La compétition sportive chez le coronarien?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La compétition sportive chez le coronarien?"

Transcription

1 La compétition sportive chez le coronarien? François Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 Coeurs du Forez 17 mai Mise à jour

2 Coronariens et activité physique Les patients coronariens connus pratiquent moins d activité physique que les non coronariens malgré les recommandations. Zhao G et al Am J Cardiol 2008;101:

3 Oui mais la compétition docteur? Hum, Hum Bonne question.

4 Avis d experts Français 13 «experts» 6 coronariens désireux de reprendre la compétition D après R. Brion et al % ans permanently Contre-indication contra-indication définitive Dysfonction VG =0 Arythmies = 0 1 Foot 2 CAP LD 1 vélo 1 natation 1 tennis no Pas contra-indication de contre-indication no decision Sans décision 96% 9.6% 31.7%

5 Aucun consensus pour aucun cas! Major attitudes case by case 100% 80% 77% 69% 85% 77% 77% 60% 46% 54% 54% 40% 20% 0%

6 Le risque coronarien du sport de compétition

7 EXERCICE PHYSIQUE UNE EPEE A DOUBLE TRANCHANT

8 Les bienfaits de la pratique sportive dans la population p générale Suivi de sujets/année

9 Activité physique = activité à risque? Risque d accident cardiaque Sédentaire Siskovic N Engl J Med Entraîné 1 Repos Exercice intense

10 Risque cardiovasculaire de l exercice aigu Fletcher et al. Chest 1998

11 Risques de la pratique sportive intense Risque CV absolu reconnu Risque individuel?

12 Le sujet vulnérable PATIENT VULNERABLE

13 La rupture de plaque Thrombus intra luminal pool lipidique Thrombus intraplaque

14 Syndromes coronariens aigus et degré de sténose Ambrose JA JACC 1988, Giroud D. et al, Am J Cardiol 1992

15 HEMODYNAMIQUES Géométrie de la plaque Pression intracoronaire Rapport systole/diastole MECANIQUES Shear stress Forces mécaniques transmurales Flexions et compressions des artères Rupture de plaque instable Exercice intense ENDOTHELIUM Inflammation Cytokines Stress oxydatif Vasoregulation coronaire

16 Hémorhéologie et exercice intense et prolongé Avant Après (F.Carré et al 1990) Hydratation ti +++

17 Le myocarde : les troubles du rythme Foyer arythmogène Gâchette Environnement D après Coumel P., 1984

18 Pourquoi l exercice physique intense? Wilmore et Costill 2000 Catécholamines Augmentation de la M O 2 Diminution du flux coronaire Arythmogène Pro-agrégant Acidose

19 La durée de l exercice bpm 150 Hydratation minutes E adaptation état stable dérive Wilmore et Costill 2000

20 Rôle de la compétition Contraintes t de la compétition Intensité Règles de pratique Facteur psychologique P. Fages Thèse rennes 1984

21 La fréquence cardiaque, déterminant majeur de la consommation myocardique d oxygène M O 2 = Débit coronaire x D (A-V ) O 2 M O 2 FC x PA 2 PA = FC x VESx RPT M O2 = FC 2 x VES x RPT

22 Concept du risque aigu individuel Exercice facteurs de risque aigus réactivité vasculaire, hémostatique, hémodynamique Seuil accident coronaire Risq que IdM (chroniq que +aigu u) Facteurs de risque chroniques Entraînement régulier Muller JE et al 1994 Temps (jours)

23 Le sport en compétition pour quel coronarien?

24 Classification des sports Mitchell et al 2005 Dynamique A B C Statique I Faible (<20%FMV) Faible (< 40% VO 2 max.) Billard Bowling Cricket Tir arme à feu Golf Moyenne (40-70%% VO 2 max.) Baseball Volleyball Escrime Tennis de table Forte (> 70% VO 2 max.) Football, Ski de fond (classique), Course LD, Course orientation, Marche athlétique Tennis, Badminton Squash, Racket ball II Moyenne (20-50 % FMV) Tir à l arc Plongée SM Auto, Motocyclisme Equitation Sprint, Sauts (athlétisme) Patinage artistique Football américain, éi i Rugby Surf Natation synchronisée Basket-ball, Handball Hockey sur glace Ski de fond (kti (skating) Course à pied MD Natation III Forte (>50% FMV) Lancers,Haltérophilie Gymnastique,Luge, Escalade,Voile, Planche à voile, Ski nautique, Sports de combat Lutte, Body-building Ski alpin, Surf des neiges, Skateboard Canoé-kayak, Aviron Boxe, Décathlon Cyclisme, Triathlon Patinage de vitesse

25 Limites de la classification des sports Entraînement différent de compétition Intensité «modulable» Durée Niveau technique Environnement Profil psychologique Profil individuel du patient

26 Evaluation du coronarien avant la reprise de l activité physique Examen clinique Interrogatoire maladie coronaire, signes fonctionnels, contrôle facteurs de risque passé sportif, motivations Examen physique Traitement optimal ECG coronarien instable activité physique contre-indiquée coronarien stable Appareil Biologie Echo TT repos EE sous traitement Holter locomoteur pleuro-pulmonaire facteurs de risque fonction VG adaptations CV équilibre coronarien capacité fonctionnelle (adaptée à âge) rythmique

