E X T R A I T du Registre des Délibérations du Conseil Municipal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "E X T R A I T du Registre des Délibérations du Conseil Municipal"

Transcription

1 E X T R A I T du Registre des Délibérations du Conseil Municipal L an DEUX MILLE ONZE et le 11 OCTOBRE à 18 heures, le CONSEIL MUNICIPAL de la Ville de DAX, convoqué le 05 octobre 2011, s est réuni en séance publique dans la salle du CONSEIL MUNICIPAL, sous la présidence de Monsieur Gabriel BELLOCQ, Maire. ETAIENT PRESENTS : Mme Elisabeth BONJEAN - M. Jacques PENE - Mme Marie-Josée HENRARD - M. André DROUIN - M. le Dr Stéphane MAUCLAIR - Mme Viviane LOUME-SEIXO - M. Bernard LAUGA - Mme Carmen LESPARRE - M. Serge BALAO, Adjoints - Mmes Claudine DAGES - Francine SANSON - Mrs Jésus SIMON - Michel LAPEGUE - Jean-Marie VIGNES - Jean-Pierre LALANNE - Dr Philippe DUCHESNE - M. Henri JOBARD - Mmes Christine BASLY - Maryse BARADA - Géraldine MADOUNARI - Patricia NUNES - Mrs Laurent POULAIN - Francis PEDARRIOSSE - Alain DUPERIER - Mmes Gisèle CAMIADE - Marie- José CAU - M. Edmond CAUBRAQUE - Me José ARDANUY - Mrs Jean-Michel LABORDE - Claude CAULLET ABSENTS ET EXCUSES : M. Michel BREAN - Mme Sylvie LAULOM POUVOIRS : M. Michel BREAN donne pouvoir à M. Serge BALAO Mme Sylvie LAULOM donne pouvoir à M. Bernard LAUGA SECRETAIRE DE SEANCE : Mme Géraldine MADOUNARI OBJET : PATRIMOINE THERMAL DE LA VILLE EXPLOITE PAR LA CTD : VENTE DU COMPLEXE DAX THERMAL - RESILIATION DES BAUX EMPHYTEOTIQUES ET A CONSTRUCTION PASSES ENTRE LA VILLE ET LA CTD - AVENANT N 6 AU CONTRAT DE LOCATION-GERANCE. Dax, première ville thermale de France, est propriétaire d'un patrimoine immobilier exploité par la CTD. La situation juridique de ces immeubles et fonds de commerce est la suivante : Les biens immobiliers, ainsi que les fonds de commerces, ont été achetés à la société SIFED en novembre 1968, par la Ville de Dax. La Ville a gardé la pleine propriété des biens et a confié l'exploitation du patrimoine à la CTD, par un contrat de location gérance libre, en septembre Un nouveau contrat, en date du 28 décembre 1988, à effet du 1er janvier 1989, pour une durée de 30 ans, soit jusqu'à fin décembre 2018, a été conclu avec la CTD. Cette convention a pour objet d'autoriser la CTD à occuper les lieux et à exploiter les fonds de commerces précédemment acquis par la Ville. Ce partenariat a évolué dans les années En effet, en raison de leur vétusté, certains établissements ont dû faire l'objet de démolition et de reconstruction. Ces reconstructions ont été réalisées par la CTD sur les sites des précédents hôtels, dont les terrains appartiennent à la Ville de Dax, dans le cadre de baux emphytéotiques ou à construction et de contrats de crédit-bail immobilier souscrits par la CTD. C'est ainsi qu'avant la réédification des nouveaux immeubles, des baux emphytéotiques ou à construction sont intervenus entre la Ville et la CTD autorisant cette dernière à bâtir sur des terrains municipaux. La CTD a financé les constructions dans le cadre de contrats de Page 1

2 crédit-bail immobilier d'une durée inférieure aux baux. La différence entre la durée des baux et celle des contrats de crédit-bail immobilier correspondait à une période de jouissance quasi-gratuite des immeubles. Cette période constituait la contrepartie de l'effort de construction fourni par la CTD. En 1997, lors de l'arrivée d'accor, la précédente municipalité a décidé de modifier les conditions de jouissance des immeubles. C'est ainsi qu'un bail emphytéotique a été consenti, par la Ville, à la CTD sur les établissements appartenant encore en pleine propriété à la municipalité, à savoir : - le Splendid Hôtel ainsi que l'établissement thermal et la galerie commerciale située sous les arcades de l'hôtel, - le Miradour : l'hôtel, l'établissement thermal et son terrain d'assiette, - Dax Thermal : l'établissement thermal et son terrain d'assiette. Et que les baux concernant le Dax Thermal (hôtel) et le Miradour (studios et commerces) ont été prolongés. Ces baux, d'une durée initiale de 18 ans, étaient en vigueur jusqu'au 1er juillet Afin d'harmoniser les dates d'échéance des différents baux à construction et emphytéotiques, à la demande d'accor, la durée de ces baux a été prorogée de dix ans sans contrepartie. Leur date d'échéance a ainsi été repoussée au 1er juillet Les dispositions de l'ensemble de ces baux prévoient que la propriété des immeubles reviendra à la Ville sans indemnité à leur issue. En résumé, la CTD occupe et exploite le patrimoine immobilier et les fonds de commerce de la Ville de Dax en vertu de différents baux emphytéotiques et à construction, et en vertu d'un contrat de location gérance de (L'exploitation a été confiée à la société ACCOR de juillet 1997 à décembre 2009, par convention de sous-gérance CTD-ACCOR). Du fait de l'existence de ces baux emphytéotiques et à construction, la CTD a les droits et obligations du propriétaire. C'est à ce titre que, depuis 1997, elle effectue tous les travaux sur le patrimoine immobilier. Cette situation patrimoniale est présentée sous forme résumée dans le tableau ci-joint (n 1). Depuis le 1er janvier 2010, la SEML CTD a repris, en gestion directe, l'exploitation des établissements à la suite du départ du groupe ACCOR. La fin du contrat de sous-gérance entre la CTD et le groupe ACCOR était initialement prévue en Cependant, le groupe ACCOR, constatant des pertes d'exploitation récurrentes, a souhaité se désengager de son contrat de sous gérance avant son terme. A l'issue du contentieux qu'il a engagé devant le Tribunal de Commerce de Dax, ACCOR a obtenu le droit de cesser son exploitation au 31 décembre 2009 et a été condamné à verser à la CTD une indemnité de rupture anticipée fixée à 3,6 millions d'euros. A l'issue de sa première année d'exploitation, la SEML CTD a été obligée de constater qu'elle enregistre, elle aussi, des pertes d'exploitation dont le niveau est sensiblement identique à celui des années précédentes. Le bilan d'exploitation 2010 fait apparaître un déficit de euros, grâce à l'indemnité versée par ACCOR, inscrite pour partie en provision. Mais le résultat courant est en réalité déficitaire pour 2010, de 3,6 millions d'euros. 2

3 Cette situation préoccupante, ayant fait l'objet d'une procédure d'alerte du commissaire aux comptes, a conduit la société à solliciter son placement sous procédure de sauvegarde. L'objectif de cette mesure était de permettre une réorganisation de la société permettant d'assurer sa pérennité et par la même, le maintien des emplois. Parmi les mesures envisagées, il est apparu indispensable de réorienter les modalités d'exploitation, et par conséquent : - de procéder à la vente de 2 actifs, les complexes Dax Thermal et Miradour, parfaitement adaptés à l'activité thermale, - de conserver dans le patrimoine le Splendid et les Thermes Jean Nouvel permettant de développer une nouvelle offre commerciale et touristique sur Dax. Le Conseil d'administration de la CTD, informé de la teneur de ces études, lors de sa réunion du 26 octobre 2010, a approuvé le principe d'une réduction du périmètre de ses activités, et de la mise en œuvre d'un nouveau modèle économique développé sur les complexes le Splendid et les Thermes Jean Nouvel. A la suite de ces orientations, le groupe Jones Lang Lassalle Hôtels, agence immobilière spécialisée en matière d'hôtellerie située à Paris, a été mandaté pour rechercher des acquéreurs potentiels. Ce groupe a sollicité certains de ses investisseurs ainsi que l'ensemble des acteurs thermaux français, y compris les acteurs locaux. Dans ce cadre, une dizaine de candidats a visité les lieux et certains d'entre eux ont formulé des offres d'achat. Parmi ces dernières, figure l'offre de la société Santé Actions, représentée par le Docteur Sauveur FERRARA, qui propose d'acquérir le complexe Dax Thermal (immeubles, terrains et fonds de commerce) au prix de , les autres offres proposant un prix inférieur. La société Santé Actions, dont le siège est 96 rue Porta à Albi, est spécialisée dans les activités sanitaires, médico-sociales et biotechnologiques issues des milieux hospitaliers. Elle table désormais sur le thermalisme pour étoffer ses activités. Elle maintiendra, sur le complexe Dax Thermal, une activité de thermalisme traditionnel à laquelle viendrait s'ajouter un accueil dédié aux soins de suite après hospitalisation. Par ailleurs, elle envisage de réaliser, sur les terrains disponibles, une résidence de tourisme, ou une résidence «services» d'une surface totale développée de l'ordre de m². L'offre de la société Santé Actions telle qu'elle a été présentée se compose de 3 parties : - l'immeuble comportant l'hôtel et l'établissement thermal et son terrain d'assiette, abords et voie d'accès, cadastré section AC n 90p et 94p sis boulevard Carnot, d'une superficie d'environ m² - le fonds de commerce d'hôtel et établissement thermal exploité dans l'immeuble - le terrain non bâti et non affecté à l'exploitation du fonds de commerce cadastré section AC n 90p et 94p pour une surface d'environ m², qui sera précisée par un géomètre, et AC n 9 d'une surface de 572 m². Cette offre est intéressante à plusieurs titres : - son niveau est le plus proche de l'estimation effectuée par France Domaine (la valeur du complexe Dax Thermal est estimée à selon le rapport n V0015 en date du 25/03/2011 et la valeur du terrain nu cadastré section AC n 9 à 70 le m² par rapport n V0765 en date du 05/09/2011) Le «différentiel» existant est compensé par l'intérêt économique et social de la vente. Par ailleurs, France Domaine, reconsulté fin juillet dernier, et informé du niveau de la transaction envisagée, n'a formulé aucune objection - elle permet le maintien de l'activité thermale 3

4 - elle induit l'accueil d'une nouvelle activité économique sur la Ville de Dax - l'acquéreur représente un groupe important dont le rayonnement est national et les activités multiples. La concrétisation de cette vente nécessite, au préalable, l'accomplissement de différentes étapes, tenant compte du contexte juridique et foncier qui vient d'être exposé. L'accord avec santé Actions organisant cette vente sera conclu sous condition suspensive qu'il soit mis fin à la procédure de sauvegarde concernant actuellement la CTD, afin de permettre sa réalisation rapide et d'assurer la possibilité à Santé Actions de réaliser la saison ) Refinancement de la CTD par la reprise de la pleine propriété des 4 complexes thermaux, Dax Thermal, Miradour, les Thermes Jean Nouvel et le Splendid. La reprise de la jouissance du complexe Dax Thermal par la Ville de Dax s'avère indispensable pour pouvoir concrétiser la vente. De plus, afin de favoriser un retour à l'équilibre de la société d'économie mixte locale CTD, la Ville entend reprendre la pleine propriété des 4 complexes. Par cette démarche, la collectivité s'engage, à l'égard de la SEML, à assumer l'ensemble des obligations du propriétaire, à savoir reprendre la charge des emprunts, l'amortissement des immobilisations, et toutes les charges du propriétaire parmi lesquelles la réalisation des gros travaux et des modernisations indispensables pour mettre en place de nouvelles conditions d'exploitation. A l'occasion de ces derniers, la Ville pourra bénéficier de subventions publiques, contrairement à la SEML. La reprise de la pleine propriété des complexes thermaux passe par la résiliation, par anticipation, des baux emphytéotiques et à construction dont la liste est énumérée dans le tableau ci-joint n 2. Ces résiliations induisent, pour la SEML CTD, une perte anticipée des droits réels immobiliers dont elle est titulaire. Par ailleurs, la Ville se doit de reprendre à la SEML CTD les immobilisations affectées à chacun des complexes à leur valeur non amortie. Cette valeur, au vu des documents comptables de la Société, est de ,26 au 8 septembre De plus, la Ville de Dax, reprenant la pleine propriété des complexes, doit logiquement reprendre la totalité des emprunts de la SEML liés à l'immobilier dont le montant, au 1er septembre 2011 s'élève à ,12, ainsi que le crédit-bail immobilier ayant financé le complexe Les Thermes Jean Nouvel. Le prix global de la reprise de la pleine propriété des 4 complexes s'établit à une somme totale de ,14 euros, dont le détail est le suivant : - reprise des immobilisations non amorties ,26 - reprise des droits réels immobiliers ,00 - reprise des emprunts ,12 (à déduire de la reprise des immobilisations) Total ,14 Il est précisé que France Domaine a évalué entre et le montant dû à la CTD par la Ville à l'occasion de la reprise par anticipation de la pleine propriété des 4 complexes (rapport n V0494 du 23/07/2011 qui prévoit que la commune conserve toute latitude pour négocier le montant de ces indemnités au mieux de ses intérêts) Les crédits relatifs aux opérations comptables de reprise en pleine propriété des établissements de la SEML CTD, par la Ville de Dax, ont été inscrits au budget annexe des activités assujetties à la TVA. 4

5 Il est également nécessaire de transférer les immobilisations relatives à ces bâtiments, actuellement comptabilisées au budget principal de la Ville, au budget annexe des activités assujetties à la TVA. Ce transfert sera réalisé par l intermédiaire du comptable public par des opérations d ordre non budgétaires. Le détail des immobilisations concernées par ce transfert est joint en annexe. La réalisation des opérations qui viennent de vous être exposées permet à la Ville de Dax de conclure un accord avec la SEML CTD destiné à la refinancer et, ainsi, à la soulager des obligations financières de nature immobilière qu'elle a été amenée à assumer depuis les années Cet accord de refinancement, dont le projet figure en annexe, fait disparaître les difficultés jugées insurmontables par la CTD, et anticipées pour fin 2011 / début Ce sont ces difficultés qui ont conduit au placement de la CTD sous la procédure de sauvegarde. Ces difficultés disparaissant, la CTD, qui n'est actuellement pas en état de cessation de paiements, pourra demander au tribunal de mettre fin à la procédure de sauvegarde ainsi que la loi lui en donne le droit. Le projet de réorientation des moyens d'exploitation pourra, dès lors, se poursuivre entre la Ville et la CTD dans les meilleures conditions. 2) Avenant n 6 à la convention de location-gérance entre la Ville et la SEML CTD : il s'agit d'adapter le périmètre de la convention de gestion à la nouvelle réalité. Le projet de vente évoqué ci-dessus prévoit la vente du patrimoine immobilier mais également des fonds de commerce, d'hôtel et établissement thermal du complexe Dax Thermal. Préalablement à cette vente, il convient d'adapter le périmètre de la convention de locationgérance, en date du 28 décembre 1988, par la conclusion d'un avenant n 6 constatant le retrait du complexe Dax Thermal du périmètre de la convention. Cet avenant sera signé dès la décision de fin de la procédure de sauvegarde et entrera en vigueur en même temps que la convention de refinancement Ville de Dax / CTD. Le Comité d'entreprise et le Conseil d'administration de la CTD, consultés le 15 septembre 2011 sur ces projets, ont émis un avis favorable. Le niveau de la redevance sera fixé d'un commun accord par une décision ultérieure. Il tiendra compte du nouveau périmètre de gestion, et de l'ensemble des charges transférées à la Ville. SUR PROPOSITION DE MONSIEUR LE MAIRE APRES EN AVOIR DELIBERE, LE CONSEIL MUNICIPAL PAR 26 VOIX POUR, LES 7 MEMBRES DU GROUPE D'OPPOSITION, M. Alain DUPERIER, Mme Gisèle CAMIADE, Mme Marie-José CAU, M. Edmond CAUBRAQUE, M. José ARDANUY, M. Jean-Michel LABORDE et M. Claude CAULLET, AYANT QUITTE LA SEANCE APPROUVE la résiliation, par anticipation, de l'ensemble des baux emphytéotiques et à construction liant la Ville de Dax à la CTD, qui figurent dans le tableau n 2 ci-joint, moyennant le versement d'une somme globale de ,14 euros. CONVIENT que la date de prise d'effet de ces résiliations sera fixée, au plus tôt, à la date de signature des actes authentiques portant vente du complexe Dax Thermal. APPROUVE le transfert des immobilisations comptabilisées au budget principal sur le budget annexe des activités assujetties à la TVA dont la liste est jointe en annexe. 5

6 APPROUVE la passation d'un avenant n 6 au contrat de location-gérance en date du 28 décembre 1988 ayant pour objet de constater le retrait du complexe Dax Thermal (hôtel et établissement thermal). APPROUVE la cession, à la société Santé Actions ou toute autre société de crédit-bail ou filiale qui se substituerait à ce groupe, du complexe Dax Thermal sis boulevard Carnot et cadastré section AC n 9, 90 et 94, au prix total de euros H.T. Ce prix est ventilé comme il suit : - fonds de commerce : euros - hôtel et établissement thermal : euros - terrain non bâti : euros AUTORISE Monsieur le Maire, pour permettre la réalisation des opérations approuvées, à signer une convention avec la Compagnie Thermale de Dax, conforme au projet figurant en annexe, destinée à refinancer celle-ci et à lui permettre de demander au tribunal de mettre fin à la procédure de sauvegarde. La convention, dès son entrée en vigueur, fait disparaître les difficultés à venir, et met notamment à la charge de la Ville deux obligations : - la mise à disposition de la CTD, à concurrence de 1,5 million d'euros, à valoir sur la somme globale de ,14 euros précitée, avant même la résiliation des baux et la vente du complexe Dax Thermal, des fonds nécessaires au règlement du passif «gelé» lors de l'ouverture de ladite procédure que la SEML ne pourrait financer par sa propre trésorerie - le financement de l'indemnité due à la Thermale de France pour la reprise des immobilisations non intégralement amorties, au 31 décembre 2009, sur les immeubles repris. AUTORISE Monsieur le Maire, dès la fin de la procédure de sauvegarde applicable à la CTD, à signer l'ensemble des avenants de résiliation des baux emphytéotiques et à construction précités, l'avenant n 6 au contrat de location-gérance précité, ainsi que les actes authentiques de transfert de propriété de l'hôtel et de l'établissement thermal, du fonds de commerce, et du terrain à la société Santé Actions ou à toute autre société de crédit-bail ou filiale qu'elle substituerait. Ces actes seront reçus par Maître CAZALIS, notaire de la Ville, assisté du notaire de l'acquéreur, ainsi que tout document se rapportant à ce dossier. Identifiant Unique (A.R. Sous-Prefecture) DE DELIBERE EN SEANCE, Les jours, mois et an que dessus, Suivent les signatures au registre POUR COPIE CONFORME, LE MAIRE, Affichée le : 12 Octobre 2011 Gabriel BELLOCQ Vice-Président du Conseil Général des Landes «La présente délibération peut faire l'objet d'un recours pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif dans un délai de deux mois à compter de sa publication et de sa réception par le Représentant de l'etat». 6

L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX

L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX PROBLEME Les communes sont parfois propriétaires d'un patrimoine important et susceptible de leur procurer des ressources qu'elles doivent gérer selon les

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-10-29-25

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-10-29-25 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 29 octobre 2015 DCM N 15-10-29-25 Objet : Déclassement du domaine public et cession

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT AU CONSEIL GÉNÉRAL Direction de l aménagement et du développement 1ère commission RAPPORT AU CONSEIL GÉNÉRAL Séance du 13 novembre 2014 OBJET : SITE CGR (STAINS/PIERREFITTE) APPROBATION DU COMPTE- RENDU ANNUEL D'ACTIVITÉ

Plus en détail

PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI

PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI 2015 (Convocation du 12 mai 2015) Ordre du jour : - Compte-rendu de décisions - Attribution du lot n 5 Lotissement communal Le Tronquet - Centre

Plus en détail

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. Connaissances juridiques.

Plus en détail

BATIMENT «HOTEL DES FINANCES» 21-27 - 27B PLACE DE LA CATHEDRALE PROCES VERBAL DE MISE A DISPOSITION

BATIMENT «HOTEL DES FINANCES» 21-27 - 27B PLACE DE LA CATHEDRALE PROCES VERBAL DE MISE A DISPOSITION BATIMENT «HOTEL DES FINANCES» 21-27 - 27B PLACE DE LA CATHEDRALE PROCES VERBAL DE MISE A DISPOSITION SERVICE DES AFFAIRES FONCIERES ET DOMANIALES ENTRE : La Ville de ROUEN représentée par Monsieur Yvon

Plus en détail

COMPTE RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du 28 FEVRIER 2011

COMPTE RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du 28 FEVRIER 2011 République Française Région Provence-Alpes-Côte d'azur Département du Var - Arrondissement de Draguignan Mairie de Bagnols-en-Forêt AFFICHE LE 9 MARS 2011 COMPTE RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL

Plus en détail

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée :

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée : Etaient présents : Mme BELLOCQ Chantal BERGES Isabelle CANDAU Valérie CLAVIER Hélène LAHOURATATE Nicole MOURTEROT Josiane MM AUSSANT Claude CARRIORBE Arnaud CASAUBON Jean-Paul 6 ESQUER Philippe - HARCAUT

Plus en détail

Compte-rendu Du Conseil Municipal du 20 Janvier 2009

Compte-rendu Du Conseil Municipal du 20 Janvier 2009 Compte-rendu Du Conseil Municipal du 20 Janvier 2009 L an deux mille neuf, le 20 Janvier, Le Conseil Municipal de la Commune de Cajarc Dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, A la Mairie, sous

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE Vu le code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L.1431-1 à L. 1431-9

Plus en détail

Les observations retenues à titre définitif sont détaillées en neuf pages jointes à cette lettre de transmission.

Les observations retenues à titre définitif sont détaillées en neuf pages jointes à cette lettre de transmission. Par lettre du 18 septembre 2000, j'ai porté à votre connaissance les observations provisoires de la chambre régionale des comptes sur la gestion de votre commune, conformément à la procédure contradictoire

Plus en détail

Résidence pour Personnes Âgées de 76 logements-foyers collectifs à ROUEN «rue de la Maladrerie»

Résidence pour Personnes Âgées de 76 logements-foyers collectifs à ROUEN «rue de la Maladrerie» Résidence pour Personnes Âgées de 76 logements-foyers collectifs à ROUEN «rue de la Maladrerie» C O N V E N T I O N D E L O C A T I O N Entre les soussignés : Le Centre Communal d Action Sociale (ci-après

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-11-26-7

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-11-26-7 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 26 novembre 2015 DCM N 15-11-26-7 Objet : Centre de Congrès - Garantie d'emprunt

Plus en détail

LES TERRASSES DES EMBIEZ Aujourd'hui

LES TERRASSES DES EMBIEZ Aujourd'hui LES TERRASSES DES EMBIEZ Aujourd'hui SODEREV n'envisage pas, pour l'instant, de renégociation des baux pour notre résidence. Quelque soit le type de pack contracté! Et, bien que certains d'entre nous n'attendent

Plus en détail

LE LOGEMENT EST VENDU : QUE DEVIENT LE BAIL?

LE LOGEMENT EST VENDU : QUE DEVIENT LE BAIL? 0 LE LOGEMENT EST VENDU : QUE DEVIENT LE BAIL? Rien n interdit au propriétaire de mettre en vente le bien loué pendant la durée de la location. En soi, la vente du bien loué ne met pas fin au bail, mais

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les)

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ DU COMITÉ D ENTREPRISE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS DE TRANSPARENCE À PARTIR DU 1 er JANVIER 2015

LA COMPTABILITÉ DU COMITÉ D ENTREPRISE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS DE TRANSPARENCE À PARTIR DU 1 er JANVIER 2015 Groupement des Métiers de l Imprimerie -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- DÉCEMBRE 2014 NOTE N 24 LA

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD TRANSACTIONNEL

PROTOCOLE D ACCORD TRANSACTIONNEL PROTOCOLE D ACCORD TRANSACTIONNEL ENTRE LES SOUSSIGNEES : La Ville de ROUEN, domiciliée Hôtel de Ville Place du Général de Gaulle à ROUEN (76 000) prise en la personne de son représentant légal, Monsieur

Plus en détail

COMPTE-RENDU REUNION du CONSEIL MUNICIPAL de LATHUILE DU 19 AVRIL 2011

COMPTE-RENDU REUNION du CONSEIL MUNICIPAL de LATHUILE DU 19 AVRIL 2011 COMPTE-RENDU REUNION du CONSEIL MUNICIPAL de LATHUILE DU 19 AVRIL 2011 Le Conseil Municipal de LATHUILE, convoqué le 1 er avril 2011, s est réuni, à la mairie, le MARDI 19 AVRIL 2011, à 20 H, sous la présidence

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 29 avril 2013

Délibération au Conseil Municipal du lundi 29 avril 2013 9 Délibération au Conseil Municipal du lundi 29 avril 2013 Désaffectation et déconstruction d'un bâtiment municipal -Théatre du maillon à Hautepierre. Avis de la Ville de Strasbourg sur le déclassement

Plus en détail

Objet : Observations définitives de la chambre régionale des comptes sur la gestion de la société d'économie mixte de Mézières-en-Brenne

Objet : Observations définitives de la chambre régionale des comptes sur la gestion de la société d'économie mixte de Mézières-en-Brenne Objet : Observations définitives de la chambre régionale des comptes sur la gestion de la société d'économie mixte de Mézières-en-Brenne Monsieur le Président En application des articles L. 211-4 et L.

Plus en détail

VILLE D'ANGOULEME Extrait du registre des délibérations

VILLE D'ANGOULEME Extrait du registre des délibérations VILLE D'ANGOULEME Extrait du registre des délibérations DEMOLITION RECONSTRUCTION DU 2008.12.302 Conseil Municipal du 16 décembre 2008 Rapporteur : Déposée à la Préfecture de la Charente M. RAHMANI Le

Plus en détail

PROCES VERBAL RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL : 21 MAI 2014

PROCES VERBAL RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL : 21 MAI 2014 PROCES VERBAL RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL : 21 MAI 2014 Le vingt et un mai deux mille quatorze, les membres du Conseil Municipal Michel BERIL, Serge ISCHARD, Serge DEZETTE, Elodie BROSSARD, Philippe MERCIER,

Plus en détail

A.Gt 12-09-2008 M.B. 31-10-2008

A.Gt 12-09-2008 M.B. 31-10-2008 Lois 33546 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française relatif au patrimoine des Hautes Ecoles organisées par la Communauté française A.Gt 12-09-2008 M.B. 31-10-2008 Vu le décret du 9 septembre

Plus en détail

STATUTS POUR LA REGIE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DE LA CINOR

STATUTS POUR LA REGIE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DE LA CINOR STATUTS POUR LA REGIE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DE LA CINOR Article 1 STATUT DE LA REGIE La régie nommée «Régie du Service Public de l Assainissement Non Collectif de la CINOR»

Plus en détail

Sommaire. Loi du 13 juillet 1989 portant création d un établissement public dénommé «Parc Hosingen» (telle qu elle a été modifiée)...

Sommaire. Loi du 13 juillet 1989 portant création d un établissement public dénommé «Parc Hosingen» (telle qu elle a été modifiée)... PARC HOSINGEN 1 PARC HOSINGEN Sommaire Loi du 13 juillet 1989 portant création d un établissement public dénommé «Parc Hosingen» (telle qu elle a été modifiée)...................................................................................

Plus en détail

Titre premier : des résidences immobilières de promotion touristique

Titre premier : des résidences immobilières de promotion touristique Dahir n 1-08-60 du 17 joumada I 1429 portant promulgation de la loi n 01-07 édictant des mesures particulières relatives aux résidences immobilières de promotion touristique et modifiant et complétant

Plus en détail

PROCES VERBAL CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE

PROCES VERBAL CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE PROCES VERBAL CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE Date de convocation : 15 avril 2014 L AN DEUX MILLE QUATORZE LE VINGT-CINQ AVRIL A VINGT HEURES TRENTE Le Conseil Municipal de la commune de MONCEAUX

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YGOS-SAINT-SATURNIN. SEANCE DU 19 novembre 2014

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YGOS-SAINT-SATURNIN. SEANCE DU 19 novembre 2014 REPUBLIQUE FRANCAISE Département des Landes EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YGOS-SAINT-SATURNIN SEANCE DU 19 novembre 2014 L an deux mil quatorze et le dix-neuf

Plus en détail

LE PETIT PROPRIETAIRE

LE PETIT PROPRIETAIRE Prospectus concernant les prêts hypothécaires sociaux accordés par la s.a. LE PETIT PROPRIETAIRE agréée par la région Bruxelles-Capitale inscrite en vertu d'une décision de la Commission bancaire, financière

Plus en détail

Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie

Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie Les principales caractéristiques des baux commerciaux et emphytéotiques et des contrats de superficie Gauthier Ervyn ge@vdelegal.be 1. LES BAUX COMMERCIAUX Diversité des règles en matière de bail : Régime

Plus en détail

COMMUNE DE MITTLACH PROCÈS-VERBAL DES DÉLIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MITTLACH DE LA SÉANCE DU 26 MARS 2015

COMMUNE DE MITTLACH PROCÈS-VERBAL DES DÉLIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MITTLACH DE LA SÉANCE DU 26 MARS 2015 2015/13 COMMUNE DE MITTLACH PROCÈS-VERBAL DES DÉLIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MITTLACH DE LA SÉANCE DU 26 MARS 2015 Sous la présidence de Monsieur ZINGLÉ Bernard, Maire Monsieur le

Plus en détail

COMMUNE DE MONNETIER-MORNEX CONSEIL MUNICIPAL DU 13 SEPTEMBRE 2012

COMMUNE DE MONNETIER-MORNEX CONSEIL MUNICIPAL DU 13 SEPTEMBRE 2012 Département de la HAUTE-SAVOIE - Arrondissement de ST-JULIEN-EN-GENEVOIS - Canton de REIGNIER COMMUNE DE MONNETIER-MORNEX CONSEIL MUNICIPAL DU 13 SEPTEMBRE 2012 L an deux mille douze, le treize septembre

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE

REPUBLIQUE FRANCAISE REPUBLIQUE FRANCAISE COMMISSION NATIONALE DU CONTENTIEUX DE LA TARIFICATION SANITAIRE ET SOCIALE Contentieux n A.95.019 Président : Monsieur COUDURIER Rapporteur : Monsieur DEFER Commissaire du Gouvernement

Plus en détail

Norme comptable relative aux participations dans des coentreprises NC 37

Norme comptable relative aux participations dans des coentreprises NC 37 Norme comptable relative aux participations dans des coentreprises NC 37 Champ d'application 1. La présente norme doit être appliquée à la comptabilisation des participations dans : (a) les coentreprises

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 4 AVRIL 2011

CONSEIL MUNICIPAL DU 4 AVRIL 2011 CONSEIL MUNICIPAL DU 4 AVRIL 2011 Le CONSEIL MUNICIPAL, appelé à siéger régulièrement par l envoi d une convocation mentionnant l ordre du jour, accompagnée des rapports subséquents et adressée au moins

Plus en détail

RAPPORTN 12.727 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES DEPARTEMENTFINANCES. Direction : Prospective des études et du financement

RAPPORTN 12.727 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES DEPARTEMENTFINANCES. Direction : Prospective des études et du financement RAPPORTN 12.727 CP ABROGATIONDE LA DELIBERATIONDU 16 DECEMBRE2005 DEMANDE D'UNE GARANTIE DEPARTEMENTALEPOURUN PRETDESTINEA LA RESTRUCTURATIONDE LA MAISON DE RETRAITEFERRARI DE CLAMART DIRECTIONGENERALEDESSERVICES

Plus en détail

N 130 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1983-1984 MODIFIÉ PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE

N 130 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1983-1984 MODIFIÉ PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE PROJET DE LOI adopté le 13 juin 1984 N 130 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1983-1984 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE tendant à faciliter l'accession à la propriété immobilière

Plus en détail

Gérard COSME Nathalie BERLU Karamoko SISSOKO. Faysa BOUTERFASS Ali ZAHI Christian LAGRANGE. Philippe GUGLIELMI Danièle SENEZ Christian BARTHOLME

Gérard COSME Nathalie BERLU Karamoko SISSOKO. Faysa BOUTERFASS Ali ZAHI Christian LAGRANGE. Philippe GUGLIELMI Danièle SENEZ Christian BARTHOLME COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION «EST ENSEMBLE» PROCES VERBAL DES DELIBERATIONS DU BUREAU COMMUNAUTAIRE Le nombre de membres du Bureau communautaire en exercice est de 21 Séance du 27 mai 2015 Le Bureau communautaire,

Plus en détail

Délégués Présents Absents Pouvoir donné à Lallier Stéphane Violin Patricia. Stéphane Lallier Moreau Jean-Claude X X X X X X X X X X X X X X X X X X

Délégués Présents Absents Pouvoir donné à Lallier Stéphane Violin Patricia. Stéphane Lallier Moreau Jean-Claude X X X X X X X X X X X X X X X X X X COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE CHAMPTOCEAU REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE VENDREDI 30 AVRIL 2015 18 heures L An Deux Mille quinze, le 30 avril à dix-huit heures, le Conseil de la Communauté de Communes

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL 22 AVRIL 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL 22 AVRIL 2015 Commune de VARENNES-JARCY DATE DE CONVOCATION : 17 AVRIL 2015 DATE D AFFICHAGE 28 AVRIL 2015 NOMBRE DE CONSEILLERS EN EXERCICE : 19 PRESENTS : 14 VOTANTS : 19 DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL 22 AVRIL

Plus en détail

2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature.

2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature. Direction des Finances Direction de l Urbanisme 2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature. PROJET DE DÉLIBÉRATION

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM

PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM NOTE JURIDIQUE 5 février 2004 PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM Loi du 23.12.86 (CCH : art. L. 443-7 et suivants modifiés par la loi du 21.7.94 et par la loi SRU du 13 décembre 2000), Décret

Plus en détail

Les observations provisoires retenues par la Chambre vous ont été communiquées par lettre du 5 juin 2001.

Les observations provisoires retenues par la Chambre vous ont été communiquées par lettre du 5 juin 2001. Monsieur le Maire, Dans le cadre d'une enquête nationale interjuridictions portant sur les relations entre les collectivités publiques et les casinos, la Chambre régionale des comptes de Picardie a examiné

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS REGLEMENTAIRES (articles L 2121-24, L 2122-29, R 2121-10 du Code général des Collectivité Territoriales) Année 2013

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS REGLEMENTAIRES (articles L 2121-24, L 2122-29, R 2121-10 du Code général des Collectivité Territoriales) Année 2013 RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS REGLEMENTAIRES (articles L 2121-24, L 2122-29, R 2121-10 du Code général des Collectivité Territoriales) Année 2013 1 DELIBERATIONS 2013 2 Sommaire SEANCE DU 11 JANVIER

Plus en détail

République Française - Département de l Aveyron

République Française - Département de l Aveyron République Française - Département de l Aveyron EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL de la Commune de GRAND-VABRE Séance du 2 juin 2015 L an deux mille quinze et le mardi deux juin,

Plus en détail

SÉANCE DU LUNDI 16 NOVEMBRE 2015. Convocation du Conseil Municipal : le Conseil Municipal est convoqué 09 novembre 2015, pour le 16 novembre 2015.

SÉANCE DU LUNDI 16 NOVEMBRE 2015. Convocation du Conseil Municipal : le Conseil Municipal est convoqué 09 novembre 2015, pour le 16 novembre 2015. SÉANCE DU LUNDI 16 NOVEMBRE 2015 Convocation du Conseil Municipal : le Conseil Municipal est convoqué 09 novembre 2015, pour le 16 novembre 2015. Ordre du jour : 1- Délibération relative au refinancement

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER AGENCE FONCIÈRE DE LOIRE-ATLANTIQUE COMMUNE / EPCI DE.

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER AGENCE FONCIÈRE DE LOIRE-ATLANTIQUE COMMUNE / EPCI DE. CONVENTION DE PORTAGE FONCIER AGENCE FONCIÈRE DE LOIRE-ATLANTIQUE COMMUNE / EPCI DE. 1 / 10 ENTRE : L AGENCE FONCIERE DE LOIRE-ATLANTIQUE, Etablissement Public à caractère industriel et commercial dont

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU BUREAU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU BUREAU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU BUREAU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU SERVICE DEPARTEMENTAL D'INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN SEANCE DU 11 JUIN 2015 L'an deux mille quinze et le onze du mois de

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du lundi 12 octobre 2015

Séance du Conseil Municipal du lundi 12 octobre 2015 Séance du Conseil Municipal du lundi 12 octobre 2015 L'an deux mille quinze et le lundi 12 du mois d octobre, à 18 heures 30, le Conseil Municipal de la Commune de Vinça constitué de 19 membres en exercice,

Plus en détail

Règlement. relatif à l'octroi de. prêts hypothécaires. aux collaborateurs actifs et retraités en Suisse

Règlement. relatif à l'octroi de. prêts hypothécaires. aux collaborateurs actifs et retraités en Suisse CAISSE DE PENSIONS NOVARTIS 1 Règlement relatif à l'octroi de prêts hypothécaires aux collaborateurs actifs et retraités en Suisse Etat au 1er janvier 1998 2 Au 1.1.1998, la Caisse de Pensions Ciba-Geigy

Plus en détail

Vu le Code de la Construction et de l'habitation, notamment les articles L.129-1 à L.129-7, L.541-2 et les articles R.129-1 à R.

Vu le Code de la Construction et de l'habitation, notamment les articles L.129-1 à L.129-7, L.541-2 et les articles R.129-1 à R. F05-2 Type de document : arrêté municipal Contexte : Sécurité des équipements communs dans les immeubles collectifs à usage principal d habitation Procédure ordinaire Destinataire : propriétaire(s) de

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 avril 2015

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 avril 2015 Corbère Les Cabanes, le 16 avril 2015 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 avril 2015 Etaient Présents : Monsieur PUJOL Henri, Monsieur SOLER Gérard, Madame BLIC Charlotte, Monsieur BRIAL

Plus en détail

Publication au JORF du 24 septembre 1959. Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959. Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens.

Publication au JORF du 24 septembre 1959. Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959. Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens. Publication au JORF du 24 septembre 1959 Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959 le Premier ministre, Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens. version consolidée au 27 décembre

Plus en détail

Etaient présents : Absents excusés ayant donné pouvoir :

Etaient présents : Absents excusés ayant donné pouvoir : COMPTE RENDU DEFINITIF DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 AVRIL 2006 Etaient présents : Claude GIRAUD, Sylvie GONON GOUTTENOIRE, Michel PERGA, Pierre PAYA, Christiane BOUDET, Colette FRENEAT, Evelyne GAY, Jean

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE DOZULE

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE DOZULE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE DOZULE Date de convocation : L an deux mille onze, le vingt-trois juin à dix-neuf heures trente 16 Juin 2011 minutes, le Conseil Municipal, légalement

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 09 JUIN 2015

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 09 JUIN 2015 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 09 JUIN 2015 Membres présents : Absents excusés : Assistaient : MM. THIEFFENAT, CALLÉ, MME GOUBET-ETELLIN, M. DEMANGEOT, MMES PAISANT, FOURNIER, MM. GRANGEAT,

Plus en détail

PROCÈS VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE PEIPIN EN DATE DU 24 Février 2015

PROCÈS VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE PEIPIN EN DATE DU 24 Février 2015 PROCÈS VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE PEIPIN EN DATE DU 24 Février 2015 L an deux mille quinze, le vingt-quatre février à 18 heures 30, le CONSEIL MUNICIPAL de cette Commune, appelé à siéger

Plus en détail

Bordereau de signature 055/BUR Emprunt 2015

Bordereau de signature 055/BUR Emprunt 2015 Bordereau de signature 055/BUR Emprunt 2015 Signataire Date Annotation alma blazevic, SADM 16/10/2015 celine albert, Chef GRHF 16/10/2015 christophe dulaud, Directeur 16/10/2015 michel benoit, Président

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 17 FEVRIER 2015 COMPTE RENDU SOMMAIRE

CONSEIL MUNICIPAL du 17 FEVRIER 2015 COMPTE RENDU SOMMAIRE CONSEIL MUNICIPAL du 17 FEVRIER 2015 COMPTE RENDU SOMMAIRE Affiché en exécution de l article L2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales. Date de la convocation : 9 février 2015 ETAIENT PRESENTS

Plus en détail

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires Règlement grand-ducal du 13 juin 1975 prescrivant les mesures d'exécution de la loi du 16 mai 1975 portant statut de la copropriété des immeubles. - base juridique: L du 16 mai 1975 (Mém. A - 28 du 23

Plus en détail

REUNION DU BUREAU DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL D AIDE A LA GESTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS DU TERRITOIRE DE BELFORT

REUNION DU BUREAU DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL D AIDE A LA GESTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS DU TERRITOIRE DE BELFORT REUNION DU BUREAU DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL D AIDE A LA GESTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS DU TERRITOIRE DE BELFORT Séance du 1er octobre 2009 Convocation du 11 septembre 2009 Etaient présents : Michel GAIDOT

Plus en détail

Mairie Direction Générale - EC COMPTE RENDU SOMMAIRE APPROBATION DU PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 SEPTEMBRE 2010

Mairie Direction Générale - EC COMPTE RENDU SOMMAIRE APPROBATION DU PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 SEPTEMBRE 2010 Ville de Saumur Mairie Direction Générale - EC rue Molière BP 300 49408 Saumur cedex tél. 02 41 83 30 00 fax 02 41 83 31 90 Saumur CRS 201010 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 20 OCTOBRE 2010 COMPTE

Plus en détail

PREFECTURE DE L OISE. Beauvais, le 2 mai 2006. Objet : modification du régime juridique des biens vacants sans maître

PREFECTURE DE L OISE. Beauvais, le 2 mai 2006. Objet : modification du régime juridique des biens vacants sans maître PREFECTURE DE L OISE Direction des Relations avec les Collectivités Locales Bureau de l'urbanisme, des affaires foncières et scolaires Affaire suivie par : M. ABDELLATIF Mme LENGLIN Tel : 03 44 06 12 76/

Plus en détail

1 Objet : COMPTE-RENDU DE DELEGATIONS

1 Objet : COMPTE-RENDU DE DELEGATIONS Délibération n 1 du 20 DECEMBRE 2007 1 Objet : COMPTE-RENDU DE DELEGATIONS Il est proposé au Conseil Municipal de PRENDRE ACTE des décisions municipales intervenues depuis la dernière séance ordinaire

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Objectif de la norme 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

LOCAL COMMERCIAL 16 RUE JEANNE D'ARC CONVENTION D'OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC DE LA VILLE

LOCAL COMMERCIAL 16 RUE JEANNE D'ARC CONVENTION D'OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC DE LA VILLE LOCAL COMMERCIAL 16 RUE JEANNE D'ARC CONVENTION D'OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC DE LA VILLE SERVICE DES AFFAIRES FONCIERES ET DOMANIALES ENTRE : La Ville de ROUEN représentée par Monsieur Edgar MENGUY,

Plus en détail

République Française. Département VOSGES COMMUNE DE LAMARCHE. Compte rendu de séance Séance du 20 Juin 2014

République Française. Département VOSGES COMMUNE DE LAMARCHE. Compte rendu de séance Séance du 20 Juin 2014 République Française Département VOSGES COMMUNE DE LAMARCHE Compte rendu de séance Séance du 20 Juin 2014 L' an 2014 et le 20 Juin à 17 heures 30 minutes, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement

Plus en détail

N 97.0.172 du 23 juillet 1997 Arrêté du 4 septembre 1997

N 97.0.172 du 23 juillet 1997 Arrêté du 4 septembre 1997 CONVENTION CONSTITUTIVE du Groupement d Intérêt Public «Institut de Formation aux Carrières Administratives, Sanitaires et Sociales» (IFCASS) 119, avenue des Canadiens 76371 Dieppe Cédex Il est constitué

Plus en détail

SOUS-SECTION 4 RAPPORT DU COMITÉ CONSULTATIF POUR LA RÉPRESSION DES ABUS DE DROIT [DB 13L1534]

SOUS-SECTION 4 RAPPORT DU COMITÉ CONSULTATIF POUR LA RÉPRESSION DES ABUS DE DROIT [DB 13L1534] SOUS-SECTION 4 RAPPORT DU COMITÉ CONSULTATIF POUR LA Références du document 13L1534 Date du document 01/07/02 À la fin de l'année 1992, la société anonyme C..., société holding, propose à la société anonyme

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 8 décembre 2011

CONSEIL MUNICIPAL DU 8 décembre 2011 CONSEIL MUNICIPAL DU 8 décembre 2011 L an deux mille onze, le huit décembre à vingt heures trente, le Conseil Municipal de CHANÇAY, légalement convoqué le premier décembre, s est réuni à la mairie sous

Plus en détail

représentée par Madame Johanna Capoani, dûment habilitée à l effet des présentes en sa qualité de Gérant de ladite société,

représentée par Madame Johanna Capoani, dûment habilitée à l effet des présentes en sa qualité de Gérant de ladite société, 2. ENTRE LES SOUSSIGNEES : - HOTEL RIVIERA Société à responsabilité limitée au capital de 731.755,33 Euros Dont le siège social est situé 27 Avenue Thiers, 06000 Nice Immatriculée au registre du commerce

Plus en détail

Cahier des charges Rétrocession du droit au bail pour le local commercial situé 2 route de Proméry à Metz-Tessy

Cahier des charges Rétrocession du droit au bail pour le local commercial situé 2 route de Proméry à Metz-Tessy Cahier des charges Rétrocession du droit au bail pour le local commercial situé 2 route de Proméry à Metz-Tessy I. Contexte urbain : La commune de Metz-Tessy se situe à proximité de la ville d Annecy et

Plus en détail

Commune de Kœnigsmacker

Commune de Kœnigsmacker Commune de Kœnigsmacker PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JANVIER 2015 L an deux mille quinze, le 29 janvier, à dix-neuf heures et trente minutes, les membres du Conseil

Plus en détail

DELIBERATIONS. (Délibérations du CONSEIL) CONSEIL du 13/12/2013

DELIBERATIONS. (Délibérations du CONSEIL) CONSEIL du 13/12/2013 DELIBERATIONS (Délibérations du CONSEIL) CONSEIL du 13/12/2013 Le présent document regroupe l'ensemble des délibérations accompagnées de leur(s) annexe(s), classés par élus rapporteur et par compétences.

Plus en détail

ORDRE DU JOUR. 15-106 - Acquisition auprès d EPF PACA des immeubles entrant dans le cadre de l opération de la Cave Coopérative

ORDRE DU JOUR. 15-106 - Acquisition auprès d EPF PACA des immeubles entrant dans le cadre de l opération de la Cave Coopérative COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 SEPTEMBRE 2015 A 19 H 00 ORDRE DU JOUR Rapporteur : Monsieur le Maire 15-104 - Convention de transfert temporaire de maîtrise d ouvrage avec le Département

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la Séance du Conseil Municipal Du 24 Juin 2013

COMPTE-RENDU de la Séance du Conseil Municipal Du 24 Juin 2013 Page 1 sur 8 COMPTE-RENDU de la Séance du Conseil Municipal Du 24 Juin 2013 L'an deux mille treize, le vingt-quatre juin, le Conseil Municipal de la Commune de VIRELADE (Gironde), dûment convoqué s'est

Plus en détail

EXTRAIT SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BERGHOLTZ Séance du 31 janvier 2012

EXTRAIT SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BERGHOLTZ Séance du 31 janvier 2012 Sous la présidence de Madame Nella WAGNER, Maire Madame le Maire souhaite la bienvenue à tous les membres présents et ouvre la séance à 20h00 Présents : M. Jean-Luc GALLIATH, M. Jacky FRETZ, Mme Véronique

Plus en détail

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE. COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 Mars 2011 à 20 H

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE. COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 Mars 2011 à 20 H DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 Mars 2011 à 20 H L'an deux mil onze et le vingt huit mars à vingt heures, le Conseil Municipal de cette Commune,

Plus en détail

Conseil municipal. Monsieur Le Maire donne des informations sur l indemnité qui peut être attribuée au comptable du Trésor.

Conseil municipal. Monsieur Le Maire donne des informations sur l indemnité qui peut être attribuée au comptable du Trésor. Conseil municipal Le mardi premier juillet deux mil quatorze à dix-neuf heures, les membres du conseil municipal de la commune de Quiers sur Bezonde, légalement convoqués le vingt-quatre juin se sont réunis

Plus en détail

DES ACTES ADMINISTRATIFS DES SERVICES DE L ÉTAT DANS LE DÉPARTEMENT DES LANDES

DES ACTES ADMINISTRATIFS DES SERVICES DE L ÉTAT DANS LE DÉPARTEMENT DES LANDES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PRÉFECTURE DES LANDES RECUEIL SPECIAL DES ACTES ADMINISTRATIFS DES SERVICES DE L ÉTAT DANS LE DÉPARTEMENT DES LANDES 2011 N 14 date de publication : 05 août 2011 il est possible de

Plus en détail

Date de la convocation du Conseil : 29 janvier 2009. Nombre de Conseillers Municipaux en exercice : 19

Date de la convocation du Conseil : 29 janvier 2009. Nombre de Conseillers Municipaux en exercice : 19 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU MERCREDI 4 FEVRIER 2009 L an deux mille neuf, le mercredi 4 du mois de février à 18h30, le conseil municipal de la commune de La Roquebrussanne, régulièrement

Plus en détail

Guide comptable. Les inscriptions comptables

Guide comptable. Les inscriptions comptables Guide comptable Les inscriptions comptables les ressources d emprunt Les emprunts sont exclusivement destinés à financer des investissements, qu'il s'agisse d'un équipement spécifique ou d'un ensemble

Plus en détail

Rapport du Président du Conseil d Administration sur les procédures de contrôle interne pour l exercice clos le 31 décembre 2012

Rapport du Président du Conseil d Administration sur les procédures de contrôle interne pour l exercice clos le 31 décembre 2012 FIPP Société Anonyme au capital de 15 000 000 euros Siège social : 2 rue de Bassano 75116 - PARIS 542 047 212 RCS PARIS Rapport du Président du Conseil d Administration sur les procédures de contrôle interne

Plus en détail

-63 - TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale

-63 - TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale -63 - TABLEAU COMPARATIF Texte en vigueur Texte adopté par Proposition de loi relative au droit de préemption et à la protection des locataires en cas de vente d un immeuble Proposition de loi relative

Plus en détail

Clôture du lotissement «Chanteloup» à ROUILLON

Clôture du lotissement «Chanteloup» à ROUILLON n 62 1 Clôture du lotissement «Chanteloup» à ROUILLON Protocole de clôture de concession d aménagement entre Le Mans Métropole et CENOVIA. PREAMBULE Par convention publique d aménagement notifiée le 17/07/1987

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 DIRECTIVE RÉGISSANT LES ACTIVITÉS FINANCIÈRES DÉCOULANT DE LA PERCEPTION DES REVENUS DANS LES ÉTABLISSEMENTS 1.0 FONDEMENTS 1.1 Devoir d'établissement

Plus en détail

(CGI, article 1586 A extrait) (CGI, article 1384)

(CGI, article 1586 A extrait) (CGI, article 1384) TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES Prolongation par les départements de la durée d exonération des logements à usage locatif appartenant aux organismes HLM et SEM. (CGI, article 1586 A extrait) "Pour

Plus en détail

SEANCE du 26 JUIN 2015

SEANCE du 26 JUIN 2015 SEANCE du 26 JUIN 2015 Nombre de membres afférents au Conseil Municipal : 19 délibération : 19 En exercice : 19 Ayant pris part à la Date de la Convocation : 15 juin 2015 Date d affichage : 15 juin 2015

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX APPARTENANT AU DOMAINE PRIVE DEPARTEMENTAL

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX APPARTENANT AU DOMAINE PRIVE DEPARTEMENTAL CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX APPARTENANT AU DOMAINE PRIVE DEPARTEMENTAL ENTRE : Le Département des YVELINES représenté par M. Le Président du Conseil Général, spécialement autorisé à intervenir

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL de SAINT-MARCEL-D ARDECHE Séance du 1 er octobre 2013

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL de SAINT-MARCEL-D ARDECHE Séance du 1 er octobre 2013 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL de SAINT-MARCEL-D ARDECHE Séance du 1 er octobre 2013 Le Conseil Municipal, régulièrement convoqué le 25 septembre 2013, s est réuni dans le lieu habituel de ses séances,

Plus en détail

Il propose d'en prévoir le financement auprès du Crédit Agricole Nord Midi Pyrénées dans les condition énumérées ci dessous.

Il propose d'en prévoir le financement auprès du Crédit Agricole Nord Midi Pyrénées dans les condition énumérées ci dessous. Département du Lot République Française COMMUNE DE PESCADOIRES Nombre de membres en exercice: 11 Présents : 9 Votants: 9 Séance du 11 septembre 2014 L'an deux mille quatorze et le onze septembre l'assemblée

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL D ISSIGEAC du 16 SEPTEMBRE 2013

CONSEIL MUNICIPAL D ISSIGEAC du 16 SEPTEMBRE 2013 COMPLÉMENT DE LA PETITE GAZETTE DU MOIS DE NOVEMBRE 2013 CONSEIL MUNICIPAL D ISSIGEAC du 16 SEPTEMBRE 2013 Date de la convocation : 09 septembre 2013. PRESENTS : Jean-Claude CASTAGNER, Patrick GAILLARD,

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN DATE DU 27 SEPTEMBRE 2005

PROCES VERBAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN DATE DU 27 SEPTEMBRE 2005 PROCES VERBAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN DATE DU 27 SEPTEMBRE 2005 L an deux mille cinq, le jeudi 27 septembre à 9 h 00, le Conseil d Administration, dûment convoqué, s est réuni au Centre de Gestion,

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-JULIEN-MONTDENIS COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 13 MARS 2012

COMMUNE DE SAINT-JULIEN-MONTDENIS COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 13 MARS 2012 Membres présents : TOURNABIEN Marc, maire, LESIEUR Evelyne, RAVIER Marc, BOCHET Marcel, THIAFFEY Jean-François, CHOMAZ Josiane adjoints, BOIS Yves, BUFFAZ Bernadette, CHARVIN Denis, COLLOMBET Corinne,

Plus en détail

DELIBERATION D ASSEMBLEE GENERALE DE LA CCIT AIN : 30 NOVEMBRE 2015

DELIBERATION D ASSEMBLEE GENERALE DE LA CCIT AIN : 30 NOVEMBRE 2015 DELIBERATION D ASSEMBLEE GENERALE DE LA CCIT AIN : 30 NOVEMBRE Membres élus présents : MM BAILLY BENEDIT BUGAUD CAUQUY MME DAMELET MM. FONTENAT FRATTA GINOT GIREAU GUDERZO JOUSSEAU LUGAND MERCIER MONNET

Plus en détail

II - LA TRANSACTION CONCLUE AVEC LA BANQUE DU CREDIT MUTUEL POUR L'ENTREPRISE AU TITRE DE LA GARANTIE OCCAJ

II - LA TRANSACTION CONCLUE AVEC LA BANQUE DU CREDIT MUTUEL POUR L'ENTREPRISE AU TITRE DE LA GARANTIE OCCAJ Madame le Maire de DOUARNENEZ Mairie 29100 DOUARNENEZ Par lettre du 24 février 1998, j'ai porté à votre connaissance les observations provisoires de la chambre régionale des comptes sur la gestion de votre

Plus en détail

LAVIGNE & ZAVANI. Administration de biens Syndics de Copropriété. - page 1 -

LAVIGNE & ZAVANI. Administration de biens Syndics de Copropriété. - page 1 - LAVIGNE & ZAVANI Administration de biens Syndics de Copropriété - page 1 - CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE (Mandant : personne physique) Loi n 70-09 du 2 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 Juillet 1972)

Plus en détail

EDITION MULTI MEDIA ELECTRONIQUES

EDITION MULTI MEDIA ELECTRONIQUES EDITION MULTI MEDIA ELECTRONIQUES Société anonyme au capital de 2 516 990. Siège social : Immeuble Vision Défense, 89-91 Boulevard National, 92250 La Garenne Colombes. 393 588 595 R.C.S. Nanterre. RAPPORT

Plus en détail

Adoption du compte rendu de la séance du 28 février 2013 : adopté à l'unanimité. 23 pour.

Adoption du compte rendu de la séance du 28 février 2013 : adopté à l'unanimité. 23 pour. PROCES-VERBAL CONSEIL MUNICIPAL DU 28 MARS 2013 L'an deux mil treize, le vingt-huit mars à 18 heures 30, le Conseil Municipal de la Commune de Notre-Dame-de- Sanilhac, légalement convoqué, s'est réuni

Plus en détail