omme dans tous les milieux de vie, une

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "omme dans tous les milieux de vie, une"

Transcription

1 la gestio des sois 1 itroductio omme das tous les milieux de vie, ue C équipe d aimatio peut être ameée à devoir gérer des icidets de saté plus ou mois importats. Il faudra être capable de predre les boes iitiatives face aux mille et u bobos qui peuvet surveir au quotidie... mais aussi être cosciet de ses limites, des risques liés à ue réactio iadaptée et e pas hésiter à passer le relais aux spécialistes. Quelques grads pricipes Pour des raisos évidetes de coordiatio et de cohérece de la gestio de la saté, il est importat que, das la mesure du possible, ue persoe compétete et resposable soit désigée pour s occuper e priorité de la boîte de sois, de l ifirmerie, des fiches de saté et des sois. Tout participat (efat, jeue et membre de l équipe d ecadremet) doit compléter ue fiche de saté. La structure d accueil met e place ue stratégie pour être e possessio, avat le démarrage des activités, des fiches complétées. Das bie des cas, la plaite d u efat est la traductio d u mal-être passager, qui pourra être résolu par u échage et ue prise e compte de ses maux, petits ou grads. De maière géérale, admiistrez pas de médicamet hors prescriptio médicale explicite. U mauvais choix ou u médicamet trop vite doé peuvet masquer les symptômes et avoir des coséqueces plus ou mois graves. E cas d accidet et d urgece, il est primordial d assurer, avat tout, la sécurité du groupe et d appeler des secours. 2 orgaisatio matérielle l espace de sois ou «l ifirmerie» Il s agit d u edroit traquille et cofortable où, d ue part, o prodigue les sois et où, d autre part, u efat qui e se set pas bie peut se reposer sous la vigilace et la bieveillace d u adulte. C est l espace où sot cetralisés la boîte de sois, les trousses de sois ou de secours, le caret de sois et les fiches de saté idividuelles. État doé qu avat d etamer les sois, le lavage des mais est idispesable, ce lieu est choisi à proximité d u évier. U accès facile au téléphoe est égalemet souhaitable. le caret de sois Le caret de sois est u cahier où sot répertoriés l esemble des sois doés à chaque efat, aisi que le jour et l heure du soi. Il costitue u outil essetiel pour pouvoir commuiquer avec les parets et au sei de l équipe d ecadremet à propos de l état de l efat et/ou à propos d u évetuel accidet. Il doit être rigoureusemet teu à jour. Il permettra de suivre l évolutio des icidets de saté et de faire le lie avec les parets ou u médeci das les cas plus délicats. Exemple des pricipales rubriques à metioer das u caret de sois Nom de l efat Objet de la plaite / Date et heure Descriptio du suivi /des sois Nom du soigat descriptio de l accidet * de l itervetio prodigués / des produits utilisés * e cas d accidet, préciser l heure et l edroit de l accidet, les circostaces, les persoes présetes et le type de blessure. la gestio des sois 37

2 2 orgaisatio matérielle la fiche saté La fiche saté regroupe l esemble des iformatios quat à l état de saté du participat, à ses besois et tout reseigemet utile à l orgaisatio des activités. Elle doit être établie pour chaque efat préalablemet par les parets (ou le médeci traitat). Les fiches doivet être facilemet accessibles et ragées de maière foctioelle afi de pouvoir e disposer immédiatemet e cas d urgece. Les reseigemets que la fiche cotiet peuvet être utiles au médeci, à la persoe chargée des sois, mais aussi aux ecadrats pour adapter leur attitude lors des activités ou lorsqu ue difficulté est recotrée. Il est importat que toutes les fiches saté soiet cosultées par les resposables de l accueil et de l ifirmerie avat le début des activités. Évetuel - lemet, o predra u cotact persoel avec certais parets ou avec le médeci pour préciser ou compléter certaies iformatios. Ce temps de préparatio doe aussi l occasio aux orgaisateurs de voir si ce qui est demadé (admiistratio de médicamets, traitemets spécifiques...) est compatible avec l orgaisatio de la structure d accueil, et d e discuter avec les parets et/ou le médeci de famille. La fiche est utilisée par l équipe d ecadremet das le respect de la loi sur la vie privée : aucue iformatio e peut faire l objet de discussio e dehors de l orgaisatio des sois. De même, ces iformatios e pourrot e aucu cas être divulguées sio au corps médical cotacté das le cadre de sois apportés au participat. Exemple de fiche de saté e aexe les cartes sis de la mutuelle La carte SIS est obligatoire das les pharmacies et les hôpitaux. Pour les écoles et les accueils extrascolaires o résidetiels, il est importat de disposer d ue copie de la carte SIS et de s e muir pour aller à l hôpital ou à la pharmacie. Das le cadre d iitiatives résidetielles (séjour ou camp de vacaces), il est utile de récolter les cartes SIS de tous les participats au momet du départ et de les coserver e lieu sûr de faço à e disposer facilemet e cas de besoi... et de pouvoir les remettre à leur propriétaire e fi de séjour. le listig téléphoique Afi de pouvoir parer rapidemet à toute évetualité, il est importat d avoir à portée de mai ue série de coordoées utiles. Préparez soigeusemet ue liste des uméros de téléphoe utiles propres à l edroit où vous vous trouvez (médeci, ifirmière, pharmacie, resposable des sois, coordiateur, médecis et pharmacies de garde...) mais aussi plus gééraux (services d urgece, police, pompiers, Cetre Atipoisos ). Cette liste sera utilemet affichée près du poste de téléphoe ou das u edroit visible et cou de tous, mais égalemet reproduite pour chaque ecadrat et chaque trousse de sois. Cotacts à prévoir aide e cas d urgece : 112 Ce uméro peut être formé gratuitemet à partir de tout GSM, partout e Europe. Médical 112 Police 101 Pompiers 112 Cetre Atipoisos 070/ Police locale :... Médeci le plus proche :... Service de garde médicale :... Hôpital le plus proche (om, adresse et ) :... Pharmacie :... Resposable de l istitutio / de l associatio / du groupe (om et de gsm) : Ecadrats (om et de gsm) : la gestio des sois 38

3 3 boîte de sois et trousse de secours Coteu-type de la boîte de sois à avoir sur place la gestio des sois la boîte de sois : à avoir sur place So coteu doit permettre de dispeser les premiers sois et de gérer les questios de saté de la vie quotidiee. Ue boîte de sois est le coteat, clairemet idetifié comme tel et étache, qui cotiet tout le matériel écessaire à la gestio des sois. Elle est disposée à u edroit facilemet accessible, au sec, à l abri de la chaleur et hors d accès des efats (de préférece das le local prévu à l exécutio des sois). Elle sera e permaece dispoible das ce lieu qu elle e quittera pas. Le rôle de la boîte de sois est évidemmet pas de se substituer au médeci et au pharmacie. coteu-type de la boîte de sois Cette liste est doée à titre idicatif, afi de doer des repères aux orgaisateurs. Le coteu doit évidemmet être adapté e foctio du public accueilli, des circostaces et lieux particuliers. Ce coteu médical sera utilemet complété par u «mode d emploi» de la boîte de sois et ue liste des uméros de téléphoe utiles. Cocerat les médicamets, seuls ceux repris das la liste ci-dessous pourrot être admiistrés à u participat, e dehors d ue prescriptio médicale ou d ue autorisatio paretale. A priori, toute admiistratio libre de médicamets est iterdite. Néamois, e coaissace des besois du terrai, certais médicamets cités cidessous et das les documets fiche saté avec autorisatio paretale documets sigés par les parets pourrot être doés si la situatio le requiert pour le bo déroulemet des activités et le bie-être de l efat ou du jeue. Hygièe Gats à usage uique : pour les mais, à utiliser à chaque maipulatio Flaco d alcool à 70 pour désifecter le petit matériel (ciseaux, pice à échardes...) / Tampos alcoolisés : à e pas utiliser pour la désifectio des plaies. Sacs e plastique : pour placer les déchets... Coseillé : Serviettes hygiéiques Peige à poux Gats de toilette jetables Echardes - corps étragers Pice à épiler : pour retirer les échardes mais égalemet les tiques Plaies Savo doux liquide (ph eutre) : pour u lavage correct. Gats de toilette jetables Compresses stériles ou carrés de tissu propres : pour sécher et protéger les plaies. Atiseptique : pour soiger ue plaie si le lavage est pas possible ou pas suffisat. Le spray ou les doses à usage uique sot recommadés. Tissus ettoyats (ligettes) sas alcool : pour ettoyer les plaies e cas d absece de poit d eau. Sérum physiologique : solutio stérile pour le ettoyage e l absece d eau ; etre autres, pour les yeux et les oreilles Piqûres d isecte Pommade calmate spécifique pour les piqûres d isecte Brûlures et hémorragies Assortimet de pasemets idividuels hypoallergéiques Assortimet de pasemets hydrocolloïdes : uiquemet pour brûlures Bade de gaze élastique (4 m x 6 cm) : pour maiteir u pasemet, il existe des bades auto adhéretes qui peuvet s avérer pratiques Compresses stériles (10 cm x 10 cm) : pour désifecter et/ou protéger 1 plaie ouverte Compresses stériles (5 cm x 5 cm) : pour désifecter et/ou protéger ue plaie ouverte Rouleau de sparadrap (hypoallergéique si possible) Bade velpeau : pour souteir ue articulatio, maiteir u pasemet Paire de ciseaux à tissu Epigles de sûreté : pour fixer les bades Facultatif mais utile e cas d activité sportive Pasemets pour les ampoules Fièvre Douleur Thermomètre digital Paracétamol : ati-douleur et ati-fièvre, e sirop (pour les mois de 6 as) ou e comprimés. Les doses dépedet de l âge de la persoe cocerée (pour le dosage, voir chapitre «Bosses et bobos»). Gobelets e plastique Compresse à refroidir (cold pack) : pour soulager les hématomes, les piqûres d isecte, les etorses, les torticolis... Protectio Couverture de survie isotherme : pour protéger du froid u blessé ou u malade Grad foulard ou triagle e tissu pour souteir ue articulatio Crème solaire idice élevé (50) 39

4 3 boîte de sois et trousse de secours Coteu-type de la trousse de sois ou «de secours» Autres Lampe de poche Liste des uméros d urgece Le référetiel saté Coseils de ragemet ü Effectuer u ragemet logique des composates de la trousse ü Séparer les différetes catégories de composats das des compartimets bie disticts : Hygièe, Sois de plaies et brûlures, traumatismes et hémorragies, Etc. ü Cotrôler régulièremet le coteu de la trousse de secours pour remplacer immédiatemet les produits qui sot périmés ou utilisés ü Attetio, les médicamets spécifiques à u participat e cours de traitemet sot mis à part afi d éviter toute cofusio. Le om de l efat et le om du médicamet doit apparaître sur le produit spécifique. Ces médicamets serot remis aux parets après les activités. la trousse de sois ou «de secours» : à emporter à l extérieur La trousse de sois, facilemet trasportable, e compredra que le matériel miimum, idispesable lors d excursios, de sorties das les bois... Elle est costituée des élémets de base écessaires pour bie réagir aux icidets pouvat iterveir lors d ue balade ou d u jeu extérieur. Elle est coteue das u sac facilemet trasportable (u sac baae par exemple). E plus de la trousse, pesez toujours à predre de l eau potable lors des sorties extérieures. Il est égalemet importat de vérifier régulièremet l état de la trousse et de la réapprovisioer si écessaire avec les élémets de la boîte de sois. Chaque groupe disposera d ue trousse de sois et l emportera dès qu il s éloigera de l edroit cetral de la structure d accueil. coteu-type de la trousse de sois ou «de secours» Atiseptique Flapule de sérum physiologique Compresses stériles e emballages idividuels Assortimet de sparadrap hypoallergéique Bades de gaze élastiques ou bades velpeau Pice à épiler Tampos alcoolisés Gats à usage uique Couverture de survie Listes des uméros utiles Facultatif, e foctio des sorties, de la saiso et de la météo : Pasemets pour les ampoules Thermomètre Crème solaire 4 admiistratio de médicamets la gestio des sois Il arrive qu u efat ou u jeue soit sous traitemet médical avat l activité ou qu il souffre d ue maladie qui écessite u traitemet régulier ou poctuel. Das ce type de situatio : le paret ou le tuteur a jugé le participat autoome das sa prise de médicamet (et l a cosigé par écrit). Les médicamets e peuvet pas être partagés avec d autres. le participat est pas jugé autoome et l ecadrat pourra assurer le suivi du traitemet s il e est capable. Quelle que soit la situatio, parets, ecadrats et participats doivet se setir à l aise et sereis vis-à-vis de cette médicatio durat la prise e charge. Les iformatios préalables et cosigées par écrit sot idispesables. Attetio quad o parle de «médicamet», o iclut aussi les produits qui relèvet de l homéopathie, de l aromathérapie ou du traitemet avec des huiles essetielles. quatre cas d admiistratio de médicamets Cas 1 Traitemet régulier avec prescriptio médicale, prêt à l emploi Le médicamet est livré par les parets avec prescriptio médicale complète (produit, mode d admiistratio, dosage, fréquece et durée) aisi que la otice d explicatio. Cas 2 Traitemet régulier sas prescriptio, prêt à l emploi, fouri avec autorisatio paretale Certais parets souhaitet que l efat poursuive u traitemet sas fourir ue prescriptio médicale. Das ce cas, il est importat de de- 40

5 4 admiistratio de médicamets Les médicamets de plusieurs participats e peuvet pas être mélagés. Ils sot étiquetés au om de l efat et e sot pas ragés das la boîte de sois. la gestio des sois mader u documet écrit autorisat les ecadrats à effectuer cette médicatio. Cette autorisatio doit metioer au miimum le om du produit, le mode d admiistratio, le dosage, la fréquece et la durée du traitemet aisi que les coordoées du médeci traitat. Il doit être sigé par les parets. Cas 3 Traitemet particulier et poctuel Pour tout soi particulier (o pesera otammet aux efats ou aux jeues souffrat d épilepsie, d asthme, d allergies...), u échage avec les parets sera orgaisé afi de mettre e place les coditios écessaires à la participatio de la persoe aux activités. Les parets serot iformés des limites des resposabilités edossées par les ecadrats et du fait que les ecadrats e sot i ifirmiers i médecis. U documet éoçat la prise de cosciece, de la part des parets, des difficultés évetuelles liées au traitemet de leur efat et des limites de l actio des ecadrats, pourra être sigé. Das certais cas, il est aussi recommadé de demader la délivrace par le médeci traitat, d u certificat autorisat la participatio de l efat ou du jeue. Pour ces 3 cas : S ils e se setet pas capables d effectuer les sois, les orgaisateurs ot la possibilité de refuser à u efat la participatio à l activité. Il faut iformer les parets au préalable des compéteces du persoel d ecadremet : préciser si les ecadrats possèdet ou o ue qualificatio e sois ifirmiers. L ecadrat doit respecter scrupuleusemet les cosiges. S il a u doute, il pred cotact avec le médeci traitat ou le paret. Les médicamets aisi apportés serot idéalemet préparés par les parets das u semaiier avec le om, le jour et l heure. Les istructios précises d admiistratio accompagerot les médicamets. Les médicamets de plusieurs participats e peuvet pas être mélagés. Ils sot étiquetés au om de l efat et e sot pas ragés das la boîte de sois. Ue persoe s assurera de la prise des médicamets et le cosigera das le caret de sois. E cas de quatité isuffisate du produit e cours de traitemet, l orgaisateur pred cotact avec le médeci traitat pour obteir ue prescriptio. Das l idéal, les parets aurot prévu ue ordoace supplémetaire pour faire face à cette situatio. Si le médeci traitat est pas joigable, u suivi sera assuré par u médeci local. Cas 4 Médicamets fouris par les ecadrats Certais médicamets repris das le coteutype de la boîte de sois peuvet s avérer utiles das certaies situatios. Cepedat, e rappel des pricipes évoqués plus haut, le recours, «de sa propre iitiative», aux médicamets doit être, e règle géérale, évité. Exemple de réactio Bo, je peux quad même doer ue Aspirie ou ue pastille pour la gorge, ça a jamais tué persoe! Le recours aux médicamets autres que ceux listés ci-dessus est pas autorisé et ce pour plusieurs raisos : L ecadrat est pas formé à poser u diagostic. Il risque doc de passer à côté d u réel problème de saté e le couvrat par u atidouleur qui e résoudrait pas le problème. Répodre à ue douleur par u médicamet est u réflexe qu il est préférable d erayer : il est plus judicieux de chercher la cause du mal (fatigue, refroidissemet, mal-être...). Les réactios allergiques sot de plus e plus fréquetes et seul u médeci pourra les aticiper correctemet. Le corps est u orgaisme doté de défeses aturelles suffisates das beaucoup de cas. Perturber so foctioemet avec des médicamets superflus, doés à la légère, peut avoir des effets à log terme o égligeables. Exemple de réactio Moi, je doe du «sirop magique» aux efats. E fait, c est de la greadie, mais la plupart du temps, ça marche! Je peux? L effet placebo est la réactio du corps suite à la prise de ce que l o croit être u médicamet. C est doc u phéomèe psychosomatique. Doer de la greadie e la présetat comme u médicamet risque d ecourager le réflexe «J ai mal, doc j ai besoi d u médicamet», qui est pas souhaitable, e particulier chez les efats. Il est préférable de favoriser le bie-être au travers d ue relatio bietraitate : être à l écoute, rassurer, divertir. Et si offrir u verre de greadie, e le présetat comme de la greadie et o comme u médicamet, peut faire du bie à l efat, pourquoi pas! Pour coaître le cadre juridique cocerat l admiistratio de médicamets : voir page 9 l autorisatio paretale Il est fortemet recommadé de compléter et faire siger ue autorisatio paretale, otammet pour préciser les mesures qui serot prises e cas d urgece par les ecadrats. 41

6 4 admiistratio de médicamets Exemple d autorisatio e aexe visite chez le médeci, passage à l hôpital Lors d ue visite chez le médeci ou lors d u passage à l hôpital, pesez à certais documets utiles : La fiche saté du participat et sa carte SIS ou ue copie de celle-ci Ue déclaratio d accidet, s il s agit d u accidet... Les papiers d idetité de l accompagat E cas d accidet, même béi, pesez toujours à remplir ue déclaratio d accidet et à la trasmettre à l assureur das les 48 heures, même depuis l étrager. Reseigez-vous auprès de votre resposable ou, si écessaire, auprès de l assureur lui-même, pour savoir ce qui doit faire l objet d ue déclaratio d accidet et ce qui est pas couvert. la gestio des sois 42

7 fiche saté PRÉNOM et NOM du participat :... DATE DE NAISSANCE :... ADRESSE :... Téléphoe :... Persoe à cotacter e cas d urgece : Nom... Lie de pareté... Téléphoe... Nom... Lie de pareté... Téléphoe... 3 e persoe à cotacter si les deux premières (par exemple la mère et le père) sot ijoigables : Nom... Lie de pareté... Téléphoe... Nom et de téléphoe du médeci du participat :... Le participat peut-il participer aux activités proposées? (sport, excursios, jeux, atatio...) Raisos d ue évetuelle o-participatio : Sait-il/elle ager? TB / B / Moye / Difficilemet / Pas du tout A-t-il/elle peur de l eau? Oui / No Y a-t-il des doées médicales spécifiques importates à coaître pour le bo déroulemet de l activité? (Ex.: problèmes cardiaques, épilepsie, asthme, diabète, mal des trasports, rhumatisme, somambulisme, affectios cutaées, hadicap moteur ou metal...) Idiquer la fréquece, la gravité des troubles ou de l affectio et les actios à mettre e œuvre pour les éviter et/ou y réagir. Quelles sot les maladies ou les itervetios médicales subies par le participat? (Appedicite...) E quelle aée? Le participat est-il vaccié cotre le tétaos? Oui No. Si oui, date du derier rappel?... Le participat est-il allergique à certaies substaces, alimets ou médicamets? Si oui, lesquels?... Quelles e sot les coséqueces? Quelle réactio avoir? Le participat doit-il suivre u régime alimetaire? Si oui, lequel? Spécifiez Autres reseigemets que vous jugez importat de sigaler (problèmes de sommeil, icotiece octure, problèmes psychiques ou physiques, port de luettes ou appareil auditif...)... Si votre efat pred des médicamets, est-il autoome das la prise de ces médicamets? (Nous rappelos que les médicamets e peuvet pas être partagés etre les participats)...oui - NON Si o, merci de fourir u certificat médical, daté et sigé, spécifiat le om du médicamet, la dose et la durée du traitemet. Selo les cas : le paret sigataire pred cosciece que la structure d accueil e dispose pas de persoel ifirmier pour l admiistratio de médicamet. Remarque importate cocerat l usage de médicamets : Les aimateurs disposet d ue boîte de premiers sois. Das le cas de situatios poctuelles ou das l attete de l arrivée du médeci, ils peuvet admiistrer les médicamets cités ci-dessous et ce à bo esciet. Du paracétamol; du désifectat; ue pommade ati-iflammatoire; ue pommade réparatrice e cas de brûlure solaire et calmate e cas de piqûre d isectes. La metio suivate : «Je marque mo accord pour que la prise e charge ou les traitemets estimés écessaires soiet etrepris durat le séjour de mo efat par les resposables de l accueil ou par le service médical qui y est associé. J autorise le médeci local à predre les décisios qu il juge urgetes et idispesables pour assurer l état de saté de l efat, même s il s agit d ue itervetio chirurgicale.» E cas d urgece, les parets/tuteurs serot avertis le plus rapidemet possible. Néamois, s ils e sot pas joigables et que l urgece le requiert, l itervetio se fera sas leur accord. la gestio des sois.../... 43

8 .../... Aisi que sa traductio aglaise : I hereby agree that, durig the stay of my child, the resposible for the activity or its medical service may take ay required measure i order to provide adequate healthcare to my child. I also grat the local doctor the right to take ay urget ad idispesable decisio i order to esure the health of my child, eve i case of surgery. Le cadre d utilisatio de ces iformatios «Ces iformatios serot utilisées pour le suivi jouralier de votre efat et sot réservées à ue utilisatio itere par les collaborateurs et, le cas échéat, par les prestataires de sois cosultés. Coformémet à la loi sur le traitemet des doées persoelles, vous pouvez les cosulter et les modifier à tout momet.» La date et la sigature du paret/tuteur Propositio d autorisatio paretale Cocere tous les participats qui ot mois de 18 as, même les ecadrats À remplir et à siger par les parets/tuteurs À faire légaliser par la Commue si vous partez à l étrager À revoyer au resposable du groupe Documet à emporter au lieu d activité autorisatio paretale Coordoées de l aimateur ou du coordiateur resposable du groupe : (à compléter par le resposable) Préom, om :... Adresse complète :... À compléter par le paret/tuteur : Je soussigé(e) (préom, om) :... père mère tuteur répodat autorise (préom, om)... à participer à l activité (la citer) :... qui se déroulera du.../.../... au.../.../......(localité) e... (pays). Durat cette période : Je le/la place sous la garde de ses ecadrats. Je marque mo accord pour que soiet admiistrés, uiquemet e cas de écessité, les médicamets repris de maière exhaustive das la fiche saté. Au cas où so état de saté réclamerait ue décisio urgete et/ou vitale, et à défaut de pouvoir être cotacté(e) persoellemet, je laisse toute iitiative au médeci ou au chirurgie sur place de poser tout acte idispesable et e mesure avec la gravité de la situatio. Et sa traductio aglaise : Durig the above-metioed period : She/He will be uder the authority ad resposibility of his/her staff. Should her health require a urget decisio ad I caot be reached persoally, the I grat the doctor or surgeo the right to take that required decisio. I agree that oly the drugs listed o the medical card may be give, exclusively whe required. Date et sigature : la gestio des sois 44

Divisée en compartiments pour ranger le matériel de premiers secours exigé par la réglementation.

Divisée en compartiments pour ranger le matériel de premiers secours exigé par la réglementation. FICHE NUMÉRO 2 Trousse de premiers secours A. Das les Établissemets «L employeur doit muir so établissemet d u ombre adéquat de trousses. Les trousses doivet être situées das u edroit facile d accès, situées

Plus en détail

Accueil chez l assistante maternelle

Accueil chez l assistante maternelle Accueil chez l assistate materelle 2 Ce livret a été réalisé par u groupe d assistates materelles idépedates qui se réuisset régulièremet pour réfléchir à leurs pratiques professioelles. Ce groupe est

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

Sommaire. Edito. Préface. Bien vivre en ville avec un chien Le ramassage individuel Les espaces chiens Les interventions des services municipaux

Sommaire. Edito. Préface. Bien vivre en ville avec un chien Le ramassage individuel Les espaces chiens Les interventions des services municipaux Sommaire Edito Préface Bie vivre e ville avec u chie Le ramassage idividuel Les espaces chies Les itervetios des services muicipaux A l école de la vie caie Où promeer so chie L idetité du chie So alimetatio

Plus en détail

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir Ce que les Afro-Américais atteits de diabète ou d hypertesio artérielle doivet savoir Faites-vous examier pour les maladies réales Natioal Kidey Disease Educatio Program Que puis-je faire pour garder mes

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Votre compte Mauvie U peut cotiuer à travailler... même lorsque vous e le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Sas reveu, auriez-vous ecore ue maiso? Si vous avez des dettes à rembourser, ue blessure

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES SOMMAIRE Les visites d etreprises : pourquoi ouvrir ses portes?.... 8 1.1 Des motivatios variées pour les etreprises... 8 1.2 Les freis à l ouverture

Plus en détail

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles Été 2007 l Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales U mot de la rédactrice... 2 ELNEJ dispoible e lige!... 2 Coup d oeil sur les cycles.. Cycle 6...3.. Cycle 7...3.. Cycle 8... 3 Faits saillats.. La dispositio

Plus en détail

MODÉ L I S A T I O N. Avec le soutien de

MODÉ L I S A T I O N. Avec le soutien de INNOVATION & EXPÉRIMENTATION 3 MODÉ L I S A T I O N Avec le soutie de SOMMAIRE I. GENÈSE DU PROJET... 2. FONCTIONNEMENT DU DISPOSITIF... 3. ACTEURS DU PROJET ET GOUVERNANCE... 4. PUBLIC CIBLE... 5. MOYENS

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DEPARTEMENTALES 2015

RECOMMANDATIONS DEPARTEMENTALES 2015 ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS RECOMMANDATIONS DEPARTEMENTALES 2015 Directio départemetale de la cohésio sociale Service Sport, jeuesse, vie associative et politique de la ville 10 rue Claudius Buard-

Plus en détail

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais 2013 / 2014 Après les aées MEP, les aées mis Pour ma mutuelle, je sais où je vais Bieveue das vos aées mis Vos études sot termiées, il vous faut doc passer de votre mutuelle étudiate à ue mutuelle spécialisée

Plus en détail

Quand BÉBÉ VOYAGE. Guide pratique sur les précautions à prendre

Quand BÉBÉ VOYAGE. Guide pratique sur les précautions à prendre Quad BÉBÉ VOYAGE Guide pratique sur les précautios à predre Vous partez bietôt pour u log voyage avec votre jeue efat. Quelques précautios sot à predre avat, pedat le déplacemet et durat votre séjour.

Plus en détail

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse BOURSE Illkirch-Graffestade AUX PROJETS JEUNES Souteue par la Ville d'illkirch-graffestade Service Jeuesse 2 rue des Soeurs 67400 Illkirch-Graffestade Tél. 03 88 66 80 18 / 06 99 07 64 18 Cadre réservé

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O Copilote de votre saté AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services FONGECFA-Trasport IPRIAC MUTUELLE D&O OREPA-Prévoyace

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement Fiche stadardisée pour pla tarifaire mobile à prépayemet Opérateur Mobile Vikigs Pla tarifaire 10 Date de derière mise à jour 27/05/2015 Date de limite de validité Ne s applique pas Valeur de recharge

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX, soutie idividualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX est ue aide spécifiquemet destiée aux PME et TPE fraçaises. Souple et très simple d accès, elle leur permet de fialiser u projet

Plus en détail

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans)

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans) Guide pédagogique sur le thème de la prévetio des icedies à l itetio du persoel eseigat aux élèves de materelle (4-5 as) Service de sécurité icedie de Motréal 2010 Illustratios : Roxae Fourier, Lise Moette

Plus en détail

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION DES TUBES LED RELAMPING GAMME ST ET SX

NOTICE D INSTALLATION DES TUBES LED RELAMPING GAMME ST ET SX OTICE D ISTALLATIO DES TUBES LED RELAMPIG GAMME ST ET SX SOMMAIRE. ISTRUCTIOS DE SÉCURITÉ IMPORTATES. MESURES DE SÉCURITÉ GÉÉRALES. COMPATIBILTÉ. PRÉSETATIO DES TUBES LED ST ET SX. DESCRIPTIO. CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Demandes de prêt REER FAQ

Demandes de prêt REER FAQ Demades de prêt REER FAQ Commet soumettre des demades de prêt REER e lige 1. Commet puis-je accéder à l outil e lige? Pour accéder à l outil e lige, redez-vous à l adresse mauvie.ca/pretreer. Etrez votre

Plus en détail

trouve ton équilibre

trouve ton équilibre trouve to équilibre www.bee-secure.lu FR Trouver so équilibre Es-tu allé à u cocert ou à la piscie récemmet? A quad remote ta derière recotre avec des amis? Combie de temps passes-tu sur les réseaux sociaux?

Plus en détail

Fiche n 1: Précautions standard Prévention de la transmission des agents infectieux. Ventilateurs, climatiseurs

Fiche n 1: Précautions standard Prévention de la transmission des agents infectieux. Ventilateurs, climatiseurs 14/10/2010 11:31 Page 1 Fiches de précoisatio des mesures d hygièe das les lieux de vie des efats Ces fiches ot été élaborées par u groupe de travail de professioels du départemet du Rhôe e collaboratio

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE

CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE J. 3 398 CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE ANNÉE 04 ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 3 Durée : 3 heures

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

B) CHAÎNES DE SOLIDES

B) CHAÎNES DE SOLIDES Chaîes de solides B) CHAÎNES DE SOLIDES Objectifs Cette théorie a pour but d'aalyser les comportemets statique et ciématique d'u mécaisme à partir d'u modèle défii par le schéma ciématique du mécaisme.

Plus en détail

Règlement Général des opérations

Règlement Général des opérations Deutsche Bak Règlemet Gééral des opératios AVRIL 2015 Deutsche Bak AG est u établissemet de crédit de droit allemad, dot le siège social est établi 12, Tauusalage, 60325 Fracfort-sur-le-Mai, Allemage.

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE

RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE Cetre de saté et de services sociaux des Pays-d e-haut 30 javier 2013 Table des matières 1. Présetatio du rapport... p.5 1.1. Cosidératios prélimiaires...

Plus en détail

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires Coceptio : Boréal > 01 48 03 99 99 CPNEFP Commissio Paritaire Natioale pour l'emploi et la Formatio Professioelle de la brache des services fuéraires Sommaire Maagemet gééral du fuéraire Chef d etreprise

Plus en détail

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain ivestir Autocall EUR/USD Feu vert pour le billet vert Profiter d ue possible appréciatio du dollar américai U coupo uique évetuel de 8% brut la 1 re aée à 40% brut la 5 e aée U capital garati à 100% à

Plus en détail

hygiène est un ensemble de principes et de pratiques ayant pour but de préserver et d améliorer la santé.

hygiène est un ensemble de principes et de pratiques ayant pour but de préserver et d améliorer la santé. l hygièe 1 techiques d hygièe hygièe est u esemble de pricipes et de pratiques ayat pour but de préserver et d améliorer la saté. L hygièe des locaux L applicatio des règles d hygièe a ue place essetielle

Plus en détail

Mobile Business Communiquez efficacement avec vos relations commerciales

Mobile Business Communiquez efficacement avec vos relations commerciales Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet

Plus en détail

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Questios Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Expliquer la otio de variable et défiir les différets types de variables Décrire les échelles de classificatio et trasformer les doées pour passer

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997 COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Jui 1997 RÉFORME MAJEURE DANS LE DOMAINE DE LA FIXATION ET DU TRAITEMENT FISCAL DES PENSIONS ALIMENTAIRES Le mode de fixatio et la fiscalité des pesios alimetaires

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.communaute-urbaine-alencon.fr

GUIDE PRATIQUE. www.communaute-urbaine-alencon.fr GUIDE PRATIQUE XEDE SÉJOU TA R s r u e g r e b é h s e d à l attetio www.commuaute-urbaie-aleco.fr sommaire 1. Qu est-ce que la taxe de séjour? 3 2. Qui peut istaurer la taxe de séjour? 3 3. Quelle peut

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale»

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale» CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE «Sport Etreprises : u ejeu de performace écoomique et sociale» LE COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS, ACTEUR RÉFÉRENT ET D AVANT-GARDE Le Comité Natioal Olympique

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

mômes en santé la santé en collectivité pour les enfants de 3 à 18 ans édition 2012 avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

mômes en santé la santé en collectivité pour les enfants de 3 à 18 ans édition 2012 avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles mômes e saté la saté e collectivité pour les efats de 3 à 18 as éditio 2012 avec le soutie de la Fédératio Walloie-Bruxelles préface O ffrir u cadre sai et sécurisat, favorable à la saté et à l épaouissemet

Plus en détail

MARQUE DE FABRIQUE DE COMMERCE OU DE SERVICE

MARQUE DE FABRIQUE DE COMMERCE OU DE SERVICE 15 rue des Miimes - CS 50001-92677 COURBEVOIE Cedex Pour vous iformer : INPI Direct 020 210 211 Pour déposer par télécopie : +33 (0)1 56 65 6 00 Code de la propriété itellectuelle - Livre VII Veuillez

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

Renseignements importants pour nos clients

Renseignements importants pour nos clients Reseigemets importats pour os cliets Placemets Mauvie Icorporée Table des matières A. INFORMATION SUR LA RELATION AVEC LES CLIENTS 5 1. Qui ous sommes 5 a) Placemets Mauvie icorporée 5 b) Relatios etre

Plus en détail

VOYAGES MC VISA INFINITE PRIVILÈGE RBC POUR BANQUE PRIVÉE CERTIFICAT D ASSURANCE

VOYAGES MC VISA INFINITE PRIVILÈGE RBC POUR BANQUE PRIVÉE CERTIFICAT D ASSURANCE VOYAGES MC VISA INFINITE PRIVILÈGE RBC POUR BANQUE PRIVÉE CERTIFICAT D ASSURANCE Assurace e cas d urgece médicale hors de la provice/hors du pays... 1 Assurace accidet de voyage...................... 12

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Plan éducatif personnalisé. Guide d élaboration et de mise en œuvre d un PEP

Plan éducatif personnalisé. Guide d élaboration et de mise en œuvre d un PEP Pla éducatif persoalisé Guide d élaboratio et de mise e œuvre d u PEP P la éducatif Persoalisé Guide d élaboratio et de mise e œuvre d u PeP 2010 éducatio Maitoba Doées de catalogage avat publicatio Éducatio

Plus en détail

RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY

RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY RÉFLEXION SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT DE L OIQ SUR L EXERCICE EN SOCIÉTÉ DE LA PROFESSION D INGÉNIEURS PAR CLAUDE BARRY TABLE DES MATIÈRES Commuiqué... 5 Notes itroductives... 7 Opiios et commetaires...

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT Les devoirs et les resposabilités d u coseil d admiistratio RÉALISATION École atioale d admiistratio publique Jea Asseli, professeur

Plus en détail

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200%

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200% Mutuelle Saté pompiers - pats Offre reservee SPASDIS prévi POMPIERS surcomplemetaire spasdis CUMUL maladie (1) Cosultatios, visites (gééralistes / spécialistes) 130% 70 % 200 % Pharmacie : médicamets remboursés

Plus en détail

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e.

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e. t e x t e a p s b p z f y l r e d e r e FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 u r r e c d i d m La Haute Ecole Pédagogique du Valais

Plus en détail

a prise en charge d enfants ou de jeunes au sein de structures collectives implique le fait d assurer leur sécurité et leur bien-être.

a prise en charge d enfants ou de jeunes au sein de structures collectives implique le fait d assurer leur sécurité et leur bien-être. la prise e charge des efats e collectivité 1 cadre législatif la prise e charge des efats e collectivité a prise e charge d efats ou de jeues L au sei de structures collectives implique le fait d assurer

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

table des matières 6.1. Les maladies infectieuses

table des matières 6.1. Les maladies infectieuses les maladies ifectieuses table des matières 6.1. Les maladies ifectieuses Tableau des vacciatios 6.2. L hygièe e collectivité 6.2.1. Pourquoi les recommadatios e matière d hygièe sot-elles ecore d actualité?

Plus en détail

LOUER SON PREMIER LOGEMENT AU CANADA Ce que les nouveaux arrivants doivent savoir

LOUER SON PREMIER LOGEMENT AU CANADA Ce que les nouveaux arrivants doivent savoir LOUER SON PREMIER LOGEMENT AU CANADA Ce que les ouveaux arrivats doivet savoir AU CŒUR DE L HABITATION U logemet bie à vous Si vous veez d arriver au Caada, ue des premières choses que vous devrez probablemet

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie réale chroique Qu est-ce que cela veut dire pour moi? Natioal Kidey Disease Educatio Program La maladie réale chroique: l essetiel Vous avez été iformé(e) que vous êtes atteit(e) de la maladie

Plus en détail

comment faire face? définition du responsable

comment faire face? définition du responsable des bosses et bobos aux premiers secours commet faire face? Bie heureusemet, les activités proposées aux efats e collectivité se déroulet la plupart du temps sas accroc i accidet. Efats comme resposables

Plus en détail

Régulation pour CTA Termibloc

Régulation pour CTA Termibloc Régulatio pour CTA Termibloc Présetatio Termibloc est u système covivial destié à gérer le pilotage des Cetrales de traitemet d Air Aircalo, e particulier Mistral. Il vise à assumer les pricipales foctios

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre des solutios itégrées pour optimiser la mobilité et la productivité de votre etreprise.

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ Adopté par le coseil d admiistratio le jr/ms/2004 AVANT-PROPOS Pour le réseau de la saté et des services sociaux

Plus en détail

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche coseil Rompre de maière aticipée, égocier et résoudre les litiges Négocier ue rupture covetioelle du CDI Référece Iteret Saisissez la Référece

Plus en détail

Sommaire. Préambule... p.5. Introduction... p.9. Chapitre 1 : Les gains et bénéfices de la mise en place du «dossier unique»... p.

Sommaire. Préambule... p.5. Introduction... p.9. Chapitre 1 : Les gains et bénéfices de la mise en place du «dossier unique»... p. Sommaire Préambule... p.5 Itroductio... p.9 Chapitre 1 : Les gais et bééfices de la mise e place du «dossier uique»... p.23 Chapitre 2 : Les impacts opératioels de la mise e place du «Dossier Uique»..

Plus en détail

Gérer les applications

Gérer les applications Gérer les applicatios E parcourat les rayos du Widows Phoe Store, vous serez e mesure de compléter les services de base de votre smartphoe à travers plus de 10 000 applicatios. Gratuites ou payates, ces

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine Suggestios d activités d aimatio de la lecture du magazie 7A D epuis 2005, le Cetre fraco-otarie de ressources pédagogiques élabore et produit ue ressource qui répod aux besois et aux champs d itérêt des

Plus en détail

Merci à Dolorès Dupuis pour nous avoir permis d utiliser sa photo.

Merci à Dolorès Dupuis pour nous avoir permis d utiliser sa photo. 1 La sclérodermie est ue maladie mécoue et chroique diagostiquée chez eviro quatre persoes par 10000 habitats. O estime qu il y a plusieurs milliers de persoes qui souffret de sclérodermie au Québec. Elle

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES cahier 6 Les archives au Québec, des ressources documetaires à découvrir Pour tout reseigemet cocerat l'isq et les doées statistiques

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE Dossier établi pour le compte de : DDFIP RHONE ALPES Adresse: Serv.Exéc. Des DP : FAC0000069, CNTFE, CS 80168 53102 MAYENNE CEDEX Date de visite : 07 octobre 2014 Coclusio : Das le cadre de la missio décrit

Plus en détail

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé MÉMENTO 2014 Aide-mémoire à l usage des admiistrateurs des coopératives PSBL-P Programme de logemet sas but lucratif privé INTRODUCTION Cet outil a été coçu pour guider les admiistrateurs des coopératives

Plus en détail

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps sas frotière OÎTE À OUTILS Guide de dimesioemet La maîtrise des vitesses hydrauliques JEN ROUSSEU 1 La oîte à outils du précédet uméro de Techologie traitait du choix d u distributeur pour l actioeur hydraulique.

Plus en détail

Guide d utilisation de TELUS LinkMC. pour appareils ios

Guide d utilisation de TELUS LinkMC. pour appareils ios Guide d utilisatio de TELUS LikMC pour appareils ios Table des matières Itroductio... 1 Aperçu... 1 Pricipales caractéristiques.... 1 Istallatio du cliet.... 2 Préalables.... 2 Téléchargemet et istallatio

Plus en détail

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min)

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min) * selo coditios cotractuelles e vigueur. U accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT + VOTRE CODE SECRET * : www.bpparibas.et Cetre de Relatios Cliets 0 820 820 001 (0,12 /mi) Appli Mes Comptes

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Nouveau! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

Choisissez la bonne carte. Contribuez au respect de la nature avec les cartes Visa et MasterCard WWF. Sans frais supplémentaires.

Choisissez la bonne carte. Contribuez au respect de la nature avec les cartes Visa et MasterCard WWF. Sans frais supplémentaires. Toutes les cartes de crédit e se ressemblet pas. Les cartes Visa et MasterCard WWF vous offret tous les avatages d ue carte de crédit classique. Vous disposez toujours et partout d ue réserve d arget das

Plus en détail

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html Equêtes, Sodages Aalyse de doées Le Sphix! Iteret : http://www.lesphixdeveloppemet.fr/club/idex.html Lagarde J. Aalyse statistique de doées, Duod. Réaliser vos equêtes Questioaire Traitemets et aalyses

Plus en détail

mis SANTÉ En toute simplicité. En toute liberté. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

mis SANTÉ En toute simplicité. En toute liberté. Pour ma mutuelle, je sais où je vais 2014 mis SANTÉ E toute simpicité. E toute iberté. Pour ma mutuee, je sais où je vais Bieveue à a mis mis SANTÉ cojugue a simpicité pour vous offrir ue gamme de garaties simpes et adaptées aux désirs de

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

for a living planet WWF ZOOM: votre carte de crédit personnalisée

for a living planet WWF ZOOM: votre carte de crédit personnalisée for a livig plaet WWF ZOOM: votre carte de crédit persoalisée Le meilleur pour vous. Le meilleur pour l eviroemet. Ue carte de crédit du WWF. Vous faites u geste e faveur de la ature. Sas frais supplémetaires.

Plus en détail

U NITÉ 1: GESTION PERSONNELLE

U NITÉ 1: GESTION PERSONNELLE U NIT 1: GESTION PERSONNELLE Pla d évaluatio RAG A : Bâtir et maiteir ue image de soi positive 39 RAG B : Iteragir de faço efficace et positive avec autrui 39 RAG C : voluer et croître tout au log de sa

Plus en détail

I. (2 points) III. (2 points)

I. (2 points) III. (2 points) ère S Cotrôle du vedredi 7 mars 05 (0 mi) Préom : Nom : Note : / 0 II ( poits) Soit ABC u triagle isocèle e A tel que AB AC 8 cm et BC 5 cm O ote I le milieu de [AC] Calculer BI (valeur exacte) I ( poits)

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

Le facteur f i s c a l

Le facteur f i s c a l Stratégies de plaificatio fiscale de BDO Duwoody s.r.l./ S.E.N.C.R.L. N u m é r o 2008-01 Déclaratios de reveus des particuliers de 2007 Quoi de euf? Questios fiscales e cas de séparatio de cojoits Mise

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique 1 SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATIO POLITIQUE SCIETIFIQUE rue de la Sciece 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 URL : www.belspo.be Evaluatio de la Délivrace de Méthadoe e Belgique

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible.

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible. L UN DES MEILLEURS CONTRATS D ASSURANCE-VIE DU MARCHÉ ACTÉPARGNE Actéparge : l u des meilleurs cot Actéparge, la solutio persoalisée LES FRANÇAIS ET L ASSURANCE-VIE Optimisatio fiacière Gestio souple Régime

Plus en détail