RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée"

Transcription

1 RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée I. Fauquet, F.Bonodeau, L. Deschildre, L. Ceugnart, G. Hurtevent-Labrot JFR 2006 Lille, France

2 Intérêt de connaître l anatomie 1 - Déterminer l espace d origine d une masse la graisse de l espace préstylien le processus styloïde l artère carotide interne 2 - Approche diagnostique contenu de l espace caractérisation tissulaire (IRM) 3 - Bilan d extension voies de communication

3 Plan Mise en place des espaces profonds Contenu des espaces profonds Espace rétropharyngé Espace latéropharyngé Espace rétrostylien Espace préstylien Loge parotidienne Fosse infra-temporale

4 Plan Pour chaque espace seront précisés : Les limites Le contenu Les voies de communication Des exemples pratiques seront proposés

5 Plan Mise en place des espaces profonds Contenu des espaces profonds Espace rétropharyngé Espace latéropharyngé Espace rétrostylien Espace préstylien Loge parotidienne Fosse infra-temporale

6 Mise en place des espaces profonds S organisent autour de l espace pharyngé muqueux S étendent de la base de crâne à l os hyoïde IRM : coupe axiale T1 sans injection 1 espace impair et médian : espace rétropharyngé 4 espaces pairs et latéraux : Rétrostylien (ERS) Préstylien (EPS) Loge parotidienne Fosse infra-temporale (FIT)

7 Espace pharyngé muqueux IRM : coupe axiale T1 sans injection Conduit musculo-membraneux (muscles constricteurs et fascia pharyngo-basilaire) Etendu de la base de crâne jusqu à C6 Tube en U ouvert vers l avant

8 Mise en place des espaces profonds 6 S organisent autour de l espace pharyngé muqueux (1) 1 espace rétrostylien : ERS (3) 4 espace préstylien : EPS (4) = espace 2 latéropharyngé 3 espace rétropharyngée (2) loge parotidienne (5) FIT (6)

9 Mise en place des espaces profonds S organisent autour de la muqueuse pharyngée (1) espace rétropharyngé (2) espace rétrostylien : ERS (3) espace préstylien : EPS (4) = espace latéropharyngé loge parotidienne (5) 2 3 FIT (6) IRM : coupe axiale T1 sans injection

10 Plan Mise en place des espaces profonds Contenu des espaces profonds Espace rétropharyngé Espace latéropharyngé Espace rétrostylien Espace préstylien Loge parotidienne Fosse infra-temporale

11 Espace rétropharyngé : limites Espace virtuel - Limite antérieure : fascia pharyngo-basilaire (1) * 3 1 * * *** 2 - Limite postérieure : aponévrose prévertébrale (2) - Limite latérale : bord interne de l artère carotide interne (ACI) (3)

12 Espace rétropharyngé : limites Espace virtuel (trait jaune) - Limite antérieure : fascia pharyngo-basilaire IRM : coupe axiale T1 avec injection - Limite postérieure : aponévrose prévertébrale - Limite latérale : bord interne de l ACI (flèche) TDM : coupe axiale avec injection

13 Espace rétropharyngé : limites Espace virtuel (*) * - Limite supérieure : base de crâne (flèche blanche) Os hyoïde - Limite inférieure : communication directe avec l espace rétropharyngé dans sa portion infra-hyoïdienne puis avec le médiastin (flèches oranges) TDM : coupe sagittale avec injection

14 Espace rétropharyngé : contenu Graisse (flèche bleue) Ganglions (G) (étage sus-hyoïdien) G IRM : coupe axiale T1 avec injection TDM : coupe sagittale avec injection

15 Espace rétropharyngé : en pratique P M Une masse (M) qui refoule - en dehors l ACI (flèche) - en dedans l espace pharyngé muqueux (P) appartient à l espace rétropharyngé TDM : coupe axiale avec injection diagnostic : adénopathie nécrotique

16 Espace rétropharyngé : en pratique F M Formation nodulaire (F) - en dedans du bord interne de l ACI (flèche) - = adénopathie rétropharyngée - accompagnée d une masse du cavum (M) IRM : coupe axiale T1 avec injection et saturation du signal de la graisse

17 Plan Mise en place des espaces profonds Contenu des espaces profonds Espace rétropharyngé Espace latéropharyngé Espace rétrostylien Espace préstylien Loge parotidienne Fosse infra-temporale

18 Espace latéropharyngé Il est divisé en deux par le diaphragme stylien (ou rideau stylien) : espace préstylien (EPS) ou parapharyngé antérieur (EPPA) (1) 1 espace rétrostylien (ERS) ou parapharyngé postérieur (EPPP) (2) 2

19 Diaphragme stylien TDM : coupe axiale avec injection IRM : séquence axiale T2 Constitué de muscles, ligaments et aponévroses Tendu entre le muscle sterno-cléido-mastoïdien et la muqueuse pharyngée Seuls les muscles sont identifiables en imagerie

20 Diaphragme stylien TDM : coupe axiale avec injection IRM : axial T1 sans injection De dehors en dedans : ventre postérieur du muscle digastrique (1) muscle stylo-hyoïdien (2) 2 2 muscle stylo-glosse (3) muscle stylo-pharyngien (4) 1 1 bouquet de Riolan SCM processus styloïde SMC : muscle sterno-cléido-mastoïdien

21 Espace latéropharyngé IRM : axial T1 sans injection TDM : coupe axiale avec injection Processus styloïde (flèche) = repère anatomique important Permet de séparer l espace latéropharyngé en deux : - espace préstylien en avant (espace graisseux) - espace rétrostylien en arrière (espace vasculo-nerveux)

22 Plan Mise en place des espaces profonds Contenu des espaces profonds Espace rétropharyngé Espace latéropharyngé Espace rétrostylien Espace préstylien Loge parotidienne Fosse infra-temporale

23 Espace rétrostylien : limites Antérieure : diaphragme stylien (1) Postérieure : aponévrose prévertébrale et muscles prévertébraux (2) Latérale : ventre postérieur du muscle digastrique et feuillet superficiel du fascia cervical profond (processus mastoïde) (3) Médiale : communication directe avec l espace rétropharyngé (flèche) 2 1 3

24 Espace rétrostylien : limites Inférieure : en continuité avec l espace carotidien à l étage cervical puis avec le médiastin (crosse de l aorte) ACC : Crosse de l aorte ACC : artère carotide commune TDM : reconstruction sagittale oblique

25 Espace rétrostylien : limites - Supérieure : communication avec l étage intra-crânien (canal carotidien, foramen jugulaire et canal du XII). foramen jugulaire canal du XII

26 Espace rétrostylien : contenu IRM : Séquence axiale T2 TDM : coupe axiale avec injection ACI veine jugulaire interne (VJI) nerfs mixtes (IX, X, XI) et XII structures lymphatiques passage du VII

27 Espace rétrostylien : communication Communication directe avec l espace rétropharyngé IRM : Séquence axiale T2 TDM : coupe axiale avec injection Limite entre les deux : bord interne de l ACI

28 Espace rétrostylien : en pratique M * P Une masse (M) qui refoule - en avant l ACI (flèche blanche) et la graisse de l espace préstylien (*) - en arrière la VJI (flèche jaune) appartient à l espace rétrostylien diagnostic : paragangliome malin ACI VJI IRM : coupe axiale T1 sans injection P : glande parotide ACI : interne carotide interne VJI : veine jugulaire interne

