Les origines du SDAEP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les origines du SDAEP"

Transcription

1

2 Les origines du SDAEP Syndicat créé en 1983 avec 2 vocations : Eviter la disparité des prix de l eau Un prix unique de vente d eau aux abonnés pour toutes les collectivités adhérentes (collège distribution) Interconnecter les réseaux des syndicats mixtes de production pour sécuriser l alimentation en eau

3 Une évolution des statuts en 2004 Abandon de la fonction de péréquation, Illégalité de la méthode appliquée, Les grandes collectivités du département n étaient pas adhérentes, Blocage de certaines collectivités structurellement excédentaires financièrement. Cette période de péréquation de 10 ans a permis l achèvement de la desserte en eau de la zone rurale du Centre Bretagne.

4 Remplacement de la péréquation par une solidarité financière en matière d investissement appui financier aux collectivités adhérentes (taux de 15% en général) dans les domaines : - De l amélioration de la ressource (recherche en eau, ouvrages de prélèvement, périmètres de protection), - De l amélioration de la qualité (usine de production, stockage et pompage associés) - De la sécurisation des ouvrages de production et de traitement: contrôle d accès et anti intrusion (cahier des charges SDAEP 22) - De la limitation des pertes en eau (études de modélisation)

5 Assurer une fonction de transport d eau pour alimenter ses adhérents Le SDAEP assure à travers ces réseaux l alimentation des collectivités adhérentes dont les besoins en eaux ne peuvent être satisfaits localement.

6 Nouvelle fonction depuis 2010 Assistance à maîtrise d ouvrage Apporter un appui technique sous forme d assistance et de conseil à ses collectivités adhérentes: Conseils et expertises techniques Assistance à Maîtrise d ouvrage Appui à la passation des contrats de DSP Appui au suivi de l exécution des contrats de DSP

7 Les adhérents du Syndicat ( abonnés)

8 Au 1 er Janvier 2014, le SDAEP c est : 227 km de canalisations de gros diamètre 3 réservoirs de stockage 11 stations de pompage et de surpression 42 points de livraison

9 Financement du SDAEP (Tarif 2014) 1 Solidarité financière (qualité et ressource) 4,28 / abonné / an 2 Interconnexion Collectivités raccordées : 7,12 / abonné / an Collectivités non raccordées : 2,57 / abonné / an 3 Total Collectivités raccordées : 11,40 / abonné / an Collectivités non raccordées : 6,85 / abonné / an

10 Le SDAEP est chargé de mettre en œuvre le schéma départemental d alimentation en eau potable Un objectif : Etendre la politique de sécurisation à l ensemble du département

11

12 Un réseau d interconnexion à fonctions multiples Sécuriser en cas de crise majeure ou de difficultés ponctuelles Apporter, en tout ou partie, l eau dont les collectivités ont besoin en situation courante Faciliter l exploitation des réseaux : Prendre le relai de l alimentation en eau en cas de travaux, de nettoyage de réservoirs ou de pannes de courant

13 Les chiffres de l eau dans le département 3 barrages départementaux, 125 prises d eau, captages ou forages Répartition des volumes produits : Retenues et barrages : 56 % Prises d eau en rivière : 28 % Eaux souterraines : 16 % abonnés pour habitants permanents (en hausse de 1 à 1,5 % par an) Consommation d eau par habitant : 108 l/hab/jour (en baisse de 1 % par an) km de réseau : Environ 2 milliards d euros en valeur à neuf Taux de renouvellement : 0,5 % par an (10 millions d euros)

14 Les chiffres de l eau dans le département Volume mis en distribution : m 3 (stable depuis 1990) Rendement du réseau de distribution : 84 % Rendement = volume vendu + volume exporté + volumes non comptés volume produit + volume importé 20% des abonnés sont desservis par un réseau ayant un rendement inférieur à 80% Indice linéaire de perte : 1,4 m3/km/jour 12 collectivités en situation médiocre ou à améliorer Actions à prioriser : sectorisation des réseaux recherche de fuite Remplacement ciblé des réseaux et branchements

15 Révision du schéma d alimentation en eau potable des Côtes d Armor

16 HISTORIQUE Le schéma de 1996 (Saunier Eau et Environnement) Actions préventives pour la qualité de l eau Poursuites de l interconnexion des réseaux structurants Traitement des pesticides Augmentation de la capacité de production de Kerné-Uhel L actualisation du schéma en 2003 (Saunier Techna) Actions préventives pour la qualité de l eau Mise en conformité des unités de production Sécurisation de l approvisionnement en eau en cas de défaillance d une ressource principale 16

