GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES"

Transcription

1 GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES

2 SOMMAIRE Les visites d etreprises : pourquoi ouvrir ses portes? Des motivatios variées pour les etreprises Les freis à l ouverture des etreprises aux publics Les différets types de visites d etreprise : laquelle choisir pour votre etreprise? Les visiteurs : des attetes complémetaires Les 3 temps des visites d etreprise Le plaig type de l orgaisatio d ue visite d etreprise Ue étape prélimiaire : défiir précisémet ces motivatios Idetifier les publics cibles Avat la visite Préparer le circuit de visite Costruire le discours de visite Défiir les modalités pratiques Gérer les questios de sécurité et d hygièe Les guides Gérer les réservatios Commuiquer avec vos cliets / parteaires Commuiquer auprès des visiteurs Commuiquer avec les collectivités de votre territoire Commuiquer e itere Pedat la visite Accueillir les visiteurs Guider les visiteurs Après la visite Préparer les prochaies visites d etreprise Commuiquer pour valoriser la démarche d ouverture de l etreprise aux publics

3 ÉDITORIAL Avec plus de etreprises idustrielles, emplois salariés, la régio Nord - Pas de Calais est la 3 ème régio idustrielle de Frace. Offrat toujours de ombreuses possibilités e termes d emploi, de ouveaux secteurs s affirmet progressivemet comme des relais de croissace otammet la chimie verte, la biologie-saté, le umérique, les idustries de l eviroemet. Malgré ces possibilités, l attractivité auprès des jeues est ue questio essetielle pour la survie de l idustrie e régio. Das ce cotexte, la visite d etreprise représete u outil majeur. Elle permet par ue ouverture au plus grad ombre de valoriser o seulemet l attractivité de la filière mais égalemet les savoir-faire de l etreprise. Costruit comme u pese-bête des boes pratiques e terme de stratégie, de sécurité, de commuicatio, ce guide permet d approcher la visite d etreprise de faço pratique e idetifiat les poits clé de l orgaisatio avat, pedat et après. 3

4 Le guide «Ouvrir ses portes aux publics» L esemble des coseils et des outils que ous proposos das les prochaies pages vous permettrot d orgaiser ue visite d etreprise quelle que soit la période de l aée. Les objectifs du guide «Ouvrir ses portes aux publics» : Répodre aux différetes iterrogatios des etreprises idustrielles du territoire sur les visites d etreprises : pourquoi orgaiser ue visite d etreprise? Qu apporte ue visite d etreprise au secteur idustriel? Commet gérer les cotraites réglemetaires et de sécurité? Accompager les chefs d etreprises et les techicies das l orgaisatio d ue jourée «porte ouverte» : guider la démarche tat sur le pla orgaisatioel que juridique. Ouvrir les portes de so etreprise e s improvise pas : des outils méthodologiques aidet à atteidre vos objectifs. Le guide reste éamois volotairemet sythétique et a pour ambitio que de vous accompager das la programmatio de visites poctuelles. L orgaisatio de visites récurretes écessitera d approfodir l esemble des coseils pratiqués dispoibles das les pages suivates. 4

5 À qui s adresse ce guide Le guide «Ouvrir ses portes aux publics» s adresse plus particulièremet aux etreprises idustrielles qui s iterroget sur les apports et objectifs des visites d etreprises et/ou qui souhaitet orgaiser des jourées «Portes Ouvertes». Les chefs d etreprise y trouverot das ue première partie des réposes à certaies de leurs iterrogatios. Les chefs de projet et techicies y verrot u outil méthodologique les guidat das leur projet d ouverture aux publics. Commet utiliser ce guide : Afi de répodre à l esemble de vos iterrogatios et de vous accompager das votre projet de visite d etreprise, ous avos orgaisé le guide «ouvrir ses portes aux publics» e 3 parties distictes : Ue présetatio des pricipales motivatios des etreprises idustrielles pour ue ouverture aux publics. U accompagemet pas à pas das la mise e œuvre d ue visite d etreprise : les pricipales étapes du projet, les cotraites à appréheder Des outils méthodologiques types : fiche projet, fiche de gestio des réservatios, déclaratio sécurité 5

6 6

7 PARTIE 1 VISITE D ENTREPRISES OUVRIR DES PORTES POUR MIEUX VALORISER LE SAVOIR-FAIRE DE SON ENTREPRISE 7

8 Les visites d etreprises : pourquoi ouvrir ses portes? 1.1 Des motivatios variées pour les etreprises L orgaisatio de visites d etreprises et de jourées portes ouvertes s iscrit gééralemet das ue stratégie de commuicatio pour les etreprises. Gééralemet u projet d ouverture de l etreprise aux publics répod aux ambitios suivates : Les apports d ue visite d etreprise variet selo la ature de votre activité et des objectifs que vous vous serez préalablemet défiis. 8

9 À titre d exemple : Les etreprises du secteur agro-alimetaire, secteur idustriel qui dispose d ue mauvaise image auprès du grad public, ot par exemple profité de l essor des visites d etreprises pour commuiquer auprès des jeues lycées et étudiats et séduire de futurs salariés. Les etreprises des secteurs idustriels, perçues comme à risques ou polluates, orgaiserot des visites d etreprise pour établir u climat de cofiace avec le territoire (habitats, élus ) et commuiquer sur la maîtrise des risques et les pratiques e faveur de l eviroemet. Ue etreprise idustrielle ou artisaale cherchera à accroître sa otoriété pour améliorer ses vetes ou être recoue comme u acteur importat. A miima ue visite d etreprise permettra de valoriser le travail des salariés et à valoriser le savoir-faire de l etreprise. «Ouvrir ses portes» e permet aisi pas uiquemet de répodre à ue attete des visiteurs, il s agit égalemet d ue stratégie de commuicatio à part etière auprès des cosommateurs, des prescripteurs, de parteaires ou tout simplemet auprès des habitats du territoire et des riverais de l établissemet. 9

10 POURQUOI OUVRIR SES PORTES? 1.2 Les freis à l ouverture des etreprises aux publics Malgré l esemble des apports observés par les visites d etreprises, ombre d etre-elles restet e retrait quat à l orgaisatio de jourées portesouvertes au sei de leurs ateliers. Les argumets avacés par ces etreprises idustrielles pour justifier ce choix - e pas participer à des évéemets du type de «jourée portes ouvertes» - sot les suivats : Mo etreprise est pas adaptée à l orgaisatio de visites auprès du grad public? Ue visite d etreprise va perturber le foctioemet de mo activité? Les locaux d ue etreprise idustrielle e sot que très raremet coçus pour accueillir du public autre que le persoel. Néamois la préparatio d u parcours de visite adapté à vos cotraites de sécurité et d usage (activité de vos ateliers de productio) permet de redre accessible chacu des sites idustriels sas écessairemet evisager de travaux de réaméagemet de vos locaux. À défaut, ue etreprise qui e souhaite pas accueillir de public das ses ateliers peut prévoir u autre format de visite d etreprise : des ateliers, ue expositio, des coféreces Pourquoi ouvrir les portes de mo etreprise alors que les visiteurs e sot pas cosommateurs de mes produits? Qu est-ce que cela va apporter à mo etreprise? L ouverture de votre etreprise aux publics peut répodre à divers objectifs comme ous l avos précédemmet metioé. Das tous les cas, ue visite d etreprise ou des jourées portes-ouvertes costituet ue opératio de commuicatio pour l etreprise. Ue visite d etreprise participe à valoriser so image et la positioe écessairemet comme u acteur majeur du territoire. Pour être sûr que la visite d etreprise que vous orgaiserez répodra à l esemble de vos objectifs (commuicatio ), pesez à bie défiir quel(s) message(s) et à quel(s) type(s) de public vous souhaitez vous adresser. 10

11 Orgaiser ue visite d etreprise demade du temps et mobilise du persoel à temps plei pedat plusieurs jours? L aimatio de la visite de l etreprise demade des compéteces e itere dot je e dispose pas? L aimatio de jourées portes-ouvertes repose sur ue démarche volotaire de votre part e foctio des capacités de chacu. U chef d etreprise peut s il le désire orgaiser qu ue seule jourée de visite et limiter le ombre de visiteurs au strict miimum pour ue première expériece. De plus, afi d alléger les démarches d orgaisatio des visites pour l etreprise et ses salariés, il est possible de faire appel à des parteaires extérieurs pour : guider les visiteurs, gérer les réservatios Aisi par exemple, ue école de tourisme pourra accompager votre projet e mettat à votre dispositio des étudiats lors des visites. Il peut égalemet être evisagé de mobiliser d acies employés de l etreprise pour guider les visiteurs. 11

12 POURQUOI OUVRIR SES PORTES? 1.3 Les différets types de visites d etreprise : laquelle choisir pour votre etreprise? Différetes modalités d ouverture des etreprises existet : La visite d etreprise Formule la plus courate, les visites d etreprises cosistet à proposer u parcours de visite permettat de découvrir tout ou partie des activités de votre etreprise. Il s agit égalemet de l évéemet le plus apprécié par le grad public car les visiteurs peuvet plus aisémet apprécier le foctioemet d ue etreprise idustrielle et la dimesio humaie de ses métiers. Le préset guide vise à expliquer les modalités d orgaisatio d ue visite d etreprise. Les ateliers pratiques Plus souples que la visite d etreprise à part etière, les ateliers pratiques permettet de se cocetrer uiquemet sur u métier ou u savoir-faire de l etreprise tout e permettat aux visiteurs (gééralemet des scolaires) de mettre e pratique ou de compredre das le cadre d u atelier ludique tout ou partie du savoir-faire de l etreprise. Pour des raisos de sécurité, les ateliers sot gééralemet proposés das ue halle techologique ou u espace de réuio. Aisi la productio de l etreprise est pas impactée par cette propositio de visite. Les coféreces Autre formule permettat de préseter l activité de l etreprise sas écessairemet etrer das les ateliers ou sur les sites de productio, les coféreces viset à préseter tout ou partie des métiers d ue etreprise. Néamois ce type d évéemet maitiet ue distace importate etre l etreprise et le visiteur. Ce derier e peut e effet pas apprécier pleiemet l activité et l atmosphère de l etreprise. De plus, il est à oter que les coféreces s adresset gééralemet à u public averti plus à même de participer aux échages. 12

13 Les itervetios e milieu scolaire. E dehors des murs de l etreprise, il est égalemet possible d iterveir directemet auprès des collèges, des lycées du territoire sous la forme d ue itervetio courte eviro ue heure - au cours de laquelle vous pourrez échager sur l activité de votre etreprise, sur vos métiers, les cursus de formatios Au-delà de ces différets formats de maifestatio, vous pouvez égalemet privilégier ue présetatio gééraliste de votre etreprise et de vos métiers ou choisir de vous cocetrer sur ue thématique particulière (u métier, u savoirfaire, ue productio...). La diversité des formules de présetatio des etreprises idustrielles permet à chacu de trouver la formule adéquate pour ouvrir ses portes e foctio de leurs moyes, de leurs ambitios... 13

14 POURQUOI OUVRIR SES PORTES? 1.4 Les visiteurs : des attetes complémetaires E complémet des attetes et ambitios portées par les etreprises idustrielles das le cadre de leurs jourées portes-ouvertes, il coviet égalemet de s itéresser aux attetes des visiteurs. À l image de la diversité des motivatios des etreprises e faveur des visites d etreprises, les visiteurs e foctio de leur profil attedet pas tous la même chose de ces évéemets : Découvrir l evers du décor d etreprises dot ils cosommet la productio et apprécier leurs pratiques. Cela cocere gééralemet les etreprises de l idustrie agro-alimetaire, de l automobile et plus gééralemet des produits fiis (stratégie de trasparece). Apprécier le savoir-faire des idustries de poites (aéroautique, aérospatiale ). Coaître les etreprises implatées sur les commues Découvrir le lieu et l ambiace de travail de leur(s) proche(s) pour les familles de salariés Idetifier des opportuités d emploi ou valider ue orietatio professioelle pour des scolaires, des jeues diplômés ou des persoes e recherche d emploi Afi de s assurer de la réussite de votre projet et atteidre l esemble de vos objectifs, il est par coséquet écessaire de bie idetifier les publics qui partagerot les mêmes objectifs que vous. 14

15 PARTIE 2 PRÉPARER UNE VISITE D ENTREPRISES UNE DÉMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR FACILITER VOTRE PROJET D OUVERTURE 15

16 16

17 Préparer ue visite d etreprise Les 3 temps des visites d etreprise 2.1 Le plaig type de l orgaisatio d ue visite d etreprise À titre d iformatio, l orgaisatio d ue visite d etreprise peut se dérouler selo le plaig type suivat : Mois 1 Mois 2 Mois 3 Ce derier doit éamois être adapté à votre projet et vos ambitios. 17

18 2.2 Ue étape prélimiaire : défiir précisémet ces motivatios L orgaisatio d ue visite d etreprise s iscrit gééralemet das ue démarche «projet» pour les etreprises idustrielles. Aisi, ue étape prélimiaire doit permettre à chacu de valider so projet de visite d etreprise et de le partager avec l esemble des services impliqués. Ue fiche projet pourra être rédigée afi de receser l esemble des orietatios des projets : Quelles sot les pricipales motivatios du projet d ouverture de l etreprise aux publics : u projet de visite d etreprise peut répodre à différets objectifs comme ous avos pu précédemmet le metioer ; éamois, il reste relativemet difficile de répodre simultaémet à plusieurs objectifs d ouverture. Il coviedra par coséquet de défiir les priorités et de préciser les motivatios pour ue ouverture de votre etreprise au grad public Quel est le dimesioemet du projet : au-delà d ue validatio des pricipales orietatios de votre projet, ue première évaluatio du dimesioemet du projet facilitera les étapes suivates. Aisi les élémets suivats pourrot être esquissés : ombre de jourées d ouverture aux publics, ombre de visites, effectif maxi d u groupe de visiteurs, budget alloué au projet si écessaire E parallèle de l élaboratio de ce documet de travail prélimiaire, ue équipe projet pourra être costituée : U projet de visite d etreprise cocere écessairemet l activité des différets services de votre etreprise, ue mobilisatio de l esemble de l etreprise est par coséquet souhaitable. La mobilisatio des salariés sera réalisée à miima das le cadre d ue démarche de commuicatio itere. 18

19 PRÉPARER UNE VISITE Fiche gestio de projet : Cet outil de gestio de projet est utilisé afi de défiir précisémet le projet d ouverture aux publics de l etreprise (descriptio du projet, pricipaux objectifs, persoels mobilisés...). Fiche projet d ouverture aux publics Ouvrir ses portes aux publics : projet de visite d etreprise Descriptio Pricipaux objectifs du projet : et résultats attedus : Pricipales actios à réaliser : Publics ciblés e priorité : Services impliqués das le projet : 19

20 2.3 Idetifier les publics cibles E foctio des objectifs que vous vous serez défii, sélectioer le public que vous souhaitez accueillir lors des jourées portes ouvertes : Le discours et le circuit de visite proposés serot profodémet ifluecés par le profil et attetes des publics cibles : Le discours de visite doit être adapté à chacu des profils et à leurs attetes Les opératios de promotio et de valorisatio de la visite serot spécifiques pour chacue de ces cibles. 20

21 2.4 Avat la visite Par expériece, seule la mise e œuvre de l esemble des étapes préalables à l ouverture des portes de l etreprise, permettra d assurer le succès des visites Préparer le circuit de visite Le circuit de visite costitue l u des élémets pricipaux de la mise e œuvre de votre projet de visite d etreprise. Les autorisatios d ouvertures aux publics de votre etreprise et le coteu de la visite dépedrot largemet de celui-ci. Avat d evisager le tracé du circuit de visite et le coteu de la visite, il est préférable d établir u recesemet exhaustif des espaces potetiellemet à risques pour l etreprise. Serot qualifiés d espace à risques : Tout ce qui doe à l etreprise u avatage techique par rapport à la cocurrece. Ces lieux devrot être soigeusemet protégés et e serot pas accessibles aux publics. Il peut s agir de lieux, d appareils ou de recettes das le cas d etreprises agro-alimetaire Tout espace qui peut préseter u risque pour la sécurité des visiteurs (accès difficile, dager de chute, machies tourates, bruit ). L esemble de ces espaces serot de préférece écartés du parcours de visite. E parallèle de ce recesemet des espaces, hésitez pas à sélectioer les espaces à valoriser et à itégrer das votre parcours e vous appuyat otammet sur l ue des thématiques suivates : Suivre la chroologie du procédé de fabricatio. Suivre u itérêt techique Suivre u itérêt stratégique Suivre u itérêt esthétique }Le thème de la visite pourra aisi varier e foctio des objectifs de l etreprise 21

22 À titre d iformatio, quatre types d espaces peuvet costituer votre circuit de visite : Les espaces d accueil : parkig, etrée de l etreprise, lieu d accueil, Les espaces visités et commetés, Les espaces de pause pour des échages au calme, Les voies de chemiemet et les zoes de regroupemet. De préférece le circuit de visite devra aisi : Éviter et cotourer les zoes sesibles. Être orgaisé de maière thématique ou chroologique afi de faciliter la présetatio de votre activité. Sur les bases de ce travail de recesemet, élaborer u pla détaillé du parcours qui viedra appuyer votre demade d ouverture exceptioelle aux publics. Cet exemple de pla détaillé fait apparaitre l esemble des poits d itérêt idetifiés pour la visite (poits bleus) et le parcours que les visiteurs suivrot lors des jourées portes ouvertes. Les espaces à risques qui devrot être évités (surface rouge). E complémet de ces missios il coviedra de faire apparaitre l esemble des sorties de secours et les poits de rassemblemet. 22

23 2.4.2 Costruire le discours de visite L objectif de cette étape méthodologique complémetaire à l idetificatio du circuit de visite est de défiir : Ce qui doit être dit aux visiteurs, À quel edroit de la visite le dire, Quel support doit être utilisé e soutie des propos du guide. Afi d élaborer u discours de visite adapté à votre circuit, ous vous proposos de vous appuyer sur la méthodologie dite «ETMS» (espaces, thèmes, message et supports) qui permet d associer ue thématique et u support de médiatio à chacu des espaces (poits d arrêt) de votre visite. A miima, le discours de visite devra prévoir : U temps dédié à l explicatio des règles d hygièe et de sécurité qui devrot être respectées tout au log du parcours, E propos itroductif, ue présetatio de votre etreprise et de so histoire, Ue présetatio de l activité et de la stratégie de votre etreprise. Ue approche thématique pourra évetuellemet être privilégiée e foctio de votre parcours de visite, Du temps pour répodre à l esemble des questios des visiteurs. Tableau ETMS : Afi de réaliser le tableau «ETMS», il coviet d iscrire das ue première coloe les «espaces» à visiter, das ue secode les thématiques que vous souhaitez aborder das chacu de ces espaces das ue troisième le message pricipal et efi le ou les supports qui serot utilisés pour échager avec les visiteurs. 23

24 Espaces Thèmes Message pricipal Support E complémet de cet outil méthodologique, il coviedra de rédiger les grades liges de votre commetaire de visite. U commetaire de visite efficace doit écessairemet être : Sythétique : chaque élémet d explicatio devra s attacher à aller à l essetiel Adapté à tous les publics : chaque terme techique ou scietifique devra écessairemet être expliqué avec des mots simples, Ludique et iteractif : que cela soit avec u public de scolaire ou des adultes, il est écessaire d itégrer aux discours des coupures ludiques (aecdotes, questios posées aux visiteurs ) qui faciliterot l assimilatio des propos sérieux et essetiels pour l etreprise, Volotairemet répétitif : par ature, u visiteur e restera que très raremet cocetré tout au log de vos explicatios. Il est par coséquet parfois écessaire d être répétitif afi que les messages essetiels soiet bie etedus et assimilés. N hésitez pas à faire ue simulatio de visite avec des salariés ou des proches afi de vérifier la fluidité de votre discours, le temps écessaire à la visite 24

25 2.4.3 Défiir les modalités pratiques Sur la base du parcours de visite, de sa durée estimée et des modalités de guidage privilégiées, il coviedra de fialiser l esemble des modalités pratiques. Parmi les poits à valider : Combie de visites serot orgaisées pedat les jourées portes ouvertes? À quelle fréquece serot-elles proposées (date et heure des visites)? Combie de persoes pourrot être accueillies das chacu des groupes? Les visiteurs pourrot-ils predre des photographies lors des visites? L esemble de ces élémets pratiques permettrot otammet de rédiger les demades d utilisatio exceptioelles des locaux (sécurité) et des fiches de commuicatio Gérer les questios de sécurité et d hygièe E propos itroductif ous teos à vous rappeler que les etreprises idustrielles e sot pas cosidérées comme des établissemets recevat du public (ERP) dès lors que les jourées portes-ouvertes e restet que poctuelles et e devieet pas ue activité à part etière pour l etreprise. Aisi pour l esemble des questios de sécurité l etreprise doit teir compte exclusivemet de la législatio sur le droit du travail. Les visiteurs sot soumis aux mêmes obligatios que le persoel e matière de sécurité. Cela état, l iformatio e début de visite des règles d hygièe et de sécurité à respecter est ue obligatio. 25

26 Malgré l applicatio des mêmes règles pour les visiteurs et les salariés, certaies démarches admiistratives doivet être mise e œuvre afi de limiter les risques pris par votre etreprise lors de ces jourées portes-ouvertes. Parmi ces démarches : Ue demade d utilisatio exceptioelle des locaux das le cadre de visites d etreprises poctuelles doit être adressée e mairie gééralemet das u délai de 2 mois avat la maifestatio. Celle-ci compredra otammet le projet de visite le plus détaillé possible (parcours de visites, ombre de persoes qui ecadrerot les groupes, ombres de persoes attedues, les équipemets exploités lors des visites ) et des plas de vos ifrastructures et ue otice de sécurité. Le maire saisira e préfecture la commissio de sécurité et d accessibilité pour avis et accordera ue autorisatio d ouverture. Cotacter les services de votre mairie préalablemet à l evoi du dossier de demade d ouverture exceptioelle pour avis et coaître l esemble des pièces admiistratives écessaire. Ue iformatio du SDIS, des services de police et de gedarmerie par le biais d u courrier du projet d ouverture de l etreprise aux publics Iformer votre compagie d assuraces par lettre recommadée de votre projet d ouverture de votre etreprise aux publics après avoir vérifié si votre police d assurace resposabilité civile vous permet de recevoir du public ; das le cas cotraire, demader ue extesio de garatie sur le temps de la maifestatio. 26

27 Attetio e complémet de ces démarches, ue etreprise classée (SEVESO) devra égalemet adresser u courrier iformat le préfet de régio de so itetio d ouvrir ses locaux aux publics. Das ce cas l ouverture de l etreprise se fait sous la resposabilité de l exploitat das la mesure où l etreprise a déjà obteu ue autorisatio d exploitatio. Le courrier adressé au préfet de régio devra compredre u pla de sécurité détaillé. Celui-ci sera composé d u pla du parcours des visiteurs, d u programme d adaptatio des activités de l etreprise (arrêt de certaies machies...). Ue iformatio des visiteurs sur les risques ecourus lors de la visite et sur les coduites à teir e cas de dager est exigée. Au-delà de ces dispositifs réglemetaires, ous vous précoisos de reforcer l affichage des iformatios suivates : les uméros d appel des secours, } U les dispositios e cas d icedie, les zoes de rassemblemet Ue otice de sécurité doit être joite à la demade d utilisatio exceptioelle des locaux das le cadre de visite d etreprise. Elle repredra l esemble de ces iformatios, vous pourrez par coséquet simplemet l afficher. E ce qui cocere les élémets de sigalisatio, l etreprise devra écessairemet se coformer à l arrêté du 4 ovembre 1993 relatif à la sigalisatio de sécurité et de saté au travail. Ce derier prévoit l utilisatio d ue sigalétique sur l esemble des sites ou des poits sesibles de vos ateliers. E complémet de l utilisatio de cette sigalétique, il coviedra d e expliquer la sigificatio e amot des visites pour la faire respecter. rappel de l esemble de ces iformatios sera égalemet réalisé à l oral au début de la visite 27

28 Pour les règles d hygièe e dehors des etreprises du secteur agro-alimetaire, les etreprises idustrielles e sot pas cotraites de faire respecter aux visiteurs des règles d hygièe similaires à celles imposées pour les employés. Malgré tout, si des règles d hygièe et de sécurité particulières s appliquet das votre reprise (teue de protectio, iterdictio de porter des bijoux...) hésitez pas à demader à l esemble des visiteurs de porter l équipemet de protectio idividuel approprié (blouse, charlotte, chaussures de sécurité, luettes de sécurité...). Ils compredrot votre préoccupatio d u respect des ormes d hygièes. Si votre etreprise relève du secteur agro-alimetaire, ous vous ivitos à cotacter les services vétériaires de votre départemet afi de coaitre l esemble des dispositios à mettre e œuvre. 28

29 2.4.5 Les guides Au-delà de l élaboratio du coteu des visites, il est égalemet écessaire d idetifier les persoes qui serot à même de guider les visiteurs tout au log des jourées «Portes Ouvertes». Plusieurs solutios s offret à vous : Le choix etre ces différetes optios de guidage dépedra essetiellemet des ressources humaies que vous pourrez mobiliser das le cadre de ce projet de visites d etreprises. À otre ses, la mobilisatio des salariés a pour avatage d offrir : Ue coaissace affirmée de l etreprise et de ses activités, Ue valorisatio accrue des salariés impliqués das le projet. E gééral pour guider u groupe de 20 à 30 persoes das ue etreprise idustrielle sesible, 2 persoes sot écessaires : u guide et u accompagateur (serre-file). Auquel il faut ajouter des guides ou accompagateurs remplaçats e cas d imprévu. Afi de coserver ces avatages tout e miimisat leur impact sur votre activité, vous pouvez solliciter u ou plusieurs salariés retraités qui coaîtrot écessairemet l etreprise et so activité. Das le cas d u guidage réalisé par u prestataire extere (Office de tourisme, école...), ue fiche d egagemet de cofidetialité sera de préférece sigée avec l esemble des iterveats das ue démarche de préservatio de la propriété itellectuelle. 29

30 Lettre d egagemet de cofidetialité : Issue du guide de la propriété itellectuelle, cette lettre type permet de s assurer du respect des règles de gestio de la propriété itellectuelle défiie par votre etreprise. (Nom du prestataire, siège, idetité et qualité du sigataire) Ci-après déommé le «Prestataire» Le Prestataire s egage, aux termes du préset egagemet, vis à vis de.. (Ci-après déommé le «Cliet») à respecter et à faire respecter par ses employés et collaborateurs les obligatios suivates : Le Prestataire s egage à utiliser les Iformatios et Documets, quelles que soiet leurs formes (otammet orale, papier, umérique, audio, vidéo.) ou leur coteu, qui lui sot remis par le Cliet ou dot il pred coaissace, das le strict cadre des prestatios qu il réalise pour le compte du Cliet ; le Prestataire s iterdit otammet toute utilisatio des Iformatios et Documets pour so compte persoel ou pour le compte de tiers ; Le Prestataire s egage à ce que les Iformatios et Documets soiet protégés et gardés strictemet cofidetiels et soiet traités au miimum avec le même degré de précautio qu il accorde à ses propres iformatios cofidetielles de même importace ; Le Prestataire s egage à ce que les Iformatios et Documets e soiet pas divulgués i susceptibles de l être directemet ou idirectemet à tout tiers ; Le Prestataire s egage à maiteir les formules de copyright et autres isertios de droit de propriété figurat sur les documets commuiqués, quelle que soiet leur forme (papier, umérique, audio, vidéo.), qu ils s agisset d origiaux ou de copies : Le Prestataire s egage à restituer immédiatemet à première demade, ou à détruire après accord du Cliet, toutes les Iformatios et Documets et leurs évetuelles reproductios, duplicatios, copies. Le préset egagemet est pris par le Prestataire sas limite de durée. Fait à, le. E deux exemplaires origiaux. Pour le Prestataire extérieur Nom / Qualité / Date / Sigature 30

31 2.4.6 Gérer les réservatios E amot des actios de promotio des visites, il coviedra de bie défiir les modalités de réservatio pour les idividuels et pour les groupes costitués. Les questios à se poser e foctio des publics sot otammet : Mo circuit de visite permet-il d accueillir u ombre illimité de visiteurs? Ou au cotraire est-il écessaire de restreidre la taille des groupes à 10, 20, 30 persoes maximum? U ombre miimum de visiteur est-il prévu? U âge miimum est-il requis pour visiter l etreprise : 6 18 as? Les visiteurs doivet-ils se préiscrire avat les visites ou peuvet-ils veir directemet das l etreprise à l heure de la visite? Ue questio complémetaire viet s ajouter aux diverses modalités de visite : l etreprise dispose-t-elle des compéteces et du temps écessaires pour gérer e itere les réservatios (réceptio des appels, échages avec les groupes, programmatio des visites...). U salarié devra écessairemet assurer u suivi régulier des réservatios. A défaut, des parteaires extérieurs peuvet évetuellemet être mobilisés afi de recueillir l esemble des demades de reseigemets et les réservatios. Parmi eux, l OTSI de votre territoire, votre CCI... 31

32 Quelle que soit la modalité de gestio des réservatios privilégiée par votre etreprise, il coviedra de préparer les documets suivats : Des fiches de réservatio qui ferot apparaître l esemble des reseigemets écessaires à leur suivi : coordoées des participats, dates et horaires des visites, ombre de persoes prévues Pour des raisos de propriété itellectuelle, les fiches de réservatio pourrot faire apparaître des iformatios relatives à l emploi des visiteurs (poste, om de l etreprise, secteur d activité des visiteurs ). Ue pièce d idetité peut égalemet être demadée pour valider la réservatio. U plaig de gestio des réservatios : ombre de visiteurs prévus sur chacue des plages horaires, évetuellemet le type de public coceré E complémet, si plusieurs persoes sot ameées à gérer le plaig des réservatios, ous vous précoisos de rédiger ue fiche de procédure recesat l esemble des modalités d iscriptio aux visites, les visites programmées (date et heure...). 32

33 Fiche de réservatio groupe Que les réservatios soiet directemet gérées par l etreprise ou par ses parteaires, il est écessaire de préparer e amot des visites des fiches de réservatio qui permettrot otammet d assurer u suivi régulier du ombre de participats. Jourée portes ouvertes Visite de l etreprise X Nom de la structure (école, associatio...) : Nom et préom du resposable (référet) : Coordoées ( , uméro de mobile...) : Nombre de participats (accompagateurs compris) : Type de public : Date de la visite : Heure : Pricipales motivatios : 33

34 2.4.7 Commuiquer avec vos cliets / parteaires Il peut être pertiet de commuiquer sur l évéemet avec vos cliets, vos fourisseurs Il est préférable de leur proposer des créeaux horaires spécifiques afi d adapter votre discours à vos cliets et/ou parteaires Commuiquer auprès des visiteurs Faire apparaitre votre évéemet das ue programmatio plus large et commuiquer avec vos cliets et parteaires e sera éamois pas suffisat pour assurer le succès de vos jourées portes ouvertes. Nous vous suggéros d egager ue démarche de commuicatio ciblée auprès de vos parteaires locaux. Vos iterlocuteurs varierot e foctio des profils ciblés : Das le cadre d u public de scolaire, vos iterlocuteurs pourrot être les écoles, collèges et lycées de proximité. Pour de futurs collaborateurs, vous pouvez vous rapprocher de Pôle Emploi, des maisos de l emploi, de cetres de formatio professioelle ou des écoles supérieures de votre territoire Pour ue clietèle plus grad public etrer e cotact l Office de tourisme de votre territoire, évetuellemet les collectivités territoriales qui disposet d u support de commuicatio publique De plus, quel que soit le public privilégié, ous vous coseillos de solliciter les jouraux de la presse quotidiee régioale pour qu ils iformet leurs lecteurs de vos jourées de visites. 34

35 Exemple dossier de presse Vous pouvez faire parveir u dossier de presse à la presse quotidiee régioale et évetuellemet à la presse spécialisée sur vos secteurs d activités. Portes ouvertes à l etreprise X Du 16 javier au 25 javier 2013 L etreprise X, ouvre ses portes le mercredi 16 javier de 14h à 18h à Lille. Adresse de l etreprise Iformatio et pla d accès sur L etreprise X e Bref : Décrire e quelques liges les spécificités de votre etreprise et de sa productio. Les jourées portes ouvertes : Préciser vos motivatios et l objectif des visites, quels types de publics vous souhaitez accueillir Les modalités pratiques de visites : Précisez das le cas d u accès restrictif qui peut participer à la visite et commet les visiteurs peuvet s iscrire. Cotact presse : Précisez les coordoées de la persoe e mesure de répodre à d évetuelles questios complémetaires des jouralistes 35

36 2.4.9 Commuiquer avec les collectivités de votre territoire E complémet de ces actios de commuicatio auprès de prescripteurs potetiels de visites, il est légitime de commuiquer sur l évéemet auprès des collectivités territoriales et otammet d iviter à l ue de vos visites leur service de développemet écoomique. E effet, les élus et agets e coaisset que très raremet l activité des etreprises implatées sur leur territoire et les problématiques auxquelles elles peuvet être cofrotées. Ue visite d etreprise peut égalemet être l occasio de véhiculer u message vers ces parteaires. Commuiquer sur l évéemet auprès de la mairie, de la commuauté de commues et des coseils gééraux Commuiquer e itere Commuiquer avec vos salariés est écessairemet l u des objectifs idirects d ue visite d etreprise, cette derière valorisat le travail réalisé par l esemble de vos équipes. Il coviedra par coséquet de e pas égliger les actios de commuicatio itere evers ce public. Ue commuicatio étroite avec les salariés permettra : D expliquer votre motivatio pour les visites d etreprise et de les impliquer das la démarche, De reforcer la démarche de valorisatio de leurs activités. 36

37 2.5 Pedat la visite Accueillir les visiteurs : Au-delà du parcours de visite e lui-même, la satisfactio globale des visiteurs déped égalemet d u esemble de facteurs eviroat, à l image de : La sigalétique et l accessibilité. Quel que soit le type de public que vous souhaitez recevoir, il aura été écessaire de vérifier voire d améliorer la sigalétique d accès vers votre etreprise. À ces fis, ue sigalétique routière pourra être mise e place e parteariat avec votre commue ou départemet. Ces deriers pourrot mettre à votre dispositio des paeaux de sigalétique temporaire ou à miima vous autoriserot à afficher des iformatios routière. A défaut de sigalétique spécifique, faites parveir à l esemble des visiteurs u pla détaillé d accès à votre etreprise. Ce derier fera apparaitre les coordoées GPS de l etreprise et ue descriptio de l accès depuis les pricipaux axes de commuicatio. L istallatio des paeaux sigalétiques sera réalisée gééralemet quelques jours avat les visites. Le statioemet des visiteurs. L accueil de visiteurs écessite de prévoir des espaces de statioemet dédiés à la maifestatio. Afi de gérer le statioemet des véhicules ou des autocars qui pourrot être ameés à statioer sur le parkig de l etreprise ou à proximité, il sera écessaire d orieter vos visiteurs vers les statioemets les plus adaptés. Il sera égalemet écessaire de préveir la gedarmerie ou la police muicipale de votre commue de l évetualité de statioemet gêat aux abords de l etreprise. L esemble de ces élémets périphériques serot prises das l appréciatio de 37

38 la visite et aura ue ifluece sur l image de votre etreprise. Il coviedra par coséquet d y apporter ue attetio tout aussi importate qu au parcours de visite e lui-même Guider les visiteurs Avat d etamer le circuit, ue présetatio des poits icotourables de la visite das ue salle d accueil peut s avérer écessaire. Le coteu de cette présetatio pourra être composé de : Ue présetatio rapide du guide et de l accompagateur de l etreprise (préom, om, foctio das l etreprise, formatio ). U rappel des différetes règles de sécurité : e pas fumer, éteidre les téléphoes portables, iterdictio de predre des photographies Et évetuellemet ue remise des équipemets de sécurité casque, luettes, chaussures de sécurité Pedat les déplacemets, il est écessaire d impliquer les visiteurs tout au log du circuit afi de développer ue proximité avec ces deriers et les redre plus réceptifs à votre message. Coserver du temps pour échager avec les visiteurs et répodre à l esemble de leurs questios. Des visiteurs oserot certaiemet pas poser de questio devat le groupe et préférerot le faire e tête à tête avec le guide ou l accompagateur. Das l idéal, si ces iterrogatios erichisset le coteu de la visite, repreez-les avec l esemble du groupe lors des temps d échages. Das l hypothèse où les guides e disposeraiet pas des réposes aux iterrogatios des visiteurs, il est recommadé de demader les coordoées du visiteur et de lui adresser par la suite la répose argumetée la plus précise possible. 38

39 2.6 Après la visite Ue fois l esemble des jourées de visites réalisées, la démarche d ouverture des etreprises idustrielles aux publics doit écessairemet être prologée afi de reforcer l effet positif des visites sur votre etreprise. Par expériece, cette étape est aussi importate que les visites e elles-mêmes car elle permet de commuiquer et de valoriser la démarche citoyee de l etreprise Préparer les prochaies visites d etreprise L ue des derières étapes d u projet d ouverture de l etreprise aux publics cosiste otammet à tirer - avec l esemble de l équipe projet - les eseigemets relatifs aux jourées de visites. Lors de ce temps d échages, il sera écessaire : D évaluer les retombées des visites d etreprises : les guides sot-ils parveus à véhiculer les valeurs de l etreprise, le ou les messages préalablemet défiis, quels ot été les retours formulés par les visiteurs à l issue du parcours? D idetifier les dysfoctioemets costatés lors des visites et aisi d aticiper les éditios suivates. 39

40 Exemple d equête de satisfactio : Questioer les visiteurs pour compredre leurs attetes. Equête de satisfactio Profil du visiteur : Date de la visite : Quel est votre âge : o mois de 15 as, o etre 15 et 25 as, o de 26 à 39 as, o de 40 à 59 as, o 60 as et plus Vous êtes veu : o Seul o E famille o E groupe Autre : Motivatio de la visite : Commet avez-vous eu coaissace des jourées «Portes Ouvertes»? De la visite programmée das l etreprise X : Coteu de la visite : Avez-vous apprécié le coteu de la visite? o Tout à fait o Moyeemet o Pas du tout Qu avez-vous reteu de votre visite : Aviez-vous déjà visité ue etreprise avat cette visite? 40

41 2.6.2 Commuiquer pour valoriser la démarche d ouverture de l etreprise aux publics Cette étape vous permettra de prologer vos actios de commuicatio e adressat aux quotidies de la presse quotidiee régioale et/ou à des jouraux spécialisés, u commuiqué de presse et des photographies. La parutio d articles de presse permettra de reforcer votre otoriété et de véhiculer votre message auprès d u public plus large que les simples visiteurs. Commuiqué de presse : U commuiqué de presse compredra écessairemet le message, les valeurs de votre etreprise que vous aurez souhaité mettre e avat lors des visites. Il s iscrira das le prologemet du dossier de presse rédigé e amot des visites. 41

42 Des ressources pour aller plus loi (bibliographie) : Au-delà des coseils que ous avos pu formuler das le préset guide «Ouvrir vos portes», des guides méthodologiques et sites iteret pourrot vous accompager plus amplemet das votre projet de visite d etreprise. Les référeces gééralistes ACFCI, 2012, La visite d etreprise, u projet de territoire guide à l usage des développeurs territoriaux, 62 pages, Atout Frace, 2011, Les visites d etreprises ouvrir ses portes aux publics pour mieux valoriser so etreprise, marketig touristique, 198 pages, ADEVE, 2011, Visite d etreprises : commet orgaiser so etreprise pour l ouvrir aux publics? Jourée techique, 27 pages, ACFCI, 2004, Orgaiser des jourées portes ouvertes das ue etreprise, les guides d iformatio tome 2, 75 pages, La sécurité lors des visites d etreprise ACFCI, 2005, Visite d etreprise et sécurité, les guides d iformatio tome 1, 37 pages, 42

43 Cotacts Mecaov Pôle Régioal D excellece Mécaique 13, Aveue de Ferrière Maubeuge Tél. : Fax : CCI de régio Nord de Frace 2, Palais de la Bourse - BP LILLE CEDEX Tél : Fax : CCI Artois 87/89 rue Sait-Aubert Arras Tél : CCI Côte d Opale 24, boulevard des Alliés BP Calais Cedex Tél : CCI Grad Lille Place du Théâtre - BP Lille cedex Tél : CCI Grad Haiaut 3 aveue Séateur Girard BP Valeciees Cedex Tél :

44 Crédits Photo : Fotolia

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse BOURSE Illkirch-Graffestade AUX PROJETS JEUNES Souteue par la Ville d'illkirch-graffestade Service Jeuesse 2 rue des Soeurs 67400 Illkirch-Graffestade Tél. 03 88 66 80 18 / 06 99 07 64 18 Cadre réservé

Plus en détail

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX, soutie idividualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX est ue aide spécifiquemet destiée aux PME et TPE fraçaises. Souple et très simple d accès, elle leur permet de fialiser u projet

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Poit presse Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Sommaire 2015 : du PNRU au NPNRU, d ue aveture à l autre Ue ouvelle ambitio au service des quartiers Objectifs icotourables Chiffres clés Top départ Des

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

1 ère année > Programme

1 ère année > Programme Istitut Supérieur de Plasturgie d Aleço 1 ère aée > Programme Igéieur Polymères & Composites L igéieur ISPA est u expert e Polymères et Composites ayat ue visio globale de l etreprise lui permettat de

Plus en détail

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

Plus en détail

Orange Graduate Programme. Edition 2016

Orange Graduate Programme. Edition 2016 Orage Graduate Programme Editio 2016 Commet Orage vous rapproche de l essetiel? Editorial Vous êtes passioé(e) par les progrès rapides et multiples du umérique? L Orage Graduate programme, c est pour vous!

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

en 2014, je deviens rge guide pratique tous métiers travaux d amélioration énergétique énergies renouvelables

en 2014, je deviens rge guide pratique tous métiers travaux d amélioration énergétique énergies renouvelables e 2014, je devies rge tous métiers travaux d amélioratio éergétique éergies reouvelables e 2014, je devies rge rge, c est quoi? Vous avez sas doute déjà etedu parler de la metio RGE. Ce sige de qualité

Plus en détail

Demandes de prêt REER FAQ

Demandes de prêt REER FAQ Demades de prêt REER FAQ Commet soumettre des demades de prêt REER e lige 1. Commet puis-je accéder à l outil e lige? Pour accéder à l outil e lige, redez-vous à l adresse mauvie.ca/pretreer. Etrez votre

Plus en détail

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles Été 2007 l Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales U mot de la rédactrice... 2 ELNEJ dispoible e lige!... 2 Coup d oeil sur les cycles.. Cycle 6...3.. Cycle 7...3.. Cycle 8... 3 Faits saillats.. La dispositio

Plus en détail

Accueil chez l assistante maternelle

Accueil chez l assistante maternelle Accueil chez l assistate materelle 2 Ce livret a été réalisé par u groupe d assistates materelles idépedates qui se réuisset régulièremet pour réfléchir à leurs pratiques professioelles. Ce groupe est

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Votre compte Mauvie U peut cotiuer à travailler... même lorsque vous e le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Sas reveu, auriez-vous ecore ue maiso? Si vous avez des dettes à rembourser, ue blessure

Plus en détail

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i Votre sourire a de l aveir 38 Accor est préset das près de 100 pays avec 160 000 collaborateurs. Il met au service de ses cliets, particuliers et etreprises, le savoir-faire acquis depuis près de quarate

Plus en détail

MODÉ L I S A T I O N. Avec le soutien de

MODÉ L I S A T I O N. Avec le soutien de INNOVATION & EXPÉRIMENTATION 3 MODÉ L I S A T I O N Avec le soutie de SOMMAIRE I. GENÈSE DU PROJET... 2. FONCTIONNEMENT DU DISPOSITIF... 3. ACTEURS DU PROJET ET GOUVERNANCE... 4. PUBLIC CIBLE... 5. MOYENS

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT Les devoirs et les resposabilités d u coseil d admiistratio RÉALISATION École atioale d admiistratio publique Jea Asseli, professeur

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale»

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale» CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE «Sport Etreprises : u ejeu de performace écoomique et sociale» LE COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS, ACTEUR RÉFÉRENT ET D AVANT-GARDE Le Comité Natioal Olympique

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Sommaire. Préambule... p.5. Introduction... p.9. Chapitre 1 : Les gains et bénéfices de la mise en place du «dossier unique»... p.

Sommaire. Préambule... p.5. Introduction... p.9. Chapitre 1 : Les gains et bénéfices de la mise en place du «dossier unique»... p. Sommaire Préambule... p.5 Itroductio... p.9 Chapitre 1 : Les gais et bééfices de la mise e place du «dossier uique»... p.23 Chapitre 2 : Les impacts opératioels de la mise e place du «Dossier Uique»..

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

B) CHAÎNES DE SOLIDES

B) CHAÎNES DE SOLIDES Chaîes de solides B) CHAÎNES DE SOLIDES Objectifs Cette théorie a pour but d'aalyser les comportemets statique et ciématique d'u mécaisme à partir d'u modèle défii par le schéma ciématique du mécaisme.

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition sommaire Défiir sa problématique, so besoi Pourquoi faire u brief (cahier des charges)? Présélectioer so agece coseil e commuicatio Quel type d agece coseil recherchez-vous? Vous avez trouvé l agece coseil

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.communaute-urbaine-alencon.fr

GUIDE PRATIQUE. www.communaute-urbaine-alencon.fr GUIDE PRATIQUE XEDE SÉJOU TA R s r u e g r e b é h s e d à l attetio www.commuaute-urbaie-aleco.fr sommaire 1. Qu est-ce que la taxe de séjour? 3 2. Qui peut istaurer la taxe de séjour? 3 3. Quelle peut

Plus en détail

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL LE WMS EXET DE LA SULY HAIN DE DÉTAIL QUELS SNT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec l évolutio des modes de cosommatio.

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre des solutios itégrées pour optimiser la mobilité et la productivité de votre etreprise.

Plus en détail

AUGMENTEZ VOS CHANCES DE REUSSITE AU DEC

AUGMENTEZ VOS CHANCES DE REUSSITE AU DEC Adré-Paul BAHUON Présidet Jea-Luc SCEMAMA Présidet délégué AUGMENTEZ VOS CHANCES DE REUSSITE AU DEC Les préparatios au DEC proposées par l ASFOREF ot u seul objectif : vous aider à réussir ce diplôme tat

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans)

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans) Guide pédagogique sur le thème de la prévetio des icedies à l itetio du persoel eseigat aux élèves de materelle (4-5 as) Service de sécurité icedie de Motréal 2010 Illustratios : Roxae Fourier, Lise Moette

Plus en détail

AU cœur de l innovation

AU cœur de l innovation Vos bureaux AU cœur de l iovatio 91 ESSONNE 13 000 m 2 das la première techopole européee cosacrée à la Simulatio et au Calcul Haute Performace Ue grade souplesse d implatatio Immeuble de 13 000 m², le

Plus en détail

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e.

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e. t e x t e a p s b p z f y l r e d e r e FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 u r r e c d i d m La Haute Ecole Pédagogique du Valais

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE. n r e. a u t r e. s p. d i m. t u d. n V o. s é. s i o n

INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE. n r e. a u t r e. s p. d i m. t u d. n V o. s é. s i o n e INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE e s p r e e t u e a u t r e t u d d i m s é V o s i o La puissace de l Uiversité, la force de 7 Grades Écoles. Uiversité origiale das le paysage de l'eseigemet

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais 2013 / 2014 Après les aées MEP, les aées mis Pour ma mutuelle, je sais où je vais Bieveue das vos aées mis Vos études sot termiées, il vous faut doc passer de votre mutuelle étudiate à ue mutuelle spécialisée

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires Coceptio : Boréal > 01 48 03 99 99 CPNEFP Commissio Paritaire Natioale pour l'emploi et la Formatio Professioelle de la brache des services fuéraires Sommaire Maagemet gééral du fuéraire Chef d etreprise

Plus en détail

Sommaire. Edito. Préface. Bien vivre en ville avec un chien Le ramassage individuel Les espaces chiens Les interventions des services municipaux

Sommaire. Edito. Préface. Bien vivre en ville avec un chien Le ramassage individuel Les espaces chiens Les interventions des services municipaux Sommaire Edito Préface Bie vivre e ville avec u chie Le ramassage idividuel Les espaces chies Les itervetios des services muicipaux A l école de la vie caie Où promeer so chie L idetité du chie So alimetatio

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

Mobile Business Communiquez efficacement avec vos relations commerciales

Mobile Business Communiquez efficacement avec vos relations commerciales Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet

Plus en détail

Penser pour agir, agir en pensant

Penser pour agir, agir en pensant Peser pour agir, agir e pesat Claisse & associés est u Cabiet d avocats dédié aux droits de l etreprise et des persoes publiques. SPECIALISATION Fort de sa vigtaie d avocats spécialisés, Claisse & associés

Plus en détail

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Scop Scic Coopératives Etreprises sociales Fiaceurs

Plus en détail

Chèque Isolation. Le Petit Guide Pratique du. Des questions? Contacter l Espace Info Energie du Conseil Général des Pyrénées-Orientales 04.68.85.82.

Chèque Isolation. Le Petit Guide Pratique du. Des questions? Contacter l Espace Info Energie du Conseil Général des Pyrénées-Orientales 04.68.85.82. Le Petit Guide Pratique du Chèque Isolatio Des questios? Cotacter l Espace Ifo Eergie du Coseil Gééral des Pyréées-Orietales 04.68.85.82.18 www.cg66.fr > L Accet Catala de la République Fraçaise Le mot

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

Guide d utilisation de TELUS LinkMC. pour appareils ios

Guide d utilisation de TELUS LinkMC. pour appareils ios Guide d utilisatio de TELUS LikMC pour appareils ios Table des matières Itroductio... 1 Aperçu... 1 Pricipales caractéristiques.... 1 Istallatio du cliet.... 2 Préalables.... 2 Téléchargemet et istallatio

Plus en détail

U NITÉ 1: GESTION PERSONNELLE

U NITÉ 1: GESTION PERSONNELLE U NIT 1: GESTION PERSONNELLE Pla d évaluatio RAG A : Bâtir et maiteir ue image de soi positive 39 RAG B : Iteragir de faço efficace et positive avec autrui 39 RAG C : voluer et croître tout au log de sa

Plus en détail

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min)

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min) * selo coditios cotractuelles e vigueur. U accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT + VOTRE CODE SECRET * : www.bpparibas.et Cetre de Relatios Cliets 0 820 820 001 (0,12 /mi) Appli Mes Comptes

Plus en détail

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine Suggestios d activités d aimatio de la lecture du magazie 7A D epuis 2005, le Cetre fraco-otarie de ressources pédagogiques élabore et produit ue ressource qui répod aux besois et aux champs d itérêt des

Plus en détail

SUR LA DEMANDE D AUTORISATION DE CONSTRUCTION DU GRAND PROJET

SUR LA DEMANDE D AUTORISATION DE CONSTRUCTION DU GRAND PROJET ENQUÊTE PUBLIQUE SUR LA DEMANDE D AUTORISATION DE CONSTRUCTION DU GRAND PROJET DE PORT DE JARRY Qu est-ce que c est? L equête publique costitue le secod temps de cosultatio du public, après la cocertatio

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ Adopté par le coseil d admiistratio le jr/ms/2004 AVANT-PROPOS Pour le réseau de la saté et des services sociaux

Plus en détail

L Évaluation d entreprise

L Évaluation d entreprise JOB : mp DIV : 10571 ch10 p. 1 folio : 303 --- 29/8/07 --- 15H31 [ L Évaluatio d etreprise q L évaluatio se pratique à de multiples occasios : cessio de l etreprise, émissio d actios ouvelles, fusio, itroductio

Plus en détail

Bienvenue! Conditions d acces

Bienvenue! Conditions d acces Coditios d acces Bieveue! Etudiats et persoels de l ub : vous êtes iscrits automatiquemet pour l aée uiversitaire e cours. Votre carte multiservices vous sert de carte de bibliothèque. Autres lecteurs

Plus en détail

Pourquoi une réforme de la protection des données dans l Union est-elle nécessaire?

Pourquoi une réforme de la protection des données dans l Union est-elle nécessaire? Pourquoi ue réforme de la protectio des doées das l Uio est-elle écessaire? La directive européee de 1995 relative à la protectio des doées a marqué u jalo das l histoire de la protectio des doées à caractère

Plus en détail

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête.

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête. Cliclasolutio Aée 2006/2007 REQUÊTES Utilité des requêtes QUESTIONNER LA BASE DE DONNÉES La foctio classique d'ue requête est de répodre à ue questio sur la base de doées. "Quels sot les cliets habitat

Plus en détail

Les nouveaux relevés de compte

Les nouveaux relevés de compte Ifo CR Les ouveaux relevés de compte Les relevés de compte actuels du Crédit Agricole de Champage-Bourgoge sot issus de la migratio iformatique sur le GIE AMT e 2001 : petit format (mais A4 pour les Professioels),

Plus en détail

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain ivestir Autocall EUR/USD Feu vert pour le billet vert Profiter d ue possible appréciatio du dollar américai U coupo uique évetuel de 8% brut la 1 re aée à 40% brut la 5 e aée U capital garati à 100% à

Plus en détail

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015 Parlez l aglais Tout simplemet! Formatios 2014/2015 sommaire L équipe.... 4 Modalités de suivi et évaluatio.... 4 Nos formules.... 6 Cours idividuels et cours collectifs....6 Speak Eglish Luch/Breakfast

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps sas frotière OÎTE À OUTILS Guide de dimesioemet La maîtrise des vitesses hydrauliques JEN ROUSSEU 1 La oîte à outils du précédet uméro de Techologie traitait du choix d u distributeur pour l actioeur hydraulique.

Plus en détail

RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY

RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY TABLE DES MATIÈRES Commuiqué... 5 Notes itroductives... 7 Opiios et commetaires...

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

Le groupement d intérêt public pour la rénovation urbaine UNE GOUVERNANCE LOCALE AU SERVICE DU RELOGEMENT. F i c h e d e x p é r i e n c e

Le groupement d intérêt public pour la rénovation urbaine UNE GOUVERNANCE LOCALE AU SERVICE DU RELOGEMENT. F i c h e d e x p é r i e n c e F i c h e d e x p é r i e c e FÉVRIER 2012 MOTS CLÉS : accompagemet social, relogemet, habitat, cadre de vie, gouverace LILLE MÉTROPOLE GIP LMRU 1, rue du Ballo, BP 749 59034 Lille Cedex Tél.: 03 20 21

Plus en détail

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible.

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible. L UN DES MEILLEURS CONTRATS D ASSURANCE-VIE DU MARCHÉ ACTÉPARGNE Actéparge : l u des meilleurs cot Actéparge, la solutio persoalisée LES FRANÇAIS ET L ASSURANCE-VIE Optimisatio fiacière Gestio souple Régime

Plus en détail

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

d utilisation de la commande publique Guide Pour une politique d achat socialement responsable /// 3 e édition / 2011

d utilisation de la commande publique Guide Pour une politique d achat socialement responsable /// 3 e édition / 2011 Guide d utilisatio de la commade publique Pour ue politique d achat socialemet resposable /// 3 e éditio / 2011 Le clrq a pour missio de coforter et de démultiplier au iveau atioal la dyamique de citoyeeté

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O Copilote de votre saté AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services FONGECFA-Trasport IPRIAC MUTUELLE D&O OREPA-Prévoyace

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Nouveau! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd easylab Le logiciel de gestio de fichiers pour baladeurs et tablettes Visualisatio simplifiée de la flotte Gestio des baladeurs par idividus / classes / groupes / activités Activatio des foctios par simple

Plus en détail

La Médiathèque du Grand Troyes et son réseau

La Médiathèque du Grand Troyes et son réseau La Médiathèque du Grad Troyes et so réseau Ces médiathèques vous proposet ue carte d aboemet et u catalogue iformatique commus, vous offrat aisi l accès à plus de 700 000 documets. La Médiathèque du Grad

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise ductio et la distributio d éergie. Ils assuret ue mise e relatio plus précise de l offre et la demade etre les producteurs et les cosommateurs. Ce choixrésulte du comité cosultatifteu par l ILNAS e javier

Plus en détail

Les principales pratiques exemplaires des campagnes efficaces de prévention de la violence à caractère sexuel : Sommaire

Les principales pratiques exemplaires des campagnes efficaces de prévention de la violence à caractère sexuel : Sommaire Les pricipales pratiques exemplaires des campages efficaces de prévetio de la violece à caractère sexuel : Sommaire LES PRINCIPALES PRATIQUES EXEMPLAIRES DES CAMPAGNES EFFICACES DE PRÉVENTION DE LA VIOLENCE

Plus en détail

école d ingénieurs la physique au service des sciences et Technologies de l Information et de la Communication

école d ingénieurs la physique au service des sciences et Technologies de l Information et de la Communication école d igéieurs la physique au service des scieces et Techologies de l Iformatio et de la Commuicatio des cursus d igéieur e 3 as Votre ambitio est de répodre aux ouveaux défis des Techologies de l Iformatio

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS Les logiciels utilisés pour la gestio des stocks itègret de ombreuses foctios de calcul. L ue des plus importates est l exécutio des prévisios des cosommatios futures d

Plus en détail

Pour le relevage et l assainissement je choisis KSB.

Pour le relevage et l assainissement je choisis KSB. Notre techologie. Votre succès. Pompes Robietterie Service Pour le relevage et l assaiissemet je choisis KSB. Ama-Draier N Evamatic-Box N 2 Postes / Statios de relevage À chaque chatier de relevage sa

Plus en détail

Code de Déontologie Commercial Changer les choses avec intégrité

Code de Déontologie Commercial Changer les choses avec intégrité Code de Déotologie Commercial Chager les choses avec itégrité U message du Directeur gééral de Hospira Chers collaborateurs de Hospira, Je souhaite vous préseter le Code de Déotologie Commercial de Hospira.

Plus en détail

Renseignements importants pour nos clients

Renseignements importants pour nos clients Reseigemets importats pour os cliets Placemets Mauvie Icorporée Table des matières A. INFORMATION SUR LA RELATION AVEC LES CLIENTS 5 1. Qui ous sommes 5 a) Placemets Mauvie icorporée 5 b) Relatios etre

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

Gérer les applications

Gérer les applications Gérer les applicatios E parcourat les rayos du Widows Phoe Store, vous serez e mesure de compléter les services de base de votre smartphoe à travers plus de 10 000 applicatios. Gratuites ou payates, ces

Plus en détail

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson.

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson. Travaux dirigés G33 Dimesioemet 2 séaces Eseigat : Athoy Busso. Exercice 1 : O cosidère u web switch et 3 serveurs web. Le web switch reçoit les requêtes http proveat des cliets et les répartit de maière

Plus en détail