J explore LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "J explore LE DÉVELOPPEMENT DURABLE"

Transcription

1 J explore LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

2

3 Cette année, le projet «LES EXPLORATEURS» nous fera découvrir le DÉVELOPPEMENT DURABLE (D.D.) Pourquoi parler de D.D.? Parce que ça touche TOUT LE MONDE; Parce que ça nous regarde TOUS et TOUTES; Parce que nous pouvons TOUS AGIR. 3

4 DÉFINITION DU DÉVELOPPEMENT DURABLE «U n d é v e l o p p e m e n t q u i r é p o n d a u x b e s o i n s d u p r é s e n t s a n s c o m p r o m e t t r e l a c a p a c i t é d e s g é n é r a t i o n s f u t u r e s d e r é p o n - d r e a u x l e u r s.» Définition tirée du rapport Brundtland «Notre avenir à tous» de la Commission mondiale sur l environnement et le développement,

5 ILLUSTRATION DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5

6 Faire ensemble; Réponse aux besoins essentiels; Pour tout le monde; Respect des droits; Participation aux prises de décisions; Meilleures conditions de vie. UNE CUISINE COLLECTIVE est un exemple de DÉVELOPPEMENT SOCIAL parce que: - pour que ça fonctionne, il faut le FAIRE ENSEMBLE; - ça permet de RÉPONDRE AU BESOIN ESSENTIEL qui est de se nourrir; - TOUT LE MONDE peut y avoir accès (coûts minimes); - bien s alimenter est un DROIT; - on prend des DÉCISIONS (menus, recettes ); - ça permet D AMÉLIORER NOS CONDITIONS DE VIE. 6

7 «La pauvreté est la plus grande source de pollution.» Indira Gandhi Qu est-ce que je peux faire, MOI? 7

8 $ Production et utilisation responsable des biens et services; $ Gestion respectueuse des ressources humaines, naturelles et financières; $ Choix politiques appropriés. LE SAC RÉUTILISABLE est un exemple de DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE parce que: - pour le PRODUIRE, on utilise souvent des MATÉRIAUX RECYCLÉS ET DURABLES; - en l utilisant, on RÉDUIT le nombre de sacs de plastique que l on JETTE; - on UTILISE moins de RESSOURCES NATURELLES (pétrole) et FINANCIÈRES pour faire des sacs de plastique; - de plus en plus, des municipalités font le CHOIX POLITIQUE d interdire les sacs de plastique dans leur milieu. 8

9 «1,2 milliard d habitants vivent avec moins d un dollar par jour.» Qu est-ce que je peux faire, MOI? 9

10 La conservation des habitats; L utilisation respectueuse des ressources naturelles, des espèces animales et végétales; Des mesures de protection de la qualité de l air, de l eau et des sols. Un projet D AMÉNAGEMENT DES BERGES est un exemple de DÉVELOPPEMENT ENVIRONNEMENTAL parce que: - aménager le bord de l eau permet de réinstaller les plantes utiles à la CONSERVA- TION des berges (racines pour retenir la terre, plantes pour purifier l air ); - ça favorise le RETOUR et le MAINTIEN des ESPÈCES ANIMALES dans une eau de meilleure qualité; - limiter l accès à l eau à certains lieux permet D UTILISER DE FAÇON RESPONSABLE cette ressource. 10

11 «La nature est unique, mais le monde est divisé.» Gro Harlem Brundtland Dans son discours d ouverture de la Conférence de Bergen Qu est-ce que je peux faire, MOI? 11

12 12

13 Dans le cadre de son projet de territoire, la ville de Lavaltrie, dans la MRC de D Autray, a aménagé un parc pour que tous et toutes aient un accès plus facile au fleuve. On souhaite y développer des loisirs «écologiques» comme la pêche. La municipalité veut rendre plus pratique l aménagement des rives. Ainsi, chacun et chacune améliorera sa qualité de vie! 13

14 14

15 La vente de fruits et de légumes sur la place du Marché à Joliette, dans la MRC de Joliette, permet aux consommateurs et consommatrices d obtenir des produits locaux plus frais et à bon prix. Pour les petits producteurs maraîchers qui vendent leur production, il est intéressant d obtenir un prix plus juste pour leurs produits, plus près de chez eux et sans les inconvénients du transport. Plusieurs y voient aussi une valorisation du travail d agriculteur. 15

16 16

17 À l usine Compo Recycle à Chertsey dans la MRC de Matawinie, on réduit de manière efficace les déchets de trois façons : le recyclage, le compostage et l enfouissement. Les deux premiers moyens permettent de réduire la quantité à enfouir. Malheureusement, toutes les matières ne peuvent être recyclées ou compostées. Compo Recycle cherche des façons de diminuer encore plus la quantité de matières enfouies. Plusieurs personnes y travaillent et croient que cela est réalisable à un coût raisonnable. Enfin, ce qui est recyclé ou composté résiste au temps de diverses manières 17

18 Toutes ces qualités et tous ces aspects de développement contribuent à ce que ce soit DURABLE Pour les GÉNÉRATIONS FUTURES; Pour la PLANÈTE; Pour notre QUALITÉ DE VIE; Pour NOUS! 18

19 NOTES

20 Calepin réalisé dans le cadre du projet «LES EXPLORATEURS» Concertation des trois groupes d alphabétisation CSML, DÉCLIC et RASJM Financement: Initiatives Fédérales-Provinciales en matière d Alphabétisation (IFPCA)

RÉPONSE DE LA CLASSE de CM1 de M. Breuiller, école Paul Bert B, Chevilly-Larue (94) COMMENT RÉDUIRE, RÉUTILISER, RECYCLER NOS DÉCHETS VÉGÉTAUX?