17 POURQUOI UNE REVISION? Les grandes orientations des schémas ont été réalisées ou sont en cours Modernisation des usines Création d un stockage à l usine de Pléven (SMAP) Interconnexions vers Goëlo-Trégor, Guingamp, côte de Penthièvre Evolution des besoins Tendance à la baisse des dotations unitaires Etat des infrastructures Renouvellement des réseaux pour maintenir le rendement Gouvernance en mutation SDAEP, transfert de la compétence AEP vers ECPI Changement climatique 2011: une année de sécheresse prémonitoire? 17

18 OBJECTIFS DE L ETUDE Proposer des actions et travaux à mener à l horizon 2020 et 2030 pour: Satisfaire les besoins quantitatifs et qualitatifs en eau de la population costarmoricaine Avoir des conditions de sécurité de l approvisionnement satisfaisantes 18

19 Volume en hm3/an Rendement primaire Besoins en eau en Côtes d Armor Stabilité des besoins depuis 1990: 35 millions m 3 Stabilité du rendement primaire: ~ 80 % Côtes d'armor Mis en distribution Facturé Rendement % 95% 90% 85% 80% 75% 70% 65% 60% 55% 50% 19

20 Besoins moyens en m3/j Evaluation des besoins futurs Rappel des perspectives du schéma de 2003 Hypothèse basse 2010: m3/j Hypothèse haute 2010: m3/j haut 2020 bas 2030 haut 2030 bas Conso Pertes Total

21 Ressources en eau Situation administrative 128 sites de captage ou prise d eau identifiés 125 sites ont un arrêté de DUP soit 98%; il manque: Traou Goaziou (840 m 3 /j), fermée en 2013 Kerlocq à Tréglamus (300 m 3 /j) La Hardiais à Langast (500 m 3 /j) 67 sites avec inscriptions aux hypothèques (52%) Capacités de production Avec respect de la loi «pêche» Situation Moyenne Août sec Etiage Etiage 2011 Retenues Prises au fil de l'eau Eau souterraine Total

22 Merci de votre attention. 23

Journée 11 Décembre 2015 Onéma Vincennes Des ressources potentielles pour l alimentation en eau potable future :

Journée 11 Décembre 2015 Onéma Vincennes Des ressources potentielles pour l alimentation en eau potable future : Journée 11 Décembre 2015 Onéma Vincennes Des ressources potentielles pour l alimentation en eau potable future : le Crétacé captif du département de la Charente Maritime LE SYNDICAT DES EAUX (SDE) DE LA

Plus en détail

Service public d eau d

Service public d eau d Service public d eau d potable Syndicat Mixte du Canton de Saint Peray Présentation RAD année 2013 Comité Syndical Mercredi 10 décembre 2014 Les chiffres clés s 2013 Les chiffres clés des services d Eau

Plus en détail

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre DEPARTEMENT DU JURA Arrondissement de DAMPIERRE Dampierre Evans Salans Ranchot Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre Rapport annuel 2012 sur le prix et la qualité de l eau potable. RAPPORT DE PRESENTATION

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE

PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE I SITUATION ADMINISTRATIVE La commune de MEAUX est autonome pour l alimentation en eau potable. L exploitation de l usine de production et du réseau de distribution s

Plus en détail

Passage en régie de la distribution de l eau potable

Passage en régie de la distribution de l eau potable La régie est un mode d organisation permettant aux collectivités de prendre en charge une activité dans le cadre de leurs propres services. Passage en régie le choix historique de l agglomération Évry

Plus en détail

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 1 Sommaire Préambule :...4 1. Caractérisation technique du service :... 5 2 Présentation du territoire desservi :...

Plus en détail

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable au ULIS en 2010 Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La gestion déléguée La ville des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses habitants Elle a confié

Plus en détail

DEPARTEMENT DES BOUCHES DU RHONE COMMUNE DE PORT DE BOUC

DEPARTEMENT DES BOUCHES DU RHONE COMMUNE DE PORT DE BOUC DEPARTEMENT DES BOUCHES DU RHONE COMMUNE DE PORT DE BOUC PLAN LOCAL D URBANISME PIECE N 6.2.1 ANNEXES SANITAIRES EAU POTABLE : NOTICE TECHNIQUE Le réseau d adduction d eau potable La Communauté d Agglomération

