Du papier au tout numérique : quelle confiance dans l archivage électronique?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Du papier au tout numérique : quelle confiance dans l archivage électronique?"

Transcription

1 Du papier au tout numérique : quelle confiance dans l archivage électronique? L expérience du Conseil général de l Aube Groupe Pin 7 octobre 2010 Céline Guyon

2 Les défis de l environnement électronique L inflation des données Multiplication des versions et des copies (à tous les stades du cycle de vie et après diffusion) La pérennité des données La durée de conservation des données est souvent supérieure à la durée de vie des supports L intégrité de l information archivée Authenticité Lisibilité Stabilité Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 2

3 La maturité des acteurs Degré de préparation des décideurs Comment l évaluer? Degré de préparation des archivistes Quelle formation? Comment le service des archives projette-t-il de se positionner? Quelle(s) finalité(s) de l archivage? Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 3

4 Les enjeux Institutionnels Quelle(s) légitimité(s) pour l archiviste dans la collectivité? Politiques Quelle(s) forme(s) de mutualisation à l échelle des territoires? Archivistiques Quelle(s) pertinence(s) des concepts fondamentaux? Méthodologiques Quelle(s) stratégie(s) d archivage? Technologiques Quel(s) outil(s) pour quelles(s) fonctionnalité(s)? Organisationnels Quelle(s) assurance(s)? Economiques Quel(s) avenir(s) pour l archivage électronique? Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 4

5 Les enjeux institutionnels Quelle(s) légitimité(s) pour l archiviste dans l organisme?

6 Une vision stratégique Créer l opportunité Quels éléments déclencheurs? Etre interventionniste Enoncer des recommandations Expliquer la valeur ajoutée Une démarche de la collectivité Projet transversal Le comité d archivage électronique Trouver un «sponsor» Faire relayer le projet Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 6

7 Les enjeux politique Quelle(s) forme(s) de mutualisation?

8 Le contexte Un département de habitants Un département rural avec 433 communes 200 commune sont moins de 200 habitants Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 8

9 Une démarche affirmée de mutualisation Démarche affirmée de structuration du territoire Démarche affirmée de coopération et de mutualisation Mise à disposition des autres collectivités du département d une plate-forme mutualisée de services Le Conseil général homologué tiers de télétransmission au travers du dispositif «démat-aube» Le Conseil général «Autorité d enregistrement» Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 9

10 Les enjeux archivistiques Quelle(s) pertinence(s) des concepts fondamentaux?

11 Questionner les principes fondamentaux Le questionnement des principes fondamentaux Le cycle de vie du document numérique La pertinence du concept de provenance La disparition de l original? La nécessaire évolution des méthodes archivistiques Anticiper la description des contenus Dissocier la fonction de conservation physique de la fonction conservation des contenus Favoriser la capture automatique La granularité de l information Détermination de l unité de description Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 11

12 Les enjeux méthodologiques Quelle(s) stratégie(s) d archivage?

13 Influencer les pratiques d archivage Scénarios d archivage A quel moment capturer les documents à archiver? Filières d archivage Gérer les singularités des documents numériques Processus d archivage Intégrer l archivage dans le processus de dématérialisation Le cadre de confiance Définir les responsabilités Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 13

14 Scénario séquentiel Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 14

15 Scénario séquentiel Avantages Les maîtrises d ouvrages des applications sources spécifient les fonctionnalités en fonction de leurs besoins Limites Faible mutualisation des moyens Risques de perdition avant transfert dans le SAE Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 15

16 Scénario centralisé Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 16

17 Scénario centralisé Avantages Mutualisation des moyens Limites Forte hétérogénéité des besoins des services producteurs Intégrations et migrations lourdes à prévoir Niveau de service attendu élevé, notamment en terme d accès et de règles d accès Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 17

18 Scénario parallèle Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 18

19 Scénario parallèle Avantages Réponse adaptée aux besoins hétérogènes des services producteurs Mutualisation forte des moyens Pas de risques de perditions des données Limites Redondance de certaines métadonnées Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 19

20 Filières d archivage Des filières adaptées aux singularités des documents numériques Catégorisation des documents numériques L aspect technique des documents numériques a un impact très fort sur la mise en oeuvre de leur archivage L implémentation du SEDA dans les applicatifs métiers (services versants) Déclinaison des profils de données Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 20

21 Processus d archivage Quels sont les documents relevant d un archivage électronique? Evaluation et sélection en amont Quel périmètre? Prise en charge de l ensemble des éléments attestant de l intégrité et de l authenticité du document archivé Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 21

22 Les enjeux technologiques Quel(s) outil(s) pour quelle(s) fonctionnalités?

23 Les choix Quelle couverture fonctionnelle? Identifier les fonctionnalités indispensables Mutualiser les fonctionnalités? Quel(s) outil(s)? Unicité ou multiplicité des outils? Internalisation ou externalisation? Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 23

24 Le système d archivage électronique du Conseil général de l Aube Générique Périmètre documentaire élargi Modulaire «Noyau dur» / module complémentaires Mutualisé Avec les autres interfaces métiers Intégré Au système d information de la collectivité Evolutif Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 24

25 Structure modulaire Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 25

26 Structure mutualisée Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 26

27 Structure intégrée Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 27

28 Enjeux organisationnels Quelle(s) assurance(s)?

29 Les acteurs du processus d archivage Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 29

30 Créer la confiance Décliner les normes et standards Garantir la sécurité et la confiance par la production de référentiels et procédures Politique d archivage Politique de signature Politique de sécurité Déclaration des pratiques d archivage Conventions de versement Contrats de service Garantir la fiabilité par l audit des procédures Liste d exigences Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 30

31 Les enjeux économiques Quel(s) avenir(s) pour l archivage électronique

32 Vers un modèle économique? Quelle pérennité? Pérennité du projet Pérennité des outils La mutualisation comme modèle économique? Mutualisation des connaissances, des compétences, des outils Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 32

33 Bilan : les indicateurs de performance Intégration du processus d archivage à la chaîne de dématérialisation L archivage est un élément de sécurité de l information La reconnaissance de l archiviste en tant qu expert Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 33

34 A vous de jouer! Il n y aura jamais de moment idéal pour s occuper des archives électroniques : le mieux et de commencer! Groupe PIN - 7 octobre Céline Guyon 34

Journée professionnelle de l AAS Introduction au modèle OAIS. l ISO 14721:2003 Définition des concepts et des entités fonctionnelles

Journée professionnelle de l AAS Introduction au modèle OAIS. l ISO 14721:2003 Définition des concepts et des entités fonctionnelles Journée professionnelle de l AAS Introduction au modèle OAIS l ISO 14721:2003 Définition des concepts et des entités fonctionnelles Par Basma Makhlouf Shabou Association des archivistes suisses Berne,

Plus en détail

Projet SAEMx. Prix des Collectivités. 19 septembre 2014 CC-By-SA. archivage électronique mutualisé. Aude Guillon, Archiviste (ville de Bordeaux)

Projet SAEMx. Prix des Collectivités. 19 septembre 2014 CC-By-SA. archivage électronique mutualisé. Aude Guillon, Archiviste (ville de Bordeaux) Prix des Collectivités Projet SAEMx archivage électronique mutualisé Aude Guillon, Archiviste (ville de Bordeaux) Pascal Romain, Interface (Département de la Gironde) 19 septembre 2014 CC-By-SA Enjeux

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. gestion des problématiques de contenu définition des flux d information. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. gestion des problématiques de contenu définition des flux d information. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

5. Méthodologie d un projet d archivage électronique et de dématérialisation. 1. Gestion de l information 2. Gestion d un projet

5. Méthodologie d un projet d archivage électronique et de dématérialisation. 1. Gestion de l information 2. Gestion d un projet 5. Méthodologie d un projet d archivage électronique et de dématérialisation 1. Gestion de l information 2. Gestion d un projet 1 1. Méthodes de gestion de l information A. Plan de classement B. Règles

Plus en détail

Opquast Certified Référentiel de compétences Bonnes pratiques qualité Web (BPQW)

Opquast Certified Référentiel de compétences Bonnes pratiques qualité Web (BPQW) Opquast Certified Référentiel de compétences Bonnes pratiques qualité Web (BPQW) Page 1/10 Sommaire 1. Maîtriser les fondamentaux et standards du Web...3 2. Connaître l accessibilité, les contextes utilisateurs

Plus en détail

Enjeux de l archivage numérique dans le secteur public. 7 décembre 2011 Françoise Banat-Berger Service interministériel des archives de France

Enjeux de l archivage numérique dans le secteur public. 7 décembre 2011 Françoise Banat-Berger Service interministériel des archives de France Enjeux de l archivage numérique dans le secteur public 7 décembre 2011 Françoise Banat-Berger Service interministériel des archives de France Le contexte législatif, réglementaire et organisationnel Le

Plus en détail

Gagnez en compétences et en autonomie avec nos 15 modules de formation!