29 Plan Mise en place des espaces profonds Contenu des espaces profonds Espace rétropharyngé Espace latéropharyngé Espace rétrostylien Espace préstylien Loge parotidienne Fosse infra-temporale

30 Espace préstylien : limites Antérieure : muscles ptérygoïdiens (FIT) (1) Postérieure : diaphragme stylien (2) Médiale : paroi pharyngée (FPB) (3) Latérale : lobe profond de la parotide (P) P

31 Espace préstylien : limites Antérieure : muscles ptérygoïdiens (FIT) (1) Postérieure : diaphragme stylien (2) Médiale : paroi pharyngée (FPB) (3) 3 1 P 3 1 P Latérale : lobe profond de la parotide (P) IRM : Séquence axiale T2 TDM : coupe axiale avec injection 2 2

32 Espace préstylien : limites PL S A Inférieure : communication directe avec l espace submandibulaire ( ) 1 PM 2 B SM C Supérieure : fermé par la réunion du FPB et de l aponévrose du muscle ptérygoïdien médial (doublée par l aponévrose du muscle tenseur du voile) ( ) A espace pharyngé muqueux B espace préstylien C région des muscles ptérygoïdiens 1 aponévrose du muscle ptérygoïdien médial 2 aponévrose du muscle tenseur du voile PM muscle ptérygoïdien médial PL muscle ptérygoïdien latéral SM glande sub-mandibulaire S os sphénoïde

33 Espace préstylien : limites Inférieure : communication directe avec l espace sub-mandibulaire ( ) S Supérieure : fermé par la réunion du FPB et de l aponévrose du muscle ptérygoïdien médial (doublée par l aponévrose du muscle tenseur du voile) ( ) PL C PM 1 B 2 A SM SM A espace pharyngé muqueux B espace préstylien C région des muscles ptérygoïdiens 1 aponévrose du muscle ptérygoïdien médial 2 aponévrose du muscle tenseur du voile IRM : séquence coronale T2 PM muscle ptérygoïdien médial PL muscle ptérygoïdien latéral SM glande sub-mandibulaire S os sphénoïde

34 Espace préstylien : contenu Il comprend 2 parties : une partie superficielle : lobe profond de la parotide (P) = seule partie appartenant aux espaces profonds de la face P P IRM : Séquence axiale T2 TDM : coupe axiale avec injection NB : Certains auteurs considèrent que le lobe profond de la parotide fait partie de l espace préstylien, d autres qu il appartient à l espace parotidien. Il est seulement nécessaire de retenir qu il n y a pas de barrière anatomique entre ces deux espaces : une tumeur développée dans le lobe profond de la parotide va pouvoir envahir directement l espace préstylien.

35 Espace préstylien : contenu Il comprend 2 parties : une partie profonde (*) : colonne adipeuse para pharyngée = repère radio anatomique fondamental dans l exploration des pathologies des espaces profonds de la face * * graisse, vaisseaux rameaux préstyliens du V3 glandes salivaires accessoires IRM : Séquence axiale T2 TDM : coupe axiale avec injection

36 Espace préstylien : en pratique M * M * * IRM : Séquences axiale et coronale T2 haute résolution Masse hétérogène (M) - comblant le signal graisseux normal - refoulant : les muscles ptérygoïdiens en avant et latéralement (*) le processus styloïde et l espace rétrostylien vers l arrière (flèche) la muqueuse pharyngée en dedans (tête de flèche) = Masse de l espace préstylien NB : Contact étroit avec le lobe profond de la parotide

37 Plan Mise en place des espaces profonds Contenu des espaces profonds Espace rétropharyngé Espace latéropharyngé Espace rétrostylien Espace préstylien Loge parotidienne Fosse infra-temporale

38 Loge parotidienne Au-dessous du conduit auditif externe En avant des processus mastoïde et styloïde et des muscles qui s y rattachent Glande parotide : la plus volumineuse des glandes salivaires

39 Loge parotidienne : limites Triangulaire (comme la glande) Trois faces : externe, antérieure et postérieure Deux extrémités : supérieure et inférieure IRM : Séquence axiale T2

40 Loge parotidienne : limites Latérale : Peau Tissu cellulaire lâche Tissu adipeux sous-cutané (*) Aponévrose cervicale superficielle ( ) * * * IRM : coupe axiale T2

41 Loge parotidienne : limites 4 3 P P Postérieure : TDM : coupe axiale avec injection Muscle sterno-cléido-mastoïdien (1) - Processus mastoïde (2) - Ventre postérieur du muscle digastrique (3) - Processus styloïde et muscles du bouquet de Riolan (4) P IRM : Séquence axiale T2

42 Loge parotidienne : limites - Interne? La présence d une fine aponévrose séparant le lobe profond de la parotide (P) de la graisse de l espace préstylien (*) est discutée Tout processus expansif développé aux dépens du lobe profond de la parotide va pouvoir s étendre à la graisse de l espace préstylien * P IRM : coupe axiale T2 * Anatomie ORL Bonfils - Chevallier P

43 Loge parotidienne : contenu Glande parotide Séparée en deux lobes, profond et superficiel au niveau du ramus ( ) Seul le lobe profond appartient aux espaces profonds de la face Canal parotidien (Sténon) Vaisseaux et nerfs P S IRM : coupe axiale T2

44 Loge parotidienne : contenu Glande parotide : deux prolongements : 1/ En dedans : le + constant : pharyngé, dans l espace préstylien = expansion du lobe profond (P) dans la graisse de l EPS (*) * IRM : coupe axiale T2 P

45 Loge parotidienne : contenu Glande parotide : deux prolongements : 2/ Externe : massétérin ou jugal IRM : coupe axiale T2 fat sat

46 Loge parotidienne : contenu Vaisseaux et nerfs ACE (a) Veine rétro-mandibulaire (v) Nerf facial (VII) a v NB : Le nerf facial n est pas visible en imagerie mais il est situé immédiatement en arrière de la veine rétro-mandibulaire IRM : coupe axiale T2

47 Loge parotidienne : communications En dedans : communication directe avec la graisse de l EPS IRM : coupe axiale T2

48 En haut : communication indirecte avec l endocrâne par le V3 : P nerf auriculo-temporal (branche du V3) boutonnière rétrocondylienne de Juvara ( ) région des ptérygoïdiens (P) V3( ) puis foramen ovale ( ) IRM : coupe coronale T2 P TDM : coupe coronale, fenêtres osseuses IRM : coupe axiale T2

49 Loge parotidienne : en pratique M * M * Séquence axiale T1 sans injection Séquence axiale T2 Masse tissulaire hétérogène (M) prenant naissance dans le lobe profond de la parotide (flèches) et venant infiltrer la graisse de l espace préstylien (*).