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE A LA SONEDE

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE A LA SONEDE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DES RESSOURCES HYDRAULIQUES SOCIETE NATIONALE D'EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX S O N E D E GOUVERNANCE DE L EAU ECHANGE D EXPERIENCE ENTRE L OCDE ET LES PAYS ARABES

Plus en détail

Maîtrise des pertes en eau sur le réseau d eau potable

Maîtrise des pertes en eau sur le réseau d eau potable Maîtrise des pertes en eau sur le réseau d eau potable Pour la gestion durable de l eau La réduction des volumes de pertes en eau sur le réseau représente, pour le sevice de l eau, un enjeu majeur qui

Plus en détail

Réduction des pertes en eau. Sectorisation et supervision. 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP

Réduction des pertes en eau. Sectorisation et supervision. 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP Réduction des pertes en eau Sectorisation et supervision 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP Localisation du SMAEP des Eaux de Loire Région Pays de la Loire Département Maine et Loire

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service d'eau

Plus en détail

Service Eau et Assainissement

Service Eau et Assainissement Service Eau et Assainissement Sommaire Description du service d'eau potable 3-4 Une eau d'origine variée 5 Le stockage de l'eau 6 La qualité de l'eau 7 Le réseau de distribution 8 Le profil de la consommation

Plus en détail

Fiche eau potable. Synthèse :

Fiche eau potable. Synthèse : Synthèse : Fiche eau potable La forêt du Rousset dont une partie pourrait accueillir le projet de Center-Parcs n est actuellement pas desservie en eau potable. La commune du Rousset adhère au SIE de l

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

La prise en compte de l eau potable à l échelle départementale : le SDAEP

La prise en compte de l eau potable à l échelle départementale : le SDAEP La prise en compte de l eau potable à l échelle départementale : le SDAEP SOMMAIRE Un outil pour les Départements : le Schéma Départemental d Alimentation en Eau Potable Un SDAEP est un outil de planification

Plus en détail

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert RAPPORT DU PRÉSIDENT SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE D EAU POTABLE ANNÉE 2012 Douglas ZENI STRATORIAL FINANCES 28, rue

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR I - Compétences : II - Fonctionnement : Le Groupe de Travail : III - Champs d intervention :

RÉGLEMENT INTÉRIEUR I - Compétences : II - Fonctionnement : Le Groupe de Travail : III - Champs d intervention : RÉGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement intérieur est établi en conformité avec les statuts du Syndicat Mixte Départemental d Eau et d Assainissement I - Compétences : Le SMDEA est chargé par le Conseil

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable COMMUNAUTE DE COMMUNES EURE MADRIE SEINE Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable SERVICE GAILLON, SAINT-AUBIN-SUR-GAILLON, COURCELLES-SUR-SEINE Année 2011 SOMMAIRE I. CARACTERISATION

Plus en détail

Ministère des Infrastructures Economiques. REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail

Ministère des Infrastructures Economiques. REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail Ministère des Infrastructures Economiques REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail INTRODUCTION I. POURQUOI L EAU POTABLE A UN COUT? II. LES OBJECTIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR DE L EAU POTABLE

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Algérienne des Eaux en matière de formation ZAIER Hocine Sommaire

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

PROGRAMME D INVESTISSEMENT SONES HORIZON 2025 ET STRATEGIE DE FINANCEMENT

PROGRAMME D INVESTISSEMENT SONES HORIZON 2025 ET STRATEGIE DE FINANCEMENT PROGRAMME D INVESTISSEMENT SONES HORIZON 2025 ET STRATEGIE DE FINANCEMENT Présenté par : Madame Anta SECK Directrice Générale de la SONES PLAN DE L EXPOSE 1. RAPPELS 2. PROGRAMME D INVESTISSEMENT HORIZON

Plus en détail

ATELIER D INFORMATION DU SECTEUR PRIVE SUR DELEGATION DE LA MAINTENANCE ET DE LA PRODUCTION DES FORAGES RURAUX MOTORISES

ATELIER D INFORMATION DU SECTEUR PRIVE SUR DELEGATION DE LA MAINTENANCE ET DE LA PRODUCTION DES FORAGES RURAUX MOTORISES Ministère de l'hydraulique et de l Assainissement DIERCTION DE L EXPLOITATION ET DE LA MAINTENANCE ATELIER D INFORMATION DU SECTEUR PRIVE SUR DELEGATION DE LA MAINTENANCE ET DE LA PRODUCTION DES FORAGES

