154. Tumeurs des os, primitives et secondaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "154. Tumeurs des os, primitives et secondaires"

Transcription

1 Sommaire 154. Tumeurs des os, primitives et secondaires diagnostic

2 Imagerie Clichés standards 2 incidences (indispensables) - En faveur d une tumeurs maligne primitive : localisation «autour du genou», ostéolyse mal limitée, rupture corticale, envahissement des parties molles, appositions périostées «en feu d herbe», éperon de Codman. - En faveur d une métastase : polyostotique (os longs, bassin, rachis, crâne), ostéolyse mal limitée, aspect vermoulu, fracture pathologique, tassements vertébraux - Tumeurs bénignes ne nécessitant pas de biopsie : cortical defect (fibrome non ossifiant), kyste simple, angiome, enchondrome, exostose, îlot condensant bénin (énostose) Scintigraphie atteinte multifocale, métastases ; sensible mais peu spécifique

3 Imagerie Scanner - Étude de la minéralisation de la lésion (corticales osseuses) - Calcifications : matrice, parties molles - Densité du contenu : graisse, liquide, sang, niveaux - Pour guider une éventuelle biopsie IRM - Bilan d extension +++ avant toute biopsie ou geste chirurgical - étude de l os spongieux - Atteinte du périoste, de la métaphyse et du cartilage de croissance - Envahissement des muscles, des parties molles - Atteinte articulaire : épanchement, hémarthrose - Rachis : retentissement sur le sac dural, la moelle, les racines

4 Généralités Épidémiologie - < 5 ans : métastase de neuroblastome - entre 5 et 15 ans : ostéosarcome, sarcome d Ewing - > 40 ans : métastase, myélome (ostéosarcome et chondrosarcome beaucoup moins fréquent) Étapes du diagnostic - Bilan d extension : scintigraphie osseuse, scanner thoracique, imagerie «corps entier» (PET scan, IRM) - Biopsie osseuse chirurgicale ou guidée (scopie, TDM), Décision collégiale++

5 Tumeurs bénignes ostéogéniques Ostéome (banal) - sinus, crâne - zone de condensation osseuse homogène d allure quiescente Ostéome ostéoïde - Lacune < 1 cm (nidus) entouré d une importante condensation osseuse (TDM++, diagnostic et traitement per cutané ) - Hyperfixation du nidus en scintigraphie - Rehaussement de la cicatrice en IRM avec gadolinium IV Ostéoblastome - Lacune > 2 cm, avec calcifications - Halo périphérique radio transparent

6 Ostéome du sinus frontal droit Ostéoblastome inter trochantérien Ostéome ostéoïde tibial

7 Tumeurs bénignes cartilagineuses Exostose (ostéochondrome) - excroissance osseuse couverte d une coiffe cartilagineuse - Parfois multiple, peut augmenter de volume chez l enfant et dégénérer en chondrosarcome (ceintures) Chondrome - phalanges mains, pieds - Géode à limites nettes avec calcifications centrales en «pop-corn» - Risque fracturaire (phalanges) - Multiple (maladie d Ollier, Mafucci) Chondroblastome lacune épiphysaire arrondie avec calcifications intra lésionnelles

8 Chondroblastome de la tête du fémur Fracture pathologique sur chondrome de la première phalange du pouce exostose

9 Autre tumeurs bénignes angiome - rachis et voute crânienne - Aspect piqueté au scanner sur les coupes axiales, et striations verticales sur les reconstructions sagittales - Riche en graisse (IRM) - Rares formes agressives Tumeur à cellule géante - Adulte - épiphyse du genou - Lacune soufflante excentrée, polylobée et cloisonnée (nid d abeille)

10 Radio : tumeur à cellules géantes TDM : angiome Aspect «grillagé» en sagittal «piqueté» sur les coupes axiales

11 Pseudo tumeurs Lacune corticale métaphysaire (fibrome non ossifiant) - Enfant et adolescent, disparaît spontanément - métaphyse, prés du genou - Lacune corticale polycyclique, bien limitée kyste simple - Cavité unique à paroi fine, parfois soufflante - lésion bénigne la plus fréquente du squelette périphérique chez l enfant (rare après 30 ans) - Métaphyse supérieure (humérus, fémur, tibia) - Risque fracture pathologique Kyste anévrismale - Métaphyse, excentré - Ostéolyse polylobée et multicloisonnée soufflant la corticale - Niveaux liquide-liquide en TDM et IRM

12 lacune corticale métaphysaire fémorale inférieure IRM : kyste anévrismal du cuboïde Avec niveaux liquide-liquide (flèche) kyste essentiel du calcanéus

13 Tumeurs malignes primitives Ostéosarcome - De novo ou sur maladie de Paget, post radiothérapie - Os longs, métaphyse genou - Aspect lytique, condensant ou mixte - Destruction et envahissement rapide des parties molles - Réaction périostée spiculée ou lamellaire (éperon de Codman) - Fréquence des métastases pulmonaires (parfois ossifiées) Sarcome d Ewing - diaphyse des os longs - destruction corticale - appositions périostées lamellaire «en bulbe d oignon» ou spiculée «en feu d herbe» - envahissement des parties molles

14 Ostéolyse à limites floues ostéosarcome Éperon de Codeman ostéosarcome Appositions périostées spiculées Sarcome d Ewing

15 Tumeurs malignes primitives Chondrosarcome - De novo ou dégénérescence d une tumeur bénigne cartilagineuse (exostose, chondrome) - évolution lente - Os plats (bassin) ou métaphyse des os long. - Calcifications de la matrice Chondrosarcome de l extrémité supérieure du fémur

16 Métastases Primitif : poumon, sein, rein, mélanome, prostate, thyroïde Squelette axial : rachis lombaire+++, bassin, côtes, sternum, crâne, partie proximale des os longs Aspect - lytique (rein, poumon, thyroïde, sein, tube digestif) - condensant (prostate) - mixte (sein, condensant après traitement) Fracture pathologique ++

17 TDM : métastase rachidienne lytique et condensante d une néoplasie mammaire IRM : métastases rachidienne d un adénocarcinome colique Hyposignal T1 TDM : métastase costale condensante d un cancer prostatique

18 Métastases Formes particulières - Distales : bronchique ou digestive - Corticales : bronchique - «Soufflantes» : rein, thyroïde Révélatrices neuroblastome (enfant), rein, thyroïde, prostate, sein, mélanome

19 Sommaire TDM : métastase «soufflante» d une néoplasie rénale ostéolyse radiale Métastase «distale» d un cancer bronchique

Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive

Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive Une ostéolyse type Ic, II, III dans la classification de Lodwick Une réaction périostée plurilamellaire, spiculée ou discontinue avec triangle de Codman

Plus en détail

Les tumeurs osseuses

Les tumeurs osseuses Les tumeurs osseuses Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Tumeurs du tissu conjonctif

Plus en détail

Les tumeurs osseuses. Dr David GONNELLI Dr Thomas GUIDICELLI

Les tumeurs osseuses. Dr David GONNELLI Dr Thomas GUIDICELLI Les tumeurs osseuses Dr David GONNELLI Dr Thomas GUIDICELLI Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle

Plus en détail

Tumeurs osseuses en radiographie standard

Tumeurs osseuses en radiographie standard Tumeurs osseuses en radiographie standard Ernestho-ghoud IM, Rakotonirainy OH USFR RHUMATOLOGIE «Après-midi Rhumato», juillet 2014 Objectif Faire la différence entre une tumeur osseuse maligne et une tumeur

Plus en détail

Les tumeurs osseuses du RACHIS

Les tumeurs osseuses du RACHIS Les tumeurs osseuses du RACHIS Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Tumeurs du tissu

Plus en détail

L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE

L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE I- Radiographies standard I.1- Généralités I.2- Anomalie de densité I.3- Calcifications I.4- Anomalies de structure Plan de cours II- Arthrographie III- Tomodensitométrie

Plus en détail

Armelle RENAUD Département d imagerie Centre Oscar Lambret, Lille

Armelle RENAUD Département d imagerie Centre Oscar Lambret, Lille Armelle RENAUD Département d imagerie Centre Oscar Lambret, Lille Chez l enfant et l adolescent RADIOGRAPHIES Traumatisme + ++ Douleur osseuse Tuméfaction «Anomalie» osseuse Tumeurs bénignes >>> malignes

Plus en détail

Imagerie des sarcomes osseux

Imagerie des sarcomes osseux Imagerie des sarcomes osseux DU carcinologie, 21 Mars 2014 GUSTAVE ROUSSY Institut de cancérologie VILLEJUIF. www.igr.fr Bérénice BOULET, institut Claudius Regaud, TOULOUSE RARE : Entre 0,2 et 0,5 % des

Plus en détail

UE appareil locomoteur Ronéo n : 31

UE appareil locomoteur Ronéo n : 31 Date : 22/03/2012 Professeur : Trojani Nombre de pages : 6 UE appareil locomoteur Ronéo n : 31 Intitulé du cours : Tumeurs osseuses Chef Ronéo : Sarah Binôme : Emilien et Camille Corporation des Carabins

Plus en détail

Tumeurs osseuses primitives (154a) Professeur Philippe MERLOZ Octobre 2004

Tumeurs osseuses primitives (154a) Professeur Philippe MERLOZ Octobre 2004 Pré-Requis : Tumeurs osseuses primitives (154a) Professeur Philippe MERLOZ Octobre 2004 Histologie du tissu osseux et cartilagineux (composantes cellulaires) Résumé : Les tumeurs osseuses primitives sont

Plus en détail

27 avril Tumeurs osseuses. malignes. A. Larbi L. Sibille

27 avril Tumeurs osseuses. malignes. A. Larbi L. Sibille 27 avril 2016 Tumeurs osseuses malignes A. Larbi L. Sibille Tumeurs osseuses malignes primitives 0,2-1% des cancers 50% myélome multiple Ostéosarcome > chondrosarcome > fibrosarcome et HFM / Ewing Associations

Plus en détail

Conduite à tenir devant une lésion osseuse «indéterminée» Charles LEPRINCE

Conduite à tenir devant une lésion osseuse «indéterminée» Charles LEPRINCE Conduite à tenir devant une lésion osseuse «indéterminée» Charles LEPRINCE Découverte fortuite d une lésion osseuse hyper-fixante en scintigraphie ou hyper-métabolique en TEP dans le cadre d un bilan pour

Plus en détail

Tumeurs Bénignes 2. TCG Kyste Anévrysmal. Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant

Tumeurs Bénignes 2. TCG Kyste Anévrysmal. Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant Tumeurs Bénignes 2 TCG Kyste Anévrysmal Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant Introduction Rareté (4 à 10% des tumeurs primitives osseuses) Age moyen : 30 ans (16 à 64) 80 % entre 15 et 30 Hommes

Plus en détail

LE POINT SUR LES TUMEURS OSSEUSES A CELLULES GÉANTES. J. Cazejust, R. Campagna, F. Thévenin, F. Larousserie, A. Chevrot, J-L Drapé

LE POINT SUR LES TUMEURS OSSEUSES A CELLULES GÉANTES. J. Cazejust, R. Campagna, F. Thévenin, F. Larousserie, A. Chevrot, J-L Drapé LE POINT SUR LES TUMEURS OSSEUSES A CELLULES GÉANTES J. Cazejust, R. Campagna, F. Thévenin, F. Larousserie, A. Chevrot, J-L Drapé Service de radiologie B Hôpital Cochin Définition Tumeur osseuse primitive

Plus en détail

237. Fracture chez l'enfant

237. Fracture chez l'enfant Sommaire 237. Fracture chez l'enfant particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques, fractures liées à la croissance Généralités radiologie standard analyse de l'os et des parties molles

Plus en détail

Critères d agressivité ou de bénignité des tumeurs osseuses. DIU ostéo-articulaire 15/02/2013 M. LOUIS

Critères d agressivité ou de bénignité des tumeurs osseuses. DIU ostéo-articulaire 15/02/2013 M. LOUIS Critères d agressivité ou de bénignité des tumeurs osseuses DIU ostéo-articulaire 15/02/2013 M. LOUIS Service d Imagerie Guilloz Hôpital Central - NANCY Pré-test Quel est le type d ostéolyse? Image 1 Image

Plus en détail

299. Boiterie et troubles de la démarche chez l enfant

299. Boiterie et troubles de la démarche chez l enfant Sommaire 299. Boiterie et troubles de la démarche chez l enfant principales hypothèses diagnostic et examens complémentaires pertinents imagerie Clichés standards - Bassin de face, hanche de profil (Lowenstein,

Plus en détail

Savoir citer par ordre de fréquence les principales tumeurs osseuses bénignes (TOB) de l enfant. Connaître leurs sites de

Savoir citer par ordre de fréquence les principales tumeurs osseuses bénignes (TOB) de l enfant. Connaître leurs sites de Les principales tumeurs osseuses bénignes de l enfant et de l adolescent D.Basraoui F.Gabor, E.Kermarrec, M.Cagneaux, J.Bigot, N.Boutry Service de Radiopédiatrie Hôpital Jeanne de Flandre CHRU de Lille

Plus en détail

Imagerie des ostéosarcomes

Imagerie des ostéosarcomes Imagerie des ostéosarcomes GETO-GSF Nantes 27 Juin 2014 Bérénice BOULET Institut Universitaire du Cancer Toulouse. Oncopole Institut Claudius Regaud Ostéosarcome : - ostéo : produisant de l os - sarcome

Plus en détail

M.H.TOURE Module ostéoarticulaire DES 2 / 3 Imagerie médicale

M.H.TOURE Module ostéoarticulaire DES 2 / 3 Imagerie médicale M.H.TOURE Module ostéoarticulaire DES 2 / 3 Imagerie médicale 2014-2015 Objectifs Préciser l apport de chaque modalité d imagerie dans l exploration des tumeurs osseuses bénignes. Décrire suivant la modalité,

Plus en détail

TUMEURS OSSEUSES DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT

TUMEURS OSSEUSES DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT TUMEURS OSSEUSES DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT Question ENC n 154 M Bachy, R Vialle (Hôpital Armand Trousseau Paris) Objectifs de l enseignement : 1. Savoir nommer par ordre de fréquence les principales

Plus en détail

L essentiel en 10 points

L essentiel en 10 points TUMEURS OSSEUSES PRIMITIVES ET SECONDAIRES DE L ENFANT Question ECN n 294 (Cancers de l Enfant) (Tumeurs osseuses) Dr Manon BACHY Service de Chirurgie Orthopédique et Réparatrice de l Enfant Hôpital Armand

Plus en détail

CANCER SECONDAIRE DES OS

CANCER SECONDAIRE DES OS Cancer secondaire des os C'est la plus fréquente des tumeurs osseuses (60%) Adultes ou vieillards Tumeur primitive connue ou non (révélatrice dans 30 % des cas) Clinique Cancer secondaire des os Découverte

Plus en détail

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006)

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) 1. Epidémiologie Les ostéosarcomes ou sarcomes ostéogèniques sont des tumeurs rares,

Plus en détail

Imagerie des tumeurs du sacrum R. Ben Khelifa El Moncer, S. Drissi, A. Daghfous, S. Felah M. Maarouf, L. Rezgui Marhoul

Imagerie des tumeurs du sacrum R. Ben Khelifa El Moncer, S. Drissi, A. Daghfous, S. Felah M. Maarouf, L. Rezgui Marhoul Imagerie des tumeurs du sacrum R. Ben Khelifa El Moncer, S. Drissi, A. Daghfous, S. Felah M. Maarouf, L. Rezgui Marhoul Service d Imagerie Médicale Centre de Traumatologie et Des Grands Brûlés. Tunis.

Plus en détail

Tumeurs osseuses. Auteurs : G. BOLLINI, J.L. JOUVE - ( Hôpital Timone enfants, Marseille)

Tumeurs osseuses. Auteurs : G. BOLLINI, J.L. JOUVE - ( Hôpital Timone enfants, Marseille) Tumeurs osseuses Auteurs : G. BOLLINI, J.L. JOUVE - ( Hôpital Timone enfants, Marseille) Objectifs : L étudiant doit : Savoir nommer par ordre de fréquence les principales lésions osseuses pseudo-tumorales

Plus en détail

TUMEURS DES OS PRIMITIVES ET SECONDAIRES

TUMEURS DES OS PRIMITIVES ET SECONDAIRES TUMEURS DES OS PRIMITIVES ET SECONDAIRES Question Dr Charles- Henri FLOUZAT- LACHANIETTE Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Hôpital Henri Mondor APHP - Créteil 1. TUMEURS OSSEUSES PRIMITIVES

Plus en détail

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006)

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) 1. Epidémiologie Les ostéosarcomes ou sarcomes ostéogèniques sont des tumeurs rares,

Plus en détail

APPROCHE DIAGNOSTIQUE D UNE LACUNE OSSEUSE

APPROCHE DIAGNOSTIQUE D UNE LACUNE OSSEUSE APPROCHE DIAGNOSTIQUE D UNE LACUNE OSSEUSE Kasbi M*, Ben Amara F*, Kammoun S**, Bennaceur R*, Aloui M*, Hamza R*, Kooli M**, Rajhi H*, Mnif N* *: Service d Imagerie Médicale- Hôpital Charles Nicolle-Tunis-Tunisie

Plus en détail

COFER Connaître les critères cliniques et radiologiques en faveur de la bénignité ou de la malignité.

COFER Connaître les critères cliniques et radiologiques en faveur de la bénignité ou de la malignité. Chapitre 28 Item 304 UE 9 Tumeurs des os primitives et secondaires I. Circonstances révélatrices II. Caractère bénin ou malin III. Tumeurs primitives IV. Tumeurs secondaires V. Traitement des métastases

Plus en détail

Traitement des Tumeurs Osseuses

Traitement des Tumeurs Osseuses Traitement des Tumeurs Osseuses Grands principes Exemples pratiques A. Babinet Introduction Tumeurs Bénignes Tumeurs Malignes Métastases Tumeurs Bénignes Extratumorale ou intratumorale Fonction Récidive

Plus en détail

Les tumeurs cartilagineuses

Les tumeurs cartilagineuses Les tumeurs cartilagineuses Tumeurs bénignes Exostoses ostéogéniques Chondromes Chondroblastomes Fibromes chondromyxoïdes Tumeurs malignes Chondrosarcomes Les tumeurs cartilagineuses Tumeurs bénignes Exostoses

Plus en détail

SERVICE DE RADIOLOGIE HOPITAL 20 AOUT CASABLANCA CHU IBN ROCHD. Matusila.J El benna.n Moussali.N Gharbi.A

SERVICE DE RADIOLOGIE HOPITAL 20 AOUT CASABLANCA CHU IBN ROCHD. Matusila.J El benna.n Moussali.N Gharbi.A SERVICE DE RADIOLOGIE HOPITAL 20 AOUT CASABLANCA CHU IBN ROCHD Matusila.J El benna.n Moussali.N Gharbi.A INTRODUCTION Les métastases représentent la pathologie tumorale rachidienne la plus courante. Leur

Plus en détail

A paraitre Avril 2013

A paraitre Avril 2013 Imagerie ostéo-articulaire Rhumatologique et Orthopédique en 3 Tomes sous la direction de J.-D. Laredo - M. Wybier - D. Petrover - G. Morvan A paraitre Avril 2013 Prix de souscription avant parution :

Plus en détail

Généralités sur les tumeurs osseuses

Généralités sur les tumeurs osseuses Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Alger 1.Faculté de Médecine. Département de Médecine Module appareil locomoteur Généralités sur les tumeurs osseuses Pr

Plus en détail

Item 154 : Tumeurs des os primitives et secondaires

Item 154 : Tumeurs des os primitives et secondaires Item 154 : Tumeurs des os primitives et secondaires Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Circonstances révélatrices... 1 2 Bénin ou malin?...2 3 Tumeurs primitives...3

Plus en détail

Tumeurs osseuses. leur incidence est faible < 1/ elles représentent entre 0,2 et 0,5% des cancers. la mortalité en diminution depuis 1950

Tumeurs osseuses. leur incidence est faible < 1/ elles représentent entre 0,2 et 0,5% des cancers. la mortalité en diminution depuis 1950 Tumeurs osseuses leur incidence est faible < 1/100.000 elles représentent entre 0,2 et 0,5% des cancers la mortalité en diminution depuis 1950 prédominance masculine deux pics 15-19 ans puis après 60 ans

Plus en détail

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6 TABLE DES MATIÈRES VII Table des matières Note de l auteur... V Liste des abréviations... XIII Liste des items du programme de DCEM2-DCEM4... XVII ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 Kinésithérapie...

Plus en détail

TUMEURS OSSEUSES à CELLULES GÉANTES

TUMEURS OSSEUSES à CELLULES GÉANTES TUMEURS OSSEUSES à CELLULES GÉANTES TUMEURS à CELLULES GÉANTES Rareté (4 à 10% des tumeurs primitives osseuses) Tumeurs à cellules géantes Rareté (4 à 10% des tumeurs primitives osseuses) Age moyen : 30

Plus en détail

Les Tumeurs Osseuses Bénignes d origine Cartilagineuse

Les Tumeurs Osseuses Bénignes d origine Cartilagineuse DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Mars 2008 - PARIS Les Tumeurs Osseuses Bénignes d origine Cartilagineuse F. SAILHAN Les tumeurs Bénignes Cartilagineuses Le Chondrome Solitaire Les Chondromes Multiples

Plus en détail

Tumeurs Squelettiques Malignes. de l Enfant

Tumeurs Squelettiques Malignes. de l Enfant 1 Tumeurs Squelettiques Malignes de l Enfant Philippe VIOLAS 1, Virginie GANDEMER 2 Item n 294 : Cancer de l Enfant Particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques - Expliquer les particularités

Plus en détail

LE SYSTEME SQUELETTIQUE [ LES OS ]

LE SYSTEME SQUELETTIQUE [ LES OS ] ANATOMIE VIE DE RELATION APPAREIL LOCOMOTEUR LE SYSTEME SQUELETTIQUE [ LES OS ] 1 LE SYSTEME SQUELETTIQUE Définition et rôles ensemble des structures rigides du corps Statique : constitution de la charpente

Plus en détail

SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE OSTEO-ARTICULAIRE. Pr Sokhna BA

SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE OSTEO-ARTICULAIRE. Pr Sokhna BA SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE OSTEO-ARTICULAIRE Pr Sokhna BA OBJECTIFS Donner 3 étiologies d ostéopénie Citer 7 caractères descriptifs d une lacune osseuse Citer 4 types d apposition périostée Savoir distinguer

Plus en détail

- Ostéolyse mitée du cotyle avec réaction périostée - Volumineuse masse des parties molles en regard - Nodule pulmonaire sous pleural - Respect de l

- Ostéolyse mitée du cotyle avec réaction périostée - Volumineuse masse des parties molles en regard - Nodule pulmonaire sous pleural - Respect de l Jeune homme 17 ans,douleurs de la hanche gauche, d'allure inflammatoire, évoluant depuis plusieurs mois Quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur les examens pratiqués Meyer JB

Plus en détail

ELEMENTS FONDAMENTAUX

ELEMENTS FONDAMENTAUX TUMEURS DU RACHIS ELEMENTS FONDAMENTAUX 1. L âgel 2. Le nombre de lésionsl 3. La localisation 4. La vitesse d accroissementd 5. L aspect L radiologique 6. Épidémiologie «littéraire» L AGE neuroblastome

Plus en détail

Lésions des parties SYNDROME PARIETAL. Grands syndromes Radiologiques. Parties molles

Lésions des parties SYNDROME PARIETAL. Grands syndromes Radiologiques. Parties molles LES GRANDS SYNDROMES RADIOLOGIQUES THORACIQUES SYNDROME PARIETAL Alexandre BEN CHEIKH «funkyfarouk@free.fr free.fr» Grands syndromes Radiologiques Syndrome parenchymateux Syndrome alvéolaire Syndrome interstitiel

Plus en détail

PLACE DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DE L INFECTION OSSEUSE CHEZ L ADULTE

PLACE DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DE L INFECTION OSSEUSE CHEZ L ADULTE PLACE DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DE L INFECTION OSSEUSE CHEZ L ADULTE Jean-Luc Drapé Service de Radiologie B INTRODUCTION IMAGERIE ADAPTÉE CHEZ L ADULTE Stade évolutif Localisation Ostéite d inoculation

Plus en détail

Ostéome Ostéoide. Gérard Delépine, Nicole Delépine.

Ostéome Ostéoide. Gérard Delépine, Nicole Delépine. Ostéome Ostéoide Gérard Delépine, Nicole Delépine www.nicoledelepine.fr Le Nidus 2 5 20 Fémur diaphysaire et 28 distal et tibia diaphysaire et 20 proximal rassemblent 8 30% 35 des ostéomes ostéoides. 11

Plus en détail

Cancer et lésions osseuses : métastases?

Cancer et lésions osseuses : métastases? Cancer et lésions osseuses : métastases? J. Alexiou, C. Gehanne Institut Bordet, ULB Bruxelles Introduction La métastase osseuse est une complication fréquente des cancers. Il est donc important de rechercher

Plus en détail

Sommaire Discospondylite. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi

Sommaire Discospondylite. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Sommaire 092. Discospondylite diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Spondylodiscite à pyogènes Clichés standards - Souvent normaux le premier mois puis : - Pincement discal - Déminéralisation de

Plus en détail

-Tumeurs des os primitives et secondaires. - Diagnostiquer une tumeur des os primitive et secondaire.

-Tumeurs des os primitives et secondaires. - Diagnostiquer une tumeur des os primitive et secondaire. 1 N 154 -Tumeurs des os primitives et secondaires. - Diagnostiquer une tumeur des os primitive et secondaire. Tumeurs primitives Les tumeurs primitives bénignes ou malignes peuvent se développer à partir

Plus en détail

Fibrome non ossifiant (FNO) kystiques (KEO et KOA)

Fibrome non ossifiant (FNO) kystiques (KEO et KOA) DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Mars 2008 - PARIS Fibrome non ossifiant (FNO) et lésions l kystiques (KEO et KOA) F. CHOTEL, J COTTALORDA Pourquoi ensemble? Ce sont des pseudo-tumeurs Lésions

Plus en détail

Tumeurs osseuses malignes primitives de l enfant Prise en charge chirurgicale

Tumeurs osseuses malignes primitives de l enfant Prise en charge chirurgicale Tumeurs osseuses malignes primitives de l enfant Prise en charge chirurgicale Joël Lechevallier Saad Abu Amara Clinique Chirurgicale Infantile Chantal Michot Service d Anatomopathologie Cécile Cellier

Plus en détail

Institut Rizzoli. Méta OstéoS ChondroS Ewing Myelomes Lymphomes MFH FibroS Chordomes

Institut Rizzoli. Méta OstéoS ChondroS Ewing Myelomes Lymphomes MFH FibroS Chordomes LES METASTASES OSSEUSES D ORIGINE INCONNUE Dr H. NOURI STAFF INTER-SERVICES OCTOBRE 2008 INTRODUCTION Le squelette est un site métastatique fréquent pour de multiples carcinomes. 3 à 4% des métastases

Plus en détail

H. Malajati *, S. Akjouj*, M. Mahi*, N.Bousselmane**, S. Chaouir * Services d imagerie médicale* et de traumatologie**- HMI Mohammed V- CHU- Rabat

H. Malajati *, S. Akjouj*, M. Mahi*, N.Bousselmane**, S. Chaouir * Services d imagerie médicale* et de traumatologie**- HMI Mohammed V- CHU- Rabat LA TUMEUR À CELLULES GÉANTES DE L OS: QUEL RÔLE POUR L IMAGERIE? H. Malajati *, S. Akjouj*, M. Mahi*, N.Bousselmane**, S. Chaouir * Services d imagerie médicale* et de traumatologie**- HMI Mohammed V-

Plus en détail

144. Cancer de l enfant

144. Cancer de l enfant Sommaire 144. Cancer de l enfant particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques : cancers les plus fréquents Tumeurs abdominales de l enfant distribution Leucémies = 30 % Tumeurs du système

Plus en détail

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc INTRODUCTION La trochantérite tuberculeuse est une localisation rare de la

Plus en détail

NOTIONS de BASE. sur les TUMEURS OSSEUSES

NOTIONS de BASE. sur les TUMEURS OSSEUSES 1 NOTIONS de BASE sur les TUMEURS OSSEUSES 2 CLASSIFICATION TUMEURS PRODUCTRICES DE TISSU OSSEUX BÉNIGNES Ostéomes ostéomes ostéoïdes Ostéoblastomes MALIGNES ostéosarcomes TUMEURS PRODUCTRICES DE TISSU

Plus en détail

IMAGERIE OSTEO ARTICULAIRE

IMAGERIE OSTEO ARTICULAIRE DR A. ACHEUK-YOUCEF IMAGERIE MEDICALE CHUC IMAGERIE OSTEO ARTICULAIRE I-INTRODUCTION - Malgré les progrès des techniques d imagerie et en particulier de la TDM et de l IRM, la première approche diagnostique

Plus en détail

CAS 1 os. H. Chiavassa-Gandois, A. Gomez Brouchet, P. Bonnevialle. Imagerie Médicale PPR; Anatomopathologie IUCT; Orthopédie PPR

CAS 1 os. H. Chiavassa-Gandois, A. Gomez Brouchet, P. Bonnevialle. Imagerie Médicale PPR; Anatomopathologie IUCT; Orthopédie PPR CAS 1 os H. Chiavassa-Gandois, A. Gomez Brouchet, P. Bonnevialle Imagerie Médicale PPR; Anatomopathologie IUCT; Orthopédie PPR Femme 38 ans Douleurs cheville gauche depuis plusieurs mois sans traumatisme

Plus en détail

Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle. Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne

Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle. Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne Introduction Métastases osseuses (MO) fréquentes (20%) Pronostic variable

Plus en détail

KYSTE OSSEUX ANEVRYSMAL A LOCALISATION TEMPORO- OCCIPITALE A PROPOS D UN CAS

KYSTE OSSEUX ANEVRYSMAL A LOCALISATION TEMPORO- OCCIPITALE A PROPOS D UN CAS KYSTE OSSEUX ANEVRYSMAL A LOCALISATION TEMPORO- OCCIPITALE A PROPOS D UN CAS M. FIKRI, A. EL QUESSAR, MR EL HASSANI, N. CHAKIR, N. BOUKHRISSI, M. JIDDANE Service de NeuroRadiologie Hôpital des spécialités.

Plus en détail

Les tumeurs osseuses chez l enfant.

Les tumeurs osseuses chez l enfant. Les tumeurs osseuses chez l enfant. I. Introduction Une tumeur est caractérisée par une prolifération anormale d une lignée cellulaire pathologique. Les tumeurs osseuses primitives sont séparées en deux

Plus en détail

IMAGERIE DES TUMEURS OSSEUSES MALIGNES (TOM) Dr Géraud AKPO Ancien Interne des Hôpitaux Radiologie

IMAGERIE DES TUMEURS OSSEUSES MALIGNES (TOM) Dr Géraud AKPO Ancien Interne des Hôpitaux Radiologie IMAGERIE DES TUMEURS OSSEUSES MALIGNES (TOM) Dr Géraud AKPO Ancien Interne des Hôpitaux Radiologie OBJECTIFS Décrire les criteres de sémiologie elementaire des TOM Citer les différentes techniques d imagerie

Plus en détail

-présence d'une ostéolyse métaphyso-diaphysaire, à contours géographiques non cernés sur l'extrémité diaphysaire mais cernés du côté diaphysaire

-présence d'une ostéolyse métaphyso-diaphysaire, à contours géographiques non cernés sur l'extrémité diaphysaire mais cernés du côté diaphysaire Homme de 50 ans, douleurs chroniques de l épaule gauche. Consultation en rhumatologie pour accès aigu sans traumatisme ; suspicion clinique de tendinopathie du supra épineux. Quels sont les principaux

Plus en détail

SEMIOLOGIE OSTEO-ARTICULAIRE DCEM 1 SEPTEMBRE 2008

SEMIOLOGIE OSTEO-ARTICULAIRE DCEM 1 SEPTEMBRE 2008 SEMIOLOGIE OSTEO-ARTICULAIRE DCEM 1 SEPTEMBRE 2008 Méthodes d imagerie Radiographies standards TDM Arthro-scanner IRM Arthro-IRM Echographie Scintigraphie Méthodes d imagerie Radiographies standards TDM

Plus en détail

QUAND LES CLICHÉS RADIOGRAPHIQUES «NOUS PARLENT»

QUAND LES CLICHÉS RADIOGRAPHIQUES «NOUS PARLENT» QUAND LES CLICHÉS RADIOGRAPHIQUES «NOUS PARLENT» D R R A L A N D I S O N S T É P H A N E L A R H U M AT O L O G I E A U Q U O T I D I E N 2 0 N O V E M B R E 2 0 1 3 INTRODUCTION Radiographie standard

Plus en détail

F. El Ounani, R. Dafiri Service de Radiologie Hôpital d Enfant-Maternité CHU, Rabat-Maroc

F. El Ounani, R. Dafiri Service de Radiologie Hôpital d Enfant-Maternité CHU, Rabat-Maroc F. El Ounani, R. Dafiri Service de Radiologie Hôpital d Enfant-Maternité CHU, Rabat-Maroc La pathologie sternale reste rare quelque soit l age. Chez l enfant, elle est dominée par la pathologie malformative,

Plus en détail

Session 9. Ostéo-articulaire Adulte

Session 9. Ostéo-articulaire Adulte Session 9 Ostéo-articulaire Adulte K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie Hôpital Nord CHU Marseille Cours étudiants session 9 OS ADULTE Traumatismes Os: hanche, poignet Appareil musculo-tendineux et ménisques:

Plus en détail

F Jausset IHN. lésion ostéolytique à contours géographiques de type IB (cernés par un liseré d'os compact) sur les bords postérieur et médial

F Jausset IHN. lésion ostéolytique à contours géographiques de type IB (cernés par un liseré d'os compact) sur les bords postérieur et médial homme, 73 ans, hospitalisé pour insuffisance respiratoire Poignet gauche douloureux et inflammatoire. Quels sont les principaux éléments sémiologiques significatifs à retenir Quels diagnostics doit on

Plus en détail

Quels examens prescrire quand on suspecte une tumeur osseuse ou des parties molles?

Quels examens prescrire quand on suspecte une tumeur osseuse ou des parties molles? Quels examens prescrire quand on suspecte une tumeur osseuse ou des parties molles? Dr Zoé Cambon Assistante Service de Radiologie Hopital Pierre Paul Riquet Plan I ) Tumeurs des tissus mous II) Tumeurs

Plus en détail

L OSTEOME OSTEOÏDE DU PIED : APPORT DE L IMAGERIE

L OSTEOME OSTEOÏDE DU PIED : APPORT DE L IMAGERIE L OSTEOME OSTEOÏDE DU PIED : APPORT DE L IMAGERIE Basma SOUISSI, Sondes Haddar, Mahdi FRIKHA, Wajdi BOUAZIZ*, Aymen MAALEJ, Kheireddine Ben Mahfoudh Service d imagerie médicale, CHU Habib Bourguiba, Sfax,

Plus en détail

J. Ben Hafdhallah*, F. Ben Amara*, M. Kasbi*, S. Kammoun**, R. Hamza*, M. Kooli**, H.Rajhi*, N Mnif*

J. Ben Hafdhallah*, F. Ben Amara*, M. Kasbi*, S. Kammoun**, R. Hamza*, M. Kooli**, H.Rajhi*, N Mnif* J. Ben Hafdhallah*, F. Ben Amara*, M. Kasbi*, S. Kammoun**, R. Hamza*, M. Kooli**, H.Rajhi*, N Mnif* *: Service d Imagerie Médicale - Hôpital Charles Nicolle Tunis- Tunisie **: Service d Orthopédie - Hôpital

Plus en détail

IMAGERIE DES CHONDROSARCOMES MANDIBULAIRES

IMAGERIE DES CHONDROSARCOMES MANDIBULAIRES IMAGERIE DES CHONDROSARCOMES MANDIBULAIRES M. FIKRI, A. EL QUESSAR, MR EL HASSANI, N. CHAKIR, N. BOUKHRISSI, M. JIDDANE Service de NeuroRadiologie Hôpital des spécialités. Rabat. Maroc INTRODUCTION Le

Plus en détail

JFR OCTOBRE 2013 PARIS

JFR OCTOBRE 2013 PARIS JFR OCTOBRE 2013 PARIS Biopsies percutanées scano-guidées de l appareil musculosqueletique Aspects techniques et rentabilité Beldjehem.N * - Mosbah.R**- Gari.W ** * * Centre Nedjm de Radiologie et d Imagerie

Plus en détail

Quelques masses abdomino-pelviennes chez l enfant. Simon RAVAUD (IHN)

Quelques masses abdomino-pelviennes chez l enfant. Simon RAVAUD (IHN) Quelques masses abdomino-pelviennes chez l enfant Simon RAVAUD (IHN) Cas 1 Petit garçon âgé de 16 mois. Syndrome de Wiedmann- Beckwith. Syndrome de croissance excessive associant ; macroglossie macrosomie

Plus en détail

SEMEIOLOGIE RADIOLOGIQUE DE L APPAREIL OSTEO-ARTICULAIRE

SEMEIOLOGIE RADIOLOGIQUE DE L APPAREIL OSTEO-ARTICULAIRE SEMEIOLOGIE RADIOLOGIQUE DE L APPAREIL OSTEO-ARTICULAIRE A. VIALAR-DE-LEUSSE, M. BLERY Service de Radiologie Générale Hôpital de Bicêtre SEMEIOLOGIE RADIOLOGIQUE DE L APPAREIL OSTEO-ARTICULAIRE... 1 INTRODUCTION

Plus en détail

LIPOME PARA-OSTEAL OSSIFIANT

LIPOME PARA-OSTEAL OSSIFIANT LIPOME PARA-OSTEAL OSSIFIANT A JAAFAR, D ZEITOUN, B MENDES, P LEVY, L BESSIS, P GRENIER, E DION Service de Radiologie polyvalente, diagnostique et interventionnelle HOPITAL PITIE SALPETRIERE - PARIS INTRODUCTION

Plus en détail

Chirurgie des tumeurs osseuses Les nouvelles techniques

Chirurgie des tumeurs osseuses Les nouvelles techniques Chirurgie des tumeurs osseuses Les nouvelles techniques P.Mary Service d! orthopédie et de chirurgie réparatrice de l! enfant Hôpital d! enfants A. Trousseau Paris Ce qui a permis de faire des progrès

Plus en détail

TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008

TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008 TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008 MA Nadil*, Y Bouras*, M Fadili*, M Ouarab*, C Schwartz** *Service de Traumato-Orthopédie, Chu Ibn Rochd de Casablanca, Maroc **Service d orthopédie, Hôpital Louis

Plus en détail

EXPLORATIONS OSTEO-ARTICULAIRES EN MEDECINE NUCLEAIRE. Scintigraphie osseuse TEP au 18 F-FNa et TEP au 18 F-FDG images à connaitre

EXPLORATIONS OSTEO-ARTICULAIRES EN MEDECINE NUCLEAIRE. Scintigraphie osseuse TEP au 18 F-FNa et TEP au 18 F-FDG images à connaitre EXPLORATIONS OSTEO-ARTICULAIRES EN MEDECINE NUCLEAIRE Scintigraphie osseuse TEP au 18 F-FNa et TEP au 18 F-FDG images à connaitre 2016-2017 Dr de Clermont MCU-PH Les référentiels des collèges Imagerie

Plus en détail

DCEM 2 - année UE Appareil locomoteur - Pr Gille

DCEM 2 - année UE Appareil locomoteur - Pr Gille DCEM 2 - année 2011-2012 - UE Appareil locomoteur - Pr Gille Tumeurs des os Pr O. GILLE 2 types de tumeurs osseuses Tumeurs osseuses primitives Malignes Cellules indifférenciées, croissance rapide, architecture

Plus en détail

ITEM 304 : Tumeurs des os primitives et secondaires

ITEM 304 : Tumeurs des os primitives et secondaires Questions ITEM 304 : Tumeurs des os primitives et secondaires [2006 Dossier 6-2008 Dossier 3-2012 Dossier 5] QCM 1 : Parmi les cancers suivants, lesquels donnent préférentiellement des métastases osseuses?

Plus en détail

IMAGERIE DE L INFECTION OSSEUSE PSEUDO-TUMORALE W.SOLTANA, R.KHARRAT, A.SOUAYAH, T.MOSER, M.CHELLI BOUAZIZ, MF LADEB

IMAGERIE DE L INFECTION OSSEUSE PSEUDO-TUMORALE W.SOLTANA, R.KHARRAT, A.SOUAYAH, T.MOSER, M.CHELLI BOUAZIZ, MF LADEB IMAGERIE DE L INFECTION OSSEUSE PSEUDO-TUMORALE W.SOLTANA, R.KHARRAT, A.SOUAYAH, T.MOSER, M.CHELLI BOUAZIZ, MF LADEB INTRODUCTION INTRODUCTION On assiste ces dernières années à la baisse de la prévalence

Plus en détail

OSTEOMYELITE SUBAIGUE PSEUDO-TUMORALE. Hôpital d enfants de Tunis

OSTEOMYELITE SUBAIGUE PSEUDO-TUMORALE. Hôpital d enfants de Tunis OSTEOMYELITE SUBAIGUE PSEUDO-TUMORALE Hôpital d enfants de Tunis INTRODUCTION L ostéomyélite subaiguë (OSA) est une infection osseuse hématogène caractéris risée e par : - Début insidieux. - Absence de

Plus en détail

Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano

Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano Hôpitaux Universitaires Paris Centre Traumatisme Deformités de la paroi thoracique antérieure 1. Pectus excavatum

Plus en détail

Imagerie des Tumeurs et pseudotumeurs osseuses de l enfant

Imagerie des Tumeurs et pseudotumeurs osseuses de l enfant Soirée Rachis Pédiatrique 18/12/2014 SFR IDF Imagerie des Tumeurs et pseudotumeurs osseuses de l enfant Adelaide Rega*, Anca Tanase, Marianne Alison Service d Imagerie Pédiatrique Hôpital Robert Debré,

Plus en détail

Tumeurs osseuses du bassin

Tumeurs osseuses du bassin Tumeurs osseuses du bassin CAFCIM 2012 La hanche et son environnement Eric Pelé (1), Poussange N (2), Moinard M (1), Huot P (1), Silvestre A (1), Moreau Durieux MH (1), Pesquer L (1), Meyer P (1), Hauger

Plus en détail

Boiterie et douleurs des membres inférieurs de l enfant. P-H Vivier Hôpital Privé de l Estuaire

Boiterie et douleurs des membres inférieurs de l enfant. P-H Vivier Hôpital Privé de l Estuaire Boiterie et douleurs des membres inférieurs de l enfant P-H Vivier Hôpital Privé de l Estuaire Introduction Motif fréquent de consultation 5% des passages aux urgences pédiatriques 3 obsessions Urgences

Plus en détail

décrivez les principaux éléments sémiologiques observés sur les clichés standards

décrivez les principaux éléments sémiologiques observés sur les clichés standards Femme, 59 ans ATCD : fracture fémorale droite à l âge de 12 ans, ostéosynthésée par broche. Ablation du matériel d ostéosynthèse à 1 an. Douleurs progressives du genou et de l extrémité distale de la cuisse

Plus en détail

La place de l imagerie non irradiante

La place de l imagerie non irradiante La place de l imagerie non irradiante Jérôme RENOUX Radiologue, imagerie médicale ostéo-articulaire, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Charles Foix Consultant INSEP La prise en charge de la traumatologie

Plus en détail

IMAGERIE DE L OSTEOME OSTEOÏDE K. MRAD DALI, M. ZOHD, N. ARIFA, C. FERJANI, M. MEIITIG*, M. BEN AYACHE*, K. TLILI GRAIES.

IMAGERIE DE L OSTEOME OSTEOÏDE K. MRAD DALI, M. ZOHD, N. ARIFA, C. FERJANI, M. MEIITIG*, M. BEN AYACHE*, K. TLILI GRAIES. IMAGERIE DE L OSTEOME L OSTEOÏDE K. MRAD DALI, M. ZOHD, N. ARIFA, C. FERJANI, M. MEIITIG*, M. BEN AYACHE*, K. TLILI GRAIES. Service d imagerie médicale Service de chirurgie orthopédique et traumatologie*

Plus en détail

A BEN AICHA, K MAHJOUBI, M CHELLI-BOUAZIZ, S CHAABANE, MF LADEB. Institut Mohamed Kassab d Orthopédie Ksar Said Tunisie

A BEN AICHA, K MAHJOUBI, M CHELLI-BOUAZIZ, S CHAABANE, MF LADEB. Institut Mohamed Kassab d Orthopédie Ksar Said Tunisie A BEN AICHA, K MAHJOUBI, M CHELLI-BOUAZIZ, S CHAABANE, MF LADEB. Institut Mohamed Kassab d Orthopédie Ksar Said Tunisie INTRODUCTION Les dépôts calciques des tissus mous peuvent revêtir des aspects très

Plus en détail

Fractures. I- Caractéristiques d une fracture 1- Définition. 2- Étiologie. 3- Mécanismes

Fractures. I- Caractéristiques d une fracture 1- Définition. 2- Étiologie. 3- Mécanismes Fractures I- Caractéristiques d une fracture 1- Définition = rupture de continuité de l os Ca va de la simple fissure jusqu à la comminution (plus de 2 fragments) Changement de gravité dès lors que la

Plus en détail

Tumeurs osseuses bénignes de l'appareil locomoteur

Tumeurs osseuses bénignes de l'appareil locomoteur osseuses bénignes de l'appareil locomoteur Thomas Schubert, Pierre-Louis Docquier, Christian Delloye INFORMATIONS CLEFS IMAGES CLEFS Les tumeurs bénignes osseuses sont relativement fréquentes, plus fréquentes

Plus en détail

Jeune homme de 22 ans adressé pour douleurs de type mécaniques initiales, devenues inflammatoires associées à une tuméfaction d apparition rapide de

Jeune homme de 22 ans adressé pour douleurs de type mécaniques initiales, devenues inflammatoires associées à une tuméfaction d apparition rapide de Jeune homme de 22 ans adressé pour douleurs de type mécaniques initiales, devenues inflammatoires associées à une tuméfaction d apparition rapide de la cuisse droite. Devant cette symptomatologie un scanner

Plus en détail

Tumeurs et pseudotumeurs osseuses en radiopédiatrie

Tumeurs et pseudotumeurs osseuses en radiopédiatrie Tumeurs et pseudotumeurs osseuses en radiopédiatrie Aouni S, Ziereisen F, Christophe C Hôpital Universitaire Des Enfants Reine Fabiola Bruxelles Cours interuniversitaires Master complémentaire en radiologie

Plus en détail

Ostéome. Définition. Signes de l imagerie

Ostéome. Définition. Signes de l imagerie 1 Ostéome Définition Épidémiologie Incidence précise inconnue, car les lésions sont souvent asymptomatiques (surtout ostéomes médullaires) Chez approximativement 10 p. 100 de tous les patients des ostéomes

Plus en détail