Itinéraire de formation. Aide soignant(e) Délégation régionale Basse-Normandie. Inscription en ligne aux stages

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Itinéraire de formation. Aide soignant(e) https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie. Inscription en ligne aux stages"

Transcription

1 2015 Itinéraire de formation Aide soignant(e) Inscription en ligne aux stages Délégation régionale Basse-Normandie

2 CNFPT Délégation régionale de Basse-Normandie 17, avenue de Cambridge Citis Hérouville-Saint-Clair

3 ITINÉRAIRES AIDE-SOIGNANT CODE ITINÉRAIRE AIDSO CONSEILLER FORMATION : CARINE ROUSSIGNOL Aide-soignant Professionnaliser l'aide-soignant sur l'accueil et la prise en charge des patients et de leur famille, l'identification de l'état de santé du patient et la réalisation des soins d'hygiène, de confort et de soins préventifs. PRÉSERVER SA SANTÉ AU TRAVAIL Le bien-être au travail dans les missions de soin et d'accompagnement quotidien des personnes dépendantes 129K4 FONDAMENTAUX 2 jours 108K4 L'ergonomie et la mobilisation de la personne en perte d'autonomie FONDAMENTAUX REPÉRER LES CAPACITÉS, LES BESOINS ET LES ATTENTES DES PERSONNES SOIGNÉES 2 jours 117K4 Connaissance du vieillissement FONDAMENTAUX 1 jour 007M4 Prévention de la dénutrition chez la personne âgée FONDAMENTAUX Sensibilisation aux pathologies liées au vieillissement 132K4 FONDAMENTAUX Sensibilisation aux pathologies neurologiques pour le soin et l'accompagnement quotidien des personnes âgées 133K4 FONDAMENTAUX Dépression et risque de suicide chez la personne âgée Sensibilisation aux addictions du sujet âgé Maladie d'alzheimer : connaissance et accompagnement au quotidien L'alimentation et les malades d'alzheimer 128K4 APPROFONDISSEMENT 131K4 APPROFONDISSEMENT 063K4 APPROFONDISSEMENT 1 jour 019M4 FONDAMENTAUX Vie affective et sexualité des personnes en perte d'autonomie Agressivité et violence de la personne âgée dans le soin et l'accompagnement quotidien 110K4 APPROFONDISSEMENT 072K4 APPROFONDISSEMENT IDENTIFIER LES PRATIQUES DE SOIN ADAPTÉES AUX PERSONNES La bientraitance au coeur des pratiques de soin et d'accompagnement quotidien des personnes âgées 4 jours 114K4 FONDAMENTAUX 2 jours 118K4 Communication et relation d'aide FONDAMENTAUX 2 jours 020K4 Les soins d'hygiène et de bien-être FONDAMENTAUX Le toucher, le massage dans la relation d'aide et de soin quotidien de la personne 069K4 APPROFONDISSEMENT Soins esthétiques de la personne âgée La douleur de la personne âgée : connaissance et accompagnement Accompagnement de la personne en fin de vie Les activités d'animation dans les établissements pour personnes âgées 091K4 APPROFONDISSEMENT 2 jours 120K4 APPROFONDISSEMENT 068K4 APPROFONDISSEMENT 4 jours 109K4 FONDAMENTAUX Ateliers mémoire pour personnes âgées ne souffrant pas de pathologie altérant la mémoire 4 jours 137K4 APPROFONDISSEMENT IDENTIFIER LES PRATIQUES PROFESSIONNELLES NÉCESSAIRES À LA COORDINATION DES SOINS * Programmé ultérieurement

4 ITINÉRAIRES Le projet personnalisé de la personne en perte d'autonomie 130K4 FONDAMENTAUX Les transmissions ciblées dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes 2 jours 127K4 FONDAMENTAUX

5 LE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL DANS LES MISSIONS DE SOIN ET D'ACCOMPAGNEMENT QUOTIDIEN DES PERSONNES DÉPENDANTES Durée Niveau Fondamentaux R /03/15 SAINT-LÔ D /11/15 Code stage: 129K4 Agentes/agents intervenant à domicile ou en établissement. Identifier les ressources et les actions à mettre en oeuvre pour préserver son bien-être au travail. - Les besoins et attentes des professionnels, des personnes accompagnées, de la collectivité. - Les contraintes des professionnels, des personnes accompagnées et de la collectivité. - Les facteurs favorables au bien-être au travail : les horaires, l'hygiène de vie, le sommeil, la relation avec les collègues, la relation avec les personnes aidées, le cadre professionnel, etc. - Les symptômes du mal-être ou du risque de mal-être : usure et épuisement professionnels. - Les répercussions du mal-être au travail sur les personnes aidées, sur l'équipe, sur soi-même sur son environnement personnel. - Le repérage des causes du mal-être ou du risque de mal-être. - Les mesures individuelles et collectives de prévention du mal-être au travail. - Les techniques de prévention et de gestion du stress. Apports théoriques, études de cas, exercices pratiques, partage d'expériences.

6 L'ERGONOMIE ET LA MOBILISATION DE LA PERSONNE EN PERTE D'AUTONOMIE Durée Niveau 2 jours Fondamentaux ALENÇON D /03/15 R /03/15 CHERBOURG-OCTEVILLE D /09/15 COUTANCES D /03/16 R /03/16 Code stage: 108K4 Agentes/agents intervenant auprès des personnes âgées ou des personnes dépendantes à domicile ou en établissement d'hébergement. - Acquérir les techniques de déplacement permettant de limiter la fatigue, de prévenir les risques physiques et les troubles musculosquelettiques (mal de dos etc.). - Assurer le confort et la sécurité des personnes à mobiliser. - Anatomie et fonctionnement du corps humain. - Principes de manutention des personnes à mobilité réduite. - Techniques de mobilisation. - Matériel. - Posture professionnelle, communication avec la personne. Apports théoriques, études de cas, exercices pratiques, partage d'expériences.

7 CONNAISSANCE DU VIEILLISSEMENT Durée Niveau 2 jours Fondamentaux SAINT-LÔ R /02/15 ARGENTAN R /02/16 Code stage: 117K4 Agents intervenant auprès de personnes âgées à domicile ou en établissement. - Appréhender le processus de vieillissement. - Identifier les besoins et les attentes de la personne âgée en lien avec son contexte et son projet de vie. - Préserver l'autonomie de la personne vieillissante. - Accompagner les changements liés au vieillissement et à la perte d'autonomie. - Le processus de vieillissement sans pathologie : aspects biologiques, psychologiques et sociaux. - Les risques liés au vieillissement, l'impact du vieillissement sur l'estime de soi, l'image de soi, la vie affective et sociale. - L'attitude et le comportement du professionnel. - L'importance de la communication verbale et non verbale dans l'accompagnement. - Les conditions et les pratiques professionnelles favorisant un vieillissement serein. - Apports théoriques, études de cas, partage et analyse des pratiques professionnelles.

