CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires"

Transcription

1 Coceptio : Boréal > CPNEFP Commissio Paritaire Natioale pour l'emploi et la Formatio Professioelle de la brache des services fuéraires

2 Sommaire Maagemet gééral du fuéraire Chef d etreprise de services fuéraires TPE/PME p 2-3 Accueil, coseil, vete et orgaisatio de prestatios fuéraires Coseiller(ère) ou assistat(e) fuéraire p 4-5 Réalisatio des obsèques Maître de cérémoies fuéraires p 6-7 Porteur p 8-9 Opérateur(trice) de crématio p Prise e charge des défuts et sois fuéraires Thaatopracteur(trice) p Aget de chambre fuéraire p Améagemet, gestio et etretie des sépultures Fossoyeur p Ouvrier marbrier fuéraire p Graveur(se) p Logistique fuéraire Resposable de logistique fuéraire p Ces fiches métiers ot été réalisées par la brache professioelle des services fuéraires, represetée par les orgaisatios patroales et salariés, das le cadre d u projet meé par la Commissio Paritaire Natioale pour l Emploi et la Formatio Professioelle (C.P.N.E.F.P.) et fiacé par le FSE.

3 hef d'etreprise e services fuéraires PE/PME ENTRE MANAGEMENT SERVICES AUX FAMILLES Le chef d etreprise de TPE/PME (mois de 50 salariés) développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique, commercial et d exploitatio. Il est garat de la qualité des prestatios, des résultats écoomiques, mais aussi de l image de l etreprise. Idépedat, il adhère éamois de plus e plus souvet à u réseau. Ses coditios de travail variet sesiblemet selo qu il exerce e grade ville ou e milieu rural. Gééraliste du métier, ses foctios se partaget etre maagemet et activités fuéraires. Ce sot des femmes ou des hommes ayat ue formatio de base type école de commerce ou de gestio ou ue expériece équivalete e etreprise. La coaissace de l activité fuéraire est ue écessité. DOMAINES ABORDÉS DANS LA FORMATION RÉGLEMENTAIRE ACTUELLE Législatio et réglemetatio fuéraires ; Psychologie et sociologie du deuil, Pratiques et rites fuéraires ; Hygièe, sécurité et ergoomie ; Coceptio et aimatio d ue cérémoie ; Ecadremet d ue équipe ; Produits, services et coseil à la vete ; Réglemetatio commerciale ; Coaissaces géérales relatives à la gestio des etreprises. AUTRES CONNAISSANCES NÉCESSAIRES Techiques de maagemet (techiques géérales, aimatio, égociatio) ; Techiques commerciales et marketig (dot le marché du fuéraire) ; Techiques de relatios publiques et de commuicatio ; Marbrerie fuéraire ; Logistique et comptabilité ; Gestio ; Droit des affaires ; Droit social ; Hygièe et sécurité. GESTION D ENTREPRISE Stratégie et plaificatio de l activité de la TPE/PME Gestio, suivi et admiistratio des moyes et des ressources Achats de produits et d équipemets Gestio et aimatio du persoel Relatios extérieures ACTIVITÉS FUNÉRAIRES Accueil des familles et orgaisatio des obsèques Aimatio de cérémoies Vete de prestatios Cotrôle de la qualité des prestatios et de leur perceptio par les cliets Traiter la relatio de face-à-face avec la famille et les proches : créer ue relatio d écoute et d empathie avec la famille, la souteir et gérer ses émotios lors des etreties et lors du déroulemet de la cérémoie, traiter des situatios humaies difficiles ou critiques e réagissat avec diplomatie et fermeté. Commercialiser les prestatios fuéraires adaptées aux besois et aux moyes des familles : coseiller les familles das l achat des produits et services commercialisés par l etreprise et ajuster l offre au type de clietèle recotrée, e foctio de ses besois spécifiques. Coseiller sur les obsèques : expliquer aux familles le rituel adapté à la situatio et les optios possibles e doat du ses aux pratiques fuéraires. Orgaiser les obsèques : défiir et mettre e œuvre le déroulemet des obsèques aisi que l esemble des opératios e foctio de la situatio et des souhaits du défut et de la famille, des cotraites techiques humaies et réglemetaires. La professio est très réglemetée. Ue forte dispoibilité et u bo ses de l orgaisatio sot écessaires pour réagir face à l irrégularité et l imprévisibilité de l activité. Le chef d etreprise doit être titulaire du diplôme de coseiller fuéraire et justifier de compéteces e matière de gestio d etreprise (stage d ue durée miimum de 42 heures ou justifier d u diplôme sactioat u iveau de formatio équivalet). 2 3

4 oseiller(ère) ou ssistat(e) uéraire LE PLUS PROCHE TERLOCUTEUR DES FAMILLES Cotact essetiel de la famille edeuillée, le coseiller fuéraire l accueille, l iforme et la coseille sur l orgaisatio des obsèques et de la cérémoie. Il est égalemet chargé de la vete des prestatios, aisi que de l esemble des produits et services fuéraires. Il est le «maître d œuvre» de l orgaisatio des obsèques, gérat de fortes cotraites de coordiatio et les relatios avec les différets iterveats et, à ce titre, il peut aimer et diriger la cérémoie fuéraire. Le iveau le plus souvet requis correspod à u iveau Bac, Bac +2 à domiate commerciale. De boes aptitudes relatioelles (familles, publics istitutioels,...), le ses de l écoute et u bo équilibre psychologique sot écessaires. Réceptio de la famille, démarches admiistratives et orgaisatio des obsèques Vete de produits et prestatios, suivi commercial Accompagemet de la famille tout au log des obsèques ASSOCIÉES AUX SAVOIR-FAIRE Le coseiller fuéraire doit être titulaire du diplôme de coseiller fuéraire. Ce diplôme doit être obteu das les 12 mois à compter du début de l exercice das la foctio. DOMAINES ABORDÉS DANS LA FORMATION RÉGLEMENTAIRE ACTUELLE Législatio et réglemetatio fuéraires ; Psychologie et sociologie du deuil ; Pratiques et rites fuéraires ; Hygièe, sécurité et ergoomie ; Coceptio et aimatio d ue cérémoie ; Ecadremet d ue équipe ; Produits, services et coseil à la vete ; Réglemetatio commerciale. AUTRES CONNAISSANCES NÉCESSAIRES Techiques de vete; Techiques de commuicatio; Coaissace des métiers coexes, du réseau des parteaires iterveat das les obsèques et de leur rôle ; Marbrerie (coaissaces de base) ; Techiques de rédactio (faire-part, isertio presse) ; Démarches après obsèques. Le permis de coduire de catégorie B (VL) est très souvet idispesable. Commuiquer avec la famille et l etourage : structurer l etretie avec la famille e l adaptat à ses spécifités. Traiter la relatio de face-à-face avec la famille et les proches : créer ue relatio d écoute et d empathie, gérer ses émotios lors des etreties, traiter des situatios humaies difficiles e réagissat avec diplomatie, favoriser la résolutio des coflits. Commercialiser les prestatios fuéraires adaptées aux besois et aux moyes des familles : coseiller les familles e foctio de leurs besois, das l achat des produits et services commercialisés par l etreprise. Coseiller sur les obsèques : expliquer aux familles les étapes des obsèques, défiir et argumeter le rituel adapté à la situatio et les optios possibles e doat du ses aux pratiques fuéraires. Orgaiser les obsèques : défiir et mettre e œuvre le déroulemet des obsèques e foctio des souhaits du défut et de la famille et des cotraites techiques et humaies, coordoer l esemble des iterveats, aticiper les modalités des obsèques e foctio des typologies de décès et rectifier les erreurs à toutes les étapes du processus, répodre aux obligatios réglemetaires, activer les cotacts avec les différets tiers (culte, police, jouraux...), rédiger les documets admiistratifs. Les savoir-faire complémetaires : utiliser les outils iformatiques, plaifier so activité, travailler e équipe, etreteir des relatios de qualité avec l esemble des iterlocuteurs professioels. Le métier écessite ue certaie dispoibilité (astreites de uit, de week-ed et de jours fériés). Il écessite u bo équilibre persoel car le coseiller fuéraire est quotidieemet cofroté aux persoes e deuil. 4 5

5 UNE GRANDE EXIGENCE D ORGANISATION ET D ANIMATION Maître de cérémoies fuéraires Le maître de cérémoies fuéraires dirige et aime la cérémoie d obsèques, e veillat à so bo déroulemet. Il accompage et dirige le covoi e ecadrat l équipe de porteurs. Outre cette foctio d orgaisateur, l aimatio deviet u élémet primordial du métier de maître de cérémoies. Iterlocuteur privilégié des familles, il est le garat du respect de leurs souhaits et de la qualité de l hommage redu (digité et soleité de la cérémoie). AUTRES CONNAISSANCES NÉCESSAIRES Techiques d expressio e public, orale et gestuelle; Techiques de gestio et de résolutio des coflits. Le permis de coduire de catégorie B (VL) est idispesable. Le métier de maître de cérémoies s adresse à des femmes et des hommes capables de predre la parole e public et disposat de boes capacités orgaisatioelles. De boes qualités relatioelles et u bo équilibre psychologique sot écessaires. Supervisio de la mise e bière, de la fermeture de cercueil, et du trasport Orgaisatio de la cérémoie (église, cimetière, crématorium) : istallatio, placemet des participats, aimatio et coordiatio des iterveats, prise de parole Accompagemet de la famille lors d e l ihumatio ou de la crématio Cocevoir la cérémoie fuéraire : mettre e scèe la cérémoie afi de caaliser et valoriser l émotio, cocevoir et exprimer u hommage adapté au défut. Aimer la cérémoie fuéraire : guider et placer la famille e foctio des usages protocolaires, coordoer les différetes étapes, trouver des solutios d orgaisatio pour faire face aux imprévus, aticiper les causes possibles de dysfoctioemets, de retards. Traiter des relatios avec les familles : reformuler les demades parfois iformelles de la famille afi d y adapter le déroulemet des obsèques, e teat compte de la faisabilité techique, orgaisatioelle et réglemetaire. Aimer ue équipe : diriger ue équipe de porteurs, coordoer les différetes actios de l équipe e relatio avec les autres iterveats. Le maître de cérémoies fuéraires est ameé à se déplacer de maière coséquete, so travail se déroulat e grade partie à l extérieur. Le port d ue teue vestimetaire particulière est écessaire. Le maître de cérémoies fuéraires doit être titulaire du diplôme de maître de cérémoies. Ce diplôme doit être obteu das les 12 mois à compter du début de l exercice das la foctio. DOMAINES ABORDÉS DANS LA FORMATION RÉGLEMENTAIRE ACTUELLE Législatio et réglemetatio fuéraires ; Hygièe, sécurité et ergoomie ; Psychologie et sociologie du deuil ; Pratiques et rites fuéraires ; Coceptio et aimatio d ue cérémoie ; Ecadremet d ue équipe. 6 7

6 Porteur LA DIMENSION ACTIVE DE L'ACCOMPAGNEMENT Le porteur accompage et trasporte le défut, de la mise e bière jusqu à l ihumatio ou la crématio. Il porte les cercueils. Il met e place les articles fuéraires, les fleurs et assiste le maître de cérémoies fuéraires ou le coseiller fuéraire pedat le déroulemet des obsèques. Les porteurs travaillet e équipe et exercet égalemet souvet la foctio de chauffeur. Le permis de coduire de catégorie B (VL) est écessaire. L aptitude physique au port de charges lourdes est idispesable. U bo équilibre psychologique est écessaire. Préparatio des cercueils Mise e bière et préparatio du défut Préparatio de la cérémoie Portage du cercueil Trasport du cercueil ou du défut Autres activités : coduite de véhicules, fossoyage, exhumatios, démarches admiistratives AUTRES CONNAISSANCES NÉCESSAIRES Techiques de portage ; Techiques de présetatio des défuts ; Règles de comportemet social et de bieséace ; Techiques d expositio des cercueils et de mise e valeur des articles fuéraires, des fleurs ; Pratique et symbolique des différets rites fuéraires dot la crématio. Adapter sa teue et so comportemet au caractère soleel des obsèques (discrétio, tact, teue correcte). Choisir et adapter la techique de portage e foctio de la situatio e utilisat les matériels à dispositio et e se coordoat. Savoir préseter u défut lors des différetes opératios mortuaires (trasports, mise e bière ). Gérer les relatios avec les familles et ses collègues das des situatios difficiles ou imprévues : utiliser des gestes et postures discrets e directio de ses collègues e présece de la famille, adapter so comportemet aux spécificités sociales et cultuelles du lieu. Assister le maître de cérémoies das le déroulemet des obsèques. Assurer la coduite des véhicules fuéraires de faço efficace : e foctio des cotraites et des demades, e teat compte de la spécificité du véhicule. Le porteur est soumis à ue certaie dispoibilité (itervetios de uit, de week-ed et de jours fériés). Il est cofroté quotidieemet aux familles e deuil. Le port d ue teue vestimetaire particulière est écessaire. Le porteur doit avoir suivi ue formatio obligatoire défiie par le décret N du 9 mai Cette formatio de 16 heures est à réaliser das les 3 mois à compter du début de l exercice das la foctio. D O M A I N E S A B O R D É S DA N S L A F O R M AT I O N R É G L E M E N TA I R E AC T U E L L E Législatio et réglemetatio fuéraires ; Hygièe et sécurité ; Psychologie et sociologie du deuil. 8 9

7 Opérateur(trice) de crématio UN SAVOIR-FAIRE TECHNIQUE UR UNE DIMENSION ETHIQUE L opérateur de crématio réalise la crématio des défuts, de l itroductio du cercueil jusqu à la remise des cedres. Il coduit le four de crématio e état resposable des dimesios techiques de l opératio, mais aussi des dimesios éthiques. L opérateur peut être ameé à remettre l ure à la famille et à disperser les cedres das l espace ciéraire. DOMAINES ABORDÉS DANS LA FORMATION RÉGLEMENTAIRE ACTUELLE Législatio et réglemetatio fuéraire ; Hygièe et sécurité ; Psychologie et sociologie du deuil ; Protocole des obsèques ; Pratique et symbolique des différets rites fuéraires dot la crématio. Le métier d opérateur de crématio écessite de boes qualités techiques et relatioelles. U bo équilibre psychologique est écessaire. Accueil des opérateurs fuéraires et des familles Mise e œuvre et cotrôle de l opératio de crématio, coduite du four Traitemet et recueil des cedres Gestio admiistrative des opératios Etretie et maiteace des équipemets Évetuellemet aimatio de la cérémoie, dispersio des cedres, ihumatio ou dépôt de l ure Programmer les crématios : adapter les programmes de crématio e foctio du cercueil. Coduire u four : mettre e cycle l istallatio, régler les équipemets, diagostiquer ue pae, réparer les paes ou dysfoctioemets simples de premier iveau. Maipuler des cercueils et des ures avec tact. Commuiquer : reseiger les usagers, opérateurs et familles sur le déroulemet de la crématio, traiter de situatios difficiles et parfois coflictuelles avec la famille ou l assistace. Rédiger des documets : reseiger les compte-redus de crématio, expliquer et rédiger u rapport d icidet. L opérateur doit respecter des règles de sécurité très strictes. La répétitio quotidiee de cette opératio techique e doit pas occulter le caractère uique de chaque crématio. U bo équilibre psychologique est doc écessaire pour accompager les familles e deuil. État ameé à recevoir des familles, l opérateur(trice) de crématio doit avoir suivi ue formatio obligatoire défiie par le décret du 9 mai Cette formatio de 40 heures est à réaliser das les 6 mois à compter du début de l exercice das la foctio. AU T R E S CO N N A I S SA N C E S N É C E S SA I R E S Pricipes et techiques de foctioemet d u four, Pricipes de la combustio, Techiques de gestio des rejets ; Réglemetatio sur le traitemet des pièces aatomiques; Techiques et outils de maiteace des fours de crématio

8 haatopracteur(trice) DES PRATIQUES SANITAIRES AUX SOINS ESTHÉTIQUES Le thaatopracteur réalise l esemble des sois de coservatio et de présetatio et l habillage du défut, das le plus strict respect du corps et de la déotologie de la professio. Il peut effectuer ue restauratio esthétique ou u remodelage post-traumatique à la demade de la famille. La thaatopraxie retarde la dégradatio biochimique par l ijectio d u liquide aseptisat, qui coserve le corps le temps écessaire à la réalisatio des obsèques. La restitutio la plus aturelle possible du défut joue u rôle psychologique essetiel das le travail du deuil, cotribuat à attéuer le chagri des proches das la période des obsèques. U iveau Bac scietifique ou médico-social est écessaire. Ue expériece préalable das les services fuéraires ou paramédicaux est u plus. U bo équilibre psychologique est idispesable aisi qu ue boe coditio physique. Préparatio du défut et du matériel: ettoyage et maipulatios préalables Sois de coservatio et d hygièe (ijectio du produit de traitemet et poctio des fluides corporels, restauratio du corps) Sois de présetatio (habillage, cosmétique) Gestio des déchets de thaatopraxie AUTRES CONNAISSANCES NÉCESSAIRES Cultures et rites fuéraires, Psychologie et sociologie du deuil ; Techiques de commuicatio verbale et o-verbale ; Techiques de maipulatio gestuelle et ergoomie ; Techiques des produits de coservatio et de restauratio ; Techiques de gestio et admiistratio de l activité. Le permis de coduire B (VL) est idispesable. Commuiquer avec la famille: Traiter la relatio avec la famille das des situatios parfois dramatiques, garder la maîtrise de soi das des situatios émotioellemet difficiles. Évaluer et choisir les modalités les plus adaptées à l itervetio: défiir la faisabilité de l itervetio, choisir et utiliser le matériel et les produits, e foctio de l état du défut. Pratiquer les sois de coservatio: adapter l itervetio e teat compte des coutumes propres à chaque culture et religio, pratiquer les différets gestes techiques de thaatopraxie, afi de doer ue apparece physique aturelle au défut. Maipuler des corps: utiliser les différetes techiques de maipulatio des corps et des charges, habiller u défut. Gérer so activité: orgaiser et adapter so plaig e foctio des priorités évolutives. Il peut être d astreite les week-eds et jours fériés, et est ameé à se déplacer fréquemmet. C est u métier qui écessite u très bo équilibre persoel, de l autoomie, et ue boe coditio physique. Il est idispesable pour exercer d avoir obteu le diplôme atioal de thaatopracteur (article 19 de la loi du 8 javier 1993). La formatio théorique miimale est de 195 heures et la formatio pratique correspodat à la réalisatio d au mois 100 sois avec u tuteur (200 heures miimum). DOMAINES ABORDÉS DANS LA FORMATION RÉGLEMENTAIRE ACTUELLE Aatomie ; Médecie légale ; Histologie ; Théorie de la thaatopraxie ; Hygièe et microbiologie ; Toxicologie ; Sécurité saitaire, évaluatio des risques saitaires ; Réglemetatio fuéraire ; Scieces humaies de la mort otios de déotologie et d éthique ; Notios de gestio

9 Aget de chambre fuéraire ERMETTRE AUX FAMILLES DE VEILLER LEUR DÉFUNT L aget de chambre fuéraire pred e charge le service des persoes décédées, de l admissio à la chambre fuéraire (appellée aussi fuérarium ou maiso fuéraire ou athaée) jusqu à leur départ. Ces lieux accueillet, avat so ihumatio ou sa crématio, toute persoe décédée, que ce soit à domicile, das u établissemet de soi, ou sur la voie publique. AUTRES CONNAISSANCES NÉCESSAIRES Techiques de présetatio des corps ; Techiques de maipulatio des corps ; Techiques de commuicatio. Le permis de coduire B (VL) est écessaire. Le métier d aget de chambre fuéraire écessite de boes capacités orgaisatioelles et ue boe aptitude relatioelle. Ue boe coditio physique et ue capacité au port de charges lourdes sot écessaires aisi qu u bo équilibre psychologique. Réceptio de la persoe décédée et istallatio e case réfrigérée Accueil de la famille et des professioels Présetatio du défut e salo Préparatio du défut pour la mise e bière et le trasport Activités admiistratives (teue des registres d etrée et de sortie) Etretie et hygièe des locaux Trasport de corps avat mise e bière Commuiquer avec la famille et l etourage : établir ue relatio adaptée avec, les familles, supporter la charge émotioelle liée au cotact permaet avec les morts. Gérer les relatios avec les familles : adapter so comportemet e foctio des différets rites fuéraires, des croyaces des familles et des circostaces du décès. Plaifier l activité de la chambre fuéraire. Coaître les techiques de maipulatio d u défut, de présetatio et d habillage. C est u métier qui écessite u bo équilibre persoel, ue certaie dispoibilité (astreites de uit, de week-ed et de jours fériés) et ue boe coditio physique. L aget de chambre fuéraire doit avoir suivi ue formatio obligatoire défiie das le décret N du 9 mai Cette formatio de 40 heures est à réaliser das les 6 mois à compter du début de l exercice das la foctio par les agets cocerés. DOMAINES ABORDÉS DANS LA FORMATION RÉGLEMENTAIRE ACTUELLE Législatio et réglemetatio fuéraires; Hygièe et sécurité; Psychologie et sociologie du deuil; Protocole des obsèques ; Pratique et symbolique des différets rites fuéraires dot la crématio

10 Fossoyeur ULTIME INTERVENANT DANS LE PROCESSUS DES FUNÉRAILLES Le fossoyeur réalise, avec ou sas moyes mécaiques, l ihumatio ou l exhumatio du défut. Il peut égalemet iterveir das les opératios de marbrerie. AUTRES CONNAISSANCES NÉCESSAIRES Techiques de mautetio et portage ; Techiques d ihumatio et d exhumatio ; Techiques de base de maçoerie et de terrassemet ; Réglemetatio des cimetières ; Idetificatio des différets officiats cultuels et civils. U CAP du bâtimet est u plus. Ue boe forme physique et ue aptitude au port de charges lourdes sot idispesables. Creuser et/ou combler ue fosse, avec ou sas egis mécaiques. Coduire les véhicules appropriés (tractopelle, par exemple). Travailler e équipe. Utiliser des matériels mécaiques (marteau-piqueur, pelle mécaique, etc.). Commuiquer avec la famille : adapter so comportemet, sa teue et sa gestuelle à la situatio sociale et au cérémoial des obsèques, traiter ses émotios proveat de situatios difficiles. Fossoyage et terrassemet, démotage et démolitio de moumets Exhumatios Etretie des sépultures Ce métier écessite ue boe coditio physique. Le fossoyeur doit avoir suivi ue formatio obligatoire défiie par le décret N du 9 mai Cette formatio de 16 heures est à réaliser das les 3 mois à compter du début de l exercice das la foctio par les agets cocerés. DOMAINES ABORDÉS DANS LA FORMATION RÉGLEMENTAIRE ACTUELLE Législatio et réglemetatio fuéraires ; Hygièe et sécurité ; Psychologie et sociologie du deuil

11 uvrier marbrier uéraire UNE APPROCHE TERRAIN OUR UNE FONCTION POLYVALENTE L ouvrier marbrier fuéraire réalise les travaux de marbrerie e atelier ou das les cimetières. Il assure la mautetio, le stockage, l assemblage et la remise e place du moumet (fabriqué e amot par le graitier). Il prépare les fodatios, effectue les travaux de terrassemet, de costructio de caveau, de pose et dépose des moumets. Il peut avoir à participer à l exhumatio et à la réductio des corps et peut assurer les foctios de fossoyeur. Ue boe coditio physique est idispesable. U CAP d aget techique e marbrerie fuéraire ou u CAP e maçoerie est u plus. Le permis poids lourds est écessaire. Adapter sa posture et ses gestes e utilisat des techiques de mautetio et de portage appropriées. Coduire des egis de mautetio et de terrassemet : Choisir, utiliser les moyes de protectio écessaires e foctio de la ature des travaux et des outils. Commuiquer avec la famille : adapter so comportemet, sa teue et sa gestuelle à la situatio sociale et au cérémoial des obsèques, traiter ses émotios proveat de situatios difficiles, travailler e équipe. Travailler e équipe. Appliquer les techiques de maçoerie. Réalisatio et pose de caveau : creusemet, terrassemet, cofectio et pose d élémets préfabriqués Ouverture et fermeture du caveau Pose et démotage de moumets fuéraires Exhumatios Etretie des sépultures Ce métier écessite de boes qualités d orgaisatio. Techiques d étayage ; Règles d hygièe et de sécurité ; Réglemetatio des cimetières. Maiemet des egis hydrauliques ; Techiques de maçoerie ; Techiques de roulage ; Techiques de maipulatio de charges lourdes ; Rites fuéraires

12 Graveur(se) DU SENS ARTISTIQUE AU SAVOIR-FAIRE ARTISANAL Le graveur persoalise les moumets fuéraires : il iscrit das la pierre le om des défuts, réalise des élémets décoratifs. Il peut être ameé à iterveir das la restauratio des moumets. Il existe deux techiques de gravure des moumets fuéraires : la gravure au jet de sable et la gravure mauelle. Utiliser les techiques de dessi et de gravure : peidre des caractères sur des moumets acies ou eufs par la méthode du rechampissage (méthode logue et délicate de peiture des lettres et des chiffres), dessier et graver lettres et des motifs, utiliser u logiciel de dessi, préparer et coller u stecil prédécoupé sur la pierre, sabler avec ue machie et dorer à l or fi. Pour la gravure mauelle : CAP de graveur. Pour la gravure au jet de sable, 2 à 3 semaies de formatio das l etreprise sot écessaires. Le métier écessite le goût de l autoomie et u ses artistique. Techiques de gravure à la mai (marteau, ciseaux, etc.) ou au jet de sable Préparatio des caractères et collage du stecil Peiture et applicatio de feuilles d or Techiques de dessi, de gravure au jet de sable, de gravure sur pierre, de gravure oremetale

13 Resposable de logistique fuéraire MANAGEMENT ET GESTION SOUS LE SIGNE DE LA RIGUEUR Le resposable logistique fuéraire orgaise, plaifie et coordoe les services, travaux, et covois d ue exploitatio fuéraire, e foctio de la dispoibilité des équipes et des véhicules. Il alloue et gère les moyes matériels et humais de l etreprise, afi de répodre au mieux aux demades des familles et des cliets. U iveau Bac +2 est souhaité. Ue expériece préalable de la logistique est coseillée. Elle doit être complétée par ue coaissace de la réglemetatio et des pratiques fuéraires. Plaificatio des activités Logistique fuéraire : gestio des stocks, des véhicules, cotrôle qualité des prestatios Ecadremet d équipe Gestio comptable et admiistrative : reportig, facturatio, gestio du persoel Optimiser les coûts de la logistique : optimiser le taux d occupatio du persoel, les déplacemets et parcours des covois, estimer les temps écessaires aux activités. Traiter les icidets de logistique au quotidie : (erreur das la commade ou les documets, problème techique, matériel edommagé, retard). Idetifier les poits critiques d ue situatio (pae de véhicule, absece imprévue d u salarié ), trouver les solutios logistiques pertietes à des besois poctuels ou spécifiques (persoalisatio des obsèques), traiter e temps réel des demades imprévues. Commuiquer et coseiller les acteurs : reformuler et sythétiser les demades du coseiller fuéraire et des porteurs, e développat ue relatio d écoute et d itérêt avec eux, les coseiller sur le déroulemet des obsèques e foctio des cotraites de moyes, de plaig, des iterveats extérieurs, des pratiques sur le secteur d itervetio, rédiger u rapport d icidet, établir u devis, aimer des séaces de formatio. Évaluer et développer le persoel, harmoiser les équipes afi d assurer la sécurité et la qualité des services. Utiliser les outils bureautiques. Techiques de logistique de services ; Orgaisatio du travail, maagemet de l activité et de l équipe ; Lieux d itervetio, pratiques et moyes locaux ; Techiques de portage et de pose ; Législatio du travail ; Hygièe et Sécurité ; Législatio et réglemetatio fuéraires ; Pratique et symbolique des différets rites fuéraires dot la crématio

14

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES SOMMAIRE Les visites d etreprises : pourquoi ouvrir ses portes?.... 8 1.1 Des motivatios variées pour les etreprises... 8 1.2 Les freis à l ouverture

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE LA SOLUTION WMS/ TMS EXERTE EN LOISTIQUE DE DÉTAIL LOISTIS MANAER SUITE QUELS SONT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires Coceptio : Boréal > 01 48 03 99 99 CPNEFP Commissio Paritaire Natioale pour l'emploi et la Formatio Professioelle de la brache des services fuéraires Sommaire Itroductio p 2-3 Les objectifs de cette étude

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL LE WMS EXET DE LA SULY HAIN DE DÉTAIL QUELS SNT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec l évolutio des modes de cosommatio.

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ Adopté par le coseil d admiistratio le jr/ms/2004 AVANT-PROPOS Pour le réseau de la saté et des services sociaux

Plus en détail

Paquet Hygiène, Plan de Maîtrise Sanitaire : Le Plan HACCP

Paquet Hygiène, Plan de Maîtrise Sanitaire : Le Plan HACCP PLAN DE MAITRISE SANITAIRE -3- Paquet Hygièe, Pla de Maîtrise Saitaire : Le Pla HACCP Après avoir cosidéré les BPH, abordos maiteat le Pla HACCP E préambule, rappelos quelques défiitios : dager : aget

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015 Parlez l aglais Tout simplemet! Formatios 2014/2015 sommaire L équipe.... 4 Modalités de suivi et évaluatio.... 4 Nos formules.... 6 Cours idividuels et cours collectifs....6 Speak Eglish Luch/Breakfast

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

Neolane Leads. Neolane v6.0

Neolane Leads. Neolane v6.0 Neolae Leads Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette publicatio

Plus en détail

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition sommaire Défiir sa problématique, so besoi Pourquoi faire u brief (cahier des charges)? Présélectioer so agece coseil e commuicatio Quel type d agece coseil recherchez-vous? Vous avez trouvé l agece coseil

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O Copilote de votre saté AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services FONGECFA-Trasport IPRIAC MUTUELLE D&O OREPA-Prévoyace

Plus en détail

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger Opératios bacaires avec l étrager Extrait des coditios bacaires au 1 er juillet Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : Frais d émissio de viremets e euros (3) vers l Espace écoomique

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd easylab Le logiciel de gestio de fichiers pour baladeurs et tablettes Visualisatio simplifiée de la flotte Gestio des baladeurs par idividus / classes / groupes / activités Activatio des foctios par simple

Plus en détail

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :...

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :... Nom:... Préom :... Chaque répose peut valoir : c) 2 poits si le choix est totalemet exact + poit si le choix est partiellemet exact + 0 poit si le choix est erroé + -i poit si le choix est u coeses Ue

Plus en détail

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr Doez de la liberté à vos doées BiBOARD www.biboard.fr Le décisioel pour tous Le décisioel évolue. L etreprise quelle que soit sa taille, a besoi de piloter so activité à l aide d outils simples, fiables,

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min)

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min) * selo coditios cotractuelles e vigueur. U accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT + VOTRE CODE SECRET * : www.bpparibas.et Cetre de Relatios Cliets 0 820 820 001 (0,12 /mi) Appli Mes Comptes

Plus en détail

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

ÉTUDE. SECTEUR Santé LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE. Etude pour l élaboration d une GPEC

ÉTUDE. SECTEUR Santé LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE. Etude pour l élaboration d une GPEC ÉTUDE SECTEUR Saté LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE Etude pour l élaboratio d ue GPEC 02 ÉTUDE - juillet 2012 Laboratoires de biologie médicale : étude pour l élaboratio d ue GPEC Sommaire 03 Pricipaux

Plus en détail

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences Loi Chevèemet du 12 juillet 1999 1. Aspects istitutioels 1.1. Cotexte 1.2 Les différetes structures et leurs compéteces 1.3 Les mécaismes de trasformatio et de créatio d u EPCI Vers ue ouvelle itercommualité

Plus en détail

PageScope Enterprise Suite. Gestion des périphériques de sortie de A à Z. i-solutions PageScope Enterprise Suite

PageScope Enterprise Suite. Gestion des périphériques de sortie de A à Z. i-solutions PageScope Enterprise Suite Eterprise Suite Gestio des périphériques de sortie de A à Z i-solutios Eterprise Suite Eterprise Suite Ue gestio cetralisée, ue admiistratio harmoisée, l'efficacité absolue Le temps est u élémet essetiel

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

Bâtiment n Relevage n Pompes. Pour le relevage et l assainissement, je choisis KSB! Ama-Drainer N Evamatic-Box N

Bâtiment n Relevage n Pompes. Pour le relevage et l assainissement, je choisis KSB! Ama-Drainer N Evamatic-Box N Bâtimet Relevage Pompes Pour le relevage et l assaiissemet, je choisis KSB! Ama-Draier N Evamatic-Box N 2 Relevage / Pompes Les bos produits fot les bos projets Das le relevage, chaque chatier a ses caractéristiques

Plus en détail

Règlement Général des opérations

Règlement Général des opérations Deutsche Bak Règlemet Gééral des opératios AVRIL 2015 Deutsche Bak AG est u établissemet de crédit de droit allemad, dot le siège social est établi 12, Tauusalage, 60325 Fracfort-sur-le-Mai, Allemage.

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

omme dans tous les milieux de vie, une

omme dans tous les milieux de vie, une la gestio des sois 1 itroductio omme das tous les milieux de vie, ue C équipe d aimatio peut être ameée à devoir gérer des icidets de saté plus ou mois importats. Il faudra être capable de predre les boes

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé MÉMENTO 2014 Aide-mémoire à l usage des admiistrateurs des coopératives PSBL-P Programme de logemet sas but lucratif privé INTRODUCTION Cet outil a été coçu pour guider les admiistrateurs des coopératives

Plus en détail

La Journée de la Famille en Entreprise Son Guide Pratique

La Journée de la Famille en Entreprise Son Guide Pratique La Jourée de la Famille e Etreprise So Guide Pratique Le 7 mai 2009, sous le haut patroage et e présece de Nadie Morao, Secrétaire d Etat chargée de la Famille, Jérôme Ballari, Présidet de l Observatoire

Plus en détail

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION Guide du suivi et de l évaluatio axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE

Plus en détail

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html Equêtes, Sodages Aalyse de doées Le Sphix! Iteret : http://www.lesphixdeveloppemet.fr/club/idex.html Lagarde J. Aalyse statistique de doées, Duod. Réaliser vos equêtes Questioaire Traitemets et aalyses

Plus en détail

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique 1 SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATIO POLITIQUE SCIETIFIQUE rue de la Sciece 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 URL : www.belspo.be Evaluatio de la Délivrace de Méthadoe e Belgique

Plus en détail

Code d éthique et de conduite professionnelle

Code d éthique et de conduite professionnelle Code d éthique et de coduite professioelle 2015 RELX Group Code d éthique et de coduite professioelle 2 Table des matières Notre egagemet e faveur de l itégrité U message de otre Présidet-Directeur Gééral

Plus en détail

Conditions générales d assurance. Assurance de construction Helvetia. Edition septembre 2013. Votre assureur suisse.

Conditions générales d assurance. Assurance de construction Helvetia. Edition septembre 2013. Votre assureur suisse. Coditios géérales d assurace Assurace de costructio Helvetia Editio septembre 2013 Votre assureur suisse. Editorial Chère Cliete, cher Cliet, Nous vous remercios de l itérêt que vous portez à l assurace

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales 3 e Documet de suivi du Vade-mecum relatif à l usage de la lague fraçaise das les orgaisatios iteratioales Octobre 2012 Documet réalisé par l Observatoire de la lague fraçaise de la Directio de la lague

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Les nouveaux relevés de compte

Les nouveaux relevés de compte Ifo CR Les ouveaux relevés de compte Les relevés de compte actuels du Crédit Agricole de Champage-Bourgoge sot issus de la migratio iformatique sur le GIE AMT e 2001 : petit format (mais A4 pour les Professioels),

Plus en détail

mômes en santé la santé en collectivité pour les enfants de 3 à 18 ans édition 2012 avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

mômes en santé la santé en collectivité pour les enfants de 3 à 18 ans édition 2012 avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles mômes e saté la saté e collectivité pour les efats de 3 à 18 as éditio 2012 avec le soutie de la Fédératio Walloie-Bruxelles préface O ffrir u cadre sai et sécurisat, favorable à la saté et à l épaouissemet

Plus en détail

Accessibilité. des Établissements Recevant du Public. pour les personnes en situation de handicap

Accessibilité. des Établissements Recevant du Public. pour les personnes en situation de handicap Accessibilité des Établissemets Recevat du Public pour les persoes e situatio de hadicap Quels ejeux écoomiques pour l État et les collectivités territoriales? Sommaire Ivitatio Presse Commuiqué de presse

Plus en détail

RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY

RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY TABLE DES MATIÈRES Commuiqué... 5 Notes itroductives... 7 Opiios et commetaires...

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

PACA FORMATION Thanatology 5, Place Pôl Lapeyre 13005 MARSEILLE

PACA FORMATION Thanatology 5, Place Pôl Lapeyre 13005 MARSEILLE Le partenaire de votre réussite! CATALOGUE DE FORMATION 2010 Centre de formation spécialisé dans les métiers du funéraire PACA FORMATION Thanatology 5, Place Pôl Lapeyre 13005 MARSEILLE Nouvellement installé

Plus en détail

COMMENT ÇA MARCHE GUIDE DE L ENSEIGNANT 9 E ANNÉE

COMMENT ÇA MARCHE GUIDE DE L ENSEIGNANT 9 E ANNÉE GUIDE DE L ENSEIGNANT 9 E ANNÉE TROUSSE PÉDAGOGIQUE 9 E ANNÉE Le préset Guide de l eseigat, qui accompage la trousse pédagogique COMMENT ÇA MARCHE : PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ 9 e aée a été coçu à l itetio

Plus en détail

ÉTUDE. SECTEUR Cadre de vie et technique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS. Portrait statistique

ÉTUDE. SECTEUR Cadre de vie et technique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS. Portrait statistique ÉTUDE SECTEUR Cadre de vie et techique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS Portrait statistique 02 ÉTUDE - mai 2012 Sommaire 03 Pricipaux eseigemets 04 Sources mobilisées

Plus en détail

Nous imprimons ce que vous aimez!

Nous imprimons ce que vous aimez! Nous imprimos ce que vous aimez! Persoalisé simple différet Catalogue de produits Tapis stadard tapis logo tapis publicitaire Nous imprimos ce que vous aimez! 2 I JOBET JOBET Vous et vos cliets serez coquis...

Plus en détail

Neolane Message Center. Neolane v6.0

Neolane Message Center. Neolane v6.0 Neolae Message Ceter Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord.

Plus en détail

L Objectif National des Dépenses d Assurance Maladie : d un outil global de régulation à une simple prévision des dépenses.

L Objectif National des Dépenses d Assurance Maladie : d un outil global de régulation à une simple prévision des dépenses. L Objectif Natioal des Dépeses d Assurace Maladie : d u outil global de régulatio à ue simple prévisio des dépeses. Isabelle Hirtzli To cite this versio: Isabelle Hirtzli. L Objectif Natioal des Dépeses

Plus en détail

mis SANTÉ En toute simplicité. En toute liberté. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

mis SANTÉ En toute simplicité. En toute liberté. Pour ma mutuelle, je sais où je vais 2014 mis SANTÉ E toute simpicité. E toute iberté. Pour ma mutuee, je sais où je vais Bieveue à a mis mis SANTÉ cojugue a simpicité pour vous offrir ue gamme de garaties simpes et adaptées aux désirs de

Plus en détail

a prise en charge d enfants ou de jeunes au sein de structures collectives implique le fait d assurer leur sécurité et leur bien-être.

a prise en charge d enfants ou de jeunes au sein de structures collectives implique le fait d assurer leur sécurité et leur bien-être. la prise e charge des efats e collectivité 1 cadre législatif la prise e charge des efats e collectivité a prise e charge d efats ou de jeues L au sei de structures collectives implique le fait d assurer

Plus en détail

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool CHAPITRE 10 RÉACTINS D ESTÉRIFICATIN ET D HYDRLYSE 1 Formatio d u ester à partir d u acide et d u alcool 1. Nomeclature Acide : R C H Alcool : R H Groupe caractéristique ester : C Formule géérale d u ester

Plus en détail

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200%

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200% Mutuelle Saté pompiers - pats Offre reservee SPASDIS prévi POMPIERS surcomplemetaire spasdis CUMUL maladie (1) Cosultatios, visites (gééralistes / spécialistes) 130% 70 % 200 % Pharmacie : médicamets remboursés

Plus en détail

Pour l inclusion : Appuyer les comportements positifs dans les classes du Manitoba

Pour l inclusion : Appuyer les comportements positifs dans les classes du Manitoba Pour l iclusio : Appuyer les comportemets positifs das les classes du Maitoba P o u r l i c l u s i o : A P P u y e r l e s c o m P o r t e m e t s P o s i t i f s d A s l e s c l A s s e s d u m A i t

Plus en détail

Notes de version. Neolane v6.1

Notes de version. Neolane v6.1 Notes de versio Neolae v6.1 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette

Plus en détail

Protection de votre réseau d entreprise:

Protection de votre réseau d entreprise: Protectio de votre réseau d etreprise: Que savez-vous exactemet de vos postes fixes et mobiles? White Paper LIVRE BLANC LANDESK: Protectio de votre réseau d etreprise: Que savez-vous exactemet de vos postes

Plus en détail

Managed File Transfer. Managed File Transfer. Livraison express des f ichiers d entreprise

Managed File Transfer. Managed File Transfer. Livraison express des f ichiers d entreprise Maaged File Trasfer Maaged File Trasfer Livraiso express des f ichiers d etreprise Gestio du trasfert de fichiers Livraiso express des fichiers d etreprise Fiaces igéierie photos marketig express [eterprise]

Plus en détail

One Office Full Pack Téléphonie fixe, téléphonie mobile et internet tout-en-un

One Office Full Pack Téléphonie fixe, téléphonie mobile et internet tout-en-un Nouveau! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Full Pack Téléphoie fixe, téléphoie mobile et iteret tout-e-u Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar

Plus en détail

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Écoomie sociale Pour des commuautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Ce documet a été réalisé par le miistère des Affaires muicipales et des Régios (MAMR) e

Plus en détail

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement Augmetatio de la demade du produit «P» Prévisio d accroître la capacité de productio (écessité d ivestir) Ivestissemet Etude de retabilité du produit «P» Jugemet de l opportuité et de la retabilité du

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE SUR L ACHAT D UNE MAISON Guide pratique pour le nouvel arrivant

AIDE-MÉMOIRE SUR L ACHAT D UNE MAISON Guide pratique pour le nouvel arrivant AIDE-MÉMOIRE SUR L ACHAT D UNE MAISON Guide pratiue pour le ouvel arrivat AU CŒUR DE L HABITATION Microsite pour les ouveaux arrivats La plupart des ouveaux arrivats au Caada se touret vers l Iteret pour

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

EXPERT. www.ort-lyon.fr NUMÉRIQUE BTS SN-IR CONCEPTEUR MANAGER BAC + 2 BAC + 3 BAC + 5. école supérieure d'informatique

EXPERT. www.ort-lyon.fr NUMÉRIQUE BTS SN-IR CONCEPTEUR MANAGER BAC + 2 BAC + 3 BAC + 5. école supérieure d'informatique EXPERT NUMÉRIQUE BAC + 2 BTS SN-IR BAC + 3 CONCEPTEUR BAC + 5 MANAGER école supérieure d'iformatique www.ort-lyo.fr C Costruisez l uivers L uivers umérique est aujourd hui et restera pour logtemps u des

Plus en détail

hygiène est un ensemble de principes et de pratiques ayant pour but de préserver et d améliorer la santé.

hygiène est un ensemble de principes et de pratiques ayant pour but de préserver et d améliorer la santé. l hygièe 1 techiques d hygièe hygièe est u esemble de pricipes et de pratiques ayat pour but de préserver et d améliorer la saté. L hygièe des locaux L applicatio des règles d hygièe a ue place essetielle

Plus en détail

Gérer les applications

Gérer les applications Gérer les applicatios E parcourat les rayos du Widows Phoe Store, vous serez e mesure de compléter les services de base de votre smartphoe à travers plus de 10 000 applicatios. Gratuites ou payates, ces

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

Les solutions mi-hypothécaires, mi-bancaires de Manuvie. Guide du conseiller

Les solutions mi-hypothécaires, mi-bancaires de Manuvie. Guide du conseiller Les solutios mi-hypothécaires, mi-bacaires de Mauvie Guide du coseiller 1 2 Table des matières Itroductio... 5 La Baque Mauvie...5 Le compte Mauvie U...5 Le compte Sélect Baque Mauvie...5 1. Les solutios

Plus en détail

Les études. Recommandations applicables aux appareils de levage "anciens" dans les ports. Guide Technique

Les études. Recommandations applicables aux appareils de levage anciens dans les ports. Guide Technique es Cetre d Etudes Techiques Maritimes et Fluviales Les études Recommadatios applicables aux appareils de levage "acies" das les ports Guide Techique PM 03.01 Cetre d Etudes Techiques Maritimes et Fluviales

Plus en détail

Chat-fou du Nord. Déclaration du gouvernement en réponse au programme de rétablissement. Ministère des Richesses naturelles et des Forêts

Chat-fou du Nord. Déclaration du gouvernement en réponse au programme de rétablissement. Ministère des Richesses naturelles et des Forêts Miistère des Richesses aturelles et des Forêts Chat-fou du Nord Déclaratio du gouveremet e répose au programme de rétablissemet Photo : Joseph R. Tomelleri LA PROTECTION ET LE RÉTABLISSEMENT DES ESPÈCES

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-N505SN

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-N505SN istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-505S 2 IMPORTAT Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece de tiers. Leur utilisatio est soumise aux modalités des cotrats de licece fouris

Plus en détail

La gestion commerciale dans QuadraENTREPRISE. > Edition personnalisée des pièces

La gestion commerciale dans QuadraENTREPRISE. > Edition personnalisée des pièces QuadraFACT La gestio commerciale das QuadraENTREPRISE Simplicité et souplesse > Echaiemet de la saisie du devis à la facture > Evoi d'u clic, de toutes les pièces, (devis, commade, bl, facture) par email

Plus en détail

Programme de formations et de certifications NI

Programme de formations et de certifications NI Programme de formatios et de certificatios NI Text Text Javier Juillet Text 2011 i.com/suisse/formatios Natioal Istrumets e Suisse Natioal Istrumets La filiale suisse de Natioal Istrumets est chargée de

Plus en détail

Code de Déontologie Commercial Changer les choses avec intégrité

Code de Déontologie Commercial Changer les choses avec intégrité Code de Déotologie Commercial Chager les choses avec itégrité U message du Directeur gééral de Hospira Chers collaborateurs de Hospira, Je souhaite vous préseter le Code de Déotologie Commercial de Hospira.

Plus en détail

Intérêt des détecteurs CO pour l alerte et la prévention des intoxications oxycarbonées dans l habitat

Intérêt des détecteurs CO pour l alerte et la prévention des intoxications oxycarbonées dans l habitat Saté eviroemet Itérêt des détecteurs CO pour l alerte et la prévetio des itoxicatios oxycarboées das l habitat Aalyse de la démarche de l office HLM Bretage Sud Habitat (Morbiha) Drass de Bretage Cire

Plus en détail

BARÈMES. i n d i c a t i f s. Œuvres préexistantes Œuvres de commande

BARÈMES. i n d i c a t i f s. Œuvres préexistantes Œuvres de commande BARÈMES i d i c a t i f s 2010 Œuvres préexistates Œuvres de commade droit d auteur pour les œuvres préexistates DROIT D AUTEUR POUR LES ŒUVRES PRÉEXISTANTES UNION DES PHOTOGRAPHES PROFESSIONNELS 2 121

Plus en détail

ISSN 1146-6766 N 209 juillet / août / septembre 2011. www.anaafa.fr L E M E N S U E L D E L A V O C A T. N 209 juillet / août / septembre 2011-1

ISSN 1146-6766 N 209 juillet / août / septembre 2011. www.anaafa.fr L E M E N S U E L D E L A V O C A T. N 209 juillet / août / septembre 2011-1 ISSN 1146-6766 N 209 juillet / août / septembre 2011 www.aaafa.fr L E M E N S U E L D E L A V O C A T N 209 juillet / août / septembre 2011-1 VOTRE GARDE...ROBE! ASSOCIATION NATIONALE D'ASSISTANCE ADMINISTRATIVE

Plus en détail