L initiative COMODO. Compte rendu de la réunion d Autrans, Réunion COMODO MARMO, mars 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L initiative COMODO. Compte rendu de la réunion d Autrans, Réunion COMODO MARMO, 29-31 mars 2010"

Transcription

1 L initiative COMODO Compte rendu de la réunion d Autrans, Réunion COMODO MARMO, mars 2010

2 Les participants HYCOM MARS NEMO ROMS SYMPHONIE T-UGOm MERCATOR Autres Y. Morel F. Dumas, V. Garnier, S. Theetten, F. Vandermeirsch R. Benshila, G. Madec P. Marchesiello, P. Penven F. Auclair, P. Marsaleix, C. Nguyen Florent Lyard J. Chanut, G. Reffray F. Ardhuin, A. C. Bennis, E. Blayo, L. Debreu, J.-M. Molines, C. Talandier, A.-M. Tréguier

3

4 Le programme Nouvelles des équipes Etat de l art : conditions aux limites ouvertes Perspective majeure : Interactions Vagues Courant Site Web COMODO Outils communautaires, ANR cas test Prospective OA de l INSU : modélisation du domaine côtier

5 Nouvelles des équipes Couplage Ocean- Atmosphère ROMS NEMO Bancs Découvrants HYCOM SYMPHONIE MARS ROMS Non Hydrostatique SYMPHONIE HYCOM ROMS T-UGOm Diffusion diapycnale MARS ROMS Paramétrisation Verticale HYCOM MARS Coordonnées Verticales NEMO HYCOM SYMPHONIE Interaction Vagues-Courant SYMPHONIE MARS ROMS T-UGOm PISCES ROMS NEMO

6 Le programme Nouvelles des équipes Etat de l art : conditions aux limites ouvertes Coordonnées verticales Paramétrisations verticales Schémas d advection et schémas en temps Perspective majeure : Interactions Vagues Courant Site Web COMODO Outils communautaires, ANR cas test Prospective OA de l INSU : modélisation du domaine côtier

7 Le programme Nouvelles des équipes Etat de l art : conditions aux limites ouvertes Perspective majeure : Interactions Vagues Courant Méthodes innovantes en maths applis Assimilation de données Calcul haute performance, Informatique Couplage OA Site Web COMODO Outils communautaires, ANR cas test Prospective OA de l INSU : modélisation du domaine côtier

8 Interaction Vagues - Courant Présentation de Fabrice Ardhuin Modélisation des vagues Interactions vagues courant Présentation de Anne-Claire Bennis (postdoc SHOM EPOC) Couplage MARS2D-3D / WavewatchIII Implémentation de Mellor 2003 Ardhuin 2008 à venir (également dans SYMPHONIE)

9 Le programme Nouvelles des équipes Etat de l art : conditions aux limites ouvertes Perspective majeure : Interactions Vagues Courant Site Web COMODO Outils communautaires, ANR cas test Prospective OA de l INSU : modélisation du domaine côtier

10 Site Web COMODO COMODO Communauté de MODélisation Océanographique Présentation générale Communications Documentations Plateforme Echanges scientifiques Cas tests Forum Phrase de résumé Bons logos qui pointent vers site de chaque code Liens priviligiés avec EPIGRAM, projet boîte à outils, +? Quel fond de carte? Autres infos à ajouter sur page d accueil? Français uniquement? Laurent tel?

11 Site internet public Présentation générale Communications Documentations Plateforme Echanges scientifiques Cas tests Forum Présentation générale Conclusions de la réunion précédente et/ou de celle-là Communications Présentations des colloques Articles? Documentations techniques Liste des participants Rapports administratifs Notices d utilisation (forum, échanges de documents)

12 Site internet public Présentation générale Communications Documentations Plateforme Echanges scientifiques Cas tests Forum Plateforme commune? Préprocessing (lien projet MARMO,Tidal Toolbox) Post-processing (que fait-on à ce sujet?) Environnement de mise en œuvre (proposition de reprendre environnement équipe DRAKKAR pour volontaires et ne pas aller audelà pour l instant) Recommandations techniques Formalisme Noms des variables (liste commune partagée ou tableau d équivalence) Pre-processing pour gérer indices Facteurs d échelle Format NetCDF des fichiers IN/OUT de référence

13 Site internet public Présentation générale Communications Documentations Plateforme Echanges scientifiques Cas tests Forum Echanges scientifiques Synthèse des sujets principaux abordés? Vagues Conditions aux limites Coordonnées verticales généralisées Formulation des flux océan/atmosphère Cas tests Description des cas tests proposés Forum (lien vers Gforge)

14 Le programme Nouvelles des équipes Etat de l art : conditions aux limites ouvertes Perspective majeure : Interactions Vagues Courant Site Web COMODO Outils communautaires, ANR cas test Prospective OA de l INSU : modélisation du domaine côtier

15 Les projet communs 1. Réunions scientifiques et site web 2. Identification de développements communautaires Format standard de fichiers Outils de pré-posttraitement Environnement de compilation Vecteur d observations Surface module (formules bulk et gestion des entréessorties) Parallélisation 3. Un projet ANR Cas tests Vers un système de modélisation