Plus en détail

SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE

SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE 1 SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE Mohammed Serraj Directeur de la Planification Branche Eau Lisbonne, le 06/06/2013 PLAN 1. CONTEXTE DU SECTEUR DE L EAU 2. MISSIONS ET PRINCIPAUX INDICATEURS

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT DU DELEGATAIRE 2014 RESEAU DE CHALEUR DE BELLEVUE NANTES SAINT-HERBLAIN

SYNTHESE DU RAPPORT DU DELEGATAIRE 2014 RESEAU DE CHALEUR DE BELLEVUE NANTES SAINT-HERBLAIN SYNTHESE DU RAPPORT DU DELEGATAIRE 2014 RESEAU DE CHALEUR DE BELLEVUE NANTES SAINT-HERBLAIN Le réseau de chaleur concédé à la société NADIC (filiale de DALKIA) en date du 20 janvier 1999, comprend les

Plus en détail

La contribution du dessalement dans la mobilisation des ressources en eau en Tunisie

La contribution du dessalement dans la mobilisation des ressources en eau en Tunisie La contribution du dessalement dans la mobilisation des ressources en eau en Tunisie Journée de l Ingénieur 2012 RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE: REALITES ET PERSPECTIVES 10 novembre 2012, Sfax, Tunisie Préparée

Plus en détail

Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE. commune de Tarascon

Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE. commune de Tarascon Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE commune de Tarascon Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2012 présenté conformément à l article L.2224-5

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau Service de distribution de l eau à Rennes Stratégie de renouvellement du réseau David Clausse Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais Rencontres de l'eau en Loire Bretagne Gestion

Plus en détail

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l eau en Ile-de-France. 23 octobre 2012

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l eau en Ile-de-France. 23 octobre 2012 Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l eau en Ile-de-France 23 octobre 2012 Sommaire Le contexte Présentation générale du SEDIF Historique du SIG du SEDIF Le SIG et le contrat de

Plus en détail

Rapport Prix et Qualité du Service Public de l Eau Potable

Rapport Prix et Qualité du Service Public de l Eau Potable Ville de Nouméa Rapport Prix et Qualité du Service Public de l Eau Potable 1 Rapport Prix et Qualité du Service Public de l Eau Potable Exercice 2012 Ville de Nouméa Rapport Prix et Qualité du Service

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEE 2014 Table des matières 1. Introduction...3 2. Les chiffres clés

Plus en détail

Agence de l eau l Loire Bretagne

Agence de l eau l Loire Bretagne Les aides de l agencel de l eau l Loire-Bretagne 1 Les aides de l agencel Journée technique de l eau l Loire-Bretagne 1 IX è programme d intervention 2 Objectifs AEP du IX è programme 3 Aides à la lutte

Plus en détail

Banque africaine de Développement

Banque africaine de Développement Banque africaine de Développement Sommaire Stratégies de la Banque au Cameroun pour la période 2010-2014 2014 Engagements de la Banque au Cameroun Portefeuille actif du secteur énergie et programme de

Plus en détail

La distribution publique du gaz naturel

La distribution publique du gaz naturel La distribution publique du gaz naturel Synthèse des données 211 des concessions Syndicat des énergies et de l aménagement numérique de la Haute-Savoie Le territoire, les usagers et les consommations Communes

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR D'ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHEMA DIRECTEUR D'ALIMENTATION EN EAU POTABLE FEVRIER 2009 SCHEMA DIRECTEUR D'ALIMENTATION EN EAU POTABLE SIÈGE SOCIAL PARC DE L'ILE - 15/27 RUE DU PORT 92022 NANTERRE CEDEX Agence de CHAMBERY : Savoie Technolac BP 318 73377 LE BOURGET DU LAC CEDEX

Plus en détail

Gestion de l'eau potable par la Ville de Dudelange

Gestion de l'eau potable par la Ville de Dudelange Eau potable Définition L'eau potable est une eau qui ne doit pas porter atteinte à la santé humaine. L'eau potable est contrôlée de façon très stricte et doit respecter des valeurs limites pour différents

Plus en détail

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Vendredi 13 novembre 2015 Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Le réseau de chaleur de Mont-Saint-Aignan a été construit en 1959 afin de desservir principalement les bâtiments

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

comprendre ma facture d eau

comprendre ma facture d eau comprendre ma facture d eau Vous venez de recevoir votre facture d eau. A quoi correspondent les rubriques qui la composent et à qui sont elles destinées? Voici quelques éléments de réponse. Zoom sur votre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE La station de traitement d eau de Chenecey-Buillon après totale rénovation

