DE LA RÉCLAMATION À LA RÉPARATION : SUIVEZ-LE GUIDE!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DE LA RÉCLAMATION À LA RÉPARATION : SUIVEZ-LE GUIDE!"

Transcription

1 DÉCEMBRE N 13 LOGEMENT FRANCILIEN ET VOUS POUR UN HABITAT DE QUALITÉ DE LA RÉCLAMATION À LA RÉPARATION : SUIVEZ-LE GUIDE! DSU: DES ÉQUIPES AU SERVICE DU MIEUX VIVRE ENSEMBLE P. 3 UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE LOGEMENTS SOCIAUX P. 4 /1

2 Plu bll (la vi) Gérard Sigé, Préidt du Dirctoir E c début d aé, ou avo choii d vou prétr l ouvaux programm d logmt qu ou mtto à la dipoitio d habitat d îl-d-frac. Da tout l commu où ou itrvo, o réidc ot adapté aux boi locaux : logmt collctif ou idividul, locatif ou accio à la propriété, habitat adapté i écair Da tou l ca, u habitat d qualité, trm d architctur, d cofort t d localiatio. Baillur ocial avat tout, Logmt Fracili t là pour accompagr durablmt l réidat mai aui l élu, ouciux d prérvr l attractivité d lur trritoir. C t pourquoi ou cotruio d ouvll réidc doté d bll prtatio, bi itégré da lur viromt, favoriat la mixité ocial. C t aui pourquoi, da l immubl plu aci, ou coacro l til d o rourc à la réfctio d logmt, la réovatio d parti commu, l améagmt d pac xtériur. Et c t fi pourquoi o équip d gtio, implaté au cœur du patrimoi, réuit d profiol d différt métir: gérat, rpoabl gtio habitat, chargé d gtio locativ, gardi, coillèr ocial, dévloppur d quartir Embl, il aurt chaqu jour l trti d réidc t l rlatio avc l habitat t l partair locaux, da u ouci prmat d fficacité t d rvic. J m joi à ux pour vou ouhaitr à tou u trè bll aé uf oté t m log aqu aili h c it u r t co t Frac m g o L r pa 2/ Chauffag: réduiz la factur L chauffag rprét 62 % d coommatio d érgi da l habitat. Da u ouci d écoomi t d prérvatio d l viromt, la tmpératur réglmtair t limité à 19 C da l logmt. U ul dgré d augmtatio traî u hau d 7 % d coommatio: miux vaut doc optimir l coditio d utiliatio du chauffag rpctat qulqu pricip impl. AÉREZ VOTRE LOGEMENT CONSERVEZ LA CHALEUR pour char l'humidité. Il uffit d'aérr ciq miut par jour. U pièc èch mblra toujour plu chaud qu'u pièc humid. Équipz l uil d port d u bourrlt t durat la uit, frmz volt t ridaux. N ARRÊTEZ JAMAIS TOTALEMENT LE CHAUFFAGE DÉPOUSSIÉREZ RÉGULIÈREMENT LES RADIATEURS N l rcouvrz pa t dipoz da u pièc pa d mubl i (auf i vou vou abtz logtmp): d ridaux dvat pour pa gêr vou évitrz u la diffuio urcoommatio d la chalur. d érgi quad vou l rallumrz. Jour d fêt à Dravil L 29 octobr 2013, Alic Sivardièr, locatair da la réidc Logmt Fracili itué au 3 ru Libral Bruat à Dravil, a fêté ct a. E début d aprèmidi, Iabll Gadi, gardi, Gill Simo, rpoabl gtio habitat, t Caroli Michau, rpoabl DSU apportait gâtau, bougi, ju d fruit t bouqut d flur pour célébrr l évémt avc lur locatair t Ai Pati, u aci RGP déormai à la rtrait. d l équip Tout oci Ravi d avoir d la viit, lur hôt a dm a T la a rvi l café, oufflé bougi t 9 t à à l UG al io g é ouvrt o album photo pour évoqur r! Dirctio ouhaitr à rair o arrivé da la réidc d aiv ur o p é d u a bll 1959! lic u A

3 Tadm (avc vou) DSU: d équip au rvic du L équip DSU* d Logmt Fracili ot u pu l xprt d votr viromt quotidi: homm t fmm d dialogu t d trrai, il mttt plac l actio partarial qui améliort votr cadr d vi, dyamit la vi d quartir t rforct l li ocial. LE MÉE-SUR-SEINE À TOUTES FINS UTILES Du 21 au 25 octobr 2013, Logmt Fracili a fiacé u chatir éducatif pour rmttr pitur l couloir d accè aux parkig d la réidc L Circé. Quatr ju réidat âgé d 16 à 18 a ot pu bééficir du outi d aimatur d l APAM** t d coil tchiqu d l trpri d irtio EIREL. U xpéric qui lur a prmi d apprdr à trtir mai aui à rpctr lur cadr d vi. L habitat, quat à ux, ot apprécié l travail accompli. ÉVRY LE MYSTÈRE DU 303 RUE ROSWELL: DRÔLE D IMMEUBLE! Soutu par l baillur Ati Réidc, Opivoy t Logmt Fracili, la Compagi d théâtr l Eygurad prét u pctacl dot l hitoir a été ivté par l habitat t l gardi d quartir d habitat ocial d Evry t Courcouro. L itrigu a d quoi éduir tou l public: autrfoi qualifié d atichambr d l fr, l immubl imagiair du 303 ru Rowll t dvu u ptit coi d paradi où l traid, la civilité t l rpct règt t où chacu rêv d habitr. U faço origial t amuat d xprimr ur l vivr mbl. CHATOU ECO LANDES: ÉCOLOGIE ET CHASSE AU GASPI L locatair d la réidc d Lad à Chatou ot la fibr écolo: dpui jui 2013, 15 locatair ot mobilié autour d la mi plac du compotag pid d immubl. D autr famill participt aux atlir propoé par la Maio d quartir ur l gapillag alimtair, l poibilité d réparatio t d rémploi d objt. SARTROUVILLE AULNAY-SOUS-BOIS NE JETEZ PLUS LE PAIN PAR LES FENÊTRES! Pour favorir l rpct d l viromt réidtil, la réductio d décht t la cha au gapillag alimtair, Logmt Fracili t partair du collctif Miux vivr mbl ot gagé d actio xmplair da l quartir ord d la vill. L pai, o ramaag, o rcyclag frm ou cuii, rvt d prétxt à u vat mobiliatio: 4 moi, kg d pai ot été récolté t achmié vr l frm altour pour ourrir l aimaux. *DSU: Dévloppmt ocial urbai ** APAM: Aociatio d prévtio d l agglomératio mluoi LE MUR À FRANCHIR: UN PROJET ARTISTIQUE, CULTUREL ET CITOYEN Pour ibilir l ju d 13 à 25 a à lur cadr d vi t couragr la créatio artitiqu, Logmt Fracili t la MJC d Sartrouvill ot iitié la réaliatio d u frqu géat d viro quiz mètr d log ur troi d haut, ou la houltt d l artit graphur, Davidé. U travail collctif préparé au cour d atlir hbdomadair, d tag pdat l vacac colair t d rcotr avc d Strt artit d rommé itratioal. /3

4 Bo (à avoir) Bi cotruir pour miux gérr : u ouvll géératio d logmt ociaux Pour répodr aux boi d logmt d commu d Îl-d-Frac, Logmt Fracili t a dirctio d la Promotio réalit chaqu aé d réidc adapté aux différt public favoriat l dévloppmt durabl, la qualité d immubl, la maîtri d coût d trti t d charg locativ. Bi choiir la localiatio d ouvaux programm La prmièr d coditio pour qu la futur réidc do plimt atifactio, c t bi ûr l choix d a localiatio géographiqu. Pa qutio pour Logmt Fracili d cotruir import où, mêm i l trrai t dipoibl t pu chr: l futur habitat doivt bééficir d u cadr d vi qualitatif t agréabl, d rvic t d bo équipmt à proximité. Qu c oit ur l cofort d logmt, la qualité d parti commu ou d l viromt, xpliqu Xavir Guillo, dirctur d la Promotio, l ouvaux locatair ou fot régulièrmt part d lur atifactio. L élu apprécit l profioalim d équip t lur capacité à propor d programm réllmt adapté aux boi d habitat d la commu : logmt familial, réidc pour étudiat ou pro âgé, habitat pécifiqu partariat avc d aociatio pécialié. Privilégir la qualité t la logévité L immubl d Logmt Fracili itègrt parfaitmt t dicrètmt à l viromt. La voloté d fodr da l payag t délibéré: No immubl rmarqut pa, rcoaît Xavir Guillo. Nou préféro la qualité d uag à la mod architctural. No ouvll cotructio doivt réitr au tmp. Aurr u gtio réidtill apaié Logmt Fracili t particulièrmt atttif à la maîtri d coût d trti t à la qualité du rvic qui ra rdu aux locatair. L équip d gérac ot doc lur mot à dir ur l programm dè la pha d cocptio. No cahir d charg ot évolué pour répodr à lur xigc. L futur gérat d la réidc t aocié au projt du démarrag juqu à la livraio, préci Xavir Guillo. C partag d xpéric t d xprti t u factur-clé du uccè d l opératio. Croiy-ur-Si Vrrir-l-Buio L Eart-l-Roi 4/ DÉVELOPPEMENT DURABLE: UN ENGAGEMENT RESPONSABLE par Olivir Mo, Dirctur adjoit à la dirctio d la Promotio Nou dvo réfléchir d maièr global pour maîtrir l charg, améliorr la prformac érgétiqu t limitr l coût d trti d équipmt tchiqu. C t pourquoi dpui 2008, ou faio crtifir tout o ouvll réidc Habitat t viromt. Tout la chaî d fabricatio t pri compt, du chatir (qui doit êtr propr), juqu à l itallatio d mouur ur l robit, paat par l choix d matériaux, l rouvllmt d l air da l logmt ou l tri élctif d décht Sa oublir bi ûr l écoomi d érgi obtu avc d ytèm d chauffag trè prformat, complété par u érgi rouvlabl (pomp à chalur ou paaux olair) choii foctio du it. Maio-Lafitt Villpit

5 La parol à Dail LEVEL, Mair d Fourquux (78) Vill-d'Avray Rdr lur vocatio ocial à d bâtimt magifiqu Char L coût d l érgi va cotiur à augmtr. Nou bâtio d réidc pu gourmad érgi, mai c t aui l comportmt rpoabl d locatair qui prmttra d réduir la factur d faço régulièr. Olivir Mo Qull t l origi d ctt opératio? Fourquux t u villag fracili d u pu plu d 4000 habitat itué tr l forêt d Marly t d Sait-Grmai Lay. Nou voulio élargir la capacité d accuil d la commu a déaturr a phyioomi: ici, l architctur traditioll d ptit maio d arboricultur t d vigro orgai autour d cour itériur. L cocour d idé d architct qu ou avo lacé 2009 a prmi d cocvoir u programm mixt d grad qualité, dot ou avo fialmt cofié la réaliatio à Logmt Fracili. E quoi coit l programm d logmt ociaux? La réidc d Sourc, au cœur du villag, comportra 40 appartmt collctif t 10 maio idividull. Labllié bâtimt ba coommatio avc d olutio érgétiqu iovat t prformat, ctt réidc uv ra livré début U duxièm opératio d 10 logmt, la réidc Motyard, ra réalié da u bâtimt hitoriqu tièrmt réhabilité. Là cor, c t u voloté d otr part d rdr lur vocatio ocial à c bâtimt magifiqu qui était autrfoi l commu du châtau. Commt c projt a-t-il été accuilli par l Foulquui? L u d priorité d l actio muicipal état d dyamir la vi écoomiqu, ou dvo pouvoir propor d logmt aux méag actif. L habitat l comprt trè bi. Lor d la cocrtatio, l iquiétud portait tillmt ur la dité du programm cœur d villag: la créatio d u pac public améagé, la corvatio d arbr t la qualité d l architctur rtu ot u raurr l rivrai. Qu attdz-vou d Logmt Fracili? L motag d l opératio ou a prmi d apprécir l profioalim d équip d Logmt Fracili avc lqull ou avo établi d rapport d grad qualité. Notr cahir d charg idiquait clairmt qu ou ouhaitio la préc d u gardi qui fa l li tr l habitat t dévlopp d bo rlatio avc l rvic d la commu t l aociatio local. Logmt Fracili a u politiqu d proximité t d rvic qui corrpod parfaitmt à o attt. Corbil-Eo /5

6 Complémt (d quêt) D la réclamatio à la réparatio, uivz l guid! Dpui qu l traitmt d réclamatio tchiqu a été iformatié, l délai d itrvtio ot été réduit t vou êt iformé tmp rél d l avacmt d votr dmad. Pourtat, l réultat d la drièr quêt d atifactio idiqut qu ou dvo cor progrr pour répodr à vo attt. Tadm vou propo d fair l poit ur c ujt importat, toujour d actualité. LE TRAITEMENT DES RÉCLAMATIONS TECHNIQUES EXPLIQUÉ PAR Vaa Ja, Gardi à Chartr E ca d problèm da votr logmt, l gardi (ou l rpoabl gtio habitat il y a pa d gardi ur votr réidc) t votr prmir itrlocutur : c t lui qui chargra d rgitrr votr réclamatio t d uivr o traitmt. C t pourquoi ou avo dmadé à Vaa Ja, gardi ur dux réidc à Chartr, d ou rapplr la march à uivr. Qul problèm l locatair igalt-il l plu ouvt? E gééral, c ot d problèm d plombri d fuit la plupart du tmp. Parfoi d problèm d élctricité ou d chauffag. Quad l réparatio ot à la charg d Logmt Fracili, ou ou occupo l plu rapidmt poibl. Qu doit fair l locatair qui cotat u problèm chz lui? Il doit ou l igalr l plu vit poibl pour pa prdr d tmp t aggravr la ituatio. Sur otr logicil Portalimmo, ou icrivo la dat d la réclamatio, t bi ûr o objt. L ordiatur ou fourit tout d uit u accué d récptio qui port u uméro. Nou imprimo dux xmplair: u pour l locatair t u qu ou gardo à la log. L locatair coait-il préciémt la cau du problèm? Frachmt, c t pa toujour facil à idtifir pour ux. La plupart du tmp, ou ou déplaço pour cotatr ur plac t ou-mêm, qui omm formé, ou dvo parfoi chrchr u momt L origi d u fuit d au trouv pa toujour au ivau du robit! 6/ Qui fait la réparatio t da qul délai? Nou avo u lit d trpri, ou cotrat avc Logmt Fracili: ou lur voyo dirctmt l bo d commad. E gééral, ll itrvit au plu tard u mai aprè l avoir rçu. Sauf, bi ûr, i la pa écit u itrvtio d urgc, auqul ca c t cor plu rapid. Commt l locatair t-il avrti d la viit d l trpri? La plupart du tmp, l trpri appllt dirctmt l locatair pour prdr rdz-vou. C t c qui t pratiqu avc otr ytèm iformatiqu: l bo d commad idiqu automatiqumt l om t l coordoé du locatair. C t u gai d tmp pour tout l mod. Qu pa-t-il aprè l travaux? Aprè l itrvtio, la récptio d travaux qui t fait ou prmt d avoir qu tout t bi paé pour l locatair. Si c t pa l ca, ou faio rvir l trpri. Mai c t trè rar, gééral ça pa plutôt bi. E tat qu gardi, ou omm là pour ou aurr qu la prtatio t corrctmt réalié. VOTRE AVIS SUR LE TRAITEMENT DES RÉCLAMATIONS Traitmt d dmad d itrvtio: 55% DE PERSONNES SATISFAITES Réaliatio d travaux: 71% DE PERSONNES SATISFAITES L réparatio ffctué da l logmt ot apprécié par u grad majorité d locatair.

7 L trpri qui itrvit da votr logmt ot igé otr Chart Qualité d rvic qui lur impo d rpctr l dat d rdz-vou, d réalir proprmt l travaux, d réalir d prtatio d qualité t d adoptr u comportmt aimabl t rpctuux à votr égard... Si vou cotatz u maqumt à c règl, héitz pa à ou l igalr : u évaluatio d chaqu trpri t fait régulièrmt par l gérat t o équip. U trti régulir d votr logmt prmttra d l gardr bo état t vou évitra d évtul frai d réparatio : il uffit d l ttoyr fréqummt, d bi utilir l équipmt t d ffctur l ptit réparatio écair au fil du tmp. QUI DOIT PRENDRE EN CHARGE LA RÉPARATION? La rpoabilité d réparatio da l logmt t fixé par u réglmtatio préci. Cll qui ot à votr charg cocrt l trti courat: Fêtr t port: rmplacmt d vitr caé ou fêlé, réparatio d rrur t autr frmtur. Sol t mur: rmplacmt d carrlag caé ou abîmé; trti régulir d lio, moqutt, papir pit; rbouchag d trou da l mur. Élctricité, chauffag t vtilatio: réparatio d itrruptur, pri d courat, ott; rmplacmt d douill, fuibl, tc.; ttoyag régulir d tré d air t d bouch d aératio. Saitair: chagmt d flxibl, ipho, pomm d douch t mécaim d cha d au caé; trti t détartrag régulir d joit. U guid d réparatio locativ t à votr dipoitio à la log: dmadz-l à votr gardi ou téléchargz-l ur Itrt EXISTE-T-IL UN CONTRAT D ENTRETIEN? Rigz-vou auprè d votr gardi ou d votr gtioair d proximité: votr réidc bééfici put-êtr d u cotrat d trti pour crtai d équipmt d votr logmt: robittri, ballo d au chaud, chaudièr idividull, chauffag collctif ou vtilatio. Si c t l ca t qu vou rcotrz u problèm ur l u d c apparil, héitz pa à l igalr à votr itrlocutur Logmt Fracili. Si l coordoé d l trpri ot idiqué da l tablau d affichag d votr immubl, vou pouvz la cotactr dirctmt. Votr participatio fiacièr à c cotrat d trti t déjà itégré da vo charg locativ : vou avz doc ri à réglr lor d itrvtio. /7

