La Logistique en France : une force en progrès

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Logistique en France : une force en progrès"

Transcription

1 1/4 La logistique 1, istrumet idispesable de la modialisatio, est u ejeu stratégique pour les etreprises. Les lieux de productio et de distributio état de plus e plus séparés et dispersés à travers le mode, elles recherchet des ifrastructures et des services de trasport et de stockage abodats et de qualité pour leurs marchadises. Das la compétitio que se livret les pays pour accueillir des plateformes logistiques, la Frace dispose de ombreux atouts qui expliquet le dyamisme de ce secteur das l hexagoe et qui offret aux etreprises cocerées des opportuités fortes de développemet : > ue positio géographique très favorable : située à la poite de l Europe, la Frace est ue porte d etrée aturelle vers u marché de 450 millios de cosommateurs et u poit de passage privilégié pour l exportatio das l esemble du mode ; > des ifrastructures de trasport performates et o saturées, totalemet itercoectées avec les pricipaux pays d Europe occidetale ; > u marché mûr, ouvert à la cocurrece et trasparet pour les ouveaux etrats ; > u réseau de prestataires structuré et productif, préset sur toute la chaîe logistique et au savoirfaire modialemet recou ; > des espaces fociers dispoibles permettat de disposer d ue offre immobilière attractive, parmi les mois chères d Europe pour l immobilier d etrepôts. Pour être ecore plus attractive, la Frace se réforme tous azimuts et adapte le cadre de développemet des secteurs de la logistique afi d être toujours plus compétitive et plus ouverte à l iteratioal. La logistique e Frace : ue offre compétitive au cœur du marché uique La Frace a été l u des pays pioiers de la révolutio logistique amorcée das les aées E l espace d ue tretaie d aée, la filière logistique est passée du statut d auxiliaire obligé du commerce à celui d u secteur d activité à part etière, qui coaît ue croissace de 10% par a, ettemet plus rapide que celle de l esemble de l écoomie. U secteur très développé : > emplois das les activités logistiques e Frace, dot pour les métiers de la logistique (etreposage et mautetio) et pour les métiers du trasport de marchadises. > Aux côtés de grads groupes spécialisés fraçais Nobert Detressagle, Stef-TFE, Géodis, FM Logistics, de ombreuses sociétés étragères sot présetes e Frace : Fedex, DHL, Kuehe et Nagel, Arvato services, Scheker, Ziegler, Kaote Natie, Wicato, Nippo Express, NYK Logistics, et elles réaliset des ivestissemets importats et récurrets das la créatio de plates-formes logistiques sur l esemble de la Frace. Note : 1 "La logistique est l esemble des activités ayat pour but la mise e place, au moidre coût, d ue quatité de produit à l edroit et au momet où la demade existe." Défiitio de l ASLOG.

2 2/4 La Frace : 5e exportateur et 6e importateur modial de marchadises (e valeur) > Trasport aérie de fret et de courrier : la Frace e 3ème positio parmi les pays membres de l UE-27, derrière l Allemage et le Royaume-Ui. (Source : Eurostat 2008) > Trasport routier iteratioal de marchadises : la Frace e 3ème positio parmi les pays membres de l UE-27, derrière l Allemage et les Pays-Bas, avec près de 3 millios de toes e (Source : Eurostat 2008) > Maritime : le port du Havre das le «TOP 15» des ports à coteeurs europées (10ème positio). (Source : Aual report 2006/2007, ESPO 2008) > Ferroviaire et fluvial : u réseau performat, avec ue grade marge de développemet. La Frace, 1ère destiatio européee des projets logistiques Nombre de projets d ivestissemets étragers das le secteur Logistique, Distributio et Trasports (2003/2007) 1 er Etats-Uis ème Chie ème Frace ème Royaume-Ui ème Ide 159 Source : FDi Markets, Fiacial Times zoes géographiques cocetret 26% des emplois logistiques e Frace: 3 d etre elles etouret Paris, autour des aéroports de Roissy-CDG, d'orly et du site de Rugis ( emplois) ; ue zoe proche de Lille ( emplois) et ue zoe proche de Lyo ( emplois). Source : SESP, Mars 2007 Paris et Lyo : les offres locatives parmi les mois chères du marché europée Loyer prime d etrepôts de distributio e Europe (e /m²/a) Lodres 179 Barceloe 109 Birmigham 78 Fracfort 70 Rotterdam 63 Mila, 58 Paris 53 Lyo 50 Prague 48 Source : Europea Distributio Property Clock, Q1 2008, Joes Lag LaSalle, 2008 Réforme des permis de costruire : Etrée e vigueur le 1er octobre 2007, la réforme du permis de costruire et des autres autorisatios d urbaisme cotiet trois mesures fortes : - des procédures regroupées (fusio des 11 autorisatios et 5 régimes de déclaratios existats e 3 permis et ue déclaratio préalable) ; - des délais d istructio garatis ; - u coteu précis des dossiers de demade pour mieux resposabiliser les costructeurs et leurs architectes. Source : SESP, Mars 2007

3 3/4 U grad succès logistique : le marché iteratioal de Rugis, plus grade plateforme agroalimetaire du mode Quelques chiffres : > etreprises (dot 96 etreprises de trasports et 179 etreprises de services divers, des sociétés d import-export, des baques ), plus de employés, u chiffre d affaires de 7,3 millios z e 2006 ; > 4 accès, 27 voies de passage eregistrat e moyee véhicules/jour dot gros porteurs ; > 18 millios de cosommateurs europées desservis, dot 12 millios das u rayo de 150 kms autour de Paris, soit u fraçais sur ciq. Ue ouverture à l iteratioal : 10 % des marchadises du marché sot destiées à l exportatio et 85 % du trasport aérie fraçais de produits frais sort de Rugis. Outre l essor de l exportatio, le marché de Rugis développe de plus e plus de lies au-delà des frotières, avec la Chie, le Royaume-Ui, l Espage, la Russie U modèle suivi e Chie : Suite à ue étroite coopératio avec la SEMMARIS 2, le marché de gros de Shaghai «Shaghai Xijiao Iteratioal Agricultural Products Tradig Ceter» sera coçu sur le modèle de Rugis. Les ports fraçais relacés La réforme des ports fraçais (loi du 4 juillet 2008) ratioalise l orgaisatio portuaire et met e œuvre ue stratégie ambitieuse de développemet écoomique. > U objectif ambitieux : remettre les ports autoomes fraçais das la course européee e reforçat leur compétitivité et leur productivité afi de faire progresser le trafic auel de 3,5 millios à 10 millios de coteeurs d ici > Des moyes importats : 445 millios d euros egagés d ici 2013, qui devraiet créer emplois. Pour 1 emploi portuaire, il y a 7 à 8 emplois iduits qui valoriset toute la filière logistique. Le pla de relace des ports fraçais aura aisi u impact sur la chaîe logistique fraçaise das sa globalité. > Les 3 axes de la réforme : - mise e place d u commademet uique sur les termiaux par le trasfert des activités de mautetio à des opérateurs privés : la gestio de tous les persoels de mautetio et d outillage relèvera désormais d ue seule et même etreprise. Le commademet uique va reforcer la productivité des activités de mautetio et des ports e gééral ; - recetrage de la missio des ports sur la gestio et le développemet des ifrastructures. La privatisatio des activités de mautetio et d outillage recetre les ports sur leurs missios régaliees (la police portuaire otammet), les ifrastructures, les ouvrages d'accès et leur etretie, aisi que sur l'améagemet du domaie portuaire ; - moderisatio de la gouverace des ports e lie avec les collectivités locales et les parteaires sociaux afi de permettre u pilotage efficace, réactif et coordoé. Les décisios prises e applicatio du Greelle de l eviroemet pour favoriser le développemet du trasport ferroviaire et fluvial coduirot égalemet à l amélioratio de la desserte itermodale des ports. Note : 2 La SEMMARIS est la Société d'exploitatio du Marché Iteratioal de Rugis. Créée par décret e avril 1965, elle a pour vocatio de costruire le marché, de l'exploiter et d'e gérer les activités.

4 4/4 Sept ports sot cocerés : Le Havre, Marseille-Fos, Dukerque, Roue, Nates-Sait-Nazaire, La Rochelle et Bordeaux. > U impact importat pour les etreprises : - Ue offre portuaire fraçaise compétitive au iveau europée réduira les délais de trasport terrestre et dimiuera aisi les coûts pour les etreprises. - Le trasfert de l'outillage facilitera efi les ivestissemets privés das les ports maritimes e offrat ue meilleure visibilité aux opérateurs. Cosultez le dossier de presse de la réforme des ports : Des aéroports mieux gérés, ouverts à l iteratioal : ue opportuité ouvelle pour la première destiatio touristique modiale Créatio de sociétés d'exploitatio aéroportuaire, décetralisatio, essor des compagies à bas coûts : autat d évolutios qui modifiet profodémet la gouverace des aéroports fraçais et amélioret leur compétitivité : - Aéroports de Paris (ADP), qui gère 14 plates-formes e Ile-de-Frace, a été trasformé e juillet 2005 e société aoyme (SA), cotée e Bourse depuis jui L'Etat, qui coserve 68,4 % du capital de la société, lui a trasféré la gestio des ifrastructures aisi que le focier. ADP peut aisi valoriser ses terrais, e créat des cetres commerciaux, des hôtels ou ecore e favorisat l'implatatio d'etreprises. - Les aéroports dot le trafic dépasse le millio de passagers ot été trasformés 3 e sociétés d'exploitatio aéroportuaire (SEA) de droit privé à capitaux publics ; il s agit des aéroports de Toulouse- Blagac, Lyo, Bordeaux, Marseille, Aix-Les-Milles, Marigac-Berre, Motpellier, Nice, Caes et Strasbourg. - Les autres aéroports ot été trasférés par l Etat aux collectivités territoriales, coformémet à la loi du 13 août Les gestioaires d'ifrastructures peuvet e assurer la gouverace das le cadre d'ue délégatio de service public. - Ces réformes s accompaget de la motée e puissace des aéroports régioaux fraçais. Leur trafic a augmeté de 42% e 10 as ( ). Cette croissace est liée pour partie au développemet rapide des compagies aériees à bas coûts : au cours des 5 derières aées, le ombre de compagies low-cost opérat e Frace est passé de 10 à 34 et les liaisos desservies de 70 à Les aéroports de Nice-Côte d'azur et d Avigo ot été certifiés ISO (système de maagemet de l eviroemet), celui de Lyo-Sait Exupéry pour les services aux passagers et celui de Limoges ISO 9001 sur tout le parcours cliet. Ue dizaie d autres aéroports fraçais, parmi les plus importats, préparet actuellemet leur certificatio. Note : 3 Loi du 2 avril 2005 et décret du 23 février 2007.

5 5/4 Développer la plateforme aéroportuaire de Paris-Charles de Gaulle L aéroport de Paris-Charles de Gaulle est la zoe écoomique la plus dyamique du pays (4% de croissace auelle depuis 2 000) et la plus créatrice d emplois (4 000 e 2006). 1er aéroport europée et 6ème modial e termes de trasport de marchadises, Paris-CDG a etrepris ue politique de développemet ambitieuse : > le ouveau termial d embarquemet «S3», capable d accueillir jusqu à 26 avios et 8,5 millios de passagers, a été iauguré e jui Ce ouveau satellite est la 1ère étape d u vaste pla de réovatio et d expasio de 2,7 milliards d euros ; > u 4ème satellite devrait être ouvert e 2012 ; > le chatier du futur termial régioal dédié aux petits avios régioaux sera lacé à la fi de l aée. Le fret libéralisé et fortemet ecouragé Afi de moderiser le fret ferroviaire et de lui faire regager des parts de marché sur le trasport routier, le secteur a été ouvert à la cocurrece le 31 mars Pour l aée 2007, la part e toe-kilomètre des ouveaux etrats s élève à 7,6 % alors que les premiers cocurrets de la SNCF e représetaiet e 2006 qu 1 % du trafic de fret e Frace. O compte aujourd hui sur le marché 7 etreprises ferroviaires e plus de la SNCF, ce qui a permis ue augmetatio du trafic de fret de 3,5% etre 2006 et Le projet de loi relatif à l orgaisatio et à la régulatio des trasports ferroviaires, qui sera discuté au Parlemet cet autome, met e place u dispositif de régulatio efficace, garatissat l accès o discrimiatoire au réseau pour tous les opérateurs. Ue Commissio de régulatio des activités ferroviaires (CRAF) sera créée, disposat de larges pouvoirs d'equête et d'ivestigatio, u pouvoir réglemetaire supplétif et des pouvoirs de sactio. Le gouveremet a fixé des objectifs ambitieux pour le développemet du fret e Frace : > faire passer la part du fret o routier à 25 % d ici 2012 (actuellemet à 14 %) ; > créer 3 ouvelles autoroutes ferroviaires, otammet vers l Espage et l Italie et 2 autoroutes de la mer ; > créer des opérateurs ferroviaires de fret de proximité : Réseau ferré de Frace (RFF) pourra aisi cofier à u opérateur des missios de gestio du trafic, de foctioemet et d etretie des istallatios, sur des liges à faible trafic réservées au trasport de marchadises. Des priorités fortes ot été défiies pour l aveir : > reforcer le trasport combié et mettre e place des trais logs ; > développer des services de fret ferroviaire à grade vitesse ; > massifier les dessertes des ports maritimes par voies ferroviaires et fluviales ; > lacer le projet du caal Seie-Nord Europe, qui reliera e 2015 le Bassi parisie et le Nord-Pas-de- Calais 4, préparer la liaiso Saôe-Moselle, reouveler le pla d'aide à la batellerie. Pour e savoir plus : Note : 4 Le décret portat déclaratio d utilité publique des travaux a paru au Joural officiel du 12 septembre 2008

6 6/4 L attractivité de la Frace cofirmée e matière logistique De ouveaux ivestissemets étragers das le secteur e 2007 cofirmet l attractivité de la Frace, comme ceux de l américai FedEx, qui étoffe so site de Roissy, et du suédois IKEA, qui ouvre so cetre de logistique europée à Fos-sur-Mer, avec à la clé respectivemet 300 et 500 créatios d emploi. FEDEX : motée e puissace du hub de Roissy-Charles de Gaulle. Le hub de Roissy-CDG est aujourd hui le plus grad hub de FedEx, leader modial du trasport express, hors des Etats-Uis. Il cetralise le trasit et la redistributio des colis à travers l Europe et le mode etier. Pour accompager le développemet de ses activités, FedEx a aocé la créatio de 300 emplois supplémetaires e 2007, après avoir régulièremet créé des emplois les aées précédetes. La Frace était e compétitio avec l Allemage et le Royaume-Ui. FedEx a choisi ue stratégie d expasio e Frace, e raiso : > des atouts du site de Roissy : u aéroport desservi par de grades compagies aériees et offrat de ombreuses possibilités d extesio ; > de la positio géostratégique du marché fraçais au cœur de l Europe ; > des relatios costructives avec les autorités fraçaises otammet pour l amélioratio des procédures douaières, le recrutemet du persoel > de la possibilité de développer ue plate-forme multimodale permettat d assurer u traitemet cotiu du fret express, du trasport aérie itercotietal au TGV itra-europée. La qualité de la mai d œuvre fraçaise est souligée par Fred Smith, fodateur et CEO de Federal Express : «We ve beefited from a ubeatable locatio ad oe of the most dedicated workforces aywhere i the world. It s a wi-wi situatio». IKEA : créatio d ue plateforme logistique méditerraéee à Fos-sur-Mer IKEA a décidé d implater das la zoe portuaire de Fos-sur-Mer ue ouvelle plate-forme logistique destiée à desservir le sud de l Europe. L ivestissemet, de près de 140 millios d euros, permettra la créatio de 500 emplois. Pour ce projet logistique, la Frace était e compétitio avec l Espage et la Belgique. Ikea a choisi de développer ses activités e Frace, pour les raisos suivates : > u marché fraçais e forte croissace avec ue marge de développemet importate ; > la positio géostratégique de la Frace vis-à-vis de la cible méditerraéee d Ikea ; > l excellece des ifrastructures de trasports terrestres, accompagée d u large accès portuaire, via le Port Autoome de Marseille.

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble.

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble. II LE MARCHE DU CAFE 1 L attractivité La segmetatio selo le mode de productio Le marché du café peut être segmeté e foctio de deux modes de productio pricipaux : la torréfactio et la fabricatio de café

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

Ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs

Ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs Ouverture à la cocurrece du trasport ferroviaire de voyageurs COMPLÉMENTS Claude Abraham Présidet Thomas Revial Fraçois Vielliard Rapporteurs Domiique Auverlot Christie Rayard Coordiateurs Octobre 2011

Plus en détail

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL LE WMS EXET DE LA SULY HAIN DE DÉTAIL QUELS SNT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec l évolutio des modes de cosommatio.

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr Doez de la liberté à vos doées BiBOARD www.biboard.fr Le décisioel pour tous Le décisioel évolue. L etreprise quelle que soit sa taille, a besoi de piloter so activité à l aide d outils simples, fiables,

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE LA SOLUTION WMS/ TMS EXERTE EN LOISTIQUE DE DÉTAIL LOISTIS MANAER SUITE QUELS SONT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec

Plus en détail

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd easylab Le logiciel de gestio de fichiers pour baladeurs et tablettes Visualisatio simplifiée de la flotte Gestio des baladeurs par idividus / classes / groupes / activités Activatio des foctios par simple

Plus en détail

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Écoomie sociale Pour des commuautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Ce documet a été réalisé par le miistère des Affaires muicipales et des Régios (MAMR) e

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger Opératios bacaires avec l étrager Extrait des coditios bacaires au 1 er juillet Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : Frais d émissio de viremets e euros (3) vers l Espace écoomique

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision KESTREL ELITE KESTREL ELITE Microscope de mesure sas cotact pour ispectio et mesures de précisio Microscope à deux axes sas cotact, idéal pour la mesure de caractéristiques 2-D de pièces techiques de petite

Plus en détail

La Journée de l Innovation Collaborative

La Journée de l Innovation Collaborative Dossier de Presse 2013 La Jourée de l Iovatio Collaborative 28 mars 2013 Avec le soutie d Quaero - L iovatio collaborative Iover, ue écessité autat qu u ivestissemet d aveir! 2 Etamée das les aées 1950-1960

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences Loi Chevèemet du 12 juillet 1999 1. Aspects istitutioels 1.1. Cotexte 1.2 Les différetes structures et leurs compéteces 1.3 Les mécaismes de trasformatio et de créatio d u EPCI Vers ue ouvelle itercommualité

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

AVRIL 2014 MERKUR. www.cc.lu. Comment réinventer la croissance sous contrainte budgétaire? INTERNATIONAL FORMATION. L apprentissage au Luxembourg

AVRIL 2014 MERKUR. www.cc.lu. Comment réinventer la croissance sous contrainte budgétaire? INTERNATIONAL FORMATION. L apprentissage au Luxembourg AVRIL 2014 MERKUR DE LËTZEBUERGER MERKUR BULLETIN DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG www.cc.lu Commet réiveter la croissace sous cotraite budgétaire? FORMATION L appretissage au Luxembourg

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

Remerciements. Cette étude a été rendue possible grâce au financement de :

Remerciements. Cette étude a été rendue possible grâce au financement de : Ce rapport est le fruit d u travail d équipe de coseillers chez KPMG qui aurait pas pu voir le jour sas le soutie de plusieurs idividus et ressources exteres. Nous teos à remercier Développemet Écoomique

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche.

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche. NOUVEAU: optio de capture d image Systèmes d observatio stéréo Ue image Superbe pour ue large gamme de tâches d ispectio et de retouche. Ue techologie optique brevetée permettat ue visualisatio sas fatigue

Plus en détail

STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO

STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO Des résultats du Programme de réductio des risques STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO 1. Cotexte La puaise tere Lygus lieolaris (figure 1) est

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales 3 e Documet de suivi du Vade-mecum relatif à l usage de la lague fraçaise das les orgaisatios iteratioales Octobre 2012 Documet réalisé par l Observatoire de la lague fraçaise de la Directio de la lague

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires Coceptio : Boréal > 01 48 03 99 99 CPNEFP Commissio Paritaire Natioale pour l'emploi et la Formatio Professioelle de la brache des services fuéraires Sommaire Itroductio p 2-3 Les objectifs de cette étude

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ Adopté par le coseil d admiistratio le jr/ms/2004 AVANT-PROPOS Pour le réseau de la saté et des services sociaux

Plus en détail

Les nouveaux relevés de compte

Les nouveaux relevés de compte Ifo CR Les ouveaux relevés de compte Les relevés de compte actuels du Crédit Agricole de Champage-Bourgoge sot issus de la migratio iformatique sur le GIE AMT e 2001 : petit format (mais A4 pour les Professioels),

Plus en détail

Lorsque la sécurisation des paiements par carte bancaire sur Internet conduit à une concurrence entre les banques et les opérateurs de réseau

Lorsque la sécurisation des paiements par carte bancaire sur Internet conduit à une concurrence entre les banques et les opérateurs de réseau Lorsque la sécurisatio des paiemets par carte bacaire sur Iteret coduit à ue cocurrece etre les baques et les opérateurs de réseau David Bouie Das cet article, ous ous iterrogeos sur l issue de la cocurrece

Plus en détail

CHAP 2 COMMENT FONCTIONNE UNE ECONOMIE NATIONALE?

CHAP 2 COMMENT FONCTIONNE UNE ECONOMIE NATIONALE? CHAP 2 COMMENT FONCTIONNE UNE ECONOMIE NATIONALE? Itroductio : La comptabilité atioale: ue représetatio de l'écoomie atioale 1. Si le iveau microécoomique s'itéresse aux comportemets des idividus et des

Plus en détail

PageScope Enterprise Suite. Gestion des périphériques de sortie de A à Z. i-solutions PageScope Enterprise Suite

PageScope Enterprise Suite. Gestion des périphériques de sortie de A à Z. i-solutions PageScope Enterprise Suite Eterprise Suite Gestio des périphériques de sortie de A à Z i-solutios Eterprise Suite Eterprise Suite Ue gestio cetralisée, ue admiistratio harmoisée, l'efficacité absolue Le temps est u élémet essetiel

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

ÉTUDE. SECTEUR Santé LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE. Etude pour l élaboration d une GPEC

ÉTUDE. SECTEUR Santé LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE. Etude pour l élaboration d une GPEC ÉTUDE SECTEUR Saté LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE Etude pour l élaboratio d ue GPEC 02 ÉTUDE - juillet 2012 Laboratoires de biologie médicale : étude pour l élaboratio d ue GPEC Sommaire 03 Pricipaux

Plus en détail

Bâtiment n Relevage n Pompes. Pour le relevage et l assainissement, je choisis KSB! Ama-Drainer N Evamatic-Box N

Bâtiment n Relevage n Pompes. Pour le relevage et l assainissement, je choisis KSB! Ama-Drainer N Evamatic-Box N Bâtimet Relevage Pompes Pour le relevage et l assaiissemet, je choisis KSB! Ama-Draier N Evamatic-Box N 2 Relevage / Pompes Les bos produits fot les bos projets Das le relevage, chaque chatier a ses caractéristiques

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

broadcast Magazine destiné à la clientèle de Broadband Networks

broadcast Magazine destiné à la clientèle de Broadband Networks Editio Decembre 2012 broadcast Magazie destié à la clietèle de Broadbad Networks Cosultig Plaig Systems services Piz Mezdi (alt. 2927 m.) BROADBAND NETWORKS: Stratégie Broadbad Networks mise sur Huawei

Plus en détail

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION Guide du suivi et de l évaluatio axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE

Plus en détail

Les Livres Blancs. www.usf.fr. L USF réalise pour vous des études pour répondre à vos problématiques métiers!

Les Livres Blancs. www.usf.fr. L USF réalise pour vous des études pour répondre à vos problématiques métiers! U NOUVbElaAc livre Les Livres Blacs à votre dispositio* L USF réalise pour vous des études pour répodre à vos problématiques métiers! Retrouvez-les sur le site iteret www.usf.fr Parus précédemmet : Livre

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

Statistiques appliquées à la gestion Cours d analyse de donnés Master 1

Statistiques appliquées à la gestion Cours d analyse de donnés Master 1 Aalyse des doées Statistiques appliquées à la gestio Cours d aalyse de doés Master F. SEYTE : Maître de coféreces HDR e scieces écoomiques Uiversité de Motpellier I M. TERRAZA : Professeur de scieces écoomiques

Plus en détail

ÉTUDE. SECTEUR Cadre de vie et technique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS. Portrait statistique

ÉTUDE. SECTEUR Cadre de vie et technique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS. Portrait statistique ÉTUDE SECTEUR Cadre de vie et techique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS Portrait statistique 02 ÉTUDE - mai 2012 Sommaire 03 Pricipaux eseigemets 04 Sources mobilisées

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SITE OUTREMONT POUR UN DÉVELOPPEMENT URBAIN EXEMPLAIRE. www.siteoutremont.umontreal.ca

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SITE OUTREMONT POUR UN DÉVELOPPEMENT URBAIN EXEMPLAIRE. www.siteoutremont.umontreal.ca UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SITE OUTREMONT www.siteoutremot.umotreal.ca POUR UN DÉVELOPPEMENT URBAIN EXEMPLAIRE REMERCIEMENTS TABLE DES MATIÈRES L Uiversité de Motréal remercie l esemble des citoyes, corporatios

Plus en détail

Investir en Bourse. Sicav, FCP... Vous avez droit à une vraie sélection en architecture ouverte. PEA, compte-titres ordinaire, assurance-vie

Investir en Bourse. Sicav, FCP... Vous avez droit à une vraie sélection en architecture ouverte. PEA, compte-titres ordinaire, assurance-vie Ivestir e Bourse Sicav, FCP... Vous avez droit à ue vraie sélectio e architecture ouverte. PEA, comptetitres ordiaire, assuracevie SICAV, FCP Vous avez droit à ue vraie sélectio Page Libellé du fods Société

Plus en détail

Les solutions mi-hypothécaires, mi-bancaires de Manuvie. Guide du conseiller

Les solutions mi-hypothécaires, mi-bancaires de Manuvie. Guide du conseiller Les solutios mi-hypothécaires, mi-bacaires de Mauvie Guide du coseiller 1 2 Table des matières Itroductio... 5 La Baque Mauvie...5 Le compte Mauvie U...5 Le compte Sélect Baque Mauvie...5 1. Les solutios

Plus en détail

Système constructif avec isolation par l extérieur

Système constructif avec isolation par l extérieur Système costructif avec isolatio par l extérieur Eco-costruire e Bloc Moomur Isolat HERMIBLOC Matériau durable par ature pour des Habitats Basse Cosommatio www.thermibloc.fr LE «BÉON DE BOIS» Le matériau

Plus en détail

L Objectif National des Dépenses d Assurance Maladie : d un outil global de régulation à une simple prévision des dépenses.

L Objectif National des Dépenses d Assurance Maladie : d un outil global de régulation à une simple prévision des dépenses. L Objectif Natioal des Dépeses d Assurace Maladie : d u outil global de régulatio à ue simple prévisio des dépeses. Isabelle Hirtzli To cite this versio: Isabelle Hirtzli. L Objectif Natioal des Dépeses

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES SOMMAIRE Les visites d etreprises : pourquoi ouvrir ses portes?.... 8 1.1 Des motivatios variées pour les etreprises... 8 1.2 Les freis à l ouverture

Plus en détail

La gestion commerciale dans QuadraENTREPRISE. > Edition personnalisée des pièces

La gestion commerciale dans QuadraENTREPRISE. > Edition personnalisée des pièces QuadraFACT La gestio commerciale das QuadraENTREPRISE Simplicité et souplesse > Echaiemet de la saisie du devis à la facture > Evoi d'u clic, de toutes les pièces, (devis, commade, bl, facture) par email

Plus en détail

MERKUR JUIN 2014. www.cc.lu. Trois leviers pour redresser la productivité du Luxembourg FORMATION INTERNATIONAL

MERKUR JUIN 2014. www.cc.lu. Trois leviers pour redresser la productivité du Luxembourg FORMATION INTERNATIONAL JUIN 2014 MERKUR DE LËTZEBUERGER MERKUR BULLETIN DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG www.cc.lu Trois leviers pour redresser la productivité du Luxembourg INTERNATIONAL GR Busiess Days

Plus en détail

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement Augmetatio de la demade du produit «P» Prévisio d accroître la capacité de productio (écessité d ivestir) Ivestissemet Etude de retabilité du produit «P» Jugemet de l opportuité et de la retabilité du

Plus en détail

Chat-fou du Nord. Déclaration du gouvernement en réponse au programme de rétablissement. Ministère des Richesses naturelles et des Forêts

Chat-fou du Nord. Déclaration du gouvernement en réponse au programme de rétablissement. Ministère des Richesses naturelles et des Forêts Miistère des Richesses aturelles et des Forêts Chat-fou du Nord Déclaratio du gouveremet e répose au programme de rétablissemet Photo : Joseph R. Tomelleri LA PROTECTION ET LE RÉTABLISSEMENT DES ESPÈCES

Plus en détail

Choisissez la bonne carte. Contribuez au respect de la nature avec les cartes Visa et MasterCard WWF. Sans frais supplémentaires.

Choisissez la bonne carte. Contribuez au respect de la nature avec les cartes Visa et MasterCard WWF. Sans frais supplémentaires. Toutes les cartes de crédit e se ressemblet pas. Les cartes Visa et MasterCard WWF vous offret tous les avatages d ue carte de crédit classique. Vous disposez toujours et partout d ue réserve d arget das

Plus en détail

for a living planet WWF ZOOM: votre carte de crédit personnalisée

for a living planet WWF ZOOM: votre carte de crédit personnalisée for a livig plaet WWF ZOOM: votre carte de crédit persoalisée Le meilleur pour vous. Le meilleur pour l eviroemet. Ue carte de crédit du WWF. Vous faites u geste e faveur de la ature. Sas frais supplémetaires.

Plus en détail

Working Paper RETAIL RÉGIONAL RESPONSABLE

Working Paper RETAIL RÉGIONAL RESPONSABLE «BANQUE DE DÉTAIL DE MASSE» : COMMENT LES CAISSES D ÉPARGNE EN AFRIQUE, ASIE ET AMÉRIQUE LATINE PEUVENT FOURNIR DES SERVICES ADAPTÉS AUX BESOINS DES POPULATIONS DÉFAVORISÉES Travailler avec les caisses

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais.

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais. Télé OPTIK Plus spectaculaire que jamais. Vivez toute la puissace de la télévisio sur IP grâce au réseau OPTIK 1 de TELUS et découvrez-e l extraordiaire potetiel. Télé OPTIK MC vous doe la parfaite maîtrise

Plus en détail

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1 Bac blac TS Correctio Exercice I ( Spé ) / émotros par récurrece que 5x y = pour tout etier aturel 5x y = 5 8 = La propriété est doc vraie au rag = Supposos que la propriété est vraie jusqu au rag, o a

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

Neolane Leads. Neolane v6.0

Neolane Leads. Neolane v6.0 Neolae Leads Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette publicatio

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Etude Spéciale SCORING : UN GRAND PAS EN AVANT POUR LE MICROCRÉDIT?

Etude Spéciale SCORING : UN GRAND PAS EN AVANT POUR LE MICROCRÉDIT? Etude Spéciale o. 7 Javier 2003 SCORING : UN GRAND PAS EN AVANT POUR LE MICROCRÉDIT? MARK SCHNEIDER Le CGAP vous ivite à lui faire part de vos commetaires, de vos rapports et de toute demade d evoid autres

Plus en détail

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3.

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3. EXERCICE 3 (6 poits ) (Commu à tous les cadidats) Il est possible de traiter la partie C sas avoir traité la partie B Partie A O désige par f la foctio défiie sur l itervalle [, + [ par Détermier la limite

Plus en détail

www.hubstart-paris.com

www.hubstart-paris.com www.hubstart-paris.com HUBSTART PARIS ACCÉLÉRATEUR DE RÉUSSITE Avec la démarche collective de promotion internationale sous la marque Hubstart Paris, le territoire du Grand Roissy renforce son ouverture

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Managed File Transfer. Managed File Transfer. Livraison express des f ichiers d entreprise

Managed File Transfer. Managed File Transfer. Livraison express des f ichiers d entreprise Maaged File Trasfer Maaged File Trasfer Livraiso express des f ichiers d etreprise Gestio du trasfert de fichiers Livraiso express des fichiers d etreprise Fiaces igéierie photos marketig express [eterprise]

Plus en détail

S-PENSION. Constituez-vous un capital retraite complémentaire pour demain tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès aujourd hui.

S-PENSION. Constituez-vous un capital retraite complémentaire pour demain tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès aujourd hui. S-PENSION Costituez-vous u capital retraite complémetaire pour demai tout e bééficiat d avatages fiscaux dès aujourd hui. Sommaire 1. Il est temps de predre l iitiative 4 2. Profitez dès aujourd hui des

Plus en détail

Dares Analyses. Plus d un tiers des CDI sont rompus avant un an

Dares Analyses. Plus d un tiers des CDI sont rompus avant un an Dares Aalyses javier 2015 N 005 publicatio de la directio de l'aimatio de la recherche, des études et des statistiques Plus d u tiers des CDI sot rompus avat u a Le cotrat de travail à durée idétermiée

Plus en détail

Nous imprimons ce que vous aimez!

Nous imprimons ce que vous aimez! Nous imprimos ce que vous aimez! Persoalisé simple différet Catalogue de produits Tapis stadard tapis logo tapis publicitaire Nous imprimos ce que vous aimez! 2 I JOBET JOBET Vous et vos cliets serez coquis...

Plus en détail

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

Plus en détail

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé MÉMENTO 2014 Aide-mémoire à l usage des admiistrateurs des coopératives PSBL-P Programme de logemet sas but lucratif privé INTRODUCTION Cet outil a été coçu pour guider les admiistrateurs des coopératives

Plus en détail

Code d éthique et de conduite professionnelle

Code d éthique et de conduite professionnelle Code d éthique et de coduite professioelle 2015 RELX Group Code d éthique et de coduite professioelle 2 Table des matières Notre egagemet e faveur de l itégrité U message de otre Présidet-Directeur Gééral

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

EXPERT. www.ort-lyon.fr NUMÉRIQUE BTS SN-IR CONCEPTEUR MANAGER BAC + 2 BAC + 3 BAC + 5. école supérieure d'informatique

EXPERT. www.ort-lyon.fr NUMÉRIQUE BTS SN-IR CONCEPTEUR MANAGER BAC + 2 BAC + 3 BAC + 5. école supérieure d'informatique EXPERT NUMÉRIQUE BAC + 2 BTS SN-IR BAC + 3 CONCEPTEUR BAC + 5 MANAGER école supérieure d'iformatique www.ort-lyo.fr C Costruisez l uivers L uivers umérique est aujourd hui et restera pour logtemps u des

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

Notes de version. Neolane v6.1

Notes de version. Neolane v6.1 Notes de versio Neolae v6.1 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

Règlement Général des opérations

Règlement Général des opérations Deutsche Bak Règlemet Gééral des opératios AVRIL 2015 Deutsche Bak AG est u établissemet de crédit de droit allemad, dot le siège social est établi 12, Tauusalage, 60325 Fracfort-sur-le-Mai, Allemage.

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

Incarner un aéroport différent, à taille humaine

Incarner un aéroport différent, à taille humaine Incarner un aéroport différent, à taille humaine Notre aéroport dispose d un des plus forts potentiels de développement en Europe. Notre ambition est d incarner un aéroport différent. A taille humaine.

Plus en détail