50 Plan Mise en place des espaces profonds Contenu des espaces profonds Espace rétropharyngé Espace latéropharyngé Espace rétrostylien Espace préstylien Loge parotidienne Fosse infra-temporale

51 Fosse infra-temporale Fosse infra-temporale (FIT) : 3 parties : B A C A/ région rétro-maxillo zygomatique B/ fosse ptérygo-palatine C/ région des ptérygoïdiens

52 Fosse infra-temporale Anatomie de la FIT: A/ région rétro zygomatico maxillaire B/ fosse ptérygo-palatine (FPP) C/ Région des ptérygoïdiens 1/ sinus maxillaire 2/ processus ptérygoïde 3 6 A 1 B 4 2 3/ ramus mandibulaire 5 C 4/ muscle ptérygoïdien médial 5/ muscle ptérygoïdien latéral 6/ tendon du muscle temporal IRM : Séquence axiale T1 sans injection

53 Région rétro-maxillo-zygomatique (A) : limites A Antérieure paroi postérieure du sinus maxillaire (1) - Latérale os zygomatique (2) TDM : coupe axiale avec injection IRM : Séquence axiale T2

54 Région rétro-maxillo-zygomatique : contenu * T T * - Boule graisseuse de Bichat (*) - Tendon du muscle temporal (T)

55 Fosse ptérygo-palatine (B) : limites - Antérieure : os maxillaire (tubérosité) (1) 1 - Postérieure : processus ptérygoïdien (2) B 3 - Médiale : lame verticale de l os palatin (3) 2 - Latérale : communication directe avec le reste de la FIT ( )

56 Fosse ptérygo-palatine : limites 1/ os maxillaire 2/ apophyse ptérygoïde de l os sphénoïde 3/ lame perpendiculaire de l os palatin */ Fosse ptérygo-palatine 1 * * 3 2 TDM : coupe axiale sans injection (constantes osseuses) IRM : Séquence axiale T1 sans injection

57 Fosse ptérygo-palatine : contenu * IRM : Séquence axiale T1 sans injection - Eléments nerveux : nerf maxillaire (V2), ganglion ptérygo-palatin - Eléments vasculaires : artère maxillaire

58 Fosse ptérygo-palatine : communications Petite région anatomique Mais véritable carrefour entre : les structures endocrâniennes les espaces profonds les espaces pharyngés Communications nombreuses impact clinique majeur

59 Fosse ptérygo-palatine : communications TDM : coupe axiale en constantes osseuses TDM : coupe axiale avec injection 1/ Avec l espace pharyngé muqueux : - en dedans et en avant avec les FN par le foramen sphéno-palatin

60 Fosse ptérygo-palatine : communications 1/ Avec l espace pharyngé muqueux : - en bas avec le palais osseux et la cavité orale par les canaux grand et petit palatins TDM : coupes axiales en constantes osseuses

61 Fosse ptérygo-palatine : communications 2/ Avec le reste de la FIT - communication directe latéralement par la fente ptérygo-palatine TDM : coupe axiale avec injection

62 Fosse ptérygo-palatine : communications TDM : coupes en constantes osseuses 3/ Avec l orbite - en avant et en haut par la fissure orbitaire inférieure (V2)

63 Fosse ptérygo-palatine : communications * TDM : coupes en constantes osseuses 4/ Avec l étage intra-crânien : - en arrière et à la partie moyenne par le canal ptérygoïdien (flèche) qui s ouvre à la partie antérieure du foramen lacerum (*)

64 Fosse ptérygo-palatine : communications TDM : coupes en constantes osseuses 4/ Avec l étage intra-crânien : - en arrière et en haut par le foramen rond (V2)

65 Fosse ptérygo-palatine : en pratique S M S TDM : coupe axiale avec injection TDM : reconstruction osseuse Une masse située - en arrière du sinus maxillaire (S) - en avant du processus ptérygoïde (flèche) appartient à la fosse ptérygo-palatine Noter l élargissement de la FPP et l infiltration directe des autres parties de la FIT

66 Fosse ptérygo-palatine : en pratique S M Une masse tissulaire (M) - qui refoule en arrière le processus ptérygoïde (flèche) -infiltre en avant le sinus maxillaire (S) appartient à la fosse ptérygopalatine (FPP) IRM : Séquence axiale T1 sans injection : FPP

67 FIT : région des ptérygoïdes (C) Limites : P * C - Antérieure : région rétro-maxillo-zygomatique (A) - Postérieure : EPS (*) - Latérale : ramus mandibulaire (flèche) - Médiale : pharynx (P)

68 Région des ptérygoïdes : limites Z Z - Antérieure : région rétro-maxillo-zygomatique (Z) - Postérieure : EPS (*) * P * P - Latérale : ramus mandibulaire (flèche) - Médiale : pharynx (P) TDM : coupe axiale avec injection IRM : Séquence axiale T2

69 Région des ptérygoïdes : contenu L M L M IRM : Séquences axiale et coronale T2 haute résolution - Muscle ptérygoïdien latéral (L) - Muscle ptérygoïdien médial (M) - Artère maxillaire interne - Nerf mandibulaire (V3) et ses branches (flèche)

70 Région des ptérygoïdes : communications S P L A C P M B S M IRM : Séquence coronale T2 TDM : coupes en constantes osseuses - communication endocrânienne par le foramen ovale (nerf V3) (flèche)

71 Région des ptérygoïdiens : en pratique M PM C P L Une masse (M) qui refoule - en bas le muscle ptérygoïdien médial (PM) - en dehors le muscle ptérygoïdien latéral (PL) appartient à la région des ptérygoïdiens Il existe une extension endocrânienne avec atteinte du nerf V3 (flèche) au niveau du foramen ovale et du sinus caverneux sus-jacent (C) IRM : Séquence coronale T2 diagnostic : sarcome

72 Espace masticateur B A Certains auteurs ne parlent pas de FIT mais d espace masticateur C Cet espace englobe les structures situées en dehors de la mandibule et au-dessus de l arcade zygomatique La fosse ptérygo-palatine constitue alors un espace à part entière FIT Espace masticateur

73 Espace masticateur : 4 muscles TDM : coupe axiale avec injection - Ptérygoïdien médial (1) - Ptérygoïdien latéral (2) - Temporal (3) - Masséter (4)

74 Espace masticateur : 4 muscles IRM : séquence axiale T2 - Ptérygoïdien médial (1) - Ptérygoïdien latéral (2) - Temporal (3) - Masséter (4)

75 Espace masticateur : en pratique PM Axial T2 fat sat * * M PM Coronal T1 avec injection * M - Infiltration tissulaire prenant le contraste (*) - située de part et d autre du ramus mandibulaire (flèche) - au contact des muscles ptérygoïdien médian (PM) et masséter (M) PM * M PM * * M = infiltration de l espace masticateur Axial T1 sans injection Axial T1 avec injection

76 CONCLUSION La bonne connaissance de l anatomie des espaces profonds de la face permet de faire le diagnostic topographique (et étiologique) des syndromes tumoraux * Repères essentiels : la graisse de l EPS (*) le processus styloïde ( ) la carotide interne (ACI) ACI

77 CONCLUSION Elle permet également de faire au mieux le bilan d extension (IRM) voies de communications des différents espaces entre eux et avec la base de crâne

ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES. S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal.

ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES. S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal. ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal. Introduction Les tumeurs malignes du massif facial:

Plus en détail

C.CHAMMAKHI-JEMLI 1, I.RADHOUANI 1, O.GHAMRA 2, W.ZOUAOUI 1, H.MZABI 1, C.MBAREK2, A.LEKHDIM 2,MH.DAGHFOUS 1 1: Service de Radiologie 2: Service ORL

C.CHAMMAKHI-JEMLI 1, I.RADHOUANI 1, O.GHAMRA 2, W.ZOUAOUI 1, H.MZABI 1, C.MBAREK2, A.LEKHDIM 2,MH.DAGHFOUS 1 1: Service de Radiologie 2: Service ORL C.CHAMMAKHI-JEMLI 1, I.RADHOUANI 1, O.GHAMRA 2, W.ZOUAOUI 1, H.MZABI 1, C.MBAREK2, A.LEKHDIM 2,MH.DAGHFOUS 1 1: Service de Radiologie 2: Service ORL CHU HBIB THAMEUR TUNISIE INTRODUCTION MATERIELS ET METHODES

Plus en détail

RADIOANATOMIE DES ESPACES DU COU

RADIOANATOMIE DES ESPACES DU COU RADIOANATOMIE DES ESPACES DU COU F. BEN AMARA *, Y. HENTATI*, A. SALEM*, M. RABBANY*, H. RAJHI*, R. HAMZA*, N.MNIF*. M. MARREKCHI**, H.HAJRI**, M.FERJAOUI**. N. HENTATI***. *Service d imagerie médicale

Plus en détail

SQUELETTE CEPHALIQUE LE CRANE

SQUELETTE CEPHALIQUE LE CRANE SQUELETTE CEPHALIQUE LE CRANE Boîte osseuse constituée de 8 os formant la base (partie inférieure) et la voûte du crane ou calvaria (partie supérieure) I) LA VOUTE DU CRANE 1. Repères La voute s appelle

Plus en détail

TUTORAT UE ATC 2012-2013 Anatomie CORRECTION Séance n 1 Semaine du 08/04/2013

TUTORAT UE ATC 2012-2013 Anatomie CORRECTION Séance n 1 Semaine du 08/04/2013 TUTORAT UE ATC 2012-2013 Anatomie CORRECTION Séance n 1 Semaine du 08/04/2013 QCM n 1 : C, B, E Cavités osseuses de la face et muscles de la tête et du cou Pr. Captier a) Faux, c est le nerf optique qui

Plus en détail

Ostéologie crânio-faciale.

Ostéologie crânio-faciale. Ostéologie crânio-faciale. Introduction : Le massif crânio-facial est composé de 22 os soudés, unis les uns aux autres par des sutures de type fibreuses. Huit 08 os constituent le crâne et 14 pour la face

Plus en détail

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées I a - Radio-Anatomie du Massif Facial 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées 6 9 7 8 3 2 5 10 12 1 11 4 13 14 I a - Radio-Anatomie du Massif Facial - Quels sont les plans

Plus en détail

Première partie LA TÊTE. 1. Concernant la tête, veuillez indiquer la ou les proposition(s) exacte(s) :

Première partie LA TÊTE. 1. Concernant la tête, veuillez indiquer la ou les proposition(s) exacte(s) : Première partie LA TÊTE 1. Concernant la tête, veuillez indiquer la ou les proposition(s) A. La région de la tête est séparée de la région du cou par un plan sagittal passant par le foramen magnum. B.

Plus en détail

EPREUVE TEST 2 D ANATOMIE E12 L1 -UNIV BORDEAUX 2 EXAMEN BLANC 30 Minutes/20 QCM Cochez les réponses justes

EPREUVE TEST 2 D ANATOMIE E12 L1 -UNIV BORDEAUX 2 EXAMEN BLANC 30 Minutes/20 QCM Cochez les réponses justes EPREUVE TEST 2 D ANATOMIE E12 L1 -UNIV BORDEAUX 2 EXAMEN BLANC 30 Minutes/20 QCM Cochez les réponses justes CORRECTION INTERNAT (aucune mauvaise réponse : 1 point Une mauvaise réponse : 0.5 Deux : 0.2

Plus en détail

OSTÉOLOGIE DU CRÂNE OS DU CRÂNE FOSSES CRÂNIENNES

OSTÉOLOGIE DU CRÂNE OS DU CRÂNE FOSSES CRÂNIENNES TÊTE ET COU CHAPITRE 1 OSTÉOLOGIE DU CRÂNE OS DU CRÂNE FOSSES CRÂNIENNES 1a os frontal os temporal os pariétal os occipital os ethmoïde os sphénoïde figure 1a-1 figure 1a-2 figure 1a-3 8 1a INTRODUCTION

Plus en détail

Service d Imagerie Médicale *Service de Chirurgie Maxillo-Faciale CHU Habib Bourguiba Sfax - TUNISIE

Service d Imagerie Médicale *Service de Chirurgie Maxillo-Faciale CHU Habib Bourguiba Sfax - TUNISIE Auteurs: S Haddar Kh Ben Mahfoudh S Zouari J Rebaï M Dhouib* S Mezghani M Abdelmoula* J Mnif Service d Imagerie Médicale *Service de Chirurgie Maxillo-Faciale CHU Habib Bourguiba Sfax - TUNISIE La présentation

Plus en détail

La "tête" vient de "terra" (la "terre"), ou "pot de terre". [Sur une vue le crâne ressemble à une cruche]

La tête vient de terra (la terre), ou pot de terre. [Sur une vue le crâne ressemble à une cruche] OSTÉOLOGIE - LE CRÂNE LES OS DU CRÂNE La "tête" vient de "terra" (la "terre"), ou "pot de terre". [Sur une vue le crâne ressemble à une cruche] C'est une masse ovoïde où on va décrire : une face supérieure

Plus en détail

Mémofi ches Anatomie Netter Tête et cou

Mémofi ches Anatomie Netter Tête et cou Mémofi ches Anatomie Netter Tête et cou John T. Hansen University of Rochester, USA School of Medicine and Dentistry Traduction Pierre Kamina et Jean-Pierre Richer 4 e édition SAUNDERS ELSEVIER 1600 John

Plus en détail

Radio-Anatomie de la sphère ORL

Radio-Anatomie de la sphère ORL Radio-Anatomie de la sphère ORL J A C Q U E S F O U R Q U E T I N T E R N E E N R A D I O T H E R A P I E T U T E U R : D R C A L L O N N E C D E S C A R C I N O L O G I E C E R V I C O - F A C I A L E

Plus en détail

Ostéologie de la tête...jeudi 19 janvier 2012. Le crâne est formé par un ensemble de pièces osseuses constituant le squelette de la

Ostéologie de la tête...jeudi 19 janvier 2012. Le crâne est formé par un ensemble de pièces osseuses constituant le squelette de la Ostéologie de la tête...jeudi 19 janvier 2012 LE CRANE Le crâne est formé par un ensemble de pièces osseuses constituant le squelette de la tête, à l exception de la mandibule et de l os hyoïde. Il est

Plus en détail

LES ADENOPATHIES CERVICALES comment les classer?

