Organisation des urgences au Centre Médical de Kinshasa

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Organisation des urgences au Centre Médical de Kinshasa"

Transcription

1 Organisation des urgences au Centre Médical de Kinshasa Dr Rodolphe AHMED, Médecin directeur

2 Le CMK: localisations Le CMK Centre Hospitalier: Centre privé d urgence Services d hospitalisation (conventionnelle et soins intensifs) Bloc opératoire Pôle mère-enfant (gynécologie-obstétrique, maternité, néonatalogie, pédiatrie) Unité d endoscopie digestive Le CMK Beach: Urgences Consultations externes Administration

3 Le CMK: 2 pôles d urgences Le CMK Centre Hospitalier: Centre privé d urgence Médecin urgentiste Présent sur site H24 Urgences du CPU et urgences vitales des patients hospitalisés Le CMK Beach: service des urgences Médecin urgentiste Présent sur site 7h-18h et astreinte téléphonique le reste Médecin interniste nuits et WE (expérience urgences et réanimation)

4 les patients des urgences Le CMK Centre Hospitalier: Centre privé d urgence Patients membres du CPU. Tout patient en cas d urgence vitale. Le CMK Beach: service des urgences Patients conventionnés et privés Tout patient en cas d urgence vitale.

5 Les urgences : structure et équipement Le CMK Centre Hospitalier: Centre privé d urgence 1 déchoquage standard européen (scope, ECG, PSE, respirateur, aspiration, écho ) 1 salle de consultation 3 lits de réanimation (scopes, respirateurs, PSE ) 2 lits d hospitalisation conventionnelle 2 à 3 infirmières H24 Le CMK Beach: service des urgences 1 déchoquage standard européen 2 salle de consultation 1 salle de petite chirurgie et immobilisation 1 salle d observation adulte (3 lits) 1 salle d observation pédiatrique (1 lit) 3 à 4 infirmières le jour, 2 à 3 la nuit.

6 Urgences

7 Salle de déchocage Scialytique Climatisation O2 Chariot d intubation Monitoring Respirateur Aspirateur de mucosités Défibrillateur biphasique Charriot d intervention

8 Lit de Réanimation Monitoring Respirateur Fluides médicaux Aspirateur de mucosités Seringues électriques

9 Les urgences : plateau technique Laboratoire d analyse biologique: H24, 7j/7, sur les 2 sites Biochimie/hormonologie Gazométrie sanguine Hématologie/hémostase enzymologie Bactériologie/parasitologie/sérologie Imagerie: H24, 7j/7 Radiographie numérisée Scanner IRM Echographie (radiologue/cardiologue/gynécologue sur appel nuit et WE)

10 Bloc opératoire

11 Radiologie

12 IRM: exploitation

13 Les urgences : des spécialistes disponibles Une vingtaine de spécialité médicale: Anesthésiste Cardiologue Chir digestif Chir. Vasculaire Chirurgien Plasticien Dermatologue Gastroentérologue Gynécoobstétricien Immuno- Rhumatologue Interniste Maxillo-facial Néphrologue Neurochirurgien Neuropsychiatre Ophtalmologiste Orthopédiste Pédiatre Pneumologue Urologue D astreinte opérationnelle H24

14 Les urgences : le circuit patient L agent d accueil: Accueille les patients et les accompagnants Constitue le dossier administratif du patient L infirmière d accueil et d orientation Prise des constantes et anamnèse Évaluation du degrés d urgences et orientation du patient en fonction Lien permanent avec les familles et les accompagnants Le tandem urgentiste/infirmière Prise en charge médicale Protocoles basés sur les conférences de consensus des sociétés savantes. Appel à un spécialiste si nécessaire

15 Exemple de protocoles

16 Les urgences : quelles pathologies Pathologies infectieuses: Paludisme, Fièvre typhoïde, pyélonéphrites, pneumopathies. Transferts polymédiqués depuis d autres centres Traumatologie: Accidents de la voie publique Accidents du travail Traumatologie du sport Troubles métaboliques: Diabètes décompensés Poussées hypertensives (inaugurales ou non) Pathologies cardio-vasculaire: Le reste: Coronaropathie Trouble du rythme AVC/AIT Détresses respiratoires Consultation de pédiatrie Gynécologie obstétrique Crises d hystérie..

17 Les urgences : devenir du patient Retour à domicile à l issue de la consultation. Avec le traitement de sortie remis au patient aux urgences. Avec un RdV de consultation de suivi Attente résultats examen complémentaires en salle d attente après consultation. Attente en chambre, généralement pour les patients perfusés Hospitalisation au CMK CH Transfert dans un autre établissement Sortie contre avis médical.

