# 37 - AVRIL TOUT SAVOIR MIEUX COMPRENDRE TOUT REVOIR LE POINT D ACCÈS AU DROIT ET À LA MÉDIATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "# 37 - AVRIL - 2015 TOUT SAVOIR MIEUX COMPRENDRE TOUT REVOIR LE POINT D ACCÈS AU DROIT ET À LA MÉDIATION"

Transcription

1 # 37 - AVRIL TOUT SAVOIR LE POINT D ACCÈS AU DROIT ET À LA MÉDIATION P. 9 MIEUX COMPRENDRE LES CENTRES DE LOISIRS : LIEUX D ÉPANOUISSEMENT POUR NOS ENFANTS P. 12 TOUT REVOIR LA JOURNÉE DU HANDICAP P. 25

2 SOMMAIRE P. 2 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL ÉDITO LE COMPTOIR DES BRÈVES TOUT SAVOIR P. 6 - Un chauffage écologique et peu cher Espaces verts : innovation et développement durable P. 7 - S approprier la charte de la laïcité P. 8 - Le Street Art arrive à Ris-Orangis P. 9 - Le nouveau Point d accès au droit et à la médiation P La vidéo-protection : un réseau adapté et efficace P Danièle Leleu : bénévole engagée MIEUX COMPRENDRE P Les centres de loirs, lieux d épanouissement et d apprentissage pour nos enfants P Des partenaires culturels et sportifs indispensables P Les structures d accueil avant et après l école P Contrat de Ville : mode d emploi P Les tribunes TOUT REVOIR P. 20 > 25 - Plus de 20 événements passés en images P Les glacières de Ris-Orangis P Histoire d un retraité passionné de bricolage : Jean Michet LE GUIDE P L USRO sur tous les fronts P. 27 à 33 - L agenda P Numéros utiles et État Civil P Rencontrez vos élus

3 ÉDITO P. 3 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES L ATTACHEMENT AU VIVRE ENSEMBLE Madame, Monsieur, À l occasion des élections départementales, vous avez marqué votre profond attachement au vivre ensemble, aux solidarités et aux valeurs démocratiques et républicaines. Les 23 et 29 mars derniers, ont eu lieu les élections départementales. Je tiens à vous adresser mes sincères remerciements pour votre confiance renouvelée. Je salue l engagement de tous les candidats qui a permis de faire vivre cet instant de respiration démocratique et tiens à féliciter notre administration municipale pour la bonne organisation du scrutin. À cette occasion, vous avez refusé avec clarté, le repli sur soi, le rejet de l autre et les divisions. Vous avez réaffirmé votre profond attachement au vivre ensemble, aux solidarités et aux valeurs démocratiques et républicaines. Dans un contexte de défiance à l égard de l action publique, cette élection témoigne aussi d un nécessaire besoin de moralité et d éthique en politique. Les élus qui vous représentent doivent exercer leur mandat avec une haute dignité et ainsi rétablir la noblesse d une telle charge. Enfin, ce scrutin souligne qu il est encore difficile pour beaucoup d entre nous de trouver un emploi, de se loger, de se déplacer, d éduquer ses enfants ou tout simplement d être bien dans sa vie. Vous attendez de nous l expression d un espoir lucide, mais surtout une ambition concrète et réaliste. Les Rissoises et des Rissois, comme beaucoup de Français, veulent le renforcement des services publics, l amélioration de leur cadre de vie et de leur sécurité, une vie quotidienne facilitée, les meilleures conditions pour la réussite scolaire et l éducation de leurs enfants et la protection de leurs aînés. Vous avez décidé qu avec Hélène Dian-Leloup, je serai votre représentant au sein du Conseil départemental de l Essonne pendant six ans. Notre action sera toujours guidée par les enseignements du scrutin qui s achève. Nous porterons avec conviction, et malgré le changement de présidence, le projet que nous avons proposé et que vous avez légitimé. Nous réaliserons notamment : le Grand stade de la Fédération française de rugby, la modernisation de nos RER D et C, la restructuration complète du centre commercial du Moulin à Vent, l amélioration des conditions d étude des élèves des collèges Albert-Camus et Jean-Lurçat, l implantation de l agriculture de proximité et du maraîchage sur le pré aux vaches et la ferme Lot (15 hectares), l ouverture de la maison du bel-âge sur le Plateau, la rénovation de la rue Edmond-Bonté et de la rue de Fromont, la réalisation d une résidence entièrement en structure bois face à la forêt de Sénart et à la Seine, la reconstruction du conservatoire Olivier-Messiaen et des médiathèques Elsa-Triolet et Raymond-Queneau, la rénovation complète du complexe sportif Émile-Gagneux. Vous savez pouvoir compter sur ma détermination. Fidèlement, Stéphane Raffalli, Maire de Ris-Orangis Conseiller départemental de l Essonne La Gazette de Ris-Orangis Magazine municipal d information Dépôt légal en cours Place du Général-de-Gaulle Ris-Orangis Tél. : Site : Directeur de la publication : Stéphane Raffalli Directeur de la rédaction : Grégory Gobron Rédacteur en chef : Grégory Gobron Rédaction : Valia Blum Photographe : Lionel Antoni, Fotolia Conception graphique, maquette : agence NDBD PAO et secrétariat de rédaction : agence NDBD Imprimé par Grenier

4 LE COMPTOIR DES BRÈVES P. 4 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL ENVIRONNEMENT ÉDUCATION Gérer vos déchets verts N hésitez pas à demander gratuitement un bac pour vos résidus végétaux : plus pratique et plus durable. Contactez, gratuitement depuis un poste fixe, les services urbains de la Communauté d agglomération par téléphone au Inscriptions de rentrée scolaire Il est encore temps d inscrire vos enfants en petite section de maternelle et au CP. Vous avez jusqu au 25 avril inclus pour remplir votre dossier et le déposer en Mairie ou Mairie annexe, muni de votre livret de famille, du carnet de santé de l enfant et de votre justificatif de domicile de moins de trois mois. Service Scolaire Tél. : ÉDUCATION Violences faites aux femmes En France, quatre femmes handicapées sur cinq seraient victimes de violence. Plus seules et démunies que les femmes valides, elles ont besoin d un accompagnement spécifique. C est pour cela que l association Femmes pour le dire, Femmes pour agir (FDFA) a lancé une nouvelle plate-forme d écoute destinée aux femmes handicapées. Informations : Tél. : ENVIRONNEMENT TRANSPORT Trier c est facile! Quelques règles à respecter pour un tri réussi : tous les emballages en papier, carton, acier, aluminium, briques alimentaires vont dans le bac de tri, tout comme les bouteilles et flacons en plastique. Les bouteilles, pots et bocaux en verre sont à jeter dans le conteneur à verre. Le transilien en chiffres Grâce à l augmentation de trains au nord de la ligne D, 25 % en moins de voyageurs en retard, 76 rames équipées de la vidéo protection, 100 millions d euros investis ; la SNCF démontre qu elle donne la priorité à la modernisation du réseau et améliore la mobilité des Rissois-es. Restons mobilisés! VILLE NUMÉRIQUE La page Facebook de la Ville de Ris-Orangis Pour plus d informations au quotidien, n hésitez pas à consulter la page Facebook de la ville! Vous y retrouverez tous les renseignements et les événements organisés par les services municipaux, dans votre commune, que vous pourrez commenter, liker et partager. Des informations sur les projets, les travaux, les investissements. Bref, toute l actualité de votre ville en images et en un clic! Ville-de-Ris-Orangis

5 P. 5 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL MANIFESTATION SENIORS Accueil des nouveaux retraités Stéphane Raffalli, Maire, Claudine Cordes, Maire-adjointe chargée des Retraités et des Personnes âgées, le Conseil municipal et Thierry Mandon, Secrétaire d État chargé de la Réforme de l État et de la Simplification, accueilleront nos nouveaux retraités Rissois, en salle des mariages le jeudi 16 avril à 9h30. Nous vous invitons à contacter le service Retraités et Temps Libre pour vous inscrire. Informations : Tous ensemble! C est le thème du traditionnel carnaval de Ris-Orangis qui aura lieu le dimanche 3 mai. Les navettes gratuites vous mèneront sur les différents lieux afin de profiter des animations qui se dérouleront le matin dans le bas de la ville et l après-midi sur le plateau. SOLIDARITÉ COMMERCE SÉCURITÉ Pour votre sécurité Que vous soyez dans la rue ou à votre domicile, voici quelques conseils pour vous aider à être plus vigilants. Au distributeur de billets, ne vous laissez pas distraire par un inconnu. Dans la rue et les transports, portez un sac fermé et privilégiez la carte bleue aux espèces. Chez vous, contre les cambriolages, équipez-vous d une porte avec un viseur optique et un entrebâilleur, et enfin si une personne se présente en tant que professionnel à votre porte, exigez une carte professionnelle et vérifiez sa venue auprès du syndic ou des voisins. En cas de doute, n hésitez pas à appeler le 17. L association Renaissance et Culture Faites comme les 51 apprenants de l an dernier et franchissez les portes de l église du Sacré-Cœur pour apprendre le français! Les mardis, jeudis et vendredis, 18 bénévoles vous accueillent de 9h30 à 11h. Informations : Un nouveau plombier-chauffagiste sur la Ville Rissois depuis toujours, Monsieur Raye ouvre un nouveau commerce sur Ris-Orangis en tant que plombier chauffagiste. Cet artisan intervient sur différents types de travaux : contrat d entretien annuel, installation, dépannage, détartrage des sanitaires, des canalisations et des chaudières. Il effectue également le dégorgement des canalisations et le ramonage des conduits des chaudières. Tél. : ou

6 TOUT SAVOIR / ACTUALITÉS P. 6 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL ENVIRONNEMENT UN CHAUFFAGE ÉCOLOGIQUE ET PEU CHER Idéalement située au-dessus de l aquifère du Dogger, Ris-Orangis profite de cette énergie propre et renouvelable pour alimenter son réseau de chaleur. Cette année, des travaux d extension de la centrale géothermique sont réalisés. Explications. ENVIRONNEMENT INNOVATION ET DÉVELOP- PEMENT DURABLE Soucieuse de préserver la qualité environnementale de la commune, la Municipalité met en œuvre une gestion écologiquement responsable de ses espaces verts. La centrale géothermique utilise une énergie propre et renouvelable. Afin de majorer et de sécuriser le débit géothermal actuellement exploité à Ris- Orangis, Essonne Habitat, principal bailleur social de la ville, envisage la réalisation d un triplet géothermique. Il sera constitué d un nouveau puits de production et des anciens puits du doublet actuel transformés en deux puits injecteurs. Les travaux devraient durer neuf mois pour une mise en service en fin d année lorsque débute la saison de chauffe. «Ce projet d envergure permet d utiliser une énergie locale, qui n émet pas de gaz à effet de serre. Ce puits, le plus vertueux de France, renforce l engagement de notre ville en faveur de l écologie et du développement durable», confie Gil Melin, Maire-adjoint, chargé de l Environnement, du Développement durable et de l Énergie. MINIMISER LES NUISANCES Le site d implantation de ce forage profond de grande ampleur est situé entre la zone d activités de l Orme Pomponne, ses terres agricoles et ses jardins familiaux, et l ensemble résidentiel du Moulin à Vent et du Plateau. La Municipalité s est rapprochée de l entreprise qui effectuera les travaux pour s assurer que les nuisances sonores pour les riverains seront minimes. «Les abords du chantier et de son environnement ne seront pas plus bruyants qu une salle de classe.», explique Gil Melin. ATOUT ÉCOLOGIQUE ET ÉCONOMIQUE Troisième source d énergie renouvelable en France, la géothermie présente d importants atouts de développement économique (création d emplois ) qui viennent renforcer les avantages environnementaux (réduction des émissions de CO2) et financiers (stabilité des prix) des réseaux de chaleur. Une démarche déjà ancienne à Ris-Orangis que la Municipalité n a de cesse de développer pour améliorer le cadre de vie. En quelques années, la ville de Ris-Orangis est devenue la Ville de l innovation environnementale en termes de ramassage et de recyclage des déchets, de consommation d énergie et de traitement des espaces verts. Entretenir, préserver et embellir la commune dans le respect de l environnement, constituent une des priorités de la Municipalité et des agents municipaux. En effet, le service des Espaces Verts, composé de dix-sept agents, gère 40 hectares d espaces verts, m 2 d espaces fleuris et arbres d alignements classés sur la commune. Pour se faire, la ville de Ris-Orangis met en place des actions écologiques afin d améliorer le cadre de vie urbain : réduction progressive de l application des produits phytosanitaires sur la voirie, suppression des produits anti-germinatifs dans les massifs d arbustes et plantes annuelles, remplacés par un désherbage manuel plus régulier. Les agents des espaces verts récupèrent également le bois d élagage des arbres pour le paillage des rosiers de la ville, de certains massifs d arbustes, de vivaces et des pieds d arbres. De plus, la ville a choisi de planter des végétaux moins gourmands en eau, tels que les plantes vivaces, graminées et arbustes. Enfin, elle traite biologiquement ses arbres, ce qui permet de renforcer leur immunité et leurs défenses. Ris-Orangis a conservé cette année encore sa troisième fleur et a reçu le prix de la ville fleurie le 18 mars dernier.

7 P. 7 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL ÉDUCATION S APPROPRIER LA CHARTE DE LA LAÏCITÉ Les événements que nous avons connus en ce début d année ont ranimé le débat autour de la liberté d expression et de la laïcité. Comment enseignants et parents d élèves élus Rissois ont-ils parlé de la laïcité aux élèves? CITATION Un quiz réalisé par les délégués de parents d élèves pour sensibiliser à la laïcité. En 2013, Vincent Peillon, alors Ministre de l Éducation nationale, met en place la charte de la laïcité pour les écoles. Il est apparu, lors des événements tragiques de janvier, que la notion de la laïcité n était pourtant pas suffisamment comprise par les enfants et leurs parents. Najat Vallaud Belkacem, l actuelle Ministre, a donc proposé que la lecture et la signature par les parents de la charte de la laïcité soient rendues obligatoires à la rentrée prochaine. LE QUIZ DE LA LAÏCITÉ «Ayant suivi les mesures annoncées par la Ministre de l Éducation nationale, nous souhaitions, en tant que parents d élèves élus, apporter notre contribution et surtout agir rapidement. Pour aller plus loin que ce nécessaire temps de lecture, nous avons imaginé un quiz sur la charte de la laïcité qui demande une attention et une compréhension approfondie du texte lu», explique Guénaelle Lacroix, représentante des parents d élèves de l école élémentaire Ordener. Pour rendre l initiative encore plus incitative, les délégués des parents d élèves y ont ajouté un challenge : la classe ayant rempli et retourné le plus de questionnaire gagnera un abonnement à un magazine. Et pour faire participer les parents, un tirage au sort, parmi tous les quiz 100 % corrects, permettra au gagnant de remporter un repas pour deux au restaurant Le bon Plan, qui s est associé à cet événement de la vie locale. LES ÉLÈVES RISSOIS ACCOMPAGNÉS PAR LES ENSEIGNANTS Cette initiative est encouragée et soutenue par la Municipalité. Pour Virginie Laborderie, Maire-adjointe chargée de la Petite enfance, de l Enfance et de l Éducation, l initiative de ces parents d élèves montre une fois de plus l investissement des bénévoles rissois notamment en matière d éducation. «Les parents d élèves élus La laïcité, c est le vivre ensemble dans le respect de l autre, de sa culture, de sa religion et de sa différence!» Virginie Laborderie, Maire adjoint, chargée de la Petite enfance, de l Enfance et de l Éducation. ont un rôle de représentation dans les différentes instances de la collectivité, mais ils agissent également au cœur de l école en prenant part aux projets de l équipe enseignante.» Elle précise que d autres écoles comme Picasso, Boulesteix ou encore Guerton ont évoqué cette charte dès les premiers conseils d école d octobre. Les enseignants de ces établissements ont d ailleurs effectué la lecture de la charte et un travail d explication a été mené en direction des enfants. «C est l anticipation de ce qui sera obligatoire à la rentrée scolaire prochaine», conclue Virginie Laborderie, satisfaite de toutes ces initiatives.

8 TOUT SAVOIR / ACTUALITÉS P. 8 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL EN BREF CONDUITE À TENIR SI VOUS ÊTES VICTIME D UN VOL À LA ROULOTTE NE PAS TOUCHER À LA PORTIÈRE ET NE PAS ENTRER DANS LA VOITURE AFIN DE PRÉSERVER DES TRACES PAPILLAIRES ET BIOLOGIQUES COMPOSER LE 17 POLICE SECOURS, POUR SIGNALER LE PRÉJUDICE UNE PATROUILLE INTERVIENDRA POUR RÉALISER LES CONSTATATIONS ET EFFECTUER LES PRÉLÈVEMENTS NÉCESSAIRES. L OBJECTIF EST DE RETROUVER LES AUTEURS AFIN QU ILS SOIENT POURSUIVIS ET SANCTIONNÉS. L UNION NATIONALE DES COMBATTANTS CHANGE DE PRÉSIDENT MONSIEUR JEAN BONVALLET A ÉTÉ ÉLU À L UNANIMITÉ PRÉSIDENT DE L UNC, LORS DE LA DERNIÈRE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. MONSIEUR GUY DURAND DEVIENT PRÉSIDENT D HONNEUR DE L ASSOCIATION. DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE OPTIQUE ET DE L INTERNET HAUT DÉBIT LA PHASE 1 DE POSE DE LA FIBRE OPTIQUE EST ACHEVÉE. SA MISE EN SERVICE SERA POSSIBLE DANS LES SECTEURS DES HAMEAUX DE LA ROCHE, DE LA MAIRIE, DES DOCKS ET DE L AUNETTE, DÈS LE MOIS DE SEPTEMBRE. CULTURE LE STREET ART ARRIVE À RIS-ORANGIS Considéré comme l un des plus grands courants artistiques du XXI e siècle, le street art investit le plus grand musée du monde : la rue et plus précisément les rues des villes de notre Communauté d agglomération dans le cadre du projet sur deux années. L œuvre de Shaka, visible dans le hall du Plan, qui a lancé ce projet Street Art de notre Communauté d Agglomération. Le street art est un courant artistique aux techniques et messages multiples : il peut être humoristique, poétique, interpellant, engagé, et parfois tout cela à la fois! Souvent éphémère, il se décline sur les supports urbains (friches, murs, panneaux de circulation ) et s offre ainsi aux regards des passants. LA RUE COMME TOILE D ARTISTE Sous la direction artistique de Nicolas Laugero-Lasserre, passionné et spécialiste mondialement reconnu de l art urbain, le projet se décline en deux phases en 2015 et Une opération phare sera menée par le biais d une exposition éphémère aux Arènes de l Agora par un street artiste. Des interventions continues sur les murs tolérés, le mobilier urbain ou dans les espaces municipaux seront déclinées sur toutes les villes de notre Communauté d agglomération. Plusieurs dizaines d artistes de renommée internationale, sont associées au projet. Cela va créer une synergie entre tous les acteurs : les six villes, les artistes, les associations, les équipements culturels et bien sûr les habitants. Cela embellira nos espaces publics et fera de Ris-Orangis et de notre agglomération une référence nationale!, explique Catherine Boyer Vice présidente chargée de la Culture pour notre Communauté d agglomération. À RIS-ORANGIS, C EST VOUS QUI DÉCIDEZ La Municipalité a souhaité vous associer à ce projet, créateur d une identité culturelle populaire et fédératrice sur l ensemble des villes du territoire. En effet, nous vous proposons de voter pour choisir les sites qui seront retenus et qui deviendront donc les supports des futures œuvres de Street Art de Ris-Orangis. Rendez-vous sur notre page Facebook : Ville de Ris-Orangis, à vos votes, likes et partages.

9 P. 9 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL SOLIDARITÉ LE PADM : POINT D ACCÈS AU DROIT ET À LA MÉDIATION La ville de Ris-Orangis crée un Point d accès au droit et à la médiation (PADM) visant à mettre à la disposition des Rissoises un lieu où trouver une information générale sur leurs droits, une assistance et un accompagnement personnalisé. Grâce aux permanences confidentielles et gratuites, les Rissois-es peuvent rencontrer de nombreux professionnels spécialisés. Les médiateurs, à la sortie du collège Albert-Camus. La sécurité, la tranquillité publique et l aide aux victimes constituent une des préoccupations majeures de la Municipalité. En effet, un effort budgétaire sur la prévention et l accompagnement des victimes a été voté par le Conseil municipal dans le cadre du Pacte sécurité. PRÉSERVER LE LIEN SOCIAL ET PRÉVENTION DES LITIGES Le Point d accès au droit et à la médiation (PADM) contribue à renforcer le lien social et à faciliter une meilleure prise en charge des conflits de la vie quotidienne. L aide à l accès au droit permet de réduire les tensions sociales, les risques d exclusion et prévenir les litiges. Dans cet esprit, et dans le cadre du projet de rénovation du Bas de la ville, l ouverture du Point d accès au droit et à la médiation (PADM) est prévue en avril 2015 dans les locaux récemment acquis par la Ville, au 24, rue Edmond-Bonté. UNE ÉQUIPE PLURI-DISCIPLINAIRE À VOTRE ÉCOUTE Le projet associera l équipe de médiation existante, une partie des associations intervenant au sein de Ris- Entraide, les différents travailleurs sociaux du territoire et de nouveaux professionnels. «Nous renforçons ainsi nos services de proximité pour les Rissoises et les Rissois. Les médiateurs sociaux recevront à raison de deux demi-journées hebdomadaires. Ils assureront une écoute pour les problèmes de voisinage, une intermédiation destinée à les régler, une orientation vers les structures adaptées, et un accompagnement en cas de besoin», explique Sté- L INFO EN + phane Raffalli, Maire de Ris-Orangis. Vous retrouverez également des correspondants de nuit qui assureront la continuité de la présence sociale de proximité de jour et contribueront à la qualité de vie résidentielle nocturne. Ainsi, la transmission des informations sur les interventions entre les médiateurs sociaux et les acteurs locaux du jour constitue un point clé d efficacité pour la sécurité des Rissois-es. RETROUVEZ VOS ASSOCIATIONS Les associations qui recevaient les Rissois dans les locaux de Ris Entraide seront réaffectées dans d autres lieux, soit au Point d Accès au Droit et à la Médiation soit au CCAS.

10 TOUT SAVOIR / ACTUALITÉS P. 10 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL EN BREF LES ARÈNES DE L AGORA S EXPOSENT L EXPOSITION ITINÉRANTE LES ARÈNES DE L AGORA S EST POSÉE AU CENTRE CULTUREL ROBERT- DESNOS. ELLE VOUS INVITE À DÉCOUVRIR SON PASSÉ LÉGENDAIRE ET SA FUTURE RÉNOVATION. C EST EN CE MOMENT, ET JUSQU AU 3 MAI SÉCURITÉ LA VIDÉO-PROTECTION, UN RÉSEAU ADAPTÉ ET EFFICACE Lors du vote du budget, la Municipalité a souhaité étendre son dispositif de vidéo-protection afin de mieux faire face aux actes de malveillance, de dégradation, de cambriolage et de criminalité. Explication des mesures engagées. PRENEZ GARDE AUX ARNAQUES VOUS AVEZ SANS DOUTE DÉJÀ REÇU DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES, UN CARTON URGENCES ESSONNE SUR LEQUEL FIGURENT DES NUMÉROS DE TÉLÉPHONE À APPELER EN CAS D URGENCE (PLOMBIER, SERRURIER ET DÉPANNAGE EN TOUS GENRES) ET PORTANT UN LOGO QUI RESSEMBLE À CELUI DU DÉPARTEMENT DE L ESSONNE. CE DOCUMENT N A AUCUN LIEN AVEC DES SERVICES ADMINISTRATIFS OFFICIELS ET CACHE SOUVENT DES ARNAQUES, SOYEZ VIGILANTS! VOIE DÉDIÉE A6A UNE VOIE SERA RÉSERVÉE AUX BUS ET AUX TAXIS SUR L AUTOROUTE A6A À PARTIR DU PRINTEMPS 2015, DANS LE SENS PROVINCE PARIS. ELLE FONCTIONNERA LES JOURS OUVRÉS ENTRE 7H ET 10H, SUR 3 KM EN AMONT DE LA PORTE D ORLÉANS. RESTEZ CONNECTÉS À VOTRE VILLE VIA FACEBOOK, ET TRÈS PROCHAINEMENT SUR TWITTER! Le mur d images du centre de supervision urbain. Pour lutter activement contre les cambriolages, assurer la sécurité des Rissois-es et aider les agents des Polices nationale et municipale dans leur travail, notre réseau de vidéo-protection a été étendu aux zones pavillonnaires. En effet, le Centre de supervision urbain (CSU) de la ville de Ris-Orangis dispose désormais de 29 caméras sur la voie publique dont sept qui sont prises en charge par Essonne-Habitat, bailleur social. Sur ces 29 caméras, 14 ont été remplacées par des caméras haute définition par la commune qui a également mis en place un réseau radio partagé avec la Police nationale. Le Pacte sécurité adopté par le Conseil municipal le 5 février dernier étend ce réseau aux zones pavillonnaires : des Hameaux de la roche, du quartier Mairie, du secteur Branly, de la Gare et de Grand bourg. «La sécurité des Rissois-es est au cœur de nos préoccupations depuis de nombreuses années. Le renouvellement des caméras les plus vieillissantes et l ajout de nouvelles permettent de renforcer cette sécurité par un effet dissuasif naturel. Comme cela a pu se vérifier ces derniers mois, c est aussi un moyen qui permet de résoudre des enquêtes.», explique Stéphane Raffalli, Maire de Ris-Orangis. UN PARTENARIAT RENFORCÉ Toutes ces dispositions permettent aussi de renforcer le partenariat par convention existant entre la Ville et Essonne-Habitat, ce dont se félicite Monsieur le Maire. D autre part, une réflexion globale sur l évolution des technologies dans les systèmes de vidéo protection de la ville est menée. Des solutions techniques performantes et pérennes sont cherchées pour éviter de tomber dans l obsolescence.

11 / L INVITÉE DU MOIS P. 11 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL SÉCURITÉ DANIÈLE LELEU, BÉNÉVOLE ENGAGÉE! Rissoise depuis 1968, Danièle Leleu est une de nos retraités très active. Elle s occupe de l atelier peinture de l AGCRPA, l Association pour la Gestion et la Coordination des Clubs Rissois de Retraités et Personnes Âgées. Retour sur son parcours et son investissement. BIO INFORMATIONS 1968 : Année de son installation à Ris-Orangis 1998 : Elle prend sa retraite et pour rester active devient membre de l AGCRPA 2007 : C est tout naturellement qu elle reprend l atelier peinture après le départ de l animatrice précédente. Danièle Leleu est très active au sein de l association pour la Gestion et la Coordination des Clubs Rissois de retraités et de Personnes Âgées. Employée à la Caisse Primaire d Assurance Maladie de Paris depuis 1958, Danièle Leleu contribue en 1975 à l ouverture du centre de Ris-Orangis. Elle y travaille comme agent de maîtrise. Puis, grâce à son empathie envers les autres, elle réussit brillamment les tests pour devenir agent d accueil. Elle reçoit jusqu à plus de 100 personnes par jour dans différentes villes de l Essonne. De 1988 à 1998, elle travaille au siège d Évry, où elle monte le RMI et l Aide Médicale d État. En 1998, elle prend sa retraite. «Pour rester active, je fais de la randonnée avec l AGCRPA, dont je deviens membre. Je m inscris à l atelier peinture la même année. C est un retour à une passion de jeunesse», explique-t-elle. UN INVESTISSEMENT QUI GRANDIT En 2007, les personnes qui gèrent l atelier peinture quittent l association. Ayant des qualités indéniables en peinture, avec une bonne maîtrise des couleurs, elle reprend la responsabilité en termes de gestion de cet atelier et l anime. «Je peux montrer les techniques d aquarelle aux nouveaux membres. Comme il y une bonne osmose entre nous tous, chacun transmet aux autres ses compétences. C est un vrai moment d échange et de partage qui s est créé entre les 18 participants de notre atelier», poursuit Danièle. Elle précise aussi que chaque année, lors de l ouverture de la Semaine Nationale des Retraités, l atelier peinture organise un vernissage de l exposition des œuvres réalisées par les membres de l AGCRPA, à destination du public Rissois. Claudine Cordes, Maire adjointe, chargée des Retraités et des Personnes âgées, se félicite de l investissement des retraités Rissois dans notre ville. «La Municipalité encourage et aide ces bénévoles, avec notamment la mise à disposition des salles municipales et la communication des événements. Toutes ces actions d échanges et de partages, sont les maîtres mots du mieux vivre ensemble, que nous souhaitons pour nos séniors Rissois», confie l élue. N hésitez plus, rejoignez Danièle, pour des moments conviviaux, à l atelier peinture qui vous accueille les mardis et jeudis après midi de 14h à 16h à la salle la Passerelle. AGCRPA Tél. :

12 MIEUX COMPRENDRE P. 12 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL LES CENTRES DE LOISIRS RISSOIS DOSSIER

13 P. 13 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL ENFANCE ÉPANOUISSEMENT ET APPRENTISSAGE POUR NOS ENFANTS Longtemps appelés garderie, les centres de loisirs ont depuis bien évolué. Ils sont bien sûr toujours une réponse aux besoins des parents en raison de leurs contraintes professionnelles, mais pas seulement! L accent est mis sur la qualité des activités proposées afin de répondre également aux besoins des enfants. Intégrés au Contrat Enfance Jeunesse, les centres de loisirs s appuient sur un véritable projet pédagogique initié par la Municipalité et mis en œuvre par des équipes d animation formées et compétentes. Depuis une dizaine d années, les accueils de centre de loisirs (périscolaire, mercredis et vacances scolaires) de la commune sont intégrés au Contrat Enfance-Jeunesse. Il s agit d un contrat d objectifs et de cofinancement passé entre la CAF et la commune de Ris-Orangis. Sa finalité est de poursuivre et d optimiser la politique de développement en matière d accueil des moins de 18 ans, de contribuer à l épanouissement des enfants et des jeunes, et à leur intégration dans la société par des actions favorisant l apprentissage de la vie sociale et la responsabilisation pour les plus grands. L ACCUEIL DU MATIN : UN TEMPS CALME Les enfants des écoles maternelles et élémentaires (de petite section de maternelle au CM2) sont accueillis avant l école entre 7h et 8h20 dans les centres éducatifs de loisirs enfantins (CELE) dans chaque école maternelle. «En moyenne, ce sont près de 300 enfants qui s y retrouvent chaque matin et entre 10 % à 17 % des effectifs des écoles maternelles fréquentent les accueils préscolaires», explique Virginie Laborderie, Maire-adjointe chargée de la Petite enfance, de l Enfance et de l Éducation. Les élèves des écoles élémentaires Guerton, Boulesteix et Moulin à vent sont accueillis directement dans leur école. Ces accueils sont des temps calmes durant lequel les enfants prennent un petit-déjeuner préparé par la cuisine centrale et profitent des activités variées : jeux, contes Les enfants choisissent l animation ou l activité qui est proposée le matin et peuvent s ils le désirent s isoler, jouer aux multiples jeux ou se rendre dans des espaces d accès libre : ludothèque, bibliothèque, salle informatique L ACCUEIL DU SOIR : DES ACTIVITÉS POUR CHACUN Le soir, les enfants des écoles maternelles sont accueillis après l école entre 15h45 (ou 17h15 les jours des Nouvelles activités périscolaires) et

14 MIEUX COMPRENDRE / DOSSIER P. 14 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL LE MOT DE L ÉLUE ÀLa Municipalité a fait le choix de proposer aux écoliers rissois un accompagnement ante, peri et post-scolaire. Les équipes des trois CELE et du CLP travaillent chaque jour à l épanouissement de nos enfants en leur proposant de nombreuses activités lors de l accueil du matin, sur la pause méridienne, lors des Nouvelles activités périscolaires, après l école et durant les vacances. Toutes ces actions sont coordonnées par le service Éducation- Enfance-Jeunesse de la Ville. Virgine Laborderie, Maire adjointe chargée de la Petite enfance, de l Enfance et de l Éducation. Des sorties à la journée sont organisées par les centres de loisirs rissois. 19h dans les CELE. Goûter et activités variées sont au programme. Afin de répondre à une demande toujours plus importante, les enfants de CP et CE1 (sur dérogation pour les CE2 au CM2) ont également la possibilité d être accueillis après l étude à 17h15 dans chaque école maternelle. «La Ville a modifié les conditions d accueil dans les CELE afin de répondre à des besoins grandissant des parents qui ont des contraintes professionnelles toujours plus importantes.», indique l élue. En moyenne, ce sont près de 470 enfants qui sont accueillis chaque soir. LES CENTRES DE LOISIRS : UN ACCUEIL DÈS LA FIN DES CLASSES Pour les activités extrascolaires municipales du mercredi et des vacances scolaires, les enfants des écoles maternelles sont accueillis dans trois centres éducatifs de loisirs enfantins : - CELE Guerton pour les enfants scolarisés dans les écoles Guerton, Ordener et Le Centre ; - CELE Moulin à Vent pour les enfants scolarisés dans les écoles Moulin à vent et Picasso ; - CELE Ferme du Temple pour les enfants scolarisés dans les écoles Ferme du temple et Fauvettes. Chaque mercredi, les animateurs vont chercher les enfants à la sortie des classes et les font déjeuner dans les CELE avant de commencer les activités. Les enfants des écoles élémentaires sont accueillis au centre de loisirs primaire (CLP). Ce centre de loisirs, situé sur la commune de Draveil, séparée de la commune de Ris-Orangis par la Seine, accueille les enfants de 6 à 12 ans. Chaque mercredi, après avoir déjeuné dans le restaurant scolaire de leur école, les enfants encadrés par les animateurs vont rejoindre le CLP en car en début d après-midi. Un service de navette gratuite est mis à disposition des familles permettant aux enfants de s y rendre (vacances scolaires) et de DOSSIER

15 P. 15 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL À chaque tranche d âge, une prise en charge adaptée. Les jeunes Rissois profitent de leurs vacances. Apprendre à vivre ensemble tout en jouant. «La ville de Ris-Orangis a récemment modifié les conditions d accueil des enfants dans les centres de loisirs pour répondre davantage aux besoins des parents dont les contraintes professionnelles sont importantes.» les raccompagner le soir (mercredis et vacances scolaires) aux points de rendez-vous sur l ensemble de la ville. ET PENDANT LES VACANCES SCOLAIRES? Les vacances, petites ou grandes, sont l occasion de mettre en place des activités autour d un thème particulier et chaque structure a le sien. L automne est le temps des balades en forêt à la découverte des champignons ou du ramassage de marrons, par exemple. Les uns mettent en place un atelier cirque, avec spectacle à la clé, les autres proposent un voyage autour du monde avec les activités et sorties en lien avec ce thème. Bien entendu, des sorties à la journée sont organisées en base de loisirs, à la piscine, dans les ludothèques LES SÉJOURS D ÉTÉ Le CLP organise également chaque année des séjours de deux semaines en juillet et en août et propose à 40 enfants répartis sur les deux mois d y participer. «La finalité de ce dispositif est de permettre aux enfants qui ne partent pas en vacances mais qui sont inscrits les deux mois d été au CLP de s évader de Ris-Orangis. Cela permet également d établir une relation de proximité entre l équipe d animateurs et les enfants», indique Virginie Laborderie. Lieux de sociabilisation, lieux d apprentissages, de découverte Oui mais surtout lieux de fabrique à souvenirs avec les copains, quand nos petits Rissois seront devenus grands! 300 enfants sont accueillis chaque matin dans les CELE. Entre 10 % à 17 % des effectifs des écoles maternelles fréquentent les accueils préscolaires. Près de 470 enfants qui sont accueillis chaque soir. 39 animateurs dans les centres de loisirs le mercredi. 28 animateurs dans les centres de loisirs durant les vacances scolaires. CHIFFRES CLÉS

16 MIEUX COMPRENDRE / PARTENAIRE P. 16 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL SPORT ET CULTURE DES PARTENAIRES CULTURELS ET SPORTIFS INDISPENSABLES Les politiques publiques engagées depuis des années à Ris- Orangis permettent de compter sur des partenaires culturels et sportifs nombreux. La ville compte des dizaines d associations bien ancrées dans le paysage culturel et sportif de notre ville et bénéficie également de structures intercommunales très actives. La médiathèque Elsa-Triolet. Le conservatoire Olivier-Messiaen. Le centre culturel Robert-Desnos. La piscine René-Touzin. DOSSIER Les équipements intercommunaux implantés sur notre territoire s appuient sur un réseau qui leur permet de mutualiser leurs compétences et leur fonds documentaire. «Les médiathèques ou encore le conservatoire se basent sur un projet pédagogique commun, qu ils peuvent ensuite décliner dans leur structure en fonction des publics reçus», explique Catherine Boyer, Vice-présidente chargée de la Culture pour notre Communauté d agglomération. Les médiathèques Elsa-Triolet et Raymond-Queneau intègrent le réseau des médiathèques de l agglomération en Elles proposent une collection pour adultes et enfants de plus de documents sur tous supports (livres, BD, revues, CD, DVD, bleu-ray, jeux vidéo ) et programment de nombreuses actions culturelles en direction de la jeunesse. Créé en 1971, le conservatoire Olivier- Messiaen est agréé en 1981 et transféré à la communauté d agglomération le en janvier Les enfants peuvent découvrir et s éveiller à la musique et à la danse. Le réseau des conservatoires Évry Centre Essonne est engagé dans une démarche active et commune qui a commencé par l harmonisation de la pédagogie dont plus de élèves bénéficient sur les cinq conservatoires. La qualité professionnelle et artistique, forte de plus de 120 artistes enseignants, en fait un établissement de renommée nationale et internationale. Composé de quatre salles de cinéma dont trois classées Art et Essai, le centre culturel Robert-Desnos présente de nombreuses actions de sensibilisation au spectacle vivant et à l analyse cinématographique ainsi qu une programmation de spectacles couvrant toutes les disciplines. Enfin, il propose également le dispositif École et Cinéma, et propose de nombreuses animations en direction des jeunes publics. LA PISCINE RENÉ-TOUZIN Entièrement rénovée en 2010, elle est composée d un bassin de 25 m, d un bassin de loisirs et d apprentissage avec pataugeoire, un solarium et un pentaglisse. Elle accueille petits et grands toute l année et bien sûr est le terrain de jeux favori des enfants qui fréquentent les centres de loisirs durant l année et les vacances scolaires.

17 / QUESTIONS DE RISSOIS P. 17 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL ÉDUCATION LES STRUCTURES D ACCUEIL PÉRISCOLAIRES Chaque mois dans la Gazette, vos élus répondent à vos questions. Pour ce dossier sur les structures d accueil péri-scolaires de Ris-Orangis, c est Virginie Laborderie, Maire adjointe chargée de la Petite enfance, de l Enfance et de l Éducation, qui nous apporte son éclairage. Armelle H., infirmière, 50 ans Quelles sont les qualifications requises pour les directeurs-trices et animateurs-trices qui encadrent les centres de loisirs primaires et maternels? Virginie Laborderie : Quand il s agit d encadrer des activités en direction des enfants, la législation est très stricte. Tous les centres d accueil périscolaires sont agréés par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS), dont une des missions est la protection des mineurs accueillis collectivement hors du domicile familial. Le personnel de direction possède au minimum un BAFD (Brevet d Aptitude aux Fonctions de Directeur) et les animateurs sont titulaires d un BAFA (Brevet d Aptitude aux Fonctions d Animateur), ou en cours de formation (BAFA stagiaire). Les formations BAFA et BAFD sont organisées par des organismes habilités par décision du ministre chargé de la Jeunesse. Précisons également qu un extrait de casier judiciaire vierge est demandé aux postulants. Alain J., Technicien Le coût de l accueil péri-scolaire est une charge financière non négligeable pour les familles. Existe-t-il des aides pour les familles les plus modestes? Virginie Laborderie : L équité et l accès de ces structures d accueil au plus grand nombre d enfants rissois sont une des priorités de la Municipalité. Il a été mis en place une tarification que l on peut qualifier de juste. Grâce à l application du quotient familial (QF), que les familles font calculer chaque année, la tarification s ajuste au revenu et à la situation des familles. Cela signifie également que la ville participe à la prise en charge d une partie du coût de ces accueils. À titre d exemple, le coût d une demi-journée en CELE varie de 1,54 pour un QF inférieur à 237, à 8,88 pour un QF supérieur à 1 155, et de 0,90 à 5,21 pour une demi-journée en CLP. Rappelons aussi que la Municipalité a fait le choix de la gratuité pour tous, pour les Nouvelles Activités Périscolaires (NAP). Corinne C., secrétaire RH L ouverture du groupe scolaire Derrida à la rentrée 2015 implique t-elle la création d un nouveau centre d accueil périscolaire? Virginie Laborderie : Oui, l école Derrida hébergera un centre éducatif de loisir enfantin (CELE), d une superficie de 100 m 2. Il accueillera les enfants de l école en périscolaire le matin et le soir, le mercredi après-midi et durant les vacances scolaires. La nouveauté pour la rentrée 2015 : le CELE Guerton, qui regroupe actuellement les enfants des écoles Guerton, Ordener et rue de Seine, sera transféré à Derrida le mercredi après-midi et pendant les vacances scolaires. Toutes les conditions seront réunies, pour que les enfants s épanouissent dans ce nouvel environnement de qualité.

18 MIEUX COMPRENDRE / AU CONSEIL P. 18 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL AU CONSEIL LE CONTRAT DE VILLE : MODE D EMPLOI Élaboré dans le cadre de la Politique de la Ville, le contrat de ville est le fruit d un partenariat étroit entre la Communauté d Agglomération Évry Centre Essonne, les Communes de Ris-Orangis, Courcouronnes et Évry ainsi que les acteurs institutionnels et associatifs du territoire. Signature du contrat de Ville le 14 février dernier par Stéphane Raffalli, Maire de Ris-Orangis, en présence de Manuel Valls, Premier ministre, Thierry Mandon, Secrétaire d État chargé de la réforme de l État et de la Simplification. du Contrat de Ville est de réduire les inégalités L objectif territoriales. La politique de la Ville permet de mobiliser des moyens supplémentaires apportés par diverses institutions telle que l État, le Conseil général ou le Conseil régional pour faire un effet levier sur les quartiers les plus en difficulté. Les orientations et objectifs du contrat sont déclinés selon les spécificités de chaque quartier concerné, à l appui des réseaux territoriaux et des conseils citoyens. Mais au-delà des subventions supplémentaires, il engage un réel travail collaboratif entre les différents partenaires du territoire. «Des priorités transversales, comme la lutte contre les discriminations, l égalité entre les femmes et les hommes, la participation des habitants et le soutien aux associations sont visées. Elles se déclinent à travers cinq grandes thématiques ; l éducation, l emploi et le développement économique, l habitat, le cadre de vie et la rénovation urbaine ainsi que la santé et la sécurité, la prévention de la délinquance et l accès aux droits», explique Stéphane Raffalli, Maire de Ris-Orangis. DES EXEMPLES CONCRETS Dans la Politique de la Ville, le tissu associatif dense de Ris-Orangis est incontournable. La MJC, Génération Femmes Rissoises, l AMVERO, ou encore Tempo mènent des actions dans nos quartiers et sont soutenues par la Politique de la Ville. Les jardins partagés, la rénovation urbaine du quartier du Plateau, la mise en place de l Atelier Santé Ville, qui coor- donne des actions d accès au soin et de prévention, sont autant d exemples concrets qui apportent une amélioration au quotidien des Rissoises et Rissois. LE CONSEIL CITOYEN Il permettra aux habitants de participer à la vie de leur quartier, en apportant leur expertise d usage. Il sera un espace de propositions à partir des besoins des habitants, un lieu d échanges et de convivialité. Il réunira des habitants, des associations et des acteurs locaux ; ceux-ci seront accompagnés par le service Vie des quartiers et la cheffe de projet Politique de la Ville. L INFO EN +

19 / TRIBUNES P. 19 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL Handicap, engagements tenus! Sous l impulsion de Monique GENDRIER, Conseillère municipale déléguée chargée du handicap, les élus du groupe «Ris pour tous» ont souhaité amplifier le travail déjà engagé en faveur des personnes handicapées ; - Construction du centre pour adultes polyhandicapés avec l association Altérité et du centre de santé ouvert aux Rissois-es (avenue P. Brossolette/ avenue de l Aunette), - Organisation de la 1ère «Journée du handicap» avec de nombreuses associations locales, - Renforcement des conditions d accueil dans les équipements publics grâce à des aménagements spécifiques notamment dans les écoles, la piscine, le centre culturel Robert-Desnos, - Amélioration de l accès aux transports en commun ; arrêts de bus surélevés, informations en braille, bus équipés de plateformes, - Rénovation des trottoirs, des passages pour piétons et installation de signaux sonores sur la RN7, Autant d actions concrètes qui marquent notre engagement déterminé en faveur de tous les Rissois. RIS POUR TOUS Vos élus : F. Surrault, G. Melin, A. Ankrah, M. M Boudou, V. Laborderie, D. Cerisy, V. Gauthier, B. Traoré, C. Cordes, J. Quieros, C. Boyer, JC. Rouche, T. Mohamed, T. Mandon, S. Deforges, A. Balzano, M. Gendrier, M. Ligier, J. Kawouk, F. Basseg, O. Abbazi, A. Monfils, D. Poezevara, N. Sarigül, A. Van Oppenraaij, S. Mercieca. Facebook Ris pour tous On se moque de nous! Chacun a remarqué que la Municipalité, au nom de l équilibre budgétaire, a fortement limité les illuminations de Noël (version socialiste : de «fin d année»). Invoquant leur santé, elle a également supprimé la bouteille de vin des repas livrés à domicile à nos ainés. En revanche, elle a voté lors du dernier conseil municipal une dépense de euros pour acheter 1 âne et 3 vaches en bois pour décorer la nouvelle école Derrida! Et ne parlons pas du budget communication pléthorique (plus de euros pour 2015) pour masquer les réalités. Pour preuve, dans la dernière gazette, la Municipalité se félicite de nouveaux moyens accordés par Mme Vallaud-Belkacem à nos collèges et écoles en oubliant de préciser que c est parce qu ils sont entrés dans le réseau d éducation prioritaire. Fautil vraiment s en réjouir? D autant plus que pour mettre moins d élèves par classe, il faut plus de professeurs, mais aussi de nouvelles salles de classe et devinez qui paie? UNE VOIX, UN ESPOIR Yves Liebman - Nhu Anh Desormeaux - Jean-Marc Bonvallet - Patricia Delcroix - Paul Quertan - Maryse Casella Tél. : Aucun texte ne nous est parvenu. RASSEMBLEMENT BLEU MARINE N hésitez pas à venir lire notre blog (http://ris- Bleu-Marine.blog4ever.com/) qui rendra compte de nos interventions et questionnements sur les politiques menées. MM. Claude & Laurent Stillen

20 TOUT REVOIR / EN IMAGES P. 20 LA GAZETTE DE RIS-ORANGIS #37 AVRIL Crêpe Party/jeux organisée par le comité de quartier du Moulin à Vent, samedi 21 février. Les gourmands étaient à la fête! Salle comble pour le loto organisé par le Refuge Rissois de Protection des Chats, dimanche 22 février! LA NOUVELLE ÉCOLE JACQUES-DERRIDA Samedi 7 mars, Stéphane Raffalli, maire de Ris-Orangis et conseiller général de l Essonne, a présenté aux Rissois venus nombreux, la future école Jacques-Derrida, lors d une visite guidée avec son architecte. Ce groupe scolaire, dont l ouverture est prévue à la rentrée 2015, accueillera quelque 300 enfants. 7 mars - Visite guidée de l école Jacques-Derrida, en présence de Stéphane Raffalli. Un beau bâtiment dans un cadre préservé. De nombreux Rissois s étaient levés tôt pour participer à la visite de l école Jacques-Derrida.

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable la maison de l environnement, des sciences et du développement durable www.agglo-sqy.fr/maison-environnement PAPIER RECYCLÉ Maison de l environnement, des sciences et du développement durable 6 rue Haroun

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015 Pole enfance jeunesse Projet éducatif de territoire 2014-2015 2 Sommaire Cadre légal de la réforme des rythmes scolaires page 3 Diagnostic page 4 à 6 Présentation de la communauté de communes Périmètre

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

Jeudi 22 janvier 2015 20h30-22h30

Jeudi 22 janvier 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU CENTRE Jeudi 22 janvier 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1. Dispositif «Voisin-Age» : une autre façon d être solidaire entre voisins. 2. Sécurité, proximité, tranquillité : la «Participation

Plus en détail

COMPTE RENDU DE REUNION 15 DECEMBRE 2015 COMITE DE PILOTAGE

COMPTE RENDU DE REUNION 15 DECEMBRE 2015 COMITE DE PILOTAGE COMPTE RENDU DE REUNION 15 DECEMBRE 2015 COMITE DE PILOTAGE Objet : REFORME DES RYTMES SCOLAIRES BILAN DU 1 ER TRIMESTRE 2014-2015 Présents : La Municipalité : M. JUBAULT, Maire de Varennes-Jarcy M. DARMON,

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues Internat Mixte & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème écol e & collè G e L a ÏQues www.college-prive-moreau.com Le collège privé Moreau Créé en 1832, le Collège Privé Moreau

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

les les Nouvelles Périscolaires

les les Nouvelles Périscolaires les les Nouvelles 2014 Activités 2015 Périscolaires Introduction La Ville de Blanzy s engage pour les enfants. En complément et autour de l école, elle offre des services périscolaires, la restauration

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère

En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère Madame, Monsieur, L animation en direction de la jeunesse est maintenant bien installée dans notre village. Le poste d animateur a été

Plus en détail

N PORTABLE : 06.40.66.19.17

N PORTABLE : 06.40.66.19.17 Communauté de Communes de la Butte de Thil www.cc-buttedethil.fr Communauté de Communes de la Butte de Thil 17 rue de l Hôtel de Ville 21390 PRECY SOUS THIL 03.80.64.43.07 / 03.80.64.43.25 N PORTABLE :

Plus en détail

L action du Conseil général en faveur des jeunes. Conseil Cantonal d Etréchy

L action du Conseil général en faveur des jeunes. Conseil Cantonal d Etréchy L action du Conseil général en faveur des jeunes Conseil Cantonal d Etréchy Les engagements pour la jeunesse 3 missions majeures dans le cadre de la délibération adopté le 12 décembre 2011 : Inciter les

Plus en détail

Ollainville entreprend donc l élaboration d un projet éducatif de territoire, qui permettra:

Ollainville entreprend donc l élaboration d un projet éducatif de territoire, qui permettra: Introduction Les objectifs éducatifs Données existantes L importance d un partenariat de qualité Les étapes de la concertation La co-éducation, clé de la réussite La mise en oeuvre Les nouvelles activités

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015

INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015 INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015 Les Nouvelles Activités Périscolaires se dérouleront le Vendredi après-midi (à partir du 12 septembre) de 13h30 à 16h30

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015. Inscription : obligatoire. A partir du lundi 3 août 2015. Contact :

Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015. Inscription : obligatoire. A partir du lundi 3 août 2015. Contact : ACTIVITES JEUNESSE RENTREE SCOLAIRE 2015-2016 Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015 Inscription : obligatoire A partir du lundi 3 août 2015 Contact : Service Enfance-jeunesse Pôle

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

Définition des temps périscolaires et extrascolaires

Définition des temps périscolaires et extrascolaires ANNEXE 3 Définition des temps périscolaires et extrascolaires Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr www.ville-stains.fr SOMMAIRE page 4 INFORMATION ET ORIENTATION page 6 ACCES AU DROIT page 8 AIDE AUX VICTIMES page 10 MEDIATION page 12 ECRIVAIN PUBLIC page 14 LEXIQUE + NOS PARTENAIRES EDITO Pour la Municipalité,

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans)

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans) Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans) Bébé en Ville 9 rue Gustave Flaubert 66 000 Perpignan 04 68 86 43 46 www.bebeenville.fr Présentation de Gestionnaire L Accueil de Loisirs

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles»

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» Communauté de Communes du Terroir de la Truffe Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» PROJET PEDAGOGIQUE 2010 2011 - Page 1 - Sommaire 1 Présentation du centre 2 Les moyens 3 Les activités 4 -

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés

Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés Projet communal : La commune dispose seule des compétences scolaires, périscolaires et extrascolaires. Elle

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO 2009.2010 SOMMAIRE I) Présentation des accueils. II) Le fonctionnement. III) 1-L alimentation 2-Les relations 3-Le rythme de vie 4-Santé et hygiène 5-Les activités

Plus en détail

FICHE PRESSE. Contexte

FICHE PRESSE. Contexte FICHE PRESSE Visite d une délégation du Conseil d administration de la caisse d Allocations familiales de la Vienne au Château de Beauvoir vendredi 11 juillet 2014 à 10h30 Sont présents : Monsieur Joël

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 Sous la présidence de Monique DELESSARD, maire. Le CONSEIL MUNICIPAL, 1. BUDGET SUPPLEMENTAIRE COMMUNE EXERCICE 2009 Par 33 VOIX POUR (dont

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud DOSSIER DE PRESENTATION affiche : Sylvain Guinebaud FETE DU LIVRE de FISMES Dimanche 31 MAI 2015 FEMMES, DES LIVRES ET VOUS Elle a passé le cap des 10 ans avec succès et tout nous encourage à repartir

Plus en détail

Mutualité Française Picardie

Mutualité Française Picardie Mutualité Française Picardie 3, boulevard Léon Blum 02100 Saint-Quentin Tél : 03 23 62 33 11 Fax : 03 23 67 14 36 contact@mutualite-picardie.fr Retrouvez l ensemble des différents services et activités

Plus en détail

La politique sportive municipale

La politique sportive municipale Quelques chiffres pour commencer : La politique sportive municipale La Ville consacre 7% de son budget aux Sports 22 salles de sports 7 stades - 20 terrains 1 piscine (Danielle Lesaffre) 150 agents municipaux

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

Livret d accueil de l ALSH Les pépites d or (Accueil de loisirs sans hébergement) D AUREIL (87220)

Livret d accueil de l ALSH Les pépites d or (Accueil de loisirs sans hébergement) D AUREIL (87220) Livret d accueil de l ALSH Les pépites d or (Accueil de loisirs sans hébergement) D AUREIL (87220) Plus d information sur www.mairie-aureil.fr 1 Sommaire I. Edito page 3 II. La garderie page 4 1) La grande

Plus en détail

PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE Année scolaire 2014-2015 SERVICE JEUNESSE ET AFFAIRES SCOLAIRES Complexe Colette Besson : 05 46 05 24 07 : 06 11 65 09 32 : calm@sgdd.fr 1 L accueil

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

LE COLLÈGE Léon Comas 30, rue du collège 01330 VILLARS-LES-DOMBES 04.74.98.00.32 collegeleoncomas.scolasite.net Le collège en quelques mots Les principales nouveautés du collège : De nombreux adultes interviennent

Plus en détail

Dossier d inscription aux services :

Dossier d inscription aux services : Dossier d inscription aux services : Restauration scolaire Accueils périscolaires matin soir TAP 2015 2016 Pour une inscription au restaurant scolaire TAP accueils périscolaires : Dossier d inscription

Plus en détail

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 MUSEE DES BEAUX-ARTS Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 Découvrir le musée en s amusant, apprendre à regarder les œuvres d art et les objets, créer en toute liberté dans l atelier toutes

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES ALSH Intercommunal (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) Livret d inscription De Septembre 2015 À Juin 2016 Saiint Martiin lle Beau (Mercrediis et vacances) La Croiix en Touraiine (Mercrediis) INFORMATIONS

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 Rentrée des enseignants Lundi 1 er septembre Rentrée des élèves Mardi 2 septembre 2014 Vacances de la Toussaint du samedi 18 octobre 2014 au lundi 3 novembre 2014 Vacances

Plus en détail