Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique"

Transcription

1 Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique Manuel pages 499 à 514 Choix pédagogiques Ce chapitre est lié au chapitre 24 sur la stratégie de synthèse qu il illustre dans le cas précis de la sélectivité. Il fait par ailleurs appel aux notions du chapitre 15 : atomes donneurs et accepteurs de doublet d électrons. Les élèves n ont pas à connaître la réactivité des diverses classes fonctionnelles étudiées, mais ils doivent pouvoir identifier plusieurs sites accepteurs de doublet sur une même molécule et ainsi interpréter la formation de plusieurs produits. Le cours de ce chapitre précise tout d'abord la notion de réactif chimiosélectif et de réaction sélective. Les notions de stéréosélectivité et de régiosélectivité sont hors programme. Après avoir fait émerger la nécessité de la protection, la stratégie de synthèse d une espèce avec protection puis déprotection d un groupe caractéristique est exposée. Les inconvénients de cette méthode, peu efficace en terme de rendement sont précisés. Le chapitre se termine par l étude du cas particulier de la synthèse peptidique, conformément aux exigences du programme. L activation du groupe carboxyle est seulement évoquée mais n est pas détaillée. La nomenclature des espèces polyfonctionnelles est traitée au chapitre 15 ainsi que dans la fiche méthode 7. Des animations et des vidéos documentaires illustrent ce chapitre afin d aider à sa compréhension. Elles sont disponibles dans le manuel numérique enrichi et, certaines d entre elles, sur les sites Internet compagnon Sirius. Page d ouverture Panayotis Katsoyannis pose devant son modèle de la synthèse de l insuline Cette représentation est de Katsoyannis lui-même : chaque boulle colorée représente un acide aminé. L insuline correspond à la double chaîne au centre de la photo. La synthèse de la chaîne du haut est décomposée en haut de la photographie et la synthèse de la chaîne du bas est décomposée en bas. On peut ainsi constater que l ordre dans lequel Katsoyannis agence les acides aminés n est pas le fruit du hasard mais résulte d une stratégie. Par ailleurs, LIFE était un hebdomadaire grand public en 1964 et on peut apercevoir ici les questions que pose la vulgarisation scientifique. Nathan / 14

2 Activités Activité documentaire 1. Qu est-ce qu un réactif chimiosélectif? Commentaires Nous souhaitons, dans cette activité, introduire la notion de réactif sélectif en comparant deux réactifs bromants, l un étant plus sélectif que l autre, sur deux réactifs monofonctionnels. Au terme de l activité, l élève doit être en mesure de prévoir le produit de réaction pour une espèce polyfonctionnelle. Réponses 1. Analyser le document Les molécules appartiennent respectivement aux classes fonctionnelles suivantes (de haut en bas) : alcool alcène alcool alcène 2. Application aux espèces polyfonctionnelles a. L espèce chimique appartient à la fois à la classe des alcènes et à celle des alcools. b. D après le document 1, PBr 3 ne modifie pas la double liaison C=C des alcènes, mais effectue la substitution du groupe hydroxyle OH des alcools par un atome de Br. On propose donc le produit suivant : c. Un réactif est chimiosélectif s il réagit uniquement avec un groupe caractéristique à l exclusion des autres groupes caractéristiques ou double liaison C=C de la molécule. d. HBr peut transformer le groupe hydroxyle et aussi la double liaison C=C de la molécule A : il n est pas chimiosélectif vis-à-vis de A. 3. Conclure Pour effectuer la transformation de A en B en une seule étape, il faut utiliser un réactif chimiosélectif qui a la propriété de réagir avec la double liaison C=C mais sans transformer le groupe hydroxyle. Nathan / 14

3 Activité documentaire 2. Comparaison de deux voies de synthèse Commentaires Cette activité vient en complément de la précédente. Nous avons montré dans cette dernière que pour obtenir un produit, il faut parfois envisager l utilisation d un réactif chimiosélectif ; cette voie correspond à une voie directe. Dans cette seconde activité, nous envisageons l utilisation d un réactif qui n est pas chimiosélectif (en effet, un réactif chimiosélectif n est pas toujours disponible pour la transformation souhaitée). Nous exposons alors la voie indirecte qui passe par une étape de protection puis de déprotection du groupe caractéristique qui ne doit pas être modifié. Réponses 1. Comprendre les documents a. b. A appartient à la classe fonctionnelle des esters : le premier nom dérive de l acide carboxylique possédant 4 atomes de carbone butanoate ; le deuxième nom du groupe alkyle possédant 2 atomes de carbone éthyle d où A = butanoate d éthyle. B appartient à la classe fonctionnelle des alcools et à celle des cétones, prioritaire. La chaîne carbonée possède 4 atomes de carbone butan-2-one ; on ajoute le suffixe hydroxy pour le groupe porté par l atome n 4 d où B = 4-hydroxybutan-2-one. c. Les deux voies utilisent LiAlH 4 ou tétrahydroaluminate de lithium pour transformer A en B. d. Il faut modifier le groupe caractéristique des esters pour transformer A en B. 2. Interpréter a. D après le document 5, LiAlH 4 réduit le groupe carbonyle en groupe hydroxyle, on obtient : b. D après le document 4, lors de l étape 1, on forme un acétal sur la fonction carbonyle, on obtient : Nathan / 14

4 Lors de l étape 2, LiAlH 4 réduit le groupe caractéristique des esters en groupe hydroxyle : Enfin lors de l étape 3, l acétal est hydrolysé ; le groupe carbonyle est régénéré : on obtient B. c. Une réaction sélective est une transformation au cours de laquelle un groupe caractéristique d une espèce polyfonctionnelle est transformé à l exclusion de tous les autres. d. L étape 1 correspond à la protection. L étape 2 correspond à la réduction. L étape 3 correspond à la déprotection. 3. Conclure La transformation de A en B correspond à la réduction du groupe caractéristique des esters en alcool. On envisage d utiliser LiAlH 4 pour effectuer cette réduction. Néanmoins, la présence d un groupe carbonyle sur le réactif ne permet pas d utiliser LiAlH 4 directement ; ce réactif réduit les groupes carbonyles en groupes hydroxyles : on n obtient pas B. Il est donc indispensable de procéder préalablement à la protection du groupe carbonyle puis, après réduction, à sa déprotection afin d obtenir le produit souhaité. Nathan / 14

5 Activité expérimentale 3. Synthèse du paracétamol Commentaires La manipulation permet d utiliser un montage à reflux et un filtre Büchner. On peut éventuellement faire réaliser la recristallisation par les élèves. La caractérisation du produit obtenu se fait par mesure de la température de fusion ; le spectre de RMN permettant de vérifier cette détermination. Réponses 1. Identifier le produit a. Le paracétamol est le N-(4-hydroxyphényl)éthanamide de température de fusion 171 C. b. L équation de la réaction est : c. singulet à 2 ppm carbones n 2 doublets à 6,8 et 7,2 ppm carbones n 4 singulets à 9 et 9,6 ppm carbones n 1 et 3 2. Analyser la réaction a. L atome d azote joue le rôle de donneur de doublet d électrons (il possède un doublet non liant). L un des atomes de carbone lié aux atomes d oxygène joue le rôle d accepteur de doublets (l oxygène est plus électronégatif que le carbone). b. L atome d oxygène du 4-aminophénol possède un doublet non liant ; il peut aussi jouer le rôle de donneur de doublet d électrons. c. La transformation est sélective, la transformation n impacte pas le groupe hydroxyle du 4-aminophénol. Nathan / 14

6 Activité documentaire 4. La synthèse peptidique Commentaires Cette activité illustre une stratégie de protection et de déprotection dans le cas de la synthèse peptidique, conformément aux exigences du programme. Nous avons choisi comme exemple l aspartame parce que c est une molécule familière. Par ailleurs, la présence de deux groupes carboxyles sur la molécule d acide aspartique peut permettre d évoquer la régiosélectivité. Néanmoins, l aspartame n est pas rigoureusement un dipeptide dans le sens que le groupe carboxyle est méthylé et donc se trouve sous forme d ester. Réponses 1. Analyser les documents a. bleu : groupe caractéristique des acides carboxyliques jaune : groupe caractéristique des amides. b. Acide aspartique Phénylalanine 2. Interpréter À partir d un mélange d acide aspartique et de phénylalanine, on peut obtenir 4 dipeptides différents. 3. Émettre des hypothèses a. Lors de la synthèse de l aspartame, le groupe carboxyle de la phénylalanine a été protégé. b. Lors de cette synthèse, il faut protéger le groupe amino de l acide aspartique et l un de ses groupes carboxyles. c. Pour obtenir l aspartame, il faut : - protéger le groupe amino de l acide aspartique ; - protéger le groupe carboxyle le plus éloigné du groupe amino de l acide aspartique ; - protéger le groupe carboxyle de la phénylalanine ; - activer le groupe carboxyle non protégé de l acide aspartique ; - faire réagir les espèces ainsi obtenues ; - déprotéger les groupes qui doivent l être. Nathan / 14

7 Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. polyfonctionnelle b. protection c. sélective d. carboxyle 2. QCM a. Est toujours un réactif chimiosélectif. b. Est une réaction sélective. c. La réaction est sélective. d. Protéger le groupe amino de l acide α-aminé 1. Dans le manuel élève, page C 5, la réponse à la question d. a été corrigée : c est bien le groupe amino qui doit être protégé et non le groupe carboxyle. Compétences exigibles 3. Les espèces polyfonctionnelles sont : a. classes des alcènes et des alcools ; b. classe des amines et des acides carboxyliques ; c. classe des alcools et des aldéhydes ; e. classe des cétones et des acides carboxyliques. d. et f. ne sont pas des espèces polyfonctionnelles. 4. (1) La transformation est sélective. (2) La transformation n est pas sélective La molécule de 3-nitroacétophénone possède deux groupes caractéristiques, les deux sont transformés. 2. a. La transformation (2) est sélective ; elle permet la protection du groupe carbonyle. b. La transformation (4) est appelée déprotection. c. Les transformations (2), (3) et (4) sont toutes des transformations sélectives ; parmi les deux groupes caractéristiques de la molécule, un seul est transformé. Nathan / 14

8 6. a. Le réactif d intérêt possède un groupe amino et un groupe carboxyle (c est un acide -aminé) b. Le méthanol réagit sélectivement avec le groupe carboxyle, à l exclusion du groupe amino. C est un réactif chimiosélectif pour cette transformation. Même chose pour SOCl 2. c. Cette réaction pourrait être utilisée pour protéger le groupe carboxyle. 7. a. L atome H relié à l oxygène du phénol est remplacé par CH 2 COOH. b. χ(c) < χ(o) et χ(c) < χ(cl) donc l acide chloroacétique possède deux atomes de carbone engagés dans des liaisons covalentes dont ils sont les atomes le moins électronégatif : c. Le transfert de doublet d électrons se fait de l atome O du phénol vers l atome de carbone lié au chlore. d. La réaction est sélective puisque le groupe carboxyle de l acide chloroacétique n est pas modifié. e. En envisageant le transfert de doublet d électrons vers l autre site accepteur, on obtiendrait : Compétences générales 8. Formule semi-développée de la phénylalanine : 9. On considère un tissu qu on ne veut encrer que sur certaines zones et pas sur d autres, qu il va donc falloir protéger. On réalise un écran recouvert d une émulsion photosensible : - les zones de l écran qui correspondent aux zones de tissu à protéger sont exposées au rayonnement UV, l émulsion photosensible y durcit ; ainsi, l encre ne pénétrera pas dans le tissu pour ces zones-là, que l on peut donc appelées zones protégées. - les autres zones ne sont pas exposées au rayonnement UV, l émulsion est rincée ; le tissu au-dessous de ces zones n est pas protégé. Lorsqu on retire l écran de sur le tissu, cela revient à déprotéger celui-ci, en effet toutes les zones pourrait maintenant être encrées. Nathan / 14

9 Exercices de méthode 10. Exercice résolu. 11. a. b. Lors de cette réaction, il se forme une molécule d eau. c. Le glutathion est formé des trois acides aminés suivants : d. Les groupes ci-dessous ne doivent pas être transformés : 12. a. On obtient le pentan-1,4-diol : b. Le tétrahydroborate de sodium ne réagit pas sélectivement sur un groupe caractéristique, les deux sont transformés ; la transformation n est pas sélective. c. En présence de CeCl 3, le réactif devient sélectif : le groupe caractéristique des aldéhydes n a pas été transformé ; le groupe caractéristique des cétones a été réduit en groupe hydroxyle. d. L objectif est de transformer sélectivement le groupe caractéristique des aldéhydes, sans modifier celui des cétones. Pour effectuer cette transformation avec du tétrahydroborate de sodium, il faut protéger la fonction cétone avant la transformation puis la déprotéger ensuite. Nathan / 14

10 Exercices d entraînement 13. Dans le manuel élève, le spectre IR a été corrigée : la partie droite du spectre (à partir du pic à cm -1 ) a été décalé de 2 mm vers la droite, par rapport au spectre présent dans le spécimen. a. La formule brute du produit obtenu permet de supposer que le groupe nitro a été réduit en groupe amino ; cette hypothèse est confirmée par la présence d une bande large et forte vers cm -1 que l on peut attribuer aux liaisons N-H. Par ailleurs, la présence d une bande fine et forte vers cm -1 conduit à penser que la liaison C=O se retrouve dans le produit et n a donc pas été réduite. b. Dans l exercice 5, on obtient le même produit mais en protégeant préalablement le groupe carbonyle. Ici, la transformation se fait en une seule étape. 14. a. Phe-Asp : Asp-Phe : b. Chacun des acides aminés possède un carbone asymétrique, le carbone lié au groupe amino. c. Chacun des dipeptides possède donc deux carbones asymétriques ; ceux marqués d une étoile sur les schémas ci-dessus. d. Le texte ne précise pas la configuration de la molécule possédant un pouvoir sucrant élevé, l ambiguïté porte sur quatre diastéréoisomères. 15. a. Réactifs : 3-oxobutanoate d éthyle et éthane-1,2-diol. Catalyseur : acide paratoluènesulfonique APTS. Solvant : cyclohexane. b. 3-oxobutanoate d éthyle : éthane-1,2-diol : Nathan / 14

11 c. L énoncé indique que l expérience doit permettre de protéger le groupe carbonyle du 3-oxobutanoate d éthyle, on forme donc le produit (3). d. On peut vérifier en spectroscopie IR que la bande d absorption due à C=O a disparu. 16. a. b. c. En l absence de protection du groupe carboxyle (2), la transformation suivante pourrait avoir lieu : d. En l absence de protection du groupe amino de l acide aspartique, la transformation suivante pourrait avoir lieu : Nathan / 14

12 e. Acide aspartique protégé : Dipeptide totalement protégé : f. Si la protection du groupe amino consiste à le transformer en groupe caractéristique des amides, alors, lors de la déprotection, on risque de transformer la liaison peptidique nouvellement créée. g. Si la protection du groupe carboxyle consiste à le transformer en groupe caractéristique des esters, alors, lors de la déprotection, on risque de déprotéger également l ester de la phénylalanine qui doit rester intact dans l aspartame. h. Lors d une synthèse organique, il est courant que les réactifs utilisés soient des espèces polyfonctionnelles. Il faut donc envisager une voire plusieurs étapes de protection puis de déprotection de certains des groupes caractéristiques de ces molécules. Pour choisir les groupes protecteurs les plus adaptés à la synthèse, il faut s interroger, non seulement sur l efficacité de la protection, mais aussi sur celle de la déprotection. Ainsi, le chimiste recherche des groupes protecteurs sélectifs, c est-à-dire qui transforment les groupes à protéger sans modifier les autres groupes. Les réactions associées aux étapes de protection doivent également se faire avec le meilleur rendement possible. D autre part, les étapes de déprotection doivent bien évidemment régénérer le groupe protégé sans modifier le reste de la molécule. Elles doivent également se faire avec le meilleur rendement possible ; une stratégie de protection-déprotection très pertinente consiste à déprotéger plusieurs groupes protecteurs en une seule étape : on améliore ainsi considérablement le rendement global de la synthèse. Nathan / 14

13 Exercices de synthèse 17. Dans un premier temps, on protège le groupe carboxyle de A. Puis, on fait réagir ensemble A et C. Ensuite, on ajoute B. Enfin, on déprotège le groupe carboxyle. 18. a. B a pour formule brute : C 8 H 7 O 2 Br. b. Substitution de l atome d hydrogène appartenant au cycle carboné : Substitution de l atome d hydrogène appartenant au groupe méthyle : c. Les données de RMN font apparaître deux doublets pour des déplacements chimiques de 7,05 ppm et 7,92 ppm. Ces signaux correspondent à 4 protons. On peut faire l hypothèse que ce sont les protons du cycle carboné. L atome de brome se serait alors substitué à l atome d hydrogène appartenant au groupe méthyle ; ceci est confirmé par le singulet à 4,28 ppm associé à deus protons, ceux situés sur le même carbone que Br. La formule semi-développée de B est donc : d. La transformation est sélective. Nathan / 14

14 19. a. La transformation qui aboutit à (3) n est pas sélective : l atome de brome est substitué par un méthyle et le groupe carbonyle est également transformé. b. c. Pour obtenir la molécule (4) à partir de (1) et (2), il faut tout d abord protéger le groupe carbonyle (par exemple, en formant un acétal, voir exercice 15), ajouter la molécule (1) puis déprotéger le groupe carboxyle. 20. Dans cette synthèse de documents, les élèves doivent mentionner les points suivants : 1. Haute sélectivité des enzymes : une enzyme est généralement associée à une transformation et à un substrat donnés. Cette propriété permet de limiter les étapes de protection/déprotection, toujours coûteuses en réactifs, n apparaissant pas dans le produit final et donc contraires aux principes de la chimie durable. 2. Capacité des enzymes à travailler dans des conditions douces (pas de haute température) : cette seconde propriété permet de limiter la consommation énergétique nécessaire à la fabrication de matériaux. 3. Capacité des enzymes à travailler dans l eau : cette troisième propriété permet une alternative à l utilisation de solvants polluants. 4. Capacité des enzymes à décomposer des matières végétales : cette dernière propriété permet de limiter l utilisation de ressources fossiles comme matière première. Nathan / 14

Chapitre 15 Transformations en chimie organique

Chapitre 15 Transformations en chimie organique Chapitre 15 Transformations en chimie organique Manuel pages 303 à 320 Choix pédagogiques Le cours de ce premier chapitre présente tout d'abord la nomenclature des espèces chimiques polyfonctionnelles

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. tous les ; tous les b. deux c. remplacé d. électronégatif ; liaison e. moins f. donneur g. donneur ; accepteur h. donneur 2. QCM a. Addition.

Plus en détail

Correction des exercices TS2 2013 Chapitre 4 Spectroscopie IR

Correction des exercices TS2 2013 Chapitre 4 Spectroscopie IR Correction des exercices TS2 213 Chapitre 4 Spectroscopie IR Exercice n o 16 p. 15 Reconnaître des bandes d absorption 1. Hexan-2-ol : chaîne à six atomes de carbones, portant un groupement hydroxyle OH

Plus en détail

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique I. Stratégie de synthèse I.1. Sécurité et efficacité Lors de la fabrication d une molécule organique (synthèse) il faut réfléchir

Plus en détail

On se propose dans ce qui suit de rappeler quelques propriétés générales des acides -aminés et des peptides.

On se propose dans ce qui suit de rappeler quelques propriétés générales des acides -aminés et des peptides. Année 2003 / 2004 Les exercices 1, 2, 3 et 4 peuvent être traités indépendamment les uns des autres mais les résolutions de 2, 3 et 4 sont facilitées après avoir répondu à l exercice 1. L aspartame (A)

Plus en détail

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503 Chapitre 16 Synthèses organiques Effectuer une analyse critique de protocoles expérimentaux pour identifier les espèces mises en jeu, leurs quantités et les paramètres expérimentaux. Justifier le choix

Plus en détail

Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge

Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge Objectifs : Connaître et appliquer les règles de nomenclature des composés en chimie organique. Associer un groupe caractéristique à une fonction dans le

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 I. Domaines d étude de ces deux techniques. Thème : Analyse spectrale. Partie : Spectroscopie Cours 9 : Spectroscopie I.R et R.M.N http://actions.maisondelachimie.com/outils_pedagogiques.html I.R. :

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscl Physique-chimie Exemple d activités de classe essources pour le lycée général et technologique Préambule Synthèse d un édulcorant Extrait du programme d enseignement spécifique de physique-chimie

Plus en détail

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse Spectroscopie infrarouge Sommaiire -I- Comment se présente un spectre IR? -----------------------------------2 -II- Quelles sont les informations apportées par un spectre IR? -----------------4 1. Spectre

Plus en détail

Chapitre 2 Chimie organique

Chapitre 2 Chimie organique Chapitre 2 Chimie organique Analyses spectroscopiques Plan du chapitre Objectifs du chapitre I. Analyse fonctionnelle organique 1. Principe des spectroscopies moléculaires d absorption a) Niveaux d énergie

Plus en détail

I. Protocole d une synthèse

I. Protocole d une synthèse Chap. C4 Stratégie de la synthèse organique I. Protocole d une synthèse 1- Espèces chimiques mises en jeu Un protocole décrit les espèces chimiques (réactifs, solvant et catalyseur) à introduire et leurs

Plus en détail

SELECTIVITE EN CHIMIE ORGANIQUE

SELECTIVITE EN CHIMIE ORGANIQUE SELECTIVITE EN CHIMIE ORGANIQUE 1. REACTIF CHIMIOSELECTIF ET REACTION SELECTIVE Une espèce polyfonctionnelle appartient à plusieurs classes fonctionnelles ou possède plusieurs groupes caractéristiques

Plus en détail

Stratégies de synthèse organique

Stratégies de synthèse organique Chimie rganique Stratégies de synthèse organique La synthèse organique est une discipline dans laquelle de nombreux paramètres sont à prendre en compte afin d obtenir des produits purs avec de bons rendements,

Plus en détail

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Comment identifier la structure d une molécule à partir de ses différents spectres? Introduction : La spectroscopie est

Plus en détail

Spectres UV-visible IR

Spectres UV-visible IR Spectres UV-visible IR I. Molécules organiques VOIR TP II. Spectroscopie d absorption 1. Spectroscopie UV-visible a. Principe Dans un spectrophotomètre, on fait passer une radiation électromagnétique à

Plus en détail

Réactif polyfonctionnel : Un réactif est dit polyfonctionnel s il possède plusieurs groupes fonctionnels ( ou groupes caractéristiques).

Réactif polyfonctionnel : Un réactif est dit polyfonctionnel s il possède plusieurs groupes fonctionnels ( ou groupes caractéristiques). Les réactions sélectives Réactif polyfonctionnel : Un réactif est dit polyfonctionnel s il possède plusieurs groupes fonctionnels ( ou groupes caractéristiques). Définition : Les réactions sélectives Une

Plus en détail

Académie où a été produite la ressource : Montpellier (http://sciences-physiques.acmontpellier.fr) Transformation en chimie organique

Académie où a été produite la ressource : Montpellier (http://sciences-physiques.acmontpellier.fr) Transformation en chimie organique Physique - Chimie Terminale série S Thème : Comprendre : Lois et modèles Type de ressources : Activité documentaire Notions et contenus : Transformation en chimie organique Compétence travaillée ou évaluée

Plus en détail

I. COMMENT MODIFIER LA STRUCTURE D'UNE MOLECULE?

I. COMMENT MODIFIER LA STRUCTURE D'UNE MOLECULE? Thème 2 : COMPRENDRE Lois et modèles p : 1 Ch. 11. TRANSFORMATIONS EN CHIMIE ORGANIQUE. ASPECTS MACROSCOPIQUES. Transformation en chimie organique Notions et contenus Aspect macroscopique : - Modification

Plus en détail

Mécanisme A N + E sur acides carboxyliques et groupes dérivés

Mécanisme A N + E sur acides carboxyliques et groupes dérivés Chimie organique 3 : Mécanisme A E sur acides carboxyliques et groupes dérivés Exercices d entraînement 1. Décarboxylation (*) 1. Quelles fonctions chimiques contient la molécule A dessinée ci-dessous?

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail

Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide du nombre d onde correspondant ; détermination des groupes.

Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide du nombre d onde correspondant ; détermination des groupes. Thème : Analyse spectrale Infra-Rouge 1/16 Type de ressources : - Des pistes d activités - Des spectres IR illustrant les notions du programme Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide

Plus en détail

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION CORRECTION DS n 8 Cinétique et chimie organique I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION On se propose d étudier la cinétique de la réaction totale entre les ions dichromate Cr 2 O 7 2-

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE

LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE Parmi les 12 critères de base définissant la "chimie verte" (green chemistry), énoncés en 1998 par deux chimistes, Paul Anastas et John C. Warner,

Plus en détail

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique.

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. FICHE 14 Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. I. Stratégie à employer lors d une synthèse On veut synthétiser un composé au laboratoire. On doit donc imaginer les différentes étapes

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques

Plus en détail

EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES

EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES TS 1-2-3 DS n 3 12 /12/2013 EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES Un dispositif à fentes d Young est utilisé pour réaliser des interférences lumineuses à partir de la lumière rouge d un laser S du

Plus en détail

I- Spectres UV-visible

I- Spectres UV-visible Objectif : Comprendre comment l étude de spectre donne des informations sur les composés chimiques. I- Spectres UV-visible 1. Activité 1 p 88 Matériel : B : un spectrophotomètre et ses cuves ; une solution

Plus en détail

II. QU'EST-CE QU'UNE REACTION SELECTIVE? 1) Les composés polyfonctionnels

II. QU'EST-CE QU'UNE REACTION SELECTIVE? 1) Les composés polyfonctionnels Chapitre 19 : STRATEGIE DE SYNTHESE ET SELECTIVITE EN CHIMIE ORGANIQUE Synthétiser des molécules, fabriquer de nouveaux matériaux Notions et contenus Compétences exigibles Stratégie de la synthèse organique

Plus en détail

Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques

Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques I. Formation des molécules I.1. Formule brute d une molécule Une molécule est un assemblage d atomes liés par des forces électrostatiques.

Plus en détail

Le CALCIN est du carbonate de calcium de formule CaCO 3

Le CALCIN est du carbonate de calcium de formule CaCO 3 1-L origine de l aspect ciré des fresques de Pompéi a) Quelle est le nom et la formule chimique du calcin qui se forme à la surface des fresques? Ecrire l équation-bilan de la formation de cette couche

Plus en détail

Résumé de cours : Spectres Infrarouge

Résumé de cours : Spectres Infrarouge Résumé de cours : Spectres Infrarouge I. Introduction : Le rayonnement infrarouge (IR), invisible à l œil nu, est situé dans domaine de longueur d onde supérieur à 800 nm. Lorsqu un échantillon est traversé

Plus en détail

Licence Sciences de la Vie et de la Terre L2 module P4 Chimie des Polyfonctionnels

Licence Sciences de la Vie et de la Terre L2 module P4 Chimie des Polyfonctionnels Licence Sciences de la Vie et de la Terre L2 module P4 Chimie des Polyfonctionnels Correction - CC durée : 1h30 Vendredi 30 mars 2007 La calculatrice n est pas autorisée. L utilisation du téléphone portable

Plus en détail

Corrigés de chimie. Voici les corrigés des derniers exercices de chimie non corrigé (TD dérivés d acide et TD diagrammes E-pH).

Corrigés de chimie. Voici les corrigés des derniers exercices de chimie non corrigé (TD dérivés d acide et TD diagrammes E-pH). Corrigés de chimie Voici les corrigés des derniers exercices de chimie non corrigé (TD dérivés d acide et TD diagrammes E-pH). TD chimie organique dérivés d acide Exercice n 4 : synthèse de l aspartame.

Plus en détail

I. Spectroscopie UV - visible

I. Spectroscopie UV - visible hap. A5 Spectres UV visible et I I. Spectroscopie UV - visible 1- ouleurs et solutions La lumière blanche contient toutes les radiations visibles dont les couleurs s'étendent du rouge au violet. - le vert

Plus en détail

CORRECTION DES EXERCICES

CORRECTION DES EXERCICES CORRECTION DES EXERCICES Exercice 17 page 98 1. Molécule a : vers 2 200 cm -1 pour la liaison C-N ; Molécule b : vers 3 300 cm -1 pour la liaison O H. 2. Molécule a : spectre 1 ; molécule b : spectre 2.

Plus en détail

Fiche professeur. Synthèse d un édulcorant bien connu : l aspartame

Fiche professeur. Synthèse d un édulcorant bien connu : l aspartame Fiche professeur Synthèse d un édulcorant bien connu : l aspartame Thème : AGI, défis du XXIe siècle. Synthétiser des molécules, fabriquer de nouveaux matériaux // sélectivité en chimie organique Type

Plus en détail

Sous-thèmes : Dosages par titrage. Autour du lait

Sous-thèmes : Dosages par titrage. Autour du lait Classe : 1 ère STL Enseignement : Physique et chimie en laboratoire THEMES du programme : Analyse physico-chimiques Chimie : enjeux sociétaux, économique et environnementaux Sous-thèmes : Dosages par titrage

Plus en détail

1- Comment nommer une molécule en chimie organique? La nomenclature

1- Comment nommer une molécule en chimie organique? La nomenclature T ale S COURS Chimie 4 NOM et REPRESNTATION des MOLECULES Compétences Associer un groupe caractéristique à une fonction dans le cas des alcool, aldéhyde, cétone acide carboxylique, ester, amine, amide

Plus en détail

Observer TP Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE

Observer TP Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE OBJECTIFS ANALYSE SPECTRALE Préparation d une solution par dilution, réalisation d un spectre uv- visible et interprétation Utilisation des spectres IR I ) SPECTRE UV-VISIBLE Cette spectroscopie fait intervenir

Plus en détail

Spectroscopie infra-rouge

Spectroscopie infra-rouge Chimie organique 8 : Spectroscopie infra-rouge Jusqu au début du XX ème siècle, l identification de molécules organiques constituait un lourd travail. Les grosses molécules étaient d abord fragmentées

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. topologique ; ligne brisée b. double c. hydroxyle d. amines e. longueur d'onde ; coefficient 2. QCM a. 3-méthylbutan-2-one. b. Carbonyle.

Plus en détail

Analyse d un spectre RMN

Analyse d un spectre RMN 2. Blindage et déplacement chimique δ du signal : Analyse d un spectre RMN Déplacement chimique δ : - Grandeur en abscisse du spectre de RMN ; unité ppm (partie par million) - Caractérise 1 groupe de protons

Plus en détail

Séquence 2. Spectroscopies. Sommaire

Séquence 2. Spectroscopies. Sommaire Séquence 2 Spectroscopies Problématique L imagerie par résonance magnétique (IRM) est une technique utilisée dans le domaine médical permettant de reconstruire une image en 2 ou 3 dimensions de tissus

Plus en détail

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014)

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Exercice 1 : Etude de l acide lactique (6,5 pts) La formule semi-développée de l acide lactique est la suivante : 1.1. Étude

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE:

COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE: TEISSIER Thomas MADET Nicolas Licence IUP SIAL Université de Créteil-Paris XII COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE: UV-visible Année universitaire 2003/2004 Sommaire. I. SPECTRE D EMISSION DE LA LAMPE

Plus en détail

Résumé de cours : RMN

Résumé de cours : RMN Résumé de cours : RMN I. Introduction : RMN signifie Résonance magnétique nucléaire: il s'agit d'une technique d'analyse qui permet de déterminer la structure d'une molécule organique. Il existe plusieurs

Plus en détail

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S FICHE PROFESSEUR Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S Notions et contenus Compétences exigibles Repères associés pour l enseignement supérieur Identification de liaisons

Plus en détail

AC1 activité 4 Spectres RMN

AC1 activité 4 Spectres RMN A1 activité 4 Spectres RMN prérequis : spectres IR, familles organiques sites : http://riodb01.ibase.aist.go.jp/sdbs/cgi-bin/direct_frame_top.cgi http://www.uel.education.fr/consultation/reference/chimie/spectro/index.htm

Plus en détail

Chapitre 3 : Nomenclature. Marine PEUCHMAUR

Chapitre 3 : Nomenclature. Marine PEUCHMAUR Chapitre : Nomenclature Marine PEUCHMAUR UE : Chimie Chimie rganique Année universitaire 0/0 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. . Méthode pour nommer un composé organique. Nommer

Plus en détail

Introduction à la spectroscopie UV-Visible. 1. Présentation. 2. Principe de la spectroscopie UV - Visible

Introduction à la spectroscopie UV-Visible. 1. Présentation. 2. Principe de la spectroscopie UV - Visible Introduction à la spectroscopie UV-Visible Article rédigé par Antoine Eloi (Professeur Agrégé de Chimie en Classes Préparatoires BCPST), édité par Nicolas Lévy (Responsable Editorial de CultureSciences-Chimie).

Plus en détail

(chap 12 sur le livre de chimie)

(chap 12 sur le livre de chimie) Thème 7 : Synthèse organique Chap 2 Transformation en chimie organique (chap 12 sur le livre de chimie) I Les modifications visées par le chimiste Lire p274 Ex 3, 4, 5 p278-279 Ce qu'il faut retenir Lors

Plus en détail

Terminale S Chapitre 4 Observer : ondes et matière. Analyse spectrale

Terminale S Chapitre 4 Observer : ondes et matière. Analyse spectrale Analyse spectrale 1 Spectroscopie UV-visible 1.1 Présentation des spectres UV-visible La spectroscopie est l étude quantitative des interactions entre la lumière et la matière. Lorsque la lumière traverse

Plus en détail

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE :

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE : P7 SPETROSOPIE UV-VISILE : Données : Spectre de la lumière blanche : (ci-contre) ercle chromatique : (ci-contre) Deux couleurs diamétralement opposées sont complémentaires. Loi de eer-lambert : Soit une

Plus en détail

PC Brizeux AD N 2 Altmayer- Henzien 2015-2016. Approche documentaire N 2 Synthèse peptidique

PC Brizeux AD N 2 Altmayer- Henzien 2015-2016. Approche documentaire N 2 Synthèse peptidique P Brizeux AD N 2 Altmayer- Henzien 2015-2016 Approche documentaire N 2 Synthèse peptidique bjectif : Le but de cette approche documentaire est d analyser les stratégies de synthèse in vitro et in vivo

Plus en détail

Chapitre 15 Transformations en chimie organique

Chapitre 15 Transformations en chimie organique Chapitre 15 Transformations en chimie organique Corrigés des parcours en autonomie Préparer l évaluation 13 18 27 13 Zoom sur les représentations de molécules 1. a. La première représentation (formule

Plus en détail

FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE. CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques EXAMEN FINAL

FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE. CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques EXAMEN FINAL FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques EXAMEN FINAL Chargés de cours: Nicole Wilb et Pierre Baillargeon Date: 4 décembre 2009

Plus en détail

Spectrophotométrie d absorption. http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi

Spectrophotométrie d absorption. http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi Spectrophotométrie d absorption http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi Spectrophotométrie Usage de la lumière pour mesurer une concentration Basée sur l absorption des radiations lumineuses L absorption

Plus en détail

Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.1. Réactivité électrophile des acides carboxyliques et groupes dérivés

Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.1. Réactivité électrophile des acides carboxyliques et groupes dérivés Molécules et matériaux organiques Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.1. Réactivité électrophile des acides carboxyliques et groupes dérivés bjectifs du chapitre Notions à connaître

Plus en détail

Chapitre 6: PROPRIETES DES LIAISONS CHIMIQUES LES REACTIFS ET REACTIONS EN CHIMIE ORGANIQUE

Chapitre 6: PROPRIETES DES LIAISONS CHIMIQUES LES REACTIFS ET REACTIONS EN CHIMIE ORGANIQUE UNIVERSITE DES ANTILLES Faculté de médecine ours de Mr PELMARD Robert rpelmard@univag.fr Les cours seront complétés par la suite. hapitre 6: PRPRIETES DES LIAISNS IMIQUES LES REATIFS ET REATINS EN IMIE

Plus en détail

Analyse d un spectre RMN

Analyse d un spectre RMN Analyse d un spectre RMN La RMN (résonance magnétique nucléaire) est une méthode spectroscopique permettant l identification et la détermination de la structure d une molécule organique. Cette méthode

Plus en détail

Problème XIV Synthèse de l aspartame (Mines 2003)

Problème XIV Synthèse de l aspartame (Mines 2003) Page 1 laude ANIES EduKlub S.A. Problème XIV L aspartame est un ester dipeptidique de synthèse qui présente de remarquables propriétés édulcorantes. e composé possède en effet un pouvoir sucrant environ

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE

Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE I - DOMAINE UV-VISIBLE Le domaine UV-visible s'étend environ de 800 à 10 nm. visible : 800 nm (rouge) - 400 nm (indigo) proche-uv : 400 nm - 200

Plus en détail

Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) Connaître la nomenclature des molécules organiques

Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) Connaître la nomenclature des molécules organiques Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) PLAN 1 Connaître la nomenclature des molécules organiques A) Je sais représenter des molécules Les molécules organiques sont composées

Plus en détail

Sélectivité en chimie organique

Sélectivité en chimie organique Sélectivité en chimie organique omposé polyfonctionnel : réactif chimiosélectif, protection de fonctions. I. Qu est-ce qu un réactif chimiosélectif? Différentes transformations en chimie organique. 1.

Plus en détail

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange Expérience # 7 1. But Le but de l expérience consiste à isoler chacun des composés d un mélange par les techniques de purification connues, à prouver la pureté de chacun et à déterminer la nature des composés

Plus en détail

Représentation de molécules organiques et nomenclature

Représentation de molécules organiques et nomenclature Terminale S - AP SPC 1 Représentation de molécules organiques et nomenclature bjectifs : Savoir écrire une molécule organique en utilisant différents type de représentation. Savoir nommer alcanes, alcènes,

Plus en détail

SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE

SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE 1 CHAPITRE I SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE I - DOMAINE UV-VISIBLE Dans une molécule, les transitions électroniques ont lieu dans la région de l ultraviolet (400-10 nm environ) et du visible

Plus en détail

DM 7 : AD synthèse peptidique pour mercredi 18/11

DM 7 : AD synthèse peptidique pour mercredi 18/11 Bibliographie : Article rédigé par Anna Venancio-Marques (Doctorante au département de Chimie de l'ecole Normale Supérieure) édité par Nicolas Lévy (responsable éditorial du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie).

Plus en détail

Marine PEUCHMAUR. Chapitre 3 : Nomenclature. Chimie Chimie Organique

Marine PEUCHMAUR. Chapitre 3 : Nomenclature. Chimie Chimie Organique Chimie Chimie rganique Chapitre : Nomenclature Marine PEUCHMAUR Année universitaire 00/0 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. . Méthode pour nommer un composé organique. Nommer

Plus en détail

TERMINALE S FICHE PROFESSEUR

TERMINALE S FICHE PROFESSEUR TERMINALE S FIHE PRFESSEUR TERMINALE S FIHE ELEVE Discipline impliquée : himie EXPLITATIN DE SPETRES RMN Nature de l activité : SUTIEN ET APPRFNDISSEMENT EXPLITATIN DE SPETRES RMN MPETENE(S) TRAVAILLEE

Plus en détail

La couleur des étoiles (La loi de Wien)

La couleur des étoiles (La loi de Wien) FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 6 La couleur des étoiles (La loi de Wien) Type d'activité Activité documentaire et utilisation de TIC Notions et contenus du programme de 1 ère S Largeur

Plus en détail

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique hapitre 19 Activités 1 Synthèse d un solide : la 3-carbéthoxycoumarine (p. 488-489) Matériel et produits Paillasse professeur Une balance ; une

Plus en détail

Analyse spectrale. Comment identifier la structure d'une molécule à partir de ses différents spectres? 1) Comment interpréter un spectre UVvisible?

Analyse spectrale. Comment identifier la structure d'une molécule à partir de ses différents spectres? 1) Comment interpréter un spectre UVvisible? 8h Analyse spectrale Comment identifier la structure d'une molécule à partir de ses différents spectres? 1) Comment interpréter un spectre UVvisible? T.P. : Tracé et analyse de spectres UV-visible 1) Spectroscopie

Plus en détail

SPECTROSCOPIE INFRAROUGE A TRANSFORMEE DE FOURIER (IRTF)

SPECTROSCOPIE INFRAROUGE A TRANSFORMEE DE FOURIER (IRTF) SPECTROSCOPIE INFRAROUGE A TRANSFORMEE DE FOURIER (IRTF) Introduction La Spectroscopie Infrarouge à Transformée de Fourier (ou FTIR : Fourier Transformed InfraRed spectroscopy) est basée sur l'absorption

Plus en détail

Exercice 3 : SYNTHESE DE LA PHENACETINE (5 points)

Exercice 3 : SYNTHESE DE LA PHENACETINE (5 points) Exercice 3 : SYNTHESE DE LA PHENACETINE (5 points) BRUXELLES - Dimanche 01 juin 2008 06h00 La police a interpellé dans la nuit de samedi à dimanche un ressortissant néerlandais qui était en possession

Plus en détail

TP N 3 : SPECTROSCOPIES UV-VISIBLE ET IR

TP N 3 : SPECTROSCOPIES UV-VISIBLE ET IR TP N 3 : SPECTROSCOPIES UV-VISIBLE ET IR S'approprier Analyser Réaliser Valider Communiquer Avec les progrès des techniques, l analyse qualitative organique est de moins en moins en utilisée car elle nécessite

Plus en détail

I- Groupe caractéristique et carbone fonctionnel : II- Familles des composés organiques : 1- Famille des amines :

I- Groupe caractéristique et carbone fonctionnel : II- Familles des composés organiques : 1- Famille des amines : I- Groupe caractéristique et carbone fonctionnel : Un groupe caractéristique est un groupe d atome qui donne des propriétés spécifiques aux molécules qui le possèdent. On dit que ces molécules possèdent

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-CORRIGE EXOS Analyse spectrale des composés organiques

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-CORRIGE EXOS Analyse spectrale des composés organiques Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-CORRIGE EXOS Analyse spectrale des composés organiques Exercices résolus p 101 à 103 N 01 à 06 Exercices qui ne serons pas corrigé intégralement : p 104 à 107

Plus en détail

Problème No 1 (85 points)

Problème No 1 (85 points) FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Chargés de cours: Jasmin Douville et Dana Winter Date: Jeudi 27 novembre 2008 Locaux: D7-2018, D7-2023 Heure:

Plus en détail

Partie 2, Chapitre 1, TD1 : PROPRIETE DES PROTEINES A PARTIR D UN EXEMPLE : L HEMOGLOBINE

Partie 2, Chapitre 1, TD1 : PROPRIETE DES PROTEINES A PARTIR D UN EXEMPLE : L HEMOGLOBINE Partie 2, Chapitre 1, TD1 : PROPRIETE DES PROTEINES A PARTIR D UN EXEMPLE : L HEMOGLOBINE L analyse chimique d une cellule montre qu elle est constituée de 70% d eau et de 30% de molécules organiques (dont

Plus en détail

CHAPITRE 13- ANALYSE SPECTROSCOPIQUE

CHAPITRE 13- ANALYSE SPECTROSCOPIQUE CHAPITRE 13- ANALYSE SPECTROSCOPIQUE 1-Les Objectifs du chapitre. Ce que je dois connaître Définition de absorbance, transmittance, nombre d'onde. La loi de Beer-Lambert notions de déplacement chimique

Plus en détail

Présentation des exercices pour l épreuve orale du Baccalauréat S

Présentation des exercices pour l épreuve orale du Baccalauréat S BANQUE D EXERCICES POUR L EPREUVE ORALE DU BACCALAUREAT S Nouveaux programmes 2013 Enseignement spécifique THEME OBSERVER COMPRENDRE AGIR Enseignement de spécialité Thème Thème 1 : l eau Thème 2 : son

Plus en détail

Spectre RMN. Principe et exploitation. 1) Principe : s exprime en parties par million (ppm) Evaluation des compétences C3 - Activité 3

Spectre RMN. Principe et exploitation. 1) Principe : s exprime en parties par million (ppm) Evaluation des compétences C3 - Activité 3 Evaluation des compétences C3 - Activité 3 S approprier Analyser Réaliser Valider Communiquer Spectre RMN Principe et exploitation Les techniques de spectroscopie (UV-visible, IR, RMN) reposent sur des

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

Chap.1 : Phénotypes en relation avec l activité de protéines spécifiques.

Chap.1 : Phénotypes en relation avec l activité de protéines spécifiques. Chap.1 : Phénotypes en relation avec l activité de protéines spécifiques. Le phénotype est l ensemble des caractères observables d une cellule, d un organisme. Le génotype est l ensemble des gènes d une

Plus en détail

Analyse spectrale. Comment exploiter un spectre RMN du proton?

Analyse spectrale. Comment exploiter un spectre RMN du proton? Analyse spectrale. Comment exploiter un spectre RMN du proton? Thème : Observer Type de ressources : - Des pistes d activités - Des spectres RMN illustrant les notions du programme Notions et contenus

Plus en détail

Chapitre 3 : La liaison peptidique. Professeur Michel SEVE

Chapitre 3 : La liaison peptidique. Professeur Michel SEVE UE1 : Biomolécules (1) : Acides aminés et protéines Chapitre 3 : La liaison peptidique Professeur Michel SEVE Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Professeur Michel SEVE

Professeur Michel SEVE UE1: Cycle 4 : Biomolécules (1) : Acides aminés et protéines Chapitre 3 La liaison peptidique Professeur Michel SEVE Année universitaire 2009/2010 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

NHCOCH 3 CH 3 + CH 3 CO 2 H

NHCOCH 3 CH 3 + CH 3 CO 2 H FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques Coordonnateur: Jean-Marc CHAPUZET Date: Jeudi 30 Novembre 2006 Local: D7-3012; D7-3014

Plus en détail

TS 31 ATTAQUE DE FOURMIS!

TS 31 ATTAQUE DE FOURMIS! FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 31 ATTAQUE DE FOURMIS! Type d'activité ECE Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences exigibles du programme de Terminale S TYPE ECE Evaluation

Plus en détail

Exercices RMN. Déplacement δ du signal Intégration Multiplicité Interprétation 4,1 > CH O 2 soit 2H Quadruplet => 3 voisins

Exercices RMN. Déplacement δ du signal Intégration Multiplicité Interprétation 4,1 > CH O 2 soit 2H Quadruplet => 3 voisins Exercices RMN I. Spectre de l éthanoate d éthyle : 1. Ecrire la formule semi-développée de l'éthanoate d'éthyle. 2. Attribuer à chaque groupe de protons équivalents les différents pics du spectre de RMN

Plus en détail

T.S D.S n 2 (20 octobre 2012) Calculatrice interdite

T.S D.S n 2 (20 octobre 2012) Calculatrice interdite T.S D.S n 2 (20 octobre 2012) Calculatrice interdite Exercice n 1 : Stéréochimie de l'éphédrine, molécule naturelle. L éphédrine A est une molécule naturelle qui peut être extraite de petits arbustes appelés

Plus en détail

I) spectroscopie infrarouge (IR)

I) spectroscopie infrarouge (IR) Observer: ondes et matière TP 4 : analyse spectrale / le logiciel Specamp Matériel: - logiciel Specam I) spectroscopie infrarouge (IR) 1) principe de la spectroscopie IR Ouvrir le logiciel specamp. Cliquer

Plus en détail

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre RMN Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre RMN Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S FICHE PROFESSEUR Application «Spectre RMN Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S Notions et contenus Compétences exigibles Repères associés pour l enseignement supérieur Spectres RMN du proton

Plus en détail

Chapitre n 14 : LES ACIDES AMINES

Chapitre n 14 : LES ACIDES AMINES I) Présentation des acides aminés : 1) Définition : Chimie - 7 ème année - Ecole Européenne Chapitre n 14 : LES ACIDES AMINES Les acides aminés possèdent deux groupes fonctionnels différents : - le groupe

Plus en détail

CORRIGE. Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée

CORRIGE. Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT EXP Spectroscopie UV-Visible CORRIGE Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée Problématique : Un sirop

Plus en détail

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT La réforme du lycée fait évoluer les modes d évaluation en Sciences de la Vie et de la Terre ; les nouvelles épreuves du baccalauréat permettent de mobiliser

Plus en détail

Repères pour la formation en physique-chimie au cycle terminal scientifique

Repères pour la formation en physique-chimie au cycle terminal scientifique Repères pour la formation en physique-chimie au cycle terminal scientifique Objectifs du document Au cycle terminal de la série S, les enseignements ont pour ambition à la fois d affermir le goût des sciences

Plus en détail