18 les ambulances Deux sites Beach-CH: transferts Prise en charge extra hospitalière. Évacuations sanitaires Médicalisations d évènements (sportifs, culturels, )

19 Matériel de transport Sac Thomas Ventilateur de transport Aspirateur portable de mucosités

20

21 les ambulances: quels types? Ambulance Jeep Toyota: petit volume, tout terrain. Ambulance moyen volume: Volkswagen, plus confortable. Ambulance grand volume: Mercedes, pour patient à lourd conditionnement, particulièrement pour les évacuations sanitaires et urgences pré-hospitalières

22 Service des urgences: perspectives Rénovation complètes des locaux (intérieur et extérieur). Redistribution architecturale des locaux Renouvellement et modernisation de l équipement médical Disparition du dossier papier (numérisation intégrale de l ensemble des services du CMK avec interconnexion directe de tous les intervenants) Nouveau scanner multi barrette. FMC

23 Urgences en RDC: perspectives Mise en place d un réseau d accueil des urgences sur l étendue du territoire (hôpitaux de district)? Uniformisation du circuit patient (IAO )? Formation du personnel paramédical et médical aux spécificités de l urgence? Enseignement universitaire? Mise en place de protocoles adaptés aux réalités du pays Améliorer réseau intra et inter hospitaliers?

24 Merci de votre attention. Des questions?

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1 Pôle UBAAR : urgences, bloc, ambulatoire, anesthésie et réanimation Hôpital de jour pluridisciplinaire (Livret réalisé par l équipe d infirmières de médecine, validé par le cadre) Galerie sainte Geneviève,

Plus en détail

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 1. OU EN EST LE CENTRE HOSPITALIER DE LOURDES? En dépit du contexte difficile que connaît le milieu de la santé, le Centre Hospitalier de Lourdes poursuit sa progression.

Plus en détail

Hôpital de Cerdagne. Le compte à rebours pour l ouverture

Hôpital de Cerdagne. Le compte à rebours pour l ouverture DOSSIER de PRESSE 05.09.14 Hôpital de Cerdagne. Le compte à rebours pour l ouverture L Hôpital transfrontalier L Hôpital de Cerdagne offre ses services à un territoire divisé entre deux États, dans une

Plus en détail

J1102 - Médecine généraliste et spécialisée

J1102 - Médecine généraliste et spécialisée Appellations Allergologue Médecin ostéopathe Cardiologue Médecin praticien Chirurgien / Chirurgienne Médecin praticien hospitalier Dermatologue Médecin régulateur Endocrinologue Médecin responsable de

Plus en détail

Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée

Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée Publié : M.B. 19.06.1998 Modifié : A.R. 26.03.1999 M.B. 06.07.1999 Annulé

Plus en détail

Médecin ostéopathe. Médecin praticien. Médecin régulateur. Médecin spécialiste. Médecin thermal. Médecin urgentiste. Neurologue.

Médecin ostéopathe. Médecin praticien. Médecin régulateur. Médecin spécialiste. Médecin thermal. Médecin urgentiste. Neurologue. J1102 - Médecine généraliste null et spécialisée RIASEC : I s Appellations Allergologue Médecin ostéopathe Cardiologue Médecin praticien Chirurgien / Chirurgienne Médecin praticien hospitalier Dermatologue

Plus en détail

Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération

Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération PLAN CANCER 2003-2007 Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération consolidant le plateau technique du Centre Hospitalier Sud Francilien dédié à la cancérologie Mercredi 19 décembre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 Groupement Hospitalier de Territoire - Haute Bretagne : 11 établissements publics de santé engagés au service de la population Jeudi 30 juin, la convention constitutive

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers

Stage Étudiants infirmiers Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : ü La définition du métier «Infirmier» ü Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 ü Le portfolio de l étudiant Version

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes»

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Communiqué de presse Mars 2012 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Toulouse, le 7 mars 2012 Quatre cliniques de la région Midi-Pyrénées,

Plus en détail

Hôpital Max Fourestier nouveau bloc opératoire La modernité au service de la santé publique

Hôpital Max Fourestier nouveau bloc opératoire La modernité au service de la santé publique TERRITOIRE DE SANTÉ, 92 NORD UNE POPULATION, EN FORTE CROISSANCE, EN DEMANDE DE SOINS PUBLICS Territoire 92 Nord Gennevilliers Villeneuve-la-Garenne Hôpital Max Fourestier Nanterre H Colombes Bois-Colombes

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Médecin urgentiste posté en UHCD. Poste occupé par : Depuis le : Corps des médecins Hospitaliers. Médecin urgentiste

FICHE DE POSTE. Médecin urgentiste posté en UHCD. Poste occupé par : Depuis le : Corps des médecins Hospitaliers. Médecin urgentiste Poste occupé par : Depuis le : DOMAINE : médical Médecine d urgence INTITULE DU METIER Correspondance statutaire Qualification Corps des médecins Hospitaliers Exigences sur le poste Travail en 6 H UHCD,

Plus en détail

Une salle plus adaptée pour les équipes

Une salle plus adaptée pour les équipes Depuis quelques semaines, le service de chirurgie vasculaire et cardiaque de la Clinique du Tonkin de Villeurbanne pratique ses interventions dans une toute nouvelle salle, pourvue d un équipement d imagerie

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupement de coopération sanitaire entre l Hôpital d Instruction des Armées (HIA) Val-de-Grâce et le Groupe Hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu de l AP-HP Le Groupement de coopération

