Commune de HAUTELUCE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commune de HAUTELUCE"

Transcription

1 Commune de HAUTELUCE Enquête publique relative au projet de mise en concordance du cahier des charges du lotissement «Zone d'échange» avec le Plan Local d'urbanisme de la commune de Hauteluce réalisée du 29 février 2016 au 30 mars :-:-:-:-:- -:-:-:-:-:- Conclusions et avis motivé du commissaire enquêteur

2 Christian VENET Commissaire enquêteur 2/8

3 Introduction Conclusions Cette enquête publique s'est déroulée sans incident par rapport à son organisation. Il est juste déploré un soucis dans la publicité initiale de l'avis d'enquête, ce point sera repris dans la suite des conclusions. L'enquête publique s'est déroulée du lundi 29 février 2016 au mercredi 30 mars 2016, soit sur une période de 31 jours consécutifs. Le dossier soumis à l'enquête publique porte sur le projet de mise en concordance du cahier des charges du lotissement "zone d'échange" avec le Plan Local d'urbanisme de la commune de Hauteluce, conformément aux articles L et L du code de l'urbanisme. Le dossier soumis à l'enquête publique est facilement compréhensible. Il rend compte de la procédure administrative engagée pour cette adaptation du cahier des charges aux évolutions, à la fois de l'urbanisation dans la station des Saisies et du Plan d'aménagement et de Développement Durable (PADD) qui transcrit les orientations du Schéma de Cohérence Territorial (SCoT) Arlysère qui offrent la possibilité de créer 3100 lits supplémentaires sur la station. Le projet de mise en compatibilité du cahier des charges L'objectif poursuivi par la commune est de créer de nouveaux «lits touristiques» sur la station des Saisies en densifiant l'urbanisation existante par des projets de réhabilitation ou de création de nouvelles résidences dans les «dents creuses». Le SIVOM des Saisies, créateur et gestionnaire de la station, est partie prenante dans ces évolutions. Depuis la loi n du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové, dite loi ALUR, les possibilités de construire se sont élargies et l'ancien coefficient d'occupation des sols (COS) a été supprimé pour permettre une plus grande densification de l'habitat et éviter ainsi l'étalement urbain. Cela se traduit par la possibilité d'agrandir des bâtiments existants ou d'en construire de nouveaux sur des parcelles qui disposent encore de surfaces disponibles. C'est le cas du lotissement "zone d'échange" qui comporte 28 lots et deux espaces centraux qui apparaissent sur le plan du lotissement et faisant office de parties communes. Ces terrains sont la propriété du SIVOM des Saisies qui a été maître d'ouvrage et lotisseur du projet au début des années 70. Aujourd'hui, la partie commune située dans la partie Nord du lotissement ne présente pas une Christian VENET Commissaire enquêteur 3/8

4 configuration ni une surface permettant la construction de nouveaux bâtiments. Cet espace a été plus ou moins amputé de petites surface revendues à des propriétaires mitoyens pour régulariser des accès, ce qui était possible puisque le SIVOM était propriétaire du terrain qui ne constituait pas un lot défini dans le cahier des charges. Au contraire, la partie commune située au Sud du lotissement (parcelle AD 30 du plan cadastral) permettrait, quant à elle, le développement d'une urbanisation complémentaire. D'une surface de 2225 m2 sa configuration, bien que contrainte dans un terrain en pente, pourrait accueillir un ou plusieurs bâtiments. L'objectif de la commune et du SIVOM est de créer un 29ème lot sur ce terrain. La non compatibilité du cahier des charges avec le PLU s'exprime par le fait que le PLU, actuellement en révision, permet ou permettra des extensions et une densification de l'habitat, alors que le cahier des charges précise que les divisions de lots ne sont pas possibles et que le nombre de bâtiments sur un lot est fixé à un ou deux maximum. Permettre la densification n'est donc pas possible dans la configuration actuelle, ce qui justifie cette procédure de mise en concordance entre les deux documents. Le déroulement de l'enquête publique Comme évoqué en introduction, la publicité de l'avis d'enquête publique n'a pas été strictement conforme aux prescriptions réglementaires. En effet, la commune de Hauteluce a bien demandé la publication de l'avis d'enquête publique auprès de deux journaux habilités, le Dauphiné Libéré et l'essor Savoyard. L'avis d'enquête publique devait être aussi publié sur le site Internet de la commune. Le Dauphiné Libéré a assuré la première publication dans son édition du 11 février 2016, soit bien quinze jours minimum avant le début de l'enquête, par contre cette publication ne s'est pas faite dans l'essor Savoyard. Pour ce deuxième média c'est une erreur qui a été reconnue par le journal dans un courrier d'excuses du 25 avril 2016 (en annexe du rapport). La seconde publication, dans les huit premiers jours de l'enquête, a été assurée le 1er mars 2016 dans le Dauphiné Libéré et le jeudi 10 mars 2016 dans l'essor Savoyard. Ce retard de trois jours pour l'essor Savoyard s'explique d'abord par les recherches engagées suite à la non publication de la première annonce et par le fait que ce journal ne paraît que le jeudi. Pour le site Internet de la commune, la mention de l'avis d'enquête était bien présente sur la page «Vie municipale» du site, mais le lien n'a jamais été actif, suite à un problème informatique. Les affichages sur les lieux de l'enquête, sur les panneaux municipaux concernés et sur le panneau d'affichage des locaux du SIVOM des Saisies ont, quant à eux, bien été affichés. Quoi qu'il en soit, la mobilisation du public a néanmoins été satisfaisante, bien que tardive, et la quasi totalité des «voisins» du futur lot n 29 (parcelle AD 30) sont venus déposer leurs Christian VENET Commissaire enquêteur 4/8

5 remarques sur le registre d'enquête et, si ces déclarations ont été faites en fin d'enquête, leur nombre ne peux laisser penser que la publicité de l'enquête, même imparfaite, a eu un effet négatif sur la participation du public. Les observations du public sont quasiment toutes hostiles au projet de modification du cahier des charges essentiellement par la perspective d'une densification de l'habitat dans ce secteur et donc de nouvelles constructions. Les critiques vont principalement sur le défaut de publicité évoqué cidessus, sur la possibilité de construire de nouveaux bâtiments dans une station à caractère familial ayant conservée un aspect assez ouvert en terme de paysage et sur la capacité des réseaux et des voiries. Le registre relève neuf observations écrites et sept courriers ont été annexés. Certaines observations et courriers ayant été rédigées pour le compte de plusieurs personnes (avec procurations), le nombre de personnes qui se sont exprimées s'établit à trente-huit, plus une représentante d'un syndic qui s'est exprimée au nom de trois copropriétés. L'absence de première publication dans un des deux journaux et le non fonctionnement du lien sur le site Internet de la commune n'a donc pas eu un impact significatif sur la participation de public. Toutes les questions soulevées par le public et mes interrogations personnelles ont été listées dans le procès-verbal de synthèse, remis le 5 avril 2016 lors d'une rencontre en mairie, et des justifications ont été demandées à Mme le Maire. Dans ce procès-verbal, j'ai abordé principalement : La publicité de l'avis d'enquête publique (voir ci-dessus) La qualité de «partie commune» de la parcelle AD 30 et les conséquences de son évolution en 29ème lot, notamment pour les accès à certaines parcelles Le caractère contractuel du cahier des charges et la compétence de la commune pour engager cette procédure La densification du secteur par rapport aux accès et à la capacité des réseaux publics Mme le Maire a fait parvenir un mémoire en réponse argumenté, le 20 avril 2016 par messagerie, le courrier officiel étant arrivé chez le commissaire enquêteur le 22 avril Les précisions apportées ont été prises en compte dans le rapport d'enquête. Le mémoire en réponse apporte les précisions et explications demandées sur les défauts de publicité relevés et évoqués ci-dessus. Il justifie aussi le fait que la densification envisagée du site est possible par rapport aux équipements publics et que les droits privés des colotis seront préservés même si ils doivent être adaptés pour leur pérennité. Ces dispositions sont en adéquation avec les objectifs de densification urbaine et de développement de la station des Saisies. Par contre il ne donne pas de précision sur un éventuel projet futur, cette éventualité étant hors champ de l'enquête publique. Christian VENET Commissaire enquêteur 5/8

6 La compétence de la commune Ce point a été développé dans le rapport d'enquête. Au sujet de cette mise en conformité des documents d'un lotissement, le code de l urbanisme prévoit dans son Livre IV, Titre IV, Chapitre II : «Dispositions applicables aux lotissements», trois articles qui concernent la possibilité de modification des documents d'un lotissement, notamment le règlement ou le cahier des charges. Le règlement du lotissement définit en principe les règles d'urbanisme à respecter. Ces règles sont susceptibles d'être abrogées au profit du règlement des documents d'urbanisme approuvés qui s'imposera alors aux lotissements, soit par la procédure prévue à l'article L , soit d'office à compter de l'entrée en vigueur de la loi n du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové, dite loi ALUR. Dans le cas du lotissement "zone d'échange" les règles d'urbanisme du lotissement ont été déclarées caduques et remplacées par le règlement du Plan d'occupation des Sols en avril Le cahier des charges, quant à lui, régit les rapports et les obligations entre les colotis. C'est un document de droit privé. Sa modification peut être engagée par les colotis eux-mêmes dans le cadre de l'article L , sous réserve d'atteindre le quorum nécessaire. L'autorité compétente en matière d'urbanisme pourra alors prononcer la modification du document, sous réserve que les dispositions souhaitées soient compatibles avec les documents d'urbanisme en vigueur. Sa modification peut aussi être engagée «d'office» par l'autorité compétente, dans le cadre de l article L , si une mise en concordance avec les documents d'urbanisme est nécessaire. Cela relève du pouvoir exclusif de l'administration. De l'avis des spécialistes en droit de l'urbanisme, ces différentes dispositions sont difficiles à appréhender car bien souvent il y a des confusions entre ce qui relève du règlement d'urbanisme du lotissement et de son cahier des charges. Ainsi des dispositions du règlement peuvent être transcrites dans le cahier des charges et réciproquement. Le règlement ayant été abrogé en 1993, il reste le cahier des charges du lotissement, objet de ce dossier, que la commune souhaite mettre en concordance avec son PLU. La commune a choisi d'engager cette procédure sur la base de l'article L On peut s'interroger sur la pertinence de ce choix, si l'objectif de créer un lot supplémentaire sur une parcelle privée, propriété du SIVOM, relève de la mise en concordance avec le document d'urbanisme de la commune. Il serait nécessaire d'en faire une analyse juridique afin de savoir si toutes les dispositions actuelles de ce cahier des charges relèvent bien de celui-ci ou si certaines prescriptions auraient dû être libellées dans le règlement ce qui reviendrait à les considérer aujourd'hui comme caduques. Le SIVOM étant propriétaire de la parcelle en cause, la modification aurait peut-être due être engagée sur les fondements de l'article L Christian VENET Commissaire enquêteur 6/8

7 N'étant pas juriste ni expert en droit de l'urbanisme, il ne m'appartient pas de trancher cette question à laquelle seule une expertise juridique pourrait apporter une réponse précise. Dans l'état actuel des connaissances du projet de mise en concordance du cahier des charges et au vu du dossier soumis à l'enquête publique, la procédure engagée ne peut pas être remise en cause. * * * Avis motivé du commissaire enquêteur Au final, cette enquête concernant une procédure administrative, il est difficile d'en faire un bilan avantages / inconvénients, dans la mesure où le projet consiste simplement à appliquer une réglementation. Les points défavorables sur le projet de modification du cahier des charges et la procédure peuvent se résumer ainsi : Des avis exprimés par le public durant l'enquête, il ressort néanmoins une opposition au projet général de densification des constructions dans ce secteur du lotissement "zone d'échange". Les colotis sont soucieux de l'environnement familial du lotissement et voient mal l'hypothèse de nouvelles constructions «sous leurs fenêtres». Les critiques émises sur les capacités d'accès et des équipements publics. Même si elles peuvent être justifiées, elles seront forcément analysées et éventuellement modifiées pour respecter les contraintes d'urbanisme que le PLU imposera. Il en est de même pour le respect des droits de passage et autres distances de prospects à respecter. Les défauts de publicité de l'avis d'enquête n'ont pas vraiment perturbé la consultation puisque presque tous les copropriétaires mitoyens de la parcelle AD 30, futur 29ème lot éventuel, se sont exprimés. L'objectif du projet de mise en concordance du cahier des charges du lotissement "zone d'échange" avec le PLU est bien de pouvoir densifier l'urbanisation future. En ce sens, il présente les avantages suivants pour la commune : Permettre au SIVOM de mettre à disposition un terrain constructible en cédant un lot supplémentaire Être en adéquation avec le Schéma de Cohérence Territorial Arlysère qui autorise l'extension de la station des Saisies mais dans son enveloppe urbaine actuelle. Christian VENET Commissaire enquêteur 7/8

8 Prendre en compte les nouvelles dispositions du cahier des charges dans l'élaboration de la révision en cours du PLU. A ce sujet, cette révision permettra de toiletter le règlement du PLU et faire disparaître les dernières références au coefficient d'occupation des sols (COS). Permettre la densification de l'habitat comme le préconise la loi ALUR, tout en fixant des règles d'urbanisme en fonction des évolutions de l'urbanisation. En conséquence, j'émets un AVIS FAVORABLE au projet de mise en concordance du cahier des charges du lotissement «Zone d'échange» avec le Plan Local d'urbanisme de la commune de Hauteluce. Fait à Bonvillaret, le 2 mai 2016 Le commissaire enquêteur, Christian VENET Christian VENET Commissaire enquêteur 8/8

DROME AMENAGEMENT HABITAT. Enquête publique conjointe préalable à la déclaration d utilité publique et parcellaire

DROME AMENAGEMENT HABITAT. Enquête publique conjointe préalable à la déclaration d utilité publique et parcellaire PREFECTURE DE LA DROME VALENCE TRIBUNAL ADMINISTRATIF GRENOBLE DROME AMENAGEMENT HABITAT Réalisation d un programme d ensemble de logements locatifs sociaux et en accession à la propriété sur le territoire

Plus en détail

Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege

Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege 1 Direction Départementale des Territoires/ Service Aménagement Urbanisme Habitat novembre CDCEA : Dispositif juridique, rôle

Plus en détail

les procedures d évolution du PLU (i)

les procedures d évolution du PLU (i) les procedures d évolution du PLU (i) Fiche 01-2015 Sommaire La mise à jour du PLU 1 Les procédures de modification 2 La modification simplifiée La modification Les procédures de révision 6 La révision

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVÉES DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR

CONCLUSIONS MOTIVÉES DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CERGY-PONTOISE DÉPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE COMMUNE DE CLAMART ENQUÊTE PUBLIQUE ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme (P.L.U.) de la commune de CLAMART

Plus en détail

CDCEA 91 Loi ALUR et CDCEA

CDCEA 91 Loi ALUR et CDCEA CDCEA 91 Loi ALUR et CDCEA Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE DDT 91 / SEA / C. Grolleau / 22 Mai 2014 Direction départementale des territoires Ministère de l'écologie, du Développement durable et de

Plus en détail

Autorisation d exploiter un silo de stockage de grains sur le site du Nouveau Port METZ. CONCLUSIONS et AVIS MOTIVÉ

Autorisation d exploiter un silo de stockage de grains sur le site du Nouveau Port METZ. CONCLUSIONS et AVIS MOTIVÉ Impact sur la commodité du voisinage Le nouveau silo n étant pas un site de production, il ne rejettera pas de rejets atmosphériques odorants, et la gestion des déchets sur le site a été étudiée pour ne

Plus en détail

Note d'enjeux sur la consommation d'espace. Commune de Saint-Priest-Bramefant. Mai 2012. Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme 1/16

Note d'enjeux sur la consommation d'espace. Commune de Saint-Priest-Bramefant. Mai 2012. Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme 1/16 Note d'enjeux sur la consommation d'espace Commune de Saint-Priest-Bramefant Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme Mai 2012 1/16 2/16 Table des matières Introduction... 4 1 - Une commune

Plus en détail

DROIT PUBLIC IMMOBILIER

DROIT PUBLIC IMMOBILIER P R E C I S I O N S U R L A D E F I N I T I O N D E L O T I S S E M E N T A P R O P O S D E L A R R E T R E N D U P A R L E C O N S E I L D E T A T L E 2 0 F E V R I E R 2 0 1 3, R E Q. N 3 4 5 7 2 8,

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS Préfecture de MACON Tribunal Administratif de DIJON ENQUETE PUBLIQUE Relative à la demande d autorisation d exploiter, au titre des installations classées pour la protection de l environnement, une installation

Plus en détail

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset. Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset. Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013 DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013 Demande formulée par la Société LIDL en vue d une part d être autorisée à exploiter un entrepôt

Plus en détail

COMMUNE DE QUINCY-SOUS-SENART ENQUÊTE PUBLIQUE MODIFICATION DU PLAN LOCAL D URBANISME N 3

COMMUNE DE QUINCY-SOUS-SENART ENQUÊTE PUBLIQUE MODIFICATION DU PLAN LOCAL D URBANISME N 3 COMMUNE DE QUINCY-SOUS-SENART ENQUÊTE PUBLIQUE MODIFICATION DU PLAN LOCAL D URBANISME N 3 COMPOSITION DU DOSSIER A : Procès-verbal du déroulement de l enquête B : Observations du public et réponses apportées

Plus en détail

ENQUETE PUBLIQUE RAPPORT

ENQUETE PUBLIQUE RAPPORT Angers, le 30 novembre 2015 ENQUETE PUBLIQUE Modifications des Plans Locaux d'urbanisme des communes de SAINT-GERMAIN SUR MOINE, MONTFAUCON-MONTIGNE, TILLIERES et SAINT-CRESPIN SUR MOINE RAPPORT DESIGNATION

Plus en détail

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Département de l AIN Commune de Bellegarde sur Valserine REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Réponse aux avis des PPA Document réalisé en 2015 par le bureau d études Go Pub Les personnes publiques associées au

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION PROJET D EXTENSION DU CENTRE-BOURG ZAC MULTISITE

DOSSIER DE CREATION PROJET D EXTENSION DU CENTRE-BOURG ZAC MULTISITE DOSSIER DE CREATION PROJET D EXTENSION DU CENTRE-BOURG ZAC MULTISITE BILAN DE LA MISE A DISPOSITION DU PUBLIC DE L ETUDE D IMPACT (Article L. 122-1-1 du Code de l environnement) Commune de la Plaine sur

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Ce règlement est établi conformément à l'article R 123.21 du Code de l'urbanisme TITRE I DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION TERRITORIAL DU PLAN Le présent

Plus en détail

PLAN LOCAL d'urbanisme

PLAN LOCAL d'urbanisme PLAN LOCAL d'urbanisme Approuvé HOLTZWIHR 3. Orientations d Aménagement et de Programmation Le REVISION Approuvée par Délibération du Conseil Municipal du Le Maire SOMMAIRE Préambule... 2 1. La mise en

Plus en détail

B/ Pièces administratives. Projet de 3 ème Modification du PLU. - Pièces complémentaires

B/ Pièces administratives. Projet de 3 ème Modification du PLU. - Pièces complémentaires Approuvé par DCC le 1 er mars 2006 2 ème modification simplifiée approuvée par DCC le 19 décembre 2013 Projet de 3 ème Modification du PLU B/ Pièces administratives - Pièces complémentaires NOTE DE PRESENTATION

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS DU COMMISSAIRE ENQUETEUR SCHNOERING Guy Commissaire-enquêteur ENQUETE PUBLIQUE RELATIVE AU PROJET D INSTAURATION D UN PLAN de PREVENTION des RISQUES TECHNOLOGIQUES AUTOUR DES INSTALLATIONS DE STOCKAGE SOUTERRAIN DE GAZ EXPLOITÉES

Plus en détail

La FISCALITE de l Urbanisme Au 1er Janvier 2015. Commission urbanisme OGE PARIS Mai 2014 Reproduction et diffusion interdites sans autorisation

La FISCALITE de l Urbanisme Au 1er Janvier 2015. Commission urbanisme OGE PARIS Mai 2014 Reproduction et diffusion interdites sans autorisation La FISCALITE de l Urbanisme Au 1er Janvier 2015 Commission urbanisme OGE PARIS Mai 2014 Reproduction et diffusion interdites sans autorisation 2 La fiscalité de l Urbanisme 1) Les outils de financement

Plus en détail

GRIDAUH Écriture du SCOT. Note : La «territorialisation» des objectifs arrêtés dans le SCOT

GRIDAUH Écriture du SCOT. Note : La «territorialisation» des objectifs arrêtés dans le SCOT 1 >> LA «TERRITORIALISATION» DES OBJECTIFS ARRÊTÉS DANS LE SCOT Jean-Pierre Henry, Professeur émérite de l université, avocat spécialiste en droit public, droit de l urbanisme et droit de l environnement

Plus en détail

n Ae : 2010-31 conseil général de l Environnement et du Développement durable

n Ae : 2010-31 conseil général de l Environnement et du Développement durable conseil général de l Environnement et du Développement durable n Ae : 2010-31 Avis établi lors de la séance du 26 août 2010 - d enregistrement : n 007393-01 de la formation d Autorité environnementale

Plus en détail

M. DUNTZ René Maire, M. DELALIN Rénald 1er adjoint, M. BOCQUET Denis 2 ème adjoint, Mme PALIN Ginette 3 ème Adjoint, M. DURDANT Bernard 4 ème

M. DUNTZ René Maire, M. DELALIN Rénald 1er adjoint, M. BOCQUET Denis 2 ème adjoint, Mme PALIN Ginette 3 ème Adjoint, M. DURDANT Bernard 4 ème COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 FEVRIER 2015 L an deux mil quinze, le lundi neuf février à dix-neuf heures, le conseil municipal s est réuni dans la salle de la Mairie, sous la présidence de René

Plus en détail

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial Département de la Gironde Préfecture de la Gironde Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon et du Val de l Eyre SYBARVAL ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC Document d Aménagement Commercial du 17 décembre

Plus en détail

Révision du POS en PLU de Sahurs Réunion publique de présentation du diagnostic Le mardi 29 octobre 2013 à 18h30

Révision du POS en PLU de Sahurs Réunion publique de présentation du diagnostic Le mardi 29 octobre 2013 à 18h30 de Sahurs Réunion publique de présentation du diagnostic Le mardi 29 octobre 2013 à 18h30 Moyens de communication déployés : Affichage sur le panneau d informations communales et dans les lieux publics

Plus en détail

La loi Alur et les SCoT

La loi Alur et les SCoT 1 La loi Alur et les SCoT Précision et affirmation de la force et de la place du SCoT Renforcement des dispositions pour un aménagement économe en espace Accentuation du volet mobilité Modification des

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS Préfecture de Côte d Or Tribunal Administratif de DIJON REPUBLIQUE FRANCAISE ENQUETE PUBLIQUE Relative à la demande d extension et de renouvellement de l autorisation d exploiter une carrière sur le territoire

Plus en détail

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme Beaulieu-les-Fontaines Plan Local d Urbanisme Orientation d aménagement et de programmation M.T. Projets 9 Rue du Château Mouzin 51420 Cernay-les-Reims www.mt-projets.com En application des articles L.

Plus en détail

COMMUNE DE SANGUINET

COMMUNE DE SANGUINET COMMUNE DE SANGUINET PLAN LOCAL D'URBANISME Pièce n 4 : Orientations particulières d'aménagement Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du Le Maire, Bureau d'études : CREHAM

Plus en détail

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme.

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme. La biodiversité dans les plans locaux d urbanisme et dans les schémas de cohérence territoriale La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité

Plus en détail

CONVOCATIONS I.CERAM

CONVOCATIONS I.CERAM CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS I.CERAM Société Anonyme à conseil d administration Au capital social de 534 070,20 euros Siège social : 1, rue Columbia, Parc d Ester, 87280

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION

PROJET DE DELIBERATION PROJET DE DELIBERATION OBJET : GESTION MUNICIPALE - DELEGATION AU MAIRE Secrétariat général RAPPORTEUR : Madame Patricia BORDAS, Premier adjoint Le conseil municipal a la possibilité de déléguer directement

Plus en détail

Note d'enjeux sur la consommation d'espaces. Commune de CELLULE M AI 2012. Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme 1/14

Note d'enjeux sur la consommation d'espaces. Commune de CELLULE M AI 2012. Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme 1/14 Note d'enjeux sur la consommation d'espaces Commune de CELLULE Contribution à l'élaboration du Plan Local d'urbanisme M AI 2012 1/14 2/14 Table des matières Introduction...4 1 - Une commune identifiée

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE FRANCE 2014

UNIVERSITES DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE FRANCE 2014 UNIVERSITES DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE FRANCE 2014 ACTUALITÉ de L URBANISME La loi ALUR AD du Calvados Vendredi 20 juin 2014 La loi ALUR partie urbanisme Loi promulguée le 24 mars 2014 et publiée

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 septembre 2015

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 septembre 2015 Corbère Les Cabanes, le 24 septembre 2015 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 septembre 2015 Etaient Présents : Monsieur PUJOL Henri, Monsieur SOLER Gérard, Madame BLIC Charlotte, Monsieur

Plus en détail

Chalamont (01) Lotissement. «Le Clos des Lys» REGLEMENT SIMPLIFIE DU LOTISSEMENT

Chalamont (01) Lotissement. «Le Clos des Lys» REGLEMENT SIMPLIFIE DU LOTISSEMENT PA 10.2 Chalamont (01) Lotissement «Le Clos des Lys» REGLEMENT SIMPLIFIE DU LOTISSEMENT Complémentaire aux dispositions d urbanisme en vigueur sur la commune ~ REGLEMENT SIMPLIFIE~ Complémentaire aux dispositions

Plus en détail

Partie réglementaire. Livre V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances

Partie réglementaire. Livre V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances Partie réglementaire Livre V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances Titre V : Dispositions particulières à certains ouvrages ou certaines installations Chapitre Ier : Etude de dangers

Plus en détail

AVIS D'OUVERTURE D'ENQUETE PUBLIQUE

AVIS D'OUVERTURE D'ENQUETE PUBLIQUE Liberté Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PRÉFET DE L'HÉRAULT AVIS D'OUVERTURE D'ENQUETE PUBLIQUE sur les communes de Lattes, Montpellier et Pérols, préalable à l'autorisation délivrée au titre des

Plus en détail

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 Septembre 2008 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

Questions / Réponses. Le versement pour sous-densité (VSD)

Questions / Réponses. Le versement pour sous-densité (VSD) Mis à jour le 21/11/2011-1 - Questions / Réponses Le versement pour sous-densité (VSD) Principes généraux 1) Le budget VSD est-il fléché? (comme le budget TLA) Le versement pour sous-densité doit financer

Plus en détail

RÉUNION DU 30 JUIN 2015

RÉUNION DU 30 JUIN 2015 DÉPARTEMENT DE LA MARNE ARRONDISSEMENT DE REIMS CANTON DE BOURGOGNE COMMUNE DE LOIVRE 51220 - LOIVRE RÉUNION DU 30 JUIN 2015 Le trente juin à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de Loivre,

Plus en détail

Plan local d'urbanisme

Plan local d'urbanisme Direction Tél. : 05 46 30 34 générale 00 Fax : 05 46 30 34 09 des www.agglo-larochelle.fr services techniques contact@agglo-larochelle.fr Service Études Urbaines Plan local d'urbanisme Pièce N 3 Saint

Plus en détail

: IMMEUBLES RELVANT DU STATUT DE LA COPROPRIETE

: IMMEUBLES RELVANT DU STATUT DE LA COPROPRIETE 1 PROJET DE LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L HABITATION IMMATRICULATION DES COPROPRIETES INFORMATIONS ACQUEREURS LOTS NOUVEAUX TEXTES CODE DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT Séminaire urbanisme commercial L Aménagement commercial dans le SCoT Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial

Plus en détail

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués S3PI Hainaut-Cambrésis-Douaisis 08 octobre2015 DREAL Nord Pas-de-Calais Laurence COTINAUT Chargée de mission Sites et Sols Pollués Direction

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail

Le Permis de construire valant division en 50 Questions/Réponses

Le Permis de construire valant division en 50 Questions/Réponses Q/R n 23 Le Permis de construire valant division en 50 Questions/Réponses Question/Réponse n 23 : Quelles sont les règles procédurales applicables au dossier et à l instruction de la demande? RESUME :

Plus en détail

INTERVENTION DE M. SOUCARROS DU SERVICE URBANISME DE L'ADACL (agence d'aide aux collectivités locales) :

INTERVENTION DE M. SOUCARROS DU SERVICE URBANISME DE L'ADACL (agence d'aide aux collectivités locales) : COMPTE RENDU REUNION DU 13 JANVIER 2015 Le Conseil Municipal s est réuni ce jour sous la Présidence de M. Philippe DUBOURG, Maire. Secrétaire de séance : Mme Marie-José DUPOUY L ordre du jour est ouvert

Plus en détail

Révision simplifiée du Plan d Occupation des Sols n 3

Révision simplifiée du Plan d Occupation des Sols n 3 Support de présentation Groupe de pilotage du mardi 6 décembre 2011 Réunion publique du jeudi 8 décembre 2011 Révision simplifiée du Plan d Occupation des Sols n 3 Lotissement «Le domaine des Baccharis»

Plus en détail

D URBANISME. Modification : Secteur du Gargalon zones 1AUa8 et 1AUb1 P.L.U. Enquête Publique NOTE DE PRESENTATION.

D URBANISME. Modification : Secteur du Gargalon zones 1AUa8 et 1AUb1 P.L.U. Enquête Publique NOTE DE PRESENTATION. PLAN LOCAL Enquête Publique D URBANISME Modification : Secteur du Gargalon zones 1AUa8 et 1AUb1 Département du VAR Commune de FREJUS NOTE DE PRESENTATION P.L.U. P.O.S. approuvé par A.P. du 5 février 1980

Plus en détail

CHAPITRE 4 - ZONE UE

CHAPITRE 4 - ZONE UE CHAPITRE 4 - ZONE La zone, secteurs destinées à accueillir des constructions à usage d habitation, des équipements collectifs, scolaires, sanitaires, sociaux ou culturels, de sports ou de loisirs. Rappels

Plus en détail

DOSSIER D ENQUÊTE PUBLIQUE PIÈCE N 1 - RAPPORT DE PRESENTATION

DOSSIER D ENQUÊTE PUBLIQUE PIÈCE N 1 - RAPPORT DE PRESENTATION DOSSIER D ENQUÊTE PUBLIQUE TRANSFERT D OFFICE DE VOIES PRIVEES PIÈCE N 1 - RAPPORT DE PRESENTATION ALLÉE DES ROSES ALLÉE DES MIMOSAS ALLÉE DES ÉRABLES Commune de Cadaujac - dossier d enquête publique relative

Plus en détail

Projet. Arrêté relatif aux modalités de l exécution de la mission de contrôle des installations d assainissement non collectif.

Projet. Arrêté relatif aux modalités de l exécution de la mission de contrôle des installations d assainissement non collectif. arrete controle MIE 6 sept 07 page 1 Projet Arrêté relatif aux modalités de l exécution de la mission de contrôle des installations d assainissement non collectif. Le ministre d Etat, ministre de l écologie,

Plus en détail

Délégation de gestion du Centre International de Séjour Auberge de jeunesse Adoption de principe

Délégation de gestion du Centre International de Séjour Auberge de jeunesse Adoption de principe Communauté d Agglomération du Pays de Morlaix Conseil de Communauté du 02 mai 2005 Nom du Rapporteur : Monsieur Jean-René PERON N : D 05-082 Délégation de gestion du Centre International de Séjour Auberge

Plus en détail

Article 5 U B : Caractéristiques des terrains Non réglementé

Article 5 U B : Caractéristiques des terrains Non réglementé 13 Eaux pluviales En cas d un dimensionnement insuffisant du réseau en place, des aménagements nécessaires à l écoulement des eaux pluviales et visant à la limitation des débits évacués de la propriété

Plus en détail

Notice explicative valant

Notice explicative valant Communauté Urbaine d'arras COMMUNE DE DAINVILLE DECLARATION DE PROJET n 1 VALANT MISE EN COMPATIBILITE DU PLAN LOCAL D URBANISME Notice explicative valant additif au rapport de présentation Vu pour être

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle page 1/5 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PCMI1. Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

Etude au titre de l Art. L111-1-4 du C.U.

Etude au titre de l Art. L111-1-4 du C.U. 7 Etude au titre de l Art. L111-1-4 du C.U. Sommaire I. Objet de l étude... 3 1. Rappel règlementaire... 3 2. Les secteurs concernés par la présente étude... 4 II. Présentation du secteur Gavary... 7 1.

Plus en détail

La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l

La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l Environnement : préservation de la ressource en eau, qualité

Plus en détail

Conclusions DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES SCI DU MOULIN GESTION DES EAUX PLUVIALES D UN FUTUR LOTISSEMENT ENQUETE PUBLIQUE

Conclusions DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES SCI DU MOULIN GESTION DES EAUX PLUVIALES D UN FUTUR LOTISSEMENT ENQUETE PUBLIQUE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES SCI DU MOULIN GESTION DES EAUX PLUVIALES D UN FUTUR LOTISSEMENT ENQUETE PUBLIQUE DEMANDE D AUTORISATION AU TITRE DE LA LOI SUR L EAU SUR LA COMMUNE DE ST SYMPHORIEN CONCLUSIONS

Plus en détail

Modification du Plan de Prévention des Risques d'inondation de la vallée de la Seine sur la commune de Saint-Fargeau- Ponthierry

Modification du Plan de Prévention des Risques d'inondation de la vallée de la Seine sur la commune de Saint-Fargeau- Ponthierry Modification du Plan de Prévention des Risques d'inondation de la vallée de la Seine sur la commune de Saint-Fargeau- Ponthierry NOTICE DE PRESENTATION Complément au dossier de PPRI de la vallée de la

Plus en détail

CHAPITRE VII - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UR

CHAPITRE VII - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UR CHAPITRE VII - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UR Caractère de la zone : Cette zone correspond aux «grands ensembles» d'habitat collectif faisant l objet d opérations de renouvellement urbain, notamment

Plus en détail

Commission départementale de la consommation des espaces agricoles. Fiche de présentation des documents d'urbanisme soumis à l'avis de la CDCEA

Commission départementale de la consommation des espaces agricoles. Fiche de présentation des documents d'urbanisme soumis à l'avis de la CDCEA Commission départementale de la consommation des espaces agricoles Fiche de présentation des documents d'urbanisme soumis à l'avis de la CDCEA Date de la commission: Commune: SAINT-SYMPHORIEN-SUR-SAONE

Plus en détail

ELABORER UNE CARTE COMMUNALE

ELABORER UNE CARTE COMMUNALE Direction Départementale des Territoires DDT de l'yonne Service Urbanisme, Habitat, Renouvellement urbain Unité Atelier Urbanisme Site : 3 rue Monge Auxerre ELABORER UNE CARTE COMMUNALE Le présent «kit»

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 1. Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 1. Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain PLU Grenelle : Fiches pratiques 1. Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain Novembre 2014 1 Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain Modération

Plus en détail

Récépissé de depôt d une déclaration préalable

Récépissé de depôt d une déclaration préalable Récépissé de depôt d une déclaration préalable MINISTÈRE CHARGÉ Madame, Monsieur, Vous avez déposé une déclaration préalable à des travaux ou aménagements non soumis à permis. Le délai d instruction de

Plus en détail

Le PLU/PLUi et Consommation de l espace. Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015

Le PLU/PLUi et Consommation de l espace. Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015 Le PLU/PLUi et Consommation de l espace Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015 Le cadre réglementaire - La loi SRU du 13 décembre 2000 relative à la Solidarité et au

Plus en détail

La réforme de l accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d habitation neuf (décret et arrêté du 24 décembre 2015)

La réforme de l accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d habitation neuf (décret et arrêté du 24 décembre 2015) La réforme de l accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d habitation neuf (décret et arrêté du 24 décembre 2015) Deux textes réglementaires datés du 24 décembre 2015 viennent de modifier

Plus en détail

ENQUETE PARCELLAIRE AVIS MOTIVE

ENQUETE PARCELLAIRE AVIS MOTIVE Département du Val-de-Marne Communes de Champigny-sur-Marne, Joinville-le-Pont et Villiers-sur-Marne ENQUETE PARCELLAIRE En vue de déterminer les parcelles ou les droits réels immobiliers à exproprier

Plus en détail

CODE DE L'URBANISME. (Partie Législative) Titre III : Espaces boisés

CODE DE L'URBANISME. (Partie Législative) Titre III : Espaces boisés CODE DE L'URBANISME (Partie Législative) Titre III : Espaces boisés Article L130-1 Les plans locaux d'urbanisme peuvent classer comme espaces boisés, les bois, forêts, parcs à conserver, à protéger ou

Plus en détail

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement...

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement... Les lotissements à partir du 1er mars 2012 Février 2012 Sommaire Caractéristiques d un lotissement...2 Constitue un lotissement...2 Ne constitue pas un lotissement...2 Les procédures applicables et leur

Plus en détail

Vu, I, sous le n 13BX02448, la requête enregistrée le 23 août 2013, présentée par la commune d Aragnouet par le cabinet d avocat Noyer-Cazcarra ;

Vu, I, sous le n 13BX02448, la requête enregistrée le 23 août 2013, présentée par la commune d Aragnouet par le cabinet d avocat Noyer-Cazcarra ; COUR ADMINISTRATIVE D APPEL DE BORDEAUX NBA N s 13BX02448, 13BX02449 Commune d Aragnouet M. Robert Lalauze Président M. Henri Philip de Laborie Rapporteur REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

Plus en détail

Rôle du Maire dans l'instruction des autorisations d'urbanisme. DDT15 - Service Habitat Construction

Rôle du Maire dans l'instruction des autorisations d'urbanisme. DDT15 - Service Habitat Construction Rôle du Maire dans l'instruction des autorisations d'urbanisme DDT15 - Service Habitat Construction «L'avis du Maire» Article R.423-50 : L'autorité compétente recueille auprès des personnes publiques,

Plus en détail

CONCLUSIONS DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR

CONCLUSIONS DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR ENQUÊTE PUBLIQUE PORTANT SUR LE PROJET D AMENAGEMENT DES ESPACES PUBLICS DU CARRE GARE DE SAINT-QUENTIN-EN YVELINES DANS LE DÉPARTEMENT DES YVELINES CONCLUSIONS DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR Enquête réalisée

Plus en détail

CONSTITUTION D UN LOTISSEMENT : ASPECTS PRATIQUES

CONSTITUTION D UN LOTISSEMENT : ASPECTS PRATIQUES Promotion Maurice Cozian du MASTER II DE DROIT NOTARIAL sous la direction de Philippe Delmas Saint-Hilaire Professeur à l Université Montesquieu Bordeaux IV Bordeaux, juin 2014 CONSTITUTION D UN LOTISSEMENT

Plus en détail

Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles

Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles COMMUNE DE LOUISFERT Règlement du PLU PLAN LOCAL D URBANISME approuvé le 1 er juillet 2008 et modifié le 15 juin 2010 Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles La zone N est une zone naturelle

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS. Modification n 1 du PPR Inondation de l Arve COMMUNE DE THYEZ. Note de présentation

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS. Modification n 1 du PPR Inondation de l Arve COMMUNE DE THYEZ. Note de présentation Préfecture de la Haute-Savoie Direction Départementale des Territoires PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS Modification n 1 du PPR Inondation de l Arve COMMUNE DE THYEZ Note de présentation Table des

Plus en détail

Révision simplifiée n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011 Modification n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011. Modification n 2 app. par délib.

Révision simplifiée n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011 Modification n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011. Modification n 2 app. par délib. Révision simplifiée n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011 Modification n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011 Modification n 2 app. par délib. CM du Modification n 3 app. par délib. CM du 29/02/2012 Modification

Plus en détail

MINISTÈRE DE L URBANISME, DU LOGEMENT ET DES TRANSPORTS MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT. - TEXTES OFFICIELS

MINISTÈRE DE L URBANISME, DU LOGEMENT ET DES TRANSPORTS MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT. - TEXTES OFFICIELS MINISTÈRE DE L URBANISME, DU LOGEMENT ET DES TRANSPORTS MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT. - TEXTES OFFICIELS MINISTÈRE DE L URBANISME, OU LOGEMENT ET DES TRANSPORTS Direction des routes. relative CIRCULAIRE

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir dit «Vieille Voye de Liège» à HANNUT. Réf. : CWEDD/05/AV.108. Liège, le 24 janvier 2005

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir dit «Vieille Voye de Liège» à HANNUT. Réf. : CWEDD/05/AV.108. Liège, le 24 janvier 2005 AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.108 Liège, le 24 janvier 2005 Objet : Demande de permis de lotir dit «Vieille Voye de Liège» à HANNUT Avis du CWEDD portant sur la demande de permis de lotir dit «Vieille Voye de

Plus en détail

Vous souhaitez construire, rénover, agrandir, réaliser une clôture, une piscine, un pool-house...

Vous souhaitez construire, rénover, agrandir, réaliser une clôture, une piscine, un pool-house... II) CONSTRUIRE, COMMENT FAIRE? Vous souhaitez construire, rénover, agrandir, réaliser une clôture, une piscine, un pool-house... Il est nécessaire d'obtenir une autorisation administrative avant d'entreprendre

Plus en détail

PRÉFET DE LA CHARENTE-MARITIME

PRÉFET DE LA CHARENTE-MARITIME PRÉFET DE LA CHARENTE-MARITIME Direction départementale des Territoires et de la Mer Service Urbanisme Aménagement Risques et Développement Durable La Rochelle, le La Préfète de la Charente-Maritime à

Plus en détail

Le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du secteur sauvegardé de Perpignan Révision n 1

Le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du secteur sauvegardé de Perpignan Révision n 1 Le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du secteur sauvegardé de Perpignan Révision n 1 Qu est-ce qu un secteur sauvegardé? Un secteur sauvegardé est un document d urbanisme, outil de protection portant

Plus en détail

Rapport du Commissaire Enquêteur. Conclusions du Commissaire Enquêteur. Annexes

Rapport du Commissaire Enquêteur. Conclusions du Commissaire Enquêteur. Annexes Dossier n E14000042 / 31 Enquête Publique 4 ème modification PLU Villeneuve-Tolosane RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Département de HAUTE-GARONNE Communauté Urbaine Toulouse Métropole Commune de VILLENEUVE-TOLOSANE

Plus en détail

MODALITES DE L'ENQUETE PUBLIQUE

MODALITES DE L'ENQUETE PUBLIQUE MODALITES DE L'ENQUETE PUBLIQUE Composition du dossier d enquête : projet de PLU tel quel arrêté (aucune modification possible sauf nouvel arrêt) Pièces et avis exigés par les textes applicables au projet

Plus en détail

ANNEXE "DEFINITIONS" Terrain Unité foncière composée d'une ou plusieurs parcelles cadastrales contiguës appartenant au même propriétaire.

ANNEXE DEFINITIONS Terrain Unité foncière composée d'une ou plusieurs parcelles cadastrales contiguës appartenant au même propriétaire. 15 ANNEXE "DEFINITIONS" I - PROPRIETE Terrain Unité foncière composée d'une ou plusieurs parcelles cadastrales contiguës appartenant au même propriétaire. Limite séparative Ligne qui sépare deux unités

Plus en détail

Réforme de la fiscalité de l aménagement

Réforme de la fiscalité de l aménagement Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation aux maires de l Isère (à Colombe) Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL www.developpement-durable.gouv.fr Introduction Réforme de la fiscalité de l

Plus en détail

A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LANGUEDOC-ROUSSILLON,

A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LANGUEDOC-ROUSSILLON, Formation plénière DOSSIER Préfet du Gard c/ Commune de Junas CP N 030031 136 Département du Gard Article L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER Ce dossier a pour objectif d informer les professionnels de santé prescripteurs sur la sécurité sanitaire associée aux prothèses fabriquées par

Plus en détail

Pièce A Objet de l enquête, informations réglementaires et administratives

Pièce A Objet de l enquête, informations réglementaires et administratives Pièce A Objet de l enquête, informations réglementaires et administratives DREAL Alsace Page 1 / 13 DREAL Alsace Page 2 / 13 Table des matières Pièce A Objet de l enquête, informations réglementaires et

Plus en détail

NOTE D'INTRODUCTION AU PPRI AVEC MESURES IMMEDIATEMENT OPPOSABLES DE LA COMMUNE DES ARCS SUR ARGENS

NOTE D'INTRODUCTION AU PPRI AVEC MESURES IMMEDIATEMENT OPPOSABLES DE LA COMMUNE DES ARCS SUR ARGENS Avertissement NOTE D'INTRODUCTION AU PPRI AVEC MESURES IMMEDIATEMENT OPPOSABLES DE LA COMMUNE DES ARCS SUR ARGENS La présente note a pour objet de présenter les différents documents constituant le PPRI

Plus en détail

Fiche 49 Notions clés sur les documents d urbanisme

Fiche 49 Notions clés sur les documents d urbanisme Fiche 49 Notions clés sur les documents d urbanisme Les documents d urbanisme sont des actes élaborés à l'initiative d'une collectivité publique et ayant pour objet de déterminer les prévisions et règles

Plus en détail

Le Schéma de COhérence Territoriale

Le Schéma de COhérence Territoriale Le Schéma de COhérence Territoriale Définition et contexte Définition SCOT = Schéma de COhérence Territoriale document d urbanisme = outil de planification intercommunale : Qui remplace depuis la Loi SRU

Plus en détail

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l égalité des territoires et du logement PROJET DE LOI relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production

Plus en détail

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX I. POUVOIR ADJUDICATEUR I.1 Identification Commune de Saint Paul BP 44 97 861 Saint Paul Cedex Contact : Pôle Aménagement

Plus en détail

NOTICE JURIDIQUE ET ADMINISTRATIVE

NOTICE JURIDIQUE ET ADMINISTRATIVE NOTICE JURIDIQUE ET ADMINISTRATIVE Le présent dossier d enquête unique concerne pour l opération de la Zone d Aménagement Concerté d EMPALOT-GARONNE située sur le territoire de Toulouse dans le département

Plus en détail

IV - BESOINS EN MATIÈRE DE

IV - BESOINS EN MATIÈRE DE IV - BESOINS EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT, D AMÉNAGEMENT DE L ESPACE, ET D ENVIRONNEMENT - 86 - IV. BESOINS ET PROJETS Aménagement de l'espace La commune a souhaité revoir ses projets d'aménagement en considérant

Plus en détail

Projet de rénovation urbain Cévennes (Petit Bard Pergola) à Montpellier - HERAULT

Projet de rénovation urbain Cévennes (Petit Bard Pergola) à Montpellier - HERAULT Projet de rénovation urbain Cévennes (Petit Bard Pergola) à Montpellier - HERAULT Enquête parcellaire complémentaire PHASE 2 Arrêté préfectoral n 2011-01-2063 du 10 septembre 2012 Du 1 octobre au 15 octobre

Plus en détail

Classement sonore des infrastructures de transports terrestres

Classement sonore des infrastructures de transports terrestres PRÉFET DU GARD Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service Environnement et Forêt Unité Intégration de l Environnement Classement sonore des infrastructures de transports terrestres Le

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 4 mars 2015 PREAMBULE Le conseil d administration d ARKEMA (la «Société») a arrêté le présent règlement intérieur contenant le recueil des

Plus en détail

OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL INTERDITES

OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL INTERDITES CARACTERE DE LA ZONE Zone urbaine peu dense où les équipements publics existants ou en cours de réalisation ont une capacité suffisante pour desservir les constructions à implanter. Ub ARTICLE Ub 1 OCCUPATIONS

Plus en détail