Les immobilisations. Laurent Dorey

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les immobilisations. Laurent Dorey"

Transcription

1 Laurent Dorey Mardi 24 Mars 2015

2 Programme : Introduction La notion d inventaire Objectifs des travaux d inventaire Phases de travaux d inventaire Tableau des immobilisations Tableau des amortissements Tableau des dépréciations L amortissement des immobilisations Principe clés

3 Introduction : La procédurede l'évaluation des immobilisationsconsiste en leur évaluation à leur entrée dans l'entreprise, à la clôture des exercices et à la sortie de l'entreprise. En vertu du principede spécialisationet du découpagede la vie de l entreprise en périodesou exercices comptables, l entreprise est tenue de dresser, au moins un fois par ans, un inventaire de ses éléments d actifset passifsde son patrimoine.

4 Introduction : Code de commerce, article L «Toute personne physique ou morale ayant la qualitédu commerçantdoit établir des comptes annuels à la clôture de l exercice au vu des enregistrements comptables et de l inventaire.» Plan Comptable Général (PCG), article «Toute entité contrôleau moins une fois tous les 12 mois les données d inventaire».

5 La notion d inventaire : Les opérations de fin d exercice ou «travaux d inventaire», sont réalisésen fin d exercice comptable. Consiste à recenseret à évaluer tous les élémentsde l actif(immobilisations, stocks, titres, etc.) et du passif(dettes) de l entreprise. Tousles comptes sont contrôlés(révisés) de manièrela plus sure possible avec le respectdes principes comptables notamment : Garantir une image fidèle du patrimoine de l entreprise. Préserver et tenir des comptes sincères et réguliers.

6 Objectifs des travaux d inventaire : D après le code de commerce, les travaux d inventaire effectués à la clôture de l exercice présentent 2 objectifs principaux : 1. Contrôler la réalité du patrimoine de l entreprise à la fois sur le plan quantitatif ou matériel (réalité physique des biens) et sur le plande la valeur. 2. Préparerl élaborationdes documentsannuelsretraçant le résultat, le patrimoineet la situation financièrede l entreprise.

7 Phases de travaux d inventaire : Balance avant inventaire Inventaire extra comptable Ajustement des comptes d actifs et de passifs Régularisation des comptes de gestion Ecritures de regroupement et de reclassement. Détermination du résultat. Balance après inventaire Documents de synthèse Travaux d inventaires Cloture des livres comptables

8 Tableau des immobilisations : Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Immobilisations financières Total A B C D Valeur brute à l ouverture exercice Augmentations Diminutions Valeur brute à la clôture de l exercice

9 Tableau des amortissements : Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Immobilisations financières Total A B C D Amortissements cumulé au début de l exercice Augmentations : dotations de l exercice Diminutions d amortissements de l exercice Amortissements cumulé à la fin de l exercice

10 Tableau des dépréciations : Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Immobilisations financières Total A B C D Dépréciations cumulées au début de l exercice Augmentations : dotations de l exercice Diminutions : reprises de l exercice Dépréciations à la fin de l exercice

11 L amortissement des immobilisations : Un actif immobilisé devrait générer des avantages économiques futurs. Il est donc nécessairede constaterà la clôturede l exercicecomptable, la consommation de ces avantages correspondant à l utilisation de l immobilisation.

12 Causes de réduction des avantages économiques que procure un bien? Le PCGindique 3 raisons : 1. Usure physique de l actif à cause de l usagequ en fait l entreprise, ou par le passage du temps. 2. Evolution de la technologie qui entraine l obsolescence de l actif. 3. Règles juridiques qui protègent l immobilisation pour une durée limitée. D après le PCG, si plusieurs raisons coexistent, il faut retenir la durée la plus courte. De plus, si d autres raisons réduisent la durée d utilisation du bien, il faut en tenir compte.

13 Principe clés : Un actif amortissable est un actif dont l entité est déterminable. Pour chaque immobilisation concernée, l entreprise doit établir un pland amortissement(i.e. répartition valeur amortissable selon rythmeauquel entreprise prévoit utiliser immobilisation). L amortissement conduit à enregistrer Les actifs amortissables au bilan(fin exercice) pour leur valeur nette comptable(valeur origine diminuée consommation avantages économiques depuis début utilisation). L utilisationde l actif amortissableau cours de l exercice à traves la constatationà la fin de l exercice d une dotations aux amortissements.

14 Immobilisations amortissables : Nature de l immobilisation Amortissables Compte d amortissement Non amortissables 20. Immobilisations incorporelles 201. Frais d établissement 203. Frais de recherche et de développement Concessions et droits similaires, Brevets, licences, techniques (Logiciels) Autres immobilisations incorporelles NB: Commerciales (Certaines clientèles) Droit au bail 205. Marques 207. Fond commercial 21. Immobilisations corporelles 211. Terrains de gisements 212. Agencements et aménagements Constructions 214. Constructions sur sol autr Installation tech. Mat. Et out Autres immobilisations corporelles Terrains 27. Autres immobilisations financières Titres immobilisés

15 Caractéristiques de l amortissement : A. Durée d utilisation de l actif La duréed amortissementd un bien correspond à la durée d utilisation probabledéfinie par la direction de l entreprise. Pour les constructions Pour les matériels et outillages Pour les matériels et mobiliers de bureau Pour les véhicules de transport 20 à 25 ans 5 à 10 ans 5 ans 3 ans

16 Caractéristiques de l amortissement : B. La base amortissable D après le PCG, la base amortissable est égale à : Valeur brute de l actif Valeur résiduelle nette La valeur brute correspond à la valeur d entrée de l immobilisation à l actif de l entreprise. La valeur résiduelle est le prix de revente prévude l'immobilisation au moment de l'achat de l'immobilisation.