LES ADENOPATHIES CERVICALES comment les classer? LES ADENOPATHIES CERVICALES comment les classer? E Hassan, N Moussali, I Mimouni, N Elbenna, A Gharbi, A Abdelouafi Service de radiologie 20 aout 1953 Casablanca - Maroc INTRODUCTION La région cervico-faciale

Plus en détail

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales A propos de 35cas L.Derouich, N.El Benna, N.Moussali, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie Hôpital 20 Aout CHU Ibn Roch Casablanca Maroc plan

Plus en détail

LE CREUX AXILLAIRE : LE NORMAL ET LE

LE CREUX AXILLAIRE : LE NORMAL ET LE LE CREUX AXILLAIRE : LE NORMAL ET LE PATHOLOGIQUE S.EL HADDAD, Z.JAMALEDDINE, A.EL QUESSAR, M.M.CHERKAOUI SERVICE D IMAGERIE MÉDICALE HÔPITAL UNIVERSITAIRE CHEIKH ZAID INTRODUCTION 1 Creux axillaire compartiment

Plus en détail

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI UEMSfO - Anatomie de la tête osseuse Chapitre 20 : La base du crâne Docteur Olivier PALOMBI Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. F P Sinus frontal

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

Docteur Olivier PALOMBI

Docteur Olivier PALOMBI Anatomie de la tête osseuse Chapitre 10 : La tête osseuse Docteur Olivier PALOMBI P1 Médecine Multimédia - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Tête osseuse = squelette

Plus en détail

Anatomie de la face. Dr Bernadette PASQUINI

Anatomie de la face. Dr Bernadette PASQUINI Anatomie de la face Dr Bernadette PASQUINI Anatomie descriptive de la face Région limitée par la ligne d implantation des cheveux, le bord antérieur des oreilles et le menton. Eléments principaux : yeux,

Plus en détail

Application pratique de l anatomie humaine

Application pratique de l anatomie humaine Ahmed Mellal Application pratique de l anatomie humaine Tome 2 - Appareils de relation Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

JFR 2006 PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM. Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie

JFR 2006 PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM. Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie INTRODUCTION Tumeur naso sinusienne rare : 0,5 à 4% de l ensemble des tumeurs naso sinusiennes

Plus en détail

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA BASE DU CRÂNE ET DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA BASE DU CRÂNE ET DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA BASE DU CRÂNE ET DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE E. Menif (1), N. Babay (2), H. Mizouni (1), J. Mormeche (1), M. Jerad (1), M. Ben Messaoud (1), O. Azaiz (1), I. Turki (1),

Plus en détail

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX 1-Le frontal Dr F. Philip 02/2014 ANATOMIE TETE Crâne osseux PLAN 4 MEDIANTS-2 LATERAUX PAIRES -LES 14 OS DE LA FACE Face Anatomie Innervation (V VII) COU GLANDES Thyroïde -parathyroïdes Glandes salivaires

Plus en détail

I - Introduction. II - Glande parotide

I - Introduction. II - Glande parotide I - Introduction Les glandes salivaires sont destinées à la sécrétion de la salive qui est une aide à la mastication, à la digestion et à la protection de la muqueuse orale. Elles comprennent les glandes

Plus en détail

Radio-anatomie cervicale Masses cervicales non ganglionnaires

Radio-anatomie cervicale Masses cervicales non ganglionnaires Radio-anatomie cervicale Masses cervicales non ganglionnaires Jacques Verhulst Caroline Darmaillacq CAFCIM-CIREOL 24 septembre 2011 Le cou : De la base du crâne au thorax. Exclus de la présentation, le

Plus en détail

Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire

Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire Chapitre Os maxillaire : morphologie et sinus maxillaire J.-F. Gaudy, T. Gorce PLAN DU CHAPITRE Situation-rapports Morphologie générale Sinus maxillaire 7 00009.INDD 9//0 0::9 AM I. Maxillaire L 'os maxillaire

Plus en détail

Enseignement DES Paris 10 Avril 2014 Dr Anne Geoffray a.geoffray@lenval.com IMAGERIE PÉDIATRIQUE ORL

Enseignement DES Paris 10 Avril 2014 Dr Anne Geoffray a.geoffray@lenval.com IMAGERIE PÉDIATRIQUE ORL Enseignement DES Paris 10 Avril 2014 Dr Anne Geoffray a.geoffray@lenval.com IMAGERIE PÉDIATRIQUE ORL Items traités 1. Connaître l anatomie radiologique du cavum, du pharynx, du larynx et des sinus en fonction

Plus en détail

Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial

Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial 0.Amriss, N.Moussali, N.Elbenna, A.Gharbi, A.abdelouafi Service de Radiologie 20 Aout CHU IBN ROCHD. Casablanca. Maroc Introduction Le massif facial

Plus en détail

Atlas radio- anatomie de la cheville en IRM du normal au pathologique

Atlas radio- anatomie de la cheville en IRM du normal au pathologique Atlas radio- anatomie de la cheville en IRM du normal au pathologique S. Wakrim, O. Traoré, Z. Regragui, N. Moussali, N. El Benna, A. Gharbi Service de radiologie 20 aout, CHU Ibn Rochd CASABLANCA Plan

Plus en détail

Bonjour à tous. Aujourd'hui, dans le chapitre 2 de la morphogenèse craniofaciale, nous allons étudier la formation et le devenir de l appareil

Bonjour à tous. Aujourd'hui, dans le chapitre 2 de la morphogenèse craniofaciale, nous allons étudier la formation et le devenir de l appareil Bonjour à tous. Aujourd'hui, dans le chapitre 2 de la morphogenèse craniofaciale, nous allons étudier la formation et le devenir de l appareil pharyngé. Lors du cours précédent, vous ont été décrits l

Plus en détail

ANATOMIE DE LA REGION AXILLAIRE

ANATOMIE DE LA REGION AXILLAIRE ANATOMIE DE LA REGION AXILLAIRE Marc Revol, Jean-Marie Servant Le creux de l aisselle, ou fosse axillaire, est situé en avant de l omoplate (ou scapula), entre la paroi thoracique et le bras. C est une

Plus en détail

REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU

REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU I) Les régions du crâne. Le crâne peut être divisé en 2 parties : - La cavité crânienne contenant l encéphale. - Les 4 régions pariétales. 1.

Plus en détail

Anatomie tête et cou. Jean-Jacques BENSAHEL

Anatomie tête et cou. Jean-Jacques BENSAHEL Anatomie tête et cou Jean-Jacques BENSAHEL Le crâne! Généralités Les os ont une forme complexe solidement articulés ou soudés entre eux Grossièrement ovoïde à grosse extrémité supérieure contient et protège

Plus en détail

Anatomie cranio-faciale

Anatomie cranio-faciale Anatomie cranio-faciale Introduction La face est anatomiquement décrite entre la ligne capillaire en haut et la tangente à la pointe du menton en bas. Elle se divise en trois étages (Fig. 1) : supérieur

Plus en détail

CORRECTION Séance n 4 Semaine du 28/04/2014

CORRECTION Séance n 4 Semaine du 28/04/2014 TUTORAT UE TC 2013-2014 Anatomie CORRECTION Séance n 4 Semaine du 28/04/2014 Glandes salivaires - ATM - Cavité orale Pr Captier - Bonafé - Favre de Thierrens Séance préparée par les tuteurs du TSN QCM

Plus en détail

Anatomie cranio-faciale

Anatomie cranio-faciale Anatomie cranio-faciale Collège hospitalo-universitaire français de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 I Rappels d'anatomie générale...3

Plus en détail

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux IRM DE LA MOELLE OSSEUSE Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux OBJECTIFS Décrire la composition et la distribution normale des différentes moelles osseuses en fonction de l âge Connaître le signal

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

Organisation de la cavité pelvienne féminine (II)

Organisation de la cavité pelvienne féminine (II) Léon Doriane et Saudreau Blandine 01/12/10 Anatomie, Organes génitaux féminins, Dr Millon Organisation de la cavité pelvienne féminine (II) Introduction L ovaire, gonade féminine, est situé dans le petit

Plus en détail

ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE GUIDE DE SURVIE DE L EXTERNE. SOS pratique pour l hôpital. Flore-Anne LECOQ. Collection dirigée par L.

ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE GUIDE DE SURVIE DE L EXTERNE. SOS pratique pour l hôpital. Flore-Anne LECOQ. Collection dirigée par L. GUIDE DE SURVIE DE L EXTERNE SOS pratique pour l hôpital Collection dirigée par L. LE ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE Flore-Anne LECOQ 99 bd de l Hôpital Editions Vernazobres-Grego 75013 Paris

Plus en détail

ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT UNE MASSE DES PARTIES MOLLES CONTENANT DE LA GRAISSE

ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT UNE MASSE DES PARTIES MOLLES CONTENANT DE LA GRAISSE ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT UNE MASSE DES PARTIES MOLLES CONTENANT DE LA GRAISSE J ROUSSEAU, F LAROUSSERIE, E PLUOT, J ROUSSEAU, F LAROUSSERIE, E PLUOT, R BAZELI, R CAMPAGNA, H GUERINI, F THEVENIN,

Plus en détail

Techniques ostéopathiques appliquées à la phoniatrie

Techniques ostéopathiques appliquées à la phoniatrie Alain Piron Techniques ostéopathiques appliquées à la phoniatrie TOME 1 Biomécanique fonctionnelle et normalisation du larynx 2011 SYMÉTRIE ISBN 978-2-914373-28-9 Symétrie 30 rue Jean-Baptiste Say 69001

Plus en détail

Radio Anatomie Dentaire Généralités

Radio Anatomie Dentaire Généralités BAC 3 Sémiologie & Pathologie Dentaire y compris la Radiologie Radio Anatomie Dentaire Généralités TP 1 Marc Hermans Maître de conférence ULB 1 Présenté le 18/09/14 2 Anatomie Radiographique Normale Basée

Plus en détail

Radio-anatomie ORL et base du crâne

Radio-anatomie ORL et base du crâne Radio-anatomie ORL et base du crâne E. de Roquefeuil Service de NeuroImagerie Diagnostique et Thérapeutique, CHU Bordeaux OBJECTIFS Reconnaître l anatomie en imagerie de coupe Importance des foramens de

Plus en détail

Dr. M LAURENTJOYE, Dr B. ELLA, Pr P. CAIX

Dr. M LAURENTJOYE, Dr B. ELLA, Pr P. CAIX Dr. M LAURENTJOYE, Dr B. ELLA, Pr P. CAIX COURS DATES HEURES ENSEIGNANTS Ostéologie tête et cou 29/02/2012 8h00 à 10h00 Dr Laurentjoye Arthrologie tête et cou, Rachis cervical 14/03/2012 8h00 à 9h00 9h00

Plus en détail

Anatomie du périnée féminin

Anatomie du périnée féminin Anatomie du périnée féminin Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/12/11 Table des matières SPECIFIQUES :... 4 I Définition...5 II Plan cutané et organes génitaux externes...6

Plus en détail

Le médiastin est classiquement divisé en 3 compartiments. 1: Médiastin antérieur 2: Médiastin moyen 3: Médiastin postérieur

Le médiastin est classiquement divisé en 3 compartiments. 1: Médiastin antérieur 2: Médiastin moyen 3: Médiastin postérieur LE MEDIASTIN: DU PLUS SIMPLE AU PLUS COMPLIQUE D.Ducreux, A Ocelli, S Stolear, E Giordana, L Mondot, B Padovani CHU Nice, Hôpital Pasteur Le médiastin est classiquement divisé en 3 compartiments 1: Médiastin

Plus en détail

OBJECTIF Méthode de lecture simple des différentes régions cervicales sur une TDM du cou.

OBJECTIF Méthode de lecture simple des différentes régions cervicales sur une TDM du cou. Comment lire une tomodensitométrie des régions cervicales? F Cenoui, R Latib, L Jroundi, I Chami, M N Boujida Service de radiologie. Institut national d oncologie. Rabat. Maroc OBJECTIF Méthode de lecture

Plus en détail

LES VOIES D EXTENSION

LES VOIES D EXTENSION LES VOIES D EXTENSION DES TUMEURS DU CAVUM F. BEN AMARA*, Y.HENTATI*, A.SALEM*, M.SAHNOUN*, H.RAJHI*, R.HAMZA*, N.MNIF* M.MARRAKCHI**, H.HAJRI**, M.FERJAOUI** *Service d Imagerie Médicale. EPS Charles

Plus en détail

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie - Définitions II. Diagnostic d une hernie de l aine III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une hernie inguinale

Plus en détail

TUTORAT UEspéTC Anatomie Séance 3 07/05/2012 Glandes salivaires, ATM et cavité orale.

TUTORAT UEspéTC Anatomie Séance 3 07/05/2012 Glandes salivaires, ATM et cavité orale. TUTORAT UEspéTC 2011-2012 Anatomie Séance 3 07/05/2012 Glandes salivaires, ATM et cavité orale. Séance préparée par Estelle Renart et Yannick Bashir QCM n 1 : Concernant les glandes salivaires, quelle(s)

Plus en détail

M. Garetier 1, 2, JC. Gentric 1, G. Koch 1, J. Rousset 2, D. Ben Salem 1, P. Meriot 1 CHU Brest (1), HIA Brest (2)

M. Garetier 1, 2, JC. Gentric 1, G. Koch 1, J. Rousset 2, D. Ben Salem 1, P. Meriot 1 CHU Brest (1), HIA Brest (2) M. Garetier 1, 2, JC. Gentric 1, G. Koch 1, J. Rousset 2, D. Ben Salem 1, P. Meriot 1 CHU Brest (1), HIA Brest (2) 1 Plan Introduction Généralités Anatomie et radio-anatomie Embryologie Etat de l art sur

Plus en détail

TUTORAT UE TC Anatomie de la Tête et du Cou Séance n 2 Semaine du 14/04/2014

TUTORAT UE TC Anatomie de la Tête et du Cou Séance n 2 Semaine du 14/04/2014 TUTORAT UE TC 2013-2014 Anatomie de la Tête et du Cou Séance n 2 Semaine du 14/04/2014 Vascularisation Pr Captier Séance préparée par les tuteurs stagiaires de TC de l ATM² QCM n 1 : Quels sont les points

Plus en détail

Imagerie du lymphome des tissus mous (LTM)

Imagerie du lymphome des tissus mous (LTM) Imagerie du lymphome des tissus mous (LTM) C. Barcelo (1), A. Ponsot (1), H. Chiavassa (1), F. Lapegue (2), J. Vial (1), G. Moskovitch (1), J. Giron (1), JJ. Railhac (1), N. Sans (1) (1) Toulouse - France,

Plus en détail

CANCER OROPHARYNX. Prédominance masculine 3 à 5 fois plus (augmentation du nombre de femmes atteintes, baisse de l âge du diagnostic de plus en plus)

CANCER OROPHARYNX. Prédominance masculine 3 à 5 fois plus (augmentation du nombre de femmes atteintes, baisse de l âge du diagnostic de plus en plus) CANCER OROPHARYNX INTRODUCTION -amygdales++++ -les plus fréquents des cancers des voies aéro-digestives supérieures. ( 30%) -50 70ans, âge moyen diagnostic = 55ans Prédominance masculine 3 à 5 fois plus

