LES BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ"

Transcription

1 LES BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ

2 1- Définitions Comprendre le concept de la qualité et de l assurance qualité Définitions de la qualité La qualité pourquoi 2- Besoins Savoir traduire ce concept en besoins et exigences pour les médicaments La qualité comment Un des outils : La règle des 5M PACES - UE 14 C. Heureude

3 1.1 La Qualité : - Définitions extraites des Normes ISO (normes internationales): «La Qualité est l ensemble des propriétés d un produit ou d un service qui lui confèrent l aptitude à satisfaire des besoins exprimés ou implicites.» (ISO 9000) «La Qualité est l aptitude d un ensemble de caractéristiques à satisfaire des exigences donc, l aptitude à rendre le service attendu, l aptitude à l usage» Dans notre cas : «Le Bon Usage du Médicament» La Qualité en Recherche est «une approche méthodologique contribuant au progrès et à l amélioration continue des pratiques scientifiques» (FD X ) 3

4 1.2 La Qualité : Pour un médicament : Besoins exprimés :» Effet curatif ou préventif» Absence d effets secondaires» Respect des obligations légales» Reproductibilité des effets Besoins implicites :» Satisfaction patient / prescripteur» Sécurité emploi» Utilisation facile» Présentation agréable» Absence de défauts 4

5 1.3 La Qualité : Définitions extraites du Chapitre 1 des Bonnes pratiques de fabrication pour les médicaments à usage humain B.O. N 2011 / 8bis juillet Direction des journaux officiels, Paris Assurance de la qualité est un large concept qui couvre tout ce qui peut, individuellement ou collectivement, influencer la qualité d'un produit. Elle représente l'ensemble des mesures prises pour s'assurer que les médicaments et les médicaments expérimentaux fabriqués sont de la qualité requise pour l usage auquel ils sont destinés. L'assurance de la qualité comprend donc les bonnes pratiques de fabrication. Bonnes pratiques de fabrication des médicaments constituent un des éléments de l'assurance de la qualité qui garantit que les produits sont fabriqués et contrôlés de façon cohérente et selon les normes de qualité adaptées à leur emploi. Les bonnes pratiques de fabrication s'appliquent à la fois à la production et au contrôle de la qualité. 5

6 1.4 La Qualité : La «Qualité globale», parfois appelée «qualité totale», est l objectif final de l ensemble des actions qualité mises en oeuvre, Elle réunit : La qualité technique, technologique (moyens mis en œuvre) La qualité financière (maîtrise des coûts) La qualité temporelle (maîtrise des délais) La qualité environnementale La qualité sociale ou sociétale Elle peut conduire au management intégré SMI (Qualité, Hygiène et Sécurité, Environnement : QHSE) 6

7 2.1 L Assurance Qualité, pourquoi? Internationalisation croissante des produits de santé aujourd hui Libre circulation des produits Imposant un système d Assurance Qualité de plus en plus performant une véritable évaluation de cette qualité ainsi qu une bonne maîtrise des risques. Nombreux sites et pays concernés = exigences de garanties à chaque niveau de la chaîne du Médicament, pour la production des substances à usage pharmaceutique (substances actives et excipients), pour la recherche et le développement, pour la fabrication des lots pour essais cliniques. pour la production du produit fini, et pour les différents contrôles. 7

8 Garantir la qualité c est se baser sur une Analyse de Risque portant sur tous les maillons de la chaîne du médicament de sa conception à sa délivrance au malade Tous les référentiels l exigent L analyse de risque est une exigence règlementaire (annexe 20 des BPF) dès la conception d un nouveau médicament mais aussi dès qu un changement significatif, c est-à-dire pouvant avoir une incidence sur la qualité finale du produit, intervient : Exemple : changement de fournisseur de matières premières, changement de process,.

9 PACES - UE 14 C. Heureude La qualité, comment? Qualité de conception Qualité de réalisation

10 2.2 L Assurance Qualité, comment? Qualité de conception du médicament : Identification des étapes critiques lors du développement pharmaceutique Mise au point du procédé de fabrication en fonction des caractéristiques chimiques et physiques de la substance active et des excipients Détermination des spécifications attendues pour le produit fini (décrites dans le dossier d AMM) Analyse de risque à toutes les étapes Validation des méthodes et des procédés, à l échelle pilote puis industrielle. Validation : confirmation par des preuves tangibles que les exigences pour une utilisation spécifique ou une application prévue ont été satisfaites. 10

11 2.3 L Assurance Qualité, comment? Dernière étape de R&D essentielle : la transposition d échelle : fabrication de lot industriel en conditions normales de production démontre que les procédés sont fiables et reproductibles preuve que le produit fini, le médicament qui sera dispensé au malade, est bien équivalent à celui qui a été utilisé dans les études cliniques. 11

12 2.4 L Assurance Qualité, comment? Après la qualité de conception, la qualité de réalisation : Dans le chapitre 1, les BPF précisent que «le Pharmacien Responsable de l établissement de fabrication doit fabriquer des médicaments adaptés à l emploi, répondant aux exigences du dossier d AMM et n exposant les patients à aucun risque lié à des carences en matière de sécurité, qualité ou efficacité». 12

13 2.5 L Assurance Qualité, comment? Outre la qualité de conception et de réalisation, l entreprise pharmaceutique a devant elle, en permanence, de nombreux défis à relever : Améliorer la qualité (amélioration continue) Accroître la productivité de l entreprise, Innover et concevoir de nouvelles formes de gestion mieux adaptées aux moyens mis en œuvre, pour assurer la pérennité de l entreprise Offrir à chacun plus de responsabilité, d initiative individuelle au sein du travail en équipe. 13

