Chimie Analytique II. Chromatographie gazeuse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chimie Analytique II. Chromatographie gazeuse"

Transcription

1 Chimie Analytique II Chromatographie gazeuse Détermination des conditions optimales de séparation et dosage et l éthanol et du méthanol Daniel Abegg Nicolas Calo Emvuli Mazamay Pedro Surriabre Université de Genève, Science II, Laboratoire 144 Groupe 4 29 décembre 2008 Résumé Dans un premier temps une courbe Van Deemter a été obtenue pour déterminer le débit optimal pour assurer une bonne séparation par chromatographie gazeuse. Par la suite nous déterminons les pourcentages volumiques en éthanol dans une bière sans alcool et en méthanol pour un vieux marc. Les valeurs obtenues suggèrent que les deux échantillons sont en accord avec la loi fédérale qui explicite les concentrations limites de ces deux composés pour la consommation. Introduction La chromatographie gazeuse (GC) est une méthode de séparation basée sur les différentes affinités des constituants d un échantillon pour la phase stationnaire qui est un film liquide (colonne capillaire). D abord l échantillon est volatilisé et ensuite introduit dans la colonne qui est placée dans un four à une température adéquate pour garder les composants de l échantillon en phase gazeuse pendant toute l analyse. Le chromatogramme obtenu renseigne sur les temps de rétention qui caractérise chaque composant de l échantillon. Afin de déterminer le débit optimal pour la séparation il faut tracer le graphique de la hauteur des plateaux théoriques de la colonne en fonction de la vitesse linéaire du gaz porteur. Le graphique obtenu est la courbe de Van Deemter. Le débit optimal correspond à la hauteur des plateaux théoriques la plus petite. 1

2 Le but de ce TP est de tracer la courbe de Van Deemter pour la colonne et ainsi déterminer les conditions optimales pour l analyse de l éthanol dans une bière sans alcool et du méthanol dans un vieux marc. Nous allons déterminer les pourcentages volumiques de ces deux alcools et les comparer avec les valeurs stipulées par la loi fédérale. Méthodologie et résultats Détermination de la courbe de Van Deemter Une solution d éthanol 4 g/l sera utilisé pour obtenir le meilleur débit pour, par la suite doser l éthanol dans une bière sans alcool. Cette solution contient 0.5 ml d éthanol et 0.5 ml de sulfate d ammonium saturé dans de l acide sulfurique 1 M. Puis cette solution est vortexée et 2 ml de phase gazeuse sont prélevés avec une seringue et injecté. pression [kpa] débit [ml/min] flux [m/s] t r [s] area/height [s] N H [m] Tab. 1 Table des valeurs pour la détermination du débit approprié pour le dosage de l éthanol. La longueur de la colonne est de 30 m et son diamètre de 0.32 mm. Le nombre de plateaux est égale à : N = 16 ( tr H pic A pic ) 2 et la hauteur des plateaux est la division de la longueur de la colonne (30 m) par le nombre de plateaux Courbe de Van Deemter H [m] A = 0 B = ± C = ± flux [m/s] Fig. 1 Courbe de Van Deemter (H = A + B + C u). Le meilleur débit (ou pression) est u le minima de la courbe : m/s ou 1.6 ml/min ou 50 kpa 2

3 Dosage de l éthanol dans une bière sans alcool Les dosages s effectuent avec un débit de 1.6 ml/min (50 kpa). Des solutions contenant 0.5 ml d éthanol à différentes concentrations (table 2) avec 0.1 ml de dioxanne 1% et 0.5 ml de solution saturée en sel sont préparées et agitée au vortex, puis 2 ml de phase gazeuse sont prélevés et injecté. V EtOH [µl] C EtOH [g/l] Aire EtOH [µv s] Aire Dioxanne [µv s] Aire EtOH/Dioxanne Tab. 2 Valeurs pour la droite de calibration de l éthanol 2.5 Droite de calibration de EtOH 2 CEtOH CDioxanne f(x) = x R 2 = C EtOH [g/l] Fig. 2 Droite de calibration de l éthanol pour la mesure de cette dernière dans la bière sans alcool La solution pour le dosage de la bière sans alcool est préparée avec les mêmes volumes (0.5 ml de bière, 0.1 ml de dioxanne et 0.5 ml de solution de sel saturée). V EtOH [µl] Aire EtOH [µv s] Aire Dio [µv s] Aire EtOH/Dio C EtOH [g/l] %EtOH/bière Tab. 3 Quantité d éthanol dans la bière sans alcool ainsi que le pourcentage d éthanol dans cette dernière (densité EtOH=0.789 g/ml et dilution dans 10 ml). 3

4 Dosage du méthanol dans un alcool ligneux Le débit pour le dosage du méthanol est différent que précédemment. Des solutions de 0.5 ml de méthanol à concentration variable (table 4) avec 0.1 ml de dioxanne 1% et 0.5 ml de solution de sel saturée sont préparées puis vortexée avant la mesure. V MeOH [µl] C MeOH [g/l] Aire MeOH [µv s] Aire Dioxanne [µv s] Aire MeOH/Dioxanne Tab. 4 Valeurs pour la droite de calibration du méthanol La solution pour le dosage du vieux marc est préparée avec les mêmes volumes (0.5 ml de vieux marc, 0.1 ml de dioxanne et 0.5 ml de solution de sel saturée). 3.5 Droite de calibration du MeOH CMeOH CDioxanne f(x) = 0.859x R 2 = C MeOH [g/l] Fig. 3 Droite de calibration du méthanol pour la mesure de ce dernier dans le vieux Marc V MeOH [µl] Aire MeOH [µv s] Aire Dio [µv s] Aire MeOH/Dio C MeOH [g/l] %MeOH/marc Tab. 5 Quantité de méthanol dans le vieux Marc ainsi que le pourcentage de méthanol dans ce dernier (densité MeOH=0.792 g/ml et dilution dans 10 ml). 4

5 Discussion La hauteur d un plateau théorique est affectée par la vitesse du gaz porteur. L équation de Van Deemter rend compte de ce phénomène : H = A + B u + C u Les paramètres A, B, C sont des constantes qui caractérisent les propriétés physiques, cinétiques et thermodynamiques de la colonne. A est le coefficient de diffusion turbulente. Elle dépend de la diffusion tourbillonnaire dans les canaux formés par les grains de support (colonnes remplies). Donc elle n existe pas dans une colonne capillaire, ce qui est le cas dans notre expérience. B est le coefficient de diffusion longitudinal. Ce type de diffusion résulte de la tendance du soluté à se déplacer du centre de sa bande (concentration élevée) vers les régions de plus diluées en amont ou en aval. Elle est responsable de l élargissement des pics dans la chromatographie en phase gazeuse parce que la vitesse de diffusion des molécules est très élevée dans le gaz. C est le coefficient de résistance au transfert de masse entre la phase stationnaire (liquide en GC) et la phase mobile (gaz en GC). Ce coefficient est directement proportionnel au carré de l épaisseur moyenne de la couche déposée sur les particules du support solide et inversement proportionnel au coefficient de diffusion du soluté dans le film. Donc, la courbe de Van Deemter a trois contributions (figure 4) Fig. 4 Courbe théorique de Van Deemter[5] Elle permet de déterminer le débit optimal pour une bonne séparation. Dans notre cas ce débit est de 1.6 ml/min (50 kpa). En ce qui concerne l analyse de la bière sans alcool, nous avons trouvé une teneur en éthanol de 0.441% en volume. L ordonnance fédérale sur les denrées alimentaires[2] in- 5

6 dique que la concentration d alcool autorisée dans la bière sans alcool est de maximum 0.5%. Donc, le résultat obtenu montre que l échantillon est en accord avec la loi. Quant à l analyse du marc, nous avons trouvé une teneur en méthanol de 0.152%. Selon la loi fédérale elle doit se trouver entre 0.18 et 0.28%[2] [1], donc le marc analysé est légal. L identification du pic correspondant au méthanol dans le marc était difficile car on était en présence d une forêt de pics. Nous avons pris le pic qui donnait le meilleur résultat pour la concentration de méthanol. Cependant ce pic avait un temps de rétention moindre. Ceci peut être expliqué par les interactions entre le méthanol et l éthanol, présent aussi dans le marc, qui induisent des changements dans la polarité du méthanol et font varier son interaction avec la phase stationnaire. Pour vérifier que ce pic correspondait effectivement au méthanol, on aurait dû ajouter du méthanol dans l échantillon et obtenir un nouveau chromatogramme qui afficherait un plus grand pic pour le méthanol et ainsi le repérer dans le chromatogramme précédent. Malheureusement nous n avons pas eu le temps de faire cette analyse supplémentaire. Donc le résultat est à prendre avec précaution. Il est impossible de comparer deux pics de chromatogramme différent, sans dioxanne, car la proportion du soluté en phase gazeuse ne sera pas la même entre les expériences. Il est nécessaire d ajouté un étalon interne (dioxanne) dont la concentration en phase gazeuse sera proportionnelle à celle soluté en phase gazeuse. Donc en faisant le rapport des aires des pics nous pouvons quantifier la concentration de soluté entre les différentes mesures. Si deux composés sont mal séparés par chromatographie gazeuse, on peut agir sur le débit et sur la température du four pour obtenir une meilleure résolution. En effet, ces deux paramètres modifient les interactions des molécules avec la phase stationnaire et ont une influence donc sur les temps de rétention. Conclusion La chromatographie en phase gazeuse est un outil très puissant pour l identification des composés présents dans un mélange, mais en ce qui concerne la quantification il y a des méthodes plus performantes. Mais nos résultats sont cohérents et ils montrent que les pourcentages volumiques en éthanol pour la bière sans alcool et en méthanol pour le marc sont en accord avec la loi fédérale. Références [1] Communauté Européenne. Indications géographiques (spiritueux), Réglement (CEE) N 1576/89. 6

7 [2] Conseil fédéral suisse. Ordonnance sur les denrées alimentaires, [3] M. Borkovec. Lab journal of analytical chemistry II : High-Pressure Liquid Chromatography, [4] D.A. Skoog, D.M. West, and F.J. Holler. Chimie Analytique. de Boeck, 7 e edition, [5] Wikipedia. Van Deemter equation. equation

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse.

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse. Page 1 sur 10 1. Définition. C est une méthode de séparation, non destructrice en son principe, basée sur le fait que le coefficient de partage d un soluté entre deux phases dépend de la nature du soluté,

Plus en détail

Chimie Analytique II. Spectrophotométrie d émission moléculaire Etude et dosage de la quinine

Chimie Analytique II. Spectrophotométrie d émission moléculaire Etude et dosage de la quinine Chimie Analytique II Spectrophotométrie d émission moléculaire Etude et dosage de la quinine Daniel Abegg Nicolas Calo Emvuli Mazamay Pedro Surriabre Université de Genève, Science II, Laboratoire 144 Groupe

Plus en détail

CHAPITRE II: CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HP... CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC)

CHAPITRE II: CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HP... CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC) Page 1 sur 10 CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC) I) Principe de la chromatographie La chromatographie est une méthode de séparation des constituants d'un mélange même très complexe. Il existe

Plus en détail

Chromatographie gazeuse

Chromatographie gazeuse 2012 Chromatographie gazeuse Assisstant : Bastien NEEL Group 1 : Romain LAVERRIERE (romainl0@etu.unige.ch) Tatiana PACHOVA (pachova0@etu.unige.ch) Table of content: 1 Résumé... 3 2 Introduction... 3 3

Plus en détail

Cours #11 1. Dans cet exemple, quel composé (a ou b) aura une constante de partage supérieure? Quel composé aura un temps de rétention plus élevé?

Cours #11 1. Dans cet exemple, quel composé (a ou b) aura une constante de partage supérieure? Quel composé aura un temps de rétention plus élevé? Cours #11 1. Dans cet exemple, quel composé (a ou b) aura une constante de partage supérieure? Quel composé aura un temps de rétention plus élevé? 2. Expliquer le rôle du diamètre des particules de la

Plus en détail

Exercices en classe CAN 306 Techniques de séparation

Exercices en classe CAN 306 Techniques de séparation Exercices en classe CAN 306 Techniques de séparation Cours #7 1. Pour la figure suivante : A a. Identifier chaque pic de cette séparation dans le chromatogramme (Le composé A représente un soluté non retenu

Plus en détail

Résumé. Introduction

Résumé. Introduction Résumé Dans cette expérience, nous nous sommes familiarisées avec la spectroscopie d émission moléculaire à l aide de différent dosage de la quinine. Introduction Le but de cette expérience, a été tout

Plus en détail

Chimie Analytique II. Tensiométrie

Chimie Analytique II. Tensiométrie Chimie Analytique II Tensiométrie Daniel Abegg Nicolas Calo Emvuli Mazamay Pedro Surriabre Université de Genève, Science II, Laboratoire 144 Groupe 4 29 décembre 2008 Résumé Les mesures de tension superficielles

Plus en détail

NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES

NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES Ref : DRC 2005 CHEN 05.0674/ RNg/CLE le 06/12/2005 NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES 1 OBJET Cette note a été rédigée dans le but de mettre en avant trois points importants concernant

Plus en détail

1 LES SOLUTIONS NON-ÉLECTROLYTIQUES

1 LES SOLUTIONS NON-ÉLECTROLYTIQUES Hiver 2001 Antonella Badia CHM 1995: Physico-chimie générale 1B 1 LES SOLUTIONS NON-ÉLECTROLYTIQUES Réf.: P. Atkins, The Elements of Physical Chemistry, 3è éd., Chapitre 6. L étude des propriétes des solutions

Plus en détail

non polaire polaire ionique

non polaire polaire ionique CHROMATOGRAPHIE IONIQU THEORIE 1- INTRODUCTION Le terme «chromatographie» désigne une multiplicité de procédés de séparation physicochimiques caractérisés par la répartition du composant en séparation

Plus en détail

LA CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE

LA CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE LA CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE I. Définition II. Principe III. Appareillage Manomètre et régulateur de débit 1. Le gaz vecteur Influence de nature et vitesse du gaz sur efficacité Rappel : HEPT =

Plus en détail

La Spectrométrie de Masse

La Spectrométrie de Masse La Spectrométrie de Masse MS Comment identifier une substance? UV Fluorescence RMN IR La MS: détection universelle Information structurale Identification de la substance Généralités La spectrométrie de

Plus en détail

DOSAGE DES CHLORURES ET DES

DOSAGE DES CHLORURES ET DES Fournier Coralie, fournic0@etu.unige.ch 19 octobre 010 DOSAGE DES CHLORURES ET DES NITRATES DANS L EAU MINÉRALE PAR CHROMATOGRAPHIE IONIQUE - 1 - Fournier Coralie, fournic0@etu.unige.ch 19 octobre 010

Plus en détail

ch Forces intermoléculaires: entre : particules chargées, molécules polaires et molécules non polaires

ch Forces intermoléculaires: entre : particules chargées, molécules polaires et molécules non polaires 11. Le comportement des gaz 11.1 Les états de la matière et la théorie cinétique des gaz Comparaison des caractéristiques des états: volume, forme, désordre, mouvement,... Solide Liquide Gaz Forces intermoléculaires:

Plus en détail

Courbes intensité potentiel expérimentales

Courbes intensité potentiel expérimentales Courbes intensité potentiel expérimentales Edith Antonot Lycée Louis Vincent (METZ) (edith.antonot@ac-nancy-metz.fr) Courbes intensité potentiel expérimentales...1 1. Conditions générales d enregistrement...2

Plus en détail

Dosage du lysozyme dans le vin par HPLC (Résolution Oeno 8/2007)

Dosage du lysozyme dans le vin par HPLC (Résolution Oeno 8/2007) Méthode OIV-MA-AS315-14 Méthode Type IV Dosage du lysozyme dans le vin par HPLC (Résolution Oeno 8/2007) 1. Introduction Il est préférable d utiliser pour le lysozyme une méthode analytique non basée sur

Plus en détail

Exercice I. TRAITEMENTS D UNE INFECTION VIRALE (6,5 points) Bac S Métropole rattrapage 09/2010 Calculatrice interdite http://labolycee.

Exercice I. TRAITEMENTS D UNE INFECTION VIRALE (6,5 points) Bac S Métropole rattrapage 09/2010 Calculatrice interdite http://labolycee. Exercice I. TRAITEMENTS D UNE INFECTIN VIRALE (6,5 points) Bac S Métropole rattrapage 09/2010 Calculatrice interdite http://labolycee.org Pour une infection provoquée par le virus Influenza, deux types

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES. Sous-épreuve commune aux deux options - U4.

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES. Sous-épreuve commune aux deux options - U4. BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Sous-épreuve commune aux deux options - U4.1 - SESSION 2013 Durée : 2 HEURES Coefficient : 2 Matériel autorisé :

Plus en détail

Prérequis - Compétences attendues en début de formation. Quantité de matière, concentration, étalonnage

Prérequis - Compétences attendues en début de formation. Quantité de matière, concentration, étalonnage Prérequis - Compétences attendues en début de formation Quantité de matière, concentration, étalonnage Etablir une équation bilan connaissant les réactifs et les produits formés. A partir de l équation

Plus en détail

Cinétique enzymatique

Cinétique enzymatique Travaux Pratiques Chimie Physique I Semestre d automne 2007 Cinétique enzymatique ABEGG Daniel SURRIABRE Pedro Université de Genève Science II, Laboratoire 110 11 octobre 2007 Table des matières 1 Cinétique

Plus en détail

Chimie Analytique II. La chromatographie ionique

Chimie Analytique II. La chromatographie ionique Chimie Analytique II La chromatographie ionique Daniel Abegg Nicolas Calo Emvuli Mazamay Pedro Surribare Université de Genève, Science II, Laboratoire 144 Groupe 4 29 décembre 2008 Résumé Nous avons utilisé

Plus en détail

Travail dirigé 5 : La concentration d une solution

Travail dirigé 5 : La concentration d une solution Notions vues : Travail dirigé 5 : La concentration d une solution - la concentration massique d une solution - la concentration molaire d une solution - le pourcentage en masse d une solution - la dilution

Plus en détail

EAU DISTILLÉE DE FLEUR D ORANGER

EAU DISTILLÉE DE FLEUR D ORANGER EAU DISTILLÉE DE FLEUR D ORANGER Citri aurantii floris hydrolatum DÉFINITION L eau distillée de fleur d oranger est obtenue par entraînement à la vapeur d eau des boutons floraux frais de Citrus aurantium

Plus en détail

Dynamique d une particule aérosol organique à l aide d un système d équations algébriques et

Dynamique d une particule aérosol organique à l aide d un système d équations algébriques et organique e particule organique à l aide d un système Institut d Analyse et Calcul Scientifique, Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, 1015 Lausanne, Suisse collaboration avec A. Caboussat et J. He,

Plus en détail

TUTORAT UE 3b Séance n 3 Semaine du 18/02/2013

TUTORAT UE 3b Séance n 3 Semaine du 18/02/2013 TUTORAT UE 3b 2012-2013 Séance n 3 Semaine du 18/02/2013 Mécanique des fluides circulation 2 e partie Pr Kotzki Séance préparée par Marion CHABANON, Arnaud RIFF et Lucas FURNON Constantes physiques : 1

Plus en détail

RECUEIL DES METHODES INTERNATIONALES D'ANALYSES OIV Polychlorophenols et des polychloroanisoles

RECUEIL DES METHODES INTERNATIONALES D'ANALYSES OIV Polychlorophenols et des polychloroanisoles Méthode OIV-MA-AS315-17 Méthode Type IV Recherche et dosage des polychlorophenols et des polychloroanisoles, dans les vins, les bouchons, les bois et les bentonites utilisees comme pièges d'atmosphère

Plus en détail

Types de chromatographie Phase stationnaire Phase mobile

Types de chromatographie Phase stationnaire Phase mobile ANNEXE IV CHROMATOGRAPHIE La chromatographie constitue un ensemble de techniques utilisées pour séparer et purifier les constituants d un mélange. Bien qu elle ait été d abord mise au point pour la séparation

Plus en détail

COURS DE CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE

COURS DE CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE http://www2.univ-reunion.fr/~briere COURS DE CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE Dr Thierry BRIERE - Professeur agrégé Département de Chimie Université de La Réunion MASTER VALORISATION DES RESSOURCES NATURELLES et

Plus en détail

GEMO ACÉTATE D'ÉTHYLE, PROPANOL-2, FP-105-E-1 DIBUTYL-PHTALATE DANS LES POUDRES PAR JANVIER 1996 CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE PAGE 1/6

GEMO ACÉTATE D'ÉTHYLE, PROPANOL-2, FP-105-E-1 DIBUTYL-PHTALATE DANS LES POUDRES PAR JANVIER 1996 CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE PAGE 1/6 JANVIER 1996 CROMATOGRAPIE EN PASE GAZEUSE PAGE 1/6 1. DOMAINE D'APPLICATION Cette Méthode s'applique à toutes les poudres granulées dans l'acétate d'éthyle, lissées au propanol-2 et contenant du dibutyl-phtalate

Plus en détail

Exercice 1 : Détermination de constantes acido-basiques par électrophorèse capillaire (32,5 points)

Exercice 1 : Détermination de constantes acido-basiques par électrophorèse capillaire (32,5 points) E.T.S.L. BREVET de TECHNICIEN SUPERIEUR de BIOPHYSICIEN Session 2010 ÉPREUVE de TECHNIQUES d ANALYSES SPECTRALES & SEPARATIVES ÉPREUVE SUR 80 POINTS Aucun document autorisé. Machine à calculer autorisée.

Plus en détail

Méthodes chromatographiques UE :8

Méthodes chromatographiques UE :8 Méthodes chromatographiques UE :8 Il manque des diapos quoi seront mis dans les prochains jours par le professeur Semaine : n 43 (du 19/10/15 au 23/10/15) Date : 22/10/2015 Heure : de 8h00 à 9h00 Binôme

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

UE EP9CAIAM: Techniques spectroscopiques (6 ECTS)

UE EP9CAIAM: Techniques spectroscopiques (6 ECTS) MASTER 2 Professionnel CHIMIE ANALYTIQUE ET INSTRUMENTATION Université PAUL SABATIER Responsable de la Formation V. GILARD LSPCMIB, Université Paul Sabatier, 118 Route de Narbonne, 31062 Toulouse Cedex

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées

Les calculatrices sont autorisées Les calculatrices sont autorisées * * * NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut

Plus en détail

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL COI/T.0/Doc. nº 0/Rév. 008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS Príncipe de Vergara, 154 800 Madrid Espagna Tel.: +34 915 903 638 Fax: +34 915 631 63 - e-mail: iooc@internationaloliveoil.org

Plus en détail

Sur le littoral : prélèvements et plan de sondage, analyses des hydrocarbures vieillis GCHT GC-MS-MS

Sur le littoral : prélèvements et plan de sondage, analyses des hydrocarbures vieillis GCHT GC-MS-MS HC Sur le littoral : prélèvements et plan de sondage, analyses des hydrocarbures vieillis GCHT GC-MS-MS Ronan Jézéquel 715, rue Alain Colas - CS 41836-29218 BREST CEDEX 2 - FRANCE Tél. : +33 2 98 33 10

Plus en détail

ULTRAFILTRATION NANOFILTRATION

ULTRAFILTRATION NANOFILTRATION ULTRAFILTRATION NANOFILTRATION N 18 et 19 TP 3 ème Année Chimie CAP, Octobre 2005 sur la base des documents de l'ups ATELIER INTER UNIVERSITAIRE DE GENIE DES PROCEDES 5 Rue Paulin Talabot 31106 TOULOUSE

Plus en détail

Titration de Karl Fischer détermination de la teneur en eau

Titration de Karl Fischer détermination de la teneur en eau Titration de Karl Fischer détermination de la teneur en eau Il est loin le temps de la pyridine malodorante. Grâce à des réactifs toujours améliorés et à des appareils performants, la méthode de Karl Fischer

Plus en détail

Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (2h00)

Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (2h00) Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (2h00) Documents non autorisés - Calculatrice autorisée Justifier les calculs Séparer calcul littéral et numérique Technique d analyse spectrale

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2004 SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : chimie de laboratoire et de procédés industriels

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2004 SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : chimie de laboratoire et de procédés industriels BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2004 SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : chimie de laboratoire et de procédés industriels Épreuve de GÉNIE CHIMIQUE Partie écrite Durée : 3 heures

Plus en détail

Chimie minérale. Préparation de gels et croissance de cristaux dans les gels. Surriabre Pedro. Abegg Daniel. Laboratoire 161

Chimie minérale. Préparation de gels et croissance de cristaux dans les gels. Surriabre Pedro. Abegg Daniel. Laboratoire 161 Chimie minérale Préparation de gels et croissance de cristaux dans les gels Abegg Daniel Surriabre Pedro Laboratoire 161 13 août 2008 Table des matières 1 Préparation de gels et croissance de cristaux

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNLGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSIN 2014 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques en

Plus en détail

HUILE ESSENTIELLE DE MYRTE

HUILE ESSENTIELLE DE MYRTE Myrti aetheroleum DÉFINITION L'huile essentielle de myrte est obtenue par entraînement à la vapeur d eau à partir des feuilles séchées de Myrtus communis L. CARACTÈRES Aspect : liquide mobile, limpide,

Plus en détail

Volume molaire. Tout d abord on utilise les relations suivantes pour calculer la densité :

Volume molaire. Tout d abord on utilise les relations suivantes pour calculer la densité : Groupe E : CROSET Elliott DUMOULIN Alexandre olume aire I. But de l expérience : Le volume aire est extensif, c'est-à-dire qu il varie en fonction de la composition et de l état. Nos expériences se dérouleront

Plus en détail

ORIENTATION COMITÉ DES ACCISES. Euromarqueur: Méthode de référence communautaire harmonisée d'analyse de l'euromarqueur

ORIENTATION COMITÉ DES ACCISES. Euromarqueur: Méthode de référence communautaire harmonisée d'analyse de l'euromarqueur COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE POLITIQUE FISCALE Accises et fiscalité des transports, de l'environnement et de l'énergie Bruxelles, le 18 mai 2005 CED N 494 rev 2

Plus en détail

GÉLULES DE CHLORHYDRATE D AMIODARONE (10 mg à 200 mg)

GÉLULES DE CHLORHYDRATE D AMIODARONE (10 mg à 200 mg) GÉLULES DE CHLORHYDRATE D AMIODARONE (10 mg à 200 mg) La préparation satisfait à la monographie Capsules, Capsules à enveloppe dure ou gélules (0016). DEFINITION Formule Composant Quantité Fonction Référentiel

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2003 SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : chimie de laboratoire et de procédés industriels

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2003 SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : chimie de laboratoire et de procédés industriels BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2003 SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : chimie de laboratoire et de procédés industriels Épreuve de GÉNIE CHIMIQUE Partie écrite Durée : 3 heures

Plus en détail

Concours entrée CHIMIE Durée: 1 heure

Concours entrée CHIMIE Durée: 1 heure Concours entrée 007-008 CHIMIE Durée: 1 heure Premier exercice (11 points) Influence de la concentration des réactifs sur la vitesse d une réaction L'objectif de cet exercice est l'étude de l influence

Plus en détail

Chromatographie en Phase Gazeuse. CPG

Chromatographie en Phase Gazeuse. CPG TEISSIER Thomas MADET Nicolas Licence IUP SIAL Université de Créteil-Paris XII COMPTE-RENDU DE TP DE CHROMATOGRAPHIE: Chromatographie en Phase Gazeuse. CPG Année universitaire 2003/2004 La chromatographie

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : Chimie de Laboratoire et de Procédés industriels Épreuve Techniques de laboratoire Durée : 4 heures Coefficient

Plus en détail

Electrophorèse capillaire

Electrophorèse capillaire Chimie Analytique Electrophorèse capillaire Croset Elliott - Fernandez Samuel - Tissot Guillaume (Groupe 2) Université de Genève, Sciences II I. Résumé : Lors de cette expérience nous allons nous familiariser

Plus en détail

Le TP se déroule en 4 étapes. Documents fournis

Le TP se déroule en 4 étapes. Documents fournis Olympiades de la chimie Détermination de la teneur en ions nitrate dans de l eau. page 1/9 La législation interdit de consommer une eau lorsque la teneur en ion nitrate y est supérieure à 50 mg.l -1. Les

Plus en détail

CONCLUSION GENERALE - 245. Transfert par infiltration de l'eau et du soluté dans les sols non saturés - Utilisation de la méthode TDR-

CONCLUSION GENERALE - 245. Transfert par infiltration de l'eau et du soluté dans les sols non saturés - Utilisation de la méthode TDR- CONCLUSION GENERALE - 245 - 246 CONCLUSION GENERALE L'étude présentée dans ce mémoire concerne principalement l'analyse et l'interprétation d'essais d'infiltration d'eau et de soluté réalisés, au laboratoire,

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc

UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc Licence Biologie des Organismes Travaux Pratiques de Physiologie Animale : Détermination du volume sanguin chez le rat Le but de cette séance

Plus en détail

Dosage de l acide shikimique dans le vin par chromatographie liquide haute performance et détection UV (Résolution Oeno 33/2004)

Dosage de l acide shikimique dans le vin par chromatographie liquide haute performance et détection UV (Résolution Oeno 33/2004) Méthode OIV-MA-AS313-17 Méthode Type II Dosage de l acide shikimique dans le vin par chromatographie liquide haute performance et détection UV (Résolution Oeno 33/004) 1. Introduction L acide shikimique

Plus en détail

L1 Santé Mécanique des fluides. Dynamique 5 ème cours

L1 Santé Mécanique des fluides. Dynamique 5 ème cours L1 Santé 2016-2017 Mécanique des fluides Dynamique 5 ème cours Fluide réel et viscosité 1 - Le phénomène 1.1 - Observations L'eau, l'huile, le miel coulent différemment : l'eau coule vite, mais avec des

Plus en détail

A- Exercice. Thermodynamique des équilibres : Equilibre hétérogène

A- Exercice. Thermodynamique des équilibres : Equilibre hétérogène A- Exercice. Thermodynamique des équilibres : Equilibre hétérogène On considère l'équilibre hétérogène suivant sous P = 1 bar, à T constante, en présence ou non d azote composé inactif pour cette réaction

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSION 2014 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2005 Code sujet : CHEXP-P03 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 3 DETERMINATION

Plus en détail

Régiosélectivité de l acylation des aromatiques

Régiosélectivité de l acylation des aromatiques Banque «Agro -Véto» A 35 CHIMIE Durée : 3 heures 3 minutes L usage d une calculatrice et de toute table numérique est interdit pour cette épreuve. Cette épreuve est constituée de trois parties totalement

Plus en détail

Série chimie : La mesure d une quantité de matière Sc. Info

Série chimie : La mesure d une quantité de matière Sc. Info Attention : Donner les résultats sous forme littérales avant de passer aux applications numériques. Exercice N 1 En milieu fortement acidifié, l ion permanganate réagit avec les ions fer II. 1 Ecrire les

Plus en détail

Compte-rendu de TF01 : TP4 Ecoulements établis laminaires et turbulent

Compte-rendu de TF01 : TP4 Ecoulements établis laminaires et turbulent UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE DE COMPIEGNE Compte-rendu de TF01 : TP4 Ecoulements établis laminaires et turbulent Nicolas PUECH Nicolas CELLIER Youssef EL ARFAOUI A11 Objectifs du TP Caractériser l écoulement

Plus en détail

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé Exercice 1 : Solution commerciale d acide chlorhydrique Le but de cet exercice est de vérifier l indication de l étiquette d une bouteille d acide chlorhydrique commercial et d identifier une base faible

Plus en détail

Activité technologique en analyse biochimique N 2

Activité technologique en analyse biochimique N 2 Année 2016-2017 2 ème année BTS Bioanalyses et Contrôles & BTS Biophysicien Activité technologique en analyse biochimique N 2 L. GODIN ligodin@free.fr http://ligodin.free.fr E.T.S.L. - 95, rue du Dessous

Plus en détail

Etude des fluides visqueux

Etude des fluides visqueux I Définitions préliminaires : 1. Ecoulement laminaire : Etude des fluides visqueux Définition : Un écoulement est laminaire lorsqu il est régulier (la vitesse de chaque particule de fluide reste quasiment

Plus en détail

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE CAPTEU DE PESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE - Le capteur de pression Il s agit du capteur MPX 00 AP (Motorola) capteur piezorésistif qui mesure des pressions comprises entre 0 et.0 5 Pa. D après le constructeur

Plus en détail

CarboQC. Appareil de mesure de CO 2 pour boissons. ::: Unique Density & Concentration Meters

CarboQC. Appareil de mesure de CO 2 pour boissons. ::: Unique Density & Concentration Meters CarboQC Appareil de mesure de CO 2 pour boissons ::: Unique Density & Concentration Meters CarboQC Mesure de CO 2 pour boissons Le goût des boissons alcoolisées et non alcoolisées est fortement influencé

Plus en détail

Système de préparation automatique d échantillons Agilent 7696A. Automate de préparation d échantillons exact et sûr

Système de préparation automatique d échantillons Agilent 7696A. Automate de préparation d échantillons exact et sûr Système de préparation automatique d échantillons Agilent 7696A Automate de préparation d échantillons exact et sûr agilent technologies Système de préparation automatique d échantillons Agilent 7696A

Plus en détail

Analyse : définitions

Analyse : définitions Analyse : définitions Analyse qualitative -Détermination de la nature des composés présents Analyse quantitative détermination de la concentration des différents composés recherchés dosage Les méthodes

Plus en détail

SYNTHÈSE D UNE OLÉFINE PAR

SYNTHÈSE D UNE OLÉFINE PAR SYNTÈSE D UNE OLÉFINE PAR DÉSYDRATATION D UN ALCOOL - 1 - 1. Introduction 1.1 But du projet Le but de cette expérience est de déshydrater un alcool, le 2-méthylcyclohexanol (C714O) en milieu acide. Cela

Plus en détail

Organisation des enseignements Chimie en S3 et S4

Organisation des enseignements Chimie en S3 et S4 Organisation des enseignements Chimie en S3 et S4 Modules d'enseignements de Chimie M3303 : Techniques Spectroscopiques (Johan Alauzun S3) M4104 : Analyses Électrochimiques (Olivier Fontaine fin S3) et

Plus en détail

Première partie (20 points)

Première partie (20 points) Première partie (20 points) 1.1. Etude de la germination du Haricot (10 points) 1.1.1 Trois stades de développement (to = réhydratation) sont proposés. Réactif fourni : solution iodo-iodurée (Lugol) -

Plus en détail

Partie 1: LES GAZ Chapitres 1, 2 & 3

Partie 1: LES GAZ Chapitres 1, 2 & 3 Partie 1: LES GAZ Chapitres 1, 2 & 3 Exercices de révision 1) a) Quel est le nom de la propriété d un gaz qui se dilate indéfiniment? l Expansion d un gaz b) Pourquoi un gaz peut-il agir ainsi? Les molécules

Plus en détail

Evaluation de l exposition tabagique chez un groupe de «fumeurs actifs» et un groupe de «fumeurs passifs».

Evaluation de l exposition tabagique chez un groupe de «fumeurs actifs» et un groupe de «fumeurs passifs». Evaluation de l exposition tabagique chez un groupe de «fumeurs actifs» et un groupe de «fumeurs passifs». Dosage de la nicotine et de la cotinine urinaires par chromatographie liquide haute performance

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec. MA. 414 Aci-g-r- 1.0 Édition : 2000-04-03 Révision : 2001-10-26 (1)

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec. MA. 414 Aci-g-r- 1.0 Édition : 2000-04-03 Révision : 2001-10-26 (1) Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 414 Aci-g-r- 1.0 Édition : 2000-04-03 Révision : 2001-10-26 (1) Méthode d analyse Détermination des acides gras et résiniques; Dosage par chromatographie

Plus en détail

5. CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE

5. CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE 5. CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE OBJECTIFS Comprendre les principes de la chromatographie en phase gazeuse Connaître les applications principales et les particularités de la chromatographie en phase

Plus en détail

Correction bac blanc 2014

Correction bac blanc 2014 Correction bac blanc 2014 Exercice 1 : I.1.1 La valeur initiale de la vitesse de la voiture est V 0 = 90 km.h -1 = 25 m.s -1. Ce qui donne un vecteur vitesse initial V V (0) = V 0 i I.1.2. On a choisi

Plus en détail

Pression saturante. La pression ambiante ou la présence d autres gaz ou impuretés n a aucune influence sur le comportement représenté cidessus.

Pression saturante. La pression ambiante ou la présence d autres gaz ou impuretés n a aucune influence sur le comportement représenté cidessus. M. K. JUCHHEIM GmbH & Co Adresse de livraison : Mackenrodtstraße 14, 36039 Fulda, Allemagne Adresse postale : 36035 Fulda, Allemagne Téléphone : +49 661 6003-0 Télécopieur : +49 661 6003-607 E-Mail : mail@jumo.net

Plus en détail

SÉMINAIRES 2014 LC GC SPE

SÉMINAIRES 2014 LC GC SPE SÉMINAIRES 2014 LC GC SPE 2 1 2 1 2 1 3 5 4 6 5 10 15 20 m 5 10 15 20 m 3 3 5 4 5 4 6 6 5 10 15 20 m 7 7 7 8 8 8 2 Séminaires 2014 HPLC Formation en HPLC 25 mars 2014 à Paris 7 octobre 2014 à Paris GC

Plus en détail

Éléments de thermodynamique chimique

Éléments de thermodynamique chimique Éléments de thermodynamique chimique Eric Renault Laboratoire de Spectrochimie et Modélisation âtiment de Chimie Recherche : 4 porte 16 eric.renault@univ-nantes.fr Tel: 02 51 12 55 65 Éléments de thermodynamique

Plus en détail

Résumé. Introduction

Résumé. Introduction Résumé Dans cette expérience, nous avons tout d abord mesuré la tension de surface de différents solvants, de l eau distillée et du toluène grâce à deux méthodes : Noüy ring et Wilhemly plate. Puis, la

Plus en détail

Expérience # 4 Séparation d un mélange par chromatographie sur colonne : Les pigments de plantes vertes

Expérience # 4 Séparation d un mélange par chromatographie sur colonne : Les pigments de plantes vertes Expérience # 4 Séparation d un mélange par chromatographie sur colonne : Les pigments de plantes vertes 1. But Le but de l expérience consiste à séparer différents composés que l on retrouve dans les végétaux

Plus en détail

BANC DE DYNAMIQUE DES FLUIDES

BANC DE DYNAMIQUE DES FLUIDES BANC DE DYNAMIQUE DES FLUIDES I Présentation de l étude. Notion de pertes de charge Nous avons à notre disposition un banc de dynamique de fluide qui nous permet d étudier l écoulement d un fluide réel

Plus en détail

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL COI/T.20/Doc.no.17/Rév.1 2001 FRANÇAIS Original: ITALIEN Príncipe de Vergara, 154 28002 Madrid Espagne Tel.: +34 915 903 638 Fax: +34 915 631 263 - e-mail: iooc@internationaloliveoil.org

Plus en détail

Quantification du cyanure dans le sang par GC-MS

Quantification du cyanure dans le sang par GC-MS Quantification du cyanure dans le sang par GC-MS Présentation par Brigitte Desharnais Superviseurs: Geneviève Huppé et Martine Lamarche 22 e Colloque de chimie de l Université de Sherbrooke Vendredi 22

Plus en détail

NOIX DE MUSCADE POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES NUX MOSCHATA POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES

NOIX DE MUSCADE POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES NUX MOSCHATA POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES NOIX DE MUSCADE POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES NUX MOSCHATA POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES Myristica fragrans ad praeparationes homoeopathicas DÉFINITION Amande séchée de la graine de Myristica fragrans

Plus en détail

Laboratoire de l Environnement et de l Alimentation de la Vendée

Laboratoire de l Environnement et de l Alimentation de la Vendée Laboratoire de l Environnement et de l Alimentation de la Vendée Présentation de l activité Miel du laboratoire PAGE 2 L HUMIDITE Le réfractomètre permet de mesurer le pourcentage d humidité d un miel

Plus en détail

Rappel : La Mole. Grandeur Molaire. Fiche de Cours. Unité : Thermodynamique Chapitre: L état gazeux et la pression d un gaz

Rappel : La Mole. Grandeur Molaire. Fiche de Cours. Unité : Thermodynamique Chapitre: L état gazeux et la pression d un gaz Sciences Physiques Unité : Thermodynamique Chapitre: L état gazeux et la pression d un gaz Rappel : La Mole Fiche de Cours S. Zayyani Définition : La Quantité de matière, notée n, est une grandeur physico-chimique

Plus en détail

Les gaz: caractéristiques

Les gaz: caractéristiques Les gaz Les gaz: caractéristiques les gaz épousent le volume et la forme de leurs contenants les gaz sont compressibles alors que les liquides et les solides le sont très peu des gaz déversés dans un même

Plus en détail

Transmission de chaleur

Transmission de chaleur Transmission de chaleur Matthieu Schaller et Xavier Buffat matthieu.schaller@epfl.ch xavier.buffat@epfl.ch 31 octobre 2007 Table des matières 1 Introduction 2 2 Méthode 2 2.1 Matériel..............................

Plus en détail

chap 1 : définition et mesure du ph

chap 1 : définition et mesure du ph TSMP chap 1 : définition et mesure du ph Cours chimie 1 Introduction : le vinaigre et le jus de citron ont un goût «piquant» car ces liquides sont acides. Dans ce chapitre, nous allons découvrir le caractère

Plus en détail

VALEUR DE LA TENEUR EN CASÉINE DU LAIT DE FROMAGERIE

VALEUR DE LA TENEUR EN CASÉINE DU LAIT DE FROMAGERIE ALP forum 2005, Nº. 27 f VALEUR DE LA TENEUR EN CASÉINE DU LAIT DE FROMAGERIE Groupe de discussions Gruyère Sommaire Résumé 4 Introduction 4 La caséine 5 Statistiques des contrôles laitiers 5 Résultats

Plus en détail

BILAN MATIERE I INTRODUCTION

BILAN MATIERE I INTRODUCTION BILN MTIERE I INTRODUCTION En génie chimique, on a très souvent besoin de connaître la composition des mélanges produits et introduits, les flux de matière dans chaque partie du procédé en vue d élaborer

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques nà2

Devoir de Sciences Physiques nà2 Devoir de Sciences Physiques nà2 L épreuve dure 1h45. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé. Exercice n 1 : le pur son de Lucien 1/ Lorsqu un récepteur mobile s éloigne d un émetteur

Plus en détail

Partie 2. Cinétique des réactions d oxydo-réduction 2.1. Courbes courant-potentiel

Partie 2. Cinétique des réactions d oxydo-réduction 2.1. Courbes courant-potentiel Energie chimique et énergie électrique Partie 2. Cinétique des réactions d oxydo-réduction 2.1. Courbes courant-potentiel Objectifs du chapitre Notions à connaître : Courbe courant-potentiel sur une électrode

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2012 S U J E T DNB PC C12-61 SÉRIE COLLÈGE

MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2012 S U J E T DNB PC C12-61 SÉRIE COLLÈGE MINISTERE DE L EDUCATION Direction des Enseignements Secondaires POLYNESIE FRANCAISE SESSION 2012 S U J E T DNB PC C12-61 SÉRIE COLLÈGE EXAMEN ÉPREUVE DURÉE : : : 45 minutes COEFFICIENT : 1 NB DE PAGE(S)

Plus en détail

II. Conclusion : Le mélange est dit hétérogène lorsque l on observe au moins deux constituants.

II. Conclusion : Le mélange est dit hétérogène lorsque l on observe au moins deux constituants. Chapitre 5. L eau et les mélanges. I. Mélange de l eau avec des liquides I.1. Activité : Matériel: Tubes à essais, eau, sirop de grenadine, alcool, huile, cyclohexane Protocole général: Dans un tube à

Plus en détail

Détermination de la formule d un complexe Spectrophotométrie, Potentiométrie, Conductimétrie

Détermination de la formule d un complexe Spectrophotométrie, Potentiométrie, Conductimétrie TP Géné 2 Détermination de la formule d un complexe Spectrophotométrie, Potentiométrie, Conductimétrie La blouse et les lunettes de protection seront portées pendant toute la durée de la séance. 1. Problématique

Plus en détail

HUILE ESSENTIELLE D HYSOPE

HUILE ESSENTIELLE D HYSOPE Hyssopi aetheroleum DÉFINITION L'huile essentielle d hysope est obtenue par entraînement à la vapeur d eau à partir des sommités fleuries et des feuilles séchées de Hyssopus officinalis L. ssp officinalis.

Plus en détail