Devenir élève. Synthèse (ce que disent les programmes 2008)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Devenir élève. Synthèse (ce que disent les programmes 2008)"

Transcription

1 Devenir élève Synthèse (ce que disent les programmes 2008) Objectifs généraux : L objectif est d apprendre à l enfant à devenir un élève. Cette mission de l école maternelle est essentielle comme celle de faire progresser l enfant dans la conquête de la langue orale et écrite. Ces domaines sont transversaux à tous les autres domaines d apprentissages. L apprentissage du «Vivre ensemble» est au service de l objectif majeur qu est la «scolarisation» de l enfant. Devenir un élève, c est prioritairement acquérir des règles : «Apprendre les règles de civilité et les principes d un comportement conforme à la morale» qui ne sont pas réservées uniquement à la vie en classe mais à une conduite sociale en général. Une scolarisation réussie passe aussi par le fait de «comprendre l école» en s intéressant aux autres et en s engageant dans des projets où l enfant devra «Coopérer et devenir autonome». Ce qui relève du Socle commun de connaissances et de compétences : Compétences sociales et civiques Vivre en société : L objectif est de préparer les élèves à bien vivre ensemble par l appropriation progressive des règles de la vie collective. «Les connaissances nécessaires relèvent notamment de l enseignement scientifique et des humanités. Les élèves doivent en outre : Connaître les règles de la vie collective et comprendre que toute organisation humaine se fonde sur des codes de conduite et des usages dont le respect s impose.». Chaque élève doit être capable de respecter les règles de l école (règlement scolaire), de travailler en équipe, d évaluer les conséquences de ses actes, de porter secours, de respecter les règles de sécurité Se préparer à sa vie de citoyen : «Au terme de son parcours citoyen, l élève doit avoir conscience de la valeur de la loi et de la valeur de l engagement» L autonomie et initiative, comprendre ce qu on fait à l école : Dire ce qu on apprend, dire pourquoi on apprend L élève doit se montrer capable «de concevoir, de mettre en œuvre et de réaliser des projets individuels et collectifs dans les domaines artistiques, sportifs, patrimoniaux ou socio économiques». L envie de prendre des initiatives, d anticiper, d être indépendant et inventif constitue pour l élève dès l école maternelle une attitude essentielle.

2 Démarche Compétences visées Situations proposées Précisions sur le rôle de l enseignant : Devenir élève relève d un processus progressif qui demande à l enseignant à la fois souplesse et rigueur. L enseignant veillera à : - Construire le temps d accueil dans la classe comme un réel temps d apprentissage. - Favoriser les situations d échanges entre enfants - Favoriser la relation duelle avec un autre enfant, avec l enseignante, l ATSEM, l animateur du centre de loisirs - Réguler les échanges, distribuer la parole, rester un peu en retrait. - Donner les repères temporels et organisationnels adaptés au niveau de la classe. - Expliciter ce que l activité ou les jeux proposés vont permettre d apprendre. - Faire un retour sur les activités permettant de passer du «faire» au «dire». - Encourager et rassurer : aider les élèves à prendre confiance en eux - L enseignant doit créer les conditions de vie permettant à l enfant de se développer dans un cadre sécurisant. Les compétences spécifiques à travailler à l école maternelle sont les suivantes : 1. Vivre ensemble : l enjeu majeur est «de permettre à chaque enfant de faire une première expérience scolaire réussie» Compétence visée : «Respecter les autres et respecter les règles de la vie commune» Accepter de partager avec les autres. Utiliser les formules de politesse : la construction des «normes» conformes à la morale se fait de façon concertée et adaptée au nouvel environnement qu est l école, la classe PS : L objectif est de permettre à l enfant de comprendre qu il fait partie d une communauté tout en reconnaissant ce qui le distingue des autres. Mise en œuvre d un livret : «Je deviens élève» (1 ère année du cycle 1) Ce livret devra progressivement permettre à chaque enfant de comprendre les enjeux de l école, de favoriser son envie d apprendre, de dédramatiser sa première année d écolier et d instaurer des relations de confiance. - Quand ce livret est-il mis en place? Dès les premiers jours : prises de photos de l enfant dans les activités quotidiennes Régulièrement au fil de l année : repérer, nommer les différents adultes de l école, lui et les autres-les règles de vie, les évènements marquants - A quoi sert-il? Plusieurs pistes sont possibles : Pour l élève : le livret lui permet de prendre conscience du monde qui l entoure, d identifier et de respecter les adultes et l environnement. Pour l enseignant : c est un outil qui permet à l enseignant de responsabiliser l élève, de l impliquer dans les projets de classe, d échanger avec lui et lui apprendre à parler de ses émotions. Pour les parents : le livret leur fera découvrir l école et ses contenus pédagogiques, instaurera un dialogue avec son enfant, l enseignant, valoriser les réussites et progrès. Ils s impliqueront davantage dans les activités de la classe. L enseignant doit aider l élève à construire et MS : Dans le cadre du livret : «Je deviens élève» (2 ème

3 respecter les règles de la vie de l école, de la classe. Le jeune enfant doit intégrer les normes de l école mais il doit aussi s affirmer comme individu autonome. L enseignant doit aider l enfant à devenir un être social, en dehors de la relation qu il entretient avec sa mère. L enfant peut alors commencer son processus d individualisation. année du cycle 1) Etablir des règles de vie «écrites» et illustrées par des photographies, dans les différents espaces de l école. L élève devra progressivement connaître et respecter les règles établies par les adultes afin de devenir responsable de sa conduite (circuler calmement dans l école, ranger son espace de travail, respecter les règles de sécurité et d hygiène, faire attention au matériel de la classe, de l école, respecter l environnement) L enseignant accompagnera l enfant dans son désir de «grandir», d exprimer ses choix, ses préférences en l encourageant à prendre des initiatives. Une évaluation des progrès réalisés : elle ne sera pas mesurable. C est tout au long de la vie que chaque individu va construire des compétences dans ce domaine. Les liens avec les autres domaines d apprentissages et les actes de la vie quotidienne vont se mettre en place progressivement : échanger, travailler ensemble, se respecter et tout simplement aimer fournir des efforts pour apprendre, accepter les contraintes de la vie collective. Compétence visée : «respecter les autres et respecter les règles de la vie commune» GS : Faire évoluer le livret de cycle 1 en élaborant «un livre de mémoire» contenant d un côté (page de gauche) les traces des travaux réalisés dans le «vivre ensemble», et de l autre, les outils, les aides permettant à l élève de comprendre ce qu est l école, ce qu on y fait et pourquoi. Ce document prendra la forme choisie par l enseignant ou l équipe, mais devra être suffisamment grand pour contenir toutes les traces de l année dans ce domaine. Dans un projet d école, le même type de cahier peut être mis en place en PS et MS. Certains élèves n acceptent pas les règles et peuvent réagir de plusieurs façons : manifestations de violence ou d opposition, inhibition, repli sur soi, mutisme, marginalisation par des comportements perturbateurs.

4 Concevoir des situations favorisant la mise en œuvre de projets, d activités faisant vivre une réelle coopération L enseignant proposera une démarche de projet où l élève est concerné, impliqué, en action. Les liens interdisciplinaires sont favorisés au travers de projets de classe, de cycle, d école. L enseignant guidera l élève : - Au cours de ses écrits personnels (dictée à l adulte) : pour donner ses impressions sur un livre, ses coups de cœur, ses souvenirs - Lors des tracés et écrits évolutifs de ses observations et découvertes scientifiques - A décrire les différentes étapes du projet et les consignes données à chaque fois - Proposera une grille d auto évaluation, à partir de critères de réussite définis avec les élèves. (voir exemple : grille 2, p 66) 2. Coopérer et devenir autonome Compétence : «Ecouter, aider, coopérer, demander de l aide.» - Jouer son rôle dans les activités scolaires. - Ecouter, aider, coopérer, demander de l aide. - Eprouver de la confiance en soi, contrôler ses émotions. PS : L enfant va progressivement acquérir le goût des activités collectives et apprendre à coopérer Il prendra plaisir «à faire ensemble». Activités proposées : «S intéresser aux autres et coopérer avec eux» - Situations de jeux : trier les cartes d un jeu, jeux coopératifs, activités sportives, expériences corporelles. - Raconter aux autres une histoire ou un évènement - Mettre en place des tutorats : s aider à s habiller, à ranger - Organiser de petits débats, des conseils d élèves : contrôler ses émotions. - Construire une maquette, fabriquer un objet MS : Lors d un fonctionnement en regroupement : - Entrer dans une interaction élèves/élève et non uniquement élève/adulte et adulte/ élève. - Remplir son rôle si une responsabilité particulière a été donnée - Lors d un fonctionnement en ateliers : - Proposer une méthode de travail - Trouver seul le matériel nécessaire, organiser en autonomie son espace de travail - Apporter son aide à ses camarades - Evaluer sa démarche, sa propre production et celle des autres face à une tâche à effectuer.

5 En annexe : grilles 1 et 2 d auto évaluation dans le domaine «Vivre ensemble» pour les GS GS : Activités : Elaboration du livre de mémoire (document pouvant servir à la continuité GS - CP) Trace des projets réalisés dans l année, (soit à partir des supports ci-dessus, soit d autres), projets fondés sur des situations-problèmes permettant à l élève d explorer, expérimenter, observer et renforcer peu à peu la confiance en ses capacités. Seules les parties de projets intéressant le domaine du «devenir élève» apparaîtront dans ce cahier. Par exemple : dans un projet littérature, faire apparaître le parcours de lecture (réseau), dans un projet sciences, les expériences abouties

fiche d accompagnement pédagogique

fiche d accompagnement pédagogique fiche d accompagnement pédagogique Les compétences développées par la pratique des ateliers philosophiques en maternelle PS/MS/GS Fiche écrite par Jean-Charles Pettier, docteur en sciences de l éducation

Plus en détail

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011 Activités athlétiques au cycle 1 Circonscription de Belley 23/02/2011 Programme de la matinée 1/ Rappel sur les programmes en EPS 2/ L unité d apprentissage 3/ Mise en œuvre d activités : vidéo 4/ Retour

Plus en détail

MATHernelle. en 20 regards. PARIMaths.com Catherine MARCHETTI JACQUES Présentation IUFM-UJF Grenoble Cycle1. Ecole maternelle Paul Eluard 2008 PS/MS

MATHernelle. en 20 regards. PARIMaths.com Catherine MARCHETTI JACQUES Présentation IUFM-UJF Grenoble Cycle1. Ecole maternelle Paul Eluard 2008 PS/MS s. co m MATHernelle at h en 20 regards Pa rim Ecole maternelle Paul Eluard 2008 PS/MS PARIMaths.com Catherine MARCHETTI JACQUES Présentation IUFM-UJF Grenoble Cycle1 Catherine MarchettiJacques Digitally

Plus en détail

Programme de l école maternelle Document d aide pour la mise en œuvre DSDEN 91- Mission Ecole maternelle

Programme de l école maternelle Document d aide pour la mise en œuvre DSDEN 91- Mission Ecole maternelle Programme de l école maternelle Document d aide pour la mise en œuvre DSDEN 91- Mission Ecole maternelle Document n 8 L évaluation positive, quelques éléments de clarification pour développer des gestes

Plus en détail

COMPETENCES DE L ELEVE : DEVENIR AUTONOME

COMPETENCES DE L ELEVE : DEVENIR AUTONOME Se construire une attitude d élève affective et relationnelle COMPETENCES DE L ELEVE : DEVENIR AUTONOME organisationnelle cognitive Se construire une attitude d élève Comprendre la fonction de l école

Plus en détail

Niveau de classe Année scolaire École fréquentée

Niveau de classe Année scolaire École fréquentée LIVRET SCOLAIRE Nom de l'élève :... Prénoms de l'élève :... Date de naissance :... Cursus scolaire : Niveau de classe Année scolaire École fréquentée Élémentaire N.B. : Durant sa scolarité primaire, un

