Variabilité génétique VHB et conséquences

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Variabilité génétique VHB et conséquences"

Transcription

1 Variabilité génétique VHB et conséquences

2 Généralités

3 Le virus Famille des Hepadnaviridae Enveloppe virale (Ag HBs) Nucléocapside (Ag HBc) Génome à ADN circulaire Il s agit d un virus strictement humain non cultivable Virus résistant 7 j dans l environnement 10h à 60 c, 5 mn à 100 c à la congélation

4

5 Le génome

6 Le cycle viral (Ganem and Prince, N Engl J Med 2004)

7 Histoire naturelle Childhood > 95% Immune tolerance Adulthood < 5% HBeAg+ CHB HBeAg- CHB Inactive carrier Cirrhosis Chen DS, et al. J Gastroenterol Hepatol. 1993;8: Seeff L, et al. N Engl J Med. 1987;316:

8 Hépatite aigue Période d incubation de 1 à 6 mois Le plus souvent asymptomatique (70%) Forme symptomatique: Phase pré ictérique :1 à 7 jours asthénie, troubles digestifs, fièvre, douleurs articulaires, urticaire Phase ictérique: 4 semaines à 4 mois

9 Hépatite aigue Formes asymptomatiques évoluent plus souvent vers la chronicité Guérison dans les 6 mois avec disparition de l AgHBs et apparition des AcHBs (Ac protecteurs) Si persistance AgHBs au delà de 6 mois, passage à la chronicité

10 Hépatite chronique Phase d immunotolérance Ag HBe positif; ADN VHB élevé (2 x UI/mL); ALAT normales Phase de clairance immunitaire Ag HBe positif; ADN VHB intermédiaire ou élevé (200,000-2 x 10 9 UI/mL); ALAT élevées ou fluctuantes; inflammation active sur la biopsie hépatique Phase de portage inactif de l Ag HBs Ag HBe négatif; ADN VHB bas (< 2000 UI/mL); ALAT normales Phase de réactivation (hépatite B chronique Ag HBe négatif) Ag HBe négatif; ADN VHB intermédiaire ou élevé (> 2000 UI/ml); ALAT élevées ou fluctuantes; inflammation active sur la biopsie hépatique Lok AS, et al. Hepatology. 2007;45: Pungpapong S, et al. Mayo Clin Proc. 2007;82:

11 Hépatite chronique: 4 phases Immune Tolerance HBeAg+ HBeAg-/anti-HBe+ (precore/core promoter variants) < > < > HBV DNA 2 x x IU/mL Immune Clearance 200,000-2 x 10 9 IU/mL Low Replicative Phase < 2000 IU/mL Reactivation Phase > 2000 IU/mL ALT Normal/mild CH Moderate/severe CH Cirrhosis Normal/mild CH Inactive cirrhosis Moderate/severe CH Cirrhosis HBeAg+ chronic hepatitis Inactive-carrier state HBeAgchronic hepatitis Slide courtesy of A. S. F. Lok, MD.

12 Hépatite B: Marqueurs sérologiques Ag HBs: Marqueur général de l infection Signe une infection en cours Premier marqueur sérologique à apparaître Sa persistance > 6 mois signe le passage à la chronicité Ac anti-hbs: Infection guérie associé aux AC anti- HBc Sujet vacciné Ac anti-hbc: Contact avec le virus soit en cours soit infection guérie Ac anti-hbc IgM: Infection aiguë ou récente < 6 mois Ag HBe: Indique une réplication active du virus Absent chez les mutants Ag HBe négatif Ac anti-hbe: En général indique l absence de réplication virale Présent chez les mutants Ag HBe négatif

13 Hépatite B aiguë d évolution favorable Phase pré ictérique 7 jours Incubation 10 sem. Symptomes 2 sem.-3 mois Convalescence Guérison Ig G anti-hbc Ag HBs Ig M anti-hbc Ac anti-hbs Ag HBe Ac anti-hbe ADN VHB Mois Années

14 Diagnostic sérologique d une hépatite B aiguë: Ac anti-hbc Ig M + Ag HBs +

15 Hépatite chronique: 4 phases Immune Tolerance HBeAg+ HBeAg-/anti-HBe+ (precore/core promoter variants) < > < > HBV DNA 2 x x IU/mL Immune Clearance 200,000-2 x 10 9 IU/mL Low Replicative Phase < 2000 IU/mL Reactivation Phase > 2000 IU/mL ALT Normal/mild CH Moderate/severe CH Cirrhosis Normal/mild CH Inactive cirrhosis Moderate/severe CH Cirrhosis HBeAg+ chronic hepatitis Inactive-carrier state HBeAgchronic hepatitis Slide courtesy of A. S. F. Lok, MD.

16 Diagnostic sérologique d une hépatite B chronique Ag HBs + Ac anti-hbc + Ac anti-hbc Ig M Intérêt des marqueurs de réplication virale

17 Différents profils d hépatite B chronique Immuno tolérance Clairance immunitaire Portage Inactif de l Ag HBs HBC Ag HBe négatif (mutant pré-c) Ag HBs Ag HBe + + Anti-HBe + + ALAT Normal Normal ADN VHB > 20,000 IU/mL (> 10 5 copies/ml) > 20,000 IU/mL (> 10 5 copies/ml) < 2000 IU/mL (< 10 4 copies/ml) > 2000 IU/mL (> 10 4 copies/ml*) Histologie Normal/faible Active Normal Active *Expert opinions vary as to this value. Lai CL, et al. Lancet. 2003:362:2089. Lok AS, et al. Gastroenterology. 2001:120:1828.

18 Hépatite B: Marqueurs sérologiques Guérison: - Ac anti-hbs + (80% à 5 ans) - Ac anti-hbc + Vaccination: - Ac anti-hbs +

19 Variabilité génétique du Virus de l Hépatite B

20 Virus: réplication intra-cellulaire obligatoire Réplication copie du génome viral Si erreur de copie du génome lors de la réplication variabilité génomique du virus Phénomène fréquent pour les virus à ARN (VIH, VHC), mais aussi pour les virus à ADN utilisant un ARN comme intermédiaire de réplication Variabilité génétique adaptation à l environnement, pérennité résistance aux traitements

21 Variabilité génétique Dynamique virale Charge virale totale: 2x10 11 ½ vie plasma: 1.1 j 0.3 j Production/j (plasma): virions Transcriptase inverse Taux d erreur spontanée 1,4 à 3, changements nucléotidiques/site/an Pas d activité «proofreading» VARIABILITE DU GENOME Variabilité génotypique (résultat de l évolution graduelle du génome en l absence de pression de sélection) Diversification en 10 génotypes A J Variabilité phénotypique (résultat de l adaptation du virus à la pression de sélection) Sélection de mutants présentant un avantage réplicatif Pression immunitaire mutants précore Vaccination mutants S TTT antiviraux mutants polymérase

22 Génotypes VHB Mutants Ag HBe et Ag HBs - Mutations de résistance aux antiviraux

23 Génotypes VHB Génotypes: analyse des séquences d acides nucléiques 10 génotypes. Divergence génomique d environ 8% entre les différents génotypes France: Europe du Nord: Méditerranée: Afrique du Nord: Afrique noire: Asie: Amérique du Sud et Polynésie: USA, blancs et am-africains: USA, am-asiatiques: France, Allemagne, USA Amérique Centrale Vietnam, Laos Japon génotypes A et D génotype A génotype D génotype D génotypes A et E génotypes B et C génotype F génotype A génotypes B et C génotype G génotype H génotype I génotype J

24 Génotypage VHB Permet d identifier les génotypes A à G Séquençage et analyse phylogénétique: génome complet, technique de référence (divergence de 8%) région S (divergence de 4,1%) Hybridation reverse à l aide de sondes spécifiques sur bandelettes de nitrocellulose: technique Inno-LIPA HBV

25 INNO-LiPA HBV Identification des génotypes VHB A à G Halfon et al., EASL 2003.

26 Génotypes VHB (Kidd-Ljungren et al., J Gen Virol 2002;83: )

27 Génotypes VHB F A C B D F A D D D D E A D C Ba F C Bj (Fung & Lok, Hepatology 2004;40:790-2)

28 Impact du génotype sur la progression de la maladie et la réponse au traitement Genotype C More frequently associated with severe liver disease and HCC than genotype B Genotype B Associated with seroconversion from HBeAg to anti-hbe at younger age than genotype C Genotypes A and B Higher rates of antiviral response and HBeAg loss following pegifn alfa than genotypes D and C, respectively HBV Genotyping Line Probe Assay Marker line Conj. control Amp. control Genotype A Genotype B Genotype C Genotype D Genotype E Genotype F Genotype G Keeffe EB, et al. Clin Gastroenterol Hepatol. 2006;4:

29 Génotypes VHB Mutants Ag HBe et Ag HBs - Mutations de résistance aux antiviraux

30 Hépatites B chroniques Ag HBe négatif

31 Mutants pré-core Décrits depuis 1981 en Italie Infection chronique par le VHB Profil sérologique: Ag HBs +, Ag HBe -, Ac anti-hbe + Persistance d une réplication virale > 2000 UI/ml Etude moléculaire: présence d une mutation dans la région pré-core ALAT > N, fluctuantes ou non

32 Mutants pré-c: mécanisme moléculaire

33 Mutants BCP: mécanisme moléculaire

34 Mutants pré-c Most common in genotypes B, C, and D Asia and Southern Europe Not typically acquired as de novo infection Precore and basal core promoter mutants emerge during immune clearance phase 2 main patterns Persistently increased ALT, intermediate to high HBV DNA levels 30% to 40% of patients High HBV DNA levels before ALT increases Erratic ALT increases, low HBV DNA 45% to 60% of patients Sustained spontaneous remission is uncommon (6% to 15%) and long-term prognosis is poorer compared with HBeAg-positive patients + poorer long-term clinical response to therapy Keeffe EB, et al. Clin Gastroenterol Hepatol. 2006;4:

35 Hépatite chronique: 4 phases Immune Tolerance HBeAg+ HBeAg-/anti-HBe+ (precore/core promoter variants) < > < > HBV DNA 2 x x IU/mL Immune Clearance 200,000-2 x 10 9 IU/mL Low Replicative Phase < 2000 IU/mL Reactivation Phase > 2000 IU/mL ALT Normal/mild CH Moderate/severe CH Cirrhosis Normal/mild CH Inactive cirrhosis Moderate/severe CH Cirrhosis HBeAg+ chronic hepatitis Inactive-carrier state HBeAgchronic hepatitis Slide courtesy of A. S. F. Lok, MD.

36 Emergence et sélection des mutants préc Mutants Ag HBe négatif moins vulnérables à la réponse immune Echappement à la réponse humorale spécifique anti-hbe Echappement à la réponse cellulaire spécifique CD4+ anti-hbe Certains mutants pré-core ou BCP pourraient avoir un avantage réplicatif (décrit in vitro)

37 Mutants pré-c: épidémiologie Patients plus âgés (40-45 ans) Prédominance masculine Prévalence élevée sur le pourtour du bassin méditerranéen, Europe de l Est et Asie du Sud- Est Prévalence en augmentation dans toutes les zones. Forme d hépatite B chronique la plus fréquente en France (Zarski JP et al. J Hepatol 2006)

38 Mutations dans le gène de surface

39 Mutants «s» Mutations des aminoacides de la région a: AA Mutation la plus fréquente : Substitution Glycine - Arginine : G 145 R Xu et al. Current gene therapy, 2003; 3: Zuckerman. Lancet, 2000; 22:

40 Mutants «s» Pression de sélection exercée par la vaccination ou les Ac anti-hbs polyclonaux Mise en défaut des tests de détection de l Ag HBs Variants échappent à la réponse Ac anti-hbs naturelle ou induite par la vaccination infection active malgré la présence d Ac anti-hbs

41 Génotypes VHB Mutants Ag HBe et Ag HBs - Mutations de résistance aux antiviraux

42 Définition et mécanismes de la résistance aux anti-viraux

43 Primary Goal of Hepatitis B Therapy: Preventing Cirrhosis, HCC, and Death Durable Suppression of HBV Replication < 200 IU/ml Impact of viral suppression on liver disease outcomes Prolonged viral suppression is associated with Reduction in necroinflammation, fibrosis, and cirrhosis Reduction in decompensation Reduction in rates of HCC Reduction in mortality

44 Secondary goal of HBV therapy HBV is probably never cured but rather controlled by limiting viral replication Markers of treatment response Decreased serum HBV DNA to low or undetectable levels Decreased or normalized serum ALT levels Induce HBeAg loss or seroconversion (in HBeAgpositive patients) Induce HBsAg loss or seroconversion STOP therapy

45 Candidats au traitement ADN VHB > 2000 UI/ml et/ou ALAT élevées et Cirrhose quelque soit l ADN et l ALAT Biopsie hépatique > A1F1

46

47 Options thérapeutiques

48 Cible: réponse immune IFN

49 Cible: cycle viral Inhibiteurs de l ADN polymérase VHB: Analogues nucléosidiques/nucléotidiques

50 Structure des nucléotides naturels Structure des acides nucléiques 5 3 Ppi Structure des inhibiteurs nucléosidiques/nucléotidiques de la TI Lamivudine Adéfovir

51 P P P OH Synthèse ADN dntps RT Synthèse ADN NRTIs P P P N 3 Z A RT Synthèse de l ADN Les Inhibiteurs nucléosidiques triphosphorylés vont être inclus dans la synthèse de la chaîne d ADN et exercer un effet terminateur de chaîne (absence de OH en 3 : pas d attachement d un autre nucléoside tri-p: pas de liaison phospho-diester 3-5 ) Entrent en compétition avec les nucléosides triphosphatés naturels en tant que substrat de l ADN polymérase virale = blocage du site actif de l enzyme : empêche la fixation d une nouvelle molécule-substrat

52 But des traitements par analogues Inhibition de la réplication virale: - aussi profonde que possible «puissance antivirale» - aussi durable que possible «absence de résistance»

53

54 Non réponse primaire 1.0 Antiviral Drug Log 10 copies/ml HBV DNA log Antiviral efficacy -4.0 Time

55

56 Echec secondaire du traitement 1.0 Antiviral Drug Log 10 copies/ml HBV DNA log Réponse virologique partielle 1 log Echappement virologique

57

58

59 Echec secondaire du traitement 1.0 Antiviral Drug Log 10 copies/ml HBV DNA log 1 log Echappement virologique Time

60

61 Mechanisms of Resistance Drug Discontinue Drug Sensitive Sensitive Sensitive Resistant Resistant Resistant

62 Mechanisms of Resistance Drug Discontinue Drug Sensitive Sensitive Sensitive Resistant Resistant Resistant + Fit

63 Mechanisms of Resistance Drug Discontinue Drug Sensitive Sensitive Sensitive Resistant Resistant Resistant + Very Fit

64 Conséquences cliniques de la résistance Réduction du taux de séroconversion AgHBe-Ac anti-hbe Réversion de l amélioration histologique Augmentation de l incidence de la progression de la maladie Exacerbation sévère chez les patients cirrhotiques Risque de perte du greffon et de décès chez le transplanté Limite les futures options thérapeutiques Transmission de souches résistantes au traitement Mutations sur l Ag HBs: échec potentiel de la vaccination

65

66 Incidence cumulée de la Résistance chez les Patients naïfs d analogues Patients (%) Lamivudine Adefovir Entecavir 46 Telbivudine, all patients Telbivudine, HBeAg positive Telbivudine, HBeAg negative ? 0 1.2? 0 1.2? Year 65 Tenofovir 71 0 Lai CL, et al. Clin Infect Dis. 2003;36: Lok AS, et al. Gastroenterology. 2003;125: Hepsera [package insert]. Colonno R, et al. EASL Abstract 781. Lai CL, et al. Gastroenterology. 2005;129: Zeuzem S, et al. AASLD Abstract 994. Marcellin P, et al. AASLD Abstract LB2. Heathcote EJ, et al. AASLD Abstract LB6. Tenney DJ, et al. APASL Abstract PL02.

67 Résistance à l entécavir conditionnée par la résistance à la lamivudine Cumulative Incidence (%) Lamivudine (naive): genotypic resistance Entecavir (naive): genotypic resistance Entecavir (lamivudine resistant): genotypic resistance Year Colonno RJ, et al. EASL Abstract 781. Lai CL, et al. Clin Infect Dis. 2003;36: Lok AS, et al. Gastroenterology. 2003;125: Tenney DJ, et al. APASL Abstract PL LAM: rtm204v ETV: rtm204v+l180m et T184 ou S202 ou M

68 Prise en charge de la résistance

69 Dépister la résistance

70 Diagnostiquer la résistance Echec au traitement: rebond confirmé > 1 log de la charge virale sous traitement par rapport au nadir Eliminer les autres causes possibles: - observance - absence d effet antiviral (absorption,biodisponibilité, métabolisme de la prodrogue, dosage ) Confirmer la résistance génotypique: L identification des mutations guide le choix des traitements futurs

71

72 Traiter la résistance: quelle molécule choisir?

73 Traiter la résistance: ajout ou passage à une nouvelle molécule? Monothérapies séquentielles SAUVAGE LAM-R LAM LAM ADV-R ADV

74 Traiter la résistance: ajout ou passage à une nouvelle molécule? Combinaisons thérapeutiques SAUVAGE LAM-R LAM LAM ADV-R ADV Mutant LAM + ADV -R fréquence?

75

76 Prévention de la résistance

77 Prévention de la résistance Réduire la pression de sélection: - Optimiser l activité antivirale - Eviter les interruptions de traitement - Choisir les molécules: - en fonction de l historique du patient - requérant plusieurs mutations pour induire une résistance (barrière génétique haute) - ayant la plus faible incidence de résistance - combinaisons thérapeutiques

78

79

80

81 Prévention de la résistance Réduire la pression de sélection: - Optimiser l activité antivirale - Eviter les interruptions de traitement - Choisir les molécules: - en fonction de l historique du patient - requérant plusieurs mutations pour induire une résistance (barrière génétique haute) - ayant la plus faible incidence de résistance - combinaisons thérapeutiques

82 Prévention de la résistance Réduire la pression de sélection: - Optimiser l activité antivirale - Eviter les interruptions de traitement - Choisir les molécules: - en fonction de l historique du patient - ayant la plus faible incidence de résistance - requérant plusieurs mutations pour induire une résistance (barrière génétique haute)

83 Incidence cumulée de la Résistance chez les Patients naïfs d analogues 100 Lamivudine Telbivudine, all patients Tenofovir Patients (%) Adefovir Telbivudine, HBeAg positive Entecavir Telbivudine, HBeAg negative ? 0 1.2? 0 1.2? Year 0 Lai CL, et al. Clin Infect Dis. 2003;36: Lok AS, et al. Gastroenterology. 2003;125: Hepsera [package insert]. Colonno R, et al. EASL Abstract 781. Lai CL, et al. Gastroenterology. 2005;129: Zeuzem S, et al. AASLD Abstract 994. Marcellin P, et al. AASLD Abstract LB2. Heathcote EJ, et al. AASLD Abstract LB6. Tenney DJ, et al. APASL Abstract PL02.

84 Entécavir vs Lamivudine R: notion de barrière génétique I169T L180M A181V/T T184G/S/A/C S202G M204VI N236T M250V LAM FTC LdT ADV ETV

85

86 FIN

Traitement des hépatites virales B et C

Traitement des hépatites virales B et C Traitement des hépatites virales B et C GFMER Yaoundé 26 Novembre 2007 Dr José M Bengoa foie cirrhotique foie normal Vitesse de développement de la fibrose fibrose VHD VHB VHC années Indications au traitement

Plus en détail

Hépatites virales. Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques. Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba

Hépatites virales. Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques. Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba Hépatites virales Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba Journées de Biologie Clinique Necker Institut Pasteur 2010 Mercredi 20 janvier 20 Difficultés

Plus en détail

Virus de l hépatite B

Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Persistance de l antigène HBs 10% - 90% Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B faible ou absente Persistance

Plus en détail

Christian TREPO, MD, PhD

Christian TREPO, MD, PhD PEG INTERFERON MONOTHERAPI E Christian TREPO, MD, PhD Unmet medical needs in chronic HBV infection Inhibition of viral replication Normalisation of ALT Improvement in liver necroinflammation Improvement

Plus en détail

Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH

Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH Lionel PIROTH CHU Dijon, Université de Bourgogne Tours juin 2012 Un problème? VIH-VHB Piroth L et al, J Hepatol,

Plus en détail

F ZOULIM. Traitement du VHB : Interféron ou anti-viraux

F ZOULIM. Traitement du VHB : Interféron ou anti-viraux F ZOULIM Traitement du VHB : Interféron ou anti-viraux - Connaître les objectifs du traitement - Connaître les résultats immédiats et à long terme des traitements - Savoir choisir une option thérapeutique

Plus en détail

Hegel Vol. 2 N 1 2012 7. Comment obtenir une efficacité optimale du traitement de l hépatite chronique virale B?

Hegel Vol. 2 N 1 2012 7. Comment obtenir une efficacité optimale du traitement de l hépatite chronique virale B? Hegel Vol. 2 N 1 2012 7 DOI 10.4267/2042/46985 HÉPATOLOGIE Comment obtenir une efficacité optimale du traitement de l hépatite chronique virale B? Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck ; F-06700 Saint Laurent

Plus en détail

TRAITEMENT DE L HÉPATITE B

TRAITEMENT DE L HÉPATITE B TRAITEMENT DE L HÉPATITE B P Mathurin Service d Hépatogastroentérologie Pr Paris Hôpital Claude Hurriez CHRU Lille CRITERES VIROLOGIQUES ET HISTOIRE NATURELLE 1 OBJECTIF THERAPEUTIQUE: Séroconversion HBe

Plus en détail

La Quantification de l Antigéne HBs Un nouvel outil pour la prise en charge de l Hépatite B

La Quantification de l Antigéne HBs Un nouvel outil pour la prise en charge de l Hépatite B La Quantification de l Antigéne HBs Un nouvel outil pour la prise en charge de l Hépatite B Philippe HALFON, MD,PharmD, PhD Infectious Diseases Department Hospital Ambroise Paré, Virology, Alphabio, Marseille

Plus en détail

Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement. Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var

Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement. Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var Objectifs pédagogiques Connaitre les problèmes pratiques posés

Plus en détail

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Objectifs thérapeutiques Inhibition de la réplication virale Négativation

Plus en détail

Histoire naturelle de l infection chronique VHB

Histoire naturelle de l infection chronique VHB 21emes journées nationales de la société Algérienne d hépato-gastroentérologie Histoire naturelle de l infection chronique VHB Dr Salima Cheraitia Service de Médecine Interne & de Gastro-Entérologie EPH

Plus en détail

HEPATITE B DEFINITION BIOPATHOLOGIE

HEPATITE B DEFINITION BIOPATHOLOGIE HEPATITE B DEFINITION Le VHB (virus de l hépatite B), agent étiologique de l hépatite B chez l homme, est un virus à ADN appartenant à la famille des hepadnaviridae (hepatotropic DNA Viruses) à laquelle

Plus en détail

Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand?

Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand? Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand? Michelle Martinot-Peignoux Service d Hépatologie Hôpital Beaujon Université Paris-Diderot INSERM U-773/CRB3 Clichy-France Plan Introduction Applications Cliniques

Plus en détail

Hépatite B et Grossesse

Hépatite B et Grossesse Hépatite B et Grossesse Najet Bel Hadj CHU Mongi Slim La Marsa Tunis Chez la femme enceinte, l infection virale B est dominée par le risque de transmission mère enfant qui reste une cause majeure du maintien

Plus en détail

Le laboratoire et le diagnostic de l hépatite B : principes de base et nouveautés Dr Ph. Bürgisser

Le laboratoire et le diagnostic de l hépatite B : principes de base et nouveautés Dr Ph. Bürgisser Le laboratoire et le diagnostic de l hépatite B : principes de base et nouveautés Dr Ph. Bürgisser Ag Australia HBV = HBcAg Hépatocyte infecté par HBV Ag HBe Ag HBe et Ag HBc : conformation différente

Plus en détail

Observation. Pr Badre. Service d Hépato-Gastro-Entérologie CHU Ibn Rochd - Casablanca

Observation. Pr Badre. Service d Hépato-Gastro-Entérologie CHU Ibn Rochd - Casablanca Observation Pr Badre Service d Hépato-Gastro-Entérologie CHU Ibn Rochd - Casablanca Observation Mr T.A. 64 ans (DDN : 01/01/1949) Opéré pour fistule anale en 1994 Diabète type 2 sous ADO En 2009 lors d

Plus en détail

Virus de l hépatite B

Virus de l hépatite B Séroconversion AgHBs/AcHBs AcHBs après 15 ans de portage du virus de l hépatite B : Mythe ou réalité E. Brahim Vall 1, O.Soumaré 2,M.Kerkoub 1,M.V.Zein 1, E.Boukhary 3, I.Ahmed Salem 1 1-Laboratoire BIOMED

Plus en détail

Hépatite B. Le virus Structure et caractéristiques 07/02/2013

Hépatite B. Le virus Structure et caractéristiques 07/02/2013 Hépatite B Le virus Structure et caractéristiques o o o Famille des Hepadnaviridae Genre orthohepadnavirus Enveloppé, capside icosaédrique, 42 nm 1 Le virus Structure et caractéristiques En microscopie

Plus en détail

Diagnostic des Hépatites virales B et C. P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux

Diagnostic des Hépatites virales B et C. P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux Diagnostic des Hépatites virales B et C P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux Diagnostic VHC Dépistage: pourquoi? Maladie fréquente (Ac anti VHC chez 0,84% de la population soit 367 055

Plus en détail

L'adéfovir, une nouvelle arme thérapeutique dans l'hépatite chronique B

L'adéfovir, une nouvelle arme thérapeutique dans l'hépatite chronique B Revue critique de l'actualité scientifique internationale sur le VIH et les virus des hépatites n 109 - juillet-août 03 VHB - TRAITEMENT L'adéfovir, une nouvelle arme thérapeutique dans l'hépatite chronique

Plus en détail

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Dr Olfa BAHRI Laboratoire de Virologie Clinique Institut Pasteur de Tunis INTRODUCTION Plus de 300. 10 6 porteurs chroniques de VHB dans le monde Hépatite chronique

Plus en détail

Traitements de l hépatite B

Traitements de l hépatite B Traitements de l hépatite B S Matheron Service des maladies infectieuses et tropicales A Hôpital Bichat-Claude Bernard Virus de l hépatite B: histoire naturelle Contage Hépatite aigüe 70% asymptomatique

Plus en détail

Organisation Mondiale de Gastroentérologie Recommandation pratique. Hépatite B. Septembre 2008

Organisation Mondiale de Gastroentérologie Recommandation pratique. Hépatite B. Septembre 2008 Organisation Mondiale de Gastroentérologie Recommandation pratique Hépatite B Septembre 2008 Groupe de travail J.Heathcote (Président, Canada), Z.Abbas (Pakistan), A.Alberti (Italie), Y.Benhamou (France),

Plus en détail

Surveillance du sujet Antigène HBs positif non traité

Surveillance du sujet Antigène HBs positif non traité Surveillance du sujet Antigène HBs positif non traité Introduction La prévalence de l antigène HBs a été récemment estimée en France à 0.68%[1]. Ce sont donc environ 300 000 personnes qui enfrance sont

Plus en détail

Hépatite = inflammation du foie. Pr Bronowicki CHU Nancy - 17.11.2011 Conférence mensuelle - section de Forbach

Hépatite = inflammation du foie. Pr Bronowicki CHU Nancy - 17.11.2011 Conférence mensuelle - section de Forbach Hépatite = inflammation du foie Pr Bronowicki CHU Nancy - 17.11.2011 Conférence mensuelle - section de Forbach 1 Hépatites virales chroniques 2 Histoire naturelle Hépatite aiguë Guérison Hépatite chronique

Plus en détail

HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE

HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE D r Yannick BACQ Pas de conflit d'intérêt Influence du VHB sur la grossesse et vice versa Influence de l'infection par le VHB sur le déroulement de la grossesse Augmentation

Plus en détail

Diagnostic et suivi virologique des hépatites virales B et C. Marie-Laure Chaix Virologie Necker

Diagnostic et suivi virologique des hépatites virales B et C. Marie-Laure Chaix Virologie Necker Diagnostic et suivi virologique des hépatites virales B et C Marie-Laure Chaix Virologie Necker OUTILS DIAGNOSTIQUES VHC Transaminases Recherche des Anticorps! Tests indirects - Anticorps! ELISA! RIBA

Plus en détail

Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues?

Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues? Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues? EPU Paris-Diderot 7 janvier 2014 Pr Tarik Asselah MD, PhD Service d Hépatologie INSERM U773, CRB3 Université Paris Diderot Hôpital Beaujon,

Plus en détail

Traitement préemptif de la réactivation virale B

Traitement préemptif de la réactivation virale B Traitement préemptif de la réactivation virale B Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, INSERM. 567 Hôpital Cochin - Paris La problèmatique o Homme de 65 ans, né au Laos

Plus en détail

Comment Traiter une Hépatite. Chronique B en 2009

Comment Traiter une Hépatite. Chronique B en 2009 SEMINAIRE ATELIER 4 Février 2009 Comment Traiter une Hépatite Chronique B en 2009 CHABI S., BERKANE S. Hépatite Chronique Virale B 350-400 millions de personnes infectées dans le monde 1,2 Millions décès

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PATIENTE antigène HBs + PENDANT LA GROSSESSE

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PATIENTE antigène HBs + PENDANT LA GROSSESSE Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles 78150 Le Chesnay Tel : 01 39 43 12 04 Web : www.nat78.com email: cpav@medical78.com CONDUITE

Plus en détail

Mutations de l'antigène HBs et AES

Mutations de l'antigène HBs et AES Mutations de l'antigène HBs et AES Dr Philippe Bürgisser Médecin FAMH, Responsable analyses HIV, hépatites, cytométrie Service d'immunologie et allergie CHUV, Lausanne L Ag HBs (Small HBs) Ag HBs : région

Plus en détail

Cas clinique. A.Jmâa, L.Golli, A.Ben slama, A.Souguir, S.Ajmi Service d Hépato gastroentérologie CHU Sahloul.

Cas clinique. A.Jmâa, L.Golli, A.Ben slama, A.Souguir, S.Ajmi Service d Hépato gastroentérologie CHU Sahloul. Cas clinique A.Jmâa, L.Golli, A.Ben slama, A.Souguir, S.Ajmi Service d Hépato gastroentérologie CHU Sahloul Mr C, 22 ans Asthénie ATDS : frère porteur inactif du VHB Poids =70 kg, taille = 1,76 m, examen

Plus en détail

Traitement des hépatites h chroniques virales B et C

Traitement des hépatites h chroniques virales B et C Traitement des hépatites h chroniques virales B et C Dr Joanna POFELSKI Service d hépatod pato-gastroentérologierologie CH d Annecyd Particularités? Virus hépatotropes / cytopathogènes : lésions hépatiques

Plus en détail

Les hépatites virales chroniques B et C

Les hépatites virales chroniques B et C Les hépatites virales chroniques B et C www.aqodad.ma Service d hépato-gastroentérologie CHU HASSAN II; Fès 6èmes journées médicales d Al Hoceima; Le 28 09 2013 1 Introduction Problème majeur de santé

Plus en détail

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB Clémence Hollande DES 3 Messages à retenir 1) Chez tous patients allant recevoir un traitement immunosuppresseur: Ag HBs, Ac anti-hbs, Ac anti-hbc 2) Savoir reconnaître une

Plus en détail

Présentation clinique. Présenté par Rdte KOOLI.I

Présentation clinique. Présenté par Rdte KOOLI.I Présentation clinique Présenté par Rdte KOOLI.I Patiente A.A âgée de 38 ans Médecin ATCDS : RAS FRH : *Soins Dentaires (+) *Relations Sexuelles Extraconjugales (-) *Tatouage (-) *Scarification (-) Consulte

Plus en détail

Suivi virologique. à la lumière des recommandations européennes EASL Dr Jean-Dominique POVEDA Laboratoire Cerba

Suivi virologique. à la lumière des recommandations européennes EASL Dr Jean-Dominique POVEDA Laboratoire Cerba Suivi virologique des hépatites chroniques B à la lumière des recommandations européennes EASL 2009 Dr Jean-Dominique POVEDA Laboratoire Cerba Introduction Epidémiologie Le virus Le diagnostic Les traitements

Plus en détail

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Dr. Mouni Bensenane CHU Nancy Sixième rencontre autour des Maladies Inflammatoires Chroniques de l Intestin Alger, le 09 novembre 2011 M. B âgé de 18 ans, étudiant

Plus en détail

Dr Soufiene CHOUAIB. Service Gastro-Entérologie B HÔPITAL LA RABTA.

Dr Soufiene CHOUAIB. Service Gastro-Entérologie B HÔPITAL LA RABTA. Dr Soufiene CHOUAIB Service Gastro-Entérologie B HÔPITAL LA RABTA hépatite aiguë plus ou moins sévère, voire fulminante hépatite chronique +/- active risque évolutif vers une cirrhose et CHC. Histoire

Plus en détail

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas HEPATITES VIRALES 22/09/09 Mme Daumas Infectieux Introduction I. Hépatite aigu II. Hépatite chronique III. Les différents types d hépatites A. Hépatite A 1. Prévention de la transmission 2. Vaccination

Plus en détail

Paris, 19.01.2012 Stanislas Pol, MD, PhD Université Paris Descartes ; Inserm U-1016 Hôpital Cochin, Paris, France stanislas.pol@cch.aphp.

Paris, 19.01.2012 Stanislas Pol, MD, PhD Université Paris Descartes ; Inserm U-1016 Hôpital Cochin, Paris, France stanislas.pol@cch.aphp. Prise en charge des patients atteints d hémopathie maligne et Hépatite virale B ou C Paris, 19.01.2012 Stanislas Pol, MD, PhD Université Paris Descartes ; Inserm U-1016 Hôpital Cochin, Paris, France stanislas.pol@cch.aphp.fr

Plus en détail

Virus de l hépatite B et marqueurs

Virus de l hépatite B et marqueurs Virus de l hépatite B et marqueurs Le virus de l hépatite B (VHB) Virus VHB: Hepadnavirus,, ADN enveloppé. Modes de transmission principaux: Parentérale Nosocomiale Toxicomanie intraveineuse Sexuelle Mère-enfant

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B Stratégie thérapeutique Dr Krifa A Farhat Hached Sousse Sousse le 14 mars 2009 INTRODUCTION Évolution considérable dans la prise en charge thérapeutique des infections chroniques

Plus en détail

Diagnostic au laboratoire de l hépatite B Protéine C AgHBc Protéine Pré-S2 Protéine S Protéine Pré-S1 AgHBs Marqueurs sérologiques AgHBs Anticorps anti-hbs ADN viral 42nm Particule de Dane Polymérase Anticorps

Plus en détail

VHB : pas directement cytopathogène!

VHB : pas directement cytopathogène! Hépatite B VHB : pas directement cytopathogène! Réactions immunologiques > effet cytopathogène L intensité du conflit entre le VHB et les défenses immunitaires de l hôte détermine la gravité de l infection

Plus en détail

La réactivation virale B. Valérie CANVA, CHRU Lille XX èmes JRPI - 01/10/2013

La réactivation virale B. Valérie CANVA, CHRU Lille XX èmes JRPI - 01/10/2013 La réactivation virale B Valérie CANVA, CHRU Lille XX èmes JRPI - 01/10/2013 Les 3 phases de l infection chronique à VHB Gerlich, Virol J 2013 L infection par le VHB est dynamique 9 Charge virale élevée

Plus en détail

Prise en charge de l hépatite B

Prise en charge de l hépatite B Plan Prise en charge de l hépatite B Maud Berney Lamielle Colloque du 23.02.2011 Présentation d un cas Epidémiologie/transmission Comment interpréter les résultats de labo? Evolution/complications Quel

Plus en détail

Hepatitis and pregnancy

Hepatitis and pregnancy Hepatitis and pregnancy GFMER Yaoundé 26 November 2007 José M Bengoa MD Geneva - Switzerland Maladie hépatique et grossesse: trois relations étiologiques maladie hépatique induite par la grossesse nouvelle

Plus en détail

LA VACCINATION CONTRE L HEPATITE B D. Abiteboul Service de Santé au Travail Hôpital Bichat - Claude Bernard Paris GERES Vaccination anti-vhb obligatoire : personnes concernées es 4 Les personnels EXPOSES

Plus en détail

Traitement de l hépatite chronique B

Traitement de l hépatite chronique B Traitement de l hépatite chronique B Dominique Salmon Hôpital Cochin, Université Paris Descartes 20e Congrès de la STPI, Tunis, Avril 2010 Le VHB : une forte prévalence dans le monde 2 milliards de personnes

Plus en détail

Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C. H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg

Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C. H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg Objectifs 1. Connaître pour chaque virus des hépatites la cinétique des marqueurs virologiques

Plus en détail

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?.

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?. Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre 2000-20000UI/mL et ALAT normales?. Y. Chikhi 1, S. Berkane 1, N. Debzi 2, S. Cheraitia 1, N. Afredj 2, N. Guessab 2, M. Merniz

Plus en détail

VHB, quantification, génotype, mutations de résistance, HBV : Clinical relevance of the new assays

VHB, quantification, génotype, mutations de résistance, HBV : Clinical relevance of the new assays Michelle Martinot-Peignoux *, Bach-Nga Pham **, Patrick Marcellin * VHB : implications cliniques des nouveaux tests ADN VHB RÉSUMÉ Les tests de laboratoire basés sur des techniques de biologie moléculaire

Plus en détail

HEPATITES VIRALES. Dr charaoui Service maladies infectieuses Chu cne

HEPATITES VIRALES. Dr charaoui Service maladies infectieuses Chu cne HEPATITES VIRALES Dr charaoui Service maladies infectieuses Chu cne INTRODUCTION Infections systemiques atteignant preferentiellement le foie Lesions inflammatoires et alterations hepatocytaires 5 virus

Plus en détail

Devenir des soignants non-répondeurs à la vaccination anti-vhb. Dominique Abiteboul - GERES Jean-François Gehanno Michel Branger

Devenir des soignants non-répondeurs à la vaccination anti-vhb. Dominique Abiteboul - GERES Jean-François Gehanno Michel Branger Devenir des soignants non-répondeurs à la vaccination anti-vhb Dominique Abiteboul - GERES Jean-François Gehanno Michel Branger Contexte Hépatite B = risque professionnel pour les soignants Passé futur

Plus en détail

Procréation médicalement assistée pour des patients séropositifs: le point de vue du biologiste. Françoise Urner

Procréation médicalement assistée pour des patients séropositifs: le point de vue du biologiste. Françoise Urner Procréation médicalement assistée pour des patients séropositifs: le point de vue du biologiste Françoise Urner Vers chez les Blancs, 16.06.2011 Techniques de procréation assistée dans un contexte viral

Plus en détail

Traitement des hépatites virales

Traitement des hépatites virales Traitement des hépatites virales Philippe Sogni Hépato-gatroentérologie gatroentérologie,, Hôpital Cochin et Faculté de Médecine Paris 5 Sogni 1 Hépatite chronique C Sogni 2 Prévalence en France des Ac..

Plus en détail

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales

Plus en détail

La quantification de l antigène HBs. Michelle Martinot-Peignoux

La quantification de l antigène HBs. Michelle Martinot-Peignoux La quantification de l antigène HBs Nouvel outil pour le suivi du traitement Intérêt chez les porteurs inactifs in Michelle Martinot-Peignoux INSERM, U-77, Centre de Recherche Biomédicale Bichat-Beaujon

Plus en détail

Place des Examens de Biologie Moléculaire dans le Suivi des Hépatites

Place des Examens de Biologie Moléculaire dans le Suivi des Hépatites Place des Examens de Biologie Moléculaire dans le Suivi des Hépatites Stéphane Chevaliez Centre National de Référence des Hépatites Virales B, C et delta Laboratoire de Virologie & INSERM U955 Hôpital

Plus en détail

Actualités sur l hépatite B Alexandra Ducancelle

Actualités sur l hépatite B Alexandra Ducancelle 40e Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Actualités sur l hépatite B 27.09.2011 Alexandra Ducancelle Laboratoire de virologie CHU Angers UPRES 3859 CHU Angers INTRODUCTION Epidémiologie virale

Plus en détail

Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC

Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC Abdelfattah CHAKIB Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca Service des maladies infectieuses, CHU Ibn Rochd 06 61 42 91 64 afchakib@gmail.com

Plus en détail

SURINFECTION VIRALE AU COURS DES MICI. Seminaire de DES Gastro-entérologie Marine BESNARD

SURINFECTION VIRALE AU COURS DES MICI. Seminaire de DES Gastro-entérologie Marine BESNARD SURINFECTION VIRALE AU COURS DES MICI Seminaire de DES Gastro-entérologie Marine BESNARD INTRODUCTION o Utilisation croissante des immunomodulateurs dans les MICI o Nombreuses infections opportunistes

Plus en détail

Carcinome hépatocellulaire prise en charge en 2013

Carcinome hépatocellulaire prise en charge en 2013 Carcinome hépatocellulaire prise en charge en 2013 Isabelle Morard Service d hépato-gastroentérologie Service de transplantation Juin 2013 J hepatol 2012 Hepatology 2011 CHC: épidémiologie Cibler les populations

Plus en détail

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire UE de l agent infectieux à l hôte Janvier 2012 Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire Dr Isabelle GARRIGUE Laboratoire de Virologie Professeur FLEURY isabelle.garrigue@chu-bordeaux.fr

Plus en détail

Traitement de l hépatite C: données récentes

Traitement de l hépatite C: données récentes Traitement de l hépatite C: données récentes J.-P. BRONOWICKI (Vandœuvre-lès-Nancy) Tirés à part : Jean-Pierre Bronowicki Service d Hépatogastroentérologie, CHU de Nancy, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy. Le

Plus en détail

CAS CLINIQUE. Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE

CAS CLINIQUE. Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE CAS CLINIQUE Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE Observation Madame N.. 26 ans, G2P1A0, adressée pour Ag HBs+ Pas d antécédents notables Enceinte à 24 SA Découverte fortuite

Plus en détail

Traitement préemptif du VHB. Olivia Pietri DES HGE 18/1/14

Traitement préemptif du VHB. Olivia Pietri DES HGE 18/1/14 Traitement préemptif du VHB Olivia Pietri DES HGE 18/1/14 AGENDA I. Introduction II. Epidémiologie III. Réactivation IV. Modalités du traitement V. Modalités du traitement: Chez les patients sous RITUXIMAB

Plus en détail

Traitement de l hépatite B. Marc BOURLIERE Olivier NOUEL Mars 2009

Traitement de l hépatite B. Marc BOURLIERE Olivier NOUEL Mars 2009 Traitement de l hépatite B Marc BOURLIERE Olivier NOUEL 21-22 Mars 2009 27 èmes Journées de JFHOD 2009 19-22 mars 2009 Formation Continue Palais des congrès PARIS Docteur Marc BOURLIERE Docteur Olivier

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B Actualisation février 2009 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

Hépatite B Histoire Naturelle Nouveaux concepts thérapeutiques. Fabien Zoulim CHU de Lyon

Hépatite B Histoire Naturelle Nouveaux concepts thérapeutiques. Fabien Zoulim CHU de Lyon Hépatite B Histoire Naturelle Nouveaux concepts thérapeutiques Fabien Zoulim CHU de Lyon HBsAg Immunotolerant phase Immuno-active phase Inactive phase Low replication Reactivation phase Occult infection

Plus en détail

Le porteur inactif du VHB: existe-t-il? Docteur Xavier Causse CHR d Orléans

Le porteur inactif du VHB: existe-t-il? Docteur Xavier Causse CHR d Orléans Le porteur inactif du VHB: existe-t-il? Docteur Xavier Causse CHR d Orléans 5-11-2016 Liens d intérêt Gilead: activités de conseil, conférences, invitations en qualité d auditeur Cas clinique 1 Femme de

Plus en détail

Tests non invasifs dans le diagnostic et le suivi de la fibrose au cours de l hépatite chronique B

Tests non invasifs dans le diagnostic et le suivi de la fibrose au cours de l hépatite chronique B Tests non invasifs dans le diagnostic et le suivi de la fibrose au cours de l hépatite chronique B Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes APHP, Hôpital Cochin, Hépatologie INSERM U.567 Les

Plus en détail

Lawrence Serfaty Service d Hépatologie, UMR S 893 Hôpital Saint-Antoine, UPMC, Paris

Lawrence Serfaty Service d Hépatologie, UMR S 893 Hôpital Saint-Antoine, UPMC, Paris Intérêt de la «Lead-In phase»? Lawrence Serfaty Service d Hépatologie, UMR S 893 Hôpital Saint-Antoine, UPMC, Paris Conflits d intérêts Schering-Plough/MSD Roche BMS Gilead Novartis Pfizer Axcan-Pharma

Plus en détail

Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus?

Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus? Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus? Pr Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Prévalence de l hépatite B Impact clinique de l hépatite

Plus en détail

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14-

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14- Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni Rencontres en infectiologie 14- Cas clinique Mr M.L, âgé de 41 ans Suivi en hématologie depuis octobre

Plus en détail

Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies

Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies Victor de Lédinghen CHU Bordeaux Paris 15 Octobre 2010 Intérêt des marqueurs de fibrose Bilan de gravité d une maladie

Plus en détail

Nouvelles Recommandations en 2009 et rappels sur les indications de la prophylaxie post-exposition. Dr H.Melliez CH de Tourcoing 19 mars 2009

Nouvelles Recommandations en 2009 et rappels sur les indications de la prophylaxie post-exposition. Dr H.Melliez CH de Tourcoing 19 mars 2009 Nouvelles Recommandations en 2009 et rappels sur les indications de la prophylaxie post-exposition Dr H.Melliez CH de Tourcoing 19 mars 2009 «Nouvelles recommandations» Sources : DGS : CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE

Plus en détail

aminotransférases virus hépatocyte hépatocyte CYTOLYSE IFN-γ TNF-α INHIBITION NON-CYTOLYTIQUE DE LA REPLICATION VIRALE lymphocyte T CD8+

aminotransférases virus hépatocyte hépatocyte CYTOLYSE IFN-γ TNF-α INHIBITION NON-CYTOLYTIQUE DE LA REPLICATION VIRALE lymphocyte T CD8+ aminotransférases hépatocyte virus hépatocyte CYTOLYSE - - lymphocyte T CD8+ IFN-γ TNF-α INHIBITION NON-CYTOLYTIQUE DE LA REPLICATION VIRALE Hépatite B Hepadnaviridae Orthohepadnavirus ds/ssdna enveloppe

Plus en détail

SURVEILLANCE DU TRAITEMENT DE L'HEPATITE CHRONIQUE B PAR ANALOGUE. Lorraine Blaise DES 18/01/2014

SURVEILLANCE DU TRAITEMENT DE L'HEPATITE CHRONIQUE B PAR ANALOGUE. Lorraine Blaise DES 18/01/2014 SURVEILLANCE DU TRAITEMENT DE L'HEPATITE CHRONIQUE B PAR ANALOGUE Lorraine Blaise DES 18/01/2014 Indications au traitement INFLAMMATION : ALAT >N VIREMIE : HBV DNA >2000IU/ml HEPATOPATHIE : > A1 / F1 CIRRHOSE

Plus en détail

Co-infection VIH-VHB Actualités. Stanislas Pol, MD, PhD Unité d Hépatologie & Inserm U-567 Hôpital Necker-Cochin, Paris, France

Co-infection VIH-VHB Actualités. Stanislas Pol, MD, PhD Unité d Hépatologie & Inserm U-567 Hôpital Necker-Cochin, Paris, France Actualités Stanislas Pol, MD, PhD Unité d Hépatologie & Inserm U-567 Hôpital Necker-Cochin, Paris, France Diagnostiquer l infection VHB Evaluer l impact hépatique de l infection virale B Traiter Prévenir

Plus en détail

Hépatite chronique B : prise en charge, surveillance et traitement

Hépatite chronique B : prise en charge, surveillance et traitement Hépatite chronique B : prise en charge, surveillance et traitement Jérôme GOURNAY Hépato-Gastro-Entérologie, Oncologie Digestive et Assistance Nutritionnelle Institut des Maladies de l Appareil Digestif

Plus en détail

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C E. Estrabaud 1, I. Bièche 2, M. Lapalus 1, S. de Muynck 1, M.

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 Copyright CMIT ITEM N 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION)

Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 Copyright CMIT ITEM N 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION) Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 ITEM N 20 : DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION) OBJECTIFS TERMINAUX I. Expliquer les éléments de prévention vis-à-vis des infections

Plus en détail

Bilan des greffes dérogatoires virales

Bilan des greffes dérogatoires virales Bilan des greffes virales Le décret de sécurité sanitaire n 97-928 du 9 octob re 1997 précisé par un arrêté ministériel permettait à titre exceptionnel, dans des situations de mise en jeu du risque vital

Plus en détail

POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB. Alger 15 Décembre 2016

POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB. Alger 15 Décembre 2016 POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB Alger 15 Décembre 2016 Epidémiologie une prévalence mondiale élevée 10 cause de décès dans le monde Lavanchy D. J Hepatitis 2004 Epidémiologie de

Plus en détail

Hépatite B: l incertitude des assertions d experts. Philippe Mathurin Université Lille Nord de France; Hôpital Huriez, CHRU Lille Lille, France

Hépatite B: l incertitude des assertions d experts. Philippe Mathurin Université Lille Nord de France; Hôpital Huriez, CHRU Lille Lille, France Hépatite B: l incertitude des assertions d experts Philippe Mathurin Université Lille Nord de France; Hôpital Huriez, CHRU Lille Lille, France Peg- IFN en première ligne : une option valide? Les cliniciens

Plus en détail

Vers la guérison de l hépatite B? les pistes

Vers la guérison de l hépatite B? les pistes Vers la guérison de l hépatite B? les pistes Pr Tarik Asselah MD, PhD Service d Hépatologie INSERM U773, CRB3 University Paris Diderot Hôpital Beaujon, Clichy tarik.asselah@bjn.aphp.fr Guérir l hépatite

Plus en détail

QUE FAIRE DEVANT UN AC ANTI- HBC (+) EN CAS DE MICI PREVUE POUR IMMUNOSUPPRESSEUR OU ANTI- TNF

QUE FAIRE DEVANT UN AC ANTI- HBC (+) EN CAS DE MICI PREVUE POUR IMMUNOSUPPRESSEUR OU ANTI- TNF QUE FAIRE DEVANT UN AC ANTI- HBC (+) EN CAS DE MICI PREVUE POUR IMMUNOSUPPRESSEUR OU ANTI- TNF Pr F. HADDAD, Dr I. HALLOULY, Pr R. ALAOUI Service d Hépato- Gastro- Entérologie CHU Ibn Rochd- Casablanca

Plus en détail

Traitement des hépatites chroniques B : Actualités et Perspectives

Traitement des hépatites chroniques B : Actualités et Perspectives Traitement des hépatites chroniques B : Actualités et Perspectives Professeur Christian TREPO Service Hépatologie Hôpital de la Croix-Rousse Unité de recherche sur les hépatites virales INSERM U1052/CRCL

Plus en détail

Concepts cliniques et intervention efficaces

Concepts cliniques et intervention efficaces Concepts cliniques et intervention efficaces Traitement de l hépatite B chronique: Pourquoi, quand et comment? Pr Jean-Michel Pawlotsky Université Paris XII Créteil, France Cas clinique: Les choix en matière

Plus en détail

Hépatite B: vers la rémission. François Bailly, service d Hépatologie et d addictologie Hôpital de la Croix Rousse, Lyon

Hépatite B: vers la rémission. François Bailly, service d Hépatologie et d addictologie Hôpital de la Croix Rousse, Lyon Hépatite B: vers la rémission François Bailly, service d Hépatologie et d addictologie Hôpital de la Croix Rousse, Lyon VHB : une histoire déjà ancienne 30 ans 6 ans 7 ans 7 ans Objectifs actuels du traitement:

Plus en détail

Formation Continue. Professeur Stanislas POL. Hépatite B : qui ne pas traiter?

Formation Continue. Professeur Stanislas POL. Hépatite B : qui ne pas traiter? 27 èmes Journées de JFHOD 2009 19-22 mars 2009 Formation Continue Palais des congrès PARIS Professeur Stanislas POL Hépatite B : qui ne pas traiter? Comment diagnostiquer la fibrose de l hépatite B Comment

Plus en détail

Thérapeutiques du VIH ciblant les réservoirs. Pierre DELOBEL Service des Maladies Infectieuses et Tropicales & INSERM UMR1043 CHU de Toulouse

Thérapeutiques du VIH ciblant les réservoirs. Pierre DELOBEL Service des Maladies Infectieuses et Tropicales & INSERM UMR1043 CHU de Toulouse Thérapeutiques du VIH ciblant les réservoirs Pierre DELOBEL Service des Maladies Infectieuses et Tropicales & INSERM UMR1043 CHU de Toulouse Guérir l infection VIH 1996-1997: l espoir initial Guérir l

Plus en détail

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B 1967: découverte de l antigène Australia (Blumberg et al., 1967), prix Nobel en 1976 1970: VHB en Microscopie

Plus en détail

Early diagnosis of failure to treatment in resource limited countries

Early diagnosis of failure to treatment in resource limited countries Moving Forward in the Diagnosis of Infectious Diseases in Resource Limited Countries: A Focus on HIV 3rd Forum Les Pensières, Veyrier-du-Lac, France, September 16-17, 2010 Early diagnosis of failure to

Plus en détail

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques Virus: Diversité génétique et variation antigénique Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques M. Segondy Virus: Diversité génétique Virus: Génome + Capside ± Enveloppe 1 Virus: Diversité génétique

Plus en détail