Rapport d'activités 2012 perspectives Mieux connaître les risques. pour mieux se protéger

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d'activités 2012 perspectives 2013. Mieux connaître les risques. pour mieux se protéger"

Transcription

1 Rapport d'activités 2012 perspectives 2013 Mieux connaître les risques pour mieux se protéger

2 PAGE 3 Les collectivités du territoire, (le Conseil régional Poitou-Charentes, le Conseil général des Deux-Sèvres, la Communauté d agglomération de Niort, la Ville de Niort) et l état soutiennent le pôle. Les Mutuelles d assurances, Maif, Maaf Assurances, MaciF, GEMA Prévention (AGPM, MATMUT, GMF...) siègent également au conseil d administration. Les Universités de Poitiers et de La Rochelle, et des laboratoires d envergure nationale ont rejoint le pôle, l INSERM de Bordeaux, Le FCBA, l AGECIC, (rattaché au CERIC du laboratoire de Poujoulat), le LaSIE de La Rochelle ou encore l IRIAF de Niort. Enfin, de plus en plus d entreprises ou d industriels nous font confiance. Les axes du pôle Calyxis le pôle d expertise du risque Développer la recherche fondamentale sur les risques liés à la personne à son domicile (incendie, nutrition santé, comportement,...). Comprendre l accidentologie à domicile grâce à l observatoire des accidents de la vie courante qui permet d analyser les accidents survenus dans la vie quotidienne afin de développer des mesures de prévention (Observatoire Calyxis et MAVIE ). Construire un outil d aide à la décision, Observatoire ABRI, en matière de vulnérabilité de l habitat face aux inondations. Utiliser un centre de test d usage et de labellisation de produits de sécurité, Calyxis Expérimentation pour rendre l habitation de demain plus sûre. Offrir une palette de formations adaptées à la gestion des risques à la personne. Créer des animations ludiques et pédagogiques permettant aux enfants et aux parents d appréhender tous les risques de la maison et ainsi de mieux les prévenir. 4 Calyxis, pôle d expertise du risque, est structuré en départements Toute l expertise de ce département est articulée autour de 2 observatoires : l Observatoire Calyxis des Accidents de la Vie Courante (AcVC) et ABRI (habitat face au Risque Inondation). L Observatoire Calyxis des AcVC Il identifie les risques à la personne et permet leur analyse. Des solutions de prévention sont alors élaborées et proposées dans le cadre de formation de professionnels ou de sensibilisation grand public. L Observatoire Calyxis est composé de 2 dispositifs : > le recueil et l analyse des dossiers de sinistres des mutuelles d assurance (Maaf Assurances, Macif, et Maif) : cet outil s appuie sur l accident et ses circonstances. > l Observatoire MAVIE des Mutualistes pour la recherche contre les Accidents de la VIE, est une étude longitudinale construite à partir de sociétaires des mutuelles d assurances qui sont suivis dans le temps individuellement. L Observatoire ABRI Le second observatoire, ABRI constitue une aide à la décision efficace en matière de vulnérabilité de l habitat : il s agit de la mise en commun de données sinistres pour évaluer la vulnérabilité et les dommages sur l habitat en cas d inondation. Calyxis Expérimentation est une plateforme de coopération entre chercheurs, industriels, distributeurs, experts prévention,... conçue pour être le lieu référent dédié à la recherche, l expérimentation et l innovation en termes de produits et de process permettant de diminuer l accidentologie à domicile des particuliers. 3 activités pour 3 fonctions complémentaires : > fonction de recherche pour innover, > fonction de labellisation pour améliorer techniquement des prototypes ou des produits existants, > fonction de diffusion/démonstration pour former les professionnels. Calyxis Certification développe des certifications de personnes en sécurité des aliments. 2 certifications de personnes en HACCP et SMSDA (Système de Management des Denrées Alimentaires) pour lesquelles Calyxis est accréditée par le COFRAC. Calyxis Formation, propose des cycles de formations finançables dans le cadre de DIF (Droits individuels à la Formation) et des formations SSIAP (Service de Sécurité Incendie et d Assistance aux Personnes).