Plus en détail

PROFIL DE POSTE IDE 0,5 ETP REANIMATION et SURVEILLANCE CONTINUE / 0,5 ETP PMOT

PROFIL DE POSTE IDE 0,5 ETP REANIMATION et SURVEILLANCE CONTINUE / 0,5 ETP PMOT Centre Hospitalier de Dreux PÔLE ANP PROFIL DE POSTE IDE 0,5 ETP REANIMATION et SURVEILLANCE CONTINUE / 0,5 ETP PMOT Version n Nombre de pages : 7 Diffusée le :16/12/2015 Appliquée le : Rédigée par : Mme

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION SEPTEMBRE 2011 Le contexte Fin juillet 2011, le Groupe Cap Santé, un groupe privé régional d établissements de soins,

Plus en détail

RECRUTE. UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE. Pôle Médico-Technique. Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste. Renseignements à :

RECRUTE. UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE. Pôle Médico-Technique. Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste. Renseignements à : RECRUTE UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE Pôle Médico-Technique Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste Renseignements à : Monsieur Christian RULL Cadre de Santé Imagerie Médicale Pôle Médico-Technique

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence :

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : La définition du métier «Infirmier» Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 Le portfolio de l étudiant Version 1,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

A.F.G.S.U. 1. Les Formations diplômantes. Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence FORMATION VALIDANTE POUR LE DPC.

A.F.G.S.U. 1. Les Formations diplômantes. Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence FORMATION VALIDANTE POUR LE DPC. A.F.G.S.U. 1 Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence Niveau 1 Arrêté du 3 mars 2006 Validité 4 ans Acquérir les connaissances nécessaires à l identification d une urgence à caractère médical

Plus en détail

DES BÉNÉVOLES DE LA CROIX-ROUGE EN FORMATION AU SERVICE DES URGENCES DE LA CLINIQUE SAINTE ANNE À STRASBOURG DOSSIER DE PRESSE

DES BÉNÉVOLES DE LA CROIX-ROUGE EN FORMATION AU SERVICE DES URGENCES DE LA CLINIQUE SAINTE ANNE À STRASBOURG DOSSIER DE PRESSE DES BÉNÉVOLES DE LA CROIX-ROUGE EN FORMATION AU SERVICE DES URGENCES DE LA CLINIQUE SAINTE ANNE À STRASBOURG DOSSIER DE PRESSE CLINIQUE SAINTE ANNE CROIX-ROUGE URGENCES SECOURISME FORMATION PRÉVENTION

Plus en détail

L Institut de formation des professions de santé ouvre ses portes au public le 24 janvier 2015

L Institut de formation des professions de santé ouvre ses portes au public le 24 janvier 2015 Communiqué de presse, le 7 janvier 2014 L Institut de formation des professions de santé ouvre ses portes au public le 24 janvier 2015 L Institut de Formation des Professions de Santé du CHRU de Tours

Plus en détail

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR :

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : a. Consultation avec le Chirurgien Cardiaque Elle s effectue au centre de consultation de cardiologie médico-chirurgicale (bat H ou G). Cette consultation

Plus en détail

Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau. Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau

Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau. Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau Chirurgie Ambulatoire Quelle organisation? Quel enjeu pour

Plus en détail

RÔLE DU MEDECIN EN CAS D ACCIDENT

RÔLE DU MEDECIN EN CAS D ACCIDENT RÔLE DU MEDECIN EN CAS D ACCIDENT PRISE EN CHARGE SOINS D URGENCE EVACUATIONS SANITAIRES Dr EGBOHOU SAR CHU SO Lomé QUELQUES CHIFFRES URGENCES DU CHU SO de Lomé: 12 mois: 10/2014 10/ 2015: 6874 traumatisés

Plus en détail

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit Clinique de chirurgie esthétique, Tunis Résultats Audit Cet audit se présente sous formes d affirmations aux questions simples. Ces affirmations, regroupées par thème, permettent de définir la qualité

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE L UNITÉ DE SOINS CONTINUS (USC).

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE L UNITÉ DE SOINS CONTINUS (USC). LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE L UNITÉ DE SOINS CONTINUS (USC). PRÉSENTATION HÔPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation.

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Le Centre hospitalier de Valence se classe parmi les meilleurs hôpitaux et cliniques de France selon le Palmarès 2014 du Point. Infarctus du myocarde = 20ème/635 hôpitaux AVC = 28ème/788

Plus en détail

LE LIVRET D ACCUEIL DES ELEVES EN SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION

LE LIVRET D ACCUEIL DES ELEVES EN SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION LE LIVRET D ACCUEIL DES ELEVES EN SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION Bienvenue dans le service de réanimation. Le livret que nous venons de te confier a pour principal intérêt de te permettre d avoir une

Plus en détail

INAUGURATION DE L UNITÉ D IMAGERIE IRM OUVERTE HAUT CHAMP

INAUGURATION DE L UNITÉ D IMAGERIE IRM OUVERTE HAUT CHAMP DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L UNITÉ D IMAGERIE IRM OUVERTE HAUT CHAMP Le vendredi 17 janvier 2014 Service d imagerie médicale - Pr Pierre Champsaur Hôpital Sainte Marguerite INAUGURATION DE L UNITÉ

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES Conférence de Presse JANVIER 2008 CONTACT PRESSE Anne-Laure Vautier Tel : 04 42 43 20 11 - E-mail

