTE IMMOBILIER

PRIX DU MEILLEUR ETUDIANT JURISTE IMMOBILIER PRIX DU MEILLEUR ETUDIANT JURISTE IMMOBILIER Prix du Meilleur Etudiant Juriste Immobilier 2014 Le prix a vocation à récompenser le meilleur étudiant juriste immobilier en Master 2. Il est attribué sur

Plus en détail

LANGER-NETTER-ADLER AVOCATS AUX BARREAUX DE PARIS ET GENEVE SAVOIR. FAIRE.

LANGER-NETTER-ADLER AVOCATS AUX BARREAUX DE PARIS ET GENEVE SAVOIR. FAIRE. Langer-Netter-Adler AVOCATS AUX BARREAUX DE PARIS ET GENEVE SAVOIR. FAIRE. Accueil Fondateur RENÉE LANGER-NETTER SAVOIR-FAIRE Le cabinet LNA a été créé en 1970 par Renée Langer-Netter, titulaire d un certificat

Plus en détail

Hippolyte d Albis est Chercheur associé à la Chaire Transitions Démographiques, Transitions Économiques.

Hippolyte d Albis est Chercheur associé à la Chaire Transitions Démographiques, Transitions Économiques. Hippolyte d Albis est Chercheur associé à la Chaire Transitions Démographiques, Transitions Économiques. Il est Professeur de sciences économiques à l Université Paris I et à l École d Économie de Paris

Plus en détail

Devoir de conseil et responsabilité professionnelle

Devoir de conseil et responsabilité professionnelle ATELIER n 2 Devoir de conseil et responsabilité professionnelle Vincent Patrimonio, GRAS SAVOYE Professions «Les conseilleurs ne sont pas les payeurs». Est-ce vrai? A quels risques s exposent les professionnels

Plus en détail

Evaluation de l AERES sur l unité :

Evaluation de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Evaluation de l AERES sur l unité : Centre d Etudes et de Recherche en Droit des Affaires et Gestion CEDAG sous tutelle des établissements et organismes Université Paris

Plus en détail

BANQUE DROIT. la pratique du droit bancaire français et européen

BANQUE DROIT. la pratique du droit bancaire français et européen BANQUE n 145 septembre-octobre 2012 ISSN 1777-5752 Bimestriel 70 euros DROIT la pratique du droit bancaire français et européen ARTICLES 3 Fraude Madoff Premières lumières françaises sur une pratique de

Plus en détail

Certificat d Etudes Spécialisées 2015 DROIT FISCAL

Certificat d Etudes Spécialisées 2015 DROIT FISCAL Certificat d Etudes Spécialisées 2015 DROIT FISCAL Sous la direction de : Faculté de Droit et de Science Politique Francis ALCADE Maître de conférences à l Université de Montpellier Avocat au Barreau de

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 UE 1 Médiation et communication dans les organisations 40h CM, 20h TD - 6 ECTS, coefficient 2 Session

Plus en détail

Nicolas FERRIER Agrégé des facultés Professeur à l Université Montpellier I

Nicolas FERRIER Agrégé des facultés Professeur à l Université Montpellier I Nicolas FERRIER Agrégé des facultés Professeur à l Université Montpellier I Adresse professionnelle : Centre du droit de l entreprise 39 rue de l Université 34000 Montpellier email : nicolas.ferrier2@neuf.fr

Plus en détail

QUEL CADRE JURIDIQUE EUROPÉEN POUR LES JEUX EN LIGNE?

QUEL CADRE JURIDIQUE EUROPÉEN POUR LES JEUX EN LIGNE? QUEL CADRE JURIDIQUE EUROPÉEN POUR LES JEUX EN LIGNE? JEUDI 13 février 9h00/10h00 ACCUEIL ET INTRODUCTION 9h Accueil : Pr. Xavier VANDENDRIESSCHE, Président de l Université Lille 2 Pr. Bernard BOSSU, Doyen

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre du droit de l entreprise, EA 3397 de l'université Strasbourg 3 avril 2008 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

cüézütååx wx ÄË ä ÇxÅxÇà

cüézütååx wx ÄË ä ÇxÅxÇà Droits & Vie Du Corps mort cüézütååx wx ÄË ä ÇxÅxÇà "De ta plus belle écriture, note ce qu'il faudra qu'il advînt de mon corps, lorsque mon âme et lui ne seront plus d'accord, que sur un seul point: la

Plus en détail

Journée. Jeudi 29 octobre 2015. de l

Journée. Jeudi 29 octobre 2015. de l La Réputation à l épreuve du numérique Etat des lieux, gestion pratique, recours légaux Jeudi 29 octobre 2015 L AFDIT est heureuse de vous faire part de la tenue de son prochain colloque le 29 octobre

Plus en détail

Au terme de notre journée d étude particulièrement. Observations sur l approche institutionnelle de la réforme du 24 janvier 1984

Au terme de notre journée d étude particulièrement. Observations sur l approche institutionnelle de la réforme du 24 janvier 1984 Observations sur l approche institutionnelle de la réforme du 24 janvier 1984 YVES GÉRARD Ancien Doyen à la chambre commerciale, financière et économique de la Cour de cassation Si la loi bancaire de 1984

Plus en détail

Master 2 Professionnel Droit des affaires Spécialité : INGENIERIE DES SOCIETES

Master 2 Professionnel Droit des affaires Spécialité : INGENIERIE DES SOCIETES Master 2 Professionnel Droit des affaires Spécialité : INGENIERIE DES SOCIETES Direction David Bosco et Bastien Brignon PRESENTATION GENERALE Descriptif - Objectifs Le Master professionnel Ingénierie des

Plus en détail

Revue de presse du 11 septembre 2015

Revue de presse du 11 septembre 2015 Revue de presse du 11 septembre 2015 Législation Communautaire Banque Doctrines (052232) L'individualisation des sanctions adoptées par l'union européenne sous forme de mesures restrictives (embargo, gel

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE SEPTEMBRE 2015 Version 1

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE SEPTEMBRE 2015 Version 1 PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE SEPTEMBRE 2015 Version 1 L INSCRIPTION PREALABLE AUX FORMATIONS EST OBLIGATOIRE Droit d inscription de 60 pour chaque formation d une demi-journée. Le règlement devra être

Plus en détail

DONNÉES PERSONNELLES

DONNÉES PERSONNELLES RECHERCHE 72 La financiarisation des marchés dérivés agricoles et ses impacts Jean-Jacques Ohana, Riskelia Benoît Guilleminot, Riskelia Steve Ohana, ESCP Europe OBLIGATAIRE 78 IBO : un nouvel outil de

Plus en détail

9 modules de 1 à 3 jours Titre du stage Nb. jours Dates Page. 2 27 et 28 mars. Le droit des marques, des noms de domaine et des dessins et modèles

9 modules de 1 à 3 jours Titre du stage Nb. jours Dates Page. 2 27 et 28 mars. Le droit des marques, des noms de domaine et des dessins et modèles www.paulroubier.com CALENDRIER 01 9 modules de 1 à jours Titre du stage Nb. jours Dates Page 1 La brevetabilité 15, 16 et 17 janvier L obtention du brevet 5,6 et 7 février 4 Les droits conférés par le

Plus en détail

PME Finance 29 avril 2014

PME Finance 29 avril 2014 PME Finance 29 avril 2014 http://www.pmefinance.org/9587-crowdfunding-analyse-du-projet-d-ordonnance.html Crowdfunding : le projet d'ordonnance se précise Très attendu, le projet d'ordonnance de simplification

Plus en détail

La pratique du droit confrontée à la mauvaise qualité de la loi

La pratique du droit confrontée à la mauvaise qualité de la loi 227 La pratique du droit confrontée à la mauvaise qualité de la loi Jean- Christophe Ménard Avocat au Barreau de Paris, docteur en droit public Maître de conférences à l Institut d études politiques de

Plus en détail

BANQUE DROIT. la pratique du droit bancaire français et européen

BANQUE DROIT. la pratique du droit bancaire français et européen BANQUE n 149 mai-juin 2013 ISSN 1777-5752 Bimestriel 70 euros DROIT la pratique du droit bancaire français et européen ARTICLES 3 Moyens de paiement Quelques remarques concernant la monnaie électronique

Plus en détail

DOMAINES D INTERVENTION BIENVENUE LE CABINET. B 2 Rassociés DOCUMENTS. avocats à la cour VENTES IMMOBILIÈRES CONTACT

DOMAINES D INTERVENTION BIENVENUE LE CABINET. B 2 Rassociés DOCUMENTS. avocats à la cour VENTES IMMOBILIÈRES CONTACT DOMAINES D INTERVENTION BIENVENUE LE CABINET DOCUMENTS VENTES IMMOBILIÈRES CONTACT BIENVENUE Parce que la vie n est pas toujours un long chemin tranquille, il est souvent nécessaire d être bien accompagné.

Plus en détail

Certificat d Etudes Spécialisées 2015 PROPRIETE INTELLECTUELLE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES

Certificat d Etudes Spécialisées 2015 PROPRIETE INTELLECTUELLE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES Certificat d Etudes Spécialisées 2015 PROPRIETE INTELLECTUELLE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES Sous la direction de : Faculté de Droit et de Science Politique Christian LE STANC Professeur des Universités Jacques

Plus en détail

ACADÉMIE INTERNATIONALE D ÉTÉ GOUVERNANCE D ENTREPRISE ET GOUVERNANCE ÉCOLOGIQUE

ACADÉMIE INTERNATIONALE D ÉTÉ GOUVERNANCE D ENTREPRISE ET GOUVERNANCE ÉCOLOGIQUE ACADÉMIE INTERNATIONALE D ÉTÉ DIALOGUE AUTOUR DU RAPPORT ENTRE GOUVERNANCE D ENTREPRISE ET GOUVERNANCE ÉCOLOGIQUE Direction scientifique : Pauline Abadie Maître de conférences, Université Paris-Sud Co-organisation

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable PARVEST World Agriculture a été lancé le 2 avril 2008. Le compartiment a été lancé par activation de sa part N, au prix initial

Plus en détail

Les organismes de placement collectif immobilier

Les organismes de placement collectif immobilier Les organismes de placement collectif immobilier (OPCI) Régime juridique Émilie Capron Avocat 5 e édition augmentée et mise à jour notamment des dispositions de la loi de régulation bancaire et financière

Plus en détail

numéro 244 octobre 2014

numéro 244 octobre 2014 numéro 244 octobre 2014 SOMMAIRE 7 Ont contribué à ce numéro 11 Le choix d une stratégie RSE. Quelles variables privilégier selon les contextes? Jean Biwolé Fouda 33 Influence sociale et attitude à l égard

Plus en détail

BANQUE DROIT. la pratique du droit bancaire et financier et de la conformité

BANQUE DROIT. la pratique du droit bancaire et financier et de la conformité BANQUE n 160 Mars-avril 2015 ISSN 1777-5752 Bimestriel 70 euros DROIT la pratique du droit bancaire et financier et de la conformité 3 ÉDITORIAL Jean-Jacques DAIGRE ARTICLES 4 Inconstitutionnalité du transfert

Plus en détail

À PROPOS DES AUTEURS Me Geneviève Cotnam Pr Patrice Deslauriers

À PROPOS DES AUTEURS Me Geneviève Cotnam Pr Patrice Deslauriers À PROPOS DES AUTEURS M e Geneviève Cotnam est associée du cabinet Stein Monast S.e.n.c.r.l., et se spécialise en responsabilité civile, en responsabilité des institutions financières, en responsabilité

Plus en détail

Lancement de l Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits (APIC)

Lancement de l Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits (APIC) Lancement de l Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits (APIC) Cafpi, leader historique en matière de courtage en crédit immobilier, Meilleurtaux.com dont le développement s est appuyé

Plus en détail

LE CROWDFUNDING. Copyright Duhamel Blimbaum.

LE CROWDFUNDING. Copyright Duhamel Blimbaum. LE CROWDFUNDING Copyright Duhamel Blimbaum. Introduction Le financement participatif (ou «crowdfunding» en anglais) est un mode de financement, via internet, qui permet de collecter les apports financiers

Plus en détail

Groupe de Recherches en Droit des Affaires (GRDA / EA 3268)

Groupe de Recherches en Droit des Affaires (GRDA / EA 3268) MASTER DROIT DES AFFAIRES SPECIALITE BANQUE & BOURSE ( MASTER PROFESSIONNEL ANNEE M2) DIRECTEUR DU MASTER DROIT DES AFFAIRES SPECIALITE BANQUE & BOURSE Richard MARTY Maître de conférences des Universités,

Plus en détail

FCPE EP ECHIQUIER PATRIMOINE. Notice d Information

FCPE EP ECHIQUIER PATRIMOINE. Notice d Information FCPE EP ECHIQUIER PATRIMOINE Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000097559 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun de Placement d Entreprise

Plus en détail

POLITIQUE GENERALE DE PRESTATIONS DE SERVICES D INVESTISSEMENTS

POLITIQUE GENERALE DE PRESTATIONS DE SERVICES D INVESTISSEMENTS Janvier 2014 POLITIQUE GENERALE DE PRESTATIONS DE SERVICES D INVESTISSEMENTS Monte Paschi Banque est la filiale française, détenue à 100%, de Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS). Elle est agréée auprès

Plus en détail

ECOLE DE DROIT DE LA SORBONNE UNIVERSITE PARIS I PANTHEON SORBONNE

ECOLE DE DROIT DE LA SORBONNE UNIVERSITE PARIS I PANTHEON SORBONNE ECOLE DE DROIT DE LA SORBONNE UNIVERSITE PARIS I PANTHEON SORBONNE Diplôme supérieur de l Ecole de Droit de la Sorbonne Réparation du dommage corporel Patrice Jourdain et Anne Guégan-Lécuyer 1. - Pourquoi?

Plus en détail

COLLOQUE INTERNATIONAL

COLLOQUE INTERNATIONAL COLLOQUE INTERNATIONAL Sous le haut patronage de Gilles Babinet, Digital Champion de la France auprès de l Union européenne DROIT ET GOUVERNANCE DES DONNÉES PUBLIQUES ET PRIVÉES À L ÈRE DU NUMÉRIQUE Sous

Plus en détail

Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011

Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011 Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011 En partenariat avec la Caisse des Dépôts, 3 quai Anatole France, Amphi Gérard Bureau, Paris 7e PROGRAMME DE LA JOURNÉE, transitions économiques 1 MATIN 8H00-8H30

Plus en détail

Dispositif de vérification du niveau de connaissances minimales des acteurs des marchés financiers

Dispositif de vérification du niveau de connaissances minimales des acteurs des marchés financiers Certification professionnelle Dispositif de vérification du niveau de connaissances minimales des acteurs des marchés financiers Professionnels concernés et modalités de vérification Mai 2013 Sommaire

Plus en détail

numéro 247 mars 2015 social et la routinisation Cécile Belmondo, François Deltour, Caroline Sargis-Roussel

numéro 247 mars 2015 social et la routinisation Cécile Belmondo, François Deltour, Caroline Sargis-Roussel numéro 247 mars 2015 SOMMAIRE 7 Ont contribué à ce numéro 11 La performance des groupes de travail. Une analyse par le capital social et la routinisation Cécile Belmondo, François Deltour, Caroline Sargis-Roussel

Plus en détail

1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)?

1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)? 1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)? 2. Afin de fournir un service d investissement à ses clients, Delta Lloyd Bank est tenue de catégoriser ses clients 3. L un des fondements

Plus en détail

Domaine : Droit Mention : Droit Privé Spécialités : Droit économique, notarial et processuel

Domaine : Droit Mention : Droit Privé Spécialités : Droit économique, notarial et processuel Domaine : Droit Mention : Droit Privé Spécialités : Droit économique, notarial et processuel Présentation du Master 1ére année Partenaires : Institutionnels : Banque, Compagnies d Assurance, Cabinets d

Plus en détail

Programme : «Les objets de la ville intelligente»

Programme : «Les objets de la ville intelligente» 1 Programme : «Les objets de la ville intelligente» Manifestation organisée dans le cadre du programme de recherche "Smart Cities & Métropoles Le devenir des institutions urbaines dans la ville intelligente".

Plus en détail

DOSSIER DOM-TOM DEFISCALISATION. Proposition d assistance pour la défense du collectif de victimes

DOSSIER DOM-TOM DEFISCALISATION. Proposition d assistance pour la défense du collectif de victimes DOSSIER DOM-TOM DEFISCALISATION Proposition d assistance pour la défense du collectif de victimes 1 Présentation du Cabinet 2 FIDAL : le plus grand cabinet d avocats français Fidal en un clin d oeil Date

Plus en détail

Enquête : que sont-ils devenus?

Enquête : que sont-ils devenus? Février 5 Enquête : que sont-ils devenus? ICP Junior Consulting pour la Faculté de Sciences Sociales et Economiques (FASSE) ICP Junior Consulting Bureau D40-22, rue Cassette 75006 Paris - 070642984 Pôle

Plus en détail

LEXBASE Encyclopédies*

LEXBASE Encyclopédies* Encyclopédies* Présentation (*) Nos encyclopédies sont mises à jour quotidiennement et font l objet de compléments doctrinaux réguliers. Droit social Droit du travail Rédigée sous la direction scientifique

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. 1. Description du programme d émission 3 2. Description de l Émetteur 6 3. Certification des informations fournies 10 Annexes 11

TABLE DES MATIERES. 1. Description du programme d émission 3 2. Description de l Émetteur 6 3. Certification des informations fournies 10 Annexes 11 TABLE DES MATIERES 1. Description du programme d émission 3 2. Description de l Émetteur 6 3. Certification des informations fournies 10 Annexes 11 2 1 DESCRIPTION DU PROGRAMME D EMISSION Article D. 213-9,

Plus en détail

numéro 245 novembre-décembre 2014

numéro 245 novembre-décembre 2014 SOMMAIRE numéro 245 novembre-décembre 2014 SCIENCES DE GESTION ET POLITIQUE. DE L INSTRUMENTATION À LA CO-CONSTRUCTION Coordonné par Olivier Basso, Philippe Very 7 Ont contribué à ce numéro 11 Que peuvent

Plus en détail

Chantal CUTAJAR Née le 20 janvier 1959 à Batna (Algérie) Nationalité française Concubinage, 2 enfants

Chantal CUTAJAR Née le 20 janvier 1959 à Batna (Algérie) Nationalité française Concubinage, 2 enfants P. + 33 (0)6 63 27 64 91 Fax. + 33 (0)3 88 52 25 26 Cutajar.chantal@bbox.f r 10, Rue du Fossé des Tailleurs 67000 STRASBOURG Chantal CUTAJAR Née le 20 janvier 1959 à Batna (Algérie) Nationalité française

Plus en détail

Processus d agrément des sociétés de gestion AIFM

Processus d agrément des sociétés de gestion AIFM Processus d agrément des sociétés de gestion AIFM 8 janvier 2014 Agrément SGP : Etat des lieux et perspectives de mise en œuvre La préparation de la mise en œuvre Les efforts de pédagogie Le Guide «Acteurs»

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

Retour sur un statut juridique atypique : la société de financement à double agrément

Retour sur un statut juridique atypique : la société de financement à double agrément Page 1 sur 5 Imprimé par edeabreu@kramerlevin.com Cette impression est à usage strictement personnel. Si vous souhaitez utiliser cet article à des fins collectives, merci de contacter Revue Banque. Accueil

Plus en détail

Assurance et capital-investissement Directive AIFM et utilité de l assurance RC Professionnelle

Assurance et capital-investissement Directive AIFM et utilité de l assurance RC Professionnelle Assurance et capital-investissement Directive AIFM et utilité de l assurance RC Professionnelle Cahiers les d'acp ASSURANCE & CAPITAL PARTNERS (ACP) est le Département spécialisé du Groupe SIACI SAINT

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Ordonnance n o 2006-344 du 23 mars 2006 relative aux retraites professionnelles supplémentaires NOR

Plus en détail

Spécialité Etablissement Formation

Spécialité Etablissement Formation Spécialité Etablissement Formation Prix de Lancement de Programme ESA MBA Bancassurance Prix de Lancement de Programme ESC Rouen MS MJCE (Mastère Juriste Conseil d'entreprise) Prix de Lancement de Programme

Plus en détail

LES CRÉDITS PAR MOBILISATION

LES CRÉDITS PAR MOBILISATION LES CRÉDITS PAR MOBILISATION Les crédits par mobilisation peuvent concerner la cession Dailly, et les crédits d'exploitation tels l'escompte et l'affacturage 1. Ces derniers ayant fait l'objet de nos développements,

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Centre d études et de recherches en droit administratif, constitutionnel, financier et fiscal (CERDACFF) sous tutelle des établissements

Plus en détail

S informer sur. Investir votre épargne : étape par étape

S informer sur. Investir votre épargne : étape par étape S informer sur Investir votre épargne : étape par étape Autorité des marchés financiers Investir votre épargne : étape par étape Sommaire Se poser les bonnes questions avant d investir 03 Prendre contact

Plus en détail

Réforme des obligations de déclarations de franchissement de seuils et de déclarations d intentions

Réforme des obligations de déclarations de franchissement de seuils et de déclarations d intentions Réforme des obligations de déclarations de franchissement de seuils et de déclarations d intentions RESUME Le régime des déclarations de franchissement de seuils et des déclarations d intentions, réformé

Plus en détail

Avant-propos Introduction. Première partie

Avant-propos Introduction. Première partie 9782100533015-Delap-tdm.qxd 12/08/09 7:41 Page V Table des matières Avant-propos Introduction XI XIII Première partie La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles Dunod. La photocopie

Plus en détail

Le numérique pour enseigner autrement

Le numérique pour enseigner autrement Le numérique pour enseigner autrement Colloque international les 27 et 28 juin 2014 à l Université Paris-Dauphine Le monde numérique dans lequel nous vivons conduit à une triple interrogation sur l avenir

Plus en détail

OTC ASSET MANAGEMENT FIP OTC RÉGIONS.2

OTC ASSET MANAGEMENT FIP OTC RÉGIONS.2 OTC ASSET MANAGEMENT FIP OTC RÉGIONS.2 DURÉE DE BLOCAGE DES PARTS DE 6 ANS, PROROGEABLE 3 FOIS D 1 ANNÉE. 1 RÉDUIRE SES IMPÔTS DÈS 2011 Je réduis mon ISF Grâce à OTC RÉGIONS.2, je bénéficie de la réduction

Plus en détail