8 Miux comprdr Charg t prélèvmt automatiqu : du ouvau! LE NOUVEAU DÉCOMPTE DE RÉGULARISATION DES CHARGES L décompt d régulariatio d charg émi par otr ouvau ytèm iformatiqu, plu détaillé, t aui plu facil à comprdr. Chaqu pot d dép (ordur méagèr, acur, ttoyag ) t idtifié lo la ba d répartitio d votr réidc t d votr logmt. La différc tr l proviio payé da l aé t la omm d dép corrpod au old d régulariatio: il t débitur, vou payz la omm idiqué. S il t créditur, ou vou rmbouro ctt omm. La loi prévoit qu l baillur dipo d'u délai d 5 a, applicatio d l'articl 2277 du Cod civil, pour dmadr à o locatair la régulariatio d charg. Da la pratiqu, ou ou fforço d régularir da l'aé qui uit l'xrcic d référc. Toutfoi, il put arrivr, pour d raio divr (jutificatif d dép, validatio d compt copropriété, tc.), qu c délai oit upériur da crtai réidc. EN BREF SLS: rtourz-ou l formulair a tardr L locatair dot l rourc ot upériur d 20 % aux plafod Hlm voit appliqur u upplémt d loyr d olidarité (SLS). L argt collcté t ivti da l trti d réidc t la cotructio d ouvaux logmt ociaux. À ct fft, la réglmtatio ou impo d collctr chaqu aé, auprè d tou l habitat, d iformatio ur lur ituatio familial t fiacièr. Nou vou avo adré l formulair octobr Si vou avz pa répodu, vou riquz, aprè la prmièr rlac, u péalité d 25 uro pour o prétatio d documt obligatoir; ctt péalité t uit majoré d 7,62 uro par moi d rtard upplémtair. LE NOUVEAU SYSTÈME DE PRÉLÈVEMENT SEPA Si vou avz opté pour l prélèvmt automatiqu d votr loyr, l autoriatio d prélèvmt qu vou avz igé dvit automatiqumt u madat d prélèvmt SEPA. Vou avz aucu formalité à ffctur t bééficiz d mêm avatag. L prélèvmt SEPA t u rvic gratuit : vou avz pa d chèqu à rmplir i d timbr ou d vlopp à prévoir. Avc l prélèvmt SEPA, la loi rforc vo droit t vou autori, i écair, à vou oppor au prélèvmt (dirctmt auprè d votr baqu) avat l règlmt, mai aui aprè (i l autoriatio t mal formulé, icomplèt ou abuiv). Pluiur jour avat l prélèvmt, vou rcvz votr avi d échéac qui vou idiqu l motat qui ra prélvé. Cotactz votr gardi pour mttr plac c moy d paimt impl t écurié. Si vou avz prdu votr formulair, héitz pa à l dmadr à votr gardi. Pz aui à joidr u copi d votr avi d impoitio ou rtourat l formulair rmpli. TANDEM U publicatio d Logmt Fracili pour l locatair d Logmt Fracili t d Logmt Fraçai Dirctur d la publicatio : Gérard Sigé Comité d rédactio: Logmt Fracili Rédactio: Logmt Fracili t 62 Avu Créatio t réaliatio: Ptr P Crédit photo: Logmt Fraçai - Eco-Emballag/William Alix /Sipa Pr - Thiktock Illutratio: Araud Toulo. Logmt Fracili,.a. d h.l.m. à dirctoir t coil d urvillac, au capital d SIREN: RCS Natrr APE 702 C TVA CEE FR Sièg ocial: 51, ru Loui Blac Courbvoi 8/

Beaux-arts & Loisirs créatifs Boutique & ateliers. prestations CoMités D entreprise entreprises CoLLeCtivités GroUpes

Beaux-arts & Loisirs créatifs Boutique & ateliers. prestations CoMités D entreprise entreprises CoLLeCtivités GroUpes Baux-art & Loiir créatif Boutiqu & atlir prtatio CoMité D trpri trpri CoLLCtivité GroUp LA ROCHELLE SAS LOISIRS COLORÉS 27 bi Quai Maubc 17000 LA ROCHELLE 05 46 09 86 07 larochll@lzard-cratif.fr Comité

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

Union des Syndicats de Pharmaciens d Officine USPO N 3. Les 5 ren. Rendez-vous pharmaceutique. des questions à p. www.uspo.fr

Union des Syndicats de Pharmaciens d Officine USPO N 3. Les 5 ren. Rendez-vous pharmaceutique. des questions à p. www.uspo.fr LE MAGAZINE DES OFFICINAUX N 3 QUI ANTICIPENT Uio d Sydicat d Pharmaci d Offici USPO S PO U l d r t o c L 5 r i o d r u o L parc o U affich, u dpt ur la profio! l Télétho com gmt è ll a l t N P P T C a

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

Studio 12 scan control scan control. professional light desk user s manual rel. 1.41

