Exemples concrets de l effet des mesures fiscales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exemples concrets de l effet des mesures fiscales"

Transcription

1 Exemples concrets de l effet des mesures fiscales Un certain nombre d exemples concrets de l effet des mesures fiscales sont présentés sur les pages suivantes. Ces calculs se sont fait sur base de l application des seuls avantages et abattements fiscaux auxquels l ensemble des contribuables ont droit d office. Il s agit donc de calculs «a minima», puisqu ils ne prennent pas en compte d autres possibilités de bénéficier d abattements fiscaux, à l exemple de ceux sur intérêts débiteurs, assurances, épargne-logement ou encore de prévoyance-vieillesse. La situation entre contribuables peut aussi varier en fonction de la distance entre domicile et lieu de travail ou en fonction d autres dépenses spéciales. Les calculs prennent en compte l effet de l impôt de solidarité de 2,5%. Exemple Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , , , , ,50 Dans la première ligne est indiquée la situation familiale et financière du ménage fiscal. Dans l exemple il s agit d un couple marié avec 3 enfants à charge et deux revenus : un salaire mensuel de euros bruts et un salaire de euros bruts. La deuxième ligne précise le statut des salariés. La différence du niveau des cotisations sociales (qui sont exemptées d impôt) selon le statut fait qu il y a à revenu brut égal une différence au niveau du revenu imposable. La troisième ligne et les deux suivantes indiquent l effet des mesures sur la retenue d impôt mensuelle sur le revenu brut. Pour les ménages à deux revenus, cette indication ne vise que le revenu de la première fiche de retenue d impôt. Pour la fiche de retenue d impôt additionnelle du conjoint, il y a lieu à se référer au chapitre sur le taux de retenue à la page 3. Le tableau indique dans l exemple le salaire mensuel brut, la retenue d impôt sur ce salaire brut, le salaire net (compte tenu des cotisations sociales) ainsi que la différence entre le salaire net selon le barème de retenue d impôt en vigueur en 2007 et le nouveau barème de La sixième ligne et les deux suivantes indiquent l effet des mesures sur l imposition annuelle du ménage fiscal. Selon les exemples, l hypothèse de calcul se base soit sur 12 soit sur 13 salaires mensuels dans l année. Ceci explique pourquoi dans certains cas la retenue mensuelle est zéro alors qu il existe une charge fiscale au niveau annuel. Le tableau indique le revenu brut annuel du ménage, l impôt dû selon le barème 2008 ainsi que la différence au niveau du revenu disponible selon le barème de retenue d impôt en vigueur en 2007 et le nouveau barème de Un nombre négatif indique un revenu disponible plus élevé, un nombre positif un revenu disponible moins élevé en La neuvième ligne et les deux suivantes indiquent le montant du boni pour enfants versé. La dernière case indique finalement la différence globale dans une vue annuelle entre la situation financière du ménage fiscal en 2007 et celle en Le nombre positif indique que le revenu disponible du ménage fiscal a augmenté.

2 Célibataires (Classe 1) Célibataire, salaire mensuel de euros , ,92 +6,50 Imposition du Revenu annuel (Hypothèse : 12 salaires mensuels) ,00 / +79,00 Célibataire, salaire mensuel de euros , ,71 +9, ,00 / +138,00 Célibataire, salaire mensuel de euros , ,20 +27, ,00 / +382,00 Célibataire, salaire mensuel de euros , ,70 +39, ,00 / +471,00 2

3 Célibataire, salaire mensuel de euros , ,70 +39, , ,00 / +472,00 Familles monoparentales (Classe 1a) Famille monoparentale, 1 enfant, salaire mensuel de euros Imposition du Revenu annuel (Hypothèse : 12 salaires mensuels) , ,50 Famille monoparentale, 2 enfants, salaire mensuel de euros Imposition du Revenu annuel (Hypothèse : 12 salaires mensuels) , ,00 Famille monoparentale, 3 enfants, salaire mensuel de euros Imposition du Revenu annuel (Hypothèse : 12 salaires mensuels) , ,50 3

4 Famille monoparentale, 1 enfant, salaire mensuel de euros , , ,50 Famille monoparentale, 2 enfants, salaire mensuel de euros , , ,00 Famille monoparentale, 3 enfants, salaire mensuel de euros , , ,50 Famille monoparentale, 1 enfant, salaire mensuel de euros , ,60-16, ,00-541,00 922, ,50 4

5 Famille monoparentale, 2 enfants, salaire mensuel de euros , ,60-18, , , ,00 Famille monoparentale, 3 enfants, salaire mensuel de euros , ,60-18, , , , ,50 Famille monoparentale, 1 enfant, salaire mensuel de euros , ,20-33, ,00-382,00 922, ,50 Famille monoparentale, 2 enfants, salaire mensuel de euros , ,20-110, , , , ,00 5

6 Famille monoparentale, 3 enfants, salaire mensuel de euros , ,20-181, , , , ,50 Famille monoparentale, 1 enfant, salaire mensuel de euros , ,10-31, ,00 922, ,50 Famille monoparentale, 2 enfants, salaire mensuel de euros , ,10-108, , , , ,00 Famille monoparentale, 3 enfants, salaire mensuel de euros , ,10-185, , , , ,50 6

7 Famille monoparentale, 1 enfant, salaire mensuel de euros , ,10-31, ,00-381,00 922, ,50 Famille monoparentale, 2 enfants, salaire mensuel de euros , ,10-108, , , , ,00 Famille monoparentale, 3 enfants, salaire mensuel de euros , ,10-185, , , , ,50 Couples mariés avec un salaire (Classe 2) Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros Imposition du Revenu annuel (Hypothèse : 12 salaires mensuels) , ,50 7

8 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros Imposition du Revenu annuel (Hypothèse : 12 salaires mensuels) , ,00 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros Imposition du Revenu annuel (Hypothèse : 12 salaires mensuels) , ,50 Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros , , ,50 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros , ,00 8

9 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros , , ,50 Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros , ,20-28, ,00-571,00 922, ,50 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros , ,20-28, , , ,00 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros , ,20-28, ,00-571, , ,50 9

10 Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros , ,50-62, ,00-728,00 922, ,50 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros , ,50-78, , , , ,00 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros , ,50-78, , , , ,50 Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros , ,20-57, ,00-655,00 922, ,50 10

11 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros , ,20-134, , , , ,00 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros , ,20-141, , , , ,50 Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros , ,50-45, ,00-468,00 922, ,50 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros , ,50-121, , , , ,00 11

12 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros , ,50-198, , , , ,50 Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros , ,70-19, ,00-107,00 922, ,50 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros , ,70-96, , , , ,50 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros , ,70-173, , , , ,50 12

13 Couples mariés avec deux revenus (Classe 2) Couple marié, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) Imposition du Revenu annuel du ménage (Hypothèse : 12 salaires mensuels) / 0 Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) Imposition du Revenu annuel du ménage (Hypothèse : 12 salaires mensuels) , ,50 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) Imposition du Revenu annuel du ménage (Hypothèse : 12 salaires mensuels) , ,00 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) Imposition du Revenu annuel du ménage (Hypothèse : 12 salaires mensuels) , , ,50 13

14 Couple marié, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) ,01 0 Imposition du Revenu annuel du ménage (Hypothèse : 12 salaires mensuels) , ,00 / +153,00 Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) ,01 0 Imposition du Revenu annuel du ménage (Hypothèse : 12 salaires mensuels) ,00-628,00 922, ,50 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) ,01 0 Imposition du Revenu annuel du ménage (Hypothèse : 12 salaires mensuels) ,00-628, , ,00 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) ,01 0 Imposition du Revenu annuel du ménage (Hypothèse : 12 salaires mensuels) , , ,50 14

15 Couple marié, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , , ,00 / +232,00 Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,00-690,00 922, ,00 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , , , , ,00 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , , , , ,50 15

16 Couple marié, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,20 +19, , ,00 / +414,00 Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,20-57, ,00-509,00 922, ,50 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,20-134, , , , ,00 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,20-141, , , ,50 16

17 Couple marié, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,50 +31, , ,00 / +667,00 Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,50-45, ,00-256,00 922, ,50 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,50-121, , , , ,00 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,50-198, , , , ,50 17

18 Couple marié, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,10 +40, , , ,00 / +943,00 Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,10-36, ,00 +21,00 922, ,50 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,10-113, ,00-902, , ,00 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,10-190, , , , ,50 18

19 Couple marié, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,70 +57, , ,00 / +931,00 Couple marié, 1 enfant, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,70-19, ,00 +9,00 922, ,50 Couple marié, 2 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,70-96, ,00-914, ,00 931,00 Couple marié, 3 enfants, un salaire mensuel de euros, un salaire de euros (1 re fiche de retenue d impôt) , ,70-173, , , , ,50 19

SOMMAIRE. La Retraite Loi Madelin ou PREFON ou Article 83. Le Plan D Epargne Retraite Populaire (PERP)

SOMMAIRE. La Retraite Loi Madelin ou PREFON ou Article 83. Le Plan D Epargne Retraite Populaire (PERP) SOMMAIRE Approche générale de la capitalisation Différents systèmes disponibles : L Assurance-Vie La Retraite Loi Madelin ou PREFON ou Article 83 Le Plan D Epargne Retraite Populaire (PERP) L Epargne Salariale

Plus en détail

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES DEMOGRAPHIE : 4365 habitants sur le territoire dont 2006 hommes et 2359 femmes. Par tranche d âge : Territoire 0 à 14 ans 15 à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 à 74 ans

Plus en détail

EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT

EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT ECONEWS 6/2010 2 juin 2010 EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT Dans le cadre du présent Econews, la Chambre des salariés procède à une série de calculs sur l impact des mesures

Plus en détail

Loi de finances pour 2015. Loi de financement de la sécurité sociale pour 2015. Loi de finances rectificative pour 2014

Loi de finances pour 2015. Loi de financement de la sécurité sociale pour 2015. Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de finances pour 2015 Loi de financement de la sécurité sociale pour 2015 Loi de finances rectificative pour 2014 Les lois de finances de fin 2014 n ont pas mis en place de réformes majeures. La mesure

Plus en détail

Impôt à la source. Conférence de presse du 26 août 2013. Cyberfiscalité et partenariat public/privé permettant une vraie simplification administrative

Impôt à la source. Conférence de presse du 26 août 2013. Cyberfiscalité et partenariat public/privé permettant une vraie simplification administrative Conférence de presse du 26 août 2013 Cyberfiscalité et partenariat public/privé permettant une vraie simplification administrative Pascal Broulis Chef du Département des finances et relations extérieures

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 La fiscalité des particuliers 2015-2016 Cas pratique CAS PRATIQUE Énoncé Comme chaque année, M. et Mme FERIER vous sollicitent pour un rendez-vous. Ils souhaitent en effet procéder

Plus en détail

Table des retenues à la source d impôt du Québec sur le revenu

Table des retenues à la source d impôt du Québec sur le revenu Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Table des retenues à la source d impôt du Québec sur le revenu Document en vigueur le 1 er janvier 22 Table des matières Introduction... 3 A. Contenu...

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 Dépôt légal Novembre 2014

Plus en détail

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE FIN DE L ASSURANCE MALADIE PRIVEE POUR LES FRONTALIERS : Quelques explications Ce document, édité par le Groupement transfrontalier européen, a pour but de réunir toutes les informations que nous possédons

Plus en détail

Prestation d'action sociale : chèquesvacances

Prestation d'action sociale : chèquesvacances D N A S Destinataires Tous Services Contact BAGGIO Regis Tél : 01 41 24 40 78 Fax : E-mail : regis.baggio@laposte.fr Date de validité A partir du 01 juillet 2008 Prestation d'action sociale : chèquesvacances

Plus en détail

1. Législation en vigueur jusqu au 31 décembre 2015

1. Législation en vigueur jusqu au 31 décembre 2015 L article 26 de la loi n 2015-30 du 18 août 2015, portant loi de finances complémentaire pour l année 2015 a assoupli les opérations d acquisition ou de construction des locaux à usage d habitation. La

Plus en détail

(Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003)

(Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003) Flash fiscal et juridique n 755 page 1 LOI DE FINANCES POUR 2004 (Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003) 1. IMPOT SUR LE REVENU (Règles générales) Barème d imposition pour 2003

Plus en détail

L impôt sur le revenu Partie 2 : Pour les experts Activités pour l élève

L impôt sur le revenu Partie 2 : Pour les experts Activités pour l élève L impôt sur le revenu Partie 2 : Pour les experts Activités pour l élève L impôt sur le revenu est un impôt direct mis en place en France en juillet 1914 pour moderniser le système fiscal de l État et

Plus en détail

Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires

Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires SENCRL Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires 12 novembre 2014 Comptables Professionnels agréés et Conseillers en gestion d entreprises Place du Canada, 1010, rue De La Gauchetière

Plus en détail

CH VI) Pourcentages et coefficients multiplicateurs :

CH VI) Pourcentages et coefficients multiplicateurs : CH VI) Pourcentages et coefficients multiplicateurs : Activité : Un commerçant fait une remise de 20,00 sur le prix d un article coûtant 250,00. Quel serait le montant de la remise si l article coûtait,00?

Plus en détail

Vous êtes indépendant? Explorons ensemble l ensemble des solutions qui vous sont offertes, en matière de pension extralégale.

Vous êtes indépendant? Explorons ensemble l ensemble des solutions qui vous sont offertes, en matière de pension extralégale. En moyenne, en Belgique, le montant de la pension légale s élève à 938,50 /mois et 60% des pensionnés disposent de moins de 1000 /mois. Sachant que le prix moyen d une maison de retraite s élève à 1285

Plus en détail

Questions / Réponses Prime d activité et gestion des non-salariés Sommaire

Questions / Réponses Prime d activité et gestion des non-salariés Sommaire Questions / Réponses Prime d activité et gestion des non-salariés Sommaire 1. Les non-salariés qui déclarent un bénéfice... 3 1.1. Les NSA au réel... 3 1.1.1. Les conditions d accès propres... 3 1.1.2.

Plus en détail

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1)

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1) LA LETTRE DE N 26 Mai 2015 EDITO Optimisez votre Impôt sur le revenu! Nous vous proposons dans cette lettre d information les règles principales applicables pour déterminer et optimiser votre impôt sur

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

complément familial ; allocation d adoption ; allocation de présence parentale.

complément familial ; allocation d adoption ; allocation de présence parentale. - 2 - complément familial ; allocation d adoption ; allocation de présence parentale. C'est également au chiffre de 341,87 qu'il convient de se reporter à compter du 1er janvier 2002 dans tous les cas

Plus en détail

Revalorisation des bases mensuelles de calcul des allocations familiales.

Revalorisation des bases mensuelles de calcul des allocations familiales. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Contact GASPAR Emilia Tél : 01 55 44 24 36 Fax : Email : Destinataires Direction Générale de l'enseigne de La Poste Direction

Plus en détail

Frontaliers exemple (5) 988 de gain d impôts! Pour seulement 3,99

Frontaliers exemple (5) 988 de gain d impôts! Pour seulement 3,99 Frontaliers exemple (5) 988 de gain d impôts! Pour seulement 3,99 ESTIMEZ VOS IMPÔTS IMPÔTS UE FRANÇAIS LUXEMBOURGEOIS IMPÔTS 2015 FULL RÉSULTATS DÉTAILLÉS IMPÔTS 2015 FREE ACHATS INTÉGRÉS Introduction

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale PROTECTION SOCIALE Prestations familiales MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Direction de la sécurité sociale Sous-direction

Plus en détail

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL à l'appui de l arrêté d acceptation du barème cantonal de facturation pour l accueil en crèche et garderie (du 4 novembre 2002) AU CONSEIL GENERAL

Plus en détail

Barèmes 2010 pour les impôts sur le revenu et la fortune avec exemples de calcul

Barèmes 2010 pour les impôts sur le revenu et la fortune avec exemples de calcul Barèmes 2010 pour les impôts sur le revenu et la fortune avec exemples de calcul fondés sur les articles 41 et 59 de la loi sur l'imposition des personnes physiques (LIPP) du 27 septembre 2009 Les présents

Plus en détail

ANNEXE 1 PRESTATIONS FAMILIALES

ANNEXE 1 PRESTATIONS FAMILIALES ANNEXE 1 PRESTATIONS FAMILIALES Plafonds de ressources applicables pour l attribution du complément familial, de l allocation pour jeune enfant, de l allocation d adoption et de l allocation de rentrée

Plus en détail

DECRET n. modifiant les modalités d évaluation des ressources prises en compte pour le calcul des droits à l allocation aux adultes handicapés

DECRET n. modifiant les modalités d évaluation des ressources prises en compte pour le calcul des droits à l allocation aux adultes handicapés RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique DOCUMENT DE TRAVAIL NOR : MTSA1003481D DECRET n du modifiant les modalités d évaluation des ressources prises en compte

Plus en détail

Conseil de la famille et de l enfance

Conseil de la famille et de l enfance Conseil de la famille et de l enfance Des considérations socio-économiques La famille, sa diversité et ses réalités Marie Rhéaume, présidente Deux publications i Famille et fiscalité en 26 questions Objectif:

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

Règlement d'action Sanitaire et Sociale

Règlement d'action Sanitaire et Sociale Règlement d'action Sanitaire et Sociale Aide au Soutien à Domicile des Personnes Âgées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2016 Principes Généraux Préambule Le présent règlement est élaboré

Plus en détail

ACCUEIL COLLECTIF DE JOUR PRESCOLAIRE CONDITIONS FINANCIERES GARDERIES. Adopté par l Assemblée générale du 2 juin 2010 1

ACCUEIL COLLECTIF DE JOUR PRESCOLAIRE CONDITIONS FINANCIERES GARDERIES. Adopté par l Assemblée générale du 2 juin 2010 1 ACCUEIL COLLECTIF DE JOUR PRESCOLAIRE CONDITIONS FINANCIERES GARDERIES Adopté par l Assemblée générale du 2 juin 2010 1 ASSOCIATION DU RESEAU D ACCUEIL DE JOUR BROYE-VULLY STRUCTURES D ACCUEIL COLLECTIF

Plus en détail

Le régime fiscal spécifique des assistants familiaux et assistants maternels Code général des impôts : article 80 sexies

Le régime fiscal spécifique des assistants familiaux et assistants maternels Code général des impôts : article 80 sexies UNSA-ASSMAT Le régime fiscal de droit commun Le régime fiscal spécifique des assistants familiaux et assistants maternels Code général des impôts : article 80 sexies Comme tout salarié, vous déclarez le

Plus en détail

Dossier à fournir obligatoirement et uniquement avec votre 1 ère demande de prestation au titre de l année civile 2015 RENSEIGNEMENTS.

Dossier à fournir obligatoirement et uniquement avec votre 1 ère demande de prestation au titre de l année civile 2015 RENSEIGNEMENTS. PRESTATIONS SOCIALES Dossier initial 2015 Dossier à fournir obligatoirement et uniquement avec votre 1 ère demande de prestation au titre de l année civile 2015 DIBAP 1 Action sociale 2 G rue général Delaborde

Plus en détail

- 37 - TABLEAU COMPARATIF

- 37 - TABLEAU COMPARATIF - 37 - TABLEAU COMPARATIF Texte du projet de loi PROJET DE LOI PORTANT CRÉATION D UNE PRIME POUR L EMPLOI Sans modification. PROJET DE LOI PORTANT CRÉATION D UN CREDIT D IMPOT EN FAVEUR DE L ACTIVITE Article

Plus en détail

Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 R E S U M E. Déduction des primes d assurance vie collectives de l assiette imposable

Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 R E S U M E. Déduction des primes d assurance vie collectives de l assiette imposable BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Régime social des allocations de chômage pour 2015

Régime social des allocations de chômage pour 2015 DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH AJDS / Réglementation Charges Sociales Destinataires Tous services Contact C. NGUYEN Tél : 01.58.35.37.18 Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/01/2015 Annulation

Plus en détail

Protection individuelle

Protection individuelle Protection individuelle Franchise annuelle Ce plan n'est plus offert 200 $ 900 $ depuis le 1er mars 2015 1 006 $ / / 18-24 87,88 $ 71,71 $ - 39,35 $ 37,08 $ 63,91 $ 25-29 91,38 $ 74,47 $ - 41,04 $ 38,86

Plus en détail

14-1 LES RESTES A CHARGE DES FAMILLES POUR LA GARDE D UN ENFANT DE MOINS DE TROIS ANS

14-1 LES RESTES A CHARGE DES FAMILLES POUR LA GARDE D UN ENFANT DE MOINS DE TROIS ANS 14-1 LES RESTES A CHARGE DES FAMILLES POUR LA GARDE D UN ENFANT DE MOINS DE TROIS ANS La mise en place de la prestation d accueil du jeune enfant (PAJE) en 2004, et plus particulièrement la création du

Plus en détail

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES Les droits DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES et de leurs PROCHES ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er avril 2012 ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er avril 2012 Les chiffres qui

Plus en détail

STRUCTURES D ACCUEIL PETITE ENFANCE La participation familiale

STRUCTURES D ACCUEIL PETITE ENFANCE La participation familiale STRUCTURES D ACCUEIL PETITE ENFANCE La participation familiale Principes généraux 1. La prestation de service unique (Psu) est une aide financière de la Caf à toutes les structures accueillant les jusqu

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE 9 rue Saint-Vincent de Paul 22000 SAINT-BRIEUC 02.96.77.22.55 DOSSIER DE CANDIDATURE Adresse : Type : 1 FICHE CANDIDAT LOCATAIRE Type de bail : habitation Durée : Type de logement : Date d entrée : Adresse

Plus en détail

Refonte des fiches fiscalités du Site Internet VDH 27/03/2015 RUBRIQUE N 6 : LE DICO DE L IMPOTS

Refonte des fiches fiscalités du Site Internet VDH 27/03/2015 RUBRIQUE N 6 : LE DICO DE L IMPOTS RUBRIQUE N 6 : LE DICO DE L IMPOTS ABATTEMENTS Sommes forfaitaires qui, appliquées à la valeur locative brute d un bien, permettent de la faire baisser et donc de faire diminuer le montant de l impôt ;

Plus en détail

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE FIN DE L ASSURANCE MALADIE PRIVEE POUR LES FRONTALIERS : Quelques explications Ce document, édité par le Groupement transfrontalier européen, a pour but de réunir toutes les informations que nous possédons

Plus en détail

Les Dividendes Octobre 2013

Les Dividendes Octobre 2013 Les Dividendes Octobre 2013 2 PAGES Généralités 3 Régime fiscal Abattement de 40% 4 Prélèvement à la source de 21% 5 Régime social Dividendes assujettis à cotisations sociales 6 Dividendes non assujetties

Plus en détail

Fiscalité contrat d assurance vie et Contrat de capitalisation

Fiscalité contrat d assurance vie et Contrat de capitalisation Fiscalité contrat d assurance vie et Contrat de capitalisation France Souscripteur d un contrat d assurance vie ou de capitalisation auprès de notre Compagnie d assurance au Luxembourg, vous vous interrogez

Plus en détail

Manuel utilisateur IS-P2 Passerelle employeurs

Manuel utilisateur IS-P2 Passerelle employeurs Manuel utilisateur IS-P2 Passerelle employeurs Département des finances et des relations extérieures Administration cantonale des impôts 16.07.2015 1 Index Données Employeur Données Sourciers Déclaration

Plus en détail

L'Actualité légale des entreprises en Espagne

L'Actualité légale des entreprises en Espagne L'Actualité légale des entreprises en Espagne Num. Spécial LOI DES BUDGETS GÉNÉRAUX DE L ÉTAT POUR 2014. Prorrogation du taux réduit d I.S. (Impôt des Sociétés) pour les micro-entreprise créant ou maintenant

Plus en détail

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

REUNION DU 10 DECEMBRE 2013 GERANT MAJORITAIRE : LA NOUVELLE DONNE FISCALE 2013

REUNION DU 10 DECEMBRE 2013 GERANT MAJORITAIRE : LA NOUVELLE DONNE FISCALE 2013 REUNION DU 10 DECEMBRE 2013 GERANT MAJORITAIRE : LA NOUVELLE DONNE FISCALE 2013 Timing de la réunion 1. Tour de table 2. Présentation 3. Questions 4. Une clôture conviviale 2 Sommaire 1. Quels avantages

Plus en détail

Analyse des besoins financiers en cas de décès (ABF)

Analyse des besoins financiers en cas de décès (ABF) Analyse des besoins financiers en cas de décès (ABF) Projet #1 Préparée pour : Monsieur Albert Client Madame Marie Client 17 déc. 2010 Jean Le Conseiller Bons conseils et associés Conseiller en sécurité

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

concernant la réduction des primes d assurance-maladie (ORP)

concernant la réduction des primes d assurance-maladie (ORP) 8.. Ordonnance du 8 novembre 0 concernant la réduction des primes d assurance-maladie (ORP) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du novembre 995 d application de la loi fédérale sur l assurance-maladie

Plus en détail

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance 24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance La gestion de patrimoine du chef d entreprise. Les options d investissements dans chaque pays. Les informations essentielles à connaitre Le 23 Octobre 2015

Plus en détail

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE GUIDE POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE Petite enfance Page 1/10 Tél. +41 (0)22 899 10 37 Fax +41 (0)22 899 10 20 541.01.021 Politique tarifaire 12.12.docx SOMMAIRE 1 COTISATION

Plus en détail

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant Accueil du jeune enfant Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant J attends un enfant La prime à la naissance dans le cadre de la

Plus en détail

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R AG2R PRÉVOYANCE Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N

Plus en détail

Présentation du nouvel avantage fiscal tel qu'il résulte de la loi du 21 août 2007. Proposition du Gouvernement de majorer ce nouvel avantage

Présentation du nouvel avantage fiscal tel qu'il résulte de la loi du 21 août 2007. Proposition du Gouvernement de majorer ce nouvel avantage Majoration du taux du crédit d impôt sur le revenu au titre des intérêts des prêts souscrits pour l acquisition ou la construction de l habitation principale Actuellement, 56 % des ménages français sont

Plus en détail

Location nue - Location meublée Comment ça marche?

Location nue - Location meublée Comment ça marche? Location nue - Location meublée Comment? Intervenants M. Jorge AFONSO, expert-comptable Me Bruno MINEO, notaire Me Jérome CESBRON, notaire 2 - Affiches 1 SOMMAIRE AVANTAGES FISCAUX La location nue - Le

Plus en détail

HR Informations Pratiques

HR Informations Pratiques HR Informations Pratiques Impot sur le revenu: comment faire sa delcaration annuelle Le moment est bientôt venu d établir sa déclaration d impôts. Qui doit déclarer? Comment déclarer? Quelles sont les

Plus en détail

1 ère édition - Décembre 2014. Guide du. GUIDE DE LA DéCLARATION FISCALE

1 ère édition - Décembre 2014. Guide du. GUIDE DE LA DéCLARATION FISCALE 1 ère édition - Décembre 2014 Guide du GUIDE DE LA DéCLARATION FISCALE détachement POUR LES FRONTALIERS FRANCO - LUXEMBOURGEOIS 4 ème édition - Octobre 2014 Fondé en 1993, EURES (acronyme de EUropean Employment

Plus en détail

EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT

EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT ECONEWS 6/2010 2 juin 2010 EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT Dans le cadre du présent Econews, la Chambre des salariés procède à une série de calculs sur l impact des mesures

Plus en détail

Etude de Monsieur et Madame Epargnant Conseiller : T Lemaire

Etude de Monsieur et Madame Epargnant Conseiller : T Lemaire ETUDE PERSONNALISÉE Durée de financement : 2 ans Votre situation actuelle Vous êtes mariés avec 3 parts fiscales et votre tranche marginale d'imposition est de 3,% Vos revenus nets imposables sont de 7

Plus en détail

Retraite et conséquences fiscales Office

Retraite et conséquences fiscales Office Département Retraite et conséquences fiscales Office Administration fiscale cantonale Direction de la taxation des personnes physiques Bertrand BANDOLLIER Directeur adjoint Novembre 2009 Page 1 système

Plus en détail

COMMUNIQUÉ Assurance collective Secteur scolaire

COMMUNIQUÉ Assurance collective Secteur scolaire COMMUNIQUÉ Assurance collective Secteur scolaire À L INTENTION DE LA PERSONNE RESPONSABLE DE L ADMINISTRATION DE L ASSURANCE COLLECTIVE CONTRAT 6000 Comité paritaire intersectoriel FTQ Madame, Monsieur,

Plus en détail

Ces informations n ont qu une valeur indicative et ne se substituent pas à la documentation officielle de l administration.

Ces informations n ont qu une valeur indicative et ne se substituent pas à la documentation officielle de l administration. Fiscalité des Etats-Unis Ces informations n ont qu une valeur indicative et ne se substituent pas à la documentation officielle de l administration. Généralités Les Etats-Unis étant un Etat fédéral, les

Plus en détail

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Rapport d étape Étape 2 - Niveau de prestations et options à considérer Décembre 2011 Table

Plus en détail

PRÉLÈVEMENTS SUR LE TRAVAIL : l exception française?

PRÉLÈVEMENTS SUR LE TRAVAIL : l exception française? PRÉLÈVEMENTS SUR LE TRAVAIL : l exception française? Comparaison dans 8 pays européens Pour un couple avec 2 enfants Pour un célibataire 12 septembre 2014 METHODOLOGIE Objectif Evaluer la pression des

Plus en détail

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent REMUNERATION DES ASSISTANTES MATERNELLES Montant Brut Net SMIC horaire 9 (au 01/01/11) Montant minimum du salaire de base pour une journée d accueil de 8 heures: SMIC x 2,25 h (fixé par la loi de 1992)

Plus en détail

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 24 mars 2016

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 24 mars 2016 AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 24 mars 2016 Sommaire Page 3 Introduction Page 6 Qu est-ce que la retraite par capitalisation? Page 8 Page 13 Page

Plus en détail

Quelle stratégie fiscale pour la retraite d entreprise au lendemain de la loi Fillon? Formation experts 2007 Page 1

Quelle stratégie fiscale pour la retraite d entreprise au lendemain de la loi Fillon? Formation experts 2007 Page 1 Quelle stratégie fiscale pour la retraite d entreprise au lendemain de la loi Fillon? Formation experts 2007 Page 1 La retraite du régime général 164 trimestres requis pour une retraite au taux plein en

Plus en détail

stars for life guide pratique

stars for life guide pratique pension libre complémentaire pour indépendants stars for life guide pratique le plan pension sommaire : 1. à chaque indépendant sa PLCI 2. la pension légale moyenne de l indépendant 3. et la PLCI, pour

Plus en détail

Comment proratiser le plafond de sécurité sociale?

Comment proratiser le plafond de sécurité sociale? Comment proratiser le plafond de sécurité sociale? I - Le principe : Le plafond est la limite au-delà de laquelle les rémunérations ne sont plus prises en compte pour le calcul de certaines cotisations.

Plus en détail

Notice explicative. Date de dépôt de la déclaration

Notice explicative. Date de dépôt de la déclaration Notice explicative Le prélèvement forfaitaire obligatoire sur les produits de placements à revenu fixe, prévu au I de l article 125 D du code général des impôts (CGI), et le prélèvement forfaitaire libératoire,

Plus en détail

Fiscalité des actions en 2014 Loi de finances 2014

Fiscalité des actions en 2014 Loi de finances 2014 Fiscalité des actions en 2014 Loi de finances 2014 N 2013-1278 du 29 décembre 2013 Les annonces du 29 avril 2013 Annonces des Assises de l Entrepreneuriat 29 avril 2013 Simplification du régime des plus

Plus en détail

où se Luc Godbout Suzie St-Cerny

où se Luc Godbout Suzie St-Cerny Entre un poids élevéé de l impôt sur le revenu et une charge fiscale nette faible : où se positionne le Québec? Document de travail 2013/04 Luc Godbout Suzie St-Cerny Michaël Robert-Angers Juin 2013 REMERCIEMENTS

Plus en détail

La retraite: Un équilibre à trouver

La retraite: Un équilibre à trouver La retraite: Un équilibre à trouver Préparé par Aon Hewitt Présentée par Mélanie Beauvais Le 31 mai 2013 Aon Hewitt inc., 2013. Tous droits réservés. Ordre du jour Les grandes questions Le ratio de remplacement

Plus en détail

C.S.G. / C.R.D.S. Revenus de remplacement Au 1 er janvier 2015

C.S.G. / C.R.D.S. Revenus de remplacement Au 1 er janvier 2015 QUESTIONS SOCIALES Note d information n 1508 du 18 février 2015 C.S.G. / C.R.D.S. Revenus de remplacement Au 1 er janvier 2015 Références Loi n 20141554 relative au financement de la sécurité sociale pour

Plus en détail

ELUS LOCAUX Retenue à la source Indemnités de fonction 2014. A compter du : 1 er janvier 2014

ELUS LOCAUX Retenue à la source Indemnités de fonction 2014. A compter du : 1 er janvier 2014 ELUS LOCAUX Note d information n 14-10 du 17 janvier 2014 ELUS LOCAUX Retenue à la source Indemnités de fonction 2014 A compter du : 1 er janvier 2014 Références - Article 47 de la Loi n 92-147 du 31/12/92

Plus en détail

... p. 3. ... p. 5. ... p. 8. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime d acquisition. prime d épargne. subvention d intérêt

... p. 3. ... p. 5. ... p. 8. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime d acquisition. prime d épargne. subvention d intérêt garantie de l Etat... p. 3 prime d acquisition... p. 5 prime d épargne... p. 8 subvention d intérêt... p. 9 bonification d intérêt... p. 12 Edition 07/2015 garantie de l Etat Qu est-ce qu une garantie

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 87 DU 14 OCTOBRE 2009 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 B-25-09 INSTRUCTION DU 6 OCTOBRE 2009 IMPOT SUR LE REVENU. CREDIT D IMPOT EXCEPTIONNEL SUR LES REVENUS DE

Plus en détail

PERP D AXA : Pour réduire vos impôts tout en préparant votre retraite.

PERP D AXA : Pour réduire vos impôts tout en préparant votre retraite. PERP D AXA : Pour réduire vos impôts tout en préparant votre retraite. Aujourd hui, épargnez malin : vos versements sont fiscalement déductibles. Vous épargnez sans bouleverser votre budget Vous pouvez

Plus en détail

Les modalités de calcul pour la taxe sur salaires ont été modifiées en deux points :

Les modalités de calcul pour la taxe sur salaires ont été modifiées en deux points : EVOLUTIONS REGLEMENTAIRES 2013 MODIFICATION DE LA TAXE SUR LES SALAIRES 0 Généralités Les modalités de calcul pour la taxe sur salaires ont été modifiées en deux points : Modification de l assiette de

Plus en détail

L assurance-vie détenue par une compagnie de gestion

L assurance-vie détenue par une compagnie de gestion L assurance-vie détenue par une compagnie de gestion Il est possible et recommandé de souscrire à une police d assurance-vie via une compagnie de gestion. Dans le cas où vous détenez déjà personnellement

Plus en détail

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Financer des engagements santé par un contrat de retraite Ou comment valoriser la politique sociale de l entreprise tout en maîtrisant son coût Louis LINŸER

Plus en détail

Société fiduciaire Lausanne

Société fiduciaire Lausanne Société fiduciaire Lausanne Centre Général Guisan, Pully Intervenants -2- Société fiduciaire Lausanne Imposition du couple et de la famille Sommaire Introduction Contexte et objectifs de la réforme Principes

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/29 R E S U M E

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/29 R E S U M E BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2007/03/11 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2007/29 NOTE COMMUNE N 18/2007 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Etude de la forme juridique du dirigeant

Etude de la forme juridique du dirigeant Au bonheur des dames 25 rue des fleurs 75010 Paris Etude de la forme juridique du dirigeant SOCIC et Associés 25 Place Albert 1er 04 94 89 05 18 jljavelaud@socic.fr 1 1. Introduction L'objectif de cette

Plus en détail

EXPOSÉ SUR L IR SALARIAL

EXPOSÉ SUR L IR SALARIAL EXPOSÉ SUR L IR SALARIAL Année universitaire 2010/2011 Plan I-Définitions : - Salaire - IR Salarial II-Détérmination de l IR salarial : II-1Salaire Brut II-2-Salaire Brut Imposable II-3-Salaire Net Imposable

Plus en détail

ATTENTION DOCUMENT PROVISOIRE. Seule l impression définitive a valeur de texte authentique PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011.

ATTENTION DOCUMENT PROVISOIRE. Seule l impression définitive a valeur de texte authentique PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011. 193 SÉNAT DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 ATTENTION DOCUMENT PROVISOIRE Seule l impression définitive a valeur de texte authentique PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011. (Texte

Plus en détail

Bulletin fiscal. Janvier 2010 AMORTISSEMENT FISCAL

Bulletin fiscal. Janvier 2010 AMORTISSEMENT FISCAL Bulletin fiscal Janvier 2010 AMORTISSEMENT FISCAL Au cours des dernières années, des modifications ont été apportées à certaines catégories de biens amortissables. Nous allons examiner certaines de ces

Plus en détail

Du produit intérieur brut (PIB) au revenu national (2010)

Du produit intérieur brut (PIB) au revenu national (2010) Du produit intérieur brut (PIB) au revenu national (2010) En 2010, le revenu moyen avant impôt des Français était de 33 000 par adulte et par an (2 800 par mois) Produit intérieur brut (PIB) (2010): 1

Plus en détail

Impôt à la source à Genève Nouveautés 2014

Impôt à la source à Genève Nouveautés 2014 Impôt à la source à Genève Nouveautés 2014 François Berset Christine Ferrara Maud Guilleminot Directeur, Direction de la Perception Adjointe au chef de service de l'impôt source Conseillère fiscale, Direction

Plus en détail

Cas pratique de synthèse FER

Cas pratique de synthèse FER Cas pratique de synthèse FER I. L impôt sur le revenu Mme. FER Lucie est chef d entreprise. Elle détient 90% d une SARL assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège est à MONTPELLIER. Mariée à Monsieur

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

Cyberbulletin. Que sont devenus les taux effectifs marginaux d imposition des Québécois? Alexandre Laurin et Finn Poschmann.

Cyberbulletin. Que sont devenus les taux effectifs marginaux d imposition des Québécois? Alexandre Laurin et Finn Poschmann. Cyberbulletin 18 Mai 2011 CONSEIL DE COMPÉTITIVITÉ FISCALE I N D É P E N D A N T E R A I S O N N É E P E R T I N E N T E Que sont devenus les taux effectifs marginaux d imposition des Québécois? par Alexandre

Plus en détail

Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers. L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers

Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers. L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers Octobre 1999 IMPACT DE LA NON-INDEXATION DU RÉGIME D IMPOSITION

Plus en détail

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE ... ... ...

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE ... ... ... Royaume du Maroc Modèle n ADP010F-10E IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / Direction régionale ou (inter) préfectorale Subdivision Secteur Nom, Prénom(s)

Plus en détail

30 jours. Sommaire. N 202 janvier 2014. L actualité de la gestion des salariés en France sélectionnée par le Secrétariat Social Securex

30 jours. Sommaire. N 202 janvier 2014. L actualité de la gestion des salariés en France sélectionnée par le Secrétariat Social Securex N 202 janvier 2014 30 jours L actualité de la gestion des salariés en France sélectionnée par le Secrétariat Social Securex Chers clients, Parce qu il n existe pas de résultat sans effort, nous mettons

Plus en détail

FICHE PAYS ETATS-UNIS

FICHE PAYS ETATS-UNIS FICHE PAYS ETATS-UNIS IMMIGRATION // Permis de travail // Visa business Comme dans la grande majorité des pays, pour pouvoir travailler aux Etats-Unis, en tant qu étranger, il faut obtenir une autorisation

Plus en détail

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Le Conseil d Etat du Canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail