Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines"

Transcription

1 Prélèvement pour la réalisation d un Examen Cyto Bactériologique des Urines Réf.: N2-SMT-Lab- Ana -MICR- 01 V2 ECBU Total pages : 06 LABORATOIRE Localisation du document écrit : Classeur : "Guide des prélèvements en bactériologie". 1. OBJET Effectuer un prélèvement de qualité, pour la réalisation d un examen cytobactériologique des urines. 2. DOMAINE D APPLICATION Personnel concerné : Services de soins : Laboratoire : Ensemble des IDE, Sages-femmes, Puéricultrices, IBODE, IADE, Ensemble du personnel du laboratoire du CH d'hyères. 3. RESPONSABILITES Biologistes et médecins et IDE du CH d Hyères. 4. MODIFICATIONS Version Rédacteur(s) Vérificateur(s) Approbateur Nature de la modification C. Eula A.Raoult CLIN 2 ème édition REMIC J.Ganneau C. Guiglion A. Raoult 2 Remise en forme N.Manfredini I. Schuller C. Servant Roumey C. Barone Distribution V1 non S. Riehl maîtrisée Date /05/05 15/05/05 19/06/05 5. REFERENCES M:\Laboratoire1-GBEA\-0-REFERENCES\N2-SMT-LAB-Ana-MICR-01 Cette procédure a été réalisée en collaboration avec les laboratoires BECTON-DICKINSON. 6. PREVENTION APPORTEE PAR LA FICHE Eviter que l'analyse bactériologique soit réalisée sur un prélèvement contaminé, non conforme. 7. ANNEXES PF-01 : Mains-AO5-FTR : Désinfection des mains PF-01 : Mains-A02-FTR : Lavage simple des mains PF-01 : Mains-A03-FTR : Lavage hygiènique N2 02 : Réalisation du test de dépistage lors de la prescription d un ECBU N3 01 : Bon d examens bactériologique parasitologie mycologie LABORATOIRE/GBEA/BACTERIOLOGIE/23/08/05 1/6

2 8. METHODOLOGIE Décrire le déroulement du recueil des urines en vue de réaliser un ECBU afin de fiabiliser les résultats de cette analyse CAS GENERAL PRECAUTIONS AVANT LE PRELEVEMENT Prélever si possible les urines du matin ou ayant séjourné au moins 3 heures dans la vessie. Le préleveur ou patient : - Réalise un lavage hygiénique des mains ou une désinfection en l absence de lavabo avec une Solution Hydro Alcoolique (SHA). - Effectue ou fait réaliser par le patient la toilette du méat urinaire avec un savon doux puis rince à l eau du robinet. - Si le service ne dispose pas de lieu pour réaliser la toilette du patient, notamment aux Urgences, à l Hôpital de Jour et au Laboratoire, le préleveur utilisera des lingettes à usage unique disponible à la pharmacie. LABORATOIRE/GBEA/BACTERIOLOGIE/23/08/05 2/6

3 MATERIEL - 1 flacon de Bandelettes réactives pour urines, utilisé pour le dépistage avant ECBU, - 1 flacon stérile pour le recueil des urines : flacon de 120 ml en propylène neutre avec un couvercle à vis contenant une canule de transfert et un opercule autocollant jaune, - 1 tube stérile à bouchon sécurité vert kaki de 6 ml, - SHA et savon doux ou lingettes à usage unique, - 1 Gant de toilette à usage unique, - 1 paire de gants non stériles pour l opérateur (polyéthylène), - 1 bon de demande : N3 01 : Bon d examens bactériologique parasitologie mycologie, - Etiquette au nom du patient pour le tube. MODE OPERATOIRE 1. Prélèvement avec élimination du premier jet dit du milieu de jet : Eliminer le 1er Jet (20 ml). 2. Suivre les instructions suivantes : 3. Réaliser le test de dépistage par bandelette sera réalisé selon les critères définis dans la fiche : N2 02 : Réalisation du test de dépistage lors de la prescription d un ECBU. LABORATOIRE/GBEA/BACTERIOLOGIE/23/08/05 3/6

4 TRANSFERT ET CONSERVATION 1. La personne qui réalise le prélèvement : - Etiquette correctement le tube après le prélèvement avec une étiquette comportant : Nom, prénom, date de naissance du patient, - Remplit un bon de demande d'examens : N3 01 : Bon d examens bactériologique parasitologie mycologie en précisant : - L'heure de prélèvement, - Les renseignements cliniques, - Les traitements antibiotiques, - L'analyse précise à effectuer [miction, patient sondé, 1 er et 2 ème jet, poche collectrice (pédiatrie exclusivement)]. 2. Le coursier ou le personnel du service apporte le tube d urines au laboratoire, conditionné dans un sachet plastique et accompagné du bon de demande : N3 01 : Bon d examens bactériologique parasitologie mycologie. 3. Si le prélèvement ne peut pas être descendu immédiatement au laboratoire, il pourra être conservé au maximum 12 heures à température ambiante. Les tubes contiennent deux additifs, l acide borique et le formate de sodium (qui inhibent le développement des germes et stabilisent le ph). NE PAS CONSERVER LE TUBE D URINES AU REFRIGERATEUR RECHERCHES SPECIFIQUES 1. Prélèvement du 1er et 2ème jet : Est réalisé : - Chez l homme pour différencier une infection urétrale ou prostatique d'une infection urinaire (après un éventuel massage prostatique). - Pour la recherche de Mycoplasmes ou de Chlamydia trachomatis par biologie moléculaire. Le système de prélèvement est identique mais les urines sont recueillies : - Dès le premier jet dans un flacon numéroté : N 1 pour le premier jet, - Puis les urines du deuxième jet dans un flacon numéroté : N 2 pour deuxième jet. 2. Recherche de mycobactéries : Utiliser pour le prélèvement un flacon de recueil pour compte d Addis afin de recueillir la totalité des urines du matin. Elle s effectue trois jours de suite et si possible après restriction hydrique. LABORATOIRE/GBEA/BACTERIOLOGIE/23/08/05 4/6