27 Schématisation des activités possibles en fonction de la puissance développée à l épreuve d effort Intensité activité physique > 9 METs 7-9 METs 5-7 METs 3-5 METs Jardinage Bricolage Marche modérée Golf Alternance marche / course lente Cyclisme sur plat < 15 km/h Musculation légère Si bonne technique: Natation lente Ski alpin Tennis double Marche soutenue Course à pied Cyclisme sur plat Ski de fond calme Natation endurance Sports collectifs (sans contact) Sports de raquette (double ++) Sports de combat (technique) Marathon Raids natures Sports d altitude???? > 200 EE watts

28 Risque élevé Indépendant de âge et facteurs de risque Possible antécédent d infarctus du myocarde FE < 50% EE : Capacité physique diminuée et inadaptée au sport désiré Ischémie > 1mm ST dépression Symptomatique (douleur, dyspnée, malaise) Arythmie sévère (repos, effort, holter) Sténose significative sur coronaires principales (>70% et >50% sur tronc) Pas de compétition Réadaptation et encourager activité d endurance FC <10 bpm sous seuil ischémique ou ventilatoire

29 Risque faible ou intermédiaire Risque faible ou intermédiaire < 55 ans, FE >50%, arythmie,ischémie,symptome =0 Angor stable, Ischémie silencieuse, i Post pontage ou dilatation (durée arrêt?) Post-IDM Angor spastique avec coronarographie «normale» (?) Bilan cardiologique avec EE annuelle Billard Bowling Cricket Tir arme à feu Golf Tir à l arc Plongée SM Auto, Motocyclisme Equitation Débuter par réadaptation ++ Compétition IA et IIA

30 Cas particuliers Sportifs avec coronaropathie minime Facteurs de risque équilibrés é Fonction VG normale repos et effort Pas d ischémie ni arythmie à l effort maximal Capacité fonctionnelle compatible avec le sport choisi Autorisation au cas par cas à la pratique sportive en compétition pour des sports plus intenses Information du patient des risques encourus Tout sport compétition et loisir : Pont myocardique sans ischémie Syndrome X sans ischémie Bilan cardiologique annuel avec EE

31 Patients à risque de coronaropathie et compétition Risque CV absolu élevé > 5% (SCORE) EE EE normale tout sport IIIA, IIIB, IIIC parfois retardé Plongée sous-marine, aviation, alpinisme? Suivi cardiologique annuel EE anormale coronarien Risque CV absolu faible < 5% (SCORE) Pas d EE si < 45 ans femmes et 35 ans hommes Pas dee si 45 ans femmes et 35 ans hommes Tout sport en compétition

32 Choix d une activité sportive chez le coronarien ENCOURAGER +++ Goût du patient Favoriser le travail aérobie Tenir compte de la technique Bonnes règles de pratique des activités physiques Données de l EE aptitude coronarienne capacité fonctionnelle réévaluation après adaptation du traitement Choix réfléchi et concerté avec le MT et le patient Arguments et risques précisés par écrit

33 Conclusions Traitement optimal et stratification du risque Activité physique régulière toujours bénéfique Pas de compétition sport intense sauf exception Recommandations à adapter au cas par cas Le risque zéro n existe pas

34 COEUR ET SPORT 2008 NANCY Septembre 2008

Les Coeurs du Forez 12 Mai 2007 - Mise à jour 08-06-07

Les Coeurs du Forez 12 Mai 2007 - Mise à jour 08-06-07 Cœur et sport : des disciplines à plus haut risque? L. Chevalier Les Coeurs du Forez 12 Mai 2007 - Mise à jour 08-06-07 Des sports plus particulièrement à risque? Selon quelle approche? 1/ Approche officielle

Plus en détail

Prévention des accidents

Prévention des accidents Prévention des accidents cardiovasculairesasc en montagne Chamonix 15 Juin 2007 François Carré Mise à jour 12-06-09 Hôpital Pontchaillou Hôpital Pontchaillou Université Rennes 1 Classification des sports

Plus en détail

DATES D ABROGATION DES BEES, BAECPC, BEATEP, BPJEPS, DEDPAD et DEFA

DATES D ABROGATION DES BEES, BAECPC, BEATEP, BPJEPS, DEDPAD et DEFA S D DES BEES, BAECPC, BEATEP, BPJEPS, DEDPAD et DEFA DIPLOMES ABROGES DIPLOMES DE NIVEAU IV BEATEP BEATEP «Activités culturelles et d expression» 1 er janvier 2008 BP JEPS Spécialité ANIMATION CULTURELLE

Plus en détail

Le patient coronarien, inquiétudes en médecine du travail

Le patient coronarien, inquiétudes en médecine du travail Le patient coronarien, inquiétudes en médecine du travail Cœur et travail 26 09 2103 François Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 INSERM UMR 1099 La vie post infarctus, quelle évolution! 15

Plus en détail

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette CHALLENGER 2007 JM GUY Club des Cardiologues du Sport L exercice musculaire une contrainte majeure pour le système cardiovasculaire Le type d exercice

Plus en détail

Recommandations Européennes pour la pratique sportive par le cardiaque

Recommandations Européennes pour la pratique sportive par le cardiaque Recommandations Européennes pour la pratique sportive par le cardiaque DU Cardio Sport Paris 2010 François Carré INSERM U 642 Dépistage des cardiopathies chez les sportifs Bilan de non contre-indication

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE

POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE Volet sportif POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE Cette politique a pour mission de reconnaître la participation

Plus en détail

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif Dyspnée «cardiaque» chez le sportif François Carré INSERM U 642- CIC-IT 804-LTSI CHU Pontchaillou - Université Rennes 1 Annecy 18 10 2008 Causes de dyspnée d effort Anémie Modifié d après Mc Ardle WD,

Plus en détail

Paris Mise à jour 10-04-09

Paris Mise à jour 10-04-09 Rééducation du Coronarien et Sports en Montagne Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort Santé Paris Mise à jour 10-04-09 Les réactions de l organisme àl altitude Définition biologique de l altitude 8000

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

Sport, activité physique et patient hypertendu. patient hypertendu

Sport, activité physique et patient hypertendu. patient hypertendu Sport, activité physique et patient hypertendu Sport, activité physique et patient hypertendu Ne pas craindre de prescrire une activité physique et sportive chez l hypertendu! L effet bénéfique de l activité

Plus en détail

Hervé HOOREMAN, Cardiologue, PH. Aptitude Cardio Vasculaire à la conduite automobile professionnelle

Hervé HOOREMAN, Cardiologue, PH. Aptitude Cardio Vasculaire à la conduite automobile professionnelle Hervé HOOREMAN, Cardiologue, PH Aptitude Cardio Vasculaire à la conduite automobile professionnelle Statistiques 2005 1/3 des AT mortels sont des accidents de trajets Triple Aptitude Aptitude Technique

Plus en détail

Troubles du rythme et sport. François Carré Université Rennes1 Hôpital Pontchaillou INSERM UMR 1099

Troubles du rythme et sport. François Carré Université Rennes1 Hôpital Pontchaillou INSERM UMR 1099 Troubles du rythme et sport François Carré Université Rennes1 Hôpital Pontchaillou INSERM UMR 1099 PLAN Le sport intense, une épée à double tranchant La prévention mort subite liée au sport L ECG de l

Plus en détail

Diplômes délivrés par la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS, volet sport/animation)

Diplômes délivrés par la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS, volet sport/animation) DJSCS Sport/Animation Diplômes délivrés par la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS, volet sport/animation) Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l'education populaire

Plus en détail

Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque

Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque Coordinateurs : J. Machecourt (SFC) - V Piriou (SFAR)

Plus en détail

Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport»

Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport» Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport» (O OFSPO J+S) Modification du 26 octobre 2015 L Office fédéral du sport (OFSPO) arrête: I L ordonnance de l OFSPO du 12 juillet 2012 concernant «Jeunesse

Plus en détail

Cœur et sports de raquette. Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX

Cœur et sports de raquette. Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX Cœur et sports de raquette Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX Physiologie de l effort Débit cardiaque x 5 Augmentation volume éjection (VES) Augmentation fréquence cardiaque

Plus en détail

Dr Stéphane Doutreleau. 12 et 13 mai 2007

Dr Stéphane Doutreleau. 12 et 13 mai 2007 Bilan cardiologique avant un trekking? Dr Stéphane Doutreleau Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles - Strasbourg Club des Cardiologues du Sport Les cœurs du Forez 12 et 13 mai 2007 Mise

Plus en détail

CORONARIEN ET SPORT JC VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE

CORONARIEN ET SPORT JC VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE CORONARIEN ET SPORT JC VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE CAPACITÉS D EFFORT ET PRONOSTIC CHEZ LES «CARDIAQUES» (N = 3679) Myers et al. N. Engl J Med 2002;346 : 793-801 L ENTRAÎNEMENT PHYSIQUE: COMPLÉMENT

Plus en détail

Le cœur de l athlète master est il armé pour la compétition?

Le cœur de l athlète master est il armé pour la compétition? Le cœur de l athlète master est il armé pour la compétition? Réunion du CCSMB Chamonix 25 novembre 2013 F. Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 - INSERM U 1099 Définitions Compétition : Participation

Plus en détail

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE Commission nationale sport santé Qu est ce qu un accident cardio-vasculaire? Et quelle en est la cause? L athérosclérose

Plus en détail

Risque cardiaque (en chirurgie non cardiaque) 1

Risque cardiaque (en chirurgie non cardiaque) 1 Risque cardiaque (en chirurgie non cardiaque) 1 SCORE DE GOLDMAN: Turgescence jugulaire (ou galop droit, correspond HTAP 18 mmhg) 11 IDM< 6 mois 10 Ryhtme non sinusal ou ESSV 7 >5 ESV /min 7 Age >70 ans

Plus en détail

Stratégie diagnostique devant une douleur thoracique aiguë suspecte : quels examens complémentaires?

Stratégie diagnostique devant une douleur thoracique aiguë suspecte : quels examens complémentaires? Stratégie diagnostique devant une douleur thoracique aiguë suspecte : quels examens complémentaires? Pr Christian Spaulding duction 2ics ite. Département de cardiologie Hôpital Européen Georges Pompidou,

Plus en détail

Niveaux minimums d analyse pour les sports et disciplines de Fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et non reconnues 1

Niveaux minimums d analyse pour les sports et disciplines de Fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et non reconnues 1 Annexe 1 Niveaux minimums d analyse pour les sports et disciplines de Fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et non reconnues 1 SPORT DISCIPLINE ESA % GH & GHRF % Aïkido Aïkido 5

Plus en détail

le cardiaque s adapte moins que le bien portant

le cardiaque s adapte moins que le bien portant Le cardiaque et son adaptation à la plongée Mise à jour 01-11 11-2009 Vincent LAFAY Club des Cardiologues du Sport CHP Résidence du Parc, MARSEILLE vincent.lafay@medecins-saint-antoine.frantoine.fr le

