L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire"

Transcription

1 L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire Atelier de reflexion «La biodiversité, un plus au service des éleveurs et des forestiers» Le Caylar - 09 Juin 2010 L. LARRIEU & P. GONIN INRA Toulouse / CRPF Midi-Pyrénées IDF Toulouse Certifié ISO 14001

2 L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) Contexte : - estimer la biodiversité d un peuplement pour l intégrer dans la gestion - identifier les facteurs améliorables par la gestion améliorer le fonctionnement et la résilience de l écosystème la biodiversité ordinaire des peuplements - outil de diagnostic simple et rapide, utilisation par les gestionnaires

3 La biodiversité forestière 3 niveaux : espèce habitat gène 3 types : remarquable ordinaire fonctionnelle 3 échelles spatiales : peuplement massif entre peuplements IBP BIODIVERSITÉ = DIVERSITÉ BIOLOGIQUE diversité du monde vivant, à tous les niveaux d organisation biologique IBP «Massif» Biodiversité et naturalité Biodiversité et gestion durable Biodiversité et espèces rares IBP Larrieu & Gonin - p. 3 ENVIRONNEMENT

4 Respects des engagements internationaux Arguments fonctionnels : Présence des espèces bon fonctionnement des écosystèmes Robustesse : résistance aux perturbations et aux maladies Résilience : reconstitution des communautés après une perturbation - rôle des essences pionnières dans les successions végétales Elasticité : restauration rapide de la biomasse après une perturbation Arguments économiques son intérêt Réservoir de ressources, dont espèces candidates à la production Rôle direct de certaines communautés sur la production - décomposeurs du bois pour le recyclage de la matière organique Arguments culturels et éthiques IBP Larrieu & Gonin - p. 4

5 et son évaluation Diversité dans les forêts françaises - ex hêtraie : plus de espèces (Rameau et al., 2000) - nombre d espèces inféodées à la forêt : plantes N espèces inféodées 00 % du total 8 Coléoptères champignons Evaluation directe par observation des groupes biologiques : NON - Méthode longue et nécessitant des spécialistes Evaluation indirecte par observation des caractéristiques du peuplement : OUI - IBP : évaluation de la capacité d accueil biodiversité «potentielle» (volume et diversité du bois mort vs organismes saproxyliques) IBP Larrieu & Gonin - p.

6 Méthode de construction de l IBP ( ) : - Zone géographique d utilisation : domaines biogéographiques atlantique et continental (en cours d adaptation à la région méditerranéenne) tous les étages de végétation (des plaines au subalpin) - Analyse des données bibliographiques et des résultats de dispositifs d études choix des facteurs les plus explicatifs de la biodiversité taxonomique définition des seuils de notation - Validation par des expertises scientifiques - Tests de terrain déjà effectués : IBP Larrieu & Gonin - p. 6 Description de l IBP hiérarchisation des valeurs biologiques des peuplements (étude PDM sur 400 ha) évaluation de la pertinence des critères et des seuils (10 peuplements étudiés en forêt de Hèches) recherche de la facilité d utilisation (notation sur 8 territoires de Midi-Pyrénées par 14 opérateurs couvrant ha) évaluation de l effet observateur (2 stages biodiversité IDF) Caractéristiques de l IBP - Indicateur indirect = évaluation de la capacité d accueil biodiversité «potentielle» - Niveau : espèces et communautés biodiversité ordinaire et fonctionnelle - Echelle : diversité dans un peuplement forestier (type de peuplements ou parcelle homogène)

7 Extensions de l IBP en cours Extension à l échelle du massif forestier - Méthode d échantillonnage en cours de conception et de test : Surface des placettes de notation Maillage des placettes Méthode de calcul Extension aux milieux méditerranéens - Seuils de notation, listes des espèces, à revoir et à adapter à ces milieux - Nouveaux facteurs à prendre en compte (incendies, pâturage) IBP Larrieu & Gonin - p. 7

8 Description de l IBP Un diagnostic sur le terrain en 3 étapes Notation de 10 facteurs après visite rapide (max. 1 mn/ha) sans mesures complexes et longues, ne nécessitant pas de connaissance taxonomique poussée notes 0, 2 ou Calcul de l IBP immédiat Visualisation des résultats et interprétation sur le terrain IBP Larrieu & Gonin - p. 8

9 Description de l IBP Les 10 facteurs Végétation Microhabitats C - gros bois morts sur pied D - gros bois morts au sol E - TGB vivants B - structure verticale de la végétation 7 facteurs dépendants de la gestion (note totale sur 3) F - arbres vivants porteurs de microhabitats A - diversité des essences forestières autochtones IBP Larrieu & Gonin - p. 9 G - milieux ouverts Habitat associé

10 Description de l IBP 3 facteurs liés au contexte (note totale sur 1) H - ancienneté de l état boisé J - diversité des milieux rocheux I - diversité des habitats aquatiques Habitats associés IBP Larrieu & Gonin - p. 10

