Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES"

Transcription

1 DEUXIEME PARTIE

2 Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces mites Chapitre 5. Les opératios sur 2 têtes Chapitre 6. Les chargemets Chapitre 7. Les provisios Chapitre 8. Trasformatios et adaptatio de cotrats Chapitre 9. Participatios bééficiaires 2

3 Chapitre. L assurace de capital différé. Pour quels besois? Capital versé à coditio que l assuré soit e vie au terme du cotrat E cas de décès de l assuré : 0 3

4 Chapitre. L assurace de capital différé 2. Calcul de la prime uique E t = 0 : l têtes d âge paiet chacue à l assureur. L assureur ivestit la somme totale, i.e. l, jusqu e t =. E t = : il reste l survivats qui peuvet se partager l capitalisés. 4

5 Chapitre. L assurace de capital différé 2. Calcul de la prime uique Si le tau d itérêt auel garati par l assureur vaut i, le capital au terme vaut l (i) Chaque survivat reçoit doc l l ( i) 5

6 Chapitre. L assurace de capital différé 2. Calcul de la prime uique Graphiquemet : l assurés d âge l survivats das aées (à l âge ) paiet chacu, soit au total l se répartisset les l majorés de leurs itérêts, l l soit ( ) i 6

7 Chapitre. L assurace de capital différé 2. Calcul de la prime uique Le capital obteu au terme par les survivats est égal à leur mise iitiale augmetée par: la capitalisatio fiacière à travers le tau d itérêt i (= tau techique) : (i) l effet de levier dû à la mortalité (l < l ) l l 7

8 Chapitre. L assurace de capital différé 2. Calcul de la prime uique Dès lors, quelle prime uique doit demader u assureur afi de pouvoir payer das aées à u assuré d âge, s il est vivat à ce momet? l l l = v si v = i l i ( ) ( ) Notatio : E = l l v 8

9 Chapitre. L assurace de capital différé 3. Les commutatios Si o pose : D = v l O a : E = D D 9

10 Chapitre. L assurace de capital différé 4. Applicatios Homme K= ,00 = 25 = 40 table TD88-90 i = 3% PU =??? 0

11 Chapitre. L assurace de capital différé 4. Applicatios Si l assuré décède avat 65 as, que paie l assureur? Quelle prime doit demader l assureur s il doit payer le capital das tous les cas?

12 Chapitre. L assurace de capital différé 4. Applicatios Le calcul suppose que l assureur ivestira les primes perçues au tau techique; que la proportio de survivats observée das so portefeuille est coforme à la table de mortalité utilisée. Si telle est pas la réalité, l assureur réalisera ue perte ou u bééfice selo le cas. La prime demadée sera majorée, afi de couvrir les frais d eploitatio, le risque de mortalité, de redemet fiacier, 2

13 Chapitre. L assurace de capital différé 4. Applicatios Femme K= ,00 = 25 = 40 table TV88-90 i = 3.25% PU =??? 3

14 Chapitre. L assurace de capital différé 4. Applicatios Homme K= ,00 = 25 = 40 table TD88-90 i = 2% PU =??? Ass vie 4

15 Chapitre. L assurace de capital différé 4. Applicatios Ifluece des divers paramètres sur la prime Tau techique Mortalité Âge de l assuré See de l assuré Durée du cotrat 5

16 Chapitre. L assurace de capital différé 4. Applicatios Ifluece des divers paramètres sur la prime La prime sera d autat plus élevée que le tau techique est bas, la mortalité est faible, l âge de l assuré est bas, la durée du cotrat est courte. 6

17 Chapitre. L assurace de capital différé 4. Applicatios Le choi des bases techiques Le tau d itérêt L assureur doit pouvoir ivestir les primes à u tau au mois égal au tau techique pour toute la durée du cotrat La table de mortalité Teir compte du phéomèe d ati-sélectio 7

18 Chapitre. L assurace de capital différé 5. Propriétés de la vap du capital différé: Pour tout m,, o a l égalité suivate: m E = m E E m La vapest ue foctio croissate du facteur d actualisatio v et décroissate du tau techique i. Ass vie 8

19 Chapitre 2. Les opératios de retes (les auités viagères) Défiitio Il s agit d échéaciers défiis par des versemets périodiques effectués par l u ou l autre des deu cotractats (l assuré ou l assureur). Les auités itervieet, par eemple, lorsqu il y a paiemet de primes périodiques par l assuré ou versemet de retes par l assureur. Comme so om l idique, la période ormale d ue auité est l aée. Des périodes plus courtes sot éamois possibles(trimestre, mois, ) 9

20 Chapitre 2. Les opératios de retes (les auités viagères) Gééralités Il eiste plusieurs modalités et paramètres possibles permettat de défiir ue auité viagère. Plus précisémet, e temps discret, ue telle auité peut être: - Payable à l avace (e début de période) ou payable à terme échu (e fi de période); - Vie etière (tat que l assuré est vivat) ou temporaire (pedat u ombre maimum d aées fié à l avace); - Immediateoudifférée (le premier versemet alieu qu aprèsu délai d attete); - Fractioée(payable par mois, trimestre, ) ou o; - Costateouo, dascederiercas, so motatdépedde l époque du paiemet(eemple: auités e progressio arithmétique ou géométrique). 20

21 Chapitre 2. Les opératios de retes. Pour quels besois? Paiemets périodiques, tat que l assuré est vivat. Les paiemets s arrêtet lors du décès de l assuré. 2

22 Chapitre 2. Les opératios de retes Notatio iteratioale Ass vie 22

23 Chapitre 2. Les opératios de retes 2. La rete viagère à terme échu dh dh dh dh L assuré d âge paie a dhsà l istat 0. mort À partir de l istat, l assureur paie dhtat que l assuré est e vie. a est le capital costitutif de la rete. 23

24 Chapitre 2. Les opératios de retes 2. La rete viagère à terme échu a = E 2 E Commutatios a = D D 2 D D... E posat : N = D D D 2 O a : a = N D 24

25 Chapitre 2. Les opératios de retes 2. La rete viagère à terme échu Homme Rete =,000,000 = 65 table TD88-90 i = 3.25% Capital costitutif =??? 25

26 Chapitre 2. Les opératios de retes 2. La rete viagère à terme échu Femme Rete =,000,000 = 65 table TV88-90 i = 3.25% Capital costitutif =??? 26

27 Chapitre 2. Les opératios de retes 2. La rete viagère à terme échu Le calcul suppose que l assureur ivestira le capital costitutif au tau techique ; que la proportio de survivats observée das so portefeuille est coforme à la table de mortalité utilisée. Si telle est pas la réalité, l assureur réalisera ue perte ou u bééfice selo le cas. Le capital costitutif demadé sera majoré, afi de couvrir les frais d eploitatio, le risque de mortalité, de redemet fiacier, 27

28 Chapitre 2. Les opératios de retes 2. La rete viagère à terme échu Ifluece des divers paramètres sur le capital costitutif Le capital costitutif sera d autat plus élevé que le tau techique est bas ; la mortalité est faible ; l âge de l assuré est bas. 28

29 Chapitre 2. Les opératios de retes 3. La rete viagère aticipative dh dh dh dh dh L assuré d âge paie ä dhsà l istat 0. mort À partir de l istat 0, l assureur paie dhtat que l assuré est e vie. ä est le capital costitutif de la rete, calculé immédiatemet avat le premier versemet. 29

30 Chapitre 2. Les opératios de retes 3. La rete viagère aticipative ä = E 2 E Commutatios ä = D D 2 D D... Comme N = D D D 2 O a : ä = N D 30

31 Chapitre 2. Les opératios de retes 3. La rete viagère aticipative U accidet de travail frappe u homme de 33 as dot le salaire auel est de 50,000 dhs. L idemité est estimée à 25% du salaire, payable auellemet par aticipatio durat la vie etière. Quel est le capital correspodat? Table de mortalité TD88-90 à 3% 3

32 Chapitre 2. Les opératios de retes 4. La rete viagère temporaire à terme échu La rete est payée aussi logtemps que l assuré est vivat, mais pedat aées au plus. Rete viagère temporaire à terme échu Rete viagère temporaire à terme échu 32 D N N D D D D D D E E E a = = =

33 Chapitre 2. Les opératios de retes 4. La rete viagère temporaire à terme échu U accidet de la route provoque le décès d u cadre de 45 as dot le salaire auel est de 50,000 dhs. L idemité de la veuve, âgée de 40 as, est estimée à 60% du salaire, payable auellemet à terme échu pedat 20 as. Quel est le capital correspodat? Table de mortalité TD88-90 à 3%. 33

34 Chapitre 2. Les opératios de retes 5. La rete viagère temporaire aticipative Rete viagère temporaire aticipative D D D D D D E E E ä = = D N N D D D = =... O a la relatio : E a ä =

35 Chapitre 2. Les opératios de retes 6. Les retes viagères fractioées Rete viagère fractioée : paiemet d u arrérage égal à /m tous les mièmes d aée. Eemple : rete mesuelle à terme échu : paiemet e fi de chaque mois Méthode de calcul : approimatio : hypothèse de variatio liéaire du différé etre 2 âges etiers ( iterpolatio liéaire). 35

36 Chapitre 2. Les opératios de retes 6. Les retes viagères fractioées Rete viagère temporaire à terme échu fractioée = = = = k k m j m j m A m E m a ) ( 36 Avec : = = m j m j k A k E Par iterpolatio liéaire o a : ) ( k k k m j k E E m j E E

37 Chapitre 2. Les opératios de retes 6. Les retes viagères fractioées Rete viagère temporaire à terme échu fractioée Doc: ) ( ) ( k k k k E E m m E m A 37 ) ( 2 k k k k E E m E m A E substituat il viet : ) ( 2 )) ( 2 ( ) ( = k k k k m E m m a E E m E m m a &&

38 Chapitre 2. Les opératios de retes 6. Les retes viagères fractioées Rete viagère temporaire à terme échu fractioée Doc: ) E ( m ) E ( a a (m) 38 ) E ( 2m m a a ) E ( 2m ) E ( a a (m)

39 Chapitre 2. Les opératios de retes 6. Les retes viagères fractioées Autres retes viagères fractioées && a (m) a m ( 2m Et pour les retes viagères illimitées : a && a (m) (m) a a E m 2m m 2m ) 39

40 Chapitre 2. Les opératios de retes 7. Les retes viagères cotiues Passage à la limite : a = 0 t E. dt m Approimatio ( passage à la limite des approimatios o cotiues) a a a a ( 2 2 E ) 40

41 Chapitre 2. Les opératios de retes 8. La rete viagère e progressio arithmétique croissate de raiso La versio aticipative Le capital costitutif est oté Iä : Iä = 2 E 3 2 E E foctio des commutatios : D Iä = D 2 D 3 D 2 = N N N 2 E posat : S = N N N 2 Iä = S D 4

42 Chapitre 2. Les opératios de retes 8. La rete viagère e progressio arithmétique croissate de raiso La versio temporaire aticipative Le capital costitutif est oté Iä : Iä = 2 E 3 2 E - E E foctio des commutatios : D * Iä = D 2 D 3 D 2 D - = N N N 2 - N Iä = S S N D 42

43 Chapitre 2. Les opératios de retes 9. Les relatios de décompositio ä = r ä r E ä r Au lieu de souscrire ue rete à l âge, o peut souscrire 2 cotrats : ue rete temporaire de r aées; u capital différé égal au capital costitutif d ue rete vie etière à l âge r. 43

44 Chapitre 2. Les opératios de retes 0. Applicatio : capital différé à primes auelles Egagemet de l assureur : paimetde dhe cas de vie das aées d ue tête d âge iitial. Egagemet de l assuré : paiemet d ue prime auelle P au début de chaque aée tat que l assuré est e vie. Calcul de P??? Pricipe d équivalece actuarielle : o égale la valeur actuelle des obligatios de l assureur et de l assuré ( e preat e compte à la fois l actualisatio fiacière et les probabilités de survie) 44

45 Chapitre 2. Les opératios de retes 0. Applicatio : capital différé à primes auelles Egagemet de l assureur : E Egagemet de l assuré : P. a & Valeur de la prime auelle : P = E && a Sous forme de commutatios : P = N D D N D 45

46 Chapitre 2. Les opératios de retes 0. Applicatio : capital différé à primes auelles Homme K =,000,000 = 25 = 40 table TD88-90 i = 3% P =??? Que deviet cette prime si elle est payable mesuellemet à terme échu? 46

47 Chapitre 3. Les assuraces-décès. Pour quels besois? Capital versé au momet du décès de l assuré, si celui-ci a lieu avat le terme du cotrat E cas de vie de l assuré au terme du cotrat: 0 47

48 Chapitre 3. Les assuraces-décès 2. Calcul de la prime de risque E t = 0 : l têtes d âge paiet dhà l assureur Parmi les l têtes, d (= l l ) décèderot au cours de l aée, e moyee e milieu d aée si les décès sot répartis uiformémet das l aée. Au momet du décès, l assureur peut répartir les l dhs capitalisés au bééficiaires des d. 48

49 Chapitre 3. Les assuraces-décès 2. Calcul de la prime de risque Si le tau d itérêt auel garati par l assureur vaut i, le capital au terme vaut l (i) 0.5 Dhs Pour chaque décès, l assureur paie doc l ( i) d

50 Chapitre 3. Les assuraces-décès 2. Calcul de la prime de risque schématiquemet : l assurés d âge d décédés das l aée (à l âge ) paiet chacu dh, soit au total l dhs se répartisset les l dhs majorés de leurs itérêts, l d ( i) 5 Soit 0. dhs 50

51 Chapitre 3. Les assuraces-décès 2. Calcul de la prime de risque Le capital obteu au terme par les bééficiaires est égal à la mise iitiale augmetée par la capitalisatio fiacière à travers le tau d itérêt i (= tau techique) : (i) 0.5 l effet de levier dû à la mortalité (d < l ) l d 5

52 Chapitre 3. Les assuraces-décès 2. Calcul de la prime de risque Dès lors, quelle prime doit demader u assureur afi de pouvoir payer dhsi l assuré décède das l aée? l d 0. 5 = v 0.5 ( i) q 52

53 Chapitre 3. Les assuraces-décès 3. Applicatios Homme K =,000,000 = 25 = table TD88-90 i = 3% Prime de risque =??? 53

54 Chapitre 3. Les assuraces-décès 3. Applicatios Calcul de primes de risque successives Quid si l assureur doit payer dhdas le cas où le décès de l assuré surviet das les aées à veir? L assureur doit percevoir les primes de risque successives suivates : v 0.5 q, v 0.5 q, v 0.5 q 2,, v 0.5 q - 54

55 Chapitre 3. Les assuraces-décès 3. Applicatios Homme K =,000,000 = 25 = 5 table TD88-90 i = 3% Primes de risque =??? Ass vie 55

56 Chapitre 3. Les assuraces-décès 3. Applicatios Le calcul suppose que la mortalité observée das la populatio assurée sera coforme à la table de mortalité. Sio, l assureur réalisera u bééfice ou ue perte, selo le cas. La prime devra doc être majorée de chargemets destiés à compeser les écarts de mortalité aisi que les frais d eploitatio. Par cotre, le tau techique est sas grade icidece sur la prime de risque. Pourquoi? (La durée est très courte) 56

57 Chapitre 3. Les assuraces-décès 4. La prime uique L assurace décès temporaire Au primes de risque successives, o peut substituer ue prime uique payable au début de l assurace. Cette prime uique est égale au capital costitutif de la rete viagère variable qui prévoit des versemets respectivemet égau au primes de risque successives. Cette prime uique est égale à : A = v = v / 2 / 2 q d l E v v 3/ 2 / 2 q d l v E v / 2 / 2 d q l 57

58 Chapitre 3. Les assuraces-décès 4. La prime uique L assurace décès vie etière Le capital décès est payé par l assureur au momet du décès de l assuré, quel que soit le momet où il iterviet. Cette prime uique est égale à : A = = v v / 2 / 2 q d l E v v 3/ 2 / 2 q d l

59 Chapitre 3. Les assuraces-décès 4. La prime uique Commutatios Avec et O obtiet : d v C /2 =... = C C M O obtiet : 59 D M D C D C A = =... D M M D C D C D C A = =...

60 Chapitre 3. Les assuraces-décès 5. Applicatios Assurace vie temporaire Homme / Femme K =,000,000 = 25 = 40 table TD88-90 et TV88-90 i = 3% PU =??? 60

61 Chapitre 3. Les assuraces-décès 5. Applicatios Homme / Femme K =,000,000 = 25 = 40 table TD / TV i = 3,25% PU =??? 6

62 Chapitre 3. Les assuraces-décès 5. Applicatios Assurace vie etière Homme / Femme K =,000,000 = 25 table TD / TV i = 3% PU =??? 62

63 Chapitre 3. Les assuraces-décès 6. La prime ivelée Au primes de risquesuccessives ou à la prime uique, o peut substituer ue prime auelle costate : la prime ivelée. Pricipes de base Égalité etre les egagemets de l assureur et les egagemets du preeur Egagemets de l assureur = prime uique défiie précédemmet Egagemets du preeur = paiemet d ue prime costate, tat que l assuré est e vie, pedat ue durée maimum m. 63

64 Chapitre 3. Les assuraces-décès 6. La prime ivelée La prime ivelée est égale au motat servi par la rete viagère dot le capital costitutif est égal à la prime uique défiie précédemmet. A = P EP... m = P m ä E P 64

65 Chapitre 3. Les assuraces-décès 7. Applicatios Temporaire décès Homme / Femme K =,000,000 = 25 = 40 table TD / TV i = 3.25% Prime ivelée =??? 65

66 Chapitre 3. Les assuraces-décès 7. Applicatios Temporaire décès Homme / Femme K =,000,000 = 25 = 40 table TD / TV i = 3% Prime ivelée =??? 66

67 Chapitre 3. Les assuraces-décès 7. Applicatios Vie etière Homme / Femme K =,000,000 = 25 table TD / TV i = 3.25% Prime ivelée =??? 67

68 Chapitre 3. Les assuraces-décès 7. Applicatios Vie etière, prime payable jusqu à 65 as Homme / Femme K =,000,000 = 25 table TD / TV i = 3.25% Prime ivelée =??? 68

69 Chapitre 3. Les assuraces-décès 7. Applicatios Ifluece des divers paramètres sur la prime La prime sera d autat plus élevée que le tau techique est bas, la mortalité est élevée, l âge de l assuré est élevé, la durée du cotrat est logue. 69

70 Chapitre 3. Les assuraces-décès 8. La temporaire e progressio arithmétique croissate de raiso La prime uique est otée IA avec IA / 2 / 2 2 = v q 2 Ev q Ev /... q C 2 C... C D = = R R R M D = M M... 70

71 Chapitre 3. Les assuraces-décès 9. La temporaire e progressio arithmétique décroissate de raiso La prime uique est otée DA / 2 / 2 / 2 DA = v q ( ) E v q... E v q = = ( ) M A R D IA R 7

72 Chapitre 3. Les assuraces-décès 0. Applicatios U prêt de Mdhsest remboursable par amortissemet costat e 0 as. Le solde restat dû doit être assuré e cas de décès de l empruteur âgé de 25 as. Les capitau à assurer e cas de décès sot doc successivemet de Mdhs, 0.9 Mdhs, Homme table TD i = 3.25% PU, prime ivelée, primes de risque auelles =??? 72

73 Chapitre 3. Les assuraces-décès 0. Applicatios Ue assurace vie est légalemet résiliable à tout momet par le preeur. E cas de résiliatio de l assurace par le preeur au cours de l aée, l assureur aurait supporté u risque estimé par la prime de risque, alors qu il aurait ecaissé que la prime ivelée. Das ce cas, le système de la prime auelle payable pedat la durée de l assurace doit être refusé par l assureur. 73

74 Chapitre 3. Les assuraces-décès 0. Applicatios Le preeur a le choi etre la prime uique, la prime de risque et la prime ivelée payable pedat 2/3 de la durée. Pourquoi 2/3? Empiriquemet, o costate que cette durée est telle que la prime ivelée dépasse la prime de risque. 74

75 Chapitre 3. Les assuraces-décès. Les relatios de décompositio A = r A r E A r Au lieu de souscrire ue vie etière à l âge, o peut souscrire 2 cotrats : ue temporaire de r aées; u capital différé égal à la prime uique d ue vie etière à l âge r. 75

76 Chapitre 4. Les opératios mites. Pour quels besois? Capital versé au momet du décès de l assuré, si celui- ci a lieu avat le terme du cotrat Capital versé au terme du cotrat si l assuré est ecore e vie Ass vie 76

77 Chapitre 4. Les opératios mites 2. L assurace mite pure L assurace mite pure est la combiaiso d u capital différé et d ue temporaire décès, de capital assuré idetique. La prime uique est défiie comme : La prime ivelée est défiie comme : Ass vie 77

78 Chapitre 4. Les opératios mites 2. L assurace mite pure Le choi de la table de mortalité dépedra de l importace relative du risque décès ou du risque vie. o predra la plus chère, à savoir la table décès par souci de prudece, protectio du cosommateur. Ass vie 78

79 Chapitre 4. Les opératios mites 2. L assurace mite pure Applicatios Mite de ,00 Homme = 30 = m = 35 i = 3.25% TD88/90?? Prime uique =??? Prime ivelée =??? Ass vie 79

80 Chapitre 4. Les opératios mites 3. L assurace mite combiée L assurace mite combiée est la combiaiso d u capital différé et d ue temporaire décès, de capital assuré différet. La prime uique est défiie comme : avec = ratio etre capital-vie et capital-décès La prime ivelée est défiie comme : Ass vie 80

81 Chapitre 4. Les opératios mites 3. Choi de la table de mortalité Dépedra de l importace relative du risque décès ou du risque vie. O predra la plus chère, à savoir??? E gééral, la table vie sera choisie lorsque le capitalvie atteit au mois le double du capital-décès. Ass vie 8

82 Chapitre 4. Les opératios mites 4. Applicatios Mite de ,00 0/5, 0/5, 0/20, 0/25 Homme = 30 = m = 35 i = 3.25% Prime uique =??? Prime ivelée =??? Ass vie 82

83 Chapitre 4. Les opératios mites 4. L assurace terme fie Capital versé au terme du cotrat, que l assuré soit e vie ou o. Opératio viagère? Opératio fiacière? déped du paiemet des primes. Ass vie 83

84 Chapitre 4. Les opératios mites 2. L assurace terme fie Table de mortalité? Décès Prime uique? PU = v Prime auelle? Ass vie 84

85 Chapitre 4. Les opératios mites 4. Applicatios Terme fie de ,00 Homme = 30 = m = 35 i = 3.25% Prime uique =??? Prime ivelée =??? Ass vie 85

86 Chapitre 4. Les opératios mites 4. Applicatios La prime de la terme fie est-elle supérieure ou iférieure à celle de la mite (toutes choses restat égales par ailleurs, i.e. même durée, même assuré, même capital, )? Elle sera iférieure. Pourquoi? Ass vie 86

87 Chapitre 4. Les opératios mites 4. Applicatios Quelle somme faut-il payer maiteat pour assurer à u garço de as le paiemet d u capital de ,00 à l âge de 8 as et de ,00 à l âge de 20 as (i = 3,25%) si le paiemet est certai? si le paiemet est subordoé à l état de vie de l efat? Ass vie 87

88 Chapitre 4. Les opératios mites 4. Applicatios U retraité de 60 as reçoit u capital de ,00 de so assurace de groupe. Quel est le motat de la rete viagère aticipative qu il pourra obteir (i =3,25%) si la rete pred cours immédiatemet? si la rete pred cours à partir de 65 as? Ass vie 88

89 Chapitre 4. Les opératios mites 4. Applicatios Quelle est la prime uique payable par u homme de 28 as pour l assurace e cas de décès d u capital de 250,000 pedat les 0 premières aées et de 00,000 pedat les 0 aées suivates (i = 3.25%)? Ass vie 89

90 Chapitre 4. Les opératios mites 4. Applicatios Soit u homme de 30 as. Comparer, pour ue durée de 35 as et u capital de ,00 la prime uique du capital différé, de la temporaire décès et de la mite (i =3.25%). Ass vie 90

91 Chapitre 4. Les opératios mites 5. Le capital différé avec remboursemet des primes Capital versé à coditio que l assuré soit e vie au terme du cotrat. E cas de décès de l assuré : remboursemet des primes versées. Ass vie 9

92 Chapitre 4. Les opératios mites 5. Le capital différé avec remboursemet des primes Cette opératio s apparete à ue assurace mite, e ce ses qu il y a ue prestatio e cas de décès et ue prestatio e cas de vie. Néamois, l epressio de la prime uique présete ue structure différete. Ass vie 92

93 Chapitre 4. Les opératios mites 5. Le capital différé avec remboursemet des primes CDAR à prime uique La prestatio e cas de vie est fiacée par : E La prestatio e cas de décès est fiacée par : PU A O obtiet dès lors : Ass vie 93

94 Chapitre 4. Les opératios mites Ass vie 94

95 Chapitre 4. Les opératios mites Ass vie 95

96 Chapitre 4. Les opératios mites Ass vie 96

97 Chapitre 4. Les opératios mites Ass vie 97

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Le montant des intérêts acquis est la différence entre la valeur acquise et le capital placé :

Le montant des intérêts acquis est la différence entre la valeur acquise et le capital placé : http://maths-scieces.fr OPÉRATIONS FINANIÈRES A INTÉRÊTS OMPOSÉS I) Itérêts et valeur acquise Défiitio U capital est placé à itérêts composés lorsque le motat des itérêts produits à la fi de chaque période

Plus en détail

Chapitre 1: Calcul des intérêts

Chapitre 1: Calcul des intérêts Chapitre 1: Calcul des itérêts Ce chapitre vise à familiariser le lecteur avec les otios suivates : Itérêt Taux d itérêt omial Taux d itérêt périodique Valeur acquise Valeur actuelle Capitalisatio Le lecteur

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire Séquece 8 Suites arithmétiques et géométriques Sommaire Pré-requis Suites arithmétiques Suites géométriques Sythèse du cours Exercices d approfodissemet Séquece 8 MA Ced - Académie e lige Pré-requis A

Plus en détail

Remise à Niveau Mathématiques

Remise à Niveau Mathématiques Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet Remise à Niveau Mathématiques Première partie : Calcul et raisoemet Exercices Page sur 9 RAN Calcul et raisoemet Ex - Rev 04 Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h Etrée à Scieces Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A P M E P Les calculatrices sot autorisées Exercice Vrai-Faux 8 poits Pour chacue des affirmatios suivates,

Plus en détail

Cours : Le choix des investissements grâce à l actualisation : La VAN (Valeur Actualisée Nette) et le TIR (Taux Interne de Rendement)

Cours : Le choix des investissements grâce à l actualisation : La VAN (Valeur Actualisée Nette) et le TIR (Taux Interne de Rendement) Cours : Le choix des ivestissemets grâce à l actualisatio : La VAN (Valeur Actualisée Nette) et le TIR (Taux Itere de Redemet) 1 La VAN, la Valeur Actualisée (ou Actuelle) Nette e aveir certai 11 La comparaiso

Plus en détail

Sciences Po Option Mathématiques

Sciences Po Option Mathématiques Scieces Po Optio Mathématiques Epreue 3 Vrai-Fau Questio FAUX La suite ( u ) état géométrique de raiso différete de, o a classiquemet, pour tout etier aturel : où q est la raiso de la suite ( u ) Ici,

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

Chapitre 4 Lois discrètes

Chapitre 4 Lois discrètes Chapitre 4 Lois discrètes 1. Loi de Beroulli Ue variable aléatoire X est ue variable de Beroulli si elle e pred que les valeurs 0 et 1 avec des probabilités o ulles. P(X = 1) = p, P(X = 0) = 1 p = q, avec

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

S-PENSION. Constituez-vous un capital retraite complémentaire pour demain tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès aujourd hui.

S-PENSION. Constituez-vous un capital retraite complémentaire pour demain tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès aujourd hui. S-PENSION Costituez-vous u capital retraite complémetaire pour demai tout e bééficiat d avatages fiscaux dès aujourd hui. Sommaire 1. Il est temps de predre l iitiative 4 2. Profitez dès aujourd hui des

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible.

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible. L UN DES MEILLEURS CONTRATS D ASSURANCE-VIE DU MARCHÉ ACTÉPARGNE Actéparge : l u des meilleurs cot Actéparge, la solutio persoalisée LES FRANÇAIS ET L ASSURANCE-VIE Optimisatio fiacière Gestio souple Régime

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi mars 204 MATHEMATIQUES durée de l'épreuve : 3h - coefficiet 2 Le sujet est uméroté de à 5. L'aexe est à redre avec la copie. L'exercice Vrai-Faux est oté sur 8,

Plus en détail

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS CHAPITRE 4 MATRICES ET SUITES 1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS 11/ Présetatio et modélisatio O cosidère u système ui peut se trouver soit das u état A, soit das u état, et

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain ivestir Autocall EUR/USD Feu vert pour le billet vert Profiter d ue possible appréciatio du dollar américai U coupo uique évetuel de 8% brut la 1 re aée à 40% brut la 5 e aée U capital garati à 100% à

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

Correction des exercices sur la nature ondulatoire de la lumière

Correction des exercices sur la nature ondulatoire de la lumière CORRECTION EXERCICES TS /5 CHAPITRE 3 Correctio des exercices sur la ature odulatoire de la lumière Correctio exercice : idice d u verre et réfractio. La radiatio = 530 m est verte et la radiatio = 680

Plus en détail

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures) ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE STATISTIQUE ET D ÉCONOMIE APPLIQUÉE ENSEA ABIDJAN AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES ITS Voie B Optio Écoomie MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Votre compte Mauvie U peut cotiuer à travailler... même lorsque vous e le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Sas reveu, auriez-vous ecore ue maiso? Si vous avez des dettes à rembourser, ue blessure

Plus en détail

Correction HEC III 2007

Correction HEC III 2007 HEC III 7 Voie Écoomique Correctio Page Correctio HEC III 7 Voie écoomique La correctio comporte 9 pages. Eercice. Par dé itio est ue valeur propre de t si et seulemet si est ue valeur propre de T: Et

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement Fiche stadardisée pour pla tarifaire mobile à prépayemet Opérateur Mobile Vikigs Pla tarifaire 10 Date de derière mise à jour 27/05/2015 Date de limite de validité Ne s applique pas Valeur de recharge

Plus en détail

Gestion du Risque de Change

Gestion du Risque de Change A / Pratiques de cotatio Gestio du Risque de Chage - Moaies «i» : FRF, DEM «pré i» : GBP «out» : USD EONIA : Europea over ight idex average TEC : taux à échage costat Toute cotatio compred deux prix :

Plus en détail

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire Séquece 5 La foctio logarithme épérie Objectifs de la séquece Itroduire ue ouvelle foctio : la foctio logarithme épérie. Coaître les propriétés de cette foctio : sa dérivée, ses variatios, sa courbe, sa

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS Les logiciels utilisés pour la gestio des stocks itègret de ombreuses foctios de calcul. L ue des plus importates est l exécutio des prévisios des cosommatios futures d

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Logique, esembles et applicatios Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I :

Plus en détail

Exercices - Variables aléatoires discrètes : corrigé. Variables discrètes finies - Exercices pratiques

Exercices - Variables aléatoires discrètes : corrigé. Variables discrètes finies - Exercices pratiques Variables discrètes fiies - Exercices pratiques Exercice - Loi d u dé truqué - L2/ECS -. X pred ses valeurs das {,..., 6}. Par hypothèse, il existe u réel a tel que P (X k) ka. Maiteat, puisque P X est

Plus en détail

DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011

DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011 MÉTHODES NUMÉRIQUES POUR LE PRICING D OPTIONS DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011 Table des matières 1 Notatios et équatio de Black-Scholes 2 11 Notatios 2 12 Équatio de Black-Scholes

Plus en détail

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41...

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41... Sites arithmétiqes et Géométriqes Nos allos cosidérer des sites de ombres réels Exemple La site des ombres,, 5, 7,, o la site des ombres,,,, 464 Défiitio/Notatio : La site est e gééral oté ( ) (o ( v )

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Uiversité Paris 7 Maîtrise MIM/MASS 2003/2004 31MIM052 E.TEMAM Mathématiques fiacières Email : temam@math.jussieu.fr I. Les marchés fiaciers... 3 A. Les produits fiaciers... 3 1. Les actios... 3 2. Les

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3.

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3. EXERCICE 3 (6 poits ) (Commu à tous les cadidats) Il est possible de traiter la partie C sas avoir traité la partie B Partie A O désige par f la foctio défiie sur l itervalle [, + [ par Détermier la limite

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Uiversité Paris 7 Master ère aée 25/26 E. Temam Mathématiques fiacières Partie I Email : temam@math.jussieu.fr I. Les marchés fiaciers... 3 A. Vocabulaire des marchés fiaciers... 3 B. Les produits fiaciers...

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

B) CHAÎNES DE SOLIDES

B) CHAÎNES DE SOLIDES Chaîes de solides B) CHAÎNES DE SOLIDES Objectifs Cette théorie a pour but d'aalyser les comportemets statique et ciématique d'u mécaisme à partir d'u modèle défii par le schéma ciématique du mécaisme.

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon Chapitre 3 Détermiatio de la taille de l'échatillo Lorsqu o prélève u échatillo pour estimer u paramètre, o court toujours le risque de découvrir u peu trop tard que l'échatillo prélevé est trop petit

Plus en détail

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5 Correctio du devoir surveillé de mathématiques o 5 Exercice 1 1. Soit g la foctio défiie sur R par g(x) = (x 1)e x. (a) Détermier les ites de g e et +. Limite e. O a ue forme idétermiée. E développat,

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Aée Uiversitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Aée Études Supérieures Commerciales & Scieces Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 3 Première

Plus en détail

Corrigé de Mathématique éco HEC

Corrigé de Mathématique éco HEC Corrigé de Mathématique éco HEC EXERCICE Hypothèses. M 3 R est l espace vectoriel des matrices carrées d ordre 3 à coefficiets réels. A M 3 R : s A 3 A,j, s A 3 A,j, s 3 A 3 somme des coefficiets des liges

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

PROBABILITES à la STATISTIQUE - APPLICATIONS - Jean-Marie MARION

PROBABILITES à la STATISTIQUE - APPLICATIONS - Jean-Marie MARION Des PROBABILITES à la STATISTIQUE - APPLICATIONS - Jea-Marie MARION 1 STATISTIQUE DESCRIPTIVE (décrire ue populatio à l aide de caractéristiques et graphiques) STATISTIQUE INFERENTIELLE (étedre des résultats

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Idice de Révisio Date de mise e applicatio B 01/09/2014 Cahier Techique 1 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, aveue du Recteur-Poicarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97

Plus en détail

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES 2. Séries etières Défiitio 2.. O appelle série etière toute série de foctios ( ) f dot le terme gééral est de la forme f ()=a, où (a ) désige ue suite réelle ou complee et R.

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante : " tirer p éléments de E ".

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante :  tirer p éléments de E . Cours de termiales Probabilités sur u esemble fii Mr ABIDI F I- Rappel I- Types de tirages : Soit u esemble fii E coteat élémets O cosidère l'épreuve suivate : " tirer p élémets de E " Type de tirages

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

Concours de l Iscae. Épreuve Commune de Mathématiques (2015)

Concours de l Iscae. Épreuve Commune de Mathématiques (2015) Mohiieddie Beayad Cocours de l Iscae Épreuve Commue de Mathématiques (5) Voici l éocé de l épreuve commue de Mathématiques du cocours d etrée à l ISCAE de l aée 5, aisi que l itégralité du corrigé. Les

Plus en détail

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1 Premières propriétés des ombres réels 2 Suites umériques 3 Suites mootoes : à faire 4 Séries umériques 4. Notio de série. Défiitio 4.. Soit (u ) ue suite de ombres réels ou complexes. Pour N N, o ote S

Plus en détail

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Questios Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Expliquer la otio de variable et défiir les différets types de variables Décrire les échelles de classificatio et trasformer les doées pour passer

Plus en détail

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov AME Dossier : Matrices et suites 545 romeades aléatoires : vers les chaîes de Markov ierre Griho (*) Cet article propose ue mise e perspective de la otio de promeade ou de marche aléatoire itroduite das

Plus en détail

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique.

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique. Chapitre 4 Compresseurs Buts 1. Savoir que das ce cas if faut se redre compte qu il y a des effets thermique 2. Savoir qu il y a ue limite á l augmetatio de la pressio de gaz 3. Savoir quelles istabilités

Plus en détail

MATHÉMATIQUES Corrigé

MATHÉMATIQUES Corrigé Exame de ovembre 009 Exame du premier trimestre Le 30 ovembre 009 Classes de ère STG Durée 3 heures MATHÉMATIQUES Corrigé Note aux cadidats L emploi des calculatrices est autorisé (circulaire 99 86 du

Plus en détail

PROJET DE MONTE CARLO SUJET 1: LE PRICING

PROJET DE MONTE CARLO SUJET 1: LE PRICING LE Age KHOURI Nadie M MMD PROJE DE MONE ARLO SUJE : LE PRIING Selim ZOUGHLAMI QUESION : Supposos d abord que X est u mouvemet browie W t G([ 0, ]) Alors W0 G( 0 ) suit ue loi N(0,0) et doc W 0ps 0 Esuite,

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

/RJLTXHERROpHQQH. Symbole (norme IEC 1 ) x

/RJLTXHERROpHQQH. Symbole (norme IEC 1 ) x /RJLTXHERROpHQQH I. Défiitios I.. Variable biaire O appelle variable biaire (ou logique), ue variable preat ses valeurs das l esemble {0, }. Eemple : état d u iterrupteur, d u bouto poussoir, la présece

Plus en détail

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson.

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson. Travaux dirigés G33 Dimesioemet 2 séaces Eseigat : Athoy Busso. Exercice 1 : O cosidère u web switch et 3 serveurs web. Le web switch reçoit les requêtes http proveat des cliets et les répartit de maière

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X Exo7 Détermiats Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable T : pour

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

Détermination des champs électriques et magnétiques. statiques par la méthode de séparation de variables

Détermination des champs électriques et magnétiques. statiques par la méthode de séparation de variables Détermiatio es champs électriques et magétiques statiques par la méthoe e séparatio e variables Chapitre III Détermiatio es champs électriques et magétiques statiques par la méthoe e séparatio e variables

Plus en détail

Cours de méthodes de simulation

Cours de méthodes de simulation ECOLE SUPERIEURE DE STATISTIQUE ET D ANALYSE DE L INFORMATION ( ESSAIT) Cours de méthodes de simulatio Préparé par Hasse MATHLOUTHI Aée uiversitaire 2014-2015 AVANT PROPOS Ce documet propose u cours sur

Plus en détail

L Évaluation d entreprise

L Évaluation d entreprise JOB : mp DIV : 10571 ch10 p. 1 folio : 303 --- 29/8/07 --- 15H31 [ L Évaluatio d etreprise q L évaluatio se pratique à de multiples occasios : cessio de l etreprise, émissio d actios ouvelles, fusio, itroductio

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours Aée 2013/2014 TS Itervalle de fluctuatio et estimatio Cours est u etier aturel o ul et p est u réel de l itervalle 0 ; 1. I Itervalle de fluctuatio Cotexte : Das ue populatio, la proportio d idividus présetat

Plus en détail

Module 3 : Inversion de matrices

Module 3 : Inversion de matrices Math Stat Module : Iversio de matrices M Module : Iversio de matrices Uité. Défiitio O e défiira l iverse d ue matrice que si est carrée. O appelle iverse de la matrice carrée toute matrice B telle que

Plus en détail

Mathématiques. Terminale S Corrigés des exercices. Rédaction : Laurent Beroul Isabelle Tenaud Sébastien Cario. Coordination : Sébastien Cario

Mathématiques. Terminale S Corrigés des exercices. Rédaction : Laurent Beroul Isabelle Tenaud Sébastien Cario. Coordination : Sébastien Cario Mathématiques Termiale S Corrigés des eercices Rédactio : Lauret Beroul Isabelle Teaud Sébastie Cario Coordiatio : Sébastie Cario Ce cours est la propriété du Ced Les images et tetes itégrés à ce cours

Plus en détail

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR TI Nspire Documet de Formatio T3 Walloie TI-Nspire Le tout e u des mathématiques Suites umériques La loi de Verhulst Applicatio «Calculs» Applicatio «Graphiques» Applicatio «Tableur et listes» FR Formatios

Plus en détail

Etude de la fonction ζ de Riemann

Etude de la fonction ζ de Riemann Etude de la foctio ζ de Riema ) Défiitio Pour x réel doé, la série de terme gééral,, coverge si et seulemet si x >. x La foctio zeta de Riema est la foctio défiie sur ], [ par : ( x > ), = x. Remarque.

Plus en détail

STATISTIQUE : ESTIMATION

STATISTIQUE : ESTIMATION STATISTIQUE : ESTIMATION Préparatio à l Agrégatio Bordeaux Aée 202-203 Jea-Jacques Ruch Table des Matières Chapitre I. Estimatio poctuelle 5. Défiitios 5 2. Critères de comparaiso d estimateurs 6 3. Exemples

Plus en détail

COMITE DE NORMALISATION OBLIGATAIRE "C.N.O." Association régie par la loi du 1er juillet 1901

COMITE DE NORMALISATION OBLIGATAIRE C.N.O. Association régie par la loi du 1er juillet 1901 COMITE DE NORMALISATION OBLIGATAIRE "C.N.O." Associatio régie par la loi du 1er juillet 1901 Le 17 Mars 2005 Règles de calcul des coupos des empruts d Etat sur le marché de gros Après décisio de so A.G.

Plus en détail

Processus et martingales en temps continu

Processus et martingales en temps continu Chapitre 3 Processus et martigales e temps cotiu 1 Quelques rappels sur les martigales e temps discret (voir [4]) O cosidère u espace filtré (Ω, F, (F ) 0, IP). O ote F = 0 F. Défiitio 1.1 Ue suite de

Plus en détail

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Scop Scic Coopératives Etreprises sociales Fiaceurs

Plus en détail

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction Chapitre 3 : Trasistor bipolaire à joctio ELEN075 : Electroique Aalogique ELEN075 : Electroique Aalogique / Trasistor bipolaire U aperçu du chapitre 1. Itroductio 2. Trasistor p e mode actif ormal 3. Courats

Plus en détail

FLUCTUATION ET ESTIMATION

FLUCTUATION ET ESTIMATION 1 FLUCTUATION ET ESTIMATION Le mathématicie d'origie russe Jerzy Neyma (1894 ; 1981), ci-cotre, pose les fodemets d'ue approche ouvelle des statistiques. Avec l'aglais Ego Pearso, il développe la théorie

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre des solutios itégrées pour optimiser la mobilité et la productivité de votre etreprise.

Plus en détail

I. (2 points) III. (2 points)

I. (2 points) III. (2 points) ère S Cotrôle du vedredi 7 mars 05 (0 mi) Préom : Nom : Note : / 0 II ( poits) Soit ABC u triagle isocèle e A tel que AB AC 8 cm et BC 5 cm O ote I le milieu de [AC] Calculer BI (valeur exacte) I ( poits)

Plus en détail

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans L Oréal e chiffres Résultats du groupe sur u, ciq et dix as chiffre d affaires cosolidé (e millios d euros) RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ 2008 PAR DEVISE (1) (e %) 17 542 17 063 15790 14533

Plus en détail

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Lycée Féelo aite-marie Préparatio ciece-po/prépa HEC Foctios Versio du juillet 05 Eercice d degré : racies et coefficiets O rappelle que si l équatio a + b + c = 0 ( a 0 ) adet deu racies α et β (évetuelleet

Plus en détail

Test de validité et d'hypothèse

Test de validité et d'hypothèse Test de validité et d'hypothèse 1 Vocabulaire Problème: Il s'agit à partir de l'étude d'u ou plusieurs échatillos de predre des décisios cocerat l'esemble de la populatio. O est alors ameé à émettre des

Plus en détail

Gérer les applications

Gérer les applications Gérer les applicatios E parcourat les rayos du Widows Phoe Store, vous serez e mesure de compléter les services de base de votre smartphoe à travers plus de 10 000 applicatios. Gratuites ou payates, ces

Plus en détail

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f.

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f. Chapitre 14 Itervalle de fluctuatio des fréqueces. Estimatio Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Itervalle de fluctuatio Estimatio Itervalle de cofiace (*). Niveau

Plus en détail