Plus en détail

Pathologies cardiaques et aptitude à la conduite

Pathologies cardiaques et aptitude à la conduite Pathologies cardiaques et aptitude à la conduite Accidents liés à une pathologie cardiaque aigue (mortels et corporels) Pathologie cardiaque ischémique: 15% des accidents liés à une cause médicale Qui

Plus en détail

Déterminants de la fréquence cardiaque Dany-Michel Marcadet Paris Mise Mise à j our jour juillet 2009

Déterminants de la fréquence cardiaque Dany-Michel Marcadet Paris Mise Mise à j our jour juillet 2009 Déterminants de la fréquence cardiaque Dany-Michel Marcadet Paris Mise à jour juillet 2009 Le nœud sinusal Structure t hétérogène (Cellules l P, Cellules l T) Pacemaker de la totalité du cœur il détermine

Plus en détail

Activités physiques et sportives chez le patient cardiovasculaire, bénéfices et risques

Activités physiques et sportives chez le patient cardiovasculaire, bénéfices et risques Activités physiques et sportives chez le patient cardiovasculaire, bénéfices et risques F. Carré Explorations Fonctionnelles Université Rennes 1-CHU Pontchaillou INSERM U 642 Evolution de l Homme Certificat

Plus en détail

Le certificat de plongée vu par le cardiologue

Le certificat de plongée vu par le cardiologue Le certificat de plongée vu par le cardiologue Vincent LAFAY Club des Cardiologues du Sport Hôpital Saint Joseph, CHU Sainte Marguerite, MARSEILLE vincent.lafay@medecins-saint-antoine.fr Le certificat

Plus en détail

Palpitations et baisse de la performance sportive. Dr Guy

Palpitations et baisse de la performance sportive. Dr Guy Palpitations et baisse de la performance sportive Dr Guy Histoire clinique Homme 52 ans,ancien sportif (endurance longue) Actuellement vélo et course à pied, 6 heures par semaine, marathon 3H30 récent,nombreuses

Plus en détail

Généralités Cardiologie du sport. Dr Richard AMORETTI

Généralités Cardiologie du sport. Dr Richard AMORETTI Généralités Cardiologie du sport Dr Richard AMORETTI Historique 1930 : PAUL CHAILLEY BERT CREE LA PHYSIOLOGIE DU SPORT 1950 : FERNAND PLAS CREE LA CARDIOLOGIE DU SPORT (premiers enregistrements ECG sur

Plus en détail

Le suivi médical des sportifs en Bretagne

Le suivi médical des sportifs en Bretagne Le suivi médical des sportifs en Bretagne I- Le suivi médical règlementaire du sportif (obligatoire) Qui est concerné? Sportifs listés : sportifs de haut niveau / sportifs espoirs / sportifs partenaires

Plus en détail

La pratique sportive en France, reflet du milieu social

La pratique sportive en France, reflet du milieu social La pratique sportive en France, reflet du milieu social Lara Muller* En 2003, 71 % des personnes de 15 ans ou plus pratiquent une activité physique ou sportive, même occasionnellement. Les jeunes gens

Plus en détail

Pathologies et médicaments cardiovasculaires

Pathologies et médicaments cardiovasculaires Pathologies et médicaments cardiovasculaires 2 12 2015 F. Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1-INSERM U 1099 Activité physique et espérance de vie chez le cardiaque Cohorte de Framingham 5209

Plus en détail

V.M.A. VISITE MEDICALE D APTITUDE

V.M.A. VISITE MEDICALE D APTITUDE V.M.A. VISITE MEDICALE D APTITUDE OU E.M.A. EXAMEN MEDICAL D APTITUDE DOCTEUR P. LEFEVRE (PARIS) LA V.M.A. POURQUOI FAIRE? 1 ) PARCEQUE C EST LA LOI ( DU 29/10/1975 ) 2 ) PARCE QUE LA MORT SUBITE EXISTE

Plus en détail

G1204 - Éducation en activités sportives

G1204 - Éducation en activités sportives Appellations Animateur sportif / Animatrice sportive Assistant éducateur / Assistante éducatrice d'activités sportives Cadre technique sportif / sportive Chef de bassin Coach sportif Conseiller sportif

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 31 22 février 2012. S o m m a i r e CONTRÔLE MÉDICO-SPORTIF

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 31 22 février 2012. S o m m a i r e CONTRÔLE MÉDICO-SPORTIF MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 361 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 31 22 février 2012 S o m m a i r e CONTRÔLE MÉDICO-SPORTIF Règlement

Plus en détail

DÉCOUVREZ L OFFRE SPORTIVE EN ESTRIE!

DÉCOUVREZ L OFFRE SPORTIVE EN ESTRIE! Athlétisme Badminton Baseball Basketball Biathlon (Mont-Bellevue, La Patrie et Lac-Mégantic) BMX Aviron - Canoë-kayak bateau-dragon Boxe Crosse Cyclisme Curling Dynamophilie Équitation Escrime Club d athlétisme

Plus en détail

LA DOULEUR THORACIQUE AIGUË UNE PLACE POUR LE SCANNER CARDIAQUE ET CORONAIRE?

LA DOULEUR THORACIQUE AIGUË UNE PLACE POUR LE SCANNER CARDIAQUE ET CORONAIRE? LA DOULEUR THORACIQUE AIGUË UNE PLACE POUR LE SCANNER CARDIAQUE ET CORONAIRE? DR JÉRÔME CAUDRON IMAGERIE MÉDICALE, HÔPITAL PRIVÉ DE L ESTUAIRE, LE HAVRE IMAGERIE MÉDICALE, HÔPITAL CHARLES NICOLLE, ROUEN

Plus en détail

SPECIALITES ET MENTIONS DU DE JEPS + CS et /ou UCC. DS C2 1 er juin 2011 Page 1 sur 10

SPECIALITES ET MENTIONS DU DE JEPS + CS et /ou UCC. DS C2 1 er juin 2011 Page 1 sur 10 + et /ou Page 1 sur 10 SPECIALITE PERFECTIONNEMENT SPORTIF Art. A.212-49 à A.212-74 du code du sport (référence à l arrêté du 20 novembre 2006 JO du 22 novembre 2006 abrogé par l arrêté du 28 février 2008).

Plus en détail

ALTITUDE. Conseils à nos Cardiaques. Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort santé Paris

ALTITUDE. Conseils à nos Cardiaques. Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort santé Paris ALTITUDE Conseils à nos Cardiaques Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort santé Paris Préparation indispensable Consultation médicale à distance Emporter son dossier médical Connaître son traitement (DCI)

Plus en détail

ASTHME ET SPORT. JP GRIGNET DENAIN avril 2005

ASTHME ET SPORT. JP GRIGNET DENAIN avril 2005 ASTHME ET SPORT JP GRIGNET DENAIN avril 2005 Qu est ce que l asthme? L asthme est une maladie inflammatoire chronique (durable) des bronches Les manifestations peuvent être: - La toux souvent sèche, quinteuse,

Plus en détail

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance?

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Ajaccio 12 mai 2012 F. Carré Université Rennes 1 Hopital Pontchaillou Inserm UMR 1099 Les «tests» chez le sportif Exploration performance

Plus en détail

D.U. Cardiologie du sport PLAN CO-DIRECTEURS. Pr Daniel THOMAS Dr Richard AMORETTI

D.U. Cardiologie du sport PLAN CO-DIRECTEURS. Pr Daniel THOMAS Dr Richard AMORETTI D.U. Cardiologie du sport PLAN CO-DIRECTEURS Pr Daniel THOMAS Dr Richard AMORETTI Historique 1930 : PAUL CHAILLEY BERT CREE LA PHYSIOLOGIE DU SPORT 1950 : FERNAND PLAS CREE LA CARDIOLOGIE DU SPORT (premiers

Plus en détail

CLINIQUE SAINT- GATIEN TOURS HÔPITAL EUROPÉEN GEORGES POMPIDOU PARIS

CLINIQUE SAINT- GATIEN TOURS HÔPITAL EUROPÉEN GEORGES POMPIDOU PARIS CLINIQUE SAINT- GATIEN TOURS HÔPITAL EUROPÉEN GEORGES POMPIDOU PARIS Défini&on angor stable Douleur angineuse de brève durée, déclenchée par l effort ou ses équivalents, calmée par l arrêt de l effort

Plus en détail

Certificat de non contre-indication au sport chez l enfant. Alain Chantepie CHU Tours FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013

Certificat de non contre-indication au sport chez l enfant. Alain Chantepie CHU Tours FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013 Certificat de non contre-indication au sport chez l enfant Alain Chantepie CHU Tours FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013 Objectifs de la consultation d aptitude au sport l - Juger de l

Plus en détail

Médiathèque. Plan de classement du fonds documentaire du CREPS Vichy Auvergne

Médiathèque. Plan de classement du fonds documentaire du CREPS Vichy Auvergne Médiathèque Plan de classement du fonds documentaire du CREPS Vichy Auvergne Avant-propos le fonds documentaire du CREPS Vichy Auvergne La documentation (livres, DVD, dossiers documentaires, etc.) de la

Plus en détail

Statistiques trimestrielles du CCES

Statistiques trimestrielles du CCES Statistiques trimestrielles du CCES Contrôles antidopage par programme Type de contrôle T1 T2 T3 T4 Total Urine Sang Urine Sang Programme canadien antidopage Contrôles contre rémunération 1038 52 1038

Plus en détail

Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008. Mise à jour 24-06-08

Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008. Mise à jour 24-06-08 Diabète de type 2 et Sport Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008 Mise à jour 24-06-08 L activité physique est recommandée depuis longtemps aux patients diabétiques Dès la fin du 19 ème siècle,

Plus en détail

!"#$%&'$&(!$&))$&&*$'!(! %(!!+%,)%($%-&$')$&( &)%+!(!$&()*!.%!- ))/0 &%$&!&)!.*"!%!&'$%!'1)(2&3 &+4&!&%4&!%5- )!&)!.*%4$% ($&4$(!$&%$'!(!

!#$%&'$&(!$&))$&&*$'!(! %(!!+%,)%($%-&$')$&( &)%+!(!$&()*!.%!- ))/0 &%$&!&)!.*!%!&'$%!'1)(2&3 &+4&!&%4&!%5- )!&)!.*%4$% ($&4$(!$&%$'!(! !"#$%&'$&(!$&))$&&*$'!(! %(!!+%,)%($%-&$')$&( &)%+!(!$&()*!.%!- ))/0 &%$&!&)!.*"!%!&'$%!'1)(2&3 &+4&!&%4&!%5- )!&)!.*%4$% ($&4$(!$&%$'!(! -!"#$%)67&4!% ACADÉMIES CONTRÔLES PONCTUELS OBLIGATOIRES CONTRÔLES

Plus en détail

Fibrillation Auriculaire et principes du traitement

Fibrillation Auriculaire et principes du traitement Fibrillation Auriculaire et principes du traitement Pr Patrick Assayag Service de Cardiologie, CHU Bicêtre Faculté de Médecine Paris-Sud Age et Prévalence de la FA Population adulte < 50 ans 0.4% Population

Plus en détail

Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète?

Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète? Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète? Le point de vue du cardiologue Dr JF AUPETIT C H St Joseph. St Luc Mise à jour avril

Plus en détail

Offre de sport J+S. Définition d une offre J+S

Offre de sport J+S. Définition d une offre J+S Guide pour la réalisation d offres J+S par les cantons, les communes et les fédérations sportives nationales avec des enfants et des jeunes (Groupe d utilisateurs 4) Le présent Guide a pour but de donner

Plus en détail

CONSÉQUENCES DE LA MALADIE LA FATIGUE ET DU TRAITEMENT : Dr Nathalie MENEVEAU Oncologue médical

CONSÉQUENCES DE LA MALADIE LA FATIGUE ET DU TRAITEMENT : Dr Nathalie MENEVEAU Oncologue médical CONSÉQUENCES DE LA MALADIE ET DU TRAITEMENT : LA FATIGUE Dr Nathalie MENEVEAU Oncologue médical QU'EST CE QUE LA FATIGUE? Etat qui se traduit par une difficulté à effectuer des efforts physiques et à maintenir

Plus en détail

SYNDROME CORONAIRE AIGU ET VASOSPASME M. ELBAZ

SYNDROME CORONAIRE AIGU ET VASOSPASME M. ELBAZ SYNDROME CORONAIRE AIGU ET VASOSPASME M. ELBAZ 2 ème COURS AVANCE USIC LYON 13 Décembre 2013 Conflits d Intérêts: Bayer, Johnson and Johnson, Pfizer, Daiichi Sankyo Lilly, Astra-Zeneca, GSK, Roche, Medtronic,

Plus en détail

CARDIOLOGIE ET SPORT APRES 50 ANS

CARDIOLOGIE ET SPORT APRES 50 ANS CARDIOLOGIE ET SPORT APRES 50 ANS Richard Amoretti C. H. U. P I T I E - S A L P E T R I E R E No sport. 1874-1965 LA PRATIQUE DU SPORT Mortalité plus élevée pendant le sport Paradoxe Durée de vie plus

Plus en détail

Comité du Loiret : - Suivi des jeunes espoirs départementaux

Comité du Loiret : - Suivi des jeunes espoirs départementaux AG2013 CD45 - Intervention du Dr Xavier Halna du Fretay Responsable de la Commission Médical et Santé Recommandations concernant le contenu du bilan cardiovasculaire de la visite de non contre indication

Plus en détail

SEDENTAIRES ET LES SENIORS : QUELLES

SEDENTAIRES ET LES SENIORS : QUELLES SPORTS DE MONTAGNE POUR LES SEDENTAIRES ET LES SENIORS : QUELLES PRECAUTIONS? Dr Frank TERDIMAN Mise à jour 12-06-09 CHU Clermont-Ferrand Service de Médecine du Sport Pr M. Duclos Dans cette catégorie

Plus en détail

Les maladies cardiovasculaires chez la femme. Marie-Hélène LeBlanc, MD, FRCP(C), FACC

Les maladies cardiovasculaires chez la femme. Marie-Hélène LeBlanc, MD, FRCP(C), FACC Les maladies cardiovasculaires chez la femme Marie-Hélène LeBlanc, MD, FRCP(C), FACC Aucun conflit d intérêt à déclarer Objectifs 1. Particularité des différents facteurs de risque CV 2. Présentations

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

Actualités en cardiologie du sport 2014

Actualités en cardiologie du sport 2014 Actualités en cardiologie du sport 2014 Congrès GERS Compiègne 11 13 09 2014 François Carré Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099 Déclarations de conflit d intérêt Aucun conflit d

Plus en détail

Ischémie myocardique silencieuse (IMS) et Diabète.

Ischémie myocardique silencieuse (IMS) et Diabète. Ischémie myocardique silencieuse (IMS) et Diabète. A propos d un cas clinique, sont rappelés: - les caractères cliniques et pronostiques de l IMS chez le diabétique, - la démarche de l identification de

Plus en détail

LES ENJEUX DU MOUVEMENT SPORTIF FRANCAIS

LES ENJEUX DU MOUVEMENT SPORTIF FRANCAIS LES ENJEUX DU MOUVEMENT SPORTIF FRANCAIS Historique La volonté gouvernementale de développement du sport en France est enracinée depuis plus de 50 ans. En effet, il faut savoir qu en 1960, les athlètes

Plus en détail

Cardiologie et Sport. A. Pasquet

Cardiologie et Sport. A. Pasquet XXIII e Journée de cardiologie Cardiologie et Sport QUELS SPORTS POUR LE PATIENT CARDIAQUE? Which sports activity should be recommended to the cardiac patient? Benefit of regular physical activity in patient

Plus en détail

Asthme d effort: diagnostic et prise en charge. J.W. Fitting Service de pneumologie CHUV

Asthme d effort: diagnostic et prise en charge. J.W. Fitting Service de pneumologie CHUV Asthme d effort: diagnostic et prise en charge J.W. Fitting Service de pneumologie CHUV Définition(s) Rétrécissement transitoire des voies aériennes survenant après ou pendant l effort chez un sujet asthmatique

Plus en détail

Notice d information Couverture d assurance RC

Notice d information Couverture d assurance RC Notice d information Couverture RC A compter du 1er janvier 2016, la Fédération UNSA SPORT a souscrit auprès de la compagnie AXA France IARD un contrat visant à couvrir les conséquences pécuniaires de

Plus en détail

Activités physiques et sportives adaptation et intérêt pour les personnes souffrant d épilepsie assises handicap sport santé 14 octobre 2014

Activités physiques et sportives adaptation et intérêt pour les personnes souffrant d épilepsie assises handicap sport santé 14 octobre 2014 Activités physiques et sportives adaptation et intérêt pour les personnes souffrant d épilepsie assises handicap sport santé 14 octobre 2014 MC PERRIER MECS CASTELNOUVEL LEGUEVIN marie-christine.perrier@ugecam-lrmp.fr

Plus en détail

MS et sport population générale

MS et sport population générale CERTIFICATS ET PRATIQUE SPORTIVE P Abraham, A Bruneau, S. Bickert Service d explorations fonctionnelles de l effort CHU Angers CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE D'ANGERS Inserm Institut National De la santé

Plus en détail

Directives canadiennes en matière d activité physique. Glossaire GLOSSAIRE. Terminologie Définition Exemples

Directives canadiennes en matière d activité physique. Glossaire GLOSSAIRE. Terminologie Définition Exemples GLOSSAIRE Glossaire Activité Ensemble de mouvements corporels qui augmentent le rythme cardiaque et la respiration Directives en Tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques utilisant

Plus en détail

Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau à l Université Savoie Mont-Blanc pour l année universitaire 2015-2016

Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau à l Université Savoie Mont-Blanc pour l année universitaire 2015-2016 Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau à l Université Savoie Mont-Blanc pour l année universitaire 2015-2016 Il existe, à l Université Savoie Mont-Blanc, deux listes

Plus en détail

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS Smmaire CHAPITRE 1 Bilgie et physilgie cardivasculaire et de l hémstase, par J.-J. Mercadier BASES DE LA CARDIOLOGIE MOLÉCULAIRE APPROCHES GÉNÉTIQUES DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES DÉVELOPPEMENT DU SYSTÈME

Plus en détail

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département!

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département! www.meceneliteanjou.fr Avec Portons haut les couleurs de notre département! Un Fonds de dotation innovant pour accompagner les projets extra-sportifs des athlètes de notre territoire intié et soutenu par

Plus en détail

liste des activites sportives ufolep Saison 2015/2016

liste des activites sportives ufolep Saison 2015/2016 liste des activites sportives ufolep Saison 2015/2016 Activités relevant du Risque 1 Sports individuels : 22001-Billard (6) 27004-Boules (6) 24001-Boomerang (6) 22002-Bowling (6) 24002-Cerf-volant (6)

Plus en détail

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone -

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone - L'épreuve d'effort Date de création du document : 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Modalités de réalisation... 1 2 Indications...2 3 Contre-indications...3 4 Interprétation... 4 PRÉ-REQUIS

Plus en détail

RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE

RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE Fonds de l athlète Abitibi Témiscamingue 375, avenue Centrale Val d Or (Québec) J9P 1P4 www.fondsdelathlete.ulsat.qc.ca Révisée 2011

Plus en détail

132 IV d BILAN ET TRAITEMENT POST INFARCTUS

132 IV d BILAN ET TRAITEMENT POST INFARCTUS 132 IV d BILAN ET TRAITEMENT POST INFARCTUS JM Fauvel 2009 Après un infarctus, diverses informations vont être nécessaires à la prise en charge du patient. C est l objet du bilan post infarctus. Il faut

Plus en détail

J.MERCIER. Pourquoi cet examen? EXAMEN MEDICAL D APTITUDE DAPTITUDE AU SPORT. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 01/10/12 LIPCOM-RM)

J.MERCIER. Pourquoi cet examen? EXAMEN MEDICAL D APTITUDE DAPTITUDE AU SPORT. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 01/10/12 LIPCOM-RM) 2 ème cycle DCEM MT4.7/2 (Nîmes) Examen médical d aptitude au sport Année Universitaire 2012-2013 EXAMEN MEDICAL D APTITUDE DAPTITUDE AU SPORT Département de Physiologie Service Central de Physiologie

Plus en détail

Pertes de connaissance inexpliquées

Pertes de connaissance inexpliquées De quoi parle-t-on? Pertes de connaissance inexpliquées es DC1, 2007 / 2008 Module cardio-vasculaire Terminologie populaire Malaise vagal Malaise vaso-vagal Syncope (vaso-vagale) Hypotension orthostatique

Plus en détail

Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré

Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Service Explorations Fonctionnelles Unité Biologie et Médecine du Sport Hôpital Pontchaillou- Université Rennes 1 Rennes Athlète? Vous avez dit athlète? Entraînement

Plus en détail

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours multimédia de langue et de culture pour migrants.

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours multimédia de langue et de culture pour migrants. Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS Cours multimédia de langue et de culture pour migrants Niveau A2 Pour communiquer en France dans la vie de tous les jours Dialogue 29

Plus en détail

ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE MALADIE CORONARIENNE STABLE

ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE MALADIE CORONARIENNE STABLE ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE MALADIE CORONARIENNE STABLE Juillet 2015 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé 2 avenue du Stade de France - F 93218

Plus en détail

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Les trois systèmes énergétiques 97 Énergie immédiate : le système du phosphate à haute énergie 99 Énergie à court terme : le système

Plus en détail

المجلةالصحية لشرق المتوسط منظمة الصحة العالمية المجلد الثالث عشر العدد ٢٠٠٧ ٣ Les maladies cardio-vasculaires sont la cause principale de morbidité et de mortalité dans les pays industrialisés. Elles sont

Plus en détail

Les bienfaits de l activité physique sur le système

Les bienfaits de l activité physique sur le système Le sport est-il bénéfique ou nuisible? j Martin Lamontagne, MD, FRCPC, CASM et Muriel Haziza, résidente senior Présenté dans le cadre de la conférence : Mise à jour annuelle sur les problèmes locomoteurs,

Plus en détail

S entraîner à VMA en ski de fond

S entraîner à VMA en ski de fond S entraîner à VMA en ski de fond Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale Aérobie correspond à la vitesse associée à la consommation maximale d oxygène, c'est-à-dire à VO2max. On entend parler aussi de

Plus en détail

Des entreprises s engagent pour le sport de haut niveau en Maine-et-Loire. www.meceneliteanjou.fr. initié par :

Des entreprises s engagent pour le sport de haut niveau en Maine-et-Loire. www.meceneliteanjou.fr. initié par : Des entreprises s engagent pour le sport de haut niveau en Maine-et-Loire www.meceneliteanjou.fr initié par : Le Fonds de dotation Mécèn Elite Anjou souhaite favoriser l accompagnement extrasportif et

Plus en détail

Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006. Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel

Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006. Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006 Besançon 02 décembre d 2006 Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel Besançon 02 décembre d 2006 CYCLISME FEMININ

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Arrêté du 17 mars 2017 relatif à la reconnaissance du caractère de haut niveau des disciplines sportives

Plus en détail

Conduite automobile et maladie cardiaque. Présenté par Jean-François Dorval, M.D.

Conduite automobile et maladie cardiaque. Présenté par Jean-François Dorval, M.D. Conduite automobile et maladie cardiaque Présenté par Jean-François Dorval, M.D. Maladie coronarienne Recommandation générales Patients avec maladie coronarienne athérosclérotique Recommandation spécifiques

Plus en détail

Antiagrégants plaquettaires : prise en compte des risques thrombotique et hémorragique lors d une endoscopie bronchique chez le coronarien

Antiagrégants plaquettaires : prise en compte des risques thrombotique et hémorragique lors d une endoscopie bronchique chez le coronarien SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Antiagrégants plaquettaires : prise en compte des risques thrombotique et lors d une endoscopie bronchique chez le coronarien Les antiagrégants plaquettaires

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Présenté par Simon Bérubé, M.D. 8 avril 2008 Plan Les facteurs de risque Les habitudes de vie Signes et symptômes Prise en charge médicale, quand

Plus en détail

S entraåner Ç VMA en ski de fond

S entraåner Ç VMA en ski de fond S entraåner Ç VMA en ski de fond 1. Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale AÉrobie correspond Ä la vitesse associåe Ä la consommation maximale d oxygéne, c'est-ä-dire Ä VO2max. On entend parler aussi

Plus en détail

Bilan du sportif après 35 ans

Bilan du sportif après 35 ans «Nouvelles recommandations» Bilan du sportif après 35 ans Forum Européen Cœur Exercice Prévention 2012 JM GUY Mise à jour avril 2012 chpl Reco européennes 2011 D après Borjesson et al Eur J Cardiovasc

Plus en détail

Partenariat «efformip RéPPOP» : Accompagnement en Activité Physique

Partenariat «efformip RéPPOP» : Accompagnement en Activité Physique Partenariat «efformip RéPPOP» : Accompagnement en Activité Physique «Premiers pas vers L Activité Physique au sein des Journées Obésité Education» 1 fil conducteur : la GESTION DE L EFFORT Travail sur

Plus en détail

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Cas cliniques Cardiologie du Sport Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Pas de conflits d intérêt concernant cette présentation

Plus en détail

Chez le patient coronarien, 4 examens possibles avant la coronarographie:

Chez le patient coronarien, 4 examens possibles avant la coronarographie: Chez le patient coronarien, 4 examens possibles avant la coronarographie: - L Épreuve d effort d - L Échographie d effortd - L Échographie sous dobutamine - La Scintigraphie myocardique d effortd Sandrine

Plus en détail

PASS BIEN-ETRE EN CHAMPAGNE-ARDENNE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE. Document expérimental

PASS BIEN-ETRE EN CHAMPAGNE-ARDENNE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE. Document expérimental PASS BIEN-ETRE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE EN CHAMPAGNE-ARDENNE Document expérimental Le PASS Bien-Etre Aidez-nous a prendre soin Tête et cou Bras gauche Bras droit Buste et dos Main Droite

Plus en détail

La Prévention et la mort subite du sportif

La Prévention et la mort subite du sportif La Prévention et la mort subite du sportif Professeur Claude-Louis GALLIEN Vice-Président du CNOSF La mort subite est un décès ayant des causes «naturelles» survenant dans la première heure suivant la

Plus en détail

OPTION FACULTATIVE CCF. OPTION FAC PONCTUELLE : o Cas général o Sportif de haut niveau o Sportif haut niveau UNSS o Candidats isolés

OPTION FACULTATIVE CCF. OPTION FAC PONCTUELLE : o Cas général o Sportif de haut niveau o Sportif haut niveau UNSS o Candidats isolés BACCALAUREAT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE OPTION FACULTATIVE CCF OPTION FAC PONCTUELLE : o Cas général o Sportif de haut niveau o Sportif haut niveau UNSS o Candidats isolés Textes de référence Circulaire

Plus en détail