Méthodologie de conception

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Méthodologie de conception"

Transcription

1 8 Méthodologie de conception Principes clés! Selon Gould & Lewis : focaliser dès le début sur les utilisateurs conception interactive évaluation continuelle conception itérative 2 Principes clés! Selon Caroll & Rosson : processus dynamique pas strictement ascendant, ni descendant évolutif implique la découverte de nouveaux buts 3 1

2 définir les personnages Cycle de développement analyse de tâches élaborer les scénarios d utilisation (actuel & cible) conception réaliser l architecture d interface concevoir proto. basse fidélité présenter les travaux de conception évaluer l utilisabilité (évaluation heuristique) concevoir proto. haute fidélité décrire le fonctionnement évaluer l utilisabilité (évaluation à voix haute) 4 Cycle de développement Définir les personnages! archétypes d utilisateurs permettant d orienter le design! ne sont pas inventés mais découverts à la suite d enquêtes et d entrevues! règle générale, on élabore une distribution de personnages! c est pour le personnage principal qu on conçoit l application 5 Cycle de développement Élaborer les scénarios d utilisation! documente à la manière d une histoire l interaction du personnage avec l application! contient généralement : le personnage le contexte d utilisation l objectif du personnage l interaction du personnage avec l application 6 2

3 Cycle de développement Réaliser l architecture d interface! décrit la façon de structurer l information selon le modèle de navigation qui permet de soutenir de façon optimale la tâche des utilisateurs! prend la forme d un storyboard décrivant le parcours d un utilisateur! chaque page de l interface utilisateur y est grossièrement illustrée, mettant l emphase sur la navigation! une version détaillée de chacune des pages de l application sera produite à l étape suivante 7 Cycle de développement Conception des prototypes! illustre concrètement l interface utilisateur afin : d améliorer la qualité de la communication concepteur-utilisateur utilisateur de vérifier des hypothèses et des concepts explorer de nouvelles avenues de solution valider la convivialité de l interface utilisateur 8 Cycle de développement Conception des prototypes Objectifs, alternatives, contraintes Analyse Évaluation Prototypage 9 3

4 Cycle de développement > Conception des prototypes Principes! anticipation " modéliser avant de construire! expérimentation dès le début! rétroaction " feed-back constructif et libre des utilisateurs! flexibilité " construction rapide et efficace via des techniques et des outils! interaction concepteur-utilisateur utilisateur accrue 10 Cycle de développement > Conception des prototypes Types Basse fidélité (lo( lo-fi)! maquette jetable! réalisé avec papier ou logiciel de dessin Haute fidélité (hi( hi-fi)! exploratoire et évolutif! réalisé avec un langage de programmation ou un environnement intégré de conception 11 Cycle de développement > Conception des prototypes Prototype de basse fidélité! le plus d itérations dans le moins de temps possible! contenu plutôt que contenant! maquettage papier Avantages! coûte presque rien! permet d explorer beaucoup d idées! très rapide! simplicité et plaisir! Inconvénient! aucune récupération de code 12 4

5 Cycle de développement > Conception des prototypes Prototype de haute fidélité! conception à même l outil final de développement Avantage! récupération des efforts Inconvénients! prend beaucoup de temps à réaliser et à modifier! développeurs résistent changement! génère des attentes élevées 13 Cycle de développement > Conception des prototypes Gestion! danger : le jamais fini ou le syndrome de la spirale! la solution # la gestion par blocs de temps : temps limité prototype fonctionnel évaluation et priorisation par l utilisateur 14 Cycle de développement Évaluation de l utilisabilité! l évaluation de la facilité d utilisation et de l adéquation à la tâche de certaines parties d une application interactive par de vrais utilisateurs 15 5

6 Types d évaluation Durée Version Nature Approche Lieu Échantillon Objectifs Formative multiple, courte, feed-back immédiat prototype (lo( lo-fi ou hi-fi fi) plutôt qualitative informelle laboratoire faible effectif 1) choix d une alternative de conception 2) détection d incohérences ou d erreurs de conception Sommative une fois, longue, feed-back différé finale plutôt quantitative formelle monde réel effectif plus important 1) anomalies non détectées lors de la conception 2) études comparatives, comportement de l utilisateur 16 Évaluation formative! évaluation heuristique! évaluation à voix haute! focus group : discussion de groupe modérée par un animateur où les participants échangent des idées et des opinions à propos d un produit (application) # ne permet pas de mesurer l utilisabilité 17 Évaluation heuristique! permet d évaluer une interface en la passant dans une grille d évaluation basée sur les 8 critères d utilisabilité des interfaces utilisateurs : favoriser la simplicité parler le langage des utilisateurs minimiser la charge mentale être cohérent informer l utilisateur indiquer clairement les actions prévenir les erreurs offrir un traitement simple des erreurs 18 6