11 Description de l IBP Grille détaillée de notation Exemple de notation : structure verticale de la végétation 4 strates à observer : - strate basse < 0 cm (sauf espèces de la liste du facteur A) - arbustive (h < 7 m) - arborescente basse (h : 7 à 20 m) - arborescente haute (h > 20 m) Notation : - 1 à 2 strates note 0-3 strates note 2-4 strates note IBP Larrieu & Gonin - p. 11

12 Description de l IBP Calcul de l IBP et interprétation 1 ère note : biodiversité potentielle dépendant de la gestion (facteurs A à G) biodiversité faible biodiversité forte 2 ème note = apport des facteurs liés au contexte (facteurs H à J) à la biodiversité potentielle globale apports nuls apports importants IBP Larrieu & Gonin - p. 12

13 Tableur Aides à l utilisation de l IBP Saisie et archivage des données Édition des résultats IBP Larrieu & Gonin - p. 13

14 Exemple d utilisation de l IBP Notation parcelle A (hêtraie) parcelle B (hêtraie-sapinière) Facteurs dépendants de la gestion forestière Végétation Microhabitats liés aux arbres A B C D E F Habitats associés G Facteurs liés au contexte Continuité de l'écosystème H Habitats associés I J Diversité des essences Structure verticale Bois mort sur pied Bois mort au sol Très gros bois Arbres à microhabitats Milieux ouverts Ancienneté de l'état boisé Habitats aquatiques Milieux rocheux A notes IBP Note = 26 % (total = 9) biodiversité liée à la gestion assez faible 2 2 Note = 47 % (total = 7) apports assez importants 0 2 B notes IBP 2 2 Note = 74 % (total = 26) biodiversité liée à la gestion assez forte 2 Note = 47 % (total = 7) apports assez importants 0 2 IBP Larrieu & Gonin - p. 14

15 Exemple d utilisation de l IBP Représentation graphique (tableur Excel ) Biodiversité potentielle dépendant de la gestion Apport des facteurs liés au contexte IBP IBP - facteurs dépendants de de la la gestion Milieux ouverts Biodiversité potentielle dépendant de la gestion Apport des facteurs liés au contexte parcelle A parcelle B parcelles A et B Diversité des essences Structure verticale IBP IBP - facteurs dépendants de de la la gestion Milieux ouverts Diversité des essences Structure verticale IBP - IBP facteurs facteurs indépendants liés au contexte de la gestion Ancienneté de l'état boisé Arbres à microhabitats 0 Bois mort sur pied Arbres à microhabitats 0 Bois mort sur pied 0 Très gros bois Notes année N1 Bois mort au sol Très gros bois Notes année N1 Bois mort au sol Milieux rocheux Notes année N1 Habitats aquatiques Exemples de préconisations de gestion - parcelle A : favoriser Sapin et essences secondaires ; stratifier le peuplement (création de trouées ) ; conserver TGB et bois mort. - parcelle B : conserver la biodiversité à son niveau actuel pour les facteurs favorables ; préserver les essences secondaires et stratifier le peuplement. IBP Larrieu & Gonin - p. 1

16 De l IBP aux recommandations Fiches et guides techniques CRPF - déjà réalisées : insectes saproxyliques, champignons - en projet : rôle des Très Gros Bois, microhabitats liés aux arbres, rôle des milieux associés Autres documents - guide pratique CEMAGREF - guides techniques ONF - autres documents : normes de gestion DGRNE (Belgique) IBP Larrieu & Gonin - p. 16

17 Limites de l IBP IBP Larrieu & Gonin - p n intègre pas toutes les dimensions de la biodiversité (échelle massif, diversité génétique et des écosystèmes) - à compléter par l étude des éléments remarquables (espèces ou habitats) ou par la recherche d éventuelles perturbations anthropiques (pollution ) - n exclut pas une étude plus approfondie de la biodiversité si nécessaire Domaines d utilisation actuels et potentiels - diagnostic avant intervention sylvicole ou plan d aménagement (propriété ou territoire) - hiérarchisation d enjeux de biodiversité ordinaire - module «biodiversité ordinaire» dans d autres évaluations : état de conservation des habitats, niveau de naturalité - critère de gestion durable - outil pédagogique Conclusion permet de prendre en compte la biodiversité ordinaire dans les nombreuses forêts pour lesquelles aucune analyse fine n est envisageable

18 Pour en savoir plus : * Larrieu L. & Gonin P., L indice de biodiversité potentielle ou IBP: un outil pratique au service de la biodiversité ordinaire des forêts. Forêt entreprise n 190, janv. 2010, p. 2-7 * Larrieu L. & Gonin P., L indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : une méthode simple et rapide pour évaluer la biodiversité potentielle des peuplements forestiers. Revue Forestière Française , p * ou Merci de votre attention Photos : Accart, Baliteau, Bartoli, Berducou, Celle, Gonin, Larrieu, Sarthou IBP Document Larrieu réalisé & Gonin le 18/03/ p.