3 PAGE 5 les observatoires de Calyxis Le recueil des données sinistres : dossiers permettent à ce jour d étudier les caractéristiques de l accidentologie. Cette base dans laquelle on enregistre des données depuis 2004 fournit aujourd hui des informations complémentaires aux bases nationales existantes. Depuis 10 ans, Calyxis saisit dans les dossiers de déclaration Accidents de la Vie, rendant compte chaque année de l état de la sinistralité à domicile. L Observatoire Calyxis de recueil des données sinistres. Calyxis est de plus en plus sollicité par des agences gouvernementales, des organismes de normalisation ou encore des Syndicats ou Fédérations Professionnels (Comité d Amélioration de l Habitat par exemple) pour progresser sur la connaissance du risque incendie. Il s agit à la fois de progresser sur une meilleure connaissance de ses causes que d évaluer les incidences des moyens de prévention comme le détecteur de fumée. Pour cela, Calyxis, du fait de son positionnement ancien et de sa compétence reconnue dans ce domaine, doit pouvoir répondre à ces sollicitations et ainsi conserver son niveau d expertise dans le domaine. Ainsi, en 2013 les campagnes de saisies seront effectuées sur les seuls sinistres incendie et cela dans les trois mutuelles d assurance (Maaf Assurances, Macif et Maif). Enfin, chaque année, toutes les analyses effectuées par mutuelles, puis compilées, sont à la disposition de celles-ci. Si des analyses spécifiques, non effectuées à priori, intéressent des professionnels, Calyxis est à leur disposition, pour les réaliser à leur demande. L Observatoire MAVIE L Observatoire MAVIE est une étude longitudinale orientée vers l individu qui sera suivi dans le temps qu il soit ou non victime d un accident. Il s agit de décrire et suivre l évolution des AcVC et l exposition à des facteurs de risques de la population française. Les questionnaires de recueil ont été rédigés, leur contenu validé par le conseil scientifique de MAVIE. Ils comprennent environ questions sur la composition des ménages, sur leur habitat et leurs habitudes de vie. Le contenu, le mode de recueil et le protocole d étude ont été validés par la CNIL (Commission Nationale de l Informatique et des Libertés) et le CCTIRS (Comité Consultatif sur le Traitement de l Information en matière de Recherche dans le domaine de la Santé) concernant le respect des données personnelles. L architecture de la base de données est en place. Un site internet a été développé pour que les volontaires renseignent en ligne les données. Les questions sont réparties selon 3 cibles (enfants, adultes, seniors) et sont à renseigner lors de l inscription. Ce projet est considéré comme stratégique pour Calyxis car cet outil sera le seul observatoire de ce type en Europe. La France disposera alors d une source unique d informations sur les Accidents de la Vie Courante, interrogeable à la demande. Vous êtes, vous aussi, invités à faire partie des volontaires de ce projet destiné à réduire le nombre d accidents de la vie courante. Connectez-vous au site et inscrivez-vous avec le code AROBASE. être volontaire de MAVIE, c est recevoir le journal periodique de l étude qui rendra compte de l avancée de la recherche à laquelle vous apportez votre contribution. Le lancement du déploiement aura lieu courant Mai Composition du conseil scientifique Emmanuelle Amoros, Épidémiologiste, Unité Mixte de Recherche épidémiologique et de Surveillance Transport Travail Environnement, Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR), Bron. Emmanuel LAGARDE, Responsable de l équipe Prévention et Prise en Charge des Traumatismes (PPCT), Unité épidémiologie et Biostatistique, Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm), Bordeaux. Alain LEVEQUE, Président, école de Santé Publique, Université libre de Bruxelles, Belgique. Alain PARANT, Démographe, chercheur, Institut National d études Démographiques (INED), Paris. Cécile RICARD, Monitrice d études, Réseau Nord Alpin des Urgences, Annecy. Bertrand THELOT, Responsable de l Unité Traumatismes, Département Maladies Chroniques et Traumatismes, Institut de Veille Sanitaire (InVS), Saint-Maurice.

4 PAGE 7 La mission de Calyxis L Observatoire ABRI Une plateforme collaborative publique/privée de compétences et de connaissances d experts scientifiques et techniques à des fins décisionnelles : l Observatoire ABRI Deux dispositifs sont aujourd hui disponibles : > Une base de données à destination des mutuelles d assurance et des collectivités locales dans le cadre de l évaluation qualitative des dommages. Cette base contribue à améliorer la connaissance des dommages aux biens. > Un autodiagnostic de la vulnérabilité de l habitat face au risque inondation. Il permet de rendre le particulier acteur de la gestion du risque inondation le concernant. Il s agit de placer le particulier en situation d identifier ses vulnérabilités (aux biens et à sa famille) afin de s auto-prescrire des mesures palliatives pour mettre en œuvre sa propre prévention. En 2012, une première application concrète pour la Préfecture de Vendée. Les PPRi de la Faute-sur-Mer et de l Aiguillon ont été approuvés par le Préfet de Vendée et les textes publiés le 02 août Le Préfet de Vendée a souhaité confier à Calyxis (suite à appel d offres public) le suivi et l animation des opérations de réduction de la vulnérabilité des personnes et des biens sur ces deux communes, et cela dans le cadre d un Programme d Intérêt Général (PIG). Grâce à ABRI et à ses possibilités, Calyxis a remporté l appel d offres de la préfecture de Vendée concernant la mise en place de la mise en sécurité des habitations de la Faute-sur-Mer et l Aiguillon dans le cadre du PPRI. Il s agit d une importante mission pour Calyxis : 300 diagnostics individuels à réaliser sur une période d un an. Ces diagnostics doivent servir de base à la demande de subvention permettant le financement de la mise en sécurité des habitants (création de zones refuge, d escalier escamotable,...). Au minimum 100 dossiers de subvention pour la réalisation des travaux doivent être déposés. > Informer les habitants, les professionnels et les élus sur le PPRi et sur la démarche d assistance mise en place par la DDTM de Vendée. > Assister les particuliers et les entreprises de moins de 20 salariés pour la réalisation d autodiagnostic de vulnérabilité du bâti face aux inondations potentielles. > Conseiller et orienter les particuliers et les professionnels sur les mesures d adaptation qui leur permettront de réduire les dommages humains, matériels et organisationnels et ainsi favoriser le retour à la normale. > Aider les particuliers et les professionnels à élaborer leur dossier de demande de subvention et de suivre toute la procédure jusqu à l obtention du financement. > Animer, sensibiliser et impliquer un réseau de professionnels entrepreneurs. > établir un suivi et une évaluation du dispositif.

5 PAGE 9 L espace de tests est un laboratoire des usages permettant l innovation ou l amélioration de produits ou de concepts de sécurité dans l habitat. Il s agit de confronter l usager, en situation réelle, à des prototypes ou des produits existants afin de tester leur degré d appropriation et de valider des scénarios de comportements de prévention. Après analyse de la demande d un industriel ou d un distributeur, un cahier des charges de l étude est rédigé. Puis, le commanditaire et Calyxis s engagent par la signature d un contrat de prestation. L'espace de tests Pour la réalisation de ces tests, le fabricant aura préalablement fourni à Calyxis un cahier des charges comprenant : > les caractéristiques techniques du/des produits étudiés. > les objectifs de tests > les attentes en matière d évaluation et de valorisation du produit > l intérêt des cibles soumises à l étude Dans ce cadre Calyxis propose des dispositifs de veilles normative et réglementaire sur les produits en test. 3 types de prestations de test sont proposés. Test utilisateurs de niveau 1 évaluation de la sécurité d usage sur concept ou produit fini, Test utilisateurs de niveau 2 évaluation comparative sur échantillons avec des produits concurrents, Test utilisateurs de niveau 3 Offre multiple avec évaluation experte comparative (tests internes sur les fonctionnalités du point de vue de la sécurité, évaluation comparative). Les protocoles scientifiques suivis pour réaliser ces tests sont élaborés en partenariat avec des laboratoires de recherche. Création en 2012 des labels Calyxis sur produits ou process Les labels Calyxis permettent la mise en valeur des produits qui sont conformes à un protocole préétabli par Calyxis selon des critères d usage en toute sécurité. Le premier label qui voit le jour concerne les détecteurs de fumée. Il a été élaboré en partenariat avec l AFNOR, en effet la marque NF est un pré-requis du label. Le GIFSID, Groupement des Industriels Fabricants en Sécurité Incendie et Détection (9 industriels) faisant partie de la FFMI, Fédération Française du Matériel Incendie (207 PME) sont également associés au développement de cet outil de reconnaissance sur le marché. Les professionnels appartenant à ces groupements sont favorables à la création du label. Il sera nécessaire de communiquer fortement sur la création de ce label afin de lui conférer un positionnement fort auprès des consommateurs. Il est également prévu de présenter ce label aux opérateurs de la grande distribution et des magasins de bricolage. Programmes de recherches Programme En partenariat avec le FCBA (institut technologique Forêt Cellulose Bois Ameublement) et le CeRCA-CNRS (Centre de Recherche sur la Cognition et l Apprentissage, laboratoire CNRS) Calyxis lance un programme qui permettra de déterminer une méthodologie d application de l utilisabilité des produits dans le cadre des espaces Calyxis Expérimentation. Il s agit de déterminer les environnements simulés optimaux pour anticiper les attentes, les besoins et l acceptation des environnements selon un protocole scientifique rigoureux. protocoles de tests évaluation ergonomique et qualité d'usage des produits Programme Prause Ce projet est piloté par la Maison des Sciences de l homme de Poitiers (laboratoire CNRS). Le CeRCA (Centre de Recherche sur la Cognition et l Apprentissage), le GRESCO (Groupement de Recherche et d études Sociologiques du Centre Ouest) et le CRIS (Centre de Recherche et d Innovation sur le Sport) sont également associés à Calyxis sur ce projet qui implique les Conseil Généraux de la région Poitou-Charentes (à l exception de celui des Deux-Sèvres). Nous cherchons à améliorer la connaissance en matière d usage par des tests utilisateurs : ces travaux sont réalisés sur le virtuel (FCBA) puis appliqués sur des échantillons réels d usagers (Calyxis). Préservation de l'autonomie des Seniors en Poitou-Charentes Il s agit de mettre en évidence les pratiques, les attentes et les besoins des séniors en matière de préservation de l autonomie en Poitou-Charentes. à partir de cet état des lieux, nous devrons proposer des moyens destinés à rendre plus efficaces les moyens, outils et campagnes de prévention.

6 PAGE 11 les séminaires en séminaires Les séminaires En 2012 les séminaires organisés par Calyxis : sont programmés Avec l AFNOR et le GIF/FFMI : programmation de session d information du grand public sur le thème du risque incendie. Les villes retenues sont Lille et Lyon. Avec l AAMHA en juin à Sousse en Tunisie sur le thème Working shop en alimentaire : travaux pratiques autour de la visite de cuisines (hôtel, collective et fabrication) puis débriefing en séance. Le premier en partenariat avec partenariat avec l AAMHA (Association Africaine de Microbiologie et d Hygiène des Aliments) et l Université de Médecine et Pharmacie de SOUSSE en TUNISIE. Il a eu lieu le Mercredi 27 Juin à Sousse en Tunisie. Le thème : Quelle politique de sécurisation de l alimentation. L analyse des risques dans les filières de l agroalimentaire a intéressé 250 participants qui sont venus écouter les intervenants Français et Tunisiens. Paul MENESSIER, Chef de service de l alimentation à la Direction Générale de l Alimentaire (DGAL France) a représenté l état Français lors des débats qui ont permis de confronter les réglementations Françaises et Tunisiennes. Le deuxième en partenariat avec l AFNOR et le GIFSID concernait l équipement en Détecteurs de Fumée des particuliers en France. FARE et France Daaf, 2 industriels fabricants de détecteurs de fumée, se sont associés à la mise en œuvre de cette table ronde. Cette matinée de débats s est tenue à PARIS en présence de plus de 80 professionnels. à la tribune des représentants de l état (Direction de Sécurité Civile), des Mutuelles d Assurance (Macif), d industriels (GIF/ FFMI) ou encore d associations (ABF, Association des Brûlés de France). Les formations Calyxis est agréé par la Préfecture des Deux-Sèvres pour assurer, en partenariat avec le SDIS 79 le suivi administratif des formations SSIAP aux premiers secours. Deux nouveaux programmes de formation ont été mis en place : > le premier à destination des assistantes maternelles pour une meilleure sécurisation de leur habitat. > le deuxième à destination des professionnels de santé en charge des personnes âgées pour mieux comprendre l impact du viellissement sur l accidentologie. De plus en plus d entreprises nous ont confié la formation de leurs salariés (Cargill, Ouest Production, Lafarge, Bouygues, Air Liquide, SGB, Apéram, SAINT-GOBAIN, HB Fuller, PIONNER Semences... ).

7 PAGE 13 Certification de personnes en sécurité des aliments Audit sécurité à domicile Les audits de sécurité à domicile sont une des façons de responsabiliser les particuliers face aux risques de leur quotidien. Ils peuvent alors réaliser un audit qui permettra une mise en sécurité de leur habitat. Deux examens (Certification de personnes en HACCP et en SMSDA) valident les compétences des professionnels qui interviennent dans les processus alimentaires. 70 professionnels de l agroalimentaire sont en 2012 certifiés par Calyxis (organisme accrédité COFRAC). La pertinence des certifications de personne en sécurité des aliments a été confirmée par un conseil scientifique d experts nationaux réunis à 3 reprises courant Ils ont conclu que : > les certifications de compétence doivent être retravaillées pour qu elles trouvent leur cible. Aujourd hui les contextes réglementaires et la demande des professionnels ont évolué. > les certifications doivent être préservées car elles sont uniques en France et seraient bien positionnées après refonte. En 2012, la refonte des certifications a été engagée : un conseil scientifique a été mis en place, les grandes orientations des nouvelles certifications établies. > Une certification HACCP de premier niveau s appuyant sur les guides de bonne pratique et s adressant aux opérateurs de la filière. > Une certification SMSDA s adressant aux professionnels confirmés et s appuyant sur l ISO Elles seront plus différenciées l une de l autre permettant ainsi d élargir la cible des certifiés potentiels de l une comme de l autre et d accroître leur lisibilité pour les professionnels. Alors que l on pense être en sécurité dans son logement, c est là que surviennent une majorité d accidents : chutes, glissades, coupures, intoxication, brûlures, incendies,... peuvent pourtant être évités par des aménagements peu coûteux ou des conseils simples à mettre en œuvre. C est tout l objet de Domorisk, le diagnostic sécurité du domicile qui va permettre d identifier les points forts et les points faibles des logements et d obtenir des conseils personnalisés pour en augmenter le niveau de sécurité et cela pour tous les membres de la famille. Ce diagnostic s adresse à tous, propriétaires ou locataires : > familles en demande d informations fiables, pratiques et simples à mettre en œuvre. > jeunes parents soucieux de la sécurité de leurs enfants > seniors qui veulent anticiper les situations de dépendance en mettant en œuvre des solutions pour conserver leur autonomie le plus longtemps possible > seniors qui doivent faire face temporairement ou plus durablement à une perte d autonomie > assistantes maternelles qui veulent être sûres de la sécurité de leur lieu d accueil et qui souhaitent donner des garanties supplémentaires aux parents qui confient leurs enfants > propriétaires de gites saisonniers qui suite à la mise en œuvre des recommandations issues du diagnostic, veulent faire labelliser par Calyxis leur lieu d accueil.

8 PAGE 15 Les actions de sensibilisation > Fin 2012 : dépôt d un dossier identique au précédent (2011) en ce qui concerne les 6 risques identifiés. Calyxis a été chargé de réactualiser les chiffres. > Calyxis a développé un site internet dédié. Il est en ligne et alimenté avec les animations de terrain que les associations partenaires organisent et qui sont labellisées CLAC. C est le sujet principal auquel on est attentif car cette mauvaise lisibilité de nos actions de terrain fût identifiée comme un défaut de notre dossier précédent. Sur ce site on retrouve des liens vers tous les partenaires et associations du CLAC. Le kit de communication CLAC élaboré par l INC est téléchargeable. Des fiches formatées permettent à tous les partenaires de faire état de leurs actions sous le même format. Calyxis assure la maintenance du site pour le compte du CLAC. du public Activités en lien avec le CLAC : Comité de Lutte contre les Accidents de la vie Courante > Des rencontres ministérielles ont eu lieu : la présidente Corinne GRIFFON, vice présidente de l UNAF, a fait un travail de lobbying important. Des appels aux parlementaires ont été lancés, comme pour la précédente candidature > Un colloque de lancement de la candidature s est déroulé au CESE (Conseil économique, Social et Environnemental) de Paris le Mardi 6 novembre 2012, placé sous le haut patronage de Michèle DELAUNAY, Ministre déléguée auprès de la Ministre des affaires sociales et de la santé chargée des personnes âgées et de l autonomie. > En mars 2013 : la grande cause a été attribuée à l illettrisme. > En mai 2013 : le Conseil d administration du CLAC décide de poursuivre la mobilisation en faveur d actions communes de sensibilisation de lutte contre les accidents de la vie (sans rechercher à tout prix la grande cause) Les actions de sensibilisation de Calyxis : Le département Calyxis Prévention développe un savoir-faire dans la création et l animation pédagogique d ateliers liés à la prévention. L ensemble de nos ateliers est aujourd hui décliné au travers de 3 outils de communication : 2 catalogues (l un à destination des entreprises, l autre pour une cible tout public), et un site internet dédié. Les équipes Calyxis ont, en 2012, parcouru plus de kms sur l ensemble du territoire et animé des événements de prévention sur le thème des accidents de la vie courante et de la nutrition/ santé en allant à la rencontre, sur le terrain de près de personnes. à titre d information, nous avons réalisé 81 prestations en En 2012, de nouveaux ateliers en lien avec la prévention des inondations ont été conçus pour constituer un complément avec le travail de sensibilisation réalisé sur les risques naturels. Le Quiz Kicétoo (version enfants ou adultes) Il s agit de se confronter à Maitre Ib en répondant à plusieurs quizz sur les inondations. Comment se préparer avant, que faire pendant et après l inondation, sont les thèmes abordés par ce jeu. Plusieurs équipes sont constituées pour s affronter sur des séries de 8 questions sur le risque d inondation et les moyens de prévention. Aukooran (enfants à partir de 7 ans) Cet atelier vise à : > Faire prendre conscience du risque d inondation encouru sur une commune qui pourrait être celle où habitent les enfants. > Mettre les enfants en situation de repérer leur habitat sur une carte communale. > Découvrir les acteurs de la sécurité civile (ex : maire, pompiers) et les documents d information disponibles. Cet atelier doit favoriser la participation des enfants en se basant sur le principe d un jeu de piste afin d impliquer les participants de manière active. Il doit amener les enfants et leurs parents à effectuer, ultérieurement, des recherches sur le risque encouru. Défiflood est un jeu d enigmes à destination des enfants. Ce jeu leur permet d acquérir une culture du risque d inondation. La recherche d indices les aide à répondre aux questions pour ensuite trouver le mot caché à reconstituer à l aide d un code. Très ludique, cette chasse aux trésors leur permet d apprendre en s amusant.

9 PAGE 17 Les points forts des animations Cette année nous avons particulièrement porté nos efforts sur des campagnes de terrain et cela sur une longue durée d intervention. Ce type de prestation sous-entend un partenariat fort et engageant avec nos commanditaires. Cela permet de définir et d atteindre des cibles privilégiées avec des outils adaptés, en parfaite cohérence avec les politiques internes de nos partenaires. Quelques exemples de prestations réalisées par Calyxis en Harmonie Mutuelles (ex Harmonie Mutualité/PREVA- DIES) : La cible privilégiée est la famille avec toujours une orientation risque domestique. 46 agences réparties sur toute la France sont, à nouveau, notre territoire d intervention. Macif Centre : les conférences, suivies d ateliers interactifs à destination des sociétaires de plus de 60 ans sont reconduites. Suite à l analyse des retours sociétaires sur ces séances, la Mutuelle d assurance a décidé de les transformer en journée continue, en les complétant par des ½ journées de prévention routière. Les sociétaires restent ainsi toute la journée et sont invités à déjeuner, 10 villes de la région Macif Centre ont été concernées par ces conférences en AGPM : en 2012, 7 manifestations pour 15 jours d animation ont été programmées sur l ensemble du territoire. Bien grandir et bien vieillir : c est dans le cadre de cette grande opération mise en place par la SMIP depuis plusieurs années que s inscrit l intervention Calyxis. 7 jours par an, à Niort sont consacrés aux scolaires, aux familles et aux personnes âgées. Pour ces trois cibles bien distinctes Calyxis communiquent des messages de prévention nutrition/santé et d accidentologie au domicile. Pour la 3 e année consécutive, la Ville de Niort nous a sollicités pour organiser la semaine de la Prévention, cette année dans le quartier de GOISE. Cette manifestation a donné lieu à une bonne couverture médiatique locale et a permis de former environ 400 scolaires, des professionnels de l aide à domicile et des personnes âgées.

10 PAGE 19 Juillet 2012 Focus sur la construction Décembre 2012 des futurs locaux de Calyxis Le laboratoire des usages Cet espace d observation, d analyse et de tests de la qualité d usage des équipements dans l habitat a pour fonction de confronter l usager en situation réelle à des prototypes de produits. L objectif est d évaluer le degré d appropriation et d usage de l utilisateur afin de valider : > des scénarios de comportements d évitement du risque, > des process d amélioration des produits. Le showroom Cet espace de démonstration modulable et aménageable au gré des besoins, a pour fonction de sensibiliser, d informer et de former les professionnels du bâtiment aux risques domestiques et aux solutions d amélioration. L objectif est de promouvoir les nouveaux équipements, les aménagements et les process au service de la sécurité domestique. Mars 2013 Février 2013 Octobre 2013

11 CALYXIS Pôle d Expertise du Risque 94, Rue des Ors - BP Niort Cedex Tél : Création graphique : - Photos : Calyxis, Fotolia.

Catalogue Formation 2015

Catalogue Formation 2015 Catalogue Formation 2015 Because you care about CONSUMERS HEALTH HACCP Expertise, votre partenaire en sécurité des aliments Présentation du catalogue Pourquoi faire de la formation? Formation préventive

Plus en détail

CONSTRUIRE POUR TOUS UN QUOTIDIEN PLUS SÛR. Les. ateliers. de la. prévention

CONSTRUIRE POUR TOUS UN QUOTIDIEN PLUS SÛR. Les. ateliers. de la. prévention CONSTRUIRE POUR TOUS UN QUOTIDIEN PLUS SÛR Les ateliers de la prévention Les ateliers de sensibilisation aux risques de la vie courante association de Loi 1901 soutenue et financée par des collectivités

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr CATALOGUE 2015 1 LE MOT DU DIRECTEUR Fort du succès de nos formations vous avez été plus nombreux à vouloir poursuivre l aventure avec TS CONSULTANT. Aussi pour satisfaire une demande continuellement forte,

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Modalités de candidature et de certification. Niveau 1. Certification de personnes Expert méthode HACCP/SMSDA

Modalités de candidature et de certification. Niveau 1. Certification de personnes Expert méthode HACCP/SMSDA Modalités de candidature et de certification Niveau 1 Certification de personnes Expert méthode HACCP/SMSDA La certification d'expert méthode HACCP/SMSDA s adresse à des professionnels confirmés qui veulent

Plus en détail

1 mois de cotisation d assurance offert. pour toute nouvelle souscription d un contrat Auto*

1 mois de cotisation d assurance offert. pour toute nouvelle souscription d un contrat Auto* OFFRES DE BIENVENUE RÉSERVÉES AUX SALARIÉS GRÂCE À VOUS, LES SALARIÉS DE VOTRE ENTREPRISE PEUVENT BÉNÉFICIER D UN MOIS DE COTISATION D ASSURANCE OFFERT POUR TOUTE NOUVELLE SOUSCRIPTION À TITRE INDIVIDUEL

Plus en détail

LES FEUX D HABITATION À PARIS

LES FEUX D HABITATION À PARIS BRIGADE DE SAPEURS-POMPIERS DE PARIS LES FEUX D HABITATION À PARIS I GÉNÉRALITÉS En France, les feux tuent environ 800 personnes chaque année, soit 1 décédé pour 77 500 habitants. Sur le secteur de la

Plus en détail

Management des risques

Management des risques ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES Management des risques acteurs de la santé, du social et du médico-social «Enfin un assureur qui m accompagne dans la gestion des risques» Édito La mission de Sham

Plus en détail

Management des risques

Management des risques ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES Management des risques acteurs de la santé, du social et du médico-social «Enfin un assureur qui m accompagne dans la gestion des risques» L information à disposition

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire Bonnes pratiques d hygiène alimentaire En restauration collective Ce stage répond à l obligation de formation en matière d hygiène alimentaire (règlement CE 852/2004) En restauration commerciale Ce stage

Plus en détail

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Ingénieur méthodeordonnancement Qualité

Plus en détail

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION POLES DE COMPETITIVITE et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION Plan - Qu est-ce qu un pôle de compétitivité? - Qu est-ce qu un centre d innovation technologique? - Zoom sur Valorial

Plus en détail

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES ACTION COLLECTIVE REGIONAL DE PROMOTION DU MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES CAHIER DES CHARGES DE LA CONSULTATION Avec le soutien de : Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Rhône-Alpes 75

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

FORMATION HYGIENE. (D après méthode HACCP) EN INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

FORMATION HYGIENE. (D après méthode HACCP) EN INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE 1. Objectif : Comprendre les enjeux de la maîtrise de l hygiène dans votre entreprise «Agroalimentaire» (Fabrication, conditionnement, logistique, ) Savoir identifier les risques spécifiques à votre activité

Plus en détail

Ma maison et ma vie quotidienne

Ma maison et ma vie quotidienne Ma maison et ma vie quotidienne «Profiter pleinement de la vie, c est être accompagné quand j en ai besoin.» Vous savoir bien chez vous aujourd hui et demain S INSTALLER ASSURER FINANCER PRÉVENIR PROTÉGER

Plus en détail

Aux côtés des salariés et des entreprises, tout au long de l activité professionnelle et à l heure de la retraite

Aux côtés des salariés et des entreprises, tout au long de l activité professionnelle et à l heure de la retraite accompagnement social compte individuel - données sociales prévention des accidents du travail Accompagnement de la retraite dématérialisation - efficacité prévention de la dépendance des seniors accessibilité

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

De l HACCP à l ISO 22000

De l HACCP à l ISO 22000 Préface La vulgarisation scientifique est une tâche noble et difficile qui nécessite une parfaite connaissance du sujet et des qualités pédagogiques indéniables. Olivier Boutou possède les deux et l exercice

Plus en détail

Groupe AFNOR au service de votre performance

Groupe AFNOR au service de votre performance Groupe AFNOR au service de votre performance GROUPE AFNOR Les clés de votre différenciation et de votre développement AFNOR est un groupe de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage Arnaud REBÊCHE Un constat s impose : le secteur de la propreté et du multi services, dans la restauration,

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

Sensibilisation aux accidents de la vie courante

Sensibilisation aux accidents de la vie courante 1er décembre 2012, Saint Nazaire et Nantes Communiqué de presse Harmonie Soins & Services Enfance & Famille, et le service Prévention d Harmonie Atlantique, ont invité les familles de jeunes enfants le

Plus en détail

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN Centre européen de sensibilisation et d éducation aux risques Le contexte français Toujours trop de victimes Chaque année en France, 11 millions d accidents de la vie courante

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE BRETTEVILLE SUR ODON PROCÉDURE ADAPTÉE PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P X:\CANTINE\CONSULTATION

Plus en détail

OBJECTIF FORMATION ANIMATION QUALITE

OBJECTIF FORMATION ANIMATION QUALITE OBJECTIF FORMATION ANIMATION QUALITE Des animations de qualité pour les enfants 10 Allée du Cortil La Vacherie 74230 THÔNES Téléphone : 04 50 63 10 64 Messagerie : ofaq@aliceadsl.com Formations continues

Plus en détail

Hygiène alimentaire en restauration collective

Hygiène alimentaire en restauration collective 1 2 3 4 5 6 7 Catalogue 2011 Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration collective Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Sensibilisation à l hygiène alimentaire

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation.

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation. cohérence ÉGALITÉ DES CHANCES/DYNAMIQUE ÉCONOMIQUE Concertation Innovation Innovation www.regionreunion.com Concertation cohérence 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations

Plus en détail

Catalogue des formations 2014. Pour les entreprises agroalimentaires. Hygiène alimentaire. Restauration commerciale. Innovation. Procédures & normes

Catalogue des formations 2014. Pour les entreprises agroalimentaires. Hygiène alimentaire. Restauration commerciale. Innovation. Procédures & normes Hygiène alimentaire Restauration commerciale Innovation Procédures & normes Réglementation Nutrition Pour développer vos compétences et celles de vos salariés. Pour maitriser et améliorer la qualité de

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 ANALYSE Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 Juillet 2012 ÉDITO Chez les sapeurs-pompiers, l accidentologie est très marquée par les évènements survenus

Plus en détail

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR Vu la délibération du Conseil Communautaire en date du 26 mai 2015 et portant instauration du système des forfaits ; Vu la délibération

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH

Plus en détail

La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise

La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise Du mardi 3 décembre au vendredi 6 décembre 2013 La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise Eric PIBOYEUX Président de la commission Jeunes FEDEREC Anne-Claire BEUCHER Responsable

Plus en détail

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel M - M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel Sous-domaine : M1 - Organisation et production R - 002 : du 28/04/ au 30/04/

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES L objet Le présent appel à candidatures a pour objet le développement de formations à destination des salariés des professions libérales de santé, dans les domaines suivants : Accueil,

Plus en détail

Hygiène alimentaire en restauration collective

Hygiène alimentaire en restauration collective Catalogue de formations 2012 Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration collective Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or 1 2 3 4 5 6 7 8 Sommaire Sensibilisation à l hygiène alimentaire

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 Professionnels de l alimentation 06.47.75.88.57 HQSA Consulting contact@hqsafrance.fr Numéro de déclaration de prestataire de formation : SIRET SIRET : 804 : 284 284 420

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État,

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État, Département du Val-de-Marne Charte départementale de partenariat sécurité routière entre l État, la Caisse Régionale d Assurance Maladie d Ile-de-France (CRAMIF) et la profession du transport routier de

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR OBJET Le restaurant scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux, sous la responsabilité du Maire. ACCES AU RESTAURANT

Plus en détail

AFRC commission Qualité Thème : les certifications

AFRC commission Qualité Thème : les certifications AFRC commission Qualité Thème : les certifications 12 novembre 2007 60, rue de Richelieu 75002 Paris - Tel. : + 33.(0)1.42.96.10.36 Fax : + 33.(0)1.42.60.05.29 www.nexstage.fr SOMMAIRE 1. Rappel des fondamentaux

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 23 novembre 2010

DOSSIER DE PRESSE. 23 novembre 2010 DOSSIER DE PRESSE 23 novembre 2010 GROUPAMA, 1 er assureur des communes, au Salon des Maires et des Collectivités Locales 2010 : une édition placée sous le signe de l innovation et de la prévention RELATIONS

Plus en détail

PROFIL DECEMBRE 2012 Contacts : Nathalie IRISSON, secrétaire générale - 01 53 04 16 21 Frédéric CASTELNAU, relations presse 06 62 23 05 15 www.

PROFIL  DECEMBRE 2012 Contacts : Nathalie IRISSON, secrétaire générale - 01 53 04 16 21 Frédéric CASTELNAU, relations presse 06 62 23 05 15 www. PROFIL DECEMBRE 2012 Contacts : Nathalie IRISSON, secrétaire générale - 01 53 04 16 21 Frédéric CASTELNAU, relations presse 06 62 23 05 15 www.gemaprevention.com -1- - @le_gema GEMA et GEMA Prévention

Plus en détail

ÉCOLE DE COACHING FRANCOPHONE CATALOGUE DE FORMATION

ÉCOLE DE COACHING FRANCOPHONE CATALOGUE DE FORMATION ÉCOLE DE COACHING FRANCOPHONE CATALOGUE DE FORMATION ÉCOLE DU RÉSEAU PAUL PYRONNET INSTITUT Paul Pyronnet Institut - contact@ecole-coaching-ecppi.com - contact@paul-pyronnet-institut.fr www.ecole-coaching-ecppi.com

Plus en détail

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Année 2016 Sommaire Organisation et management de la prévention Assurer sa mission de salarié désigné compétent en

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Qualité et gestion des risques

Qualité et gestion des risques formation 2007 Qualité et gestion des risques Qualité et certification HAS Démarche qualité Qualité et certification ISO Qualité en imagerie Qualité au laboratoire Management des risques Risques spécifiques

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols Chargé(e) d Accueil La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Le nouveau classement

Le nouveau classement Le nouveau classement des hébergements touristiques marchands Comment décrocher les nouvelles étoiles? Edito Un an après la publication de la loi de développement et de modernisation des services touristiques,

Plus en détail

L-ebore SAS. choisissez des solutions à portée de main... La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques,

L-ebore SAS. choisissez des solutions à portée de main... La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques, L-ebore SAS 2013 La sûreté, les risques, la continuité d activité, les crises, au cœur de vos problématiques, choisissez des solutions à portée de main... Qui sommes-nous? Spécialisée dans le domaine de

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

Formation Logistique Transport

Formation Logistique Transport CONSEIL ET FORMATION POUR LES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES Formation Logistique Transport Qualité Démarches de progrès Développement des compétences Sécurité des personnes Catalogue de Formations 2015

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 2 SOMMAIRE > Présentation du programme... 3 > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 > L Équilibre, où en êtes-vous? : Prévenir les chutes et apprendre à se relever

Plus en détail

«Modélisation et traitement des données»

«Modélisation et traitement des données» PROGRAMME DE FORMATION «Modélisation et traitement des données» Coordonné par Patrice ROUSSEL Professeur à l IAE Université de Toulouse 1 Directeur CRM UT1-CNRS Toulouse, 31 mars (soir) au 2 avril 2010

Plus en détail

APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION

APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION HSSE Hygiène et sécurité www.rmdconsultants.com APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION RMD Consultants Immeuble Lyon Ouest 100, rue des Fougères 69009 Lyon Tel: +33 (0)482 531 703 Prévention

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

La Certification un outil au service des SDIS

La Certification un outil au service des SDIS La Certification un outil au service des SDIS 02 février 2012 Sommaire Présentation d AFNOR Qu est-ce que la certification Focus sur la certification de service Processus de développement Processus de

Plus en détail

Bordeaux, le 22 mars 2010. Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992. Monsieur le Président,

Bordeaux, le 22 mars 2010. Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992. Monsieur le Président, Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992 Bordeaux, le 22 mars 2010 Monsieur le Président, Par lettre du 9 septembre 2008, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Actions pédagogiques. Sous convention avec le Grand Lyon. Acoucité, le 29 Octobre 2004

Actions pédagogiques. Sous convention avec le Grand Lyon. Acoucité, le 29 Octobre 2004 Education à l Environnement Actions pédagogiques Sous convention avec le Grand Lyon Acoucité, le 29 Octobre 2004 I -Présentation de l association Les nuisances sonores représentent une préoccupation de

Plus en détail

Prestations d audit et de conseil 2015

Prestations d audit et de conseil 2015 M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 sandrine.beurthe@ageris-group.com Prestations

Plus en détail

A4 BÂTIMENTS : RECEVOIR TOUS LES PUBLICS

A4 BÂTIMENTS : RECEVOIR TOUS LES PUBLICS A4 BÂTIMENTS : RECEVOIR TOUS LES PUBLICS Organisateur INSET DE MONTPELLIER Animateur Serge MASSIS, Directeur des Études urbaines, Ville de Cannes, AITF (Association des ingénieurs territoriaux de France)

Plus en détail

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par:

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par: Catalogue de Formations THERMALISME Accompagnement à la Certification Aquacert HACCP (Certification basée sur le Guide Bonnes Pratiques de la profession Conforme aux exigences règlementaires de janvier

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Laboratoire départemental d analyses

Laboratoire départemental d analyses Catalogue des formations Microbiologie alimentaire santé animale AUDIT, conseil et formation en sécurité alimentaire Laboratoire 216 rue Louis Mallet 18020 Bourges Cedex Tél. 02 48 21 15 31 fax 02 48 50

Plus en détail

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité.

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. 1 vous êtes collectivité : Collectivité territoriale Administration

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Mon véhicule. «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.»

Mon véhicule. «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.» Mon véhicule «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.» Pour la Macif, être à vos côtés au quotidien, dans chacun de vos déplacements, est essentiel. «POUR VOUS, LA MACIF

Plus en détail

Agir Pour Notre Avenir

Agir Pour Notre Avenir Agir Pour Notre Avenir Politique de Développement Durable de Generali FAIRE 12 juin 2008 Generali, 2ème assureur généraliste en France 2ème assureur généraliste en France 6 millions de clients 560 000

Plus en détail

Laboratoire départemental d analyses

Laboratoire départemental d analyses Catalogue des formations 2015 MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE SANTÉ ANIMALE AUDIT, CONSEIL ET FORMATION EN SÉCURITÉ ALIMENTAIRE LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL D ANALYSES DU CHER 216 RUE LOUIS MALLET 18020 BOURGES

Plus en détail

Et - hélas la fin des congés en vue et une automne déjà proche!

Et - hélas la fin des congés en vue et une automne déjà proche! acanor Membre français de l International Federation of Standards Users Bulletin d informations Juillet - Août 2011 Site Internet : www.acanor.org --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Newsletter EDITO FORMER ET COMMUNIQUER PAR LE JEU L ÉQUIPE. Avril 2014

Newsletter EDITO FORMER ET COMMUNIQUER PAR LE JEU L ÉQUIPE. Avril 2014 FORMER ET COMMUNIQUER PAR LE JEU Newsletter Avril 2014 EDITO Ces derniers mois, de nouveaux projets - de véritables défis pour certains d entre eux - ont occupé nos esprits et nos journées. Nous y avons

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

L Indice Environnemental

L Indice Environnemental L Indice Environnemental Historique et position face à l hypothèse de Porter Corinne MERCADIE Responsable Environnement & Emballages 1ere expérience de collecte et de mesure environnementale 2008 à 2010

Plus en détail

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS?

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS? Mise à jour Septembre 2011 Un assistant maternel est agréé par le Conseil général. Il peut moyennant rémunération, accueillir habituellement et de façon non permanente des mineurs : - à son domicile (art.

Plus en détail