16 Format de fichiers Outils de pré-postprocessing Existant Xscan (Tugo-m, SYMPHONIE) Bathymétrie Visualisation Outils MARMO (NEMO, MARS, SYMPHONIE) Bathymétrie ROMS_TOOLS (ROMS) Préprocessing tools Visualisation INFOCEAN (NEMO) Extraction de grille ORCA Lancement de la simulation

17 Format de fichiers Outils de pré-postprocessing Effectuer les modifications nécessaires afin de pouvoir utiliser l ensemble des outils avec les différents modèles Définition d un format de fichier commun (Standard CF, attributs spécifiques) Vers un outil de prépost-traitement commun

18 ANR cas test Suite de cas test permettant : 1. Comparer/Valider les modèles 2. Valider les évolutions des différents modèles 3. Tester les méthodes innovantes Cas tests «basiques» Cas tests pour étude de certains processus Cas tests réalistes

19 Prochaines échéances Juin 2010 Réunion Outils de Prétraitement Septembre 2010 Réunion ANR Cas tests Prospective OA 2011 Prochaine réunion modélisation

20 Réponses au questionnaire Que préférez-vous dans votre modèle? Que n aimez vous pas dans votre modèle? Que préférez-vous dans les autres modèles? Que n aimez-vous pas dans les autres modèles? Prochains développements prévus Précision des schémas Structure complexe (schéma en temps) Grille non structurée Langage C++ Bancs découvrants Traitement de l échelle régionale à l échelle littorale Erreur de dispersion forte Précision des schémas Complexité du time stepping Schéma temporel Performances (coût de calcul) Mélange diapycnal / gradient de pression / lissage topo Schémas en temps simples Précision numérique peu élevée Approche «Generic Modelling» Proximité de l équipe de développement Performances IO Approche numérique différente analyse énergétique Lisibilité du code (clefs CPP) Réduction du mélange diapycnal Portabilitéfacilité d utilisation Difficultés inhérentes au talus (et manque d expériences idéalisées) Articles de références, Documentation Communauté limitée d utilisateurs Coordonnées verticale généralisée Large communauté internationale Choix de tout intégrer Outils de préprocessing Difficulté de la mise en œuvre de cas test IO Coordonnées verticales Mise en place d une configuration Conservation des caractéristiques des masses d eau Format des fichiers d entrées-sorties Couplage sédiment/ vagues Etude de processus rigoureuse sur des configurations légères Codage/annotation Pas de validation sur des cas test

21 Réponses au questionnaire Quelles contraintes sur son développement? Sur quelles tâches passez-vous le plus de temps? Que proposez vous pour améliorer l unité dans la communauté? Quelle organisation? Portabilité, Documentation Suivi des évolutions du code (cas tests) Echanges / Réunions GDR Performance sur toute plate forme Débogage Plate forme commune de modélisation (IO, prépostprocessing communs, simplification du passage d un modèle à l autre) 1 er volet : effort de mutualisation des outils de pré-processing Assurer les services offerts aux partenaires Une partie des développements sont déjà mutualisés (IO/prépostprocessing) (POC) 2 ème volet : favoriser les études amont qui aboutirait à la création d un code novateur dans lequel tout le monde basculera naturellement Intégration volets sédimentologie, production primaire 3 ème volet : Consortium qui 1/ échanges 2/ supervise les évolutions de la plate forme commune 3/ définit une feuille de route pour les directions de développements Hétérogénéité des utilisateurs

22 Le programme Nouvelles des équipes Etat de l art : conditions aux limites ouvertes Perspective majeure : Interactions Vagues Courant Site Web COMODO Outils communautaires, ANR cas test Prospective OA de l INSU : modélisation du domaine côtier

La stratégie du SHOM en modélisation océanographique : le choix d'hycom

La stratégie du SHOM en modélisation océanographique : le choix d'hycom La stratégie du SHOM en modélisation océanographique : le choix d'hycom Stéphanie Louazel, Rémy Baraille, Stéphanie Corréard, Cyril Lathuilière, Flavien Gouillon, Annick Pichon Division HOM du SHOM responsable

Plus en détail

Colloque bilan LEFE, mai 2009. Processus dynamiques en milieu littoral

Colloque bilan LEFE, mai 2009. Processus dynamiques en milieu littoral Colloque bilan LEFE, mai 2009 Processus dynamiques en milieu littoral Philippe Bonneton EPOC, Univ. Bordeaux I, CNRS Le littoral : pas seulement une zone d interface mais aussi un milieu spécifique Appel

Plus en détail

Variations de la circulation océanique dans l'atlantique Nord depuis 1955 : modèle global NEMO ORCA ½ avec rappel aux données in situ