14 3. Conclusion : L Assurance Qualité doit être coordonnée et garantir la qualité à toutes les étapes : De Recherche et Développement, Pendant le processus de production des Substances Actives, des Excipients et du Produit Fini, Lors des études de stabilité du produit dans le temps, Et après tout au long de la distribution. La qualité est aussi managée au niveau de la documentation, qui permet à chaque instant de retracer l historique d un produit ou d un process. On parle de «Traçabilité totale» : depuis les fournisseurs de matières 1 ères jusqu au malade. 14

15 PACES - UE 14 C. Heureude La règle des 5 M

16 2.6.1 L Assurance Qualité, comment? En utilisant les outils qualité dont le 1 er est : «les 5 M» : Main d œuvre Matières premières Matériel Méthodes Milieu 16

17 2.6.2 L Assurance Qualité, comment? Les 5 M en quelques mots clés : Main d œuvre (Ressources Humaines). Organigramme, Fiches d attributions de fonctions (individuelles), Responsabilités, Formation, Qualification, Motivation En résumé : Savoir, Savoir Faire et Savoir Être 17

18 2.6.3 L Assurance Qualité, comment? Matières premières Agrément des fournisseurs et enquête annuelle Suivi des achats Réception, étiquetage, stockage, préservation, gestion des flux. Contrôles Fiches sécurité Gestion des stocks informatisée Pesées enregistrées Gestion spécifique : solvants, réactifs, étalons, produits dangereux 18

19 2.6.4 L Assurance Qualité, comment? Matériel Achats (choix des fournisseurs) Qualification Inventaire et codification Protocoles opérationnels et techniques Maintenance Métrologie Nettoyage contrôlé. 19

20 2.6.5 L Assurance Qualité, comment? Milieu Locaux adaptés Bonne organisation Respect des procédures Éviter les confusions et les contaminations Contrôle environnemental (bactériologique et particulaire) avec des procédures de nettoyage validées Règles strictes d hygiène et de sécurité 20

21 2.6.6 L Assurance Qualité, comment? Méthodes Méthodes validées (mises au point en R&D, décrites dans le dossier d AMM) Documentation qualité : Codifiée, validée, classée, distribuée, archivée, révisée... Procédures, Protocoles, Instructions, Guides d utilisation,... Enregistrements (traçabilité) Contrôle permanent assuré par des Audits Qualité de conformité Processus d alerte pour une bonne maîtrise des risques avec prise de décisions adaptée (protection de la Santé Publique) dans les meilleurs délais (ex : retraits de lots). 21

22 3. Conclusion Assurer la qualité d un médicament, c est répondre aux attentes : de la Santé Publique, représentée par les Autorités, des prescripteurs, des dispensateurs, des utilisateurs, et des patients. 22

LA NORME ISO 9001 VERSION 2000

LA NORME ISO 9001 VERSION 2000 LA NORME ISO 9001 VERSION 2000 Les normes ISO 9000 version 2000 relatives aux Systèmes de Management de la Qualité (SMQ) comportent 3 normes : - L ISO 9000 : Systèmes de Management de la Qualité : principes

Plus en détail

BPF : Les Bonnes Pratiques de Fabrication Cosmétiques (NF en ISO 22716)

BPF : Les Bonnes Pratiques de Fabrication Cosmétiques (NF en ISO 22716) BPF : Les Bonnes Pratiques de Fabrication Cosmétiques (NF en ISO 22716) Durée conseillée : 2 jours Tarif en inter-entreprise : 1310 HT / personne Tarif en intra-entreprise : à partir de 1345 HT/ jour /

Plus en détail

ASSURANCE QUALITE PHARMACEUTIQUE

ASSURANCE QUALITE PHARMACEUTIQUE CONSTANTINE LABORATOIRE DE PHARMACIE GALENIQUE DÉPARTEMENT DE PHARMACIE DE ASSURANCE QUALITE PHARMACEUTIQUE 1 OBJECTIFS: Maitriser le vocabulaire et les termes qualité, Définir l assurance de la qualité

Plus en détail

BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE

BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE Lncpp/Cecomed 2010 GESTION DE LA QUALITE La gestion de la qualité est un large concept qui couvre tout ce qui peut, individuellement ou collectivement, influencer la qualité

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de conditionnement des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de conditionnement des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de conditionnement des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE - ENTREPRISES

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE - ENTREPRISES COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE - ENTREPRISES Marché unique : mise en œuvre et législation des biens de consommation Produits pharmaceutiques : cadre législatif et autorisations de mise sur le

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus

Plus en détail

LA NORME ISO 9001v2008

LA NORME ISO 9001v2008 3 LA NORME ISO 9001v2008 Systèmes de management de la qualité Exigences Novembre 2008 1 Introduction SOMMAIRE DE LA NORME ISO 9001 1 - Domaine d application 2 - Références normatives 3 - Termes et définitions

Plus en détail

La QUALITÉ des Matières Premières et du Produit Fini Les critères qualité d un médicament

La QUALITÉ des Matières Premières et du Produit Fini Les critères qualité d un médicament La QUALITÉ des Matières Premières et du Produit Fini Les critères qualité d un médicament UE 14 C. Heureude LTPI Sommaire 1. La qualité des Matières Premières 2. La qualité des produits finis Activité

Plus en détail

Manuel de Management Qualité Environnement. MMQE Indice 26 Date : 01/09/2017

Manuel de Management Qualité Environnement. MMQE Indice 26 Date : 01/09/2017 Manuel de Management Qualité Environnement MMQE Indice 26 Date : 01/09/2017 1 Politique Qualité Environnement Professionnels de la robinetterie industrielle, notre vocation est de satisfaire de façon totale

Plus en détail

FICHES PRATIQUES Règles Pratiques

FICHES PRATIQUES Règles Pratiques FICHES PRATIQUES Règles Pratiques Version 2015 QE 0126/1 ISO 9001 ISO 14001 Référentiel v 2015 V 2015 Tous Tous Problème posé Les exigences documentaires sont-elles allégées dans les versions 2015 d ISO

Plus en détail

DRAFT. Référentiel SALAMA Exigences essentielles pour un système de maîtrise des risques liés à la santé et à la sécurité au travail.

DRAFT. Référentiel SALAMA Exigences essentielles pour un système de maîtrise des risques liés à la santé et à la sécurité au travail. Exigences essentielles pour un système de maîtrise des risques liés à la santé et à la sécurité au travail Décembre 2015 IMANOR 2015- Tous droits réservés Sommaire 1-Domaine d'application.. 3 2- Références.....3

Plus en détail

Démarche Qualité et Évaluation en Santé

Démarche Qualité et Évaluation en Santé Démarche Qualité et Évaluation en Santé Jean Gaudart Laboratoire d Enseignement et de Recherche sur le Traitement de l Information Médicale jean.gaudart@univmed.fr Faculté de Médecine Université de la

Plus en détail

Directives de l OMS pour la préparation d un dossier d information par le laboratoire

Directives de l OMS pour la préparation d un dossier d information par le laboratoire Organisation mondiale de la Santé OMS, Série de Rapports techniques, N 961, 2011 Annexe 13 Directives de l OMS pour la préparation d un dossier d information par le laboratoire Informations générales Le

Plus en détail

SEANCE 3 LE MONOPOLE PHARMACEUTIQUE. Marine Aulois-Griot IFSI 2014

SEANCE 3 LE MONOPOLE PHARMACEUTIQUE. Marine Aulois-Griot IFSI 2014 SEANCE 3 LE MONOPOLE PHARMACEUTIQUE Marine Aulois-Griot IFSI 2014 SEANCE 3 Le monopole pharmaceutique OBJECTIFS DE LA SEANCE 3 Comprendre les particularités du circuit du médicament en France, de sa fabrication

Plus en détail

17/07/2014 SEANCE 3 LE MONOPOLE PHARMACEUTIQUE. Marine Aulois-Griot IFSI SEANCE 3 Le monopole pharmaceutique INTRODUCTION

17/07/2014 SEANCE 3 LE MONOPOLE PHARMACEUTIQUE. Marine Aulois-Griot IFSI SEANCE 3 Le monopole pharmaceutique INTRODUCTION SEANCE 3 LE MONOPOLE PHARMACEUTIQUE Marine Aulois-Griot IFSI 2014 SEANCE 3 Le monopole pharmaceutique OBJECTIFS DE LA SEANCE 3 Comprendre les particularités du circuit du médicament en France, de sa fabrication

Plus en détail

MRST, 100 Rue Serge YCARD SAINTE CLOTILDE Tel : Fax :

MRST, 100 Rue Serge YCARD SAINTE CLOTILDE Tel : Fax : CRITT Réunion MRST, 100 Rue Serge YCARD - 97490 SAINTE CLOTILDE Tel : 02 62 92 24 00 Fax : 02 62 94 22 95 e-mail : crittreunion@reunion.cci.fr Yanis CARO CRITT REUNION, 2007 CRITT Réunion : l organisation

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 06/06/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Pilote de Systèmes de Production Automatisée

Plus en détail

Quelles Normes. pour. Quelles Fabrications? Assurance Qualité. LPTh: Loi sur les produits thérapeutiques. Fabrication des médicaments

Quelles Normes. pour. Quelles Fabrications? Assurance Qualité. LPTh: Loi sur les produits thérapeutiques. Fabrication des médicaments 1 Séminaire pour Diplôme d études supérieures spécialisées (DESS) en Pharmacie Hospitalière Assurance Qualité Quelles Normes pour Quelles Fabrications? 2 Principes généraux Vise à garantir : la mise sur

Plus en détail

Catalogue de prestations

Catalogue de prestations Catalogue de prestations Laboratoire d Hygiène des Aliments et de l Environnement Institut Pasteur de Madagascar Audit Formation Conseils Les Bonnes Pratiques d Hygiène Le Contrôle des Eaux Le Contrôle

Plus en détail

ENQUÊTE. Maintenance. De l assurance qualité à la certification ISO 9000 p. 124 QUALITÉ RÉFÉRENCES JANVIER 2001 PAGE 123

ENQUÊTE. Maintenance. De l assurance qualité à la certification ISO 9000 p. 124 QUALITÉ RÉFÉRENCES JANVIER 2001 PAGE 123 ENQUÊTE De l assurance qualité à la certification ISO 9000 p. 124 QUALITÉ RÉFÉRENCES JANVIER 2001 PAGE 123 ENQUÊTE DÉMARCHE QUALITÉ La maintenance : de l assurance qualité à la certification ISO 9000 DR

Plus en détail

Référentiel compétence (3 niveaux) pharmacien hospitalier

Référentiel compétence (3 niveaux) pharmacien hospitalier Référentiel compétence (3 niveaux) pharmacien hospitalier Niveau I Niveau II Niveau III Unité de compétence 1 Assurer au sein de la PUI: les Achat-Approvisionnement-Gestion Connaissance des médicaments,

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle. CQP Responsable d équipe du secteur alimentaire

Certificat de Qualification Professionnelle. CQP Responsable d équipe du secteur alimentaire Certificat de Qualification Professionnelle CQP Responsable d équipe du secteur alimentaire 1 Les différentes relations fonctionnelles Les ressources Service qualité Service maintenance Service RH Le pilote

Plus en détail

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine - 2015 Objectifs Renforcer la maîtrise du référentiel d accréditation des évaluateurs techniques, notamment dans le cadre

Plus en détail

Processus de l entreprise industrielle

Processus de l entreprise industrielle 1 Processus de l entreprise industrielle Processus production Logistique amont Fabrication Assemblage Logistique aval approvis réception usinage peinture assemblage stockage picking expédition FLUX Les

Plus en détail

Responsable assurance produit

Responsable assurance produit Responsable assurance produit C1A21 Qualité - IR Le responsable assurance produit définit, organise et met en œuvre, en collaboration avec le chef de projet, les différents processus garantissant la qualité

Plus en détail

Procédure de gestion de l amélioration continue

Procédure de gestion de l amélioration continue Objet, responsabilité et domaine d application Cette procédure définit les modalités de gestion des activités et du SMQ de la plate-forme protéomique identification caractérisation haut débit : traitement

Plus en détail

Formations #2 APPLIQUER LES GDP QUAND ON EST TRANSPORTEUR #3 GÉRER LES RISQUES DE RUPTURE DE LA CHAINE DU FROID #4 PRATIQUER DES AUTO-INSPECTIONS

Formations #2 APPLIQUER LES GDP QUAND ON EST TRANSPORTEUR #3 GÉRER LES RISQUES DE RUPTURE DE LA CHAINE DU FROID #4 PRATIQUER DES AUTO-INSPECTIONS Formations #1 ANIMER UNE ORGANISATION SELON LES GDP P. 1 INTER - ENTREPRISE #2 APPLIQUER LES GDP QUAND ON EST TRANSPORTEUR #3 GÉRER LES RISQUES DE RUPTURE DE LA CHAINE DU FROID P.2 P.3 INTRA - ENTREPRISE

Plus en détail

Certification chargé de validation et qualification dans les industries de santé

Certification chargé de validation et qualification dans les industries de santé Certification chargé de validation et qualification dans les industries de santé CATEGORIE : B Vue d'ensemble Domaine(s) d'activité professionnel dans lequel(s) est utilisé la certification : Spécifique

Plus en détail

Journée technique Collage

Journée technique Collage Journée technique Collage Comment qualifier un procédé de collage? Wilfrid Sourbé (RESCOLL) 14 juin 2017 1 La qualification d'un procédé de collage vous permet de démontrer que votre procédé fournit de

Plus en détail

UFR Sciences pharmaceutiques et Biologiques gq 7, bd Jeanne d Arc DIJON Mardi 4 Septembre Jean-Claude Vogler Pharmacien responsable

UFR Sciences pharmaceutiques et Biologiques gq 7, bd Jeanne d Arc DIJON Mardi 4 Septembre Jean-Claude Vogler Pharmacien responsable Préparations hospitalières Formes sèches Qualité des matières premières Le fournisseur UFR Sciences pharmaceutiques et Biologiques gq 7, bd Jeanne d Arc 21000 DIJON Mardi 4 Septembre 2012 Jean-Claude Vogler

Plus en détail

MODULE DE SOUTIEN ISO N 4 Maitrise des processus externalisés en ISO 22000

MODULE DE SOUTIEN ISO N 4 Maitrise des processus externalisés en ISO 22000 MODULE DE SOUTIEN ISO 22000 N 4 Maitrise des processus externalisés en ISO 22000 Guide des processus externalisés 1 1. Introduction Ce document a pour but de donner des indications sur le sens et la portée

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP)

Plus en détail

Les outils pour des préparations pharmaceutiques de qualité

Les outils pour des préparations pharmaceutiques de qualité Les outils pour des préparations pharmaceutiques de qualité Dominique PRADEAU AGEPS / EPHP Académie nationale de Pharmacie Académie nationale de Pharmacie - "Outils pour des préparations pharmaceutiques

Plus en détail

De quelle qualité parlons-nous? Un sujet récurrent dans toutes nos discussions

De quelle qualité parlons-nous? Un sujet récurrent dans toutes nos discussions De quelle qualité parlons-nous? Un sujet récurrent dans toutes nos discussions La notion de qualité La notion de qualité n a rien d absolu, elle est relative et mouvante. Elle est intimement liée aux évolutions

Plus en détail

Institut des métiers de l aéronautique

Institut des métiers de l aéronautique QUALITE ET METROLOGIE Cycles courts METHODES ET OUTILS AMDEC QAFC001 5S QAFC002 SMED QAFC003 Méthodologie de résolution de problèmes QAFC004 8 D QAFC005 2 Etre capable : D appréhender les enjeux de l AMDEC,

Plus en détail

Processus logistique : démarche qualité en restauration

Processus logistique : démarche qualité en restauration Certification des établissements de santé Guide thématique des experts-visiteurs Processus logistique : démarche qualité en restauration Septembre 2014 Avertissement Caractérisation générale Planifier

Plus en détail

Le caissier est chargé de la fabrication de la caisse dans le respect des règles du SEILA et/ou du mode opératoire en place.

Le caissier est chargé de la fabrication de la caisse dans le respect des règles du SEILA et/ou du mode opératoire en place. FICHE MÉTIER Caissier MISSION Le caissier est chargé de la fabrication de la caisse dans le respect des règles du SEILA et/ou du mode opératoire en place. POSITIONNEMENT DANS L ORGANISATION Liens hiérarchiques

Plus en détail

Processus logistique : gestion de l air

Processus logistique : gestion de l air Certification des établissements de santé Guide thématique des experts-visiteurs Processus logistique : gestion de l air Septembre 2014 Avertissement Caractérisation générale Planifier Définition de la

Plus en détail

CHIMIE ANALYTIQUE ET EXERCICE PROFESSIONNEL DU PHARMACIEN.

CHIMIE ANALYTIQUE ET EXERCICE PROFESSIONNEL DU PHARMACIEN. DEPRATEMENT DE PHARMACIE D ALGER LABORATOIRE DE CHIMIE ANALYTIQUE 5éme ANNEE de PHARMACIE. CHIMIE ANALYTIQUE ET EXERCICE PROFESSIONNEL DU PHARMACIEN. A.BOUDIS 1 PROGRAMME I. Contrôle de qualité dans les

Plus en détail

Guide des réglementations alimentaires

Guide des réglementations alimentaires Sécurité et conformité alimentaires Pesage et inspection hautes performances 2 Table des matières Table des matières Chapitre 1 Qualité et sécurité alimentaires Vers une tendance à la certification 06

Plus en détail

Informatisation de la production de médicaments

Informatisation de la production de médicaments PROJET AXYO Projet AXYO sur le Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière - Robert Debré Informatisation de la production de médicaments Eric Bertrand André Rieutord Olivier Bousquet Cadre de Santé, Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

FORMATIONS. Des solutions. Des solutions. à vos équipes. Un suivi régulier. pour appuyer la direction. Des formations. ciblées pour piloter votre

FORMATIONS. Des solutions. Des solutions. à vos équipes. Un suivi régulier. pour appuyer la direction. Des formations. ciblées pour piloter votre FORMATIONS REFERENCE UPQUAL 1-2017 LES FONDAMENTAUX DE LA QUALITE POUR QUOI OBJECTIFS DU STAGE Comprendre les concepts de la qualité selon les normes en vigueur. PUBLIC VISE Tout public. MOYENS PEDAGOGIQUES

Plus en détail

I. Introduction. Métrologie = «Science de la mesure associée à l évaluation de son incertitude» (NF X VIM)

I. Introduction. Métrologie = «Science de la mesure associée à l évaluation de son incertitude» (NF X VIM) METROLOGIE I. Introduction 1. Définitions Métrologie = «Science de la mesure associée à l évaluation de son incertitude» (NF X 07-001 VIM) Mesurer = comparer Un résultat de mesure comporte trois éléments

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS

CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS ANNEE : 2016 Date de mise à jour : 01/03/2016 1 LABORATOIRE LABORATOIRE D'AUTOCONTRÔLE - Conseil Accompagnement pour la mise en place d'un laboratoire

Plus en détail

DEMARCHE DE CERTIFICATION EN INSTITUT DE FORMATION. GERACFAS PARIS LE 8 AVRIL 2016 MJ Heyraud - J Lagatie

DEMARCHE DE CERTIFICATION EN INSTITUT DE FORMATION. GERACFAS PARIS LE 8 AVRIL 2016 MJ Heyraud - J Lagatie DEMARCHE DE CERTIFICATION EN INSTITUT DE FORMATION GERACFAS PARIS LE 8 AVRIL 2016 MJ Heyraud - J Lagatie Plan de la présentation L Association St Marie L Institut de formation L histoire de la démarche

Plus en détail

Rôle de la pharmacie dans la Recherche Clinique - BPC

Rôle de la pharmacie dans la Recherche Clinique - BPC Rôle de la pharmacie dans la Recherche Clinique - BPC Audrey Castet-Nicolas DFASP2 S2 option INTERNAT Mai 2017 1 Pharmacies hospitalières Textes relatifs aux PUI - L. 5126-1, L.5126-5 et L. 5126-11 du

Plus en détail

ISO 9001 : 2008, quelles évolutions?

ISO 9001 : 2008, quelles évolutions? ISO 9001 : 2008, quelles évolutions? 1 Agenda ISO 9001, pourquoi une nouvelle version? ISO 9001, les évolutions Transition et perspectives 2 ISO 9001, pourquoi une nouvelle version? Amélioration de chaque

Plus en détail

HACCP KEZAKO WAS IST DAS? C EST QUOI DONC? CHE COSA È? QUÉ ES? ? HABLAS ISO 22000? DO YOU SPEAK ISO 22000? L ISO

HACCP KEZAKO WAS IST DAS? C EST QUOI DONC? CHE COSA È? QUÉ ES? ? HABLAS ISO 22000? DO YOU SPEAK ISO 22000? L ISO HACCP KEZAKO CHE COSA È C EST QUOI DONC QUÉ ES WAS IST DAS HABLAS ISO 22000 DO YOU SPEAK ISO 22000 L ISO 22000 en 10 questions ISO 22000 SOMMAIRE 1/ Qu est-ce que la norme ISO 22000 2/ À qui s adresse

Plus en détail

Normes. Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage

Normes. Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage Normes NF EN ISO/CEI 17025 Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage NF EN ISO 15189 Définit les exigences concernant la qualité et la compétence des laboratoires de biologie

Plus en détail

Bonnes Pratiques de Fabrication des Encres utilisées sur la face non en contact des aliments des emballages de denrées alimentaires et d articles

Bonnes Pratiques de Fabrication des Encres utilisées sur la face non en contact des aliments des emballages de denrées alimentaires et d articles Bonnes Pratiques de Fabrication des Encres utilisées sur la face non en contact des aliments des emballages de denrées alimentaires et d articles destinés au contact des aliments Octobre 2005 1 / 11 PREFACE

Plus en détail

MTI PP Etat des lieux sur les bonnes pratiques de fabrication applicables

MTI PP Etat des lieux sur les bonnes pratiques de fabrication applicables MTI PP Etat des lieux sur les bonnes pratiques de fabrication applicables Olivier Ribes Chef de pôle inspection des produits biologiques DI 22 mars 2013 ANSM Saint-Denis Introduction / DI L inspection

Plus en détail

Pharmacien industriel - Elaboration du référentiel de compétences - Travaux en cours. 1 Préambule

Pharmacien industriel - Elaboration du référentiel de compétences - Travaux en cours. 1 Préambule Pharmacien industriel - Elaboration du référentiel de compétences - Travaux en cours 1 Préambule En ce qui concerne l industrie, de très nombreux métiers sont accessibles au pharmacien. En fonction de

Plus en détail

1. REFERENTIEL D ACTIVITES DU CQPM

1. REFERENTIEL D ACTIVITES DU CQPM Commission paritaire nationale de l emploi et de la formation professionnelle de la métallurgie Qualification : MQ 2001 01 89 0195 Catégorie : C* Dernière Modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM

Plus en détail

La Revue Qualité Produit : Un outil partagé pour l amélioration continue des produits

La Revue Qualité Produit : Un outil partagé pour l amélioration continue des produits 44 ème Congrès International SFSTP 6 et 7 juin 2012 LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE AU SERVICE DE LA QUALITE PRODUIT Apports du «Quality by Design» et retours d expd expériences La Revue Qualité Produit :

Plus en détail

Démarche de certification iso 9001

Démarche de certification iso 9001 Démarche de certification iso 9001 Projet Industriel au Laboratoire ROUVRE ISTIA EI4 QSF Soutenu par FOUGHALI Omar et SIMON Amélia Enseignant encadrant : CLOUPET Sylvain Tutrice: ROUVRE Isabelle SOMMAIRE

Plus en détail

DUT CHIMIE OBJECTIFS ORGANISATION DE LA FORMATION POURSUITE D'ÉTUDES INSERTION PROFESSIONNELLE

DUT CHIMIE OBJECTIFS ORGANISATION DE LA FORMATION POURSUITE D'ÉTUDES INSERTION PROFESSIONNELLE DUT CHIMIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Spécialité : DUT Chimie Montpellier OBJECTIFS Le département chimie Montpellier propose un enseignement

Plus en détail

La traçabilité en agroalimentaire

La traçabilité en agroalimentaire La traçabilité en agroalimentaire Matinée d information au CRTA Le 21/11/06 C R Déroulement de l intervention Définition de la traçabilité Point sur la réglementation Méthodologie pour la mise en place

Plus en détail

Groupe de travail sur le contrôle des médicaments et les inspections

Groupe de travail sur le contrôle des médicaments et les inspections COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE ENTREPRISES Marché unique : mise en œuvre et législation des biens de consommation Produits pharmaceutiques : cadre législatif et autorisations de mise sur le marché

Plus en détail

ONSSA Direction des Services Vétérinaires Division de la Pharmacie et des Intrants Vétérinaires Dr ID SIDI YAHIA Khadija

ONSSA Direction des Services Vétérinaires Division de la Pharmacie et des Intrants Vétérinaires Dr ID SIDI YAHIA Khadija Evolution de la législation pharmaceutique vétérinaire au Maroc Atelier pour les points focaux nationaux de l O.I.E. pour les produits vétérinaires Casablanca du 06 au 08/12/2011 ONSSA Direction des Services

Plus en détail

ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS)

ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS) ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS) 4 Contexte de l organisme. 4 Contexte de l organisme 4 Contexte de l'organisation 4.1 Compréhension de l organisme et de son contexte 4.1 Compréhension

Plus en détail

QUALITÉ SYSTÈME DÉJÀ* NOS CERTIFICATIONS, INDICATEURS DE GARANTIE SÉCURICAVE

QUALITÉ SYSTÈME DÉJÀ* NOS CERTIFICATIONS, INDICATEURS DE GARANTIE SÉCURICAVE 64 QUALITÉ SYSTÈME DÉJÀ* Compte tenu des différentes démarches abouties (Qualité, Environnement, Sécurité et Santé au travail, Sécurité des Denrées Alimentaires...) au sein de notre Cave, nous sommes dans

Plus en détail

Compétences managériales requises

Compétences managériales requises 14 Le domaine fonctionnel regroupe les emplois qui concourent à la réalisation d analyses et d expertises techniques et scientifiques. RESPONSABLE DE LABORATOIRE 14 DéFINITION SYNTHéTIQUE Assurer la direction

Plus en détail

A la lumière de l actualité Les exigences du dispositif médical

A la lumière de l actualité Les exigences du dispositif médical A la lumière de l actualité Les exigences du dispositif médical Christelle SCLIFFET LNE/G-MED MESURES ET RÉFÉRENCES VECTEUR DE COMPÉTITIVITÉ ET DE SÉCURITÉ Dernières exigences réglementaires Changements

Plus en détail

Comment réussir le transfert des méthodes analytiques pour votre forme orale solide en trois étapes

Comment réussir le transfert des méthodes analytiques pour votre forme orale solide en trois étapes Comment réussir le transfert des méthodes analytiques pour votre forme orale solide en trois étapes JOHN FRANKONIS Laboratory Director, Ropack Pharma Solutions L analyse des produits pharmaceutiques intermédiaires

Plus en détail

MODULE DE SOUTIEN ISO N 1 Les éléments d un système de management de la sécurité des denrées alimentaires

MODULE DE SOUTIEN ISO N 1 Les éléments d un système de management de la sécurité des denrées alimentaires MODULE DE SOUTIEN ISO 22000 N 1 Les éléments d un système de management de la sécurité des denrées alimentaires Guide sur les éléments d un système de management de la sécurité des aliments 1. Organismes

Plus en détail

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et des médicaments vétérinaires Partie 1 Chapitre 6: Contrôle de la qualité

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et des médicaments vétérinaires Partie 1 Chapitre 6: Contrôle de la qualité 1 2 3 4 5 6 7 Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et des médicaments vétérinaires Partie 1 Chapitre 6: Contrôle de la qualité 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24

Plus en détail

CQP Conducteur (trice) de ligne de conditionnement des industries chimiques : Niveau IV*

CQP Conducteur (trice) de ligne de conditionnement des industries chimiques : Niveau IV* CQP Conducteur (trice) de ligne de conditionnement des industries chimiques : Niveau IV* Dossier VAE Candidat Nom :... Prénom :... Signature : *LE NIVEAU AUQUEL IL EST FAIT REFERENCE EST CELUI DE LA NOMENCLATURE

Plus en détail

Contrôle des circuits de substances actives Directive Européenne sur les Médicaments Falsifiés. Isabelle Clamou, EFPIA

Contrôle des circuits de substances actives Directive Européenne sur les Médicaments Falsifiés. Isabelle Clamou, EFPIA Contrôle des circuits de substances actives Directive Européenne sur les Médicaments Falsifiés Isabelle Clamou, EFPIA Formalise des pratiques existantes dans un texte législatif Introduit la définition

Plus en détail

UE 6 Initiation à la connaissance du médicament

UE 6 Initiation à la connaissance du médicament UE 6 Initiation à la connaissance du médicament MÉDICAMENT ET MONOPOLE PHARMACEUTIQUE Pr Marine AULOIS-GRIOT Laboratoire de Droit et Économie Pharmaceutiques Unité INSERM 657 INTRODUCTION Monopole : situation

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

La nécessaire évolution des Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) en lien avec les concepts de qualité et la mondialisation

La nécessaire évolution des Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) en lien avec les concepts de qualité et la mondialisation La nécessaire évolution des Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) en lien avec les concepts de qualité et la mondialisation Jacques Morénas pharmacien général de santé publique, Adjoint au directeur Direction

Plus en détail

APERÇU DES CHANGEMENTS DANS ISO 9001:2015

APERÇU DES CHANGEMENTS DANS ISO 9001:2015 APERÇU DES CHANGEMENTS DANS ISO 9001:2015 Développée et animée par Pierre L Espérance, ing., MBA Le Groupe Qualiso Présentée par le POURQUOI RÉVISER LA NORME Révision périodique prescrite Besoin de satisfaire

Plus en détail

Les Indicateurs. Mise en réseau candidats PWQ 26 septembre 2008

Les Indicateurs. Mise en réseau candidats PWQ 26 septembre 2008 Les Indicateurs Mise en réseau candidats PWQ 26 septembre 2008 Définition d un indicateur Définition: Un indicateurs est un outil simple qui permet d observer périodiquement les évolutions d un phénomène

Plus en détail

Le rôle d un laboratoire de référence à la recherche dans le domaine de la cosmétique

Le rôle d un laboratoire de référence à la recherche dans le domaine de la cosmétique Le rôle d un laboratoire de référence à la recherche dans le domaine de la cosmétique Normand Fleury 8 juillet 2016 SOMMAIRE INSPQ - CTQ CTQ - Centre d expertise et de référence Laboratoire de référence

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle. CQP Responsable de secteur/atelier du secteur alimentaire

Certificat de Qualification Professionnelle. CQP Responsable de secteur/atelier du secteur alimentaire Certificat de Qualification Professionnelle CQP Responsable de secteur/atelier du secteur alimentaire 1 Les différentes relations fonctionnelles Les ressources Service qualité Service maintenance Service

Plus en détail

Préoccupation majeure des pouvoirs publics : garantir un égal accès aux soins et en particulier au médicament Accès géographique

Préoccupation majeure des pouvoirs publics : garantir un égal accès aux soins et en particulier au médicament Accès géographique Évaluation médicoéconomique et circuits de dispensation UE 14s : LES MÉDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTÉ PACES 2015 Pr Marine AULOIS-GRIOT Laboratoire de Droit et Économie Pharmaceutiques Unité INSERM

Plus en détail

CQP Plasturgie Technicien de production. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Technicien de production. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Technicien de production Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Designation du métier ou des composantes du métier en lien avec le CQP Le titulaire du CQP

Plus en détail

Exigences du référentiel ISO Formateur Fabien DARCQ /

Exigences du référentiel ISO Formateur Fabien DARCQ / Exigences du référentiel ISO 13485 Formateur Fabien DARCQ fabien.darcq@orgatec.fr / 0618037340 Référentiel ISO 13485 Objectifs de la formation Comprendre les objectifs et interpréter les exigences du référentiel

Plus en détail

Process Qualité. Notre référentiel vise à : Démarche qualité et approche process :

Process Qualité. Notre référentiel vise à : Démarche qualité et approche process : Notre référentiel vise à : - améliorer notre productivité, - maîtriser les process pour la réalisation de nos missions, - obtenir la satisfaction de nos clients par le respect de leurs exigences, - développer

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Répertoire des modules de formations Date de mise à jour Octobre 2016 REPERTOIRE DES MODULES DE FORMATION CODINORM Agréé FDFP Page 1 sur 9 FORMATION SYSTEME

Plus en détail

Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Conducteur(trice) de ligne de conditionnement des Industries Chimiques Outil N 3 Préparation de l évaluation des compétences par le candidat www.observatoireindustrieschimiques.com Vous souhaitez obtenir

Plus en détail

La réglementation en restauration collective. Le 16 octobre 2008

La réglementation en restauration collective. Le 16 octobre 2008 La réglementation en restauration collective Le 16 octobre 2008 Plan 1. Le Paquet hygiène A - Objectifs de la réforme B - Textes applicables : - Food Law - Textes applicables aux professionnels - Textes

Plus en détail

CONTROLES EN LABORATOIRE...

CONTROLES EN LABORATOIRE... Questions/Réponses Bonnes pratiques de fabrication et de distribution des MPUP Compléments d information sur les exigences de la règlementation CONTROLES EN LABORATOIRE... 2 1. L article R.5124-47 du CSP

Plus en détail

Le traitement personnel du patient

Le traitement personnel du patient Eléments juridiques et techniques pouvant être utilisés en vue de la rédaction d une procédure relative au traitement personnel des patients Attention! Ce document n est pas destiné à être utilisé en l

Plus en détail

HACCP KEZAKO WAS IST DAS? C EST QUOI DONC? CHE COSA È? QUÉ ES? ? HABLAS ISO 22000? DO YOU SPEAK ISO 22000? L ISO

HACCP KEZAKO WAS IST DAS? C EST QUOI DONC? CHE COSA È? QUÉ ES? ? HABLAS ISO 22000? DO YOU SPEAK ISO 22000? L ISO HACCP KEZAKO CHE COSA È? C EST QUOI DONC? QUÉ ES? WAS IST DAS??? HABLAS ISO 22000? DO YOU SPEAK ISO 22000?? L ISO 22000 en 10 questions ? ISO 22000? SOMMAIRE 1/ Qu est-ce que la norme ISO 22000? 2/ À qui

Plus en détail

RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE. Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental

RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE. Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE 2 ÈME PROCÉDURE Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental 6 bis rue du pavé- BP 03 03360 AINAY Le CHATEAU Novembre 2008 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

Principaux points soulevés en inspection BPF (Fabricants / Importateurs / Exploitants)

Principaux points soulevés en inspection BPF (Fabricants / Importateurs / Exploitants) Principaux points soulevés en inspection BPF (Fabricants / Importateurs / Exploitants) 01JAN2014 au 31DEC2015 CAVIER Isabelle Evaluateur Direction de l inspection WEISS Gaëlle Inspecteur Direction de l

Plus en détail

Certification et Management des essais cliniques

Certification et Management des essais cliniques Certification et Management des essais cliniques Marie-Elise Llau Cellule Promotion, Direction de la Recherche et de l Innovation CHU Toulouse 20 novembre 2015 1 Sommaire Introduction Le contexte La démarche

Plus en détail

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire 1 2 3 4 5 Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire Partie 1 Chapitre 8: Réclamations, défauts qualité et rappels de produits 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

Plus en détail

Exigences qualité applicables aux fournisseurs d ALISAERO

Exigences qualité applicables aux fournisseurs d ALISAERO d ALISAERO TABLEAU D EVOLUTION INDICE PARAGRAPHE MODIFIE SYNTHESE DE LA MODIFICATION DATE AUTEUR 0 - Création 03/03/03 E.BRAZZALOTTO 1 - Rajout Sous traitance Second Rang 22/02/05 E.BRAZZALOTTO 2 3-3 -

Plus en détail

Bonnes Pratiques de Préparation. Guillaume SAINT-LORANT, PharmD, PhD

Bonnes Pratiques de Préparation. Guillaume SAINT-LORANT, PharmD, PhD Bonnes Pratiques de Préparation Guillaume SAINT-LORANT, PharmD, PhD Rappels rapides Préparation officinale: Tout médicament préparé en pharmacie inscrit à la pharmacopée ou au formulaire national et destiné

Plus en détail

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Santé Métier Activités essentielles Compétences Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Réaliser un diagnostic / une d organisation des soins et d organisation institutionnel et analyse.

Plus en détail

HAS DOCUMENT DE TRAVAIL. Accréditation des médecins Comité de concertation Réunion du 7 novembre 2005 ' ()** "'$ %%&+, & (! -. "'$ %%&.

HAS DOCUMENT DE TRAVAIL. Accréditation des médecins Comité de concertation Réunion du 7 novembre 2005 ' ()** '$ %%&+, & (! -. '$ %%&. 02.2006 HAS Articulation entre l évaluation des pratiques professionnelles (EPP), la certification des établissements de santé et l accréditation des médecins! "#$ %%& ' ()** "'$ %%&+, & (! -. "'$ %%&.&

Plus en détail

CHARTE. Industrie IVD Laboratoires médicaux

CHARTE. Industrie IVD Laboratoires médicaux CHARTE Industrie IVD Laboratoires médicaux 2016 Introduction Cette charte a été rédigée initialement par la fédération professionnelle nationale française SIDIV (Syndicat de l industrie du diagnostic in

Plus en détail

Programme de Formation. & Accompagnement

Programme de Formation. & Accompagnement DÉPARTEMENT MERCHANDISING ET DISTRIBUTION Partenaire-conseil de la distribution Conseil - Etudes - Ingénierie - Formation Plan de Maîtrise Sanitaire et Qualité Programme de Formation & Accompagnement PB

Plus en détail

Système de Management de la Qualité et Politique Développement Durable

Système de Management de la Qualité et Politique Développement Durable Système de Management de la Qualité et Politique Développement Durable Mars 2013 Sommaire Faire équipe avec vous 3 SFR Business Team, 1 er opérateur alternatif Notre gouvernance Qualité et Développement

Plus en détail

CQPI. «Animateur d Equipe» Domaine Industriel

CQPI. «Animateur d Equipe» Domaine Industriel Branches Textile, Habillement, Cuirs&Peaux CQPI «Animateur d Equipe» Domaine Industriel Fiche Identité CQPI AE page 1/5 Commission paritaire nationale de l'emploi DOSSIER DE CERTIFICATION TITRE DE LA CERTIFICATION

Plus en détail

Contrat de bon usage des médicaments et produits et prestations

Contrat de bon usage des médicaments et produits et prestations Contrat de bon usage des médicaments et produits et prestations Introduction Amélioration de la qualité et de la sécurité des soins = bon usage Maîtrise des dépenses de santé = juste coût Organisation

Plus en détail