Formation Bâtiment Durable :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Bâtiment Durable :"

Transcription

1 Formation Bâtiment Durable : Menuiseries extérieures: comment choisir? Bruxelles Environnement VALEUR PATRIMONIALE DES CHÂSSIS DE FENÊTRE EN RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE Jérôme BERTRAND, Centre Urbain

2 Objectifs de la présentation Sensibiliser à la valeur patrimoniale des châssis de fenêtre anciens en Région de Bruxelles-Capitale Donner quelques repères permettant d évaluer l intérêt patrimonial des châssis de fenêtre Au-delà de la conservation du patrimoine, évoquer les arguments économiques et environnementaux en faveur de la conservation des châssis existants 2

3 Plan de l exposé 1. Evaluation patrimoniale des châssis anciens 2. Châssis de fenêtre et composition architecturale 3. Châssis de fenêtre et histoire des techniques 4. Argument économique en faveur de la conservation des châssis anciens 5. Argument environnemental en faveur de la conservation des châssis anciens 6. Ce qu il faut retenir de l exposé 3

4 1. Evaluation patrimoniale des châssis anciens L immeuble présente-t-il un intérêt patrimonial? bien protégé? Périmètre de protection aux abords d un bien classé? ZICHEE?... Inventaire? Ensemble urbain de valeur (cfr bâti courant entre 1850 et ). Les fenêtres possèdent-elles une valeur historique, esthétique, technique? matériaux irremplaçables (bois de grande qualité, verres spéciaux, ferrures remarquables...) Typologie remarquable (ex: divisions à petits-bois, vitraux, fenêtres à guillotine, systèmes brevetés...) Les fenêtres sont-elles d origine? Correspondent-elles à une phase de transformation significative du bâtiment? 4

5 Arbre décisionnel Arbre décisionnel Au cas par cas, en fonction des priorités du maître d ouvrage, de la performance recherchée, de l intervention envisagée, 5

6 2. Châssis anciens et composition architecurale: le regard de la façade 6

7 Emile Van Leemputten, dessin d académie (détail), coll. AAM 7

8 8

9 9

10 Avenue Brugmann, 264, Uccle 10

11 11

12 Henri Beyaert, Plan type de menuiserie - détail de châssis et de portes de balcon dont la largeur varie de 0,76 à 1,95 m, Bruxelles, 1872, coll. CIDEP) 12

13 Henri Beyaert, Plan type de menuiseries,1872 coll. AAM 13

14 Châssis standard actuel à triple frappe et double joint. L ouvrant et le dormant sont formés chacun d un profilé unique et continu. 14

15 Photo ARAU 15

16 16

17 17

18 18

19 Photo Jacques ADNET 19

20 20

21 Frederic Hossey - AAC Tout commence par un bon dessin 21

22 Frederic Hossey, architecte - AAC 22

23 Frederic Hossey - AAC 23

24 Châssis pour bâtiment passif ou basse énergie: l épaisseur donnée aux profilés pour accueillir le triple vitrage et assurer une valeur U la plus basse possible au châssis renforce les difficultés d intégration de châssis très performants d aujourd hui dans une façade ancienne 24

25 3. Châssis de fenêtre et histoire des techniques Atelier de menuiserie vers 1900 Coll. Norma - Malonne Verrerie vers Porteuses de canon Coll. Guido Vanderhulst 25

26 26

27 27

28 28

29 Hôtel Zegers-Regnard, Bruxelles, Paul Hankar, 1894, coll MRAH photo AAM 29

30 30

31 31

32 Le châssis ancien doit être évalué avec les éléments qui le complètent. Volet intérieur: vers 1800 Contrevent brisé: vers 1875 Jalousie: vers

33 33

34 34

35 35

36 4. Argument économique en faveur de la conservation des châssis anciens 36

37 Remplacement de châssis: temps de retour avec aides publiques Remplacement standard méranti + peinture + DV U= 1,1 W/m 2.K Remplacement standard chêne + peinture + DV U= 1,1 W/m 2.K Remplacement standard chêne + moulures extérieures + peinture + DV U= 1,1 W/m 2.K Rempacement copie chêne + peinture + DV U= 1,1 W/m 2.K 17,6 ans 28,5 ans 60,8 ans 25,4 ans 33,5 ans 84,8 ans 35,5 ans 46 ans 112,6 ans 92,8 ans 118,1 ans 121,1 ans Calculs réalisés en tenant compte des primes à la rénovation et de la prime énergie 2013 pour un revenu moyen source: Centre Urbain, J. Bertrand, Analyse économique des techniques d intervention sur châssis de fenêtre anciens, CDR, décembre