Plus en détail

- TD de pathologie et chirurgie buccale -

- TD de pathologie et chirurgie buccale - - TD de pathologie et chirurgie buccale - Définitions : Radiographie: C est l image photographique d un objet obtenu par l emploi de rayon X. Elle donne des renseignements sur les structures internes «invisibles»

Plus en détail

COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale :

COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale : COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale : A ; D A- la colonne vertébrale mobile est constituée par la superposition de 24 vertèbres ; B- la colonne vertébrale

Plus en détail

Vascularisation et Lymphatiques de la Tête et du Cou

Vascularisation et Lymphatiques de la Tête et du Cou Vascularisation et Lymphatiques de la Tête et du Cou I- Vascularisation du cou simple antérieur (Sous C 4 ) A. Vascularisation artérielle 1. Les troncs artériels du cou La vascularisation du cou est essentiellement

Plus en détail

TUTORAT UE TC Tête et cou Séance n 4 Semaine du 27/04/2015

TUTORAT UE TC Tête et cou Séance n 4 Semaine du 27/04/2015 TUTORAT UE TC 2014-2015 Tête et cou Séance n 4 Semaine du 27/04/2015 Glandes salivaires, articulation temporo-mandibulaire, cavité orale Professeurs CAPTIER, BONAFE et FAVRE DE THIERRENS Séance préparée

Plus en détail

CORRECTION Séance de pâques

CORRECTION Séance de pâques TUTORAT spetc 2010-2011 Anatomie CORRECTION Séance de pâques La cavité orale - l articulation temporo-mandibulaire Dr. FAVRE, Dr. EGEA Séance préparée par Denis MANTEAU et Julie DUMAY. QCM n 1 : A C E

Plus en détail

Sémiologie en imagerie

Sémiologie en imagerie Sémiologie en imagerie gynécologique et obstétricale Pr Alain Le Blanche Université de Picardie Jules Verne le_blanche.alain@chu-amiens.fr 03 22 66 84 07 Amphithéâtres Sylvius_Riolan lundi 28 septembre

Plus en détail

Tumeurs de la cavité buccale et des voies aérodigestives

Tumeurs de la cavité buccale et des voies aérodigestives Université Médicale Virtuelle Francophone Polycopié national de cancérologie Tumeurs de la cavité buccale et des voies aérodigestives supérieures (145) Professeur J. BOURHIS, Professeur F. ESCHWEGE - Institut

Plus en détail

Embolie pulmonaire. Dg positif. Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural.

Embolie pulmonaire. Dg positif. Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural. Embolie pulmonaire Dg positif Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural Signes cardiaques droits: Signes de gravité - Dilatation de l artère pulmonaire - Dilatation

Plus en détail

UE spé 12 - écurie n 1 du 25 Mars 2014

UE spé 12 - écurie n 1 du 25 Mars 2014 PACES UE spé 12 - écurie n 1 du 25 Mars 2014 Ce livret comporte 8 pages, 20 questions. Vous disposez de 30 minutes pour y répondre. Chaque question comprend entre une et cinq réponses exactes La lettre

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales

Cancers des sinus et des fosses nasales Chapitre 8 Cancers des sinus et des fosses nasales Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Les cancers des sinus de la face représentent

Plus en détail

F. Jabnoun, W. Trifi, E. Châaben, K. Nouira, A. Mekni, E. Menif Service d Imagerie Médicale Hôpital la Rabta Tunis ; Tunisie

F. Jabnoun, W. Trifi, E. Châaben, K. Nouira, A. Mekni, E. Menif Service d Imagerie Médicale Hôpital la Rabta Tunis ; Tunisie F. Jabnoun, W. Trifi, E. Châaben, K. Nouira, A. Mekni, E. Menif Service d Imagerie Médicale Hôpital la Rabta Tunis ; Tunisie INTRODUCTION Les tumeurs myofibroblastiques inflammatoires (TMI) : Tumeurs rares

Plus en détail

SYGMAPREPA Correction QCM d UE 5 n 2 15/02/2012

SYGMAPREPA Correction QCM d UE 5 n 2 15/02/2012 SYGMAPREPA Correction QCM d UE 5 n 2 15/02/2012 Question 1 A. Pour chaque membre on peut décrire cinq parties, depuis la racine jusqu à l extrémité distale. B. La ceinture scapulaire est formée de deux

Plus en détail

Diagnostic radiologique des tumeurs parapharyngées

Diagnostic radiologique des tumeurs parapharyngées Diagnostic radiologique des tumeurs parapharyngées I. Achour, M. Sellami, z. B Rhaiem, MA. Chaabouni, I. Charfeddine, B. Hammami, A. Ghorbel Service ORL CHU Habib Bourguiba, Sfax Tunisie Introduction Tumeurs

Plus en détail

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE ITEMS ECN 77. Angine et pharyngite de l'enfant et de l'adulte. 90. Infections naso-sinusiennes de l'enfant et de l'adulte. 145. Tumeurs de la cavité

Plus en détail

L oreille. Module APP

L oreille. Module APP L oreille Module APP Introduction C est un organe pair et symétrique Occupe des cavités creusées dans le rocher (os du crâne) Assure 2 fonctions : Audition et équilibration Plan Pré requis Anatomie de

Plus en détail

ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE. Corrélations avec l Imagerie

ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE. Corrélations avec l Imagerie ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE Corrélations avec l Imagerie Frédéric MARSON Claude MANELFE Service de Neuroradiologie, Hôpital Purpan, Toulouse RACHIS OSSEUX 7 vertèbres cervicales 12 vertèbres

Plus en détail

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX Anatomie de la pyramide nasale Types morphologique du nez I/- INTRODUCTION : Les fosses nasales ou nez représentent le segment initial des voies respiratoires. Il

Plus en détail

Cancers du cavum. Le diagnostic est fait par la nasofibroscopie et l'examen du cavum où l'on retrouve un bourgeon au niveau du cavum.

Cancers du cavum. Le diagnostic est fait par la nasofibroscopie et l'examen du cavum où l'on retrouve un bourgeon au niveau du cavum. Cancers du cavum Entité clinique, biologique et histologique différente des autres cancers cervicofaciaux par sa relation avec le virus Epstein bar, sa répartition géographique et sa radiosensibilité.

Plus en détail

Les artères de la tête et du cou sont des «ponts de vie» entre le cœur d une part et le cou et la tête d autre part

Les artères de la tête et du cou sont des «ponts de vie» entre le cœur d une part et le cou et la tête d autre part Les artères de la tête et du cou sont des «ponts de vie» entre le cœur d une part et le cou et la tête d autre part 11/04/2009 Dr. ABDALLAH -Artères tête et cou 2 Plan du cours Artère carotide commune.

Plus en détail

Item 5 : IRM Hypophysaire

Item 5 : IRM Hypophysaire Item 5 : IRM Hypophysaire Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Indications et contre-indications...1 1. 1 Indications...1 1. 2 Contre-indications... 1 2 Technique...2

Plus en détail

Le nerf trijumeau un «maquillage» g. sensitif du visage

Le nerf trijumeau un «maquillage» g. sensitif du visage Le nerf trijumeau un «maquillage» g sensitif du visage Introduction Tronc du nerf Nerf ophtalmique (V1) Nerf maxillaire (V2) Nerf mandibulaire (V3) Anatomie fonctionnelle Ou: 5 ème paire crânienne = nerf

Plus en détail

IMAGERIE DES TUMEURS DE L OROPHARYNX ET DE LA CAVITE ORALE

IMAGERIE DES TUMEURS DE L OROPHARYNX ET DE LA CAVITE ORALE CENTRE OSCAR LAMBRET - LILLE JFR 2005 IMAGERIE DES TUMEURS DE L OROPHARYNX ET DE LA CAVITE ORALE G. HURTEVENT-LABROT H. BRUGE-GRIVET Pour faciliter l utilisation de ce kit, vous pourrez, selon le temps

Plus en détail

Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca

Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca - La fosse ptérygo-palatine (F.P.P) est un espace étroit graisseux, lieu

Plus en détail

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants S. Ennouchi, A. Henon, A. Belkacem, L. Monnier-Cholley, JM. Tubiana, L. Arrivé Service de Radiologie - Hôpital Saint-Antoine Introduction Les complications

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES SARCOMES DES TISSUS MOUS CHEZ L ADULTE. R. MAZA SACOT Décembre 2010

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES SARCOMES DES TISSUS MOUS CHEZ L ADULTE. R. MAZA SACOT Décembre 2010 DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES SARCOMES DES TISSUS MOUS CHEZ L ADULTE R. MAZA SACOT Décembre 2010 INTRODUCTION Tumeurs malignes développées aux dépens du tissu conjonctif extra squelettique (adipeux musculaire

Plus en détail

COMMENT INTERPRETER LE SCANNER INITIAL DU MASSIF FACIAL TRAUMATIQUE

COMMENT INTERPRETER LE SCANNER INITIAL DU MASSIF FACIAL TRAUMATIQUE 1 COMMENT INTERPRETER LE SCANNER INITIAL DU MASSIF FACIAL TRAUMATIQUE Marie Gayet-Delacroix 1, Jean-Philippe Perrin², Pierre Corre², Benoît Dupas 1 1 Service de radiologie, CHU Hôtel-Dieu, Nantes ² Service

Plus en détail

Atlas interactif sur iphone : principe et application

Atlas interactif sur iphone : principe et application Atlas interactif sur iphone : principe et application M. Louis (1), N. Labonne (1), R. Wach (2), P. Gondim-Teixeira (1), A. Blum (1) (1) Nancy - France, (2) Paris - France J. F. R. Octobre 2010 Imagerie

Plus en détail

Radiothérapie conformationnelle de l oropharynx

Radiothérapie conformationnelle de l oropharynx Radiothérapie conformationnelle de l oropharynx Epidémiologie 4 éme cancer, 19600 nouveaux cas/an (en 2000) 5600 décès chez les hommes et 900 chez les femmes (2000) Amygdale,voile du palais, base de langue

Plus en détail

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) R Bazeli, F Thévenin, G Lenczner, E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

Imagerie diagnostic du cancer bronchique: Bilan initial. Antoine KHALIL Marie-France CARETTE

Imagerie diagnostic du cancer bronchique: Bilan initial. Antoine KHALIL Marie-France CARETTE Imagerie diagnostic du cancer bronchique: Bilan initial Antoine KHALIL Marie-France CARETTE Introduction Le cancer bronchique est la première cause de mortalité par cancer en Europe avec une survie à 5

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 22 février 2013 fixant pour l année 2013 les éléments tarifaires mentionnés aux I et IV de l article

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 25 février 2014 fixant pour l année 2014 les éléments tarifaires mentionnés aux I et IV de l article

Plus en détail

SOMMAIRE MATERIELS ET METHODES RAPPEL ANATOMIQUE ASPECTS IRM CONCLUSION I. INTRODUCTION II. III. IV. V. DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL VI.

SOMMAIRE MATERIELS ET METHODES RAPPEL ANATOMIQUE ASPECTS IRM CONCLUSION I. INTRODUCTION II. III. IV. V. DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL VI. ASPECT IRM DES METASTASES LEPTOMENINGEES A L ETAGE DORSO-LOMBAIRE Hôpital européen Georges Pompidou H.GHANNEM; V.BRUN; C.MUTSCHLER; L.FOURNIER; P.HALIMI; G.FRIJA SOMMAIRE I. INTRODUCTION II. III. IV. MATERIELS

Plus en détail

Injection d acide hyaluronique au niveau du sillon naso-génien et existence de l artère faciale

Injection d acide hyaluronique au niveau du sillon naso-génien et existence de l artère faciale Injection d acide hyaluronique au niveau du sillon naso-génien et existence de l artère faciale Définition du sillon naso-génien:sng Le sillon naso-génien part de l aile du nez en oblique au coin de la

Plus en détail

Gouttière carotidienne

Gouttière carotidienne Gouttière carotidienne POINTS ESSENTIELS ++ Les parois Paroi latérale Nerf petit occipital Nerf grand auriculaire Nerf transverse Veine jugulaire externe dans un dédoublement du fascia cervical: lors de

Plus en détail

INTERET DES INFILTRATIONS CERVICALES ET LOMBAIRES FORAMINALES SCANOGUIDEES DANS LE TRAITEMENT DES RADICULALGIES (NCB ET SCIATIQUES)

INTERET DES INFILTRATIONS CERVICALES ET LOMBAIRES FORAMINALES SCANOGUIDEES DANS LE TRAITEMENT DES RADICULALGIES (NCB ET SCIATIQUES) INTERET DES INFILTRATIONS CERVICALES ET LOMBAIRES FORAMINALES SCANOGUIDEES DANS LE TRAITEMENT DES RADICULALGIES (NCB ET SCIATIQUES) Dr AJ BARAZA Priam 07/06/07 Rappels Les infiltrations de glucocorticoïdes

Plus en détail

Bilan d extension des tumeurs de l oropharynx et de la cavité orale. Séverine Artru, Centre Hospitalier Lyon Sud.

Bilan d extension des tumeurs de l oropharynx et de la cavité orale. Séverine Artru, Centre Hospitalier Lyon Sud. Bilan d extension des tumeurs de l oropharynx et de la cavité orale Séverine Artru, Centre Hospitalier Lyon Sud. Epidémiologie Cancers VADS: 17000 cas/an en France 50% de cancers de l oropharynx et de

Plus en détail

Les vertèbres cervicales a. Vertèbres type = C3-C6. I) Les repères osseux. UE /2017 Doomy & Pilote Pr. DE PERETTI. Ostéologie Tut Rentrée

Les vertèbres cervicales a. Vertèbres type = C3-C6. I) Les repères osseux. UE /2017 Doomy & Pilote Pr. DE PERETTI. Ostéologie Tut Rentrée I) Les repères osseux Ostéologie Tut Rentrée Limite inférieure du cou = C7/K1/manubrium sternal Limite supérieure du cou = Ligne nucale supérieure/processus mastoïde du temporal/digastrique Limite supérieure

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

ATLAS D ACCES LIBRE EN CHIRURGIE ORL ET CERVICO-FACIALE

ATLAS D ACCES LIBRE EN CHIRURGIE ORL ET CERVICO-FACIALE ATLAS D ACCES LIBRE EN CHIRURGIE ORL ET CERVICO-FACIALE ABORDS CHIRURGICAUX DE L ESPACE PARAPHARYNGÉ Johan Fagan L espace parapharyngé (EPP) s étend de la base du crâne en haut à l os hyoide en bas, et

Plus en détail