Colloque final du programme REGIX

Colloque final du programme REGIX Méthode d évaluation des Damien FRANCOIS Union de la Coopération Forestière Française Les partenaires de REGIX sont : Création d un outil de localisation et de quantification des ressources forestières

Plus en détail

Programme des études _ Formation des ingénieurs forestiers 59

Programme des études _ Formation des ingénieurs forestiers 59 LES MÉTHODES DE GESTION FORESTIÈRE Les enseignements relevant des méthodes de gestion forestière regroupent des disciplines variées avec l aménagement et la sylviculture en point d orgue, la dendromètrie,

Plus en détail

L INVENTAIRE FORESTIER WALLON

L INVENTAIRE FORESTIER WALLON L INVENTAIRE FORESTIER WALLON JACQUES RONDEUX HUGUES LECOMTE CONTEXTE ET HISTORIQUE Jusqu aux années 1970-80, la connaissance des ressources boisées belges était traditionnellement liée à un recensement

Plus en détail

Tableau de bord et mise en œuvre des Plans de Gestion Ecologique

Tableau de bord et mise en œuvre des Plans de Gestion Ecologique Tableau de bord et mise en œuvre des Plans de Gestion Ecologique Contexte Le tableau de Bord et ses indicateurs Évaluation des travaux Vision synthétique sur la restauration Contexte Les gestion des cours

Plus en détail

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Rhône-Alpes 2 TOME Rhône-Alpes : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Rhône-Alpes 1.1

Plus en détail

Le GIS Coopérative de Données pour la Modélisation de la Croissance : un exemple de mutualisation

Le GIS Coopérative de Données pour la Modélisation de la Croissance : un exemple de mutualisation Le GIS Coopérative de Données pour la Modélisation de la Croissance : un exemple de mutualisation Jean-François Dhôte, Alain Bailly, Max Bédeneau, Christian Ginisty, Myriam Legay, Yves Lesgourgues, Céline

Plus en détail

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Les crêtes gréseuses, couronnées de forêt, constituent l ossature du territoire des monts de Normandie et du Maine.

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël

Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique

Plus en détail

Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne

Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne Rôle de l antécédent d usage du sol et de l intensité des entretiens des peupleraies, en interaction

Plus en détail

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE 2 ÉDITO C R C - M C Daniel BEGUIN Jean-Marie HARAUX Jean-Pierre RENAUD Henri PLAUCHE GILLON 3 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 PARTIE 1 : DESCRIPTION DE L ESPÈCE

Plus en détail

Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux

Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux Alexandre Piboule, Anne Jolly ONF - Département Recherche, Développement et Innovation

Plus en détail

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives COLIN Antoine (IGN) & THIVOLLE-CAZAT Alain (FCBA) Journée Technique IGN-FCBA "Mieux connaître la ressource, mieux la mobiliser,

Plus en détail

L indice de biodiversité potentielle ou IBP: un outil pratique au service de la biodiversité ordinaire des forêts

L indice de biodiversité potentielle ou IBP: un outil pratique au service de la biodiversité ordinaire des forêts L indice de biodiversité potentielle ou IBP: un outil pratique au service de la biodiversité ordinaire des forêts Laurent Larrieu*, Pierre Gonin**(1) L indice de biodiversité potentielle (IBP) a été conçu

Plus en détail

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires Développement d une gestion durable des peuplements irréguliers feuillus Septembre 2003 Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES 1.- Inventaires Inventaire pied à pied (en

Plus en détail

Deux programmes complémentaires

Deux programmes complémentaires Deux programmes complémentaires Un enjeu commun et fort pour les deux CFT Ø Programme «Trame de vieux bois» du PNRL Ø AcAon SNB SLDF du CRPF PACA sur la CFT Montagne de Lure Ø Des partenariats : CONNAITRE

Plus en détail

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens Dossier de presse PARTENARIAT Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL ELLO-RHÉNAN - LE BOHRIE, À OSTWALD Strasbourg Communauté

Plus en détail

Organisation de la formation

Organisation de la formation Formation sylviculture et cours d eau Organisation de la formation Maître d ouvrage : Maître d oeuvre : Formation co financée par : Meymac, 16 mai 2014 Formation sylviculture et cours d eau Contexte de

Plus en détail

La gestion forestière

La gestion forestière 1 La gestion forestière multifonctionnelle lif i ll Cas de l agence Centre Val de Loire Jean-Michel SOUBIEUX, Directeur d agence 2 Les enjeux de la gestion multifonctionnelle Prendre en compte, dans la

Plus en détail

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Projet AGORA Atelier de concertation avec les parties prenantes Rabat-ENFI le 1 er et 2 juin 2010 LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Présenté par : MOKHTAR Ameur Sous Directeur des Aménagements

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

L inventaire des syrphes : une méthode pour l évaluation de l état de conservation des forêts alluviales

L inventaire des syrphes : une méthode pour l évaluation de l état de conservation des forêts alluviales Conservatoire des Sites de l Allier Conservatoire d espaces naturels Maison des associations 03500 Châtel-de-Neuvre L inventaire des syrphes : une méthode pour l évaluation de l état de conservation des

Plus en détail

Plan de gestion des milieux humides et hydriques:

Plan de gestion des milieux humides et hydriques: Plan de gestion des milieux humides et hydriques: intégration de paramètres «urbains» dans l évaluation de la valeur écologique Juin 2013 Par Virginie Dumont, biol. 1 Plan de présentation 1. Règlementation

Plus en détail

Réunion du Copil local le 16 juillet 2010

Réunion du Copil local le 16 juillet 2010 Projet INTERREG ALPEAU COPIL franco-suisse n 5 Vendredi 29 octobre 2010 Site de l Arve VOLET 1 Réunion du Copil local le 16 juillet 2010 VOLET 3 Référentiel technique et budgétaire Etat des lieux des captages

Plus en détail

Être propriétaire forestier en Belledonne

Être propriétaire forestier en Belledonne Être propriétaire forestier en Belledonne Un guide pour vous accompagner Proprietaire Belledonne.indd 1 La forêt en Belledonne La chaîne de Belledonne est une zone montagneuse dont les massifs boisés occupent

Plus en détail

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012 Zones humides De la connaissance à...... La gestion Mercredi 25 avril 2012 - Présentation Forum des Marais Atlantiques - Prélocalisation - Inventaire - Les zones humides prioritaires Le Forum des Marais

Plus en détail

SIMMEM comme outil d aide à la gestion : exemple d application à une forêt communale en Ardenne belge

SIMMEM comme outil d aide à la gestion : exemple d application à une forêt communale en Ardenne belge SIMMEM comme outil d aide à la gestion : exemple d application à une forêt communale en Ardenne belge 8 avril 2014 Gembloux CAQSIS Laurent Dedry, Jérôme Perin, Olivier De Thier, Philippe Lejeune Gestion

Plus en détail

Importance des compétences relationnelles pour mettre en place et suivre une expérimentation in situ

Importance des compétences relationnelles pour mettre en place et suivre une expérimentation in situ Importance des compétences relationnelles pour mettre en place et suivre une expérimentation in situ Expérience de la restauration écologique de sites sensibles dans les Pyrénées Paul Laurent 1 Résumé

Plus en détail

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement...

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement... Sommaire La forêt en Europe... 2 La forêt en France métropolitaine... 4 L évolution de la surface forestière... 5 Le taux de boisement... 6 par département... 6 par sylvoécorégion... 7 À qui la forêt appartient-elle?...

Plus en détail

Plan de l exposl. exposé. L Eau. et l ONFl. 1. La politique environnementale de l ONFl. 2. Les actions Eau inscrites au plan d action d

Plan de l exposl. exposé. L Eau. et l ONFl. 1. La politique environnementale de l ONFl. 2. Les actions Eau inscrites au plan d action d L Eau et l ONFl Plan de l exposl exposé de Jean-Michel MOUREY Responsable Politique environnementale et PEFC ONF Direction générale - DEDD 1. La politique environnementale de l ONFl 2. Les actions Eau

Plus en détail

RECAPITULATIF DE LA REUNION FORESTIERE DU 23 OCTOBRE 2015

RECAPITULATIF DE LA REUNION FORESTIERE DU 23 OCTOBRE 2015 RECAPITULATIF DE LA REUNION FORESTIERE DU 23 OCTOBRE 2015 Vendredi 23 octobre 2015 a eu lieu la réunion d information forestière sur un type de coupe particulier dans les boisements de résineux. Le fonctionnement

Plus en détail

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT ASSAINISSEMENT COLLECTIF FICHE N 4 Favoriser l équipement en dispositif d assainissement des collectivités et maîtres d ouvrages publics Vauclusiens au travers du contrat Départemental d Assainissement.

Plus en détail

Guide d application du programme ROSELIERE

Guide d application du programme ROSELIERE anvl association loi 1901 fondée le 20 juin 1913 agréée au titre de la protection de la Nature association des naturalistes de la vallée du Loing et du massif de Fontainebleau Guide d application du programme

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

RAPPORT FSC 2014. Bilan annuel de la certification FSC au Comptoir des Bois de Brive

RAPPORT FSC 2014. Bilan annuel de la certification FSC au Comptoir des Bois de Brive RAPPORT FSC 2014 2 0 1 4 Bilan annuel de la certification FSC au Comptoir des Bois de Brive Imprimé sur papier fabriqué à partir de bois provenant de forêts certifiées FSC A propos de ce rapport : A travers

Plus en détail

CAMA Zones humides L inventaire des zones humides du Finistère

CAMA Zones humides L inventaire des zones humides du Finistère CAMA Zones humides L inventaire des zones humides du Finistère Pierre THULLIEZ, Conseil général du Finistère Conférence régionale «Biodiversité en Bretagne» 22 juin 2010 La politique départementale des

Plus en détail

Construction d'un modèle de compétition "arbre", et réalisation d'un simulateur.

Construction d'un modèle de compétition arbre, et réalisation d'un simulateur. DESS SIAD - PROJET 2004 1 DESS Systèmes informatiques et aide à la décision. Module : Modélisation des Systèmes Biologiques Projet F. Goreaud (CEMAGREF / LISC) email : francois.goreaud@clermont.cemagref.fr

Plus en détail

Biomasse forestière wallonne. Potentiel mobilisable

Biomasse forestière wallonne. Potentiel mobilisable Biomasse forestière wallonne Potentiel mobilisable (Première partie : approvisionnement direct) Le projet «Coq vert» porté par l Awex, GreenWin, et ValBiom, vise à dégager des orientations pour une stratégie

Plus en détail

Construire un projet sylvopastoral Méthode, références et outils. Logiciel d aide à l élaboration de projets

Construire un projet sylvopastoral Méthode, références et outils. Logiciel d aide à l élaboration de projets Construire un projet sylvopastoral Méthode, références et outils Logiciel d aide à l élaboration de projets 1 Construire un projet sylvopastoral Méthode, références et outils Logiciel d aide à l élaboration

Plus en détail

Contraintes administratives

Contraintes administratives L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

Réunion d information. Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC)

Réunion d information. Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC) Réunion d information Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC) Avril 2016 Objectifs du réseau Natura 2000 Préserver le patrimoine naturel : habitats naturels rares, et habitats d espèces sensibles

Plus en détail

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Atelier Recherche et Gestion Forestières 2011 14 juin 2011 1 Les bases réglementaires de la compensation La loi de 1976 sur les études

Plus en détail

années. Synthèse de la convention Fabrice Perriat Décembre 2009 CBNBP

années. Synthèse de la convention Fabrice Perriat Décembre 2009 CBNBP Bilan de l apport des gazoducs au réseau des continuités écologiques La réflexion sur les continuités écologiques a prouvé que les bandes de servitude des gazoducs peuvent contribuer à la sauvegarde et

Plus en détail

Présentation de l Agence de l eau RHONE-MEDITERRANEE et CORSE (RM&C)

Présentation de l Agence de l eau RHONE-MEDITERRANEE et CORSE (RM&C) Présentation de l Agence de l eau RHONE-MEDITERRANEE et CORSE (RM&C) Application de la Directive cadre européenne sur l eau dans le cadre du Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE)

Plus en détail

Intervention du Comité Consultatif de l Environnement du CG 35

Intervention du Comité Consultatif de l Environnement du CG 35 Direction Territoriale Ouest du CEREMA Journée Technique du CoTITA Ouest - 25 Novembre 2014 «Les mesures compensatoires sur les projets d aménagements et d infrastructures» Intervention du Comité Consultatif

Plus en détail

Peuplements forestiers

Peuplements forestiers Peuplements forestiers feuillus des collines alsaciennes typologies et sylvicultures Avant-Propos du Conseil Régional Après les guides de sylviculture des peuplements du massif vosgien, des plaines alluviales,

Plus en détail

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 1/13 FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 (Art R414-23 I à III du code de l'environnement) Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations

Plus en détail

Réalisé par Delphine Jubault et Loïc Munier, Etudiants en Licence professionnelle GAEMP 2010/2011. Tuteurs : Mme Roulier, Chargé de mission

Réalisé par Delphine Jubault et Loïc Munier, Etudiants en Licence professionnelle GAEMP 2010/2011. Tuteurs : Mme Roulier, Chargé de mission Quelles sont les politiques locales concernant les Taillis à (Très) Courtes Rotations et leurs divers impacts à l échelle du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariègeoises? Réalisé par Delphine Jubault

Plus en détail

Niveau de prospection naturaliste dans les sites remarquables

Niveau de prospection naturaliste dans les sites remarquables URL source: http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/indicateurs/niveau-de-prospection-naturaliste-dans-les-sites-remarqua bles Niveau de prospection naturaliste dans les sites remarquables Nombre

Plus en détail

RESUME DU DOCUMENT D OBJECTIFS «DOMAINE DE VERDILLY»

RESUME DU DOCUMENT D OBJECTIFS «DOMAINE DE VERDILLY» RESUME DU DOCUMENT D OBJECTIFS «DOMAINE DE VERDILLY» Le site Natura 2000 «Domaine de Verdilly» s étend sur 595 ha et est constitué d un complexe de milieux forestiers reposant sur des formations limoneuses

Plus en détail

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 Peuplements mélangés, modalités, perspectives La diversité des exigences des essences pour la lumière, l eau et les éléments minéraux, nécessite toutefois de prendre

Plus en détail

«Data mining» floristique sur le territoire de la Côte-Nord

«Data mining» floristique sur le territoire de la Côte-Nord «Data mining» floristique sur le territoire de la Côte-Nord Line Couillard et Abdoul-Ousmane Dia Direction du patrimoine écologique et des parcs Ministère du Développement durable, de l Environnement,

Plus en détail

Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine

Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine 1 er octobre 2014 Colloque Mobilisons-nous, mobilisons mieux! MOVAPRO Expérimentation Aquitaine Limousin Normandie MObiliser du bois supplémentaire

Plus en détail

Modélisation 3D de la stabilité mécanique des pentes forestières & application à l éco-

Modélisation 3D de la stabilité mécanique des pentes forestières & application à l éco- Modélisation pour les ressources naturelles INRA, Montpellier 18-20 juin 2008 Labo Bot Modélisation 3D de la stabilité mécanique des pentes forestières & application à l éco- ingéni niérie & Eco Vég N.

Plus en détail

FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000

FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 PRÉFET DES HAUTES-ALPES FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 HOMOLOGATION DE CIRCUITS POUR EVENEMENTS SPORTIFS dans les HAUTES-ALPES Par qui? Ce formulaire est à remplir par le

Plus en détail

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés»

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés» «Etude et maîtrise d œuvre de réhabilitation des bâtiments classés Monuments Historiques» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés»

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

Suivi de l avifaune dans la vallée de la Saâne : quelles capacités d adaptation? E.Caillot Réserves Naturelles de France Longueil, le 18 février

Suivi de l avifaune dans la vallée de la Saâne : quelles capacités d adaptation? E.Caillot Réserves Naturelles de France Longueil, le 18 février Suivi de l avifaune dans la vallée de la Saâne : quelles capacités d adaptation? E.Caillot Réserves Naturelles de France Longueil, le 18 février 2014. Missions de RNF dans le cadre de LiCCo - Coordination

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation La carte forestière IFN Caractéristiques, méthodes et évolution Thierry Bélouard Inventaire forestier national Délégation interrégionale Sud-Ouest thierry.belouard@ifn.fr Bordeaux, 8 septembre 2011 Plan

Plus en détail

Le régime n'entrera en vigueur qu'à compter de la réception de l'accusé de réception visé à l'article 9 1, deuxième alinéa, du règlement n 702/2014.

Le régime n'entrera en vigueur qu'à compter de la réception de l'accusé de réception visé à l'article 9 1, deuxième alinéa, du règlement n 702/2014. Régime d aides soumis à l enregistrement par la Commission en application du règlement (UE) No 702/2014 de la Commission du 25 juin 2014 déclarant certaines catégories d'aides, dans les secteurs agricole

Plus en détail

Movapro. MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs

Movapro. MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs Movapro Expérimentation Aquitaine Limousin Normandie MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs État des lieux d actions concrètes d animations territoriales et mise

Plus en détail

Les recherches Forêt-Bois en Aquitaine Campus de Pierroton

Les recherches Forêt-Bois en Aquitaine Campus de Pierroton Institut National de la Recherche Agronomique Les recherches Forêt-Bois en Aquitaine Campus de Pierroton passé, présent, avenir 20/11/2012 Pierroton CA La forêt en Aquitaine : contexte et défis globaux

Plus en détail

Suivi des observations des effets de pratiques agricoles de gestion des bordures de champs

Suivi des observations des effets de pratiques agricoles de gestion des bordures de champs Méthodes et outils pour l observation et l évaluation des milieux forestiers, prairiaux et aquatiques Suivi des observations des effets de pratiques agricoles de gestion des bordures de champs 1 Christophe

Plus en détail

Formation continue des Commissaires Enquêteurs

Formation continue des Commissaires Enquêteurs Formation continue des Commissaires Enquêteurs Le rôle de l Autorité Environnementale dans les projets d AFAF 6 novembre 2013 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats

MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats 6 novembre 2015-3ème Séminaire sur la Valorisation des Bois INRA Cestas-Pierroton Jérémy ABGRALL Chargé de mission MOVAPRO CNPF-IDF 1 Éléments

Plus en détail

CDC Biodiversité, opérateur de compensation écologique

CDC Biodiversité, opérateur de compensation écologique CDC Biodiversité, opérateur de compensation écologique Présentation de la société Le Groupe Caisse des Dépôts Investisseur de long terme au service de l intérêt général et du développement économique du

Plus en détail

Master : Écologie Végétale et Environnement

Master : Écologie Végétale et Environnement Master : Écologie Végétale et Environnement Option : Biodiversité, et écologie évolutive Option : Écologie des zones arides Option : Gestion de l environnement Option : Conservation de la Biodiversité

Plus en détail

Objectifs du groupe de travail «espèces aquatiques invasives»

Objectifs du groupe de travail «espèces aquatiques invasives» Devenir du GT IBMA Emilie Mazaubert 1, Alain Dutartre 1 & Nicolas Poulet 2 1 Cemagref-IRSTEA, REBX 2 Onema, DAST Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea 6 ème réunion du GT IBMA, 17

Plus en détail

Intérêt de cet article pour la Trame Verte et Bleue :

Intérêt de cet article pour la Trame Verte et Bleue : Comment prévoir un réseau écologique, une trame verte et bleue, adaptée aux déplacements d espèces liés au changement climatique. La réflexion menée sur la côte pacifique des USA et du Canada propose une

Plus en détail

Journée UMT Santé des Bovins

Journée UMT Santé des Bovins Journée UMT Santé des Bovins Outils d aide à la décision pour le traitement ciblé des jeunes bovins A. Chauvin, N. Ravinet, G. Dunn, A. Jolivel, A. Lehebel, N. Brisseau, R. Vermesse Résultats du programme

Plus en détail

EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB. Session : Juin 2013

EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB. Session : Juin 2013 EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB Durée de préparation : 1h25 Durée de passage : 30 minutes Coefficient 6 Session : Juin 2013 CAS BOIS DU DAUPHINE SITUATION Vous êtes embauché(e)

Plus en détail

Projet de retenue de Sivens - bassin du Tescou Programme - cadre pour la mise en œuvre des mesures compensatoires «zones humides»

Projet de retenue de Sivens - bassin du Tescou Programme - cadre pour la mise en œuvre des mesures compensatoires «zones humides» Projet de retenue de Sivens - bassin du Tescou Programme - cadre pour la mise en œuvre des mesures compensatoires «zones humides» Le contexte 1 La réalisation du projet de retenue de Sivens sur le bassin

Plus en détail

Avant-projet d arrêté de désignation du site Natura 2000 BE34021 - La Calestienne à Marche en Famenne

Avant-projet d arrêté de désignation du site Natura 2000 BE34021 - La Calestienne à Marche en Famenne Le Gouvernement wallon, Avant-projet d arrêté de désignation du site Natura 2000 BE34021 - La Calestienne à Marche en Famenne Vu la loi du 12 juillet 1973 sur la conservation de la nature, telle que modifiée

Plus en détail

Biodiversité & Tourisme

Biodiversité & Tourisme Biodiversité & Tourisme > Réaliser le diagnostic des enjeux de ma structure Guillaume BEREAU La vocation du questionnaire >>> Ne remplace pas un diagnostic de terrain. o Identifier les principales sources

Plus en détail

BiodiverCity Un référentiel et un label international

BiodiverCity Un référentiel et un label international COMMENT CONCILIER LA CONSTRUCTION DURABLE ET LE VIVANT? Un outil pour les projets BiodiverCity Un référentiel et un label international «biodiversité et immobilier» Journée technique 19 juin 2014 - DIJON

Plus en détail

ACCORD DU 3 AVRIL 2013

ACCORD DU 3 AVRIL 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3100 Convention collective nationale IDCC : 43. ENTREPRISES DE COMMISSION, DE

Plus en détail

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER PORTEUR DU PROJET : Christophe Drénou INTITULE DU PROJET : Les conséquences du changement climatique sur les chênaies en Midi-Pyrénées.

Plus en détail

La cartographie forestière - version 2 -

La cartographie forestière - version 2 - La cartographie forestière - version 2 - de l Inventaire forestier national Guide technique Fournir aux utilisateurs les informations nécessaires pour exploiter, au mieux, les fichiers cartographiques

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Plate-forme paysage point de vue d un économiste. Patrick Rio, UMR Lameta-INRA rio@supagro.inra.fr

Plate-forme paysage point de vue d un économiste. Patrick Rio, UMR Lameta-INRA rio@supagro.inra.fr Plate-forme paysage point de vue d un économiste Patrick Rio, UMR Lameta-INRA rio@supagro.inra.fr Le modèle des économistes : un outil de médiation Pour aider l économiste (et les autres scientifiques

Plus en détail

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Pôle Gestion Atelier technique «forêt» Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Vendredi 6 novembre 2015 La forêt de Chambaran 800 ha de hêtraie charmaie autour d un champ

Plus en détail

LE B.A.BA DU NOUVEAU PROPRIÉTAIRE FORESTIER

LE B.A.BA DU NOUVEAU PROPRIÉTAIRE FORESTIER LE B.A.BA DU NOUVEAU PROPRIÉTAIRE FORESTIER Des informations pratiques pour répondre à toutes vos questions. Centre Régional de la Propriété Forestière Notions indispensables pour un nouveau propriétaire

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

2. Le rapportage «article 17» : concept et notions générales

2. Le rapportage «article 17» : concept et notions générales 2. Le rapportage «article 17» : concept et notions générales 2.1. Principes du rapportage A l Article 17, la Directive Habitats prévoit que les États Membres établissent tous les 6 ans un rapport sur l'application

Plus en détail

RAPPORT D AUDIT DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE

RAPPORT D AUDIT DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE Analyse de la démarche professionnelle du Forestier en chef du Québec dans le cadre des calculs de la possibilité annuelle de coupe à rendement soutenu pour les années 2008 à 2013 Octobre 2007 2750, Einstein,

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SUJET

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SUJET SESSION 2007 Nouvelle Calédonie Série STAE Spécialité : Toutes BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE ÉPREUVE N 7 LA MATIÈRE ET LE VIVANT Coefficient : 4 - Durée : 3 h 30 Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

A destination de porteurs de projets - candidats à l installation en agriculture biologique en Ile- de- France

A destination de porteurs de projets - candidats à l installation en agriculture biologique en Ile- de- France A destination de porteurs de projets - candidats à l installation en agriculture biologique en Ile- de- France Recherche un agriculteur pour un projet d agriculture périurbaine durable, sur un terrain

Plus en détail

Projet de circulaire en application du L.214-18 CE

Projet de circulaire en application du L.214-18 CE Projet de circulaire en application du L.24-8 CE Direction de l Eau et de la Biodiversité DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité Intitulé de la réunion Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 25 mai 2016. Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 25 mai 2016. Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières DOSSIER DE PRESSE Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières Mercredi 25 mai 2016 Maison de la réserve Naturelle de la tourbière des Dauges à Saint-Léger-la-Montagne

Plus en détail

RACE Le trimestriel des activités de PEFC OUEST

RACE Le trimestriel des activités de PEFC OUEST LA TRA RACE Le trimestriel des activités de PEFC OUEST N 3 Octobre 2009 Pas à pas Nous avons vu du monde cet automne! Comme chaque année, les mois de septembre et octobre sont chargés en salons autour

Plus en détail

Règlement des épreuves de certification

Règlement des épreuves de certification Règlement des épreuves de certification Le CAFERUIS est délivré lorsque le candidat a validé les quatre épreuves définies dans le référentiel de certification et décrites ci-dessous. Chaque épreuve est

Plus en détail

GT Invasions Biologiques en Milieux Aquatiques. création et missions. Mardi 17 janvier 2012 Quentin MARTINEZ

GT Invasions Biologiques en Milieux Aquatiques. création et missions. Mardi 17 janvier 2012 Quentin MARTINEZ GT Invasions Biologiques en Milieux Aquatiques L observatoire de l ambroisie : création et missions Mardi 17 janvier 2012 Quentin MARTINEZ PLAN Introduction: l ambroisie, sa vie, son œuvre Création de

Plus en détail

Conservatoire Botanique National Alpin. Le Réseau Alpes-Ain de Conservation de la Flore : présentation

Conservatoire Botanique National Alpin. Le Réseau Alpes-Ain de Conservation de la Flore : présentation C o n s e r v a t o i r e B o t a n i q u e N a t i o n a l A l p i n Réseau Conservation Alpes-Ain Ain de la flore Rencontres botaniques régionales 14/15 octobre 2011 Bourgoin-Jallieu Le Réseau Alpes-Ain

Plus en détail

Les activités d entretien au lycée: Quels contenus? Repères physiologiques

Les activités d entretien au lycée: Quels contenus? Repères physiologiques Les activités d entretien au lycée: Quels contenus? Stage Académique. Jeudi 6 janvier 2005 Repères physiologiques Sophie Herrera Cazenave Université Victor Segalen Bordeaux 2 Sophie Herrera Cazenave 1

Plus en détail

Proposition de stage 2011 Etude de fréquentation des dunes d Annoville

Proposition de stage 2011 Etude de fréquentation des dunes d Annoville Etude de fréquentation des dunes d Annoville Syndicat mixte «Espaces Littoraux de La Manche» (SyMEL), basé à St-Lô. Le Syndicat Mixte a pour objet principal d assurer la gestion des espaces naturels acquis

Plus en détail

DossierDéveloppement. durable

DossierDéveloppement. durable La forêt est une ressource économique dont l exploitation contribue à l enrichissement collectif. L enjeu de l utilisation de toute ressource naturelle renouvelable est évidemment d en faire une gestion

Plus en détail

Présentation du projet de plan de gestion de la forêt domaniale de Dapani. Type d opération 7.1.1 du programme de développement rural de Mayotte

Présentation du projet de plan de gestion de la forêt domaniale de Dapani. Type d opération 7.1.1 du programme de développement rural de Mayotte Présentation du projet de plan de gestion de la forêt domaniale de Dapani. Type d opération 7.1.1 du programme de développement rural de Mayotte 1. Présentation de la forêt domaniale de Dapani La forêt

Plus en détail

Animation du DOCOB Tourbière re et lac de Lourdes. Comité de Suivi n 4n Mardi 23 juin 2009

Animation du DOCOB Tourbière re et lac de Lourdes. Comité de Suivi n 4n Mardi 23 juin 2009 Animation du DOCOB Tourbière re et lac de Lourdes Comité de Suivi n 4n Mardi 23 juin 2009 PLAN Travaux de déboisement (action CR1) et de décapage (action CR2) réalisés cet hiver Actions et études à mener

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde.

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde. Les concepts généraux et les caractéristiques de la situation actuelle des forêts au monde Résumé introductoire préparé par Luisa Elena Molina, PhD. Universidad de Los Andes; Mérida Venezuela. Professeur

Plus en détail

GESTION DES CASTORS ET DE LEURS BARRAGES

GESTION DES CASTORS ET DE LEURS BARRAGES GESTION DES CASTORS ET DE LEURS BARRAGES Journée d information technique 21 mars 2012 Pascale Dombrowski Emmanuel Dalpé-Charron Pierre-Yves Collin Andréanne Masson Jean Milette Photo: Pierre-Yves Collin

Plus en détail