Variations de la circulation océanique dans l'atlantique Nord depuis 1955 : modèle global NEMO ORCA ½ avec rappel aux données in situ Variations de la circulation océanique dans l'atlantique Nord depuis 1955 : modèle global NEMO ORCA ½ avec rappel aux données in situ T. Huck, P. Bellec, R. Dussin, F. Gaillard, J.-M. Molines, A. M. Treguier

Plus en détail

Présenté par Guillaume Charria

Présenté par Guillaume Charria EvolutioN Interannuelle de la dynamique dans le golfe de Gascogne et la ManchE (ENIGME) Présenté par Guillaume Charria Le projet ENIGME Description et analyse de la variabilité interannuelle passée sur

Plus en détail

Modélisation de la circulation dans le golf de Lion : Application du modèle Romstools et comparaison avec le modèle Symphonie

Modélisation de la circulation dans le golf de Lion : Application du modèle Romstools et comparaison avec le modèle Symphonie Modélisation de la circulation dans le golf de Lion : Application du modèle Romstools et comparaison avec le modèle Symphonie Université d Aix-Marseille II Centre d Océanologie de Marseille 7 mai, 2007

Plus en détail

Réunion MIP GT côtier du 22 février 2013. Participants:

Réunion MIP GT côtier du 22 février 2013. Participants: Réunion MIP GT côtier du 22 février 2013 Participants: NOVELTIS : Eric Jeansou, Muriel Lux CNES : Nicolas Picot, Amandine Guillot METEOFRANCE : Denis Paradis SHOM : Rémy Baraille, Héloise Michaud CERFACS

Plus en détail

Présentation CPER MerSure. Source WMO

Présentation CPER MerSure. Source WMO Présentation CPER MerSure Source WMO L Océanographie opérationnelle au 25 mai 1971 : Le SHM devient Campagnes à la mer / altimétrie satellitaire 1993 : mise en service de la production SOAP pour la défense

Plus en détail

Originalité du projet

Originalité du projet GLOBCOAST Estimation et analyse de la variabilité biogéochimique aux échelles saisonnière, inter-annuelle et décennale des eaux côtières globales par télédétection spatiale et impact vers les niveaux trophiques

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Développement et Evaluation PHYsiques des modèles atmosphériques

Développement et Evaluation PHYsiques des modèles atmosphériques Développement et Evaluation PHYsiques des modèles atmosphériques Motivations : Augmenter la confiance dans les prévision du changement climatique. 1. nécessite d'utiliser les modèles le plus "physiques"

Plus en détail

DU MODÈLE À LA PLATE-FORME EMBARQUÉE

DU MODÈLE À LA PLATE-FORME EMBARQUÉE 1 DU MODÈLE À LA PLATE-FORME EMBARQUÉE Versailles, 29 novembre 2011 Journée «Des spécifications à la validation temps réel» 2 DU MODÈLE À LA PLATE-FORME EMBARQUÉE Versailles, 29 novembre 2011 UTILISATION

Plus en détail

Intégration des courants issus de l'océanographie opérationnelle (systèmes Mercator) dans le modèle de dérive Mothy (Météo France)

Intégration des courants issus de l'océanographie opérationnelle (systèmes Mercator) dans le modèle de dérive Mothy (Météo France) Intégration des courants issus de l'océanographie opérationnelle (systèmes Mercator) dans le modèle de dérive Mothy (Météo France) Stéphane Law Chune (1), Yann Drillet (1), Pierre Daniel (2) et Pierre

Plus en détail

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre Avant-propos 1. Objectif du livre 17 2. Illustrations des exemples de ce livre 18 2.1 Office 365 comme plateforme technologique pour une digital workplace 18 2.2 SharePoint et Yammer à l honneur 18 3.

Plus en détail

Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique

Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique Périmètre Le périmètre du PEPI concerne les méthodes et outils utilisés pour le traitement informatisé des données scientifiques.

Plus en détail

NEMO : une plate-forme de modélisation de l océan pour la recherche, l opérationnel, la prévision saisonnière et le changement climatique

NEMO : une plate-forme de modélisation de l océan pour la recherche, l opérationnel, la prévision saisonnière et le changement climatique NEMO : une plate-forme de modélisation de l océan pour la recherche, l opérationnel, la prévision saisonnière et le changement climatique Pourquoi avoir diffusé en libre? Comment? Quels problèmes? Quels

Plus en détail

Présentation R^4, 4 avril 2012

Présentation R^4, 4 avril 2012 Gilbert Colletaz, (LEO, Université d Orléans) Christophe Hurlin (LEO, Université d Orléans) Christophe Pérignon (GREGHEC, HEC Paris) Yvan Stroppa(LEO, CNRS) Présentation R^4, 4 avril 2012 La modélisation

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Vers une plateforme de bâtiment virtuel

Vers une plateforme de bâtiment virtuel Vers une plateforme de bâtiment virtuel «Apport des énergies renouvelables et maîtrise des échanges dans l habitat» Journée IBPSA France SFT 31 Mars 2005 La Rochelle Laurent MORA

Plus en détail

PaCO++ André Ribes Réunion Hydrogrid Rennes 15/09/03

PaCO++ André Ribes Réunion Hydrogrid Rennes 15/09/03 PaCO++ André Ribes Réunion Hydrogrid Rennes 15/09/03 Plan Contexte Problèmes CORBA PaCO++ Conclusion / perspectives Contexte : couplage de code Structural Mechanics Optics Thermal Dynamics Satellite design

Plus en détail

FORMATION HADOOP Développeur pour Hadoop (Apache)

FORMATION HADOOP Développeur pour Hadoop (Apache) FORMATION HADOOP Développeur pour Hadoop (Apache) Ce document reste la propriété du Groupe Cyrès. Toute copie, diffusion, exploitation même partielle doit faire l objet d une demande écrite auprès de Cyrès.

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23 Table des Figures 7 Introduction Générale 9 1. Outils et plate-formes de construction d application 9 2. Intégration de paradigmes de conception dans le cycle de vie 10 2.1. Equilibrage de charge et équilibrage

Plus en détail

Créer son questionnaire en ligne avec Google Documents

Créer son questionnaire en ligne avec Google Documents Créer son questionnaire en ligne avec Google Documents (actualisation et précision de l article paru sur http://www.marketing- etudiant.fr/actualites/collecte-donnees.php) Se connecter avec son compte

Plus en détail

MyTinkuy Light. Votre propre réseau social livré en 1 h! Tinkuy - Sept. 2011 - Reproduc>on interdite

MyTinkuy Light. Votre propre réseau social livré en 1 h! Tinkuy - Sept. 2011 - Reproduc>on interdite MyTinkuy Light Votre propre réseau social livré en 1 h! Qui sommes-nous? Tinkuy, spécialiste du online knowledge management Des compétences et des outils de référence Quelques clients Des expertises complémentaires

Plus en détail

Journées INSPIRE CNIG Comment diffuser ses données sous forme de services de visualisation INSPIRE?

Journées INSPIRE CNIG Comment diffuser ses données sous forme de services de visualisation INSPIRE? Journées INSPIRE CNIG Comment diffuser ses données sous forme de services de visualisation INSPIRE? Pierre Lagarde, BRGM/DSI/ISTN BRGM/DSI/ISTN Le How-To des services de consultation INSPIRE > 4 challenges

Plus en détail

données géométriques et descriptives

données géométriques et descriptives Échange automatisé et contrôlé de données géométriques et descriptives issues d une modélisation 3D Par Vincent Thomas Eugénie Nyaminani Sous la supervision de Jacynthe Pouliot et Thierry Sous la supervision

Plus en détail

Quelques applications de la technologie XML dans le domaine de la Simulation Numérique

Quelques applications de la technologie XML dans le domaine de la Simulation Numérique Quelques applications de la technologie XML dans le domaine de la Simulation Numérique G. Dejonghe CEA /DAM Ile-de-France /DCS A Gerard.Dejonghe@cea.fr 1 Plan m Le Contexte DCSA () m Le langage XML comme

Plus en détail

MEXICO Méthodes pour l EXploration Informatique de modèles COmplexes

MEXICO Méthodes pour l EXploration Informatique de modèles COmplexes MEXICO Méthodes pour l EXploration Informatique de modèles COmplexes Robert Faivre et Hervé Monod INRA - Mathématiques et Informatique Appliquées Unités MIA-Toulouse et Jouy-en-Josas Rencontres Nationales

Plus en détail

CIMENT-MaiMoSiNE. Animation scientifique et formation. CIMENT - MaiMoSiNE. 16 Avril 2013. Laurence Viry

CIMENT-MaiMoSiNE. Animation scientifique et formation. CIMENT - MaiMoSiNE. 16 Avril 2013. Laurence Viry CIMENT-MaiMoSiNE Animation scientifique et formation Laurence Viry CIMENT - MaiMoSiNE 16 Avril 2013 Laurence Viry Animation scientifique et formation 16 Avril 2013 1/9 Pôle animation scientifique MaiMoSiNE

Plus en détail

Supervision des réseaux et services pair à pair

Supervision des réseaux et services pair à pair Supervision des réseaux et services pair à pair Présentation des travaux de Thèse Guillaume Doyen LORIA - Université Henri Poincaré pour l obtention du Doctorat en Informatique de l université Henri Poincaré

Plus en détail

Architecture et moyens de traitements : travaux et perspectives

Architecture et moyens de traitements : travaux et perspectives Masses de Données en Astronomie 10-11 avril 2006 Architecture et moyens de traitements : travaux et perspectives Journée Calculs Réunion et finale Données MDAdistribués Strasbourg André Schaaff 10 et 611

Plus en détail

Synthèse de (certains) travaux: récents / en cours / en développement

Synthèse de (certains) travaux: récents / en cours / en développement Synthèse de (certains) travaux: récents / en cours / en développement Pr Catherine Morency, ing., Ph.D. Titulaire de la Chaire Mobilité 3 e colloque annuel, Polytechnique Montréal, 13 mai 2013 Quelques

Plus en détail

Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation

Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation Alexandre Ancel Cemosis / Université de Strasbourg 13 Janvier 2015 1 / 20 Plan 1 Environnement logiciel & matériel 2 Formats de fichier

Plus en détail

L IUEM et le Pôle de Calcul Intensif pour la Mer

L IUEM et le Pôle de Calcul Intensif pour la Mer L IUEM et le Pôle de Calcul Intensif pour la Mer Camille Mazoyer, UMS 3113 FEIRI (FédéraDon des équipements informadques et réseaux à l IUEM) https://www-iuem.univ-brest.fr/feiri Journée de rencontre des

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

Créer sa propre configuration : tutorial sur une configuration prédéfinie

Créer sa propre configuration : tutorial sur une configuration prédéfinie Créer sa propre configuration : tutorial sur une configuration prédéfinie V. Garnier October 20, 2011 Abstract L objectif de ce tutorial est de montrer à l utilisateur les étapes à suivre pour créer une

Plus en détail

WP1: Contribution à la

WP1: Contribution à la WP1: Contribution à la mission globale Argo Sylvie Pouliquen/Ifremer 3 eme meeting annuel NAOS, Brest, 16 Juin 2014 Contribution Française à Argo via Argo-France Rôle : coordonne dans la cadre de la TGIR

Plus en détail

La Décomposition de Domaine Appliquée à la réduction de bruit

La Décomposition de Domaine Appliquée à la réduction de bruit La Décomposition de Domaine Appliquée à la réduction de bruit Cadre général : réduction du bruit extérieur Panorama des difficultés et enjeux Un cahier des charges? isabelle.terrasse@eads.net eric.duceau@eads.net

Plus en détail

Jérémy Renard. en collaboration avec J. Gaffuri, C. Duchêne et G. Touya. CartAGen. Une nouvelle plate-forme de recherche en généralisation automatique

Jérémy Renard. en collaboration avec J. Gaffuri, C. Duchêne et G. Touya. CartAGen. Une nouvelle plate-forme de recherche en généralisation automatique Jérémy Renard en collaboration avec J. Gaffuri, C. Duchêne et G. Touya CartAGen Une nouvelle plate-forme de recherche en généralisation automatique 1 Journées de la Recherche IGN - 11 mars 2011 CartAGen

Plus en détail

1. OBJET 3 2. PERIMETRE DES PRESTATIONS 3

1. OBJET 3 2. PERIMETRE DES PRESTATIONS 3 SOMMAIRE 1. OBJET 3 2. PERIMETRE DES PRESTATIONS 3 3. EXEMPLES TYPES DE PRESTATIONS 3 3.1 Thématique 1 : expertises et études thermohydrauliques : 3 3.2 Thématique 2 : expertises et études neutroniques

Plus en détail

GROUPE 3 : SYSTEMES EMBARQUES

GROUPE 3 : SYSTEMES EMBARQUES SOMMAIRE GROUPE 1 GROUPE 2 GROUPE 3 : SYSTEMES EMBARQUES 3 GROUPE 4 : CAPTEURS ET INSTRUMENTATION GROUPE 5 : SIMULATION ET MODELISTATION GROUPE 6 : TECHNOLOGIES EMERGENTES Défis aéronautiques Observation

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment AUDIT ENERGETIQUE Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment Introduction L audit énergétique a pour but d identifier des opportunités

Plus en détail

Sextant, infrastructure de données géographiques marines et littorales, pour la diffusion et la valorisation des données marines

Sextant, infrastructure de données géographiques marines et littorales, pour la diffusion et la valorisation des données marines Sextant - Infrastructure de données géographiques marines et littorales De la côte à l océan l information géographique en mouvement Brest, 24-26 novembre 2015 Sextant, infrastructure de données géographiques

Plus en détail

Les professionnels de la jeunesse confrontés aux pratiques numériques des jeunes : largués, inquiets, enthousiastes?

Les professionnels de la jeunesse confrontés aux pratiques numériques des jeunes : largués, inquiets, enthousiastes? Les professionnels de la jeunesse confrontés aux pratiques numériques des jeunes : largués, inquiets, enthousiastes? Jeudi 15 octobre Vichy, Centre Omnisports. Cadre de l Intervention qui et quoi? Philippe

Plus en détail

La gestion de la documentation

La gestion de la documentation La gestion de la documentation Des aspects méthodologiques & organisationnels.vers la mise en œuvre d un outil de GED M S. CLERC JOSY 13 OCTOBRE 2015 PLAN Définition d un projet de gestion de la documentation

Plus en détail

Synthèse de la journée

Synthèse de la journée Réseau de recherche CNRS sur la fissuration sous sollicitations de fatigue SPONSORS 1. Rappel du contexte 2. Objectifs actualisés 3. Conclusion Contexte de la création du GDR La thématique de la fissuration

Plus en détail

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet Projet PLUME/RELIER Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier Violaine Louvet Institut Camille Jordan Université Lyon 1 & CNRS http://www.projet-plume.org/ V.Louvet (ICJ /

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

Formation Symantec Veritas Cluster Server 6.x pour Unix

Formation Symantec Veritas Cluster Server 6.x pour Unix La Pédagogie au service de la Technologie TECHNOLOGIE Formation Symantec Veritas Cluster Server 6.x pour Unix Objectif >> A la fin de ce cours, les stagiaires seront à même d effectuer les tâches suivantes

Plus en détail

Journée Utilisateurs CIMENT

Journée Utilisateurs CIMENT Journée Utilisateurs CIMENT L. Viry - C. Picard Animation Scientifique 3 Avril 2012 (Grenoble) 3 Avril 2012 1 / 12 Animation Scientifique Les applications de modélisation sont de plus en plus fréquemment

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Extrait du référentiel Métiers de la Branche :

Extrait du référentiel Métiers de la Branche : OPIIEC OBSERVATOIRE PARITAIRE DES METIERS DE L, DE L INGENIERIE, DES ETUDES ET DU CONSEIL REFERENTIEL METIERS Extrait du référentiel Métiers de la Branche : Etudes et développement Référentiel Métiers

Plus en détail

DÉCOUVREZ LE NOUVEL ESPACE LOISIRS DE L IGN JEUDI 11 DÉCEMBRE 2014. Stéphanie barrière Jonathan Renault. ign.fr

DÉCOUVREZ LE NOUVEL ESPACE LOISIRS DE L IGN JEUDI 11 DÉCEMBRE 2014. Stéphanie barrière Jonathan Renault. ign.fr ign.fr DÉCOUVREZ LE NOUVEL ESPACE LOISIRS DE L IGN JEUDI 11 DÉCEMBRE 2014 Stéphanie barrière Jonathan Renault ign.fr L ESPACE LOISIRS LES FONDAMENTAUX ign.fr L ESPACE LOISIRS EN QUELQUES MOTS L Espace

Plus en détail

Introduction à NetCDF

Introduction à NetCDF Introduction à NetCDF École normale supérieure L3 géosciences 2014/2015 Lionel GUEZ guez@lmd.ens.fr Laboratoire de météorologie dynamique Explications préliminaires Deux distinctions générales sur les

Plus en détail

Les données géographiques 3D pour simuler l impact de la réglementation urbaine sur la morphologie du bâti. Mickaël Brasebin

Les données géographiques 3D pour simuler l impact de la réglementation urbaine sur la morphologie du bâti. Mickaël Brasebin Les données géographiques 3D pour simuler l impact de la réglementation urbaine sur la morphologie du bâti. Mickaël Brasebin Encadrement : Julien Perret, Sébastien Mustière (COGIT) Christiane Weber (LIVE)

Plus en détail

Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel.

Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel. Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel. Entreprise ou organisme : ICN Business School Activité de l'entreprise ou de l'organisme : Par

Plus en détail

Méthode Agile de 3 ème génération. 2008 J-P Vickoff

Méthode Agile de 3 ème génération. 2008 J-P Vickoff PUMA Essentiel Méthode Agile de 3 ème génération 1 Structure de la présentation PUMA Essentiel méthode Agile de 3 ème génération Quelques principes Agiles Principales pratique Agile de pilotage Structure

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

Appel à Propositions

Appel à Propositions Appel à Propositions CORAC Feuille de route Propulsion Thème : «Optimisation bleed» Référence de l Appel Titre de l appel Personne à contacter responsable de l appel à proposition (AàP) Date de début du

Plus en détail

Fungus VALVASSORI MOÏSE. 9 avril 2004

Fungus VALVASSORI MOÏSE. 9 avril 2004 Fungus VALVASSORI MOÏSE 9 avril 2004 Plan 1. Vie Artificielle 2. Plateforme de simulation 3. Travaux et perspectives 9 avril 2004 séminaire IARM - P8 Valvassori Moïse 1 Vie Artificielle biologie du possible

Plus en détail

Démarrage du projet ALICIA. Les messages de l ANR. Béatrice Arnulphy

Démarrage du projet ALICIA. Les messages de l ANR. Béatrice Arnulphy Démarrage du projet ALICIA Les messages de l ANR Béatrice Arnulphy Points abordés Informations sur le programme CONTINT Points administratifs La vie et le suivi scientifique de votre projet Questions /

Plus en détail

MEXICO. Méthodes pour l EXploration Informatique de modèles COmplexes http:reseau-mexico.fr. Hervé Monod et Robert Faivre

MEXICO. Méthodes pour l EXploration Informatique de modèles COmplexes http:reseau-mexico.fr. Hervé Monod et Robert Faivre MEXICO Méthodes pour l EXploration Informatique de modèles COmplexes http:reseau-mexico.fr Hervé Monod et Robert Faivre INRA - Mathématiques et Informatique Appliquées Unités MIA-Jouy en Josas et Toulouse

Plus en détail

Le C2i, une certification nationale?

Le C2i, une certification nationale? Le C2i, une certification nationale? Nathalie Denos MINES Séminaire correspondants C2i1 13-15 juin 2012, St Etienne MINES 1 Vue «théorique» Son harmonisation au niveau national : tous les candidats qui

Plus en détail

Novembre 2011. DOSSIER DE PRESSE Lancement du nouveau site internet www.ldmobile.net

Novembre 2011. DOSSIER DE PRESSE Lancement du nouveau site internet www.ldmobile.net Novembre 2011 DOSSIER DE PRESSE Lancement du nouveau site internet www.ldmobile.net Sommaire Contexte.3 Une nouvelle stratégie, un nouveau site web..4 Les objectifs...5 Un architecture entièrement revue.

Plus en détail

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Lucas Nussbaum Soutenance de thèse 4 décembre 2008 Lucas Nussbaum Expérimentation sur les systèmes distribués 1 / 49 Contexte

Plus en détail

Quoi de neuf en LabVIEW FPGA 2010?

Quoi de neuf en LabVIEW FPGA 2010? Quoi de neuf en LabVIEW FPGA 2010? Yannick DEGLA Ingénieur d Application Fonctionnalités de LabVIEW FPGA 2010 Nœud d intégration d IP - Importer directement des fichiers.xco de Xilinx ou vos propres VHDL

Plus en détail

Equipe Sécurité Equipe R3S du laboratoire SAMOVAR UMR5157 Présentation à System@tic 19/02/2014. Maryline LAURENT

Equipe Sécurité Equipe R3S du laboratoire SAMOVAR UMR5157 Présentation à System@tic 19/02/2014. Maryline LAURENT Equipe Sécurité Equipe R3S du laboratoire SAMOVAR UMR5157 Présentation à System@tic 19/02/2014 Maryline LAURENT Responsabilités Coanimatrice de la chaire Institut Mines-Télécom «Valeurs et Politiques des

Plus en détail

Modélisation des dynamiques spatiales et cartographies animée, interactive et dynamiques

Modélisation des dynamiques spatiales et cartographies animée, interactive et dynamiques Modélisation des dynamiques spatiales et cartographies animée, interactive et dynamiques Point de vue géographique UMR 7300 Espace Université d Avignon GDR MoDys École Thématique Modys : Modélisation et

Plus en détail

Appel à Propositions. Thème : «Couplage CFD / CAA»

Appel à Propositions. Thème : «Couplage CFD / CAA» Appel à Propositions CORAC Feuille de route Propulsion Thème : «Couplage CFD / CAA» Référence de l Appel Titre de l appel Personne à contacter responsable de l appel à proposition (AàP) Date de début du

Plus en détail

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer B. Pouponneau1, L.Thiebaud 2, C. Conseil3, P.Vigne4, J.Christin5, C. Périard1, S. Martinoni-Lapierre1 Météo-France, Toulouse, France

Plus en détail

Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D

Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D 7 avril 2006 1 Physique du problème : caractéristiques et modèles d un milieu poreux Le cadre physique de notre problème est celui

Plus en détail

Conclusions et Perspectives

Conclusions et Perspectives 8 Conclusions et Perspectives Ce chapitre conclut la thèse en donnant un bilan du travail effectué et les perspectives envisageables au terme de cette recherche. Nous rappelons tout d abord les principales

Plus en détail

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 Big Data au-delà du "buzz-word", un vecteur d'efficacité et de différenciation business

Plus en détail

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 4: CREER UN SITE INTERNET. Fiche action n 6.4.0 Créer un Site Internet Grenelle Web 2.

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 4: CREER UN SITE INTERNET. Fiche action n 6.4.0 Créer un Site Internet Grenelle Web 2. Fiche action n 6.4.0 Créer un Site Internet Grenelle Web 2.0 Mettre en place un lieu de convergence digitale pour toutes les parties prenantes du développement durable sur le territoire de Cités en Champagne.

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

L application «Moodle» utilisée dans un cours théorique. Mon expérience avec Moodle 3. C est quoi Moodle. Page d accueil de vos cours 2011-06-01

L application «Moodle» utilisée dans un cours théorique. Mon expérience avec Moodle 3. C est quoi Moodle. Page d accueil de vos cours 2011-06-01 L application «Moodle» utilisée dans un cours théorique Lyne Maillet Conseillère pédagogique Responsable de programme 180-A0 1 ère et 2 e session formation continue Présentation C est quoi Moodle Mon expérience

Plus en détail

Importance des cas tests. Qualification de code

Importance des cas tests. Qualification de code Comment s assurer de la qualité? Revue de code Règles d intégration Importance des cas tests Qualification de code 1 Comment s assurer de la qualité? Validation élémentaire - revue de code : En continu

Plus en détail

ECE/CES/2015/30. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens

ECE/CES/2015/30. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 9 avril 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/30 Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

Outils logiciels pour la combinaison de vérification fonctionnelle et d évaluation de performances au sein de CADP

Outils logiciels pour la combinaison de vérification fonctionnelle et d évaluation de performances au sein de CADP Outils logiciels pour la combinaison de vérification fonctionnelle et d évaluation de performances au sein de CADP Christophe Joubert Séminaire VASY 2002 30 Octobre 2002 Aix les Bains Contexte du projet

Plus en détail

Programme des formations au numérique 2015-2016. Personnel administratif et technique des établissements scolaires privés

Programme des formations au numérique 2015-2016. Personnel administratif et technique des établissements scolaires privés Programme des formations au numérique 2015-2016 Personnel administratif et technique des établissements scolaires privés 2 n de centre de formation : 82690588169 - siret : 41789555400026 code ape : 8559A

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION 102 ) 01 46 83 60 80 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION CLIMATISATION ET VENTILATION Guide de choix

Plus en détail

Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience. Fabrice COUSIN FTOTEAM

Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience. Fabrice COUSIN FTOTEAM Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience Fabrice COUSIN FTOTEAM Introduction Parmi les leviers de modernisation du datacenter, un facteur existe dont beaucoup de responsables IT n ont pas

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Commande mécanique versus une gestion électronique

Commande mécanique versus une gestion électronique Bosch Rexroth Experience Day Commande mécanique versus une gestion électronique Thomas Van Mossevelde 1 Bosch Rexroth Experience Day Programme 1. Système BODAS 2. Présentation pratique des logiciels BODAS

Plus en détail

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011 www.aliendoit.com Active CRM Solution intégrée de téléprospection 04/10/2011 Alien Technology 3E Locaux Professionnels Km 2.5 Route de Kénitra 11005 SALÉ MAROC Tél. : +212 537 84 38 82 Fax : +212 537 88

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Optique et nanotechnologies de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Solutions Linux 2010. Industrialisation des développements à l'aide d'une forge logicielle open-source

Solutions Linux 2010. Industrialisation des développements à l'aide d'une forge logicielle open-source Solutions Linux 2010 Industrialisation des développements à l'aide d'une forge logicielle open-source Principes, bénéfices et actualités autour du projet Coclico Nicolas Guérin Xerox http://www.codendi.com

Plus en détail

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL E NATIONS UNIES CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL Distr.: LIMITEE E/ECA/DISD/CODI.3/24 3 avril 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Troisième réunion du Comité de l'information

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans. Participation au colloque du 7 avril 2011

AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans. Participation au colloque du 7 avril 2011 AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans Participation au colloque du 7 avril 2011 Le Service Public Régional d insertion et de Formation Professionnelles Les principes

Plus en détail

Sol-Agrosystème-Hydrosystème

Sol-Agrosystème-Hydrosystème L I S A H Laboratoire d étude des Interactions Sol-Agrosystème-Hydrosystème y y Plate-forme de modélisation des flux de matière dans le paysage UMR SupAgro / INRA / IRD, Montpellier, France Objectifs et

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

Sommaire Module téléphone

Sommaire Module téléphone Sommaire Module téléphone I. Programme 1 page 3 II. Programme 2 page5 III. Programme 3 page 7 IV. Programme 4 page 9 1 Exemple de programme de formation Toutes nos informations sont réalisées sur-mesure.

Plus en détail

Point d avancement ACOTRIS Travaux du CEA-LIST

Point d avancement ACOTRIS Travaux du CEA-LIST Point d avancement ACOTRIS Travaux du CEA-LIST 1. Base méthodologique modélisation UML 2. Évolution pour implantation synchrone 3. Dissémination/valorisation Base méthodologique Reprise méthode ACCORD/UML

Plus en détail

L importance de la fonction RH dans les organisations

L importance de la fonction RH dans les organisations ENSAIA, 2ème année - RH L importance de la fonction RH dans les organisations Organisation de la présentation I. Introduction : la fonction RH dans l organisation II. Présentation des missions de la GRH

Plus en détail

Structuration virtuelle de l axe Bio-imagerie

Structuration virtuelle de l axe Bio-imagerie virtuelle de l axe Bio-imagerie Pour une meilleure visibilité, un accès facilité et une gestion optimisée L axe Bio-imagerie Des besoins communs Un portail web d échanges et d informations Projet e-biogenouest

Plus en détail

Le modèle d'évaluation des coûts de l'archivage numérique au CINES. Olivier Rouchon CINES olivier.rouchon@cines.fr PIN Réunion plénière 14 Mars 2013

Le modèle d'évaluation des coûts de l'archivage numérique au CINES. Olivier Rouchon CINES olivier.rouchon@cines.fr PIN Réunion plénière 14 Mars 2013 Le modèle d'évaluation des coûts de l'archivage numérique au CINES Olivier Rouchon CINES olivier.rouchon@cines.fr PIN Réunion plénière 14 Mars 2013 Sommaire Le modèle économique Le type de services proposés

Plus en détail

Reconstruction de bâtiments en 3D à partir de nuages de points LIDAR

Reconstruction de bâtiments en 3D à partir de nuages de points LIDAR Reconstruction de bâtiments en 3D à partir de nuages de points LIDAR Mickaël Bergem 25 juin 2014 Maillages et applications 1 Table des matières Introduction 3 1 La modélisation numérique de milieux urbains

Plus en détail