Guide. propreté. du tri et de la. 10 gestes citoyens. plan de collecte PROPRETÉ TRI. désormais numéro unique.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide. propreté. du tri et de la. 10 gestes citoyens. plan de collecte PROPRETÉ TRI. désormais numéro unique. www.colombes.fr"

Transcription

1 TI OTÉ 10 gt citoy pla d collct Guid du tri t d la proprté déormai uméro uiqu J rédui, tu rédui, ou réduio J compot, tu compot, ou compoto j ai, tu a, ou avo l réflx déchètri mobil j tri, tu tri, ou trio

2 réambul > Hitoir d la proprté u cour d iècl, l cotrait d alubrité ot amé l vill à orgair pour la proprté d lur ru. u Moy Âg, l décht taait da l ru t l rivièr; t au XI iècl, l décht parii ot toujour dévré da la Si. L abc d hygiè t rpoabl d ouvll épidémi t l fluv t u véritabl égout. L décht dvit alor u réll préoccupatio, 1884, ugè oubll, réft d la Si, ordo lur dépôt da d récipit péciaux, mui d couvrcl, afi qu il oit plu éparpillé t oit ramaé par l rvic muicipaux. L réft oubll ouvrait aii la voi aux futur réglmtatio d la gtio d décht pour ttr d rdr la vill «propr». À Colomb, l rvic roprté t créé au début d aé vat ctt dat, l balayag d ru était auré par d agt d la voiri plu d lur miio (pavag, goudroag ). t alor défii l prmir pla d proprté, élaboré au fil d l au, par ctur t par priorité (gar, écol, commrc). L prmièr balayu mécaiqu fot lur apparitio 1985 pour fair fac à la multiplicatio d tâch. ujourd hui, l rvic roprté foctio tou l jour avc u équip d 146 agt, pour aurr la proprté d ru t la collct d décht. our l aitr, la ill a cofié à d prtatair privé u parti du ttoyag mécaiqu d ru t la collct d ordur méagèr. > Notio du «ropr» Ctt otio t apparu au XIX iècl. La prcptio du propr t du al a évolué, il agit plu uiqumt d até publiqu, mai aui d la prcptio du cadr d vi. L maqu d proprté t u d rproch habitul formulé par l habitat. La ill mt pourtat d importat moy humai t matéril. D progrè coéqut ot été réalié c drièr aé. La proprté d ru t pa du ul rort d rvic muicipaux : la ill a u obligatio d moy, mai chacu a d obligatio d comportmt. L rôl du rvic limit plu à ttoyr la vill, il faut aui tir compt d icivilité t d u véritabl xigc matièr d cadr d vi. fi d améliorr d u faço durabl t fficac la proprté d la vill, u plu grad participatio d habitat t écair, pour qu chacu adopt l réflx d qulqu gt impl t rpoabl. 2

3 Trir c t facilitr l rcyclag! > À la maio, trio! Trir, c t prmttr qu l décht oit dirigé vr d filièr d traitmt adapté. L gt éco lombi Trir décht, c t doc : rotégr l'viromt : La réutiliatio d matièr rcyclé évit l épuimt d rourc aturll o rouvlabl t limit l rcour à l iciératio. Fair d écoomi : L rcyclag prmt d maîtrir l coût d traitmt d décht. Dévloppr l'mploi : L tri t l rcyclag d décht ot géératur d'mploi (prol d ctr d tri, référt viromt). Tri 3 coulur pour u collct artair d co-mballag dpui l début d l a 2000, Colomb a orgaié la collct élctiv t mi à la dipoitio d Colombi troi typ d cotur (cf.fich d coig d tri p.12). U vidag t u trti d corbill hbdomadair Dpui mai 2009, l'mbl d écol, d collèg t d quar t équipé d corbill d ru bi-flux afi d ibilir dè l plu ju âg au gt d tri ur l domai public. chiffr* : coût d la collct Chaqu Colombi produit 366 kg d décht par a to d ordur méagèr to d multi-matériaux to d vrr 99 to d vêtmt to d combrat oit to d décht *2012 Cotur our la maitac, l vol, l chagmt d volum d u bac ou o obttio, cotactz l our u bac détérioré, préciz l dommag, l typ t l volum afi qu u équip vi l réparr ou l rmplacr. appl : l trti d bac t à la charg d uagr. 4

4 > D combrat? Utilio la déchètri! La déchètri t u pac qui prmt d collctr t d trir l décht. L gt éco lombi Utilir u déchètri, c t : S aurr qu l décht vot êtr élimié da d coditio rpctat la até t l viromt Luttr cotr l dépôt auvag éduir l volum d décht iciéré La déchètri mobil Si vou avz raté la collct hbdomadair, c rvic d proximité vou t propoé pour collctr vo décht combrat ou volumiux. our bééficir d c rvic rérvé aux particulir, il vou uffit d prétr u jutificatif d domicil, u pièc d idtité t d vou coformr aux idicatio doé : 1 L décht trié doivt êtr dépoé da l cotur mi à dipoitio. 2 L quatité ot limité à 2m 3 par jour. Tri Marché rago/ tit-colomb tou l ludi u lac du Marché Horair d été : 13h - 18h Horair d hivr 13h - 17h Frmé l jour férié arkig Mélott tou l mrcrdi t l 2 amdi du moi u gl Gambtta/Mélott Foé-Ja tou l vdrdi u llé Irè t Frédéric Joliot-Curi Horair d hivr 13h - 17h d été : 13h - 18h ièr 1 r amdi du moi u vu d la dout Marché d Quatr-out L amdi, vou pouvz profitr du dipoitif da d vill partair proch : Frmé l jour férié Horair d hivr 13h30-17h d été : 13h30-18h La Gar-Colomb 2 amdi du moi u arkig d l Hôtl d ill (côté boulvard d la épubliqu) 5

5 Trir c t facilitr l rcyclag! L déchètri fix L accè t gratuit pour l particulir ur prétatio d u pièc d idtité t d u jutificatif d domicil. L apport d décht ot limité à 3m 2 par mai. d 9h à 18h30 du ludi au amdi auf jour férié Natrr (92000) Gvillir (92230) u 59, avu d Guillrai u 93, ru d Cabouf Bo à avoir L pu, l ordur méagèr, l décht cotat d l amiat, l cadavr d aimaux, l matièr décompoitio ou d combutio lt, l décht d activité d oi t l décht toxiqu ot pa autorié da l déchètri mobil. Tri > Collct d combrat Collct u foi par mai (cf cart p 8-9) Coig d prétatio d vo combrat Il doivt êtr dépoé la vill d la collct à partir d 21 h, a gêr la circulatio d piéto t d véhicul. L rivrai d voi privé doivt dépor lur objt combrat à l'agl d la voi publiqu. TTNTION : Il 'y a pa d collct d combrat l jour férié.! Ç SUFFIT! appl réglmtatio : Tout dépôt auvag ur la voi publiqu t paibl d u amd d 150 à chiffr* to d combrat/a olum maximal : 2 m 3 par habitatio 75 kg par objt 2 m d loguur par objt *2012 6

6 > Collct d combrat (uit) Qu t-c qu u combrat? utorié! Tout dépôt auvag t paibl d u amd d 150 Matla Sommir lach Mubl Moqutt iill frraill, tc. fué itur, produit phytoaitair, battri, boutill d gaz ot coidéré comm d décht dagrux t toxiqu. ou pouvz l dépor déchètri fix, au camio dédié (cf p10). Tri altt, gravat ou pirr ot à dépor déchètri fix ou mobil. Frigo, T, ordiatur, machi à lavr, miroir, vitr caé ot à dépor déchètri mobil ou fix. u ot à dépor déchètri fix. Décht végétaux, fuill mort, hrb d tot, brach d hai ou d arbut ot à dépor déchètri mobil ou vou pouvz l placr da votr compotur. 7

7 Guid du tri (d origi)_mi pag 1 04/06/13 17:25 ag8 Trir c t facilitr l rcyclag! GN i S gu i > Sctoriatio d combrat Bo ul vard Lou C D v bo o tq u du cd C olo mb SI S I r ab i F ço ra ul F Sa.d toir v ic u v ma hu Sc blir ac Gay-Lu mpè r I D'O rv É L I B G ti ' d U Boi dré v Y Yvvtttt la aix o oii du rv D'O ti ' d rc omm uc ard Mol ièv v G ri Ma t il. ugu lac d rt b o Jul v u d v Co.L uta ou iv d itt ill J Im Ch ap. al tt t rg Bou d villo a. do l Ui d at d u v ltt uriac Ma o v Q. oi um d llé IN S rr y ul F o ch fo rt J v u uty d' u v ço dl lau.c t t Srp a Cô B ugè d ph Jo ir v. La F. il.ayla C Cô t d' uty ol éo d Moica g li Cé u v vill lla D a. Éti rt v.ub ma Sala S art rou D lt au urt H ir icto. v ry xup t- S a t r im lc rt brt lb o u l. Cla. v dr va. ultt d aré roi mb o rag Tri UL at ra B ard ach lla Bl iilla L G rt rr i Bro at M uli acq l J rio u u d do Go t uvo v r iy lla Fo iilla d tz o l oë N èr ad arc b Dé émr d M 8 ti ' d t va ro d Cha Garamo Gal Cr du r icultu gr d l' rv 'O D çoi ra rè d LL d i Élctric dr Factu F lac Koig Dlo U U lac Jui G Gro irr. G ub. v t D Mar cl my é ir lta o u hato FF.. d. atia Hor rt d rt v. ir Laur Colb d v. S Ch am d p F lix ui Lo d it ph B Jo u v L t ug C ag L C d z Fr vaux u c v v. o d u ibo a la CH d B lu t ad ill uai F D ai C d o uffffo B ri C ricu g l' d a lac rd Gro Bll v u u v rd ria é a Mol UL d hl Mic v. ti gu uli u o v..ddu M v g d rè G Mrcr ltur d x li F F Lap BO Gallii tou ha C d G od d ll or vu l ri. H vja uti.j v BO rg x li u vrti lb É T adu B ug d x l rt alit Ég l' irr olb d v. o Bz d u v vo Y u llv B rè G Gro d ri v. Madri a ly ra B uri C C ux otr d M u v g a l gut amau ui u m. L.o a alit Ég l' a a irr t illa a ytt B rd ua do É u fa La lac ictor ictor Bach I NNT G L I ux ty 'u d ôt C. d U B o L t illa a ard ou Éd Sa D d lva t Sa Dr i I G du x li.b v lac Loui rago rt p rr I LL U U d u ta la G du v. r D r m y Gu tir S z lu L G iir Lavo É t l rc Ma t v.ugu arm CH oi av L ir D y brt um H u v d a u ri D H lympi t ra rt ot b Tra u dal v ura.d v é ri D H a mp a u ég UL ha t J C rt él 86 Colb BO vu ll B d lx. v. odo G Ma oza r g ra Bé Bé M zo r Ma iq uc.d v B r g ra Sa.Gou it-d lloi va.l v d u li v ich M t ari Gag du Boi éid r v. hr ri-t Ma. v alloi v L u v ag L o ri You r du a i J ta la Fo d i ac a ts id ré u d BZONS d ll L B l'il d mo d tad o uy ég rl ha C or d lva illr ou d u v Salvador lld éidt du y Frr v St UBIN ÔL i Ludi ca v Du ou ut trab d S ctor Bocq t iict gu v u c Clém uu vv d lac d la Commu d ari v th d' é d u r pli v u lr d l'o ir v l' o d a g L l th tha k ra ra F d ll ISCIN ISCIN IS p uro l' d u v rd lva Bou ra ud u v u C llllélértrttiii llé ub Co d u vrg vr d'u ou la T d. l v ha c D SSLL SSLL uil ll uma TINOI TINOI o rt Sch TNNIS T NNIS uv o N b o C C D DÉTMNTL ÉTMNTL LGÈ GÈ I L I d U U Imp. Gou rr p é Sa D ci l' d Krir C D C D B BICOSS ICOSS y v u Db igu GNTUIL a rt ob llé m par COUBOI - L DFNS OT MILLOT

8 Gu d du d o g _M pag ag9 GNNILLIS arll d allé l. Loui Michl u d'orgmot vu v u Suza vu v Charl Dloro il Marrola d ir Sazièr d vvuu Lapy D GNNILLIS ghi G pi. d' LIN rcl Lé v v uu Lor SNI ÈS - IS SNIÈS IS OT D'SNI ÈS D'SNIÈS Gramm Clara Lmoi Tilly Tilly Théodu l ibot ux Impa Brard y rot. d ill illi ir r. Déiré amlt Did Lball ur v. Hri v FF.. Tailib Tailiboo. ico ico il.. il.. Hugo.. Hugo BOIS-COLOMBS Cu Marc Sagir v. Mari Thérè Mauric Brta Tri S Comm du adat ivièr NT. Dato v. Fraçoi Bri r Loui G vu vu Ctral vu T vu Troul roul illboi illboi Maruil BOIS-COLOMBS ugè irr irol Hry Litolfff irgii irgii il. d il. Mot Clair LL C COU OULLÉ É T T du Mot Blac d Lila vu Clrt t obrt Charl d allé uau çoi o v Cathri Ch am pa ro d d Écol Codorct Odil L' Ho ic icoo Joph è Florti Brth Hélè froix Goffroix irr Gof d Mot Clair r. Fracoi 1 ougir auli IS M OT D CHMT l. Hri W Wallo allo llé aul Gillt vu Nicola vu Y.. Y. Lbrto to Yvo Yvo Lbr vu vu jour. Baujour Bau rlai atur rlai du r Kig Imp. Marti Luth Baujour Grmai am Ch d Bllo. d la Statio illa d ubpi du 8 Mai Charl Bllot Cri Cri il.il. dd illa Mari illa Ja Ja Mrmoz vu Fraçoi Charli vu vu d Dux Sœur vu api Di Marqut vu vu Carot illa almyr C. Humblot Félix Faur S T Ma Maruil illboi Maruil illboi Hri Marti ot d la uc l. obpirr Lagvi out du Brir Jacqu Loui vu vu Mari Hritt vu vu Botmp ugè Turpi T urpi vu vu Courtli illa Marth vu ogr vu Suza illa Marcl vu vu rrir rrir F Flury lury v Luci Marcl Bourguigo vu ugéi vu d Criir Carot Lazar B I HN NU illa Barbtt du Maréchal Foch.v Gabril SS BU ll illaa Nouv ill Bouchr ou Sard ictori atur ic ictt Garrau lott u é vvu Sait-Hilair Dmot Dupot Héloi d Glyci d la Cocord d la Librté Jubi Boi offr Dloffr d oi du Ida v Frad Morl vii aarroov d Hélè J ooi i du Boi d Labourt Guillot imir Cac ictt i U D DUN. Thoma Halph l Il ougt d Louuëët a-loui rv D'O ti ' d Boi du. aul Lcomt Gorg Boqut d Criir. d loutt v vu u d É Éco coll ill a d Lila Godo D v Barb ir LLUNDI UNDI MDI M CDI MCDI c JUDI d d villo a oi du Gééral Frrié v vu u Mélot t t K éid du r Y D D L M d la Sarria BOUL ault vuu Léo v blir Imp. Gou ac Gay-Lu mpè r I É L I B G U D ot ico ico ot d ubépi vu té No oly J ir vu Hurtault Fra GO NU vuu Girarv di Bi t. luo Mé r ouli u v Cla Bourdot N HU illa Clotild v M. ubi MT M T N N N LL MTNLL ICTO H I HUGO UGO ICTO v Gorg ay d'pi ra l F ato t vu Hlè d d l'idutri ri r mo il. yco è li ad M Mo d a d r illupli Sud afi Stiri d ar d'rc vuu Ja v u vu v Dlaby Bria ritid r S l.d Garamot um d llé rc at omm du C vot Ja ry im lc a t r la aix. ru y v la du ililla Wi oi dré tt Yv Foi au Garr vu out titg vu ièv v G ri Ma t il. ugu lac xup rr. do l Ui d t- S rt brt lb o u l. Cla. v dr aultt ma Sala émr Gal Cr uu t vv oi Q. D rg Bou éo L du ço li Cé dl u v lau.c. Éti rt v.ub a do Go Grè d L. v Carot G. Bivêêtu Biv c U a d p B ugè ati v Do fèvr uu L vvu du lmtt v Dr Ca rcrdi lac Koig o vill ph D Jo U Id o rag Srp t oul u H vu v N l' ph Jo ir v. La v. ty Mar F. il.ayla C arl v Chgut u t Mat G. Biz d ragu t d ol my é Oty Émil v Ém Grad at ra B ré dgr Ma O Judi v v Bllair Lakaal CT St ic ictt ot St ict ict lac Hri io v dd dli dli d cacia cacia ca lt ich M Jul ch I 86 Joliot Curi d la Gaité d Échag illa Fachoda llé Molièr Moica g ui Lo x u ltè vu v David u Félici vu v Charl x a lac Jui li F çoi ra F Ch am d p F lix au Mar d B lu t d v i Élctric d v r Factu Boui porté Dé d au Bd Marc Blgiqu d ywaill d' Gurlai ar lla v D ag i O lt au urt H ir icto. v a cl v u lac d déporté du élodrom d Hivr Bayard Jacqu Éléoor Frmé vu. JJuu lli i G allé Gallé U MCHL JOFF U D Lamarti Cité Halph d r ll Bll aurpair B rog du -Laz x d lac Gal Lclrc rè tit d Champaro i Sait-D DU BOUND U arcau Sait tru Mo d v. o Bz d t va u v d B T L I I d D IN G Bo rd U Bourir aré roi mb Q U d'orléa Hritt UL rg G od Charlott i Sait-Di D.Gou. Marc Bacht va BO ou ut trab d S ctor Bocq t iict gu c u lém u C v d la vu vu du obio ul th d' vuu v Foucault ictor ictor Fotai Bo illa Krir y v u Db Sa lympi. Boma d la Fratrité ado alv t S. Srvièr vu vu Loui d Bttig i tta amb rd G llad Taiilla Ta rio olf S Sllir lva Bou Labourt T d l'o Ja du Boi réid ccq v C. L B v St ÔL L U UBIN BIN ÔL i a u r vu v arbri. Ch v ca v Du i brt Cou ra ud r Frack a u v vuu C llllélértrttiii llé ub Co it-d S d irr UL ma chu rt S vard l Bou ard M D au y ll ouv N rth B lli rc Ma ou Savr r ul Sa rr t lo Imp..d r ab i F ço ra F p é v Léoti U u Drapa u du vvu d y Mardi Boulv G ro réid du d IN è rogr du u v cau Mar u v Fila r vi ou i B lx vv uu Clé mti v vuu Joph toi ugut oir y Bo ard d L ur v Ha Boulv ST cqu -Ja a J Irè t Frédéric Bai iv v v. G ixmud d D r d l'y chèr D rio Solf v.s vard d' bo rm apa rt ob llé Boul rd U piay ort u d' Cad vvu Imp. u v br Klé Ja vvuu tr t Kd Lou ul vard d d o v iati l'oc Jaurè r u mu pr. lbrt Ca C D CTIITÉ KLÉB N é rd lll Élua u a i S gu i pa arll Klébr ort d ari lac d almy almy Bla chard L GNN-COLOMBS NN M ltt o Bro FNS T 9

9 Trir c t facilitr l rcyclag! > D * t décht toxiqu ** : l jto pa à la poubll! L gt éco lombi tttio aux D t aux décht toxiqu! Sa rcyclag l compoat d D puvt gdrr d grav coéquc pour la até t l viromt. Si vou achtz pa u ouvl apparil, apportz l aci déchètri. L décht toxiqu doivt pa êtr jté import où comm c't trop ouvt l ca. Il ot dagrux pour la até. Tri Îl -d-frac À Colomb U camio pécialmt améagé t à votr dipoitio, d 9h à12h pour l décht toxiqu Marché du tit-colomb Marché Marcau Marché du Ctr 1 r vdrdi du moi 1 r amdi du moi 1 r dimach du moi u lac rago u Dvat l tré pricipal u Dvat l Hôtl d ill Bo à avoir our tout achat d u apparil élctriqu ou élctroiqu (réfrigératur, T, cool d jux, motr, ampoul ba coommatio ), l ditributur ot l obligatio d rprdr l aci. C t l ytèm du «u pour u», pour lqul vou payz l éco-cotributio qui fiac lur collct, lur dépollutio t lur rcyclag. chiffr* 2 à 4 kg d décht dagrux/hab/a dot 20% d décht toxiqu rcyclé (méag) 30% d décht toxiqu rcyclé (activité commrcial) 35 to d décht toxiqu produit * D* : Décht d Équipmt Élctriqu t Élctroiqu Décht toxiqu** : adiographi, coll, pitur, olvat

10 > Compotr u gt til t aturl L compotag t u procu aturl d décompoitio d matièr orgaiqu, d origi végétal préc d air t d au. L gt éco lombi Offr d ombrux avatag : Écologiqu : Il dimiu utilmt la quatité d décht. Écoomiqu : Il réduit l coût d traitmt d décht. vatagux t fficac : Il richit l ol d votr jardi d maièr gratuit. our couragr l compotag domtiqu Colomb mt à dipoitio d compotur platiqu rcyclé crtifié NF viromt cotrparti d u participatio fiacièr d 5. Notr maîtr compotur t à votr écout au Tri Bo à avoir 3 règl à uivr pour bi compotr érr : l bactéri t la macro fau ot boi d'air pour participr à la décompoitio d la matièr orgaiqu. Humidifir : aid à la dégradatio d matièr t maitit la vi d bactéri, d vr t d cloport. arir l apport d matièr orgaiqu d'origi végétal, comm l décht vrt, dit «azoté» tll qu l épluchur d fruit t légum, l tot d gazo, l flur faé... t l décht bru, dit «carboé» comm l fuillag d arbr, l boi broyé, l brachag, l marc d café, l coquill d œuf t lur boît (i ll t carto...). 11

11 Trir c t facilitr l rcyclag! Tri 12

12 Mobilir chacu pour u vill propr > La ill vill à la proprté d ru Balayag, ttoyag, chaqu jour, viro 85 agt villt à la proprté d 120 km d voi commual t d 240 km d trottoir. U balayag maul 7j/7 t 365 jour par a! 45 agt itrvit régulièrmt à la proprté d ru d Colomb t égalmt ur d prtatio urgt (accidt, dégât lié aux itmpéri, tc.) da u délai maximum d 15 miut. La fréquc du balayag mécaiqu a doublé 10 a U balayag t lavag mécaiqu ytématiqu d tout l ru commual t ffctué d 1 à 3 foi par mai foctio d pécificité t d la fréqutatio (proximité d gar, écol, commrc). chiffr * coût du ttoimt 320 km par mai d trottoir balayé t lavé mécaiqumt 764 corbill d ru dot 132 bi-flux pour l tri dépôt auvag 10 balayu 7 lavu m 2 d graffiti traité *2012 roprté 13

13 Mobilir chacu pour u vill propr > Mo maîtr t propr, il rama! L gt éco lombi Colomb, c t chz vou, ramaz! L déjctio cai alit o ru, o maif fluri, t ot dagru pour l paat. amar l déjctio d o aimal t u qutio d hygiè t u obligatio. Tout maqumt put êtr vrbalié. Mo maîtr t propr il rama! roprté L gt éco lombi our luttr cotr la pollutio cai La ill mt gratuitmt à la dipoitio d propriétair rpoabl 27 pac chi t d ditributur d acht biodégradabl, implaté aux droit l plu fréquté. Il xit aui dux pac d détt pour votr aimal d compagi, l u au parc Caillbott t l autr au parc Lagravèr. chiffr* 27 pac chi 37 ditributur d ac *2012 > U déhrbag plu écologiqu our u miliu urbai plu aturl : ccpto la végétatio potaé t l hrb dit «mauvai». our égayr otr cadr d vi : Ici t là, laio l pid d arbr t l bordur d habitatio flurir. Colomb a fait l choix rpoabl Supprimr l déhrbat chimiqu pour plu rjtr d ubtac polluat da l ol t da l réaux d au. Dpui avril 2009, u tchiqu altrativ d déhrbag à ba d mou d origi végétal t d au chaud t utilié pour élimir la flor o déiré, mai la coommatio d au t pa aodi t l déhrbag maul rt écair. 14

14 > Tag L gt éco lombi prévtio : référz la pitur ati-tag. lèvmt d tag : U autoriatio igé du propriétair t écair pour dégagr la ill d tout rpoabilité ca d o-atifactio ou d dégradatio évtull du upport. U équip d lèvmt d tag ll itrvit ur l pac public. C rvic adr égalmt aux particulir, à titr gratuit, pour l lèvmt d tag viibl du domai public t da la limit d rz-dchaué. Cotact : > Déigmt chiffr tag lvé tag lvé L gt éco lombi L déigmt d trottoir t d la rpoabilité d rivrai. Il t obligatoir afi d aurr la écurité d piéto. roprté Déigmt ca d chut d ig ou d vrgla, la ill aur l alag, ablag ou raclag d voi publiqu t d trottoir dvat l bâtimt muicipaux. L itrvtio fot priorité ur l voi pricipal. 15

15 10 gt citoy J ui co lombi 1 16 J privilégi l ac à uag multipl t j choii l produit vrac ou l moi mballé. 15 milliard d ac platiqu jtabl ditribué chaqu aé, oit to (l poid d 8 tour iffl)! L rfur t u gt fficac «jtr moi, c t avat tout achtr mali»! 2 3 J préfèr l produit durabl aux produit à uag uiqu. référr l apparil a pil ou rchargabl, l éco-rcharg, rfur l ligtt t autr produit jtabl ot d actio qui, à qualité égal, prmttt d fair d réll écoomi. À la maio, j tri. J choii l bac à couvrcl jau pour tou l mballag métalliqu, carto, briqu, papir, boutill t flaco platiqu ; l bac vrt pour l boutill, pot t bocaux vrr ; l bac marro pour tou l autr décht. J coomm moi d papir au burau t à la maio. llégr a poubll imprimat qu l écair rcto vro, c t aui moi d arbr abattu, moi d au t 4d érgi coommé t moi d traport. J rfu la publicité da ma boît aux lttr utiliat u "top pub". lu d 40kg/a d imprimé publicitair o ollicité par 5foyr, oit plu d u millio d to à traitr.

16 6 7 9 J do ou fai réparr au liu d jtr. vat d jtr u objt, j m dmad il t réparabl, réutiliabl ou util à qulqu u d autr. D orgaiatio caritativ ot pécialié da la récupératio : adoptz l doubl gt «olidarité t viromt». J compot m décht d cuii t m décht vrt. Gt écoomiqu t écologiqu, il limit l quatité d décht à traportr t à traitr t offr u amdmt aturl t gratuit, pour vo platatio. 8 J mprut ou j lou l matéril dot j m r xcptiollmt. ourquoi combrr d u décollu à papir pit, utilié tou l 5 a t qui put détériorr? utat la lour ou l mprutr! J ai l réflx «déchètri» pour m décht d boi, gravat, apparil élctriqu Halt à la ocivité d décht dagrux! L déchètri ot géré par d pécialit, vo décht y uivrot la filièr d traitmt adapté. 10 J adopt u comportmt citoy. N pa jtr d décht ur la voi publiqu (mégot, chwig-gum, papir ) t ramar l déjctio d o aimal d compagi, évitt d xpor à u vrbaliatio gt citoys

17 Irè t F SSLL la d collct Irè t F Irè t F Jour d Collct!! Déchètri mobil - Marché rago / tit-colomb tou l ludi - arkig Mélott tou l mrcrdi t l 2 amdi du moi - Foé-Ja tou l vdrdi Irè t F Irè t F Irè t F Décht toxiqu mplacmt du camio pour la collct - Marché du tit-colomb 1 r vdrdi du moi - Marché Marcau 1 r amdi du moi - Marché du Ctr 1 r dimach du moi! pac chi Colo txtil Ordur méagèr : mardi t amdi mballag t vrr : judi Ordur méagèr : ludi t vdrdi mballag t vrr : mrcrdi a d collct l 1 r mai SSLL SIN 86 U U U U U U GB GB BOUL D CH LS D GULL BOUL D CH 86 BOUL D CH LS D GULL ULL! U U G BI BI BI L L L ÉÉ I Irè t F 18 U U GBI GBI GBI L L L É I BOUL D CH BOUL D CHLS D G G HLS D G

18 . Irè t F 86 NU NU D STLI NG D D STL L LI N NG G D x2 UL UL UL BT B BT IL IL IL É I BOUL D DG QUI NT U GBI I L I I U D DU DUN BOUL D D L M Y DU U x2 DU NU HNI BBUSS B O UND U DU NU HNI BBUSS NU HNI BBUSS NU HNI BBUSS Irè t F! M CH L JO FF ictor Fotai x2 U U U I C T O HUGO L COULÉ T! NU D L' G NT S NU D S TLING D SNIÈS - la d collct IS 19

19 Dirctio d l'viromt Ctr Tchiqu Muicipal d l'ci Digu Colomb ÉDITION 2013

Laissez-vous conduire jusqu à minuit!

Laissez-vous conduire jusqu à minuit! Laiz-vou conduir juqu à minuit! A partir du 2 juillt 2010, la Communauté d Agglomération du Pay Ajaccin t l Tranport Collctif Ajaccin (TCA) propont à lur uagr un drt d oiré tardiv juqu à MINUIT ur un majorité

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

Comment rentrer après la fête?

Comment rentrer après la fête? tal Carpoipénn tr rt our u Lulu éclair vo Commnt rntrr aprè la fêt? www.trabourg.u INTRO Qu trabourg t bll la nuit L établimnt qui animnt a vi nocturn vou ouvrnt l bra! Vivz parmi l coulur t l not qui

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

Niveau quatrième : Confort et domotique

Niveau quatrième : Confort et domotique Niv iè : Cofo dooi L L yè d d ff P 2 L io iv P 3 P d'gi li ff P 4 Co i? P 5 Coiio d' yè P 6 Ex d' yè P 7 15 Pocd d ff P 16 21 Él d ff P 22 L viio bio P 23 Viio logi L io iv Q'-c ' io iv? l'ogiio d io ol

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

Offrz d Pair Cadax Ac haq ccai! cada Livrai Martiiq 24h 48h DOM & Métrpl Editi Martiiq Décbr 2011 Offrz d Chaq Occai Spécial Nël! Tt l aé, fait par v ag avc d flr d pair chargé d affcti t d tit t t prété

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée Opéatio «Ptit Poit» L Pot 26 LLTS, pix Adm Rtou d xpéic viobat Réuio Eté FICHE D IDENTITE Maît d ouvag : Maît d ouv : BET Stuctu / VRD : Fluid : Thmiqu/Egi : Ba Tio : SHLMR Ag Nab RTI It Sud Imag Cocpt

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Convoyeurs à Chaîne et à Palettes

Convoyeurs à Chaîne et à Palettes Covoyeur à Chaîe et à Palette Fii polyeter eduit de peiture à poudre 262 162-A 166-A 262 S iclie juqu à 40 pour ue itallatio e ouplee. Largeur de goulotte Fod : 10 po (254 mm) Haut : 12 ½ po (318 mm) Profodeur

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e Aménager Développer Anticiper Yann Arthus-Bertrand / Altitude. , u n a c t e u r m a j e u r d e l aménagement Le g r o u p e SOFIREL, f o rt d e la réalisation

Plus en détail

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 e Journée de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute rep 55 ème journée d Etude et de 1 de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute reproduction même partielle et interdite. DEVIENT

Plus en détail

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps a l e i y m u r o f n v w s j z Une lettre qui donne un son bref (en valeur de base) d t b p c k q g 2-3 lettres qui donnent ensemble toujours

Plus en détail

Vivez. éco-quartier BUREAUX & COMMERCES. www.vivrebassens.com. Bienvenue chez vous

Vivez. éco-quartier BUREAUX & COMMERCES. www.vivrebassens.com. Bienvenue chez vous Pag 1 Binvnu chz vous Invstissz n confianc dans un bin fiabl t durabl au cœur d l agglomération chambérinn, promss d un art d vivr dont vous bénéficirz saison après saison. BUREAUX & COMMERCES Vivz n éco-harmoni

Plus en détail

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s DROIT DE L INTERNET DROIT FRANÇAIS ET EUROPÉEN Céline CASTETS-RENARD Professeur à l'université de Toulouse Capitole 2e édition Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s TABLE DES MATIÈRES P réface...

Plus en détail

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig L ho fê o cocé vc u ouvu l o ll ouuv u fl u. Aujou hu, l ou obu u ouvll fo ov focoll ou u o ulo ou écué. Af éo ux bo cl, l ch vo élg. L éloo fê o FAKRO b u l cl, f u hbo lu lu cofobl écué. L ho fê o cocé

Plus en détail

regis.loiseau@acceo.eu 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch.

regis.loiseau@acceo.eu 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch. regis.loiseau@acceo.eu 2udes et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch.fr rmation Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute reproduction même partielle

Plus en détail

!" #!# $%!""#$%&!'(%$)

! #!# $%!#$%&!'(%$) !" #!# $%!""#$%&!'(%$) & *& +",++-.-/0' "!(12$ ' '# # ' ("""!)*+,!- *&+.",0' 3*"(4$./ ' *&5,++-.-0'/3*"(4$ # #.') $ ' 0+1* 2 "!)*+)1+ *&+",++-.- 0'3*"(4$ ' '# # ' (3,4!53""!)*+,! +&!!- *& +",++-.-/0'3*"(4$

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s A u c o m m e n c e m e n t p 2 L A g rém e n t Te c h n iq u e E u ro p ée n p o u r le s S y stèm e s d E ta n c h éité Liq u ide p 4 G a ra n tie déc e n n a le - E x c e p tio n fra n ça ise La rép

Plus en détail

La couleur de votre MySpeedy est parfaitement coordonnée avec celle de

La couleur de votre MySpeedy est parfaitement coordonnée avec celle de FR s l è d Mo Origial, coloré, prsoalisé. L plus tdac d tous ls compturs motr qui vous êts. Choisissz votr favori parmi ls styls proposés t xprimz votr idividualité avc u comptur uiqu. La coulur d votr

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

Pougues Casino <> Banlay

Pougues Casino <> Banlay L Chat Pé atg d Ct d At Cotmpoa d pat Jaco t c St lég Ac Etablmt Thmal Cot a o t G vé Lot. L Ecl d o gy l Vx Gé gy POUGUESLESEAUX Pdox La Bgtt ch a Fa Ecol d PogLEx oct Bllv Ac Cmtè Ct d Géat Gavè A t

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

Boîte à idées à explorer, à déjouer

Boîte à idées à explorer, à déjouer Bî à ié à xlrr, à éjr Prii ravax à xr a C92 a l ar rj éaral «U aé av ri ar» 15 avril a 17 ai 2013, a C92 Aé lair 2012-2013 D ré ar : Cahri Frié Dirri, él aliai L Glaièr, Blg-Billar Mari-Fraçi Ja-Ja Cillèr

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010 Présentation de la formation au Certificat d aptitude d professionnelle pour les aides spécialis cialisées, les enseignements adaptés s et la scolarisation des élèves en situation de handicap CAPA-SH Promotion

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

Triome batisseurs d espaces, la maitrise totale de votre projet

Triome batisseurs d espaces, la maitrise totale de votre projet Triom batissurs d spacs, la maitris total d votr projt 4 pôls xprts, 1 pol positio! Orgaisé autour d ss quatr pôls, l Group AEVO maîtris : l trpris gééral (TRIOME), l gros-œuvr (TEXIA CONSTRUCTIONS), ls

Plus en détail

RÉSIDENCE RÉSIDENCE. Noria Park TOULOUSE > > BORDEROUGE

RÉSIDENCE RÉSIDENCE. Noria Park TOULOUSE > > BORDEROUGE RÉSIDENCE Nori Prk RÉSIDENCE TOULOUSE > > ORDEROUGE TOULOUSE, À LA DÉCOUVERTE DE LA CULTURE OCCITANE L Métroum TOULOUSE, MÉTROPOLE D AVENIR AU CHARME D EXCEPTION Vill d crctèr à l cct chtt, Toulous s distgu

Plus en détail

ROUEN. Gallieni. www.villas-gallieni.com À ROUEN, À deux pas du jardin des plantes, au 21-25 rue du Maréchal Galliéni.

ROUEN. Gallieni. www.villas-gallieni.com À ROUEN, À deux pas du jardin des plantes, au 21-25 rue du Maréchal Galliéni. ROUEN Ls Villas Gallii www.villas-gallii.com À ROUEN, À dux pas du jardi ds plats, au 21-25 ru du Maréchal Galliéi 10 maisos T4 Ls Villas Gallii Au cœur d u vill d caractèr touré vrs l avir La vill d Rou

Plus en détail

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E C A R T E S M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E G U S TAV O B A R R E N O J O S E C A R L O S C O R R E I A R E M I H Ä

Plus en détail

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome!

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome! HYPP OD - BE R O LL E M RIV E E ISO N 20 15 VICHY A S Soucieux vou offi le meilleu, l Hippodome Belleive vou éeve e aimatio plu exceptioelle e 2015. Au pogamme, paio, patage, covivialité, émotio, découvete

Plus en détail

Guide des déchets dangereux à la maison Plan départemental de Prévention des Déchets

Guide des déchets dangereux à la maison Plan départemental de Prévention des Déchets Miux ls connaîtr pour miux ls jtr! Guid ds déchts dangrux à la maison Plan départmntal d Prévntion ds Déchts En 2005, l Consil général ds Lands a initié l prmir Plan départmntal d Prévntion ds Déchts n

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 5 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e d e

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

DISTRICT GRIFFIN L000 LISTE DES DESSINS E01 STRUCTURE ARCHITECTURE ET PAYSAGE DESSINS D'ARCH. DE PAYSAGE DISTRICT GRIFFIN ILOT 9A PLAN D'ENSEMBLE ET

DISTRICT GRIFFIN L000 LISTE DES DESSINS E01 STRUCTURE ARCHITECTURE ET PAYSAGE DESSINS D'ARCH. DE PAYSAGE DISTRICT GRIFFIN ILOT 9A PLAN D'ENSEMBLE ET B DTRT GRFF ÎLT 9A LT D D FULL TTR D D'TTUR D TRUTUR MÉA. ÉL. PLMB. VTL. DG D'TÉRUR 255, BUL. RÉMAZ T, 9 ᴱ ÉT, MTRÉAL (ÉB) 2M 1M2 TTUR T D D'. D D T A T T DTRT GRFF LT 9A PLA D'MBL T LT D D L000 01 B T

Plus en détail

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc

Plus en détail

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social.

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social. a qi tt ct gaiag aimtai LE EJEX L jx d a tt ct gaiag aimtai icivt da 3 ax d dévmt dab : vimta, écmiq, cia. Ltt ct gaiag aimtai, c t : RÉERVER L EVREME évitat d dé itimt d ac ctivab, d a, d égi t évitat

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012 REUNION PUBLIQUE COLLEGE DE MONTREUIL LE 9/3/ PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 9 MARS PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE LUNDI 9 MARS PARTENARIAT

Plus en détail

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre P ro to c o le d e la re n c o n tre C h a m p io n a t r é g io n a le c o m ité Ile -d e -F r a n c e P ic a r d ie 2 9 a v r l 2 0 0 7 P is c in e d e N o g e n t s u r M a r n e 19:35 P ro to c o le

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

L Institut de Veille Sanitaire Saint Maurice Val de Marne

L Institut de Veille Sanitaire Saint Maurice Val de Marne L Institut de Veille Sanitaire Saint Maurice Val de Marne Directeur Général : Pr Gilles Brücker Nantes 9 novembre 2007 www.invs.sante.fr Institut de Veille sanitaire (InVS) www.invs.sante.fr Création :

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

connecter sous Linu rir un navigateur W Checkpoint 2 : Ouv chercher des imag Checkpoint 4 : Re

connecter sous Linu rir un navigateur W Checkpoint 2 : Ouv chercher des imag Checkpoint 4 : Re g a im d r h rc h c r : n io i m Votr p u ro g w n l n a d n o ti a rm t d info ISSION : BUTS DE LA M ur l Wb - Trouvr d imag ur imag ur l ordinat - Sauvgardr c nwgroup formation ur l in d r ch r ch -

Plus en détail

Ici, trions comme à la maison

Ici, trions comme à la maison Ici, trios comm à la maiso Esmbl Trios bi Rcyclos miux Ici, trios comm à la maiso Trir, u scod atur À domicil, l tri st dvu u scod atur. Plus d 95 % ds Blgs trit régulièrmt lur PMC, lur vrr t lur papir-carto.

Plus en détail

DE LA RÉCLAMATION À LA RÉPARATION : SUIVEZ-LE GUIDE!

DE LA RÉCLAMATION À LA RÉPARATION : SUIVEZ-LE GUIDE! DÉCEMBRE 2013 - N 13 LOGEMENT FRANCILIEN ET VOUS POUR UN HABITAT DE QUALITÉ DE LA RÉCLAMATION À LA RÉPARATION : SUIVEZ-LE GUIDE! DSU: DES ÉQUIPES AU SERVICE DU MIEUX VIVRE ENSEMBLE P. 3 UNE NOUVELLE GÉNÉRATION

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin CERES logicil gion commrcial pour négocian n vin. Gion complè acha vn : comman, rérvaion, gion courag commrciaux.. Moul campagn primur : piloag la campagn via un ablau bor prman viualir accér aux informaion

Plus en détail

LE PRoGRAMME octobre décembre 2015

LE PRoGRAMME octobre décembre 2015 PoGMM ocb déceb 2015 xi li hé Mf um Mf v l Habi Dévee Dab a e diff if o a. ot JONÉ D ÉOONTTION Vddi 9 ocb 9h 18h (ofel lcivi ) aedi 10 ocb 9h 18h ( public) Jo o Qu vioe e lib V h déi oj d éo d ég? V olu

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 20 Les transferts thermiques dans un bâtiment

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 20 Les transferts thermiques dans un bâtiment FICHE Fich à dtination d nignant T 0 L tranfrt thrmiqu dan un bâtimnt Typ d'activité Activité avc étud documntair Notion t contnu du programm d T rm Compétnc xigibl du programm d T rm Tranfrt d énrgi ntr

Plus en détail

EXISTE EN PHOTOVOLTAÏQUE

EXISTE EN PHOTOVOLTAÏQUE c 2 kg/m 4,7 r à m Pid à mai a r i d I. r! Fac r ra char, rgi /m² à Ada r 1 r vr iq m Ac h c,! i miq c c, rdi r i a T d fabriq rgg. B rc r aièr v à a m rr. E grâc rcycab r a rcyc 100% à r d x a r a v T

Plus en détail

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn Résumé D én omin a tion E A U ' t o u r d u L é m an - l a c r o i s i è r e l u d o - é d u c a t i v e ( E T L ) O bjec tifs

Plus en détail

Imprimante de découpe 615mm. Machine et consommables associés 2009. Systèmes de découpe, adhésifs et dérivés LE PARTENAIRE. Prise de commande :

Imprimante de découpe 615mm. Machine et consommables associés 2009. Systèmes de découpe, adhésifs et dérivés LE PARTENAIRE. Prise de commande : Imrimn d décou 615mm Mchin conommbl ocié 2009 Syèm d décou, dhéif dérivé LE PARTENAIRE Pri d commnd : Chz FLOCOLLA (D d Prohilm rl) - 31, ru d l Fondri - 59200 Tourcoing Pr éléhon u 0033 (0)3 2036 2004

Plus en détail

Guide d utilisation MEDIVG

Guide d utilisation MEDIVG Gestion des fiches de liaison Partie Médecin Documentation Logiciel MEDIVG - 7/04/08 - Page 1 de 13 Ta bl e d es m atièr e s Table des matières 2 INTRODUCTION 4 Installer la version PC ou Mac 4 Version

Plus en détail

THERMOGRAPHIE AERIENNE ET DES FAÇADES DE SAINT MANDÉ. ------Réunions publiques 7, 8 et 9 Novembre 2011

THERMOGRAPHIE AERIENNE ET DES FAÇADES DE SAINT MANDÉ. ------Réunions publiques 7, 8 et 9 Novembre 2011 THERMOGRAPHIE AERIENNE ET DES FAÇADES DE SAINT MANDÉ ------Réunions publiques 7, 8 et 9 Novembre 2011 Q U E S T -C E Q U U N E T HE R MO G R A P HIE? C e s t u n e «p h o to g r a p h i e d e l a c h a

Plus en détail

Université Cadi Ayyad FSJES - Marrakech Audit Commercial et Marketing

Université Cadi Ayyad FSJES - Marrakech Audit Commercial et Marketing Université Cadi Ayyad FSJES - Marrakech Audit Commercial et Marketing THEME: 2008/2009 Introduction Cadre général : 1) Qu est que c est qu un tableau de bord? a) Définitions b) Les rôles essentiels du

Plus en détail

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices PREMIÈRE PÉRIODE Support : Conte La planète des Alphas Étude du code - a, o, i, u, y, é, e, f, - Combinatoire - m, s, r, l, j, ch, v - Écrire des syllabes. - Écrire des mots. - Écrire une phrase dictée.

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

Si Versailles m était contée

Si Versailles m était contée L Boulvard d la Rin L Châtau d Vraill Si Vraill m était conté MARLY-LE-ROI A13 VERSAILLES LE CHESNAY A14 BOULOGNE- BILLANCOURT VILLE- D AVRAY JOUY-EN-JOSAS EN VOITURE A14 NANTERRE COLOMBES MEUDON PARIS

Plus en détail

Grand Paris Seine Ouest. Evolution Actualités des lignes de bus communautaires. Grand

Grand Paris Seine Ouest. Evolution Actualités des lignes de bus communautaires. Grand Grand Pari Sin Out Evolution Actualité d lign d bu communautair Grand 1 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 2 BOULOGNE-BILLANCOURT 3 L SUBB... 3 CHAVILLE 4 L Chavilbu... 4 ISSY-LES-MOULINEAUX 6 L TUVIM...

Plus en détail

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 908

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 908 d exécution non doté de crédit 908 «Opérations industrielles et commerciales des directions départementales et régionales de l équipement» Ministère : 23 «Équipement» (Version du 01/01/2008 à 21:08:13

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

Rennes - Les Longs Champs, 4 500 m 2 de bureaux. La dynamique d une adresse de référence!

Rennes - Les Longs Champs, 4 500 m 2 de bureaux. La dynamique d une adresse de référence! Rs - Ls Logs Champs, 4 500 m 2 buraux. La yamiqu u arss référc! U car travail yamiqu t parfaitmt accssibl Au cœur la Tchopôl Rs Atalat t ss 270 hctars éiés aux hauts tchologis la commuicatio t à la rchrch,

Plus en détail

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS S : C éé é, ù u. S j 2 C évé ju 3 S u 4 Ex éu u éu 5 S vé éuè 6. é. u é L x é éé 7 M u ju uxu é 8 M v éu ju u é 9 L é ù vu 10 L vé éuv 11

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

La classification périodique

La classification périodique Chapitre 3 : UE1 : Chimie Chimie physique La classification périodique Pierre-Alexis GAUCHARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble -

Plus en détail

En effet, l avantage fiscal est fortement réduit en 2011 et 2012, puis disparaîtrait en 2013.

En effet, l avantage fiscal est fortement réduit en 2011 et 2012, puis disparaîtrait en 2013. P ROMETH E E CO NS E I L A NALY S E DE P L A CEMENT Point au 12 Avril 2011 Loi de Finances pour 2011 LE DISPOSITIF «SCELLIER» Devant la nécessite absolue de redynamiser le secteur de l investissement locatif,

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

63Congrès UNE FILIÈRE EN HARMONIE! ème. Palais des Congrès d Arles

63Congrès UNE FILIÈRE EN HARMONIE! ème. Palais des Congrès d Arles aiqu p n i ma d Inf 63Cngè èm in u j u n alai d Cngè d Al A R T E N A IR E S S O N E D U T IE N AVEC LE SO B I L UM d Avnu d la 1è Diviin anc Lib - Ga SNC I la d l lâ i d u Mé U n i n d i n 015 b 3 c ARLES

Plus en détail

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION Alberto Escudero Pascual Ce que cette unité vous dit... Un budget n'est pas une requête pour du financement... Un bon plan nécessite un bon budget... Un bon budget montre

Plus en détail

L M B C O T D U G R A N D D A N S Q U A R T D VIVE LE H! IM EU LE LLEC IF H LE IER E FIR M IN Y -VER T Rapport de fin de recherche pour l Office public d H L M de F irm iny PAR NO Ë L JO U EN N E M AI

Plus en détail

Voici mon portfolio. Partenaire de confiance pour vos projets de graphisme. Marie-Eve Matte Designer graphique. T. 450 708-0925 C. info@mematte.

Voici mon portfolio. Partenaire de confiance pour vos projets de graphisme. Marie-Eve Matte Designer graphique. T. 450 708-0925 C. info@mematte. Voici mon portfolio Mari-Ev Matt Dignr graphiqu T. 450 708-0925 C. info@mmatt.com www.mmatt.com pour vo projt d graphim Idntité - pag 2 Rdign - avant Rdign - aprè Mari-Ev Matt Dignr graphiqu pour vo projt

Plus en détail

Cahier. de lecture syllabique. dès ans

Cahier. de lecture syllabique. dès ans C l é m e n t i n e D e l i l e J e a n D e l i l e Cahier de lecture syllabique 6 dès ans Méthode de lecture syllabique Des exercices pour s entraîner à bien lire Ce cahier contient plus de 200 exercices

Plus en détail