RÉPONSE DE LA CLASSE de CM1 de M. Breuiller, école Paul Bert B, Chevilly-Larue (94) COMMENT RÉDUIRE, RÉUTILISER, RECYCLER NOS DÉCHETS VÉGÉTAUX? RÉPONSE DE LA CLASSE de CM1 de M. Breuiller, école Paul Bert B, Chevilly-Larue (94) COMMENT RÉDUIRE, RÉUTILISER, RECYCLER NOS DÉCHETS VÉGÉTAUX? Illustrations Démarche Nos réponses personnelles à la question

Plus en détail

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir!

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir! Un plan d élimination des déchets pour l Isère Les élus du Conseil général ont approuvé le 13 juin 2008 le Plan d élimination des déchets ménagers et assimilés de l Isère. Elaboré après une très large

Plus en détail

PROGRAMME DE SENSIBILISATION À L ENVIRONNEMENT À DESTINATION DES SCOLAIRES

PROGRAMME DE SENSIBILISATION À L ENVIRONNEMENT À DESTINATION DES SCOLAIRES PROGRAMME DE SENSIBILISATION À L ENVIRONNEMENT À DESTINATION DES SCOLAIRES 2014-2015 déchets & assainissement 5 SOMMAIRE GÉNÉRALITÉS Ateliers en classe n. 1 - Rien ne se perd, tout se transforme n. 2 -

Plus en détail

MÉMOIRE déposé par. Le syndicat de l UPA de l Île d Orléans. Le syndicat de l UPA de la Côte-de-Beaupré. Le syndicat de l UPA Québec, Jacques-Cartier

MÉMOIRE déposé par. Le syndicat de l UPA de l Île d Orléans. Le syndicat de l UPA de la Côte-de-Beaupré. Le syndicat de l UPA Québec, Jacques-Cartier MÉMOIRE déposé par Le syndicat de l UPA de l Île d Orléans Le syndicat de l UPA de la Côte-de-Beaupré Le syndicat de l UPA Québec, Jacques-Cartier Dans le cadre de la Consultation publique sur le Projet

Plus en détail

L habitat économe, pour quoi faire?

L habitat économe, pour quoi faire? Exposition L habitat économe, pour quoi faire? Afin de sensibiliser et informer les habitants et consommateurs aux enjeux relatifs aux économies d énergie, la Confédération Nationale du Logement a créé

Plus en détail

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE COWANSVILLE

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE COWANSVILLE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE COWANSVILLE Ville de Cowansville 2012 Coordination et rédaction : Virginie Hébert Comité de suivi : Stéphanie Côté, Isabelle Gariépy, Martine Proteau Améliorer

Plus en détail

Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens. le recyclage, ou la deuxième. vie des. emballages

Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens. le recyclage, ou la deuxième. vie des. emballages 1 Je trie mes emballages 2 Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens le recyclage, vie des ou la deuxième emballages Janvier 2001 SOMMAIRE Je trie, donc je suis Vraies et fausses idées sur le

Plus en détail

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale Mémoire présenté à la Commission de l aménagement du territoire dans le cadre de consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n 27 Loi

Plus en détail

Le Developpement Durable

Le Developpement Durable être acteur aujourd hui Paroles d'habitants... Le Developpement Durable Cultures Santé CS Réalisation : Cultures & Santé asbl Recueil : Jérôme Legros Graphisme et Illustrations: Marina Le Floch et Daniel

Plus en détail

PLAN BALLET I II III IV V VI AMPHITHÉÂTRE - HAUT AMPHITHÉÂTRE - BAS. 2e BALCON - FACE. 1er BALCON - FACE CORBEILLE. 2e BALCON 3/4 CORBEILLE 3/4

PLAN BALLET I II III IV V VI AMPHITHÉÂTRE - HAUT AMPHITHÉÂTRE - BAS. 2e BALCON - FACE. 1er BALCON - FACE CORBEILLE. 2e BALCON 3/4 CORBEILLE 3/4 er - ÔÉ e - ÔÉ e / er / / - ÔÉ 0 0 0 0 ÉÂ - ÉÂ - e - er - / - ÔÉ er / er - ÔÉ e / e - ÔÉ eprésentation du É É er - ÔÉ É e - ÔÉ e / er / / - ÔÉ 0 0 0 0 ÉÂ - ÉÂ - e - er - / - ÔÉ er / er - ÔÉ e / e - ÔÉ

Plus en détail

Et si vous passiez au verre?

Et si vous passiez au verre? Attention, les sacs noirs contenant du verre ne sont plus collectés! Contact : Alexa BADIN - Responsable communication 05.45.05.22.52 / abadin@calitom.com ZE La Braconne - 16600 MORNAC / Tel 05 45 65 82

Plus en détail

SÉANCE D AUDITION DE LA VILLE DE MONTRÉAL TRAITANT DES SACS À EMPLETTES LE 4 JUIN 2015. Depuis 1935

SÉANCE D AUDITION DE LA VILLE DE MONTRÉAL TRAITANT DES SACS À EMPLETTES LE 4 JUIN 2015. Depuis 1935 SÉANCE D AUDITION DE LA VILLE DE MONTRÉAL TRAITANT DES SACS À EMPLETTES LE 4 JUIN 2015 Depuis 1935 Séance d audition de la Ville de Montréal traitant des sacs à emplettes 4 juin 2015 Présentation d Omniplast

Plus en détail

. Présenté par Alyne Savary. Direction des recherches et des politiques agricoles

. Présenté par Alyne Savary. Direction des recherches et des politiques agricoles Group Marketing : JACK POT!!!. Présenté par Alyne Savary Direction des recherches et des politiques agricoles Dans le cadre du Symposium WBANA Canada Le 22 octobre 2010 1 1 PLAN DE PRÉSENTATION What? Des

Plus en détail

Communauté de Rzeszow-Pologne

Communauté de Rzeszow-Pologne Communauté de Rzeszow-Pologne Nom : Communauté de Rzeszow Type de structure : communauté Nombre de personnes : 6 compagnons, 3 salariés, 3 bénévoles Année de création du groupe : 2005 Responsable : Jacek

Plus en détail

Mémoire sur le Plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020

Mémoire sur le Plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Mémoire sur le Plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Déposé par le Conseil régional de l environnement de Lanaudière à la MRC de Joliette Février 2016 Rédaction Vicky Violette, directrice

Plus en détail

Mon geste personnel pour aider l environnement

Mon geste personnel pour aider l environnement Mon geste personnel pour aider l environnement On ramasse des canettes et des sacs de plastique pour l environnement. VALORISER. EFFET SUR LA PLANèTE Ça va aider la planète parce que ça va faire moins

Plus en détail

Une mission humanitaire à Madagascar

Une mission humanitaire à Madagascar Une mission humanitaire à Madagascar Interview d un jeune étudiant parti en mission à Madagascar A l occasion de la course contre la faim, nous avons correspondu avec un jeune homme de 23 ans qui a accepté

Plus en détail

Animation «Déchets» cycle 3

Animation «Déchets» cycle 3 ECOLE :... Classe :... NOM :... Prénom :... Animation «Déchets» cycle 3 L école s occupe des déchets avec le SIBRECSA SOMMAIRE Problématique des déchets 1) Qu est-ce qu un déchet? p. 1 2) Et avant d être

Plus en détail

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE Agence locale de l energie et du climat 6 r u e H a r o u n T a z i e f f 78114 Magny les Hameaux Tél. 01 34 52 26 34 pedagogie@energie-sqy.com www.energie-sqy.com EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE

Plus en détail

Historique et géographie des solutions techniques Identifier les éléments qui déterminent le coût 1 d un objet technique.

Historique et géographie des solutions techniques Identifier les éléments qui déterminent le coût 1 d un objet technique. Centre d intérêt n 1 4 -Ci1/ Historique et géographie des solutions techniques 4Ci1- Comment le contexte historique et géographique influe-t-il sur la conception? Contraintes économiques : coût global

Plus en détail

TROUSSE ÉDUCATIVE. L Heure du conte écologique - Tome 2. MRC de Sept-Rivières Août 2008. Contenu

TROUSSE ÉDUCATIVE. L Heure du conte écologique - Tome 2. MRC de Sept-Rivières Août 2008. Contenu TROUSSE ÉDUCATIVE L Heure du conte écologique - Tome 2 MRC de Sept-Rivières Août 2008 Contenu 1. Fiche de l activité 2. Conte écologique : Les aventures écologiques de Cocotte, la petite marmotte 3. Atelier-coloriage

Plus en détail

non aux sacs plastique

non aux sacs plastique Les sacs plastique affectent considérablement notre environnement et en particulier le milieu aquatique. Quels sont les impacts? Que peut-on faire pour améliorer la situation? Les sacs en plastique font

Plus en détail

Réduire, trier et recycler les déchets à l école.

Réduire, trier et recycler les déchets à l école. Réduire, trier et recycler les déchets à l école. Objectifs : Mettre en place le tri sélectif à l école et connaître le circuit des déchets dans la commune Compétences abordées Sciences/ instruction civique

Plus en détail

Loi NOTRe, LTE Les évolutions à venir pour les collectivités

Loi NOTRe, LTE Les évolutions à venir pour les collectivités Loi NOTRe, LTE Les évolutions à venir pour les collectivités Cet été 2015 a vu la publication de deux lois importantes pour l'exercice de la politique de gestion des déchets au niveau territorial : la

Plus en détail

Fiche Projet : Cité Zéro déchet à Bamako

Fiche Projet : Cité Zéro déchet à Bamako 1 Fiche Projet : Cité Zéro déchet à Bamako Responsable du projet : Moussa Coulibaly Chargé de Gestion des Déchets à Action Planéterre Contexte du projet La gestion des déchets est devenue l une des préoccupations

Plus en détail

Vers des communautés durables et en santé : grille d analyse de projet

Vers des communautés durables et en santé : grille d analyse de projet Vers des communautés durables et en santé : grille d analyse de projet SOCIAL HUMAIN SANTÉ ÉCOLOGIQUE ÉCONOMIQUE Siège social à Québec 945, avenue Wolfe, 5 ième étage, Sainte-Foy (Québec), G1V 5B3 Téléphone

Plus en détail

Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016

Présentation de l'appel à projets Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet juillet 2016 Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016 LORIENT AGGLOMERATION 25 Communes -204 000 habitants L ORGANISATION DE LA GESTION DES DECHETS Une collecte séparée

Plus en détail

1 er cycle du primaire

1 er cycle du primaire Cette section présente une activité de départ à réaliser en tout premier lieu avec les élèves. Elle est suivie de plusieurs activités regroupées sous deux thèmes : Les végétaux et les changements climatiques;

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSOCIATION FÉMININE D ÉDUCATION ET D ACTION SOCIALE DE LA RÉGION MAURICIE À LA COMMISSION SUR L AGRICULTURE ET L

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSOCIATION FÉMININE D ÉDUCATION ET D ACTION SOCIALE DE LA RÉGION MAURICIE À LA COMMISSION SUR L AGRICULTURE ET L MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSOCIATION FÉMININE D ÉDUCATION ET D ACTION SOCIALE DE LA RÉGION MAURICIE À LA COMMISSION SUR L AGRICULTURE ET L AGROALIMENTAIRE : CHOISIR L AVENIR PRÉSENTATION DE L ASSOCIATION

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DÉVELOPPEMENT DURABLE?

QU EST-CE QUE LE DÉVELOPPEMENT DURABLE? QU EST-CE QUE LE DÉVELOPPEMENT DURABLE? de Document préparé par SADC de Nicolet-Bécancour Janvier 2013 TABLE DES MATIERES LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, UNE QUESTION D ÉQUILIBRE... 2 LES ORIGINES DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Pour une véritable mixité sociale dans l arrondissement Ville-Marie

Pour une véritable mixité sociale dans l arrondissement Ville-Marie Pour une véritable mixité sociale dans l arrondissement Ville-Marie Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur le Projet immobilier de

Plus en détail

1- OUVERTURE DE L'ASSEMBLÉE. Le maire, monsieur Sylvain Breton, déclare l'assemblée ouverte à 20 h. Monsieur Christin DuBois était absent.

1- OUVERTURE DE L'ASSEMBLÉE. Le maire, monsieur Sylvain Breton, déclare l'assemblée ouverte à 20 h. Monsieur Christin DuBois était absent. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D'ENTRELACS Procès-verbal de l assemblée ordinaire du conseil municipal de la Municipalité d Entrelacs, tenue à la salle du conseil, au centre communautaire, au 2351, chemin

Plus en détail

RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais

RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert La collecte des biodéchets au Pays Voironnais Présentation du territoire Communauté d Agglomération du Pays Voironnais Auvergne Rhône-Alpes Isère Nombre d habitants 92 000

Plus en détail

Arrivée des bacs bruns en mai Séance d information

Arrivée des bacs bruns en mai Séance d information Arrivée des bacs bruns en mai 2017 Séance d information Présentation MRC Présentation MRC Présentation MRC Assure l administration de services régionaux à caractère supra local tels que : l aménagement

Plus en détail

jusqu à 5 ans! Réponse : faux, il peut mettre Réponse : faux, il peut mettre 1 000 ans. Réponse : faux, elle mettra Vrai ou faux? Vrai ou faux?

jusqu à 5 ans! Réponse : faux, il peut mettre Réponse : faux, il peut mettre 1 000 ans. Réponse : faux, elle mettra Vrai ou faux? Vrai ou faux? www.nettoyonslanature.com Cartes à découper un mouchoir en papier met 3 mois un filtre à cigarette met 5 mois un pneu peut mettre 10 ans avant de disparaître. nature, une boîte de conserve peut mettre

Plus en détail

Le territoire des îles Wallis et Futuna

Le territoire des îles Wallis et Futuna Le territoire des îles Wallis et Futuna présente le Colloque UNE AGRICULTURE DURABLE AU SERVICE DE LA POPULATION À Wallis et Futuna Le colloque Une agriculture durable au service de la population (ADSP)

Plus en détail

Séance d information sur la collecte des résidus alimentaires

Séance d information sur la collecte des résidus alimentaires Séance d information sur la collecte des résidus alimentaires Ordre du jour 1. Qui sommes-nous? 2. Pourquoi une collecte des résidus alimentaires? 3. Dans l ensemble, où nous situons-nous? 4. Quel est

Plus en détail

Chapitre 11 Les enjeux du «développement durable»

Chapitre 11 Les enjeux du «développement durable» Chapitre 11 Les enjeux du «développement durable» Après le Titre I «Diagnostic territorial» - qui s est attaché à présenter de façon synthétique l ensemble des données disponibles sur l état de la commune

Plus en détail

Comment réduire, réutiliser et recycler nos déchets végétaux.

Comment réduire, réutiliser et recycler nos déchets végétaux. RÉPONSE DE LA CLASSE DE CE2 de Mme Gaubert, école Pierre Demont, Fontenay-sous-Bois (94) Comment réduire, réutiliser et recycler nos déchets végétaux. Illustrations Démarche Avant de lancer nos recherches,

Plus en détail

UTILISATION DES AFFICHES «!LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, POURQUOI?!»

UTILISATION DES AFFICHES «!LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, POURQUOI?!» L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE et L UTILISATION DES AFFICHES «!LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, POURQUOI?!» et «!LA BIODIVERSITÉ - TOUT EST VIVANT, TOUT EST LIÉ!» Michel Flambard / Philippe Delforge - Maîtres-ressources

Plus en détail

Forum de la société civile de la Mauricie. Présentation de Gaby Tessier et Marie-Christine Hudon

Forum de la société civile de la Mauricie. Présentation de Gaby Tessier et Marie-Christine Hudon Forum de la société civile de la Mauricie Présentation de Gaby Tessier et Marie-Christine Hudon UN PEU D HISTOIRE Issue de la volonté des coopératives du Centredu-Québec et de la Mauricie de se doter d

Plus en détail

Document de consultation publique

Document de consultation publique Document de consultation publique Rénovations et réparations domiciliaires Devis, contrats et coûts finaux Protéger les intérêts des consommateurs le 5 février 2014 Introduction Les maisons sont les plus

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

- Les Promenades du Canal - Réunion de concertation avec les riverains. Jeudi 12 février à 19h30 Salle Mazières

- Les Promenades du Canal - Réunion de concertation avec les riverains. Jeudi 12 février à 19h30 Salle Mazières - Les Promenades du Canal - Réunion de concertation avec les riverains Jeudi 12 février à 19h30 Salle Mazières - Les Promenades du Canal Introduction La Seine, un élément fédérateur pour le territoire

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Découverte de la France et des Français 9. Le prix du bio Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM

Plus en détail

Catalogue des animations et des outils pédagogiques pour des locataires

Catalogue des animations et des outils pédagogiques pour des locataires Catalogue des animations et des outils pédagogiques pour des locataires Ce catalogue liste les animations et les outils qui peuvent être utilisés pour la sensibilisation de vos publics sur les thèmes :

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR. Avenir de la décharge du chemin Brady. de collecte et de recyclage. des déchets domestiques. Service des eaux et des déchets

PLAN DIRECTEUR. Avenir de la décharge du chemin Brady. de collecte et de recyclage. des déchets domestiques. Service des eaux et des déchets Avenir de la décharge du chemin Brady Service des eaux et des déchets Introduction Nous sommes en train d'élaborer le plan directeur de collecte et de recyclage que nous entendons présenter au Conseil

Plus en détail

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Ateliers société civile et associations Produire et consommer mieux produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Comprendre ADEME - B. Genty LA POUBELLE D HIER Le couvercle est fermé : «je

Plus en détail

Tout (ou presque) ce qu il faut savoir sur le bio et ses principes

Tout (ou presque) ce qu il faut savoir sur le bio et ses principes Tout (ou presque) ce qu il faut savoir sur le bio et ses principes LE BIO EN QUELQUES MOTS L agriculture biologique est un mode d agriculture alternatif qui se veut respectueux des équilibres écologiques.

Plus en détail

La production éco-durable : Le cas de Produits de Marque Liberté inc.

La production éco-durable : Le cas de Produits de Marque Liberté inc. La production éco-durable : Le cas de Produits de Marque Liberté inc. Par Martin Valiquette Directeur général de Produits de Marque Liberté Laiterie Liberté Usine de production Siège social et centre de

Plus en détail

Réunion d information sur l agriculture l

Réunion d information sur l agriculture l Réunion d information d sur l agriculture l biologique Mercredi du Développement D Durable Limoges MétropoleM 3 mars 2010 GABLIM GABLIM (Groupement des Agrobiologistes du Limousin) est une association

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L ÉNERGIE DES DÉCHETS MÉNAGERS EN FRANCE. 2020: pourquoi se priver de l énergie de l incinération des déchets?

ENQUÊTE SUR L ÉNERGIE DES DÉCHETS MÉNAGERS EN FRANCE. 2020: pourquoi se priver de l énergie de l incinération des déchets? ENQUÊTE SUR L ÉNERGIE DES DÉCHETS MÉNAGERS EN FRANCE 2020: pourquoi se priver de l énergie de l incinération des déchets? Étude Localconsult - SVDU 25 septembre 2009 DES QUESTIONS, DES RÉPONSES * 1. Combien

Plus en détail

PLAN D ACTION EN DÉVELOPPEMENT DURABLE MRC DE MASKINONGÉ

PLAN D ACTION EN DÉVELOPPEMENT DURABLE MRC DE MASKINONGÉ PLAN D ACTION EN DÉVELOPPEMENT DURABLE MRC DE MASKINONGÉ Orientation stratégique Développement économique Enjeux Défis Actions Porteurs potentiels (ciblés) Gestion responsable des matières résiduelles

Plus en détail

t E R R E NEUVE R I V E D R O I t E C R A N - G E V R I E R - L E S P A S S E R E L L E S

t E R R E NEUVE R I V E D R O I t E C R A N - G E V R I E R - L E S P A S S E R E L L E S Le mot de l architecte Pour ce qui est de l avenir, il ne s agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible. Antoine de St Exupéry Les créations urbaines d aujourd hui sont le patrimoine de demain.

Plus en détail

GASPILLAGE alimentaire

GASPILLAGE alimentaire GASPILLAGE alimentaire COMMENT RÉDUIRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE? GUIDE PRATIQUE au collège Pôle attractivité environnement SOMMAIRE Réduire le gaspillage alimentaire au collège,

Plus en détail

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI 7/22/14 1 REOM Incitative Collectif Déchets Girondin Redevance incitative : RI Le Collectif déchets Girondin, présentation Rappel : état des lieux Le grenelle

Plus en détail

EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1

EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1 EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1 APRES LE GRENELLE : UNE CHAINE DE RESPONSABILITE Producteurs de biens de consommations Distributeurs

Plus en détail

Une saine alimentation dans son assiette!

Une saine alimentation dans son assiette! Une saine alimentation dans son assiette! Pour grandir en forme et en santé, ton assiette doit être composée d aliments des 4 groupes alimentaires et en quantité suffisante. Pour débuter la journée du

Plus en détail

l analyse du cycle de vie : l énergie grise

l analyse du cycle de vie : l énergie grise description l analyse du cycle de vie : l énergie grise 8 e année, sciences et technologie Source : Adapté de Life Cycle Analysis : Embedded Energy, Grade 7 Integrated Unit : Heat in the Environment, TDSB

Plus en détail

Développement durable et espaces protégés

Développement durable et espaces protégés Développement durable et espaces protégés 50 Anniversaire Loi Malraux Rencontres régionales Languedoc Roussillon Session des 11, 12 et 13 février 2013 NARBONNE La notion de développement durable Rapport

Plus en détail

«Présentation synthétique du guide «tourisme responsable» à destination des collectivités

«Présentation synthétique du guide «tourisme responsable» à destination des collectivités Groupe Tourisme responsable 15 janvier 2009 «Présentation synthétique du guide «tourisme responsable» à destination des collectivités Anne-Claire GAUDRU, Pôle Tourisme responsable, Cités Unies France Tourisme:

Plus en détail

Projet Cheval. Propositions d activités pédagogiques à réaliser avec des classes de 6ème

Projet Cheval. Propositions d activités pédagogiques à réaliser avec des classes de 6ème Projet Cheval Conseil général des Yvelines / Bergerie nationale Propositions d activités pédagogiques à réaliser avec des classes de 6ème Public visé : classe de 6 ème des collèges des Yvelines But : A

Plus en détail

Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs

Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs Guide de la mesure des résultats Le Service des Achats de l État s assure que les achats de l État et de ses établissements

Plus en détail

IDENTIFICATION ET DÉLIMITATION

IDENTIFICATION ET DÉLIMITATION IDENTIFICATION ET DÉLIMITATION DES MILIEUX HYDRIQUES ET RIVERAINS SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 2 2. OBJECTIFS... 2 3. ASPECTS LÉGAUX... 2 4. LACS ET COURS D EAU... 2 4.1. IDENTIFICATION... 2 4.2. DÉLIMITATION...

Plus en détail

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE UN LEVIER POUR LE DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L exemple de la Cuma Ecovaloris et de l association

Plus en détail

LE JEU A L ECOLE MATERNELLE. Introduction

LE JEU A L ECOLE MATERNELLE. Introduction LE JEU A L ECOLE MATERNELLE Introduction L enfant passe six heures par jour de trois à six ans à l école maternelle. On doit donc de lui proposer des activités qui, au fur et à mesure de l évolution de

Plus en détail

6 enjeux 20 orientations 52 objectifs 128 actions

6 enjeux 20 orientations 52 objectifs 128 actions Vision Maskinongé est une coalition d organisations et d individus impliqués pour favoriser un développement socioéconomique cohérent et intégré des municipalités de la MRC de Maskinongé. De leur travail

Plus en détail

Sydevom 205x195 27/07/05 12:20 Page 1. Pour la Haute Provence, je trie, je composte

Sydevom 205x195 27/07/05 12:20 Page 1. Pour la Haute Provence, je trie, je composte Sydevom 205x195 27/07/05 12:20 Page 1 Pour la Haute Provence, je trie, je composte Sydevom 205x195 27/07/05 12:20 Page 2 La gestion des déchets est un enjeu majeur pour notre avenir. Aujourd hui le traitement

Plus en détail

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE 2014-2015 Définitions L entrepreneuriat en général et l esprit d entreprendre en particulier sont reliés à l action. En effet,

Plus en détail

Théâtre Management &COmmunication

Théâtre Management &COmmunication Théâtre Management &COmmunication Le théâtre au service de l entreprise conception scenarisation mise en scène interprétation TM& co Conseil, Accompagnement et Formation en entreprise par le théâtre Contact

Plus en détail

CONFERENCE A CHEVREUSE LE 6 JUIN 2012 UN AVENIR EQUITABLE ET DURABLE POUR NOTRE ASSIETTE

CONFERENCE A CHEVREUSE LE 6 JUIN 2012 UN AVENIR EQUITABLE ET DURABLE POUR NOTRE ASSIETTE CONFERENCE A CHEVREUSE LE 6 JUIN 2012 UN AVENIR EQUITABLE ET DURABLE POUR NOTRE ASSIETTE Cette journée fait suite à la réunion de juin 2008. Elle met en relation de tous les acteurs de la restauration

Plus en détail

ETAT DE LA LÉGISLATION ET DE L EXERCICE DE LA COMPÉTENCE

ETAT DE LA LÉGISLATION ET DE L EXERCICE DE LA COMPÉTENCE ETAT DE LA LÉGISLATION ET DE L EXERCICE DE LA COMPÉTENCE LA LÉGISLATION Loi du 15 juillet 1975 relative à l élimination des déchets et à la récupération des matériaux 1 ère «loi déchet» Ce que dit le texte

Plus en détail

Table ronde régionale. «Manger local & Manger français en restauration collective»

Table ronde régionale. «Manger local & Manger français en restauration collective» Table ronde régionale «Manger local & Manger français en restauration collective» en présence de Stéphane Le Foll ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la Forêt, Porte Parole du Gouvernement

Plus en détail

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux

Plus en détail

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement La dix neuvième conférence internationale des statisticiens(nes) du travail (CIST), Reconnaissant que la

Plus en détail

VILLE DE RIVIÈRE-ROUGE

VILLE DE RIVIÈRE-ROUGE VILLE DE RIVIÈRE-ROUGE Mémoire Projet de plan de gestion des matières résiduelles conjoint pour les MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut Présenté à la Commission de consultation

Plus en détail

Gamm vert Delbard donne le ton sur le marché de la jardinerie

Gamm vert Delbard donne le ton sur le marché de la jardinerie Gamm vert Delbard donne le ton sur le marché de la jardinerie *** Au plus près des attentes des jardiniers amateurs, le réseau de jardinerie leader en France expose sa stratégie et ses axes de réflexion

Plus en détail

LE NOUVEAU SPOT DU TEMPS LIBRE

LE NOUVEAU SPOT DU TEMPS LIBRE JUIN 2015 LE NOUVEAU SPOT DU TEMPS LIBRE UN PROJET EMBLÉMATIQUE DU GRAND PARIS INTRODUCTION EuropaCity est un projet révolutionnaire et profondément raisonnable. Révolutionnaire, car c est un projet de

Plus en détail

PROTEGER LA NATURE. Pour vivre, nous avons besoin des richesses de la terre :

PROTEGER LA NATURE. Pour vivre, nous avons besoin des richesses de la terre : PROTEGER LA NATURE Pour vivre, nous avons besoin des richesses de la terre : Les animaux, les plantes, les océans mais aujourd hui, la planète est en danger à cause de nous! Des plages et des océans pollués

Plus en détail

Logo de la structure portant l opération. Prévention des déchets. Quiz de sensibilisation à destination des entreprises

Logo de la structure portant l opération. Prévention des déchets. Quiz de sensibilisation à destination des entreprises Logo de la structure portant l opération Prévention des déchets Quiz de sensibilisation à destination des entreprises Autres partenaires Autres partenaires 1 Question 1 2 Les ménages produisent 31 Millions

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE DE PILOTAGE AGENDA 21 DU 15 JUIN 2011 A LA SALLE DES FETES DU PONT ST MAMET

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE DE PILOTAGE AGENDA 21 DU 15 JUIN 2011 A LA SALLE DES FETES DU PONT ST MAMET COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE DE PILOTAGE AGENDA 21 DU 15 JUIN 2011 A LA SALLE DES FETES DU PONT ST MAMET Etaient présents : Claude FEDOU Jean-Pierre ANDRE Lucienne PONET Fabien PIERROT Youenn HUON

Plus en détail

La protection de l environnement

La protection de l environnement Chapitre 4 La protection de l environnement Résumé La croissance économique est importante pour la prospérité du Canada. Le Canada doit gérer sa croissance économique de façon à protéger l environnement.

Plus en détail

Colloque 2005 Achats responsables. Séquence 19 : La restauration collective

Colloque 2005 Achats responsables. Séquence 19 : La restauration collective Séquence 19 : La restauration collective Intervenants Introduction : Patrick POUSSARD, Directeur de la restauration municipale de Vertou, Administrateur de l Association Nationale des Directeurs de Restaurants

Plus en détail

Mais que faire pour limiter cette invasion massive des déchets? Il existe deux solutions complémentaires : limiter les déchets produits et recycler.

Mais que faire pour limiter cette invasion massive des déchets? Il existe deux solutions complémentaires : limiter les déchets produits et recycler. L invasion des M É G A P O U B S Réduisons vite nos déchets, ça déborde! Et si la Terre devenait une grosse poubelle? En France, chaque année, le poids des déchets ménagers équivaut à 2500 fois le poids

Plus en détail

OBJET: POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE

OBJET: POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE OBJET: POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE 1.O FONDEMENTS Cette présente politique est fondée sur: 1.1 «L obligation urgente de récupérer ensemble notre planète d où la nécessité de se conscientiser aux solutions

Plus en détail

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 Syctom 2014 : Gisements et destinations 2,4 millions de tonnes de déchets collectés sur le territoire dont 114 000

Plus en détail

vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques

vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques dossier de Presse / FÉVRIER 2014 Améliorer le recyclage de l aluminium, une nécessité environnementale et économique L aluminium fait partie

Plus en détail

Articulation Agenda 21 et santé environnementale. Colloque Santé Environnementale Mai

Articulation Agenda 21 et santé environnementale. Colloque Santé Environnementale Mai Articulation Agenda 21 et santé environnementale Colloque Santé Environnementale Mai 2013 1 Le territoire du Pays des Herbiers 8 communes 27 500 habitants dont 16 000 aux Herbiers 25 000 ha de superficie

Plus en détail

LE CYCLE DES ORDURES MÉNAGÈRES

LE CYCLE DES ORDURES MÉNAGÈRES LE CYCLE DES ORDURES MÉNAGÈRES 3. Transfert en CENTRE D ENFOUISSEMENT TECHNIQUE de LIANCOURT-SAINT-PIERRE (60) VITE, ÇA DÉBORDE! * 1. Déchets des ménages mis en sacs ou bacs gris par les habitants de la

Plus en détail

GUIDE DES PRATIQUES ÉCORESPONSABLES

GUIDE DES PRATIQUES ÉCORESPONSABLES GUIDE DES PRATIQUES ÉCORESPONSABLES APPLICABLE À L ENTENTE Produits de papier service sanitaire (308) TABLE DES MATIÈRES 2 Présentation 3 Concept de cycle de vie 4 Lexique commun 5 Écolabels 7 3RV-E 8

Plus en détail

Puis le maître a collecté nos idées sur des grandes affiches. Le maître a collecté nos idées sur des grandes affiches

Puis le maître a collecté nos idées sur des grandes affiches. Le maître a collecté nos idées sur des grandes affiches RÉPONSE DE LA CLASSE DE CM1 DE CHRISTOPHE HELIAS ECOLE PAUL LANGEVIN DE FONTENAY-SOUS-BOIS (94) Comment réduire, recycler et réutiliser les déchets verts? Illustrations Démarche Au départ Dans un premier

Plus en détail

les entreprises doivent constamment améliorer leur compétitivité et pour cela, développer une véritable dynamique d innovation.

les entreprises doivent constamment améliorer leur compétitivité et pour cela, développer une véritable dynamique d innovation. Innovation, moteur de la chimie en France 1,64 Mds d à la R&D En 2012, les industries chimiques ont consacré : 32 Pour que l industrie chimique en France garde une place prépondérante sur la scène internationale,

Plus en détail

Fiche conseil n 1. Les techniques du compostage

Fiche conseil n 1. Les techniques du compostage Fiche conseil n 1 Compostez comme bon vous semble... A chaque maison et son jardin attenant correspond une façon plus ou moins appropriée de composter. Et même sans jardin, il y a possibilité de composter

Plus en détail

Vendredi 13 mai 2016. Remise des prix aux éleveurs. Mairie de Bras-Panon

Vendredi 13 mai 2016. Remise des prix aux éleveurs. Mairie de Bras-Panon DOSSIER DE PRESSE Foire agricole DE BRAS-PANON DU 6 AU 16 MAI Vendredi 13 mai 2016 Remise des prix aux éleveurs Mairie de Bras-Panon Le mot de la Présidente NOTES La période 2015-2020 est une période charnière

Plus en détail

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 DOSSIER DE PRESSE SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 Du 22 au 30 novembre 2014 Le SIREDOM lance l opération : Tous contre le gaspillage alimentaire! Matinée du vendredi 28 novembre 2014

Plus en détail

THEATRE-FORUM. «One. Two. Tri»

THEATRE-FORUM. «One. Two. Tri» THEATRE-FORUM «One. Two. Tri» 1 Equipe Mélanie CELLIER Stéphanette MARTELET David MORA Stéphane DUCLOT 13OR Sarah RENAUD Avant propos Stéphane DUCLOT La "compagnie ça s peut pas" a créé en 2010 un nouveau

Plus en détail

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole La Département de l Isère et sa politique agricole Isère : Superficie : 7 431 km² Population : 1,225 millions d habitants Agriculture : 6300 exploitations agricoles ; SAU = 241000 ha 2000 agriculteurs

Plus en détail

Le Livre Blanc de l incinération

Le Livre Blanc de l incinération Le Livre Blanc de l incinération Idées reçues sur le traitement et la valorisation des déchets SYNDICAT NATIONAL DU TRAITEMENT ET DE LA VALORISATION DES DÉCHETS URBAINS ET ASSIMILÉS Valorisation énergétique

Plus en détail

Plan d action favorisant l intégration des personnes vivant avec une incapacité ou un handicap Page 2

Plan d action favorisant l intégration des personnes vivant avec une incapacité ou un handicap Page 2 !" #$#%&!# Sanctionné le 17 décembre 2004, le projet de loi n o 56 modifie substantiellement la Loi assurant l'exercice des droits des personnes handicapées en vigueur depuis 1978, et la rebaptise en y

Plus en détail

Module pédagogique d Education. Thème :

Module pédagogique d Education. Thème : Séance proposée : Qu est ce qu un déchet? Les déchets ménagers sont en grande majorité constitués par les emballages ménagers (au moins 50 %) c est-à-dire tout ce qui sert à emballer, transporter, protéger

Plus en détail