Plus en détail

RÉADAPTATION ET SUITE DE TRAITEMENTS

RÉADAPTATION ET SUITE DE TRAITEMENTS RÉADAPTATION ET SUITE DE TRAITEMENTS BIENVENUE À LA CLINIQUE BOIS-BOUGY Etablissement hospitalier privé de haut standing, notre clinique est spécialisée dans les soins de suite et de réadaptation avec

Plus en détail

Centre hospitalier de Dieppe CHIFFRES CLÉS 2014. Juillet 2015

Centre hospitalier de Dieppe CHIFFRES CLÉS 2014. Juillet 2015 CHIFFRES CLÉS 2014 Juillet 2015 Le Centre hospitalier de Dieppe, un établissement de référence Le Centre hospitalier de Dieppe est l hôpital de référence du territoire de santé de Dieppe qui couvre une

Plus en détail

in ARMENGAUD M. Réflexion historique sur les Infections Nosocomiales Bull. Soc. Fr. Microbiol 2003 ; 18 : 34-38

in ARMENGAUD M. Réflexion historique sur les Infections Nosocomiales Bull. Soc. Fr. Microbiol 2003 ; 18 : 34-38 Un hôpital doit être construit par un architecte compétent Son personnel a de bonnes manières et se distingue par sa propreté corporelle et vestimentaire. Traité de médecine Indienne 4 è siècle avant J-C

Plus en détail

Hôpital Civil Marie Curie

Hôpital Civil Marie Curie Hôpital Civil Marie Curie Hall d entrée L entrée côté chaussée de Bruxelles, uniquement réservée aux piétons et aux usagers du métro, et l entrée côté nord venant des parkings, qui sera l entrée la plus

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES 1, rue du Docteur-Martinais 37600 LOCHES SEPTEMBRE 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ NOVEMBRE 2007 SOMMAIRE

Plus en détail

L article R. 4311-12 du code de la santé publique définit le champ d activité de l IADE :

L article R. 4311-12 du code de la santé publique définit le champ d activité de l IADE : RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS DU MÉTIER D INFIRMIER-ANESTHÉSISTE ANNEXE I de l Arrêté du 23 juillet 2012 relatif à la formation conduisant au diplôme d État d infirmier anesthésiste BO Santé Protection sociale

Plus en détail

FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE

FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE INTITULE Intitulé du service, de l unité : EHPAD Marcel Jacquelinet Pôle : Personnes âgées Adresse postale :65 route de Dijon 21604 LONGVIC

Plus en détail

L HAD dans les EHPAD. Docteur Emmanuel BOVIER Médecin coordonnateur Soins et Santé HAD de LYON. Jeudi 22 Mars 2012

L HAD dans les EHPAD. Docteur Emmanuel BOVIER Médecin coordonnateur Soins et Santé HAD de LYON. Jeudi 22 Mars 2012 L HAD dans les EHPAD Docteur Emmanuel BOVIER Médecin coordonnateur Soins et Santé HAD de LYON Jeudi 22 Mars 2012 Introduction La décision d une hospitalisation conventionnelle chez un résident d EHPAD

Plus en détail

Salle de déchocage : la check-list du matériel

Salle de déchocage : la check-list du matériel SEBA CORINNE Cadre de Santé SAU CONCEPTION MARSEILLE Salle de déchocage : la check-list du matériel Les urgences vitales ne constituent qu une minorité des cas de prise en charge dans un service d urgence,

Plus en détail

Clinique de chirurgie esthétique, Casablanca. Résultats Audit

Clinique de chirurgie esthétique, Casablanca. Résultats Audit Clinique de chirurgie esthétique, Casablanca Résultats Audit Cet audit se présente sous formes d affirmations aux questions simples. Ces affirmations, regroupées par thème, permettent de définir la qualité

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS 2009 CHU de Nancy SOMMAIRE. Capacités d accueil... Attractivité... Hospitalisations... Consultations... Personnel... Budget...

CHIFFRES CLÉS 2009 CHU de Nancy SOMMAIRE. Capacités d accueil... Attractivité... Hospitalisations... Consultations... Personnel... Budget... CHIFFRES CLÉS 2009 CHU de Nancy SOMMAIRE Capacités d accueil... Attractivité... Hospitalisations... Consultations... Personnel... 4 4 5 6 7 Budget... Plateaux techniques... 8/9 10/11 Logistique... 11 Autres

Plus en détail

GESTION DES IAS EN EHPAD MEDECIN REFERENT D UNE EQUIPE MOBILE GERIATRIQUE

GESTION DES IAS EN EHPAD MEDECIN REFERENT D UNE EQUIPE MOBILE GERIATRIQUE GESTION DES IAS EN EHPAD ROLE D UN D MEDECIN REFERENT D UNE EQUIPE MOBILE GERIATRIQUE Docteur Pierre BERT Direction Médicale M AREPA (MALAKOFF) Hôpital BROCA (Paris) AREPA Association à but non lucratif

Plus en détail

Quelles indications aujourd'hui pour la radio du thorax? Dr Cédric CARBONNEIL Chef de projet HAS-SEAP

Quelles indications aujourd'hui pour la radio du thorax? Dr Cédric CARBONNEIL Chef de projet HAS-SEAP Quelles indications aujourd'hui pour la radio du thorax? Dr Cédric CARBONNEIL Chef de projet HAS-SEAP Contexte et méthode d évaluation 2 Une évaluation par la HAS : Pourquoi? Mars 2005: lancement effectif

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ANNEXES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS Les référentiels d activités et de compétences du métier de manipulateur d électroradiologie médicale ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE PRESENTATION DU POLE MEDICO-TECHNIQUES

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE PRESENTATION DU POLE MEDICO-TECHNIQUES LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE PRESENTATION DU POLE MEDICO-TECHNIQUES Organigramme Mme PLAT-CASANOVA Cadre Supérieur de Santé Dr BRUNET Praticien hygiéniste Unité d Hygiène Mr. EL GHOBEIRA

Plus en détail

Centre Régional Universitaire de Cancérologie (CeRUC) :

Centre Régional Universitaire de Cancérologie (CeRUC) : Centre Régional Universitaire de Cancérologie (CeRUC) : Les meilleures expertises du CHU Amiens-Picardie rassemblées dans un pôle d excellence régional. Avril 2014 1 Communiqué de synthèse La prévention,

Plus en détail

Présentation AG GCS TS Centre

Présentation AG GCS TS Centre Répertoire Opérationnel des Ressources Présentation AG GCS TS Centre 21 mars 2013, D. Linassier Plan Définitions Descriptions des offres de soins Modules spécialisés Organisation Les acteurs L organisation

Plus en détail

Conseil national de l Ordre des médecins. Conditions de niveau d'études à remplir pour obtenir une licence de remplacement en spécialité.

Conseil national de l Ordre des médecins. Conditions de niveau d'études à remplir pour obtenir une licence de remplacement en spécialité. Conditions de niveau d'études à remplir pr obtenir une licence de remplacement en spécialité. ACTIVITÉ DU MÉDECIN REMPLACÉ Anatomie et cytologie pathologiques humaines anatomie et cytologie pathologiques.

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS

CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS 0 2 tre 1 Ho s r s ts lé ier or Bé z sf s c de nt re alie pit me iff mo Ce n et 6 du ch 8 s CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS 2014 7 4 3 9 5 sommaire 1. Carte de visite du CHB Un hôpital organisé en pôles Une

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die LES RENCONTRES DU MANAGEMENT Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die Dr Florence TARPIN-LYONNET Chef de Pôle des activités de soins et d Hospitalisation à Domicile CH Crest Présidente CME Retour

Plus en détail

Hôpital de la Milétrie. 1 130 lits et 68 places installés au 31 décembre 2003 Hôpital Gériatrique Louis Pasteur

Hôpital de la Milétrie. 1 130 lits et 68 places installés au 31 décembre 2003 Hôpital Gériatrique Louis Pasteur Établissements Hôpital de la Milétrie 1 130 lits et 68 places installés au 31 décembre 2003 Hôpital Gériatrique Louis Pasteur 423 lits et 10 places installés au 31 décembre 2003 Capacité d accueil 1 631

Plus en détail

Montmorillon sous-préfecture du département de la Vienne territoire typiquement rural 40 000 habitants

Montmorillon sous-préfecture du département de la Vienne territoire typiquement rural 40 000 habitants Montmorillon, sous-préfecture du département de la Vienne compte un peu moins de 7 000 habitants et s intègre au sein d un territoire typiquement rural qu est le Pays Montmorillonnais, territoire considéré

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE

LIVRET DE PRESENTATION DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE LIVRET DE PRESENTATION DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE Site Annecy Vous découvrez le service d imagerie sur le site d Annecy, vous souhaitez connaître le fonctionnement de ce service du pôle médico- technique.

Plus en détail

Centre Hospitalier de Tourcoing. Service d' Imagerie médicale

Centre Hospitalier de Tourcoing. Service d' Imagerie médicale Centre Hospitalier de Tourcoing Service d' Imagerie médicale SOMMAIRE CONTEXTE GEOGRAPHIQUE CONVENTIONS ET PARTENARIAT PRESENTATION DU CH de TOURCOING PRESENTATION DU SERVICE D' IMAGERIE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Diplôme Universitaire L IDE l IADE au SMUR et en SAUV

Diplôme Universitaire L IDE l IADE au SMUR et en SAUV Diplôme Universitaire L IDE l IADE au SMUR et en SAUV Responsables: - Pr Nathalie NATHAN-DENIZOT, service Anesthésie Réanimation, CHU Dupuytren Limoges et Faculté de médecine, 2 avenue Martin Luther King

Plus en détail

ENTREZ ET SORTEZ LE JOUR MÊME

ENTREZ ET SORTEZ LE JOUR MÊME LE SERVICE DE CHIRURGIE AMBULATOIRE DE LA POLYCLINIQUE DE NAVARRE ARRE : ENTREZ ET SORTEZ LE JOUR MÊME LIVRET D INFORMATION A L INTENTION DES USAGERS SOMMAIRE PRÉSENTATION DU SERVICE 3 CONDITIONS DE LA

Plus en détail

19 rue du Docteur Lardanchet - 77610 NEUFMOUTIERS EN BRIE Tél. : 01 64 42 46 46 Fax : 01 64 42 46 19

19 rue du Docteur Lardanchet - 77610 NEUFMOUTIERS EN BRIE Tél. : 01 64 42 46 46 Fax : 01 64 42 46 19 19 rue du Docteur Lardanchet - 77610 NEUFMOUTIERS EN BRIE Tél. : 01 64 42 46 46 Fax : 01 64 42 46 19 Fondation Santé des Etudiants de France Reconnue d utilité publique par décret du 23 mai 1925 Cour d

Plus en détail

Tr a n s f e r t d e s U n i t é s d e l h ô p i t a l d e Fr a m e r i e s s u r l e s i t e d H o r n u

Tr a n s f e r t d e s U n i t é s d e l h ô p i t a l d e Fr a m e r i e s s u r l e s i t e d H o r n u A.S.B.L. Providence des Malades & Mutualité Chrétienne CENTRE HOSPITALIER HORNU-FRAMERIES Déjeuner de presse Tr a n s f e r t d e s U n i t é s d e l h ô p i t a l d e Fr a m e r i e s s u r l e s i t

Plus en détail

Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? b-millat@chu-montpellier.fr Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD)

Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? b-millat@chu-montpellier.fr Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD) Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD) Enquête nationale sur les événements indésirables associés aux soins (ENEIS) Incidence des événements indésirables

Plus en détail

Réorganisation des Urgences de l H-JU en 2015

Réorganisation des Urgences de l H-JU en 2015 Réorganisation des Urgences de l H-JU en 2015 Document en lien avec le Concept sanitaire extrahospitalier : Vision pour l Arc jurassien Frédéric Duplain Infirmier-chef du service des Urgences Dr Dumeng

Plus en détail

Sommaire. > La permanence des soins page 4. > La gestion de la pandémie grippale H1N1 page 7. > Le positionnement régional du CHRU de Lille page 9

Sommaire. > La permanence des soins page 4. > La gestion de la pandémie grippale H1N1 page 7. > Le positionnement régional du CHRU de Lille page 9 Sommaire > La permanence des soins page 4 > La gestion de la pandémie grippale H1N1 page 7 > Le positionnement régional du CHRU de Lille page 9 > La recherche page 10 > L innovation en 2009 page 11 > Le

Plus en détail

IDENTIFICATION DES PRELEVEMENTS SANGUINS ANALYSE D INCIDENT ET AUDIT DES PRATIQUES

IDENTIFICATION DES PRELEVEMENTS SANGUINS ANALYSE D INCIDENT ET AUDIT DES PRATIQUES IDENTIFICATION DES PRELEVEMENTS SANGUINS ANALYSE D INCIDENT ET AUDIT DES PRATIQUES Dr Isabelle SALIMBENI Biologiste Dr Françoise CARMAGNOL Biologiste Dominique TONELLOT Cadre du Pôle Parents-Femme-Enfant

Plus en détail

CardioRanceance. Réseau de santé cardio-vasculaire du secteur sanitaire n 6 de Bretagne

CardioRanceance. Réseau de santé cardio-vasculaire du secteur sanitaire n 6 de Bretagne CardioRanceance Réseau de santé cardio-vasculaire du secteur sanitaire n 6 de Bretagne PROTOCOLE RESEAU : CONDUITE A TENIR DEVANT LA DECOUVERTE D UNE FIBRILLATION ATRIALE RECENTE Auteurs : Dr Hamonic,

Plus en détail

Centre Médico-Chirurgical Pédiatrique PERSIS

Centre Médico-Chirurgical Pédiatrique PERSIS DOSSIER DE PRESENTATION Centre Médico-Chirurgical Pédiatrique PERSIS www.bilifou.ch Centre Hospitalier Régional (CHR) Ouahigouya, Burkina Faso Introduction Depuis près de quatorze ans, l Association «Bilifou

Plus en détail

clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr

clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr COMMUNIQUE DE PRESSE Marseille, le 26 juin 2014 GENERALE

Plus en détail

d e REIMS Directeur Général : Christiane COUDRIER Président de la Commission Médicale d Etablissement : Professeur Philippe GILLERY

d e REIMS Directeur Général : Christiane COUDRIER Président de la Commission Médicale d Etablissement : Professeur Philippe GILLERY CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE d e REIMS Directeur Général : Christiane COUDRIER Président de la Commission Médicale d Etablissement : Professeur Philippe GILLERY Doyen de la faculté de Médecine : Professeur

Plus en détail

HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR

HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR Présentation BINIC 2 octobre 2013 1 Le contexte briochin de l offre privée Centre hospitalier privé de Saint Brieuc 410 salariés et 105 Médecins Projet médical Polyclinique

Plus en détail

Dossier de pré-admission Hospitalisation Esthétique

Dossier de pré-admission Hospitalisation Esthétique Dossier de pré-admission Hospitalisation Esthétique MERCI DE COMPLETER CE DOCUMENT ET DE LE REMETTRE AU SERVICE PRE- ADMISSION LORS DE VOTRE CONSULTATION D'ANESTHESIE OU PAR EMAIL BLOMET-PREAD@RAMSAYGDS

Plus en détail

Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE

Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE Secteurs : 5 Pôle Imagerie Imagerie CardioThoracique, Sénologie, Traitement de la douleur Imagerie Digestive et Génito Urinaire Vasculaire et Neurodiologie Ostéoarticlaire

Plus en détail

LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE

LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE L HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION DE BULLION ------------------------------ PAVILLON GUÉRIN Unités Andes et Alpes ------------------------------

Plus en détail

Quel rôle pour l infirmière à domicile dans la prise en charge du patient suite à une chirurgie ambulatoire? UDCF le 11 octobre 2014

Quel rôle pour l infirmière à domicile dans la prise en charge du patient suite à une chirurgie ambulatoire? UDCF le 11 octobre 2014 Quel rôle pour l infirmière à domicile dans la prise en charge du patient suite à une chirurgie ambulatoire? UDCF le 11 octobre 2014 Florence Ambrosino Infirmière de pratique avancée en coordination de

Plus en détail

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Inauguration de l extension 6 JUILLET 2015 À 12h00 AU CŒUR DE LA SANTE DE SON TERRITOIRE, LE CENTRE HOSPITALIER D ANTIBES SE DONNE UN NOUVEAU VISAGE SOMMAIRE

Plus en détail

Résultats pour la Région Wallonne Contacts avec le Médecin Spécialiste Enquête de Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Région Wallonne Contacts avec le Médecin Spécialiste Enquête de Santé, Belgique, 1997 7.2.1. Introduction Les consultations ambulatoires chez un médecin spécialiste constituent en Belgique, par le fait que les soins de deuxième ligne sont directement accessibles, une part importante de

Plus en détail

JOURNÉE RÉGIONALE PARCOURS DES SOINS URGENTS

JOURNÉE RÉGIONALE PARCOURS DES SOINS URGENTS JOURNÉE RÉGIONALE PARCOURS DES SOINS URGENTS Session 3 L optimisation de la fluidité du parcours des patients dans les structures d urgence(su) Introduction: Dr François BANDALY, Urgentiste, CH de Vierzon(18)

Plus en détail

INAUGURATION DE L IRM DEDIEE A LA CANCEROLOGIE ET DU SCANNER DES URGENCES

INAUGURATION DE L IRM DEDIEE A LA CANCEROLOGIE ET DU SCANNER DES URGENCES INAUGURATION DE L IRM DEDIEE A LA CANCEROLOGIE ET DU SCANNER DES URGENCES LUNDI 02 JUIN 2014 LE CONTEXTE AU CENTRE HOSPITALIER DE BETHUNE : Après des travaux d agrandissement et d aménagement au sein du

Plus en détail

FONDAKA ASBL. LISTE DESCRIPTIVE DU MATERIEL, DISPOSITIF et EQUIPEMENT MEDICAUX DISPONIBLES

FONDAKA ASBL. LISTE DESCRIPTIVE DU MATERIEL, DISPOSITIF et EQUIPEMENT MEDICAUX DISPONIBLES FONDAKA ASBL LISTE DESCRIPTIVE DU MATERIEL, DISPOSITIF et EQUIPEMENT MEDICAUX DISPONIBLES 1. Hémodialyseur Marque disponible : Hospal Prisma Autres désignations : Générateur d'hémodialyse, Système d hémodialyse

Plus en détail

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE LE CANCER EN QUELQUES CHIFFRES Problème majeur de santé publique avec près de 355 000 nouveaux cas estimés chaque année, le cancer est la première

Plus en détail

Uniformisons. notre communication

Uniformisons. notre communication Programme d accompagnement Uniformisons développement chirurgie ambulatoire notre communication Retour d expérience du CHIC 16 juin 2015 1 Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil Quelques chiffres:

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE NOTRE DAME DE LA MERCI

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE NOTRE DAME DE LA MERCI ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CLINIQUE NOTRE DAME DE LA MERCI 215 Avenue Marechal Lyautey 83700 SAINT RAPHAEL Mars 2011 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

INSTITUT OPHTALMOLOGIQUE DE PICARDIE

INSTITUT OPHTALMOLOGIQUE DE PICARDIE INSTITUT OPHTALMOLOGIQUE DE PICARDIE POSE DE LA PREMIERE PIERRE 9 SEPTEMBRE 2011 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr COMMUNIQUE DE SYNTHESE

Plus en détail

PARCOURS DE SOINS EN CANCEROLOGIE

PARCOURS DE SOINS EN CANCEROLOGIE PARCOURS DE SOINS EN CANCEROLOGIE Congrès de la FHF Picardie 06.06.2014 Dr Sarah MONTEMBAULT- Centre Hospitalier de Soissons ETABLISSEMENTS FHF AU CŒUR DES PARCOURS DE SOINS Les données épidémiologiques

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

Informatisation de la surveillance des ISO. Retour d expérience des Hôpitaux du Léman 1 et du Centre Hospitalier Alpes Léman 2

Informatisation de la surveillance des ISO. Retour d expérience des Hôpitaux du Léman 1 et du Centre Hospitalier Alpes Léman 2 Informatisation de la surveillance des ISO Retour d expérience des Hôpitaux du Léman 1 et du Centre Hospitalier Alpes Léman 2 Journée ISO CCLIN sud est 5 avril 2012 Dr Dusseau 1,2, Mme Gérosa 2, Mme Cassaz

Plus en détail

Les soins palliatifs et d accompagnement. Mise en œuvre dans l établissement

Les soins palliatifs et d accompagnement. Mise en œuvre dans l établissement Mise en œuvre dans l établissement Une obligation légale La loi n 99-477 du 9 juin 1999 garantit, dans son premier article, le droit d accès aux soins palliatifs «Toute personne malade, dont l état le

Plus en détail

Atrésie pulmonaire avec communication interventriculaire APSO. Livret d accueil et d information

Atrésie pulmonaire avec communication interventriculaire APSO. Livret d accueil et d information Atrésie pulmonaire avec communication interventriculaire APSO Livret d accueil et d information Unité Médicochirurgicale de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale Centre de Référence des Malformations

Plus en détail

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par ANNEXE 6 CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITES DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

RENCONTRES LES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Dr DUPREZ J. PRIGENT P. DELETRAZ La matrice de pilotage et de communication du pôle Médico chirurgical

RENCONTRES LES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Dr DUPREZ J. PRIGENT P. DELETRAZ La matrice de pilotage et de communication du pôle Médico chirurgical LES RENCONTRES DU MANAGEMENT Dr DUPREZ J. PRIGENT P. DELETRAZ La matrice de pilotage et de communication du pôle Médico chirurgical La mise en place des pôles Un corps médical investi dans la nouvelle

Plus en détail

quelles conditions? quelles recommandations? Marc GIROUD Paris, le 19 décembre 2013

quelles conditions? quelles recommandations? Marc GIROUD Paris, le 19 décembre 2013 quelles conditions? quelles recommandations? Marc GIROUD Paris, le 19 décembre 2013 - Rédigé à partir des travaux de Samu-Urgences de France, - Enrichi après concertation au sein du CNUH (La régulation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

Stage en Soins intensifs

Stage en Soins intensifs Stage en Soins Hôtel-Dieu de Lévis 1. Préambule L Hôtel-Dieu de Lévis est un centre hospitalier régional, affilié à l université Laval, qui offre une gamme complète de soins généraux et spécialisés. Nous

Plus en détail

Les contenus de formation tiennent compte de l évolution des savoirs et de la science. Ils sont actualisés en fonction de l état des connaissances.

Les contenus de formation tiennent compte de l évolution des savoirs et de la science. Ils sont actualisés en fonction de l état des connaissances. ANNEXE III : Le référentiel de formation La formation conduisant au diplôme d Etat d infirmier anesthésiste vise l acquisition de compétences pour répondre aux besoins de santé des personnes dans le cadre

Plus en détail

HAD ANTENNE DE BOURBON - LANCY HOSPITALISATION A DO MICILE. Contact permanent avec l équipe de soins

HAD ANTENNE DE BOURBON - LANCY HOSPITALISATION A DO MICILE. Contact permanent avec l équipe de soins L hospitalisation à domicile permet : Un retour plus rapide au foyer en continuant le traitement commencé à l hôpital D éviter une entrée à l hôpital et de commencer un traitement chez soi ANTENNE DE BOURBON

Plus en détail

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer M e r c r e d i 2 1 s e p t e m b r e 2 0 1 1 Dossier de presse Le Conseil général de la Loire s associe à la Journée mondiale de la maladie d Alzheimer par Claude BOURDELLE, vice-président du conseil

Plus en détail

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé Centre Hospitalier de Dreux Pôle Admissions Non Programmées (ANP) PROFIL DE POSTE Cadre de santé Réanimation Polyvalente / Unité de Surveillance Continue (USC) Version n Nombre de pages : Diffusée le :

Plus en détail

Conférence plénière La gestion des urgences. Yves Bolduc

Conférence plénière La gestion des urgences. Yves Bolduc Conférence plénière La gestion des urgences Yves Bolduc La gestion des urgences au Québec Yves Bolduc Ministre de la santé et des services sociaux Le 9 février 2012 1 Clientèles prioritaires Personnes

Plus en détail

SSR ET TERRITOIRES :

SSR ET TERRITOIRES : SSR ET TERRITOIRES : OPTIMISER LES PARCOURS PATIENTS Dr Lawrence BORIES Gériatre Chef du pôle d activité clinique et médical 1 Projet médical de territoire et Soins de suite et réadaptation : Témoignage

Plus en détail

Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain

Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain Après deux années de travaux, l Institut de cancérologie du Gard (ICG) ouvrira prochainement ses portes afin de lutter contre les pathologies cancéreuses,

Plus en détail

Le centre hospitalier de rodez. L architecture et l environnement. L accueil et le confort du patient. le plateau technique. les pôles d activités

Le centre hospitalier de rodez. L architecture et l environnement. L accueil et le confort du patient. le plateau technique. les pôles d activités Le centre hospitalier de rodez L architecture et l environnement L accueil et le confort du patient le plateau technique les pôles d activités Les communications une ville, un pays, UNE RÉGION «Vaisseau

Plus en détail