38 Renforcement de la performance thermique des châssis existants: temps de retour avec aides publiques Double vitrage dans châssis existants: DV U =1,2 W/m 2.K Simple vitrage basse émissivité dans châssis existants: U = 3, 4 W/m 2.K 9,4 ans 13,7 ans 38,9 ans 55,1 ans 77 ans 127,2 ans Survitrage 4 mm (verre clair) 32,6 ans 44,1 ans 71 ans Double fenêtre standard sapelli + peinture + DV U =1,1 W/m 2.K Double fenêtre copie chêne + peinture + DV U = 1,1 W/m 2.K 19,9 ans 25,3 ans 59,9 ans 87,4 ans 110 ans 112,7 ans Calculs réalisés en tenant compte des primes à la rénovation et de la prime énergie 2013 pour un revenu moyen source: Centre Urbain, J. Bertrand, Analyse économique des techniques d intervention sur châssis de fenêtre anciens, CDR, décembre

39 Exemple de temps de retour pour l isolation d une toiture existante Valeur U de la toiture avant isolation : 3 W/m 2.K Valeur U de la toiture après isolation : 0,25 W/m 2.K Coût: 60 /m 2 Temps de retour calculé à l aide de la feuille de calcul «Energie Plus»= 4,3 ans hors primes et déduction fiscale! 39

40 5. Argument environnemental en faveur de la conservation des châssis L impact environnemental des fenêtres doit être envisagé selon deux approches complémentaires: Les possibilités d amélioration de la performance énergétique du bâtiment par une intervention sur les fenêtres: on considère habituellement que les fenêtres représentent environ 20% des déperditions thermiques d un logement (toiture = 30%, murs = 30%, sol = 20%). Il s agit cependant de moyennes qui varient fortement en fonction de la typologie des bâtiments (2,3 ou 4 façades) et de la proportion des percements. L analyse du cycle de vie des fenêtres 40

41 41

42 42

43 Quelques constats Les analyses de cycle de vie ne sont entreprises que pour des châssis neufs. Réalisées selon des méthodologies différentes, ces ACV débouchent sur des résultats peu comparables entre eux Des tendances se dégagent cependant: le châssis bois semble prendre l avantage sur les autres matériaux, à condition que le bois soit issu de forêts gérées de manière durable (ce qui exclu les bois exotiques, sauf s ils sont labellisés) Le vitrage semble peser moins que le châssis dans le bilan des impacts environnementaux de la fenêtre Les durées de vie envisagées pour les châssis de fenêtre d aujourd hui dans le cadre des ACV vont de 30 à 50 ans Ceci contraste avec la longévité des châssis de fenêtres anciens: A condition d avoir reçu un entretien régulier, beaucoup sont encore en bon état après plus de 100 ans A quand des ACV comparant le maintien d un châssis existant à son remplacement? 43

44 Outils, sites internet, etc intéressants : BERTRAND Jérôme, Le châssis de fenêtre en bois Concilier patrimoine et confort, Direction des Monuments et des Sites, Carnet d entretien, collection L art dans la rue, Bruxelles, réédition Hennaut Eric et Demanet Marie, Bois et métal dans les façades à Bruxelles, Fondation Roi Baudouin, Archives d Architecture Moderne, Bruxelles, Heymans Vincent, Les dimensions de l ordinaire, La maison particulière à Bruxelles, fin XIX e début XX e siècle. L Harmattan, Paris, Sites web

45 Référence Guide bâtiment durable : G_MAT00 Problématique et enjeux d une utilisation durable de la matière G_MAT01 Le cycle de vie de la matière : analyse, sources d informations et outils d aide au choix G_MAT07 Choix durable des châssis 45

46 Ce qu il faut retenir de l exposé Les châssis de fenêtre sont un élément constitutif de la composition d une façade. Un remplacement par un modèle inadéquat peut dénaturer une façade de manière quasiirrémédiable La valeur patrimoniale des châssis anciens tient à leur esthétique propre, mais également au fait qu ils sont les témoins de l histoire des techniques et qu ils mettent en œuvre des matériaux rares qui ne sont plus produits aujourd hui Le remplacement de châssis de fenêtres anciens encore en bon état n est pas rentable financièrement, en particulier si ceux-ci sont de formes complexes. L intérêt environemental de l opération est également loin d être prouvé. La conservation des châssis existants et le renforcement de leurs performances (thermique, acoustique ) doit donc être envisagée en priorité lorsque leur état de conservation le permet. 46

47 Contact Jérôme BERTRAND Conseiller en rénovation Centre Urbain-Stadswinkel asbl-vzw Boulevard Anspach Bruxelles Coordonnées : +32(0)

48 Permanence d information Patrimoine / Energie / Rénovation / Urbanisme Halles Saint-Géry 1 place Saint-Géry 1000 Bruxelles du mardi au vendredi de 10h à 17h - samedi de 14h à 17h 02 /

Home Passive Home. La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement

Home Passive Home. La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement 1 Home Passive Home La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement Les valeurs patrimoniales des maisons bruxelloises Atouts et contraintes pour une

Plus en détail

I. Evolution du châssis de fenêtre II. Fenêtre et énergie III. Temps de retour financiers

I. Evolution du châssis de fenêtre II. Fenêtre et énergie III. Temps de retour financiers Parcours technique rénovation châssis bois CDR Construction 21 Solutions Rénovation des fenêtres anciennes aspects énergétiques et budgétaires Jérôme BERTRAND - Centre Urbain - Bruxelles 29.04-2014 Plan

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Menuiseries extérieures : comment choisir? Bruxelles Environnement EN RÉNOVATION, CONSERVATION, RESTAURATION ET AMÉLIORATION DES CHÂSSIS Dispositifs et éléments du choix durable

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement LES AIDES ET SUBVENTIONS EN RÉGION DE BRUXELLES CAPITALE Patrick HERREGODS CENTRE URBAIN Objectifs de l exposé 1 faire connaître les différentes

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage V. Detremmerie Laboratoire Eléments de Toiture et de

Plus en détail

Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011

Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011 Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011 Sophie Mersch 2 mars 2011 Gestion de l eau dans le bâtiment / Primes et outils / 21 avril 2008 Construction durable et primes 2011

Plus en détail

Travaux de rénovation. Pour vous aider à faire les meilleurs. choix. Guide de référence sur les portes et fenêtres. Échelle: 1:45

Travaux de rénovation. Pour vous aider à faire les meilleurs. choix. Guide de référence sur les portes et fenêtres. Échelle: 1:45 Travaux de rénovation Pour vous aider à faire les meilleurs choix Guide de référence sur les portes et fenêtres Guide de référence sur les portes et fenêtres Guide de référence sur les portes et fenêtres

Plus en détail

REMPLACER LES CHÂSSIS ET VITRAGES

REMPLACER LES CHÂSSIS ET VITRAGES Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE REMPLACER LES CHÂSSIS

Plus en détail

RESTAURER, OU REMPLACER, UNE FENÊTRE EXISTANTE

RESTAURER, OU REMPLACER, UNE FENÊTRE EXISTANTE RESTAURER, OU REMPLACER, UNE FENÊTRE EXISTANTE - Faut-il conserver, restaurer, améliorer, ou simplement remplacer à l identique par un système plus récent vos châssis de fenêtre? MAT 07-1. INTRODUCTION

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement PERFORMANCES ACOUSTIQUES DES ÉLÉMENTS DE FAÇADE Manuel VAN DAMME, Ing. CSTC-WTCB GUIDANCE ÉCO-CONSTRUCTION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE 2

Plus en détail

Traitement des menuiseries lors des travaux de réhabilitation : comment allier respect des normes (thermique, confort, sécurité )

Traitement des menuiseries lors des travaux de réhabilitation : comment allier respect des normes (thermique, confort, sécurité ) Traitement des menuiseries lors des travaux de réhabilitation : comment allier respect des normes (thermique, confort, sécurité ) et conservation ou restitution d une ancienne menuiserie Lors de travaux

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE. PORTES ET FENÊTRES de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie

GUIDE DE RÉFÉRENCE. PORTES ET FENÊTRES de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie GUIDE DE RÉFÉRENCE PORTES ET FENÊTRES Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Juin 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 3 INTERVENTIONS Première étape Inspection et évaluation

Plus en détail

Remplacer les châssis de fenêtre LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN. La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne

Remplacer les châssis de fenêtre LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN. La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne 1 LES FAÇADES Remplacer les châssis de fenêtre 2 LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne Une publication de la Fondation rurale de Wallonie Assistance

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE Guide pratique du particulier Envie de vous lancer dans un projet de construction neuve? Envie d aménager vos locaux ou de modifier votre façade? Vous êtes

Plus en détail

Collection «OUTSIDE» Modèle # 1

Collection «OUTSIDE» Modèle # 1 Collection «OUTSIDE» Modèle # 1 Qui sommes-nous? Notre spécialité: De jolies maisons performantes à prix très sympa! Outside # 1 12,05 m 6,50 m Salon 33,56 m² Cuisine 7,70 m² Hall 6,60 m² Chambre 1 10,05

Plus en détail

Rénovation des fenêtres

Rénovation des fenêtres Enjeux : (Energétique / patrimoniaux) Rénovation des fenêtres Le changement des fenêtres (ou vitrages), réduit les consommations de chauffage, fait diminuer l effet paroi froide et les condensations, améliore

Plus en détail

Collection «INSIDE» Modèle LOFT

Collection «INSIDE» Modèle LOFT Collection «INSIDE» Modèle LOFT Qui sommes-nous? Notre spécialité: De belles maisons performantes à prix corrects! LOFT Maison de 4 chambres dont une suite parentale Un bureau Une vaste mezzanine 2 salles

Plus en détail

Isolation... d une maison ancienne

Isolation... d une maison ancienne Photo F.Chevallereau Isolation...... d une maison ancienne comment s y prendre? L État : RT 2012? mais on est en 2014? Mes amis : Y a qu à mettre de la laine de verre! Mon voisin : Le polystyrène c est

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014 A U D E R G H E M Commission de concertation O U D E R G E M Overlegcommissie PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014 Présents/Aanwezig :

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

PROJET DE TEXTE. DECRET du

PROJET DE TEXTE. DECRET du RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l égalité des territoires, du logement et de la ruralité PROJET DE TEXTE DECRET du relatif aux travaux d isolation en cas de travaux importants de ravalement de façade,

Plus en détail

COMMISSION DE CONCERTATION DU OVERLEGCOMMISSIE VAN 27-08-2009 PREMIER OBJET

COMMISSION DE CONCERTATION DU OVERLEGCOMMISSIE VAN 27-08-2009 PREMIER OBJET sur 5 COMMUNE D AUDERGHEM GEMEENTE OUDERGEM COMMISSION DE CONCERTATION DU OVERLEGCOMMISSIE VAN 27-08-2009 PREMIER OBJET Dossier 14.597 Demande de Monsieur Jean MOREL pour la régularisation de diverses

Plus en détail

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! 09/2013 Multifit 032-15% Déduction fiscale de 30% (épaisseurs : 120, 140 et 160 mm) Pare-vapeur LDS et accessoires -10% Multifit 035-10%

Plus en détail

Voyez plus grand : porte-fenêtres INOVA. La fenêtre performante, élégante, innovante. Uw jusqu à 0,69

Voyez plus grand : porte-fenêtres INOVA. La fenêtre performante, élégante, innovante. Uw jusqu à 0,69 L OSCILLO-BATTANT. Grâce au système de ferrures ultra-flexibles qui équipe ses modèles, Bieber est aujourd hui le seul fabricant à pouvoir proposer un système oscillo-battant avec aérateur de nuit (sur

Plus en détail

Collection «OUTSIDE» Modèle # 7

Collection «OUTSIDE» Modèle # 7 Collection «OUTSIDE» Modèle # 7 Qui sommes-nous? Notre spécialité: De jolies maisons performantes à prix très sympa! Outside # 7 11,50 m 1,50 m Cuisine 7,20 m² 8,30 m 1,48 m² Chambre 3 10,05 m² Couloir

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

Guide méthodologique POUR LES VILLES SOUHAITANT RÉALISER UN AUDIT ÉNERGÉTIQUE DU PATRIMOINE BÂTI ANCIEN

Guide méthodologique POUR LES VILLES SOUHAITANT RÉALISER UN AUDIT ÉNERGÉTIQUE DU PATRIMOINE BÂTI ANCIEN Guide méthodologique POUR LES VILLES SOUHAITANT RÉALISER UN AUDIT ÉNERGÉTIQUE DU PATRIMOINE BÂTI ANCIEN Sous l impulsion du plan bâtiment du Grenelle de l environnement, qui a fixé un objectif ambitieux

Plus en détail

DTU 36.5. Le Remplacement des. Menuiseries Extérieures. en Rénovation

DTU 36.5. Le Remplacement des. Menuiseries Extérieures. en Rénovation Le Remplacement des Menuiseries Extérieures en Rénovation DTU 36.5 Les menuiseries un marchéde 12 millions de fenêtres Ce marché des fenêtres en rénovation a étésoutenu par le Crédit d Impôt en faveur

Plus en détail

Particuliers. Fenêtre. Les fenêtres PVC :

Particuliers. Fenêtre. Les fenêtres PVC : Particuliers Fenêtre Les fenêtres PVC : Pour le neuf comme pour la rénovation, nos fenêtres PVC (Polychlorure de Vinyl) allient qualité, performance acoustique et confort thermique. Profilé de renommée

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Home Passive Home Séminaire Bâtiment Durable. Bruxelles Environnement. Quelle étanchéité à l air en rénovation? Daniel De Vroey. De VROEY s.p.r.l.

Home Passive Home Séminaire Bâtiment Durable. Bruxelles Environnement. Quelle étanchéité à l air en rénovation? Daniel De Vroey. De VROEY s.p.r.l. 1 Home Passive Home Séminaire Bâtiment Durable Bruxelles Environnement Quelle étanchéité à l air en rénovation? Daniel De Vroey De VROEY s.p.r.l. 1 Objectif(s) de la présentation Donner un sens à l étanchéité

Plus en détail

S 9000. S 9000 La nouvelle système plateforme de GEALAN INNOVATION AVEC SYSTÉME

S 9000. S 9000 La nouvelle système plateforme de GEALAN INNOVATION AVEC SYSTÉME S 9000 La nouvelle système plateforme de GEALAN + + Isolation thermique + + Flexible + + Fermé + + Innovative + + Conception orientée + + RAL testé S 9000 INNOVATION AVEC SYSTÉME Arguments convaincants

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur Rénovation d une maison ouvrière bruxelloise Laurent Collignon David Dardenne 1040 Bruxelles 1 Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur d E t t e r b e e k. Sa localisation

Plus en détail

restauration de façade

restauration de façade restauration de façade Des règles simples pour une rénovation réussie Petit guide des règles à respecter dans le cadre de la ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager)

Plus en détail

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts Réductions d'impôts http://mineco.fgov.be/energy/rational_energy_use/tax_reductions/home_fr.htm Les aides publiques pour améliorer la performance énergétique des logements Pascal Ons, Consultant pascal.ons@skynet.be

Plus en détail

Fiche - Patrimoine Les portes et les fenêtres

Fiche - Patrimoine Les portes et les fenêtres Fiche - Patrimoine Les portes et les fenêtres Réalisé par Stéphanie Lavigne, agente technique en architecture Collaboration de Vladimir Ulman, architecte ** Le contenu de cette fiche ne peut en aucun cas

Plus en détail

Programme tertiaire / RT 2012 DE 5 800 m 2

Programme tertiaire / RT 2012 DE 5 800 m 2 Programme tertiaire / RT 2012 DE 5 800 m 2 Rennes, à l entrée de la Technopole Atalante Champeaux CO-RÉALISATION Situé à Rennes dans la continuité de la ZAC Atalante Champeaux, Parc tertiaire plus particulièrement

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

od 1994 FENÊTRES PVC DAKOnomique FENÊTRES

od 1994 FENÊTRES PVC DAKOnomique FENÊTRES od 1994 FENÊTRES PVC 1 DPQ-82 Une nouvelle dimension d'innovation 55 Excellente isolation thermique et acoustique 55 Vaste choix d'options 55 Parfaitement adapté à votre maison La solution innovante qui

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS

L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS Faisant référence au lieu empreint d histoire dans lequel ce programme s inscrit, le mot arkéïa s inspire directement de l étymologie du mot archives -armoire pour les actesen

Plus en détail

3. ANALYSE DES PERFORMANCES

3. ANALYSE DES PERFORMANCES Centre d Etude, de Recherche et d Action en Architecture asbl ETUDE DES AMELIORATIONS THERMIQUES DES FENETRES EXISTANTES A VALEUR PATRIMONIALE DANS LES CONSTRUCTIONS TRADITIONNELLES DE LA RBC Présentation

Plus en détail

PRIME ENERGIE B7 b PROTECTION SOLAIRE EXTERIEURE

PRIME ENERGIE B7 b PROTECTION SOLAIRE EXTERIEURE PRIME ENERGIE B7 b PROTECTION SOLAIRE EXTERIEURE Une bonne protection contre les rayons du soleil en été, combinée à une ventilation appropriée peut éviter la mise en place d'une climatisation et augmente

Plus en détail

Parc résidentiel: des solutions adaptées à la typologie

Parc résidentiel: des solutions adaptées à la typologie Parc résidentiel: des solutions adaptées à la typologie A. De Herde 1 1. Typologie du logement wallon (dans le cadre du projet de recherche LEHR, mené conjointement par la PHP, le CSTC et l UCL, financé

Plus en détail

LA MENUISERIE EN BOIS

LA MENUISERIE EN BOIS LA MENUISERIE extérieure EN Introduction Les menuiseries extérieures en bois participent au clos de l habitat. Elles assurent notamment l aération et l éclairage des locaux et contribuent à l esthétique

Plus en détail

ADT Réunion de coordination 2avril 2010

ADT Réunion de coordination 2avril 2010 ADT Réunion de coordination 2avril 2010 Projet de siège de Bruxelles Environnement et éco-centre Vincent CARTON Directeur Division Ville durable, Energie et Climat Bruxelles Environnement - IBGE vcr@ibgebim.be

Plus en détail

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades 1. Une prime? Il existe sur l entité montoise de nombreux bâtiments de qualité faisant partie

Plus en détail

FENÊTRES OU PORTES FENÊTRES COMPLÈTES AVEC VITRAGE ISOLANT

FENÊTRES OU PORTES FENÊTRES COMPLÈTES AVEC VITRAGE ISOLANT FENÊTRES OU PORTES FENÊTRES COMPLÈTES AVEC VITRAGE ISOLANT Critères d éligibilité & pièces justificatives Sommaire Travaux avec date d engagement en 2014 page 2 I. Qu est ce que la date d engagement? page

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

PRIME ENERGIE F1 REFRIGERATEUR (Y COMPRIS COMBINE) A++ - CONGELATEUR A++

PRIME ENERGIE F1 REFRIGERATEUR (Y COMPRIS COMBINE) A++ - CONGELATEUR A++ PRIME ENERGIE F1 REFRIGERATEUR (Y COMPRIS COMBINE) A++ - CONGELATEUR A++ Chaque appareil électroménager est vendu accompagné d une étiquette ou fiche d information indiquant la catégorie de consommation

Plus en détail

F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E

F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E Charline Boyer 02 545 58 35 charline.boyer@confederationconstruction.be M O D U L E S G É N É R A U X I N I T I A T I O N S 1. E CO-

Plus en détail

PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES

PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES Janvier 2012 1 PREAMBULE A l issue d un diagnostic urbain (2003), la ville d Angoulême s est engagée dans le projet urbain

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC MATAWINIE MUNICIPALITE DE SAINT-DONAT RÈGLEMENT NUMÉRO 12-850

PROVINCE DE QUÉBEC MRC MATAWINIE MUNICIPALITE DE SAINT-DONAT RÈGLEMENT NUMÉRO 12-850 PROVINCE DE QUÉBEC MRC MATAWINIE MUNICIPALITE DE SAINT-DONAT RÈGLEMENT NUMÉRO 12-850 Concernant un programme d aide à la rénovation des bâtiments et enseignes commerciales ATTENDU que, dans le cadre de

Plus en détail

Petit guide du. bien construire. sur les balcons sud. de chartreuse

Petit guide du. bien construire. sur les balcons sud. de chartreuse Petit guide du bien construire sur les balcons sud de chartreuse c o n s u l t a n c e Un architecte conseiller à votre disposition Avant même d arrêter le choix du lieu de votre projet, avant les premières

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

Menuiseries et ouvertures

Menuiseries et ouvertures Menuiseries et ouvertures Guide pratique du patrimoine bâti du Vexin français Dans le Vexin français, les maisons présentent des façades très opaques avec peu de percements. Les ouvertures sur l extérieur,

Plus en détail

1 - Définitions et principes

1 - Définitions et principes Fiche 09 technique 1 - Définitions et principes Les déperditions thermiques par les vitrages représentent entre 20 et 38% des pertes de chaleur totales d un logement! (cf. fiches 1 & 2) En immeuble collectif,

Plus en détail

Ligne Art System. l Acier est création

Ligne Art System. l Acier est création Ligne Art System l Acier est création Réalisation Sté Ateliers David Réalisation Sté MBM Bâtiments classés Les ABF (architectes des bâtiments de France), architectes et les bureaux de contrôle ont déjà

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

RENOVATION THERMIQUE et ACOUSTIQUE des logements sociaux:

RENOVATION THERMIQUE et ACOUSTIQUE des logements sociaux: RENOVATION THERMIQUE et ACOUSTIQUE des logements sociaux: Pierre LEVY, architecte dplg, agence juin 09 Page 1 / 24 NICOLAS DETRY LEVY PIERRE architecture patrimoine et écologie 12 Rue Dumont. 69004 Lyon.

Plus en détail

ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE

ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE Dossier de presse / Février 2014 ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE IsoVER organise depuis 2007 un concours dans toute l Europe, qui récompense les projets de construction

Plus en détail

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK Les problématiques environnementales dues à une trop grande consommation d énergie ne peuvent plus être négligées aujourd hui. La

Plus en détail

Rueil Malmaison 31 mars 2015

Rueil Malmaison 31 mars 2015 Rueil Malmaison 31 mars 2015 Façade F4 : la solu-on pour les bâ-ments RT 2012, BEPOS et HQE Façade légère en filière sèche Associe un lot façade et un lot doublage Lot Façade : Etanchéité à l eau Lot Doublage

Plus en détail

SYSTEME CONSTRUCTIF FINNFRAME

SYSTEME CONSTRUCTIF FINNFRAME SYSTEME CONSTRUCTIF FINNFRAME LES COMPOSANTS EMPLOYÉS DANS LE SYTÈME FINNFRAME KERTO Le Kerto est le produit d ingénierie bois le plus performant pour la structure. C est un Lamibois (LVL) formé de placages

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Formation générale

Formation Bâtiment Durable : Formation générale Formation Bâtiment Durable : Formation générale Bruxelles Environnement Bilan et retour d expérience des Bâtiments Exemplaires, Audrey DAMIEN BRUXELLES ENVIRONNEMENT / DPMT PROMOTION BATIMENT DURABLE Formation

Plus en détail

LE SERVICE URBANISME DE LA C.C. LOIRE SEMÈNE. QUELLE AUTORISATION POUR QUELS TRAVAUX? p. 6 à 11. + SES MISSIONS p. 2 à 3

LE SERVICE URBANISME DE LA C.C. LOIRE SEMÈNE. QUELLE AUTORISATION POUR QUELS TRAVAUX? p. 6 à 11. + SES MISSIONS p. 2 à 3 LE SERVICE URBANISME DE LA C.C. LOIRE SEMÈNE + SES MISSIONS p. 2 à 3 DÉFINITIONS UTILES p. 4 LES DIFFÉRENTS TYPES DE DEMANDES p. 5 QUELLE AUTORISATION POUR QUELS TRAVAUX? p. 6 à 11 LE SERVICE URBANISME

Plus en détail

VOIR ET COMPRENDRE. FORMATION 2015 3ème édition

VOIR ET COMPRENDRE. FORMATION 2015 3ème édition VOIR ET COMPRENDRE L ARCHITECTURE FORMATION 2015 3ème édition Un cycle de formation professionnelle proposée par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris et des Yvelines,

Plus en détail

Primes Energie 2009 et aides financières en Région bruxelloise. Bruxelles, le 3 mars 2009 AGENDA

Primes Energie 2009 et aides financières en Région bruxelloise. Bruxelles, le 3 mars 2009 AGENDA Primes Energie 2009 et aides financières en Région bruxelloise René Lemoine Bruxelles, le 3 mars 2009 AGENDA Les services Facilitateurs Energie Les aides financières Primes énergie 2009 de la Région bruxelloise

Plus en détail

Étanchéité à l air. Sessions d information pratiques Général niveau 2. Introduction. Comment construire étanche

Étanchéité à l air. Sessions d information pratiques Général niveau 2. Introduction. Comment construire étanche Étanchéité à l air Sessions d information pratiques Général niveau 2 Laurent Lassoie CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction 2012 Introduction Comment construire étanche 2012 Etanchéité

Plus en détail

Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois

Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois Un nouvel ouvrage est paru en 2013, destiné aux artisans, entreprises, architectes, maîtres d œuvre et maîtres d ouvrage,

Plus en détail

L ingénierie au service de la nature MC

L ingénierie au service de la nature MC L ingénierie au service de la nature MC Concerto, la fenêtre qui est testée pour l étanchéité à l air aussi bien à -30 C qu à température ambiante 20 C. Pourquoi est-il important d évaluer le degré d étanchéité

Plus en détail

RÈGLEMENT 613-14 SUR LE PROGRAMME D AIDE À LA RESTAURATION DES BÂTIMENTS ANCESTRAUX

RÈGLEMENT 613-14 SUR LE PROGRAMME D AIDE À LA RESTAURATION DES BÂTIMENTS ANCESTRAUX RÈGLEMENT 613-14 SUR LE PROGRAMME D AIDE À LA RESTAURATION DES BÂTIMENTS ANCESTRAUX Adopté le : 13 janvier 2014 Province de Québec MRC Robert-Cliche Ville de Saint-Joseph-de-Beauce Extrait du procès-verbal

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 20 février 2014 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados Sommaire 1. Performance énergétique et permis de construire : extension de l

Plus en détail

Fenêtres et Portes-fenêtres PVC

Fenêtres et Portes-fenêtres PVC Fenêtres et Portes-fenêtres PVC C La fenêtre C répond aux exigences thermiques du futur, elle est parfaitement adaptée aux bâtiments basse consommation. Ses formes résolument modernes s inscriront aussi

Plus en détail

62 435 TTC Version BBC

62 435 TTC Version BBC France Maison ossature bois modèle «SEMNOZ» Bureau-Magasin: Z.A des Vernays 74210 Doussard Tél: 09 75 90 48 34 Fax: 04 50 68 87 36 Mobile: 07 86 12 12 38 Mail: econergie1@orange.fr Site web: http: econergie.biens.officelive.com

Plus en détail

Conseil Communal de Développement Durable. Samedi 20 avril 2013. Les réalisations en matière de développement durable sur la ville de Chaville

Conseil Communal de Développement Durable. Samedi 20 avril 2013. Les réalisations en matière de développement durable sur la ville de Chaville Conseil Communal de Développement Durable Samedi 20 avril 2013 Les réalisations en matière de développement durable sur la ville de Chaville A- Une politique de maintenance et de rénovation des bâtiments

Plus en détail

energeto La fenêtre qui sort de l ordinaire

energeto La fenêtre qui sort de l ordinaire 1 energeto La fenêtre qui sort de l ordinaire Le coefficient de transmission thermique (coefficient Uw) est déterminant pour l'efficience énergétique d'une fenêtre. Plus ce coefficient de transmission

Plus en détail

Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication

Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication Maisons Individuelles (CMI), logement social, Bâtiments Tertiaires Publics et Privés. Ossature bois, charpente, Isolation,

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 14/02/2011 N AFFAIRE : 003387/2255629/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 489.44 TYPE DE BATIMENT : IMMEUBLE D HABITATION + BUREAUX TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION - BUREAUX

Plus en détail

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements Dossier de presse Inauguration Est Métropole Habitat inaugure 14 logements (acquisition amélioration) et présente sa nouvelle équipe de proximité du territoire Villeurbanne Centre BOUTIN 14 logements 5,

Plus en détail

Exemple de Réhabilitation Globale d une Maison Individuelle à Pont de Claix (38) Vue Est après Tranche 1

Exemple de Réhabilitation Globale d une Maison Individuelle à Pont de Claix (38) Vue Est après Tranche 1 Exemple de Réhabilitation Globale d une Maison Individuelle à Pont de Claix (38) Vue Est après Tranche 1 Exemple de Réhabilitation Globale d une Maison Individuelle à Pont de Claix (38) Une maison au départ

Plus en détail

Rue Aristide Briand ISSY LES MOULINEAUX

Rue Aristide Briand ISSY LES MOULINEAUX Rue Aristide Briand ISSY LES MOULINEAUX EDITO Bienvenue dans un espace privilégié, une copropriété intimiste de 19 logements au cœur d Issy les Moulineaux : le 15 BRIAND. A proximité immédiate des quais

Plus en détail

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE L'ISOLATION TRIPLE GARANTIE 1. Garantie Performances : les laines minérales les plus efficaces du marché La gamme G3 offre la meilleure

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1) Chap. 5 0 CLAUSES COMMUNES 1) Chap. 1 Clauses générales pour opérations tous corps d état 1/1 Spécifications et prescriptions particulières

Plus en détail

Home Soft / Fenêtres PVC KF200

Home Soft / Fenêtres PVC KF200 Entreprise BIOMOTIK HABITAT 32 Rue d'epagnac 16800 SOYAUX Offre No.: 20150002 Offre Date: 11.02.2015 PINTO GIRAUD Home Soft / Fenêtres PVC KF200 Vitrage I-tec - Collage du vitrage en périphérie. Grande

Plus en détail

Bois. Pourquoi le bois? Sommaire. Tous les châssis Riche sont produits en lamellé-collé et assemblés par micro-denture.

Bois. Pourquoi le bois? Sommaire. Tous les châssis Riche sont produits en lamellé-collé et assemblés par micro-denture. Bois Bois Contemporain pour parler technique Pourquoi le bois? Tous les châssis Riche sont produits en lamellé-collé et assemblés par micro-denture. Disponible en 60 mm, 80 mm et Passif Le bois est avant

Plus en détail

Pour un recueil d opérations de rénovations exemplaires

Pour un recueil d opérations de rénovations exemplaires POCHETTE APPEL A CANDIDATURE APPEL à Candidature Pour un recueil d opérations de rénovations exemplaires Le bâti ancien constitue un enjeu particulier. Par ses matériaux de construction, ses formes et

Plus en détail

Inauguration de la première maison «premium» construite en France une maison bois performante et économique en Touraine

Inauguration de la première maison «premium» construite en France une maison bois performante et économique en Touraine 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Inauguration de la première maison «premium» construite en France P. Bouyer 1 Inauguration de la première maison «premium» construite en France une maison

Plus en détail

A P P E L À P R O J E T S. «Patrimoine de Lot-et-Garonne cherche mécènes»

A P P E L À P R O J E T S. «Patrimoine de Lot-et-Garonne cherche mécènes» A P P E L À P R O J E T S «Patrimoine de Lot-et-Garonne cherche mécènes» OBJET DE L APPEL A PROJETS Les partenaires œuvrant à la sauvegarde du patrimoine dans le département de Lot-et-Garonne ont décidé

Plus en détail

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer RT 2012 Bien comprendre pour mieux s y préparer RT2012 Préambule La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) vise, comme les précédentes RT, à limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs

Plus en détail

OU BASSE ÉNERGIE BÂTIMENTS TERTIAIRES ET INDUSTRIELS

OU BASSE ÉNERGIE BÂTIMENTS TERTIAIRES ET INDUSTRIELS PRIME ÉNERGIE B10a PASSIF OU BASSE ÉNERGIE BÂTIMENTS TERTIAIRES ET INDUSTRIELS Décision du 24 octobre 2013 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme d exécution relatif

Plus en détail

OFFRE DE VENTE. situé : 32 rue de l Avalasse 76000 ROUEN

OFFRE DE VENTE. situé : 32 rue de l Avalasse 76000 ROUEN OFFRE DE VENTE d un bien immobilier, propriété de la Métropole Rouen Normandie situé : 32 rue de l Avalasse 76000 ROUEN PREAMBULE Afin de rationaliser la gestion de son actif immobilier, la Métropole Rouen

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

Guide de choix. Les fenêtres. Les fenêtres bois. Les fenêtres PVC. Les fenêtres. aluminium. Les fenêtres. mixtes

Guide de choix. Les fenêtres. Les fenêtres bois. Les fenêtres PVC. Les fenêtres. aluminium. Les fenêtres. mixtes Guide de choix Les fenêtres Les fenêtres bois Les fenêtres PVC Les fenêtres aluminium Les fenêtres mixtes A savoir LES VITRAGES* Confort 4 saisons : Double vitrage SGG Climaplus 4S. Conjugue ITR*, protection

Plus en détail

SOLABAIE DÉVOILE «!SO LA FENÊTRE PERSONNALISABLE»

SOLABAIE DÉVOILE «!SO LA FENÊTRE PERSONNALISABLE» INFORMATION PRESSE NOVEMBRE 2015 SOLABAIE DÉVOILE «!SO LA FENÊTRE PERSONNALISABLE» PERSONNALISATION, DÉCORATION, INNOVATION ET PERFORMANCE SOL ABAIE Créé en 2003 par ATLANTEM INDUSTRIES, le réseau SOLABAIE

Plus en détail

Conseil Supérieur d Hygiène Publique de France Section milieux de vie Groupe de travail «Bâtiment Santé»

Conseil Supérieur d Hygiène Publique de France Section milieux de vie Groupe de travail «Bâtiment Santé» Conseil Supérieur d Hygiène Publique de France Section milieux de vie Groupe de travail «Bâtiment Santé» Avis relatif à l utilisation du plomb en feuilles ou en plaques dans la construction Séance du 23

Plus en détail

Géode. façades Aspects. Trame horizontale. structure unique. pour tous. les aspects. de façade, module de 52 mm. Grille.

Géode. façades Aspects. Trame horizontale. structure unique. pour tous. les aspects. de façade, module de 52 mm. Grille. Géode façades Aspects structure unique Architecte : Jean Nouvel - Photo : Yves Bellier pour tous les aspects Grille Architecte : Fuksas Massimiliano - Photo : Ph. Ruault de façade, module de 52 mm Cadre

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable : aperçu Bruxelles Environnement

Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable : aperçu Bruxelles Environnement Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable : aperçu Bruxelles Environnement EN RÉNOVATION, CONCEVOIR UN BÂTIMENT FAVORABLE AU DÉVELOPPEMENT DES RELATIONS HUMAINES Frederic LUYCKX cera a asbl Objectif

Plus en détail