7 Évaluation heuristique! permet d éliminer les erreurs d utilisabilité les plus flagrantes et ce, à peu de frais.! nombre d évaluateurs : min. 2, max. 4! ne requiert aucun utilisateur 19 Évaluation heuristique! les évaluateurs sont informés des résultats de l analyse de tâches (utilisateurs, contexte et tâches) avant le début de l évaluation! une séance de discussion peut avoir lieu avant l évaluation afin que tous les évaluateurs comprennent bien la nature des critères d évaluation! les évaluateurs ne discutent pas entre eux des évaluations 20 Évaluation heuristique! les évaluateurs tentent d accomplir des tâches et notent leurs appréciations (en se basant sur les critères)! pour chaque problème d utilisabilité, l évaluateur indique s il s agit : d un problème critique (entrave majeure : doit être résolu) d un inconvénient (l utilisateur peut contourner le problème mais ) d un irritant (rien de grave) 21 7

8 Évaluation à voix haute! méthode reconnue qui consiste à demander à un vrai client de penser à voix haute pendant qu il accomplit une vraie tâche/sous sous-tâche à l aide d une application interactive 22 Avantages! les problèmes d utilisabilité peuvent être détectés hâtivement! on peut comprendre le processus de réflexion de l utilisateurs ainsi que les actions associées! la communication entre les designers et les utilisateurs est accrue! l approche peut être utilisée avec très peu de formation en utilisabilité 23 Limites! dépend de la qualité des scénarios d essais (inspirés de l analyse de tâches)! ne permet pas de mesurer la performance puisque l utilisateur doit verbaliser et interagir avec les designers! étant donné que cette approche requiert absolument des utilisateurs, cela a un impact sur les coûts et l accès à un grand nombre d utilisateurs 24 8

9 Utilisateurs! 5 utilisateurs par itération (3) = 15 utilisateurs! tous différents d une itération à l autre! représentatifs de la clientèle cible de l application! peuvent être recrutés via une firme de sondages intermédiaires novices experts 25 Nombre d itérations 1 pour détecter environ 85 % des problèmes d utilisabilité 2 pour s assurer que les corrections apportées n ont pas empiré la situation 3 pour détecter les 15 % résiduels de l ensemble des problèmes d utilisabilité 26 Séquence avant rédaction de la liste des tâches/sous sous-tâches à tester validation de la liste des tâches/sous sous-tâches réalisation du prototype identification du profil des clients requis planification des séances recrutement des clients pour les essais pendant animation de la séance observation et prise de notes après mise en commun des observations et discussion production d un rapport résumant les observations analyse du rapport afin de déterminer les actions à prendre pour la réalisation de la prochaine itération du prototype 27 9

10 Liste des tâches/sous sous-tâches! on n a pas à tester tous les scénarios du début à la fin! seules les tâches/sous sous-tâches importantes ou critiques doivent faire l objet d essais 28 Exemple de sous-tâche critique?? 29 Liste des tâches/sous sous-tâches! lors d une séance, tous les utilisateurs testent les mêmes tâches/sous sous-tâches! chaque tâche doit être individuellement présentée en points de forme sur une page! la première tâche à tester doit être simple afin de garantir à l utilisateur un succès rapide # cela l encourage à poursuivre! la dernière tâche à tester doit être simple afin d éviter que l utilisateur ne quitte la séance avec une impression d échec 30 10

11 Planification de séances! s assurer que toutes les personnes concernées seront présentes lors des séances : animateur concepteur (1) observateurs (2)! recruter les clients selon le profil établi (5) 09:00 09:30 10:00 10:30 11:00 11:30 13:00 13:30 14:00 14:30 15:00 15:30 Semaine 1 u1 u2 u3 u4 09:00 09:30 10:00 10:30 11:00 11:30 13:00 13:30 14:00 14:30 15:00 15:30 Semaine 2 u6 u7 u8 u9 09:00 09:30 10:00 10:30 11:00 11:30 13:00 13:30 14:00 14:30 15:00 15:30 Semaine 3 u11 u12 u13 u14 16:00 16:00 16:00 16:30 u5 16:30 u10 16:30 u15 17:00 17:00 17:00 31 Animation de la séance! aviser le client qu aucune information concernant sa performance ne sera révélée en dehors du personnel associé au projet! les résultats de la séance seront tenus confidentiels # aucune information nominative ne sera utilisée! informer le client qu il peut mettre fin à la séance en tout temps 32 Animation de la séance! pendant la séance, ni l animateur ni le concepteur ne devrait intervenir de quelle que façon que ce soit, positivement ou négativement! cependant, l animateur ne devrait pas laisser un utilisateur se débattre infiniment s il est clairement perdu ou désespéré 33 11

12 Organisation physique (1) concepteur animateur utilisateur caméra (observe et prend des notes) (interagit avec l utilisateur) (utilise l application tout en pensant à voix haute) (filme l utilisateur et l écran de l ordinateur) 2 observateurs (observent et prennent des notes) moniteur 34 Organisation physique (2) 35 Formulaire pour les observations 36 12