Gagnez en compétences et en autonomie avec nos 15 modules de formation! La transition vers le numérique est en marche! La dématérialisation, l archivage numérique et la gestion électronique sont plus que jamais d actualité, avec leurs enjeux d optimisation, de sécurisation

Plus en détail

APPEL D'OFFRES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR UNE FORMATION SUR L ARCHIVAGE MODERNE (PHYSIQUE & NUMERIQUE) DESTINEE AUX CADRES DU PARLEMENT

APPEL D'OFFRES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR UNE FORMATION SUR L ARCHIVAGE MODERNE (PHYSIQUE & NUMERIQUE) DESTINEE AUX CADRES DU PARLEMENT Coopération Burundi Pays Bas Programme de Développement du Secteur de la Sécurité Direction du Programme 28, av. Ngendandumwe Ultimate Tower, 4ème Etage, Bujumbura APPEL D'OFFRES POUR LE RECRUTEMENT D

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL 15-04 Equipe RH4 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : ADMINISTRATEUR FONCTIONNEL DU SI DU PATRIMOINE CULTUREL (h/f) DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES

Plus en détail

Fontainebleau Paris Pierrefitte-sur-Seine. SIA - Praxeme

Fontainebleau Paris Pierrefitte-sur-Seine. SIA - Praxeme Fontainebleau Paris Pierrefitte-sur-Seine SIA - Praxeme SIA Praxeme Présentation du 18/07/2013 Ordre du jour Présentation des AN Contexte du projet SIA Méthodologie Les livrables projet : SFG, POS, SFD

Plus en détail

GÉRER DU PATRIMOINE HLM EN COPROPRIÉTÉ ET SON FONCTIONNEMENT?

GÉRER DU PATRIMOINE HLM EN COPROPRIÉTÉ ET SON FONCTIONNEMENT? GÉRER DU PATRIMOINE HLM EN COPROPRIÉTÉ COMMENT ADAPTER SON ORGANISATION ET SON FONCTIONNEMENT? Paris - 17 et 18 octobre 2013 enjeux Les bailleurs sociaux sont plus que jamais des acteurs clé des politiques

Plus en détail

Système d information des ressources humaines - SIRH. Catherine Voynnet Fourboul

Système d information des ressources humaines - SIRH. Catherine Voynnet Fourboul Système d information des ressources humaines - SIRH Catherine Voynnet Fourboul 1 Bibliographie TANNENBAUM, S. (1990). Human Resources Information Systems: User Group Implications. Journal of Systems Management,

Plus en détail

Pérennisation et communication de l'information numérique 2 6 février 2015. Programme

Pérennisation et communication de l'information numérique 2 6 février 2015. Programme Pérennisation et communication de l'information numérique 2 6 février 2015 Programme Comment pérenniser des informations numériques avec des moyens matériels et logiciels dépourvus de toute pérennité?

Plus en détail

Enjeu de la conservation à la BnF

Enjeu de la conservation à la BnF Plan La mission de conservation Les collections numériques à la BnF (action de préservation?) Les services apportés par SPAR Les filières dans SPAR La filière tiers-archivage (agrément + tarifs) Pensez

Plus en détail

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez pour réussir vos projets de de dématérialisation de documents et processus Conseils Démarrez 10 conseils pour réussir son projet 2 1. Faire une étude d opportunité 2. Définir le cadre de son projet 3.

Plus en détail

ASSISTANT TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE ET DES BIBLIOTHÈQUES PRINCIPAL DE 2 e CLASSE

ASSISTANT TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE ET DES BIBLIOTHÈQUES PRINCIPAL DE 2 e CLASSE Cadrage actualisé 15/10/15 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale ASSISTANT TERRITORIAL

Plus en détail

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES 27.06.2015 GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES CRÉATION OU REFONTE D UN SITE INTERNET Expert indépendant en web et en communication digitale depuis 2009 6 allée Armonville, appt. 12-86000 Poitiers contact@mehdi-benyounes.com

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Éducagri éditions La maison d édition de l enseignement agricole

Éducagri éditions La maison d édition de l enseignement agricole ou l histoire d une rencontre entre un éditeur scolaire et son public Educatec Educatice 21 novembre 2013 Présentation Maison d édition publique de l enseignement agricole 1997 - DGER Située à Dijon :

Plus en détail

La solution documentaire

La solution documentaire La solution documentaire pour tous les documents des établissements de santé Sommaire 2 une réponse transversale innovante 4 reconnaissance vocale SpeechMagic TM 6 un workflow documentaire médical efficace

Plus en détail

Vade-mecum de l archivage des documents papier

Vade-mecum de l archivage des documents papier Vade-mecum de l archivage des documents papier sous la direction d Isabelle Neuschwander puis d Agnès Magnien, directrice des Archives nationales Version mise à jour au 21 mars 2011 1 Définitions Il est

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Date: 01/08/2014 Réf : IC 1-08/2014 INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Pays: Maroc Description de la mission:

Plus en détail

Note technique. Recrutement Les étudiants ont du talent Concours 2012-2013 Date : 04/10/2012. Thème... 2

Note technique. Recrutement Les étudiants ont du talent Concours 2012-2013 Date : 04/10/2012. Thème... 2 technique Émetteur : Organisation du concours Destinataires : Participants au concours Objet : Cahier des charges Sommaire Thème... 2 Un coffre-fort numérique mobile... 2 Objet du concours... 2 Un produit

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives L archivage électronique : Le fonctionnement d un service d archives en entreprise Le Service national des archives un module de du La système Poste d information du Service national des archives du Groupe

Plus en détail

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien :

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien : Nouvelles technologies, nouvelles pratiques, nouvelles normes dans un environnement de plus en plus complexe, se former pour maîtriser les concepts clés de l archivage physique, numérique et de la dématérialisation

Plus en détail

MEILLEURES PRATIQUES POUR LA

MEILLEURES PRATIQUES POUR LA PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la des systèmes d information Sous-direction des opérations Bureau conseil MEILLEURES PRATIQUES POUR LA GESTION DES RISQUES

Plus en détail

Performance-academy. www.performance-academy.fr. Cap Performance

Performance-academy. www.performance-academy.fr. Cap Performance Performance-academy www.performance-academy.fr Cap Performance Programme des ateliers Atelier n Atelier n Atelier n Atelier n Atelier n Atelier n Atelier n Atelier n Atelier n Atelier n 0 Approche dʼensemble

Plus en détail

Un audit de fonctionnement de PAC : Démarche et retour d expérience. Olivier Rouchon olivier.rouchon@cines.fr 21 janvier 2010 PIN

Un audit de fonctionnement de PAC : Démarche et retour d expérience. Olivier Rouchon olivier.rouchon@cines.fr 21 janvier 2010 PIN Un audit de fonctionnement de PAC : Démarche et retour d expérience Olivier Rouchon olivier.rouchon@cines.fr 21 janvier 2010 PIN Sommaire 1. LE CONTEXTE Rappel : la mission archivage du CINES Intérêt d

Plus en détail

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation»

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation» Episode #3 - Le pilotage des Risques, bien sûr! Une évidence pas toujours si claire. Alexis Missoffe Senior Manager @Décision Performance Conseil (DPC) L Episode 2 de notre série sur les risques a introduit

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER-

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants comme aux employeurs

Plus en détail

Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques

Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques - L Assurance Qualité dans les Projets Scientifiques - Céline PERRY DOLIN celine.perry-dolin@groupebts.net SATILLIEU, le 1 er octobre 2009

Plus en détail

Charte de fonctionnement. du portail GEO-CENTRE. Préambule. Objectifs. Objet de la Charte

Charte de fonctionnement. du portail GEO-CENTRE. Préambule. Objectifs. Objet de la Charte Charte de fonctionnement du portail GEO-CENTRE Préambule La croissance du recours à l information géographique et les nouvelles exigences de la transposition de la directive européenne INSPIRE (Infrastructure

