Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre"

Transcription

1 Groupe engagé qui initie, transforme et commercialise à ses marques des produits biologiques et écologiques issus du végétal Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre

2 Euro - Nat SA Jatariy SRL Création 1988 Conditionnement & Distribution produits alim. et non alim. bio 89 salariés Création 1998 Collecte et 1ère transformation quinoa 34 salariés Europrim SCI Territoire SARL Participation % Capital : salariés Biocoton SARL Rachat 2005 Coton bio Textile-linge-vrac 2 salariés Vectabio SAS Création 2010 Distribution produits bio pour RHF 4 salariés Terrethic SARL Participation % CA 2009 : M Capital : salariés Abioval SARL Rachat salariés Rachat 2001 Fabrication biscuits bio 99,80% Capital : salariés Nicolas SAS Holding EKIBIO SA Création salariés Rachat % Fabrication pâtes bio 11 salariés Sopadiet SARL Création 2007 Production et conditionnement de produits Bio Production de produits Diététiques 23 salariés Biocamargue SAS Création % Collecte et transformation De riz bio (IGP) 10 salariés Total : 191 salariés 11 sociétés

3 Vocation du Groupe EKIBIO Initier, fabriquer et mettre en marché des produits alimentaires et non alimentaires biologiques et écologiques à destination de différents marchés : Prioritairement et historiquement :. les magasins spécialisés bio. Stratégiquement, tous les canaux de diffusion du Bio : -RHF: la vocation de Vectabio -GMS: par des accords industriels ou commerciaux (MDD)

4 Les METIERS du Groupe

5 Les métiers FABRICATION PATES ALIMENTAIRES BIO FABRICATION BISCUITS BIO INNOVATION & DEVELOPPEMENT

6 Les métiers CONDITIONNEMENT ACHATS et LOGISTIQUE

7 Les métiers MARKETING COMMERCIAL

8 Les MARQUES du Groupe

9 Les marques Marques propres alimentaires : Marques propres non alimentaires :

10 Notre volonté Développer des productions locales Maintenir la vitalité des territoires ruraux en participant au maintien de l emploi en favorisant des zones économiques fragiles Redynamiser des cultures du terroir Instaurer un partenariat véritable et durable Donner une visibilité sur du long terme à l ensemble des acteurs

11 Notre engagement Bio-Solidaire Un choix stratégique pour nous Une logique commune à toutes les filières Hommes Produits Economie Territoire

12 Présentation de la démarche BIO SOLIDAIRE

13 L association Bio Partenaire Ses missions: 1. Fédérer et accompagner les PME porteuses de projets Bio Equitable et Bio Solidaire. 2. Promouvoir les chartes Bio Equitable et Bio Solidaire. 3. Participer aux actions de communication sur les valeurs et les principes de l Agriculture Biologique et du Commerce Equitable.

14 Deux marques collectives complémentaires UNE APPROCHE UNIVERSELLE DU COMMERCE EQUITABLE : BIO EQUITABLE Notre marque collective pour les entreprises en partenariat avec des producteurs des pays émergents ou en voie de développement. BIO SOLIDAIRE «Nord/Sud» «Nord/Nord» Notre marque collective pour les partenariats de proximité, entre transformateurs et producteurs, qui s'inscrivent dans une logique de durabilité. (limité pour le moment au territoire Français). Contrôles selon le système de garantie ESR (Echanges, Solidaire, Contrôles selon le cahier des responsable) porté par Ecocert. charges Bio Solidaire par un OC accrédité. Attribution de la marque sur la base de ces contrôles 23 filières BIO EQUITABLE ET BIO SOLIDAIRE dont 11 filières BIO SOLIDAIRE 28 entreprises adhérentes + de 250 références cosmétiques, alimentaires, textiles

15 Objectif de la démarche Bio Solidaire Renforcer des relations économiques et solidaires entre les agriculteurs et les entreprises pour maintenir et développer une activité agricole locale durable et de qualité. Assurer une juste rémunération de la production aux producteurs.

16 La Charte BIO SOLIDAIRE 1. Etre engagé dans une démarche agrobiologique. 2. Instaurer un partenariat entre les producteurs et l entreprise dans une finalité de qualité des produits, de développement, de pérennité de la filière et de l activité des opérateurs 3. Avoir une politique commerciale pérenneavec des engagements formalisés, permettant l accès à des marchés stables dans une solidarité réciproque. 4. Privilégier les relations de proximité entre les zones de production et les lieux de transformation dans un souci de relocalisation de l'économie. 5. Favoriser le progrès des opérateurs dans une démarche écologique complémentaire en cohérence avec l agriculture biologique 6. Favoriser l engagement des opérateurs dans une démarche de progrès social et de participation des salariés 7. Participer au maintien du tissu rural et au développement local

17 3. Politique commerciale pérenne et transparente Engagement des producteurs et de l entreprise sur 3 ans minimum Engagement sur des volumes Définir annuellement les volumes engagés Au maximum des capacités de commercialisation et de production Intégralité des achats aux «conditions Bio Solidaire» (pour une même matière première et un même producteur (ou coopérative)) Recherche de solutions pour valoriser la production (En cas de marché saturé, entreprise engagée sur la totalité de la production) Politique de prix Calcul d un prix de sauvegarde couvrant les coûts de production Prix d achats fixés tous les ans en concertation CONTRAT CADRE SIGNE ENTRE LES PARTENAIRES POUR FORMALISER LES ENGAGEMENTS

18 Charte BIO SOLIDAIRE Référentiel BIO SOLIDAIRE Déclinée en critères et indicateurs mesurables dans le Dont le respect et soumis à un Contrôle indépendant Autorisant ou non l utilisation de la Marque BIO SOLIDAIRE

19 Filière Bio Equitable Filière 100% bio, 100% équitable et 100% tracée depuis Filière bâtie selon la charte Bio Equitable et de l agriculture biologique, mettant l accent sur le respect et la maîtrise des impacts sur l environnement en collaboration avec les agriculteurs et associations sur le terrain : formation des techniciens sur les engrais naturels, sur la mise en culture, sur la lutte contre l érosion des sols (compost, barrières vives, sens des sillons perpendiculaires aux pentes, repos des terres, diamètre des disques de labours ), sur le cahier des charges de l agriculture bio Nos engagements : Engagement auprès des producteurs dans la durée (achat, prix, volume ) Engagement protection de l environnement, Aide à la mise en place d initiatives locales, Amélioration des conditions de travail, Appui à des projets communautaires, Partenariat avec l association BOLIVIA INTI (cuiseurs solaires) Coopération avec Sumax Waksay (mise en place d un poste de santé mobile) Mécénat (dons de lait en poudre et d aliments secs pour les écoles.) Aujourd hui sur à la marque Primeal 42 de références répondent à la charte Bio Equitable dont 35 à base de quinoa.

20 Axe stratégique : Filières Bio Solidaires A l origine de la création de l association Bio-Partenaire, nous avons contribué à la mise en place d un nouveau référentiel : Bio-Solidaire, qui, au-delà des valeurs classiques de la bio, donne une dimension environnementale et sociétale importante dans des démarches de filières de proximité basées sur un partenariat durable et transparent participant ainsi à la vitalité des territoires ruraux, à la dynamisation des cultures. Aujourd hui, pour répondre aux attentes des consommateurs, et dans un souci de cohérence avec nos engagements en matière de développement durable, nous avons choisi d accentuer notre action en recherchant des nouveaux partenariats pour étendre ce management de filières à d autres productions pouvant être conduites localement ou régionalement. Sont concernées : -Filière petit épeautre de Haute Provence -Filière châtaigne Ardéchoise -Filière riz de Camargue -Filière blé biscuitier Rhône Alpes (projet)

21 L engagement Bio-Solidaire Les filières dans lesquelles nous sommes Blés biscuitiers Gamme Bisson Autres Céréales, oléagineux et Protéagineux du ¼ Sud est Châtaigne D Ardèche Petit épeautre de Haute Provence Riz de Camargue

22 Petit épeautre de Haute Provence - Cultivé en Provence dans la Drôme - IGP : territoire privilégié : 4 départements, 2 régions autour du Ventoux - Savoir faire historique - Volume 2011 : 50 tonnes, produits sous différentes formes (grains, boulgour + dérivés : pâtes, biscuits ) Notre volonté : Poursuivre notre partenariat qui a débuté en 1990 avec un groupe de producteurs bio : passage de 3 à 43 producteurs en 2011 Contribuer à la sauvegarde d une agriculture de montagne Défendre un mode de culture traditionnel caractérisé par la limitation des fertilisations et une rotation triennale des cultures Filière bio solidaire

23 Châtaigne de l Ardèche - Cultivée exclusivement dans les Cévennes Ardéchoises et transformées en Ardèche. - Variétés traditionnelles T châtaignes fraiches, 50 T farine, produits fruits + dérivés : farine, pâtes, biscuits, crème.. Notre volonté : Poursuivre notre engagement dans cette filière qui existe depuis 20 ans : 12 producteurs en 2011 Accompagnement et investissement dans un outil de production Continuer à promouvoir et à valoriser cette châtaigne bio issue du terroir ardéchois Protéger des variétés locales Contribuer à la sauvegarde des châtaigneraies, véritable capital végétal Encourager l agrotourisme - Filière bio solidaire

24 Riz de Camargue Cultivé en zone humide méditerranéenne Système de culture à base de riz inondé nécessitant une activité humaine agricole importante afin de réguler l inondation du riz La culture du riz est une nécessité pour lutter contre la stérilisation des terres par le sel Volume 2011 : 1300 T. Produits grains (long Rond- complet.+ dérivés : galettes ) Notre volonté : Conserver la culture du riz dans un environnement naturel Sauvegarder des productions déjà existantes : 12 producteurs Filière bio solidaire

25 Blé français Cultivé et transformé en région Rhône Alpes Notre volonté : Etablir un partenariat dans la durée avec une coopérative et un minotier de la région Rhône Alpes pour la fabrication de nos biscuits Utiliser du blé meulé sur pierre exclusivement Instaurer une filière bio solidaire

Holding basée en Ardèche depuis 1988

Holding basée en Ardèche depuis 1988 Holding basée en Ardèche depuis 1988 23 années d engagement et de développement durable : Le Groupe EKIBIO s est construit par étapes successives depuis 1988 avec pour même objectif la promotion d une

Plus en détail

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO La cosmétique écologique et biologique est une démarche éthique et scientifique fondée sur des savoirs traditionnels tout en bénéficiant

Plus en détail

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective»

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» «Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» Compte rendu de l initiative publique du 21 mars 2012 1 e - Rappel du contexte de l initiative, des objectifs de l

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Pourquoi? POURQUOI UNE CHARTE? La présente charte a pour objectifs de fixer les contours et l éthique

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio L'introduction de produits bio en restauration collective Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio Avant propos Produits bio et/ou locaux? - En cas d offre de produits bio insuffisante

Plus en détail

DECOUVRIR NOTRE DEMARCHE RSE

DECOUVRIR NOTRE DEMARCHE RSE RRI-Révélateur de Richesses Immatérielles est une jeune entreprise de conseil et d accompagnement pour la valorisation et le développement du capital humain. À ce titre, nos engagements RSE se doivent

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

Des conditions de travail décentes

Des conditions de travail décentes LISTE D IDEÉS POUR LE PLAN DE DEVELOPPEMENT FAIRTRADE POUR LES ORGANISATIONS DE PETITS PRODUCTEURS Toutes les organisations sont différentes et auront des priorités ainsi que des stratégies de développement

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Outils et expériences À destination des maîtres d ouvrage GAB Ile-de-France Avril 2010 1/ Inviter l ensemble

Plus en détail

www.elephant-vert.com 1

www.elephant-vert.com 1 www.elephant-vert.com 1 L AGRICULTURE FACE À DES DÉFIS INÉDITS 3 L Afrique au cœur d un carrefour stratégique 1. 2. 3. 4. 5. Défi sanitaire: 1 Africain sur 4 souffre encore de malnutrition. Dans les pays

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur!

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Février 2015 Edito Fraicheur et Terroir : une nouvelle étape! Le dernier édito vous faisait part de l évolution de notre magasin et du manque de place engendré par

Plus en détail

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

Intégrer des produits issus du commerce équitable dans la commande publique

Intégrer des produits issus du commerce équitable dans la commande publique Association de promotion et de développement du Commerce Equitable en Rhône-Alpes Intégrer des produits issus du commerce équitable dans la commande publique Equi'Sol: Association de promotion du commerce

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

- Quelles actions à mener pour faciliter l émergence d une offre locale?

- Quelles actions à mener pour faciliter l émergence d une offre locale? DIRECCTE 59 - Pôle C septembre 2012 1 dans le respect des dispositions du Code des Marchés Publics - Quelles procédures mettre en œuvre? - Quels critères permettent de promouvoir la dimension de proximité?

Plus en détail

Innovez surement et efficacement!

Innovez surement et efficacement! Innovez surement et efficacement! Accompagnement proposé par le cabinet ID2E ; janvier 2015 www.id2e-conseil.fr Olivier Contant contact@id2e-conseil.fr 06 03 25 19 90 Nouveau produit ou service, nouveau

Plus en détail

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Annexe 4 à la délibération n 3 du 28 juillet 2008 Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Traditionnellement implantée dans le Vallespir et sur le piémont des Albères, la cerise,

Plus en détail

Formulaire de Souscription

Formulaire de Souscription Formulaire de Souscription Nom : Prénom :.. Adresse postale:... Adresse e-mail :. Téléphone : Nombre de parts de 100 (cent euros) souscrites : Montant en chiffre :.euros en toutes lettres : Versement effectué

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Manger Bio Limousin : historique En 2001 : opérations ponctuelles de repas bio organisés par Gablim, à la demande d établissements scolaires

Plus en détail

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Auteurs : Antoine JAN Blezat Consulting Florence GALLOIS BRIDE OC2 Consultants Février 2014 Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Synthèse Coordination

Plus en détail

développement durable des établissements et entreprises publics.

développement durable des établissements et entreprises publics. L Andra signe la charte développement durable des établissements et entreprises publics. Mercredi 2 avril, Marie-Claude Dupuis, Directrice Générale de l'andra, a signé, avec 32 autres organismes publics,

Plus en détail

Charte de fonctionnement 2015 du projet Paniers de Thau Groupement d achat Fronticourt

Charte de fonctionnement 2015 du projet Paniers de Thau Groupement d achat Fronticourt Charte de fonctionnement 2015 du projet Paniers de Thau Groupement d achat Fronticourt Le CPIE Bassin de Thau Parc Technologique et environnemental Route des Salins 34140 MEZE SIRET : 502 086 010 000 27

Plus en détail

La 1 ère solution mutualisée de gestion des D3E professionnels

La 1 ère solution mutualisée de gestion des D3E professionnels DÉCHETS D'EQUIPEMENTS ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES DE catégorie 3 (BUREAUTIQUE, INFORMATIQUE ET TÉLÉCOMMUNICATIONS) La 1 ère solution mutualisée de gestion des D3E professionnels Ensemble, simplifions

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Acteur du territoire varois depuis 1946 VITICULTURE HORTICULTURE MARAICHAGE PAYSAGE MOTOCULTURE GRAND PUBLIC

DOSSIER DE PRESSE. Acteur du territoire varois depuis 1946 VITICULTURE HORTICULTURE MARAICHAGE PAYSAGE MOTOCULTURE GRAND PUBLIC Acteur du territoire varois depuis 1946 VITICULTURE HORTICULTURE MARAICHAGE PAYSAGE MOTOCULTURE GRAND PUBLIC CONTACT PRESSE Manon FERNAND 07.82.50.27.14 communication@jardica.com SOMMAIRE NOTRE HISTOIRE.

Plus en détail

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة Royaume du Maroc --- Chef du Gouvernement --- Ministère Délégué auprès du Chef du Gouvernement Chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس

Plus en détail

Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières. Janvier 2013

Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières. Janvier 2013 Enjeux et perspectives des industries agroalimentaires face à la volatilité du prix des matières premières Janvier 2013 Contexte et objectif Contexte Les industries agroalimentaires sont un secteur essentiel

Plus en détail

LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE

LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE EN SAVOIR PLUS SUR LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE Bienvenu chez Hypermarket l éthique à prix discount avec la gamme équitable d hypermarket! Sinon l éthique tout court, c est en boutique monsieur!

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix Dans le prolongement de ses précédents avis sur la Charte de l Environnement qui portait sur la

Plus en détail

«Dynamiques territoriales et innovations sociales : des leviers incontournables au développement économique»

«Dynamiques territoriales et innovations sociales : des leviers incontournables au développement économique» «Dynamiques territoriales et innovations sociales : des leviers incontournables au développement économique» Intervention Françoise Bernon - Déléguée Générale Le LABO de l ESS 15 janvier 2016 Présentation

Plus en détail

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Améliorer la fluidité du trafic et la sécurité Mieux s orienter dans la ville Favoriser les transports en

Plus en détail

FEDERATION NATIONALE ACCUEIL PAYSAN FICHE DE LABELLISATION ACCUEIL SOCIAL - PERSONNES ÂGEES / ADULTES HANDICAPES

FEDERATION NATIONALE ACCUEIL PAYSAN FICHE DE LABELLISATION ACCUEIL SOCIAL - PERSONNES ÂGEES / ADULTES HANDICAPES FEDERATION NATIONALE ACCUEIL PAYSAN FICHE DE LABELLISATION ACCUEIL SOCIAL - PERSONNES ÂGEES / ADULTES HANDICAPES Nom et Prénom du candidat à la labellisation :... Département :...Date de visite :.....

Plus en détail

RAPPORT DES CONSULTATIONS DE LA RD CONGO SUR LA RECTUALISATION DE LA STRATEGIE DE LA BANQUE MONDIALE POUR L AFRIQUE. KINSHASA, 15 JUILLET 2010

RAPPORT DES CONSULTATIONS DE LA RD CONGO SUR LA RECTUALISATION DE LA STRATEGIE DE LA BANQUE MONDIALE POUR L AFRIQUE. KINSHASA, 15 JUILLET 2010 1 RAPPORT DES CONSULTATIONS DE LA RD CONGO SUR LA RECTUALISATION DE LA STRATEGIE DE LA BANQUE MONDIALE POUR L AFRIQUE. KINSHASA, 15 JUILLET 2010 Les consultations Régionales sur la Réactualisation de la

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE A L USAGE DES ORGANISATEURS D EVÈNEMENTS

GUIDE DES BONNES PRATIQUES EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE A L USAGE DES ORGANISATEURS D EVÈNEMENTS PALAIS DES CONGRES Port Santa Lucia - 83 700 SAINT-RAPHAEL 04.94.19.84.19-04.94.95.83.18 www.saint-raphael-congres.com Le Palais des Congrès de Saint-Raphaël, certifié «Qualicongrès» depuis 2005 pour la

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Séance de travail «Circuits courts de commercialisation Qualité alimentaire»

Séance de travail «Circuits courts de commercialisation Qualité alimentaire» DAAF Martinique Séance de travail «Circuits courts de commercialisation Qualité alimentaire» Le 24 mai 2011 1 Liste des personnes présentes : Nom - Prénom Organisme Fonction Email IGOUT Maryse Conseil

Plus en détail

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Le CERVIA Paris Ile-de-France Créé en 2007, le Centre Régional de Valorisation et d Innovation Agricole et Alimentaire

Plus en détail

Territoire concerné : Maîtrise d ouvrage : Procédures Territoriales : Contact :

Territoire concerné : Maîtrise d ouvrage : Procédures Territoriales : Contact : RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «CREATION D UNE EPICERIE SOLIDAIRE INTERCOMMUNALE» INFORMATIONS : Territoire concerné : Communauté d Agglomération du Pays Voironnais Maîtrise

Plus en détail

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes 1 FIN 2009 : 16 446 exploitations bio, 677 513 ha + 24% d exploitations / 2008 +16% surface bio

Plus en détail

Trophées Hérault Vincoeurs et Saveurs

Trophées Hérault Vincoeurs et Saveurs Trophées Hérault Vincoeurs et Saveurs Appel à candidatures 2016 CONTEXTE La viticulture héraultaise, par sa créativité, a ouvert des voies nouvelles, relevant le défi de la mondialisation et de l évolution

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Projet stratégique GCF UCFF. Coopération forestière 2009-2013. Union de la Coopération Forestière Française. Groupe Coopération Forestière

Projet stratégique GCF UCFF. Coopération forestière 2009-2013. Union de la Coopération Forestière Française. Groupe Coopération Forestière Projet stratégique Coopération forestière 2009-2013 UCFF Union de la Coopération Forestière Française GCF Groupe Coopération Forestière Adhésion et Partage sont les deux valeurs essentielles du projet

Plus en détail

Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon.

Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon. Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon Dossier de presse Sommaire Communiqué de synthèse p.2 Présentation de la

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION I. Présentation de l action La Région Champagne-Ardenne propose depuis 2003, en collaboration avec l Ademe, un accompagnement technique et

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT Valorisez vos produits agroalimentaires avec la marque collective «So Goût» portée par le Réseau Gesat 1 Sommaire Pourquoi avoir créé la marque «So Goût»? Quels sont les

Plus en détail

Lyon, Ville équitable et durable

Lyon, Ville équitable et durable Lyon, Ville équitable et durable Dossier de presse Mars 2012 SOMMAIRE INTRODUCTION...P.3 LE LABEL «LYON, VILLE EQUITABLE ET DURABLE»... P.4 LE LABEL EN CHIFFRES.. P.8 LES LABELLISES. P.9 DES ACTIONS NOMBREUSES

Plus en détail

Sécurité alimentaire : les enjeux face à la crise alimentaire >> Mercredi 14 Septembre 2011 au SPACE «Salon International de l Elevage» à Rennes

Sécurité alimentaire : les enjeux face à la crise alimentaire >> Mercredi 14 Septembre 2011 au SPACE «Salon International de l Elevage» à Rennes Sécurité alimentaire : les enjeux face à la crise alimentaire >> Mercredi 14 Septembre 2011 au SPACE «Salon International de l Elevage» à Rennes Au niveau régional, la problématique laitière et de l agriculture

Plus en détail

Politique agricole 2014-17. Position d Uniterre sur le message du Conseil fédéral

Politique agricole 2014-17. Position d Uniterre sur le message du Conseil fédéral Politique agricole 2014-17 Position d Uniterre sur le message du Conseil fédéral Août 2012! Valentina Hemmeler Maïga, permanente syndicale! Responsable dossiers politiques agricoles et souveraineté alimentaire!

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

«Orientations pour la mise en place des référentiels QHSE en Coopératives»

«Orientations pour la mise en place des référentiels QHSE en Coopératives» «Orientations pour la mise en place des référentiels QHSE en Coopératives» Contact : Stéphanie Costa et Christophe Gualtieri 2014 Sommaire Préambule... 2 Les principaux avantages des référentiels de certification...

Plus en détail

Notre Projet Associatif

Notre Projet Associatif Notre Projet Associatif Mobil'Emploi 73 a choisi de réviser son projet associatif : le projet de l association, détenu par la mémoire collective des administrateurs historiques, devait être traduit par

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011>2014

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011>2014 ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011>2014 pourquoi? Ce document présente le résultat de deux années de travail sur la stratégie de notre coopérative. Il indique : la raison d être, la vocation, les valeurs d

Plus en détail

VALORISATION DES MÉTIERS DE L INDUSTRIE EN FRANCHE-COMTÉ

VALORISATION DES MÉTIERS DE L INDUSTRIE EN FRANCHE-COMTÉ VALORISATION DES MÉTIERS DE L INDUSTRIE EN FRANCHE-COMTÉ PROGRAMME D INVESTISSEMENTS D AVENIR FESTIVAL FILM IT INNOV objet Exposition IT INNOV Ateliers PROJET IN Salon SMILE VALORISATION DES MÉTIERS DE

Plus en détail

Préambule. Ce faisant, l ECPAR poursuit les objectifs suivants :

Préambule. Ce faisant, l ECPAR poursuit les objectifs suivants : Préambule L Espace québécois de concertation sur les pratiques d approvisionnement responsable (ECPAR) a pour mandat d optimiser les efforts des donneurs d ordres en vue de diffuser et de mettre en œuvre

Plus en détail

Action élémentaire N 1 - Favoriser l autonomie alimentaire et énergétique des exploitations

Action élémentaire N 1 - Favoriser l autonomie alimentaire et énergétique des exploitations PDAR Auvergne 2014-2020 Fiche type de description qualitative d une action élémentaire Action élémentaire N 1 Favoriser l autonomie alimentaire et énergétique des exploitations Coordinateur d action Contributions

Plus en détail

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME Référence à la Charte de territoire AXE 1 : Conforter et développer les coopérations et les transversalités Objectif

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D EXPERTS A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agreement - ISA)

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D EXPERTS A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agreement - ISA) TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D EXPERTS A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agreement - ISA) DESCRIPTION DE POSTE Désignation du poste : Expert en qualité, sécurité

Plus en détail

Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux

Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux Billy Troy, Fondation FARM Partage du savoir en Méditerranée (7) Tunis, 19 mai 2012 Sécurité hydrique et sécurité alimentaire

Plus en détail

A.M.A.P. Association pour le Maintien de l Agriculture Paysanne. Fiche synthétique n 1 Les fondamentaux du partenariat AMAP

A.M.A.P. Association pour le Maintien de l Agriculture Paysanne. Fiche synthétique n 1 Les fondamentaux du partenariat AMAP A.M.A.P. Association pour le Maintien de l Agriculture Paysanne Fiche synthétique n 1 Les fondamentaux du partenariat AMAP Vous venez de participer à une réunion pour les créateurs d AMAP Comment synthétiser

Plus en détail

Rapport d activité. Exercice 1: PERIODE DE DEMARRAGE

Rapport d activité. Exercice 1: PERIODE DE DEMARRAGE Fonds de Dotation loi du 4 août 2008 Rapport d activité Exercice 1: PERIODE DE DEMARRAGE De la création 7 juin 2012 au 31 décembre 2013 APPROUVE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION I - RAPPORT AVEC LES TIERS

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Etiquetage développement durable

Etiquetage développement durable 18 juin 2008 - Conférence de presse Etiquetage développement durable Notation des produits Caisse d Epargne dans le cadre du programme Bénéfices Futur Sommaire 1. Bénéfices Futur, un engagement durable

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

Carnet d acteurs d A PRO BIO

Carnet d acteurs d A PRO BIO Carnet d acteurs d A PRO BIO 4 rue de Dormagen 59350 Saint-André-lez-Lille Tél. : 03.20.31.57.97 - Fax : 03.20.12.09.91 www.aprobio.fr - www.labio-presdechezmoi.fr contact@aprobio.fr A PRO BIO, Pôle de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Bénéficiaires. Définition de l ingénierie de projet. Objectifs opérationnels

CAHIER DES CHARGES. Bénéficiaires. Définition de l ingénierie de projet. Objectifs opérationnels En 2013, le Parc des Monts d'ardèche accompagne les communes et communautés de communes, associations pour concrétiser des projets novateurs et expérimentaux. 13 thèmes, sur lesquels le Parc s engage à

Plus en détail

Evaluation de la durabilité systémique de filières alimentaires localisées

Evaluation de la durabilité systémique de filières alimentaires localisées Evaluation de la durabilité systémique de filières alimentaires localisées Paule Moustier, CIRAD-MOISA [et F. Lançon, J.B. Bassene, D. Chabrol, S. Quiedeville, CIRAD) Contexte ANR Illiad: initiatives localisées

Plus en détail

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes Les Les CDDRA, c'est quoi? Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes (CDDRA) constituent la nouvelle génération de Contrats de Développement. Ce dispositif s inscrit dans la continuité de la stratégie

Plus en détail

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 1 RESUME DIAGNOSTIC : La Région Rhône Alpes a élaboré un Schéma Régional de Développement économique dans lequel il était

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2015

COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2015 COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2015 RENOUVELLEMENT DE NOTRE ENGAGEMENT Depuis janvier 2006, ESPUNA SAS a décidé d adhérer au Global Compact et d en honorer les valeurs. Nos initiatives issues de ces valeurs

Plus en détail

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE "DURABLE ET SOLIDAIRE"

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 3ème Commission de l'environnement, du développement durable et des transports N 2005-03-0036 SÉANCE DU 15 DÉCEMBRE 2005 POLITIQUE : MOYENS DE L'INSTITUTION SECTEUR

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Environnement, énergie

Environnement, énergie Environnement, énergie La commune est le premier niveau d action pour améliorer l environnement et le cadre de vie des habitants. Cela bénéficiera en premier lieu aux citoyens de la commune, mais les conséquences

Plus en détail

Réseau Intercontinental de Promotion de l Economie Sociale et Solidaire Red Intercontinental para la Promoción de la Economía Social y Solidaria

Réseau Intercontinental de Promotion de l Economie Sociale et Solidaire Red Intercontinental para la Promoción de la Economía Social y Solidaria Réseau Intercontinental de Promotion de l Economie Sociale et Solidaire Red Intercontinental para la Promoción de la Economía Social y Solidaria RIPESS Réseau Intercontinental de Promotion de l Economie

Plus en détail

Réseau de Développement Touristique Rural : RDTR. Bilan d activités. A.G.E. le 9 Octobre 2012 au Conseil Régional Souss Massa Draa

Réseau de Développement Touristique Rural : RDTR. Bilan d activités. A.G.E. le 9 Octobre 2012 au Conseil Régional Souss Massa Draa Bilan d activités A.G.E. le 9 Octobre 2012 au Conseil Régional Souss Massa Draa Ensemble pour un tourisme rural et durable dans la Région Souss Massa Draâ Mot du Président Un peu plus d une année s est

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DE L ORIGINE ET DE LA QUALITE LE LABEL ROUGE SIGNE D UNE QUALITE SUPERIEURE. BRUXELLES ; 5 FEVRIER 2007.

INSTITUT NATIONAL DE L ORIGINE ET DE LA QUALITE LE LABEL ROUGE SIGNE D UNE QUALITE SUPERIEURE. BRUXELLES ; 5 FEVRIER 2007. LE LABEL ROUGE SIGNE D UNE QUALITE SUPERIEURE. BRUXELLES ; 5 FEVRIER 2007. Intervention de M. PRUGUE, Président de l INAO. Historique de l'origine et de la qualité Etapes juridiques 1905 -Définition des

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail

Référentiel de la marque «Démarche T»

Référentiel de la marque «Démarche T» V7 Référentiel de la marque «Démarche T» 1 Sommaire SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 LES CRITERES DE LA DEMARCHE T... 4 1. La direction stratégique, premier pilier...4 2. L action des services de production,

Plus en détail

Réunions publiques d information Devenir actionnaire solidaire

Réunions publiques d information Devenir actionnaire solidaire Alençon, le 15 novembre 2012 Réunions publiques d information Alençon Réunions publiques d information Devenir actionnaire solidaire Mardi 20 novembre 2012 18h - Jeudi 22 novembre 2012 18h - Mercredi 28

Plus en détail

Cabinet de Conseil en recrutement

Cabinet de Conseil en recrutement Cabinet de Conseil en recrutement Exploitez votre potentiel! DISTRIBUTION RETAIL INGéNIERIE FINANCE Une offre personnalisée... Sur le marché du recrutement, les prestataires sont de plus en plus nombreux.

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS), c est quoi?

L Economie Sociale et Solidaire (ESS), c est quoi? Point sur l Economie Sociale et Solidaire Maison de l emploi du Pays d Arles Novembre 2011 SOMMAIRE L Economie Sociale et Solidaire (ESS), c est quoi? L économie Sociale et Solidaire, c est une autre façon

Plus en détail

Carnet d acteurs de NORABIO

Carnet d acteurs de NORABIO Carnet d acteurs de NORABIO Norabio, 8, rue Jean Bourgois - 59147 GONDECOURT Tél : 0361584160 - Fax : 0320324864 contact@norabio.fr Norabio est une coopérative agricole réunissant 130 producteurs biologiques

Plus en détail

La diversification agricole en Camargue

La diversification agricole en Camargue La diversification agricole en Camargue Agritourisme, circuits-courts et démarche qualité Capucine SER, chargée de mission tourisme durable au Parc naturel régional de Camargue Contexte, définition et

Plus en détail

Appel à candidatures 2015

Appel à candidatures 2015 Appel à candidatures 2015 CONTEXTE La viticulture héraultaise, par sa créativité, a ouvert des voies nouvelles, relevant le défi de la mondialisation et de l évolution des modes de consommation du vin.

Plus en détail