13 Conclusion de la séance! l animateur et le concepteur concluent la séance en : répondant aux questions de l utilisateur discutant avec l utilisateur de certains comportements observés ou marquants demandant à l utilisateur ses impressions générales ainsi que les sujets dont il voudrait discuter plus en détail posant des questions sur des aspects précis de l interface utilisateur qui n auraient pas été commentés par l utilisateur 37 Compilation et rapport! une fois la séance terminée, les observateurs mettent en commun leurs observations et y apportent des précisions! à la fin de la journée, l ensemble des observations sont compilées pour produire un rapport 38 Enregistrement vidéo! on peut enregistrer sur vidéo toutes les séances de pensée à voix haute! avantage : on ne perd aucune donnée on peut revisionner une séquence qui est problématique pour mieux l analyser excellent outil marketing interne! inconvénient : les coûts engendrés : 3 heures par heure d enregistrement vidéo 39 13

14 Évaluation sommative! questionnaire! entrevues et discussions de groupe! feedback en provenance du service/soutien à la clientèle 40 Questionnaire! on distribue un questionnaire aux utilisateurs comme le QUIS de l Université du Maryland (Questionnaire for User Interaction Satisfaction)! on rencontre les utilisateurs pour discuter de leurs réponses au questionnaire! permet de constituer une liste de changements à apporter pour la prochaine version 41 > Questionnaire QUIS! Depuis combien de temps utilisez-vous un micro-ordinateur ordinateur?! Depuis combien de temps utilisez-vous l application?! Donnez une cote sur cinq concernant la lisibilité des caractères à l écran.! Est-ce que les messages d erreur sont faciles à comprendre?! Est-ce que la terminologie utilisée est compréhensible? Cohérente?! Est-ce que les couleurs utilisées respectent les conventions de l industrie?! Est-ce que l interface respecte votre façon de travailler? 42 14

15 Entrevues et discussion de groupe! on interviewe des utilisateurs sur l application! plus interactif que le questionnaire! après une série de discussions individuelles, une discussion de groupe peut permettre de valider les commentaires personnels 43 Feedback de la clientèle! le service à la clientèle peut informer l équipe de développement des problèmes les plus souvent rencontrés ou des plaintes les plus fréquemment formulées à l égard de l application 44 Évaluation face aux standards! s effectue tout au long du développement ainsi qu avant la livraison finale de l application! standards de facto : Windows User Interface Guidelines MacOS User Interface Guidelines Java User Interface Guidelines! standards de jure : ISO 9241 ISO

16 Cycle de développement Décrire le fonctionnement! documente le fruit des travaux de conception (maquettage, prototypage et essais)! décrit la présentation et le fonctionnement de l application! devis final de réalisation destiné à l équipe des réalisateurs graphiques et des réalisateurs techniques! intrant principal aux activités d assurance qualité 46 Cycle de développement > Décrire le fonctionnement Devis de conception! appelé dossier fonctionnel par les informaticiens! documente : l état initial les validations (erreurs) le traitement suite aux actions 47 16

Analyse et conception de systèmes d information

Analyse et conception de systèmes d information Analyse et conception de systèmes d information Présentation réalisée par P.-A. Sunier Professeur à la HE-Arc de Neuchâtel http://lgl.isnetne.ch Juin 2005 [SJB-02] Chapitre 4 1 Références Ce document a

Plus en détail

Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web

Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web ! Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web Ergonome Web! 3 2. Profil! 5 2.1 Résumé du profil! 5 2.2 Profil détaillé! 6 Ergonome Web 1. Description du métier Profil Ergonome Web Autre dénomination

Plus en détail

--Séance 2 Analyse du problème et élicitation des exigences

--Séance 2 Analyse du problème et élicitation des exigences --Séance 2 Analyse du problème et élicitation des exigences Objectifs: Être en mesure de comprendre le processus d élicitation des exigences. Prendre conscience des défis de l élicitation. Comprendre le

Plus en détail

Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9

Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Documentation La documentation a pour but de laisser des traces

Plus en détail

Introduction générale à l ergonomie informatique

Introduction générale à l ergonomie informatique Introduction générale à l ergonomie informatique Conférence à l université de Marne-La-Vallée Février 2006 Qui me parle? - Parcours - Game designer - UbiSoft Entertainment Playtests et études de jeux -

Plus en détail

IFT2255 - Génie logiciel. Processus de développement

IFT2255 - Génie logiciel. Processus de développement IFT2255 - Génie logiciel Processus de développement 1 Cycle de vie du logiciel 2 Activités de développement 3 Planification du projet Analyse et spécification Conception Implémentation Vérification Installation

Plus en détail

LOG2420 Analyse et conception d interfaces utilisateur

LOG2420 Analyse et conception d interfaces utilisateur LOG2420 Analyse et conception d interfaces utilisateur Processus de développement centré utilisateur 1/36 LOG2420 Analyse et conception d interfaces utilisateur Processus de développement centré utilisateur

Plus en détail

IFT2255 - Génie logiciel. Cycle de vie du logiciel. Activités de développement. Planification (étude préliminaire) Processus de développement

IFT2255 - Génie logiciel. Cycle de vie du logiciel. Activités de développement. Planification (étude préliminaire) Processus de développement IFT2255 - Génie logiciel Processus de développement Cycle de vie du logiciel Bruno Dufour dufour@iro.umontreal.ca Activités de développement 3 Planification (étude préliminaire) 4 Planification du projet

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

Soumission. Réalisation du site Web des municipalités de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean Saint-François-de-Sales Sainte-Hedwidge Lac-Bouchette

Soumission. Réalisation du site Web des municipalités de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean Saint-François-de-Sales Sainte-Hedwidge Lac-Bouchette Soumission Réalisation du site Web de la municipalité de Saint-Ludger-de-Milot Soumission Le 26 mars 2011 Réalisation du site Web des municipalités de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean Saint-François-de-Sales

Plus en détail

La Conception. Où en sommes-nous. dans le processus de conception? Nous avons déjà fait. Maintenant, nous allon faire. Wendy E. Mackay 16 janvier 2006

La Conception. Où en sommes-nous. dans le processus de conception? Nous avons déjà fait. Maintenant, nous allon faire. Wendy E. Mackay 16 janvier 2006 Où en sommes-nous La Conception dans le processus de conception? Wendy E. Mackay 16 janvier 2006 Projet commun du PCRI - LRI Université Paris-Sud & INRIA Futurs Nous avons déjà fait Maintenant, nous allon

Plus en détail

A-TEAM. ProManager Jalon de lancement Version 1.0 Groupe : C. Site Web: http://mooproject.neocities.org

A-TEAM. ProManager Jalon de lancement Version 1.0 Groupe : C. Site Web: http://mooproject.neocities.org A-TEAM ProManager Jalon de lancement Version 1.0 Groupe : C Site Web: http://mooproject.neocities.org 1 SOMMAIRE : I. Planning des phases 4 1-Lancement..5 2-Elaboration. 5 3-Construction 5 4-Transition.6

Plus en détail

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Plan Chapitre 2 Modèles de cycles de vie Méthodes de développement : Méthode lourde Méthode agile Exemple

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Méthodes de mathématiques (MAP4C)

Méthodes de mathématiques (MAP4C) Méthodes de mathématiques (MAP4C) Introduction Cette ressource pédagogique a été créée pour répondre aux exigences du programme-cadre révisé de 12 e année (septembre 2007). Les leçons préparées ne sont

Plus en détail

GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING)

GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING) GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING) 6ÈME PARTIE TEST DU LOGICIEL (SOFTWARE TESTING) Faculté des Sciences et Techniques http://perso.univ-st-etienne.fr/jacquene/gl/ Francois.Jacquenet@univ-st-etienne.fr

Plus en détail

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES 27.06.2015 GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES CRÉATION OU REFONTE D UN SITE INTERNET Expert indépendant en web et en communication digitale depuis 2009 6 allée Armonville, appt. 12-86000 Poitiers contact@mehdi-benyounes.com

Plus en détail

Cours 7: Conception des systèmes interactifs (partie 2)

Cours 7: Conception des systèmes interactifs (partie 2) Cours 7: Conception des systèmes interactifs (partie 2) Anastasia.Bezerianos@lri.fr (plusieurs slides sont basés sur des slides de T. Tsandilas, W. Mackay, M. Beaudouin Lafon, D. Vogel et S. Greenberg)

Plus en détail

Les Fichiers Autodesk Inventor

Les Fichiers Autodesk Inventor Les Fichiers Autodesk Inventor Pour gérer les composants d un projet, il est essentiel de comprendre comment Autodesk Inventor enregistre les données. Au niveau du fichier, chaque pièce et assemblage sont

Plus en détail

Concevoir un produit facile à utiliser

Concevoir un produit facile à utiliser Éric BRANGIER et Javier B ARCENILLA Concevoir un produit facile à utiliser Adapter les technologies à l homme Éditions d Organisation, 2003 ISBN : 2-7081-2900-7 Sommaire AVANT-PROPOS...1 Chapitre 1 LA

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE CLARIFIER SA CONTRIBUTION À SON ORGANISATION. SITUER SON RÔLE DANS SON ORGANISATION ET INVENTORIER SES RESPONSABILITÉS DE GESTION.

Plus en détail

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri Hassan El Mansouri 1 Plan du cours Problématique et naissance du génie logiciel Cycle de développement, cycle de vie, cahier des charges Patrons de conception Programmation par composants, réutilisation

Plus en détail

CAOPR. CAO et Prototypage Rapide. Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel

CAOPR. CAO et Prototypage Rapide. Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel . Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel CAO et Prototypage Rapide CAOPR La démarche de conception De l'idée au produit Du développement de l'idée à la commercialisation du produit

Plus en détail

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri. Plan du cours. Problématique du Génie Logiciel

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri. Plan du cours. Problématique du Génie Logiciel Hassan El Mansouri 1 Plan du cours Cycle de développement, cycle de vie, cahier des charges Patrons de conception Programmation par composants, réutilisation de composants Gestion des exceptions Stratégies

Plus en détail

Mois de. De À Date. Situation du marché et de la concurrence. Projets en cours. Ventes du mois dernier. Écarts et causes.

Mois de. De À Date. Situation du marché et de la concurrence. Projets en cours. Ventes du mois dernier. Écarts et causes. RappoRt mensuel du directeur des Ventes Mois de De À Date Situation du marché et de la concurrence Projets en cours Ventes du mois dernier Écarts et causes Points positifs Obstacles à la performance -

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure DEMARCHE D'ANALYSE DU LOGICIEL Annexe Technique de la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE

Plus en détail

Article. Comment élaborer des enquêtes-entreprises de façon continue dans un modèle cyclique. par Helena Bäckström et Pia Hartwig

Article. Comment élaborer des enquêtes-entreprises de façon continue dans un modèle cyclique. par Helena Bäckström et Pia Hartwig Composante du produit n o 11-522-X au catalogue de Statistique Canada La série des symposiums internationaux de Statistique Canada : recueil Article Symposium 2008 : Collecte des données : défis, réalisations

Plus en détail

Cours 7: Conception des systèmes interactifs (partie 1)

Cours 7: Conception des systèmes interactifs (partie 1) Cours 7: Conception des systèmes interactifs (partie 1) Anastasia.Bezerianos@lri.fr (plusieurs slides sont basés sur des slides de T. Tsandilas, W. Mackay, M. Beaudouin Lafon, D. Vogel et S. Greenberg)

Plus en détail

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie.

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie. Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie 16 octobre 2013 Table des matières Contexte... 3 Mandat... 3 Format du forum... 4 Participation...

Plus en détail

Logiciels et services pour l installation électrique

Logiciels et services pour l installation électrique Logiciels et services pour l installation électrique 1, bd Charles de Gaulle 92700 COLOMBES FRANCE Tél : +33 1 47 52 97 27 Fax : +33 1 47 52 97 25 E-Mail : contact@alpi.fr Notre identité ALPI est éditeur

Plus en détail

Réussir le Use Test est une exigence critique pour les assureurs ayant

Réussir le Use Test est une exigence critique pour les assureurs ayant Réussir le Use Test est une exigence critique pour les assureurs ayant demandé la validation de leur sous Solvabilité II. Cet article décrit comment les assureurs peuvent en même temps satisfaire aux exigences

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

Rédaction de cas d utilisation (Use Case)

Rédaction de cas d utilisation (Use Case) labsticc.univ-brest.fr/pages_perso/babau/ Rédaction de cas d utilisation (Use Case) Jean-Philippe Babau Département Informatique, UFR Sciences, Laboratoire Lab-STICC 2 1 Plan Objectif des Cas d Utilisation

Plus en détail

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification Mise à jour : octobre 2011 Chapitre 8 La mission d audit La planification Table des matières 1. Les procédés préliminaires... 1 2. L approche de partenariat avec le gestionnaire... 2 3. La connaissance

Plus en détail

VÉRIFICATION DE L INTÉGRITÉ DE L INFORMATION DU SYSTÈME HERMÈS FINANCES RAPPORT. Juin 2011

VÉRIFICATION DE L INTÉGRITÉ DE L INFORMATION DU SYSTÈME HERMÈS FINANCES RAPPORT. Juin 2011 VÉRIFICATION DE L INTÉGRITÉ DE L INFORMATION DU SYSTÈME HERMÈS FINANCES RAPPORT Juin 2011 PRÉPARÉ PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA VÉRIFICATION INTERNE (DGVI) Projet no : 2011-08 AGENCE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

Génie logiciel Test logiciel A.U. 2013/2014 (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) 1 Plan du chapitre - Définition du test logiciel - Principe de base du test logiciel - Les différentes étapes

Plus en détail

En positionnant la formation comme un soutien à la performance, on portera l impact de ses interventions sur les résultats de l organisation.

En positionnant la formation comme un soutien à la performance, on portera l impact de ses interventions sur les résultats de l organisation. Edito La formation au service des priorités de l Organisation Les organisations misent beaucoup sur la compétence de leurs employés, cadres et dirigeants. La formation est aujourd hui un moyen privilégié

Plus en détail

CATALOGUE DES COURS. qlikview.com

CATALOGUE DES COURS. qlikview.com CATALOGUE DES COURS qlikview.com A propos de ce Catalogue Ce catalogue rassemble toutes les informations nécessaires à propos des cours QlikView. Il est organisé en trois sections principales : cours délivrés

Plus en détail

L ANALYSE DES BESOINS DE FORMATION. Josianne Basque, professeure

L ANALYSE DES BESOINS DE FORMATION. Josianne Basque, professeure Josianne Basque, professeure 1 DESCRIPTION L analyse des besoins consiste à vérifier s il y a un réel besoin de formation, à partir de données valides colligées dans le milieu de formation visé et, si

Plus en détail

SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET

SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : ADMINISTRATION POLITIQUE : ADM.9 APPROCHE SERVICE ADM.9.6 En vigueur le : 7 mars 2011 Révisée le : SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET BUT Le Service des ressources

Plus en détail

EXPRESSION DES BESOINS

EXPRESSION DES BESOINS PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason

Plus en détail

Objets Avancées Semestre 3 Année 2015-2016. Projet

Objets Avancées Semestre 3 Année 2015-2016. Projet Conception et Programmation IUT d Aix-Marseille Dép. INFO Aix Objets Avancées Semestre 3 Année 2015-2016 Projet André Abramé - andre.abrame@univ-amu.fr Sophie Nabitz - sophie.nabitz@univ-avignon.fr Petru

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Activité langagière en situation de RÉCEPTION (1) la mise en œuvre et à l'adaptation de

Plus en détail

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM Par un collectif de l INEM Instituto National de Emples (Institut National de l Emploi), Madrid, Espagne L intégration des technologies dans la société de l information

Plus en détail

CHAPITRE 2 : CYCLES DE VIE ET MÉTHODES DE GESTION DE PROJET

CHAPITRE 2 : CYCLES DE VIE ET MÉTHODES DE GESTION DE PROJET CHAPITRE 2 : CYCLES DE VIE ET MÉTHODES DE GESTION DE PROJET UE Gestion de Projet Master 1 STIC 2015/2016 Céline Joiron celine.joiron@u-picardie.fr 2 Introduction Un aspect fondamental de la conduite de

Plus en détail

SYDO CATALOGUE DE FORMATIONS

SYDO CATALOGUE DE FORMATIONS SYDO CATALOGUE DE FORMATIONS 2016 Expliquez en images et en dessins Intégrer des images sur des supports de formation permet de capter l attention des apprenants et d améliorer leur mémorisation. Il est

Plus en détail

Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015

Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015 Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015 P a g e 1 Musée canadien de l immigration du Quai 21 Info Source : Sources de renseignements du gouvernement

Plus en détail

Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine

Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine Processus de développement logiciel Jean-Yves Antoine U. Bretagne Sud - UFR SSI - IUP Vannes année 2001-2002

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère Tom Pfeiffer Partner Audit Deloitte Sacha Thill Senior Consultant Operations Excellence & Human Capital Deloitte Soucieuses du bien-être et du développement

Plus en détail

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en conception de dispositif e-commerce attributs des produits et fiches produits.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en conception de dispositif e-commerce attributs des produits et fiches produits. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

MathemaTIC. Une plateforme d apprentissage personnalisé pour réussir en mathématiques. Dossier de presse

MathemaTIC. Une plateforme d apprentissage personnalisé pour réussir en mathématiques. Dossier de presse LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de l'éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse Dossier de presse MathemaTIC Une plateforme d apprentissage personnalisé pour réussir en

Plus en détail

Vérification Interne. Vérification du cadre de contrôle des stocks

Vérification Interne. Vérification du cadre de contrôle des stocks Vérification Interne Vérification du cadre de contrôle des stocks Juin 2010 Table des matières SOMMAIRE EXÉCUTIF...5 1. INTRODUCTION...9 1.1 CONTEXTE...9 1.2 OBJECTIFS...9 1.3 ÉTENDUE DE LA VÉRIFICATION...9

Plus en détail

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud guide des processus lecture PRÉLECTURE mprendre lire pour l de la conseil scolaire de district catholique LECTURE centre- sud Ce guide contient des conseils et des renseignements pour t aider à produire

Plus en détail

Conclusions et Perspectives

Conclusions et Perspectives 8 Conclusions et Perspectives Ce chapitre conclut la thèse en donnant un bilan du travail effectué et les perspectives envisageables au terme de cette recherche. Nous rappelons tout d abord les principales

Plus en détail

TECHNIQUES D INTÉGRATION MULTIMÉDIA

TECHNIQUES D INTÉGRATION MULTIMÉDIA TECHNIQUES D INTÉGRATION MULTIMÉDIA Hiver 2016 Session 4 PLAN D ÉTUDES Pondération : 2 2 2 Unités : 2,00 60 heures 582-434-MT Conception interactive Adopté en assemblée départementale 15 janvier 2016 Jean-Michel

Plus en détail

Ergonomie S. Metz Master VCIel 2009/2010 22/09/09. I - Ergonomie et Sites Web

Ergonomie S. Metz Master VCIel 2009/2010 22/09/09. I - Ergonomie et Sites Web I - Ergonomie et Sites Web Un site web, comme un document, est une interface Axe 3 La conception en ergonomie L ergonomie s applique aussi aux sites web I- Ergonomie et Sites Web / II- Ergonomie et Conception

Plus en détail

Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux

Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux Recrutement Professionnels Solutions RH Services en entreprise Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux L époque du travail individuel

Plus en détail

Weenaõ Consulting présente la solution AuraPortal BPMS *

Weenaõ Consulting présente la solution AuraPortal BPMS * Weenaõ Consulting présente la solution AuraPortal BPMS * Une solution informatique de gestion d entreprise, nouvelle génération, innovante, évolutive et flexible. Vous définissez les objectifs de votre

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

Principes sur lesquels l APEX s appuie pour promouvoir la santé, le rendement et la productivité des cadres

Principes sur lesquels l APEX s appuie pour promouvoir la santé, le rendement et la productivité des cadres 28 janvier 2011 Recommandations sur la santé, le rendement et la productivité des cadres supérieurs présentées par l Association professionnelle des cadres supérieurs de la fonction publique du Canada

Plus en détail

Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts

Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts Table des matières Introduction... 3 Méthodes... 4 Résumé des résultats... 5 Conclusion

Plus en détail

Conseiller, Ressources humaines

Conseiller, Ressources humaines Conseiller, Ressources humaines Supérieur hiérarchique : Directeur, Ressources humaines Type d emploi : Permanent, temps plein Lieu de travail : Ottawa, Ontario Nombre heures par semaine : 37.5 Clôture

Plus en détail

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre.

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Une phrase, qui accompagnait le dévoilement de l illustration,

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE AU SOUTIEN À

OFFRE DE SERVICE AU SOUTIEN À OFFRE DE SERVICE AU SOUTIEN À L ORGANISATION DES SOINS, DES SERVICES ET DU TRAVAIL La Direction des ressources humaines AQESSS Janvier 2010 Soucieux de s engager dans un exercice de réorganisation du travail

Plus en détail

Events Manager Document commercial V 1.04 FR 1 / 5

Events Manager Document commercial V 1.04 FR 1 / 5 L organisation de réunions, assemblées, congrès, colloques et autres évènements, nécessite une administration rigoureuse et contraignante, la parfaite maîtrise des processus de réservations et contrôles

Plus en détail

Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com. Proposition de projet

Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com. Proposition de projet Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com Proposition de projet Plan de développement global communautaire (2016-2022) Fédération franco-

Plus en détail

TIC, différentiation pédagogique et approche orientante pour des stratégies de gestion de classe favorisant l engagement et la réussite de l élève

TIC, différentiation pédagogique et approche orientante pour des stratégies de gestion de classe favorisant l engagement et la réussite de l élève TIC, différentiation pédagogique et approche orientante pour des stratégies de gestion de classe favorisant l engagement et la réussite de l élève La motivation des élèves à s engager dans la tâche est

Plus en détail

Contexte. Problèmes posés

Contexte. Problèmes posés CONCEPTION ET EVALUATION D UN COURS EN LIGNE DESTINE A AMELIORER LES COMPETENCES DE FUTURS ENSEIGNANTS EN EDUCATION PHYSIQUE A L ANALYSE DE TACHES. DES SAVOIRS TECHNIQUES AUX COMPETENCES PEDAGOGIQUES Catherine

Plus en détail

Configuration Interface for MEssage ROuting

Configuration Interface for MEssage ROuting Configuration Interface for MEssage ROuting Plan de développement logiciel Date : 22/08/07 Version : 1.2 Statut : diffusable Auteurs : BAGNARD Natacha FOROT Julien 1/15 Table des révisions Version Date

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 Les informations contenues dans le présent document sont strictement confidentielles. Elles sont la propriété de EMCC et toute reproduction, diffusion ou exploitation

Plus en détail

Design des interfaces et commerce électronique SIO 65288

Design des interfaces et commerce électronique SIO 65288 Département des systèmes d information organisationnels PLAN DE COURS Faculté des sciences de l administration Automne 2001 Université Laval Design des interfaces et commerce électronique SIO 65288 Professeur

Plus en détail

ORTHOPHONISTES AYANT RECOURS AU PERSONNEL DE SOUTIEN

ORTHOPHONISTES AYANT RECOURS AU PERSONNEL DE SOUTIEN ÉNONCÉ DE PRINCIPE ORTHOPHONISTES AYANT RECOURS AU PERSONNEL DE SOUTIEN DATE D APPROBATION: octobre 2007 NOUVELLE MISE EN PAGE: mai 2014 Les tâches que l orthophoniste assigne au personnel de soutien,

Plus en détail

NORME SUR LES COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES

NORME SUR LES COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES ASSOCIATION OF COLLEGE & RESEARCH LIBRARIES (ACRL) NORME SUR LES COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Extrait traduit de l anglais par le Groupe de travail sur la formation documentaire

Plus en détail

1. Des contre-exemples?

1. Des contre-exemples? Approche «orientée utilisateur» et adaptation à l être humain Cours de N. Bonnardel PSY Q11B - Analyse ergonomique des situations de terrain 1. Des contre-exemples? Pour faciliter l adaptation à l être

Plus en détail

La direction artistique web

La direction artistique web La direction artistique web Introduction La partie design est une étape délicate à gérer dans le processus de création d un site web car le client est toujours impatient de voir le résultat visuel de son

Plus en détail

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011 COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DU 30 SEPTEMBRE 2011 D APPROBATION : 24 SEPTEMBRE 2010 1. Pour faciliter l obtention de bons résultats sur les plans

Plus en détail

Conception du système informatique

Conception du système informatique Gestion du système des retraites Conception du système informatique Oleksiy Sluchynsky osluchynskyy@worldbank.org Company LOGO 1 Sujets de la Présentation I. Conception & Programme de mise en œuvre du

Plus en détail

NOUVEAUTÉS DE LA VERSION

NOUVEAUTÉS DE LA VERSION 5.8 NOUVEAUTÉS DE LA VERSION 5. Deux axes d orientation Ergonomie Richesse fonctionnelle Installation Une nouvelle procédure d installation du logiciel est mise en service. Elle distingue deux fichiers

Plus en détail

DIRECTEUR DE PROJET DIGITAL / DESIGN MANAGER

DIRECTEUR DE PROJET DIGITAL / DESIGN MANAGER Design interactif DIRECTEUR DE PROJET DIGITAL / DESIGN MANAGER Design d expérience utilisateur et management de projet digital 8 Cette formation de niveau Bac + 5 a pour vocation d apporter des compétences

Plus en détail

Atelier Gestion de projets européens Pour les ADL

Atelier Gestion de projets européens Pour les ADL Atelier Gestion de projets européens Pour les ADL Comment suivre et évaluer le bon déroulement d un projet européen? Natacha Kossiakin pour Progress Consulting Méthodologie et principes de formation Objectif

Plus en détail

L évaluation de l enseignement à l Université Laval: vers une consultation par Internet

L évaluation de l enseignement à l Université Laval: vers une consultation par Internet L évaluation de l enseignement à l Université Laval: vers une consultation par Internet 02-10-24 Université Laval, Réseau de valorisation de l'enseignement 1 L évaluation de l enseignement à l Université

Plus en détail

Introduction et Lancement du Programme

Introduction et Lancement du Programme Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Année universitaire 2007 2008 PIMS GEM / UJF Introduction et Lancement du Programme Resp. : Sylvie BLANCO, Professeur, Grenoble Ecole

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION Le cycle de formation s intègre au cœur du processus de gestion des ressources humaines et, de ce fait, est fortement lié aux orientations des entreprises. La formation du personnel est un

Plus en détail

RAPPORT DE LA SURTAXE

RAPPORT DE LA SURTAXE RAPPORT DE LA SURTAXE L ÉCOLE DU CARREFOUR SURTAXE SCOLAIRE 2006-2008 PARTIE A : OBJECTIFS Planification pour l amélioration du rendement des élèves et la performance de l école. Dépenses planifiées en

Plus en détail

Design + Développement. Web. Gunther Groenewege CFA - IGS

Design + Développement. Web. Gunther Groenewege CFA - IGS Design + Développement Web Gunther Groenewege CFA - IGS groenewege.com/cours Design d expérience utilisateur UX Design Le design d'expérience utilisateur est une pratique globale, utilisée par de nombreux

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Rolf Wipfli & Baptiste Ossipow 1.4.2007

Rolf Wipfli & Baptiste Ossipow 1.4.2007 Plan test d'utilisation Dans notre test d'utilisation nous voulons évaluer le site Jobber [1]. Notre but est tout d'abord de vérifier l'utilisabilité du site, donc de tester si les fonctionnalités qui

Plus en détail

situation-problème n 13

situation-problème n 13 situation-problème n 13 TITRE : Qui a le plus d argent dans la classe? MISE EN SITUATION : «Aujourd hui j ai apporté des enveloppes contenant de l argent pour chacun de vous. Dites-moi qui a le plus d

Plus en détail

GUIDE DE SURVEILLANCE DES TRAVAUX

GUIDE DE SURVEILLANCE DES TRAVAUX GUIDE DE SURVEILLANCE DES TRAVAUX PARTIE INTÉGRANTE DU GUIDE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE DE L ORDRE DES INGÉNIEURS DU QUÉBEC L OUTIL INDISPENSABLE POUR ASSURER UN RÉSULTAT DE QUALITÉ! ATTENTION Ce document

Plus en détail

Prise en main d Access 2007

Prise en main d Access 2007 Introduction Microsoft Office Access 2007 ne représente qu une partie de la stratégie globale des produits de gestion des données de Microsoft. Comme toutes les bonnes bases de données relationnelles,

Plus en détail

L ALAMBIC. Diagnostic Développement Durable. MFQ Franche-Comté - 2006/2007

L ALAMBIC. Diagnostic Développement Durable. MFQ Franche-Comté - 2006/2007 L ALAMBIC Diagnostic Développement Durable MFQ Franche-Comté - 2006/2007 1 Le Développement Durable, un outil de management global, une démarche de progrès «Certains sentent la pluie à l avance d autres

Plus en détail

Smart Lending : la protection du client dans le processus de crédit

Smart Lending : la protection du client dans le processus de crédit Smart Lending : la protection dans le processus de crédit Comment intégrer les pratiques dans le prêt individuel des institutions de microfinance : vue d ensemble www.smartcampaign.org INTRODUCTION Ce

Plus en détail

La santé et la sécurité, une priorité? Faites de notre norme BS OHSAS 18001 une priorité.

La santé et la sécurité, une priorité? Faites de notre norme BS OHSAS 18001 une priorité. La santé et la sécurité, une priorité? Faites de notre norme BS OHSAS 18001 une priorité. Pourquoi BSI? Parce que nous savons reconnaître une bonne norme BS OHSAS 18001 quand nous en voyons une. Nous pouvons

Plus en détail

Plan pour la sécurité de l aviation dans le monde

Plan pour la sécurité de l aviation dans le monde Plan pour la sécurité de l aviation dans le monde Faits saillants Étant donné que, d après les prévisions, la croissance du trafic aérien doublera au cours des 15 prochaines années, il faut s occuper proactivement

Plus en détail