> Technicité : Inauguration de la piscine découvrable de Rodange, Luxembourg.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "> Technicité : Inauguration de la piscine découvrable de Rodange, Luxembourg."

Transcription

1 Le joural d etreprise de baudi chateaueuf - N 14 - Jui 2005 > Techicité : Iauguratio de la piscie découvrable de Rodage, Luxembourg. > Eviroemet : BC met e œuvre des talets pour réhabiliter l église de Sully/Loire. > Iovatio : BC crée ue machie automatique pour souder les goujos sur les poutres métalliques. > Iteratioal : Le Départemet Export éted ses compéteces au Tchad. la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

2 e bref etreprise géérale Cuisie de Valece d Age (82) Costructio d ue cuisie cetrale commuautaire. Maître d ouvrage : CoM- MuNauTé DE CoMMuNES DES DEux RIvES Maître d ouvrage délégué : SEMaTEg Maître d'œuvre : ToNy RouILLaRD Livraiso prévue fi jui Restaurat d etreprise SNCF Bercy-Coflas (75) Réovatio du restaurat d etreprise. Maître d ouvrage : SNCf EvEN DE paris LyoN Maîtrise d'œuvre : SNCf EvEN DE paris LyoN Mise e service : mai Couverture de la piscie de Reims (51) Remplacemet de la couverture de la piscie Touresol Louvois de Reims. Maître d ouvrage : ville DE REIMS Maître d'œuvre : ville DE REIMS Livraiso prévue e septembre Piscie de St Cyr l école (78) Costructio de la piscie muicipale au parc Leluc. Maître d ouvrage : ville DE ST CyR L école Maître d'œuvre : arcos architecture Livraiso prévue fi jui établissemets et filiales l actualité de sylvamétal Notre filiale d Ile-de-frace a termié l aée 2004 par l iauguratio de deux opératios. > Potault Combault (77) SyLvaMéTaL a réalisé la costructio d u Dojo d ue surface de 618 m 2 et regroupat : - ue salle de judo - ue salle de musculatio - u bureau ifirmerie - deux esembles douches saitaires avec saua. SyLvaMéTaL a égalemet effectué les améagemets des extérieurs. Débutés à la fi du mois de février 2004, les travaux TCE ot été achevés dès le 30 juillet 2004 et l iauguratio officielle a eu lieu le 22 octobre > Carrières-sous-Poissy (78) De mai 2003 à juillet 2004, les équipes de SyLvaMéTaL ot costruit u complexe sportif de m 2 réuissat : - ue salle omisports 44 x 22 avec tribue amovibles - ue salle dédiée à la gymastique - u cours de teis couvert et so club house - l esemble des aexes vestiaires et saitaires. les iterveats - Maître d ouvrage : ville DE CaRRIèRES-SouS-poISSy - architecte: M. ThoREau les iterveats - Maître d ouvrage : ville DE pontault CoMBauLT - architecte: SaRL D architecture attea Ces deux opératios, livrées das les délais prévus et à la satisfactio géérale, ot été coduites respectivemet par Jea-Luc CaRTIER et par pascal CoMTE. Cotact : sylvamétal - Philippe jouet, Directeur 7, rue p. h. Spaak - parc de l Esplaade - St Thibault-des-viges LagNy-SuR-MaRNE Cedex tél. : +33 (0) fax : +33 (0) la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

3 e bref etreprise géérale Cetre aqualudique de Motluço (03) Costructio d u cetre aqualudique. Maître d ouvrage : CoM- MuNauTé D agglomération DE MoNTLuçoN assistat maître d ouvrage : ICaDE / g3a Maître d'œuvre : atelier ChaBaNNE / CaBINET MaRET Livraiso prévue e juillet bc ord pas de calais picardie établissemets et filiales bc ord pas de calais picardie développe so activité métal. Depuis septembre 2004, Romuald BouquET, précédemmet Resposable du Bureau d études géie Mécaique à Châteaueuf, mais ostalgique de la régio Nord, est veu rejoidre BC Nord. E plus de so activité Etreprise géérale, BC Nord s attaque doc au marché du métal. L équipe ordiste a remporté u cocours coceptio-réalisatio pour la costructio d ue passerelle mobile etre Lille et Lambersart. Départemet Métal de BC Nord pas de Calais picardie est de faciliter les cotacts régioaux afi de positioer la maiso-mère sur des projets adaptés à ses capacités. La filiale ordiste pourra égalemet proposer aux maîtres d ouvrage de réaliser, clés e mai, des opératios sur lesquelles elle exécutera e productio propre le géie Civil et le Métal. Piscie d Auloye Aymeries (59) Réhabilitatio et extesio : bassi sportif 25 x 12,50 m, bassi d appretissage de 135 m 2, bassi ludique de 100 m 2, tobogga, hammam, saua, cardio-traiig. Maître d ouvrage : ville D aulnoye aymeries Maître d'œuvre : DuvaL - RayNaL Livrée e mai Maiso des jeues et de la Culture de Tourcoig (59) Réhabilitatio d ue aciee usie textile de 4 iveaux avec structure fote et maçoerie de briques. Maître d ouvrage : ville DE TouRCoINg Maître d'œuvre : ChELouTI Livrée e mars Passerelle mobile etre Lille et Lambersart. L opératio a été livrée e décembre La partie mobile a été réalisée à Châteaueuf et la partie fixe chez DKE. BC Nord réalise actuellemet le lot Charpete Métallique de l extesio du Marché d Itérêt Natioal à Lille (le Rugis du Nord), opératio qui se termiera au premier semestre La structure est fabriquée par l établissemet d aleço et le motage est assuré par DKE. L ue des pricipales missios du Das ce cotexte, Romuald BouquET s attachera égalemet à développer la syergie et la complémetarité avec la filiale dukerquoise DKE. Cotact : bc ord Pas De calais PicarDie - michel swygedauw, Directeur 7, bd louis Xiv lille cedex tél : +33 (0) fax : +33 (0) la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

4 e bref etreprise géérale et réovatio de bâtimets école d Architecture de Paris- Belleville (75) Réhabilitatio de l école d architecture (lot grosœuvre) Maître d ouvrage : EMoC Maître d'œuvre : atelier JEaN-pauL philippon Dates des travaux : d avril 2005 à avril pots métalliques eviroemet bc met e œuvre des talets pour réhabiliter l église de sully / loire. La ville de Sully / Loire (45) a décidé, e août 2004, la trasformatio de so église e salle de cocert, pouvat recevoir des maifestatios telles que le festival de la Musique Classique. Das le cadre de ce marché, BC a été chargée de la réalisatio d u kiosque extérieur jouxtat l église, de la réovatio des vitraux et de la restauratio des grilles itérieures du moumet. L équipe de la Divisio Réovatio de Bâtimets iterviet au iveau de la charpete (coceptio, fabricatio et motage) et coordoe les sous-traitats qui travaillet sur la serrurerie et la ferroerie d art. Pot sur la Viee à Nouâtre (37) Costructio d u caisso mixte de 500 t.. 5 travées de 30/40/55/40/30 m. Maître d ouvrage : CoNSEIL général D INDRE ET LoIRE Maître d'œuvre : INgERop architecte : alain MoNToIS Dates des travaux : de mai 2005 à mars Viaduc du Ribeyrol - Autoroute A89 Bordeaux / Clermot-Ferrad Costructio d u bipoutre mixte de t. à pièces de pot et cosoles. 3 travées de 78,75/101,25/78,75 m. Maître d ouvrage : asf Maître d'œuvre : SCETau- RouTE architecte : LavIgNE Dates des travaux : de septembre 2005 à avril u savoir-faire d exceptio La difficulté majeure a été de trouver l etrepreeur compétet pour réaliser les châssis e laito souteat les vitraux. Zoom sur u chassis e laito destié à accueillir u ouveau vitrail. E effet, le ferroier mesure d abord sur place le gabarit des vitraux, puis il travaille le métal à la forge, assemble à blac les élémets das so atelier et procède efi à la pose des châssis sur site. E parallèle, le retaillage des pierres est effectué afi d assurer ue boe assise pour la pose des ecadremets. La structure métallique du kiosque e cours de motage. Cette affaire sigulière est itéressate puisqu elle cocere u moumet historique à forte valeur ajoutée de part le savoirfaire mis e œuvre pour répodre aux particularités d ue telle réovatio. La fi des travaux est prévue pour septembre les iterveats - Maître d ouvrage : ville DE SuLLy / LoIRE - architecte : atelier D architecture penneron - Charpete : BC - Sous-traitats : > BERNaRDI (MENuISERIE) > JouSSE (ChâSSIS LaIToN) > gravelet (grilles) Cotact : Divisio réovatio de bâtimets - bc siège la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

5 techicité iauguratio de la piscie découvrable de rodage, luxembourg. Le 4 mai 2005 a été iaugurée la piscie Kordall piko de Rodage. Les travaux de costructio, commecés e 1997, avaiet été arrêtés suite à la décisio de la Commue de couvrir la piscie. Mais ce grad projet a été relacé e 2001 pour doer lieu e 2005 à la seule piscie découvrable du grad-duché de Luxembourg. Das le cadre de cette affaire, Baudi Chateaueuf a été chargée de la couverture (charpete, bardage, désefumage), de la mécaique (motorisatio) et de la meuiserie. pour répodre aux exigeces d ue telle réalisatio, BC a mis e commu les compéteces des Départemets Etreprise géérale et Charpetes Métalliques et de la Divisio géie Mécaique. u système d ouverture uique au luxembourg La particularité de cette piscie, hormis d être l ue des rares piscies de dimesios olympiques du grad-duché, est d être découvrable. Le système d ouverture s effectue e deux temps. D abord, la façade frotale s ouvre et dégage les abords de la piscie vers les pelouses. puis la couverture et la façade se repliet, faço poupées russes, vers le bloc vestiaires. L ouverture s opère grâce à des roues calibrées dotées de moteurs idépedats et sychroisés. Ce système permet ue ouverture totale e quelques miutes. pedat cette opératio, o remarque la poutre de roulemet supérieure d ue logueur de 66,00 m. les persoes hadicapées physiques. u bai à bulles, ue pulsio d air sous l eau, des espaces détete et u tobogga foctioerot toute l aée. u saua, u bai turc, u sack et des terrasses extérieures complètet les attractios. fiche techique de la piscie de rodage - Maître d ouvrage : administration CoMMuNaLE DE pétange - Bureau d architectes : KappLER (DaRMSTaDT) - armand welter (pétange) - atelier Du SuD Sa (pétange) - Bâtimets : m 2 - Bassi pricipal ageurs : 50,00 x 14,15 m - Bassi o ageurs : 50,00 x 4,50 m - pataugeoire : 11,00 x 8,00 m tous les plaisirs aquatiques avec so bassi e iox de dimesios olympiques (50,00 m), la piscie de Rodage ravira les ageurs. Les o-ageurs disposet de la même logueur de bassi avec u fod ati-dérapat et les tous petits d ue vaste pataugeoire. u élévateur est prévu pour D ue capacité de 330 persoes e mode couvert et de persoes e mode découvert, la piscie sera utilisée tat par les écoles de la Commue que par les clubs de atatio et servira à toutes les activités aquatiques. Située aux frotières belges et fraçaises, cette piscie, harmoieusemet itégrée das le paysage, devrait coaître u frac succès auprès du public. Cotacts : Départemet etreprise Géérale - Divisio Géie mécaique - Départemet charpetes métalliques - bc siège la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

6 e bref réovatio d ouvrages d art Passerelle des Vergiaux à Argetière (74) Remplacemet du tablier, des suspetes, réfectio de la protectio ati-corrosio et réparatio d u acrage. Maître d ouvrage : ville DE ChaMoNIx Maître d'œuvre : BM ENgI- NEERINg Date des travaux : de ovembre 2004 à javier Pot suspedu sur le Gave de Pau à Assat (64) Remplacemet de la suspesio, réfectio de la dalle e béto armé et de la protectio ati-corrosio. Maître d ouvrage : CoNSEIL général DES pyrén- NéES atlantiques Maître d'œuvre : BuREau artcad Date des travaux : de février 2004 à mai agece midi-méditerraée etreprise géérale Leclerc Sormiou (83) Extesio et recostructio du Cetre Commercial. Surface : m 2. Maître d ouvrage : SCI MaRSEILLE Roy Maître d'œuvre : SaRL BouTET & DESfoRgES Durée des travaux : 9 mois. culture le savoir-faire de bc résoe au luxembourg. Depuis avril 2003, la Divisio géie Mécaique de Baudi Chateaueuf participe à la réalisatio du ouveau bâtimet de la philharmoie au Kirchberg, chatier d ue ampleur exceptioelle au Luxembourg. BC a remporté la partie du lot m a c h i e r i e - serrurerie-traitemet acoustique du marché. La Divisio géie Mécaique coçoit et fabrique otammet les 150 treuils scéiques du grad auditorium et de la salle électro-acoustique. Das cette derière, les techicies de BC fot coulisser 26 paeaux mobiles répartis sur les quatre murs, de maière à varier les effets soores. Mais les experts du géie Mécaique apportet égalemet d autres élémets techiques. E effet, BC fourit la commade iformatisée des treuils électriques pour les effets scéiques (déplacemet du plafod, de la scèe, des décors et des rampes de projecteurs) du grad auditorium de places. par ailleurs, BC produit le réflecteur acoustique à ossature métallique de la troisième salle musique de chambre aisi que le plafod acoustique du grad auditorium (plus de m 2 ). Efi, Baudi Chateaueuf a fait appel à d autres etreprises iteratioales pour réaliser certaies prestatios : ue société luxembourgeoise pour l électricité, ue société australiee pour l iformatique et ue société caadiee pour les tables de scèe. Ce projet a été opératioel le 26 jui 2005 pour recevoir, à l occasio de la soirée iaugurale, la famille grad Ducal, les familles royales européees aisi que tous les présidets des états europées das l optique de marquer la fi de la présidece européee par le Luxembourg. les iterveats - Maître d ouvrage : administration DES BâTIMENTS publics Du LuxEMBouRg - architecte : ChRISTIaN DE portzamparc Cotact : Divisio Géie mécaique - bc siège la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

7 sur le terrai u viaduc sigulier das le vallo de moestier. Depuis octobre 2004, les équipes de BC réaliset le viaduc de Moestier. Sa coceptio a été guidée par la voloté d'obteir u ouvrage le plus aérie possible pour que sa lige soit e harmoie avec le paysage majestueux du vallo de Moestier situé au creux du vercors. afi de respecter les exigeces d u tel eviroemet, les igéieurs de BC ot dû combier les portées importates imposées par la qualité médiocre des sols de fodatio avec ue épaisseur e rapport avec la largeur de l'ouvrage. E réduisat visuellemet les portées, les bracos e tête de pile ot eu deux effets majeurs : - ils ot permis de réduire sesiblemet la hauteur des poutres métalliques, allégeat aisi le tablier - ils ot "décollé" le tablier des têtes de piles lui coférat aisi le caractère aérie recherché. Ces bracos costituet toute la sigularité de l'ouvrage, ce qui a eu des icideces tat sur les études que sur la fabricatio et le motage. Ils doet à l'ouvrage so caractère particulier malgré l'utilisatio d'ue structure "classique" de bipoutre. Le faible espace laissé par la RD 110 a coduit BC à costruire ue estacade provisoire de 55 m servat de plate-forme d'assemblage dot la logueur impose 9 phases de lacemet. L'exiguïté du site a écessité l'utilisatio d'ue grue sur cheille de 300 t. pour décharger et mettre e place les troços dot les plus lourds pèset 60 t. après achèvemet du tablier, les bracos serot hissés depuis le sol jusqu'à leur positio défiitive à l'aide d'u chariot motorisé. La livraiso du viaduc est prévue pour javier fiche techique Lacemet de la charpete. u lacemet très techique Le tracé e pla de l'ouvrage a redu écessaire le lacemet de l'ouvrage e deux parties, au départ de chacue des culées. Côté ouest, la possibilité de créer ue plate-forme de lacemet sur la trace de l'autoroute a permis la mise e place des 2/3 de l'ouvrage e ciq phases de lacemet. Côté Est, l'ouvrage buttait frachemet das la motage, l'autoroute se poursuivat e tuel. - Maître d ouvrage : area - assistat au Maître d ouvrage : SCETauRouTE - architecte : CaBINET STRaTES - acier : t. dot > t. pour le tablier > 830 t. pour les bracos - protectio aticorrosio : m² - logueur du viaduc : 860 m - 9 travées de 70,5 x 110, 100, 80 et 60 m. Cotact : Départemet Pots métalliques - bc siège la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

8 e bref agece midi-méditerraée charpetes métalliques EMT de Marseille (13) Créatio d u atelier TER-ZN-Ng et améagemet de la voie D - hagar xter. Maître d ouvrage : SNCf paris Maître d'œuvre : SNCf MaRSEILLE Toage total : 300 t.. fi des travaux prévue fi août établissemet d aleço Tours aéroréfrigérates à Vélizy (78) Remplacemet des tours aéroréfrigérates. Maître d ouvrage : faceo france Maître d'œuvre : ThaLES - EC INgENIERIE Toage : 21 t.. fi des travaux : fi avril Hagar de stockage à Martigues (13) Extesio d u hagar de stockage de m 2. Maître d ouvrage : ghent CoaL TERMINaL Maître d'œuvre : SEa TECh Toage : 92 t.. fi des travaux : jui flash le départemet etreprise géérale cofirme so implicatio e régio cetre. E décembre 2004 et mai 2005, le Départemet Etreprise géérale a décroché deux affaires, l ue publique et l autre privée, e régio Cetre. Depuis décembre 2004, l équipe du Départemet Etreprise géérale réalise la salle polyvalete de fay aux Loges (45). Ce bâtimet d ue surface de 800 m 2 et d ue capacité de 450 persoes est destié à u usage mixte. Il pourra e effet accueillir des soirées dasates, des expositios, des repas ou ecore des spectacles. Lors de la coceptio de cette salle, BC a traité les élémets techiques suivats : - ue structure mixte - charpete bois e lamellé collé avec ferme sous-tedue et poteaux e acier La salle polyvalete de fay aux Loges e costructio. superficie de la parcelle (2,5 ha) laisse suffisammet de place pour evisager ue extesio. Ce cetre logistique sera opératioel e mars ue couverture acier avec isolatio thermique et acoustique - des parois maçoées revêtues de briques de paremet et d eduit décoratif (au rez-de-chaussée) - le revêtemet extérieur e bardage bois fixé sur les ossatures e paeaux de bois isolés (pour la partie haute) a travers ces opératios, BC illustre so savoir-faire e Etreprise géérale et ses compéteces Tous Corps d Etat das sa régio d origie. Elle peut aisi répodre aux exigeces des cliets aussi bie das le secteur public que das le secteur privé. - le doublage isolat itérieur e plâtre - le parquet e chêe et le carrelage les iterveats - le chauffage par cetrale d air. Salle polyvalete de Fay aux implatatio logistique Loges : - Maître d ouvrage : ville DE fay L etreprise CauDaLIE a choisi d implater so cetre logistique europée aux LogES - Maître d œuvre : M. BouTRoux sur le parc d activités Bâtimet pour CAudALiE : Charboière à orléas. E mai derier, la société de cosmétiques et de - Maître d ouvrage : CauDaLIE - Maître d œuvre : agence CauLET produits de beauté a désigé BC pour costruire u bâtimet de stockage, de coditioemet et de bureaux d ue surface de m 2. Cette costructio accueillera das u premier temps 35 persoes, mais la & BuRgER Cotact : la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

9 sécurité lors de la réovatio du pot suspedu de st bauzille de putois, bc a réduit les itervetios à risque. Situé à 30 km au ord de Motpellier, cet ouvrage stratégique mais qui e répodait plus aux ormes d'utilisatio actuelles aura été partiellemet recostruit das u délai record. pour la réovatio de cet ouvrage, le Coseil gééral de l'hérault était cofroté à trois difficultés majeures : - réduire au maximum le délai de fermeture de la route qui assure la commuicatio etre deux vallées (six mois), - maiteir l'aspect gééral du pot, iscrit depuis cet ciquate as das le paysage de la régio, - augmeter ses capacités à 25 t., pour permettre etre autres le passage tout au log de l'aée des cars scolaires. u laçage / délaçage origial BC s est trouvée cofrotée à des cotraites de plaig. Elle a alors proposé au maître d'ouvrage ue solutio techique origiale rapide qui limite les itervetios au-dessus de l'eau, potetiellemet dagereuses et écessitat des mesures de prévetio lourdes. La méthode reteue cosiste à lacer le tablier euf assemblé sur ue berge, simultaémet au délacemet du tablier existat découpé sur l'autre berge. E plus des avatages e terme de sécurité, cette techique présete d'ue part l'itérêt d'u motage plus rapide ; elle limite d'autre part les cotraites de charges au iveau de l'ouvrage. des coditios de sécurité optimisées Le pot avat réovatio. Le pot après réovatio. u pot très vétuste Depuis 25 as, ce pot 'avait fait l'objet d'aucu etretie lourd et présetait des cotraites d'exploitatio très péalisates, telles que la limitatio à 12 t., la limitatio aux véhicules légers à partir de -10 C et la fermeture totale à partir de -20 C. C est pourquoi le Coseil gééral a décidé e 2003 ue réhabilitatio lourde qui s est traduite par de ombreuses itervetios techiques : - remplacemet complet du platelage métallique, - remplacemet des poutres de rigidité latérales, - remplacemet des tirats d'acrage fragiles, - remplacemet total des suspetes, - recoditioemet des travées d'accès, - remise e peiture géérale. hormis pour quelques travaux spécifiques, la plus grade partie du persoel affecté à la réalisatio du tablier est établie sur les deux rives. ue première équipe découpe et dépose les troços de l'acie tablier, et sur l'autre rive, ue secode équipe assemble et met e place la même logueur de troço euf. Les coditios de sécurité sot aisi optimisées, puisque toutes les opératios de motage et de démotage des tabliers se fot sur des plates-formes équipées de dispositifs réglemetaires. Les travaux e hauteur et au dessus de la rivière sot aisi miimisés, et les lieux d'accès difficiles ou liés à des itervetios courtes sot atteits à l'aide de acelles suspedues à ue structure fixée e tête de pylôe. les iterveats - Maître d ouvrage : CoNSEIL général DE L hérault - Maître d œuvre : agence DépaRTEMENTaLE DE SaINT MaThIEu DE TRévIERS - Coordoateur SpS : ELIfEC Cotact : Divisio réovatio d ouvrages d art - bc siège la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

10 e bref établissemet d aleço Cetrale électrique de Proy (Nouvelle Calédoie) fouriture et fabricatio de la charpete et de la serrurerie du bâtimet / hall de la turbie de la cetrale électrique de proy. Maître d ouvrage : prony ENERgIES Toage : 410 t.. fi des travaux : fi juillet Site Vectorial à Naterre (92) Restructuratio du site : hall d etrée et passerelle. Maître d ouvrage : Sopa- CIM - ELIgE Maître d'œuvre : CICE ENgINEERINg Toage : 35 t.. fi des travaux : août PSA à Rees La jaais (35) Implatatio de la lige g1. Maître d ouvrage : psa Maître d'œuvre : psa - DépT BIE DE La DMCv/BTB Toage : 40 t.. fi des travaux : fi août Gare maritime de Cherbourg (50) Réhabilitatio de la gare maritime : façade. Maître d ouvrage : CCI DE ChERBouRg Maître d'œuvre : atelier SoMpaIRaC associé à TNa Toage : 40 t.. fi des travaux : miovembre iteratioal le départemet export éted ses compéteces au tchad. fiacés par l agece fraçaise de Développemet, trois pots ot été coçus et costruits par BC afi de déseclaver au maximum ue régio du Tchad coupée du reste du mode pedat la saiso des pluies. Ce projet regroupe trois sites établis sur ue distace de 750 km : - Bolog (pot de 34 m de log) à 400 km de N'Djamea, - Marmara (pot de 56 m de log) à 450 km de N'Djamea, - Batha (pot de 315 m de log) à 750 km de N'Djamea. Ces chatiers totaliset m 3 de béto, 500 t. de charpete et ot écessité l itervetio de ciq expatriés e moyee. les istallatios de chatier Ces emplacemets particuliers ot coduit l équipe de BC à costruire des bases vie avec des réseaux d'eau et d'électricité temporaires. u atelier de coupage et de façoage d'acier aisi qu u garage pour la remise e état du matériel de chatier ot été établis sur la base. Le pot de Batha situé à 750 km de N Djamea. ue logistique et u approvisioemet aléatoires L équipe BC e disposait pas localemet de matériaux à l'exceptio du cimet proveat du Camerou voisi. La quasi totalité des équipemets a doc dû être importée depuis la frace par bateau jusqu'à Douala, puis par le trai et la route sur km jusqu'aux sites. par ailleurs, les chatiers ot été coupés pedat quatre mois de saiso des pluies, ce qui a redu l approvisioemet très difficile pedat cette période. la clé du succès La gestio des relatios avec les autorités locales est restée la clé de voûte de la réussite de ces chatiers. Le choix des fourisseurs et sous-traitats a été égalemet détermiat. Cette première affaire au Tchad a permis à l équipe de BC de faire ue première sélectio cocluate. BC est à préset e mesure de costituer ue équipe fiable (ouvriers et soustraitats) car elle coaît mieux les cotraites du pays, otammet celles liées à la fiscalité. Ceci représete u ivestissemet qu'il coviedra de mettre à profit lors des prochais chatiers à exécuter au Tchad. Cotact : Départemet export - 17, rue lafouge Getilly tél. : +33 (0) fax : +33 (0) la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

11 e bref charpetes métalliques Projet depakine à Amilly (45) Costructio de plachers das le bâtimet Z existat. Maître d ouvrage : SaNofI aventis Maître d'œuvre : TahoN INgENIERIE Toage : 55 t.. fi des travaux : avril Piscie de Motigy les Cormeilles (95) Réhabilitatio de la piscie muicipale. Maître d ouvrage : ville DE MoNTIgNy LES CoRMEILLES architecte : M. LEMaRIE. Toage : 23 t.. fi des travaux : mai uiversité de Bobigy (93) Réhabilitatio et recostructio d ue partie de l immeuble de l Illustratio pour l istallatio de deux départemets uiversitaires STapS et SRC. Maître d ouvrage : SuNIvERSITé paris 13 Maître d'œuvre : ChEME- Tov & huidobro (architec- TES) associés au BET MIZRahI. Toage : 330 t.. fi des travaux : juillet à suivre faciliter l accès des quais de gare aux hadicapés. E octobre 2004, la SNCf a émis u appel d offres cocerat deux marchés : le rehaussemet des quais et l améagemet des trais afi de faciliter l accès des hadicapés. BC a répodu au premier marché. E javier derier, l équipe de la Divisio Réovatio de Bâtimets (RB) a préseté à la SNCf sa propositio de rampe de rehaussemet partiel des quais pour l accessibilité aux persoes à mobilité réduite. rampe coçue par BC devait rétablir le iveau de 920,00 mm etre le dessus d u rail et l itérieur d u trai. Chaque structure devait doc être adaptable au déivelé du quai de chaque gare. Le marché a esuite été sigé mi-avril. Dès lors, BC s est attelée à cocevoir u prototype de rampe sur quai simple (quai situé côté gare). Il s agit d ue structure porteuse Réalisatio du rehaussemet sur site. e métal galvaisé surmotée six mois d essais d u platelage e chêe strié de bades atidérapates, et bardée d u garde-corps e iox. Cette structure s éted sur ue logueur totale de 22,00 m ; 7,00 m de rampe et 15,00 m de rehaussemet plat (logueur d u wago). Mi-jui, BC a disposé de quatre uits, de 23h30 à 5h00, pour moter le prototype. Depuis le 20 jui, la structure de rehaussemet est soumise à l avis des usagers pour ue durée de six mois. à ce terme, la SNCf décidera de la répartitio des gares etre u cahier des charges les deux etreprises ayat proposé complexe leur prototype. Il s agira esuite d améager les 110 gares d Ile-defrace, La pricipale difficulté de cette affaire a été de s adapter aux cotraites du site qui e pouvait subir aucue modificatio. Il a été aisi obligatoire d icorporer les lampadaires, poteaux électriques et paeaux sigalétiques existats puis certaiemet les gares de la frace etière. les iterveats - Maître d ouvrage : SNCf, DIRECTIoN DE L INgéNIERIE, das la structure de DIRECTIoN DES projets, agence activ rehaussemet. De plus, celle-ci devait pouvoir être fixée das tous types de sol (bitume, sable...) sas que les massifs poctuels e béto puisset y être implatés. La solutio proposée par l équipe RB a été l isertio de crayos (tiges filetées) das le sol. Efi, la - Maître d œuvre : SNCf - M. REy, architecte DpLg Cotact : Divisio réovatio de bâtimets - bc siège la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

12 e bref charpetes métalliques Parkig à Aix les Milles (13) Réalisatio du lot structure et du lot serrurerie du parkig B au Cetre Commercial La piolie (1 190 places, m 2 ). Maître d ouvrage : IMMo- BILIèRE CaRREfouR Maître d'œuvre : SuD architectes associé à otra. Toage : 330 t.. fi des travaux : septembre et octobre Stade Marquet à la Seye sur Mer (83) Costructio d ue tribue au stade Marquet. Maître d ouvrage : ville DE La SEyNE SuR MER. Maître d'œuvre : M. herisson associé au BET ICa Toage : 24 t.. fi des travaux : septembre Auvet de péage à Motabo (72) Costructio d u auvet de péage sur l a28. Maître d ouvrage : CofI- RouTE Maître d'œuvre : So.Ca.So Toage : 38 t.. fi des travaux : septembre coup d œil le viaduc de lageais s élève au-dessus de l autoroute a85. Das le cadre de la costructio du viaduc de Lageais (37) pour le cotouremet Nord de la ville, BC réalise la partie métallique de l ouvrage. Situé das le prologemet du pot sur la Loire réalisé par BC il y a plus de dix as, ce viaduc est l u des ouvrages importats du chaîo maquat de l a85 autour de Lageais. u motage spécifique L absece de plate-forme de lacemet et la écessité de frachir la RN 2152 et les voies ferrées ot coduit BC à mettre e œuvre ue solutio de motage déjà éprouvée sur le viaduc de la Charete et plus récemmet sur le viaduc de la Moselle du Tgv Est. Les poutres sot motées à la grue sur les piles fixées etre la RN et les voies ferrées, puis les parties d ossature frachissat ces voies sot lacées successivemet. o procède esuite à la mise e place des troços situés etre ces deux parties. Deux iovatios itervieet das cette méthode : - les poutres sot déchargées à l aide d équipemets spéciaux coçus par le Départemet pots Métalliques, ce qui évite la présece permaete sur le chatier de grues de forte capacité. - Les travées sot etièremet assemblées au sol (poutres et pièces de pot) puis levées par deux grues de 650 t. lors d opératios exceptioelles. Les colis les plus lourds mis e place pèset 220 t.. La fi des travaux est prévue pour août fiche techique - Maîtrise d'ouvrage : CofIRouTE - Maître d'œuvre : SoCaSo - géie Civil : DoDIN - ossature métallique : BC DépaRTEMENT ponts MéTaLLIquES - prs de hauteur costate : 2,70 m - Etraxe des poutres : 10,80 m - Le poids total du tablier métallique : t. Cotact : Départemet Pots métalliques - bc siège la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

13 e bref charpetes métalliques Projet NEuRO- SPiN à Saclay (91) Costructio de la toiture d u bâtimet de recherche e euro-imagerie. Maître d ouvrage : CoMMI- SaRIaT à L ENERgIE atomique Maître d'œuvre : vasconi associés architectes BC SouS-TRaITaNT DE hervé Sa. Toage : 150 t.. fi des travaux : ovembre Bâtimets à St Priest e jarez (42) Costructio des bâtimets Médecie et urgeces. Maître d ouvrage : CENTRE hospitalier universitaire DE ST ETIENNE Maître d'œuvre : BBg Toage : 206 t.. fi des travaux : javier Arseal de Brest (29) Réhabilitatio des charpetes et structures métalliques des bassis Nord et Sud. Maître d ouvrage : MINIS- TèRE DE La DéfENSE Maître d'œuvre : DIRECTIoN DES TRavaux MaRITIMES DE BREST Toage : 30 t.. fi des travaux : mars Porte de Versailles à Paris (75) améagemet du parvis a au parc des Expositios. Maître d ouvrage : SEpE paris Expo architectes : valode & pistre. BC sous-traitat de BaTEg. Toage : 392 t.. fi des travaux : août affaires le départemet charpetes métalliques œuvre e ile-de-frace Récit de deux affaires complexes meées par les équipes de BC. > Aveue Hoche - Paris 8 ème De septembre 2004 à mars 2005, BC a procédé à la recostructio d u immeuble à usage de bureaux destié à accueillir le ouveau Siège de la holding BouyguES Sa. Cet immeuble de m 2 mesure 30 m de haut et compred sept iveaux. La cotraite majeure de cette opératio a été de limiter les vibratios des plachers à 5 hz alors que les poutres prs mixtes alvéolaires composat la charpete mesuraiet 16 m de portée et pesaiet 28 t.. La protectio au feu a été traitée par peiture itumescete ou par flocage suivat les poutres. Le poids total des structures métalliques mises e œuvre est de 500 t.. > issy les Moulieaux (92) Cotact : Départemet charpetes métalliques - bc siège les iterveats - Maître d ouvrage : SNC LES BER- NaChES - architectes : KEvIN RoChE ET JohN DINKELoo associés au CaBINET SRa Les équipes de BC ot été chargées de réaliser, de juillet à décembre 2004, l auvet et les ossatures de verrières du palais des Sports d Issy-les-Moulieaux. Il s agit d ue opératio audacieuse e raiso de sa coceptio architecturale particulière. E effet, d ue part, la structure de toiture triagulaire est composée de poutres pricipales soustedues de très grade portée (50 à 70 m). L esemble est posé sur trois poteaux ecastrés au sol qui assuret la stabilité géérale après ecastremet par soudures chatier des poutres sur les poteaux. D autre part, la sous-face secodaire est cylidrique. Les opératios de levage ot été réalisées à l aide de grues de 200 et 300 t.. les iterveats - Maître d ouvrage : ville D ISSy LES MouLINEaux - Maîtrise d œuvre : acd girardet ET associés + agence ToM ShEEhaN - Etreprise géérale : BaTEg la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

14 etreprise iovatio bc crée ue machie automatique pour souder les goujos sur les poutres métalliques. E mai derier, das les ateliers de Châteaueuf / Loire, est ée ue machie à souder les goujos, fruit de quize mois de recherche et de développemet par les équipes de BC. E parteariat avec la CRaM du Cetre, BC a réalisé la coceptio, les études géérales, les études d'exécutio, la fabricatio, le motage et les essais de cette machie révolutioaire. par ailleurs, la péibilité du travail s e trouve égalemet réduite. auparavat le goujoeur était soit à geoux, soit courbé pour réaliser les soudures et maiteait e permaece le pistolet de soudage. à préset, l opérateur est debout et e porte plus d outil. Il a qu à positioer les goujos et les porcelaies sur les pistolets et déclecher le cycle de soudage automatique. à l aide d u pupitre de commade embarqué (écra tactile), il doe les istructios à la machie pour la réalisatio des déplacemets logitudiaux de celle-ci le log de la poutre pour effectuer la pose automatique des ombreux goujos écessaires (de 300 à 500 goujos par poutre). La machie possède e plus u système permettat l aspiratio des fumées de soudage. ue grade précisio de pose des goujos outre les amélioratios cosidérables des coditios de sécurité, l utilisatio de ce dispositif augmete la productivité sur ce poste de travail et etraîe ue plus grade précisio de pose des goujos. aisi, sur site, l ecastremet des goujos das les réservatios des dalles de béto préfabriqué est plus aisé et plus fiable. les pricipaux iterveats iteres Ce dispositif est destié à réaliser le soudage automatique de goujos de diamètre 22 mm et de logueur de 100 à 250 mm sur les semelles supérieures des poutres de pot. Il permet la pose de quatre à six goujos de maière simultaée sur la poutre, das les toléraces habituelles. plus de sécurité et mois de péibilité Cette machie a été créée das le pricipal but de supprimer les risques de chute lors de ces opératios e hauteur et de réduire la péibilité du travail de pose des goujos. E effet, les risques de chute de hauteur sot aulés car l opérateur de goujoage travaille sur ue passerelle sécurisée (accès par ue échelle fixe embarquée sur la machie). pour les évetuelles réparatios de soudures de goujos, l opérateur, équipé d u harais de sécurité accroché sur la machie, est protégé par des gardes-corps délimitat la zoe de réparatio. - études géérales : CoLLaBoRaTIoN étroite ENTRE L atelier ET LE BE génie MéCaNIquE - études d exécutio : DavID hureau Du BE génie MéCaNIquE - équipemets électriques et développemets divers pour automatisme : franck CouDRé DE L atelier - Mise au poit et réglages de la machie : franck CouDRé ET NoRBERT TuRC DE L atelier - Motage de la machie e atelier : philippe venon ET MIChEL asselin. - persoes de l atelier formées spécifiquemet au foctioemet de la machie : RuI BRaNCo, ERIC JuRaNvILLE, fernando pires ET DENIS CouLoN. Cotact : jacky Huet, Directeur des ateliers - bc siège la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

15 etreprise sécurité le départemet réovatio mécaique motage distigué par l oppbtp. E 2003, le Départemet RMM s était egagé à mettre e place progressivemet u système de maagemet de la sécurité pour améliorer la prévetio des accidets du travail et des maladies professioelles, avec l'aide de l'oppbtp. fi 2004, ue partie du système était e place et la majorité des objectifs d'amélioratio que le Départemet RMM s était fixé pour l'exercice 2003/2004 a été atteite. L'oppBTp a doc délivré à BC ue attestatio qui cofirme la réalisatio des actios prévues das le cotrat de progrès. La voloté de BC est de cotiuer à faire progresser le Départemet RMM. aisi, pour l'exercice 2004/2005, BC a sigé u ouveau cotrat de progrès avec l'oppbtp qui fixe des actios à meer résumées das u " pla d'actio prévetio 2004/2005 ". L'objectif pricipal est de faire vivre le système que Baudi Chateaueuf a mis e place, e passat de la théorie à plus de pratique. Remise de l attestatio à ue partie de l équipe RMM. a cet effet, trois axes serot suivis: - la sesibilisatio de l'ecadremet - la sesibilisatio régulière des équipes de chatier - la sesibilisatio géérale à la sécurité. Zoom le service matériel a fait l acquisitio d ue grue aux capacités exceptioelles. E javier derier, BC a décidé d acheter ue grue plus performate afi de faciliter le motage des pots. Le pricipal atout de cette grue est sa capacité de levage qui peut atteidre 300 t. sur ue portée de 12 m (lorsqu elle est pourvue d u superlift - ou cotrepoids additioel - de 200 t.). La grue peut être équipée d ue flèche pricipale de 72 m et d ue volée variable de 72 m égalemet. Sa largeur hors tout est de 8,45 m. La grue repose sur deux cheilles de 10 m de log pesat 24 t. chacue. modularité et facilité d assemblage E plus de ses dimesios remarquables, la grue bééficie d ue grade modularité ; elle s expédie facilemet car elle est etièremet démotable. u seul covoi exceptioel trasportat la partie cetrale est écessaire. par ailleurs, l assemblage des élémets de la grue est rapide : ue jourée de motage suffit. Iaugurée sur le chatier du viaduc de Moestier, la grue a été équipée d ue flèche pricipale de 60 m et d ue fléchette de 12 m. So système de cheilles permet à la grue de se déplacer avec la charge sur u terrai adapté. L etretie et la maiteace de la grue sot assurées par les équipes de otre filiale de l Est, la SJM. BC peut à préset evisager, pour les chatiers à veir, le motage de troços de pot complets, ce qui permettrait de limiter les travaux e hauteur et d améliorer aisi les coditios de sécurité sur les chatiers. Cotact : service matériel - bc siège la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

16 etreprise expos salo espace collectivités au bourget E septembre 2004, le salo Espace Collectivités célébrait so 20 ème aiversaire. Comme chaque aée, Sylvamétal y était présete pour préseter so savoir-faire et so expériece das le domaie des équipemets publics. a cette occasio, l équipe de Sylvamétal a pu ouer des cotacts itéressats. Cotact : Philippe jouet, Directeur - 7, rue P. H. spaak - Parc de l esplaade st thibault-des-viges lagy-sur-mare cedex tél. : +33 (0) fax : +33 (0) salo cité sport à lille Lors de sa ciquième participatio à Cité Sport, l équipe de BauDIN ChaTEau- NEuf NoRD-paS DE CaLaIS picardie a établi de ombreux cotacts pour des projets d équipemets autiques. E effet, les maîtres d ouvrages présets avaiet, otammet, comme objectif de trasformer leurs piscies actuelles e complexes ludiques. Le stad de Sylvamétal sur le salo Espace Collectivités. Cotact : michel swygedauw, Directeur - 7, bd louis Xiv lille cedex tél : +33 (0) fax : +33 (0) forums Forum ESTP - 12 javier paris - parc floral a l occasio de ce forum, des représetats des Départemets Charpetes Métalliques, pots Métalliques, Etreprise géérale, RMM et du Service Commuicatio ot exposé aux étudiats et jeues diplômés les besois e recrutemet du Siège, des ageces et filiales de BC. Forum Etreprises & Aveir - 20 javier Lille - CCI BauDIN ChaTEauNEuf NoRD-paS DE CaLaIS picardie a participé aux recotres étudiats / etreprises du 16 ème forum Etreprises et aveir à la Chambre de Commerce et d Idustrie de Lille e javier derier. pierre petit et so équipe Travaux ot accueilli de ombreux étudiats d écoles d igéieurs de Lille et ot cocrétisé le recrutemet de stagiaires pour l été Forum Costructio - 18 et 19 mars Cae - ESITC Cae La 8 ème éditio de ce salo, orgaisée par les élèves de l ESITC Cae, a permis aux jeues e période d orietatio de décourir le secteur du BTp. plus de visiteurs se sot redus au forum Costructio cette aée. E participat pour la première fois à cette maifestatio, BC a profité d ue excellete opportuité pour recotrer de ouveaux talets et erichir so vivier de cadidatures. Reseigemets : service commuicatio - tél. : +33 (0) fax : +33 (0) réalisatio la passerelle 14 Service Commuicatio Baudi Chateaueuf - Rue de la Brosse - Bp Châteaueuf / Loire - frace tél. : +33 (0) fax : +33 (0) la passerelle Le joural d etreprise de baudi chateaueuf

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES SOMMAIRE Les visites d etreprises : pourquoi ouvrir ses portes?.... 8 1.1 Des motivatios variées pour les etreprises... 8 1.2 Les freis à l ouverture

Plus en détail

Système constructif avec isolation par l extérieur

Système constructif avec isolation par l extérieur Système costructif avec isolatio par l extérieur Eco-costruire e Bloc Moomur Isolat HERMIBLOC Matériau durable par ature pour des Habitats Basse Cosommatio www.thermibloc.fr LE «BÉON DE BOIS» Le matériau

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL LE WMS EXET DE LA SULY HAIN DE DÉTAIL QUELS SNT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec l évolutio des modes de cosommatio.

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

Bâtiment n Relevage n Pompes. Pour le relevage et l assainissement, je choisis KSB! Ama-Drainer N Evamatic-Box N

Bâtiment n Relevage n Pompes. Pour le relevage et l assainissement, je choisis KSB! Ama-Drainer N Evamatic-Box N Bâtimet Relevage Pompes Pour le relevage et l assaiissemet, je choisis KSB! Ama-Draier N Evamatic-Box N 2 Relevage / Pompes Les bos produits fot les bos projets Das le relevage, chaque chatier a ses caractéristiques

Plus en détail

Nous imprimons ce que vous aimez!

Nous imprimons ce que vous aimez! Nous imprimos ce que vous aimez! Persoalisé simple différet Catalogue de produits Tapis stadard tapis logo tapis publicitaire Nous imprimos ce que vous aimez! 2 I JOBET JOBET Vous et vos cliets serez coquis...

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE LA SOLUTION WMS/ TMS EXERTE EN LOISTIQUE DE DÉTAIL LOISTIS MANAER SUITE QUELS SONT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences Loi Chevèemet du 12 juillet 1999 1. Aspects istitutioels 1.1. Cotexte 1.2 Les différetes structures et leurs compéteces 1.3 Les mécaismes de trasformatio et de créatio d u EPCI Vers ue ouvelle itercommualité

Plus en détail

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SITE OUTREMONT POUR UN DÉVELOPPEMENT URBAIN EXEMPLAIRE. www.siteoutremont.umontreal.ca

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SITE OUTREMONT POUR UN DÉVELOPPEMENT URBAIN EXEMPLAIRE. www.siteoutremont.umontreal.ca UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SITE OUTREMONT www.siteoutremot.umotreal.ca POUR UN DÉVELOPPEMENT URBAIN EXEMPLAIRE REMERCIEMENTS TABLE DES MATIÈRES L Uiversité de Motréal remercie l esemble des citoyes, corporatios

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche.

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche. NOUVEAU: optio de capture d image Systèmes d observatio stéréo Ue image Superbe pour ue large gamme de tâches d ispectio et de retouche. Ue techologie optique brevetée permettat ue visualisatio sas fatigue

Plus en détail

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Écoomie sociale Pour des commuautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Ce documet a été réalisé par le miistère des Affaires muicipales et des Régios (MAMR) e

Plus en détail

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd easylab Le logiciel de gestio de fichiers pour baladeurs et tablettes Visualisatio simplifiée de la flotte Gestio des baladeurs par idividus / classes / groupes / activités Activatio des foctios par simple

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

Options Services policiers à Moncton Rapport de discussion

Options Services policiers à Moncton Rapport de discussion Optios Services policiers à Mocto Rapport de discussio Le 22 ovembre 2010 Also available i Eglish TABLE DES MATIÈRES Chapitre 1.0 Sommaire 3 Chapitre 2.0 Problématique 4 Chapitre 3.0 Cotexte 5 Chapitre

Plus en détail

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision KESTREL ELITE KESTREL ELITE Microscope de mesure sas cotact pour ispectio et mesures de précisio Microscope à deux axes sas cotact, idéal pour la mesure de caractéristiques 2-D de pièces techiques de petite

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ Adopté par le coseil d admiistratio le jr/ms/2004 AVANT-PROPOS Pour le réseau de la saté et des services sociaux

Plus en détail

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires Coceptio : Boréal > 01 48 03 99 99 CPNEFP Commissio Paritaire Natioale pour l'emploi et la Formatio Professioelle de la brache des services fuéraires Sommaire Maagemet gééral du fuéraire Chef d etreprise

Plus en détail

«Une fenêtre en bois polyvalente, écologique et économique»

«Une fenêtre en bois polyvalente, écologique et économique» «Ue feêtre e bois polyvalete, écologique et écoomique» 34 rue Brocard 10000 TROYES Tél. : 03 25 76 23 60 Fax : 03 25 76 23 75 www.sati.pro Fabricatio fraçaise POLY-BOIS Dispoible e épaisseur 58 et 68 mm

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement Augmetatio de la demade du produit «P» Prévisio d accroître la capacité de productio (écessité d ivestir) Ivestissemet Etude de retabilité du produit «P» Jugemet de l opportuité et de la retabilité du

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Installation d une infrastructure VMware

Installation d une infrastructure VMware 1 Istallatio d ue ifrastructure VMware Avat de dévoiler les recettes que ous vous avos cococtées, ous devos ous assurer que vous compreez les termes qui serot utilisés das la suite de ce livre et que vous

Plus en détail

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger Opératios bacaires avec l étrager Extrait des coditios bacaires au 1 er juillet Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : Frais d émissio de viremets e euros (3) vers l Espace écoomique

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Aée Uiversitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Aée Études Supérieures Commerciales & Scieces Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 3 Première

Plus en détail

Bienvenue à notre deuxième édition des Systèmes de réussite de l année!

Bienvenue à notre deuxième édition des Systèmes de réussite de l année! BULLETIN DES SYSTEMES D AFFAIRES DE LA GISC 2 e uméro 2012 Mot du directeur de la rédactio Bieveue à otre deuxième éditio des Systèmes de réussite de l aée! des FSLD frachit des étapes importates 3 Tour

Plus en détail

Hareon Solar HR-Mono Panneaux à cellules monocristallines

Hareon Solar HR-Mono Panneaux à cellules monocristallines Paeaux cadrés Hareo Solar HR-Moo Paeaux à cellules moocristallies Hareo Solar Hareo Solar Techology Co., Ltd. a été fodée e 2004 et s'est hissée au rag des plus grads fabricats de wafers siliciumde Chie.

Plus en détail

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr Doez de la liberté à vos doées BiBOARD www.biboard.fr Le décisioel pour tous Le décisioel évolue. L etreprise quelle que soit sa taille, a besoi de piloter so activité à l aide d outils simples, fiables,

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

Xlème Contrat de Plan Etat-Région (Article 66): Préparation de Vinventaire historique d'anciens sites industriels de la région Midi-Pyrénées

Xlème Contrat de Plan Etat-Région (Article 66): Préparation de Vinventaire historique d'anciens sites industriels de la région Midi-Pyrénées IRE MIDI-PYRÉNÉES \L.U-, Xlème Cotrat de Pla Etat-Régio (Article 66): Préparatio de Vivetaire historique d'acies sites idustriels de la régio Midi-Pyréées Etude réalisée das le cadre des actios de Service

Plus en détail

Systèmes de protection contre les incendies 3M Brochure sur la gamme complète de produits. Protéger la vie. et les biens. en toute confiance

Systèmes de protection contre les incendies 3M Brochure sur la gamme complète de produits. Protéger la vie. et les biens. en toute confiance Systèmes de protectio cotre les icedies 3M Brochure sur la gamme complète de produits Protéger la vie et les bies e toute cofiace Table des matières Progrès et tedaces... 4 et 5 Parteariat et essais...

Plus en détail

Isolant thermique en matelas. COMFORTBATT de Roxul. Isolant thermique en matelas pour la construction résidentielle et commerciale

Isolant thermique en matelas. COMFORTBATT de Roxul. Isolant thermique en matelas pour la construction résidentielle et commerciale Isolat thermique e matelas COMFORTBATT de Roxul Isolat thermique e matelas pour la costructio résidetielle et commerciale ComfortBatt de Roxul L isolat ROXUL cotribue à ue performace supérieure de l eveloppe

Plus en détail

Stefano Spaccapietra March 12, 2003. Fiabilité (Reliability/Recovery/Resilience) n Erreurs prévues : n Erreurs imprévues :

Stefano Spaccapietra March 12, 2003. Fiabilité (Reliability/Recovery/Resilience) n Erreurs prévues : n Erreurs imprévues : Stefao Spaccapietra March 12, 2003 Igéierie des Bases de Doées Fiabilité (Reliability/Recovery/Resiliece) Capacité du système SGBD à remédier aux erreurs et paes Fiabilité Erreurs das les programmes d

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE!

LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE! l itermédiaire Le joural de l Associatio des gestioaires des établissemets de saté et de services sociaux VOLUME 20, NUMÉRO 1 MAI 2011 LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE! Fraçois Jea Présidet-directeur

Plus en détail

ÉTUDE. SECTEUR Cadre de vie et technique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS. Portrait statistique

ÉTUDE. SECTEUR Cadre de vie et technique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS. Portrait statistique ÉTUDE SECTEUR Cadre de vie et techique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS Portrait statistique 02 ÉTUDE - mai 2012 Sommaire 03 Pricipaux eseigemets 04 Sources mobilisées

Plus en détail

ça bouge pour la jeunesse! Boisd ArcY Le journal DOSSIER Bois d'arcy, Du neuf SOLIDARITÉ DEUX-ROUES CULTURE Marionnettes CITOYENNETÉ Un nouveau

ça bouge pour la jeunesse! Boisd ArcY Le journal DOSSIER Bois d'arcy, Du neuf SOLIDARITÉ DEUX-ROUES CULTURE Marionnettes CITOYENNETÉ Un nouveau Boisd ArcY Le joural SOLIDARITÉ Bois d'arcy, ville solidaire Le troisième Forum de la Solidarité a réui plus de 400 participats le 14 ovembre derier...p5 DEUX-ROUES Du euf pour les vélos! Les cyclistes

Plus en détail

STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO

STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO Des résultats du Programme de réductio des risques STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO 1. Cotexte La puaise tere Lygus lieolaris (figure 1) est

Plus en détail

Conditions générales d assurance. Assurance de construction Helvetia. Edition septembre 2013. Votre assureur suisse.

Conditions générales d assurance. Assurance de construction Helvetia. Edition septembre 2013. Votre assureur suisse. Coditios géérales d assurace Assurace de costructio Helvetia Editio septembre 2013 Votre assureur suisse. Editorial Chère Cliete, cher Cliet, Nous vous remercios de l itérêt que vous portez à l assurace

Plus en détail

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION Guide du suivi et de l évaluatio axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min)

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min) * selo coditios cotractuelles e vigueur. U accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT + VOTRE CODE SECRET * : www.bpparibas.et Cetre de Relatios Cliets 0 820 820 001 (0,12 /mi) Appli Mes Comptes

Plus en détail

Intérêt des détecteurs CO pour l alerte et la prévention des intoxications oxycarbonées dans l habitat

Intérêt des détecteurs CO pour l alerte et la prévention des intoxications oxycarbonées dans l habitat Saté eviroemet Itérêt des détecteurs CO pour l alerte et la prévetio des itoxicatios oxycarboées das l habitat Aalyse de la démarche de l office HLM Bretage Sud Habitat (Morbiha) Drass de Bretage Cire

Plus en détail

L'ACTION SOCIALE DES SERVICES DE L'ÉTAT

L'ACTION SOCIALE DES SERVICES DE L'ÉTAT 24 Joural bimestriel Novembre/Décembre 2013 2 2 7 9 12 12 SOMMAIRE» ÉDITO Le mot du préfet» L'actio sociale des services de l'état Pla départemetal d actio pour le logemet des persoes défavorisées PDALPD

Plus en détail

Statistique descriptive bidimensionnelle

Statistique descriptive bidimensionnelle 1 Statistique descriptive bidimesioelle Statistique descriptive bidimesioelle Résumé Liaisos etre variables quatitatives (corrélatio et uages de poits), qualitatives (cotigece, mosaïque) et de types différets

Plus en détail

RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY

RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY TABLE DES MATIÈRES Commuiqué... 5 Notes itroductives... 7 Opiios et commetaires...

Plus en détail

Chat-fou du Nord. Déclaration du gouvernement en réponse au programme de rétablissement. Ministère des Richesses naturelles et des Forêts

Chat-fou du Nord. Déclaration du gouvernement en réponse au programme de rétablissement. Ministère des Richesses naturelles et des Forêts Miistère des Richesses aturelles et des Forêts Chat-fou du Nord Déclaratio du gouveremet e répose au programme de rétablissemet Photo : Joseph R. Tomelleri LA PROTECTION ET LE RÉTABLISSEMENT DES ESPÈCES

Plus en détail

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :...

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :... Nom:... Préom :... Chaque répose peut valoir : c) 2 poits si le choix est totalemet exact + poit si le choix est partiellemet exact + 0 poit si le choix est erroé + -i poit si le choix est u coeses Ue

Plus en détail

Accessibilité. des Établissements Recevant du Public. pour les personnes en situation de handicap

Accessibilité. des Établissements Recevant du Public. pour les personnes en situation de handicap Accessibilité des Établissemets Recevat du Public pour les persoes e situatio de hadicap Quels ejeux écoomiques pour l État et les collectivités territoriales? Sommaire Ivitatio Presse Commuiqué de presse

Plus en détail

La Logistique en France : une force en progrès

La Logistique en France : une force en progrès 1/4 La logistique 1, istrumet idispesable de la modialisatio, est u ejeu stratégique pour les etreprises. Les lieux de productio et de distributio état de plus e plus séparés et dispersés à travers le

Plus en détail

L EXPERTISE DES TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI

L EXPERTISE DES TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI L EXPERTISE DES TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI SYSTORM : le spécialiste de la coectique iformatique et téléphoique SYSTORM est spécialisé das la coectique et les réseaux iformatiques depuis maiteat plus

Plus en détail

One Office Full Pack Téléphonie fixe, téléphonie mobile et internet tout-en-un

One Office Full Pack Téléphonie fixe, téléphonie mobile et internet tout-en-un Nouveau! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Full Pack Téléphoie fixe, téléphoie mobile et iteret tout-e-u Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar

Plus en détail

Paquet Hygiène, Plan de Maîtrise Sanitaire : Le Plan HACCP

Paquet Hygiène, Plan de Maîtrise Sanitaire : Le Plan HACCP PLAN DE MAITRISE SANITAIRE -3- Paquet Hygièe, Pla de Maîtrise Saitaire : Le Pla HACCP Après avoir cosidéré les BPH, abordos maiteat le Pla HACCP E préambule, rappelos quelques défiitios : dager : aget

Plus en détail

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition sommaire Défiir sa problématique, so besoi Pourquoi faire u brief (cahier des charges)? Présélectioer so agece coseil e commuicatio Quel type d agece coseil recherchez-vous? Vous avez trouvé l agece coseil

Plus en détail

Code d éthique et de conduite professionnelle

Code d éthique et de conduite professionnelle Code d éthique et de coduite professioelle 2015 RELX Group Code d éthique et de coduite professioelle 2 Table des matières Notre egagemet e faveur de l itégrité U message de otre Présidet-Directeur Gééral

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE SUR L ACHAT D UNE MAISON Guide pratique pour le nouvel arrivant

AIDE-MÉMOIRE SUR L ACHAT D UNE MAISON Guide pratique pour le nouvel arrivant AIDE-MÉMOIRE SUR L ACHAT D UNE MAISON Guide pratiue pour le ouvel arrivat AU CŒUR DE L HABITATION Microsite pour les ouveaux arrivats La plupart des ouveaux arrivats au Caada se touret vers l Iteret pour

Plus en détail

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015 Parlez l aglais Tout simplemet! Formatios 2014/2015 sommaire L équipe.... 4 Modalités de suivi et évaluatio.... 4 Nos formules.... 6 Cours idividuels et cours collectifs....6 Speak Eglish Luch/Breakfast

Plus en détail

Neolane Leads. Neolane v6.0

Neolane Leads. Neolane v6.0 Neolae Leads Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette publicatio

Plus en détail

Lorsque la sécurisation des paiements par carte bancaire sur Internet conduit à une concurrence entre les banques et les opérateurs de réseau

Lorsque la sécurisation des paiements par carte bancaire sur Internet conduit à une concurrence entre les banques et les opérateurs de réseau Lorsque la sécurisatio des paiemets par carte bacaire sur Iteret coduit à ue cocurrece etre les baques et les opérateurs de réseau David Bouie Das cet article, ous ous iterrogeos sur l issue de la cocurrece

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

55 - EXEMPLES D UTILISATION DU TABLEUR.

55 - EXEMPLES D UTILISATION DU TABLEUR. 55 - EXEMPLES D UTILISATION DU TABLEUR. CHANTAL MENINI 1. U pla possible Les exemples qui vot suivre sot des pistes possibles et e aucu cas ue présetatio exhaustive. De même je ai pas fait ue étude systématique

Plus en détail

Des objets aux composants

Des objets aux composants Pla Des objets aux composats Michel RIVEILL riveill@uice.fr - http://ragiroa.essi.fr/riveill Laboratoire I3S Les limites de la programmatio par objets Les composats et coecteurs «modules» réutilisables

Plus en détail

Les nouveaux relevés de compte

Les nouveaux relevés de compte Ifo CR Les ouveaux relevés de compte Les relevés de compte actuels du Crédit Agricole de Champage-Bourgoge sot issus de la migratio iformatique sur le GIE AMT e 2001 : petit format (mais A4 pour les Professioels),

Plus en détail

Copyright 2001 2006 Hewlett-Packard Development Company, L.P.

Copyright 2001 2006 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Guide des logiciels Media Ceter Les garaties des produits et services HP sot exclusivemet présetées das les déclaratios expresses de garatie accompagat ces produits et services. Aucu élémet de ce documet

Plus en détail

ACTUalités. Comment transformer notre modèle? 29-30/08 Lille Comment réussir la mobilisation des professionnels? www.anap.fr

ACTUalités. Comment transformer notre modèle? 29-30/08 Lille Comment réussir la mobilisation des professionnels? www.anap.fr cotact : c.bohomme@fhf.fr Jourée d étude Ue stratégie de groupe pour la chirurgie ambulatoire La chirurgie ambulatoire progresse das les hôpitaux publics (cf. os précédetes éditios). Elle est aussi très

Plus en détail

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives Calcul des itervalles de cofiace our les EPCV 996-004 - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio e oit das la oulatio totale des méages - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio das ue sous oulatio das les méages

Plus en détail

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires Coceptio : Boréal > 01 48 03 99 99 CPNEFP Commissio Paritaire Natioale pour l'emploi et la Formatio Professioelle de la brache des services fuéraires Sommaire Itroductio p 2-3 Les objectifs de cette étude

Plus en détail

Péril. en la demeure. Quand c est le logement qui rend malade. LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE. numéro 80 juillet 2013 / 1 euro

Péril. en la demeure. Quand c est le logement qui rend malade. LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE. numéro 80 juillet 2013 / 1 euro LE JOURNAL DE LA FONDATION ABBé PIERRE Péril e la demeure Quad c est le logemet qui red malade Ljubisa Dailovic uméro 80 juillet 2013 / 1 euro sommaire page 2 Ljubisa Dailovic page 8 Péril e la demeure

Plus en détail

Module 3 : Inversion de matrices

Module 3 : Inversion de matrices Math Stat Module : Iversio de matrices M Module : Iversio de matrices Uité. Défiitio O e défiira l iverse d ue matrice que si est carrée. O appelle iverse de la matrice carrée toute matrice B telle que

Plus en détail

S-PENSION. Constituez-vous un capital retraite complémentaire pour demain tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès aujourd hui.

S-PENSION. Constituez-vous un capital retraite complémentaire pour demain tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès aujourd hui. S-PENSION Costituez-vous u capital retraite complémetaire pour demai tout e bééficiat d avatages fiscaux dès aujourd hui. Sommaire 1. Il est temps de predre l iitiative 4 2. Profitez dès aujourd hui des

Plus en détail