Programme de Réalisation de puits

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme de Réalisation de puits"

Transcription

1 Programme de Réalisation de puits Zones d intervention : Mananjary - Région de Vatovavy Fitovinany (6 puits) Financé par Le Conseil Général de l Ain Rapport définitif Avril 2007 En France LA Rochetonnerie, Bouée Tel/Fax: Siège : BP Malville e mail : A Madagascar Lot II J 48 Bis Ivandry Antananarivo 101 Tel : e.mail: 1

2 SOMMAIRE 1/ 3 PRESENTATION 2/ ETAT D AVANCEMENT DES REALISATIONS ZONE D INTERVENTION OBJECTIFS PUITS REALISES LOCALISATION. 14 2

3 1 PRESENTATION Date de démarrage : Septembre 2006 Durée : 6 mois Zone d intervention : villages environnants des communes de Mananjary Maître d ouvrage : Communes de Mananjary Maître d oeuvre : AFVP Maître d oeuvre délégué : Trans-Mad Développement Partenaires financiers : Conseil général de l'ain Montant du financement : ;26 Euros Ressources humaines : L équipe terrain est constituée de : - Un volontaire de formation «Technicien en Hydraulique et Gestion de l eau» - Un responsable d opération «hydraulique» - Deux responsables de site technicien/animateurs - Quatre équipes composées de deux puisatiers et d un maçon La majorité des populations des régions de Mananjary et de Vohipeno, dans le Sud Est de Madagascar, connaît des problèmes d approvisionnement en eau. Faute de points d eau aménagés, les villageois et les animaux s en vont aux mêmes endroits pour se baigner, puiser de l eau ou s abreuver. Consommer l eau des fleuves ainsi que celle des cours d eau environnants est un danger pour la santé des personnes fragiles : enfants, femmes et personnes âgées. C est un réel problème de santé publique. Les besoins exprimés, aussi bien par les populations que par les autorités locales sont de les appuyer dans la réalisation de points d eau protégés pouvant fournir de l eau saine. Grâce au concours de plusieurs partenaires, l AFVP travaille dans cette région du Sud Est allant de Mananjary à Vohipeno depuis 1996, et a déjà réalisé une centaine de puits et une trentaine de bornes fontaines. Chaque point d eau est géré par un «comité de point d eau» pour assurer une pérennité aux réalisations. Le programme développé dans le Sud Est est un programme pluriannuel qui a bénéficié de la contribution de divers partenaires financiers dont le Conseil Général de l Ain. 3

4 2. RAPPORT D ETAPE POUR LA REGION DE MANANJARY 2.1 Rappel historique En , l AFVP met en œuvre un programme de construction scolaire financé par l Union européenne dans la région de Mananjary. Les contacts avec l équipe municipale avaient permis d envisager l ouverture d un programme pluriannuel d appui au développement local sur Mananjary. Les priorités de la commune étaient d améliorer l accès à l eau potable pour la population. Deux principaux problèmes étaient identifiés : - Dans les quartiers périurbains, le système d alimentation en eau existant ne fournit que de l eau saumâtre six mois sur douze ; - Dans les villages périphériques il n y a aucune infrastructure d alimentation en eau. Le diagnostic mené par l équipe d appui de la délégation montrait la possibilité d accéder à une eau de meilleure qualité à travers le fonçage de puits. La population de Mananjary en avait d ailleurs creusé quelques uns, mais non protégés et donc exposés aux diverses sources de pollution. Le document projet proposé au Conseil général de l Ain a permis d obtenir le financement nécessaire à la mise en œuvre d un premier programme «puit». Le premier volontaire s installe en janvier Le SEDIF a accepté d apporter une contribution ayant permis d élargir le programme, qui réalise désormais 14 puits par an depuis Parallèlement aux réalisations physiques, un accompagnement des dynamiques associatives locales se fait à travers les actions «puits». L AFVP travaille en partenariat avec l association SAMBATRA (co-maître d ouvrage avec la municipalité) dans la mise en œuvre de ce projet. Technicien, animateur et équipe de puisatiers de SAMBATRA sont appuyés par le volontaire à Mananjary. Début 2002, le financement d un projet d appui aux activités maraîchères périurbaines a été accepté par le fond canadien d Initiative Locales. Ce projet est également mis en œuvre avec l association Sambatra qui met à disposition un technicien animateur agricole. Le projet Mananjary se compose donc de deux volets : hydraulique et appui maraîchage périurbain. 2003, mise en œuvre d un partenariat avec l association AMAR (association multi aide Réunion) permettant la construction de douches et WC publics afin d amélioration les conditions sanitaires de la commune de Mananjary et poursuite du programme pluriannuel d amélioration de l accès à l eau potable financer par le SEDIF. 2004, les contacts avec les différents acteurs du développement de la région de Vatovavy, et notamment les contacts avec les élus communaux, du GTDR et du chef de région, ont incité l équipe AFVP à s intéresser à la problématique du développement local. Un premier travail «d interface» entre les élus, le PSDR et le FID à permis de financer plusieurs plans communaux de développement. 2005, poursuite du programme pluriannuel d amélioration de l accès à l eau potable financé par le SEDIF autonomisation des 3 équipes de puisatiers, augmentation des capacités techniques. Concentration des opérations dans des communes et villages isolés, motivés par le projet de construction. 4

5 2006, l AFVP emportée par le vent de réforme de la coopération Française doit déléguer la mise en œuvre de tout ou parti de ses projets dans la grande île. Profitant d un contexte favorable et sur la base d un partenariat qui a fait ses preuves, l ONG Trans-Mad Développement (TMD) présente dans le secteur de l aide au développement à Madagascar depuis 1997, se voit transférer la mise en œuvre de la suite de ce projet. L approche diffère sur ce point que TMD dans un soucis de professionnalisation de son personnel intervient en régie sur le terrain en conduisant les travaux. La dynamique d autonomisation et de professionnalisation d équipes locales est donc abandonnée pour un temps. En effet le défi de renforcement et d augmentation des compétences locales tant d un point de vu technique, qu institutionnel ou socio-éducatif sera repris plus tard par TMD lorsque son implantation locale aura «fait ses preuves» en terme d efficacité et d efficience. L objectif pour l année 2006 est donc de réaliser le tuilage entre les équipes locales menées précédemment par l AFVP et les nouvelles équipes de TMD qui doivent également s appuyer sur des personnels locaux mais dans une moindre mesure. Et ce dans le but d implanter et de réaliser 6 nouveaux puits 2.2 Rappel des objectifs La finalité du programme concerne l amélioration de l accès et de la gestion de l eau potable dans les villages situés sur la commune de Mananjary. On distingue donc 3 objectifs spécifiques à atteindre : 1) Alimenter en eau des villages en réalisant des ouvrages adaptés au contexte du milieu d intervention. Il se révèle que le puits semble être la solution la mieux adaptée. 2) Mettre en place, accompagner et renforcer les capacités des CPE (Comité de point d eau) qui auront la charge de tenir et alimenter une caisse pour l entretient et la maintenance de l ouvrage, faire passer les messages sur l utilisation saine de l eau auprès des utilisateurs du puits. 3) Sensibiliser et éduquer les populations bénéficiaires sur l utilisation saine de l eau, autrement dites les relations entre l eau, l hygiène et les maladies. Il s agit de faire acquérir à la population les réflexes utiles à adopter pour conserver une eau saine et ce du puisage Le choix des sites d interventions a été suggéré aux équipes de TMD par le volontaire anciennement en poste qui connaissait bien les partenaires et le contexte d intervention. 51 demandes avaient été présentées au projet pour l année Le premier écrémage a isoler une vingtaine de demande et c est ensuite les 6 villages les plus réactif et les plus dans le besoin qui ont été retenu. Une première mission d identification a permis de valider ce choix. Ce sont donc les villages de : 1/ Antanambao 3/ Ampasimandrorona 4/ Fangato 5/ Antsapanimahazo 6/ Ambodiagavo 5

6 2.3 Activités réalisées au 1 er octobre Quartier d Antanambao Puit N 1 : 8 m de profondeur 3 m d eau Localisation : Village d Antanambao commune rurale de Mananjary Lieux et place : Le village d Antanambao est situé au milieu de la cité carreaux IV - Nombre : Environ 520 personnes Déroulement des travaux : du 17/06/2006 au 02/10/2006 Approvisionnement du chantier en sable et mise à disposition de deux manœuvres Une buse a été légèrement décalée suite à la rencontre avec une coulée basaltique à 6mêtre de profondeur sur 1.20 mêtre d épaisseur. Le nombre élevé de bénéficiaires potentiels au regard de la capacité d u puit de ce type nécessitera un appui spécifique auprès du comité de gestion du puit afin de limiter l usage à 250 à 300 personnes maximum. Un aménagement d une utilisation tournante du puit sera étudié avec les Fokonolona. 6

7 Quartier d Ampasimandrorona Bas Puit N 2 : 6 m de profondeur 3 m d eau Localisation : Village d Ampasimandrorona est commune rurale de Mananjary Lieux et place : Le village d Ampasimandrorona est situé au bord de la rizière à un kilomètre à droite après le pont Fangato sur la route d Analanjavidy - Nombre : Environ 450 habitants Déroulement des travaux : du 05/06/2006 au 13/10/2006 Approvisionnement du chantier en sable et mise à disposition de deux manœuvres locaux pour aider les puisatiers - Vidange du puit après de fortes pluies et la présence de mauvaises odeurs. Après la pose de la dalle d étanchéité et du filtre à sable, l eau est redevenue claire et propre. Le nombre élevé de bénéficiaires potentiels au regard de la capacité d u puit de ce type nécessitera un appui spécifique auprès du comité de gestion du puit afin de limiter l usage à 250 à 300 personnes maximum. Un aménagement d une utilisation tournante du puit sera étudié avec les Fokonolona. 7

8 Quartier d Ampasimandrorona Haut Puit N 3 : 8 m de profondeur 3.2 m d eau Localisation : Village d Ampasimandrorona ouest commune rurale de Mananjary Lieux et place : Le village d Ampasimandrorona est situé au bord de la rizière à un kilomètre à gauche après le pont Fangato sur la route d Analanjavidy - Nombre : 450 Déroulement des travaux : du 15/07/2006 au 13/10/2006 Approvisionnement du chantier en sable et mise à disposition de deux manœuvres locaux pour aider les puisatiers - Suite à de fortes précipitations ayant causées des inondations dans la région, le puit en cours de chantier a du être vidangé et curé car des mauvaises odeurs remontaient à la surface. La dalle d étanchéité et le filtre a sable ont donc été changé. Le nombre élevé de bénéficiaires potentiels au regard de la capacité d u puit de ce type nécessitera un appui spécifique auprès du comité de gestion du puit afin de limiter l usage à 250 à 300 personnes maximum. Un aménagement d une utilisation tournante du puit sera étudié avec les Fokonolona. 8

9 1-2 Quartier de FANGATO Puit N 4 : 8 m de profondeur 3 m d eau Localisation : Village de Fangato commune rurale de Mananjary Lieux et place : Le puit est situé au milieu du village de Fangato - Nombre : Environ 410 habitants Déroulement des travaux : du 14/11/2006 au 15/01/2007 Approvisionnement du chantier en sable et mise à disposition de deux manœuvres locaux pour aider les puisatiers - L approvisionnement du chantier a été compliquée et retardée à cause des travaux sur le pont d Anjilazila. Il a donc été impossible d accéder sur site pendant près d un mois et demi. Le nombre élevé de bénéficiaires potentiels au regard de la capacité d u puit de ce type nécessitera un appui spécifique auprès du comité de gestion du puit afin de limiter l usage à 250 à 300 personnes maximum. Un aménagement d une utilisation tournante du puit sera étudié avec les Fokonolona. 9

10 1-3 Quartier d ANTSAPANIMAHAZO Puit N 5 : 6 m de profondeur 3.4 m d eau Localisation : Village d Antsapanimahazo commune rurale de Mananjary Lieux et place : Le puit est situé au milieu du village d Antsapanimahazo, au bord de la route nationale, 2 km avant le pont de Fangato. - Nombre : Environ 230 habitants Déroulement des travaux : du 10/12/2006 au 25/01/2007 Approvisionnement du chantier en sable et mise à disposition de deux manœuvres locaux pour aider les puisatiers - Les travaux de creusement sont compliqués par une terre très compacte (50 cm par jour) Le nombre élevé de bénéficiaires potentiels au regard de la capacité d u puit de ce type nécessitera un appui spécifique auprès du comité de gestion du puit afin de limiter l usage à 250 à 300 personnes maximum. Un aménagement d une utilisation tournante du puit sera étudié avec les Fokonolona. 10

11 1-4 Quartier d AMBODIAGAVO Puit N 6 : 6 m de profondeur 3 m d eau Localisation : Village d Ambodiagavo commune rurale de Mananjary Lieux et place : Le village d Ambodiagavo situé au bord du RN 03kilomètre avant le pont Fangato Description géographique : 03kilomètre avant le pont Fangato route vers la ville de Mananjary - Nombre : Environ 540 habitants Déroulement des travaux : du 16/01/2007au 15/02/2007 Approvisionnement du chantier en sable et mise à disposition de deux manœuvres locaux pour aider les puisatiers L aménagement de surface a du être refait en partie notamment le terrassement et l assainissement Le nombre élevé de bénéficiaires potentiels au regard de la capacité d u puit de ce type nécessitera un appui spécifique auprès du comité de gestion du puit afin de limiter l usage à 250 à 300 personnes maximum. Un aménagement d une utilisation tournante du puit sera étudié avec les Fokonolona. 11

AFRIQUE FINANCEMENT TOTAL : 19 188 311 NOMBRE D OPÉRATIONS : 190 POPULATION BÉNÉFICIAIRE : 31 770 000 MALI MAROC NIGER MAURITANIE SÉNÉGAL TCHAD GUINÉE

AFRIQUE FINANCEMENT TOTAL : 19 188 311 NOMBRE D OPÉRATIONS : 190 POPULATION BÉNÉFICIAIRE : 31 770 000 MALI MAROC NIGER MAURITANIE SÉNÉGAL TCHAD GUINÉE AFRIQUE FINANCEMENT TOTAL : 19 188 311 NOMBRE D OPÉRATIONS : 190 POPULATION BÉNÉFICIAIRE : 31 770 000 MALI MAROC MAURITANIE NIGER SÉNÉGAL TCHAD GUINÉE BURKINA FASO RWANDA TOGO BÉNIN CAMEROUN RÉPUBLIQUE

Plus en détail

Présentation succincte du projet

Présentation succincte du projet Présentation succincte du projet Titre du projet : Création d espaces de vie et d animation pour seniors Résumé du projet : Le projet de création d espaces de vie et d animation pour seniors contribue

Plus en détail

Termes de référence de l étude de faisabilité pour le projet d eau potable de Diawara

Termes de référence de l étude de faisabilité pour le projet d eau potable de Diawara 02mars 2009 PacepaS Gret/Semis Benoît Paldrup Termes de référence de l étude de faisabilité pour le projet d eau potable de Diawara Le présent document a pour objet de définir les modalités de réalisation

Plus en détail

Demande de soutien pour la construction d infrastructures scolaires EPP à Madagascar et l amélioration dans le domaine de l éducation des filles.

Demande de soutien pour la construction d infrastructures scolaires EPP à Madagascar et l amélioration dans le domaine de l éducation des filles. Demande de soutien pour la construction d infrastructures scolaires EPP à Madagascar et l amélioration dans le domaine de l éducation des filles. NOM DU PROJET. Actions Initiatives Madagascar Ensemble

Plus en détail

Projet «La lumière à Konna»

Projet «La lumière à Konna» Janvier 2011 Projet «La lumière à Konna» Contexte : Les pays en développement sont aujourd hui conscients du défi que leur impose la mise en place d une énergie propre et économe dans leur processus de

Plus en détail

Le promoteur de ce projet est l Association Service de Préparation à la Vie FELANA (SPV FELANA), qui est une association régie par la loi 60-133.

Le promoteur de ce projet est l Association Service de Préparation à la Vie FELANA (SPV FELANA), qui est une association régie par la loi 60-133. 1 1. TITRE : Projet environnemental axé sur la sensibilisation des gens en matière de protection, de reboisement 2. PROMOTEUR Le promoteur de ce projet est l Association Service de Préparation à la Vie

Plus en détail

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG RÉGION Alsace MUNICIPALITÉ Strasbourg TYPE D'ACTION ESPACE 16 STRASBOURG. Mise en place d'un espace temporaire d'insertion. NIVEAU DE LA BONNE PRATIQUE éprouvée

Plus en détail

Electrification de l Hôpital Sainte-Anne Mananjary Madagascar. «un hôpital pour les pauvres et non un pauvre hôpital»

Electrification de l Hôpital Sainte-Anne Mananjary Madagascar. «un hôpital pour les pauvres et non un pauvre hôpital» Electrification de l Hôpital Sainte-Anne Mananjary Madagascar «un hôpital pour les pauvres et non un pauvre hôpital» Le projet en bref La construction de l Hôpital Sainte Anne, à la demande de l évêché,

Plus en détail

Pacte d Istanbul pour l Eau

Pacte d Istanbul pour l Eau Pacte d Istanbul pour l Eau Des autorités locales et régionales Réunis à Istanbul en mars 2009, nous Maires et autorités locales et régionales des différentes parties du monde adhérons au présent PACTE

Plus en détail

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II 1. Les apports méthodologiques de la démarche des Fonds structurels pour la mise en œuvre des politiques

Plus en détail

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 l Europe se mobilise Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 L action de l Union européenne Une action commune... L Union européenne met en œuvre, depuis

Plus en détail

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Marc-André CHRYSOSTOME Généralités Présentation État des lieux Mission de SREP et Approche Expérience

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

Electriciens sans frontières Présentation et actions menées avec le Syndicat Mixte du Département de l Hérault (Hérault Energies).

Electriciens sans frontières Présentation et actions menées avec le Syndicat Mixte du Département de l Hérault (Hérault Energies). Électriciens sans frontières Languedoc Roussillon Electriciens sans frontières Présentation et actions menées avec le Syndicat Mixte du Département de l Hérault (Hérault Energies). Siège d Hérault Energies

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement

4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement 4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement La mise en place des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement dans les communes contribue à

Plus en détail

- La Maison de l Enfance - Projet de mise en œuvre d un orphelinat RAPPORT INTERMEDIARE

- La Maison de l Enfance - Projet de mise en œuvre d un orphelinat RAPPORT INTERMEDIARE - La Maison de l Enfance - Projet de mise en œuvre d un orphelinat RAPPORT INTERMEDIARE Rapport d avancée des travaux Juin 2011 infos@transmad.org En France Siège 4, rue du Pâtureau Le Boistuaud 44260

Plus en détail

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Dossier de presse Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Sommaire Communiqué de presse.1 Fiche 1 : Qu est ce qu un Schéma d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière. Guide à destination des acteurs de la construction

Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière. Guide à destination des acteurs de la construction Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière Guide à destination des acteurs de la construction Juin 2012 3 Introduction En 2011, ARCENE initiait une dynamique

Plus en détail

Solidarité internationale

Solidarité internationale Solidarité internationale La solidarité en Poitou-Charentes se décline aussi au niveau international, via des initiatives associatives et des partenariats de coopération décentralisée. Dans la région de

Plus en détail

De l Eau de Là CALA 2009. En partenariat avec la communauté Urbaine d Antalaha. Et en collaboration avec :

De l Eau de Là CALA 2009. En partenariat avec la communauté Urbaine d Antalaha. Et en collaboration avec : De l Eau de Là Madagascar 2009 Le Chantier Ecole d Ambodikakaze Projet présenté par CALA (Comité d'aide aux Lépreux d'antalaha) Côte de la vanille Madagascar janvier 2009 De l Eau de Là Chantier Ecole

Plus en détail

Le Syndicat National des Patinoires

Le Syndicat National des Patinoires Le Syndicat National des Patinoires Atelier : Installation frigorifique et Développement Gilles DELCROS Directeur Technique Sommaire de l atelier - Présentation générale et historique de la démarche HQE,

Plus en détail

Réalisation de l étude de sols de la ZAC Quartier Ouest

Réalisation de l étude de sols de la ZAC Quartier Ouest Marché public d études Réalisation de l étude de sols de la ZAC Quartier Ouest - Lot n 1 : Etude géotechniques - Lot n 2 : Etude de pollution des sols + option : Evaluation Quantitative des risques Sanitaires

Plus en détail

PROFIL DE POSTE INTITULE DE LA MISSION : COORDINATEUR(TRICE) SUD EST MADAGASCAR I. CONTEXTE CONTEXTE GENERAL :

PROFIL DE POSTE INTITULE DE LA MISSION : COORDINATEUR(TRICE) SUD EST MADAGASCAR I. CONTEXTE CONTEXTE GENERAL : PROFIL DE POSTE INTITULE DE LA MISSION : I. CONTEXTE CONTEXTE GENERAL : COORDINATEUR(TRICE) SUD EST MADAGASCAR Asmae est une ONG de solidarité internationale française spécialisée dans le développement

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable École de technologie supérieure Plan d action de développement durable 2009-2012 Enseignement et recherche Favoriser l intégration du concept de développement durable dans les activités d enseignement

Plus en détail

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE Date de dépôt du dossier : Cadres réservés au S.P.A.N.C. DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON

Plus en détail

STRATEGIE POUR LA MAINTENANCE DES POMPES MANUELLES EN SIERRA LEONE

STRATEGIE POUR LA MAINTENANCE DES POMPES MANUELLES EN SIERRA LEONE STRATEGIE POUR LA MAINTENANCE DES POMPES MANUELLES EN SIERRA LEONE L objectif de ce programme, mené dans le district de Bombali, en Sierra Leone, est d accompagner et de former les communautés villageoises

Plus en détail

ENVIRONNEMENT FAVORABLE

ENVIRONNEMENT FAVORABLE Feuille de route pour la mise à l échelle de la PCIMA au Tchad. Atelier pour la revue nationale de la PCIMA. Ndjamena, novembre 2015 ENVIRONNEMENT FAVORABLE LEADERSHIP INSTITUTIONNEL 1 r avec le processus

Plus en détail

ASSAINISSEMENT DU HAMEAU DE LA MARTELIERE COMMUNE DE SAINT-JULIEN-EN-VERCORS MARCHE DE MAITRISE D ŒUVRE - PROGRAMME DE L OPERATION AVRIL 2013

ASSAINISSEMENT DU HAMEAU DE LA MARTELIERE COMMUNE DE SAINT-JULIEN-EN-VERCORS MARCHE DE MAITRISE D ŒUVRE - PROGRAMME DE L OPERATION AVRIL 2013 DEPARTEMENT DE LA DRÔME DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT SERVICE GESTION DE L EAU Cellule d Assistance Technique ASSAINISSEMENT DU HAMEAU DE LA MARTELIERE COMMUNE DE SAINT-JULIEN-EN-VERCORS MARCHE DE MAITRISE

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL Un Peuple Un But Une Foi --------o-------- Région de Tambacounda ***** Département de Bakel ***** Commune de Kidira

RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL Un Peuple Un But Une Foi --------o-------- Région de Tambacounda ***** Département de Bakel ***** Commune de Kidira RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL Un Peuple Un But Une Foi --------o-------- Région de Tambacounda ***** Département de Bakel ***** Commune de Kidira PROJET D ASSAINISSEMENT DURABLE DE LA VILLE DE KIDIRA (ADK) En

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Constat :

PROJET ASSOCIATIF. Constat : PROJET ASSOCIATIF Suite aux différentes mutations intervenues courant 2009 et afin de préciser les missions que l association Géronthau souhaite mettre en œuvre sur le bassin gérontologique n 11, le Conseil

Plus en détail

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale APPUI A L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN «CORPORATE PLAN» ET D UNE STRATEGIE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS POUR L ECONOMIC DEVELOPMENT BOARD OF MADAGASCAR (EDBM) Termes de Référence pour une

Plus en détail

La réglementation de l'assainissement non collectif

La réglementation de l'assainissement non collectif La réglementation de l'assainissement non collectif Journée technique Rhin-Meuse 31 janvier 2013 Julien LABALETTE MEDDE DGALN DEB - PGREM DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité Intitulé de la

Plus en détail

Adresse : BP : 2377 Nouakchott, tel. 002226412973, mail : niangbra@yahoo.fr

Adresse : BP : 2377 Nouakchott, tel. 002226412973, mail : niangbra@yahoo.fr 1. Identité NOM : NIANG Prénom : Ibrahima Date et lieu de naissance : 31/12/1964 Nationalité : nne Etat civil : marie Adresse : BP : 2377 Nouakchott, tel. 002226412973, mail : niangbra@yahoo.fr 2. Formation

Plus en détail

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés Anaïs Cloux Chargée de mission Patrimoine et Développement

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : chargé de projets : études et travaux d équipement Classification de la fonction : Fonction de référence : 6 Classes : 6 à 7

Plus en détail

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme.

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme. La biodiversité dans les plans locaux d urbanisme et dans les schémas de cohérence territoriale La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité

Plus en détail

PROGRAMME DE MISE AUX NORMES DES INSTALLATIONS SEPTIQUES 2013 2014

PROGRAMME DE MISE AUX NORMES DES INSTALLATIONS SEPTIQUES 2013 2014 PROGRAMME DE MISE AUX NORMES DES INSTALLATIONS SEPTIQUES 2013 2014 Plan présentation Présentation publique le 25 juin 2013 du sommaire du rapport du groupe Hémisphère (été 2012) Critères de classification

Plus en détail

Eau, Energie et Environnement

Eau, Energie et Environnement 0 LE CONTEXTE Très peu de formations associent actuellement les problématiques de l eau et de l énergie. Il s agit pourtant de deux domaines se situant aux interfaces entre activités humaines et leurs

Plus en détail

Fiche de présentation succincte de l'association Al Majal

Fiche de présentation succincte de l'association Al Majal Fiche de présentation succincte de l'association Al Majal Informations générales : - Statut juridique : Association régionale de droit marocain, à but non lucratif. - Date de création : Juin 1998 (L' association

Plus en détail

Zinder. Dogondoutchi. Niamey. 300 km. Nigéria

Zinder. Dogondoutchi. Niamey. 300 km. Nigéria FRANCE NIGER ÉCHANGES ENTRE ORSAY & DOGONDOUTCHI-NIGER Dogondoutchi Développement Durable : 20 ans de coopération COMITE DOUTCHI-ORSAY DOGONDOUTCHI, «La haute colline» Agadès Commune urbaine de 60 000

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

LA LUMIERE A KONNA. Projet d électrification rurale au MALI

LA LUMIERE A KONNA. Projet d électrification rurale au MALI LA LUMIERE A KONNA Projet d électrification rurale au MALI Notre projet s inscrit dans le septième des 8 objectifs à atteindre avant 2015 de la «Déclaration du Millénaire» adoptée le 8 septembre 2000 par

Plus en détail

Étude sur l assainissement liquide en milieu rural au Maroc

Étude sur l assainissement liquide en milieu rural au Maroc Étude sur l assainissement liquide en milieu rural au Maroc Groupe de Travail 3 Rabat, 15 février 2013 Une étude financée par l Union Européenne Et réalisée par Euronet Consortium Situation de l étude

Plus en détail

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE PERFECTIONNEMENT DES PROCEDURES DE GESTION DES RH ET ELABORATION DES OUTILS NECESSAIRES RMCR MALI FEVRIER 2016 Avec

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

L EAU, L HYGIENE ET L ASSAINISSEMENT DANS LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA, ET

L EAU, L HYGIENE ET L ASSAINISSEMENT DANS LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA, ET AVIS D APPELS D OFFRES AUPRES DE CONSULTANT, GROUPE DE CONSULTANTS / CABINET D ETUDES POUR (i) LA REALISATION DE L ETUDE DE BASE (BASELINE SURVEY) SUR L ACCES A L EAU, L HYGIENE ET L ASSAINISSEMENT DANS

Plus en détail

BREF APERÇU DU PROJET

BREF APERÇU DU PROJET CARITAS TOGO - ANEHO Organisation de la Charité pour un Développement Intégral BREF APERÇU DU PROJET Titre du projet: Amélioration de l accès à l eau potable, à l assainissement de base et à la promotion

Plus en détail

LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU

LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE 1 Introduction L accès à l eau potable et à l assainissement adéquat

Plus en détail

POSITION DU CRID : L ACCÈS À L EAU POTABLE ET À L ASSAINISSEMENT. Sommaire. n LISTE DES ORGANISATIONS SIGNATAIRES... 2

POSITION DU CRID : L ACCÈS À L EAU POTABLE ET À L ASSAINISSEMENT. Sommaire. n LISTE DES ORGANISATIONS SIGNATAIRES... 2 POSITION DU CRID : L ACCÈS À L EAU POTABLE ET À L ASSAINISSEMENT Sommaire n LISTE DES ORGANISATIONS SIGNATAIRES....................... 2 n POURQUOI LE CRID PREND-IL POSITION SUR L ACCÈS À L EAU POTABLE

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre La Commune d Arrondissement de Yaoundé II, représentée son Maire en exercice, Monsieur Luc ASSAMBA, d une part, en vertu d une décision du Conseil Municipal de la Commune

Plus en détail

Journée mondiale de l eau

Journée mondiale de l eau Groupe des Eaux de Marseille Journée mondiale de l eau Un parcours atypique autour de l eau et l énergie 19 mars 2014 - Centre de production d eau potable de Sainte Marthe Une journée sous le signe de

Plus en détail

Intervention 6 ème forum mondial de l eau, Marseille 2012. Atelier «eau et diaspora» 13 mars 2012

Intervention 6 ème forum mondial de l eau, Marseille 2012. Atelier «eau et diaspora» 13 mars 2012 Intervention 6 ème forum mondial de l eau, Marseille 2012 Atelier «eau et diaspora» 13 mars 2012 1 Plan de la présentation I- Présentation succincte du GRDR II- Liens GRDR/diaspora III-Exemple de projets

Plus en détail

Banque Mondiale République de Djibouti

Banque Mondiale République de Djibouti Mission d assistance à la définition d un système de gestion des déchets pour le Quartier 7 de la ville de Djibouti. Compléments sur le projet pilote (Janvier 2011) Ernst & Young et Associés Sommaire 1

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE DESSALEMENT D EAU PAR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN TUNISIE.

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE DESSALEMENT D EAU PAR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN TUNISIE. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE CRDA DE KEBILI CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE DESSALEMENT D EAU PAR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN TUNISIE. LE PROJET DE DESSALEMENT DE L EAU PAR L ÉNERGIE

Plus en détail

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES Centre de Recherche-action pour l Environnement et le Développement Intégré CREDI PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES BP : 80450 Lomé TOGO Tél. /Fax (228) 22.25.37.60 Email : credi@laposte.tg Site web:

Plus en détail

Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Ce qu il faut retenir

Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Ce qu il faut retenir Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Ce qu il faut retenir Nous utilisons chaque jour de l eau pour la douche, la lessive, la vaisselle, les W.C. Rejetées ainsi au milieu naturel, ces

Plus en détail

"SOS ECOLE dans un village de lépreux à Madagascar"

SOS ECOLE dans un village de lépreux à Madagascar "SOS ECOLE dans un village de lépreux à Madagascar" porté par France -MADAGASCAR Session Automne 2015 INTRODUCTION Session Automne 2015 Titre du Micro Projet SOS ECOLE dans un village de lépreux à Madagascar

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

pour lutter et faire face au changement climatique

pour lutter et faire face au changement climatique rencontre du 16 décembre2015 Accès à l eau, accès à l électricité: des enjeux partagés pour lutter et faire face au changement climatique Accès à l eau, accès à l énergie, des enjeux partagés L eau, enjeu

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique

Profil professionnel. Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale

Plus en détail

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements dans les domaines de l assainissement, de l eau potable et des milieux aquatiques. Le développement durable est aujourd

Plus en détail

1 ére Observation de la santé des nantais. GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique

1 ére Observation de la santé des nantais. GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique 1 ére Observation de la santé des nantais GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique Déterminants de santé La santé des habitants n est pas l apanage des soignants elle est influencée

Plus en détail

Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur

Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur PRESENTATION DU SCENARIO D AMENAGEMENT RETENU pour le compte de la Ville de Namur INSTITUT DE CONSEIL ET D'ETUDES

Plus en détail

RÉVISION DE LA PORTÉE DU PROGRAMME D'APPUI AUX ACTIVITÉS DE

RÉVISION DE LA PORTÉE DU PROGRAMME D'APPUI AUX ACTIVITÉS DE Distribution: Restreinte EB 200/79/R.21 2 juillet 200 Original: Anglais Point 12 b) ii) de l ordre du jour Français FIDA Conseil d administration soixantedixneuvième session Rome, 11 septembre 200 RÉPUBLIQUE

Plus en détail

INTRODUCTION. Arrêté no. 24 1/20

INTRODUCTION. Arrêté no. 24 1/20 INTRODUCTION Le plan d aménagement municipal se veut l'outil de travail de premier ordre qui permettra au village de Maisonnette de mieux planifier la façon dont va s'orienter le développement au cours

Plus en détail

Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS

Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS I/Présentation: La coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

Visite de chantier du Vélodrome

Visite de chantier du Vélodrome Dossier de presse Mardi 9 septembre 2014 Visite de chantier du Vélodrome CONTACT LIMOGES METROPOLE Hélène VALLEIX - Service presse 64 avenue Georges Dumas - CS 10 001 87031 Limoges Cedex 1 Tél. 05 55 45

Plus en détail

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

Tarification de l eau pour les systèmes à gestion communautaire intégrés dans un service public communal

Tarification de l eau pour les systèmes à gestion communautaire intégrés dans un service public communal Tarification de l eau pour les systèmes à gestion communautaire intégrés dans un service public communal Appui aux Communes Rurales pour l amélioration durable de l accès à l eau potable, l hygiène et

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé :

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé : Forum N 2 Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Présidence et animation : Véronique FAYET, membre du bureau de l UNCCAS Intervenants : Serge FRAYSSE, directeur

Plus en détail

dossier de presse ******************************************************************************+ ( #

dossier de presse ******************************************************************************+ ( # v e n d r e d i 1 9 j a n v i e r 2 0 0 7 dossier de presse en présence de!"#$%&, vice-président du conseil général '( ) ******************************************************************************+

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre

Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre Présidence : J.-P. Elong M'Bassi (PDM) Intervenants: A. Mathys (Ondeo) /E. Tanawa (ENSP Yaoundé) /

Plus en détail

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD Le Programmes des Nations Unies pour le développement (PNUD) est le réseau mondial de développement dont dispose le système des Nations Unies. Il prône le changement, et relie les pays aux connaissances,

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales 1 COMMUNE D UCEL PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT : CANTON : COMMUNE : Ardèche Vals les Bains Ucel P.A.D.D ( Projet d A ménagement et de Développement D urable) Les orientations

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. 1. Introduction Contexte général

TERMES DE REFERENCE. 1. Introduction Contexte général REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, URBANISME, HABITAT, INFRASTRUCTURES, TRAVAUX PUBLICS ET RECONSTRUCTION CELLULE INFRASTRUCTURES Projet d Appui à la Réouverture

Plus en détail

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public Dossier de Presse Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public HCCI 20 Fevrier 2007 1. Une approche : valoriser les ressources humaines locales 2. Une conviction : l accès à des soins

Plus en détail

Lido Petit et Grand Travers Lancement des travaux : lundi 17 février 2014

Lido Petit et Grand Travers Lancement des travaux : lundi 17 février 2014 Annexes Lido Petit et Grand Travers Lancement des travaux : lundi 17 février 2014 Mauguio Carnon Sommaire Le lido: un joyau environnemental menacé.. p 3 Le programme d aménagement : un projet partenarial.

Plus en détail

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience 0 LE DEVELOPPEMENT DURABLE, LEVIER D INNOVATION POUR L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES? Fidèle à ses engagements et

Plus en détail

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 ENDA ECOPOP Complexe Sicap POINT E - Immeuble B, 2ème Etage Avenue Cheikh Anta DIOP Téléphone : +221 33 859 64 11 - Fax : +221 33 860 51 33 Email : ecopop@endatiersmonde.org

Plus en détail

MAINTENANCE ET ENTRETIEN DES RÉSEAUX D EAU POTABLE ET EAUX USÉES

MAINTENANCE ET ENTRETIEN DES RÉSEAUX D EAU POTABLE ET EAUX USÉES MAINTENANCE ET ENTRETIEN DES RÉSEAUX D EAU POTABLE ET EAUX USÉES Grup Heracles MAINTENANCE ET ENTRETIEN DES RÉSEAUX D EAU POTABLE ET EAUX USÉES INDEX 1.- PRÉSENTATION... 7 1.1 _ Histoire... 8 1.2 _ Mission,

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

PROJET MASEN. Rédaction des termes de référence de l étude d impact socio-économique. Termes de référence

PROJET MASEN. Rédaction des termes de référence de l étude d impact socio-économique. Termes de référence PROJET MASEN Rédaction des termes de référence de l étude d impact socio-économique Mission du 07 juin au 11 juin 2010 1. Présentation du projet Afin de s affranchir de la dépendance aux énergies fossiles,

Plus en détail

La DDTM 59 au service des territoires

La DDTM 59 au service des territoires La au service des territoires Créée en janvier 2010, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, direction interministérielle, est chargée du portage de l ensemble des politiques publiques

Plus en détail

PROCESSUS D ACCOMPAGNEMENT DES COMMUNAUTES DANS LA CREATION ET LA GESTION DES ECOLES COMMUNAUTAIRES

PROCESSUS D ACCOMPAGNEMENT DES COMMUNAUTES DANS LA CREATION ET LA GESTION DES ECOLES COMMUNAUTAIRES PROCESSUS D ACCOMPAGNEMENT DES COMMUNAUTES DANS LA CREATION ET LA GESTION DES ECOLES COMMUNAUTAIRES Abdramane Togo Nov.2000 ong à but non lucratif- BP: E2226-Tél/fax : 229-24-22-Lafiabougou-Rue 426-Porte

Plus en détail

LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES

LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES Philippe Veillette, ing. Anne Baril, ing. Ministère des Transports

Plus en détail

L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Qu'est-ce que l'assainissement Non Collectif? Chaque jour, vous utilisez de l eau pour la douche, la vaisselle, les WC, la lessive Après usage, ces eaux sont polluées et

Plus en détail

AGRICULTURE GUINéE. Une personne sur six dans le monde souffre de la faim. 75 % des personnes qui ont faim

AGRICULTURE GUINéE. Une personne sur six dans le monde souffre de la faim. 75 % des personnes qui ont faim AGRICULTURE GUINéE La Guinée est l un des plus importants consommateurs de riz d Afrique de l Ouest avec une moyenne de 100 kg par personne et par an. Le pays est obligé d importer chaque année 300 000

Plus en détail

PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP)

PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP) PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP) Le projet d Intervention Panafricaine dans le domaine Coopératif (INPACOOP) est un projet qui émanait de la volonté du gouvernement du Canada

Plus en détail

Construction d un centre d accueil communautaire et de formation professionnelle pour les jeunes en situation d exclusion sociale de Ribeirào Preto

Construction d un centre d accueil communautaire et de formation professionnelle pour les jeunes en situation d exclusion sociale de Ribeirào Preto Construction d un centre d accueil communautaire et de formation professionnelle pour les jeunes en situation d exclusion sociale de Ribeirào Preto Un partenariat entre le CIAF et le Groupe Développement

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail