Projet de réhabilitation des façades du quai de Podor

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet de réhabilitation des façades du quai de Podor"

Transcription

1 Partenariat entre les Conseils Régionaux de Saint Louis/Sénégal et Rhône Alpes/France en collaboration avec Le Syndicat d initiative de Saint Louis du Sénégal et Podor Rive Gauche Projet de réhabilitation des façades du quai de Podor Seconde phase La Maison DIOP Diagnostic et descriptif des travaux envisagés

2 SOMMAIRE PREAMBULE... 1 I SITUATION DU SITE ET DESCRIPTION SITUATION : LA SECONDE RESTAURATION: LA MAISON DIOP... Erreur! Signet non défini. II DIAGNOSTIC DE L'ETAT DES LIEUX ET TRAVAUX DIAGNOSTIC GENERAL DIAGNOSTIC PAR LOT ET TRAVAUX CHARPENTE ET COUVERTURE GROS ŒUVRE ET MACONNERIE MENUISERIE BOIS PLOMBERIE VRD Diagnostic et descriptif des travaux 2/11 04/06/2013

3 PREAMBULE (rappel de la phase 1) Dans le cadre du partenariat entre les conseils régionaux de Saint Louis du Sénégal et de Rhône Alpes en France, et avec la collaboration du syndicat d initiative de Saint Louis et de l association «Podor Rive Gauche», il est envisagé de restaurer quelques façades de maisons donnant sur le quai. Ces maisons construites au début du 19 ième siècle sont dans un état de dégradation avancé, voire inquiétant. Certaines malheureusement sont déjà dans un état de ruine. La mission que se sont donné les différents partenaires dans cette réhabilitation est de redonner, d une part une apparence cohérente et conforme à l architecture d origine, et de stopper d autre part les dégradations dues au temps. Certaines maisons ont été transformées, sans respecter l architecture d origine et surtout ont défiguré l harmonie architecturale du quai. Cette mission de réhabilitation veut par ailleurs donner une impulsion et faire prendre conscience, aux différents acteurs que sont les propriétaires, la municipalité et la population de Podor en général, que ce quai possède un potentiel historique, touristique et économique. I SITUATION ET DESCRIPTION 1.1 SITUATION : Quatre îlots de 3 ou 4 maisons constituent le quai de Podor. Une dizaine d entre elles subsistent aujourd hui. La maison Diop qui nous intéresse, se situe au centre de l îlot 2, derrière les arbres sur la photo ci-dessous. (Façade jaune, volets bleus et toiture de tuiles). Ilot 2 Ilot 1

4 1.2 LA SECONDE RESTAURATION: LA MAISON DIOP La seconde restauration concernant la maison Diop, que se propose de réaliser le Syndicat d initiatives de Saint Louis, après les travaux de la maison Ba, va se concentrer sur le balcon et les deux terrasses latérales qui composent sa façade. Cette maison, comme la plus part d entre elles sur le quai, présente un rez de chaussée occupé par des magasins ou des activités commerciales, et un étage destiné à l habitation. La composition de cette maison diop est symétrique. Un portail central au rez de chaussée permet d accéder par un passage couvert à la cour intérieure, et dessert les magasins sur ses cotés. Deux escaliers extérieurs, situés dans la cour permettent d accéder à l étage sur une vaste terrasse arrière qui se retourne aux deux extrémités vers la façade avant, créant ainsi deux passages laéraux ouverts. Ces deux terrasses latérales concentrent les pièces d eau (salle d eau, cuisine). L une d entre elles s est efondrée partiellement sur le rez de chaussée à cause d infiltrations non réparées. Ces deux terrasses sont reliées aussi sur la façade avant par un balcon filant en bois. Ce balcon en très mauvais état est devenu impratiquable, et dangereux à cause de son instababilité. Il a perdu sa toiture et se dégrade très rapidement. De notre diagnostic ci après, ressort les zones essentielles d interventions pour faire revivre cette façade remarquable de ce quai de Podor. II DIAGNOSTIC DE L'ETAT DES LIEUX ET TRAVAUX 2.1 DIAGNOSTIC GENERAL Vu du quai, les dégradations concernent essentiellement le balcon qui a perdu sa couverture et dont la structure tombe à plusieurs endrois. Les murs de la façade sont dans un état assez correct et nécessitent simplement quelques reprises d enduits. Toutefois une fois à l intérieur de la maison, notamment dans les magasins, on constate que le plancher d une des deux terrasses (celle de gauche) s est effondré, et que des infiltrations d eau au droit des pièces d eau dégradent les murs. De façon hiérarchique et sommaire, les travaux d urgence à exécuter sur la façade sont les suivants : - Mise hors d eau de la maison en réparant la toiture (départ incontournable pour préserver une construction). - La reconstruction du plancher de la terrasse latérale gauche qui s est effondrée - La remise en état de la structure bois du balcon (support plancher et support toiture) - Les réparations de fuites d eau dans les pièces d eau des terrasses - Les reprises ponctuelles de maçonnerie Ensuite d autres interventions apparaissent nécessaires :

5 - Les réparations de quelques menuiseries bois - La remise en état ou fabrication de la planche de rive décorative du balcon - La rénovation du garde corps du balcon - La peinture de la façade Enfin si le budget le permet, évacuer les eaux usées et vannes des pièces d eau vers une fosse septique à créer. 2.2 DIAGNOSTIC PAR LOT ET TRAVAUX CHARPENTE ET COUVERTURE Etat de dégradation de la charpente Et de la couverture Constat: Les dégradations de la toiture sont importantes et provoquent de graves infiltrations d eau en saison des pluies. Ces dernières accélèrent la détérioration des maçonneries et planchers. La terrasse latérale gauche et le balcon filant sont les points de toiture à reprendre. Travaux : Sur la terrasse gauche : Réparation de la charpente : - Dépose et récupération des tuiles - Remplacer des pannes et mise en place de nouveaux chevrons et liteaux - Remise en place des tuiles et remplacement des manquantes. - Mise en place d une planche de rive, fixée sur les chevrons. Sur le balcon filant : - Avec la reprise de la structure du balcon, reprendre la charpente de l abri : - Remplacement ou remise en état des bois récupérables - Mise en place de tuiles - Mise en place de la planche de rive décorative

6 Tuiles manquantes Dépôts dans la cour arrière où les tuiles peuvent être récupérées GROS ŒUVRE - MACONNERIE Lézarde sur arc portail d entrée Erosion du pied de mur de façade Maçonnerie : Constat : Structure : plusieurs endroits de la maçonnerie structurelle sont rongés par le temps et mettent en péril des angles de murs, l arc de la porte d entrée, ou des encadrements d ouvertures. Travaux : Remplacer les briques serait la meilleure des solutions. A défaut combler ces excavations par du béton parfaitement dosé. Pied de poteau affaibli, Par l érosion des briques Par ailleurs évacuer les gravats de la pièce d eau tombée en ruine sur la terrasse gauche de l étage. manger et annexe en terrasse.

7 Les enduits : Constat : Plusieurs surfaces de la façade ont complètement perdu leur enduit, favorisant l érosion de la maçonnerie faite de briques. D autres présentent des surfaces fissurées. Certaines surfaces ont été déjà reprises en ciment, l ensemble n est pas uniforme. Travaux : L idéal serait de reprendre l ensemble de la façade avec un enduit à la chaux, mais cela sous entend de décaper l ensemble. Autre option peut être préférable pour un coût moins onéreux, serait de reprendre les surfaces abîmées avec un mélange chaux ciment. Enduit a décaper et à reprendre Enduit fissuré à reprendre MENUISERIES BOIS le balcon : composant essentiel

8 Menuiseries : Constat: La menuiserie bois apparaît d emblée comme le lot important de cette réhabilitation de façade. D abord le balcon filant qui nécessite une rénovation complète même si un nombre important de ses solives pourront être préservée, certaines sont à remplacer ou à consolider. Quelques unes d entre elles métalliques (une sur sept), permet d assurer la stabilité de l ensemble du plancher. Plusieurs poteaux supportant la charpente de l auvent sont tombés et nécessitent d être remplacés. Le garde-corps en bois a disparu. Il a été remplacé par des planches et morceaux de bois placés de façon anarchique. Le plancher est déformé avec des espaces trop importants entre les planches, des morceaux de bois obstruent les trous. Il nécessite d être recomposé entièrement. Enfin des échantillons de planches de rive décoratives subsistent et permettront leur reconstitution en préservant le motif d origine. Ensuite, vient le plancher de la terrasse gauche à rénover. Plusieurs solives bois (deux ou trois) ont cédées sous l effet des infiltrations d eau et le plancher constitué de planches a cédé sur environ 8 m². Heureusement une structure primaire en béton maintient l ensemble de la structure du plancher. Enfin les ouvertures : elles sont dans un état assez correcte et peuvent être préservées notamment au RDC, en les remettant simplement en état, par le remplacement ponctuel d une planche (portail d entrée) et par ponçage et peinturage. Les volets persiennés de l étage nécessitent d être rénovés mais cela pourra être considéré si simplement le budget le permet. Travaux : Balcon : - Déposer l ensemble des planches constituant le plancher et garde corps - Remise en état de l ensemble des solives - Mise en place des poteaux supportant l auvent de la charpente et rigidifiant le garde corps - Mise en place du garde corps et des planches du sol - Après reprise de la charpente et mise en place des tuiles, pose des planches de rive décoratives. Plancher terrasse latérale : - Dépose des planches et solives détériorées - Pose de nouvelles solives, des planches de parquet - Mise en œuvre d une chape telle que l existant, avec étanchéité dessous

9 Suite travaux menuiseries bois : Menuiserie bois des ouvertures: - Remplacement des planches ou éléments structurels détériorés des ouvertures du rdc - Vérification des ouvrants - Option selon budget : remise en état des volets persiennés de l étage donnant sur le balcon Etat du balcon devant terrasse droite Etat du balcon devant terrasse gauche Plancher de la terrasse gauche de l étage et toiture du magasin du rdc Menuiseries du rdc dans un état correct Planche du portail à changer

10 2.2.4 PLOMBERIE Plomberie : Fuite de la salle d eau de la terrasse droite Et infiltration dans magasin Constat : Les pièces d eau de l étage sont situées sur les deux terrasses latérales. La salle d eau de la terrasse droite présente une large douche en ciment dont l étanchéité n est pas parfaitement assurée et les infiltrations dégradent le plancher bois et la maçonnerie du rdc (voir photo cicontre). Les infiltrations d eau sur la terrasse gauche ont eu pour conséquence son effondrement (photos page précédente en menuiserie bois). Une cuisine est toujours en service sur la partie arrière de la terrasse gauche non effondrée. L évacuation des eaux usées de la salle d eau descendent le long de la façade principale, traversent le trottoir et rejoignent le fleuve dans un réseau enterré. Travaux: Evacuation d eaux usées sur façade - Reprise de l étanchéité de la salle d eau sous le revêtement de sol, et remise en place d une douche. - Déviation de l évacuation située en façade à l intérieur du magasin. - Afin d éviter le rejet dans le fleuve, si le budget le permettait (ou en association avec les occupants), l idéal serait de créer une fosse septique avec puisard dans la cour arrière. Cette collecte permettrait de récupérer les eaux usées et vannes des deux terrasses de l étage. Et rejet dans fleuve

11 2.2.5 PEINTURE Peinture : Constat : La façade na pas été repeinte depuis assez longtemps. Le balcon lui, ne semble pas avoir été protégé depuis sa mise en œuvre. Travaux : Façade : - Brossage et lessivage des surfaces d enduit. - Après séchage du support, badigeon à base de chaux, coloris à définir avec les différents intervenants (association, occupant, monuments historiques). Menuiseries : - Brossage et ponçage du bois - Une couche d apprêt et deux couches de peinture glycérophtalique. - Passage d un anti rouille incolore sur les verrous poignées de porte et arrêts de volets muraux.

Réseau SCEREN. Base Nationale des Sujets d'examens de l'enseignement professionnel SESSION 2011 INTERVENTIONS SUR LE PATRIMOINE BÂTI

Réseau SCEREN. Base Nationale des Sujets d'examens de l'enseignement professionnel SESSION 2011 INTERVENTIONS SUR LE PATRIMOINE BÂTI SESSION 2011 Baccalauréat Professionnel INTERVENTIONS SUR LE PATRIMOINE BÂTI EPREUVE E. 1 Unité U. 11 EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Etude préalable à une intervention Constitution du dossier : Durée

Plus en détail

Mairie de GUIPAVAS Place de la Mairie 29490 GUIPAVAS

Mairie de GUIPAVAS Place de la Mairie 29490 GUIPAVAS Mairie de GUIPAVAS Place de la Mairie 9490 GUIPAVAS A l attention de M. LUCAS Christian BREST, le 16 juillet 010 BUREAU VERITAS CS 687, rue Amiral Romain Desfossés 98 BREST CEDEX Téléphone : 0.98.47.84.33

Plus en détail

ATELIER D ARCHITECTURE JCBA Sarl

ATELIER D ARCHITECTURE JCBA Sarl ATELIER D ARCHITECTURE JCBA Sarl 22, RUE LA FAYETTE 67100 STRASBOURG TEL : 03.88.43.35.74 MEL : contact@jcba.fr Objet : Projet de réhabilitation d'un immeuble situé aux n 28, 30 et 31 rue Dietrich à OBERNAI.

Plus en détail

Mairie de GUIPAVAS Place de la Mairie 29490 GUIPAVAS

Mairie de GUIPAVAS Place de la Mairie 29490 GUIPAVAS Mairie de GUIPAVAS Place de la Mairie 9490 GUIPAVAS A l attention de M. LUCAS Christian BREST, le 16 juillet 010 BUREAU VERITAS CS 687, rue Amiral Romain Desfossés 98 BREST CEDEX Téléphone : 0.98.47.84.33

Plus en détail

A B C a g e n c e. b e ABC.049.15 / MAISON - A VENDRE - TOURNAI - 235.000. Chaussée de Willemeau N 50, B-7500 TOURNAI.

A B C a g e n c e. b e ABC.049.15 / MAISON - A VENDRE - TOURNAI - 235.000. Chaussée de Willemeau N 50, B-7500 TOURNAI. A B C a g e n c e b e ABC.049.15 / MAISON - A VENDRE - TOURNAI - 235.000 Chaussée de Willemeau N 50, Description résumée du bien Type : Maison Statut : A vendre Entité : Tournai Localité : Tournai Prix

Plus en détail

«La batterie de la Cride»

«La batterie de la Cride» la batterie de la cride La Ville a acheté la Pointe de la Cride à la Marine en août 2013, dans le but de conserver et restaurer ce patrimoine historique. Ce site bénéficie d une vue exceptionnelle sur

Plus en détail

Règlement Lotissement Les Grands Champs-SEAu-Commune de VALLON EN SULLY- Page 1/6

Règlement Lotissement Les Grands Champs-SEAu-Commune de VALLON EN SULLY- Page 1/6 Règlement Lotissement Les Grands Champs-SEAu-Commune de VALLON EN SULLY- Page 1/6 Le présent règlement s applique au lotissement «Les Grands Champs». Ce règlement ainsi que le plan de composition qui lui

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DE BASE

DOSSIER TECHNIQUE DE BASE 1306-IPB 21 / 1306 IPB 23 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL INTERVENTIONS SUR LE PATRIMOINE BÂTI Session 2013 Consignes aux surveillants Ce dossier technique est commun aux sous-épreuves : E21 et E23 - E21 -

Plus en détail

L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs

L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs Opération de mise en valeur des façades 1 L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs Sommaire Les immeubles ci-après présentés, sont donnés

Plus en détail

Maison n 2: Haret Essoura

Maison n 2: Haret Essoura Maison n 2: Haret Essoura Équipe: structure et équipement État des lieux Adresse: Hart soura, derb Derkaoua, n 5, Marrakech Ancienne Zaouia, avec coupole Conception de la maison Accessibilité difficile

Plus en détail

Des travaux au château de Voltaire!

Des travaux au château de Voltaire! Des travaux au château de Voltaire! La chapelle du château en restauration Newsletter 1 Mars/Avril 2013 Le domaine de Voltaire fait peau neuve! Après deux ans d étude du projet de restauration du château,

Plus en détail

Nouvelles techniques et nouveaux besoins dans le bâti traditionnel.

Nouvelles techniques et nouveaux besoins dans le bâti traditionnel. Nouvelles techniques et nouveaux besoins dans le bâti traditionnel. Quentin Wilbaux MARRAKECH-MEDINA Charte pour la réhabilitation des maisons de la médina. Marrakech, ville d artisanat et de commerce,

Plus en détail

Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré

Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré V : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX ENSEIGNES Préambule Les enseignes doivent s intégrer aux caractéristiques des architectures commerciales sur

Plus en détail

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur»

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur» Référence dossier : Z0907035-OG Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «La Maison du contrôleur» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest 2 Port

Plus en détail

LIVRET DE DÉTAIL DJENNE RESTAURATION DE LA MAISON DES JEUNES ET PROJETS ANNEXES FÉVRIER 2011

LIVRET DE DÉTAIL DJENNE RESTAURATION DE LA MAISON DES JEUNES ET PROJETS ANNEXES FÉVRIER 2011 LIVRET DE DÉTAIL DJENNE RESTAURATION DE LA MAISON DES JEUNES ET PROJETS ANNEXES FÉVRIER 2011 TOITURE / 2 DÉTAIL / TOITURE COUPE terre sèche damée ep:20cm mini terre argileuse de sacombo ep:10cm mini terre

Plus en détail

DESCRIPTION SOMMAIRE

DESCRIPTION SOMMAIRE DESCRIPTION SOMMAIRE Le bâtiment à vocations commerciale et résidentielle visité en date du 30 décembre 2009 comprend une première section construite en 1972 et une deuxième construite en 1989. SECTION

Plus en détail

Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA Conclusions de fin de chantier

Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA Conclusions de fin de chantier Projet VN à DEMBELLA 2011 Page 1 sur 5 Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA de fin de chantier Objectifs : Il s agit d introduire sur la zone de Dembella la technique de construction de l association «Voûte

Plus en détail

WOLWELANGE RUE DE L EGLISE 3 MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES

WOLWELANGE RUE DE L EGLISE 3 MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES WOLWELANGE RUE DE L EGLISE 3 MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES Maison Bi-familiale Wolwelange est un village luxembourgeois de l'ancienne commune de Perlé, situé dans la commune de Rambrouch. Administration

Plus en détail

Le saloir des Côtes. Une ancienne bâtisse à sauver

Le saloir des Côtes. Une ancienne bâtisse à sauver Le saloir des Côtes Une ancienne bâtisse à sauver 1 Situation : La commune de Semsales se situe en Veveyse dans les préalpes fribourgeoises, son territoire, formé par le Niremont et les Alpettes, s étend

Plus en détail

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Maître d ouvrage SCI Résidence Sévigné 2 rues Leday BP 80630 80101 ABBEVILLE Version n 1 du 07 juin

Plus en détail

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés»

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés» «Etude et maîtrise d œuvre de réhabilitation des bâtiments classés Monuments Historiques» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés»

Plus en détail

COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012)

COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012) Article 1 : Exposé COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012) La Commune est propriétaire sur la commune de BUSSANG de terrains cadastrés

Plus en détail

Descriptif Commercial

Descriptif Commercial Descriptif Commercial Date // 02 Juillet 2013 1. GENERALITES Le projet consiste en la construction à Redange-Sur-Attert, am Fraesbich, d un bâtiment comprenant des surfaces de hall et de bureaux pour une

Plus en détail

AUH - ZONE A URBANISER

AUH - ZONE A URBANISER AUH - ZONE A URBANISER Il convient de se référer à la partie intitulée «Définitions et dispositions communes à toutes les zones».cette partie générale comprend : - des compléments à l application des articles

Plus en détail

Traitement à l air chaud de lutte contre les nuisibles Eradication des mérules pleureuses Remplacement de pièces de charpente et reconstruction

Traitement à l air chaud de lutte contre les nuisibles Eradication des mérules pleureuses Remplacement de pièces de charpente et reconstruction Traitement à l air chaud de lutte contre les nuisibles Eradication des mérules pleureuses Remplacement de pièces de charpente et reconstruction Systèmes de lutte contre les pigeons Larves de nuisibles

Plus en détail

État relatif à la présence de termites dans le bâtiment

État relatif à la présence de termites dans le bâtiment Dossier n 269. Constat effectué le 24 juin 2014. Rapport de 5 pages émis le 02 juillet 2014. État relatif à la présence de termites dans le bâtiment Immeuble Propriétaire Donneur d'ordre Conclusion Indice

Plus en détail

Sommaire PARC NATUREL RÉGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE. Notre patrimoine a de l avenir

Sommaire PARC NATUREL RÉGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE. Notre patrimoine a de l avenir PARC NATUREL RÉGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE Notre patrimoine a de l avenir Carnet de santé de ma maison! Sommaire Identifiez votre projet!... 2-3 Ma santé... les points clefs de mon logement... 8-9 Je construis

Plus en détail

NOTICE DE PRÉSENTATION

NOTICE DE PRÉSENTATION DOUBS SAINTE-ANNE ÉGLISE SAINT-THIÉBAUD CONSOLIDATION DE L ÉGLISE ET RESTAURATION DES TOITURES ET DES FAÇADES NOTICE DE PRÉSENTATION Juillet 2013 Olivier CHANU Architecte D.P.L.G. Architecte du Patrimoine

Plus en détail

Projet de M. et M me Dupont Construction d un garage et atelier

Projet de M. et M me Dupont Construction d un garage et atelier Projet de M. et M me Dupont Composition du dossier : Maquette 3D Et d autres documents sous formes de fichiers dans M:/BERTRAND/2TEB/Tableau /2TEBEE/Projet de M et M me DUPONT/ Technicien d Etudes du Bâtiment

Plus en détail

RECTORAT DE L ACADEMIE DE POITIERS

RECTORAT DE L ACADEMIE DE POITIERS Service Immobilier RECTORAT DE L ACADEMIE DE POITIERS VENTE PAR L ETAT MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE DU BÂTIMENT DIT «B QUARTIER DE DALESME» A POITIERS

Plus en détail

Ecologie de l habitat ancien

Ecologie de l habitat ancien Ecologie de l habitat ancien Brest le 24 mars 2005 Les problématiques de la réhabilitation durable : points clef de la conservation et de l amélioration du bâti, faisabilité technique et économique Intervenant

Plus en détail

Plaquette réalisée par christine.audouin@latout-ca.com

Plaquette réalisée par christine.audouin@latout-ca.com Plaquette réalisée par christine.audouin@latout-ca.com PRESENTATION DE L ENTREPRISE TYM Création le 12 février 2010 par Tara DERGUECH Numéro d indentification : 520 146 515 RCS BOBIGNY Société à responsabilité

Plus en détail

C3 Plancher en bois avec support de sol coulé

C3 Plancher en bois avec support de sol coulé Arts de bâtir: Pays: C3 Plancher en bois avec support de sol coulé France PRÉSENTATION Emprise Géographique Définition Plancher bois avec support de sol coulé - Structure porteuse en poutres et/ou solives

Plus en détail

ENQUÊTE PLANNING - OPC

ENQUÊTE PLANNING - OPC LOT N : 01 VRD ESPACES VERTS GROS ŒUVRE TRAITEMENTS DES FACADES EN JOURS QUELLE TÂCHE Installation de chantier Décapage, Acces provisoire, Plateforme Voiries et Réseaux Divers Terrassements Réseau EP Réseaux

Plus en détail

L h a b i t a t r e s p i r e

L h a b i t a t r e s p i r e L habitat respire La solution pour une isolation active, saine, durable, respectueuse de l environnement. Nous vivons avec la nature, nous en faisons partie. L eau, l air, le soleil : autant d échanges

Plus en détail

«VALLEIRY» (Haute-Savoie)

«VALLEIRY» (Haute-Savoie) 1 «VALLEIRY» (Haute-Savoie) CONVENTION DE TRAVAUX MODIFICATIFS Convention de travaux modificatifs 1 A Fleur de Saisons 1 octobre 2013 2 NOTE D INFORMATION POUR LA RÉALISATION DES TRAVAUX MODIFICATIFS L

Plus en détail

Règlement du lotissement

Règlement du lotissement BUREAU AMENAGEMENT INGENIERIE ENVIRONNEMENT Règlement du lotissement Le Chêne La Valinière, Trizay-Coutretôt-Saint-Serge 2010 REGLEMENT Article 1 : Objet du règlement Le présent règlement fixe les règles

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

LA REHABILITATION DE VOTRE RESIDENCE. Cité du Petit Bois CARRIERES SUR SEINE

LA REHABILITATION DE VOTRE RESIDENCE. Cité du Petit Bois CARRIERES SUR SEINE LA REHABILITATION DE VOTRE RESIDENCE Cité du Petit Bois CARRIERES SUR SEINE Introduction Un programme de rénovation débute sur votre résidence. Nous vous présenterons dans ce livret les travaux, les intervenants

Plus en détail

Dossier rénovation des vestiaires du stade de foot

Dossier rénovation des vestiaires du stade de foot Dossier rénovation des vestiaires du stade de foot Etat des lieux : Les vestiaires sont constitués de 3 modules préfabriqués qui permettent de recevoir : une zone de desserte, un WC, 2 pièces munies de

Plus en détail

PROCES VERBAL DE DESCRIPTION

PROCES VERBAL DE DESCRIPTION SELARL SICARD MORIN Huissiers de Justice Associés près le Tribunal de Grande Instance de SAINTES 15-17, Faubourg Taillebourg BP. 14 17412 SAINT JEAN D ANGELY Tél : 05 46 32 04 98 Fax : 05 46 32 11 28 PROCES

Plus en détail

MAISON 3 21 & 22, DERB ZAMRANE, MELLAH

MAISON 3 21 & 22, DERB ZAMRANE, MELLAH MAISON 3 21 & 22, DERB ZAMRANE, MELLAH STRUCTURE, CONSTRUCTION ET EQUIPEMENT Mona Elaichi (Maroc), Sanaa Nakhli (Maroc), Berta Pes Solsona (Espagne) & Georges Vlachodimos (Grèce) Fondations, Murs et Poteaux

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L HERAULT VILLE DE PEZENAS. Secteur sauvegardé REGLEMENT / EXTRAITS REGLEMENT/EXTRAITS. Septembre 1994.

DEPARTEMENT DE L HERAULT VILLE DE PEZENAS. Secteur sauvegardé REGLEMENT / EXTRAITS REGLEMENT/EXTRAITS. Septembre 1994. DEPARTEMENT DE L HERAULT VILLE DE PEZENAS Secteur sauvegardé REGLEMENT / EXTRAITS REGLEMENT/EXTRAITS Septembre 1994 Septembre 1994 Ministère de l Equipement, des Transports et du Tourisme Ministère de

Plus en détail

CAHIER DE PRECONISATIONS

CAHIER DE PRECONISATIONS CAHIER DE PRECONISATIONS Le caractère du centre ancien de Caudiès-de- Fenouillèdes ainsi que celui des extensions du 19 ème siècle sont à préserver au titre d un patrimoine commun à transmettre aux générations

Plus en détail

90 logements collectifs

90 logements collectifs 90 logements collectifs Belley Prés de Sonod Maître d ouvrage: Dynacité Architecte: Mégard Architectes Une organisation à faible impact environnemental Voirie minimisée faible largeur et dessertes par

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 13

Rapport action tuffeau. CAHIER n 13 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 13 Maison de maître Saint-Martin de la Place Figure 1 1 : Façade Sud Date de visite

Plus en détail

Dossier Technique Immobilier

Dossier Technique Immobilier Dossier Technique Immobilier Numéro de dossier : Date du repérage : PALARDY/FB/181011 Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Département : 85450 Commune : CHAMPAGNÉ-LES-MARAIS

Plus en détail

DEFINITIONS. ALIGNEMENT VERTICAL - composition dans une façade des ouvertures situées dans le même axe vertical.

DEFINITIONS. ALIGNEMENT VERTICAL - composition dans une façade des ouvertures situées dans le même axe vertical. Annexe 1 DEFINITIONS A ACCES - pour être constructible, tout terrain doit avoir accès à une voie (voir ce mot) publique ou privée, soit directement, soit par l intermédiaire d un passage aménagé sur fonds

Plus en détail

RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE

RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE 1 Bâti existant et programmation du maître d ouvrage. Le lieu L hôtel Dewez, situé au croisement

Plus en détail

Présentation exposition Parcours Bois 09

Présentation exposition Parcours Bois 09 Présentation exposition Parcours Bois 09 Parcours Bois 2009 est une exposition itinérante réalisée en 5 exemplaires par le CNDB (Comité National pour le Développement du Bois), en partenariat avec la Fédération

Plus en détail

«LES ORS DE RANGUEIL»

«LES ORS DE RANGUEIL» C.C.T.P. 46 Rue Bonnat - 31400 TOULOUSE MAITRE D'OUVRAGE ICADE PROMOTION 45 Bd de Strasbourg CS 98007 31080 TOULOUSE Cedex 06. MAITRE D'OEUVRE 10/12 Port St.Sauveur 31000 TOULOUSE Tel:05.34.45.41.41 -

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL ANNEXE 5

RÉFÉRENTIEL ANNEXE 5 RÉFÉRENTIEL ANNEXE 5 POUR LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE DANS LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS 2009 Méthode et outil de calcul de la quantité de bois dans la construction Méthode et outil DE calcul de la quantité

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Cité ouvrière des Trois Maisons

Cité ouvrière des Trois Maisons Cité ouvrière des Trois Maisons 5, 5b, 7, 7b, 9, 13, 13a, 14, 14b rue Trois Maisons (des) Gérardmer Dossier IA88030274 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Lorraine - Inventaire général

Plus en détail

CCTP LOT N 10 Travaux de peinture

CCTP LOT N 10 Travaux de peinture DÉPARTEMENT DE L OISE MAIRIE DE BONNEUIL EN VALOIS 60123 MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE BONNEUIL EN VALOIS Département de l Oise A BONNEUIL EN VALOIS CCTP LOT N 10 Travaux de peinture MAITRE D ŒUVRE E.U.R.L.

Plus en détail

DÉCLARATION PRÉALABLE

DÉCLARATION PRÉALABLE DÉCLARATION PRÉALABLE Gagnons du temps! Guide des pièces à fournir www.ressonslelong.fr SOMMAIRE LA DÉCLARATION PRÉALABLE? :... 03 DP1 : LE PLAN DE SITUATION... 04 DP2 : LE PLAN DE MASSE... 05-06 DP3 :

Plus en détail

Rapport sur la construction du 4 ème bâtiment scolaire

Rapport sur la construction du 4 ème bâtiment scolaire Rapport sur la construction du 4 ème bâtiment scolaire Généralités Pour rappel, la Banque Cantonale Vaudoise a remis, en juin 2015, à la Fondation Les Enfants de l Arc en Ciel le prix BCV Solidarité 2015.

Plus en détail

Direction des Services Techniques et de l Aménagement

Direction des Services Techniques et de l Aménagement Direction des Services Techniques et de l Aménagement AIDE A LA RENOVATION DES FACADES CAHIER DES CHARGES Version avril 2015 Documents à rendre pour l instruction du dossier : Une déclaration préalable

Plus en détail

Repères techniques pour l observation des façades

Repères techniques pour l observation des façades Du logement à la maison individuelle : Quelques repères historiques Le concept de «maison individuelle» est étroitement lié aux politiques du logement en France. En dehors des hôtels particuliers ou des

Plus en détail

Eglise Saint Goulven. 29770 Goulien. État sanitaire. Sarl Le Ber

Eglise Saint Goulven. 29770 Goulien. État sanitaire. Sarl Le Ber Eglise Saint Goulven 29770 Goulien État sanitaire Kerfeos 29450 SIZUN Charpente Restauration Patrimoine Q 2393 Menuiserie Restauration MH Q 4393 Certificat QUALIBAT N 50834 www.ateliersleber.fr Juin 2015

Plus en détail

(Mémorial A159/2011, page 2796)

(Mémorial A159/2011, page 2796) ORGANISATION DES COMMUNES - AMENAGEMENT TERRITORIALE 1 Règlement grand-ducal du 28 juillet 2011 concernant le contenu du plan d aménagement particulier «quartier existant» et du plan d aménagement particulier

Plus en détail

Manufacture nationale des Gobelins, Mobilier national, Paris

Manufacture nationale des Gobelins, Mobilier national, Paris Manufacture nationale des Gobelins, Mobilier national, Paris Depuis le 17 ème siècle, l histoire du Mobilier National et celle de la Manufacture Nationales des Gobelins sont indissociables, bien qu étant

Plus en détail

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE Date de dépôt du dossier : Cadres réservés au S.P.A.N.C. DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON

Plus en détail

STAP. Rhône-Alpes. CONSTRUIRE UNE PISCINE Savoie

STAP. Rhône-Alpes. CONSTRUIRE UNE PISCINE Savoie Construire une piscine Fiche conseil n 3 Série Urbanisme / Architecture / Paysage / Environnement Direction Régionale des Affaires Direction Régionale Culturelles des Affaires -Alpes Culturelles -Alpes

Plus en détail

LOT N 1 - MENUISERIE. estimatif. 1. LOGEMENT ECOLE LOUISE MICHEL P.Unitaire Quantité Total HT

LOT N 1 - MENUISERIE. estimatif. 1. LOGEMENT ECOLE LOUISE MICHEL P.Unitaire Quantité Total HT LOT N 1 - MENUISERIE 1. LOGEMENT ECOLE LOUISE MICHEL P.Unitaire Quantité Total HT 101. Depose anciens chassis 4 Pose chassis chambre 3 1 Pose chassis chambre 4 1 Pose chassis chambre 5 1 Pose chassis salle

Plus en détail

CONFECTION DE CUISINE

CONFECTION DE CUISINE CONFECTION DE CUISINE réalisation d'une cuisine en 1983 première cuisine : confection des meubles, carrelage du sol faïence des murs électricité mise en place des appareils 1 réalisation d'une nouvelle

Plus en détail

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif 36, Grande Rue- 71340 IGUERANDE Mobile : 06.43.28.22.30. Tél. : 03.85.25.94.20. Commune de : Date de réception du dossier en mairie : Dossier transmis au SPANC

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

Ville D Auray GUIDE D APPLICATION DES ENSEIGNES EN ZPR0 ET DANS LA PARTIE DE LA ZPR1 SITUEE EN ZPPAUP

Ville D Auray GUIDE D APPLICATION DES ENSEIGNES EN ZPR0 ET DANS LA PARTIE DE LA ZPR1 SITUEE EN ZPPAUP Cyprim 24 bd Mourain du Patis 85300 Challans tél : 02.51.93.03.52 contact@cyprim.fr www.cyprim.fr Ville D Auray GUIDE D APPLICATION DES ENSEIGNES EN ZPR0 ET DANS LA PARTIE DE LA ZPR1 SITUEE EN ZPPAUP 0.

Plus en détail

Actualité SEGPA champ professionnel "Habitat" La maison ossature bois

Actualité SEGPA champ professionnel Habitat La maison ossature bois Actualité champ professionnel "Habitat" La maison ossature bois Le prototype réalisé par les élèves de baccalauréat professionnel technicien fabrication bois et matériaux associés des lycée professionnel

Plus en détail

Eco-Village Toubab-Dialaw

Eco-Village Toubab-Dialaw Eco-Village Toubab-Dialaw L éco-village de Toubab Dialaw est situé à environ 1km de la mer sur une colline et à 2,5km du centre village de Toubab Dialaw. Les 2ha de terrain permettront de développer une

Plus en détail

Ce bâtiment d une surface 326 m2 au sol, est inscrit à l inventaire et est situé en zone 4B protégée.

Ce bâtiment d une surface 326 m2 au sol, est inscrit à l inventaire et est situé en zone 4B protégée. DA 469-14.04 RÉNOVATION DE LA TOITURE DE L ÉCOLE DE VERNIER-VILLAGE Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, PREAMBULE L école de Vernier-Village, construite en 1891, située au centre de la rue

Plus en détail

A. ACTES ET TRAVAUX PROJETES

A. ACTES ET TRAVAUX PROJETES Service du Logement Rue de la Madeleine 38 Rue Cathédrale 34-4000 Liège Liège, le 10 octobre 2012 RAPPORT A. ACTES ET TRAVAUX PROJETES Rénovation complète et réaffectation en neuf logements d un ensemble

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Pourtant cette réponse architecturale repose sur des problématiques concrètes, que pose la maison individuelle et son empreinte.

NOTICE EXPLICATIVE. Pourtant cette réponse architecturale repose sur des problématiques concrètes, que pose la maison individuelle et son empreinte. C2XM25 NOTICE EXPLICATIVE Pour ce concours d idée d architecture «DUMANE IN CASA», nous vous proposons un projet que nous avons nommé : «Trois points de suspension». «Trois points de suspension» est un

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION

RAPPORT DE PRESENTATION COMMUNE DE SAINT PIERRE DU PERRAY PLAN LOCAL D URBANISME Approuvé le 14 décembre 2006 RAPPORT DE PRESENTATION PROJET DE MODIFICATION SIMPLIFIEE N 2 PLU prescrit le PADD débattu le Projet de PLU arrêté

Plus en détail

Réhabilitation éco-responsable d une maison de pêcheur

Réhabilitation éco-responsable d une maison de pêcheur Aménagement - Décoration Réhabilitation éco-responsable d une maison de pêcheur Réhabilitation en tenant compte de considérations écologiques et environnementales. Tant aux étapes de la construction (tri

Plus en détail

Les 2 maisons à rénover. Maison 2 rue Marivaux à Liévin. Maison 22 rue Jean Moulin à Liévin

Les 2 maisons à rénover. Maison 2 rue Marivaux à Liévin. Maison 22 rue Jean Moulin à Liévin Cluster EKWATION - REHAFUTUR 2 lot 2 Les 2 maisons à rénover Maison 2 rue Marivaux à Liévin Maison 22 rue Jean Moulin à Liévin Cluster EKWATION - REHAFUTUR 2 lot 2 L équipe Organisation relative à l équipe

Plus en détail

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «Le Moulin à Farine à Trèbes»

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «Le Moulin à Farine à Trèbes» Référence dossier : B0903020 Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «Le Moulin à Farine à Trèbes» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest Subdivision

Plus en détail

ETAT MENTIONNANT LA PRESENCE OU L ABSENCE DE MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE DANS LES IMMEUBLES BÂTIS

ETAT MENTIONNANT LA PRESENCE OU L ABSENCE DE MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE DANS LES IMMEUBLES BÂTIS Page : 1/17 M.NACMIAS 32 Rue HILAIRE CURTIL 13011 MARSEILLE Remis contre accusé de réception (voir dernière page de ce rapport) ETAT MENTIONNANT LA PRESENCE OU L ABSENCE DE MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 14

Rapport action tuffeau. CAHIER n 14 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 14 Maison de bourg Langeais Figure 1-1 : Façade Nord/Ouest Date de visite : 22

Plus en détail

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE FEYZIN MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Objet de la consultation AMENAGEMENT D UN TERRAIN FAMILIAL POUR LES GENS DU VOYAGE

DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE FEYZIN MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Objet de la consultation AMENAGEMENT D UN TERRAIN FAMILIAL POUR LES GENS DU VOYAGE DEPARTEMENT DU RHONE COMMUNE DE FEYZIN MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Objet de la consultation AMENAGEMENT D UN TERRAIN FAMILIAL POUR LES GENS DU VOYAGE Lot n 1 : Construction de blocs sanitaires (gros œuvre

Plus en détail

METHODE ET OUTIL DE CALCUL DE LA QUANTITE DE BOIS ET QUANTITE DE MATIERE BIOSOURCEE DANS LA CONSTRUCTION

METHODE ET OUTIL DE CALCUL DE LA QUANTITE DE BOIS ET QUANTITE DE MATIERE BIOSOURCEE DANS LA CONSTRUCTION METHODE ET OUTIL DE CALCUL DE LA QUANTITE DE BOIS ET QUANTITE DE MATIERE BIOSOURCEE DANS LA CONSTRUCTION METHODE ET OUTIL DE CALCUL DE LA QUANTITE DE BOIS DANS LA CONSTRUCTION La méthode proposée pour

Plus en détail

Association Solidarité et Entraide Mutuelle au Sahel BP : 8468 OUAGADOUGOU TEL:40 54 01 78 - FAX:40 54 02 83

Association Solidarité et Entraide Mutuelle au Sahel BP : 8468 OUAGADOUGOU TEL:40 54 01 78 - FAX:40 54 02 83 Association Solidarité et Entraide Mutuelle au Sahel BP : 8468 OUAGADOUGOU TEL:40 54 01 78 - FAX:40 54 02 83 Burkina Faso Unité-Progrès-Justice *********************** RAPPORT D AVANCEMENT DES TRAVAUX

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble 1.1 Infrastructures 1.1.1 Fouilles Excavation selon rapport géotechnique 1.1.2 Fondations Semelles et massifs béton,

Plus en détail

c.a.u.e. de la manche collection DÉCOUVERTE du Bocage normand Caractéristiques et conseils pour l apprécier et la respecter

c.a.u.e. de la manche collection DÉCOUVERTE du Bocage normand Caractéristiques et conseils pour l apprécier et la respecter collection DÉCOUVERTE c.a.u.e. de la manche du Bocage normand Caractéristiques et conseils pour l apprécier et la respecter Le pan de bois associé au torchis constitue probablement l un des plus célèbres

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 01 - GROS OEUVRE. (Démolitions, Maçonnerie, B.A., Charpente, Couverture, Enduits, Carrelage, Réseaux EV-EP, Clôtures, Divers)

C.C.T.P. LOT N 01 - GROS OEUVRE. (Démolitions, Maçonnerie, B.A., Charpente, Couverture, Enduits, Carrelage, Réseaux EV-EP, Clôtures, Divers) DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 01 - GROS OEUVRE (Démolitions, Maçonnerie, B.A., Charpente, Couverture,

Plus en détail

MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE ------------ PROGRAMME

MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE ------------ PROGRAMME MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL --- AMBASSADE DE FRANCE AU ROYAUME UNI DE GRANDE BRETAGNE ET D IRLANDE DU NORD --- Antenne immobilière de Londres --- MARCHE DE MAITRISE

Plus en détail

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ 35 ans de savoir-faire, d authenticité, de tradition pour donner vie à vos projets Artisan Maçon reconnu par 35 années d Expérience

Plus en détail

Vous présente. Projet d aménagement d une maison existante sur BRUGES

Vous présente. Projet d aménagement d une maison existante sur BRUGES Vous présente Projet d aménagement d une maison existante sur BRUGES Propriété de : SARL PI Consultant 33 rue Andrée Descoubes 33520 BRUGES N siret 80820539700017, RCS de Bordeaux Tel : 06/11/20/13/82

Plus en détail

Construction d une maison BBC. Monsieur et Madame SE CHAO 152 Chemin de Lacombe 31600 MURET. Cahier des Clauses Techniques Particulières ENVELOPPE

Construction d une maison BBC. Monsieur et Madame SE CHAO 152 Chemin de Lacombe 31600 MURET. Cahier des Clauses Techniques Particulières ENVELOPPE Monsieur et Madame SE CHAO 152 Chemin de Lacombe 31600 MURET Cahier des Clauses Techniques Particulières ENVELOPPE ENVELOPPE SOMMAIRE DESCRIPTIF : GROS ŒUVRE... 4 Décapage des terres végétale... 4 Terrassement...

Plus en détail

Réhabilitation des immeubles rue des Deux-Marchés 3 et ruelle de l Ancien-Port 6

Réhabilitation des immeubles rue des Deux-Marchés 3 et ruelle de l Ancien-Port 6 COMMUNICATION DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL C 6/2004 Vevey, le 22 janvier 2004 Réhabilitation des immeubles rue des Deux-Marchés 3 et ruelle de l Ancien-Port 6 Madame la Présidente, Mesdames,

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/9 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : MAÇONNERIE ET BÉTON ARMÉ COURANT Date d application : 01 juillet 2015 2/9

Plus en détail

LOCATION ACCESSION PSLA CATALOGUE. DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat

LOCATION ACCESSION PSLA CATALOGUE. DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat PSLA CATALOGUE LOCATION ACCESSION ACCESSION De la location à l accession, Vendée Habitat vous accompagne dans vos projets immobiliers et sécurise

Plus en détail

Rapport de diagnostic Technique Canal des Deux Mers

Rapport de diagnostic Technique Canal des Deux Mers BUREAU VERITAS Agence : 12 Rue Michel Labrousse BP 64797 31047 Toulouse cedex 1 Tél : 05 61 31 57 89 Fax : 05 61 31 57 14 N affaire : 2099686 N rapport : / Rev.0 Rapport établi le : 25/01/2010 Par l intervenant

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz Caractère et vocation de la zone Il s agit d une zone destinée à l accueil d activités économiques, notamment d activités commerciales, tertiaires, de services

Plus en détail

construction traditionnelle - grandes structures - rénovation

construction traditionnelle - grandes structures - rénovation construction traditionnelle - grandes structures - rénovation QUI sommes nous? Fondée en 1994, l entreprise générale de construction BALFROID-MAG- NÉE réalise tous types de projets immobiliers : constructions

Plus en détail

RESIDENCE VILLA MARINE DESCRIPTIF SOMMAIRE

RESIDENCE VILLA MARINE DESCRIPTIF SOMMAIRE RESIDENCE VILLA MARINE DESCRIPTIF SOMMAIRE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résidence VILLA MARINE / ARES (*)Hors préconisations d améliorations techniques et qualitatives recommandées par les bureaux d étude

Plus en détail

Diagnostic d une maison d habitation portant sur la structure bois M ------------------

Diagnostic d une maison d habitation portant sur la structure bois M ------------------ Diagnostic d une maison d habitation portant sur la structure bois Maître d Ouvrage M ------------------ Adresse du diagnostic : ----------- ----- - ------------------- Commande N xx-xxx Version I Ind.

Plus en détail

RÉNOVATION DU REZ DE JARDIN DE L ANCIENNE GENDARMERIE DE CASAGLIONE AGENCE OLLIVIER ARCHITECTES

RÉNOVATION DU REZ DE JARDIN DE L ANCIENNE GENDARMERIE DE CASAGLIONE AGENCE OLLIVIER ARCHITECTES Nota : Les entreprises répondant au présent appel d offres sont tenues d avoir pris connaissance de l intégralité du présent C.C.T.P. 1 SOMMAIRE 8. LOT N 08 PEINTURE NETTOYAGE 8.1. GÉNÉRALITÉS 8.1.1. DESCRIPTION

Plus en détail

RESIDENCE LES TERRASSES LE HAVRE

RESIDENCE LES TERRASSES LE HAVRE RESIDENCE LES TERRASSES LE HAVRE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES NOTICE SOMMAIRE DU 7 MARS 2013 PRESENTATION GENERALITES Le programme de construction de la résidence «Les Terrasses» concerne la réalisation

Plus en détail