Plus en détail

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire Livret scolaire Ecole maternelle ---------------------------------- Nom :....Prénom :.. Petite Section Année scolaire Moyenne Section Grande Section Comprendre ce livret Dans ce livret, sont consignées

Plus en détail

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Pôle pédagogique «maternelle» des Vosges avril 2015 Plan 1. Une charte des programmes : les principes

Plus en détail

«L élève au centre de ses apprentissages»

«L élève au centre de ses apprentissages» Projet d établissement de l école Notre Dame de la Providence - Saint Michel Années : 2013-2016 «L élève au centre de ses apprentissages» Une école qui... Objectifs visés Actions Indicateurs retenus pour

Plus en détail

Programme de l école maternelle Document d accompagnement pour la mise en œuvre. Document n 7

Programme de l école maternelle Document d accompagnement pour la mise en œuvre. Document n 7 Programme de l école maternelle Document d accompagnement pour la mise en œuvre DSDEN 91- Mission Ecole maternelle Document n 7 L évaluation à l école maternelle : Lecture sélective du programme Principes

Plus en détail

Devenir élève : un processus progressif àconstruire de la PS àla GS

Devenir élève : un processus progressif àconstruire de la PS àla GS Devenir élève : un processus progressif àconstruire de la PS àla GS Page 1 Pourquoi traiter du devenir élève? Un domaine souvent mal compris Sujet à dérives Dont on a perdu le sens et pourtant au cœur

Plus en détail

Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS. Nom de l école. Cycle I. Nom : Prénom : Date de naissance :

Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS. Nom de l école. Cycle I. Nom : Prénom : Date de naissance : Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS Nom de l école Cycle I Nom : Prénom : Date de naissance : Année scolaire 2009/2010 Sommaire Note explicative.5 CYCLE I PAGES S'approprier

Plus en détail

Pour vous qu est-ce qu évaluer? Ou encore pourquoi évaluer à l école maternelle?

Pour vous qu est-ce qu évaluer? Ou encore pourquoi évaluer à l école maternelle? Pour vous qu est-ce qu évaluer? Ou encore pourquoi évaluer à l école maternelle? Pourquoi évaluer? Message Outil de guidage et de repérage Pour rendre compte Pour SE rendre compte À l institution et à

Plus en détail

Enseigner l Éducation Physique dans le premier degré

Enseigner l Éducation Physique dans le premier degré Enseigner l Éducation Physique dans le premier degré Equipe départementale EPS du Rhône : CPD EPS et CPC EPS Geneviève LAFAY CPC EPS IEN Mions Fredéric DELAY GOYET CPC EPS IEN Meyzieu Ce qui s enseigne

Plus en détail

Le livret de compétences expérimental Le cadre de l expérimentation Les différentes composantes «scolaires» Le livret personnel de compétences Les com

Le livret de compétences expérimental Le cadre de l expérimentation Les différentes composantes «scolaires» Le livret personnel de compétences Les com Du livret personnel de compétences à la formation tout au long de la vie Le livret de compétences expérimental Le cadre de l expérimentation Les différentes composantes «scolaires» Le livret personnel

Plus en détail

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier Une première approche Modifié par LOI n 2013-595 du 8 juillet 2013 - art. 44 La formation...stimule leur développement sensoriel, moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres et

Plus en détail

Bilan des acquisitions en maternelle

Bilan des acquisitions en maternelle Ecole Nom : Adresse : Tél. : Courriel : Bilan des acquisitions en maternelle Nom :. Prénom :. Date de naissance :../../.. Suivi de la scolarité de l élève 1ère année école classe Année scolaire enseignant

Plus en détail

LE TRAVAIL INDIVIDUALISE sur le temps des ateliers

LE TRAVAIL INDIVIDUALISE sur le temps des ateliers LE TRAVAIL INDIVIDUALISE sur le temps des ateliers Les enjeux sont : INDIVIDUALISATION, AUTONOMIE ET COOPERATION Ce fonctionnement permet aux enfants de : développer l envie d apprendre et de découvrir

Plus en détail

POLYVALENCE ET APPRENTISSAGE

POLYVALENCE ET APPRENTISSAGE POLYVALENCE ET APPRENTISSAGE Les violences à l école 04/10/2013 ESPE de la Loire Table des matières 1. Les fonctions de l école... 2 2. La maternelle : construire sa personnalité au sein d un groupe...

Plus en détail

Service. Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016

Service. Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016 Service Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016 Un pays qui s interroge sur son système éducatif Un système

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle (de la PS à la GS)

L évaluation à l école maternelle (de la PS à la GS) L évaluation à l école maternelle (de la PS à la GS) Eléments de clarification au 10.12.2015 En amont du décret En amont de l animation Groupe départemental Landes IEN C. Lebrat / CPD P. Bachelé Refondation

Plus en détail

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT?

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? L aide personnalisée telle que définie dans la circulaire n 2008-082 du 5-06-2008 répond à des principes généraux et des règles

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Le cadre réglementaire de mise en œuvre du livret scolaire (Circulaire N 45 du 27

Plus en détail

Mon cahier de progrès, mes réussites en moyenne section de maternelle. Moyenne section à Malansac! Je m appelle:

Mon cahier de progrès, mes réussites en moyenne section de maternelle. Moyenne section à Malansac! Je m appelle: Mon cahier de progrès, mes réussites en moyenne section de maternelle Moyenne section à Malansac! Je m appelle: 1 Un outil pour rendre l enfant acteur de ses savoirs au service de l entrée dans les apprentissages.

Plus en détail

Activité support : GRS Cycle 2, cycle 3

Activité support : GRS Cycle 2, cycle 3 Concevoir et réaliser des actions à visée expressive, artistique et esthétique Activité support : GRS Cycle 2, cycle 3 Une démarche, un module, des situations Démarche et module en GRS ARIP janvier 2010

Plus en détail

Animation pédagogique Cycle 1. Devenir élève

Animation pédagogique Cycle 1. Devenir élève Animation pédagogique Cycle 1 Devenir élève Pour vous... Qu est-ce que devenir élève? Devenir élève... L être social L être apprenant Devenir élève... L être social L expérience : du partage du temps réglé

Plus en détail

Les nouveaux programmes 2015

Les nouveaux programmes 2015 L'école maternelle Présentation rentrée 2015 Ecole française René Descartes KINSHASA Les nouveaux programmes 2015 UNE ÉCOLE QUI S ADAPTE AUX JEUNES ENFANTS UNE ÉCOLE QUI ORGANISE DES MODALITÉS SPÉCIFIQUES

Plus en détail

Ecole... Classe de... Livret scolaire GS. Année scolaire 2011/2012. Nom de l élève :. Date de naissance : / /

Ecole... Classe de... Livret scolaire GS. Année scolaire 2011/2012. Nom de l élève :. Date de naissance : / / Ecole... Classe de... Livret scolaire GS Année scolaire 2011/2012 Nom de l élève :. Date de naissance : / / A LIRE POUR BIEN COMPRENDRE LES INDICATIONS PORTEES SUR CE LIVRET Pourquoi évalue-t-on? è Pour

Plus en détail

COMPETENCES DE FIN GS ACTIVITES DE MATERNELLE COMPETENCES DE FIN CE1 (PALIER 1) S

COMPETENCES DE FIN GS ACTIVITES DE MATERNELLE COMPETENCES DE FIN CE1 (PALIER 1) S COMPETENCES DE FIN GS ACTIVITES DE MATERNELLE COMPETENCES DE FIN CE1 (PALIER 1) S approprier le langage - comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente - nommer avec exactitude un objet,

Plus en détail

Les étapes du développement de l enfant de 2 à 6 ans (A.Florin) et les conséquences pour la classe. Sébastien MOISAN CPC Angoulême Préélémentaire

Les étapes du développement de l enfant de 2 à 6 ans (A.Florin) et les conséquences pour la classe. Sébastien MOISAN CPC Angoulême Préélémentaire Les étapes du développement de l enfant de 2 à 6 ans (A.Florin) et les conséquences pour la classe 2-3 ans TPS L enfant apprend à parler grâce aux interactions Prendre le temps de moments de conversation

Plus en détail

Le cahier d expériences, un outil au service des apprentissages et de l évaluation formative. Clotilde Marin Micewicz La main à la pâte

Le cahier d expériences, un outil au service des apprentissages et de l évaluation formative. Clotilde Marin Micewicz La main à la pâte Le cahier d expériences, un outil au service des apprentissages et de l évaluation formative Clotilde Marin Micewicz La main à la pâte 1 La main à la pâte: une démarche centrée sur l élève un enseignement

Plus en détail

QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE?

QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE? Maternelle de Longueville Impasse des grands jardins 77650 Longueville QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE? Nom et prénom de l enfant : Date de naissance : Ce livret a pour but de vous aider à suivre l évolution

Plus en détail

Les enjeux majeurs des nouveaux programmes L école maternelle

Les enjeux majeurs des nouveaux programmes L école maternelle Les enjeux majeurs des nouveaux programmes L école maternelle Séminaires interacadémiques des inspecteurs du premier degré Mars/Avril/Mai 2009 Viviane BOUYSSE Inspection générale de l éducation nationale

Plus en détail

éléments principaux du rapport IGEN

éléments principaux du rapport IGEN Etat des lieux : éléments principaux du rapport IGEN «L école maternelle» (octobre 2011) Contres mercredi 05 /12 / 12 1 Quel constat? Au niveau de l école Des coopérations entre différents professionnels

Plus en détail

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac Les enjeux majeurs du Domaine «Devenir élève» Compte-rendu Animations Pédagogiques du 13 et 27 mai 2009 Enseignants des écoles maternelles de la circonscription Châlons Ouest Introduction «Devenir élève»

Plus en détail

Evaluer à l école maternelle

Evaluer à l école maternelle Evaluer à l école maternelle Programme 2015 pour l école maternelle Une demande institutionnelle Trois objectifs :! Amélioration des apprentissages : - progrès, réussite des élèves! Communication autour

Plus en détail

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique Plan pour l école primaire Lutte contre l échec scolaire Groupe maternelle IA 16 Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique «L école prend en charge

Plus en détail

L aide humaine à l école maternelle MARIE-ELISABETH ROCHE, INSPECTRICE CHARGÉE DE MISSION ACADÉMIQUE POUR L'ÉCOLE MATERNELLE.

L aide humaine à l école maternelle MARIE-ELISABETH ROCHE, INSPECTRICE CHARGÉE DE MISSION ACADÉMIQUE POUR L'ÉCOLE MATERNELLE. L aide humaine à l école maternelle COLLÈGE TEILHARD DE CHARDIN 14 FÉVRIER 2017 MARIE-ELISABETH ROCHE, INSPECTRICE CHARGÉE DE MISSION ACADÉMIQUE POUR L'ÉCOLE MATERNELLE. 1 L école maternelle UNE ÉCOLE

Plus en détail

BO N 3 19 JUIN 2008 Programmes EPS inscrits dans le socle commun de connaissances et de compétences. Niveau 1 er degré.

BO N 3 19 JUIN 2008 Programmes EPS inscrits dans le socle commun de connaissances et de compétences. Niveau 1 er degré. BO N 3 19 JUIN 2008 Programmes EPS inscrits dans le socle commun de connaissances et de compétences. Niveau 1 er degré. PROGRAMME DE L ÉCOLE MATERNELLE. Petite section, moyenne section, grande section

Plus en détail

Plan de l exposé. Etat des lieux : éléments principaux du rapport IGEN «L école maternelle» (octobre 2011) Pause. Langage et oral à la Maternelle

Plan de l exposé. Etat des lieux : éléments principaux du rapport IGEN «L école maternelle» (octobre 2011) Pause. Langage et oral à la Maternelle Plan de l exposé Etat des lieux : éléments principaux du rapport IGEN «L école maternelle» (octobre 2011) Pause Langage et oral à la Maternelle 1 Etat des lieux : éléments principaux du rapport IGEN «L

Plus en détail

Grille de référence. Socle commun de connaissances et de compétences. Livret de connaissances et de compétences. - L autonomie et l initiative -

Grille de référence. Socle commun de connaissances et de compétences. Livret de connaissances et de compétences. - L autonomie et l initiative - Socle commun de connaissances et de compétences Livret de connaissances et de compétences Grille de référence - - Octobre 2007!eduscol.education.fr/soclecommun Fin du cycle 3 informations utiles. - Tenir

Plus en détail

«Estime de Soi et apprentissages»

«Estime de Soi et apprentissages» «Estime de Soi et apprentissages» Synthèse des productions des enseignants ayant participé à l animation pédagogique de F. Delenne 2011/2012. Que peut faire un enseignant au sein de la classe, de l école,

Plus en détail

Comment accompagner nos élèves de Seconde vers la Réussite? Septembre 2015

Comment accompagner nos élèves de Seconde vers la Réussite? Septembre 2015 Comment accompagner nos élèves de Seconde vers la Réussite? Septembre 2015 Ouverture internationale Notre projet d établissement Réussite scolaire Exigence et bienveillance Développement personnel Proximité

Plus en détail

COMITE DEPARTEMENTAL USEP 27 RENCONTRE USEP : Maternelles à CROTH COMITE DEPARTEMENTAL USEP DE l EURE ( 27 ) RENCONTRE USEP :

COMITE DEPARTEMENTAL USEP 27 RENCONTRE USEP : Maternelles à CROTH COMITE DEPARTEMENTAL USEP DE l EURE ( 27 ) RENCONTRE USEP : RENCONTRE USEP : Maternelles à CROTH COMITE DEPARTEMENTAL USEP DE l EURE ( 27 ) RENCONTRE USEP : Rencontre USEP à Croth (27) Respect des règles Éducation du spectateur Valeurs sportives mises en évidence

Plus en détail

1 ère édition. Mission départementale Langues Vivantes

1 ère édition. Mission départementale Langues Vivantes SEMAINE DES LANGUES VIVANTES À L ECOLE Du 9 au 14 mai 2016 «Les langues vivantes : un socle pour la scolarité» 1 ère édition Mission départementale Langues Vivantes Guide à destination des enseignants.

Plus en détail

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac Programme éducatif Garderie École Marie-Clarac 1 PROGRAMME ÉDUCATIF 1.1 Orientations générales de l établissement Permettre aux enfants de 3-4 ans de vivre dans un milieu chaleureux et stimulant afin qu

Plus en détail

Le devenir élève à l'école maternelle. Pôle maternelle 37 J. Agrapart IEN- V Finkenberg CPC

Le devenir élève à l'école maternelle. Pôle maternelle 37 J. Agrapart IEN- V Finkenberg CPC Le devenir élève à l'école maternelle Pôle maternelle 37 J. Agrapart IEN- V Finkenberg CPC Le devenir élève spécificités domaine transversal compétences peu évaluées conditionne la réussite scolaire Devenir

Plus en détail

ENJEU DE L ECOLE MATERNELLE. Garantir à chaque enfant une première expérience scolaire réussie. Conférence Saint-Brieuc Michèle Person 09/02/11

ENJEU DE L ECOLE MATERNELLE. Garantir à chaque enfant une première expérience scolaire réussie. Conférence Saint-Brieuc Michèle Person 09/02/11 ENJEU DE L ECOLE MATERNELLE Garantir à chaque enfant une première expérience scolaire réussie Garantir à chaque enfant : visée du socle commun Première : chronologiquement dans le système scolaire et propédeutique

Plus en détail

ACTIVITES AQUATIQUES A L ECOLE CE1 PROJET DU CENTRE NAUTIQUE ETIENNE GAGNAIRE. Equipe des B.E.E.S.A.N. et des CPC EPS de Villeurbanne

ACTIVITES AQUATIQUES A L ECOLE CE1 PROJET DU CENTRE NAUTIQUE ETIENNE GAGNAIRE. Equipe des B.E.E.S.A.N. et des CPC EPS de Villeurbanne ACTIVITES AQUATIQUES A L ECOLE CE1 PROJET DU CENTRE NAUTIQUE ETIENNE GAGNAIRE Equipe des B.E.E.S.A.N. et des CPC EPS de Villeurbanne 2013-2014- PRESENTATION DU PROJET Ce projet est conçu pour les élèves

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE MICRO CRECHE PAPILLONS ET COCCINELLES

PROJET PEDAGOGIQUE MICRO CRECHE PAPILLONS ET COCCINELLES PROJET PEDAGOGIQUE MICRO CRECHE PAPILLONS ET COCCINELLES Précieux Novembre 2016 PREAMBULE : La structure est ouverte depuis mars 2011. Le projet pédagogique est écrit en lien avec les besoins repérés pour

Plus en détail

ACTIVITES AQUATIQUES A L ECOLE CE1. PROJET DE LA PISCINE Gratte-ciel VILLEURBANNE. Equipe des Maîtres nageurs et des CPC EPS de Villeurbanne

ACTIVITES AQUATIQUES A L ECOLE CE1. PROJET DE LA PISCINE Gratte-ciel VILLEURBANNE. Equipe des Maîtres nageurs et des CPC EPS de Villeurbanne ACTIVITES AQUATIQUES A L ECOLE CE1 PROJET DE LA PISCINE Gratte-ciel VILLEURBANNE Equipe des Maîtres nageurs et des CPC EPS de Villeurbanne 2015-2016 PRESENTATION DU PROJET Ce projet est conçu pour les

Plus en détail

L évaluation positive à l école maternelle. Une démarche concertée pour observer l élève dans ses réussites et l accompagner dans ses progrès

L évaluation positive à l école maternelle. Une démarche concertée pour observer l élève dans ses réussites et l accompagner dans ses progrès L évaluation positive à l école maternelle Une démarche concertée pour observer l élève dans ses réussites et l accompagner dans ses progrès 1 Organisation de l animation L évaluation positive à l école

Plus en détail

La liaison GS-CP dans le domaine de la construction du nombre

La liaison GS-CP dans le domaine de la construction du nombre La liaison GS-CP dans le domaine de la construction du nombre Pourquoi? Comment? Sandra Levasseur, TPS-PS-MS, Sauviat/Vige Christine Pujol, CP Limoges 4 Emmanuel Blancher, CP Maths & Sciences Etats des

Plus en détail

Mon cahier de progrès

Mon cahier de progrès Mon cahier de progrès Nom de l élève :... 1 PRÉAMBULE Qu est-ce qu un cahier de progrès? Un cahier de progrès constitue la mémoire du parcours scolaire d un élève de maternelle, de la petite section à

Plus en détail

RÉFORME DU COLLÈGE NOUVEAUX PROGRAMMES

RÉFORME DU COLLÈGE NOUVEAUX PROGRAMMES RÉFORME DU COLLÈGE NOUVEAUX PROGRAMMES Journée de formation institutionnelle Inspection pédagogique régionale EPS Académie de Nantes Année scolaire 2016-2017 Plan d intervention L architecture des programmes

Plus en détail

Démarche de la création du référentiel de formation. basé sur le référentiel de compétence validé par le Groupe Interministériel et Associatif

Démarche de la création du référentiel de formation. basé sur le référentiel de compétence validé par le Groupe Interministériel et Associatif Démarche de la création du référentiel de formation basé sur le référentiel de compétence validé par le Groupe Interministériel et Associatif Enseignements fondamentaux DF 1 Individu, handicap et environnements

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE D ÉCOLE

PROJET PEDAGOGIQUE D ÉCOLE PROJET PEDAGOGIQUE D ÉCOLE 2015-2018 Commune : La Chapelle Saint Florent Circonscription : Chalonnes sur Loire-Bords de Loire-Layon Nom de l école : Saint Christophe Téléphone : 02-41-72-77-46 Adresse

Plus en détail

Loi de refondation de juillet 2013

Loi de refondation de juillet 2013 Loi de refondation de juillet 2013 Priorité à l école primaire, priorité à la maternelle Scolarisation des moins de trois ans en priorité en éducation prioritaire et en zone rurale et «+ de maîtres» Nouveaux

Plus en détail

PLAN D ACTIONS DEPARTEMENTAL EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

PLAN D ACTIONS DEPARTEMENTAL EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE PLAN D ACTIONS DEPARTEMENTAL EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE 2012-2016 Le Plan d Actions Départemental (P.A.D.) arrêté par le directeur académique des services de l éducation nationale de l Ain et mis

Plus en détail

Janvier Construire l autonomie des élèves Outil d auto-évaluation pour les équipes. Mission départementale pour l école maternelle

Janvier Construire l autonomie des élèves Outil d auto-évaluation pour les équipes. Mission départementale pour l école maternelle Janvier 2015 Construire l autonomie des élèves Outil d auto-évaluation pour les équipes Réseau des référents école maternelle de circonscription Réseau des personnes ressources maternelle Cécile LALOUX

Plus en détail

Les nouveaux programmes pour l'école maternelle : points de vigilance

Les nouveaux programmes pour l'école maternelle : points de vigilance Les nouveaux programmes pour l'école maternelle : points de vigilance Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l éducation nationale Aix en Provence - 5 juin 2015 La définition de l école maternelle par

Plus en détail

SOMMAIRE. APPRENTISSAGE des ELEVES et EVALUATION. AMBITION et ORIENTATION. 2.1 : Mettre en place des conditions optimales

SOMMAIRE. APPRENTISSAGE des ELEVES et EVALUATION. AMBITION et ORIENTATION. 2.1 : Mettre en place des conditions optimales Axes priorisés jusque juin 2019 SOMMAIRE AXE 1 APPRENTISSAGE des ELEVES et EVALUATION 1.1 : Mettre en œuvre des apprentissages 1.2 : Évaluer les acquis et les progrès AXE 2 AMBITION et ORIENTATION 2.1

Plus en détail

École maternelle. aménagement des espaces, voir p. 26 aménagement du temps (différents temps, )voir p.16

École maternelle. aménagement des espaces, voir p. 26 aménagement du temps (différents temps, )voir p.16 BO n 5 du 12/04/07 HS École maternelle Introduction Une école de plein exercice Responsabilité double : mener à bien les apprentissages du C1 et engager tous les élèves, sans exception, dans la première

Plus en détail

Bernard Meyrand PARCOURS SCOLAIRES ET EDUCATIFS LA COMMUNAUTE EDUCATIVE FACE AU SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES,COMPETENCES ET DE CULTURE

Bernard Meyrand PARCOURS SCOLAIRES ET EDUCATIFS LA COMMUNAUTE EDUCATIVE FACE AU SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES,COMPETENCES ET DE CULTURE PARCOURS SCOLAIRES ET EDUCATIFS LA COMMUNAUTE EDUCATIVE FACE AU SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES,COMPETENCES ET DE CULTURE Bernard Meyrand Association Nationale des Directeurs Education des Villes ANDEV/

Plus en détail

PROGRESSIONS POUR L ÉCOLE MATERNELLE ( par période)

PROGRESSIONS POUR L ÉCOLE MATERNELLE ( par période) D après Le B.O. N 3 19 JUIN 2008 HORS-SÉRIE A PARTIR DES PROGRAMMES 2008 PROGRESSIONS POUR L ÉCOLE MATERNELLE ( par période) DEVENIR ÉLÈVE page 2 AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS pages 2 et 3 DÉCOUVRIR

Plus en détail

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique Un principe fondamental : Tous les enfants sont capables

Plus en détail

La danse dans les programmes,

La danse dans les programmes, formation danse à l école Sandrine Chéry CP EPS Chambéry 2 et 3 La danse dans les programmes, dans le socle commun de connaissances et de compétences Préambule du BO du 19 juin 2008 : «L intégration à

Plus en détail

La grille de référence

La grille de référence COMPETENCE 7 : AUTONOMIE ET INITIATIVE L autonomie et l initiative s acquièrent tout au long de la scolarité, dans chaque discipline et activité scolaires. L équipe éducative dans son ensemble prend en

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle

Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle M. LENAIN Janvier 2011 Nouvelle grille de lecture des I.O. Juin 2008 Le domaine de l activité physique à l école maternelle est désormais régi par

Plus en détail

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant au collège à partir de la rentrée 2016?

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant au collège à partir de la rentrée 2016? PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE Quels seront les changements pour mon enfant au collège à partir de la rentrée 2016? Pourquoi réformer le collège? La réforme répond à un constat : le collège accueille

Plus en détail

Les nouveaux programmes de l école maternelle. Pôle Maternelle du Haut-Rhin Avril 2015

Les nouveaux programmes de l école maternelle. Pôle Maternelle du Haut-Rhin Avril 2015 Les nouveaux programmes de l école maternelle Pôle Maternelle du Haut-Rhin Avril 2015 Philosophie et enjeux des nouveaux programmes Des principes Une démarche curriculaire Une prise en compte de l environnement

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPETENCES. Classes de 4eme et 3eme de l enseignement agricole. Etablissement d enseignement agricole Année scolaire

LIVRET PERSONNEL DE COMPETENCES. Classes de 4eme et 3eme de l enseignement agricole. Etablissement d enseignement agricole Année scolaire LIVRET PERSONNEL DE COMPETENCES Classes de 4eme et 3eme de l enseignement agricole Etablissement d enseignement agricole Année scolaire 2015-2016 Attestation de maîtrise des connaissances et des compétences

Plus en détail

Finalités et mise en œuvre de l enseignement moral civique aux cycles 2 et 3 Transmettre des valeurs fondées sur la morale civique

Finalités et mise en œuvre de l enseignement moral civique aux cycles 2 et 3 Transmettre des valeurs fondées sur la morale civique Finalités et mise en œuvre de l enseignement moral civique aux cycles 2 et 3 Transmettre des valeurs fondées sur la morale civique Liberté, égalité, fraternité, laïcité, solidarité, justice, respect, absence

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES DÉPARTEMENTAL POUR L ÉCOLE MATERNELLE. Guide à l usage des enseignants

LIVRET DE COMPÉTENCES DÉPARTEMENTAL POUR L ÉCOLE MATERNELLE. Guide à l usage des enseignants LIVRET DE COMPÉTENCES DÉPARTEMENTAL POUR L ÉCOLE MATERNELLE Guide à l usage des enseignants IA OISE 2010/2011 2 Le livret de compétences départemental pour l école maternelle est un livret d évaluation

Plus en détail

À la découverte de la biodiversité végétale Liens avec les programmes. Cycles 1, 2 et 3

À la découverte de la biodiversité végétale Liens avec les programmes. Cycles 1, 2 et 3 À la découverte de la biodiversité végétale Liens avec les programmes Cycles 1, 2 et 3 Compétences du socle commun travaillées dans le cadre de ce séjour Palier 1 Compétence 1 S exprimer clairement à l

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative

CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative A partir du document : Formation de formateurs IUFM Orléans St Jean PREAMBULE SCOLARITE OBLIGATOIRE Socle commun de connaissances

Plus en détail

Le projet de l école

Le projet de l école Annexe 2 Le projet de l école...... 1 État des lieux BILAN DES ACQUIS A L ECOLE MATERNELLE... 3 LES RESULTATS DES ELEVES CE1... 4 LES RESULTATS DES ELEVES CM2... 5 PARCOURS ET ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES...

Plus en détail

Les mots clés de la pédagogie À l école PRIMAIRE

Les mots clés de la pédagogie À l école PRIMAIRE Les mots clés de la pédagogie À l école PRIMAIRE I- Cadre institutionnel. Cycles La scolarité primaire est traditionnellement partagée entre deux écoles : l école maternelle et l école élémentaire. Trois

Plus en détail

Reformuler pour se faire. - Participer à des échanges à l intérieur du groupe

Reformuler pour se faire. - Participer à des échanges à l intérieur du groupe Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre - S exprimer et se faire comprendre - Attendre son tour de parole - Ecouter - Répondre aux sollicitations

Plus en détail

QUELLES ACTIONS DE PREVENTION dans les RESEAUX de L EDUCATION PRIORITAIRE?

QUELLES ACTIONS DE PREVENTION dans les RESEAUX de L EDUCATION PRIORITAIRE? QUELLES ACTIONS DE PREVENTION dans les RESEAUX de L EDUCATION PRIORITAIRE? TABLES RONDES ILLETTRISME HERAULT 24 Février 2015 1 LE REFERENTIEL de L EDUCATION PRIORITAIRE DES ORIENTATIONS FORTES : priorité

Plus en détail

L évaluation du langage oral à l école maternelle. Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008

L évaluation du langage oral à l école maternelle. Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008 L évaluation du langage oral à l école maternelle Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008 Plan de l intervention 1. La juste place de l évaluation 1.1.

Plus en détail

Les nouveaux programmes de Maternelle et leur intérêt pour les élèves les plus vulnérables

Les nouveaux programmes de Maternelle et leur intérêt pour les élèves les plus vulnérables Les nouveaux programmes de Maternelle et leur intérêt pour les élèves les plus vulnérables Betty Bouchoucha CPC ASH Enseignants coordonnateurs EMS 29 mars 2017 Une école maternelle complètement revue dans

Plus en détail

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités 1 Avant la projection DES SITUATIONS DE RECEPTION Il est important de préparer les élèves à la projection : attitudes, règles de vie, les mettre en appétit

Plus en détail

Stage départemental Maternelle FAIRE POUR APPRENDRE VOCABULAIRE AU C1. V.Rousseau (CPC) janvier 2013

Stage départemental Maternelle FAIRE POUR APPRENDRE VOCABULAIRE AU C1. V.Rousseau (CPC) janvier 2013 Stage départemental Maternelle FAIRE POUR APPRENDRE VOCABULAIRE AU C1 V.Rousseau (CPC) janvier 2013 LA COMMUNICATION ORALE EN CLASSE I - Apports et rappels 1- Compétences 2- Situations de classe Conclusion

Plus en détail

Découvrir le monde: Que faire à l école maternelle? ABreilloux-IEN maternelle 77 IDupinay IEN Mission sciences 77 AHenri - PIUFM 77

Découvrir le monde: Que faire à l école maternelle? ABreilloux-IEN maternelle 77 IDupinay IEN Mission sciences 77 AHenri - PIUFM 77 Découvrir le monde: Que faire à l école maternelle? ABreilloux-IEN maternelle 77 IDupinay IEN Mission sciences 77 AHenri - PIUFM 77 Plan de l exposé l Les attendus institutionnels l Découvrir le monde

Plus en détail

Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l'école maternelle

Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l'école maternelle Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l'école maternelle «Tous les enfants sont capables d apprendre et de progresser.» www.ac-dijon.fr Un enseignement explicite L enseignant construit des

Plus en détail

Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques

Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques Les IPR de Mathématiques Formation stagiaires : 29 et 30 Août 2013 Mot de bienvenue Parole aux stagiaires Quelles sont les questions que vous vous posez?

Plus en détail

DIAGNOSTIC PREALABLE A L ECRITURE DU PROJET D EPS

DIAGNOSTIC PREALABLE A L ECRITURE DU PROJET D EPS DIAGNOSTIC PREALABLE A L ECRITURE DU PROJET D EPS L objectif de ce document est de vous aider à faire une analyse des acquis de vos élèves aux regards des attendus du socle commun et des programmes d'eps

Plus en détail

- I - Le cycle des apprentissages fondamentaux : CP CE1

- I - Le cycle des apprentissages fondamentaux : CP CE1 - I - Le cycle des apprentissages fondamentaux : CP CE1 Le cycle des apprentissages fondamentaux commence au cours de la grande section de l école maternelle. Il se poursuit dans les deux premières années

Plus en détail

Compétences du socle commun Palier 3 - SEGPA

Compétences du socle commun Palier 3 - SEGPA Compétences du socle commun Palier 3 - SEGPA Palier 3 Compétence 1 La maîtrise de la langue française Lire Date 1 Date 2 Date 3 Travaillée Evaluée Travaillée Evaluée Travaillée Evaluée Adapter son mode

Plus en détail

Classe Etablissement Année scolaire

Classe Etablissement Année scolaire Nom et prénom de l'élève : Cursus scolaire : Année scolaire Classe Etablissement Année scolaire Classe Etablissement Ce livret sera renseigné en fin de chaque année scolaire par le professeur de la classe

Plus en détail

LES PROGRAMMES DE 2008 EN MATERNELLE

LES PROGRAMMES DE 2008 EN MATERNELLE 1 LES PROGRAMMES DE 2008 EN MATERNELLE 2 parties : les programmes Les progressions annuelles Des compétences attendues par domaines d activités Une finalité Un objectif 2 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage

Plus en détail

Penser la progressivité des apprentissages et des activités à l école maternelle

Penser la progressivité des apprentissages et des activités à l école maternelle Penser la progressivité des apprentissages et des activités à l école maternelle Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale 20 février 2013 Plan de l exposé 1. Où va-t-on et d où part-on?

Plus en détail

Présentation du projet Créer une boite à raconter

Présentation du projet Créer une boite à raconter Concevoir le projet Boite à raconter Pourquoi? l l l l l l l l l l l l l l l l l Présentation du projet Créer une boite à raconter Les nouveaux programmes 1, et plus particulièrement le domaine «Mobiliser

Plus en détail

Le socle commun de compétences en Accompagnement Personnalisé

Le socle commun de compétences en Accompagnement Personnalisé Le socle commun de compétences en Accompagnement Personnalisé La vocation de ce dispositif est multiple : Pour l élève : Apprendre à identifier des compétences qui sont mobilisées, développées dans le

Plus en détail

Pratique du Brevet de réussite avec des niveaux de difficultés sur des ateliers autonomes. (éléments de référence sur le site Web : Matern ailes)

Pratique du Brevet de réussite avec des niveaux de difficultés sur des ateliers autonomes. (éléments de référence sur le site Web : Matern ailes) Vos modalités de l'évaluation des élèves TABLEAU DE SYNTHESE DES ECHANGES ENTRE ENSEIGNANTES CONCERNANT L EVALUAITON EN MATERNELLE PS MS GS De nombreux éléments similaires à la PS sont relevés (mais peu

Plus en détail

Art Postal : Les compétences qui pourront être travaillées dans les différents domaines et cycles.

Art Postal : Les compétences qui pourront être travaillées dans les différents domaines et cycles. Inspection de l Education Nationale Circonscription d AUTUN 1 rue des Pierres 71 400 AUTUN Art Postal : Les compétences qui pourront être travaillées dans les différents domaines et cycles. A) Les compétences

Plus en détail

CLASSE DE. SECTION LYCEE FRANÇAIS DU CAIRE MAADI / ZAMALEK / NEW CAIRO

CLASSE DE. SECTION LYCEE FRANÇAIS DU CAIRE MAADI / ZAMALEK / NEW CAIRO LIVRET SCOLAIRE Maternelle (CYCLE 1) CLASSE DE. SECTION LYCEE FRANÇAIS DU CAIRE MAADI / ZAMALEK / NEW CAIRO NOM DE L ENSEIGNANT NOM PRENOM DE L ELEVE Madame, Monsieur, chers parents, Nous vous avons présenté

Plus en détail

DEUXIÈME PALIER POUR LA MAÎTRISE DU SOCLE COMMUN : COMPÉTENCES ATTENDUES À LA FIN DU CM2

DEUXIÈME PALIER POUR LA MAÎTRISE DU SOCLE COMMUN : COMPÉTENCES ATTENDUES À LA FIN DU CM2 DEUXIÈME PALIER POUR LA MAÎTRISE DU SOCLE COMMUN : COMPÉTENCES ATTENDUES À LA FIN DU CM2 Compétence 1 : La maîtrise de la langue française - s exprimer à l oral comme à l écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

DEFI TECHNOLOGIQUE 2010/2011 OBJETS FLOTTANTS

DEFI TECHNOLOGIQUE 2010/2011 OBJETS FLOTTANTS DEFI TECHNOLOGIQUE 2010/2011 OBJETS FLOTTANTS Des activités scientifiques et technologiques pour mettre en place: Une démarche d investigation Le cahier de sciences (expériences, observations) Des échanges

Plus en détail