8 DOMAINE : RESTAURATION / Sous-domaine : Equilibre nutritionnel PRÉVENTION DE LA DÉNUTRITION CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE Durée Niveau 1 jour Fondamentaux R015-08/06/15 Camilla FOURREAU Code stage: 007M4 - Repérer les spécificités nutritionnelles de l'alimentation des personnes âgées. - Identifier les moyens de prévention de la dénutrition. - Les modifications physiologiques liées au vieillissement et les conséquences alimentaires. - Les besoins nutritionnels et hydriques de la personne âgée et leurs traductions alimentaires. - Les moyens de prévention du risque de malnutrition ou de dénutrition pour une meilleure santé. Apports théoriques. Echanges sur les pratiques et les expériences professionnelles. DPC.

9 SENSIBILISATION AUX PATHOLOGIES LIÉES AU VIEILLISSEMENT Durée Niveau Fondamentaux R /02/15 FLERS R /03/15 SAINT-LÔ R /02/16 R /03/16 Code stage: 132K4 Agentes/agents intervenant dans le soin et l'accompagnement quotidien auprès de personnes âgées à domicile ou en établissement d'hébergement. - Repérer les pathologies liées au vieillissement. - Définir le rôle et les missions du soin et de l'aide auprès de ces personnes âgées en perte d'autonomie. - les notions de santé et de maladie (OMS). - Les différentes pathologies du vieillissement. - Les déficiences physiques, motrices et sensorielles. - Les pathologies neurologiques (sensibilisation). - Les répercussions sur la vie quotidienne de la personne accompagnée. - Le rôle et la posture du professionnel. - Apports théoriques, études de cas, partage et analyse des pratiques professionnelles.

10 SENSIBILISATION AUX PATHOLOGIES NEUROLOGIQUES POUR LE SOIN ET L'ACCOMPAGNEMENT QUOTIDIEN DES PERSONNES ÂGÉES Durée Niveau Fondamentaux R /09/15 FLERS R /09/15 Code stage: 133K4 Agentes/agents intervenant dans l'aide et le soin quotidien auprès de personnes âgées à domicile ou en établissement d'hébergement. - Identifier les pathologies neurologiques liées au vieillissement et les différencier des difficultés psychiques et psychoaffectives de l'avancée en âge. - Repérer les pratiques, les méthodes et les techniques adaptées aux situations rencontrées. - Les différentes pathologies neurologiques et leurs symptômes : la maladie d'alzheimer et troubles apparentés, la maladie de Parkinson, les accidents vasculaires cérébraux (AVC). - Les manifestations de ces maladies à différencier des autres troubles du sujet âgé. - Les répercussions sur la vie quotidienne de la personne accompagnée. - Les savoirs faire et les savoirs être face à ces situations : approche non médicamenteuse et techniques de communication verbale et non verbale. - Le soutien des aidants et la complémentarité avec les professionnels. - Le soutien aux aidants et à l'entourage. - Apports théoriques, études de cas, mises en situation, partage et analyse des pratiques professionnelles. PRÉ-REQUIS Connaître les pathologies liées au vieillissement.

11 DÉPRESSION ET RISQUE DE SUICIDE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE Durée Niveau Approfondissement R /03/16 Code stage: 128K4 Agentes/agents intervenant dans le soin et l'accompagnement quotidien auprès de personnes âgées à domicile ou en établissement d'hébergement. - Identifier les signes et les risques de suicide. - Adapter son action et son attitude face à ces personnes en souffrance psychique. - Accompagner les aidants et l'entourage. - La dépression et le syndrome de glissement. - Les éléments déclenchant et les facteurs de risque. - La prévalence du suicide chez les personnes âgées. - L'état de crise suicidaire. - Les répercussions sur les aidants et les professionnels. - La relation d'aide et d'écoute. - Apports théoriques, études de cas, partage et analyse des pratiques professionnelles.

12 SENSIBILISATION AUX ADDICTIONS DU SUJET ÂGÉ Durée Niveau Approfondissement R /11/15 Code stage: 131K4 Agentes/agents intervenant dans le soin et l'accompagnement quotidien auprès de personnes âgées à domicile ou en établissement d'hébergement. Identifier les pratiques professionnelles adaptées aux situations d'addiction chez les personnes âgées. - Les différentes addictions : alcool, tabac, médicaments psychotropes. - La prévalence de l'addiction à l'alcool pour les sujets âgés et les risques de suicide. - Les conséquences sur la santé : angoisse, dénutrition, infections bucco-dentaires. - Les répercussions dans la vie quotidienne. - La vigilance pour les soins d'hygiène. - Les transmissions des observations au cadre et au médecin traitant. - L'accompagnement des aidants et de l'entourage dans ces situations spécifiques. - Apports théoriques, études de cas, partage et analyse des pratiques professionnelles.

13 MALADIE D'ALZHEIMER : CONNAISSANCE ET ACCOMPAGNEMENT AU QUOTIDIEN Durée Niveau Approfondissement SAINT-LÔ D /03/15 R /11/15 Code stage: 063K4 Agents intervenant auprès des personnes âgées à domicile ou en établissement d'hébergement. - Identifier les troubles et les comportements liés à la maladie d'alzheimer. - Identifier les besoins de la personne et intervenir à partir de son projet de vie. - Identifier les techniques de prévention et d'apaisement des troubles liés à la maladie. - Mettre en oeuvre une communication adaptée en direction des personnes malades et de leurs familles. - La définition de la maladie d'alzheimer, ses causes. - Les symptômes de la maladie, les troubles cognitifs, les troubles de l'humeur. - L'évaluation des capacités des personnes malades. - Le projet de vie et le projet de soin individualisé. - Les attitudes, les comportements et les pratiques professionnelles adaptée aux personnes malades. - Les thérapies. - L'aménagement des espaces. - Le respect, les droits et les libertés des personnes âgées malades. - L'accompagnement des familles. - Le travail en équipe. - Le plan solidarité grand âge , le plan Alzheimer Apports théoriques, études de cas, mises en situation, partage et analyse des pratiques professionnelles.

14 DOMAINE : RESTAURATION / Sous-domaine : Equilibre nutritionnel L'ALIMENTATION ET LES MALADES D'ALZHEIMER Durée Niveau COUTANCES D004-16/11/15 1 jour Fondamentaux Camilla FOURREAU Code stage: 019M4 Agents en Ehpad ou en service d'aide à domicile. - Caractériser les malades Alzheimer et apparentés du point de vue de l'alimentation. - Repérer les différentes modalités de prise en charge alimentaire et les solutions innovantes. - Effets de la maladie sur la vie quotidienne et sur le comportement alimentaire. - Les besoins de la personne âgée démente en fonction du stade de la maladie. - Etapes, conditions et déroulement du repas. - Solutions innovantes : textures modifiées, " manger-mains ", manger à toute heure, supplémentations,... Travail en sous-groupes. Présentation d'expériences. Echanges. DPC.

15 VIE AFFECTIVE ET SEXUALITÉ DES PERSONNES EN PERTE D'AUTONOMIE Durée Niveau Approfondissement R / /12/2015 Code stage: 110K4 Agentes/agents intervenant dans le soin et l'accompagnement quotidien auprès de personnes âgées à domicile ou en établissement d'hébergement. - Identifier des réponses professionnelles en relation avec la vie affective et sexuelles des personnes accompagnées, respectueuses de leurs droits. - Accompagner les réactions des familles. - Approche de la vie affective et de la sexualité des personnes en perte d'autonomie. - Droit, liberté de choix et projet de vie de la personne. - La communication sur la vie affective et la sexualité avec les personnes accompagnées et avec leur entourage. - Les attitudes et postures des professionnels. - Apports théoriques, études de cas, partage et analyse de pratiques professionnelles.

16 AGRESSIVITÉ ET VIOLENCE DE LA PERSONNE ÂGÉE DANS LE SOIN ET L'ACCOMPAGNEMENT QUOTIDIEN Durée Niveau Approfondissement COUTANCES D /03/15 DELEGATION BASSE NORMANDIE R /09/15 R /03/16 Code stage: 072K4 Agentes/agents intervenant dans le soin et l'accompagnement quotidien auprès de personnes âgées au domicile ou en établissement. - Identifier les mécanismes de l'agressivité et de la violence. - Repérer les facteurs favorisant et atténuant les comportements agressifs et violents de la personne âgée. - Prévenir et apaiser les situations de crise. - La définition de la peur, de l'agressivité et de la violence. - Les causes de l'agressivité et de la violence : souffrance, angoisse, stress, fatigue, incompréhension, inconfort physique, habitudes perturbées, troubles cognitifs, évènement extérieur ou personnel. - Les attitudes et les comportements avec une personne âgée agressive. - Les conduites à tenir en cas d'agressivité et de violence. - Les spécificités de la gestion de l'agressivité et de la violence de la personne âgée au domicile ou en institution. - Les réponses institutionnelles : symboliques, humaines, règlementaires, législatives, etc. - Apports théoriques, études de cas, mises en situation, partage et analyse des pratiques professionnelles.

17 LA BIENTRAITANCE AU COEUR DES PRATIQUES DE SOIN ET D'ACCOMPAGNEMENT QUOTIDIEN DES PERSONNES ÂGÉES Durée Niveau 4 jours Fondamentaux SAINT-LÔ D /03/ /04/15 R /09/ /10/15 ARGENTAN D /03/ /04/16 Code stage: 114K4 Agentes/agents intervenant dans l'aide et le soin quotidien auprès de personnes dépendantes à domicile ou en établissement d'hébergement. - Identifier les pratiques professionnelles respectueuses du droit des personnes accompagnées au quotidien. - Identifier les modalités d'action adaptées en cas de situation maltraitante. - Les définitions : bientraitance, maltraitance, négligence, vulnérabilité. - Le cadre légal et réglementaire relatif à la bientraitance. - Les besoins et les droits des résidents. - Les besoins, les droits et obligations des professionnels en matière de bientraitance. - Les supports à la bientraitance : recommandations de bonnes pratiques, projets, évaluation continue, protocoles, chartes, instances de réflexion. - Les différentes formes de maltraitance et les signes observables. - Le cadre légal et réglementaire, les procédures de signalement, les suites administratives et judiciaires du signalement, les responsabilités des professionnels. - Les pratiques bien traitantes aux différents temps de la journée et de la nuit du résident. - Apports théoriques, études de cas, mises en situation, partage et analyse des pratiques professionnelles.

18 COMMUNICATION ET RELATION D'AIDE Durée Niveau 2 jours Fondamentaux R /06/15 Code stage: 118K4 Agentes/agents intervenant dans le soin et l'accompagnement quotidien auprès de personnes âgées à domicile ou en établissement. - Entrer en relation avec la personne aidée, identifier ses besoins, ses attentes, écouter ses ressentis, ses messages et apporter les réponses adaptées. - Etablir une relation d'aide avec l'entourage de la personne aidée. - La relation d'aide : définition, enjeux, objectifs et limites, - Les troubles de la communication chez la personne aidée: origine, conséquences, - La communication : les principes de base pour une établir la relation d'aide, l'empathie, l'écoute active, - La communication avec la personne ayant perdu ses facultés linguistiques : l'observation et l'écoute des expressions corporelles, l'attention portée à la personne, les façons de parler à la personne, - La communication avec l'entourage de la personne aidée, - Les dispositifs de soutien aux aidants : plateforme de répit, d'accueil de jour, de séjours temporaires, - La communication dans l'équipe. - Apports théoriques, études de cas, mises en situation, partage et analyse des pratiques professionnelles.

19 LES SOINS D'HYGIÈNE ET DE BIEN-ÊTRE Durée Niveau 2 jours Fondamentaux COUTANCES D /05/15 R /10/15 Code stage: 020K4 Agentes/agents d'accompagnement à la vie quotidienne des personnes, à domicile ou en établissement d'hébergement. - Prendre soin d'une personne dépendante pour la toilette quotidienne. - Repérer la dimension relationnelle et valorisante des soins d'hygiène et de bien-être. - Identifier les aspects techniques des soins d'hygiène et de bien-être. - Repérer le rôle du professionnel en matière de prévention. - Les principes fondamentaux de l'aide à la toilette, de l'hygiène corporelle, - Les aspects psychologiques et socioculturels de la toilette, - Les exigences en matière d'hygiène du professionnel : le lavage des mains, le port des gants, - Les techniques des soins d'hygiène et de bien-être, - La prévention des escarres, de l'incontinence, de l'hygiène buccodentaire, - L'aide à la toilette au lit, - Le respect du degré d'autonomie, de l'intimité, - La prise en compte des habitudes, des besoins et des attentes de la personne, - La prévention et l'apaisement des états de crise ou de refus de soin. - Apports théoriques, études de cas, mises en situation, partage et analyse des pratiques professionnelles.