DOSSIER DE PRESSE La station de traitement d eau de Chenecey-Buillon après totale rénovation DOSSIER DE PRESSE La station de traitement d eau de Chenecey-Buillon après totale rénovation Inauguration le 22 mars 2016 Journée mondiale de l eau Contacts Ville de Besançon : Direction Eau et Assainissement

Plus en détail

Cycle de rencontres Gestion patrimoniale : Rencontre n 2. La recherche de fuites. Retours d expériences VILLE DE PONTARLIER

Cycle de rencontres Gestion patrimoniale : Rencontre n 2. La recherche de fuites. Retours d expériences VILLE DE PONTARLIER Cycle de rencontres Gestion patrimoniale : Rencontre n 2 La recherche de fuites Retours d expériences VILLE DE PONTARLIER Mardi 22 mars 2011 LA GESTION DE L'EAU A PONTARLIER Service géré en régie directe

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Gestion des risques dans un SIG: Exemple Lausannois

Gestion des risques dans un SIG: Exemple Lausannois Gestion des risques dans un SIG: Exemple Lausannois Journée technique des distributeurs romands 26 janvier 2011 Linda Viguet Responsable des sources 1 Introduction de la L eau potable doit répondre à des

Plus en détail

Le réseau routier québécois. Contexte, bilan et perspectives

Le réseau routier québécois. Contexte, bilan et perspectives Le réseau routier québécois Contexte, bilan et perspectives 2011 Mobilité durable Assurer des déplacements sécuritaires et efficaces, en tout temps, en soutien au développement économique et social, dans

Plus en détail

L Agence Française de Développement L EAU EN TUNISIE. Rendre l eau accessible à tous, durablement. Château d eau en Tunisie : nouveau modèle

L Agence Française de Développement L EAU EN TUNISIE. Rendre l eau accessible à tous, durablement. Château d eau en Tunisie : nouveau modèle L Agence Française de Développement ET L EAU EN TUNISIE Rendre l eau accessible à tous, durablement Château d eau en Tunisie : nouveau modèle L'eau est vitale pour tous : rendons-la accessible, durablement!

Plus en détail

La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable

La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable présenté par Sébastien Coudert, G2C environnement G2C environnement Ingénierie et conseil aux collectivités Vision systémique et complémentaire

Plus en détail

EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012

EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012 EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012 Conseil de Communauté Juin 2013 1. Présentation des services et modes de gestion La Direction Eau & Assainissement : SERVICE DE L EAU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Bilan d activités 2012

Bilan d activités 2012 Bilan d activités 2012 Eau du Morbihan service public d eau potable Bilan d activités 2012 Editorial Depuis le 1 er janvier 2012, en application de l arrêté préfectoral du 22 juillet 2011, Eau du Morbihan

Plus en détail

Schéma de développement de la distribution de gaz

Schéma de développement de la distribution de gaz Schéma de développement de la distribution de gaz 22 MAI 2015 Contexte Etat actuel de la desserte en gaz naturel Non desservies desservies en Gaz naturel Gaz Propane Total Nombre de communes 336 236 1

Plus en détail

Optimiser les coûts de raccordement par l analyse des devis et des projets. AMORCE 27 juin 2012

Optimiser les coûts de raccordement par l analyse des devis et des projets. AMORCE 27 juin 2012 Optimiser les coûts de raccordement par l analyse des devis et des projets AMORCE 27 juin 2012 Le SIPPEREC LES COMPÉTENCES : Compétence Electricité Concession service public de la distribution et de la

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES NATURE DES OPERATIONS - Infrastructures liées à la protection de la ressource, au traitement et à la distribution de l eau potable. BENEFICIAIRES Communes

Plus en détail

Les rendez-vous des métiers de l environnement

Les rendez-vous des métiers de l environnement Technicien d exploitation secteur Énergie Responsabilités, travail en équipe, diversité des missions, autonomie. Le technicien d exploitation Énergie intègre une équipe qui assure la maintenance préventive

Plus en détail

Tableau de bord de la concession 2008

Tableau de bord de la concession 2008 Syndicat Départemental d Électricité des Côtes-d Armor Tableau de bord de la concession 28 Sources : Compte rendu d activité EDF Gaz de France Distribution Côtes-d Armor juin 28 Mission d audit réalisée

Plus en détail

Etat d'avancement des plans et des programmes de gestion du risque inondation p 126 Gouvernance et Connaissance

Etat d'avancement des plans et des programmes de gestion du risque inondation p 126 Gouvernance et Connaissance 1 S Le tableau de bord du PDM p 3 Résorption des rejets diffus Evolution des ventes de produits phytosanitaires p 6 Suivi du Plan végétal pour l environnement p 7 Contractualisation des mesures agri environnementales

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

Analyse du dossier UFC de juin 2008. septembre 2008

Analyse du dossier UFC de juin 2008. septembre 2008 Analyse du dossier UFC de juin 2008 septembre 2008 Historique du dossier UFC Que Choisir Février 2006: Premier dossier publié en kiosque Le SEDIF est accusé de faire 59% de marge Sa gestion est opaque

Plus en détail

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE Commune de CESSON-SEVIGNE Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2012 présenté conformément à l article L.2224-5 du code général des collectivités territoriales.

Plus en détail

Le secteur public de l eau en Wallonie

Le secteur public de l eau en Wallonie Le secteur public de l eau en Wallonie LA PRODUCTION & LA DISTRIBUTION D EAU POTABLE La (67 %) 9 intercommunales (27 %) 40 régies ou services communaux (6 %) L ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES La Société

Plus en détail

La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012. Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012. Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012 Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux Contrat de gestion déléguée La commune des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses

Plus en détail

Débat Public Eridan Géostratégie gazière

Débat Public Eridan Géostratégie gazière Débat Public Eridan Géostratégie gazière * * * Florence Dufour Commission de Régulation de l Energie Réunion du 14 octobre 2009 - Tersanne Sommaire Qui est la CRE? Le marché du gaz en France La régulation

Plus en détail

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Chauffage urbain Projet BIOMASSE Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Diverses actions : réflexion sur un plan de déplacement d administration, diagnostic énergétique

Plus en détail

Val-de-Travers. Présentation de la régionalisation des eaux au Val-de-Travers suite à la fusion en 2009 de neuf communes. yf1

Val-de-Travers. Présentation de la régionalisation des eaux au Val-de-Travers suite à la fusion en 2009 de neuf communes. yf1 yf1 Présentation de la régionalisation des eaux au suite à la fusion en 2009 de neuf communes Diapositive 1 yf1 yfatton; 20.08.2013 Au programme 1. Historique du processus de la fusion 2. Etat des lieux

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE - Département de l'isère - Commune de AMBEL Mairie Le village 38970 AMBEL 5 rue du portail rouge 38450 VIF SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 1 : Diagnostic de la situation actuelle Diagnostic

Plus en détail

L eau et la santé : enjeu de préservation Préservation de l alimentation en eau potable : normes et DUP. 2 avril 2012

L eau et la santé : enjeu de préservation Préservation de l alimentation en eau potable : normes et DUP. 2 avril 2012 L eau et la santé : enjeu de préservation Préservation de l alimentation en eau potable : normes et DUP 2 avril 2012 Les outils du Code de la Santé Publique Le CSP prévoit que le producteur d eau doit

Plus en détail

LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et

LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et l'eau en region PACA Les moyens techniques d'economies d'eau Lieu Moyens techniques Coûts Economies envisagées Tous les robinets Réducteurs

Plus en détail

Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix

Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix Contacts : Dominique Fèvre : 01 48 74 73 46 / dfevre@utp.fr Virginie Billet : 01 48

Plus en détail

Concession de distribution gaz naturel du Siagep. Compte Rendu Annuel de Concession gaz. 17 juin 2010 Exercice 2009

Concession de distribution gaz naturel du Siagep. Compte Rendu Annuel de Concession gaz. 17 juin 2010 Exercice 2009 Concession de distribution gaz naturel du Siagep Compte Rendu Annuel de Concession gaz 17 juin 2010 Exercice 2009 1 Le nouveau contexte de GrDF La concession centrée sur la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Les deux technologies utilisées Pour installer des câbles à fibres

Plus en détail

Gestion patrimoniale des réseaux et redevance eau potable

Gestion patrimoniale des réseaux et redevance eau potable Gestion patrimoniale des réseaux et redevance eau potable Objectifs : Lutter contre le gaspillage d eau traitée Diminuer le surcoût d exploitation du service Limiter les prélèvements Les réseaux AEP :

Plus en détail

EN EAU POTABLE ANNEXES SANITAIRES

EN EAU POTABLE ANNEXES SANITAIRES COMMUNE DE NERNIER Révision du Plan Local d Urbanisme ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEXES SANITAIRES Edition Mai 2012 Page 1 sur 5 SOMMAIRE 1 - GENERALITES 2 - LE SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DES MOISES

Plus en détail

Journée «Eau et Assainissement

Journée «Eau et Assainissement Journée «Eau et Assainissement Enjeux et qualité de l eau sur le territoire du SAGE ATG Véronique GONZALEZ 23/01/2014 2 Agence Régionale de Santé Bretagne Origine des ARS : créées par l article 118 de

Plus en détail

Signature des conventions d études pour les déviations des réseaux électriques dans le cadre du tramway du Grand Avignon 30 janvier 2013

Signature des conventions d études pour les déviations des réseaux électriques dans le cadre du tramway du Grand Avignon 30 janvier 2013 30 JANVIER 2013 Signature des conventions d études pour les déviations des réseaux électriques dans le cadre du tramway du Grand Avignon 1 UNE NOUVELLE ETAPE CONCRETE POUR LE TRAM La réalisation du Tramway

Plus en détail

PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES

PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES I Objectifs qualitatifs (5) Risque non atteinte des objectifs des Pas de dépassement du seuil

Plus en détail

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE Régie Municipale de l eau Ville de La Rochelle Missions dédiées à ce service : Maîtrise d ouvrage déléguée Maîtrise d œuvre Exploitation: Production

Plus en détail

REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013

REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013 REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013 La Commune de Paulhan exploite en régie directe le service des eaux, dont le siège social est situé dans les locaux administratifs

Plus en détail

SYTEPOL Syndicat de Transport d Eau Potable de l Ouest de Limoges

SYTEPOL Syndicat de Transport d Eau Potable de l Ouest de Limoges SYTEPOL Syndicat de Transport d Eau Potable de l Ouest de Limoges Origine du projet et création du SYTEPOL Face à des difficultés d approvisionnement en eau potable constatées sur le Sud- Ouest du Département

Plus en détail

SOCOFE et FLUXYS. ou la stratégie des réseaux

SOCOFE et FLUXYS. ou la stratégie des réseaux SOCOFE et FLUXYS ou la stratégie des réseaux Au centre de l Europe, la Belgique s affirme comme une véritable plaque tournante du gaz naturel. Le pays est dépourvu de cette précieuse ressource naturelle.

Plus en détail

Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique des Côtes d Armor (SDTAN) Synthèse

Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique des Côtes d Armor (SDTAN) Synthèse Direction Économie Emploi Territoire Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique des Côtes d Armor (SDTAN) Édito Un projet ambitieux et partagé L aménagement numérique de notre territoire est

Plus en détail

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS.

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS. ANALYSE ET GESTION FINANCIÈRE Épreuve dominante de spécialisation A.D. 2012 Concours externe et interne Documents autorisés : néant Calculatrice électronique autorisée La famille Saint Louis de Mermoz

Plus en détail

L eau, ressource naturelle limitée et bien public, est régie par l article L. 5216-5 du Code général des Collectivités territoriales.

L eau, ressource naturelle limitée et bien public, est régie par l article L. 5216-5 du Code général des Collectivités territoriales. www.amiens.fr INTRODUCTION L eau, ressource naturelle limitée et bien public, est régie par l article L. 5216-5 du Code général des Collectivités territoriales. L assainissement fait partie intégrante

Plus en détail

CHARENTE-MARITIME RESE REGIE D EXPLOITATION DES SERVICE D EAU DE LA CHARENTE MARITIME COMITE SYNDICAL DU 16 MAI 2014. www.rese.fr

CHARENTE-MARITIME RESE REGIE D EXPLOITATION DES SERVICE D EAU DE LA CHARENTE MARITIME COMITE SYNDICAL DU 16 MAI 2014. www.rese.fr CHARENTE-MARITIME RESE REGIE D EXPLOITATION DES SERVICE D EAU DE LA CHARENTE MARITIME COMITE SYNDICAL DU 16 MAI 2014 GESTION EN REGIE Quel choix Principales caractéristiques des 2 modes de Régie en autonomie

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE - Département de l'isère - Commune de BEAUFIN Mairie 38970 BEAUFIN 5 rue du portail rouge 38450 VIF SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 2 : Propositions d améliorations Mémoire explicatif

Plus en détail

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE Régie Municipale de l eau Ville de La Rochelle Missions dédiées à ce service : Maîtrise d ouvrage déléguée Maîtrise d œuvre Exploitation: Production

Plus en détail

(ORMVAH) Potentiel hydraulique. crée en vertu du décret Royal n 831-66 du 22 octobre 1966. Il est doté de la personnalité morale et de

(ORMVAH) Potentiel hydraulique. crée en vertu du décret Royal n 831-66 du 22 octobre 1966. Il est doté de la personnalité morale et de (ORMVAH) crée en vertu du décret Royal n 831-66 du 22 octobre 1966. Il est doté de la personnalité morale et de - - - - crédits, la distribution des prêts et le contrôle de leur utilisation, notamment

Plus en détail

Situation des Approvisionnements et des Industries

Situation des Approvisionnements et des Industries Situation des Approvisionnements et des Industries GPF Sud-Gironde 13 décembre 2011 Industries des panneaux et de la pâte Industries du Sciage, 2eme transformation et Déroulage Pâtes et Papiers, Panneaux

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR D'ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHEMA DIRECTEUR D'ALIMENTATION EN EAU POTABLE 08CCY020 JUIN 2009 SCHEMA DIRECTEUR D'ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 3 : Notice du SDAEP SIÈGE SOCIAL PARC DE L'ILE - 15/27 RUE DU PORT 92022 NANTERRE CEDEX Agence de CHAMBERY : Savoie Technolac BP

Plus en détail

DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET. Sommaire :

DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET. Sommaire : DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET Sommaire : Le coût de la production et distribution de l eau potable..p.2 Le coût de la collecte et du traitement des

Plus en détail

Société Nationale des Eaux du Bénin. Centre de Formation aux Métiers de l Eau Cotonou. Mme Véronique Dossou DRH SONEB-Bénin Novembre 2008

Société Nationale des Eaux du Bénin. Centre de Formation aux Métiers de l Eau Cotonou. Mme Véronique Dossou DRH SONEB-Bénin Novembre 2008 Société Nationale des Eaux du Bénin Centre de Formation aux Métiers de l Eau Cotonou Mme Véronique Dossou DRH SONEB-Bénin Novembre 2008 1. Les Structures d Eau et d Assainissement au Bénin Le Ministère

Plus en détail

REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX

REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX S.I.A.E.P.A. de Pannecière - NIEVRE Clermont Ferrand - 24 septembre 2013 1 SITUATION Département de la Nièvre Parc du Morvan 10 Communes

Plus en détail

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Etude Volumes Prélevables sur les Usses 2010-2012 5 avril 2013 SMECRU Syndicat Mixte d Etude du Contrat de Rivières des Usses Le bassin

Plus en détail

Maîtrise de l énergie à la SONEDE : État des lieux et perspectives d actions

Maîtrise de l énergie à la SONEDE : État des lieux et perspectives d actions REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE SOCIETE NATIONALE D EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX WASSER BERLIN INTERNATIONAL 2013 Arab Day Allemagne, Berlin, 25 Avril 2013 Maîtrise de l énergie

Plus en détail

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements dans les domaines de l assainissement, de l eau potable et des milieux aquatiques. Le développement durable est aujourd

Plus en détail

Rénovation en copropriété. Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015

Rénovation en copropriété. Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015 Rénovation en copropriété Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015 Conseils gratuits et indépendants Info Energie Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies renouvelables ADIL 31 Juridiques

Plus en détail

Les missions de RTE. Les enjeux de RTE

Les missions de RTE. Les enjeux de RTE Nos missions & enjeux 1 Les missions de RTE Garantir l équilibre offre/demande d électricité Exploiter, Développer et Maintenir le réseau de transport Garantir un accès non discriminatoire au réseau Les

Plus en détail

RÉCEPTION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE SAINT-SAMSON-DE-BONFOSSÉ

RÉCEPTION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE SAINT-SAMSON-DE-BONFOSSÉ RÉCEPTION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE SAINT-SAMSON-DE-BONFOSSÉ Mercredi 23 avril 2014 À la mairie de Saint-Samson-de-Bonfossé LE SYNDICAT DÉPARTEMENTAL D ÉNERGIES DE LA MANCHE (SDEM50)

Plus en détail

Schéma directeur en eau potable

Schéma directeur en eau potable Syndicat Intercommunal De Saône-Ognon-Vingeanne Schéma directeur en eau potable Présentation Résumé de l étude et programme de travaux B&R Ingénierie Franche-Comté 13. avenue Aristide Briand 39100 DOLE

Plus en détail