Studio 12 scan control scan control. professional light desk user s manual rel. 1.41 Studio ca cotrol ca cotrol profioal light dk ur maual rl Coig Gééral Lir atttivmt l coig d écurité trouvat da ctt otic, car ll fourit d importat iformatio cocrat la écurité d itallatio, d utiliatio t d

Plus en détail

Un Pa adapté à chacun

Un Pa adapté à chacun vi d coupl, nfant, rconvrion, rtrait... Mutull Référncé Minitèr * par moi, pour un jun d 15 à 19 an - ** par moi, pour un adult d 30 à 34 an - *** par moi, pour un adult d 45 à 49 an - **** par moi, pour

Plus en détail

Juin 2013. www.groupcorner.fr

Juin 2013. www.groupcorner.fr r p d r i Do Juin 2013 www.groupcornr.fr Contact Pr : Carolin Mlin & Jan-Claud Gorgt Carolin Mlin TIKA Mdia 06 61 14 63 64 01 40 30 95 50 carolin@tikamdia.com Jan-Claud Gorgt J COM G 06 10 49 18 34 09

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes d ra Jq à 20 % www.gvb.ch! bai ch t ta é r t r v o c U r o a o N? iq pa ra i c! la a o i a v o tr Arz votr aio chz o. Coplètt. Avc o arac coplétair, vo covrz votr bi itégralt. Si l toit d bâtit prét défat

Plus en détail

Sport : de la compétition à la pratique pour tous #26. Déplacement du marché des hexagones. 1,1 m pour la cohésion sociale

Sport : de la compétition à la pratique pour tous #26. Déplacement du marché des hexagones. 1,1 m pour la cohésion sociale O par pag 6 Dépcmt marché hxago E détail pag 12 t 13 tr ou pag 8 1,1 m pour cohéio ocia Sport : compétitio à pratiqu pour tou mouvmt pag 11 u parc d'activité aux court-cato #26 m u l d i f o r m a t i

Plus en détail

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration Ds prstatios txtils prsoalisés por l hôtllri t la rstaratio ti i R E R A R-GZ 992 por l trti profssiol d li Sivi d l hyiè t d la qalité ds txtils R_Hotl_Gastro_Iformatio_FRANZOESISCH.idd 1 1 19.04.2010

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps 2010 N 10-06- 05 Mi à jour le 15 juin 2010 L e D o i e r d e l a D o c 1. Définition Sommaire 2. Modification iue du décret n 2010-531 3. Principe du compte épargne temp Bénéficiaire potentiel Alimentation

Plus en détail

J adopte le geste naturel

J adopte le geste naturel J adopt l t naturl Franchi Crédit Conil d Franc Mod opératoir naturl t l J adopt Préambul Rjoindr Crédit Conil d Franc, c t rjoindr un cntain d homm t d fmm qui partant lur xpérinc dpui plu d 10 an ; un

Plus en détail

n i N 15 Juin 2015 Edito réalisé par les coprésidents de la délégation Une soirée CCFD-Terre Solidaire sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises

n i N 15 Juin 2015 Edito réalisé par les coprésidents de la délégation Une soirée CCFD-Terre Solidaire sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises du CCFD- Trr Solidair 29 P1 Bull 'iformat d io i t N 15 Jui 2015 Edito réalisé par ls coprésits la délégatio La trr trmbl au Népal faisat s millirs morts, ls migrats s oit Méditrraé t l réchauffmt climatiqu

Plus en détail

Campagne. aprem GELAUCOURT. les. à la. août 25. septembre 15 16. DOSSIER DE PRESENTATION Éditions précédentes Programme prévisionnel 2012

Campagne. aprem GELAUCOURT. les. à la. août 25. septembre 15 16. DOSSIER DE PRESENTATION Éditions précédentes Programme prévisionnel 2012 Grand Prix Européen et National du fleuriement Expoition Métier d Art Café Concert Pain cuit à l ancienne Animation pour enfant Jardin Remarquab 8 9 août 25 26 eptembre 15 16 DOSSIER DE PRESENTATION Édition

Plus en détail

e x o s CORRIGÉ 07-01 ... Chapitre 7. La conduite du diagnostic 1. Bilan fonctionnel par grandes masses Bilan fonctionnel de la société Bastin

e x o s CORRIGÉ 07-01 ... Chapitre 7. La conduite du diagnostic 1. Bilan fonctionnel par grandes masses Bilan fonctionnel de la société Bastin ................................................... Chapitr 7. La cnduit du diagntic CORRIGÉ 07-01 1. Bilan fnctinnl par grand ma Bilan fnctinnl d la ciété Batin Empli tabl 3 900 Rurc prpr 3 870 Actif

Plus en détail

Le paiement de votre parking maintenant par SMS

Le paiement de votre parking maintenant par SMS Flexibilité et expanion L expanion de zone de tationnement payant ou la modification de tarif ou de temp autorié peut e faire immédiatement. Le adree et le tarif en vigueur dan le nouvelle zone doivent

Plus en détail

6435 CHEMIN DE CHAMBLY, SAINT-HUBERT

6435 CHEMIN DE CHAMBLY, SAINT-HUBERT TRÉ CTR D JOUR LIST DS DSSIS A-000 PAG FROTICIPIC A-00 OTS GÉÉRALS, SYMBOLS T CLOISOS TYPIQUS A-00 PHASAG, PROTCTIO TMPORAIR T RÉSISTAC AU FU AD-0 PLAS SOUS-SOL- DÉMOLITIO A-0 PLAS SOUS-SOL- COSTRUCTIO

Plus en détail

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION UN AVNTVR D AGIL & CMMI POTION MAGIQU OU GRAND FOÉ? AGIL TOVLOV 2011 VRION I.VI @YAINZ AKARIA HT T P: / / W WW.MA RTVIW.F HT T P: / / W R WW.KIND OFMAG K.COM OT @ PAB L OP R N W.FR MARTVI. W W W / :/ P

Plus en détail

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Guide de bourier de l AIEA TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION... 2 II. PRÉPARATION POUR LE PROGRAMME DE BOURSE... 2 III. CONSIDÉRATIONS FINANCIÈRES...

Plus en détail

La Maison de Parents en Bourgogne s agrandit

La Maison de Parents en Bourgogne s agrandit La Maion d Parnt n Bourgogn agrandit 20 chambr upplémntair n 2015 Un xtnion nécair pour adaptr t continur à répondr aux boin ociaux LA MAISON Un accuil t un hébrgmnt pour l famill t l patint Un ouvrtur

Plus en détail

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ LETTRE MENSUELLE DE CONSEILS DESTINÉS À MAXIMALISER LE FLUX DE REVENUS RETIRÉS DE VOTRE SOCIÉTÉ OPTIMALISATION DU MOIS Déterminer le taux du marché... Si votre ociété vou vere un intérêt, elle doit de

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Les compétitions auront lieu du 27 au 30 mai 2015, au

Les compétitions auront lieu du 27 au 30 mai 2015, au Bullti ds Olympiads québécoiss d la formatio profssioll t tchiqu Volum 25, HIVER 2015 Das c uméro 14 fialists rout pour l Modial à São Paulo au Brésil voir pag 2 t 3 Ivitatios aux Olympiads caadis d 2015

Plus en détail

KIT MEDIA. services à l industrie. Presse. Concept éditorial Maintenance & Entreprise. Lectorat

KIT MEDIA. services à l industrie. Presse. Concept éditorial Maintenance & Entreprise. Lectorat La maitac Fac, c t* 450 000 mploi 12 000 cad 8 500 diplômé/a 21,2 milliad d d dép da l iduti (7,1 ou-taité) 17,6 milliad d da l immobili-ttiai (13,2 ou-taité) L vic à l iduti http//www.maitac-tpi.com 201

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud.

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud. Cloud Trottr La Vach Noir Sud - 203 ru Oscar Roult - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachnoirsud.com Cloud Trottr Cloud Trottr Prnz d la hautur! ds carts d caractèr pour donnr

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

22 et 23 mars 2014, OSTENDE, Belgique Compte-rendu Team France

22 et 23 mars 2014, OSTENDE, Belgique Compte-rendu Team France et mar 0, OTENE, Belgique Compte-redu Team race 9 pilote de atioalité réparti e catégorie : pilote e pformace et pilote e productio. Le catégorie pformace et productio, couraiet chacue leur tour, toute

Plus en détail

01&02 AVRIL 2015 BORDEAUX palais des congrès

01&02 AVRIL 2015 BORDEAUX palais des congrès offr corcial 01&02 AVRIL 2015 BORAUX pai d cogrè boît à idé boot ta boît ot ta boît wwwalo-trprico ouvau! ttup day L alo L TRPRI aquitai, vét référt pour créatio t l dévloppt d trpri l alo d l trpri aquitai

Plus en détail

Gestion de Contacts & Clients

Gestion de Contacts & Clients elon le beoin de votre entreprie, nou vou propoon : 3ACT! pour le indépendant ou le petite entreprie qui ouhaitent organier et développer leur activité. 3ACT! Premium pour le entreprie qui ouhaitent améliorer

Plus en détail

Votre entreprise et le marketing

Votre entreprise et le marketing Votre entreprie et le marketing SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Selon la taille de votre entreprie Par où commencer Guide par étape SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Utilier le marketing pour augmenter vo profit

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE

PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE 2.1 Apect phyique Le CHU de Beançon regroupe d une part l établiement Jean MINJOZ, monobloc de 13 étage aocié au Pôle Coeur Poumon, contruction adjacente ur 5 niveaux,

Plus en détail

VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr

VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES La gamm NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE www.pttforstr.fr u stockag ffcac POUR UNE CHAÎNE DU FROID PRÉSERVÉE Cosrvato, pcs d actvté, stockag

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Cap Maths. Guide de l enseignant. Nouveaux programmes. cycle. Roland CHARNAY Professeur de mathématiques en IUFM

Cap Maths. Guide de l enseignant. Nouveaux programmes. cycle. Roland CHARNAY Professeur de mathématiques en IUFM Cap Math CP 2 cycle Guide de l eneignant Nouveaux programme SOUS LA DIRECTION DE Roland CHARNAY Profeeur de mathématique en IUFM Marie-Paule DUSSUC Profeeur de mathématique en IUFM Dany MADIER Profeeur

Plus en détail

habitation basse énergie ISOLATION NATURELLE VENTILATION CONTROLEE

habitation basse énergie ISOLATION NATURELLE VENTILATION CONTROLEE confor proje d habiaion maion paive habiaion privée Profeionalime immeuble collecif conrucion neuve maion à rénover Performance habiaion bae énergie Qualié ISOLATION NATURELLE e VENTILATION CONTROLEE Nou

Plus en détail

Etape 1 : Rechercher une parcelle sur le plan cadastral

Etape 1 : Rechercher une parcelle sur le plan cadastral Etap 1 : Rchrchr un ur l plan cadatral Navigatur pour Zoomr, déplacr dan l documnt t rvnir la taill initial hoiiz la ur laqull trouv votr pui paz l étap uivant Navigatur pour Zoomr, déplacr dan l documnt

Plus en détail

Trouver des sources de capital

Trouver des sources de capital Trouver de ource de capital SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Emprunt garanti et non garanti Vente de part de capital Programme gouvernementaux Source moin courante SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Quelque principe

Plus en détail

Découvrez la gamme complète des certificats de signatures électroniques ChamberSign

Découvrez la gamme complète des certificats de signatures électroniques ChamberSign Découvrez la gamme complète de certificat de électronique ChamberSign www.chamberign.fr ppel d'offre Marché ublic SYLaé Signature électronique Document dématérialié Epace Sécurié Certifié Contrôle de légalité

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

Revêtements extérieurs en bois Une démarche durable

Revêtements extérieurs en bois Une démarche durable t n t ê Rv n boi xtérihurdurabl Un déarc i orand bénéfic La région Ba-N t t fortir rich d un pupln d t la bonn vi varié. L ntrtin par la valoriation no forêt pa t. u ll produin q vr u œ d oi b u d tchniqu,

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Directive concernant l'utilisation de sedex

Directive concernant l'utilisation de sedex Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la tatitique OFS Diviion Regitre Office fédéral de la tatitique (OFS), fournieur de pretation de edex 21.05.2014 Directive concernant l'utiliation

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Guide. propreté. du tri et de la. 10 gestes citoyens. plan de collecte PROPRETÉ TRI. désormais numéro unique. www.colombes.fr

Guide. propreté. du tri et de la. 10 gestes citoyens. plan de collecte PROPRETÉ TRI. désormais numéro unique. www.colombes.fr TI OTÉ 10 gt citoy pla d collct Guid du tri t d la proprté déormai uméro uiqu J rédui, tu rédui, ou réduio J compot, tu compot, ou compoto j ai, tu a, ou avo l réflx déchètri mobil j tri, tu tri, ou trio

Plus en détail

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création Doier : Getion d entreprie 42 La Getion de filiale dan une PME : Bonne Pratique et Piège à éviter Certaine PME ont tout d une grande. entreprie. A commencer par la néceité d avoir de filiale. Quel ont

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

ALUMINIUM BARRES TUBES TÔLES

ALUMINIUM BARRES TUBES TÔLES ALUMINIUM BARRES TUBES TÔLES Produits métallurgiqus & Fouriturs associés La puissac d u partair d référc L srvic d u résau d distributio d proximité KDI mt à votr dispositio das ss cs, prochs d vous, u

Plus en détail

guide du copropriétaire

guide du copropriétaire guide du copropriétaire 2 sommaire 6 Comment fonctionne la copropriété? 3 Edito 11 Vous êtes copropriétaires, vous devez... 14 Lexique 4 Qu est-ce que la copropriété? 12 Foire aux questions 10 La vie de

Plus en détail

Sommaire Livret d accueil du locataire

Sommaire Livret d accueil du locataire Sommar Lvrt d accul du locatar V ou êt locatar d l OH 77 t ou vou rmrco d votr cofac. Vou trz da l u d logmt du patrmo qu ou géro dpu plu d 60 a S t Mar. C lvrt d accul vou apport d ombru formato pratqu.

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin CERES logicil gion commrcial pour négocian n vin. Gion complè acha vn : comman, rérvaion, gion courag commrciaux.. Moul campagn primur : piloag la campagn via un ablau bor prman viualir accér aux informaion

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s Compte-titre et PEA FINAVEO & a o c i é LE RÔLE DES INTERVENANTS Met à votre dipoition la viualiation de vo compte Votre coneiller indépendant Vou accompagne dan vo invetiement Client FINAVEO & Aocié

Plus en détail

La direction des solidarités Se loger à Moissy

La direction des solidarités Se loger à Moissy La direction de olidarité Se loger à Moiy La direction de olidarité La Source - Place du Souvenir - BP24-77550 Moiy-Cramayel cedex Tél. : 01 64 88 15 80 - Fax : 01 64 88 15 26 SOMMAIRE Edito p. 3... Le

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

Introduction sur l'état d'avancement de la esanté en France

Introduction sur l'état d'avancement de la esanté en France Introducti ur l'état d'avancmnt d la Santé n Franc «Santé : Un diéminati n march n Langudoc Rouill» Un i organié n partnariat avc Sommair La -anté Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi L njux d

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

Politique de gestion. Date : 5 avril 2004

Politique de gestion. Date : 5 avril 2004 de getion Titre : Appel d offre public Soumiion (condition de recevabilité) No : PG 4.06 Sujet : Reource matérielle et ervice profeionnel Page : 1 de : 8 Approuvée par : Directeur général Nouvelle : Réviée

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

LE MAGAZINE MENSUEL GRATUIT - VENDÔME, VALLÉE DU LOIR POUR TOUTES ET TOUS, PETITS ET GRANDS - AVRIL 2014 - N 01

LE MAGAZINE MENSUEL GRATUIT - VENDÔME, VALLÉE DU LOIR POUR TOUTES ET TOUS, PETITS ET GRANDS - AVRIL 2014 - N 01 LE MAGAZINE MENSUEL GRATUIT - VENDÔME, VALLÉE DU LOIR POUR TOUTES ET TOUS, PETITS ET GRANDS - AVRIL 2014 - N 01 2 Edito L CRIQUET Magazin t édité par: Chat & Compagni 1, chmin d Toquinir 56130 CAMOËL Dirctur

Plus en détail

Table des matières TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes)

Table des matières TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes) Table des matières (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes) SOMMAIRE... 1390 INTRODUCTION... 1392 TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) SECTION 1 : LES CHARGES LOCATIVES

Plus en détail

Mag. vivre. un premier pas vers l autonomie. aujourd hui. logement des jeunes. évasion p. 11. coup de projecteur p. 08 écoquartiers, un château d eau

Mag. vivre. un premier pas vers l autonomie. aujourd hui. logement des jeunes. évasion p. 11. coup de projecteur p. 08 écoquartiers, un château d eau cp projctur p. 08 écoquartir, UN CHAMP D AVENIR CE N EST QU à tir l anné 2 011 qu mot écoquartir fait apit dan dictnair Lar. éva p. 11 Un nuit dan un chât d HISTOIRE D UNE RECONVERSION RÉUSSIE. L OCCASION

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

CHERCHEUR. INTRO... à lire avant d utiliser ioce. Le guide du. e des Matière. carte. Par exemple. qui se trouve guide.

CHERCHEUR. INTRO... à lire avant d utiliser ioce. Le guide du. e des Matière. carte. Par exemple. qui se trouve guide. L gui du CHERCHEUR D'EMPLOVI.ila..in don t En Pay R INTRO... gui à lir avant d utilir ioc n du gui Sur l utiliat qu chacun y t, ai pour gui vou ai d un ul tr lu r êt ur n début u poz. po Matièr pa été

Plus en détail

LES COMMUNES GENEVOISES S ENGAGENT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE

LES COMMUNES GENEVOISES S ENGAGENT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE LES COMMUNES GENEVOISES S ENGAGENT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE Bilan intrmédiair outin financir cantonal pour la réaliation d action xmplair SOMMAIRE Avant-propo... 3 Critèr pour l octroi outin financir...

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro ou éco-ptz

L éco-prêt à taux zéro ou éco-ptz Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200%

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200% Mutuelle Saté pompiers - pats Offre reservee SPASDIS prévi POMPIERS surcomplemetaire spasdis CUMUL maladie (1) Cosultatios, visites (gééralistes / spécialistes) 130% 70 % 200 % Pharmacie : médicamets remboursés

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

FILTRAGE. ANALOGIQUE et NUMERIQUE. (Vol. 8)

FILTRAGE. ANALOGIQUE et NUMERIQUE. (Vol. 8) Dpt GEII IUT Bordaux I FILTRAGE AALOGIQUE t UMERIQUE (Vol. 8) G. Couturir Tl : 5 56 84 57 58 mail : couturir@lc.iuta.u-bordaux.fr Sommair I-Itroductio p. II-Filtrag aalogiqu p. 4 II-- Filtrs pass-bas d'ordr

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Stefano Spaccapietra March 12, 2003. Fiabilité (Reliability/Recovery/Resilience) n Erreurs prévues : n Erreurs imprévues :

Stefano Spaccapietra March 12, 2003. Fiabilité (Reliability/Recovery/Resilience) n Erreurs prévues : n Erreurs imprévues : Stefao Spaccapietra March 12, 2003 Igéierie des Bases de Doées Fiabilité (Reliability/Recovery/Resiliece) Capacité du système SGBD à remédier aux erreurs et paes Fiabilité Erreurs das les programmes d

Plus en détail

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement Augmetatio de la demade du produit «P» Prévisio d accroître la capacité de productio (écessité d ivestir) Ivestissemet Etude de retabilité du produit «P» Jugemet de l opportuité et de la retabilité du

Plus en détail

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité 1 2 4 6 Mon Univerité Numérique 7 Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 23 24 26 28 Édito

Plus en détail

Centrale d'alarme SI 80-3

Centrale d'alarme SI 80-3 Centrale d'alarme SI 80-3 Notice d'utiliation Siemen AG Siemen AG 01.011 1 Siemen AG 01.011 Caractéritique technique ou réerve de modification. Livraion ou réerve de diponibilité. Le donnée et la conception

Plus en détail

ANNEXE A : MATRICES DE MAC

ANNEXE A : MATRICES DE MAC Annx ANNEXE A : MARICES DE MAC La matrc d MAC (Modal Auranc Crtron) au applé matrc d corrélaton modal t ouvnt utlé pour la comparaon ntr dux nmbl d mod propr [Y ] t [Y ]. Sont : [{ } { k} { N } ] { } {

Plus en détail

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité 1 2 4 6 Mon Univerité Numérique 7 Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 23 24 26 28 Édito

Plus en détail

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr Siège France Cadeaux 84 rue de Courbiac 17100 Sainte 00 33 (0)5 46 74 66 00 RC.424 290 211 00012 Cadeaux d affaire, cadeaux d entreprie, objet publicitaire www.france-cadeaux.fr - ervice@france-cadeaux.fr

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Dossier. Vtech, leader en France. Lexibook, leader en Europe

Dossier. Vtech, leader en France. Lexibook, leader en Europe Doier Par Yoan Langlai La tablette pour enf Si 6 million de tablette devraient e vendre cette année en France (préviion GfK), on etime à 1 million le nombre de vente de tablette pour enfant en 2013. Sur

Plus en détail

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité 1 2 4 6 Mon Univerité Numérique 7 Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 23 24 26 28 Édito

Plus en détail

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95)

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95) Art t modrnité au cœur d un nouvl spac urbain SO C ERGY VAL D OISE (95) CERGY, plusiurs nuancs d vi... À la fois pôl économiqu t cité d art t d détnt, Crgy st un vill aux multipls factts. Situé sur la

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION P6 : ALIMNAION A DCOUPAG : HACHUR SRI CONVRISSUR SAIQU ABAISSUR D NSION INRODUCION Le réeau alternatif indutriel fournit l énergie électrique principalement ou de tenion inuoïdale de fréquence et d amplitude

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

mis SANTÉ En toute simplicité. En toute liberté. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

mis SANTÉ En toute simplicité. En toute liberté. Pour ma mutuelle, je sais où je vais 2014 mis SANTÉ E toute simpicité. E toute iberté. Pour ma mutuee, je sais où je vais Bieveue à a mis mis SANTÉ cojugue a simpicité pour vous offrir ue gamme de garaties simpes et adaptées aux désirs de

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE» Cette contribution à la note de conjoncture du CESER propoe dan une première partie une approche tatitique du ecteur

Plus en détail

SOCIALE. exemplarité. responsable. réglementation. progrès. Développement durable : la RESPONSABILITÉ. de l ENTREPRISE à la MAIF.

SOCIALE. exemplarité. responsable. réglementation. progrès. Développement durable : la RESPONSABILITÉ. de l ENTREPRISE à la MAIF. L til u xmplaité viomt tapac poabl élmtatio MAIF - ociété d auac mutull à cotiatio vaiabl - CS 90000-79038 Niot cdx 9 Filia-MAIF - ociété aoym au capital d 114 337 500 tièmt libéé - RCS Niot B 341 672

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail