LE SPORT POUR PASSION SOUVENIRS DE LA LIBÉRATION GATIEN LERAY LE VIOLON ENCHANTÉ AUTOMNE 2014 SOURIRES DE RENTRÉE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE SPORT POUR PASSION SOUVENIRS DE LA LIBÉRATION GATIEN LERAY LE VIOLON ENCHANTÉ AUTOMNE 2014 SOURIRES DE RENTRÉE"

Transcription

1 SOUVENIRS DE LA LIBÉRATION LE SPORT POUR PASSION GATIEN LERAY LE VIOLON ENCHANTÉ AUTOMNE 2014 SOURIRES DE RENTRÉE

2 2 L'INSTANT THIONVILLOIS

3 Édito Chères Thionvilloises, Chers Thionvillois, En ce début d automne, c est un vent de fraîcheur que la Ville vous propose avec ce nouveau journal municipal. Le Journal de Thionville adopte un nouveau titre, un nouveau style et un nouveau format. Journal du matin ou du soir, le «JDT» sera votre source d informations municipales mais également une source de mise en valeur de notre Ville grâce aux portraits et reportages qu il proposera chaque trimestre. Ce nouveau format se veut également une source d économies! En effet, il sera en majeure partie réalisé en interne, par le service communication de la Ville dont le talent et le professionnalisme doivent être reconnus. Il s agit donc d une économie parmi d autres puisque, vous le verrez, la mauvaise gestion du mandat précédent nous impose des efforts financiers. L audit réalisé par un cabinet indépendant le démontre et nous vous livrons dans ce numéro ses premières conclusions. Notre objectif est donc désormais de retrouver la maîtrise de nos finances tout en assurant le meilleur service public à nos concitoyens. Nous relèverons ce défi par un travail conséquent de rationalisation des dépenses. La période se prête par ailleurs à un premier bilan de la rentrée scolaire. Je souhaite souligner ici la bonne organisation qui a été mise en place. Les enfants, les parents, les enseignants ont connu une rentrée sereine. J en remercie tous ceux qui y ont œuvré : le service de l Éducation de la Mairie ainsi que le corps enseignant. C était là aussi un défi qu on nous disait perdu d avance Grâce au travail de chacun et à la bonne volonté de tous, nous offrons aujourd hui aux enfants de bonnes conditions d apprentissage malgré une réforme des rythmes scolaires qui ne va pas totalement dans leur intérêt. Les sujets ne manquent pas tellement le travail en Mairie est riche et passionnant. Je conclurai simplement en vous invitant d ores et déjà à venir célébrer avec nous les 15 et 16 novembre prochain le 70 ème anniversaire de la Libération de Thionville. Ce sera un grand moment de fraternité! Dans cette attente, je vous souhaite une bonne lecture de ce nouveau Journal. Anne Grommerch UNE L'INSTANT THIONVILLOIS P.2 ÉDITO P.3 DOSSIER P.4&5 Rentrée scolaire, examen de passage réussi Pauline Lapointe Zordan, Adjointe au Maire en charge des Affaires Scolaires, sa première rentrée des classes QUARTIERS & VILLAGES P.6 René Foetz, maraîcher de proximité PERMANENCES VILLAGES P.7 TRAVAUX P.8 FINANCES P.9 Audit financier , l'endettement en héritage THIONVILLOIS P.10 Gatien Leray, jeune violoniste de talent Éric Maurice, coiffeur Studio JEUNESSE P.11 Soutenir les projets SPORTS P. 12&13 Le sport thionvillois prépare sa mutation. Entretien avec Olivier Rech, Adjoint aux Sports et à la Jeunesse ENVIRONNEMENT P.14 La rentrée sous le signe de l'environnement et du développement durable TRANSFRONTALIER P.15 Dans le carnet d'adresses du frontalier nomade CULTURE P.16 Le LED au service des associations et des artistes Sommaire URBANISME P.17 Casemate Griesberg, les raison de la modification du projet initial SANTÉ P.18 Le Café des Aidants SENIORS P.19 SOCIAL P.20 Theras Santé au service des seniors Marielle Icard, psychomotricienne UN AGENT, UN MÉTIER P.22&23 Boris Jeoffret, nouveau chef de service des Sports Nadine Bouis, de la direction des Moyens Communs VIE DES SERVICES Direction de la Communication & des Évènements Optimiser les compétences pour optimiser les coûts COMMERCE P25,26 & 27 Carol Thil, plaidoyer pour le renouveau du commerce de centre-ville ÉCONOMIE P.28 Dorine Vouillaume, nouvelle Présidente du Centre des Jeunes Dirigeants des Trois Frontières 19 ème édition du Salon à l Envers de Lorraine VIE ASSOCIATIVE P. 29 POUR MÉMOIRE P.30&31 Novembre 1944, la libération de Thionville EXPRESSION DES GROUPES P. 32 ÇA S'EST PASSÉ... P.33 BRÈVES P.35&36 SORTIR À THIONVILLE P. 36 à 43 Le Journal de Thionville - OCTOBRE 2014 / Dépôt légal : OCTOBRE 2014 / Édité par Ville de Thionville / Siège : 1 rue Georges Ditsch Thionville / Mail : Directeur de la publication et de la rédaction : Anne Grommerch / Rédacteur en chef : Pierrick Grall / Rédacteurs : Virginie Del Percio / Frédéric Hellich / Daniel Payntar Bruno Touveron / Frédéric Gaudinet / Carol Thil / Fabrice Barbian / Laetitia Collin / Cécile Foussal / Photos : Stéphane Thévenin / Conception Maquette : Indola Presse Impression : Est Imprimerie / Tirage : exemplaires 3

4 Rentrée scolaire Examen de passage réussi L application de la réforme des rythmes scolaires a engendré de profonds changements dans l organisation quotidienne des écoles. Premiers bilans après un mois de fonctionnement. Mardi 2 septembre 2014, les élèves thionvillois des écoles maternelles et élémentaires ont retrouvé les salles de classes. Une rentrée quelque peu chamboulée par la réforme des rythmes scolaires imposée par le Ministère de l'education Nationale. Désormais, les cours sont dispensés sur 4 jours et demi et non «Le nombre d enfants accueillis au périscolaire du soir a doublé par rapport à l an dernier» plus sur 4 jours, dans le but d alléger le temps d'enseignement quotidien. La municipalité s'est battue pour la nonapplication de la réforme à Thionville. Les arguments étaient nombreux : la fatigue des enfants, les recrutements, les locaux, les modes de transports, les inégalités entre écoles privées et publiques, la désorganisation et le coût financier (sur une année scolaire complète, le surcoût de la réforme pour la Ville est estimé à ). Mais le Ministère impose à Thionville, comme aux autres villes, la semaine de 4 jours et demi sans dérogation possible. La municipalité a su s adapter et mettre en place, en collaboration avec les associations partenaires, une nouvelle organisation périscolaire. Les enfants sont accueillis par du personnel qualifié et dans le cadre d'un projet qui prend réellement en compte leurs besoins chronobiologiques. En effet, ceux-ci bénéficient d'un temps de détente, de goûter et d'activités courtes après l'école avant de s adonner, de 16h30 à 18h30 à des loisirs périscolaires. Cette coupure est importante pour les enfants, qui ne bénéficient plus de récréation l après-midi, en raison des nouveaux horaires scolaires. «Nous avons tout mis en œuvre pour que cette rentrée se passe le mieux possible» explique Anne Grommerch, en visite dans les écoles. Et les premiers constats sont très satisfaisants «Il a fallu être très réactif afin de répondre aux questions légitimes des parents et satisfaire toutes les demandes d inscriptions. Le nombre d enfants accueillis au périscolaire du soir a doublé par rapport à l an dernier». poursuit Pauline Lapointe-Zordan, adjointe aux affaires scolaires. Afin d atteindre ces objectifs, le premier temps d accueil périscolaire du soir des élèves de maternelle (45 mn) a été confié aux Agents Spécialisés des Ecoles Maternelles (A.S.E.M.) et ceci, dans un souci de cohérence éducative. Une disposition qui permet d assurer une transition naturelle entre l école et le temps périscolaire et de garantir le bien être et la sécurité de ces enfants de maternelle pendant ce temps d accueil. La mise en place de ce projet s est accompagnée d une refonte de la tarification périscolaire. Une notion de durée d accueil a été introduite et les tarifs ont été globalement diminués, alors que la durée d accueil potentiel a été allongée de quarante cinq minutes. La souplesse d inscription et de modification à l accueil périscolaire a également été conservée. Les familles profitent aussi d un accompagnement lors de la demi-journée d école supplémentaire le mercredi. Un secteur géographique d intervention a été «attribué» aux Centres Socioculturels, qui proposent ainsi un service spécifique les mercredis après la classe. Le projet va pouvoir maintenant s enrichir et évoluer vers un Projet Éducatif de Territoire, qui prendra en compte la globalité des temps de l enfant. F.H. Pour plus de renseignements : Mairie de Thionville Direction de l'education Rue Georges Ditsch - Bâtiment D Tél : / Courriel : Du lundi au vendredi de 9h à 11h30 et de 14h à 16h30 4

5 Pauline Lapointe Zordan Sa première rentrée des classes Adjointe au Maire en charge des Affaires Scolaires, Pauline Lapointe Zordan n a pas chômé depuis sa prise de fonction en avril dernier. En cause, bien évidemment la fameuse réforme des rythmes scolaires qu il a finalement fallu prendre à bras le corps, même si ce n était pas de gaieté de cœur. Vous le savez, la majorité municipale était contre cette réforme comme d ailleurs «C est comme ça, le Gouvernement a décidé. À nous de nous adapter et d assumer le surcoût engendré ( pour le seul budget de la Ville )» une grande majorité de Français. Ces 6 derniers mois, Pauline Lapointe Zordan a dû jongler entre ses 3 emplois du temps. Celui de son métier de professeur de mathématiques au Lycée Saint-Pierre Chanel, celui d adjoint aux Affaires Scolaires à la tête de 110 agents municipaux et enfin celui de maman de deux petites filles, Noémie (2 ans) et Elora (4 ans). «Cette réforme des rythmes scolaires m a imposé un rythme d enfer, soupire-t-elle. La circulaire Hamon du 8 mai 2014, soit 4 mois à peine avant la rentrée, nous a coupé l herbe sous les pieds en interdisant aux maires la possibilité d organiser la semaine d école sur 4 jours. 5 matinées de classe obligatoires pour tous les enfants dans toute la France qu elle soit urbaine ou rurale. C est comme ça, le Gouvernement a décidé. À nous de nous adapter et d assumer le surcoût engendré ( pour le seul budget de la ville )» constate amèrement l'adjointe aux Affaires Scolaires. Le 2 septembre tout était prêt pour la rentrée des classes qui s est déroulée dans de bonnes conditions à la satisfaction des enseignants et des parents. «Malgré les difficultés engendrées par cette modification du temps scolaire, je suis très contente que nous ayons pu proposer une organisation du périscolaire la plus souple possible et la moins pénalisante pour les parents et les enfants» se félicite-t-elle. La page de cette réforme est maintenant tournée. Les semaines à venir nous diront si in fine les enfants sortiront gagnants de ces nouveaux rythmes imaginés par les grands. Pour elle, le temps est maintenant venu de se pencher sur quelques projets qui lui tiennent particulièrement à cœur pour améliorer les conditions de travail des élèves et des enseignants dans les écoles de la ville : «Avec le service éducation de la mairie, nous préparons un programme pluriannuel d équipement en VidéoProjecteurs Interactifs (VPI) de toutes les classes. À terme, ce sont 100 appareils qui seront installés. En parallèle, chaque classe qui ne l est pas encore, sera également équipée d un ordinateur ou de tablettes pour permettre aux élèves de se connecter sans devoir se déplacer dans la salle informatique commune. Nous inscrirons également au budget 2015 de la Ville la somme de euros, contre aujourd hui, pour remplacer et moderniser le mobilier des écoles» annonce Pauline Lapointe Zordan. C est avec détermination qu'elle entend apporter sa patte à la modernisation des affaires scolaires thionvilloises. Une politique qu elle mènera à la lumière de sa propre expérience de professeur et de mère de famille, avec comme priorité et avant toute prise de décision, la concertation avec les enseignants et les parents d élèves. Son charme naturel devrait lui faciliter la tâche. D.P. 5

6 René Foetz Maraîcher de proximité Dernier agriculteur de Veymerange, René Foetz fait renaître l exploitation familiale. En prenant le virage du maraîchage, il a choisi de se rapprocher de ses clients. Le succès est en marche... René Foetz n est pas un agriculteur comme les autres «J ai repris l exploitation de mes parents. Ils faisaient principalement du céréalier et du lait. Aujourd hui, ce n est plus possible, faute de terrains. Il a fallu réfléchir et s adapter». Depuis 1989, le jeune exploitant mène une double vie. «Je suis ce que l on appelle un double actif. J ai un autre métier à côté, acheteur chez Arcelor Mittal à Uckange». Avec l aide de sa sœur Mireille, il s est lancé, il y a 15 ans dans la production d oignons et d échalotes. Le jeune maraîcher prend alors son bâton de pèlerin et fait le tour des restaurants et des grandes surfaces. «J ai mis en avant la proximité et la relation directe avec les restaurateurs et les chefs de rayons. On a beaucoup discuté, tissé des relations de confiance». À Veymerange, la ferme du 2 rue de l Etoile s est aussi ouverte à la vente directe. Aujourd hui, les clients se bousculent au portillon. Fraises, asperges, carottes, pommes de terre, petits pois, la production se diversifie. «Nous avons choisis des variétés qui plaisent aux clients. Notre pomme de terre, c est de l Adora, une pomme de terre bien supérieure à la charlotte. Quand on y goûte, ça vous change la vie!» sourit René Foetz, avec une poignée de tubercules dans les mains. Sur la machine, au milieu des champs, avec Mireille et trois saisonniers, c est le moment de trier les pommes de terre extraites de terre. «C est le seul engin que l on utilise pour le ramassage. Toutes les autres cueillettes de fruits et légumes se font à la main. Je préfère. Rien ne vaut l humain et le contact de la terre». Et les projets ne manquent pas. «Je suis en discussion avec la Ville pour installer une serre. C est le passage obligé si je veux pérenniser l exploitation. Aujourd hui, on est capable de produire sur 6 mois, mais ce n est pas suffisant. Il y a de la demande, tant dans la grande distribution que chez les particuliers. Avec mon agriculture de proximité, je suis en plein dans le Grenelle de l environnement. C est l avenir. Le consommateur sait d où provient ce qu il a dans son assiette». René Foetz veut aussi ouvrir un magasin de vente directe. «Aujourd hui, on vend à la ferme, mais on n'a pas de boutique. Et c est souvent ma maman qui m aide à la vente quand je suis aux champs. Il faudrait que j embauche, ou que ma sœur Mireille puisse quitter son emploi et me soutenir à plein temps». F.H. 6 Travaux en cours d eau le point d avancement Les ruisseaux du Veymerange, du Metzange et du Casèque sont aujourd hui dégradés (artificialisation des berges, érosion, obstacles infranchissables par les poissons, tracé rectifié ou recalibré) et la végétation des berges nécessite un entretien conséquent. Les Villes de Thionville et Terville se sont donc associées afin de réaliser des travaux sur l ensemble du linéaire. Ces travaux ont été présentés lors de la réunion publique du 19 mai dernier et font l objet d un arrêté préfectoral de Déclaration d Intérêt Général (DIG). Cinq visites de sites avant travaux ont été organisées les 8 et 12 septembre. Les travaux de traitement de la végétation en bordure de cours d eau sur l ensemble du linéaire (élagage, abattage, recépage, débroussaillage ) ont démarré début septembre. Ils ont lieu d amont en aval, en commençant par le ruisseau du Veymerange dans le bois de Thionville, situé au nord du territoire. Les travaux de renaturation, réalisés sur certains tronçons (aménagement des berges, plantations d arbres et arbustes ) ont démarré mi-septembre, par la zone de reméandrage* du quartier du Buchel à Veymerange. Les riverains sont informés de l avancement des travaux dans leur parcelle par courriers et flyers, et un bilan sera réalisé chaque trimestre dans ces colonnes. *Le reméandrage consiste à allonger le tracé et réduire la pente pour redonner au cours d eau sa morphologie sinueuse et ses fonctionnalités. Contacts : Nadia Seghir ou Gilles Thuillet (Ville de Thionville) Tél : , Mél : ou Veymerange Le stationnement sauvage irrite les riverains L importance du nombre de frontaliers au Luxembourg reste certes un réel atout pour le bassin thionvillois mais n est pas sans poser quelques soucis aux habitants de Veymerange, notamment à ceux qui résident à proximité de l arrêt de bus de la ligne 300 à hauteur du Kinépolis. En effet, du côté de l impasse des Ramiers, de celle du Biset et de la rue de la Colombe, beaucoup de frontaliers ont pris l habitude de garer leur véhicule pour la journée, soit pour cause de saturation du parking du Kinépolis ou simplement parce qu ils ne veulent pas en acquitter le prix du stationnement. En attendant la réalisation par la Communauté d Agglomération du parking de 700 places de covoiturage à l arrière des Établissements Behm à Metzange, la Ville a instauré une zone bleue dans l impasse du Ramier pour dissuader les frontaliers de s y garer. Un appel au civisme est lancé via les colonnes du Journal de Thionville. Souhaitons qu il soit entendu.

7 Vos élus vous accueillent également dans les villages U ne carte d identité à renouveler? Un passeport biométrique à faire avant de partir en vacances? Une naissance à signaler? Vous travaillez la journée et vous ne pouvez pas vous déplacer en mairie? Vous avez la possibilité aussi d effectuer vos démarches administratives dans les locaux des mairies de villages-quartiers. Les bureaux sont ouverts de 17h30 à 19h à Garche-Koeking, Œutrange, Beuvange-Metzange-Volkrange et de 17h30 à 19h30 à Élange-Veymerange. Et depuis le 20 mai, retrouvez vos élus chaque semaine dans les 4 mairies de villages-quartiers aux horaires et coordonnées ci-dessous. Les permanences seront tenues par différents élus et pas uniquement par l élu résidant dans le village. Contact en mairie : Brigitte Schneider, Adjointe aux villages et aux associations patriotiques Permanences à l'hôtel de Ville : Les élus municipaux tiennent également une permanence à l Hôtel de Ville, rue Georges Ditsch (Bât.A) chaque samedi de 10h à 12h, sans rendez-vous. GARCHE-KŒKING Accueil mairie : 138, rue de Meilbourg Les mardis de 17h30 à 19h Tél PERMANENCE École rue Saint-Rémy Les mardis de 18h à 19h ÉLU REPRÉSENTANT LE VILLAGE Joseph Terver ŒUTRANGE Accueil mairie : 9, rue de l'abbé Gouvion Les mardis de 17h30 à 19h Tél PERMANENCE 9, rue de l'abbé Gouvion Les mardis de 18h à 19h ÉLU REPRÉSENTANT LE VILLAGE Laurent Welter BEUVANGE-METZANGE-VOLKRANGE Accueil mairie : 7, rue des Marronniers à Volkrange Les jeudis de 17h30 à 19h Tél PERMANENCE 7, rue des Marronniers à Volkrange Les jeudis de 18h à 19h ÉLUE REPRÉSENTANT LES VILLAGES Pauline Lapointe-Zordan ÉLANGE Accueil mairie : Espace Multifonctionnel 14A, route du Buchel Les lundis et jeudis de 17h30 à 19h30 Tél PERMANENCE Espace Multifonctionnel 14A, route du Buchel Les jeudis de 18h à 19h ÉLUE REPRÉSENTANT LE VILLAGE Anne-Marella Descamps VEYMERANGE Accueil mairie : Espace Multifonctionnel 14A, route du Buchel Les lundis et jeudis de 17h30 à 19h30 Tél PERMANENCE Espace Multifonctionnel 14A, route du Buchel Les jeudis de 18h à 19h ÉLUE REPRÉSENTANT LE VILLAGE Christiane Zanoni 7

8 Avenue Albert 1 er carrefour modernisé La Ville de Thionville a entrepris durant l été toute une série de travaux au niveau du carrefour à feux à l intersection de l'avenue Albert 1 er et de la rue Pépin le Bref. Réparti en 3 phases, ce chantier de modernisation du carrefour à feux a permis la mise aux normes de l ensemble des feux de circulation avec notamment le remplacement des mâts et la mise en harmonie des réseaux au cours de la phase 1. Dans la continuité, un second chantier se concentrait sur la mise aux normes des voiries pour l accès aux personnes à mobilité réduite (trottoirs et chaussées). Il a été l occasion de mettre en place la continuité de la piste cyclable de l'avenue Albert 1 er avec un sens de circulation unidirectionnel pour les vélos. La 3 ème phase de travaux concernait le renouvellement de la couche de roulement du giratoire. Ces travaux ont finalement été complétés, en septembre, par la pose des signalisations horizontale et verticale. Le parking Jeanne d Arc maintenant à double entrée Le parking Jeanne d Arc, situé à côté du stade du même nom, est particulièrement fréquenté par les sportifs mais également par les parents dont les enfants fréquentent l école maternelle et élémentaire de la Providence. Jusqu à présent, un seul accès faisait office d entrée et de sortie du parking. Une situation compliquée les jours de forte affluence. Afin d y remédier, un second accès a été aménagé rue Mangin. Une initiative municipale saluée par tous les utilisateurs du parking. Le parking du Luxembourg perd ses barrières Afin de faciliter le stationnement et la rotation des véhicules sur le parking du Luxembourg, la Ville de Thionville a entrepris des travaux de suppression des barrières, des bordures et de la caisse. En remplacement, le stationnement est dorénavant muni d un dispositif payant par horodateur. La place est ainsi plus facile d accès. Le nouveau marquage au sol ajoute également des places de stationnement supplémentaires, soit 46 places payantes au lieu de 44 précédemment. Une 4 ème place PMR gratuite est également disponible. Parallèlement est aménagée au pied de l immeuble Le Concorde une aire de stationnement pour poids lourds de 6h à 12h puis pour taxi (2 véhicules), VSL (1 véhicule) et convoyeur de fonds (1 véhicule) de 12h à 6h. Cet emplacement permettra aux camions d effectuer leurs livraisons sur le plateau piétonnier sans avoir à circuler sur la zone piétonne et donc d en endommager les pavés. Une place réservée aux taxis a également été matérialisée au n 9 place du Luxembourg. 8 La rue Mozart bientôt rénovée Dans le cadre de son incorporation dans le domaine public, la rue Mozart va connaître durant les mois à venir une cure de jouvence. L objectif est ainsi de ne pas laisser les 230 foyers de la rue assumer directement le poids financier du chantier (1,2 million d euros). Dans le souci d améliorer le quotidien des familles résidentes sur le quartier, un accord a pu être trouvé. Ainsi, afin d assurer la pose d un nouveau revêtement mais aussi l installation d un éclairage public plus performant, améliorer les réseaux d alimentation souterrains, rénover les accès aux immeubles, modifier l'éclairage public et faciliter la cohabitation piétons / véhicules, la Ville de Thionville prendra à sa charge de dépenses. Le financement complémentaire sera assuré par les bailleurs (OPH et Batigère) et les syndics de copropriété (Perquin Immobilier et Foncia Sologat).

9 Audit financier de la Ville Où en sont les finances de la Ville? La municipalité a commandé dès le début du mandat un audit sur les finances de la Ville. C est un cabinet internationalement reconnu (KPMG) qui a été retenu et qui nous livre aujourd hui ses premières conclusions. Celles-ci démontrent une gestion irraisonnée et déconnectée des enjeux. 123RF Des dépenses courantes qui ont fortement progressé En 6 ans, les dépenses de la collectivité ont flambé : en 2013, la Ville a dépensé 7,6 millions d euros supplémentaires par rapport à 2008, soit plus de 10% de dépenses en plus! Parallèlement, les recettes n ont pas augmenté au même rythme, atteignant seulement 6 millions et laissant donc 1,6 million d euros supplémentaires à trouver. Cette différence est d autant plus inopportune que la forte baisse des dotations de l État et la mise en place des rythmes scolaires qui impacteront nos prochains budgets - étaient déjà connues en 2013, et représentent une perte de recettes et une hausse de dépenses qui n ont pas été anticipées par l équipe sortante. Un endettement qui s accentue par des investissements massifs financés par l emprunt Sur la période , la dette s est accrue également de 15,5 millions d euros, faisant passer l endettement par habitant de la ville à 1793 euros. À titre de comparaison, la moyenne nationale des villes de même taille est de 1092 euros par habitant. Il faudrait aujourd hui 11 années d épargne à la Ville pour rembourser sa dette (voire 13 ans à la fin de l exercice 2014), là où les autres villes équivalentes n ont besoin que d un peu plus de 6 ans. Cette situation critique conduit à l obligation d emprunter pour rembourser la dette! Devant cette situation, il est important d agir rapidement sur les finances de la collectivité. Des solutions qui passent par l optimisation des moyens de la collectivité La situation financière de la Ville s est donc fortement dégradée ces dernières années. Là où toutes les collectivités réduisaient peu à peu la voilure, Thionville a continué à investir sans compter : la ville investissait 545 euros par habitant là où Metz n était qu à 426 euros par habitant. Au regard des conclusions de cet audit, et des perspectives à venir (baisse des dotations de l État, coût de la mise en place des rythmes scolaires) les marges de manœuvre financières sont réduites. La Ville est face à un enjeu : faire mieux avec moins de moyens. Par la mise en œuvre d un contrôle de gestion permanent, il s agira d optimiser les ressources financières dont la Ville dispose tout en respectant l'engagement de ne pas augmenter les impôts. 9

10 Gatien Leray Prêt pour une longue ballade... Élève du conservatoire de musique de Thionville, Gatien Leray, bientôt 13 ans, est promis à un bel avenir musical. En effet, le jeune garçon vient de remporter le premier prix du concours national des «Petites Mains Symphoniques» le prestigieux orchestre national d enfants fondé et dirigé par Eric du Faye. Quelle est la différence entre le violon et l'alto? Avec sa frimousse de futur gendre idéal, son regard pétillant de vitalité et une grande assurance dans ses propos malgré son jeune âge, Gatien a de la suite dans les idées et affiche beaucoup d enthousiasme lorsqu il parle de sa passion pour la musique et son instrument fétiche : l alto. Entré au conservatoire de Thionville à l âge de 5 ans et demi, il suit pendant deux ans des cours d éveil musical et de solfège avec pour objectif d apprendre la guitare. Toutefois en 2008, à l heure d intégrer la classe de guitare, plus aucune place n était disponible et c est pourquoi, un peu par hasard, qu il s est tourné vers l alto. Ses progrès sont rapides et sa complicité avec son professeur, Carole Dillenschneider, un atout solide qui lui a ouvert, en un peu plus de 6 ans d apprentissage et de pratique de l alto, les portes de l orchestre national des «Petites Mains Symphoniques». Un véritable exploit qui donne la mesure du talent avéré et de la virtuosité précoce de Gatien. Au sein de l orchestre, le jeune prodige Thionvillois, sera «chef de pupitre» des altistes, c est lui que ses petits camarades devront suivre pour rester dans le ton et le rythme des morceaux interprétés sous la direction d Eric du Fay. L aventure ne fait que commencer, une expérience qui s avère passionnante pour Gatien car, au-delà de la grande qualité de la formation dont il va bénéficier, il sera appelé à voyager dans le monde entier. D ores et déjà un déplacement en Argentine est programmé en juin 2015 où l orchestre des «Petites Mains Symphoniques» participera au festival international d Iguazù suivi d une tournée en Amérique du Sud (Brésil, Vénézuela, Paraguay et Pérou) et d une autre en Asie (Japon et Corée du Sud). À Paris, Gatien et ses 250 camarades de l orchestre donneront des concerts dans des salles aussi prestigieuses que l Olympia, Pleyel ou encore Gaveau mais aussi dans des salles de grande capacité comme le Palais Omnisports de Bercy ou celui des Congrès. L enregistrement d un album avec Hugues Aufray suivi d une tournée avec le chanteur sont aussi inscrites à l agenda de la formation musicale. L entrée de Gatien dans ce grand orchestre symphonique lui ouvre un nouvel univers qui lui apportera sans aucun doute une maturité musicale qui pourrait faire de lui un grand professionnel de la musique classique. Mais lorsqu on l interroge sur ses ambitions et ses songes, Gatien garde les pieds sur terre. S il ne devait pouvoir embrasser une carrière de professionnel, il aimerait devenir journaliste de télévision. C est pourquoi, il entend poursuivre ses efforts au collège de la Providence et rester sur la voie de ses bons résultats qui lui confèrent de trimestre en trimestre les félicitations de ses professeurs. Toutefois Gatien songe très sérieusement à faire carrière dans la musique. Et dans ses rêves, il se voit déjà sur scène dans un groupe de pop-rock avec un alto électrique à la main. Et oui! Car Gatien à des goûts très éclectiques et la musique classique n est pas la seule à avoir ses faveurs. ColdPlay avec son emblématique leader Chris Martin ou encore Woodkid, musicien mais aussi graphiste et réalisateur de clips, font partie de ses artistes préférés. Gatien un jeune homme bien dans ses baskets, bien dans sa tête qui fait la fierté de ses parents et de son musicien de grand-père dont il a hérité l oreille musicale. Un talent en devenir dont on entendra à coup sûr parler dans les années à venir. L 'alto est de plus grande dimension que le violon mais il se tient de la même façon, sa caisse de résonance étant d un volume plus important lui confère un son plus grave. Le violon se lit en clé de sol alors que l'alto est en clé de sol et de do. Les cordes du violon se nomment mi, la, ré, sol tandis que celles de l'alto se nomment la, ré, sol, do. Éric Maurice Coiffeur Studio Éric Maurice coiffe les stars. Manager d un salon de coiffure à Thionville, il est actuellement le coiffeur de la tournée Mozart l Opéra Rock. Retour sur son parcours riche et étonnant. 10 On l a surnommé «Éric aux mains d argent». Né à Marseille, la vocation esthétique naît très tôt dans son esprit vif et curieux : «J ai toujours été attiré par la mode, la beauté, les cheveux». C est donc naturellement qu il intègre à 16 ans une école de coiffure où il passe son CAP et Brevet Professionnel de coiffure mixte. Fier mais pas orgueilleux, il se souvient : «La directrice de l école, Madame Frenkian, une vraie coiffeuse passionnée par la création, avait décelé en moi une passion et m a intégré à son groupement artistique pour participer à des concours nationaux et internationaux où j ai remporté 31 diplômes de coiffure en grand prix dont les Ciseaux d or.» À 23 ans, il quitte Marseille pour intégrer un groupe de coiffure prestigieux à Paris en tant que coiffeur studio et formateur artistique et entre ainsi dans le monde artistique. «En neuf ans de collaboration avec ce studio, j ai coiffé des célébrités, organisé des shows immenses et animé des formations un peu partout dans le monde (Brésil, Japon, Canada, Espagne...). En 2001, je me suis lancé en indépendant et les artistes comme Julie Zenatti, Natasha St Pier, Patrick Fiori, David Charvet, Elodie Frégé m ont suivi dans cette belle aventure.» Un challenge en entraînant un autre, Eric se lance dans l aventure du stylisme. Il devient formateur et directeur artistique de différents salons et il est, depuis 2013, collaborateur artistique de la marque Wella. Travaillant sur tous les fronts, il est le coiffeur de la tournée Mozart l Opéra Rock. Cet emploi du temps chargé ne l empêche pas de faire de nouvelles rencontres décisives : «Ma rencontre professionnelle avec Éric et Laurent s est transformée en une véritable osmose amicale et professionnelle.» Et voilà comment un coiffeur de star aux multiples talents est devenu manager d un salon de coiffure à Thionville. Et quand on l interroge sur l avenir, il répond : «création, création» L.C.

11 Soutenir les projets Depuis le printemps 2014, la Ville de Thionville multiplie les «coups de pouce» à la jeunesse. Les 3 nouveaux dispositifs mis en place répondent concrètement aux besoins et attentes des jeunes Thionvillois L objectif des 3 bourses Initiative jeunesse, Permis de conduire et BAFA/BAFD est d accompagner les jeunes thionvillois dans leur quotidien et de favoriser leur épanouissement dans la cité, mais aussi de développer une dynamique d ouverture et d innovation. Cette jeunesse est source de modernité et de changement. Elle a juste besoin de se sentir soutenue». Le message d Olivier Rech, Adjoint aux sports et à la jeunesse est clair, et le projet ambitieux. La Bourse à l initiative jeunesse Le principe de la bourse à l initiative, c est l accompagnement d un projet, individuel ou collectif émanant de jeunes âgés de 11 à 30 ans. Cette aide peut être financière, proposée à hauteur de 500 pour un parrainage, et aller jusqu à dans le cadre d une bourse. L aide peut également prendre une forme administrative ou logistique. L attribution de la bourse se décide dans un cadre précis et règlementaire. Les porteurs de projets sont ensuite amenés à défendre leur initiative devant un jury. La Ville et ses partenaires (Etat, Région Lorraine, C.A.F., organismes, privés) peuvent alors décider d accorder leur soutien en fonction de la thématique et de l ampleur du dossier défendu. Plusieurs dossiers sont déjà prêts : Paul, représentant le collectif lycéen d'hélène Boucher Le Miles, présente un projet de spectacle dénommé «Titanesque». «Nous souhaitons revisiter les mythes grecs, des textes d une grande modernité». Erwann et Ludovic développent un projet d organisation d un contest de Skate-board, BMX et trottinettes. «Il n existe pas d épreuve de ce type dans le région. Pourtant nous sommes nombreux à pratiquer ces sports. Cela permettrait de faire découvrir notre passion et d offrir une animation gratuite aux Thionvillois». Shirley et Maxine ont quant à elles un projet musical : «Nous avons profité des installations du LED cet été pour nos séances de travail et pour enregistrer notre CD». La Bourse BAFA ou BAFD Le nouveau dispositif de Bourse au BAFA et BAFD permet aux jeunes Thionvillois de passer le Brevet d Aptitude aux Fonctions d Animateur (BAFA) ou le Brevet d Aptitude aux Fonctions de Directeur (BAFD). Avoir ce diplôme en poche est bien souvent un solide passeport pour trouver un emploi pendant les vacances. Il peut même s inscrire dans un parcours professionnel plus élaboré et faciliter l accès aux filières du social, de l animation ou de l éducation. Ces Brevets restent malheureusement des formations assez onéreuses. Aussi, sous réserve de justifier de certains critères, les candidats thionvillois peuvent bénéficier d une aide à la formation d un montant de 400 euros. En contrepartie ils s engagent à effectuer leur stage pratique dans une structure socioculturelle. Cette année, la Ville de Thionville débloque la somme de afin d accompagner 10 jeunes dans leur volonté de passer le diplôme. En 2015, cette somme sera doublée, et à l horizon 2017, ce sont 50 jeunes qui auront la chance de bénéficier de la Bourse BAFA de la Ville de Thionville. La Bourse Permis de conduire (B/voiture) Voilà encore une belle initiative. Aider financièrement les jeunes Thionvillois de 17 à 26 ans à passer leur permis de conduire. En levant cet obstacle financier, la Ville de Thionville facilite l autonomie et l insertion professionnelle des jeunes qui, en contre partie, s engagent à effectuer 70 heures de travail pour la Ville ou une structure partenaire. Cette aide substantielle (de 700 à 900 ) est directement versée à l auto-école. Le retrait et le dépôt des dossiers se font directement au service Jeunesse uniquement sur rendezvous où l on pourra vous orienter, vous renseigner et vous aider à monter votre projet ou remplir votre dossier. Contact Service Jeunesse au

12 Le sport thionvillois prépare sa mutation THIONVILLE REQUALIFICATION DE L ENCEINTE SPORTIVE DE GUENTRANGE le sport en action PHASE / 2018 Création d un terrain de football synthétique et éclairage Création d un skatepark et terrain de BMX Création d un terrain d athlétisme, aires de lancer (javelot - poids marteau - disque) et de saut Rénovation des bâtiments existants (tribunes - vestiaires) Rénovation de la piste d athlétisme de la Spor tive PHASE 2 la Kem PHASE 3 Rue Chemin Création de 2 courts de tennis couverts Création de nouveaux vestiaires et locaux techniques PHASE 3 de PHASE 2 PHASE 1 Chem in du Guingu ette PHASE 2 PHASE 1 PHASE 2 Route des Romains PHASE 1 Entretien avec Olivier Rech Adjoint aux Sports et à la Jeunesse Olivier Rech dévoile son ambitieux projet sportif. Une première étape est déjà franchie avec la rénovation du complexe sportif de Guentrange. Et ce n est qu un début! Vous êtes adjoint au maire de Thionville délégué aux sports et à la jeunesse, quels sont les besoins en termes d'équipements sportifs à Thionville? Nous avons fait le constat de la nécessité d'une remise à niveau globale des équipements sportifs. Certains équipements sont vieillissants et ont vocation à perdre leur destination sportive, c'est le cas du gymnase municipal et de la salle Jean Burger dont l'activité sportive sera transférée sur le futur pôle sportif. D'autres équipements doivent être aménagés et rénovés, comme les vestiaires du stade de Veymerange et du gymnase Paul Dalmar dont les travaux vont débuter très prochainement. Nous devons construire pour fournir des équipements adaptés à la pratique des clubs, et notamment un gymnase pour la gymnastique rythmique et sportive car aucun équipement ne répond en terme de 12 hauteur aux exigences de cette discipline alors que le club, l'atgrs, draine un nombre important de licenciés et obtient d'excellents résultats. Voilà pour les premiers constats. Mais surtout, au-delà des simples mots, nous sommes déjà dans l opérationnel avec la création du terrain de football synthétique de Guentrange, qui sera achevé fin octobre. Ce chantier marque la première étape du processus global de requalification du stade. Comment envisagez-vous la relation Ville / clubs dans ce cadre? Je pense que la rénovation et la construction d'équipements sportifs ne doit pas s'envisager sous un angle exclusivement matériel. Un équipement sportif doit permettre la mise en oeuvre des projets des clubs. C'est un lieu de vie dans lequel le sportif doit s'épanouir, et où doivent vivre les valeurs du sport. C'est pour cette raison que chaque projet de construction ou de rénovation fait l'objet d'un travail collaboratif étroit entre les clubs concernés et la Ville (service des sports, services techniques et d'urbanisme). La Ville joue ainsi pleinement son rôle d'accompagnateur des clubs, de facilitateur et de promoteur du sport dans la cité. Sur quel(s) principe(s) avez-vous axée votre politique sportive en matière d'équipements? Notre politique sportive s'inscrit dans la droite ligne de la tradition thionvilloise qui a toujours privilégié, sur ses pôles sportifs, le partage d'équipements entre des sports différents. C'est le cas au stade de Guentrange où évoluent le football, l'athlétisme et le tennis, mais également au centre multisports La Milliaire. C'est dans cette philosophie que s'établissent les projets de requalification du stade de Guentrange et du futur pôle sportif dont la création est rendue nécessaire par la saturation des créneaux d utilisation et l'inadéquation de certains espaces. Ce partage entre sportifs de différents horizons est fondamental à la construction du "vivre ensemble". Quels seront les travaux réalisés au stade de Guentrange? La réalisation du terrain de foot synthétique est en cours d'achèvement. Il sera réalisé également un nouvel espace d'athlétisme spécialisé pour les lancers, des nouveaux vestiaires, deux courts de tennis couverts, des locaux techniques plus adaptés, un skate parc, un terrain pour le BMX et la réfection de la piste d'athlétisme.

13 Anita Fatis 2 nouvelles médailles à son palmarès sportif Il est parfois difficile, pour un foyer, d acquitter la première licence sportive de son (ses) enfant (s). La Ville a donc décidé la mise en place d un fond de soutien pour les 3-18 ans sous forme d un chèque sport. Grâce à cette initiative, le service municipal des sports favorise l accès aux pratiques physiques et sportives au plus grand nombre. Pour bénéficier de cette aide, il faut habiter Thionville, être âgé de 3 à 18 ans, justifier de la situation et des revenus de la famille. L'aide est versée uniquement lors d'une première licence. Thi'Pass'Sport Aide à la première licence Anitas Fatis, Thionvilloise et nageuse de haut niveau, a été médaillée au championnat d Europe de natation handisport à Eindhoven (au Pays-Bas) en août dernier. Malgré une blessure récente à l épaule, elle a décroché deux médailles de bronze (50 m nage libre et 50 m dos) et s est classée au 100 m brasse. Des résultats à la hauteur de sa volonté et de sa détermination à toutes épreuves. Atteinte d une sclérose en plaque depuis plus de 30 ans et paralysée depuis 2007, elle se lance dans la compétition sportive avec acharnement et remporte de nombreeux titres nationaux et internationaux dont plusieurs fois celui du titre de championne de France nage libre et dos. À bientôt 51 ans, cette sportive d exception vise le podium aux présélections des championnats du Monde en Norvège en juillet À suivre S P O R T S Thi'Pass'Loisirs Le Thi Pass'Loisirs est un dispositif d'aide mis en place par le service Jeunesse pour les Thionvillois de 3 à 17 ans leur permettant de s inscrire à Thionville dans différents centres de loisirs agréés durant les vacances scolaires. C est l occasion de proposer à certains enfants qui n ont pas la chance de pouvoir partir en vacances, de profiter des nombreuses activités proposées par les structures thionvilloises. Conditions - Avoir entre 3 et 17 ans - Résider à Thionville - Remplir les conditions de ressources - Fréquenter une structure de Thionville - Être inscrit à un séjour organisé par un organisme Pièces à fournir pour les Thi'Pass N CAF ou Avis d imposition Justificatif de domicile Pour tous renseignements Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Politique de la Ville Service Jeunesse Bâtiment C 1, Rue Georges Ditsch Thionville Cedex Accueil : du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 13h30 à 17h / Tél :

14 La rentrée sous le signe de l'environnement et du développement durable L apprentissage citoyen n a pas d âge. Et qui mieux que l école, peut enseigner le respect de l environnement. Unis autour de cette idée, la Ville, les associations environnementales et les enseignants déclinent tout au long de l année scolaire un programme d éducation à l environnement et au développement durable, de la crèche au CM2. «La vocation de ce programme est de sensibiliser les enfants à l environnement afin qu ils développent une conscience écologique tout en s amusant» explique Patricia Renaux, Adjointe en charge de l environnement. Le programme mis en place par la Ville offre donc aux encadrants et enseignants un vaste choix d activités, répondant ainsi aux projets pédagogiques des structures multi accueils et des écoles maternelles et élémentaires. «Nous nous appuyons sur les savoir-faire d associations telles que Les Pieds sur Terre, Apicool, la Ligue de Protection des Oiseaux pour ne citer que celles-ci. Elles organisent des interventions en classe ou sur le terrain basées sur l observation de la faune et de la flore des milieux proches. Au programme également, en liaison avec les services municipaux, sensibilisation au tri, mise en place de jardins pédagogiques, visites des installations techniques de la Ville. Toutes les thématiques sont représentées» poursuit Mme Renaux. Cette année, le programme s enrichit avec l opération Les éco-gestes à l école, ma classe s engage dont le but est d encourager l application de gestes responsables et respectueux de l environnement. Au long de l année scolaire, les élèves des classes volontaires de l élémentaire élaborent des actions de sensibilisation sur des éco-gestes préalablement choisis, pour leurs bonnes applications auprès de leurs camarades d école. Autre innovation, le défi éco-citoyen initié par le Centre Le Lierre. Autour d une malle de 5 jeux éducatifs, une animation au sein des établissements scolaires aborde l ensemble des problématiques environnementales. 14 C est bientôt Le jour de la nuit à Thionville Le Jour de la Nuit 2014 est une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé. La Ville de Thionville propose à cette occasion de nombreuses animations. Au programme : balade nature nocturne, observations des étoiles et extinctions des lumières. Cette manifestation de nuit regroupera plusieurs associations ( le Centre Saint-Michel, le club d'astronomie La Grande Ourse de Veymerange, la LPO, l Association les pieds sur terre ) qui permettront de redécouvrir la nuit au travers des haltes proposées chaque stand d animation. Rrendez-vous Samedi 11 octobre 2014, à la tombée de la nuit, au domaine de Volkrange.». En chiffres Durant l année scolaire 2013/2014, 192 activités ont été réalisées dans 24 établissements, ce qui représente environ 4000 enfants. Passeport s il vous plaît! Grande nouveauté cette année! L arrivée du Passeport Environnement et Développement Durable! Il sera remis à chaque participant. Valable du CP au CM2, il permettra aux enfants d y inscrire tous leurs projets et leurs activités et ainsi d avoir une continuité sur l ensemble de leur cursus scolaire.

15 Dans le carnet d'adresses du frontalier nomade Voici quelques adresses luxembourgeoises à connaître pour les indépendants en quête d un bureau pour une heure ou de nouveaux contacts professionnels. Un exemple de ce que nos amis luxembourgeois ont d'ores et déjà initié. Un succès a inspiré la Ville de Thionville qui réalisera prochainement un projet similaire dans le cadre de la création d'un pôle de développement économique et numérique du côté de la gare. Depuis quelques années déjà, le Luxembourg s attache à développer un écosystème propice au développement d entreprises innovantes. Cela se traduit par des aides financières et de l accompagnement mais aussi par la création de structures visant à favoriser le coworking (theimpactory.com, wishbox.lu, ). Si ces endroits s adressent tout particulièrement aux start-ups, ils peuvent également rendre des services à des frontaliers qui travaillent comme indépendant et n ont pas besoin de disposer de locaux à plein temps. Location d une salle pour une réunion, besoin d un bureau pour travailler entre deux rendez-vous, envie tout simplement d échanger avec d autres professionnels Ce sont autant de services proposés par ces espaces auxquels s ajoutent bien entendu les centres d affaires (regus.lu, alliance-centre.com). Une autre solution pour conjuguer networking et services, consiste à intégrer l un ou l autre «club» en fonction de ses attentes, besoins et secteurs d activités. Le Cercle Munster (munster.lu), par exemple, «a pour objet de favoriser les contacts et les relations personnelles d'amitié entre personnes des milieux industriels, commerçants, bancaires et des professions libérales» précise-t-il. Il dispose d un restaurant, de salles privatives, d un foyer Toute personne désirant faire partie du Cercle doit être parrainée par deux membres effectifs. S adressant davantage aux avocats, artistes et autres chefs d entreprises «nomades», le club privé House 17 (house17.com) a quant à lui ouvert ses portes en début d année au sein de la capitale. Dans une superbe bâtisse qui accueillait autrefois la Justice de Paix, il abrite un restaurant, un bar, une bibliothèque et différentes petite salles pouvant se transformer en salle de réunion. Calquée sur les clubs londoniens, l ambiance se veut cool. Pour devenir membre, il en coûte 850 euros par an, 600 euros pour les non-résidents et 450 euros pour les moins de 30 ans. Le Cercle Munster aussi affiche des tarifs préférentiels pour les non-résidents. F.B. 123RF 123RF Les embauches vont repartir à la hausse C est en tout cas vrai pour certains métiers à en croire la récente étude de l agence de recrutement Robert Walters qui s appuient sur les volumes d annonces disponibles sur les sites d offres d emplois. Globalement, le nombre d offres d emplois à progressé de 22% entre l été 2013 et celui de Les secteurs de la finance et dans une moindre mesure de la banque, sont les plus actifs. Les métiers qui enregistrent les plus fortes progressions sont ceux liés à l informatique, à la comptabilité, mais aussi et surtout, à la compliance, au risk management et au juridique. Des besoins précis qui ne sont pas une surprise dans la mesure où l industrie bancaire doit s adapter aux nouvelles réglementations et à la nouvelle donne dictée par la fin du secret bancaire qui implique, entre autre, de développer des services pertinents pour de nouveaux clients fortunés. Avec la croissance qui pourrait avoisiner les 3% au Luxembourg en 2014, le nombre d offres d emplois devrait continuer à augmenter même si, pour l heure, les entreprises semblent encore hésiter à investir. Les postes offerts devraient aussi être moins exigeants en termes d expérience et de diplôme. Les emplois actuellement proposés s adressent surtout à des profils expérimentés. En revanche, bonne nouvelle, Robert Walters souligne que les francophones sont particulièrement demandés même si la langue de Molière, seule, ne suffit généralement pas pour faire «l affaire». Le Conseil économique social et environnemental de Lorraine (Cesel) indique que «l on dénombre désormais frontaliers résidant en France et travaillant au Luxembourg, soit de plus qu il y a un an» (source Tableau de bord de l économie). Le télétravail gagne du terrain Une étude du Ceps/Instead (Hors série, 2012) consacrée à la mobilité des frontaliers précisait, qu en moyenne, un navetteur met 53 minutes pour rejoindre son lieu de travail. Autrement dit, 2 heures par jour dans les transports pour qui se déplace en voiture, soit une majorité de personnes même si le train gagne du terrain auprès des frontaliers qui travaillent dans la capitale grand-ducale (33% de ces frontaliers l utilisent contre 9% si l on tient compte de l ensemble des navetteurs). Ce problème de mobilité, l État Luxembourgeois comme les collectivités lorraines tentent d y remédier avec de nouvelles infrastructures et des solutions de mobilité douce. L équilibre entre vie professionnelle et vie privée étant une valeur en hausse, les entreprises planchent aussi sur des alternatives. Certaines ont mis en place des horaires décalés. D autres favorisent le télétravail, bien souvent sur une ou deux journées par semaine. 7% des salariés en bénéficient actuellement, la proportion étant plus importante dans les banques et les grandes entreprises. Mais cela a des implications fiscales qu il convient d anticiper. Les services RH phosphorent pour imaginer d autres solutions encore. Ainsi PwC Luxembourg, par exemple, réfléchirait à la création de bureaux satellites sis aux frontières qui pourraient accueillir ses collaborateurs pour un temps plus ou moins long dans la journée. 15

16 Le LED Au service des associations et des artistes Situé au 1, Chemin du Leidt, Le Laboratoire Expression et Développement propose aux acteurs de la vie culturelle et artistique des espaces adaptés et équipés pour mettre en œuvre leurs projets créatifs et développer leurs activités associatives. 16 Son fonctionnement se fonde sur la mutualisation des locaux et du matériel mis à disposition ainsi que sur une réelle volonté de partage des compétences. Depuis le début de l année, de nombreuses associations utilisent régulièrement les bureaux administratifs et les salles de réunion proposés. Certaines y domicilient leur siège social ; plus d une trentaine de groupes de musique, les orchestres thionvillois et des chorales répètent dans les salles spécialement dédiées ; différentes troupes, amateurs et semi-professionnelles peaufinent leurs pièces dans la salle de théâtre ; des associations d artistes y proposent des ateliers de pratique collective et une artiste plasticienne a bénéficié de la première résidence dans le cadre du soutien municipal à la jeune création contemporaine. Véritable lieu de travail pour les initiateurs de projets culturels et artistiques, le LED conforte encore cette ambition en étant également centre de ressources. Son équipe de professionnels peut ainsi accompagner les démarches créatives dans leurs approches tant artistique, financière et technique que juridique et administrative et propose également des sessions de formation et d information. N hésitez pas à prendre contact pour connaître en détail toutes les possibilités offertes par le LED ainsi que les conditions et modalités pratiques d utilisation. RIP Papa Schultz Le 12 septembre dernier s est éteint, à Montreuil (93), à l âge de 53 ans, Roger Fritsch, alias Schultz. Il n y a qu à Thionville que l on se souvenait de son véritable patronyme, éclipsé qu il était par ce nom de scène qu il se donna dans le creuset musical du Paris des années 80. C est de là qu émergera Parabellum, son groupe le plus reconnu et Los Carayos, accompagné pour l occasion des leaders de la Mano Negra et de Pigalle, avec lequel il tourna quelques années. Pilier du punk français, Parabellum a égrainé 9 albums tout au long des 30 ans d une carrière parsemée non pas de tubes, mais d hymnes, taillés pour la rue, comme Cayenne ou Îlot Amsterdam. De sa musique on retiendra cet humour féroce qui le caractérisait si bien quand, au détour du comptoir, la conversation s engageait. Car, si il vivait à Paris depuis 30 ans, il revenait dès qu il le pouvait à Thionville pour y retrouver amis, famille et prêcher la bonne parole du Rock n roll à l Excelsior où ses sermons électriques savaient captiver ses ouailles. Schultz, le père Noël du rock français, a tiré sa révérence. F.F. Fabien Fritsch Responsable du lieu, Fabien se met au service des associations : accompagnement dans le domaine comptable, relations avec les collectivités, conventionnement, vie administrative des associations, partenariats et demandes de résidences. Charline Roch Spécialisée dans les arts plastiques, L'artiste Sarah Gazagnes L ' É Q U I P E LES ÉQUIPEMENTS 3 SALLES DE RÉUNION (35 à 60 m 2 ) Pour les assemblées générales (50 personnes), travaux de groupes (jusqu à 30 participants), assister aux sessions d information et formations. À disposition : mobilier modulable (tables rabattables), vidéo-projecteur, accès Internet filaire. 4 BUREAUX (17 à 25 m 2 ) Charline est en charge de l accompagnement artistique. Ses compétences englobent le statut de l artiste, la mise à disposition des ressources, les actions de formations et d informations. Pierre Ananicz Technicien-conseil, Pierre est le spécialiste des musiques actuelles et de l accueil technique des musiciens. Son savoir-faire est au service de l élaboration du projet musical, de la mise à disposition du matériel ressource et de l organisation des répétitions. 1 chemin du Leidt, Thionville / Pour le travail administratif, recevoir ses rendez-vous, tenir des permanences, réunion en petit groupes jusqu à 8 personnes. À disposition : relieuse, plastifieuse, accès internet, photocopieuse, boîtes aux lettres (domiciliation postale), casiers de rangement. 4 ateliers d arts plastiques & de pratiques collectives (70-80 m 2 ) Vastes plateaux très lumineux avec points d eau, possibilité d utiliser deux ateliers communicants, pour une surface totale de 150 m. 1 SALLE DE RÉPÉTITION THÉÂTRALE (92 m 2 ) À disposition des compagnies amateurs et professionnelles, «Noir salle», 7 m de hauteur sous plafond, cage de scène de 8 m d ouverture et 8 m de profondeur, loge/vestiaire de 25 m², local de rangement de 42 m². À disposition : 3 poutres motorisées de 7 m dans le sens cour-jardin, 12 pc : 10-65, 1200w, 4 projecteurs à découpe : 16-35, 1000w, pupitre de commande DMX 48 circuits, Patience et pendrillons, salle de répétition orchestres & chorales (146 m 2 ), accueil possible de 60 musiciens ou choristes, isolation phonique et correction acoustique spécifique.

17 Casemate Griesberg Les raisons de la modification du projet initial La nouvelle majorité l avait annoncé dans son livre-programme au moment de la campagne électorale : le projet de requalification de la casemate Griesberg allait faire l objet d une reprise de son étude d opportunité et de faisabilité pour y intégrer un marché couvert. Une fois aux affaires, le nouvel exécutif municipal a pu prendre connaissance en détail du projet, validé par l ancienne majorité, et découvert plusieurs incohérences techniques et financières qui l ont amené à décider de modifier le projet en profondeur. Rappelons que l objet de cette requalification était de valoriser cet ancien édifice militaire resté à l abandon depuis des décennies (voir encadré) en y créant des logements et des commerces. Après consultation des promoteurs en 2010 et après deux dépôts de permis de construire et un 1 er avenant à la promesse de vente, c est finalement le projet du groupement Costantini-Nouvel Habitat qui a été retenu au début de l année Il était alors question de développer 124 logements (dont 20 logements sociaux) sur m 2 et 887 m 2 de surface commerciale divisible en lots pour un prix d achat de l édifice et de son emprise foncière par les promoteurs de Comme France Domaine avait estimé le bien à , l opération semblait, à première vue, une bonne affaire pour les caisses de la Ville. Mais c était sans compter sur le coût des travaux d accompagnement que le promoteur exigeait de la municipalité pour un montant total de Ces travaux d aménagement de la rue des Jardins, de déplacement d un transformateur EDF, d une armoire électrique et de modification du parking militaire attenant venaient amputer très sérieusement le bénéfice de la cession de la casemate escompté par la Ville. Au final, celui-ci était ramené à HT soit à peine un peu plus de 4 % de l estimation des domaines. Par ailleurs, à l examen du permis de construire par la nouvelle majorité, il est apparu que 36 appartements étaient mono-orientés plein nord. Ce qui est une aberration en matière de distribution des surfaces que de priver les futurs occupants de soleil. Une raison supplémentaire pour revoir la copie du projet. Enfin, l intégration de 20 logements sociaux dans l immeuble pouvait aussi avoir des conséquences financières pour l Office Public de l Habitat de Thionville. En effet le prix final de cession des appartements fixé par les promoteurs aurait pu provoquer mécaniquement un déficit d équilibre pour l OPH estimé à Encore un motif pour modifier le projet. Pour toutes ces raisons, la majorité a demandé aux promoteurs de déposer un permis de construire modificatif pour permettre de développer un marché couvert sur le site, revoir la distribution des appartements pour les orienter plus judicieusement, supprimer l obligation de créer 20 logements sociaux et n exiger aucun travaux d accompagnement de la Ville. Ces exigences de la municipalité ont toutes été intégrées dans un avenant à la promesse de vente qui a été approuvé lors du conseil municipal du 2 juillet dernier. Le permis de construire modifié sera instruit dès cet automne. Les travaux dureront deux ans au terme desquels la casemate Griesberg pourra entamer sa nouvelle vie. D.P. Un peu d histoire... Au sortir de la guerre de 1870, la France se voit amputée d un morceau de son territoire au profit de l Empire allemand qui, illico presto, s empresse de réorganiser les villes nouvellement conquises. Thionville n échappe pas à la règle. En 1878, les habitants voient ainsi sortir de terre deux casemates à l'épreuve des bombes en bordure des courtines, la casemate de Terville, aujourd hui disparue, et celle dite Griesberg, entre les bastions IV et V. Le nom de Griesberg renvoie à un toponyme Guentrangeois qui peut se traduire par «la côte de justice». Cette casemate est adossée au rempart qui lui sert de mur de soutènement et mesure 160 m de long et 15,6 m de large. Les voûtes épaisses en maçonnerie sont recouvertes d un matelas de terre. Au départ intégré au système fortifié, ce bâtiment militaire finit par se retrouver isolé lors de la destruction des fortifications en 1902, plus particulièrement l élévation Nord de la caserne. À cette date, les ingénieurs allemands lui apportent quelques modifications, notamment avec la création de nouvelles baies ouvrant sur cette façade et la construction des contreforts. F.G. 17

18 S A N T É Vous accompagnez un proche qui souffre d une maladie, d une situation de handicap, ou qui est en perte d autonomie. C est une mission difficile, parfois même une épreuve. Au Café des Aidants, d autres personnes, dans la même situation se retrouvent et échangent leurs expériences, se soutiennent, s entraident. «C est un lieu convivial, où les personnes aiment se retrouver et y trouver une véritable bouffée Le Café des Aidants S'unir pour s'entraider d oxygène, se confier, y exprimer leurs difficultés, trouver un appui auprès d autres gens dans le même cas» explique Cathy Starck, conseillère municipale déléguée aux seniors. Devant le succès remporté par cette initiative organisée en partenariat avec l association Française des Aidants et Gérontonord, les participants thionvillois souhaitent étendre l expérience avec la création d un réseau des aidants. Autour d un café, venez échanger avec d autres aidants votre expérience ou vos difficultés. Ces réunions ont lieu, en partenariat un jeudi par mois de 14h à 16h, à l'espace Saint Nicolas - 5, rue Saint Nicolas. Ces rencontres sont animées par une psychologue et un travailleur social. L accès est gratuit, sans obligation d assiduité. Pour connaître le calendrier des réunions : Inscription au RF Nouveau 2 points écoute santé pour + de prévention santé Afin d offrir aux thionvillois un espace qui permet l écoute et l information sur les questions de santé, le CCAS de Thionville met en place des permanences de prévention santé. Aborder la santé d une manière différente du soin : c est là l un des objectifs des infirmiers qui vont intervenir dans les permanences misent en place à Thionville. Au-delà de la douleur physique, la santé passe également par le bien-être, une image de soi positive et une écoute attentive. À l origine, un constat : un manque d accès à la santé, prenant en compte à la fois l accès aux droits, aux soins et à la prévention. C est pourquoi le CCAS de Thionville, via l Atelier santé ville et avec le soutien financier de l ARS et du Conseil Régional de Lorraine, met en place des Points Ecoute Santé dans les quartiers Près de Saint-Pierre et Côte des Roses. Pour toutes les personnes qui ont des questions sur leur santé et leur bien-être et qui ne savent pas à qui s adresser, des infirmiers seront là pour les aider à répondre à leurs questions, les accueillir, les écouter et les guider dans leurs démarches. Les deux Points Écoute Santé sont ouverts : Tous les mardis après-midi de 14h à 17h à la Maison de Quartier de la Côte des Roses, 15 rue Saint-Hubert Tous les mercredis après-midi de 14h à 17h au Centre Socioculturel Jacques Prévert, 10 Boucle des Prés de Saint Pierre 123RF Dépistage du cancer 4 médiateurs à votre écoute Chaque année, nouveaux cas de cancers du sein sont découverts et nouveaux cas de cancers colorectal. En Moselle, le taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein est de seulement 45,7%, et de 34.1% pour le dépistage du cancer colorectal. Prévenir ces maladies, c est aller au devant des hommes et des femmes pour mieux les informer. C est pourquoi la Ville de Thionville, dans le cadre de son Contrat Local de Santé, a noué un partenariat avec la Mutualité Française de Lorraine pour mettre en place une formation de médiateurs santé : cette formation a pour objectif de créer une dynamique de sensibilisation à la prévention des cancers et à la promotion des dépistages en Lorraine. Les médiateurs sont ainsi amenés à informer leurs proches, amis, familles, voisins sur la nécessité de participer au dépistage des cancers. Car 1 femme sur 8 sera concernée par le cancer du sein et 1 personne sur 25 par le cancer colorectal. Les 4 médiateurs sont désormais formés et vont pouvoir, pour la prochaine campagne de sensibilisation Octobre Rose 2014, mettre en pratique leurs connaissances acquises lors de la tenue d un stand d information à l Espace Saint Nicolas de Thionville, le jeudi 30 octobre 2014 de 11h à 16h. 18

19 Cours d'informatique D es cours d informatique pour débutants sont dispensés à l Espace Saint-Nicolas. L objectif principal de cette initiation est de favoriser le lien social et familial de la population âgée souvent confrontée à l isolement. Cette formation permet aux Seniors de s approprier une technologie qui, pour beaucoup, paraît inaccessible, ou bien d améliorer des connaissances déjà acquises précédemment. Un cycle de base «Module Initiation» de 26 h (13 séances de 2 h par semaine) est dispensé pour une somme de 36 pour les Thionvillois et de 43 pour les non-thionvillois. Semaine du Goût Pour tout renseignement complémentaire : Espace Saint Nicolas - 5, rue Saint Nicolas à Thionville Tél. : Ouverture des bureaux : du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 14h à 16h RF La deuxième semaine d octobre est consacrée à la semaine du goût l occasion de faire voyager vos papilles à travers différents pays, à la découverte de nouvelles saveurs. Cette année, le thème est «Les goûts des nouveaux mondes». L Espace Saint-Nicolas propose un spectacle au cours duquel son propre personnel divertira les spectateurs. Celui-ci aura lieu le mercredi, de 14 h à 17 h Papot'age Rendez-vous téléphonique pour les seniors 123RF Noces d'or, de diamant Àl occasion de la célébration des noces d or et de diamant, la Municipalité de Thionville tient à honorer les heureux jubilaires. Les personnes qui ne se sont pas mariées à Thionville, ne figurent pas sur les registres de l État-Civil ; elles ne peuvent donc pas être contactées par les services municipaux. Les personnes intéressées peuvent cependant bénéficier de cette fête. Pour tout renseignement complémentaire s adresser au secrétariat de l Espace Saint-Nicolas 123RF Vous avez plus de 60 ans, vous résidez à Thionville et vous souhaitez rompre une certaine monotonie et maintenir un lien social? Le service papot âge, vous appelle à la fréquence souhaitée, pour discuter de thèmes variés, ou simplement papoter de tout et de rien. Vous êtes retraités, vous avez du temps de libre, vous voulez vous investir dans de nouveaux projets et faire de nouvelles rencontres, l Espace Saint- Nicolas et les Clubs Seniors de Thionville recherchent des bénévoles pour des manifestations ponctuelles ou occasionnelles dans une ambiance conviviale et festive Bénévolat RF

20 Theras Santé au service des seniors L allongement de la durée de vie met en lumière le développement de nombreux services à la personne. Acteur majeur du paysage thionvillois Theras Santé y développe de multiples activités, sous l œil bienveillant de son nouveau président, Robert Malgras. L association Theras Santé est présente sur le bassin Thionvillois depuis plus de 30 ans, au service des seniors et personnes âgées dépendantes. Héritière de l association Les Épis d Or, elle regroupe également l ancien OTTED (Thionville Soins et Aide) et les Glycines de Guénange. Cet ensemble est constitué d un service polyvalent d aide et de soins à domicile (SPASAD), d un foyer logement, de 3 maisons de retraite et d une unité Alzheimer. Ces services et équipements permettent l accompagnement de la personne âgée dans tous les stades du vieillissement, avec un maximum de professionnalisme, de respect et de sécurité. «La force de Theras Santé, association à but non lucratif, c est de posséder au sein de son Conseil d Administration six collèges de représentants des CCAS, des élus, des professionnels de santé, du sanitaire et du social, des caisses de retraite, des financeurs, des usagers et familles d usagers. L autre force de Theras santé, c est le professionnalisme de ses 180 salariés et de son équipe de direction. Autant de compétences qui permettent à Theras Santé de proposer des solutions adaptées à nos seniors. Nous mettons à leur disposition différents services pour améliorer leur quotidien, comme le maintien à domicile ou l accès en maison de retraite» explique Robert Malgras. Ancien adjoint au Maire, conseiller général et député (à l âge de 32 ans), Robert Malgras est un pionnier du développement de l action sanitaire et sociale à Thionville. Considéré comme l un des fondateurs de l OTTED dont il fut le président de 1977 à 1989, il s est entièrement consacré à la vie associative. «Il y a 40 ans de cela, on entrait en maison de retraite vers 65 ans, contre 84 ans en moyenne actuellement. Et il manquait près de 500 lits sur le bassin thionvillois». De nos jours, les personnes âgées privilégient l autonomie et le maintien à domicile lorsque leur santé le permet. Un choix rendu possible grâce au service d aide et de soins à domicile. Le service de portage de repas compte par exemple plus de 200 clients dans le Thionvillois. Toujours en quête du meilleur service rendu aux seniors, Theras Santé se prépare à transférer l EHPAD des Épis d Or vers une nouvelle unité, non loin de la maison de retraite des prés Saint-Pierre. Un projet de plus de deux ans, porté par le Conseil Général et l Agence Régionale de Santé, en collaboration avec la Ville de Thionville. Une unité de 61 lits dont la proximité avec les Prés Saint-Pierre permettra une mutualisation des moyens, grâce notamment à une lingerie et une cuisine communes. Ce nouvel établissement verra le jour à l horizon 2017, avec un objectif prioritaire : «Maîtriser l augmentation du prix de la journée. L effort financier de la Ville de Thionville et l implication de l Office Public d Habitation vont nous permettre de ne pas trop impacter nos coûts de fonctionnement», conclut Robert Malgras. theras santé c est : 180 salariés 9 millions d euros de budget annuel Un pôle hébergement : 3 maisons de retraite (les Épis d Or, Les Prés Saint-Pierre et les Glycines) 210 lits, dont 14 dans l unité Alzheimer. Un foyer logement les Épis d Or de 57 appartements de Type F1 et F2 Un pôle domicile : Soins infirmiers Aide à domicile Portage de repas Activité du vieillissement Renseignements : Theras Santé 2 bis boucle de Lamartine Thionville Tél. : RF 20 Premier impayé de loyer comment réagir? Un nouvel outil pour aider le propriétaire et le locataire est à votre disposition. C'est un guide pratique et accessible où l'on trouve : - des conseils juridiques et financiers fiables et actualisés - des solutions préventives adaptées à chaque situation sous forme de Questions/Réponses avec des modèles pour passer à l acte - une utilisation interactive en mode tactile En plus, il vous est possible de bénéficier des conseils neutres et gratuits en consultant un Conseiller juriste de l ADIL 57 pour toute question juridique et financière en vous rendant à la permanence hebdomadaire de proximité située à : La Communauté d Agglomération Portes de France Thionville Espace Cormontaigne Avenue Gabriel Lippmann à YUTZ Les 1 ers et 3 èmes mardis du mois de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h Les 2 èmes mercredis du mois de 9h30 à 12h Les 4 èmes vendredis du mois de 14h à 17h Contact :

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans.

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Téléchargez le guide sur www.cc-sudestuaire.fr Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Guide pratique Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Enfance, jeunesse, éducation et famille

Enfance, jeunesse, éducation et famille C 4 EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT Enfance, jeunesse, éducation et famille Dotée de nombreuses structures d accueil de la petite enfance, la Ville propose également tout un

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr RELAIS D INFORMATION JEUNESSE (RIJ) 57, rue de Meaux Tél. : 01 48 61 10 23 http://jeunesse.vaujours.fr HORAIRES D OUVERTURE Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 9h à 12h Lundi au vendredi : 13h30 à 18h30

Plus en détail

Aide à la scolarité 2012-2013

Aide à la scolarité 2012-2013 Aide à la scolarité 2012-2013 Descriptif De la 6 e à la 4 e De la 3 e à la terminale Réglement www.colombes.fr Édito N os jeunes d aujourd hui sont les adultes de demain. Notre devoir est de leur donner

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

La réforme des 2012-2014

La réforme des 2012-2014 La réforme des 2012-2014 Éditorial p 3 Une réforme au bénéfice des enfants p 4 La méthode nantaise : la concertation et le dialogue p 6 Les nouveaux rythmes de la rentrée 2013 p 8 Évaluation de la réforme

Plus en détail

Commune de Castelculier. Projet Educatif Territorial

Commune de Castelculier. Projet Educatif Territorial Commune de Castelculier Projet Educatif Territorial Sommaire I. PRESENTATION 1. Structure de Pilotage 2. Intervenants II. PERIMETRE ET PUBLIC DU PEDT 1. Présentation de la ville 2. Public concerné III.

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

les les Nouvelles Périscolaires

les les Nouvelles Périscolaires les les Nouvelles 2014 Activités 2015 Périscolaires Introduction La Ville de Blanzy s engage pour les enfants. En complément et autour de l école, elle offre des services périscolaires, la restauration

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CONTACT PRESSE. Rue de la libération - 59242 GENECH ac.martin@institutdegenech.fr 03.20.84.57.08

COMMUNIQUE DE PRESSE CONTACT PRESSE. Rue de la libération - 59242 GENECH ac.martin@institutdegenech.fr 03.20.84.57.08 DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE L Institut de GENECH a pour vocation la responsabilité vis-à-vis de la nature et de l environnement. Le but? Faire de ses apprenants, des hommes et des femmes respectueux

Plus en détail

Nouveaux rythmes scolaires à Betton en septembre 2013

Nouveaux rythmes scolaires à Betton en septembre 2013 Nouveaux rythmes scolaires à Betton en septembre 2013 Organisation des rythmes scolaires Pour mettre en place la réforme sur les rythmes scolaires dans les meilleures conditions, les activités périscolaires

Plus en détail

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES Date limite de dépôt des dossiers : 02/05/2014 1- PREAMBULE 1-1 Contexte institutionnel de l appel à projets : La Ville de Pontarlier, dans le

Plus en détail

Mairie Esplanade Georges Marrane 94205 Ivry-sur-Seine Cedex Département du Val-de-Marne T (33) 01 49 60 25 08 F (33) 01 49 60 25 88

Mairie Esplanade Georges Marrane 94205 Ivry-sur-Seine Cedex Département du Val-de-Marne T (33) 01 49 60 25 08 F (33) 01 49 60 25 88 Mairie Esplanade Georges Marrane 94205 Ivry-sur-Seine Cedex Département du Val-de-Marne T (33) 01 49 60 25 08 F (33) 01 49 60 25 88 COMPTE-RENDU DE L ATELIER DU 11 SEPTEMBRE 2014 PROJET URBAIN LAMANT-COUTANT

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT)

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) Ville de BESANÇON Direction ÉDUCATION Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) La réforme des rythmes scolaires impactera la politique éducative municipale dans les domaines scolaire, périscolaire

Plus en détail

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC Centre Hospitalier Centre Social LIDL Zone commerciale LAEP La Maison de Souricette Pont Triby Mac Do Gare SNCF C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

Les équipes municipales du pôle Enfance jeunesse sont à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Les équipes municipales du pôle Enfance jeunesse sont à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Ce guide permet aux familles de découvrir l ensemble des services proposés par la Ville pour accueillir les enfants, contribuer à leur éveil, à l apprentissage de la vie en groupe et, pour les plus grands,

Plus en détail

Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016

Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016 Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016 SOMMAIRE Etats des Lieux Besoins Répertoriés Atouts du Territoire et Leviers Points de Vigilance Contraintes du Territoire Des objectifs, des priorités pour

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

la famille Accompagner l enfant et 3 types d accueil pour les «Bouts d choux» et coordonnés par les Petits Sarregueminois

la famille Accompagner l enfant et 3 types d accueil pour les «Bouts d choux» et coordonnés par les Petits Sarregueminois Accompagner l'enfant et la famille Les structures d'accueil à Sarreguemines Zoom sur les mercredis éducatifs Bienvenue au centre péri et extrascolaire de la rive gauche Péri et extrascolaire : au tour

Plus en détail

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013 Réunion d information du 4 juin 2013 1 Le philosophie du projet DES ATELIERS PÉRISCOLAIRES AUX TAP 07/06/2013 Présentation Mairie de Servon-sur-Vilaine 2 2 UN NOUVEAU CADRE LÉGAL o La loi d orientation

Plus en détail

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch 2013-2014 SOMMAIRE page Mot de la Direction 2 Description des cours réguliers 3-4 Résumé des cours 2013_14 5 Stages de vacances 2013_14 6 Spectacles (groupes de l école et Cie l Elastique citrique) 7 Animations

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide pour votre orientation et votre insertion professionnelle Service commun universitaire d information,

Plus en détail

guide 2009 2010 L espace Brel-Brassens Courcouronnes, terre de partage

guide 2009 2010 L espace Brel-Brassens Courcouronnes, terre de partage guide 2009 2010 L espace Brel-Brassens Courcouronnes, terre de partage Le sommaire Des activités toute l année.............................................. 4 Accompagnement scolaire..........................................

Plus en détail

ecole municipale des sports

ecole municipale des sports 2015/2016 ecole municipale des sports DE 6 MOIS À 11 ANS Quel sport, pour quel âge? Activités nautiques Bébés dans l eau Jardin aquatique École de natation Stage apprentissage Sports uniques Danse modern

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

Réglement intérieur. Ecole de Musique Conservatoire à rayonnement communal. La Source 38 avenue Lénine - 38600 Fontaine

Réglement intérieur. Ecole de Musique Conservatoire à rayonnement communal. La Source 38 avenue Lénine - 38600 Fontaine Réglement intérieur Ecole de Musique Conservatoire à rayonnement communal La Source 38 avenue Lénine - 38600 Fontaine www.lasource-fontaine.eu/ecoledemusique tel : 04.76.28.76.80 I - STATUTS Le conservatoire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE juillet 2013

DOSSIER DE PRESSE juillet 2013 DOSSIER DE PRESSE juillet 2013 Orgeval 2015 : une maison de quartier et une salle municipale pour les habitants Conférence de presse vendredi 12 juillet 2013, 10 heures Groupe scolaire Gallieni Contact

Plus en détail

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY Emploi du temps Élémentaires 2 JEAN-ZAY ÉMILE-ZOLA NOS ÉCOLES S ORGANISENT POUR NOS ENFANTS Afin d offrir à nos enfants des journées plus régulières et équilibrées, la ville des Mureaux a souhaité mettre

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL

DISCOURS de Sylvia PINEL Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le mardi 26 mai 2015 DISCOURS de Sylvia PINEL Lancement du nouveau cadre de référence

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 Sous la présidence de Monique DELESSARD, maire. Le CONSEIL MUNICIPAL, 1. BUDGET SUPPLEMENTAIRE COMMUNE EXERCICE 2009 Par 33 VOIX POUR (dont

Plus en détail

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance Edito Avec ses trois structures au service des parents d enfants en bas âge (multi-accueil, halte-garderie et relais assistantes maternelles), Sassenage se donne les moyens d accompagner au mieux les jeunes

Plus en détail

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne.

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne. 24 ÉDITO PLAN DES STRUCTURES Pierre ANSART Maire de Beaurains et Vice-Président de la C.U.A. Page 2 Page 19 Mener une politique de la ville tournée vers les autres est un des fondements du mandat qui s

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

A L F O R T V I L L E

A L F O R T V I L L E ALFORTVILLE L écluse d Alfortville Le dynamisme et la douceur de vivre dans une ville d avenir! Alfortville réunit tous les atouts d une commune où il fait bon vivre. À seulement 3 km (1) de la Porte de

Plus en détail

I. PRESENTATION GENERALE p.03. II. LES OFFRES INDIVIDUELLES p.04. 1. LES COURS p.05. 2. LES CARTES p.06. 3. LES STAGES p.07

I. PRESENTATION GENERALE p.03. II. LES OFFRES INDIVIDUELLES p.04. 1. LES COURS p.05. 2. LES CARTES p.06. 3. LES STAGES p.07 SOMMAIRE I. PRESENTATION GENERALE p.03 II. LES OFFRES INDIVIDUELLES p.04 1. LES COURS p.05 2. LES CARTES p.06 3. LES STAGES p.07 III. LES OFFRES COLLECTIVES p.08 1. LES ARBRES DE NOEL p.09 2. L INCENTIVE

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

DE LE GUIDE LARENTREE 2015-2016

DE LE GUIDE LARENTREE 2015-2016 L E GUIDE D E L A RENTREE 2015-2016 Sommaire Edito Mesdames, Messieurs, chers parents d élèves, Vous trouverez dans ce guide une présentation des services concernant l accueil de vos enfants pendant l

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 Rapport d activité 2012 CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE ET DE DANSE DE PARIS RAPPORT D ACTIVITé 2012 Bruno MANTOVANI, directeur Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

GROUPE SCOLAIRE DE L ESTRAN

GROUPE SCOLAIRE DE L ESTRAN GROUPE SCOLAIRE DE L ESTRAN Un collège pour apprendre à construire son futur Collèges Groupe scolaire ensemble, construire son futur Groupe scolaire de l Estran Un Groupe scolaire proche de vous... L Estran

Plus en détail

BILAN 2013. Parcours en musique Orchestre d instruments à vent NOM DU PROJET

BILAN 2013. Parcours en musique Orchestre d instruments à vent NOM DU PROJET BILAN 2013 NOM DU PROJET Parcours en musique Orchestre d instruments à vent RAPPEL DES OBJECTIFS DU PROJET OBJECTIF(S) GENERAL(S) - Favoriser l accès et la pratique des activités relevant des musiques

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

PRATIQUER LA MUSIQUE, LA DANSE, LE THÉÂTRE avec LE CONSERVATOIRE

PRATIQUER LA MUSIQUE, LA DANSE, LE THÉÂTRE avec LE CONSERVATOIRE PRATIQUER LA MUSIQUE, LA DANSE, LE THÉÂTRE avec LE CONSERVATOIRE LE GOÛT DES ARTS La formation artistique est un aspect important de l éducation des enfants et des jeunes. Elle participe à la formation

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele.

5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele. 5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele.com Le 15/06/2011 Dossier de Presse Sommaire 1. Présentation du groupe..page 3

Plus en détail

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015 Pole enfance jeunesse Projet éducatif de territoire 2014-2015 2 Sommaire Cadre légal de la réforme des rythmes scolaires page 3 Diagnostic page 4 à 6 Présentation de la communauté de communes Périmètre

Plus en détail

PREAMBULE. Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires.

PREAMBULE. Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires. PREAMBULE Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires. Il fixe auprès des usagers que sont les parents et les élèves, les modalités d utilisation

Plus en détail

dossier DE PRESSE La rentrée du réseau ASTUCE

dossier DE PRESSE La rentrée du réseau ASTUCE Jeudi 28 août 2014 La rentrée du réseau ASTUCE A compter du 1 er septembre 2014, la TCAR, sous l égide de la Métropole Rouen Normandie, lance 5 lignes de Bus à Haut Niveau de Service : Les Lignes FAST.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS COMMUNIQUÉ L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS L ameublement : une filière qui a LE VENT EN POUPE Riche en opportunités de carrière, le secteur de l ameublement

Plus en détail

2 Diagnostic des activités périscolaires et extrascolaires déjà existantes :

2 Diagnostic des activités périscolaires et extrascolaires déjà existantes : PROJET EDUCATIF TERRITORIAL DE LA COMMUNE DE DAGNEUX 1 La commune de Dagneux est la porteuse du projet Date de présentation du projet : jeudi 24 avril 2014 Nom du correspondant : Carine COUTURIER Fonction

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS PARKING CRÊCHE TECHNOPOLE PISCINE PORT 2 e 27 mai au 2 juin 2013 Semaine nationale des Entreprises publiques locales Appel à mobilisation édito Cette Semaine est celle de notre mouvement,

Plus en détail

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Dossier de presse Exemple de crèche réalisée par la société crèche attitude Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Lieu : Ilot M5 - rue d Hozier Marseille (quartier Joliette) - surface 360

Plus en détail

Salle Sabine Sani. saison 15/16

Salle Sabine Sani. saison 15/16 saison 15/16 Sommaire La MJC intercommunale - à Ay en quelques mots 2 Nouveautés 3 Danse 4 Musique 4 Théâtre - Lecture - Cirque 5 Sport et loisirs 5 Nos Partenaires 6 Conditions générales 7 Activités www.mjc-ay.com

Plus en détail

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER esi ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER UNIS LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER www.groupe-esi.fr PROFIL 1 RE ÉCOLE-ENTREPRISE SPÉCIALISÉE DANS L IMMOBILIER L École Supérieure de l Immobilier (ESI)

Plus en détail

impérativement avant le Vendredi 8 novembre 2013

impérativement avant le Vendredi 8 novembre 2013 Département de Vaucluse Ville de Saint Saturnin-lès-Avignon Saint Saturnin-lès-Avignon, le 18 octobre 2013 Madame, Monsieur, Chers parents, A Saint Saturnin-lès-Avignon, le conseil municipal s est prononcé

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Constat de départ Depuis plusieurs années, la MJC organisait des «rencarts vacances» ; stages et initiations aux activités de la MJC pendant les

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois

Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois Maubeuge - Hôtel de Ville 14 mars 2013 80 participants Les mots de la mobilité dans l Avesnois : la mobilité pour vous c est

Plus en détail

médiation et formation saison 2014 2015

médiation et formation saison 2014 2015 médiation et formation saison 2014 2015 dossier de presse La Chambre, espace d exposition et de formation à l image situé au centre de Strasbourg, propose expositions de photographie contemporaine au sein

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL

CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SUJET POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SPÉCIALITÉ INFRASTRUCTURES ET RESEAUX OPTION : DEPLACEMENTS ET TRANSPORTS SESSION 2013 Durée : 8 heures

Plus en détail

Un territoire. Une économie. Des services. Bienvenue! Une vie associative. www.frasne.fr

Un territoire. Une économie. Des services. Bienvenue! Une vie associative. www.frasne.fr Un territoire Une économie Des services Bienvenue! Une vie associative www.frasne.fr Généralités Situation géographique : Quelques chiffres : Superficie : 32,87 km2 Surface forestière : 1 200 ha Forêt

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Discours. Dammarie-les-Lys, lundi 16 janvier 2012

Discours. Dammarie-les-Lys, lundi 16 janvier 2012 Discours Discours de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé à l'occasion de la présentation du rapport de la mission de réflexion sur les méthodes d apprentissage

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES 15-30 ANS!

3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES 15-30 ANS! Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 20 novembre 2013 3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES

Plus en détail

BMX COMPIEGNE CLAIROIX

BMX COMPIEGNE CLAIROIX BMX COMPIEGNE CLAIROIX SIEGE SOCIAL : 72, rue René Richard 60150 Janville Président : M. MANSARD Nicolas 06.13.79.11.50 E-mail : nicolas.mansard@bmxcompiegne-clairoix.fr Coordonateur Section BMX: M. POINCHEVAL

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

Les Grands Chênes. Tél : 03.82.34.61.76 e-mail : les-grands-chenes@wanadoo.fr Jeunesse et Sports sous le N 57336

Les Grands Chênes. Tél : 03.82.34.61.76 e-mail : les-grands-chenes@wanadoo.fr Jeunesse et Sports sous le N 57336 Les Grands Chênes 1, rue Saint-Martin 57100 Thionville/Veymerange Tél : 03.82.34.61.76 e-mail : les-grands-chenes@wanadoo.fr Jeunesse et Sports sous le N 57336 Activités "Petite Enfance" 0-3 ans Portage

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Centres-villes et centres-villages

Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Centres-villes et centres-villages Plan de Déplacements Urbains Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Centres-villes et centres-villages ATELIER DU 28 NOVEMBRE 2005 Cette réunion était consacrée au diagnostic du PDU pour : -

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

la 1 ère communauté de danseurs en France

la 1 ère communauté de danseurs en France www.dothedance.com la 1 ère communauté de danseurs en France Dossier de presse 2013 Sommaire P.3 Préambule : bienvenue sur Dothedance P.4 Dothedance, un outil de communication à disposition des professionnels

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide du SCUIO-IP Service commun universitaire d information, d orientation et d insertion professionnelle

Plus en détail

COMPTE RENDU Réunion du 1 er avril 2015 *** Comité de suivi de la réforme des rythmes éducatifs. Présents :

COMPTE RENDU Réunion du 1 er avril 2015 *** Comité de suivi de la réforme des rythmes éducatifs. Présents : COMPTE RENDU Réunion du 1 er avril 2015 Comité de suivi de la réforme des rythmes éducatifs Présents : Anne-Marie Lemêtre, Maire adjointe aux sports Dominique Colombel, Maire adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

Guide de la Rentrée 2013/2014

Guide de la Rentrée 2013/2014 Mise en place de la Réforme des nouveaux rythmes scolaires Sommaire LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES...P3 LES JOURNÉES DE VOS ENFANTS A PARTIR DE SEPTEMBRE...P4-5 Les temps d accueil de vos enfants 1- Les

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES (TAP)

REGLEMENT INTERIEUR DES TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES (TAP) REGLEMENT INTERIEUR DES TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES (TAP) Préambule Les Temps d Activités Périscolaires (TAP) ont été instaurés par un décret de janvier 2013 complété par une circulaire n 2013-036

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

Actions Jeunes. La Région accompagne les jeunes Midi-Pyrénéens 2012/2013. www.midipyrenees.fr. cartejeune.midipyrenees.fr UNION EUROPÉENNE

Actions Jeunes. La Région accompagne les jeunes Midi-Pyrénéens 2012/2013. www.midipyrenees.fr. cartejeune.midipyrenees.fr UNION EUROPÉENNE Actions Jeunes 2012/2013 cartejeune.midipyrenees.fr La Région accompagne les jeunes Midi-Pyrénéens www.midipyrenees.fr Les actions LA RÉGION MIDI-PYRÉNÉES ACCOMPAGNE LES JEUNES DANS LEUR RÉUSSITE Etre

Plus en détail

13 à 30 ans. dossier de candidature. Une aide financière de 500 à 1 500

13 à 30 ans. dossier de candidature. Une aide financière de 500 à 1 500 13 à 30 ans dossier de candidature Une aide financière de 500 à 1 500 Crédit photo : Anne Thomes@dicom ÉDITO Bruno Julliard Adjoint au Maire de Paris chargé de la jeunesse P talents et les compétences

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION À L ATTENTION DES PARTICIPANTS ÉDITION 2016. 1 Blainville en chansons Document d information

DOCUMENT D INFORMATION À L ATTENTION DES PARTICIPANTS ÉDITION 2016. 1 Blainville en chansons Document d information DOCUMENT D INFORMATION À L ATTENTION DES PARTICIPANTS ÉDITION 2016 1 Blainville en chansons Document d information FAQ : QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES Qu est-ce que Blainville en chansons? Blainville en

Plus en détail

LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION?

LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION? DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION? AVIS N 10.01 Présenté par la Commission «Citoyenneté, solidarité, mobilité» du CONSEIL

Plus en détail