Formation Bâtiment Durable :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Bâtiment Durable :"

Transcription

1 Formation Bâtiment Durable : Menuiseries extérieures: comment choisir? Bruxelles Environnement VALEUR PATRIMONIALE DES CHÂSSIS DE FENÊTRE EN RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE Jérôme BERTRAND, Centre Urbain

2 Objectifs de la présentation Sensibiliser à la valeur patrimoniale des châssis de fenêtre anciens en Région de Bruxelles-Capitale Donner quelques repères permettant d évaluer l intérêt patrimonial des châssis de fenêtre Au-delà de la conservation du patrimoine, évoquer les arguments économiques et environnementaux en faveur de la conservation des châssis existants 2

3 Plan de l exposé 1. Evaluation patrimoniale des châssis anciens 2. Châssis de fenêtre et composition architecturale 3. Châssis de fenêtre et histoire des techniques 4. Argument économique en faveur de la conservation des châssis anciens 5. Argument environnemental en faveur de la conservation des châssis anciens 6. Ce qu il faut retenir de l exposé 3

4 1. Evaluation patrimoniale des châssis anciens L immeuble présente-t-il un intérêt patrimonial? bien protégé? Périmètre de protection aux abords d un bien classé? ZICHEE?... Inventaire? Ensemble urbain de valeur (cfr bâti courant entre 1850 et ). Les fenêtres possèdent-elles une valeur historique, esthétique, technique? matériaux irremplaçables (bois de grande qualité, verres spéciaux, ferrures remarquables...) Typologie remarquable (ex: divisions à petits-bois, vitraux, fenêtres à guillotine, systèmes brevetés...) Les fenêtres sont-elles d origine? Correspondent-elles à une phase de transformation significative du bâtiment? 4

5 Arbre décisionnel Arbre décisionnel Au cas par cas, en fonction des priorités du maître d ouvrage, de la performance recherchée, de l intervention envisagée, 5

6 2. Châssis anciens et composition architecurale: le regard de la façade 6

7 Emile Van Leemputten, dessin d académie (détail), coll. AAM 7

8 8

9 9

10 Avenue Brugmann, 264, Uccle 10

11 11

12 Henri Beyaert, Plan type de menuiserie - détail de châssis et de portes de balcon dont la largeur varie de 0,76 à 1,95 m, Bruxelles, 1872, coll. CIDEP) 12

13 Henri Beyaert, Plan type de menuiseries,1872 coll. AAM 13

14 Châssis standard actuel à triple frappe et double joint. L ouvrant et le dormant sont formés chacun d un profilé unique et continu. 14

15 Photo ARAU 15

16 16

17 17

18 18

19 Photo Jacques ADNET 19

20 20

21 Frederic Hossey - AAC Tout commence par un bon dessin 21

22 Frederic Hossey, architecte - AAC 22

23 Frederic Hossey - AAC 23

24 Châssis pour bâtiment passif ou basse énergie: l épaisseur donnée aux profilés pour accueillir le triple vitrage et assurer une valeur U la plus basse possible au châssis renforce les difficultés d intégration de châssis très performants d aujourd hui dans une façade ancienne 24

25 3. Châssis de fenêtre et histoire des techniques Atelier de menuiserie vers 1900 Coll. Norma - Malonne Verrerie vers Porteuses de canon Coll. Guido Vanderhulst 25

26 26

27 27

28 28

29 Hôtel Zegers-Regnard, Bruxelles, Paul Hankar, 1894, coll MRAH photo AAM 29

30 30

31 31

32 Le châssis ancien doit être évalué avec les éléments qui le complètent. Volet intérieur: vers 1800 Contrevent brisé: vers 1875 Jalousie: vers

33 33

34 34

35 35

36 4. Argument économique en faveur de la conservation des châssis anciens 36

37 Remplacement de châssis: temps de retour avec aides publiques Remplacement standard méranti + peinture + DV U= 1,1 W/m 2.K Remplacement standard chêne + peinture + DV U= 1,1 W/m 2.K Remplacement standard chêne + moulures extérieures + peinture + DV U= 1,1 W/m 2.K Rempacement copie chêne + peinture + DV U= 1,1 W/m 2.K 17,6 ans 28,5 ans 60,8 ans 25,4 ans 33,5 ans 84,8 ans 35,5 ans 46 ans 112,6 ans 92,8 ans 118,1 ans 121,1 ans Calculs réalisés en tenant compte des primes à la rénovation et de la prime énergie 2013 pour un revenu moyen source: Centre Urbain, J. Bertrand, Analyse économique des techniques d intervention sur châssis de fenêtre anciens, CDR, décembre

38 Renforcement de la performance thermique des châssis existants: temps de retour avec aides publiques Double vitrage dans châssis existants: DV U =1,2 W/m 2.K Simple vitrage basse émissivité dans châssis existants: U = 3, 4 W/m 2.K 9,4 ans 13,7 ans 38,9 ans 55,1 ans 77 ans 127,2 ans Survitrage 4 mm (verre clair) 32,6 ans 44,1 ans 71 ans Double fenêtre standard sapelli + peinture + DV U =1,1 W/m 2.K Double fenêtre copie chêne + peinture + DV U = 1,1 W/m 2.K 19,9 ans 25,3 ans 59,9 ans 87,4 ans 110 ans 112,7 ans Calculs réalisés en tenant compte des primes à la rénovation et de la prime énergie 2013 pour un revenu moyen source: Centre Urbain, J. Bertrand, Analyse économique des techniques d intervention sur châssis de fenêtre anciens, CDR, décembre

39 Exemple de temps de retour pour l isolation d une toiture existante Valeur U de la toiture avant isolation : 3 W/m 2.K Valeur U de la toiture après isolation : 0,25 W/m 2.K Coût: 60 /m 2 Temps de retour calculé à l aide de la feuille de calcul «Energie Plus»= 4,3 ans hors primes et déduction fiscale! 39

40 5. Argument environnemental en faveur de la conservation des châssis L impact environnemental des fenêtres doit être envisagé selon deux approches complémentaires: Les possibilités d amélioration de la performance énergétique du bâtiment par une intervention sur les fenêtres: on considère habituellement que les fenêtres représentent environ 20% des déperditions thermiques d un logement (toiture = 30%, murs = 30%, sol = 20%). Il s agit cependant de moyennes qui varient fortement en fonction de la typologie des bâtiments (2,3 ou 4 façades) et de la proportion des percements. L analyse du cycle de vie des fenêtres 40

41 41

42 42

43 Quelques constats Les analyses de cycle de vie ne sont entreprises que pour des châssis neufs. Réalisées selon des méthodologies différentes, ces ACV débouchent sur des résultats peu comparables entre eux Des tendances se dégagent cependant: le châssis bois semble prendre l avantage sur les autres matériaux, à condition que le bois soit issu de forêts gérées de manière durable (ce qui exclu les bois exotiques, sauf s ils sont labellisés) Le vitrage semble peser moins que le châssis dans le bilan des impacts environnementaux de la fenêtre Les durées de vie envisagées pour les châssis de fenêtre d aujourd hui dans le cadre des ACV vont de 30 à 50 ans Ceci contraste avec la longévité des châssis de fenêtres anciens: A condition d avoir reçu un entretien régulier, beaucoup sont encore en bon état après plus de 100 ans A quand des ACV comparant le maintien d un châssis existant à son remplacement? 43

44 Outils, sites internet, etc intéressants : BERTRAND Jérôme, Le châssis de fenêtre en bois Concilier patrimoine et confort, Direction des Monuments et des Sites, Carnet d entretien, collection L art dans la rue, Bruxelles, réédition Hennaut Eric et Demanet Marie, Bois et métal dans les façades à Bruxelles, Fondation Roi Baudouin, Archives d Architecture Moderne, Bruxelles, Heymans Vincent, Les dimensions de l ordinaire, La maison particulière à Bruxelles, fin XIX e début XX e siècle. L Harmattan, Paris, Sites web

45 Référence Guide bâtiment durable : G_MAT00 Problématique et enjeux d une utilisation durable de la matière G_MAT01 Le cycle de vie de la matière : analyse, sources d informations et outils d aide au choix G_MAT07 Choix durable des châssis 45

46 Ce qu il faut retenir de l exposé Les châssis de fenêtre sont un élément constitutif de la composition d une façade. Un remplacement par un modèle inadéquat peut dénaturer une façade de manière quasiirrémédiable La valeur patrimoniale des châssis anciens tient à leur esthétique propre, mais également au fait qu ils sont les témoins de l histoire des techniques et qu ils mettent en œuvre des matériaux rares qui ne sont plus produits aujourd hui Le remplacement de châssis de fenêtres anciens encore en bon état n est pas rentable financièrement, en particulier si ceux-ci sont de formes complexes. L intérêt environemental de l opération est également loin d être prouvé. La conservation des châssis existants et le renforcement de leurs performances (thermique, acoustique ) doit donc être envisagée en priorité lorsque leur état de conservation le permet. 46

47 Contact Jérôme BERTRAND Conseiller en rénovation Centre Urbain-Stadswinkel asbl-vzw Boulevard Anspach Bruxelles Coordonnées : +32(0)

48 Permanence d information Patrimoine / Energie / Rénovation / Urbanisme Halles Saint-Géry 1 place Saint-Géry 1000 Bruxelles du mardi au vendredi de 10h à 17h - samedi de 14h à 17h 02 /

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Menuiseries extérieures : comment choisir? Bruxelles Environnement VALEUR PATRIMONIALE DES CHÂSSIS DE FENÊTRE EN RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE Jérôme BERTRAND, Centre Urbain

Plus en détail

Home Passive Home. La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement

Home Passive Home. La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement 1 Home Passive Home La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement Les valeurs patrimoniales des maisons bruxelloises Atouts et contraintes pour une

Plus en détail

I. Evolution du châssis de fenêtre II. Fenêtre et énergie III. Temps de retour financiers

I. Evolution du châssis de fenêtre II. Fenêtre et énergie III. Temps de retour financiers Parcours technique rénovation châssis bois CDR Construction 21 Solutions Rénovation des fenêtres anciennes aspects énergétiques et budgétaires Jérôme BERTRAND - Centre Urbain - Bruxelles 29.04-2014 Plan

Plus en détail

LES PORTES ET LES FENÊTRES

LES PORTES ET LES FENÊTRES FICHE PATRIMOINE LES PORTES ET LES FENÊTRES Ce que tout propriétaire doit savoir en LES PORTES ET LES FENÊTRES PRÉSERVER LE CACHET DU PLATEAU Chaque immeuble, même le plus modeste, fait partie du patrimoine

Plus en détail

Un peu d'histoire. La corniche classique se compose en général de trois niveaux:

Un peu d'histoire. La corniche classique se compose en général de trois niveaux: La corniche supporte le chéneau qui recueille les eaux pluviales de la toiture et protège le haut de la façade d une humidification excessive. Au-delà de cette fonction technique, elle achève la composition

Plus en détail

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques Jérôme Bertrand Centre Urbain Commune d Etterbeek 25 avril 2012 Pour rénover votre logement aujourd hui: Cycle

Plus en détail

réno25 Votre partenaire pour la rénovation de fenêtres

réno25 Votre partenaire pour la rénovation de fenêtres réno25 Votre partenaire pour la rénovation de fenêtres présentation du produit réno25 Le rôle de la fenêtre est primordial en architecture : elle habille la façade, lui donne son caractère, éclaire les

Plus en détail

BAYONNE : Le bâti ancien face au défi énergétique L enjeu du développement durable dans le secteur sauvegardé de Bayonne

BAYONNE : Le bâti ancien face au défi énergétique L enjeu du développement durable dans le secteur sauvegardé de Bayonne BAYONNE : Le bâti ancien face au défi énergétique L enjeu du développement durable dans le secteur sauvegardé de Bayonne Une Réglementation et des outils non adaptés à l existant + ARRETE 3 MAI 2007 Art

Plus en détail

ANNEXE B : Caractéristiques thermiques minimales RT Existant

ANNEXE B : Caractéristiques thermiques minimales RT Existant ANNEXE B : Caractéristiques thermiques minimales RT Existant ADEME DR Haute-Normandie 30, rue Gadeau de Kerville 76100 Rouen 173 Caractéristiques thermiques minimales CHAPITRE Ier Arrêté du 3 mai 2007

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage V. Detremmerie Laboratoire Eléments de Toiture et de

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Menuiseries extérieures : comment choisir? Bruxelles Environnement EN RÉNOVATION, CONSERVATION, RESTAURATION ET AMÉLIORATION DES CHÂSSIS Dispositifs et éléments du choix durable

Plus en détail

Plan d actions en direction des copropriétés du site historique de Lyon

Plan d actions en direction des copropriétés du site historique de Lyon Plan d actions en direction des copropriétés du site historique de Lyon VILLE DE LYON Direction de l Aménagement Urbain 1 Contexte Arial bold pour les titres Corps 32 Arial pour le texte Corps 25 Cinquante

Plus en détail

Protégeons le patrimoine de Pont-du-Château. Création d une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP)

Protégeons le patrimoine de Pont-du-Château. Création d une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) Protégeons le patrimoine de Pont-du-Château Création d une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) Une projection plus fine, plus cohérente, pour protéger notre patrimoine,

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT Constructions Bois à GIRONDE HABITAT O.P.H. GIRONDE HABITAT Patrimoine de 13 000 logements sociaux Construction de 500 logements neufs par an Actions menées en faveur du Développement Durable depuis 2004

Plus en détail

Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers

Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers Guillaume Amand Agence Bruxelloise de l Energie ABEA Confédération Construction Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Menuiseries extérieures : comment choisir? Bruxelles Environnement EN RÉNOVATION, CONSERVATION, RÉNOVATION ET AMÉLIORATION DES CHÂSSIS Introduction à la thématique Frederic

Plus en détail

PORTES ET FENÊTRES DE L ARRONDISSEMENT OUTREMONT

PORTES ET FENÊTRES DE L ARRONDISSEMENT OUTREMONT PORTES ET FENÊTRES Présentée par Luce Lafontaine, architecte Aménagement urbain et service aux entreprises Arrondissement Outremont Juillet 2004 TABLE DES MATIÈRES Préambule page 3 1. Guide d analyse page

Plus en détail

RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE

RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE 1 Bâti existant et programmation du maître d ouvrage. Le lieu L hôtel Dewez, situé au croisement

Plus en détail

Centre-ville de Brest

Centre-ville de Brest ÉTUDE D UNE AIRE DE MISE EN VALEUR DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE Centre-ville de Brest Les travaux de toute nature dans le centre-ville ces dernières années, qu ils soient d initiative publique ou

Plus en détail

Concilier économie d énergie & bâti ancien

Concilier économie d énergie & bâti ancien Concilier économie d énergie & bâti ancien Contact: Arthur Goubet Ingénieur 206 rue de Belleville / 75020 PARIS Tél. : 01.43.15.00.06 / Fax : 01.43.15.01.80 e-mail : mail@tribu-energie.fr - web : www.tribu-energie.fr

Plus en détail

Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011

Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011 Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011 Sophie Mersch 2 mars 2011 Gestion de l eau dans le bâtiment / Primes et outils / 21 avril 2008 Construction durable et primes 2011

Plus en détail

L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs

L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs Opération de mise en valeur des façades 1 L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs Sommaire Les immeubles ci-après présentés, sont donnés

Plus en détail

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Cost-effective Low-energy Advanced Sustainable Solutions www.class1.dk Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Le rapport complet est disponible

Plus en détail

RACINE BOIS. Sapelli. Chêne. Pré-peinture blanche

RACINE BOIS. Sapelli. Chêne. Pré-peinture blanche RACINE BOIS Sapelli Racine est une invitation à élire fidélité à l architecture et performances de la menuiserie pour son lieu d habitation. Le matériau bois porte dans ses caractéristiques naturelles,

Plus en détail

Construction Ossature bois

Construction Ossature bois Construction Ossature bois Pourquoi une construction à ossature bois?: Arguments en faveur de la construction bois : Utilisation de matériaux renouvelables Optimisation des délais de construction Limitation

Plus en détail

5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE

5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE 5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE Ecriture architecturale composition et volumes contemporains Pour l ensemble des bâtiments, nous avons puisé notre vocabulaire architectural dans un registre contemporain

Plus en détail

Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay

Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay Présentation de la conception et de la démarche environnementale Présentation du 21 Mai 2014 1 Présentation générale du projet L équipe

Plus en détail

Catalogue des formations MAISON PASSIVE 2013-2014. pmp

Catalogue des formations MAISON PASSIVE 2013-2014. pmp Catalogue des formations MAISON PASSIVE 2013-2014 pmp Vers l excellence! Vous êtes une entreprise, une commune, une école, un groupe de particuliers... n hésitez pas à nous contacter, nous créerons pour

Plus en détail

Mise en œuvre de l'article 56A RCI relatif à l'assainissement des embrasures en façade

Mise en œuvre de l'article 56A RCI relatif à l'assainissement des embrasures en façade REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie Office cantonal de l'énergie - OCEN Mise en œuvre de l'article 56A RCI relatif à l'assainissement des embrasures

Plus en détail

L isolation en rénovation: dernières nouveautés!

L isolation en rénovation: dernières nouveautés! L isolation en rénovation: dernières nouveautés! Bruxelles Environnement L isolation en milieu urbain Nicolas Vandernoot CENTRE URBAIN Objectif(s) de la présentation Je veux rénover mon logement et mieux

Plus en détail

ATELIER ENVELOPPE Le point sur l Isolation Thermique par l Extérieur (ITE)

ATELIER ENVELOPPE Le point sur l Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) ATELIER ENVELOPPE Le point sur l Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) Présentation du 16 mai 2013 BETREC 1 1. Cadre de l intervention / Introduction ITE des façades Comparaison rapide de l ITE entre

Plus en détail

90 logements collectifs

90 logements collectifs 90 logements collectifs Belley Prés de Sonod Maître d ouvrage: Dynacité Architecte: Mégard Architectes Une organisation à faible impact environnemental Voirie minimisée faible largeur et dessertes par

Plus en détail

La technique innovante sous sa plus belle forme

La technique innovante sous sa plus belle forme La technique innovante sous sa plus belle forme des fenêtres de taille plus importante. La structure à 5-6 chambres assure une bonne isolation thermique et acoustique. Les formes galbées et originales

Plus en détail

FACTURES D ENERGIE A LA HAUSSE? FAITES UN CHECK-UP!

FACTURES D ENERGIE A LA HAUSSE? FAITES UN CHECK-UP! FACTURES D ENERGIE A LA HAUSSE? FAITES UN CHECK-UP! Factures Électricité Eau chaude Chauffage AVEZ-VOUS DES CONSOMMATIONS NORMALES? Version pour factures d énergie collectives* (*) une version pour une

Plus en détail

Fenêtres. Enjeux : Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux.

Fenêtres. Enjeux : Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux. Fenêtres Enjeux : Les fenêtres étant des éléments couramment utilisés et «visibles» dans un bâtiment, les occupants ont souvent pris l habitude de les remplacer par des fenêtres plus performantes. De nombreuses

Plus en détail

Logements. en Île-de-France

Logements. en Île-de-France Logements collectifs en Île-de-France FORMATION 2014 Un cycle de formation proposé par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis

Plus en détail

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés»

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés» «Etude et maîtrise d œuvre de réhabilitation des bâtiments classés Monuments Historiques» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés»

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 1.1 Introduction PRINTEMPS 2015 Muriel Brandt écorce sprl team@ecorce.be - www.ecorce.be 2 TABLE DES MATIERES LA FORMATION «BATIMENT

Plus en détail

Regarder au loin: avec la porte coulissante en bois/métal de Meko.

Regarder au loin: avec la porte coulissante en bois/métal de Meko. Regarder au loin: avec la porte coulissante en bois/métal de Meko. L élégance d une vue dégagée: la grande porte coulissante en bois/métal de Meko. En route vers de nouvelles dimensions: la meilleure solution

Plus en détail

Architecte : FREDERIC MARTIN AIDES FINANCIÈRES POUR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE 2016. The world looks better

Architecte : FREDERIC MARTIN AIDES FINANCIÈRES POUR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE 2016. The world looks better Architecte : FREDERIC MARTIN AIDES FINANCIÈRES POUR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE 2016 The world looks better 04 LE CRÉDIT D IMPÔT 06 L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO 08 LA TVA À 5,5% 10 LES AUTRES AIDES FINANCIÈRES

Plus en détail

GREEN CONSTRUCT GREEN CONSTRUCT

GREEN CONSTRUCT GREEN CONSTRUCT GREEN CONSTRUCT GREEN CONSTRUCT 2 LES DEFIS A RELEVER : La fin de l ère fossile. Le réchauffement climatique. La réponse à ces défis vient en partie de ce type de construction : Le standard passif ne participe

Plus en détail

Quelles solutions de ventilation pour la rénovation des bâtiments résidentiels?

Quelles solutions de ventilation pour la rénovation des bâtiments résidentiels? 1 Quelles solutions de ventilation pour la rénovation des bâtiments résidentiels? Bruxelles Environnement Quel système de ventilation dans quelles rénovation? Prof. dr. ir. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Université

Plus en détail

Rénovation de vitrages Pourquoi changer nos fenêtres?

Rénovation de vitrages Pourquoi changer nos fenêtres? Rénovation de vitrages Pourquoi changer nos fenêtres? Dans le cadre d'une rénovation, le vitrage est un point important à ne pas négliger pour améliorer l'isolation thermique d'une maison ou d'un appartement.

Plus en détail

Remplacer les châssis de fenêtre LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN. La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne

Remplacer les châssis de fenêtre LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN. La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne 1 LES FAÇADES Remplacer les châssis de fenêtre 2 LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne Une publication de la Fondation rurale de Wallonie Assistance

Plus en détail

Cahier technique N 2. Les menuiseries dans la Ville

Cahier technique N 2. Les menuiseries dans la Ville Cahier technique N 2 Les menuiseries dans la Ville Les menuiseries L ensemble des pièces mobiles et fixes mises en œuvre pour clore une porte ou une fenêtre. Le patrimoine historique et architectural de

Plus en détail

Quand l imagination ose, Elva compose.

Quand l imagination ose, Elva compose. Quand l imagination ose, Elva compose. Porte-fenêtre 2 vantaux à serrure avec petits-bois incorporés laiton. BOIS Traditionnel et tellement actuel. Fenêtres COLLECTION Porteur de valeurs, le bois est d

Plus en détail

schaerbeek Quartiers terdelt et chomé

schaerbeek Quartiers terdelt et chomé le règlement communal D urbanisme Zoné expliqué et illustré editeur responsable : Cécile Jodogne, pour le collège des bourgmestre et echevins Commune de Schaerbeek Place Colignon,1-1030 bruxelles Avec

Plus en détail

VAL DE LOIRE PATRIMOINE MONDIAL JOURNEE D INFORMATION ET D ECHANGES ECONOMIE, PATRIMOINE ET PAYSAGE

VAL DE LOIRE PATRIMOINE MONDIAL JOURNEE D INFORMATION ET D ECHANGES ECONOMIE, PATRIMOINE ET PAYSAGE VAL DE LOIRE PATRIMOINE MONDIAL JOURNEE D INFORMATION ET D ECHANGES ECONOMIE, PATRIMOINE ET PAYSAGE Programme détaillé - novembre 2013 Date : 12 décembre 2013 Organisateurs : La Mission Val de Loire, en

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 11 décembre 2014 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de

Plus en détail

Église Saint-Columba vue depuis l avenue Notre-Dame-de-Grâce (Source : Ville de Montréal, mars 2014)

Église Saint-Columba vue depuis l avenue Notre-Dame-de-Grâce (Source : Ville de Montréal, mars 2014) ÉNONCÉ DE L INTÉRÊT PATRIMONIAL DU SITE DE L ÉGLISE SAINT-COLUMBA ET DE SON CENTRE COMMUNAUTAIRE 4020-4036, avenue Hingston (arrondissement de Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce) L intérêt patrimonial

Plus en détail

Rénovation des fenêtres

Rénovation des fenêtres Enjeux : (Energétique / patrimoniaux) Rénovation des fenêtres Le changement des fenêtres (ou vitrages), réduit les consommations de chauffage, fait diminuer l effet paroi froide et les condensations, améliore

Plus en détail

Secrétaire M. Martin de Launière, conseiller en urbanisme, division soutien aux CCU et CLP, Direction de l aménagement durable du territoire

Secrétaire M. Martin de Launière, conseiller en urbanisme, division soutien aux CCU et CLP, Direction de l aménagement durable du territoire Procès-verbal de la réunion 14-11 du conseil local du patrimoine, tenue le 8 octobre 2014 à 18 h, à la salle de conférence D-343, à l Hôtel de Ville, 4250, chemin de la Savane, Longueuil, sous la présidence

Plus en détail

restauration de façade

restauration de façade restauration de façade Des règles simples pour une rénovation réussie Petit guide des règles à respecter dans le cadre de la ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager)

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Traitement des menuiseries lors des travaux de réhabilitation : comment allier respect des normes (thermique, confort, sécurité )

Traitement des menuiseries lors des travaux de réhabilitation : comment allier respect des normes (thermique, confort, sécurité ) Traitement des menuiseries lors des travaux de réhabilitation : comment allier respect des normes (thermique, confort, sécurité ) et conservation ou restitution d une ancienne menuiserie Lors de travaux

Plus en détail

Protocole de préparation des éprouvettes d essai de portes et de fenêtres

Protocole de préparation des éprouvettes d essai de portes et de fenêtres Étiquetage des produits de construction ou de revêtement de mur ou de sol et des peintures et vernis sur leurs émissions de polluants volatils selon le décret n 2011-321 du 23 mars 201 1 et l arrêté du

Plus en détail

Secrétaire Mme Hélène Léveillée, conseillère en architecture, division soutien aux CCU et CLP, Direction de l aménagement et de l urbanisme

Secrétaire Mme Hélène Léveillée, conseillère en architecture, division soutien aux CCU et CLP, Direction de l aménagement et de l urbanisme Procès-verbal de la réunion 16-03 du conseil local du patrimoine, tenue le 9 mars 2016 à 18 h 30, à la salle de conférence D-343, à l Hôtel de Ville, 4250, chemin de la Savane, Longueuil, sous la présidence

Plus en détail

façades commerciales en centre ancien

façades commerciales en centre ancien façades commerciales en centre ancien 1 INTRODUCTION L aménagement et la conception des façades commerciales, ces fameuses «vitrines» inscrites désormais de manière indélébile dans l histoire de la ville,

Plus en détail

Audit énergétique maison individuelle

Audit énergétique maison individuelle Exemple d'audit réalisé Maison individuelle NANTES Etude structurelle puis détaillée du bâti. Examen des équipements. Contexte Logement de 1971 nécessite une rénovation globale Shab : 245 m2 / 2 niveaux

Plus en détail

WIN SYSTEM, la fenêtre performante

WIN SYSTEM, la fenêtre performante WIN SYSTEM, la fenêtre performante Win System, un fabricant attentionné et performant Depuis plus de 35 ans, Win System fabrique des fenêtres PVC et ALU de grande qualité. Pionnier dans la recherche de

Plus en détail

Choix et pose des menuiseries et vitrages performants

Choix et pose des menuiseries et vitrages performants Choix et pose des menuiseries et vitraes performants CSTC Laboratoire Eléments de toiture et de façade Benoît Michaux- 02/655 77 11 La rélementation PEB Exiences indirectes sur les menuiseries extérieures

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

DES PRIMES POUR RESTAURER LE PETIT PATRIMOINE BRUXELLOIS!

DES PRIMES POUR RESTAURER LE PETIT PATRIMOINE BRUXELLOIS! DES PRIMES POUR RESTAURER LE PETIT PATRIMOINE BRUXELLOIS! Dès la fin des années 1990, la Région de Bruxelles-Capitale s est intéressée au «PETIT PATRIMOINE» et a entamé diverses campagnes de sensibilisation

Plus en détail

Manufacture nationale des Gobelins, Mobilier national, Paris

Manufacture nationale des Gobelins, Mobilier national, Paris Manufacture nationale des Gobelins, Mobilier national, Paris Depuis le 17 ème siècle, l histoire du Mobilier National et celle de la Manufacture Nationales des Gobelins sont indissociables, bien qu étant

Plus en détail

Catalogue des formations MAISON PASSIVE 2012-2013. pmp

Catalogue des formations MAISON PASSIVE 2012-2013. pmp Catalogue des formations MAISON PASSIVE 2012-2013 pmp Vers l excellence! Vous êtes une entreprise, une commune, une école, un groupe de particuliers... n hésitez pas à nous contacter, nous créerons pour

Plus en détail

Le plan Local d Urbanisme. Réunion publique Projet de modifications Mercredi 6 mai 2015

Le plan Local d Urbanisme. Réunion publique Projet de modifications Mercredi 6 mai 2015 Le plan Local d Urbanisme Réunion publique Projet de modifications Mercredi 6 mai 2015 Cultiver le caractère de Bois le Roi Les arbres, les paysages naturels, les haies, les jardins, les rues verdoyantes

Plus en détail

Interaction entre métiers lors de la mise en œuvre et influence de la saisonnalité Comment travailler ensemble?

Interaction entre métiers lors de la mise en œuvre et influence de la saisonnalité Comment travailler ensemble? LES 1ères ASSISES NATIONALES DE L'AMÉNAGEMENT ET DE L'ECONOMIE DURABLES EN MONTAGNE Interaction entre métiers lors de la mise en œuvre et influence de la saisonnalité Comment travailler ensemble? Bruno

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES D UNE ETUDE DE FAISABILITE INTEGREE

LIGNES DIRECTRICES D UNE ETUDE DE FAISABILITE INTEGREE LIGNES DIRECTRICES D UNE ETUDE DE FAISABILITE INTEGREE 0. CONTEXTE Dans le cadre de l Ordonnance relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments du 7 juin 2007, une étude de

Plus en détail

Collection «OUTSIDE» Modèle # 1

Collection «OUTSIDE» Modèle # 1 Collection «OUTSIDE» Modèle # 1 Qui sommes-nous? Notre spécialité: De jolies maisons performantes à prix très sympa! Outside # 1 12,05 m 6,50 m Salon 33,56 m² Cuisine 7,70 m² Hall 6,60 m² Chambre 1 10,05

Plus en détail

Villa Léa VILLEURBANNE

Villa Léa VILLEURBANNE Villa Léa VILLEURBANNE Tous les avantages de la vie citadine! Villeurbanne participe activement au dynamisme économique et culturel du Grand Lyon. Dans le prolongement naturel de la capitale régionale,

Plus en détail

ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX

ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX 1 LE SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX LOCALISATION GEOGRAPHIQUE DU SECTEUR CONCERNE

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE ETUDE MULTICRITERES POUR LA REHABILITATION ENERGETIQUE DE BATIMENTS ANCIENS Réalisé à l INSA de Strasbourg par Alice BEAUPEUX TUTEUR : Bernard FLAMENT SEPTEMBRE

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Bruxelles Environnement Introduction à la thématique Frederic LUYCKX, architecte & chercheur Objectif(s) de la présentation Elargir

Plus en détail

Patrimoine & Performance : utopie ou réalité? David de Carlos, responsable du pôle fluides et énergie

Patrimoine & Performance : utopie ou réalité? David de Carlos, responsable du pôle fluides et énergie Patrimoine & Performance : utopie ou réalité? David de Carlos, responsable du pôle fluides et énergie Enjeux de la rénovation énergétique Pourquoi une rénovation thermique? Rénovation thermique = opportunité

Plus en détail

Gentilly (94) Nouvelles perspectives

Gentilly (94) Nouvelles perspectives Gentilly (94) Nouvelles perspectives Une ville ambitieuse aux Portes de Paris Paris Installée au sud de Paris, la ville de Gentilly borde les 13 e et 14 e arrondissements de Paris. Elle bénéficie ainsi

Plus en détail

Avantis 55. Portes et Fenêtres. Sapa Building System

Avantis 55. Portes et Fenêtres. Sapa Building System Avantis 55 Portes et Fenêtres Sapa Building System Avantis 55 est un système à coupure thermique à trois chambres pour les fenêtres et portes en aluminium d une profondeur de construction de 55 mm. Ce

Plus en détail

Travaux de rénovation. Pour vous aider à faire les meilleurs. choix. Guide de référence sur les portes et fenêtres. Échelle: 1:45

Travaux de rénovation. Pour vous aider à faire les meilleurs. choix. Guide de référence sur les portes et fenêtres. Échelle: 1:45 Travaux de rénovation Pour vous aider à faire les meilleurs choix Guide de référence sur les portes et fenêtres Guide de référence sur les portes et fenêtres Guide de référence sur les portes et fenêtres

Plus en détail

Tél. : 02.31.72.41.52 CAHIER DES CHARGES OPERATION DE CONSTRUCTION EN CONCEPTION / REALISATION RUE DE CAEN 14123 IFS

Tél. : 02.31.72.41.52 CAHIER DES CHARGES OPERATION DE CONSTRUCTION EN CONCEPTION / REALISATION RUE DE CAEN 14123 IFS Tél. : 02.31.72.41.52 CAHIER DES CHARGES OPERATION DE CONSTRUCTION EN CONCEPTION / REALISATION RUE DE CAEN 14123 IFS IMMEUBLE DE 20 LOGEMENTS Résidence sociale de 14 places, 6 logements familiaux et local

Plus en détail

L impact des activités humaines

L impact des activités humaines L impact des activités humaines Michel Provost, ORIGIN - ULB (mpr@origin.eu) Journée d étude SBGIMR 22/02/2013 Les pièges de la géologie de l ingénieur à Bruxelles Introduction La ville aujourd hui est

Plus en détail

Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne Loire

Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne Loire 2013 APPEL A PROJETS LE «OFF» DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2013 ARCHITECTURE ET TECHNIQUES PASSIVES ET BIOCLIMATIQUES Réhabilitation en bureau d un monument historique du. Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne

Plus en détail

Les fenêtres en PVC IDÉAL 2000 IDÉAL 4000 IDÉAL 5000. Les fenêtres sont un élément majeur dans une maison.

Les fenêtres en PVC IDÉAL 2000 IDÉAL 4000 IDÉAL 5000. Les fenêtres sont un élément majeur dans une maison. Les fenêtres en PVC IDÉAL 2000 IDÉAL 4000 IDÉAL 5000 Les fenêtres sont un élément majeur dans une maison. Elles permettent de laisser entrer la lumière, tout en vous préservant du froid et du chaud grâce

Plus en détail

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de développement? Contexte Depuis le début des années 1990, l Etat, l ADEME et la Région travaillent sur le développement des

Plus en détail

Le Kubismo Résidence de 14 logements Angle Jean Crespon / Bd Pompidou

Le Kubismo Résidence de 14 logements Angle Jean Crespon / Bd Pompidou Le Kubismo Résidence de 14 logements Angle Jean Crespon / Bd Pompidou 30000 NÎMES NOTICE DESCRIPTIVE Descriptif sommaire Immeuble BBC de 5 étages comprenant 14 appartements 5 P2 et 8P3. et 1 P4 Parking

Plus en détail

LES CONTRATS DE QUARTIERS DURABLES, UN OUTIL DE LA RENOVATION URBAINE A BRUXELLES

LES CONTRATS DE QUARTIERS DURABLES, UN OUTIL DE LA RENOVATION URBAINE A BRUXELLES LES CONTRATS DE QUARTIERS DURABLES, UN OUTIL DE LA RENOVATION URBAINE A BRUXELLES Séminaire-débat «Comment dynamiser la rénovation durable à Bruxelles?» 25 mars 2014, Bruxelles Environnement Bruxelles

Plus en détail

Quand l imagination ose, Elva compose. ALUMINIUM

Quand l imagination ose, Elva compose. ALUMINIUM Quand l imagination ose, Elva compose. porte-fenêtre serrure avec soubassement DIVA bicoloration Extérieur RAL 6021 Intérieur blanc RAL 9016 ALUMINIUM L innovation au grand jour. L aluminium a rejoint

Plus en détail

Formations en Eco-construction

Formations en Eco-construction Formations en Eco-construction 2014-2015 Programme de formations à destination des professeurs et formateurs du secteur de la construction à Bruxelles Contenu Formations programmées régulièrement... 3

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE. PORTES ET FENÊTRES de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie

GUIDE DE RÉFÉRENCE. PORTES ET FENÊTRES de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie GUIDE DE RÉFÉRENCE PORTES ET FENÊTRES Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Juin 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 3 INTERVENTIONS Première étape Inspection et évaluation

Plus en détail

«LE BELLEVUE» à MONTMELIAN Réhabilitation de 38 logements

«LE BELLEVUE» à MONTMELIAN Réhabilitation de 38 logements «LE BELLEVUE» à MONTMELIAN Réhabilitation de 38 logements Bilan des travaux d amélioration énergétique Présentation du 07 décembre 2011 Catherine LAUDE et Samuel THIRION 1 Préambule OPAC DE LA SAVOIE en

Plus en détail

Primes énergétiques Région Flamande Rénovation

Primes énergétiques Région Flamande Rénovation Primes énergétiques Région Flamande Isolation du toit (dans habitation existante) via le gestionnaire de réseau Avantages Isolation de la toiture 6/m² ou isolation du sol du 7/m² Valeur R D 3,5 m²k/w Valeur

Plus en détail

fiche de signalement téléchargeable sur www.caue50.fr/arbresremarquables ou sur simple demande au c.a.u.e. de la Manche 2, place Général de Gaulle

fiche de signalement téléchargeable sur www.caue50.fr/arbresremarquables ou sur simple demande au c.a.u.e. de la Manche 2, place Général de Gaulle dossier de presse label 2010 recensement du 15 janvier au 15 juin 2009 Faites connaître votre arbre! fiche de signalement téléchargeable sur www.caue50.fr/arbresremarquables ou sur simple demande au c.a.u.e.

Plus en détail

Des lignes sobres et épurées

Des lignes sobres et épurées Une conception et fabrication respecteuse de l environnement Fabriqué à partir de chlorure de sodium (sel), représentant plus de 50% de la composition, le PVC est un matériau vraiment recyclable. Les fenêtres

Plus en détail

Qu'est-ce que le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Marais? Pourquoi réviser le PSMV du Marais? Comment se déroule la procédure de révision?

Qu'est-ce que le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Marais? Pourquoi réviser le PSMV du Marais? Comment se déroule la procédure de révision? Révision du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Marais Sommaire Qu'est-ce que le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Marais? Pourquoi réviser le PSMV du Marais? Comment se déroule la procédure

Plus en détail

REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN

REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN Centre de formation à la réhabilitation du patrimoine architectural REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN PRESENTATION Les travaux de réhabilitation des bâtiments existants se trouvent

Plus en détail

l fen r de vos rêv HUISSERIES EN PVC HUISSERIES EN ALUMINIUM HUISSERIE EN ALUMINIUM ET BOIS VOLETS EN ALUMINIUM www.cometalserramenti.

l fen r de vos rêv HUISSERIES EN PVC HUISSERIES EN ALUMINIUM HUISSERIE EN ALUMINIUM ET BOIS VOLETS EN ALUMINIUM www.cometalserramenti. l fen r de vos rêv HUISSERIES EN PVC HUISSERIES EN ALUMINIUM HUISSERIE EN ALUMINIUM ET BOIS VOLETS EN ALUMINIUM www.cometalserramenti.it QUE SAVOIR AVANT D ACHETER LES HUISSERIES ISOLATION THERMIQUE De

Plus en détail

Département de la Manche. Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal. Elaboration. Pièce n 1 : Rapport de présentation

Département de la Manche. Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal. Elaboration. Pièce n 1 : Rapport de présentation Département de la Manche Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal Elaboration Pièce n 1 : Rapport de présentation Pièce n 1c: Cahier de recommandations architecturales,

Plus en détail

Delvaux. Arsenal du Charroi. Le respect du patrimoine. Boulevard Louis Schmidt 7-1040 Etterbeek. Maître d ouvrage :

Delvaux. Arsenal du Charroi. Le respect du patrimoine. Boulevard Louis Schmidt 7-1040 Etterbeek. Maître d ouvrage : Arsenal du Charroi Delvaux Le respect du patrimoine Boulevard Louis Schmidt 7-1040 Etterbeek Maître d ouvrage : SDRB Occupant : Maroquinerie Delvaux Architectes : Léopold d Ursel, Xavier De Smedt, Thierry

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014 A U D E R G H E M Commission de concertation O U D E R G E M Overlegcommissie PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014 Présents/Aanwezig :

Plus en détail