20 LE TOUCHER, LE MASSAGE DANS LA RELATION D'AIDE ET DE SOIN QUOTIDIEN DE LA PERSONNE Durée Niveau Approfondissement FLERS R /06/15 R /10/15 Code stage: 069K4 Agentes/agents prenant soin des personnes âgées en établissement ou à domicile. - Appréhender l'importance du toucher et du massage dans la relation d'accompagnement. - Repérer les effets du toucher sur la personne, ses appréhensions. - Proposer un toucher-massage adapté à la personne. - Mettre en oeuvre les techniques de base du toucher-massages. - Le toucher : historique, culture et toucher, besoins fondamentaux de l'être humain, santé et maladie, - La définition du soin relationnel global dans le projet de soin, la place donnée à cette pratique au sein de l'équipe de soin, - Les attitudes, les comportements, la communication non verbale, - L'image de soi et le schéma corporel : bulles d'espace, distances psychologiques, tensions physiques, - La main comme prolongement de l'intention : contact, perception, mouvement, pression, transmission d'énergie, respiration, - Les techniques de base du toucher massages : enchaînements, indications et contre-indications, précautions Apports théoriques, expérimentation, mises en situation, partage d'expériences.

21 SOINS ESTHÉTIQUES DE LA PERSONNE ÂGÉE Durée Niveau Approfondissement COUTANCES R /09/ /10/15 Code stage: 091K4 Agentes/agents prenant soin des personnes âgées en établissement ou à domicile. - Intégrer les soins esthétiques dans les pratiques de soin. - Proposer des soins esthétiques qui conviennent aux personnes âgées. - Mettre en oeuvre les soins esthétiques de base. - Les soins d'hygiène sur les mains. - Les soins du visage. - Le maquillage adapté à la personne âgée. - Le choix des vêtements. - Les soins adaptés aux cheveux, les techniques de la mise en plis. Apports théoriques, exercices pratiques.

22 LA DOULEUR DE LA PERSONNE ÂGÉE : CONNAISSANCE ET ACCOMPAGNEMENT Durée 2 jours Niveau Approfondissement R /11/15 Code stage: 120K4 Agentes/agent intervenant auprès des personnes âgées, à domicile et en établissement. - Expliquer les mécanismes de la douleur. - Identifier les moyens d'évaluer la douleur physique. - Identifier les traitements de la douleur et leurs effets. - Accompagner les manifestations psychologiques de la douleur. - Les définitions : douleur, souffrance, douleur aigüe, douleur chronique, douleur physique, douleur morale. - Les expressions de la douleur. - L'évaluation et les techniques de mesure. - Les traitements médicamenteux, les traitements non médicamenteux, les soins de confort. - L'écoute, la relation d'aide. - Les fondements juridiques de la prise en charge de la douleur. - Apports théoriques, études de cas, partage et analyse des pratiques professionnelles.

23 ACCOMPAGNEMENT DE LA PERSONNE EN FIN DE VIE Durée Niveau Approfondissement R /03/15 VALOGNES D /06/15 ALENÇON D /10/15 Code stage: 068K4 Agentes/agents intervenant dans le soin et l'accompagnement quotidien auprès de personnes âgées à domicile ou en établissement d'hébergement. - Identifier les besoins et les attentes de la personne en fin de vie et apporter des réponses adaptées, - Accompagner la famille de la personne en fin de vie. - La mort dans notre société. - Les premiers signes psychologiques et physiologiques de la fin de vie. - Les besoins et les attentes de la personne en fin de vie. - La communication avec la personne en fin de vie. - Les soins palliatifs, la gestion de la douleur. - Le soutien de la famille. - Le processus de deuil. - Les attentes et les difficultés des professionnels accompagnant la personne en fin de vie. - Apports théoriques, études de cas, mises en situation, partage et analyse des pratiques professionnelles.

24 LES ACTIVITÉS D'ANIMATION DANS LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES Durée Niveau 4 jours Fondamentaux R /02/16 Code stage: 109K4 Animatrices/animateurs, Aides Médico-Psychologique, Aide-soignante/aide-soignant, Auxiliaires de vie sociale, réalisant des animations pour les personnes âgées. - Identifier la place de l'animation dans l'accompagnement de la personne âgée. - Identifier les modalités d'élaboration d'un projet d'animation dans la structure. - Organiser les temps d'animation. - Choisir, préparer, mettre en place un atelier. - La définition et l'histoire de l'animation. - Les enjeux de l'animation pour la personne âgée et pour l'établissement. - Le projet d'animation, le projet d'établissement et le projet de vie. - Les objectifs de l'animation. - L'évaluation des besoins et des désirs de la personne âgée. - Les champs couverts par l'animation: social, physique et cognitif. - Les différents types d'ateliers : mémoire, manuel, culturel, relationnel... - La préparation et l'animation d'un atelier. - Les rôles et les missions de l'animateur. Apports théoriques, études de cas, exercices pratiques, mises en situation, partage d'expériences. Ce stage appartient à l'itinéraire suivant :

25 ATELIERS MÉMOIRE POUR PERSONNES ÂGÉES NE SOUFFRANT PAS DE PATHOLOGIE ALTÉRANT LA MÉMOIRE Durée 4 jours Niveau Approfondissement R /06/15 Code stage: 137K4 Animatrice/animateur, Aide Médico-Psychologique, Aide-soignant(e), Auxiliaire de vie sociale réalisant des animations pour les personnes âgées. - Animer des ateliers permettant d'entretenir la mémoire et de prévenir les troubles de la mémoire. - Conseiller les personnes âgées pour améliorer leur mémoire. - Les différents types de mémoire. - Le fonctionnement de la mémoire. - Les évolutions de la mémoire au cours de la vie. - Les défauts et les maladies de la mémoire. - Les activités mnésiques. - La planification des activités. - La préparation et l'animation d'un atelier. - Les rôles et les missions de l'animateur. Apports théoriques, expérimentations, mises en situation, partage d'expériences. Ce stage appartient à l'itinéraire suivant :

26 LE PROJET PERSONNALISÉ DE LA PERSONNE EN PERTE D'AUTONOMIE Durée Niveau Fondamentaux R /06/15 Code stage: 130K4 Agentes/agents intervenant auprès des personnes accueillies et accompagnées dans les établissements ou les services médico-sociaux. Identifier les modalités d'élaboration d'un projet personnalisé. - La définition du projet personnalisé. - Le cadre législatif, la loi N rénovant l'action sociale et médico-sociale. - Les enjeux du projet personnalisé pour la personne accompagnée, son entourage, l'établissement ou le service et pour les professionnels. - Les liens du projet personnalisé avec le projet d'établissement, les autres projets internes, le livret d'accueil. - Les étapes de co-construction, de suivi et d'évaluation du projet de vie. - Les acteurs de la construction, du suivi et de l'évaluation du projet de vie. - Les conditions nécessaires à la participation de la personne accompagnée à son projet personnalisé. - Les contenus du projet personnalisé. - Rôle et posture professionnelle de la personne coordonnant les projets personnalisés. - Apports théoriques, études de cas, mises en situation, partage et analyse des pratiques professionnelles.

27 Powered by TCPDF ( Stages de l'itinéraire AIDSO LES TRANSMISSIONS CIBLÉES DANS LES ÉTABLISSEMENTS D'HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Durée Niveau 2 jours Fondamentaux COUTANCES R /02/15 R /03/16 Code stage: 127K4 Agentes/agents intervenant auprès de personnes âgées en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes. Identifier les informations nécessaires à la traçabilité des soins et du suivi des résidents. - La définition des transmissions ciblées. - Les transmissions orales et écrites. - Les enjeux et l'utilité des transmissions pour les résidents et les professionnels. - La règlementation, la déontologie. - Les attentes des destinataires. - Le recueil des informations. - Le contenu des transmissions ciblées : le choix des informations, des mots. - La présentation des transmissions ciblées, les supports. - Apports théoriques, études de cas, mises en situation, partage et analyse des pratiques professionnelles. Ce stage appartient à l'itinéraire suivant :

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu-

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Accompagnement de fin de vie: un travail d équipe Fin de vie en EHPAD Quel que soit le lieu de la «toute fin de vie» et du décès des résidents d Ehpad, l accompagnement

Plus en détail

Calendrier des formations INTER en 2011

Calendrier des formations INTER en 2011 Calendrier des formations INTER en 2011 THEMES Liste des formations INTER MOTIVEZ ET DYNAMISEZ VOS EQUIPES 98 % de participants satisfaits et se sentant reconnus à la sortie de nos formations! L environnement

Plus en détail

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE : DES FORMATIONS POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE - GROUPE SOFT FORMATION 84, Boulevard de la Corderie 13007 Marseille Tél : 04.91.15.71.03 Fax : 04.91.81.52.62 1 NOTRE OFFRE

Plus en détail

L infirmier exerce son métier dans le respect des articles R.4311-1 à R.4311-15 et R.4312-1 à 4312-49 du code de la santé publique.

L infirmier exerce son métier dans le respect des articles R.4311-1 à R.4311-15 et R.4312-1 à 4312-49 du code de la santé publique. Diplôme d Etat d infirmier Référentiel d activités Annexe I Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

Fiche résumée : AIDE À DOMICILE

Fiche résumée : AIDE À DOMICILE Fiche résumée : AIDE À DOMICILE Aide ménagère Auxiliaire de vie Auxiliaire de vie sociale Auxiliaire familiale Employé familial Assistant de vie aux familles Assistant de vie dépendance Aide aux personnes

Plus en détail

Formations INTRA 2015

Formations INTRA 2015 «Unir les associations pour développer les solidarités» Formations INTRA 2015 Place de l Europe 14 200 HÉROUVILLE SAINT CLAIR Tél : 02 31 35 46 50 Fax : 02 31 47 98 90 Email : accueil@uriopss-basse-normandie.asso.fr

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Comment la proposer et la réaliser?

Comment la proposer et la réaliser? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment la proposer et la réaliser? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les professionnels de santé dans la mise en œuvre d un programme

Plus en détail

Service de Formation Continue Développement Professionnel Continu FORMATIONS 2O15

Service de Formation Continue Développement Professionnel Continu FORMATIONS 2O15 Service de Formation Continue Développement Professionnel Continu FORMATIONS 2O15 Service de Formation Continue Développement Professionnel Continu Notre engagement Proposer des formations de qualité en

Plus en détail

www.cciformation-grenoble.fr

www.cciformation-grenoble.fr Formations 2015 santé, médico-social Donnez de l éclat à vos potentiels! www.cciformation-grenoble.fr www.imt-grenoble.fr BÂTIMENT AUTO-MOTO ÉNERGIES RESTAURATION VENTE GESTION TOURISME SOINS, SERVICES

Plus en détail

Le risque TMS chez les intervenants à domicile

Le risque TMS chez les intervenants à domicile Le risque TMS chez les intervenants à domicile Quelques chiffres accident est dû aux manutentions manuelles Quelques chiffres + de 85% des maladies professionnelles sont des T.M.S. 5 tableaux de maladies

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ASSISTANTE DE DIRECTION

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ASSISTANTE DE DIRECTION CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ASSISTANTE DE DIRECTION ITINÉRAIRES ASSISTANTE DE DIRECTION CODE ITINÉRAIRE 12A01 CONSEILLER FORMATION : DANIÈLE BUR MATHIEU - - DANIELE.BURMATHIEU@CNFPT.FR

Plus en détail

AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE DEAVS CORRIGÉES ANNALES. session 2014. 3 e édition. Monique Forn Marie Rolland

AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE DEAVS CORRIGÉES ANNALES. session 2014. 3 e édition. Monique Forn Marie Rolland AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CORRIGÉES ANNALES DEAVS session 2014 3 e édition Monique Forn Marie Rolland AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CORRIGÉES ANNALES DEAVS session 2014 3 e édition Monique Forn Assistante

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

Document de travail «Conduite de l évaluation interne dans les établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes» Mars 2011

Document de travail «Conduite de l évaluation interne dans les établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes» Mars 2011 Document de travail «Conduite de l évaluation interne dans les établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes» Mars 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL Anesm-MARS 2011 1 Sommaire 1. Introduction... 3 Qu

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009 L aide aux aidants Aude Comberieu Psychologue clinicienne Hôpital Émile Roux Capacité de gériatrie mars 2009 Définition L aidant naturel L aidant non professionnel L aidant familial «L aidant familial

Plus en détail

Infirmieres libérales

Infirmieres libérales Détail des programmes- Feuillets complémentaires à la plaquette générale Infirmieres libérales Stages courts 2012 Durées et dates disponibles sur un calendrier en annexe Santé formation Formations gratuites

Plus en détail

GENER'ACTION Formation

GENER'ACTION Formation GENER'ACTION Formation Actions et formations dans le domaine de la gérontologie sociale GENER'ACTION Formation est une association loi 1901 à but non lucratif dont l'objet est de : Permettre de maintenir

Plus en détail

Accompagnement de fin de vie des enfants et adolescents polyhandicapés en établissements et services médico-sociaux

Accompagnement de fin de vie des enfants et adolescents polyhandicapés en établissements et services médico-sociaux Accompagnement de fin de vie des enfants et adolescents polyhandicapés en établissements et services médico-sociaux Cette enquête est réalisée en partenariat avec le Groupe Polyhandicap France (GPF) et

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Questions / Réponses Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Quelques chiffres sur les troubles du sommeil et la consommation de benzodiazépines

Plus en détail

Formations 2008. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Vente. Hygiène.

Formations 2008. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Vente. Hygiène. Développement personnel Ressources humaines Management Bureautique Formations 2008 Vente Hygiène Santé, social Linguistique professionnelle Langues vivantes étrangères Tél. : 03 85 42 44 98 www.ifpa-formation.com

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA DIGNITE

Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA DIGNITE Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA DIGNITE 0 Page2 Sommaire Les droits rattachés au respect de la personne... 3 Le droit au respect de sa dignité... 3 Quelle est la signification de la dignité en droit de

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS INTRA / INTER 2013 / 2014

CATALOGUE DES FORMATIONS INTRA / INTER 2013 / 2014 CATALOGUE DES FORMATIONS INTRA / INTER 2013 / 2014 2 SOMMAIRE NOTRE OFFRE DE FORMATION INTRA PAGE 3 ALIMENTATION ET SOINS HYGIÈNE ALIMENTAIRE ET HACCP EN CUISINE OU EN OFFICE NOTRE OFFRE DE FORMATION INTER

Plus en détail

Pôle de compétence en promotion de la santé région Centre en Promotion de la Santé en Région Centre. Salon des formations en promotion de la santé

Pôle de compétence en promotion de la santé région Centre en Promotion de la Santé en Région Centre. Salon des formations en promotion de la santé Fédération Régionale des Acteurs FRAPS Pôle de compétence en promotion de la santé région Centre en Promotion de la Santé en Région Centre Salon des formations en promotion de la santé Mardi 20 janvier

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Mesurer et prévenir les risques professionnels Liés aux conditions générales de travail, les risques professionnels font peser sur les salariés la menace d une altération de

Plus en détail

RÉCEPTIONNISTE D'HÔTEL Créée le 31/08/2005 Modifiée le 09/03/2015

RÉCEPTIONNISTE D'HÔTEL Créée le 31/08/2005 Modifiée le 09/03/2015 Fiche métier FMP RÉCEPTIONNISTE D'HÔTEL Créée le 31/08/2005 Modifiée le 09/03/2015 CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MÉTIERS APPARENTÉS Employé du hall Veilleur de nuit en hôtellerie Concierge en hôtellerie Homme

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR :

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : IDENTIFICATION DU POSTE : Titre de la fonction : Conducteur Ambulancier SMUR*. Etablissement : Centre Hospitalier Régional Universitaire de Brest. Service

Plus en détail

Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION

Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION 1 1. TABLEAU DES FORMATIONS 2013...3 2. GESTUELLE PRÉVENTIVE ET MANUTENTION DES

Plus en détail

CARPE DIEM : UN REGARD DIFFERENT, UNE APPROCHE DIFFERENTE DE LA GESTION HUMAINE DES RESSOURCES

CARPE DIEM : UN REGARD DIFFERENT, UNE APPROCHE DIFFERENTE DE LA GESTION HUMAINE DES RESSOURCES 13 rue de l Aillerie B.P. 49 60240 CHAUMONT-en-VEXIN 03 44 49 53 10 contact@audit-asso.net www.audit-asso.net PROGRAMME D UN STAGE SUR LE THÈME : CARPE DIEM : UN REGARD DIFFERENT, UNE APPROCHE DIFFERENTE

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. www.cnfpt.fr Extraction du 10 juin 2013 à 09:22

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. www.cnfpt.fr Extraction du 10 juin 2013 à 09:22 CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE www.cnfpt.fr Extraction du 10 juin 2013 à 09:22 DOMAINE : SÉCURITÉ / Sous-domaine : Sécurité des agents au travail PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS

Plus en détail

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être CONFERENCE DE HAUT-NIVEAU DE L UE ENSEMBLE POUR LA SANTÉ MENTALE ET LE BIEN-ÊTRE Bruxelles, 12-13 juin 2008 Slovensko predsedstvo EU 2008 Slovenian

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» Lycée Guillaume Budé Limeil- Brevannes

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» Lycée Guillaume Budé Limeil- Brevannes Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» Lycée Guillaume Budé Limeil- Brevannes E Méchineau : enseignante BTSE S Grisolle : enseignante STMS Le bac Pro ASSP Option D

Plus en détail

Les risques professionnels en EHPAD Carsat-am, juin 2013

Les risques professionnels en EHPAD Carsat-am, juin 2013 Les risques professionnels en EHPAD Carsat-am, juin 2013 Principaux risques professionnels Risques liés aux manutentions /mobilisation de personnes, lombalgie, TMS Déplacements, mobilisation de personnes

Plus en détail

«Promotion de la santé au travail : Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Entreprise COCA-COLA MIDI SAS - Signes

«Promotion de la santé au travail : Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Entreprise COCA-COLA MIDI SAS - Signes Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Introduction Les troubles du sommeil et de la vigilance interviennent de façon importante dans le monde du travail et notamment dans le travail à horaires

Plus en détail

STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE

STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE FACULTÉ DE MÉDECINE FACULTÉ DE CHIRURGIE DENTAIRE Université de Strasbourg STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE JUILLET ou AOUT ou SEPTEMBRE 2012

Plus en détail

APRES TOUT ACTE DE MALTRAITANCE. 3. Elaboration des recommandations de pratique. 4. Diffusion au personnel des recommandations.

APRES TOUT ACTE DE MALTRAITANCE. 3. Elaboration des recommandations de pratique. 4. Diffusion au personnel des recommandations. PROCESSUS D ASSURANCE QUALITE MIS EN ŒUVRE APRES TOUT ACTE DE MALTRAITANCE 1. Identification des circonstances déclenchantes de l acte de maltraitance. 2. Définition des objectifs correctifs. 3. Elaboration

Plus en détail

DIPLOME D ETAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE LIVRET DE FORMATION

DIPLOME D ETAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE LIVRET DE FORMATION MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES ETABLISSEMENT DE FORMATION : IFEN Pôle de Formations Aide à la Personne 34 bis, Rue Amiral COURBET - LE HAVRE DIPLOME D ETAT D AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE LIVRET DE

Plus en détail

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 Cocher la ou les orientations auxquelles répondent votre projet COMMUNICATION GRAND PUBLIC Travailler sur les représentations liées à l'alcool et aux drogues. Comprendre

Plus en détail

Institut Régional du Travail Social Poitou-Charentes

Institut Régional du Travail Social Poitou-Charentes Maître/Maîtresse de Maison Modalités d inscription en situation d emploi ou demandeur d emploi Protocole d allègements ou de dispense Modalités de validation Recherche de stage pour les demandeurs d emploi

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie de Parkinson

La prise en charge de votre maladie de Parkinson G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie de Parkinson Vivre avec une maladie de Parkinson Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous

Plus en détail

Assises Nationales du Maintien à Domicile 14 17 juin 2000 La douleur Les soins palliatifs. EXPERIENCE DE SOINS D'UNE EQUIPE A DOMICILE Dr AVEROUS

Assises Nationales du Maintien à Domicile 14 17 juin 2000 La douleur Les soins palliatifs. EXPERIENCE DE SOINS D'UNE EQUIPE A DOMICILE Dr AVEROUS EXPERIENCE DE SOINS D'UNE EQUIPE A DOMICILE Dr AVEROUS INTRODUCTION (Présentation de l'association François-Xavier Bagnoud) L'Association L'association qui porte le nom de François-Xavier Bagnoud est une

Plus en détail

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants?

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants? Santé et relations humaines au Sommes-nous prêts à être plus performants? Principaux enseignements de l enquête Mesure Management Santé chez les entrepreneurs de CroissancePlus Les traits d'identité constitutifs

Plus en détail

PROJET DE MEDECINE A. HISTOIRE ET PROJET DE L ETABLISSEMENT ET DU SERVICE

PROJET DE MEDECINE A. HISTOIRE ET PROJET DE L ETABLISSEMENT ET DU SERVICE 1 PROJET DE MEDECINE A. HISTOIRE ET PROJET DE L ETABLISSEMENT ET DU SERVICE Le Centre Hospitalier de SOMAIN a achevé sa restructuration en 1999 avec la fermeture de plusieurs services actifs (maternité,

Plus en détail

Sommaire. Sommaire. L Entreprise Page 3. Qu est-ce que la PNL? Page 4. Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7

Sommaire. Sommaire. L Entreprise Page 3. Qu est-ce que la PNL? Page 4. Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7 Sommaire L Entreprise Page 3 Qu est-ce que la PNL? Page 4 Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7 Préparation mentale pour sportif Page 8 Arrêter de fumer Page 11 Mincir par l hypnose Page 12 Traitement

Plus en détail

L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique

L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique Vous trouverez ici notre guide d utilisation et d accompagnement pour l'aidant familial utilisant la tablette et nos jeux de

Plus en détail

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants Premiers résultats Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Objectifs de l enqul enquête Mieux identifier la souffrance psychique

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CUISINIER EN RESTAURATION COLLECTIVE

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CUISINIER EN RESTAURATION COLLECTIVE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CUISINIER EN RESTAURATION COLLECTIVE ITINÉRAIRES CUISINIER EN RESTAURATION COLLECTIVE CODE ITINÉRAIRE 12M02 CONSEILLER FORMATION : ANGIE SORNETTE -

Plus en détail

Santé & Social OFFRE DE FORMATIONS 2015. N o t r e m é t i e r, l e v ô t r e

Santé & Social OFFRE DE FORMATIONS 2015. N o t r e m é t i e r, l e v ô t r e Santé & Social OFFRE DE FORMATIONS 2015 N o t r e m é t i e r, l e v ô t r e SANTÉ SOCIAL Présent sur tous les champs de la formation professionnelle continue en Gironde, le GRETA DE BORDEAUX possède de

Plus en détail

DISTRIBUTION DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE PAR L INFIRMIERE : RISQUE DE NON PRISE DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR LE PATIENT

DISTRIBUTION DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE PAR L INFIRMIERE : RISQUE DE NON PRISE DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR LE PATIENT INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS ACTIVITE PROFESSIONNELLE N 8 : LE CADRE GERE LES RISQUES CONCERNANT LES PRESTATIONS, LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES PERSONNELS,

Plus en détail

Démence et fin de vie chez la personne âgée

Démence et fin de vie chez la personne âgée Démence et fin de vie chez la personne âgée Dr C le Provost Gériatre C.H.B.A Vannes Dr M Michel Gériatre C.H.U Rennes Démence et fin de vie Sujet grave: la mort la «de mens» = être privé de son esprit

Plus en détail

Auto-évaluation. Évaluation de la promotion de la bientraitance

Auto-évaluation. Évaluation de la promotion de la bientraitance Auto-évaluation Évaluation de la promotion de la bientraitance Octobre 2012 Référentiel d évaluation des pratiques professionnelles Établissement(s) concerné(s) Responsable du projet Services impliqués

Plus en détail

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité Mention : STAPS Sport, Prévention, Santé, Bien-être Objectifs de la spécialité L'objectif de la spécialité «Sport, Prévention, Santé, Bien être» est de doter les étudiants de compétences scientifiques,

Plus en détail

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008 Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation Septembre 2008 Louis Plamondon Centre de recherche de l institut universitaire de gériatrie

Plus en détail

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi».

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi». Témoignages d Anne-Laure Mausner, Sophrologue Thème : Préparation pour un entretien d embauche (Les prénoms ont été modifiés pour respecter l anonymat) Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres

Plus en détail

La prise en charge d un trouble bipolaire

La prise en charge d un trouble bipolaire GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge d un trouble bipolaire Vivre avec un trouble bipolaire Décembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer

Plus en détail

PLAN DE FORMATION 2015

PLAN DE FORMATION 2015 1 / 8 1. ACTIONS DE FORMATION SOUMISES AUX ORGANISMES EXTERIEURS 1.1 PROJETS A RÉALISER SUR SITE 1.2 PROJETS À RÉALISER EN INTER- ÉTABLISSEMENTS 1.3 FORMATIONS UNIVERSITAIRES OU DE LONGUE DUREE 2. ACTIONS

Plus en détail

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Carlo Diederich Directeur Santé&Spa Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Mondorf Healthcare at work Nouveau service destiné aux entreprises en collaboration avec les Services de Médecine du Travail

Plus en détail

Plan «Alzheimer et maladies apparentées» 2008-2012

Plan «Alzheimer et maladies apparentées» 2008-2012 Plan «Alzheimer et maladies apparentées» 2008-2012 1 er février 2008 Sommaire 10 MESURES PHARES 6 RESUME DES FINANCEMENTS 7 SYNTHESE DES FINANCEMENTS PAR MESURE 8 AXE I. AMELIORER LA QUALITE DE VIE DES

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Brevet pour l exercice de la profession d enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière (B.E.P.E.C.A.S.E.R.) LIVRET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DE LA CONDUITE AUTOMOBILEET DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

LA DEMARCHE DE SOINS INFIRMIERE N.LANNEE CADRE FORMATEUR IFSI CHU ROUEN

LA DEMARCHE DE SOINS INFIRMIERE N.LANNEE CADRE FORMATEUR IFSI CHU ROUEN LA DEMARCHE DE SOINS INFIRMIERE N.LANNEE CADRE FORMATEUR IFSI CHU ROUEN définition Démarche de soins = processus de soins Processus intellectuel, Mode de pensée logique et rigoureux, Résolution de problème

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines de système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières Personne chargée du dossier : Patricia RUCARD Tél : 01 40

