POLITIQUE MONDIALE DE LUTTE ANTI-CORRUPTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POLITIQUE MONDIALE DE LUTTE ANTI-CORRUPTION"

Transcription

1 INTRODUCTION Chez Capital Safety, nous agissons toujours avec intégrité. Nous agissons de façon éthique et légale à tous les niveaux et dans tous les pays où nous sommes implantés, sans exception. Nos comportements gagnants fournissent l assurance que nous agirons de manière à : Afficher notre engouement envers la sécurité et la qualité ; les vies des employés et de leurs familles dépendent de nous! Tenir compte de l opinion de nos clients ; être vif et réactif vis-à-vis de leurs besoins. Être implacable en termes de concurrence et d innovation ; être le premier en tout. Offrir les meilleurs produits et services dans le secteur. Être juste et respectueux envers les autres. Être performant et dépasser les attentes. Toujours agir avec intégrité. Notre Code de conduite énonce que : Capital Safety interdit l offre et l acceptation de pots-de-vin et la corruption à tous les niveaux de ses activités partout dans le monde. Cette politique de lutte contre la corruption décrit : - la façon dont Capital Safety se conformera aux interdictions de notre Code de conduite en matière de pots-de-vin et de corruption, - et la façon de nous comporter toujours avec intégrité au regard de la lutte contre les pots-de-vin et la corruption. Les procédures mondiales de lutte anti-corruption détaillent le processus pour garantir la conformité à cette politique. 1

2 1. FINALITÉ «Agir toujours avec intégrité» est l un de nos comportements gagnants chez Capital Safety. Nous nous engageons à offrir des résultats et à mener une concurrence féroce sur les marchés internationaux, mais à le faire de la façon la plus juste qui soit. Dans ce cadre consistant à mener ses affaires de manière appropriée, Capital Safety a adopté la présente Politique mondiale de lutte anti-corruption. Le Code de conduite de Capital Safety, ainsi que les lois de la plupart des pays, interdisent à Capital Safety d effectuer un paiement ou d offrir tout objet de valeur à un fonctionnaire ou à un homme politique avec la finalité d obtenir ou de conserver un marché ou de garantir autrement un avantage commercial inapproprié. Capital Safety n offrira de pot-de-vin à personne. 2. POLITIQUE Capital Safety se conformera à la loi US Foreign Corrupt Practices Act ou «FCPA» (loi américaine sur la corruption dans les transactions à l étranger), à la U.K. Bribery Act (loi britannique de lutte contre la corruption) ainsi qu aux lois sur la lutte contre la corruption des autres pays dans lesquels nous menons nos activités. 1 Plus précisément, Capital Safety et ses employés : N effectueront aucun paiement ni n offriront quelque article de valeur que ce soit à des fonctionnaires ou hommes politiques en vue d obtenir ou de conserver un marché ou de garantir autrement un avantage commercial inapproprié. Tous ces paiements, y compris les paiements de facilitation à des fonctionnaires pour accélérer ou assurer l exécution des actions de routine du gouvernement, sont interdits ; o o Des paiements inappropriés à des partis et des candidats politiques peuvent constituer des infractions à la FCPA. Les contributions politiques au nom de Capital Safety ne peuvent pas être effectuées à moins d avoir été préalablement examinées et approuvées par le Service juridique ; Aucune contribution caritative ne peut être effectuée au nom de Capital Safety à la demande de tout fonctionnaire, ou autrement à l'intention de tout fonctionnaire (ou d un membre de sa famille). 1 Bien que la présente politique se concentre sur des actes concernant des fonctionnaires, de tels paiements ou transferts de valeur dans le secteur privé peuvent également constituer une infraction aux lois qui s appliquent ainsi qu à notre Code de conduite. Veuillez-vous référer à la Section 3 du Code de conduite intitulée «Donner et recevoir des cadeaux, des marques d hospitalité et des divertissements», pour de plus amples conseils. 2

3 Prendront les mesures nécessaires pour garantir que les intermédiaires agissant au nom de Capital Safety n effectueront aucun paiement ni n offriront quelque article de valeur que ce soit à des fonctionnaires en vue d obtenir ou de conserver un marché ou de garantir autrement un avantage commercial inapproprié ; Offriront des cadeaux de valeur symbolique et des repas modestes à des fonctionnaires uniquement s ils sont directement associés à la promotion, la démonstration ou l explication des produits et services de Capital Safety, ou encore l exécution ou la réalisation d un contrat passé avec le gouvernement ou une agence gouvernementale. De tels cadeaux et repas devront également être conformes aux lois locales, au Code de conduite et aux politiques relatives aux cadeaux, aux déplacements et aux divertissements de Capital Safety et devront avoir uniquement une valeur symbolique dans le contexte de l économie locale ; Prendront des mesures de précaution dans la lutte anti-corruption basées sur les risques et suivront des plans d intégration associés développés pour chaque acquisition, comme approuvé par le Service juridique ; Discuteront de tous les signaux d alerte avec le Service juridique ; Tiendront à jour des livres et des dossiers précis qui reflètent les transactions et dispositions des actifs dans des détails raisonnables et avec justesse et intégrité, y compris l enregistrement du nom, des affiliations et des finalités commerciales de chaque cadeau, déplacement et activité de divertissement. 3. EXPLICATION DES TERMES CLÉS Par article de valeur, on entend de l argent, des actions, des divertissements, des repas, le logement, le transport, des informations, des offres de travail pour le fonctionnaire ou un proche du fonctionnaire, le paiement ou le remboursement des frais de déplacement, des remises non applicables habituellement sur des produits de Capital Safety, les prises en charge ou les remises de dette, les faveurs personnelles et autres cadeaux. La FCPA autorise les entreprises à effectuer le paiement de dépenses raisonnables en toute bonne foi, telles que les dépenses de déplacement et de logement directement liées à la promotion, la démonstration ou l explication de produits et de services, ou l exécution ou la réalisation d un contrat avec un gouvernement ou l une de ses agences. En conséquence, tous les cadeaux de valeur symbolique et l offre de repas modestes à des fonctionnaires sont admissibles uniquement s ils sont directement associés à la promotion, la démonstration ou 3

4 l explication des produits et des services de Capital Safety, ou encore l exécution ou la réalisation d un contrat passé avec le gouvernement ou une agence gouvernementale. De tels cadeaux et repas devront également être conformes aux lois locales et au Code de conduite de Capital Safety et, dans tous les cas, devront avoir uniquement une valeur symbolique dans le contexte de l économie locale. Un Distributeur est une entreprise ou un particulier qui achète des produits de Capital Safety à des fins de revente (y compris l installation), stocke et livre des produits de Capital Safety à ses clients, que le Distributeur revende le produit concerné en l état ou installe le produit ou y apporte une valeur ajoutée de quelque façon que ce soit (tel que dans le cas d un fabricant d équipement d origine ou OEM). Un fonctionnaire est toute personne agissant officiellement pour, ou au nom d un gouvernement, d une organisation publique internationale ou tout service, agence ou intermédiaire de ce gouvernement. Ce terme inclut également toute entité recrutée pour analyser et accepter des soumissions pour le compte d une agence gouvernementale. Un employé d une entreprise détenue ou contrôlée par l état est un fonctionnaire, de même qu un membre d une famille royale qui est officier ou qui conserve autrement un intérêt managérial dans des industries ou des entreprises contrôlées par le gouvernement. Cette définition inclut également un parti politique ou le représentant d un parti, ou le candidat d un parti politique. En d autres termes, si quelqu un a la capacité d influencer une décision gouvernementale, cette personne devrait être considérée comme un fonctionnaire, à moins que le Service juridique ne donne un avis contraire. Paiement. Cela inclut tout paiement ou cadeau concret, toute offre de payer ou de donner, ou toute promesse de payer ou de donner au destinataire de l argent ou tout article de valeur. La promesse ou l autorisation de l une de ces actions, même si aucun paiement concret n est effectué, enfreint la présente politique et la FCPA. Les paiements de facilitation, également connus sous le nom d «argent accélérateur» sont des petits paiements peu fréquents (généralement pas plus de 100 USD et habituellement considérablement moins) qui sont versés aux fonctionnaires (par opposition à une agence gouvernementale ou une autre administration publique) en vue de venir accélérer des mesures gouvernementales courantes et non discrétionnaires (comme l obtention de permis de travail ou de visas, des formalités douanières, la certification ou l inspection des produits), ceux-ci sont interdits par la présente politique. Un intermédiaire est une tierce partie, telle qu un distributeur, un OEM (fabricant d équipement d origine), un agent de ventes, un courtier en douane, un consultant ou toute autre tierce partie qui vend ou est autrement en contact avec un employé gouvernemental au nom de Capital Safety. 4

5 Les signaux d alerte sont des indications qu une enquête supplémentaire est justifiée en raison de faits qui viennent augmenter le risque de corruption potentiel. Des exemples de signaux d alerte sont (a) un Intermédiaire qui est un fonctionnaire, ou qui emploie un fonctionnaire, ou qui a un fonctionnaire pour actionnaire ou dans son conseil d administration, (b) un Intermédiaire conseillé par un fonctionnaire, (c) un Intermédiaire qui entretient des relations personnelles, familiales, ou commerciales proches avec un fonctionnaire, ou (d) un Intermédiaire ayant sollicité des arrangements de paiement inhabituels tels qu un paiement en espèce, un paiement dans un endroit autre que dans le pays dans lequel les services ont été réalisés ou encore des paiements sans détails à l appui. Un agent de ventes (également connu sous les termes de courtier, de représentant du fabricant, de vendeur à la commission non employé) sollicite les ventes de produits de Capital Safety en retour d une commission ou d une autre compensation, mais n achète pas ni ne stocke de produits de Capital Safety. 4. CHAMP D APPLICATION La présente politique s'applique à toutes les entreprises de Capital Safety et sur tous les sites du monde entier. 5. RESPONSABILITÉ Il est de la responsabilité de tous les employés qui travaillent, directement ou indirectement, avec des fonctionnaires de se conformer à la présente politique. Tout employé de Capital Safety ou toute entreprise de Capital Safety qui entreprend toute action incohérente avec ces principes enfreint la présente politique. Tout employé de Capital Safety qui cherche à conserver l intermédiaire est responsable de se conformer aux principes décrits dans les Procédures mondiales de lutte anti-corruption. Tout manquement à s'y conformer se traduira par une sanction appropriée, qui pourra inclure la cessation d emploi, ainsi que des amendes civiles et pénales. 5

6 ANNEXE 1 ASSISTANCE TÉLÉPHONIQUE DE CAPITAL SAFETY EN MATIÈRE DE CONFORMITÉ L assistance téléphonique de Capital Safety en matière de conformité est prise en charge par une tierce partie indépendante, disponible 24 heures sur 24 et 365 jours par an, avec des interprètes disponibles dans plusieurs langues. Vous pouvez choisir l anonymat si la législation applicable le permet. Si vous avez des questions pour savoir si une action particulière est appropriée ou si vous hésitez à signaler une éventuelle inconduite en toute bonne foi, nous vous conseillons d en discuter en premier lieu avec votre superviseur, votre directeur régional des finances ou le service juridique. Toutefois, si cela n est pas envisageable, vous pouvez appeler l assistance téléphonique de Capital Safety en matière de conformité. La politique de Capital Safety interdit toutes représailles de quelque sorte que ce soit contre les employés de Capital Safety qui signaleront des infractions déontologiques ou légales potentielles ou concrètes en toute bonne foi, y compris celles associées à la conformité à la lutte contre la corruption. Les employés de Capital Safety ont le droit et l'obligation de répondre aux problèmes déontologiques en toute bonne foi et sans crainte de sanction ou de harcèlement de la part de leurs collègues, de leurs superviseurs, ou de leur direction principale. Capital Safety attache une grande importance à la conformité à nos obligations légales et à nos normes déontologiques. Suivez les étapes ci-après pour contacter l assistance téléphonique de Capital Safety en matière de conformité : Pour les États-Unis et le Canada, composez le : Autres pays : 1. Retrouvez votre pays dans la liste ci-dessous 2. Composez sans frais le numéro indiqué 3. Composez ensuite le Pays Code d accès Pays Code d accès Australie ou Mexique ou ou ou ou Brésil ou Nouvelle-Zélande

7 Chine ou ou ou Singapour ou Colombie ou Slovaquie France ou Royaume-Uni ou ou Allemagne Vous pouvez également utiliser le lien suivant pour contacter l assistance téléphonique de Capital Safety en matière conformité : https://reportlineweb.com/capitalsafety (États-Unis et Canada) https://iwf.tnwgrc.com/capitalsafety (tous les autres pays) 7

La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011

La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011 La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011 Page 1 La Politique Anti-corruption Goodyear ne souhaite pas obtenir d avantages commerciaux en offrant ou en recevant des paiements abusifs ou quoi

Plus en détail

Politique anti-corruption

Politique anti-corruption Politique anti-corruption 1. Introduction Notre compagnie attache une valeur importante à sa réputation et s engage à maintenir les normes les plus élevées en matière d éthique dans la gestion de ses affaires

Plus en détail

Politique mondiale anticorruption

Politique mondiale anticorruption Politique mondiale anticorruption I. OBJECTIF Dans la majorité des pays, effectuer ou offrir un paiement corrompu, recevoir un pot-de-vin ou un dessous de table, sont considérés par la loi comme un délit,

Plus en détail

ACORD. Politique de lutte contre la corruption

ACORD. Politique de lutte contre la corruption ACORD Politique de lutte contre la corruption Version : Janvier 2012 1 1. INTRODUCTION ACORD, en sa qualité d organisme de développement international, veut s'aligner sur les meilleures pratiques internationales

Plus en détail

La corruption mondiale et ses répercussions sur les entreprises canadiennes

La corruption mondiale et ses répercussions sur les entreprises canadiennes La corruption mondiale et ses répercussions sur les entreprises canadiennes En juin 2011, la Loi sur la corruption d agents publics étrangers (LCAPE) a été utilisée pour accuser une société canadienne

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC.

POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC. POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC. CONTEXTE : Alcoa Inc. («Alcoa») et sa direction se sont engagés à mener toutes leurs activités dans le monde entier, avec éthique et en conformité

Plus en détail

Présentation de la lutte contre la corruption. Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Abbott

Présentation de la lutte contre la corruption. Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Abbott Présentation de la lutte contre la corruption Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Objet s attache à mener ses activités de façon éthique et en conformité avec la Loi et la

Plus en détail

Flint Group Politique En Matière De Cadeaux Et D'invitations À Des Loisirs

Flint Group Politique En Matière De Cadeaux Et D'invitations À Des Loisirs Flint Group Politique En Matière De Cadeaux Et D'invitations À Des Loisirs I OBJECTIF Donner et recevoir des cadeaux d'affaires (cadeaux, repas, voyage et invitations à des loisirs) est une pratique courante

Plus en détail

Politique de lutte contre la corruption

Politique de lutte contre la corruption Politique de lutte contre la corruption Introduction Le RPC Group Plc («la Société») applique la tolérance zéro en matière de corruption dans ses opérations commerciales mondiales, tant dans le secteur

Plus en détail

UK Bribery Act & Guidances Présentation Enjeux Exemples

UK Bribery Act & Guidances Présentation Enjeux Exemples UK Bribery Act & Guidances Présentation Enjeux Exemples LEEM 17 Mai 2011 Jonathan Schur Guillaume Briant EU17549328 2011 Dechert LLP Avertissement Ce document est destiné à fournir une présentation générale

Plus en détail

Anti-Slavery International Politique anti-corruption d Anti-Slavery International

Anti-Slavery International Politique anti-corruption d Anti-Slavery International Anti-Slavery International Politique anti-corruption d Anti-Slavery International Introduction Le Conseil d administration et l équipe de direction d Anti-Slavery International s engagent à appliquer une

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE CODE DE BONNE CONDUITE CONCERNANT LES INTERACTIONS AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ Déclaration de l ensemble des membres du COCIR Le COCIR se consacre à l avancement de la science médicale et à l amélioration

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. LE CODE CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE RESPECT DES LOIS, RÈGLES ET RÈGLEMENTS

MORNEAU SHEPELL INC. LE CODE CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE RESPECT DES LOIS, RÈGLES ET RÈGLEMENTS MORNEAU SHEPELL INC. CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE Le présent Code de conduite et de déontologie a été adopté par le conseil d administration de Morneau Shepell inc. (la «société») le 1er janvier

Plus en détail

Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION

Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION TABLE DES MATIÈRES APPLICATION DE LA POLITIQUE 1 ENGAGEMENT CONTRE LES POTS-DE-VIN ET LA CORRUPTION 1 INTERDICTION

Plus en détail

Code de Conduite pour les Fournisseurs

Code de Conduite pour les Fournisseurs Code de Conduite pour les Fournisseurs 2013 Présentation de Duncan Palmer, Directeur financier de Reed Elsevier Notre comportement individuel et collectif est régi par des standards de haut niveau, tels

Plus en détail

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Ethics & Compliance 1/6 1. Préambule Le Code d Éthique d Alstom est essentiel. Il décrit la bonne conduite que les collaborateurs doivent

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS INTRODUCTION Chez Produits forestiers Résolu Inc. («Résolu»), nous attachons beaucoup d importance à nos relations avec nos clients, nos fournisseurs,

Plus en détail

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION POLITIQUE ANTI-CORRUPTION 1. ÉNONCÉ ET OBJECTIF DE LA POLITIQUE Le CN croit qu une entreprise «honnête» est une entreprise durable, et il est déterminé à n utiliser que des pratiques commerciales qui sont

Plus en détail

ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD

ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD Table des matières Introduction Normes générales de conduite Devoirs du personnel de la

Plus en détail

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Crawford & Compagnie et toutes ses filiales à travers le monde sont soumises à certaines

Plus en détail

UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX

UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX Page 1 sur 9 UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX Page 2 sur 9 TABLE DES MATIÈRES 1.0 OBJET... 4 2.0 ÉTENDUE... 4 3.0 DEFINITIONS... 4 4.0 PRATIQUES EN MATIÈRE D EMPLOI... 5 4.1 TRAVAIL

Plus en détail

CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION

CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION MAGNA INTERNATIONAL INC. INDICATIONS SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION Magna interdit la corruption et les paiements

Plus en détail

MODALITÉS D'UTILISATION

MODALITÉS D'UTILISATION ACCEPTATION DES MODALITÉS MODALITÉS D'UTILISATION VOTRE UTILISATION DE CE SITE WEB («SITE») ET DE TOUS LES SERVICES («SERVICES») DISPONIBLES SUR CE SITE EST SUBORDONNÉE À VOTRE ACCEPTATION DES MODALITÉS

Plus en détail

CADEAUX ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (POLITIQUE GLOBALE GP-20.A)

CADEAUX ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (POLITIQUE GLOBALE GP-20.A) CADEAUX ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (POLITIQUE GLOBALE GP-20.A) Ceci est une politique globale d Armstrong World Industries, Inc. Elle s'applique à vous en tant qu'employé d'armstrong, ainsi qu'à tous

Plus en détail

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR Chaque salarié et dirigeant du groupe CGR s'engage à : RESPECTER LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT AVOIR UNE CONDUITE PROFESSIONNELLE ETHIQUEMENT IRREPROCHABLE AVOIR DES RELATIONS

Plus en détail

Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe

Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe applicable au Gouverneur, aux Vice-Gouverneurs, aux membres du personnel et aux collaborateurs ou prestataires contractuels (Approuvé

Plus en détail

Service juridique (Bureau chargé des questions d éthique et de déontologie) Expert de domaine :

Service juridique (Bureau chargé des questions d éthique et de déontologie) Expert de domaine : Fonction/ Service : Service juridique (Bureau chargé des questions d éthique et de déontologie) Expert de domaine : Laurel Burke, Associées du dir. juridique. Conformité, laurel.burke@regalbeloit.com Première

Plus en détail

Form 54001 (4/2014) Administration Page 1 / 5

Form 54001 (4/2014) Administration Page 1 / 5 PORTÉE Xerox Corporation et ses filiales. SOMMAIRE Ce document décrit les règles éthiques et comportementales que les collaborateurs de Xerox Corporation et ses filiales («Xerox») sont tenus de respecter

Plus en détail

POLITIQUE CONTRE LA SUBORNATION ET LA CORRUPTION

POLITIQUE CONTRE LA SUBORNATION ET LA CORRUPTION Titre : Politique contre la subornation et la corruption de UL Numéro du Document : 00-LE-P0030 Version 2.0 Page 1 de 6 POLITIQUE CONTRE LA SUBORNATION ET LA CORRUPTION Titre : Politique contre la subornation

Plus en détail

Avril 2015. Code de conduite des fournisseurs de Bio Rad

Avril 2015. Code de conduite des fournisseurs de Bio Rad Avril 2015 Code de conduite des fournisseurs de Bio Rad Vue d ensemble Notre mission : Fournir des produits utiles et de haute qualité qui permettent de faire progresser les découvertes scientifiques et

Plus en détail

VIVRE CONFORMÉMENT À NOS VALEURS, EN RÉALISANT NOTRE OBJECTIF

VIVRE CONFORMÉMENT À NOS VALEURS, EN RÉALISANT NOTRE OBJECTIF VIVRE CONFORMÉMENT À NOS VALEURS, EN RÉALISANT NOTRE OBJECTIF Les employés d Exactech, les professionnels de la vente indépendants et autres associés sont engagés à vivre selon nos valeurs fondamentales

Plus en détail

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION Philippe Montigny, Président, ETHIC Intelligence EIFR Paris, le 3 juillet 2013 1 Le monde a changé La responsabilité d une entreprise peut être engagée

Plus en détail

CONSTITUTION MODÈLE D UNE SECTION NATIONALE. Préambule

CONSTITUTION MODÈLE D UNE SECTION NATIONALE. Préambule CONSTITUTION MODÈLE D UNE SECTION NATIONALE Préambule www.gopacnetwork.org RECONNAISSANT CONSCIENTS DÉPLORANT ESTIMANT CONSTATANT RÉALISANT RÉITÉRANT la suprémacie des parlements en tant qu institutions

Plus en détail

Politique de conflits d intérêts

Politique de conflits d intérêts Politique de conflits d intérêts Politique internationale de Novartis 1 er septembre 2015 Version GIC 101.V1.FR Introduction 1.1 Objectif Novartis s engage à conduire ses activités de manière à garantir

Plus en détail

VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE SECTION 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES (p. 2-3) 1. But 2. Portée 3. Objectifs 4. Définitions TABLE DES MATIÈRES SECTION II OBLIGATIONS DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

The Babcock & Wilcox Company Manuel de conformité aux lois anti pots de vin/anti corruption

The Babcock & Wilcox Company Manuel de conformité aux lois anti pots de vin/anti corruption The Babcock & Wilcox Company Manuel de conformité aux lois anti pots de vin/anti corruption Les administrateurs, dirigeants et employés de The Babcock & Wilcox Company («B&W» ou la «Société») se sont engagés

Plus en détail

Impôts APPLICATION DE LA LOI

Impôts APPLICATION DE LA LOI BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Impôts IMP. 348-1 Frais de déménagement Publication : 28 septembre 2007 Renvoi(s) : Loi sur les impôts (L.R.Q.,

Plus en détail

ARROW ELECTRONICS, INC.

ARROW ELECTRONICS, INC. 7459 South Lima Street Englewood, Colorado 80112 Aout 2013 P 303 824 4000 F 303 824 3759 arrow.com CODE DE CONDUITE DES PARTENAIRES COMMERCIAUX ARROW ELECTRONICS, INC. Cher partenaire commercial, Le succès

Plus en détail

CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS

CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS Convention d investissement entre Nom : Nom à la naissance : Prénom : Date de naissance : Adresse permanente : Adresse de correspondance

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales Table des matières Société admissible...3 Société de personnes admissible...3

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE Adoptée par le Comité d éthique de la recherche et le Conseil d administration du CHU Sainte-Justine le 16 juin 2004

Plus en détail

La Financial Supervisory Commission de La République de Corée. et la. Commission Bancaire de la République française

La Financial Supervisory Commission de La République de Corée. et la. Commission Bancaire de la République française La Financial Supervisory Commission de La République de Corée et la Commission Bancaire de la République française Considérant le fait que certaines banques et autres établissements financiers constitués

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL SUR LE RÈGLEMENT RÉGISSANT LES RECRUTEURS ET LES EMPLOYEURS DE TRAVAILLEURS ÉTRANGERS

DOCUMENT DE TRAVAIL SUR LE RÈGLEMENT RÉGISSANT LES RECRUTEURS ET LES EMPLOYEURS DE TRAVAILLEURS ÉTRANGERS DOCUMENT DE TRAVAIL SUR LE RÈGLEMENT RÉGISSANT LES RECRUTEURS ET LES EMPLOYEURS DE TRAVAILLEURS ÉTRANGERS Le 16 janvier 2012 INTRODUCTION En juin 2010, le gouvernement a mené d importantes consultations

Plus en détail

Politique de Prévention de la corruption et de la subornation

Politique de Prévention de la corruption et de la subornation Politique de Prévention de la corruption et de la subornation Date d entrée en vigueur : Le 1er janvier 2016 À usage interne et externe. Table des matières Introduction... 2 Quel est l'objectif de la Politique

Plus en détail

HILLENBRAND, INC. ET FILIALES. Politique anti-coruption internationale et Guide de conformité

HILLENBRAND, INC. ET FILIALES. Politique anti-coruption internationale et Guide de conformité HILLENBRAND, INC. ET FILIALES Politique anti-coruption internationale et Guide de conformité Hillenbrand, Inc. et toutes ses filiales (appelées collectivement la "Société"), tient à jour une politique

Plus en détail

Les règles du statut d amateur

Les règles du statut d amateur 176 Les règles du statut d amateur telles qu approuvées par l Association Royale de Golf du Canada, le R&A Rules Limited et la United States Golf Association En vigueur le 1 er janvier 2012 Avant-propos

Plus en détail

Code de Conduite Version abrégée The global leader in door opening solutions

Code de Conduite Version abrégée The global leader in door opening solutions Code de Conduite Version abrégée The global leader in door opening solutions 2 Code de Conduite Cette version du Code de Conduite est une synthèse. Elle est distribuée à l ensemble des employés. La version

Plus en détail

POLITIQUE DE PREVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS

POLITIQUE DE PREVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS Page : 1/6 I CONTEXTE REGLEMENTAIRE Conformément à l article 313-20 du RGAMF, le prestataire de services d'investissement établit et maintient opérationnelle une politique efficace de gestion des conflits

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES JEUX SUBAQUATIQUES

ASSOCIATION CANADIENNE DES JEUX SUBAQUATIQUES ASSOCIATION CANADIENNE DES JEUX SUBAQUATIQUES CONSTITUTION En vigueur le 16 Mai 2015 Note : Le texte original étant en anglais, en cas de divergence entre la version française et le texte original, la

Plus en détail

COMITÉ DE VÉRIFICATION DE VOLLEYBALL CANADA MANDAT

COMITÉ DE VÉRIFICATION DE VOLLEYBALL CANADA MANDAT COMITÉ DE VÉRIFICATION DE VOLLEYBALL CANADA MANDAT 16 NOVEMBRE 2008 I. OBJECTIF A. La principale fonction du Comité de vérification (le «Comité») est d'aider le Conseil d administration à s acquitter de

Plus en détail

COMPTABILITÉ DES COMMANDITES ET DES DONS AUX BNP CONTEXTE

COMPTABILITÉ DES COMMANDITES ET DES DONS AUX BNP CONTEXTE COMPTABILITÉ DES COMMANDITES ET DES DONS AUX BNP CONTEXTE 1. Cette politique comptable vise à encadrer la croissance du programme de commandites et de dons des BNP pour assurer la cohérence des pratiques

Plus en détail

POLITIQUE 5.6 OFFRES PUBLIQUES DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

POLITIQUE 5.6 OFFRES PUBLIQUES DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS POLITIQUE 5.6 OFFRES PUBLIQUES DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS Champ d application de la politique La présente politique expose la procédure et les politiques de la Bourse applicables aux

Plus en détail

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ IV L éthique dans vos relations d affaires Nos activités sont tributaires de la qualité des relations que nous entretenons avec les clients, la collectivité, diverses organisations et nos partenaires.

Plus en détail

Formulaire 1.9 Code de déontologie du programme CanadaGAP

Formulaire 1.9 Code de déontologie du programme CanadaGAP Formulaire 1.9 Code de déontologie du programme CanadaGAP MISE EN SITUATION Programme de salubrité des aliments CanadaGAP Politique relative au conflit d'intérêts et à l impartialité Dans le présent document,

Plus en détail

MANUEL DE CONFIRMITE ANTI-CORRUPTION (Amendé et reconduit en date du 10 avril 2012; Entrant en vigueur le 1 er mai 2012)

MANUEL DE CONFIRMITE ANTI-CORRUPTION (Amendé et reconduit en date du 10 avril 2012; Entrant en vigueur le 1 er mai 2012) MANUEL DE CONFORMITE ANTI-CORRUPTION MONDIALE D ANADARKO (Le Manuel de Conformité Anti-Corruption ) Anadarko Petroleum Corporation Avril 2012 MANUEL DE CONFIRMITE ANTI-CORRUPTION ( en date du 10 avril

Plus en détail

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE Les versions actuelles des documents approuvés sont mises à jour en ligne. Les copies imprimées ne sont pas contrôlées. Page 1 de 5 DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE ADMINISTRATEURS, DIRIGEANTS,

Plus en détail

Ministère des Ressources naturelles. PROGRAMME novoclimat 2.0 CADRE NORMATIF

Ministère des Ressources naturelles. PROGRAMME novoclimat 2.0 CADRE NORMATIF Ministère des Ressources naturelles PROGRAMME novoclimat 2.0 Volet «maison» CADRE NORMATIF 1 Ce document a une valeur légale. Il prévaut sur les dépliants et les autres renseignements publiés sur le programme

Plus en détail

Nardello En Bref. Les Faits, Rien Que Les Faits NOS SERVICES

Nardello En Bref. Les Faits, Rien Que Les Faits NOS SERVICES Nardello En Bref Les Faits, Rien Que Les Faits N ardello & Co. est un cabinet d investigation et d intelligence économique international composé de professionnels aguerris qui interviennent dans le cadre

Plus en détail

MESURES IMPACTANT LES FABRICANTS DE MEUBLES DU QUÉBEC

MESURES IMPACTANT LES FABRICANTS DE MEUBLES DU QUÉBEC BUDGET FÉDÉRAL 2016 MESURES IMPACTANT LES FABRICANTS DE MEUBLES DU QUÉBEC Le présent document résume les mesures annoncées dans le budget fédéral 2016 2017 déposé le 22 mars dernier et qui pourraient toucher

Plus en détail

POLITIQUE DE LUTTE CONTRE LA

POLITIQUE DE LUTTE CONTRE LA POLITIQUE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION Politique de conformité mondiale Décembre 2012 Freeport-McMoRan Copper & Gold INTRODUCTION But Le but de cette politique de lutte contre la corruption (la «Politique»)

Plus en détail

DACHSER Code de conduite

DACHSER Code de conduite DACHSER Code de conduite 1. Préambule Toute action chez Dachser repose sur le respect des dispositions juridiquement contraignantes aux niveaux national et international ainsi que sur tous les engagements

Plus en détail

Feuille des conditions CPG marchés boursiers Tigres asiatiques (3 ans)

Feuille des conditions CPG marchés boursiers Tigres asiatiques (3 ans) Feuille des conditions CPG marchés boursiers Tigres asiatiques (3 ans) La présente feuille des conditions doit être lue conjointement avec les conditions générales (les «conditions générales») pour tous

Plus en détail

Feuille des conditions CPG marchés boursiers indice global

Feuille des conditions CPG marchés boursiers indice global Feuille des conditions CPG marchés boursiers indice global La présente feuille des conditions doit être lue conjointement avec les conditions générales (les «conditions générales») pour tous les CPG marchés

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES Section Page

TABLE DES MATIÈRES Section Page TABLE DES MATIÈRES Section Page Définitions... 3 Introduction... 4 Description du programme... 4 Champ d application et portée... 5 Directive 1 : Processus de sélection des fournisseurs de services...

Plus en détail

ManpowerGroup Inc. Politique anticorruption

ManpowerGroup Inc. Politique anticorruption ManpowerGroup Inc. Politique anticorruption Table des matières POLITIQUE ANTICORRUPTION I. OBJET...3 IX. NOUS DEVONS TENIR DES LIVRES ET REGISTRES PRÉCIS...7 II. CETTE POLITIQUE S APPLIQUE À TOUTE PERSONNE

Plus en détail

Politique d'éthique de Cisco à l intention des fournisseurs

Politique d'éthique de Cisco à l intention des fournisseurs Politique d'éthique de Cisco à l intention des fournisseurs Cisco Systems, Inc. et ses sociétés affiliées du monde entier (Cisco) s'engagent à respecter les normes les plus rigoureuses en matière de qualité

Plus en détail

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 Informations précontractuelles européennes normalisées en matière de crédit immobilier FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE

Plus en détail

DECLARATION COMMUNE D INTENTION ENTRE LA COMMISSION BANCAIRE ET LA COMMISSION FEDERALE DES BANQUES

DECLARATION COMMUNE D INTENTION ENTRE LA COMMISSION BANCAIRE ET LA COMMISSION FEDERALE DES BANQUES DECLARATION COMMUNE D INTENTION ENTRE LA COMMISSION BANCAIRE ET LA COMMISSION FEDERALE DES BANQUES CONCERNANT LA COOPERATION RECIPROQUE ET L ECHANGE D INFORMATIONS POUR LE CONTROLE BANCAIRE ET PRUDENTIEL

Plus en détail

Fonds ontarien de promotion de la musique. Lignes directrices de la vérification/du rapport des coûts

Fonds ontarien de promotion de la musique. Lignes directrices de la vérification/du rapport des coûts Fonds ontarien de promotion de la musique Lignes directrices de la vérification/du rapport des coûts TABLE DES MATIÈRES Introduction 2 Niveaux d assurance 2 Exigences de la mission de vérification 3 Règles

Plus en détail

Formation anti-corruption destinée aux partenaires Microsoft

Formation anti-corruption destinée aux partenaires Microsoft Formation anti-corruption destinée aux partenaires Microsoft 1 Version française Bienvenue Bienvenue Bienvenue dans la Formation anti-corruption destinée aux partenaires Microsoft. Ce cours est destiné

Plus en détail

Inscription à l OCRCVM «Qualités requises» pour les personnes autorisées

Inscription à l OCRCVM «Qualités requises» pour les personnes autorisées Avis relatif à l administration Généralités Destinataires à l interne: Affaires juridiques et conformité Inscription Personne-ressource : Rossana Di Lieto Vice-présidente à l inscription et aux plaintes

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Code de conduite pour les membres du Conseil d administration

Banque européenne d investissement. Code de conduite pour les membres du Conseil d administration Banque européenne d investissement Code de conduite pour les membres du Conseil d administration Code de conduite pour les membres du Conseil d administration 2011 page 1 / 6 Champ d application du Code

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA GASPÉSIE ET CERTAINES RÉGIONS MARITIMES DU QUÉBEC INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA GASPÉSIE ET CERTAINES RÉGIONS MARITIMES DU QUÉBEC INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT POUR LA GASPÉSIE ET CERTAINES RÉGIONS MARITIMES DU QUÉBEC INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Société admissible... 3 Régions admissibles... 3 Certificat

Plus en détail

Rév. 2015-09. Ligne directrice 4 : Mise en œuvre d un programme de conformité

Rév. 2015-09. Ligne directrice 4 : Mise en œuvre d un programme de conformité Rév. 2015-09 Ligne directrice 4 : Mise en œuvre d un programme de conformité Ligne directrice 4 : Mise en œuvre d un programme de conformité Juin 2015 Le présent document remplace la version précédente

Plus en détail

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS Construire l avenir, c est notre plus belle aventure J e suis convaincu que la performance globale de Bouygues est intrinsèquement liée à celle de nos fournisseurs

Plus en détail

Conscient de ces enjeux vitaux pour l entreprise, Vae Solis Corporate met tout en œuvre pour agir en conformité avec les plus hautes normes éthiques.

Conscient de ces enjeux vitaux pour l entreprise, Vae Solis Corporate met tout en œuvre pour agir en conformité avec les plus hautes normes éthiques. Charte éthique et anti-corruption 1. Préface d Arnaud Dupui-Castérès, président et fondateur de Vae Solis Corporate «L'intégrité est une condition essentielle dans la conduite des affaires et soutient

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC L R. Q., c. C-23.1 Résumé du Code Août 2012 COMMISSAIRE À L ÉTHIQUE ET À LA DÉONTOLOGIE CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE

Plus en détail

POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION I. OBJET La corruption est interdite par le droit de presque tous les pays et territoires de la planète. Danaher Corporation («Danaher»)

Plus en détail

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur la Hongrie

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur la Hongrie DIRECTION GENERALE DES DROITS DE L HOMME ET DES AFFAIRES JURIDIQUES DIRECTION DES MONITORINGS Strasbourg, 11 juin 2010 Public Greco RC-II (2008) 4F Addendum Deuxième Cycle d Evaluation Addendum au Rapport

Plus en détail

CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR MIS A JOUR AU 28 AVRIL

CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR MIS A JOUR AU 28 AVRIL FAIVELEY TRANSPORT Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 14.614.152 euros Siège social : Immeuble Le Delage Hall Parc Bâtiment 6A 3 rue du 19 mars 1962 92230 Gennevilliers

Plus en détail

BANQUE DU LIBAN. Circulaire de base No. 103 adressée aux banques,

BANQUE DU LIBAN. Circulaire de base No. 103 adressée aux banques, Remarque: Cette version n inclut pas les modifications de la Circulaire Intermédiaire n 339 du 23 Septembre 2013 et de la Circulaire Intermédiaire n 363 du 11 Mars 2014 BANQUE DU LIBAN Circulaire de base

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES CADEAUX ET LOISIRS

POLITIQUE SUR LES CADEAUX ET LOISIRS POLITIQUE SUR LES CADEAUX ET LOISIRS TABLE DES MATIÈRES Cadeaux et loisirs... 1 De quoi ce document parle-t-il?... 1 Principes d'ensemble... 1 Feu rouge? Feu jaune? Feu vert?... 2 Prévenir... 4 Registres

Plus en détail

L agent commercial en Allemagne

L agent commercial en Allemagne 1 L agent commercial en Allemagne Introduction Le statut juridique de l agent commercial («Handelsvertreter») est défini dans le Code de commerce allemand («Handelsgesetzbuch»- HGB) aux Articles 84 à 92c.

Plus en détail

Code international de bonne conduite professionnelle

Code international de bonne conduite professionnelle Code international de bonne conduite professionnelle L excellence avec Intégrité. - Cette page est laissée intentionnellement vierge - Table des matières Un message de notre Président-Directeur Général...

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 TITRE DE LA POLITIQUE : N o : Politique sur le remboursement

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE PAGE PARTIE 1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen du Code régissant

Plus en détail

Aide juridique Ontario. Politique sur le tariff des causes complexes (TCC)

Aide juridique Ontario. Politique sur le tariff des causes complexes (TCC) Aide juridique Ontario Politique sur le tariff des causes complexes (TCC) Aide juridique Ontario Politique sur le tarif des causes complexes Titre : Politique sur le tariff des causes complexes Auteur

Plus en détail

ACCORD D UTILISATION DE LICENCE POUR LES LOGICIELS STONERIDE ELECTRONICS LTD

ACCORD D UTILISATION DE LICENCE POUR LES LOGICIELS STONERIDE ELECTRONICS LTD ACCORD D UTILISATION DE LICENCE POUR LES LOGICIELS STONERIDE ELECTRONICS LTD EN OBTENANT UN CODE D ACTIVATION ET EN L ENTRANT AFIN D ACTIVER LE LOGICIEL DU PROGRAMME ET EN INSERANT UNE CLE DE VERROUILLAGE

Plus en détail

Travail forcé & Traite d êtres humains.

Travail forcé & Traite d êtres humains. Travail forcé & Traite d êtres humains. L approche préventive de Patagonia Introduction condamne sévèrement et interdit toutes formes de travail forcé ou d esclavage dont la traite des êtres humains, le

Plus en détail

DEMANDE DE PROTECTION RÉTROACTIVE QU EST-CE QUE LA PROTECTION RÉTROACTIVE? ÊTES-VOUS ADMISSIBLE À LA PROTECTION RÉTROACTIVE?

DEMANDE DE PROTECTION RÉTROACTIVE QU EST-CE QUE LA PROTECTION RÉTROACTIVE? ÊTES-VOUS ADMISSIBLE À LA PROTECTION RÉTROACTIVE? DEMANDE DE PROTECTION RÉTROACTIVE Tous les médecins devraient bénéficier d une protection adéquate contre les problèmes médico-légaux pouvant survenir dans l exercice de leur profession. La protection

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 4 mars 2015 PREAMBULE Le conseil d administration d ARKEMA (la «Société») a arrêté le présent règlement intérieur contenant le recueil des

Plus en détail

NEO BOURSE AEQUITAS INC. (la «Bourse») MANDAT DU COMITÉ DE SURVEILLANCE DE LA RÉGLEMENTATION

NEO BOURSE AEQUITAS INC. (la «Bourse») MANDAT DU COMITÉ DE SURVEILLANCE DE LA RÉGLEMENTATION (la «Bourse») A. Objet Le conseil d administration de la Bourse (le «conseil») a établi un comité de surveillance de la réglementation (le «comité») afin d aider le conseil à superviser les responsabilités

Plus en détail

Les employeurs qui exploitent une entreprise au Canada devraient connaître les lois suivantes en matière d emploi :

Les employeurs qui exploitent une entreprise au Canada devraient connaître les lois suivantes en matière d emploi : Emploi 117 EMPLOI L emploi est un secteur très réglementé au Canada, soumis à la fois à des lois fédérales et provinciales. La majorité des employeurs sont assujettis aux lois provinciales, à l exception

Plus en détail

Association des courtiers et agents immobiliers du Québec, février 2009 Tous droits réservés.

Association des courtiers et agents immobiliers du Québec, février 2009 Tous droits réservés. Le référentiel de compétences est un guide qui permet aux futurs courtiers de comprendre quelles compétences doivent être développées et maitrisées pour agir de façon éthique et responsable dans sa pratique

Plus en détail

MINISTÈRE DES SERVICES COMMUNAUTAIRES ET GOUVERNEMENTAUX POLITIQUE SUR LES VÉHICULES AUTOMOBILES DU GOUVERNMENT DU NUNAVUT

MINISTÈRE DES SERVICES COMMUNAUTAIRES ET GOUVERNEMENTAUX POLITIQUE SUR LES VÉHICULES AUTOMOBILES DU GOUVERNMENT DU NUNAVUT MINISTÈRE DES SERVICES COMMUNAUTAIRES ET GOUVERNEMENTAUX POLITIQUE SUR LES VÉHICULES AUTOMOBILES DU GOUVERNMENT DU NUNAVUT PRÉAMBULE Tous les véhicules qui appartiennent au gouvernement du Nunavut (GN)

Plus en détail

www.winnipeg.ca/2011byelection

www.winnipeg.ca/2011byelection Message de Marc Lemoine, fonctionnaire électoral principal Une élection partielle a été déclenchée afin de pourvoir le poste de conseiller ou de conseillère dans le quartier de Saint-Vital. Cette élection

Plus en détail

UNE POLITIQUE ALCOOL ET STUPÉFIANTS QUI PRÉVIENT Colloque 2015 Via Prévention. J.Jacques Alary C.A.É., F.C.I.L.T.,CCLP. j.alary@alaryplus.

UNE POLITIQUE ALCOOL ET STUPÉFIANTS QUI PRÉVIENT Colloque 2015 Via Prévention. J.Jacques Alary C.A.É., F.C.I.L.T.,CCLP. j.alary@alaryplus. UNE POLITIQUE ALCOOL ET STUPÉFIANTS QUI PRÉVIENT Colloque 2015 Via Prévention J.Jacques Alary C.A.É., F.C.I.L.T.,CCLP. j.alary@alaryplus.ca Plan de la présentation Les obligations américaines Le contexte

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE RISQUES POLITIQUES (INVESTISSEMENTS EN CAPITAL-ACTIONS)

PROPOSITION D ASSURANCE RISQUES POLITIQUES (INVESTISSEMENTS EN CAPITAL-ACTIONS) PROPOSITION D ASSURANCE RISQUES POLITIQUES (INVESTISSEMENTS EN CAPITAL-ACTIONS) Veuillez noter que toute l information demeurera strictement confidentielle. Nous demandons qu Exportation et développement

Plus en détail