5 8.3- PATIENT SONDE PRECAUTIONS AVANT LE PRELEVEMENT Effectuer un lavage hygiénique des mains ou une désinfection (SHA) avant le prélèvement. Si le prélèvement est effectué lors d un changement de sonde, faire le prélèvement sur la nouvelle sonde. MATERIEL - 1 flacon de Bandelettes réactives pour urines, utilisé pour le dépistage avant ECBU, - 1 tube stérile à bouchon sécurité vert kaki de 6 ml - 1 corps de pompe avec sécurité, - 1 aiguille stérile adaptable sur le corps de pompe, - SHA et savon doux ou lingettes à usage unique, - Collecteur à aiguilles, - Solution antiseptique, - Compresses stériles, - 1 paire de gants non stériles, - 1 bon de demande : N3 01 : Bon d examens bactériologique parasitologie mycologie, - Etiquette au nom du patient pour le tube. MODE OPERATOIRE 1. Suivre les instructions suivantes : Déclamper la tubulure lorsque le prélèvement a été réalisé. 2. Réaliser le test de dépistage par bandelette sera réalisé selon les critères définis dans la fiche : N2 02 : Réalisation du test de dépistage lors de la prescription d un ECBU. LABORATOIRE/GBEA/BACTERIOLOGIE/23/08/05 5/6

6 8.4-NOURRISSON PRECAUTIONS AVANT LE PRELEVEMENT Prélever si possible les urines du matin ou ayant séjourné au moins 3 heures dans la vessie. Le préleveur : - Effectue la toilette du méat urinaire avec un savon doux puis rince à l eau du robinet. NB : Si le service ne dispose pas de lieu pour réaliser la toilette du patient, notamment aux urgences, à l Hôpital de Jour et au Laboratoire, le préleveur utilisera des lingettes à usage unique. - Réalise un lavage hygiénique des mains ou une désinfection (SHA)en l absence de lavabo avec une Solution Hydro Alcoolique (SHA). NB : Cette technique peut être utilisée chez les patients ayant une urétérostomie (sans sonde). MATERIEL - 1 flacon de Bandelettes réactives pour urines utilisé pour le dépistage avant ECBU, - 1 poche collectrice pour nourrisson, - 1 kit pédiatrie contenant - 1 canule de transfert, - 1 tube stérile à bouchon sécurité vert kaki de 6 ml, - SHA et savon doux ou lingettes à usage unique, - Gant de toilette à U.U., serviette éponge propre. - 1 paire de gants non stériles (polyéthylène), - 1 bon de demande : N3 01 : Bon d examens bactériologique parasitologie mycologie, - Etiquette au nom du patient pour le tube. MODE OPERATOIRE 1. Réaliser un lavage hygiénique des mains ou une désinfection (SHA)en l absence de lavabo avec une Solution Hydro Alcoolique (SHA). 2. Poser la poche collectrice, pour 30 minutes et elle ne doit en aucun cas rester plus de 1 heure. Si le nourrisson n'a pas uriné la poche doit être enlevée, une toilette est de nouveau réalisée et une nouvelle poche est posée. 3. Mettre une paire de gants non stériles (polyéthylène), après avoir effectuer une désinfection des mains. 4. Suivre les instructions suivantes : 5.Réaliser le test de dépistage par bandelette sera réalisé selon les critères définis dans la fiche : N2 02 : Réalisation du test de dépistage lors de la prescription d un ECBU. LABORATOIRE/GBEA/BACTERIOLOGIE/23/08/05 6/6

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU + Hôpital de Soultz N S PT.S.036.1 Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation UNIBIO BIOMED34 FORMULAIRE Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes 1-C2FORM08 Version 4. 0 Applicable au : 2014-12-02 Date de vérification Validation Approbation 2014-12-01 BAYETTE

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez / LBM Faure

LBM Canarelli Colonna Fernandez / LBM Faure Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU Recueil de l urine dans le pot à couvercle bleu 1 Important : Ne soulevez

Plus en détail

Modalités de recueil de prélèvement par les patients

Modalités de recueil de prélèvement par les patients Laboratoire Instruction Référence : LA-PREAN-I-014 Modalités de recueil de prélèvement par les patients Date de diffusion 17/11/2014 Objectif & Domaine d application Cette fiche d instruction décrit les

Plus en détail

7. RAPPEL SUR LES MESURES A RESPECTER 5

7. RAPPEL SUR LES MESURES A RESPECTER 5 Code : 3/DSS UH/044 Page : 1/5 Fonction : Nom : Visa : Infirmiers (Groupe de Travail) : S Constant- M Fage- C Faubert- M Messineo- RM Rosso C Van Klersbilck Rédaction : Vérification : Approbation : IDE

Plus en détail

Protocole Hémoculture

Protocole Hémoculture Hôpital Local Intercommunal Soultz-Issenheim N : S.PT.S.042.1 Protocole Hémoculture SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 11 : SERVICE DE SOINS

Plus en détail

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7 p.1/7 1. OBJET Description des différentes étapes et des règles d asepsie nécessaires à la réalisation du sondage urinaire qui est un geste invasif. 2. DOMAINE D APPLICATION Ce protocole s applique à tous

Plus en détail

LES SOINS URINAIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1

LES SOINS URINAIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 LES SOINS URINAIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 La pose de sonde vésicale Indication: La pose de sonde vésicale est un geste invasif réalisé sur prescription médicale. Les indications principales

Plus en détail

LES SOINS URINAIRES. La pose de sonde vésicale

LES SOINS URINAIRES. La pose de sonde vésicale LES SOINS URINAIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 La pose de sonde vésicale Indication: La pose de sonde vésicale est un geste invasif réalisé sur prescription médicale. Les indications principales

Plus en détail

CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE

CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE MANUEL des PRELEVEMENTS 45, Rue Cognacq-Jay 51092 REIMS Cedex 03 26 78 39 52 03 26 78 38 82 pgillery@chu-reims.fr ST-PRA-MANU-PRLV V04 - Octobre 2015

Plus en détail

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines Réalisation d un examen cytobactériologique des urines dans le service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Rouen : vers un résultat fiable à 100% A. Deperrois-Lefebvre, A. Le Gouas, F. Boissaud,

Plus en détail

JSBIO SELAS DES LABORATOIRES JSBIO BOUCHES-DU-RHÔNE

JSBIO SELAS DES LABORATOIRES JSBIO BOUCHES-DU-RHÔNE JSBIO SELAS DES LABORATOIRES JSBIO BOUCHES-DU-RHÔNE 1 Ce guide a pour objectif de définir les bonnes pratiques de prélèvements afin que les examens soient réalisés dans des conditions optimales. Il permet

Plus en détail

Utilisation d'une chambre implantable

Utilisation d'une chambre implantable Utilisation d'une chambre implantable Prévention des infections associées aux soins Référence BM : Ref. Service : Version : 1 Centre Hospitalier de Hyères SERVICE HYGIENE Nombre de page : 11 1. OBJET Eviter

Plus en détail

19/06/2014. LES SOINS D HYGIENE Les changes et dispositifs d incontinence CHANGES ET DISPOSITIFS D INCONTINENCE CHANGES ET DISPOSITIFS D INCONTINENCE

19/06/2014. LES SOINS D HYGIENE Les changes et dispositifs d incontinence CHANGES ET DISPOSITIFS D INCONTINENCE CHANGES ET DISPOSITIFS D INCONTINENCE LES SOINS D HYGIENE Les changes et dispositifs d incontinence Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2014 1 L incontinence fréquente, de grave conséquence chez le sujet âgé. L incontinence

Plus en détail

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation UNIBIO BIOMED34 FORMULAIRE Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes 1-R1FOR14 Version 5. 0 Applicable au : 2016-01-07 Date de vérification Validation Approbation 2015-12-31 GARROS

Plus en détail

Indice : 1 Date de mise en appli : Sondage urinaire

Indice : 1 Date de mise en appli : Sondage urinaire Page : 1/7 SOMMAIRE : Page de Garde :... 1-2 Logigramme principal (Logigramme) :... 3 Toilette Hygiénique (Logigramme) :... 4 Toilette Antiseptique (Logigramme) :... 5 Pose de la sonde (Logigramme) :...

Plus en détail

Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U

Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U U.E 2.5 Processus Inflammatoires & Infectieux Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U ESI 2 ème année Groupe 5 Le 07/10/2013 Présentation du Groupe 5 Mario BLANDY Manuela GAMARRA Cécile COQUET Christelle

Plus en détail

Laboratoire DEGEORGES MANUEL DE PRELEVEMENT

Laboratoire DEGEORGES MANUEL DE PRELEVEMENT Laboratoire DEGEORGES 9 rue mercy 54400 LONGWY 03.82.24.30.30-03.82.24.32.11 MANUEL DE PRELEVEMENT Seule la version électronique fait foi INTRODUCTION Le patient est au centre de la politique d amélioration

Plus en détail

EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Service : Microbiologie Méthode technique Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Rédaction : BLETTNER.C

Plus en détail

Collecte, tri et élimination des déchets d activités de soins à risque.

Collecte, tri et élimination des déchets d activités de soins à risque. HOPITAL DE SOULTZ N S.PT.S.001.2 Collecte, tri et élimination des déchets d activités de soins à risque. SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 1 : ADMINISTRATION CLASSEUR 2 : SERVICE DE SOINS INFIRMIERS CLASSEUR

Plus en détail

GÉRER LE DISPOSITIF DE SONDAGE VÉSICAL CLOS

GÉRER LE DISPOSITIF DE SONDAGE VÉSICAL CLOS MODE OPÉRATOIRE GÉRER LE DISPOSITIF DE SONDAGE VÉSICAL CLOS MO INF 004 v4 03/2014 1/4 MODIFICATION APPORTÉE Procédure technique différenciée selon que le sondage est effectué chez un homme ou chez une

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE

LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE CONTEXTE (I) Les précautions standard ont pour but d éviter la transmission des infections nosocomiales à la fois aux patients et aux soignants. Elles

Plus en détail

PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES URINAIRES

PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES URINAIRES Page 1 sur 9 I OBJET : Ce document décrit les différentes étapes à suivre pour réaliser les prélèvements bactériologiques urinaires au sein de l établissement. Il s applique à tous les types de prélèvements

Plus en détail

Mise en place d'un protocole d'optimisation du diagnostic des endocardites infectieuses au CHU Félix Guyon

Mise en place d'un protocole d'optimisation du diagnostic des endocardites infectieuses au CHU Félix Guyon Mise en place d'un protocole d'optimisation du diagnostic des endocardites infectieuses au CHU Félix Guyon Adrien MAILLOT IDE Unité Maladies Infectieuses CHU Félix Guyon Introduction (1) L'Endocardite

Plus en détail

Destinataires. Sommaire

Destinataires. Sommaire Destinataires Pour application : préleveurs Pour information : tout le personnel du laboratoire Mode de diffusion Papier Informatique Modalité de diffusion Messagerie Classeur dans les box de prélèvements

Plus en détail

Procédure Gestion du linge MCO et EHPAD

Procédure Gestion du linge MCO et EHPAD Procédure Gestion du linge MCO et EHPAD Référence BM :#Référence unique# Ref. Service :#Référence autre##référence client# Version : 02 Centre Hospitalier de Hyères Qualité Nombre de pages : 5 1. OBJET

Plus en détail

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS RAPPELS L urine est sécrétée en permanence par les reins et s écoule par les uretères dans la vessie où elle est stockée. Lorsqu elle contient entre 250 ml et 300 ml, la vessie se vide complètement au

Plus en détail

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements pour Hémoculture C2MOHEMOC

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements pour Hémoculture C2MOHEMOC Les modifications apportées à la version précédente apparaissent en rouge. 1. Objet et domaine d application Ce mode opératoire décrit les différentes étapes pour réaliser les prélèvements pour hémoculture.

Plus en détail

Montage, surveillance et entretien du matériel de soins. CH de Saint-Quentin Service Hygiène 2015

Montage, surveillance et entretien du matériel de soins. CH de Saint-Quentin Service Hygiène 2015 Montage, surveillance et entretien du matériel de soins CH de Saint-Quentin Service Hygiène 2015 Réglementation Les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture collaborent aux soins infirmiers dans

Plus en détail

POLYCLINIQUE DE POITIERS - 1 rue de la Providence - 86035 POITIERS CEDEX. La tenue de l opérateur sera conforme aux règles d hygiène.

POLYCLINIQUE DE POITIERS - 1 rue de la Providence - 86035 POITIERS CEDEX. La tenue de l opérateur sera conforme aux règles d hygiène. Page 1 sur 5 La tenue de l opérateur sera conforme aux règles d hygiène. SONDAGE VESICAL EN SYSTEME CLOS Dans le cadre de son rôle propre, l infirmière accomplit les changements de sonde vésicale et la

Plus en détail

RISQUE INFECTIEUX EN MATERNITE

RISQUE INFECTIEUX EN MATERNITE RISQUE INFECTIEUX EN MATERNITE 1 Introduction 822 000 naissances en 2012 14 124 à la Réunion (2011) Infections nosocomiales en maternité Mères bébés Fréquence variable selon le mode d accouchement et le

Plus en détail

GESTES TECHNIQUES CHEZ LE PATIENT DIABETIQUE

GESTES TECHNIQUES CHEZ LE PATIENT DIABETIQUE Page 1/6 Versio n Nom et fonction 00 ME BRASSART Cadre de Santé MC BEAUFILS Pharmacien 01 02 03 MEBRASSART MC.BEAUFILS Le Groupe hygiène-soins Rédaction Vérification Approbation Date Visa Nom et fonction

Plus en détail

Prélèvements bactériologiques

Prélèvements bactériologiques Prélèvements bactériologiques Diagnostique direct : on recherche la bactérie responsable de l infection. Le prélèvement peut se faire soit au niveau du foyer infectieux soit à distance. Importance de :

Plus en détail

MODE OPERATOIRE PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES URINAIRES

MODE OPERATOIRE PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES URINAIRES Page 1 sur 6 I OBJET : Ce document décrit les différentes étapes à suivre pour réaliser les prélèvements bactériologiques urinaires au sein de l établissement. Il s applique à tous les types de prélèvements

Plus en détail

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 SOINS RESPIRATOIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 I / L oxygénothérapie II / L aérosolthérapie III / L aspiration IV / Les soins de trachéotomie Mars 2012 2 I L oxygénothérapie Définition: L oxygénothérapie

Plus en détail

PROJET DE VIE PROJET DE SOINS RESIDENTS PORTEURS D UNE B.M.R. EN E.H.P.A.D.

PROJET DE VIE PROJET DE SOINS RESIDENTS PORTEURS D UNE B.M.R. EN E.H.P.A.D. PROJET DE VIE PROJET DE SOINS RESIDENTS PORTEURS D UNE B.M.R. EN E.H.P.A.D. DAURIAC MARIE-CHRISTINE INFIRMIERE EQUIPE MOBILE DE GERIATRIE CH AUCH 9 JUIN 2011 Projet de vie / projet de soins Les deux projets,

Plus en détail

PROCEDURE OPERATOIRE DE SERVICE

PROCEDURE OPERATOIRE DE SERVICE POS/DUS/SANTE/S005 du 05H119 Page 1/ 7 Date de mise en application : 01/05/09 PROCEDURE OPERATOIRE DE SERVICE NETTOYAGE ET DESINFECTION D UN VEHICULE DE PREMIERS (VPSP) ANNULE ET REMPLACE Cette POS annule

Plus en détail

SELARL Le Labo Parc Monceau

SELARL Le Labo Parc Monceau Siège social : 20 rue Alfred de Vigny 75017 PARIS Tel : 01 42 27 00 35 Fax : 01 42 27 02 77 MANUEL DE PRELEVEMENT Version N : 5 Pour Application le : 2015-09-02 Rédaction Par : BIOCHE SANDRINE Approbation

Plus en détail

Infections Urinaires Quoi de neuf?

Infections Urinaires Quoi de neuf? Infections Urinaires Quoi de neuf? 6 ème journée régionale Hygiène et prévention du risque infectieux en établissement médico-sociaux Laurence Guet De nouvelles recommandations SPILF 2014 1. Recommandations

Plus en détail

Manuel du préleveur www.airbio.fr 1 sur 21

Manuel du préleveur www.airbio.fr 1 sur 21 Manuel du préleveur www.airbio.fr Plein Centre 7 allée d'occitanie 31770 COLOMIERS 05 61 30 13 38 contact@airbio.fr 12 av de cornebarrieu 31700 BLAGNAC 05 61 71 22 11 secretariatbl@airbio.fr 110 av des

Plus en détail

Gestion des Déchets d Activités de Soins à Risque Infectieux lors des soins à Domicile. F. Taillardas CDS hygiéniste

Gestion des Déchets d Activités de Soins à Risque Infectieux lors des soins à Domicile. F. Taillardas CDS hygiéniste Gestion des Déchets d Activités de Soins à Risque Infectieux lors des soins à Domicile F. Taillardas CDS hygiéniste Présentation HAD du littoral 3 antennes: Berck sur mer, Boulogne sur mer et Fruges Prise

Plus en détail

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA)

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) SOMMAIRE Points essentiels...3 Pose du KTA, contexte urgent...4 Pose du KTA, contexte non urgent...7 Pansement du

Plus en détail

1. Recueil des urines chez l adulte

1. Recueil des urines chez l adulte Page : 1/5 1. Recueil des urines chez l adulte Le milieu de jet, représentatif de l urine vésicale, doit être recueilli de façon à éviter sa contamination par la flore commensale de l urètre et, chez la

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez

LBM Canarelli Colonna Fernandez Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU Recueil de l urine dans le pot à couvercle bleu 1 2 Il est recommandé de

Plus en détail

1. Objet et domaine d application. 2. Documents associés. 3. Responsabilités. 4. Déroulement de l activité SELAS SANTEBIO

1. Objet et domaine d application. 2. Documents associés. 3. Responsabilités. 4. Déroulement de l activité SELAS SANTEBIO FICHES D'INSTRUCTION RECUEIL D ECHANTILLON PAR LE PATIENT LBMMS-SECR-PG003-03 Version Date Nature des modifications 01 12/02/2010 Création du document 02 28/12/2010 Suppression du régime alimentaire pour

Plus en détail

Calendrier Mictionnel

Calendrier Mictionnel Pour plus d informations sur toutes les sondes LoFric, les services proposés par Wellspect HealthCare, les troubles urinaires et l intérêt de l auto, consultez www.lofric.fr Ce calendrier est également

Plus en détail

MANUEL DE PRÉLÈVEMENT

MANUEL DE PRÉLÈVEMENT 2013 MANUEL DE PRÉLÈVEMENT Horaires d ouverture du laboratoire : Du lundi au vendredi de 8 à 18h00, sans interruption Le samedi et dimanche matin de 8h00 à 12h00 (Service d astreinte assuré 24h/24 et 7j/7)

Plus en détail

Manuel de prélèvement

Manuel de prélèvement Manuel de prélèvement Seule la version électronique fait foi Ref : DE-MU0-038-04 Version : 04 Applicable le : 21-12-2015 Ref : DE-MU0-038-04 Version : 04 Applicable le : 21-12-2015 SOMMAIRE : Introduction

Plus en détail

Guide fournisseur "CML" sur les conditions de transports des échantillons.

Guide fournisseur CML sur les conditions de transports des échantillons. 1. Objet et domaine d application Ce mode opératoire décrit comment sont effectués les prélèvements bactériologiques au sein du laboratoire. Il s applique à l ensemble des prélèvements bactériologiques

Plus en détail

Prévention de la transmission des agents infectieux

Prévention de la transmission des agents infectieux PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION CROISÉE DES MICRO-ORGANISMES Précautions standard et complémentaires Elisabeth Laprugne-Garcia CClin Sud-Est 29/04/2015 Prévention de la transmission des agents infectieux

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez

LBM Canarelli Colonna Fernandez Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU (tube bouchon vert) et/ou Chimie urinaire (tube bouchon beige) Acheminement

Plus en détail

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées Mesures à mettre en œuvre dans les établissements d hébergement pour personnes âgées en cas de syndrome respiratoire aigu lors d une pandémie de grippe A(H1N1) Fiche pour les responsables des établissements

Plus en détail

Insuline dans la pratique infirmière

Insuline dans la pratique infirmière 1/5 1 ) OBJECTIF(S) : Modalités pratiques d utilisation de l insuline. 2 ) DOMAINE D APPLICATION : Fédération inter hospitalière de cardiologie Réseau CardioRance 3 ) LES PERSONNELS CONCERNES : IDE 4 )

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 3. FORME PHARMACEUTIQUE 4. DONNEES CLINIQUES 4.1. Indications thérapeutiques 4.2.

Plus en détail

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD.

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD. DOMAINE : SOINS N version : 1 PROTOCOLE PLEURX : SURVEILLANCE ET DRAINAGE Rédaction / date Validation / date Approbation / date Diffusion / date Actualisation / date 20/03/09 CLIN 26/03/10 Dr Le Moulec

Plus en détail

SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT - USLD - MODE D EMPLOI DU CLASSEUR DE TRAITEMENT 1. PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES CLASSEURS DE TRAITEMENT :

SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT - USLD - MODE D EMPLOI DU CLASSEUR DE TRAITEMENT 1. PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES CLASSEURS DE TRAITEMENT : SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT - USLD - MODE D EMPLOI DU CLASSEUR DE TRAITEMENT 1. PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES CLASSEURS DE TRAITEMENT : Choix de 2 classeurs format A3 par unité : soit 1 par secteur

Plus en détail

E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES

E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES 1. Objet Cette procédure a pour objet d expliciter les modalités

Plus en détail

Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques

Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques V1 05/02/2015 1 Sommaire Présentation du laboratoire....3 Informations de prescription...6

Plus en détail

F-Identification des échantillons

F-Identification des échantillons F-Identification des échantillons L identification des échantillons doit être effectuée par le préleveur au moment du prélèvement. «Décret n 2002-660 du 30 avril 2002, Art.20-5- Les prélèvements destinés

Plus en détail

C1-INS02 Version 3. Fiche d'instruction Preconisations patient

C1-INS02 Version 3. Fiche d'instruction Preconisations patient C1-INS02 Version 3 LBM GSY Fiche d'instruction Preconisations patient Date d application : 2015-06-29 1. Objet et domaine d application Cette fiche d instruction décrit les préconisations à respecter pour

Plus en détail

Preconisations pour le recueil des echantillons par le patient

Preconisations pour le recueil des echantillons par le patient Date d application : 2015-02-26 C1-4ENR34 Version 1 Preconisations pour le recueil des echantillons par le patient C1-4ENR34 Version 1 Preconisations pour le recueil des echantillons par le patientpage

Plus en détail

Le chariot d urgence. AFGSU ** Arrêté du 3 mars 2006 relatif à l attestation de formation aux gestes et soins d urgence 2011

Le chariot d urgence. AFGSU ** Arrêté du 3 mars 2006 relatif à l attestation de formation aux gestes et soins d urgence 2011 Le chariot d urgence AFGSU ** Arrêté du 3 mars 2006 relatif à l attestation de formation aux gestes et soins d urgence 2011 1 Certification HAS V2 juin 2004 Référence 33 : La continuité des soins est assurée.

Plus en détail

Désobstruction d un cathéter veineux central

Désobstruction d un cathéter veineux central Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 14 Désobstruction d un cathéter veineux central 1- Principe de soin Il s agit de rendre perméable un cathéter central ou un site veineux implantable,

Plus en détail

LE SONDAGE URINAIRE INTERMITTENT

LE SONDAGE URINAIRE INTERMITTENT LE SONDAGE URINAIRE INTERMITTENT Historique et pratiques en SSR QUELQUES MOTS DE PRÉSENTATION Un peu d histoire Les troubles urinaires sont mentionnés avant JC dans des textes indiens, chinois, puis après

Plus en détail

La version électronique fait foi

La version électronique fait foi Page 1/6 Localisation : Classeur VERT Disponible sur Intranet A revoir : 10/2015 Objet : La présente procédure a pour objet de décrire les responsabilités et les principes pour la réalisation des prélèvements.

Plus en détail

LEGIONELLES : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

LEGIONELLES : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Service : Microbiologie Méthode technique LEGIONELLES : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : Rédaction

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION OBJECTIFS SPECIFIQUES : ENUMERER SANS ERREUR LES ELEMENTS QUI COMPOSENT LE MATERIEL COURANT DE SOINS EXPLIQUER CHACUNE DES TECHNIQUES

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT Version 2 Date d application : 01 10 2014

MANUEL DE PRELEVEMENT Version 2 Date d application : 01 10 2014 4. CONDITIONS DE PRELEVEMENT 4.1 Le consentement préalable du patient Les échantillons biologiques sont la propriété du patient. Dans ce cadre, la direction du laboratoire met en œuvre les moyens appropriés

Plus en détail

Instructions de travail relatives à l échantillonnage manuel pour le contrôle du lait (CL)

Instructions de travail relatives à l échantillonnage manuel pour le contrôle du lait (CL) Instructions de travail relatives à l échantillonnage manuel pour le contrôle du lait (CL) (échantillonnage dans les fromageries ou centres collecteurs) Table des matières 1. But 2 2. Champ d application

Plus en détail

PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VEINEUSE

PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VEINEUSE PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VOIE VEINEUSE PÉRIPHÉRIQUERIQUE Rémi Buchaniec Forcomed 2008 SOMMAIRE Préparation du matériel Pose d une d voie veineuse périphp riphériquerique Retrait

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez

LBM Canarelli Colonna Fernandez Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU (tube bouchon vert) et/ou Chimie urinaire (tube bouchon beige) Acheminement

Plus en détail

METTRE EN PLACE DES PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES

METTRE EN PLACE DES PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES PROCÉDURE METTRE EN PLACE DES PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES PG INF 011 v4 03/2014 1/7 MODIFICATIONS APPORTÉES Application des précautions complémentaires air ou gouttelettes, mars 2013 En cas de transfert

Plus en détail

La qualité du diagnostic des bactériémies

La qualité du diagnostic des bactériémies La qualité du diagnostic des bactériémies Aout 2014 Rappels préalables Le sang est un milieu normalement stérile Un état bactériémique se caractérise par le passage répété de micro organismes dans le sang

Plus en détail

Education des patients immunodéprimés traités par immunoglobulines Copol Edith IDE, Hôpital St Louis

Education des patients immunodéprimés traités par immunoglobulines Copol Edith IDE, Hôpital St Louis Education des patients immunodéprimés traités par immunoglobulines Copol Edith IDE, Hôpital St Louis Sommaire I- Préambule II- Cas de Mme B III- Education du patient IV- Suivi à domicile V-Conclusion I.Préambule

Plus en détail

Entretien du matériel Tâches spécifiques

Entretien du matériel Tâches spécifiques Entretien du matériel Tâches spécifiques Service hygiène - 2015 Gestion et entretien des matelas à eau Principe du matelas à eau Matelas compartimenté, recevant de l eau tiède (37 ) à un niveau indiqué

Plus en détail

Description du dispositif et des accessoires spécifiques

Description du dispositif et des accessoires spécifiques Description du dispositif et des accessoires spécifiques Le PICC est un cathéter en silicone ou en polyuréthane mesurant entre 30 et 60 cm, il est radio-opaque. Les cathéters posés au DEA sont en général

Plus en détail

PRECAUTIONS STANDARDS

PRECAUTIONS STANDARDS JOURNEE DE FORMATION D AUTOMNE DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE PRECAUTIONS STANDARDS Marc PHILIPPO, PH Hygiène Hélène ZANOVELLO, IDE Hygiène 28/10/2014 1 OBJECTIFS Prévention des AES: lors de

Plus en détail

NOUVEAUTÉS DANS LE DIAGNOSTIC DES INFECTIONS URINAIRES

NOUVEAUTÉS DANS LE DIAGNOSTIC DES INFECTIONS URINAIRES XXVIème congrès de la Société Tunisienne de Pathologie Infectieuse Hôtel Saphir Palace, Hammamet 21-22 avril 2016 NOUVEAUTÉS DANS LE DIAGNOSTIC DES INFECTIONS URINAIRES Pr Ag Wafa Jouaihia Achour Service

Plus en détail

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE et SURVEILLANCE DU DIABETE Dr Arame Ndiaye OBJECTIFS 1- Enumérer trois conditions à respecter lors d un prélèvement sanguin

Plus en détail

Recueil des urines de 24 heures

Recueil des urines de 24 heures Recueil des urines de 24 heures Intérêt : Ce recueil permet l analyse de certains paramètres de biochimie urinaire. Au lever : - Uriner dans les toilettes. - Noter sur le flacon : nom, prénom, date et

Plus en détail

Déchets d activité de soins à risque infectieux : Quelle logique de tri?

Déchets d activité de soins à risque infectieux : Quelle logique de tri? 10 e Rencontre de Prévention du Risque Infectieux Nosocomial de l Océan Indien - Vendredi 26 avril 2013 Déchets d activité de soins à risque infectieux : Quelle logique de tri? Hélène Boulestreau Service

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 17 juin 2015 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains 1 INTRODUCTION Compliance à l hygiène des mains et sa qualité = largement tributaires : De la présence

Plus en détail

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage.

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage. 1- OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Cette procédure vise à garantir la bonne réalisation de prélèvements qui seront analysés au sein du groupe ALPHABIO, ils peuvent être effectués dans différents lieux :

Plus en détail

Objet : Préciser les techniques s appliquant au lavage hygiénique des mains.

Objet : Préciser les techniques s appliquant au lavage hygiénique des mains. Référence : PT/HYG/002-B Page :Page 1 sur 5 Objet : Préciser les techniques s appliquant au lavage hygiénique des mains. Résumé des modifications intervenues : Le temps de lavage des mains a été diminué.

Plus en détail

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENT AU BLOC OPERATOIRE

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENT AU BLOC OPERATOIRE Noms= Date= GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENT AU BLOC OPERATOIRE SOINS Niveau de maîtrise Connaissances en hygiène Savoir s habiller en tenue de bloc Savoir se laver les mains hygiéniquement

Plus en détail

Formulaire Manuel de prelevement

Formulaire Manuel de prelevement Laboratoire BIOEXCEL C2-MO05 Version 5 Formulaire Manuel de prelevement Date de mise en application : 2011-10-11 Sommaire 1. Liste des analyses du laboratoire : voir site internet ou logiciel Gesqual 2.

Plus en détail

SONDAGE VESICAL CLOS

SONDAGE VESICAL CLOS 1. OBJECTIF Assurer un bon écoulement des urines par sondage vésical, dans des conditions d asepsie optimale, afin de limiter le risque d infections urinaires. 2. DOMAINE D APPLICATION Professionnels médicaux

Plus en détail

V2b/P-LAB-01 Version N 05 Procédure Prélèvements pour examens de biologie médicale

V2b/P-LAB-01 Version N 05 Procédure Prélèvements pour examens de biologie médicale CH - NIORT Laboratoire de biologie I OBJET : Cette procédure vise à décrire les différentes étapes concernant la réalisation des prélèvements biologiques y compris les règles d identification du patient

Plus en détail

Quizz Hygiène des mains

Quizz Hygiène des mains Quizz Hygiène des mains Question 1 En dehors des professionnels de santé, l hygiène des mains concerne : 1. le grand public 2. les résidents 3. les visiteurs 4. les intervenants externes 5. les bénévoles

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES)

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Pour la santé au travail CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Risques d AES Piqûre Coupure Projection sur visage yeux peau lésée Avec l aimable autorisation des sociétés SITA

Plus en détail

PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES D HYGIENE

PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES D HYGIENE PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES D HYGIENE Complémentaires d Hygiène CHAPUIS C, Saint Genis Laval Juin 2010 Objectif Les Complémentaires d Hygiène (PCH) ont pour but de faire barrière à la diffusion d un agent

Plus en détail

Système documentaire des laboratoires

Système documentaire des laboratoires Système documentaire des laboratoires Réseau National des Laboratoires du Sénégal Atelier de formation des formateurs Maïmouna Diop Kantoussan 1 Introduction Objectifs Comprendre l utilité de la mise en

Plus en détail

Date : 05/11/2015 Fonction : Chef de service Nom : MERENS Audrey Visa : Informatique

Date : 05/11/2015 Fonction : Chef de service Nom : MERENS Audrey Visa : Informatique moléculaire microbiologique BMM Page : 1 / 12 VERSION COMMENTAIRE DATE 1 Création 05/11/2015 Rédaction Vérification Approbation Validation Date : 02/11/2015 Fonction : Adjoint Nom : DELAUNE Déborah Visa

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT

MANUEL DE PRELEVEMENT VOTRE SANTÉ NOTRE OBJECTIF MANUEL DE PRELEVEMENT Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 www.labio.fr www.labio.fr 2 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1 Liste des sites du groupe LABIO Laboratoire Jacob Aix-en-Provence

Plus en détail

«La Chambre des erreurs» un nouvel outil de sensibilisation et d information sur les erreurs liées aux soins

«La Chambre des erreurs» un nouvel outil de sensibilisation et d information sur les erreurs liées aux soins un nouvel outil de sensibilisation et d information sur les erreurs liées aux soins SEMAINE SECURITE DES PATIENTS 2013 25 au 29 novembre 2013 OMEDIT CHU Poitiers, coordination des vigilances Principe «La

Plus en détail

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH ACNBH Agrément FMC N 100 168 39 ème Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Lille, 4 au 8 oct 2010 DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH Dr Mme Béatrice

Plus en détail

Les infections urinaires. Dr Karine RISSO CCA Infectiologie

Les infections urinaires. Dr Karine RISSO CCA Infectiologie + Les infections urinaires Dr Karine RISSO CCA Infectiologie + Epidémiologie Très fréquentes : second site dinfections communautaires. Plus fréquent chez la femme avec deux pics : au début de l activité

Plus en détail