» D'où vient notre eau potable? P. 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "» D'où vient notre eau potable? P. 4"

Transcription

1 Mai N Bulletin de la Vie Saint-Orennaise» D'où vient notre eau potable? P. 4 Regards croisés sur notre commune P.6 Budget 2013 P.8 Atchafalaya Cahier central Mairie de Saint-Orens de Gameville Tél. :

2 Services municipaux Saint-Orens en ligne Hôtel de Ville Mairie ouverte du Lundi au Vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 (Vendredi fermeture à 16h30). Permanence week-end : samedi de 8h30 à 12h Associations-Sports-Evènements (ASE) Bibliothèque Carte d identité CCAS Centre social Espace pour Tous Centre technique municipal (CTM) Communication Culture Développement durable Ecole de musique Enfance-Scolaire Espace Altigone Etat civil / élections Jeunesse Maison de la Petite Enfance Maison de retraite Labouilhe Maison des Solidarités et du Citoyen Police municipale Services Techniques Solidarités Transports Scolaires Urbanisme Numéros utiles Agence postale Catala CAF Centre aéré Collège René Cassin Collège Jacques Prévert CPAM Eau, assainissement Eau potable Ecole maternelle Catala Ecole maternelle du Corail Ecole maternelle Henri Puis Ecole primaire Catala Ecole primaire du Corail Ecole primaire Henri Puis EDF-GAZ Gaz Naturel GRDF Gendarmerie La Poste Lycée Pierre-Paul Riquet Maison des Solidarités Conseil Général 31 (Balma) Mix Ados (Amicale laïque) Médecins de garde...15 Pôle territorial Sud-Est Pompiers...18 Piscine Presbytère SAMU...15 Service plaintes aérodrome Lasbordes Permanence des élus Conseillère Générale Muriel Pruvot e samedi du mois, de 10h à 12h. Sur RDV Députée Emilienne Poumirol Pharmacies de garde Lundi et samedi : Toutes les pharmacies de Saint-Orens sont ouvertes. Pharmacies de garde Dimanche et jours fériés : 3237 pour connaître la pharmacie la plus proche (Résogardes) (0,34 /min). Permanences ADIL 31 Association départementale d Information Logement Centre Technique Municipal - 10, rue Négoce - Tél. : Tous les 2 e mercredis du mois de 14 h à 17 h sur rendez-vous Info Energie PERMANENCES INFO ÉNERGIE: Une fois par mois rendez-vous à prendre auprès de : SOLAGRO Espace Info Energie - Tél. : Collecte des déchets Consulter le calendrier sur Renseignements : (appel gratuit depuis un poste fixe). DASRI Déchets à risques infectieux. En partenariat avec les pharmacies de la commune, la Ville de Saint-Orens met gratuitement à la disposition des Saint-Orennais un conteneur sécurisé pour la collecte des déchets à risques infectieux. Pour toutes informations, contacter le service Environnement : Hôtel de ville Accueil : av de Gameville Bureau du Maire Service des Affaires générales (cartes d identité, démarches..) Mairie annexe Rue du Bousquet (derrière l Hôtel de Ville) Police municipale, services Finances, Formation et Communication Salle du Lauragais Rue du Centre Service Jeunesse Maison de la Petite Enfance Accueil : Rue du Centre Centre communal d action sociale (CCAS) Accueil : Rue de Chasselas (derrière la Maison de la Petite Enfance) Maison des Solidarités Accueil : Avenue Augustin Labouilhe Services Emploi, Logement. Permanences des partenaires liés à l emploi et à la formation. Centre Technique municipal (CTM) Accueil : , rue du Négoce, ZAC Champs-Pinsons. Altigone Accueil : Place Jean Bellières Service des Affaires culturelles, Ecole municipale de musique Les p tits nouveaux Selena ALLAIN... 6 mars 2013 Léna DOL LONGCHAL... 6 mars 2013 Noah DEDIEU... 6 mars 2013 Joshua DOEUVRE mars 2013 Charlie LAFFORGUE mars 2013 Léhana DELANOUE mars 2013 Sacha THOMAS mars 2013 Louis GRECH mars 2013 Ambre GAILLARDOU PELISSIER...1 avril Mai 2013 Mem Orens

3 Editorial Saint-Orens de Gameville à 6 km du Capitole, village des années 50 (674 habitants), est devenu une ville de première couronne entre passant alors de à habitants soit une multiplication par 7 en vingt-deux ans! Pour une période identique , nous notons une évolution de à habitants en vingt-deux ans, en rien comparable à la précédente. Ce qui est par contre nouveau, c est la progression de l aire urbaine, la diversification de l habitat, la conjonction de zones toulousaines et saint-orennaises mais aussi un étalement démesuré dans le Lauragais qui a conduit de nombreuses familles à habiter au-delà des 20 km et à transiter par notre territoire exclusivement en voiture... La forte consommation de terres agricoles doit être très limitée à l avenir, c est d ailleurs l avis du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) approuvé en Lors du premier colloque des Etablissements Publics Fonciers Locaux de France à Toulouse, les questions d économies d espaces, de maîtrise du foncier, de réhabilitation de bâtis dégradés, de créations de zones économiques, d équipements publics de proximité ont été au cœur des débats, présents dans les témoignages des élus du Pays Basque, de l Ain, de la Haute-Savoie et de l Etablissement Public Foncier Local du Grand Toulouse. Cet échange riche a conforté les éléments de la Loi Duflot en préparation et des vingt mesures nationales du plan d investissement pour le logement. La révision du PLU de Saint-Orens de Gameville arrive dans sa dernière phase et l avis favorable de Madame la Commissaire Enquêtrice, après prise en compte de plusieurs remarques collectées lors de l enquête, permettra, après avis du Conseil Municipal de notre ville, un vote fin juin du PLU révisé par la Communauté Urbaine de Toulouse Métropole. Christian SEMPE Maire Vice-Président de Toulouse Métropole Bulletin municipal d information de la mairie de Saint-Orens de Gameville Directrice de la publication : Annick BRULE, Conseillère municipale déléguée à la Communication et aux Systèmes d Information Édition : Direction Communication / Christophe NEVEU Tél Courriel : Conception et impression Photos et illustrations : Photos : Laurent LANNOY et Service Communication Pour paraître dans Mém'Orens, transmettez-nous vos informations avant le 8 du mois précédant la parution. La ville sur Internet : Sommaire D'où vient notre eau potable 4 Regards croisés sur notre commune 6 Défibrillateurs : rappeler les gestes qui sauvent 6 Mai à Saint-Orens : l agenda A1 Commémoration du 8 Mai 7 Comment se protéger des moustiques? 7 Budget Tribunes libres 10 Brèves 11 Mem Orens Mai

4 D où vient notre eau potable? Elle arrive dans notre verre, par la simple manipulation d un robinet. Jusque là rien que de très simple, tant ce geste du quotidien est naturel. Mais de l origine de la ressource à la distribution à domicile, le cheminement est complexe et demande une maîtrise à toutes les étapes. Avec la mise en service prochaine d un troisième réservoir d eau potable, la sécurisation de l approvisionnement et la rénovation des réseaux, ce sont autant de maillons d un dispositif global qui vise à assurer le meilleur service pour les saint-orennais et anticiper les besoins futurs. Ce qui change Alimentation : la commune bénéficie de deux sources d approvisionnement ; l eau de la Garonne, en provenance de Toulouse et du Sicoval représentaient 25 %, et celle de la Montagne Noire, déjà prépondérante, 75 %. Désormais, la proportion de l eau potable issue de la Montagne Noire est portée à 85%. L eau en provenance du Sicoval qui desservait le quartier de l Orée du Bois n alimentera plus que le quartier de la Maymie. Stockage : Saint-Orens disposait de deux réservoirs d eau potable : le Château d eau et la «bâche» de stockage, réservoir semi-enterré. Bientôt la mise en service d une deuxième bâche va augmenter la capacité de stockage de 3000 m 3. Désormais, la capacité de stockage et l autonomie en eau potable sont dimensionnées pour desservir l existant et les futurs quartiers. Pression : sur les zones les plus hautes de la commune, les insuffisances de pression vont disparaître. Couplés avec la présence d un nouveau réservoir, les aménagements et les ouvertures de nouveaux réseaux permettent la surpression sur une zone comprise entre le Lycée et la limite avenue de Gameville/avenue de Toulouse. Qualité : elle est la même ; les eaux provenant de la Montagne Noire et de la Garonne sont toutes deux d excellente qualité, comme en attestent les mesures de contrôles effectuées par l Agence Régionale de Santé qui interviennent après tous les traitements effectuées dans les usines de production et les 4 -- Mai 2013 Mem Orens

5 La Montagne Noire : 85% de notre eau potable Par sa situation géographique, à la limite des bassins méditerranéen et atlantique, la Montagne Noire bénéficie de précipitations abondantes et constitue un véritable «château d eau». Dès le 17ème siècle, Pierre-Paul Riquet a imaginé un complexe hydraulique afin d alimenter le Canal du Midi entre Carcassonne et Toulouse. Trois siècles plus tard, la ressource eau de la Montagne Noire sera également dédiée à l alimentation en eau potable. Construit entre 1953 et 1956, le barrage des Cammazes sur le Sor en constitue le principal réservoir. D une capacité de stockage de près de 19 millions de m3, il permet l irrigation des zones agricoles, un appoint pour le Canal du Midi mais aussi et surtout l alimentation en eau potable sur trois départements : l Aude, le Tarn et la Haute-Garonne, pour habitants répartis sur 200 communes, dont Saint- Orens. L IEMN Institution des Eaux de la Montagne Noire est un établissement public qui assure une triple mission : le stockage, la potabilisation et le transport de la ressource. Du barrage à l usine Le transport de l eau brute se fait par des conduites depuis le barrage jusqu au site de Picotalen où trois usines sont en charge du traitement et de la production de 10 millions de m3 d eau potable. Le barrage des Cammazes bénéficie d un périmètre de protection, garantissant l absence d activités qui pourraient nuire à la qualité de l eau ; à Picotalen, on procède aux opérations de traitement : clarification, filtration, désinfection et reminéralisation ; cette dernière phase est nécessaire car l eau de la Montagne Noire est une eau très douce, donc trop agressive. L opération est utile à plus d un titre, car avec cette mise à niveau calco-carbonique, le procédé permet à l eau de former une fine couche calcaire qui préviendra les risques de corrosion ou le mélange avec des métaux comme dans les anciennes conduites en plomb. Du réseau au domicile Depuis Picotalen, l eau potable est transportée via un réseau primaire haute pression (sans surpression), la gravité permettant de desservir les points les plus éloignés, comme Saint-Orens. Les 28 points de livraison de l ensemble du réseau sont sous télésurveillance permanente. Lors de son arrivée dans les trois réservoirs de Saint Orens, le Château d eau et les deux bâches, l eau de la Montagne Noire est mélangée à l eau provenant de la Garonne via les usines de traitement et de potabilisation sur le territoire de la Communauté Urbaine. contrôles effectués lors des phases de transport. Parfaitement compatibles pour les mélanges qui s effectuent à différents stades du réseau, elles offrent une égale qualité à tous les saintorennais. Les travaux de rénovation des réseaux participent de cette qualité. Une maîtrise accrue L approvisionnement est sécurisé, avec toujours deux sources qui se complètent. La prédominance de la ressource Montagne Noire, acheminée par un conduit gravitaire, augmente la performance de la pression distribuée. De plus, Toulouse Métropole et l Institution des Eaux de la Montagne Noire ont signé en 2013 une convention augmentant les volumes d approvisionnement initiaux. Denise Deleuze, Conseillère déléguée à l Eau, rappelle les objectifs de la commune : «maîtriser le cycle de l eau potable, c est pour Saint-Orens une priorité ; les chantiers et nouveaux dispositifs s inscrivent dans un schéma cohérent : quand nous avons intégré la Communauté urbaine, nous savions que nous l intégrions avec les nouvelles compétences, dont l eau. Une compétence transférée n est pas une compétence abandonnée et la nouvelle organisation nous offre plus de maîtrise sur les prix, les investissements, plus de transparence avec un cahier des charges bien plus clair et bien moins contraignant dans la durée (3 ans). Et techniquement, l approvisionnement et les performances du réseau nous permettent d améliorer le service sur l ensemble de Saint-Orens, en incluant les futurs quartiers». Le passage en régie assistée : la gestion du cycle de l eau est assurée par Toulouse Métropole, qui pilote la rénovation des réseaux et l implantation du nouveau réservoir ; en bout de chaîne, l exploitation et la facturation sont assurées par la Lyonnaise des Eaux, qui aujourd hui n est plus délégataire, mais prestataire de services, retenue par la Communauté urbaine à partir d un cahier des charges très exigeant. i En savoir plus sur le site de l Institution des Eaux de la Montagne Noire (historique, réseau de desserte, procédés de traitement et qualité de l eau ) Mem Orens Mai

6 Regards croisés sur notre commune Dans la continuité des réflexions menées pour la révision du PLU (qui s est faite aussi au cours de phases de concertation avec la population) élus et techniciens travaillent à cerner plus précisément les contours de certains " territoires de projet " du centre-ville, comme les secteurs de " Barrau " ou de la " Mairie ". Deux études ont été commandées à l'agence Urbaine de l Agglomération Toulousaine (AUAT) et à des Urbanistes- Architectes de l'école, renommée, d'architecture de la Ville et des territoires, de Marne la Vallée. Par ailleurs, nous avons saisi l opportunité d'un travail d'exercice universitaire, par des étudiants de Toulouse le Mirail et leurs professeurs. Ces derniers vont procéder à un atelier d'enquête sur le terrain pour préparer leur exercice. Cette enquête aura lieu du 13 au 17 mai prochain, ces étudiants seront munis d'un «laissez-passer» du Maire. Nous vous remercions par avance de l'intérêt que vous pourrez apporter à cette démarche et du bon accueil que vous pourrez leur réserver. Nous ne manquerons pas de vous convier à des réunions d information afin de partager avec vous ces différents travaux et réflexions sur le devenir de notre commune. Questionnaire téléchargeable sur le site Défibrillateurs : rappeler les gestes qui sauvent Huit défibrillateurs ont été installés par la mairie qui développe l information et la sensibilisation des Saint-orennais. La Ville de Saint-Orens poursuit la sensibilisation des habitants à l utilisation des défibrillateurs. Ces appareils, entièrement automatisés et très simples d'emploi, peuvent ainsi sauver la vie de personnes atteintes de malaise cardiaque. Equipée progressivement depuis 2010, la commune compte désormais 8 défibrillateurs installés sur les bâtiments publics, un neuvième est prévu dans le quartier de St- Benoît. Ils complètent ainsi les dispositifs accessibles dans les cabinets médicaux ou dans les pharmacies. La Police Municipale en possède un dans son véhicule. Les 3 gestes qui sauvent Des réunions publiques pour s initier En partenariat avec le club de sauvetage toulousain, 2 réunions auront lieu sur les sites équipés de défibrillateurs. Le 30 mai, à 18h30 à la Maison de Tucard, avenue Augustin Labouilhe, et le 6 juin à 18h30 à l Espace Marcaissonne, bd du Libre Echange Mai 2013 Mem Orens

7 MAI à St-Orens L agenda Atchafalaya Vendredi 17 mai h, Espace culturel Altigone Journées Nature p.3 Tournoi de tennis p.4 jbooing! p.2 Gala Altidanse p.2 Agenda -1

8 Bibliothèque Claire raconte à 10h30 et à 11h15 pour les enfants de 2 à 6 ans Entrée libre, sur inscription 2- Agenda Agenda Manifestations Samedi 4 mai Découverte de la flore 14h30, départ au parking du Lycée Pierre Paul Riquet Mercredi 8 mai Cérémonie du 8 Mai h30 Monuments aux Morts Du 9 au 12 mai Fête locale Place Jean Bellières Vendredi 17 mai Atchafalaya 20h, Espace culturel Altigone Jeudi 23 mai Réunion rythmes scolaires rentrée h, salle château Catala Samedi 25 mai Secours Populaire : vente de vêtements de cérémonie 10h, Espace Marcaisonne, 10 bd du Libre Echange Dimanche 26 mai Acrobates cuivrés 17h, Kiosque de l Orée du Bois Mercredi 29 mai Journée Portes ouvertes Centre social Espace pour Tous 11h, 6 impasse Pablo Neruda Jeudi 30 mai Réunion publique sur les défibrillateurs 18h30, Espace Marcaissonne, 10 bd du Libre Echange. Atelier Comédie 2 pièces de théâtre 20h30 Espace Marcaissonne, 10 bd du Libre Echange Vendredi 31 mai A la découverte des arbres remarquables 18h30, salle du Conseil Municipal Samedi 1 er juin Balade champêtre 10h, château Catala Dimanche 2 juin Balade champêtre 14h, parking des jardins d'en Prunet Mardi 4 juin Jbooing! 20h, château Catala. Exposition : Du 2 au 31 mai Un siècle en toutes lettres Cette exposition n a évidemment pas l ambition de retracer l histoire littéraire du XX e siècle, mais présente les grandes figures de la création littéraire qui ont marqué cette période, d Apollinaire à Le Clézio. Exposition conçue et réalisée par l association Confluences Petites Histoires : Mercredi 22 mai Gala de danse Altidanse organise son Gala de fin d année à l espace culturel Altigone. vendredi 7 juin à 19h30 et 21h30 samedi 8 juin à 18h et 21h dimanche 9 à 15h30 et 18h Chaque jour, un spectacle différent. Tarif extérieur 10. Renseignements : Café Littéraire Jeudi 23 mai : 18h30 Faire du chemin avec René Char Maurice Petit, comédien et directeur artistique du festival Lettres d Automne a rencontré René Char à plusieurs reprises entre 1976 et Le programme de cette rencontre alterne entre souvenirs de ces conversations sous les arbres de L Isle-sur-la-Sorgue et lectures de poèmes et proses de l auteur, principalement extraits de Fureur et Mystère. Entrée libre Infos au La Comédie vous invite à découvrir ses talents L'atelier-Théâtre adultes a préparé deux pièces en un acte : «L'ours» d'anton Tchékhov connu depuis «Brûlons Voltaire» d'eugène Labiche et Louis Leroy représenté pour la première fois en Jeudi 30 mai 2013 à 20h30 à l'espace Marcaissonne et samedi 8 juin 2013 à 20h30 au club des Aînés. Journée Portes Ouvertes Situé au 6, rue Pablo Neruda, à proximité des écoles, le centre Espace pour Tous est un service public du Centre communal d action sociale (CCAS) de la commune. Avec 150 personnes inscrites et une moyenne de 20 à 30 participants aux activités, le centre engage une nouvelle dynamique en direction de toute la population. Le public est donc invité à découvrir cet espace de rencontres et d échanges dans le cadre d une journée Portes ouvertes le mercredi 29 mai à 11h. Jbooing : Saint-Orens en piste! Saint-Orens participera avec son char Jbooing! à Toulouse en Piste dans une ambiance festive autour du cirque, de la musique et de la danse. La parade Jbooing! défilera ainsi en avant-première à Saint-Orens avant de rejoindre les cortèges toulousains. Initié par la SEM Altigone, un char Saint-Orennais sera présent pour la deuxième fois sur le projet Toulouse en Piste. Outre l intérêt artistique et culturel évident, ce wagon a vocation à faire se rencontrer différents publics et à fédérer les énergies de plusieurs partenaires. L association «Les amis des arts» assure à la fois la direction artistique, mais, avec Mix ados, intègre également son propre public à la parade. L école de musique, déjà présente l an dernier sur la manifestation Saint-Orennaise, a souhaité cette année intégrer concrètement le wagon et participer également à Toulouse. Enfin le service jeunesse de la Ville et le Centre Social Espace Pour Tous réalisent respectivement les décors et les costumes, avec leurs publics spécifiques. Au total, une centaine de personnes vont donc, chacun à leur niveau, contribuer à la réalisation du projet Jbooing! Mardi 4 juin 2013 à partir de 20h, au château Catala. Tél. :

9 «Atchafalaya, l opéra pour enfants Du champ populaire à la chanson tendre ou polyphonique en passant par les accents du jazz et la musique des Indiens, toute une gerbe de mélodie vous plonge dans cette histoire des colons de Louisiane où la danse est également présente. Créé par Isabelle Aboulker, cet opéra-théâtre est présenté par l Ecole municipale de musique en partenariat avec le collège René Cassin. Sous la direction de Laurent Grégoire, mis en scène par Marie Diliès avec des chorégraphies de Pierre Meurier, les enfants des classes de 6ème à la 3ème seront sur la scène d Altigone avec l ensemble instrumental de l école pour une représentation unique dans tous les sens du terme. C est l aboutissement de plusieurs mois de travail et d une semaine de résidence à l espace Altigone. Le collège René Cassin et l école de musique collaborent pour la 4ème année consécutive dans une volonté commune de faire participer des enfants de tout horizon à une action ambitieuse dans le domaine du spectacle et de la musique. Vendredi 17 mai 2013 à 20h, Espace culturel Altigone. Réunion d'information sur les nouveaux rythmes scolaires à la rentrée 2013 Depuis le mois de janvier, dans le cadre de la Commission Scolaire Élargie, les parents d'élèves, les enseignants, l'amicale Laïque et la municipalité ont mené un travail en commun. A la rentrée scolaire, les écoles de la commune adopteront la semaine de 9 demi-journées, avec école le mercredi matin. Une réunion d'information, organisée avec le concours des associations de parents d'élèves ALISO et FCPE et de l'amicale Laïque se tiendra Salle du Château de Catala le jeudi 23 Mai à 20 heures. Acrobates cuivrés sans filet Parce que musique et cirque sont deux disciplines complémentaires et amies, les réunir en un seul programme offrira au public un moment familial de convivialité et de découverte. La ville de Saint-Orens propose un nouveau Rendez-Vous culturel autour du cirque et de la musique qui prend pour cadre le kiosque de l Orée-du-Bois. Avec en première partie, Trompettes au kiosque avec les trompettistes des écoles de musique de Ramonville et de Saint-Orens. Suivie d un concerto acrobatique orchestré par le duo Duende Feliz. Un accordéoniste suit les tribulations d un «circassien» qui se révèle à travers les sangles aériennes, l acrobatie, l équilibre, le jonglage et le jeu. Une manifestation organisée par la Direction des Affaires culturelles et l Ecole de Musique de la Ville de Saint-Orens. Avec la participation de la Grainerie, de Smart Cie, de l Ecole de Musique de Ramonville. Dans le cadre des Journées Natures de Midi-Pyrénées et de Caravane de Cirque. Dimanche 26 mai 2013 à partir de 17h, Kiosque de l Orée du Bois, allée des Pins à Saint-Orens. Renseignements au Sortie-découverte de la flore de Saint-Orens L'association, Saint-Orens Nature Environnement, dédiée à la protection environnementale, vous invite à sa première sortiedécouverte de la biodiversité de la commune. Cette balade vous fera découvrir en particulier les orchidées sauvages qui enrichissent la flore de notre patrimoine naturel. Rendez-vous samedi 4 Mai à 14h30 sur le parking du Lycée Pierre Paul Riquet, avenue de Revel. Renseignements auprès d'agnès Mestre, Présidente de l'association, au Plus d informations sur le blog : A la découverte des arbres remarquables Dans le cadre des Journées Nature Midi-Pyrénées, les services de la Ville en partenariat avec l'association Arbres et Paysages d'autan et les Jardiniers de France vous proposent trois événements sur la découverte de nos arbres remarquables et l adaptation de nos plantations aux conditions de sécheresse. Réunion d'information sur les arbres remarquables Venez participer vous aussi à l'inventaire des arbres remarquables sur notre commune avec l'association Arbres et Paysages d'autan.et nous faire part de vos trouvailles lors de cette réunion d'échange. Vendredi 31 mai à 18h30 salle du Conseil Municipal Si vous connaissez un arbre remarquable, téléchargez la fiche «inventaire» sur le site de l'association et ramenez-nous la complétée avec quelques photos lors de cette réunion. Balade champêtre à la découverte des arbres Au cours d'une balade champêtre familiale, nous vous proposons de découvrir la diversité des arbres et arbustes de votre commune. Dimanche 2 juin à 14h00, parking des Jardins partagés d En Prunet, quartier Catala (Boulodrome). Comment protéger son potager de la sécheresse Face aux changements climatiques, rendez-vous avec les Jardiniers de France pour apprendre à concevoir des jardins et des espaces verts qui consommeront moins d eau. Samedi 1 er juin à 10h00, château Catala Renseignements et de préférence inscription : Service Environnement, au Agenda -3

10 Exposition Rencontres sportives Mercredi 01/05/13 : TENNIS Championnat Pré- National Femmes : Saint Orens 1 reçoit Lourdes TC 1 Samedi 04/05/13 : Gymnase Riquet : BASKET - Seniors Garçons R1 contre Toulouse Aérospatiale - 20h30 Complexe Sportif : FOOTBALL - Seniors B contre Leguevin - 18h FOOTBALL - Seniors A contre Saix Semalens - 20h Dimanche 05/05/13 : Gymnase Riquet : BASKET - Pré-Nationale Féminin contre Gimont - 15h30 Jeudi 09/05, Samedi 11/05 et Dimanche 12/05/13 : Complexe Sportif : FOOTBALL - Tournoi Jean Audol Samedi 11/05 et Dimanche 12/05/13 : Gymnase Riquet : BASKET - Tournoi international Benjamins Dimanche 12/05/13 : TENNIS Championnat National 4 Hommes : Saint-Orens 1 reçoit TC Marseille 1 Lundi 20/05/13 : TENNIS Championnat Pré- National Femmes : Saint Orens 1 reçoit Semeac Olympique Tennis 1 Samedi 25/05/2013 : Complexe Sportif : FOOTBALL - Seniors C contre Toulouse Mirail Samedi 25/05 et Dimanche 26/05/2013 : Complexe Sportif : VOLLEY Green Volley : du samedi 14h au dimanche 22h Dimanche 26/05/13 : TENNIS Championnat National 4 Hommes : Saint-Orens 1 reçoit CA Brive Tennis 1 Dimanche 02/06/13 : TENNIS Championnat Pré- National Femmes : Saint Orens 1 reçoit Blagnac TC 1 Altigone Place Jean Bellières - Tél. : Programme Avril Espace pour tous...centre Social du CCAS Centre social du C.C.A.S. Rue Pablo Neruda Tél Horaires d ouverture Lundi, mercredi et jeudi de 9h à 12h et mardi de 14h à 17h Pour l'animation : du mardi au vendredi, de 14h à 17h Pour tous renseignements, contacter : le Centre au ou le CCAS au MAI 2013 Espace public numérique Les Mardi, Mercredi, Jeudi de 14h à 16h30 Initiation à l outil informatique les Mardis et Jeudis de 14h à 16h sur inscription Tous les lundis et jeudis matins de 10h30 à 11h30 Ateliers de gymnastique «Prévention Santé» Centre Culturel Altigone Selon deux groupes de 15 personnes : groupe 1 le lundi et groupe 2 le jeudi. Tarif : 1 par atelier. Transport : 8 places disponibles* pour chaque groupe. Tous les vendredis matin Chorale de 10h à 11h30, Ecole de musique, espace Altigone Tous les mercredis de 14h à 17h Atelier mémoire Centre Social Espace pour Tous ou «Alliance et Culture» à Toulouse Jeudi 2 Atelier créatif : couture «Toulouse en piste» De 14h à 17h Mardi 7 Du marché à l assiette De 9h30 à 17h Lieu : marché de Castanet Nombre limité à 12 personnes Mardi 14 Atelier créatif : couture «Toulouse en piste» De 14h à 17h Jeudi 16 Bibliothèque Lieu : au centre social De 14h15 à 17h Thème : «le joli mois de Mai» Du 14 mai au 1 er juin Peintures ( ) Christine Garuet Vernissage mercredi 15 mai à 18h30 Programme fête locale 9, 10, 11 et 12 mai 2013 Jeudi 9 Mai 15h - début de la fête 21h - Animation SALSA (orchestre, animateurs, participation du public) Vendredi 10 Mai 15h - fête foraine A partir de 20h30 soirée «Jeun s» : lâcher de ballons, spectacle de cirque (jongleurs ), musique ROCK avec 3 groupes de Saint-Orens, démonstration HIP HOP avec ALTIDANSE Samedi 11 Mai 10h - marché musical «Groupe JAZZ» 12h30 - apéritif municipal et musical (Ecole de musique de Saint-Orens) 15h - fête foraine 22h - grand spectacle avec l orchestre COLUMBIA et la Troupe HEIVA I TAHITI Dimanche 12 Mai 11h - grande messe 12h30 - apéritif offert par le Comité des Fêtes, Place Jean Bellières 15h - fête foraine 22h - revue Cabaret avec la Troupe du REX CABARET Lundi 13 Mai Apéritif offert par le Comité des Fêtes à la Maison de Retraite Labouilhe Mardi 21 Atelier créatif : couture «Toulouse en piste» De 14h à 17h Jeudi 23 Cinéma Lieu : studio 7, à Auzielle Horaires : à partir de 13h30 Film : «à choisir, tous ensemble» Vendredi 24 Marche Active 13h45-17h00 Mardi 28 Mai Atelier pâtisserie et préparation de la journée du centre De 14h à 17h Mercredi 29 Mai Journée du centre Horaires : de 12h à 17h Jeudi 30 Mai Atelier Jeux Préparation du programme du mois de juin De 14h00 à 17h Heureux de se réunir de plus en plus nombreux, cela nous amène à limiter le nombre de places pour le bon déroulement des animations. Cependant, nous restons ouverts à tous, et vous donnons la possibilité de vous retrouver au Centre Social pour partager un moment convivial. *Comme toujours le principe de covoiturage est le moyen de transport privilégié ; le C.C.A.S peut mettre à disposition un transport dont le nombre de places est limité. Dans ces conditions, une rotation, d un mois à l autre, peut être organisée afin que chaque usager puisse bénéficier des animations. 4- Agenda

11 Commémoration du 8 Mai Le 8 mai 1945, la Capitulation sans conditions des armées allemandes ouvrait sur le continent européen une période de paix qui allait durer 46 ans jusqu aux conflits des Balkans ( ). La victoire des puissances alliées (France, Royaume-Uni, URSS, Etats-Unis) découlait des évènements de l année 1943, il y a 70 ans : ce furent d abord à l Est les éclatantes victoires soviétiques de Stalingrad et de Koursk, marquant le commencement de la fin pour l Allemagne Nazie. A l Ouest ce fut la libération de la Tunisie, le débarquement en Sicile, en application de la conférence de Casablanca. Le 8 mai 2013, la municipalité de Saint-Orens et l ensemble des associations du monde combattant, la 1761e section des Médaillés Militaires, l Amicale des anciens Combattants, le comité local de la FNACA, et la «Société des Volontaires» commémoreront la Victoire, et appellent la population à se joindre à elles. Rendez-vous le mercredi 8 mai dès 9h45 devant l Hôtel de Ville. Départ en cortège à 10h. Cérémonie au Monument aux Morts - place du Souvenir - à 10h30. Un apéritif sera servi à 12h salle du Lauragais Comment se protéger des moustiques? Nous l'avons tous vécue, une attaque de moustiques peut vraiment vous gâcher une soirée d'été à la fraiche. Différentes méthodes plus ou moins efficaces existent et sont notamment des répulsifs naturels. Concernant la prolifération des moustiques à certaines périodes de l année, il n'y a pas de solution miracle, sauf à vouloir supprimer toutes les zones humides de la planète, qui sont parmi les milieux les plus riches en biodiversité. En effet, il n'existe pas de produit miracle permettant de supprimer uniquement les moustiques, sans affecter d'autres espèces, il est donc préférable d'user de différents moyens de prévention, de répulsion et de désinsectisation. De plus les moustiques ne se nourrissent pas uniquement de sang, mais également de nectar et ils jouent un rôle précieux dans la pollinisation. Par chance en région tempérée, les moustiques ne sont pas porteurs de maladies transmissibles à l'homme, mais la vigilance s'impose avec le réchauffement climatique qui risque d'entrainer la migration de certaines espèces de moustiques tropicaux. Par exemple éviter les eaux stagnantes : une coupelle de pot de fleur (mais aussi gouttières bouchées, fuites dans les canalisations, récupérateur d'eau non fermé, brouette, arrosoir) remplie d'eau peut être un lieu idéal pour la femelle moustique, qui peut y pondre jusqu'à mille œufs. Quelle parade adopter pour éviter les démangeaisons résultant de la piqûre? Différentes méthodes plus ou moins efficaces existent et sont disponibles dans le commerce, notamment des répulsifs naturels. Pour les plus connus, la citronnelle, mais également le Pyrèthre, un insecticide naturel extrait des plantes Les méthodes les plus simples sont souvent les plus efficaces : une moustiquaire s'avère au final une bonne protection pour éviter de dormir fenêtres fermées en plein été! Mem Orens Mai

12 Budget 2013 : priorité à la jeunesse, à la solidarité et au cadre de vie Le 26 mars, le Conseil Municipal a adopté le budget primitif pour Il s établit à euros, dont 8,13 millions d euros pour les opérations d investissement. Les taux de fiscalité restent inchangés. Les recettes de fonctionnement Les recettes de fonctionnement sont constituées des recettes fiscales, des dotations de l Etat, des subventions et financements d organismes et de collectivités et de la participation des usagers. Pour 2013, leur progression est estimée à + 0,8 % par rapport à celles de Les dotations 2013 est la dernière année concernée par le gel des dotations de l Etat, décidée par la Loi de Finances et 2015 verront une baisse de ces dotations. Pour 2013, les dotations pour Saint-Orens ont été notifiées le 8 mars : hors la dotation nationale de péréquation, elles sont en baisse de - 2,1 % par rapport à Le reversement de la Communauté Urbaine. Le transfert de compétences à la Communauté urbaine s accompagne du transfert des ressources (fiscalité économique, redevance des ordures ménagères, ). Les recettes étant supérieures au montant des dépenses transférées, la Communauté Urbaine en reverse obligatoirement une partie à chaque commune membre ; de plus Toulouse Métropole a mis en place un mécanisme de solidarité en reversant également la part de recettes supplémentaires induites par le dynamisme économique propre au territoire. Pour 2013, la Communauté Urbaine versera à Saint Orens euros ( euros en 2012). Fiscalité : taux inchangés C est l Etat qui fixe les bases d imposition, via la loi de finances qui a prévu une revalorisation de + 1,8 %. Concernant les taux, le conseil municipal a délibéré et a décidé de ne pas appliquer d augmentation en Les taux des trois principales taxes : Taxes communales 2009* 2013 Evolution Taxe d habitation 16,19 % 15,86% - 2,04 % Taxe sur le foncier bâti 19,60 % 19,86% + 1,32 % Taxe sur le foncier non bâti 116,64 % 114,26% - 2,04 % *2009 correspond à la mise en place de la communauté urbaine et d une nouvelle répartition de la fiscalité. Ainsi, pour 2013, le produit fiscal attendu se situe à hauteur de euros. Autres recettes D un montant prévu de 3,8 M pour 2013, elles regroupent la fiscalité indirecte, notamment les droits de mutation, les produits d exploitation (participation des usagers aux services) les produits du domaine (location de salles, par exemple) et les participations de nos différents partenaires (CAF, Région, Département, Etat, CPAM, ). Le financement du budget 2013, sur Mai 2013 Mem Orens

13 Les dépenses de fonctionnement du budget 2013, sur 100. Les dépenses de fonctionnement Pour 2013, elles s élèvent à euros (+ 3,2 par rapport à 2012). Elles incluent les dépenses en personnel, les dépenses de fonctionnement des services proposés aux Saint-Orennais, les subventions versées aux établissements publics aux associations locales. Les principaux secteurs concernés sont : La petite enfance, l enfance et la jeunesse : l accueil et les actions en direction des plus petits et de leurs familles (Maison de la Petite Enfance, ) les dépenses liées au fonctionnement des écoles maternelles et primaires, les transports et fonctionnement du Centre de loisirs, les actions en faveur des jeunes (loisirs, sports, projet de médiation de rue, ). La restauration collective. Les services techniques : travaux d entretien du patrimoine bâti et des infrastructures, espaces verts, élaboration d un plan d actions à l issue du plan carbone, Les activités culturelles : équipements (bibliothèque, école de musique) gestion des salles, subventions aux associations locales Les activités sportives, les évènements : entretien des installations, soutien aux associations, organisation de la fête locale et d autres manifestations, Les solidarités : 2013 verra la poursuite des actions en faveur de l action sociale communale : aide à l information et accompagnement en vue de l insertion sociale et professionnelle ; aide à la constitution des dossiers en vue de l accession au logement social ; suivi des «Chartes de Bien Vivre Ensemble» ; poursuite des travaux dans le cadre du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, organisation de manifestations avec le tissu économique local, aire d accueil des gens du voyage, Investissements : les principales opérations. Pour 2013, les opérations d investissement sont prévues à hauteur de euros, dont euros pour le programme d équipement.ce programme est constitué d opérations soit dans un cadre pluriannuel : L accessibilité aux établissements du public (programme de 3 ans). Les peintures extérieures des bâtiment scolaires. Le projet d aménagement de l Espace ludique de la Jurge (skatepark, city stade, parcours de fitness, ) sur un programme de 3 ans. Les aménagements à la Maison des Solidarités et du Citoyen. Soit uniquement pour l exercice 2013 : euros pour les travaux (bâtiments scolaires et administratifs, équipements sportifs, réfection des cimetières, fluidité du débit ADSL à l orée du Bois, aménagements Espace Culturel Altigone, euros sont prévus pour les acquisitions foncières notamment pour la seconde tranche du Parc de Tucard euros pour les moyens généraux : mobilier, informatique, remplacement véhicule Police municipale, systèmes d alerte de la population et repère de crues, Gestion : à la recherche de l équilibre L exercice 2012, dont le compte administratif a été approuvé lors de ce même Conseil Municipal, a dégagé un résultat net de clôture de ,29 euros. Il est affecté de la manière suivante : euros à des réserves, servant notamment à conforter les actions de Solidarité et à assurer la mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires en septembre euros viennent compléter les provisions relatives aux futurs équipements de la ZAC Tucard et les autres opérations. Le solde, soit euros, est destiné à l autofinancement de l investissement Mem Orens Mai

14 Tribune libre En application de la loi du 27 février 2002 sur la démocratie de proximité, une page d'expression libre est réservée aux élus du Conseil municipal. Majorité municipale Le budget est l acte politique communal le plus important. Il est le reflet de la volonté d investissement pour la commune pour l année à venir. Par ailleurs, ce budget 2013 est le dernier budget de la mandature dont nous verrons l accomplissement intégral. S il est l expression de notre projet communal, il exprime d abord notre vision positive de l avenir. Le Parti Socialiste et les Radicaux de Gauche veulent marquer leur accord sur un budget qui conforte les projets de la commune mais aussi contient les dépenses générales. Au cours de cette mandature ainsi que lors de la précédente, pas une de nos voix n a manqué à la majorité en charge des affaires. Nous sommes particulièrement fiers d avoir permis la mise place de la taxe spéciale d'équipement (TSE) qui sert à alimenter l'etablissement public foncier local (EPFL). Sa mission est de procéder à des acquisitions foncières, en exerçant le droit de préemption des communes membres du Grand Toulouse avant que les opérateurs privés ne rentrent en lice. La TSE «en baisse» nous a donné les moyens de fonctionner pour pouvoir lutter contre la spéculation foncière et d acheter les terrains pour y faire des logements à St-Orens et dans le Grand Toulouse. Nous soulignons les efforts d investissement dans la politique de la jeunesse, envers les aînés, et dans la politique sociale. Enfin, nous voulons mettre en avant le travail préparatoire et la budgétisation du retour à la semaine de 4,5 jours dès la rentrée La concertation avec les parents et les enseignants est et restera notre priorité. Marcel Gauchet résume la situation : «On se focalisait depuis des années sur les difficultés du collège alors que le problème majeur de notre système éducatif se situe en amont. Le plus grave, c'est son incapacité à assurer à tous l'acquisition des savoirs et connaissances élémentaires. Il est devenu extraordinairement difficile dans le monde où nous vivons de donner à chacun les compétences fondamentales du lire-écrire-compter ; alors que c'est vital pour les enfants du XXI e siècle pris individuellement, mais aussi pour la cohésion de notre société et la compétitivité du pays. Pour la même raison, la réforme des rythmes scolaires me paraît essentielle. Il est indispensable d'optimiser le temps de classe. Je trouve incroyable qu'il soit aussi difficile de remettre une demijournée d'école alors que personne n'en avait demandé la suppression en 2008!» Groupe des élus Socialistes et Radicaux de Gauche Saint-Orens : un territoire où il n'y a plus de terrain à bâtir? Non bien-sûr! Ce serait impensable!! La vie, la vitalité, sous-tendent le développement. Aurait-il fallu continuer à juxtaposer uniquement les initiatives privées et poursuivre la construction d'une ville loin de la vue et des centralités? La municipalité a choisi de privilégier l action publique par un aménagement d ensemble coordonnant l existant et le futur : les habitations certes mais aussi les voiries et les équipements publics, parcs, écoles et de l économique afin de développer l emploi près du logement à la vue les uns des autres... ce qui entraîne des réactions bien-sûr. Nous soutenons ce choix. En effet choisir cette voie c'est «conduire» son urbanisme et non pas, uniquement, «autoriser» des constructions. Maitriser ainsi son urbanisme, c'est donner la parole aux habitants, notamment ceux du voisinage des nouveaux quartiers. Ils prennent la parole créant pour la municipalité l exigence de réponses actualisées et pertinentes. La procédure de la Zone d'aménagement Concertée et la volonté des élus le permettent. Trouvons des solutions pour continuer à nous enrichir de notre capacité à accueillir comme nous-mêmes avons été accueillis. Groupe Communiste, Républicain et Citoyen Anticiper, c'est prévoir : lutter contre les gaz à effet de serre et le réchauffement climatique, promouvoir les énergies renouvelables, assurer l'isolation thermique de nos bâtiments. Des actions nécessaires pour prévenir l'augmentation des dépenses et la précarité énergétique. La thermographie aérienne réalisée en février va permettre de connaître les déperditions de tous les bâtiments de la ville, des études thermiques fines vont être menées sur les bâtiments communaux, un réseau de chaleur bois est aussi à l'étude. Plus d'info : verts-saint-orens.blogspot.com Groupe Europe Écologie Les Verts Minorité municipale Aujourd hui plus que jamais, en ces temps difficiles, les citoyens ont besoin de repères solides et de vérité. Un élu, national ou local doit savoir et pouvoir inspirer une confiance basée sur la responsabilité et la respectabilité, en particulier en honorant toujours sa parole : la période où l on pouvait faire des promesses sans les tenir ou faire dire n importe quoi aux chiffres est terminée. Pourtant, chez nous, les promesses de notre Maire se suivent et se ressemblent : en 2001 et en 2008 il avait entre autres promis la création d un vrai centre ville, d un quatrième groupe scolaire il avait aussi assuré que la «déviation» serait réalisée au plus tard en 2010, avant le démarrage du Tucard. C est loin d être le cas! De même, en affirmant que les dépenses publiques sont maîtrisées il nous trompe également, puisque les charges de fonctionnement ne cessent d augmenter, plus 60 % depuis Il faut engager la bataille de la vérité! «saintorensautrement.com» Le Débat d Orientation Budgétaire du 5 février a confirmé la mutation dans laquelle notre commune est engagée. Dans une dizaine d années, par exemple, le quartier de l Orée du Bois, disposera d une filière éducative complète : crèche, 4 ème groupe scolaire, collège et lycée. Saint-Orens doit maintenir un juste équilibre entre une dette raisonnable et son nécessaire développement. Groupe du Centre Mai 2013 Mem Orens

15 Brèves Inauguration de la LMSE La Liaison Multimodale Sud-Est (LMSE) a été inaugurée le 22 mars 2013 par le président de la Communauté urbaine Pierre Cohen, accompagné du Maire de Saint-Orens, Christian Sempé et de nombreuses personnalités. Entré en service le 11 mars dernier, cet axe est destiné à améliorer la qualité de la circulation et des échanges entre les quartiers sud-est de Toulouse depuis Ramonville, Montaudran et les quartiers en devenir de Malepère et Marcaissonne, ainsi que les communes de Saint-Orens et Quint-Fonsegrives. Un travail d observation et de réflexion est engagé par les services de Tisséo et Toulouse Métropole depuis la mise en service sur les éventuelles adaptations ou modifications à apporter pour améliorer le service. Fleurissement de bulbes Les enfants des écoles ont participé avec l aide des services techniques de la mairie, accompagnés de leurs professeurs, au fleurissement des abords des écoles du Corail, d Henri Puis et de Catala. Trame verte et bleue L association Nature Midi pyrénées a organisé à St-Orens le 10 janvier dernier, une journée d échange sur la trame verte et bleue qui désigne des projets issus du Grenelle de l Environnement. Le compte-rendu est téléchargeable sur le site Enquête publique Sur le Plan de Prévention sur les Risques Naturels Sécheresse se déroulera du 22 avril au 29 mai 2013 inclus. Un registre est disponible durant tout le long de l enquête au Centre Technique municipal (CTM), 10, rue du Négoce, à Saint-Orens. Tél. : Concert Cant Orens L ensemble vocal Cant Orens donnera un concert à Toulouse, à l église St-Jérôme le samedi 15 juin à 20h45. Au programme : Mozart, Fauré et Johann Pachelbel. En association avec le Chœur Ariège-Pyrénées. Renseignements : Carrefour Emploi Carrefour Emploi Toulouse Métropole se déroulera les 16 et 17 mai 2013 à Toulouse, Parc des Expositions. 200 entreprises seront présentes. Tél. : Site : Recherchons assistantes maternelles La structure d accueil familial municipale recherche des assistantes maternelles disposant d un agrément. Merci d adresser votre candidature (CV et lettre de motivation) à M me Carles, Direction des Ressources Humaines, Mairie, Saint-Orens de Gameville. Mem Orens Mai

16

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS BULLETIN D INFORMATIONS SIROS Numéro de septembre 2014. NOUS CONTACTER Commune de Siros 20 Rue Carrerasse 64230 SIROS Tel : 05 59 68 66 05 Fax : 05 59 68 72 80 Courriel : mairie.siros@wanadoo.fr www.siros.fr

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

ARRETES DU MAIRE. N 21039 Arrêté municipal portant modification de l'arrêté de création de la régie de recettes et d'avances "activités jeunesse"

ARRETES DU MAIRE. N 21039 Arrêté municipal portant modification de l'arrêté de création de la régie de recettes et d'avances activités jeunesse ARRETES DU MAIRE N 21014 Arrêté municipal portant retrait du permis de construire tacite n PC 31.506.11.00041 pour la réalisation de deux maisons individuelles N 21024 Arrêté municipal accordant le permis

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. : 02.23.62.22.34. Mercredi 29 octobre 2014 Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2015 s inscrit dans un contexte économique et social contraint. Face à cette situation,

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars.

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars. Mars 2009 Infos n 3 arrive avec le printemps Que s est-il passé depuis le 01Janvier. 2009 Que s est-il passé depuis Janvier 2009?.. Le 04 janvier Galette des rois du Et que va-t-il se passer dans notre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

Présentation du budget de la commune

Présentation du budget de la commune AVIS MAI à la population de Quincy-Voisins Présentation du budget de la commune P. 2 P. 4 P. 5 ff LE BUDGET DE LA COMMUNE ff RÉSULTATS DES ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ff DATE LIMITE D INSCRIPTIONS POUR LE

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

Le CLIC IGEAC sera fermé du 24 décembre 2013 à midi au 27 décembre 2013 inclus.

Le CLIC IGEAC sera fermé du 24 décembre 2013 à midi au 27 décembre 2013 inclus. Lettre d information n 2 du CLIC IGEAC Fermeture CLIC IGEAC Le CLIC IGEAC sera fermé du 24 décembre 2013 à midi au 27 décembre 2013 inclus. Forum : vieillir une chance! Mardi 3 décembre de 10h à 18h00,

Plus en détail

vers un nouveau quartier

vers un nouveau quartier Les Hauts de Joinville vers un nouveau quartier Ensemble, partageons le projet et concevons l espace public de demain réunion publique jeudi 2 juillet 2009 20h salle Pierre & Jacques Prévert Hôtel de Ville

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère DESCRIPTION DU PROJET Le jardin de la cure, planté de quelques très beaux arbres remarquables, témoigne de l élégance discrète des propriétés de notables d autrefois. La commune a le souhait de préserver

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015. Inscription : obligatoire. A partir du lundi 3 août 2015. Contact :

Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015. Inscription : obligatoire. A partir du lundi 3 août 2015. Contact : ACTIVITES JEUNESSE RENTREE SCOLAIRE 2015-2016 Programme des activités du 1 er septembre au 18 décembre 2015 Inscription : obligatoire A partir du lundi 3 août 2015 Contact : Service Enfance-jeunesse Pôle

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Inauguration du raccordement au réseau de géothermie de l Hôpital Paul Guiraud et présentation des projets de forage et d extensions à Villejuif

Inauguration du raccordement au réseau de géothermie de l Hôpital Paul Guiraud et présentation des projets de forage et d extensions à Villejuif 1 Inauguration du raccordement au réseau de géothermie de l Hôpital Paul Guiraud et présentation des projets de forage et d extensions à Villejuif Discours de Madame le Maire Vendredi 12 avril 2013 Mesdames,

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013 Nantes, le 21 février 2013 Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016 Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr Sommaire Communiqué de synthèse

Plus en détail

Lorient à l heure de la COP21

Lorient à l heure de la COP21 Lorient à l heure de la COP21 Dossier de presse 1 Alors que la France s apprête à accueillir du 30 novembre au 11 décembre le sommet mondial sur le changement climatique (COP21), Lorient n a pas attendu

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

Centenaire. de la Grande Guerre

Centenaire. de la Grande Guerre Centenaire 14 de la Grande Guerre 18 Programme Expositions, concert, reconstitution, cinéma Du 8 au 23 novembre En partenariat avec les villes de Versailles, Saint-Cyr-l École, Bailly, Noisy-le-Roi, Rennemoulin,

Plus en détail

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote CC du Pays des Herbiers 43 r du 11 Novembre 85504 LES HERBIERS Tél. 02 51 66

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

LA GAZETTE BASTIDOISE

LA GAZETTE BASTIDOISE LA GAZETTE BASTIDOISE JUILLET 2009-1 - Réunion publique du vendredi 13 février 2009 Après les votes des comptes administratifs et des comptes de gestion, avant la préparation du budget primitif 2009, une

Plus en détail

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015 PREFET DU LOIRET Préfecture Bureau du cabinet Pôle de sécurité intérieure AFFAIRE SUIVIE PAR : M. MATTHIEU LEDORÉ TÉLÉPHONE : 02.38.81.40.23 COURRIEL : PREF-CABINET@LOIRET.GOUV.FR LE PRÉFET DU LOIRET à

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015 COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015 Absentes excusées : E LAFANECHERE M FAURE 1. Approbation compte-rendu précédent conseil Approuvé à l unanimité. 2. Lecture de la charte de l élu local - Communication

Plus en détail

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE 1, RUE PAUL PONC - 84000 T. 04 90 88 06 65 - FAX 04 90 89 11 86 espacepluriel@ccasavignon.org ACTIVITÉS SERVICES 2012-2013 Centre Communal d Action Sociale 1, RUE PAUL PONC 84000 T. 04 90 88 06 65 FAX

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

APPEL à PROJETS. Année scolaire 2014-2015

APPEL à PROJETS. Année scolaire 2014-2015 SERVICE ENFANCE- JEUNESSE APPEL à PROJETS Année scolaire 2014-2015 POUR LA MISE EN PLACE D ATELIERS A CARACTERE SPORTIF, ARTISTIQUE ET CULTUREL DANS LE CADRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Pour les

Plus en détail

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch Option Arts du Cirque Bac L Lycée Le Garros Auch «Le cirque n est pas un spectacle, c est une expérience de vie, c est une façon de voyager dans notre propre vie.» Federico Fellini 2011, Lycée Le Garros

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

[Ouverture de la piscine intercommunale]

[Ouverture de la piscine intercommunale] Engagement municipal n 34 [Ouverture de la piscine intercommunale] Contexte et objectifs poursuivis : Construite au milieu des années soixante et après 30 ans d exploitation sans interruption, l état de

Plus en détail

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans.

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Téléchargez le guide sur www.cc-sudestuaire.fr Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Guide pratique Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 31/03/2015

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 31/03/2015 COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 31/03/2015 L an deux mille quinze, le mardi 31 mars, à vingt heures et trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de Presles-en-Brie, dûment convoqué,

Plus en détail

AnzInfos. Agenda des loisirs. De avril à juin 2010. www.ville-anzin.fr. Fête foraine à Anzin du 22 au 30 mai

AnzInfos. Agenda des loisirs. De avril à juin 2010. www.ville-anzin.fr. Fête foraine à Anzin du 22 au 30 mai AnzInfos Agenda des loisirs De avril à juin 2010 Fête foraine à Anzin du 22 au 30 mai www.ville-anzin.fr Bibliothèque municipale Place Roger Salengro Horaires : mardi de 9h à 12h, mercredi de 9h à 12h

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po

La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po :: La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po >> À la différence d une m au centre de Paris. Sit et la rue Saint-Guillau enseignants et cherche 500 000 P O U R S

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 1 ACTION MUNICIPALE Bilans & Projets 2 BRUGUIERES, VILLE A VIVRE 3 BRUGUIERES EN QUELQUES CHIFFRES > 5027 habitants > 140 agents municipaux > Un budget de fonctionnement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013 DOSSIER DE PRESSE Reims, vendredi 20 décembre 2013 Croix-Rouge : inauguration de la nouvelle antenne municipale et de la nouvelle antenne du C. C.A.S. Vendredi 20 décembre 2013 Sommaire Communiqué Un nouveau

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Ce compte rendu sommaire vous permet de connaître l'ensemble des décisions prises par le Conseil Municipal d Assieu. Approbation du procès-verbal de

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

FESTIVAL LÉZARD JAUNE. Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU

FESTIVAL LÉZARD JAUNE. Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU FESTIVAL LÉZARD JAUNE les arts jeunes Valorisons les jeunes talents régionaux! Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU ( rencontres et répétitions sur site le Jeu. 19 Juillet ) Sur scène

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2010 195 528 301

BUDGET PRIMITIF 2010 195 528 301 BUDGET PRIMITIF 2010 195 528 301 FONCTIONNEMENT INVESTISSEMENT TOTAL DEPENSES REELLES 102 562 842 73 569 563 176 132 405 DEPENSES D'ORDRE 18 949 674 446 222 19 395 896 TOTAL 121 512 516 74 015 785 195

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Strasbourg se distingue par une politique pionnière

Strasbourg se distingue par une politique pionnière Concertation publique du 7 mars au 20 avril 2016 * Prolongée jusqu au 2 juin 2016 Projet de desserte tramway du quartier de Koenigshoffen depuis le centreville de Strasbourg Strasbourg se distingue par

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 SOMMAIRE I- Inscrire le projet dans les politiques de la MEL II- Enjeux du projet III- Diagnostic du

Plus en détail

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007 LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE Le budget est l'acte par lequel sont prévues et autorisées par l'assemblée délibérante les recettes et les dépenses d'un exercice. Le budget de la Communauté

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

FONTAINEBLEAU. Remarques des parents d élèves suite au questionnaire

FONTAINEBLEAU. Remarques des parents d élèves suite au questionnaire Remarques des parents d élèves suite au questionnaire Les principales difficultés de l accès aux activités : - Coût - Organisation (horaires, transport, coordination) pour les parents qui travaillent et

Plus en détail

CHARTE CONSEIL CITOYEN 2015-2020

CHARTE CONSEIL CITOYEN 2015-2020 CHARTE CONSEIL CITOYEN 2015-2020 ARTICLE 1 er OBJET ET ROLE DES CONSEILS CITOYENS Le Conseil Citoyen, instance de démocratie participative, créé en application des dispositions de l article L2143-1 du

Plus en détail

Les modalités d inscriptions dans les écoles publiques

Les modalités d inscriptions dans les écoles publiques Les modalités d inscriptions dans les écoles publiques www.saintsebastien.fr contacts rythme départ vie école connaissances conseils infos accueil édito L école est un lieu où nos enfants acquièrent des

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Réunion Publique Finances et Projets Communaux. Jeudi 16 avril 2015

Réunion Publique Finances et Projets Communaux. Jeudi 16 avril 2015 Réunion Publique Finances et Projets Communaux 1 Bienvenue à tous 2 Sommaire Finances p.4 Projets communaux p.20 Manifestations p.29 Questions / Réponses p.35 3 Finances 4 Introduction * LES REGLES IMPERATIVES

Plus en détail

budget primitif 2015 économie scolaire petite enfance jeunesse sports social

budget primitif 2015 économie scolaire petite enfance jeunesse sports social économie budget primitif 2015 scolaire petite enfance jeunesse sports Le budget primitif 2015 : entre rigueur et maintien du niveau de service social Avec un montant total de 38 millions d euros, le budget

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

CONSEIL DÉPARTEMENTAL

CONSEIL DÉPARTEMENTAL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES, DE L ASSEMBLEE ET DE LA DOCUMENTATION Secrétariat général de l assemblée départementale Session des 10 et 11 décembre 2015 consacrée au budget primitif

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

CENTRE UNIVERSITAIRE DE TARN-ET-GARONNE

CENTRE UNIVERSITAIRE DE TARN-ET-GARONNE CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE 3 ème RÉUNION DE 2011 Séance du 21 avril 2011 CG 11/3 è me /BP-III- 16 CENTRE UNIVERSITAIRE DE TARN-ET-GARONNE A

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Page 1 sur 8 Le CLAE, «centre de loisirs associé à l école», est une forme particulière d accueil de loisirs, imaginé dans les années 1970 par des enseignants

Plus en détail

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2014 s inscrit dans un contexte économique et social encore difficile. Aussi, avec

Plus en détail

NOUVEAUX CONTRATS. Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets

NOUVEAUX CONTRATS. Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets NOUVEAUX CONTRATS Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets L Essonne au service des territoires et des Essonniens Des contrats plus simples pour une action concertée Le Conseil général, face

Plus en détail

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne On a commencé à parler d Agenda 21 lors du sommet de la Terre de Rio en 1992. 173 Etats ont adopté un programme d «Action 21» ou «Agenda 21» pour les pays francophones.

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 L équilibre général du budget primitif 2014 s est établi à 3 822,6 M, dont 2 790,9 M au titre de la section de fonctionnement et 1 031,7

Plus en détail