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/definition/gestion-projet/guide-charte

Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/definition/gestion-projet/guide-charte Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Charte de projet Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/definition/gestion-projet/guide-charte

Plus en détail

ADBS Etat de l art du collaboratif

ADBS Etat de l art du collaboratif ADBS Etat l art du collaboratif Gonzague Chastenet Géry OUROUK 26 novembre 2010 gonzague.chastenet@ourouk.fr Etat l'art du collaboratif - 26/11/2010 1 Sommaire De quoi parlons-nous? Les usages Les nouveaux

Plus en détail

Responsable du département. Production / Infrastructures

Responsable du département. Production / Infrastructures Page 1 sur 9 Nom Fonction REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Martine Véniard Directeur du système d information Directeur du personnel Direction générale Date 1/01/2016 Signature Sources : Répertoire des

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Secrétariat général pour l'administration DIRECTION DE LA MEMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) 60, boulevard du Général Martial

Plus en détail

Laetitia Messner. Programme hôpital numérique une feuille de route à cinq ans pour les SIH. RIR ASIP 19 juin 2012

Laetitia Messner. Programme hôpital numérique une feuille de route à cinq ans pour les SIH. RIR ASIP 19 juin 2012 Programme hôpital numérique une feuille de route à cinq ans pour les SIH RIR ASIP 19 juin Laetitia Messner DGOS / MSIOS Présentation du programme Hôpital numérique La Direction Générale de l Offre de Soins

Plus en détail

Pérennisation des Informations Numériques

Pérennisation des Informations Numériques Pérennisation des Informations Numériques Besoins, Enjeux, Solutions. Ronald Moulanier Hubert Lalanne 28 juin 2005 Besoins et enjeux d une solution pérenne Contraintes légales Intégration des contraintes

Plus en détail

DOCUMENT DÉPOSÉ EN CONSULTATION

DOCUMENT DÉPOSÉ EN CONSULTATION Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général DOCUMENT DÉPOSÉ EN CONSULTATION au secrétariat générale Document de gestion 700,202 Calendrier de conservation Règle de gestion documentaire Document

Plus en détail

Bassin versant du Giffre. SIVM du Haut-Giffre

Bassin versant du Giffre. SIVM du Haut-Giffre Bassin versant du Giffre SIVM du Haut-Giffre 25 Juin 2009 Analyse des besoins Première analyse des besoins Deuxième analyse des besoins Outil de saisie de la donnée terrain Edition de cartographie de l

Plus en détail

Bull Advisory Services Des offres de conseil pour sécuriser votre démarche de transformation vers un modèle cloud

Bull Advisory Services Des offres de conseil pour sécuriser votre démarche de transformation vers un modèle cloud Bull Advisory Services Des offres de conseil pour sécuriser votre démarche de transformation vers un modèle cloud Une définition du Cloud computing Accès Réseau Service à la demande Ressources Partagées

Plus en détail

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS)

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) École de service social ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) Le formulaire d évaluation, signé à la fois par l étudiant et le superviseur de stage, doit être retourné

Plus en détail

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT Comprendre et expliquer la politique documentaire à l heure des ENT Sommaire 1. Introduction (diapositives 3 à 5) 2. Historique (diapositives 6 à 17) 3. Enjeux et caractéristiques d une politique documentaire

Plus en détail

La grille de services du TGE Adonis

La grille de services du TGE Adonis La grille de services du TGE Adonis 16 septembre 2011 Quatre actions Diffusion sur internet via un cluster web à l exception des sites de laboratoire Stockage intermédiaire sécurisé des données «hors osmurs

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

Archivage numérique et règles de conformité

Archivage numérique et règles de conformité Archivage numérique et règles de conformité Impacts de la dématérialisation Jean-Claude Maury 1 Fil rouge Rappel sur l archivage numérique 2 Le changement de statut de l archivage l numérique Au Au cours

Plus en détail

Soutien aux projets de mise en place de systèmes d'archivage numérique

Soutien aux projets de mise en place de systèmes d'archivage numérique MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Direction générale des Patrimoines Service interministériel des Archives de France Soutien aux projets de mise en place de systèmes d'archivage numérique

Plus en détail

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation TROUVEZ LE BON ÉQUILIBRE AVEC DES SOLUTIONS LOGICIELLES ET DES PRESTATIONS DE CONSEIL POUR LA GOUVERNANCE OPÉRATIONNELLE PRENEZ UNE LONGUEUR

Plus en détail

Plateforme d'archivage électronique du Conseil général des Yvelines

Plateforme d'archivage électronique du Conseil général des Yvelines Plateforme d'archivage électronique du Conseil général des Yvelines 16 avril 2009 Administrations concernées Conseil général Assemblée délibérante et administration du département. La Direction des Archives

Plus en détail

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1 Les activités d'apprentissage et de développement de l OMD Doter les personnels des Membres d une plus grande autonomie pour pérenniser leurs efforts de réforme Copyright 2014 Organisation mondiale des

Plus en détail

GESTION DE LA DOCUMENTATION DANS LA DIVISION ST

GESTION DE LA DOCUMENTATION DANS LA DIVISION ST EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH ORGANISATION EUROPÉENE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN - ST Division CERN-ST-2000-044 February, 2000 GESTION DE LA DOCUMENTATION DANS LA DIVISION ST I. Béjar

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit Novembre 2011 Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 3 Domaine d application 3 Responsable

Plus en détail

LA GESTION DU CHANGEMENT

LA GESTION DU CHANGEMENT LA GESTION DU CHANGEMENT lors d une session/reprise d entreprise PRÉSENTATION RÉALISÉE PAR BENOIT HAMEL Partie 1 : Pourquoi accompagner le changement? Les enjeux de la gestion du changement Les grands

Plus en détail

Evaluer les compétences transversales : outils, techniques et méthodes. Séminaire bilan du 10 octobre 2014

Evaluer les compétences transversales : outils, techniques et méthodes. Séminaire bilan du 10 octobre 2014 Evaluer les compétences transversales : outils, techniques et méthodes Séminaire bilan du 10 octobre 2014 1 2 Identifier les compétences à évaluer Définir des indicateurs 3 Concevoir le dispositif global

Plus en détail

Bâtir un système intégré

Bâtir un système intégré Florence GILLET-GOINARD Bâtir un système intégré Qualité/Sécurité/Environnement De la qualité au QSE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3651-8 Table des matières Introduction............................................

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS. AfCA NIGER à l honneur de vous présenter son catalogue dans les domaines suivants :

CATALOGUE DE FORMATIONS. AfCA NIGER à l honneur de vous présenter son catalogue dans les domaines suivants : CATALOGUE DE FORMATIONS AfCA NIGER à l honneur de vous présenter son catalogue dans les domaines suivants : DOMAINE 1 : Management de la qualité DOMAINE 2: Management des ressources humaines DOMAINE 3:

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

Health-IT Expo : Konica Minolta accompagne la transformation numérique des établissements de Santé

Health-IT Expo : Konica Minolta accompagne la transformation numérique des établissements de Santé Information presse Health-IT Expo : Konica Minolta accompagne la transformation numérique des établissements de Santé Carrières-sur-Seine, le 28 avril 2016 Lors du salon Health-IT Expo 2016, Konica Minolta

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants 23/05/2012 Certivéa : un partenaire du changement Certivéa, filiale du Groupe CSTB, est un partenaire du changement pour les acteurs

Plus en détail

Notes de cours. Cycle de conception d un module e-learning

Notes de cours. Cycle de conception d un module e-learning Notes de cours Cycle de conception d un module e-learning 1 La formation / objectifs Optimiser ses pratiques de conception et de scénarisation e-learning Pratiques = méthodologie Conception = définir ce

Plus en détail

Contenu Objectifs et indications complémentaires 1 2 3 4 1 - QU EST-CE QUE LA SANTÉ? QU EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE SOCIAL?

Contenu Objectifs et indications complémentaires 1 2 3 4 1 - QU EST-CE QUE LA SANTÉ? QU EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE SOCIAL? Programme Pôle état de santé et de bien-être social 1 - QU EST-CE QUE LA SANTÉ? QU EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE SOCIAL? La découverte de ces concepts-clés doit viser à poser les bases de la culture médico-sociale.

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude des bonnes pratiques. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude des bonnes pratiques. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

MCO : Maintien en Conditions Opérationnelles

MCO : Maintien en Conditions Opérationnelles Les différentes stratégies de pérennisation : étude menée par Edf avec ISO Ingénierie MCO : Maintien en Conditions Opérationnelles Par Matthieu Bresciani 10/06/2010 Journée Club Automation MCO des systèmes

Plus en détail

3 ème Edition du Forum RSE

3 ème Edition du Forum RSE 3 ème Edition du Forum RSE Dakar, 22 24 Mars 2011 --------------------- Présentation de la Norme ISO 26000 : Lignes directrices sur la responsabilité sociétale Par Barama Sarr Directeur Général ASN, Vice

Plus en détail

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia L Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique ODESIA 1155 University suite 800 Montreal, Qc, Canada H3B 3A7 Phone: (514) 876-1155 Fax: (514) 876-1153 www.odesia.com Guillaume Bédard,

Plus en détail

Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication

Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication Domaine Science Humaines et Sociales LICENCE MENTION Information-communication Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication Où? Site de Nancy - Campus Lettres et Sciences Humaines

Plus en détail

Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques principal de 2 ème classe QUESTIONNAIRE DE 3 A 5 QUESTIONS DANS LA SPÉCIALITÉ

Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques principal de 2 ème classe QUESTIONNAIRE DE 3 A 5 QUESTIONS DANS LA SPÉCIALITÉ 23/10/2013 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques principal de 2 ème classe Examen professionnel de

Plus en détail

Devis d évaluation de programme

Devis d évaluation de programme Direction des études Devis d évaluation de programme Tourisme 1 er décembre 2009 www.cegepgranby.qc.ca 235, rue St-Jacques C.P. 7000, Granby (Québec) J2G 3N1 Téléphone : (450) 372-6614 Télécopieur : (450)

Plus en détail

à remplir par l étudiant

à remplir par l étudiant Grille d évaluation des compétences numériques du C2i niveau 2 Métiers du droit dans le cadre de la réalisation d un stage à remplir par l étudiant Document à déposer dans la rubrique «travaux» du cours

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges janvier 2015 ADV_MEDDE_150119_Wiki_CahierCharges_v2 1/5

Plus en détail

MASTER PLAN & BIG DATA

MASTER PLAN & BIG DATA MASTER PLAN & BIG DATA 3 novembre 2015 ATELIER 4 DEVELOPPER ET UTILISER LES NOUVEAUX OUTILS DE GESTION TERRITORIALE SUR NOS ILES Benoit PRIBAT Responsable du Pôle Ressources Plan d intervention 1. Le traitement

Plus en détail

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER?

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? DESCRIPTIFS DES SEMINAIRES Du 20 au 22 Mai (03 jours) LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? Brève présentation du Le cahier des charges

Plus en détail

Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté

Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté 25/07/06 JJ Mois Année Présentation générale & Présentation

Plus en détail

COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012

COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012 COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012 INSTITUT NATIONAL DU CANCER RAPPORT AU COMITE D AUDIT Page 1 Sommaire I. TRAVAUX DU COMITE D AUDIT EN 2012... 3 II. PLAN ANNUEL D AUDIT 2012... 3 1. CONTEXTE... 3 2.

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

HOPITECH 2011 - Bordeaux Dématérialisation de la Gestion des Ressources Humaines. DUMONT Jean-Rémy

HOPITECH 2011 - Bordeaux Dématérialisation de la Gestion des Ressources Humaines. DUMONT Jean-Rémy HOPITECH - Dématérialisation de la Gestion des Ressources Humaines DUMONT Jean-Rémy Définition générale de la GRH Sommaire La dématérialisation des RH et le SIRH Retour d expérience de la gestion des temps

Plus en détail

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification pour les Espaces Numériques de Travail 1 Sommaire Présentation du contexte Objectifs, contraintes / opportunités et limites Processus général de certification Fichier de critères Organisation des groupes

Plus en détail

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions énergie Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das??? Hablas ENERGIE? Do you speak ENERGIE?? Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions ? Management de l énergie L ISO 50001? SOMMAIRE

Plus en détail

Vous accompagner dans votre fonction RH

Vous accompagner dans votre fonction RH Vous accompagner dans votre fonction RH Les entreprises sont de plus en plus confrontées à l évolution de leur organisation. Celle- ci peut être le fruit d une croissance organique ou externe (création

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Migrer de Parcours 3 vers i-milo. Livret 4 Offre de formation

Migrer de Parcours 3 vers i-milo. Livret 4 Offre de formation Migrer de Parcours 3 vers i-milo Livret 4 Offre de formation Juin 2014 Contacts Equipe projet i-milo River Ouest 80 quai Voltaire 95877 Bezons cedex Tel. : +33 (0)1 73 26 00 00 contact@i-milo.fr Octobre

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

Mini Colloque AUF ! ""#$% Septembre 2005. Le contenu de ce document est soumis à la Licence de Documentation Libre (GNU Free Documentation License)

Mini Colloque AUF ! #$% Septembre 2005. Le contenu de ce document est soumis à la Licence de Documentation Libre (GNU Free Documentation License) XXIIe Congrès de l'aipu L'enseignement supérieur du XXIe siècle : de nouveaux défis à relever 12 au 14 septembre 2005 - Genève/Suisse Mini Colloque AUF Standards d interopérabilité pédagogique dans un

Plus en détail

INRA-DRH numconcours externes 2011

INRA-DRH numconcours externes 2011 INRA-DRH numconcours externes 2011 http://www.inra.fr/drh/ce2011/bdd/profil.php?numprofil=ir11-spe-1 Page 1 of 2 09/02/2011 IR Chef de projet ou expert en développement et déploiement d'application profil

Plus en détail

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE Guide d information SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE 3 UNE RESSOURCE DE CHOIX POUR VOTRE ORGANISATION LE STAGIAIRE Les stagiaires de l ENAP sont des étudiants désirant compléter leur programme d études de

Plus en détail

SOMMAIRE PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6

SOMMAIRE PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6 CHARTE DE L ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES 1 SOMMAIRE Pages PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6 III - LE DISPOSITIF D ÉVALUATION

Plus en détail

CegidExpert. www.cegid.fr/experts

CegidExpert. www.cegid.fr/experts CegidExpert www.cegid.fr/experts Cegid Expert Conçue pour les professionnels de l Expertise Comptable la gamme Cegid Expert constitue une solution métier en réponse à tous les besoins du Cabinet. Gage

Plus en détail

Livre blanc KapSolution

Livre blanc KapSolution Livre blanc KapSolution Mise en place d une GEIDE dans un Cabinet d Expertise-Comptable Vs 1.1 du 21 mai 2009 (auteur: Jean-Christophe Havas) 1 Les fonctions clés de la GEIDE Accès simple et rapide Référentiel

Plus en détail

Présentation Master en Travail social 2015-2016

Présentation Master en Travail social 2015-2016 Présentation Master en Travail social 2015-2016 Commission tripartite 30 avril 2015 www.hes-so.ch/mats Procédure d accréditation Révision du programme Objectifs : - Mise en conformité avec les améliorations

Plus en détail

TRAVEL. La solution de gestion de vos déplacements professionnels

TRAVEL. La solution de gestion de vos déplacements professionnels TRAVEL La solution de gestion de vos déplacements professionnels 1 Acteur de la transformation numérique des entreprises, Cegid répond aux besoins des entreprises et organisations de toutes tailles, dans

Plus en détail

Séminaire RÉGLEMENTATION ET NORMES D ARCHIVAGE, SYSTÈMES DE CERTIFICATION ET MÉTHODOLOGIE ADAPTÉE, PRINCIPE DES AUDITS

Séminaire RÉGLEMENTATION ET NORMES D ARCHIVAGE, SYSTÈMES DE CERTIFICATION ET MÉTHODOLOGIE ADAPTÉE, PRINCIPE DES AUDITS f Séminaire MÉTHODOLOGIE ADAPTÉE, PRINCIPE DES AUDITS > Quel est l objectif de ce? - apporter aux participants les inmations essentielles sur le rôle de la normalisation dans l'archivage électronique -

Plus en détail

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC Découvrez comment la mise en place de Bonita BPM a permis d optimiser les processus au sein du secteur public, tant pour les agents que pour les usagers. Le grand

Plus en détail