17 Caractéristiques de l amortissement : C. Prorata temporis On applique un prorata temporis la première année. Ce prorata est calculé comme suit : Nombre de mois depuis la mise en service de l'immobilisation / 12 Le moisde la mise en service est compté dans sa totalité

18 Caractéristiques de l amortissement : D. Point de départ de l amortissement D après le PCG, le point de départ de l amortissement est la date de mise en service de l immobilisation.

19 Rythme d amortissement : D après le PCG, le mode d amortissement doit refléter le rythme de consommation des avantages économiques. A. Amortissement linéaire- Constant - Annuité d amortissement = Base amortissable x taux linéaire Taux = 100/n Soit n = durée d utilisation exprimée en années, nous avons t = taux d amortissement VNC = Valeur d origine somme des amortissements pratiqués jusqu à cette date En cas d acquisition au cours de l année, la première annuité sera égaleà : Base amortissable taux (Nombre de jours d utilisation du bien/360)

20 Rythme d amortissement : B. Amortissement Dégressif Intérêt de l'amortissement dégressif 1. Durée effective d amortissement réduite par rapport à l amortissement linéaire. 2. La charge d amortissement déductible présente un avantage fiscal. Biens exclus de l'amortissement dégressif : Mobilier de bureau et installations téléphoniques. Voitures de tourisme. Biens d'occasion. Immeubles et locaux commerciaux. Biensdont la duréed'utilisationest inférieureà 3 ans.

21 Rythme d amortissement : Taux Dégressif Taux d'amortissement dégressif = Taux linéaire x Coefficient

22 Exemple 1 : Le 2 janvier 2010, l'entreprise Breton a acheté une machine dont le coût selon la facture est de HT. La mise en service a lieu le jour même. L'amortissementde ce matériel est prévu en 5 ans selon le mode dégressif Plan d amortissement de cette immobilisation?

23 Exemple 1 : Désignation du bien Matériel Valeur d'entrée brute Amortissement Dégressif Valeur résiduelle Durée 5 ans Base amortissable Taux linéaire 20% Date d'acquisition 02/01/2010 Coefficient 1,75 Date de mise en service 02/01/2010 Taux dégressif 35% Début d'amortissement 01/01/2010 Prorata 12 mois Exercice Base Valeur Annuités Cumul annuités Comptable Nette , , , , , , , Contrôle

24 Exemple 2 : Le 30 Septembre 2010, une entreprise acquiert de l'outillage pour une valeur HT de La mise en service a lieu le jour même. L'amortissementde ce matériel est prévu en 5 ans selon le mode dégressif Plan d amortissement de cette immobilisation?

25 Exemple 2 : Désignation du bien Outillage Valeur d'entrée brute Amortissement Dégressif Valeur résiduelle Durée 5 ans Base amortissable Taux linéaire 20% Date d'acquisition 30/09/2010 Coefficient 1,75 Date de mise en service 30/09/2010 Taux dégressif 35% Début d'amortissement 01/09/2010 Prorata 4 mois Exercice Base Valeur Annuités Cumul annuités Comptable Nette , , , , , , , , , Contrôle

26 The end

LE PRINCIPE DE PRUDENCE : LES AMORTISSEMENTS

LE PRINCIPE DE PRUDENCE : LES AMORTISSEMENTS CHAPITRE 7 LE PRINCIPE DE PRUDENCE : LES AMORTISSEMENTS RAPPELS SUR LE PRINCIPE DE PRUDENCE Article L 123-14 du Code de commerce «La comptabilité est basée sur des principes qui permettent de produire

Plus en détail

3- Les amortissements

3- Les amortissements PARTIE I : Les travaux de fin d exercice 3- Les amortissements 3-1 Généralités sur les amortissements 3-1-1 Définition : Certaines immobilisations se déprécient de manière continue, certaine, irréversible,

Plus en détail

Partie I : Les travaux de fin d exercice 3- Les amortissements

Partie I : Les travaux de fin d exercice 3- Les amortissements Partie I : Les travaux de fin d exercice 3- Les amortissements 3-1 Généralités sur les amortissements ü Définition : L amortissement correspond à la perte de la valeur jugée irréversible en raison du temps,

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS DEGRESSIFS

LES AMORTISSEMENTS DEGRESSIFS LES AMORTISSEMENTS DEGRESSIFS C est une faculté accordée par l administration fiscale, permettant d amortir plus vite les biens en début de vie, par application d un coefficient multiplicateur au taux

Plus en détail

Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations.

Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations. Économie et management. Analyse comptable. 2013-2014 Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations. Sylvie Gerbaix. I _ Acquisition des immobilisations. 1 _ Exemple. Acquisition d'un matériel. Valeur

Plus en détail

Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Semestre II Matière : Comptabilité Générale II Pr.

Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Semestre II Matière : Comptabilité Générale II Pr. Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Semestre II Matière : Comptabilité Générale II Pr. EJBARI Abdelbar LES AMORTISSEMENTS Définitions et Notions L entreprise doit, dans le

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS LINÉAIRES

LES AMORTISSEMENTS LINÉAIRES LES AMORTISSEMENTS LINÉAIRES Les amortissements correspondent à la perte de valeur d'une immobilisation due à son usure ou son obsolescence. 1- COMPTABILISATION DE LA DOTATION ANNUELLE Compte Dotations

Plus en détail

L amortissement des immobilisations

L amortissement des immobilisations L amortissement des immobilisations Une entreprise qui souhaite acquérir une immobilisation a plusieurs possibilités de financement : Elle puise dans ses fonds propres pour s autofinancer Elle recourt

Plus en détail

Le principe de prudence : Les amortissements

Le principe de prudence : Les amortissements Le principe de prudence : Les s Chapitre 13 Introduction La mise en situation comprend 5 parties I Le principe de prudence II L III Plan d IV Enregistrement V Les cessions d immobilisations Il faut garder

Plus en détail

CHAPITRE 3 L AMORTISSEMENT LINEAIRE

CHAPITRE 3 L AMORTISSEMENT LINEAIRE CHAPITRE 3 L AMORTISSEMENT LINEAIRE Afin de présenter les comptes annuels de la SARL MACCABI dont il est le comptable, M. Magee a commencé à réaliser, dés le 31/12, les travaux d inventaire. Il vous demande

Plus en détail

Note de cours NOTE. Amortissement linéaire. Introduction à la comptabilité

Note de cours NOTE. Amortissement linéaire. Introduction à la comptabilité Note de cours NOTE Amortissement linéaire Introduction à la comptabilité 2 LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION D ACTIFS I - GENERALITES a) Définition : D'après le plan comptable général, l'amortissement

Plus en détail

Les notions de comptabilité en entreprise

Les notions de comptabilité en entreprise Gestion Arthur Van de Wiele Département de Microélectronique ESCPE, Lyon, France arthur.van-de-wiele@cpe.fr 4 novembre 2012 Résumé Ce document présente un résumé du cours animé par Mr Franck D'Asgnanno,

Plus en détail

Comptabilité Générale II

Comptabilité Générale II Université IBN ZOHR Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agadir Economie et Gestion Semestre 2 Sections G H I Comptabilité Générale II Mohamed LAABOUBI Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

Cf. document : «L amortissement des immobilisations : Extraits du PCG» Cf. PCG art. 214-4 et C. com. R.123-179 (en combinant les deux définitions) :

Cf. document : «L amortissement des immobilisations : Extraits du PCG» Cf. PCG art. 214-4 et C. com. R.123-179 (en combinant les deux définitions) : 1 / 5 Chap. 4 : Les immobilisations 2 e partie : L amortissement des immobilisations (corporelles et incorporelles) Cf. document : «L amortissement des immobilisations : Extraits du PCG» I- Définition

Plus en détail

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION DUT GEA IMMOBILISATIONS. 2/3 l amortissement dégressif OBJECTIF DU DOSSIER :

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION DUT GEA IMMOBILISATIONS. 2/3 l amortissement dégressif OBJECTIF DU DOSSIER : FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION DUT GEA L AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS 2/3 l amortissement dégressif OBJECTIF DU DOSSIER : «ETRE CAPABLE D ETABLIR LE PLAN D AMORTISSEMENT D UNE IMMOBILISATION

Plus en détail

L E S A M O R T I S S E M E N T S

L E S A M O R T I S S E M E N T S I - NOTIONS GENERALES : A - Définition : L E S A M O R T I S S E M E N T S L amortissement d un emprunt correspond à un remboursement d argent. L amortissement désigne également l étalement d un coût ou

Plus en détail

De la comptabilité aux documents de synthèse

De la comptabilité aux documents de synthèse De la comptabilité aux documents de synthèse se La balance totaux mouvements soldes N libellé débits crédits débits crédits 10 capital 900 000,00 900 000,00 164 emprunts 200 000,00 200 000,00 2183 matériel

Plus en détail

Module 2 : les opérations courantes

Module 2 : les opérations courantes Comptabilité financière A1 A2 Module 2 : les opérations courantes Chapitre 4 : La taxe sur la valeur ajoutée Chapitre 5 : Les achats et les ventes Chapitre 6 : Les charges de personnel Chapitre 7 : Les

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS PRESENTATION DES MODES D AMORTISSEMENT Exemple 1 : CAS D UN AMORTISSEMENT VARIABLE On acquiert le 04/08/N une machine-outil pour une valeur HT de. Cette machine,

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS. Définition. Base d amortissement. Amortissement linéaire

LES AMORTISSEMENTS. Définition. Base d amortissement. Amortissement linéaire LES AMORTISSEMENTS Définition L amortissement est la constatation comptable de la dépréciation d un bien. Cette dépréciation résulte de l usure (diminution physique) ou de l obsolescence du bien (vieillissement

Plus en détail

Ecritures d inventaire

Ecritures d inventaire Date début :.. Date fin : Problématique : L exercice comptable découpe la vie de l entreprise. A chaque fin d exercice, il est nécessaire de procéder à un inventaire comptable qui permettra d élaborer

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES L'ETUDE DES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES NE FIGURE PAS DANS LE REFERENTIEL DES BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. L'amortissement dérogatoire ne correspond pas à l objet normal

Plus en détail

Les immobilisations et les amortissements

Les immobilisations et les amortissements Les immobilisations et les amortissements Valeur d entrée dans le patrimoine Principe Code de Commerce (extrait) A leur date d'entrée dans le patrimoine de l'entreprise, les biens acquis à titre onéreux

Plus en détail

CHAPITRE 3 LES FOURNISSEURS D IMMOBILIATIONS (PARTIE 1) L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES

CHAPITRE 3 LES FOURNISSEURS D IMMOBILIATIONS (PARTIE 1) L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES CHAPITRE 3 LES FOURNISSEURS D IMMOBILIATIONS (PARTIE 1) L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES I. DEFINITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES A. Préalable : définition

Plus en détail

L ACQUISITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES

L ACQUISITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES L ACQUISITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES IMMOBILISATIONS = biens acquis par l'entreprise et qu'elle utilise de façon durable (pour une durée supérieure à un exercice comptable). EXTRAIT

Plus en détail

EXAMEN EN COMPTABILITE

EXAMEN EN COMPTABILITE EXAMEN EN COMPTABILITE La société SAADA, créée au début de l exercice 2003, procède à ses travaux d inventaire au 31 /12/2007. En se basant sur les différentes annexes et informations ci-après, procéder

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2002-10 du 12 décembre 2002. Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs

COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2002-10 du 12 décembre 2002. Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2002-10 du 12 décembre 2002 Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs Le Comité de la réglementation comptable, Vu la loi n 98-261 du 6

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DEGRESSIF

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DEGRESSIF LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DEGRESSIF Objectif(s) : o o o Evaluation de l'amortissement, Intérêt du mode dégressif, Conséquences. Pré-requis : o o Classification des immobilisations,

Plus en détail

S.A.S. MOB'ILÔT 42 AV RAYMOND POINCARE

S.A.S. MOB'ILÔT 42 AV RAYMOND POINCARE 42 AV RAYMOND POINCARE Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2012 au 31/12/2012 Activité principale de l'entreprise : LOCATION BIENS CORPORELS ET INCORPORELS Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux FONDS DE DOTATION FNBP 76 Avenue de France 75013 Paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Bilan Actif FONDS DE DOTATION FNBP Période du 01/01/14 au 31/12/14 Edition du 12/05/15 BRUT Amortissements

Plus en détail

COMPTABILITE FINANCIERE TD 4

COMPTABILITE FINANCIERE TD 4 COMPTABILITE FINANCIERE TD 4 LES INVESTISSEMENTS, AMORTISSEMENTS ET CESSIONS Enseignant : Mr LAURENT CONTENU DU TD 4 Rappels sur l amphi 4 Exercice corrigé en cours Rappels Les amortissements Les cessions

Plus en détail

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS 1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS Cas 1 BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT INDIVIDUELS ÉNONCÉ La balance, après retraitements d inventaire, au 31 décembre N, de la société Alpha vous est présentée en annexe

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 20 : LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 20 : LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION 1. PRINCIPES COMPTABILITE GENERALE ETAPE 20 : LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION Certaines immobilisations se déprécient de manière continue, irréversible, avec le temps : usure, obsolescence. Les amortissements

Plus en détail

LES IMMOBILISATIONS CORPORELLES

LES IMMOBILISATIONS CORPORELLES Ministère des finances NOTE METHODOLOGIQUE DE PREMIERE APPLICATION DU SYSTEME COMPTABLE FINANCIER «SCF» LES IMMOBILISATIONS CORPORELLES La présente note vient en appui à l instruction n 2 du 29 octobre

Plus en détail

L E S A M O R T I S S E M E N T S. www.bassam.be.ma. Ce type d amortissement répartie de manière égale les dépréciations sur la durée de vie du bien.

L E S A M O R T I S S E M E N T S. www.bassam.be.ma. Ce type d amortissement répartie de manière égale les dépréciations sur la durée de vie du bien. I L E S A M O R T I S S E M E N T S I - NOTIONS GENERALES : A - Définition : L amortissement d un emprunt correspond à un remboursement d argent. L amortissement désigne également l étalement d un coût

Plus en détail

CHAPITRE 07 - LES OPERATIONS D INVESTISSEMENT ET DE FINANCEMENT I. DEFINITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES

CHAPITRE 07 - LES OPERATIONS D INVESTISSEMENT ET DE FINANCEMENT I. DEFINITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES CHAPITRE 07 - LES OPERATIONS D INVESTISSEMENT ET DE FINANCEMENT I. DEFINITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES A. Préalable : définition d un actif Un actif est un élément du patrimoine

Plus en détail

APPLICATION 6 Immobilisation par composant : Société Beausoleil (Bac Pro)

APPLICATION 6 Immobilisation par composant : Société Beausoleil (Bac Pro) 2 AMORTISSEMENT ET DÉPRÉCIATION DES ACTIFS APPLICATION 6 Immobilisation par composant : Société Beausoleil (Bac Pro) APPLICATION 7 Amortissement économique : unités de temps Société Malgorn (Professeur)

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION Les travaux d inventaire : les amortissements pour dépréciation Page 1 LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION L'amortissement est la constatation comptable de la perte définitive de valeur que subissent

Plus en détail

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS Page : 1 / 19 Gestion des immobilisations et des investissements. 1. CAS DE SYNTHESE... 3 1.1. CALCUL DE RENTABILITE D IMMOBILISATIONS ACQUISES... 3 1.2.

Plus en détail

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES I. Les achats d immobilisations Les immobilisations sont des biens matériels et immatériels qui sont achetés par l entreprise afin de servir de façon durable à son exploitation

Plus en détail

L ESSENTIEL DU DIAGNOSTIC FINANCIER

L ESSENTIEL DU DIAGNOSTIC FINANCIER BÉATRICE ROCHER-MEUNIER L ESSENTIEL DU DIAGNOSTIC FINANCIER Cinquième édition LES ESSENTIELS DE LA FINANCE Groupe Eyrolles, 2012 ISBN : 978-2-212-54894-5 Sommaire Introduction 9 Chapitre 1 Le bilan comptable

Plus en détail

علوم التدبير المحاسباتي

علوم التدبير المحاسباتي 1 المادة المعامل: الشعبت المسلك مدة اإلنجاز : علوم التدبير المحاسباتي NOTE o La calculatrice, les tables financières et statistiques et le plan comptable général marocain (liste intégrale des comptes)

Plus en détail

CHAPITRE 5 L AMORTISSEMENT DEGRESSIF

CHAPITRE 5 L AMORTISSEMENT DEGRESSIF CHAPITRE 5 L AMORTISSEMENT DEGRESSIF Afin de présenter les comptes annuels de la SARL MACCABI dont il est le comptable, M. Magee a commencé à réaliser, dés le 31/12, les travaux d inventaire. Il vous demande

Plus en détail

CHAPITRE 2 L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS

CHAPITRE 2 L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS CHAPITRE 2 L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS Il s agit d une révision rapide d un cours de première afin de mieux aborder le cours sur les amortissements. Ne seront pas vus l acquisition d immobilisations

Plus en détail

UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013

UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013 UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013 Application 3 Séance 10 Corrigé de l application de la série 2 du cours à distance CONSOLIDATION DES COMPTES Chérif-Jacques ALLALI Institut National des Techniques

Plus en détail

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES COMPTES ANNUELS EXERCICE SOMMAIRE Sommaire 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES 5 COMPTE DE RESULTATS PRODUITS 6 COMPTE DE RESULTATS CHARGES (LISTE)

Plus en détail

SASU LOUBIANA. Sommaire

SASU LOUBIANA. Sommaire Sommaire Bilan 1/2 Compte de résultat 3/4 Préambule 5/6 Notes sur le bilan actif 7 Notes sur le bilan passif 8 Notes sur le compte de résultat 9 Autres informations 10 Charges et produits 11 RBB Business

Plus en détail

Partie I : Répondez en cochant la réponse juste ou en remplissant la case indiquée. (14 points)

Partie I : Répondez en cochant la réponse juste ou en remplissant la case indiquée. (14 points) Concours d accès en 2 ème année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2013 Epreuve de Comptabilité Générale Durée : 1 heure 30 -------------------------------------------------- Partie I : Répondez

Plus en détail

1 - ANNEXE SUR LES INDEMNITES DES PERSONNELS

1 - ANNEXE SUR LES INDEMNITES DES PERSONNELS 1 - ANNEXE SUR LES INDEMNITES DES PERSONNELS Chambre de Métiers et de l'artisanat de l'aveyron Réalisation budgétaire 2012 Type d'indemnités Montant en Indemnités fondés sur l'article 24 du statut des

Plus en détail

22. NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES

22. NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES 21. ELEMENTS CONSTITUTIFS ET EVALUATION 22. NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES 21. ELEMENTS CONSTITUTIFS ET EVALUATION 21.1 GENERALITES Les immobilisations incorporelles regroupent l'ensemble des

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: LIBERTAS-EU.BE Association sans but lucratif Adresse: AVENUE DES AVOCETTES N : 12 Boîte: Code postal: 1420 Commune: Braine-l'Alleud Pays: Belgique

Plus en détail

DOSSIER N 1 : TRAVAUX DE FIN D EXERCICE

DOSSIER N 1 : TRAVAUX DE FIN D EXERCICE 1 4 NS0 NOTE : o La calculatrice et le plan comptable général marocain (liste intégrale des comptes) sont autorisés. o L écriture comptable doit comporter les numéros des comptes, les intitulés, les montants

Plus en détail

DOSSIER 1 NORMALISATION ET PRINCIPES COMPTABLES

DOSSIER 1 NORMALISATION ET PRINCIPES COMPTABLES DCG session 2013 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 NORMALISATION ET PRINCIPES COMPTABLES 1. Rappeler les objectifs de la normalisation comptable et citer le principal acteur

Plus en détail

Classe 1-Comptes de capitaux

Classe 1-Comptes de capitaux Classe 1-Comptes de capitaux 10 Capital et réserves 101 Capital 1 1011 Capital souscrit non versé 1012 Capital souscrit - versé 1015 Patrimoine des régies 1016 Patrimoine public 104 Primes liées au capital

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o o o o Principes des provisions règlementées. Maîtrise des méthodes d'évaluation des amortissements en mode linéaire et en

Plus en détail

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4 ASCA unité 3 THÈME 1...4...4 Séquence 1 > Exercice 1... 4 Séquence 1 > Exercice 2... 4 Séquence 1 > Exercice 3... 4 Séquence 1 > Exercice 4... 4...5 Séquence 2 > Exercice 1... 5 Séquence 2 > Exercice 2...

Plus en détail

AUTORITÉ DES NORMES COMPTABLES. Article 1er : L article 212-3 est ainsi rédigé : L Autorité des normes comptables,

AUTORITÉ DES NORMES COMPTABLES. Article 1er : L article 212-3 est ainsi rédigé : L Autorité des normes comptables, AUTORITÉ DES NORMES COMPTABLES REGLEMENT N 2015-06 du 23 novembre 2015 modifiant le règlement ANC N 2014-03 relatif au plan comptable général Règlement homologué par arrêté du 4 décembre 2015 publié au

Plus en détail

DCG session 2011 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif DOSSIER 1 - IMMOBILISATIONS

DCG session 2011 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif DOSSIER 1 - IMMOBILISATIONS DCG session 2011 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif DOSSIER 1 - IMMOBILISATIONS Première partie - Immeuble 1. Indiquer pour quels motifs comptables il convient de décomposer l actif «immeuble».

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: NewB Forme juridique: Société Européenne Adresse: rue Botanique N : 75 Boîte: Code postal: 1210 Commune: Saint-Josse-ten-Noode Pays: Belgique Registre des personnes

Plus en détail

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements :

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements : L INVESTISSEMENT L investissement est le placement de sommes importantes par rapport à l activité courante d exploitation, dans un but d en retirer des bénéfices ou des économies. L investissement se distingue

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE

COMPTABILITE GENERALE COMPTABILITE GENERALE Bernard Dupé SOMMAIRE Page LE BILAN 04 Exercice d application : Cas Suire 06 LE COMPTE DE RESULTAT 07 Exercice d application : Cas Baudron 09 LES MECANISMES FONDAMENTAUX 10 LE PLAN

Plus en détail

FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat

FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat 1. Il existe trois systèmes comptables: le système abrégé: il est réservé aux petites exploitations, FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat Le plan comptable général a pour finalité

Plus en détail

MODALITÉS DE COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES (CF. NORME 6 «LES IMMOBILISATIONS CORPORELLES»)

MODALITÉS DE COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES (CF. NORME 6 «LES IMMOBILISATIONS CORPORELLES») MODALITÉS DE COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES (CF. NORME 6 «LES IMMOBILISATIONS CORPORELLES») Le présent fascicule s organise de manière différente des autres fascicules de l'instruction

Plus en détail

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION Classe de terminale technologique hôtellerie L AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS 1/3 l amortissement linéaire OBJECTIF DU DOSSIER : «ETRE CAPABLE D ETABLIR LE PLAN

Plus en détail

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS)

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS) Centre National de l'evaluation et des Examens Examen National du Brevet de Technicien Supérieur Session Mai 2014 1 Filière: Comptabilité et gestion Durée: 4 Heures Épreuve: ETUDE DE CAS N 1 PRODUCTION

Plus en détail

OBJET : commentaire des dispositions des articles 16, 17 et 18 de la loi n 2000-98 du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001

OBJET : commentaire des dispositions des articles 16, 17 et 18 de la loi n 2000-98 du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001 NOTE COMMUNE N : 11/2001 OBJET : commentaire des dispositions des articles 16, 17 et 18 de la loi n 2000-98 du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001 RESUME Déduction par les sociétés

Plus en détail

1 - ANNEXE SUR LES INDEMNITES DES PERSONNELS

1 - ANNEXE SUR LES INDEMNITES DES PERSONNELS 1 - ANNEXE SUR LES INDEMNITES DES PERSONNELS Chambre de Métiers et de l'artisanat de l'aveyron Réalisation budgétaire 2013 Type d'indemnités Montant en Indemnités fondés sur l'article 24 du statut des

Plus en détail

RESEAU ACTION CLIMAT FRANCE. 2 Bis rue Jules Ferry

RESEAU ACTION CLIMAT FRANCE. 2 Bis rue Jules Ferry Expert comptable Diplômé membre du Conseil Régional Paris Ile de France Commissaire aux Comptes membre de la Compagnie régionale des commissaires aux comptes de Paris RESEAU ACTION CLIMAT FRANCE 2 Bis

Plus en détail

Bilan. Compte de résultat. au 31 décembre 2013

Bilan. Compte de résultat. au 31 décembre 2013 Bilan et Compte de résultat au 31 décembre 2013 Bilan au 31 décembre 2013 Actif Au 31.12.2013 Au 31.12.2012 Passif Au 31.12.2013 Au 31.12.2012 Brut Amortissements/ Provisions Net Net Immobilisations incorporelles

Plus en détail

L analyse de la structure financière

L analyse de la structure financière Chapitre 5 L analyse de la structure financière 1 Exercice 05. 5.06 Bilans fonctionnels fonds de roulement net global besoin en fonds de roulement trésorerie Le responsable financier de la société PLEYBEN

Plus en détail

DECRET N 2011/0975/PM DU 04 AVRIL 2011 FIXANT LES MODALITES DE REEVALUATION DES IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES ET NON AMORTISSABLES DES ENTREPRISES

DECRET N 2011/0975/PM DU 04 AVRIL 2011 FIXANT LES MODALITES DE REEVALUATION DES IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES ET NON AMORTISSABLES DES ENTREPRISES REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON -------- -------- Paix Travail Patrie Peace Work Fatherland -------- -------- DECRET N 2011/0975/PM DU 04 AVRIL 2011 FIXANT LES MODALITES DE REEVALUATION DES

Plus en détail

Les comptes de patrimoine non financier

Les comptes de patrimoine non financier Les comptes de patrimoine non financier Ronan MAHIEU Département des Comptes Nationaux I) Un compte étroitement articulé avec les comptes de flux L exemple de la machine à laver de la laverie automatique

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

PRESENTATION DES COMPTES ANNUELS

PRESENTATION DES COMPTES ANNUELS PRESENTATION DES COMPTES ANNUELS I LE BILAN Il décrit l ensemble des éléments composant le patrimoine de l association, ce qu elle possède, ses créances moins ses dettes, à une date donnée (en général,

Plus en détail

BILAN SIMPLIFIÉ ACTIF { PASSIF. DGFiP N 2033-A 2012 @internet-dgfip

BILAN SIMPLIFIÉ ACTIF { PASSIF. DGFiP N 2033-A 2012 @internet-dgfip N 0956 Q Formulaire obligatoire (article 0 septies A bis du Code général des impôts) BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 0-A 0 @internet-dgfip Désignation de l entreprise Adresse de l entreprise Numéro SIRET* Néant

Plus en détail

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE BILANS COMPTES DE RESULTAT TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

SESSION 2006 COMPTABILITE APPROFONDIE ET REVISION. Éléments indicatifs de corrigé

SESSION 2006 COMPTABILITE APPROFONDIE ET REVISION. Éléments indicatifs de corrigé 620.108bis DECF SESSION 2006 COMPTABILITE APPROFONDIE ET REVISION Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS DECF 2006-Comptabilité approfondie

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: DE BOUCHE A OREILLE Association sans but lucratif Adresse: Verte Voie N : 13 Boîte: Code postal: 4890 Commune: Thimister-Clermont Pays: Belgique

Plus en détail

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS.

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS. ANALYSE ET GESTION FINANCIÈRE Épreuve dominante de spécialisation A.D. 2012 Concours externe et interne Documents autorisés : néant Calculatrice électronique autorisée La famille Saint Louis de Mermoz

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux M.G.I S.A 4 RUE DE LA MERIDIENNE 94260 FRESNES +33 (0) 1 45 21 06 60 Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Bilan Actif M.G.I S.A Période du 01/01/14 au 31/12/14 Edition du 17/04/15 RUBRIQUES

Plus en détail

c. Traitement des dépenses ultérieures et des coûts de démantèlement

c. Traitement des dépenses ultérieures et des coûts de démantèlement LES IMMOBILISATIONS ET LEURS COMPOSANTS 1. La valorisation des actifs immobilisés La valorisation des actifs immobilisés se fait à partir des règles juridiques énoncées par le code de commerce et le Plan

Plus en détail

Planning des cours. Comptabilité II. Quelques règles du jeu. Système d'évaluation. Ponctualité Pas de pause élastique Calculatrice Travail régulier

Planning des cours. Comptabilité II. Quelques règles du jeu. Système d'évaluation. Ponctualité Pas de pause élastique Calculatrice Travail régulier Comptabilité II Thomas Jeanjean jeanjean@hec.fr Bureau 47, 7286 Planning des cours Cours Partie 1: Introduction et rappels (3 h) Partie 2: Politique et actualité comptable (6 h) Partie 3: Opérations de

Plus en détail

SESSION 2009 UE 9 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE

SESSION 2009 UE 9 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE DCG SESSION 2009 UE 9 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE Proposition de corrigé et de barème CORRIGE Les textes en bleu sont des explications, des références ou des conseils qui n ont pas à figurer sur la

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) *

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Centrale des bilans COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * L utilisation de ce modèle n est pas obligatoire pour le dépôt des comptes consolidés auprès de la

Plus en détail

Comptabilité Titre 1 : Le plan comptable français : Chapitre 1 : La comptabilité, définition et rôle :

Comptabilité Titre 1 : Le plan comptable français : Chapitre 1 : La comptabilité, définition et rôle : Comptabilité Titre 1 : Le plan comptable français : Chapitre 1 : La comptabilité, définition et rôle : Article 120 PCG : la comptabilité est un système d organisation de l information financière permettant

Plus en détail

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

CRC 2002-10 et 2004-06. Nouvelles règles d évaluation et de comptabilisation des immobilisations

CRC 2002-10 et 2004-06. Nouvelles règles d évaluation et de comptabilisation des immobilisations CRC 2002-10 et 2004-06 Nouvelles règles d évaluation et de comptabilisation des immobilisations Sommaire Règlements CRC 2002-10 et 2004-06... 1 Les évolutions du cadre de la comptabilité financière en

Plus en détail

COMPTES DE GESTION DE L'EXERCICE 2014

COMPTES DE GESTION DE L'EXERCICE 2014 CHAMBRE DEPARTEMENTALE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT DES BOUCHES DU RHONE COMPTES DE GESTION DE L'EXERCICE 2014 COMPTES ANNUELS EXERCICE 2014 Chambre Départementale de Métiers et de l'artisanat des Bouches

Plus en détail

ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS

ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS du 01/07/2010 au 30/06/2011 ASSOCIATION LANAUD STATION Exercice du 01/07/2010 au 30/06/2011 Sommaire Attestation de Présentation

Plus en détail

Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise

Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise Nom : Prénom : Note : / 20 Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise Terminale STG CFE Matériel autorisé : Calculatrice Plan comptable Consignes : les documents de A à H sont à rendre avec les copies,

Plus en détail

Chapitre 6 : La dépréciation des immobilisations

Chapitre 6 : La dépréciation des immobilisations Comptabilité générale IG 3 Cours et TD : Marie Musard Année 2007-2008 Chapitre 6 : La dépréciation des immobilisations Cours et exercices Note : Ce chapitre étudie la dépréciation des immobilisations corporelles

Plus en détail

Traitement comptable applicable aux opérations de titrisation d actifs chez l établissement initiateur

Traitement comptable applicable aux opérations de titrisation d actifs chez l établissement initiateur Traitement comptable applicable aux opérations de titrisation d actifs chez l établissement initiateur A Lexique: FPCT : Fonds de Placements Collectifs en Titrisation régis par la loi 33-06 telle que modifiée

Plus en détail

Epreuve n 2 : Série de six à neuf questions à réponse courte portant sur l'option "Comptabilité et finances" Meilleure copie

Epreuve n 2 : Série de six à neuf questions à réponse courte portant sur l'option Comptabilité et finances Meilleure copie Concours externe de secrétaire administratif de classe normale de l'intérieur et de l'outre mer Région Rhône-Alpes Session 2011 Epreuve n 2 : Série de six à neuf questions à réponse courte portant sur

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: Société anonyme Adresse: N : Boîte: Code postal: 1200 Commune: Woluwe-Saint-Lambert Pays: Belgique Registre des personnes morales (RPM) - Tribunal

Plus en détail

SESSION 2015 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. Eléments indicatifs de corrigé

SESSION 2015 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. Eléments indicatifs de corrigé SESSION 2015 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Eléments indicatifs de corrigé DOSSIER 1 : DROIT COMPTABLE 1. Rappeler les objectifs et le contenu du Plan Comptable Général. Objectifs : Définir les normes

Plus en détail

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Comptes Annuels Du 1 er janvier au 31 décembre 2009 Martine Salaün Expert comptable Le 30 avril 2010 Armorique Expertise Audit Société

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE SYNTHESE OU COMPTES ANNUELS. Documents de synthèse selon les systèmes comptables, Annexes.

LES DOCUMENTS DE SYNTHESE OU COMPTES ANNUELS. Documents de synthèse selon les systèmes comptables, Annexes. LES DOCUMENTS DE SYNTHESE OU COMPTES ANNUELS Objectif(s) : o o Pré-requis : o o Modalités : o o o o Documents de synthèse selon les systèmes comptables, Annexes. Classification des comptes (plan de comptes),

Plus en détail

االمتحان التجريبي الثاني دورة أبريل 5102

االمتحان التجريبي الثاني دورة أبريل 5102 االمتحان التجريبي الثاني دورة أبريل 10 الصفحة 1 NS1 احملاسبة املالية والرايضيات شعبةالعلوم االقتصادية والتدبري: مسلك علوم التدبرياحملاسبايت NOTE : o La calculatrice, les tables financières et statistiques

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: ROYAL GOLF CLUB HAINAUT Association sans but lucratif Adresse: Rue de la VERRERIE N : 2 Boîte: Code postal: 7050 Commune: ERBISOEUL Pays: Belgique

Plus en détail