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

ACCUEIL EN CENTRE DE LOISIRS ENFANT PORTEUR DE HANDICAP

ACCUEIL EN CENTRE DE LOISIRS ENFANT PORTEUR DE HANDICAP ASSOCIATION DES CENTRES DE LOISIRS 11 avenue Jean Perrot - 38100 GRENOBLE Tél. : 04 76 87 76 41 - Fax : 04 76 47 52 92 E-mail : secretariat@acl-grenoble.org Site Internet : http://www.acl-grenoble.org

Plus en détail

I. Compte-rendu groupe 1 II. Compte-rendu groupe 2 III. Compte-rendu groupe 4

I. Compte-rendu groupe 1 II. Compte-rendu groupe 2 III. Compte-rendu groupe 4 JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL MME GANDON IEN-ET SBSSA MME CAPRA IA-IPR SMS BSE MERCREDI 19 FEVRIER 2014 LYCEE VOLTAIRE ORLEANS LIAISON BAC PRO ASSP/BTS

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap LIVRET D ACCUEIL POLE MEDICO-SOCIAL Services Accueil de Vie Services Habitat et Social Animation Socio-Culturelle POLE TRAVAIL PROTEGE Edition du 30 juin 2014 Solidarité Doubs Handicap SOLIDARITE DOUBS

Plus en détail

Offre de formation. itinéraire Agent polyvalent-e d entretien en charge des activités de nettoyage des locaux. https://inscription.cnfpt.

Offre de formation. itinéraire Agent polyvalent-e d entretien en charge des activités de nettoyage des locaux. https://inscription.cnfpt. 2015 Offre de formation itinéraire Agent polyvalent-e d entretien en charge des activités de nettoyage des locaux Inscription en ligne aux stages https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie

Plus en détail

Ordre du jour du Groupe de travail. Présentation du diaporama introductif

Ordre du jour du Groupe de travail. Présentation du diaporama introductif Ordre du jour du Groupe de travail Installation du groupe de travail : tour de table Rappel des enjeux du CLS et des décisions du COPIL Validation de la composition du groupe de travail Désignation du

Plus en détail

Nouveau mandat de prestations délivré aux centres médico-sociaux régionaux du canton du Valais

Nouveau mandat de prestations délivré aux centres médico-sociaux régionaux du canton du Valais Nouveau mandat de prestations délivré aux centres médico-sociaux régionaux du canton du Valais Département de la santé, des affaires sociales et de l énergie Juillet 2007 Table de matière 1. BASES LEGALES...

Plus en détail

C.F.F. CENTRE FÉDÉRATIF DE FORMATION PROGRAMME DES FORMATIONS

C.F.F. CENTRE FÉDÉRATIF DE FORMATION PROGRAMME DES FORMATIONS C.F.F. CENTRE FÉDÉRATIF DE FORMATION DES FORMATIONS 2014 Le C.F.F. est un établissement de GAMMES Groupement d Associations Mutualisées d Économie Sociale à Montpellier 6, rue Saint Barthélémy 34000 MONTPELLIER

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX (RPS) Document Unique d'evaluation des Risques professionnels

EVALUATION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX (RPS) Document Unique d'evaluation des Risques professionnels EVALUATION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX (RPS) Complément au guide méthodologique d'aide à la réalisation du Document Unique d'evaluation des Risques professionnels Mission Santé et Sécurité Académie de Rouen

Plus en détail

DOCUMENTATION CLINIQUE D UNE CHUTE D UN PATIENT

DOCUMENTATION CLINIQUE D UNE CHUTE D UN PATIENT Jacques Butel - Nadiat Donnat - Jeanne Forestier - Céliane Héliot - Anne Claire Rae Forum prévention des chutes 2010 DOCUMENTATION CLINIQUE D UNE CHUTE D UN PATIENT 1 Recueil données Formulaire de signalement

Plus en détail

I. Qu est ce qu un SSIAD?

I. Qu est ce qu un SSIAD? 1 Plan Introduction I. Qu est ce qu un SSIAD? II. L accompagnement du SSIAD III. Présentation du SSIAD de Meyssac et de Beynat IV. Les personnes prises en soin dans le SSIAD V. Présentation d une situation

Plus en détail

PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS «DES AIDES À DOMICILE

PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS «DES AIDES À DOMICILE PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS «DES AIDES À DOMICILE 4 ÉTAPES POUR VOUS GUIDER Le Département des Risques Professionnels de la Carsat Nord-Est propose cette brochure aux structures d aide à domicile

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

ANIMATEUR PERISCOLAIRE

ANIMATEUR PERISCOLAIRE ANIMATEUR PERISCOLAIRE Missions du poste : Participer à l animation des temps de garderie des élèves de maternelle. Participer aux missions de distribution, de service, d accompagnement des enfants pendant

Plus en détail

Les Français et leur sommeil Dossier de presse Mars 2008

Les Français et leur sommeil Dossier de presse Mars 2008 Les Français et leur sommeil Dossier de presse Mars 2008 1 Sommaire Enquête sur les représentations, les attitudes, les connaissances et les pratiques du sommeil des jeunes adultes en France...3 Les durées

Plus en détail

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Page 1 Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Sommaire 1. Cadre institutionnel

Plus en détail

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés.

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés. Introduction Les symptômes du stress (troubles du sommeil, de l appétit, agressivité, épuisement, troubles de la concentration ), touchent un nombre croissant de salariés en France : un salarié sur 6 déclare

Plus en détail

SANTE ECOLE ENSEIGNANTS

SANTE ECOLE ENSEIGNANTS SANTE ECOLE ENSEIGNANTS Formation des directeurs 13 mai 2014 Nadine Colin, déléguée MGEN SANTE ECOLE ENSEIGNANTS 1. La MGEN, acteur de santé? 2. Eléments de réflexion et de débats 3. Dispositifs et outils

Plus en détail

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile http://www.sante.gouv.fr/adm/dagpb/bo/2001/01-01/a0010017.htm Bulletin Officiel n 2001-1 Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Page 1 sur 6 Complément à la circulaire DH/EO 2 n

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2015"

La santé des étudiants en 2015 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Guide d évaluation fonctionnelle UNASSAD

Guide d évaluation fonctionnelle UNASSAD Guide d évaluation fonctionnelle UNASSAD EXPLICATIONS POUR L UTILISATION DES FICHES 1 PRINCIPE GÉNÉRAL Il est bon que ce guide soit rempli à la suite d'une mise en commun des informations possédées par

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Objectifs : indiquer les objectifs de prévention du Service départemental de Protection Maternelle et

Plus en détail

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD RONZIER-JOLY

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD RONZIER-JOLY CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD RONZIER-JOLY Présentation des fiches de poste 1. Secrétaire... page 2 2. Auxiliaire de soins... page 4 3. Aide cuisine...

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail