FILTRAGE. ANALOGIQUE et NUMERIQUE. (Vol. 8)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FILTRAGE. ANALOGIQUE et NUMERIQUE. (Vol. 8)"

Transcription

1 Dpt GEII IUT Bordaux I FILTRAGE AALOGIQUE t UMERIQUE (Vol. 8) G. Couturir Tl : mail :

2 Sommair I-Itroductio p. II-Filtrag aalogiqu p. 4 II-- Filtrs pass-bas d'ordr dux p. 5 II-- Réalisatio d'u filtr pass-bas d'ordr égal à dux p. 8 II-3- Filtrs pass-bas d'ordr supériur à dux p. II-4- Sythès ds filtrs pass-bas p. 5 II-5- Filtrs pass-haut d'ordr dux p. 8 II-6- Réalisatio d'u filtr pass-haut d'ordr égal à dux p. 9 II-8- Sythès ds filtrs pass-haut p. 5 II-9- Filtrs pass-bad du duxièm ordr p. 7 II-- Filtrs réjcturs du duxièm ordr p. 9 II-- Filtrs uivrsls p. 3 II-- Filtrs à capacités commutés p. 36 α) approch simplifié du filtr p. 36 β) traitmt complt du filtr à capacités commutés p. 38 III-Filtrag umériqu p. 4 III-- Critèr d stabilité ds filtrs umériqus p. 44 III-- Comportmt fréqutil ds filtrrs umériqus p. 45 III-3- Sythès ds filtrs RII p. 46 α) la foctio modèl st la répos fréquc : trasformé biliéair p. 46 β) xmpl d calcul d'u filtr par utilisatio d la trasformé biliéair p. 5 γ) la foctio modèl st la répos impulsioll : ivariac impulsioll p. 53 ε) xmpl d calcul d'u filtr par utilisatio d l'ivariac impulsioll p. 54 III-4- Sythès ds filtrs RIF p. 58 III-5- Implémtatio ds filtrs RII t RIF das ls procssurs d d sigaux p. 68 III-5-- Implémtatio d'u filtr RIF das u DSP p. 68 III-5-- Implémtatio d'u filtr RII das u DSP p. 69 ) Méthod d'implémtatio dirct p. 69 ) Méthod d'implémtatio cascad p. 7 III-5-3- Prformacs ds filtrs p. 73 ax I : Ls outils d traitmt ds sigaux umériqus p. 77 I- Répos impulsioll d'u systèm umériqu t trasformé Z p. 77 I- - Répos impulsioll p. 77 I- - Produit d covolutio p. 77 I- 3- Trasformé Z p. 78

3 II- Répos harmoiqu d'u systèm umériqu : foctio d trasfrt isochro p. 8 II- - Propriétés d la foctio d trasfrt isochro d'u sytèm umériqu p. 8 II- - Exmpls p. 8 ax II : Tabl ds trasformés Z p. 86 B + Cz ax III : Calcul d la trasformé ivrs d H( z) βz + α z p. 87 ax IV : Uivrsal Activ Filtr UAF4 - Burr-Brow p. 89 ax V : MF6 6th Ordr Switchd Capacitor Buttrworth Lowpass Filtr, atioal Smicoductor MF Uivrsal Moolithic Dual Switchd Capacitor Filtr, atioal smicoductor p. 9 I- Itroductio

4 Das ctt itroductio ous allos motrr à partir d'u xmpl simpl la écssité d dévloppr ds forms stadards ds foctios d trasfrt ds filtrs aalogiqus t d la mêm maièr ous motrros l bsoi d'u méthodologi d cocptio ds filtrs umériqus. Pros doc l cas simpl d'u filtr pass-bas du prmir ordr, dot l schéma élctriqu st rprésté ci-dssous : V R V s C Fig. Filtr aalogiqu pass-bas du prmir ordr Ecrivos l'équatio différtill régissat l foctiomt d c filtr, il vit : ( ) V ( t) V ( t) RC dv t s s + () dt Soit V (p) t V s (p) ls trasformés d Laplac d V (t) t V s (t), écrivos la foctio d trasfrt H(p) V s (p)/v (p) du filtr, o suppos V s (t - )V s (t + ) : ( ) H p ( p) ( ) Vs V p + RCp () La foctio d trasfrt H(p) st ici du prmir ordr car l'équatio différtill régissat l circuit st du prmir ordr. Ls filtrs du prmir ordr sot gééral pu prformats (pt d'attéuatio limité à -db/décad). O put à partir d la simpl cllul R-C précédt costruir ds filtrs dot la pt d'attéuatio st -db/décad, il suffit par xmpl d disposr plusiurs clluls cascad. L'équatio différtill régissat l foctiomt d'u tl filtr costitué d clluls srait d l form : a d V ( t ) ( ) s d Vs t a V ( t) V ( t) s (3) dt dt Soit V (p) t V s (p) ls trasformés d Laplac d V (p) t V s (p), la foctio d trasfrt H(p) du filtr s'écrit : ( ) H p ( p) ( ) Vs (4) V p a p + a p + + Il st facil d prédir l comportmt pour f t f, fft :

5 H( jω) si f t H( jω) si f (5) ω a La pt d'attéuatio st doc d -xdb/décad, il s'agit ici d'u filtr pass-bas du ièm ordr. Il st par cotr plus difficil d prédir l comportmt du filtr pour ls fréqucs itrmédiairs, clui-ci dépd ds cofficits a j (j, -,..., ), rmarquos qu'il xist u ifiité d filtrs pass-bas du ièm ordr. Pour facilitr la sythès ds filtrs (fair la sythès c'st chrchr la foctio d trasfrt H(p) tll qu la courb d répos fréquc obéiss à u crtai gabarit), o utilisra doc ds foctios stadards, c'st à dir ds foctios d trasfrt H(p) avc ds cofficits a j choisis tls qu H(jω) prést crtais caractéristiqus itérssats. La réalisatio ds filtrs fait d plus plus souvt appl aux tchiqus umériqus. Très succictmt, il s'agit d'échatillor l sigal aalogiqu d'tré V (t), o dispos doc d V (t) aux istats T, où T st la périod d'échatilloag, t o fait subir à cs échatillos u trasformatio mathématiqu. Pros l cas par xmpl du filtr pass-bas d prmir ordr, à l'équatio différtill précédt o fait corrspodr u équatio aux différcs fiis d la form : ( ) (( ) ) V ( T ) V ( T ) RC V T V T s + T s s (6) O obtit alors la rlatio d récurrc suivat prmttat d calculr l ièm trm d V s coaissat l (-) ièm trm t l ièm trm d V. ( ) (( ) ) ( ) V T s RC T RC V T T T RC V T s + (7) + + U filtr umériqu, c'st d'abord u algorithm d calcul. O put bi tdu ' rstitur u sigal aalogiqu V ( t) s à partir ds échatillos Vs ( T ) ffctuat par xmpl la covolutio par u bloquur d'ordr zéro d répos impulsioll ' h( t) [ U ( t) U ( t T )], l sigal d sorti st alors oté volotairmt V ( t) s pour l distigur du sigal V s (t) corrspodat à l'opératio d filtrag aalogiqu. ous étudiros par la suit ls différcs tr cs dux sigaux. Ici cor l'itérêt ds filtrs du prmir ordr st limité ; il ous faut doc établir ds rlatios d récurrc corrspodat à ds filtrs d'ordr. Comm précédmmt, il st à priori possibl d partir d l'équatio différtill d'ordr t d'écrir l'équatio aux différcs fiis corrspodat. O voit tout d suit la "lourdur" d ctt démarch. E fft, écrir par xmpl la dérivé d'ordr 4 sous form d différcs fiis rlèv prsqu ds "travaux d'hrcul"!.... Il ous faut doc dévloppr u méthodologi simpl prmttat d'obtir rapidmt ls foctios d récurrc ds filtrs umériqus. Ls cofficits ds filtrs sot gééral calculés par utilisatio d foctios modèls. Ls foctios modèls utilisés pour la sythès ds filtrs sot soit la répos impulsioll soit la répos fréquc d filtrs aalogiqus cous. Das l cas d'u foctio modèl d typ répos impulsioll, ls élémts h(k) d la répos impulsioll umériqu sot obtus calculat h(t), la répos

6 impulsioll du filtr aalogiqu, aux istats tkt. La foctio d trasfrt Z du filtr s'écrit doc : H( z) h( k ) z k k (8) Si la foctio d trasfrt H(z) st cou, alors il st facil d'écrir l'équatio d récurrc. E gééral, o priviligi la répos fréquc plutôt qu la répos impulsioll, das c cas la foctio modèl utilisé st la répos fréquc d'u filtr aalogiqu cou. La procédur st alors la suivat : coaissat la foctio d trasfrt aalogiqu H(p) (ou H(jω)) o chrch u rlatio foctioll p f ( z) tll qu la foctio d trasfrt isochro T ( j ) T ( jω ) st égal H(z) calculé pour z ( j T ) ω du filtr umériqu soit la plus proch possibl d H(jω) ; rapplos qu xp ω. Foctio d trasfrt aalogiqu H(p) Rlatio foctioll p f(z) Foctio d trasfrt umériqu H(z) Rlatio d récurrc y( ) Ctt démarch écssit d'u part d coaîtr ls filtrs aalogiqus t d'autr part d trouvr u rlatio foctioll p f(z). Ls filtrs umériqus, dot ous vos d parlr coduist à ds rlatios d récurrc, c'st à dir qu l'échatillo Vs ( T ) st obtu à partir d V (( ) s T ) t das l ( ) Vs j T, avc j,,... tc. Fialmt s dépd d tout l'histoir du sigal V ( t), ou plutôt ds V ( T ). C'st égalmt vrai das l cas ds filtrs aalogiqus, autrmt dit cs filtrs ot ds réposs impulsiolls ifiis. Ls filtrs umériqus aisi réalisés sot classés das la catégori ds filtrs RII ou IIR (Répos Impulsioll Ifii ou Ifiit Impuls Rspos), ou cor filtrs récursifs. Ls tchiqus umériqus prmttt cpdat d réalisr ds filtrs o récursifs. cas plus gééral à partir ds échatillos ( ) l'échatillo V ( T ) E fft, o put réalisr ds filtrs dot l'échatillo Vs ( T ) st simplmt calculé à partir d'u ombr fii d'échatillos V ( jt ) avc j,,, M. Cs filtrs ot doc ds réposs impulsiolls fiis, il sot classés das la catégori ds filtrs RIF ou FIR (Répos Impulsioll Fii ou Fiit Impuls Rspos). Ls cofficits ds filtrs RIF puvt êtr calculés par trocatur d la répos impulsioll d'u filtr idéal. Ls filtrs RIF ot l'avatag d'êtr toujours stabls, par cotr ils écssitt u grad ombr d cofficits c qui augmt l tmps d calcul t la plac mémoir.

7 II- Filtrag aalogiqu O distigu ciq typs d filtrs : - filtr pass-bas - filtr pass-haut - filtr pass-bad - filtr réjctur - filtr déphasur pur (gai costat q.q.s. la fréquc t phas dépdat d la fréquc). U filtr aalogiqu st caractérisé par sa foctio d trasfrt H(p) ; l gai complx H(jω) st obtu faisat pjω das H(p). D'u maièr gééral H(p) s prést sous la form : H( p) M i j a p i b p j i j avc M (9) L'ordr d'u filtr st doé par l dgré du polyom du déomiatur, c'st à dir. C'st l dgré d l'équatio différtill régissat l foctiomt du filtr (voir par xmpl équatios (3) t (4) ci-dssus). L'ordr du filtr défiit l comportmt asymptotiqu quad ω td vrs zéro ou l'ifii. Par xmpl, pour u filtr pass-bas d'ordr 4, la pt d ( ) Log H jω foctio d Log ω sra d -8dB/décad quad ω. L'ordr d'u filtr st doc u caractéristiqu importat. Ls filtrs d'ordr dux t d'ordr u occupt u plac d tout prmièr importac, fft u filtr d'ordr qulcoqu put êtr réalisé à partir d'u smbl d filtrs d'ordr dux t u si écssair. filtr ordr 5 filtr ordr filtr ordr filtr ordr Fig. Réalisatio d'u filtr d'ordr 5 Ls filtrs d'ordr u préstt pas d difficulté. Lur foctio d trasfrt st soit + p H p τp + τp pour u filtr pass-haut ( ) ( τ ) pour u filtr pass-bas, soit ( ) ( ) H p avc τ rél. O put s posr la qustio d l'itérêt ds filtrs d'ordr dux, fft il st à priori possibl d réalisr u filtr d'ordr dux à partir d dux filtrs d'ordr u. La mis cascad d dux filtrs d'ordr u costitu bi u filtr d'ordr dux, ll prmt pas toutfois d réalisr tous ls filtrs d'ordr dux, fft ls pôls d H(p) sot das c cas toujours réls. E coséquc ombr d filtrs d'ordr dux sot pas réalisabls par la mis cascad d dux filtrs d'ordr u.

8 ous allos ous itérssé plus particulièrmt aux filtrs d'ordr dux d typ pass-bas. Ls filtrs pass-bas sot d tout prmièr importac, d'u part parc qu'ils sot très utilisés t d'autr part parc qu la sythès ds autrs filtrs st gradmt facilité par la coaissac ds foctios d trasfrt ds filtrs pass-bas (voir suit du cours). II-- Filtrs pass-bas d'ordr dux La foctio d trasfrt d'u filtr pass-bas d'ordr dux st doc d la form : H( p) a () b + b p + b p A ctt form, o préfèr la form caoiqu suivat : H( p) A LP ω () p + pω Q + ω das laqull A LP st la gai aux basss fréqucs, fft H( j ) ω ω A LP, ω st la fréquc caractéristiqu t Q st applé cofficit d surtsio, la justificatio d cs dux gradurs apparaîtra clairmt par la suit. L modul d H(jω) st doé par : ( ω) H j A LP ω ω ω + ω Q () U étud rapid d H( jω ) foctio d ω motr qu ( ) d H( jω) ; fft impliqu qu ω ω ( ) maximum si Q dω Das l cas où Q. 77, il st facil d motrr qu : H jω préstra u Q. ( ω) ω ω ( Q ) H j A LP 4 Q Q QA LP si Q (3) c'st la raiso pour laqull Q st applé cofficit d surtsio. Pour u mêm valur du cofficit Q, ls tracés log H( jω ) foctio d log ω s déduist ls us ds autrs par u simpl traslatio, avc c systèm d'ax il xist doc u ifiité d tracés suivat la valur d la pulsatio caractéristiqu ω. Il st possibl d ramr tous ls tracés ayat u mêm valur d Q à u tracé uiqu à coditio d prdr comm ax ds x o plus log ω mais log (ω/ω ).

9 L'allur d log H( jω ) foctio d log (ω/ω ) st rprésté ci-dssous pour trois valurs différts du cofficit Q (Q.77, Q<.77 t Q>.77). log A LP log H(jω) Q>.77 Q.77 Q<.77 db pt d -4dB/décad log ( ω/ω ) Fig. 3 Courbs d gai pour Q.77, Q<.77 t Q>.77 A l'écritur d l'équatio () o préfèr u écritur variabl réduit, à ct fft o pos sp/ω, das c cas l'équatio () s'écrit : H( p) H( s) ALP s (4) + s Q + La foctio d trasfrt (4) st applé foctio d trasfrt ormalisé. Suivat la valur d Q ls filtrs portt ds oms différts, o distigu : a) Q.77 Buttrworth b) Q.577 Bssl c) Q.863 Chbyschv (rippl bad.5db) Q.8 Chbyschv (rippl bad db) Ls filtrs d Buttrworth ot ls courbs d répos ls plus plats das la bad passat (pas d rbod), c sot ls filtrs ls plus utilisés. Das la suit du cours, ous préstros la sythès ds filtrs uiqumt à partir ds filtrs d Buttrworth. Das l cas ds filtrs d Buttrworth, la pulsatio caractéristiqu ω st égal à la pulsatio d coupur à -3dB. E fft compt tu d la rlatio (), l modul d H(jω ) st égal à A LP / pour ωω si Q /. Ls filtrs d Chbyschv préstt u pt d'attéuatio (roll-off) supériur à 4dB/décad au voisiag d la fréquc d coupur. Ls filtrs d Chbyschv sot caractérisés par u odulatio das la bad passat (rippl bad), voir la défiitio sur l graph d la Fig. 4. Ls filtrs d Chbyschv sot caractérisés par la valur d Q t la pulsatio ω db ; c'st la pulsatio pour laqull l gai st d ouvau égal à A LP, c'st à dir l gai à la fréquc ull. Pour u filtr d rippl bad.5db, o a la rlatio :ω. 3ω db, pour u rippl baddb : ω. 97ω db.

10 log H(jω) log A LP rippl bad db db log ( ω /ω ) db log ( ω/ω ) Fig. 4 Filtr pass-bas d Chbyschv d'ordr dux Das l cas ds filtrs d Bssl, la pulsatio d coupur à -3dB st rlié à la pulsatio caractéristiqu ω par la rlatio : ω. 74ω 3dB. L'itérêt ds filtrs d Bssl résid das la phas liéair aux basss fréqucs. Trop souvt, o oubli la phas ϕ(ω) ds filtrs, or sa variatio avc la fréquc st u élémt importat das u opératio d filtrag, pour s' covaicr pros l cas d'u sigal costitué d trois siusoïds : ( ω ) ( ω ) ( ω ) ( t) Asi t + B si t + C si 3 t. L filtr st coçu par xmpl pour élimir la pulsatio ω 3 >ω,, ω ; l sigal spéré sorti du filtr st doc : sth ( t) Asi( ω t) + B si( ω t). Supposos qu l gai du filtr st voisi d l'uité pour ls dux pulsatios ω t ω t pratiqumt ul pour ω 3. Soit ϕ(ω ) t ϕ(ω ) ls phass rspctivs pour ls dux pulsatios ω t ω. L sigal s(t) après filtrag s'écrit doc : ( ω ϕ( ω) ) ω ϕ( ω ) s( t) A si t + + B si t + ( ) L sigal après filtrag st déformé, sauf si la phas ϕ( ω) arctg( H jω ) ( ) du filtr vari liéairmt avc la fréquc, fft das c cas o put écrit ϕ(ω)kω par xmpl, t l sigal s(t) s'écrit : ( ω ω) ( ω ω ) ( ω ( )) ( ω ) s( t) A si t + k + B si t + k A si t + k + B si ( t + k) s ( t + k) th E coclusio, si la phas ϕ(ω) vari liéairmt foctio d la fréquc, l sigal st simplmt traslaté mais o déformé. Pour quatifir la dépdac d ϕ(ω) foctio d ω, o itroduit l rtard d group τ d ϕ d ω (group dlay) ; u filtr à phas liéair a doc u rtard d group costat. E pratiqu, o put pas réalisr u filtr aalogiqu à phas liéair, l filtr d Bssl st clui dot la phas vari la plus liéairmt foctio d la fréquc das la bad passat.

11 B : L filtr pass-bas idéal srait clui dot la répos fréquc aurait l'allur suivat (gai uité das la bad passat t phas ull) : Gai -F F c c Phas f f Fig. 5 Pass bas idéal La répos impulsioll d'u tl filtr st doé par la trasformé d Fourir ivrs d H(f), avc H(f) pour -F c <f<f c t H(f) aillurs d'où : Fc si π h( t) df Fc ( πf t) j ft c Il st clair qu'u tl filtr st irréalisabl, fft il s'agit d'u filtr o causal (la sorti précèd l'tré). ous vrros das la suit du cours qu'il st possibl d réalisr ds filtrs umériqus RIF à phas liéair. πt

12 II-- Filtrs à capacités commutés Das ls filtrs uivrsls la pulsatio caractéristiqu ω st foctio ds costats d tmps τ t τ ds dux itégraturs. La modificatio d ω 'st doc pas très aisé. Ls filtrs à capacités commutés offrt u altrativ à c problèm, fft das cs filtrs la pulsatio ω st fixé par la fréquc f d'u sigal logiqu. L schéma élctriqu d bas d'u filtr à capacités commutés, ici u itégratur, st doé à la Fig. 6. K K U C - + C U s logiqu d commad à la fréquc f Fig. 6 Schéma d bas d'u filtr à capacités commutés (itégratur) Ls itrrupturs K t K (MOSFET commutatio) sot frmés ou ouvrts sychroism avc u sigal logiqu d fréquc f, suivat l chroogramm d la Fig. 7. Au ivau logiqu '' l codsatur C suit l sigal d'tré U. A l'istat T par xmpl la tsio aux bors d C st égal à U (T ). A l'istat T +, c'st à dir au ivau logiqu '' la charg du codstur C st trasféré itégralmt au codsatur C. Ctt opératio s'ffctu u tmps ul si o églig la résistac ds itrrupturs K t K. La tsio aux bors d C rstra costat jusqu'à l'istat (+)T, ( pratiqu C s déchargra très faiblmt, d'u part à caus du courat d polarisatio d l'amplificatur opératiol t d'autr part à caus d la coductivité élctroiqu du matériau costituat l diéltriqu du codsatur, cs dux quatités rstt cpdat très faibls). Pour détrmir l comportmt du filtr fréquc, l'utilisatio d la trasformé Z s'impos. Das u prmièr approch ous faisos cpdat u raisomt simplifié sas itroduir ct outil mathématiqu. α) Approch simplifié du filtr ous allos motrr qu l filtr s comport comm u itégratur d costat d tmps τr q C avc R q /C f T /C. A ct fft, supposos u sigal d'tré U AU(t) avc U(t) la foctio échlo. L sigal d sorti U s st costitué d marchs d'égal amplitud

13 comm l motr la Fig. 8. E écrivat la cosrvatio d la charg, o obtit u hautur d march d C A. C sigal logiqu d commad ds itrrupturs U '' '' K frmé K ouvrt K ouvrt K frmé K frmé K ouvrt T (+ )T (+)T t t tsio aux bors d C t U s - C U (T ) C T Fig. 7 Pricipaux sigaux du schéma d la Fig. 6 (+)T t Qull dvrait êtr la valur d R q du schéma (b) d la Fig. 9 pour qu la droit pass par ls sommts ds marchs? La droit a pour équatio : A C R q t L'accroissmt valur absolu d Us ' ( t ) (droit ) pdat u duré T st doc égal à : A C R T C A. E comparat ctt valur à la hautur d'u march, o obtit : C q R q T /C. O put coclur qu ls schémas (a) t (b) sot ds itégraturs d foctio d trasfrt H( p) τp avc τ R C T q C C. Il st clair qu l sigal U s (t) sra d'autat plus proch du sigal U s ' (t) qu ls marchs srot ptits doc qu la fréquc f sra élvé. Pour étudir plus détail l comportmt du filtr, par xmpl sa répos harmoiqu, il faut fair usag d la trasformé Z.

14 sigal logiqu d commad T t A Us -A T C R q droit t t -C A C -A t C R q Fig. 8 Répos du filtr à capacités commutés à u échlo d tsio K K U C - + C U s C U R q - + U s ' logiqu d commad à la fréquc f (a) (b) Fig. 9 Equivalc tr filtrs à capacités commutés t filtr aalogiqu β) Traitmt complt du filtr à capacités commutés Il st à otr qu l sigal d sorti U s srait ichagé mêm présc d'u sigal U tl qu clui rprésté poitillés à la Fig. 7. L filtr d la Fig. 6 réalis fait trois opératios disticts comm l motr la Fig., o distigu : ) u échatilloag : ls échatillos U () sot obtus par échatilloag du sigal U (t) à la fréquc f ) u traitmt umériqu ds échatillos U () : à la suit ds échatillos U () o fait corrspodr la ouvll suit ds échatillos U s () : C ( ) U U ( ) U ( ) s s C (4) L'équatio (4) traduit sulmt la cosrvatio d la charg.

15 3) u rcostructio aalogiqu par u bloquur d'ordr zéro U (t) échatilloag U () trasformatio ds échatillos U s () rcostructio aalogiqu par bloquur d'ordr zéro U s (t) domai tmporl domai fréqutil opératio opératio opératio 3 multiplicatio covolutio rlatio d récurrc foctio d trasfrt isochro Fig. Différts opératios réalisés par l filtr d la Fig. 6 covolutio multiplicatio Pour étudir la répos harmoiqu du filtr, supposos u tré d la form cosiusoïdal U (t)acos(ω t) t chrchos à détrmir U s (t) t so spctr. La trasformé d Fourir d U (t) s'écrit (au ss ds distributios) : A T. F. U ( ) ( ) ( ) [ t ] { δ f f + δ f + f } Ell st costitué d dux rais d'amplitud A/ situés aux fréqucs -f t f comm l motr la Fig. -a. Ls échatillos U () sot obtus par échatilloag, c'st à dir multiplicatio (au ss ds distributios) par l pig d Dirac : U ( ) U ( t) δ t kt T. F. U ( t) T. F. t kt k [ ( )] ( f f ) ( f f ) T. F. U ( ) T. F. [ U ( )] [ ] δ( ) A { δ δ } δ( f kf ) { δ( f f kf ) δ( f f kf ) A T T Il s'agit d'u spctr d rais d'amplitud A/T situés aux fréqucs...-f -f, -f +f, f, f, f -f, f +f,... comm l motr la Fig. -b. Chaqu composat d fréquc précédt st multiplié par la foctio d trasfrt isochro T (jω) d l'opératio. T (jω) st obtu calculat H(z) pour z j T ω, avc H(z) la foctio d trasfrt Z déduit d l'équatio d récurrc (4). D'après (4), o obtit rspctivmt pour H(z) t T (jω) : k k

16 C H( z) C ( z ) C T ( jω) ω C ( j T ) La trasformé d Fourir ds échatillos U s () st cor costitué d rais situés aux fréqucs...-f -f, -f +f, f, f, f -f, f +f,.... L'amplitud complx d'u rai st obtu multipliat A/T par l gai T (jω) calculé à la fréquc corrspodat. Du fait d la périodicité d T (jω), o otra qu T ( j ) Fig. -c. ω st l mêm pour touts ls rais, voir la (a) T.F. d U (t)acos(ω t) A/ -f f f (b) T. F. ds échatillos U () A/T f -f -f f +f f f -f f +f - -f (c) T. F. ds échatillos U s () A T (jω ) T -f -f f +f - -f f f -f f +f f (d) T. F. d U s (t) A j ω ( CT /C ) -f f f Fig. Spctrs ds différts sigaux d la Fig. L sigal d sorti U s (t) st l résultat d la covolutio ds échatillos U s () par u bloquur d'ordr zéro d répos impulsioll h( t) U( t) U( t T ). La trasformé d Fourir d U s (t) st doc obtu ffctuat l produit : T.F.[U s ()]xh(jω), avc H( jω ) T. F. h( t) jωt. L spctr d U jω s (t) st cor costitué d rais situés...-f -f, -f +f, f, f, f -f, f +f,..., comm l motr la Fig. -d. L'amplitud complx d'u rai d fréquc f st doé par :

17 A T C C jωt ( ) jωt ( ) jω A C A T C jω jπf T C C avc f [...-f -f, -f +f, f, f, f -f, f +f,... ]. O rtrouv l résultat obtu α) : l filtr s comport comm u itégratur d costat d tmps T C / C. La sorti U s (t) du filtr sra d'autat plus proch d'u cosiusoïd qu la fréquc d'échatilloag f sra grad dvat la fréquc d travail f. Si par xmpl, o impos qu la rai situé f -f soit ifériur à % à la rai pricipal situé f o ; il faut satisfair l'iégalité suivat : π ( f f ) T C C < d'où f T C f πf C E pratiqu il st cosillé d travaillr avc f >5f. B : O pourra cosultr, ax V, ls caractéristiqus tchiqus ds filtrs à capacités commutés MF6 t MF d atioal smicoductor. III- Filtrag umériqu U filtr umériqu st u algorithm d calcul qui fait corrspodr à u suit d'échatillos x() u autr suit d'échatillos y(). Das l cas l plus gééral l'échatillo y() s'écrit : i M i i j y( ) b x( i) + a y( j) C'st u gééralisatio du bloc umériqu du filtr à capacités commutés, où la rlatio d récurrc s'écrivait : j (4)

18 y ( ) C y ( ) C x( ) (a t a i pour i> ; b -C /C t b i pour i>) A partir d la rlatio (4) o put distigur dux typs d filtrs : α) ls filtrs à répos impulsioll fii (RIF) ou FIR (Fiit Impuls Rspos). Das cs filtrs tous ls cofficits a j sot uls, o obtit doc : i M y( ) b x( i) i i (4) L'échatillo y() dépd doc qu d'u ombr limité d'échatillos. La foctio d trasfrt H(z) s'écrit : Y( z) H( z) X( z) i M i b z i i (43) La trasformé H(z) st aussi la trasformé Z d la répos impulsioll h() ; H( z) h( k) z k. Il s'suit qu b i h(i), ls cofficits h(k) sot doc uls pour k>m, c'st k la raiso pour laqull cs filtrs sot applés filtrs à répos impulsioll fii. C sot ds filtrs toujours stabls car la sorti rvit toujours à zéro après supprssio d l'xcitatio. Exmpl d filtr RIF : x( ) + x( ) Soit l filtr obéissat à la rlatio suivat : y( ), suls ls dux prmirs cofficits b t b sot différts d zéro. La répos impulsioll d c filtr st rprésté ci-dssous. / Répos impulsioll Fig. Répos impulsioll du filtr y( ) x( ) + x( ) β) Filtrs à répos impulsioll ifii (RII) ou IIR (Ifiit Impuls Rspos), cs filtrs sot cor applés filtrs récursifs. Das cs filtrs ls cofficits a j sot différts d zéro, coséquc u échatillo y() dépd d tous ls échatillos x() passés. La trasformé H(z) d cs filtrs s'écrit : M Y( z) y( ) z bi x( i) z + a j y( j) z i j

19 M bi x( i) z + a j y( j) z i j E ffctuat ls chagmts d variabls (-i)u t (-j)v, o obtit : M M i j i i j i i j i j Y( z) b z X( z) + a z Y( z) X( z) b z + Y( z) a z d'où la foctio d trasfrt H(z) suivat : j j Y( z) H( i z) X( z) M j b z i i b z j j (44) La répos impulsioll d cs filtrs st doc ifii, coséquc cs filtrs puvt dvir istabls. Exmpl d filtr RII : x( ) + y( ) Soit l filtr obéissat à la rlatio suivat :y( ). La trasformé Z d c filtr s'écrit : H( z). La trasformé z ivrs prmt d détrmir z l'élémt h() d la répos impulsioll : h( ). Il s'agit bi d'u répos impulsioll ifii, l systèm st stabl, fft h( ) quad. La répos impulsioll du filtr st doé ci-dssous. / Répos impulsioll /4 /8 /6 3 tc Fig. 3 Répos impulsioll du filtr y( ) x( ) + y( ) III-- Critèr d stabilité ds filtrs umériqus Comm pour ls systèms aalogiqus la stabilité ds sytèms umériqus put êtr déduit du liu ds pôls das l pla complx ds z.

20 Soit doc H(z) la trasformé z d'u systèm umériqu, la décompositio élémts simpls d l'xprssio (44) coduit soit à ds trms d la form : A α) pour u pôl situé za ( az ) soit à ds trms : B + Cz pour ds pôls imagiairs cojugués situés βz + α z β) ( ) z, β ± j α β avc z, α. Ls trasformés ivrss ds cs dux xprssios sot rspctivmt (voir axs II t III) : A Aa U ( ) avc U() la séquc échlo ( az ) t B + Cz ( βz + α z ) ( ) K C / B + β α si( ωt ). [ α { ( ω ) ( ω )}] B cos T + K si T U ( ) avc cos( ωt ) β / α Cs dux suits covrgt à coditio qu a t α soit ifériurs à l'uité. E coséquc l critèr d stabilité ds systèms umériqus put s'éocr comm suit : U systèm umériqu st stabl si l modul ds pôls rst ifériur à l'uité. Das l pla complx ds z l liu ds pôls d'u systèm stabl st doc l crcl d rayo uité. Pla complx ds z zo d stabilité Fig. 4 Pla complx ds Z t liu ds pôls d'u systèm stabl Pour illustrr l critèr d stabilité, ous étudios trois filtrs umériqus simpls, u filtr RIF t dux filtrs RII dot u st istabl.

21 Exmpl : x( ) + x( ) Soit l filtr RIF obéissat à la rlatio y( ), c filtr a pour z trasformé Z ; H( z) +. H(z) prést doc u pôl z, l systèm st doc stabl. Suls ls dux prmirs élémts d la répos impulsioll h() sot différts d zéro ; h()h()/, h(i) pour i. Exmpl : x( ) + y( ) Soit l filtr RII obéissat à l'équatio récurrt y( ), c filtr a z pour trasformé Z ; H( z). H(z) prést doc u pôl z/, l systèm st ( z ) doc stabl. Sa répos impulsioll st : h( ) ( / )( / ), ll covrg vrs zéro quad. Exmpl 3 : Soit l filtr RII obéissat à l'équatio récurrt y( ) x( ) + y( ), c filtr a z pour trasformé Z ; H( z). H(z) prést u pôl z, doc à l'xtériur du ( z ) crcl uité, l systèm st doc istabl. Sa répos impulsioll st : h( ) ( ), ll divrg quad. III-- Comportmt fréqutil ds filtrs umériqus L comportmt fréqutil ds filtrs umériqus st obtu étudiat la foctio d trasfrt isochro T (jω); T ( jω) H( z) où T st la périod d'échatilloag z j ω T (voir ax I). T (jω) st égalmt la trasformé d Fourir umériqu ds échatillos h() d la répos impulsioll (voir Vol.4). ( ω) T j H( z) ω h( ) j T z jωt h( ) cos( ωt ) + j h( )si( ωt ) (45) O rappll qu T (jω) st u foctio périodiqu d la fréquc, d périod f /T, par aillurs la parti réll d T (jω) st pair alors qu la parti imagiair st impair. Pour illustrr la sigificatio d T (jω), pros la cas d'u systèm umériqu attaqué par u séquc Acos(ω T ). E régim prmat, la sorti du systèm sra cor u séquc cosiusoïdal, ll s'écrit : A T ( jω ) cos ω T ϕ ( ω ) ( ) + avc ( ) arctg T ( j ) ϕ ω ω ω ω Rmarqu : La foctio d trasfrt isochro T (jω) st cor la trasformé d Fourir umériqu d la répos impulsioll h().

22 Pour ls systèms aalogiqus, l'équivalt d T (jω) st H(jω) obtu faisat pjω das H(p). H(jω) st cor la trasformé d Fourir d la répos impulsioll h(t) du jωt systèm aalogiqu : H( jω) h( t) dt pour u systèm causal. III Sythès ds filtrs RII Ls cofficits a j t b i d la rlatio (4) sot gééralmt obtus à partir d'u foctio modèl. La foctio modèl utilisé st soit la répos fréquc soit la répos impulsioll d'u filtr aalogiqu cou, par xmpl u filtr pass-bas d typ Buttrworth du 4 èm ordr. ous traitos succssivmt ls dux cas. α) la foctio modèl st la répos fréquc : trasformé biliéair Soit doc u filtr aalogiqu dot la foctio d trasfrt H(p) st cou. La répos fréquc du filtr H(jω) st obtu calculat H(p) pour pjω. Filtr aalogiqu H(p) ; H(jω) U U () Echatillour Filtr umériqu H(z) ; T (jω ) traitmt umériqu U s () T U s Fc filtr d rcostructio aalogiqu Fig. 5 Equivalc tr filtrs aalogiqus t umériqus L filtr umériqu équivalt comprd trois blocs. L prmir bloc réalis l'échatilloag, l duxièm bloc réalis l traitmt umériqu proprmt dit, il st caractérisé par u foctio d trasfrt H(z), l troisièm bloc st u filtr d rcostructio aalogiqu. O rappll qu si l sigal U st à bad passat limité B max t si l filtr d rcostructio st idéal avc u fréquc d coupur F c tll B max <F c <f -B max alors U s U si H(z), autrmt dit U s ()U (). E coséquc si o vut réalisr u filtr umériqu qui ffctu l mêm traitmt qu l filtr aalogiqu d répos fréquc H(jω), il faut vérifir l'égalité suivat : H( jω) H( p) T ( jω) H( z) p j z j ω T ω (46) H(z) st doc obtu faisat p log( z) das H(p). T Exmpl : pros l cas d'u filtr pass-bas avc H(p)/(+τp), o obtit pour H(z) :

23 H( z) τ + log( z) T O vérifi bi qu T ( jω) τ + T log jωt ( ) H( jω) τ T j T + jωτ + ω E gééral, la foctio d trasfrt H(p) st sous form ratioll (quotit d dux polyoms p), il s'suit qu la trasformé z obtu faisat p log( z) T coduit pas à u form ratioll pour H(z). Si H(z) 'st pas sous u form ratioll alors il st impossibl d'obtir la rlatio d récurrc (4), t par coséqut d'implémtr l filtr. O procèd alors à u approximatio qui cosist à dir qu T (jω) sra proch d H(jω) pour ls basss fréqucs, approximatio tout à fait légitim. E fft, u opératio d filtrag umériqu écssit au préalabl u échatilloag à la fréquc F, c qui suppos qu touts ls fréqucs supériurs à F / ot été élimiés, sio il y a rplimt ds spctrs. E coséquc, la rlatio p log( z) st approximé par la form ratioll T suivat : z p T z + (47) obtu chrchat u dévloppmt quad pt rst voisi d zéro. démostratio : Si pt rst voisi d zéro ; z st voisi d l'uité. Posos alors z(+x)/(-x) avc x <<, t chrchos u dévloppmt limité d log[(+x)/(-x)] pour x ptit dvat l'uité. Il vit : + x log log( + x) log( x) ( x x / + x 3 / 3+...) ( x x / x 3 / 3+...) x x, cosrvat qu ls trms au prmir ordr. Par aillurs, x(z-)/(z+), o obtit fialmt : log( z) ( z ), d'où la rlatio d passag d l'spac ds p à l'spac ds z : ( z + ) z p T z +

24 La trasformatio approché (47) fait qu ls filtrs aalogiqus t umériqus aurot l mêm gai pour dux fréqucs f a t f différts comm l motr la Fig. 6. Chrchos la rlatio tr f a t f. T (j ω ) H(jω ) f f a F / Fig. 6 Filtrs aalogiqu t umériqu ot mêm valur d gai pour dux fréqucs f a t f différts L gai du filtr aalogiqu H(p) st obtu rmplaçat p par jω a t clui du filtr umériqu H(z) rmplaçat z par jω T, d'après (47) la rlatio tr f a t f st doé par : z p j a T z + ( ) ω T jω T ( + ) T jω T jω T / jω T / jω T / jω T / ( ) jω T / jω T / ( + ) jω a ( ) T jtg T f πf ω / f a tg (48) π f Sur la Fig. 7, f a st tracé foctio d f. O rmarqu qu pour la fréquc f f /, l filtr umériqu aura l gai du filtr aalogiqu à la fréquc ifii ( f a ). f a pt -f / f / f Fig. 7 variatio d f a foctio d f

25 L factur /T d la rlatio (47) apparaît uiqumt comm u factur d'échll, il st rmplacé par u costat k à détrmir. Fialmt, la trasformatio pour passr du pla ds p au pla ds z s mt sous la form suivat : p k z z + (49) Ctt trasformatio st cou sous l om d trasformé biliéair. Ls filtrs aalogiqu t umériqu aurot l mêm gai pour ds fréqucs f a t f. Cs fréqucs sot obtus rmplaçat das (49) p par jω a t z par jω T, o obtit : f k tg π f / f (5) π ( ) a La costat k st calculé d tll maièr qu filtrs aalogiqu t umériqu ait l mêm gai pour u fréquc particulièr doé f p, comm l motr la Fig. 8. E gééral, ls foctios d trasfrt ds filtrs aalogiqus sot doés avc la variabl s p / ω, où ω st la pulsatio caractéristiqu, par xmpl la pulsatio d coupur à -3dB pour u filtr d typ Buttrworth. Il suffit d modifir comm suit la rlatio (49) : p k z z + p k z s K z avc K k ω ω z + z + ω (5) D la mêm maièr la rlatio (5) dvit : f k f a k f a tg ( π f / f ) tg( πf / f ) K tg( πf / f ) (5) π f πf f a f a pt T (j ω ) H(jω ) f p -f / f p f / f f p F / Fig. 8 La costat k st calculé d faço H(jω p )T (jω p )

Exponentielle exercices corrigés

Exponentielle exercices corrigés Trmial S Foctio potill Ercics corrigés Fsic 996, rcic Fsic 996, rcic 3 3 Fsic 996, rcic 4 4 Fsic, rcic 6 3 5 Fsic, rcic 4 3 6 Baqu 4 4 7 Epo + air, Amériqu du Nord 5 5 8 Basiqu, N Calédoi, ov 4 7 9 Basiqus

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES 2. Séries etières Défiitio 2.. O appelle série etière toute série de foctios ( ) f dot le terme gééral est de la forme f ()=a, où (a ) désige ue suite réelle ou complee et R.

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1 Premières propriétés des ombres réels 2 Suites umériques 3 Suites mootoes : à faire 4 Séries umériques 4. Notio de série. Défiitio 4.. Soit (u ) ue suite de ombres réels ou complexes. Pour N N, o ote S

Plus en détail

1 Mesure et intégrale

1 Mesure et intégrale 1 Mesure et itégrale 1.1 Tribu boréliee et foctios mesurables Soit =[a, b] u itervalle (le cas où b = ou a = est pas exclu) et F ue famille de sous-esembles de. OditqueF est ue tribu sur si les coditios

Plus en détail

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1 Bac blac TS Correctio Exercice I ( Spé ) / émotros par récurrece que 5x y = pour tout etier aturel 5x y = 5 8 = La propriété est doc vraie au rag = Supposos que la propriété est vraie jusqu au rag, o a

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Etude de la fonction ζ de Riemann

Etude de la fonction ζ de Riemann Etude de la foctio ζ de Riema ) Défiitio Pour x réel doé, la série de terme gééral,, coverge si et seulemet si x >. x La foctio zeta de Riema est la foctio défiie sur ], [ par : ( x > ), = x. Remarque.

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

Convergences 2/2 - le théorème du point fixe - Page 1 sur 9

Convergences 2/2 - le théorème du point fixe - Page 1 sur 9 Au sommaire : Suites extraites Le théorème de Bolzao-Weierstrass La preuve du théorème de Bolzao-Weierstrass3 Foctio K-cotractate4 Le théorème du poit fixe5 La preuve du théorème du poit fixe6 Utilisatios

Plus en détail

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire Séquece 5 La foctio logarithme épérie Objectifs de la séquece Itroduire ue ouvelle foctio : la foctio logarithme épérie. Coaître les propriétés de cette foctio : sa dérivée, ses variatios, sa courbe, sa

Plus en détail

Groupe orthogonal d'un espace vectoriel euclidien de dimension 2, de dimension 3

Groupe orthogonal d'un espace vectoriel euclidien de dimension 2, de dimension 3 1 Groupe orthogoal d'u espace vectoriel euclidie de dimesio, de dimesio Voir le chapitre 19 pour l'étude des espaces euclidies et des isométries. État doé u espace euclidie E de dimesio 1, o rappelle que

Plus en détail

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES Préparatio à l Agrégatio Bordeaux Aée 203-204 Jea-Jacques Ruch Table des Matières Chapitre I. Gééralités sur les tests 5. Itroductio 5 2. Pricipe des tests 6 2.a. Méthodologie

Plus en détail

Apprentissage: cours 3a Méthodes par moyennage local

Apprentissage: cours 3a Méthodes par moyennage local Appretissage: cours 3a Méthodes par moyeage local Guillaume Oboziski 1 er mars 2012 Réferece : chap. 6 of [Hastie et al., 2009] ad chap. 6 of [Devroye et al., 1996]. Algorithmes par moyeage local O cosidère

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

Régulation analogique industrielle ESTF- G.Thermique

Régulation analogique industrielle ESTF- G.Thermique Chapitre 5 Stabilité, Rapidité, Précisio et Réglage Stabilité. Défiitio Coditio de stabilité. Critères de stabilité.. Critères algébriques.. Critère graphique ou de revers das le pla de Nyquist Rapidité

Plus en détail

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction Chapitre 3 : Trasistor bipolaire à joctio ELEN075 : Electroique Aalogique ELEN075 : Electroique Aalogique / Trasistor bipolaire U aperçu du chapitre 1. Itroductio 2. Trasistor p e mode actif ormal 3. Courats

Plus en détail

Studio 12 scan control scan control. professional light desk user s manual rel. 1.41

Studio 12 scan control scan control. professional light desk user s manual rel. 1.41 Studio ca cotrol ca cotrol profioal light dk ur maual rl Coig Gééral Lir atttivmt l coig d écurité trouvat da ctt otic, car ll fourit d importat iformatio cocrat la écurité d itallatio, d utiliatio t d

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

Approximation de la solution d une équation différentielle ordinaire avec impulsions qui dépendent de l état

Approximation de la solution d une équation différentielle ordinaire avec impulsions qui dépendent de l état Approximatio de la solutio d ue équatio différetielle ordiaire avec impulsios qui dépedet de l état F. Dubeau A. Ouasafi A. Sakat CRM-276 Jauary 21 Départemet de mathématiques et d iformatique, Uiversité

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

ECHANTILLONNAGE, QUANTIFICATION CONVERSION ANALOGIQUE-NUMERIQUE NUMERIQUE-ANALOGIQUE. (Vol. 3)

ECHANTILLONNAGE, QUANTIFICATION CONVERSION ANALOGIQUE-NUMERIQUE NUMERIQUE-ANALOGIQUE. (Vol. 3) Dpt GEII IUT Bordaux I ECHANTILLONNAGE, QUANTIFICATION CONVERSION ANALOGIQUE-NUMERIQUE t NUMERIQUE-ANALOGIQUE (Vol. 3) G. Couturir Tl : 05 56 84 57 58 mail : couturir@lc.iuta.u-bordaux.fr Sommair I- Spctr

Plus en détail

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X Exo7 Détermiats Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable T : pour

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

Cours 5 : ESTIMATION PONCTUELLE

Cours 5 : ESTIMATION PONCTUELLE Cours 5 : ESTIMATION PONCTUELLE A- Gééralités B- Précisio d u estimateur C- Exhaustivité D- iformatio E-estimateur sas biais de variace miimale, estimateur efficace F- Quelques méthode s d estimatio A-

Plus en détail

Séries réelles ou complexes

Séries réelles ou complexes 6 Séries réelles ou complexes Comme pour le chapitre 3, les suites cosidérées sot a priori complexes et les résultats classiques sur les foctios cotiues ou dérivables d ue variable réelle sot supposés

Plus en détail

II LES PROPRIETES DES ESTIMATEURS MCO 1. Rappel : M1 LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 2009

II LES PROPRIETES DES ESTIMATEURS MCO 1. Rappel : M1 LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 2009 M LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 009 I LES HYPOTHESES DE LA MCO. Hypothèses sur la variable explicative a. est o stochastique. b. a des valeurs xes das les différets échatillos. c. Quad ted

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Exo7 Topologie Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable Exercice **

Plus en détail

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé :

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé : Itégratio et probabilités EN Paris, 202-203 TD 203 Lois des grads ombres, théorème cetral limite. Corrigé Lois des grads ombres Exercice. Calculer e cet leços Détermier les limites suivates : x +... +

Plus en détail

Statistique descriptive bidimensionnelle

Statistique descriptive bidimensionnelle 1 Statistique descriptive bidimesioelle Statistique descriptive bidimesioelle Résumé Liaisos etre variables quatitatives (corrélatio et uages de poits), qualitatives (cotigece, mosaïque) et de types différets

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration Ds prstatios txtils prsoalisés por l hôtllri t la rstaratio ti i R E R A R-GZ 992 por l trti profssiol d li Sivi d l hyiè t d la qalité ds txtils R_Hotl_Gastro_Iformatio_FRANZOESISCH.idd 1 1 19.04.2010

Plus en détail

Processus et martingales en temps continu

Processus et martingales en temps continu Chapitre 3 Processus et martigales e temps cotiu 1 Quelques rappels sur les martigales e temps discret (voir [4]) O cosidère u espace filtré (Ω, F, (F ) 0, IP). O ote F = 0 F. Défiitio 1.1 Ue suite de

Plus en détail

Suites et séries de fonctions

Suites et séries de fonctions [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 3 avril 5 Eocés Suites et séries de foctios Propriétés de la limite d ue suite de foctios Eercice [ 868 ] [correctio] Etablir que la limite simple d ue suite de

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

14 Chapitre 14. Théorème du point fixe

14 Chapitre 14. Théorème du point fixe Chapitre 14 Chapitre 14. Théorème du poit fixe Si l o examie de plus près les méthodes de Lagrage et de Newto, étudiées au chapitre précédet, elles revieet das leur pricipe à remplacer la résolutio de

Plus en détail

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1 P* / P* / P DEVOI SUVEILLE DE PHYSIQUE N 6 sptmbr 4 POBLEME : ASSOIATION DE IUITS On analys, à laid dun oscilloscop, l circuit ci-contr comportant un génératur d tnsion E,r ( ), rprésnté dans l cadr pointillé,

Plus en détail

MESURE DE L'INFORMATION

MESURE DE L'INFORMATION MESURE DE L'INFORMATION Marc URO TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 INCERTITUDE D'UN ÉVÉNEMENT (OU SELF-INFORMATION)... 7 INFORMATION MUTUELLE DE DEUX ÉVÉNEMENTS... 9 ENTROPIE D'UNE VARIABLE ALÉATOIRE

Plus en détail

VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr

VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES La gamm NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE www.pttforstr.fr u stockag ffcac POUR UNE CHAÎNE DU FROID PRÉSERVÉE Cosrvato, pcs d actvté, stockag

Plus en détail

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives Calcul des itervalles de cofiace our les EPCV 996-004 - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio e oit das la oulatio totale des méages - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio das ue sous oulatio das les méages

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires I ) Ecrire l'expression analytique des signaux représentés sur les figures suivantes à l'aide de signaux particuliers. Dans le cas du signal y(t) trouver

Plus en détail

Filtres passe-bas. On utilise les filtres passe-bas pour réduire l amplitude des composantes de fréquences supérieures à la celle de la coupure.

Filtres passe-bas. On utilise les filtres passe-bas pour réduire l amplitude des composantes de fréquences supérieures à la celle de la coupure. Filtres passe-bas Ce court document expose les principes des filtres passe-bas, leurs caractéristiques en fréquence et leurs principales topologies. Les éléments de contenu sont : Définition du filtre

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

6435 CHEMIN DE CHAMBLY, SAINT-HUBERT

6435 CHEMIN DE CHAMBLY, SAINT-HUBERT TRÉ CTR D JOUR LIST DS DSSIS A-000 PAG FROTICIPIC A-00 OTS GÉÉRALS, SYMBOLS T CLOISOS TYPIQUS A-00 PHASAG, PROTCTIO TMPORAIR T RÉSISTAC AU FU AD-0 PLAS SOUS-SOL- DÉMOLITIO A-0 PLAS SOUS-SOL- COSTRUCTIO

Plus en détail

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson 4 L E Ç O N Loi biomiale Niveau : Première S + SUP (Covergece) Prérequis : Variable aléatoire, espérace, variace, théorème limite cetral, loi de Poisso 1 Loi de Beroulli Défiitio 41 Loi de Beroulli Soit

Plus en détail

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble.

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble. II LE MARCHE DU CAFE 1 L attractivité La segmetatio selo le mode de productio Le marché du café peut être segmeté e foctio de deux modes de productio pricipaux : la torréfactio et la fabricatio de café

Plus en détail

Demande de soutien à l'enregistrement national de l'orge CH9622-7. Culture : Orge à deux rangs Type : Orge de printemps (Hordeum vulgare l.

Demande de soutien à l'enregistrement national de l'orge CH9622-7. Culture : Orge à deux rangs Type : Orge de printemps (Hordeum vulgare l. Dmad d souti à l'rgistrmt atioal d l'org CH9622-7 Cultur : Org à dux rags Typ : Org d pritmps (Hordum vulgar l.) Sélctiours : T.M. Choo 1 t R. A. Marti 2 1 Ctr d rchrchs d l Est sur ls céréals t ls oléagiux,

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

TF, DIRAC, CONVOLUTION, ET TUTTI QUANTI

TF, DIRAC, CONVOLUTION, ET TUTTI QUANTI TF, DIRAC, CONVOLUTION, ET TUTTI QUANTI J.-F. BERCHER École Supérieure d Ingénieurs en Électrotechnique et Électronique Octobre 2 version.2 L A TRANSFORMÉE DE FOURIER est l un des outils, sinon l outil

Plus en détail

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3.

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3. EXERCICE 3 (6 poits ) (Commu à tous les cadidats) Il est possible de traiter la partie C sas avoir traité la partie B Partie A O désige par f la foctio défiie sur l itervalle [, + [ par Détermier la limite

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

Fonction logarithme exercices corrigés

Fonction logarithme exercices corrigés Trminal S Fonctions Logarithms Vrai-Fau Fonction ln, EPF 6 Equation, Franc 4 4 Dérivés t ln 4 5 Primitivs t ln 6 Calcul d limits 5 6 7 Résolution (in)équations 7 8 Avc ROC 8 9 Dérivation t ncadrmnt 9 Fonction+équation,

Plus en détail

Dénombrement. Introduction. 1 Cardinaux d'ensembles nis. ECE3 Lycée Carnot. 12 novembre 2010. 1.1 Quelques dénitions

Dénombrement. Introduction. 1 Cardinaux d'ensembles nis. ECE3 Lycée Carnot. 12 novembre 2010. 1.1 Quelques dénitions Déombremet ECE3 Lycée Carot 12 ovembre 2010 Itroductio La combiatoire, sciece du déombremet, sert comme so om l'idique à compter. Il e s'agit bie etedu pas de reveir au stade du CP et d'appredre à compter

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Séries etières Eercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable Eercice

Plus en détail

4 Approximation des fonctions

4 Approximation des fonctions 4 Approximatio des foctios Ue foctio f arbitraire défiie sur u itervalle I et à valeur das IR peut être représetée par so graphe, ou de maière équivalete par la doée de l esemble de ses valeurs f(t) pour

Plus en détail

Réseaux d ondelettes et réseaux de neurones pour la modélisation statique et dynamique de processus

Réseaux d ondelettes et réseaux de neurones pour la modélisation statique et dynamique de processus Réseaux d odelettes et réseaux de euroes pour la modélisatio statique et dyamique de processus Yacie Oussar To cite this versio: Yacie Oussar. Réseaux d odelettes et réseaux de euroes pour la modélisatio

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool CHAPITRE 10 RÉACTINS D ESTÉRIFICATIN ET D HYDRLYSE 1 Formatio d u ester à partir d u acide et d u alcool 1. Nomeclature Acide : R C H Alcool : R H Groupe caractéristique ester : C Formule géérale d u ester

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Solutions particulières d une équation différentielle...

Solutions particulières d une équation différentielle... Solutios particulières d ue équatio différetielle......du premier ordre à coefficiets costats O cherche ue solutio particulière de y + ay = f, où a est ue costate réelle et f ue foctio, appelée le secod

Plus en détail

STATISTIQUE AVANCÉE : MÉTHODES

STATISTIQUE AVANCÉE : MÉTHODES STATISTIQUE AVANCÉE : MÉTHODES NON-PAAMÉTIQUES Ecole Cetrale de Paris Arak S. DALALYAN Table des matières 1 Itroductio 5 2 Modèle de desité 7 2.1 Estimatio par istogrammes............................

Plus en détail

Des résultats d irrationalité pour deux fonctions particulières

Des résultats d irrationalité pour deux fonctions particulières Collect. Math. 5, 00, 0 c 00 Uiversitat de Barceloa Des résultats d irratioalité pour deux foctios particulières Richard Choulet 7, Rue du 4 Août, 40 Aveay, Frace E-mail: richardchoulet@waadoo.fr Received

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Processus géométrique généralisé et applications en fiabilité

Processus géométrique généralisé et applications en fiabilité Processus géométrique gééralisé et applicatios e fiabilité Lauret Bordes 1 & Sophie Mercier 2 1,2 Uiversité de Pau et des Pays de l Adour Laboratoire de Mathématiques et de leurs Applicatios - Pau UMR

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

DETERMINANTS. a b et a'

DETERMINANTS. a b et a' 2003 - Gérard Lavau - http://perso.waadoo.fr/lavau/idex.htm Vous avez toute liberté pour télécharger, imprimer, photocopier ce cours et le diffuser gratuitemet. Toute diffusio à titre oéreux ou utilisatio

Plus en détail

Baccalauréat S Asie 19 juin 2014 Corrigé

Baccalauréat S Asie 19 juin 2014 Corrigé Bcclurét S Asie 9 jui 24 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice Commu à tous les cdidts 4 poits Questio - c. O peut élimier rpidemet les réposes. et d. cr les vecteurs directeurs des droites proposées e sot ps

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

e x dx = e x dx + e x dx + e x dx.

e x dx = e x dx + e x dx + e x dx. Chtr Foctos Gmm t foctos d Bssl Chtr Focto Gmm t foctos d Bssl Détrmto d l focto Gmm L focto Gmm st très sml à dédur à rtr d l tégrl d'eulr: Ctt tégrl st u focto d rmètr ; ll st rrésté r l symbol () t

Plus en détail

LES PROBABILITÉS POUR LES OPTIONS B, C ET D

LES PROBABILITÉS POUR LES OPTIONS B, C ET D LES PROBABILITÉS POUR LES OPTIONS B, C ET D PRÉPARATION À L AGRÉGATION EXTERNE DE MATHÉMATIQUES DE L UNIVERSITÉ RENNES 1 1 ANNÉE 2009/2010 1. ESPACE PROBABILISÉ - VARIABLE ALÉATOIRE 1.1 ESPACE PROBABILISÉ

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

TRANSFERT DE CHARGE DANS UN RÉSEAU DE PROCESSEURS TOTALEMENT CONNECTÉS (*) par Maryse BÉGUIN ( 1 )

TRANSFERT DE CHARGE DANS UN RÉSEAU DE PROCESSEURS TOTALEMENT CONNECTÉS (*) par Maryse BÉGUIN ( 1 ) RAIRO Operatios Research RAIRO Oper. Res. 34 (2000) 99-129 TRANSFERT DE CHARGE DANS UN RÉSEAU DE PROCESSEURS TOTALEMENT CONNECTÉS (*) par Maryse BÉGUIN ( 1 ) Commuiqué par Berard LEMAIRE Résumé. L étude

Plus en détail

PROMENADE ALÉATOIRE : Chaînes de Markov et martingales

PROMENADE ALÉATOIRE : Chaînes de Markov et martingales PROMENADE ALÉATOIRE : Chaîes de Markov et martigales Thierry Bodieau École Polytechique Paris Départemet de Mathématiques Appliquées thierry.bodieau@polytechique.edu Novembre 2013 2 Table des matières

Plus en détail

LABO 5-6 - 7 PROJET : IMPLEMENTATION D UN MODEM ADSL SOUS MATLAB

LABO 5-6 - 7 PROJET : IMPLEMENTATION D UN MODEM ADSL SOUS MATLAB LABO 5-6 - 7 PROJET : IMPLEMENTATION D UN MODEM ADSL SOUS MATLAB 5.1 Introduction Au cours de séances précédentes, nous avons appris à utiliser un certain nombre d'outils fondamentaux en traitement du

Plus en détail

Université Pierre et Marie Curie. Biostatistique PACES - UE4 2013-2014

Université Pierre et Marie Curie. Biostatistique PACES - UE4 2013-2014 Uiversité Pierre et Marie Curie Biostatistique PACES - UE4 2013-2014 Resposables : F. Carrat et A. Mallet Auteurs : F. Carrat, A. Mallet, V. Morice Mise à jour : 21 octobre 2013 Relecture : V. Morice,

Plus en détail

Maîtrise de Mathématiques TER Le bandit manchot à deux bras

Maîtrise de Mathématiques TER Le bandit manchot à deux bras Maîtrise de Mathématiques TER Le badit machot à deux bras Deis Cousieau Sous la directio de Jea-Michel Loubes Septembre 2003 Table des matières 1 Présetatio du problème 2 1.1 Exemple de la machie à sous,

Plus en détail

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés Travaux dirigés, Automatique linéaire 1 J.M. Dutertre 2014 TD 1 Introduction, modélisation, outils. Exercice 1.1 : Calcul de la réponse d un 2 nd ordre à une rampe

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

ALUMINIUM BARRES TUBES TÔLES

ALUMINIUM BARRES TUBES TÔLES ALUMINIUM BARRES TUBES TÔLES Produits métallurgiqus & Fouriturs associés La puissac d u partair d référc L srvic d u résau d distributio d proximité KDI mt à votr dispositio das ss cs, prochs d vous, u

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Université Montpellier II

Université Montpellier II MODICOM Cette plaquette motre ommet u gal peut être éhatilloé, trasmis omme ue suite d éhatillos, puis reostitué à l aide de iltres passe-bas. I) Le blo de logique de ommade d éhatilloage («Samplig otrol

Plus en détail

ANNEXE A : MATRICES DE MAC

ANNEXE A : MATRICES DE MAC Annx ANNEXE A : MARICES DE MAC La matrc d MAC (Modal Auranc Crtron) au applé matrc d corrélaton modal t ouvnt utlé pour la comparaon ntr dux nmbl d mod propr [Y ] t [Y ]. Sont : [{ } { k} { N } ] { } {

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail