Les orientations stratégiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les orientations stratégiques"

Transcription

1 Les orientations stratégiques Clinique Saint-Dominique 99, rue de Messei FLERS Tel : Fax : Pôle de Santé du Pays de Flers 99, rue de Messei FLERS Tel : Fax :

2 PREAMBULE L article 2 du Contrat Pluriannuel d Objectifs et de Moyens définissait les orientations stratégiques à mettre en œuvre prioritairement, pendant la durée du contrat à savoir : Conforter la coopération médicale avec le Centre Hospitalier Jacques MONOD, notamment en matière de chirurgie et d anesthésie, Développer la chirurgie ambulatoire, Favoriser un partenariat entre les chirurgiens de l Hôpital et de la Clinique de Flers pour atteindre les seuils d activités préconisés par l INCA dès leur parution, Mettre en place la filière Soins de Suite et de Réadaptation avec le Centre Hospitalier Jacques MONOD. L équipe de négociation ARS de ce contrat a pu constater le 20 août 2009 que : «la plupart des objectifs dont les échéances étaient concernées par ce suivi ont été atteints». Conformément au Contrat Pluriannuel d Objectifs et de Moyens , signé avec l Agence Régionale de Santé de Basse Normandie, la Clinique Saint Dominique s engage à participer de façon active à la mise en place SROS-PRS notamment dans sa version hospitalière. Dans ce cadre, il est nécessaire de redéfinir nos orientations stratégiques pour la période Nous souhaitons à travers ce document décliner nos valeurs fondatrices à savoir : La Clinique Saint Dominique et le Pôle Santé du Pays de Flers sont des établissements à taille humaine, à dimension humaine, Notre priorité absolue est de mettre le patient au cœur de notre projet d établissement, Au-delà, ces orientations montrent notre volonté de travailler avec humilité, exigence et passion au service de la population du bocage ornais. 2 Mise à jour avril 2013

3 PROJET MEDICAL Projet médical : Maintenir et développer le pôle chirurgical de qualité pour mieux répondre aux besoins de la population Poursuivre le développement de la chirurgie ambulatoire Poursuivre la mise en œuvre de l Accord Cadre avec le Centre Hospitalier Jacques MONOD Renforcer l organisation de la prise en charge de la chirurgie carcinologique urologique et digestive au sein du Pays de Flers Favoriser le développement du plateau technique radiologique de notre établissement Déposer, auprès de l ARS Basse-Normandie, un dossier de demande d augmentation de lits de soins de suite et de réadaptation en hospitalisation complète et un dossier de demande d ouverture de places d hospitalisation à temps partiel. 3 Mise à jour avril 2013

4 PROJET DE SOINS LE PROJET DE SOINS Nos objectifs : Optimiser la prise en charge continue des patients Améliorer l organisation des soins Promouvoir la qualité du management des équipes soignantes Poursuivre l informatisation des activités de soins Optimiser la prise en charge continue des patients Renforcer la continuité de la prise en charge du patient en développant les relations avec les structures d aval (services de soins à domicile, et l application de l outil Trajectoire). Optimiser l écoute du patient en portant une attention particulière au bon fonctionnement de la consultation paramédicale du dispositif d annonce du cancer. Intégrer au quotidien dans sa pratique les droits du patient (dignité, intimité, discrétion, confidentialité), en favorisant la bientraitance et en luttant contre les phénomènes de maltraitance ou de restriction de liberté. Développer la réflexion éthique en privilégiant le nécessaire principe de laïcité qui impose à chaque professionnel de respecter les convictions religieuses, philosophiques, politiques des patients tout en conservant une indispensable neutralité. Poursuivre l amélioration de la prise en charge de la douleur. 4 Mise à jour avril 2013

5 Améliorer l organisation des soins Veiller à assurer une traçabilité exhaustive dans le dossier patient. Renforcer la traçabilité dans le cadre du bon usage des médicaments. Promouvoir au quotidien la mise en œuvre des démarches d évaluation des pratiques professionnelles inscrites dans les plans d action des comités notamment : COMEDIMS, CLIN, et CLUD. Promouvoir la qualité du management des équipes soignantes L organisation des services doit tenir compte de l activité déployée notamment au niveau des ressources humaines mises à disposition. Développer des formations universitaires sur les thématiques Hygiène et Douleur. Poursuivre l accès à l encadrement à des formations licence et master. Proposer à l encadrement intermédiaire des formations en management de proximité. Poursuivre l informatisation des activités de soins L informatisation du bloc opératoire est à réaliser en lien étroit avec le projet Hôpital Numérique. Consolider le dossier patient informatisé en partenariat étroit avec les utilisateurs afin d améliorer une meilleure traçabilité des informations concernant le patient lors de son séjour au sein de notre établissement. Assurer la sécurité des informations du dossier patient en formalisant la procédure dégradée existante en cas de coupure et/ou arrêt du système informatique. Contrôler régulièrement l intégrité des données sauvegardées. Assurer la confidentialité du dossier patient en vérifiant l authentification des utilisateurs et en contrôlant la hiérarchisation des droits d accès des utilisateurs. Un plan de reprise d activité prévu dans le Schéma Directeur du Système d Information pour faciliter la prise en charge informatisée du patient en temps réel sera mis en place avec un objectif d arrêt maximal du système de moins de quarante cinq minutes. 5 Mise à jour avril 2013

6 PROJET SOCIAL LE PROJET SOCIAL Dans le cadre du déploiement de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences, un Plan d actions Stratégie et Ressources Humaines a été établi. Nos objectifs : Préparer l établissement au maintien et au développement de ses activités. Donner des outils pour un bon climat social, pour le développement des compétences. Plusieurs projets de création ou de modification de services, qui vont générer des changements d organisation, des changements architecturaux, et des conséquences sur la répartition et le contenu des emplois, sans réduction d effectifs en dehors des départs naturels, et priorité réaffirmée aux Contrats à Durée Indéterminée. Projets créateurs d opportunité pour les salariés. Poursuite du développement de la formation continue et de l évolution des carrières. Notre projet social a pour but de : Améliorer la qualité de vie au travail en s attachant notamment de poursuivre de façon permanente le déploiement du Document Unique en relation étroite avec le CHSCT. La politique sociale de l établissement constitue un véritable outil de management qui s intègre dans une démarche globale d amélioration de la qualité et de bientraitance tant pour les usagers que pour les personnels. Poursuivre un dialogue social de qualité en favorisant l expression des salariés et en encourageant leur force de propositions. De mettre à jour de façon permanente les fiches métiers, de mettre en place un nouveau support informatique pour les entretiens d évaluation du personnel (logiciel SYRIEL), de commencer les entretiens de deuxième partie de carrière. Notre Bilan Social annuel doit nous permettre au niveau des indicateurs d anticiper encore davantage pour mieux préparer l avenir de notre établissement sur le plan de ses ressources humaines. 6 Mise à jour avril 2013

7 PROJET HÔTELIER LE PROJET HÔTELIER Notre objectif : Etre à l écoute du patient en ayant pour volonté quotidienne d améliorer sa prise en charge hôtelière. Poursuivre la politique engagée sur le plan hôtelier en apportant une attention tout particulière à la bonne prise en charge alimentaire de nos patients en continuant notre fonctionnement autonome et intégré en cuisine. Sous l autorité de la Gouvernante, le service Hygiène doit continuer de veiller à la propreté de notre établissement en engageant une réflexion sur les techniques de nettoyage, sur l organisation interne et la motivation des personnels. Continuer de donner les moyens humains, techniques et financiers aux services généraux afin d assurer le bon fonctionnement de l outil tout en participant activement aux axes d amélioration proposés. Adapter les équipements hôteliers à l évolution de la prise en charge des patients en gardant le souci du confort du patient et permettre une meilleure accessibilité de personnes handicapées à la Clinique. 7 Mise à jour avril 2013

8 PROJET QUALITE ET GESTION DES RISQUES PROJET QUALITE ET GESTION DES RISQUES Nos objectifs : Satisfaire aux exigences des procédures de certification de la Haute Autorité de Santé. Renforcer la coordination de la qualité et la gestion des risques à travers le Comité QUAVIRIS, en informatisant la gestion des risques et la gestion documentaire, et en élaborant un programme d amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. Poursuivre et systématiser la pratique des Evaluations des Pratiques Professionnelles. Développer l utilisation et le suivi des indicateurs de qualité et de sécurités des soins. Maîtriser le risque infectieux associé aux soins en mettant en œuvre un programme d actions annuel adapté à l activité de la Clinique et du Pôle Santé et en cohérence avec les objectifs nationaux. Favoriser la participation et l implication des usagers dans le fonctionnement de la Clinique. 8 Mise à jour avril 2013

9 PROJET DEVELOPPEMENT DURABLE PROJET DEVELOPPEMENT DURABLE Notre objectif : Poursuivre la mise en œuvre de la démarche de la promotion du Développement Durable. Cette démarche doit permettre une amélioration des pratiques au sein de la Clinique et du Pôle Santé, notamment sur une approche globale et intégrée en termes d éthique, d efficacité et de progrès, sur les plans économique, social et environnemental. Création d un Comité du Développement Durable en septembre Adhésion au C2DS : Comité Développement Durable Santé. Poursuivre les recommandations du diagnostic Energétique réalisé en Poursuivre nos efforts de réduction de consommation en matière d eau et d énergie et de déchets hospitaliers. Poursuivre la politique de développement durable sur les projets architecturaux à venir notamment en matière de rénovation ou réaménagement des locaux. 9 Mise à jour avril 2013

POLITIQUE D AMELIORATION CONTINUE DE LA QUALITE ET DE LA SECURITE DES SOINS

POLITIQUE D AMELIORATION CONTINUE DE LA QUALITE ET DE LA SECURITE DES SOINS Page 1 sur 6 SYNTHÈSE DU DOCUMENT Objectif(s) : Domaine d application : Lien avec d autre(s) document(s) : Références réglementaires et/ou recommandations : Mots clés (4) : Emplacement dans la G.E.D. Réf.

Plus en détail

Liste de nos formations

Liste de nos formations Secteurs Sanitaire - Médico Social - Aide à la personne Secteurs Environnement et santé Liste de nos formations Réalisables en inter établissements ou en intra et à distance. 2017 Equipe pluridisciplinaire

Plus en détail

Août Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX

Août Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX Août 2016 Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX PLAN 1. PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT 2. MISSIONS GENERALES 3. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

Le projet de soins. UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion

Le projet de soins. UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion Le projet de soins UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion 2015-2018 Plan 1. Introduction 2. Définition du projet 3. Les projets en structure de soins 4. Le projet de soins individualisé : 4.1. L argumentation

Plus en détail

Projet Usagers, Risques et Qualité

Projet Usagers, Risques et Qualité Projet Usagers, Risques et Qualité 1 Objectif du projet Usagers, Risques et Qualité Définir les axes stratégiques à conduire dans les 5 ans à venir, concernant les usagers, la démarche qualité, la gestion

Plus en détail

CAMPAGNE «CERTIFICATION» J-8! Bulletin n 14 du 11/09/2017

CAMPAGNE «CERTIFICATION» J-8! Bulletin n 14 du 11/09/2017 CAMPAGNE «CERTIFICATION» J-8! Bulletin n du /09/07 Restaurer la Confiance Rétablir le Collectif Renforcer la Cohésion Réinstaurer un bon Climat Réinvestir pour la Communauté Eure-Seine Pays d Ouche Le

Plus en détail

La sécurité de l identité du patient dans la certification V 2014

La sécurité de l identité du patient dans la certification V 2014 La sécurité de l identité du patient dans la certification V 2014 Mardi 3 novembre 2015 Journée interrégionale sur la qualité et la sécurité des soins en établissement de santé REQUA SRA Bourgogne L identification

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT D ETABLISSEMENT 2014-2018 Ce projet a pour vocation de définir les objectifs de l établissement dans le respect des orientations du Schéma Régional d Organisation Sanitaire, du Programme Régional de Santé

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Cadre Supérieur de Pôle

FICHE DE POSTE. Cadre Supérieur de Pôle FICHE DE POSTE Cadre Supérieur de Pôle 1 MISSIONS GENERALES * Le cadre supérieur de santé, collaborateur du chef de pôle, participe avec ce dernier et le directeur référent de pôle : - à la mise en place

Plus en détail

Filière management d établissement

Filière management d établissement 5. Filière management d établissement La filière management d établissement garantit la réalisation de trois grands objectifs : conduire et animer le projet d établissement manager une équipe valoriser

Plus en détail

Le projet de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques

Le projet de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques Le projet de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques 1 Introduction : de la démarche à l élaboration. Dans le contexte d une direction commune : le projet de soins en deux parties Une orientation

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE HOSPITALIER CÔTE-DE-LUMIÈRE. 75, avenue d Aquitaine Les Sables-d Olonne

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE HOSPITALIER CÔTE-DE-LUMIÈRE. 75, avenue d Aquitaine Les Sables-d Olonne COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE HOSPITALIER CÔTE-DE-LUMIÈRE 75, avenue d Aquitaine 85119 Les Sables-d Olonne Juillet 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

(LES PRINCIPAUX AXES DU PROJET)

(LES PRINCIPAUX AXES DU PROJET) (LES PRINCIPAUX AXES DU PROJET) Projet Médical : Premier pilier du projet d établissement, les orientations médicales constituent l expression de nos ambitions au service du patient. En voici les points

Plus en détail

Les compétences attendues du directeur des soins et les missions qui lui sont dévolues

Les compétences attendues du directeur des soins et les missions qui lui sont dévolues Les compétences attendues du directeur des soins et les missions qui lui sont dévolues Françoise Zantman Directrice de la Direction des soins et des activités paramédicales de Assistance Publique Hôpitaux

Plus en détail

Les autres thématiques. Journée technique AUDIPOG 21 mars 2016 Véronique Tessier (Paris)

Les autres thématiques. Journée technique AUDIPOG 21 mars 2016 Véronique Tessier (Paris) + Les autres thématiques Journée technique AUDIPOG 21 mars 2016 Véronique Tessier (Paris) + Pourquoi parler des autres thématiques? Les EV investiguent sur les thématiques au périmètre dans tous les secteurs

Plus en détail

Schéma Directeur des Ressources Humaines CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012

Schéma Directeur des Ressources Humaines CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012 Schéma Directeur des Ressources Humaines 2011-2014 CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012 LE SCHÉMA DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES DE L ASSURANCE MALADIE 2011-2014 Élaboré dans la continuité du 1er

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS 2, RUE CHARLES SIMON BP 413 51308 VITRY-LE-FRANÇOIS CEDEX OCTOBRE 2009 PARTIE 1 Nom

Plus en détail

Evaluation externe de. l USLD de la Fondation Roguet SYNTHESE

Evaluation externe de. l USLD de la Fondation Roguet SYNTHESE Evaluation externe de l USLD de la Fondation Roguet 2012 SYNTHESE I. Introduction L évaluation externe a été introduite par la loi n 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico-sociale.

Plus en détail

CAP 2020 PRESENTATION A LA PRESSE. Julien Compère Administrateur délégué Liège, le 27 juin 2014

CAP 2020 PRESENTATION A LA PRESSE. Julien Compère Administrateur délégué Liège, le 27 juin 2014 CAP 2020 PRESENTATION A LA PRESSE Julien Compère Administrateur délégué Liège, le 27 juin 2014 1 Préambule Rôle d un plan stratégique Fixer avec tous les acteurs une aspiration générale pour l institution

Plus en détail

CHARTE DE LA BIENTRAITANCE DE L ASSOCIATION LEDA Les Espaces D Avenirs

CHARTE DE LA BIENTRAITANCE DE L ASSOCIATION LEDA Les Espaces D Avenirs CHARTE DE LA BIENTRAITANCE DE L ASSOCIATION LEDA Les Espaces D Avenirs PREAMBULE La Charte de la Bientraitance de l Association LEDA «Les Espaces D Avenirs», fruit d un travail de réflexion de plusieurs

Plus en détail

PROFIL DE POSTE CADRE SUPEIEUR POLE ONCO/HEMAO

PROFIL DE POSTE CADRE SUPEIEUR POLE ONCO/HEMAO REDACTEUR VERIFICATEUR (S) APPROBATIEUR(S) NOMS J. Guillout J. Bourinat M. Sinemon FONCTIONS Cadre supérieur de santé Coordinatrice générale des soins DRH DATES SIGNATURES 1 - SITUATION DU POSTE : Le cadre

Plus en détail

«Face aux nouveaux défis environnementaux, sociétaux et technologiques auxquels nous sommes confrontés, notre

«Face aux nouveaux défis environnementaux, sociétaux et technologiques auxquels nous sommes confrontés, notre POUR UNE UTILISATION DURABLE DE L ÉLECTRICITÉ DANS LE BÂTIMENT «Face aux nouveaux défis environnementaux, sociétaux et technologiques auxquels nous sommes confrontés, notre responsabilité est de permettre

Plus en détail

PROFIL DE POSTE Cadre de Santé Unité Médicale d Activité de Médecine Gériatrique

PROFIL DE POSTE Cadre de Santé Unité Médicale d Activité de Médecine Gériatrique et Gériatrie PROFIL DE POSTE Cadre de Santé Unité Médicale d Activité de Médecine Gériatrique DEFINITION DU POSTE Le Cadre de Santé organise l activité paramédicale de l unité en lien avec l équipe médicale.

Plus en détail

Isabelle Poullain Ingénieur Gestion des Risques Centre Hospitalier de Dieppe. «Rencontre des métiers de la Santé» Mai 2011 Strasbourg

Isabelle Poullain Ingénieur Gestion des Risques Centre Hospitalier de Dieppe. «Rencontre des métiers de la Santé» Mai 2011 Strasbourg Coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins, missionné auprès du président de la CME, un an avant le décret. «C est possible et ça fonctionne!» Isabelle Poullain Ingénieur Gestion des Risques

Plus en détail

HOPITAL DE JOUR POUR PERSONNES HANDICAPEES CENTRE HOSPITALIER DE CHATELLERAULT

HOPITAL DE JOUR POUR PERSONNES HANDICAPEES CENTRE HOSPITALIER DE CHATELLERAULT HOPITAL DE JOUR POUR PERSONNES HANDICAPEES CENTRE HOSPITALIER DE CHATELLERAULT ORIGINALITES D UNE PRISE EN CHARGE MULTIDISCIPLINAIRE Docteur Agnès MICHON 12 décembre 2016 Vivre ensemble l autisme CRA Limousin

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE DES CHANDIOTS

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE DES CHANDIOTS COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE DES CHANDIOTS 36, rue des Chandiots 63014 Clermont-Ferrand Novembre 2003 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

Place des Evaluations des Pratiques. Professionnelles dans la préparation à la certification. Le CHU de Bordeaux.

Place des Evaluations des Pratiques. Professionnelles dans la préparation à la certification. Le CHU de Bordeaux. Place des Evaluations des Pratiques Le CHU de Bordeaux Professionnelles dans la préparation à la certification www.chu-bordeaux.fr CHU de Bordeaux 4 è Centre Hospitalier Universitaire Français 1 er employeur

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE DU VAL-DE-LYS. 167, rue Nationale Tourcoing. Mai 2004

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE DU VAL-DE-LYS. 167, rue Nationale Tourcoing. Mai 2004 COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE DU VAL-DE-LYS 167, rue Nationale 59200 Tourcoing Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA CLINIQUE DU DOCTEUR-BOYER. Maison de santé chirurgicale 17, rue de l Église VILLENEUVE-SAINT-GEORGES

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA CLINIQUE DU DOCTEUR-BOYER. Maison de santé chirurgicale 17, rue de l Église VILLENEUVE-SAINT-GEORGES COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA CLINIQUE DU DOCTEUR-BOYER Maison de santé chirurgicale 17, rue de l Église 94190 VILLENEUVE-SAINT-GEORGES Février 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»...

Plus en détail

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT 2012-2016 Projet médical Ambert - Thiers Attachement des deux Commissions Médicales des deux établissements au besoin de santé publique sur ce territoire. Projet

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier

PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON 2016-2021 PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier 2016 1 Pourquoi un projet d établissement? Un document qui «fédère» l ensemble des

Plus en détail

Annexe 1 : déroulement de la certification. Qui est concerné par la certification?

Annexe 1 : déroulement de la certification. Qui est concerné par la certification? Annexe 1 : déroulement de la certification Qui est concerné par la certification? La certification concerne tous les établissements de santé, publics et privés. La procédure s'applique à l'établissement

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HÔPITAL GÉRONTOLOGIQUE ET MÉDICO-SOCIAL DE PLAISIR-GRIGNON

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HÔPITAL GÉRONTOLOGIQUE ET MÉDICO-SOCIAL DE PLAISIR-GRIGNON COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HÔPITAL GÉRONTOLOGIQUE ET MÉDICO-SOCIAL DE PLAISIR-GRIGNON 220, rue Mansart 78375 PLAISIR CEDEX 19 Octobre 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE AMBROISE-PARÉ. 387, route de Saint-Simon TOULOUSE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE AMBROISE-PARÉ. 387, route de Saint-Simon TOULOUSE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE AMBROISE-PARÉ 387, route de Saint-Simon 31076 TOULOUSE Décembre 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION DE

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE SA LES THERMES-DE-SAUJON CLINIQUE HIPPOCRATE ET CLINIQUE VILLA DU PARC. Parc des Chalets BP SAUJON

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE SA LES THERMES-DE-SAUJON CLINIQUE HIPPOCRATE ET CLINIQUE VILLA DU PARC. Parc des Chalets BP SAUJON COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE SA LES THERMES-DE-SAUJON CLINIQUE HIPPOCRATE ET CLINIQUE VILLA DU PARC Parc des Chalets BP 30 17600 SAUJON Janvier 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION»...p.3

Plus en détail

CHAPITRE 0 : PROJET D ETABLISSEMENT...

CHAPITRE 0 : PROJET D ETABLISSEMENT... 1 CHAPITRE 0 : PROJET D ETABLISSEMENT... 7 Partie 1 : les principes fondant le projet d établissement... 7 1.1... 8 Thème référent : une démarche et un document de référence... 8 1.2... 8 Thème référent

Plus en détail

Hôpital Privé de l Ouest Parisien

Hôpital Privé de l Ouest Parisien Hôpital Privé de l Ouest Parisien 1 er juillet 2009 Page 1 13.01.10 Présentation générale Historique Positionnement actuel Orientations stratégiques Page 2 13.01.10 Quelques dates clés Locaux Mé édical

Plus en détail

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Marie-Elodie Chicher Coordinatrice 3C GH Pitié Salpêtrière Charles Foix (Paris) 16 février 2016 Séminaire ANFH EHESP Infirmière

Plus en détail

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR Plan Cancer Circulaire d organisation des soins en cancérologie Place du réseau ONCOLOR Les principes d une d prise en charge de qualité! Un accès rapide au diagnostic! L information du patient et son

Plus en détail

Recueil et traitement de l expression des patients et de leurs proches

Recueil et traitement de l expression des patients et de leurs proches Recueil et traitement de l expression des patients et de leurs proches Dominique Soulié Communication-droits des malades CHU Toulouse 21 octobre 2011 Hôtel-Dieu St-Jacques CHU de Toulouse Contexte national

Plus en détail

LE COMPTE QUALITE RETOUR D EXPERIENCE du centre Korian William Harvey. Christine LE TOLLEC. Responsable Qualité Sanitaire Régionale - Groupe KORIAN

LE COMPTE QUALITE RETOUR D EXPERIENCE du centre Korian William Harvey. Christine LE TOLLEC. Responsable Qualité Sanitaire Régionale - Groupe KORIAN LE COMPTE QUALITE RETOUR D EXPERIENCE du centre Korian William Harvey Christine LE TOLLEC Responsable Qualité Sanitaire Régionale - Groupe KORIAN SOMMAIRE Le groupe Korian Le Centre Korian William Harvey

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL LOCAL DE GRANDVILLIERS. Octobre 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL LOCAL DE GRANDVILLIERS. Octobre 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL LOCAL DE GRANDVILLIERS 9 place Barbier - BP 30 60210 GRANDVILLIERS Octobre 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ Octobre 2007 SOMMAIRE

Plus en détail

A u-delà de la certification par la Haute Autorité de Santé, l établissement

A u-delà de la certification par la Haute Autorité de Santé, l établissement A P C D Avril 2009 A u-delà de la certification par la Haute Autorité de Santé, l établissement a pour volonté de dispenser des soins à un niveau de sécurité et de qualité optimal, tout comme améliorer

Plus en détail

Synthèse du rapport des experts visiteurs HAS Visite du 6 au 10 Décembre 2010

Synthèse du rapport des experts visiteurs HAS Visite du 6 au 10 Décembre 2010 ENTRE HOSPITLIER DE M ILLU Synthèse du rapport des experts visiteurs HS Visite du 6 au 10 Décembre 2010 E : Elément d ppréciation ; ES : Etablissement de Santé ; EV : Experts-visiteurs : Surcoté : Sous

Plus en détail

CHIFFRES CLéS % 64 %

CHIFFRES CLéS % 64 % CHIFFRES CLéS 957 12 3 50 % 64 % 879 497 64 127 893 88 2 7 8 0 3 8 2 105 625 227 573 348 150 817 1 602 312 655 Studio Réflex #sommaire Activité... Activité Services Médico-Techniques Consultations externes

Plus en détail

SOINS PALLIATIFS EN NEURO ONCOLOGIE

SOINS PALLIATIFS EN NEURO ONCOLOGIE SOINS PALLIATIFS EN NEURO ONCOLOGIE Dr Sara Balagny Equipe Mobile d Accompagnement et de Soins Palliatifs Hospitalisation A Domicile CHRU Lille Définition des soins palliatifs «Les soins palliatifs cherchent

Plus en détail

«L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives

«L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives «L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives Myriam HUBINON Directrice du Département Infirmier Cliniques Universitaires Saint-Luc 1 Activités péri-opératoires autour du patient - Inf. circulante

Plus en détail

Charte d appartenance

Charte d appartenance Charte d appartenance et d engagement du réseau UNA Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles 108-110, rue Saint-Maur - 75011 Paris - Tel : 01 49 23 82 52 - Fax : 0143 38 55 33

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance de l offre de soins Bureau de la qualité et de la sécurité des soins SANTÉ

Plus en détail

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 04/02/16 Plan Qu est-ce que l'ars?, le PRS? La thématique des personnes âgées? Politique régionale bretonne de

Plus en détail

R5 = HOSPITALISATION R5 = HOSPITALISATION. I. L'hôpital public : Définition :

R5 = HOSPITALISATION R5 = HOSPITALISATION. I. L'hôpital public : Définition : R5 = HOSPITALISATION R5 = HOSPITALISATION I. L'hôpital public : Définition : Établissement public de santé, investi d une mission de service public hospitalier reposant sur 3 grand principes : égalité

Plus en détail

Retour d expérience V2014 C.A.L.M.E. Illiers-Combray Isabellee LE HOUEROU Responsable Qualité Michèle AMORFINI - Directrice

Retour d expérience V2014 C.A.L.M.E. Illiers-Combray Isabellee LE HOUEROU Responsable Qualité Michèle AMORFINI - Directrice RENCONTRE REGIONALE QUALITE / SECURITE DES SOINS Mardi 9 juin 2015 Retour d expérience V2014 C.A.L.M.E. Illiers-Combray Isabellee LE HOUEROU Responsable Qualité Michèle AMORFINI - Directrice I L établissement

Plus en détail

2013/2017 EPSM DES FLANDRES

2013/2017 EPSM DES FLANDRES 2013/2017 EPSM DES FLANDRES L e projet d établissement est l acte politique majeur d un établissement de santé car il fixe ses axes de développement pour les 5 années à venir. Le nouveau projet d établissement

Plus en détail

Retour d expérience sur la stratégie, l organisation et place des usagers dans un établissement de santé

Retour d expérience sur la stratégie, l organisation et place des usagers dans un établissement de santé Retour d expérience sur la stratégie, l organisation et place des usagers dans un établissement de santé Christiane Montanelli SG HUPIFO APHP 30 mars 2015 L Assistance Publique - Hôpitaux de Paris CHU

Plus en détail

Ref. Création le : 13/12/2011 MAJ : le 02/05/2013 Rédacteur : Validation par le service : Validation par la cellule qualité : Version n 05

Ref. Création le : 13/12/2011 MAJ : le 02/05/2013 Rédacteur : Validation par le service : Validation par la cellule qualité : Version n 05 CH FICHE de POSTE Coordonnateur de gestion des risques associés aux soins Ref. Création le : 13/12/2011 MAJ : le 02/05/2013 Rédacteur : Validation par le service : Validation par la cellule qualité : Version

Plus en détail

Ouverture du colloque régional sur le développement de la chirurgie ambulatoire en Ile-de-France Le mardi 27 juin minutes

Ouverture du colloque régional sur le développement de la chirurgie ambulatoire en Ile-de-France Le mardi 27 juin minutes kkkk/ Ouverture du colloque régional sur le développement de la chirurgie ambulatoire en Ile-de-France Le mardi 27 juin 2017 10 minutes Mesdames, Messieurs, Discours Seul le prononcé fait foi Je vous remercie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE ET LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST VENDREDI 18 NOVEMBRE 2011 A 11 heures Salle du Conseil - Centre Hospitalier de Crest

Plus en détail

Gestion du système d information

Gestion du système d information Certification des établissements de santé Guide thématique des experts-visiteurs Gestion du système d information Septembre 2014 Avertissement Caractérisation générale Planifier Définition de la politique

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CENTRE HOSPITALIER RHUMATOLOGIQUE D URIAGE

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CENTRE HOSPITALIER RHUMATOLOGIQUE D URIAGE ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CENTRE HOSPITALIER RHUMATOLOGIQUE D URIAGE 1750 route d'uriage Bp 18-38410 - Saint Martin D'Uriage DÉCEMBRE 2014 SOMMAIRE PREAMBULE 1. Présentation du document

Plus en détail

REQUAMIP Toulouse Développement durable et certification HAS des établissements de santé

REQUAMIP Toulouse Développement durable et certification HAS des établissements de santé REQUAMIP Toulouse Développement durable et certification HAS des établissements de santé Yasmine Sami, chef de projet Direction de l Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins Haute Autorité

Plus en détail

POLITIQUE «QUALITE, GESTION DES RISQUES ET SECURISATION DES SOINS»

POLITIQUE «QUALITE, GESTION DES RISQUES ET SECURISATION DES SOINS» POLITIQUE «QUALITE, GESTION DES RISQUES ET SECURISATION DES SOINS» ORIENTATIONS STRATEGIQUES ET OBJECTIFS PRIORITAIRES POUR LA PERIODE 2014 2018 L'engagement dans une démarche d amélioration continue de

Plus en détail

Hôpital St Antoine AP-HP Projet d établissement février 2006

Hôpital St Antoine AP-HP Projet d établissement février 2006 PROJET D ETABLISSEMENT 1 INTRODUCTION Ce projet élaboré pour les cinq années à venir s inscrit dans le plan stratégique 2005-2009 de l AP-HP Il est le corollaire du projet médical et s articule avec les

Plus en détail

Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE

Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE 1 GESTIONNAIRE DE LITS «BED MANAGER» (100%) Pièce jointe : Fiche de Poste Renseignements à : Madame Blandine SEGUY Directrice de l Efficience, des Risques, des Relations

Plus en détail

RETOUR EXPERIENCE V2014

RETOUR EXPERIENCE V2014 RETOUR EXPERIENCE V2014 Hôpital Saint Joseph Marseille Muriel TOUBOUL, Directeur Qualité Gestion des risques Relations avec les usagers Hôpital Saint Joseph - Marseille mtouboul@hopital-saint-joseph.fr,

Plus en détail

de Santé du Bessin ville / hôpital

de Santé du Bessin ville / hôpital Réseau de Santé du Bessin Réseau de Santé du Bessin et coopération ville / hôpital Dr Thierry Gandon Cafés Réseaux URML I.d.F 20.05.2008 France Normandie Caen Bayeux - 14 Bayeux Caen Le Bessin 100.000

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA CLINIQUE SAINTE-GENEVIÈVE. 29, rue Sarette PARIS

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA CLINIQUE SAINTE-GENEVIÈVE. 29, rue Sarette PARIS COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA CLINIQUE SAINTE-GENEVIÈVE 29, rue Sarette 75014 PARIS Mars 2005 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ Juillet 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL LOCAL DONA-VIERNA. Rue Paul Semard BOURG-SAINT-ANDÉOL

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL LOCAL DONA-VIERNA. Rue Paul Semard BOURG-SAINT-ANDÉOL COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL LOCAL DONA-VIERNA Rue Paul Semard 07700 BOURG-SAINT-ANDÉOL Janvier 2007 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

Le projet de soins. U.E. 3.2 S2 : Projet de soins infirmiers

Le projet de soins. U.E. 3.2 S2 : Projet de soins infirmiers Groupe Hospitalier Universitaire Le projet de soins U.E. 3.2 S2 : Projet de soins infirmiers A. Marie Ané, cadre supérieur de santé, Direction des soins Groupe Hospitalier Universitaire La Pitié Salpêtrière

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE DE CONVALESCENCE LES MAGNOLIAS

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE DE CONVALESCENCE LES MAGNOLIAS COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE DE CONVALESCENCE LES MAGNOLIAS 45, avenue François-Bérenger 06700 SAINT-LAURENT-DU-VAR Septembre 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE

Plus en détail

Rapport d accréditation

Rapport d accréditation Rapport d accréditation HOPITAL HAYKEL Tripoli - Liban Visite du 25 au 28 juin 2012 France Accréditation - Liban 2012-02 Hôpital Haykel 1/22 TABLE DES MATIERES PREAMBULE... 3 PRESENTATION DE FRANCE ACCREDITATION...

Plus en détail

RECRUTE UN(E) CADRE DE SANTE INFIRMIER(E) ANESTHESISTE D.E.

RECRUTE UN(E) CADRE DE SANTE INFIRMIER(E) ANESTHESISTE D.E. LE CENTRE HOSPITALIER JACQUES LACARIN RECRUTE UN(E) CADRE DE SANTE INFIRMIER(E) ANESTHESISTE D.E. Renseignement à : Madame Séverine GERIEUX Cadre Supérieur de santé du Pôle Urgences-Anesthésie! 04 70 97

Plus en détail

Convention d Objectifs et de Gestion UCANSS/Etat. Instance nationale de Concertation 23 février 2017

Convention d Objectifs et de Gestion UCANSS/Etat. Instance nationale de Concertation 23 février 2017 Convention d Objectifs et de Gestion 2017-2020 UCANSS/Etat Instance nationale de Concertation 23 février 2017 Fiche 1 : Développer la prospective et encourager l innovation 1. Poursuivre l enrichissement

Plus en détail

Mobiliser les acteurs pour développer la chirurgie ambulatoire

Mobiliser les acteurs pour développer la chirurgie ambulatoire Mobiliser les acteurs pour développer la chirurgie ambulatoire L expérience de la Clinique Jules Verne 2004-2013 Dr Thierry GAZEAU médecin coordonnateur UCA Mme Anne GUYOMARCH cadre UCA 26/09/2013 JV ARS

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HÔPITAL SAINT-FÉLICIEN. Le Village Saint-Félicien

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HÔPITAL SAINT-FÉLICIEN. Le Village Saint-Félicien COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HÔPITAL SAINT-FÉLICIEN Le Village 07410 Saint-Félicien mai 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT

Plus en détail

Le traitement du cancer. dans les établissements de santé en France en 2010

Le traitement du cancer. dans les établissements de santé en France en 2010 2009 2013 Mesure 19 SOINS ET vie des malades Le traitement du cancer mars 2010 dans les établissements de santé en France en 2010 868 établissements de santé sont désormais autorisés à traiter les malades

Plus en détail

Pertinence des soins : définition, démarche en Pays de la Loire

Pertinence des soins : définition, démarche en Pays de la Loire Pertinence des soins : définition, démarche en Pays de la Loire Pr Leïla Moret IRAPS Pays de la Loire PHU Santé Publique, Santé au travail et Pharmacie CHU Nantes Réseau QualiRel santé Pertinence des soins,

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE DE PROVENCE. 52 avenue Frédéric-Mistral ORANGE

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE DE PROVENCE. 52 avenue Frédéric-Mistral ORANGE COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE DE PROVENCE 52 avenue Frédéric-Mistral 84100 ORANGE Mai 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT

Plus en détail

FICHE DE POSTE. POSTE DE CADRE DE SANTE Unité d Hospitalisation Temps Plein (UHTP) Extra-hospitalier missions transversales du Réseau

FICHE DE POSTE. POSTE DE CADRE DE SANTE Unité d Hospitalisation Temps Plein (UHTP) Extra-hospitalier missions transversales du Réseau Page 1 sur 5 Métier Intitulé du poste Composition du secteur G14 Composition du secteur G11 CADRE DE SANTE DE NUIT CADRE DE SANTE en UHTP NUIT SITE DE BONDY- Pôles 93G14-93G11 13-15 ruelucien Chapelain

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue de l Armor BP GUINGAMP

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue de l Armor BP GUINGAMP ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP 17 rue de l Armor BP 10548 22205 GUINGAMP Avril 2009 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Dr MECHRI. Z, Dr NAOUI M. Nejib Clinique de la soukra, Tunis

Dr MECHRI. Z, Dr NAOUI M. Nejib Clinique de la soukra, Tunis LE CLASSEUR D HYGIENE Dr MECHRI. Z, Dr NAOUI M. Nejib Clinique de la soukra, Tunis UMAHSYSS, Sousse, sept 2012 la Clinique de la Soukra Centre Neurologique de Tunis Ouverture en oct. 2003 Capacité hospitalière

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE DE LA CLINIQUE ARC-EN-CIEL. 71, avenue d Angoulême Châteaubernard BP COGNAC CEDEX

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE DE LA CLINIQUE ARC-EN-CIEL. 71, avenue d Angoulême Châteaubernard BP COGNAC CEDEX COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE DE LA CLINIQUE ARC-EN-CIEL 71, avenue d Angoulême Châteaubernard BP 10260 16112 COGNAC CEDEX Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE ST GERMAIN

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE ST GERMAIN ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE ST GERMAIN 12 rue Baronne Gérard 78100 SAINT GERMAIN EN LAYE SEPTEMBRE 2015 SOMMAIRE PREAMBULE 1. Présentation du document 2. Les niveaux de certification

Plus en détail

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS Hôpital de demain : quelles perspectives Venise, 3 décembre 2010 www.anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des

Plus en détail

Fiche de poste de coordinateur administratif MSP

Fiche de poste de coordinateur administratif MSP Fiche de poste de coordinateur administratif MSP A - Tâches essentielles, le cœur du métier : 1 - Animation de la coordination interprofessionnelle o Lien entre les professionnels Rencontres régulières

Plus en détail

Gestion du risque «Soigner mieux en dépensant mieux!»

Gestion du risque «Soigner mieux en dépensant mieux!» Gestion du risque «Soigner mieux en dépensant mieux!» ERSM PACA-Corse Public 1 Gestion du risque : définition Principal outil de régulation du système de santé Permettre à la population d être et de se

Plus en détail

Mise en œuvre des recommandations : prévention pré opératoire du risque infectieux en chirurgie

Mise en œuvre des recommandations : prévention pré opératoire du risque infectieux en chirurgie Mise en œuvre des recommandations : prévention pré opératoire du risque infectieux en chirurgie GUILLE DES BUTTES AC¹, GUILLOTON D², BOURIGAULT C¹, LEPELLETIER D¹. ¹Unité de Gestion du Risque Infectieux

Plus en détail

PROJET QUALITE GESTION DES RISQUES

PROJET QUALITE GESTION DES RISQUES PROJET QUALITE GESTION DES RISQUES 2016-2020 Centre Hospitalier Pierre Dézarnaulds de Gien PROJET D ETABLISSEMENT 2016-2020 15/01/2016 Centre Hospitalier Pierre DEZARNAULDS 2, Avenue Villejean B.P. 89

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER D ALBI. 22, boulevard Sibille ALBI

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER D ALBI. 22, boulevard Sibille ALBI COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER D ALBI 22, boulevard Sibille 81013 ALBI Juin 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

BIENTRAITANCE EN IMAGERIE. Marc LLOP - Nicole RENOUF CMT Radiologie Lariboisière Présentation «Journées Françaises de Radiologie» 21 Octobre 2012

BIENTRAITANCE EN IMAGERIE. Marc LLOP - Nicole RENOUF CMT Radiologie Lariboisière Présentation «Journées Françaises de Radiologie» 21 Octobre 2012 BIENTRAITANCE EN IMAGERIE CMT Radiologie Lariboisière Présentation «Journées Françaises de Radiologie» 21 Octobre 2012 1- LES ORIGINES DU PROJET 03.2011 2- REUNIONS PREPARATOIRES 3- GROUPES DE TRAVAIL

Plus en détail

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition 1 2 Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition L observation est un enjeu préalable indispensable à l action publique, en amont une aide à la décision et au pilotage, en aval un socle pour

Plus en détail

Les évaluations externes de l ADAPEI de l Aveyron et de Tarn-et-Garonne :

Les évaluations externes de l ADAPEI de l Aveyron et de Tarn-et-Garonne : LETTRE QUALITE ADAPEI 12-82 La Lettre Qualité N 1 15 janvier 2015 Numéro spécial : - Évaluations externes. Les évaluations externes de l ADAPEI de l Aveyron et de Tarn-et-Garonne : Les évaluations externes

Plus en détail

les évolutions du Centre hospitalier de Vitry-le-François

les évolutions du Centre hospitalier de Vitry-le-François Communiqué les évolutions du Centre hospitalier de Vitry-le-François 07-04-2017 Les évolutions de l Hôpital de Vitry-le-François annoncées le 31 mars par M. Christophe Lannelongue, Directeur de l ARS Grand

Plus en détail

Le Service Public de santé: une ambition pour la France Synthèse de la vision et des propositions de la FHF

Le Service Public de santé: une ambition pour la France Synthèse de la vision et des propositions de la FHF Le Service Public de santé: une ambition pour la France 2012 2017 Synthèse de la vision et des propositions de la FHF 5. «La politique, c est avoir une vision et agir pour qu elle se réalise.» Françoise

Plus en détail

Médico-social et GHT

Médico-social et GHT Pôle Autonomie Médico-social et GHT ANNIE LELIEVRE RESPONSABLE DU PÔLE AUTONOMIE Rencontre régionale des décideurs du médico-social en région Centre-Val de Loire 16 juin 2016 Groupements Hospitaliers de

Plus en détail

Projet d'établissement

Projet d'établissement Projet d'établissement DIU Médecin Coordonnateur d EHPAD 13 décembre 2010 Docteur Linda BENATTAR Directrice Médicale Groupe ORPEA / CLINEA Méthode pour l élaboration d un projet d établissement Dr Linda

Plus en détail

Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015

Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015 Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015 Réunion des infirmiers(e) hygiéniste CCLIN Paris Nord 1 Certification V 2014 : Procédure d évaluation externe

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ. 3 rue du Chêne Germain. Cs Cesson Sévigné

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ. 3 rue du Chêne Germain. Cs Cesson Sévigné ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ 3 rue du Chêne Germain Cs 27608 35576 Cesson Sévigné Juillet 2017 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 PRESENTATION DE L'ETABLISSEMENT 4 PRESENTATION

Plus en détail

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE LIVRET D ACCUEIL Madame, Monsieur, Ce livret contient des informations destinées

Plus en détail

L évaluation par la méthode du patient-traceur en établissement de santé

L évaluation par la méthode du patient-traceur en établissement de santé L évaluation par la méthode du patient-traceur en établissement de santé Colloques de l IUMSP, Lausanne Nathalie Thilly 28 Avril 2015 Université de Lorraine (EA 4360 Apemac) et CHU de Nancy, France 1 CONTEXTE

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE MÉDICOCHIRURGICALE CHARCOT , rue du Commandant-Charcot SAINTE-FOY-LÈS-LYON

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE MÉDICOCHIRURGICALE CHARCOT , rue du Commandant-Charcot SAINTE-FOY-LÈS-LYON COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE MÉDICOCHIRURGICALE CHARCOT 51-53, rue du Commandant-Charcot 69110 SAINTE-FOY-LÈS-LYON Mars 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION»... p.3

Plus en détail