M. SEGONDY CHU Montpellier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "M. SEGONDY CHU Montpellier"

Transcription

1 Virusdelagrippe CHU Montpellier

2 Virus de la grippe: 3D

3 Structure des virus grippaux

4 Virus de la grippe Génome segmenté (8 segments) 1 PB2 2 PB1 Réplicase, transcriptase 3 PA 4 HA Hémagglutinine 5 NP Nucléoprotéine (capside) 6 NA Neuraminidase 7 M1-M2M2 Matrice 8 NS1-NS2 NS2 Prot. non structurales

5 Virus de la grippe: neuraminidase

6 Multiplicité des virus grippaux : les types et les sous-types Type B Type C Type A H1N1 H2N2 H3N2 H5N1

7 Variabilité des virus grippaux Grippe A: variabilité +++ Glissements antigéniques: mutations ponctuelles spontanées sur les gènes HA et NA variants sélectionnés dans le temps par la pression immunologique i Cassures antigéniques: modifications majeures des gènes HA et/ou NA nouvelle HA ou NA nouveau sous-type de grippe A (H1N1, H2N2, H3N2, H5N1 )

8 Variabilité des virus grippaux Grippe B: variabilité + par glissements antigéniques

9 Variabilité des virus grippaux Variabilité antigénique Cassure antigénique i Glissements antigéniques Temps

10 Variabilité des virus grippaux Conséquences épidémiologiques Grippe A Glissements: épidémies tous les 2-3ans touchant 5-20% de la population Cassures: pandémies, tous les ans touchant > 80% de la population Grippe B Glissements: petites épidémies tous les 3-6 ans

11 Variabilité des virus grippaux «Cassure» antigénique Apparition d un nouveau sous-type de virus de grippe A humaine Hypothèse la plus vraissemblable: passage de souche animale (réservoir oiseaux sauvages) àh homme par mutation ti ou recombinaison génétique

12 Transmissions interespèces des virus grippaux de type A

13 Nomenclature des virus grippaux Sous-type A/Sydney/5/93 (H1N1) id Type Lieu d origine Numéro Neuraminidase Année d isolement de cahier. Hémagglutinine B/Beijing/184/93

14 Grippe: défenses immunitaires

15 Grippe: diagnostic Prélèvement Pélè sécrétions nasales (aspiration ou écouvillonnage) Attention à la qualité du prélèvement!!! Méthodes Détection rapide: IF Immunochromatographie (savonnette) Culture PCR Sérodiagnostic

16 Grippe: diagnostic I.F Rapidité: 4H Sensibilité < culture et PCR Spécificité: attention aux artéfacts Immunochromatographie Rapidité: < 1H Sensibilité: 80% / culture Spécificité: > 95% /culture

17 Grippe: diagnostic Culture Rapidité: plusieurs jours Sensibilité: < PCR Spécificité: gold standard Très sensible aux conditions de conservation de l échantillon Peu utile au diagnostic réservé à l isolement des souches pour études antigéniques

18 Grippe: diagnostic PCR Rapidité: quelques heures Sensibilité: +++ Spécificité:+++ Typage et sous typage Possibilité de mise en évidence de mutations de résistances aux antiviraux Inconvénient: prix, hors nomenclature

19 Grippe: diagnostic Sérodiagnostic Aucune utilité diagnostique (rétrospectif) Etudes séroépidémiologiques

20 Grippe: diagnostic En résumé Intérêt des techniques rapides (IF et Immunochromatographie) mais un test négatif n élimine pas le diagnostic. PCR: technique de choix mais trop onéreux pour la pratique courante: à réserver aux circonstances épidémiologiques particulières

21 Pandémies grippales Mortalité au cours des pandémies du XX e siècle «Grippe 40 millions espagnole» de décès dans le monde A(H1N1) «Grippe asiatique» A(H2N2) «Grippe de Hong- Kong» A(H3N2) 1 million de décès dans le monde Les pandémies ont lieu tous les 10 à 40 ans Jusqu à 50 % de la population p mondiale peut être affectée Virus nouveau pour la population pp humaine Taux de létalité élevé 1997 grippe du poulet (H5N1) à 0,8 millions de Hong Kong rappel ld de la menace décès dans le pandémique monde

22

23

24

25

26 Résistance aux antiviraux: données CDC

27

28 Diagnostic différentiel Viroses respiratoires ± fébriles Rhinovirus Coronavirus VRS Mt Metapneumovirus Virus parainfluenzae Adénovirus Bocavirus humain

29 Diagnostic différentiel Autres infections respiratoires aiguës fébriles Mycoplasma pneumoniae Chlamydia pneumoniae, psitacci Coxiella burnetti Legionella pneumophila Broncho-pneumonies bactériennes

30 Diagnostic différentiel Syndromes fébriles ± algiques CMV, EBV Paludisme Arboviroses Notion de voyage + grand nombre d infections bactériennes ou parasitaires

LA GRIPPE. Épidémiologie Clinique Complications Traitement prophylaxie

LA GRIPPE. Épidémiologie Clinique Complications Traitement prophylaxie LA GRIPPE Épidémiologie Clinique Complications Traitement prophylaxie La grippe : une maladie contagieuse Réplication virale Voies aériennes supérieures ET Voies respiratoires inférieures Incubation :

Plus en détail

Vaccinations et avenir de ces pathologies infectieuses émergentes. D. Christmann

Vaccinations et avenir de ces pathologies infectieuses émergentes. D. Christmann Vaccinations et avenir de ces pathologies infectieuses émergentes D. Christmann Vaccinations Vaccin «grippe saisonnière» Vaccin 2009 Cultivé sur œufs embryonnés Fragmenté, inactivé Composition 2009 A/Brisbane/59/2007(H1N1)

Plus en détail

Grippe A H1N1 : grippe pandémique et saisonnière. épidémiologie. prélèvement nasopharyngé

Grippe A H1N1 : grippe pandémique et saisonnière. épidémiologie. prélèvement nasopharyngé Grippe A H1N1 : grippe pandémique et saisonnière épidémiologie prélèvement nasopharyngé Virus influenza Type A chez homme et autres espèces animales les oiseaux sont le réservoir naturel du virus seuls

Plus en détail

PANDEMIE GRIPPALE A (H1N1)pdm

PANDEMIE GRIPPALE A (H1N1)pdm PANDEMIE GRIPPALE A (H1N1)pdm Pr J.Kopferschmitt Pôle Urgences-Réanimation Médicale - CAP Le pire n est n pas certain..mais il faut s y s y préparer parer On avait prévu vu Une grippe H5 avec des oiseaux!

Plus en détail

La grippe. Un fléau familier.!!! Le pire n est pas certain mais il faut s y préparer

La grippe. Un fléau familier.!!! Le pire n est pas certain mais il faut s y préparer La grippe Un fléau familier.!!! Le pire n est pas certain mais il faut s y préparer La grippe: Histoire Décrite depuis Hippocrate 500 avt JC Grande vague épidémique au moyen âge Grippe terme germanique

Plus en détail

MALADIES VIRALES PORCINES

MALADIES VIRALES PORCINES MALADIES VIRALES PORCINES Pathologie des maladies virales Chapitre 9 MALADIES VIRALES RESPIRATOIRES Pathologie des maladies virales, Chapitre 9.2. Page 1 1 GRIPPE PORCINE Etiologie Orthomyxovirus, virus

Plus en détail

Diagnostic des infections respiratoires d origine virale

Diagnostic des infections respiratoires d origine virale ENSEIGNEMENT POST UNIVERSITAIRE MICROBIOLOGIE Diagnostic des infections respiratoires d origine virale Dr Salma MHALLA Laboratoire de Microbiologie CHU F. Bourguiba Monastir Monastir le 16/02/2012 Pourquoi

Plus en détail

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique.

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique. Méthodes et stratégies de diagnostic virologique marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr 2014-2015 Méthodes virologiques courantes Méthodes directes : détecter l agent infectieux ou l un de ses composants - infectiosité

Plus en détail

Epidémie de grippe H1N1. 06 juin 2009

Epidémie de grippe H1N1. 06 juin 2009 Epidémie de grippe H1N1 06 juin 2009 Le virus grippal Comporte plusieurs genres: A, B, C. Seuls les genres A et B sont pathogènes pour l homme Chaque genre est divisé en sous types selon la composition

Plus en détail

Variabilité des génomes viraux et conséquences physiopathologiques Modèle des virus influenza

Variabilité des génomes viraux et conséquences physiopathologiques Modèle des virus influenza Variabilité des génomes viraux et conséquences physiopathologiques Modèle des virus influenza marie-edith.lafon@viro.u-bordeaux2.fr 2007 2008 Structure des virus Génome : ARN ou ADN Capside (nucléocapside)

Plus en détail

Ce domaine est en pleine évolution : au moins 11 nouveaux virus à tropisme respiratoire ont été décrits depuis 2001!

Ce domaine est en pleine évolution : au moins 11 nouveaux virus à tropisme respiratoire ont été décrits depuis 2001! 06/10/2014 Grippe, Paramyxoviridae et autres viroses respiratoires marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr Je recommande d enregistrer et lire deux articles d accès gratuit par le site de l Université de Bordeaux

Plus en détail

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique.

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique. Méthodes et stratégies de diagnostic virologique marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr 2016-2017 - Principales méthodes de diagnostic virologique prélèvements, sérologies, biologie moléculaire, - Exemples par

Plus en détail

Plan national de prévention et de lutte «pandémie grippale» : la place des infirmières du travail

Plan national de prévention et de lutte «pandémie grippale» : la place des infirmières du travail Plan national de prévention et de lutte «pandémie grippale» : la place des infirmières du travail Anne Mosnier Coordination Nationale des GROG Add GROG 1. De quoi parle-t-on? - grippe - pandémie 2. Le

Plus en détail

Grippe aviaire et grippe porcine

Grippe aviaire et grippe porcine Grippe aviaire et grippe porcine Deux protéines essentielles V R U S G R P P A U X L'Hémagglutinine (HA) lui permet de se fixer sur ses cellules cibles en se liant à des récepteurs spécifiques. 1 à 16

Plus en détail

L actualité du risque lié à la grippe pour les soignants. Dr Pierre Tattevin, Maladies Infectieuses et Réanimation Médicale, CHU Rennes

L actualité du risque lié à la grippe pour les soignants. Dr Pierre Tattevin, Maladies Infectieuses et Réanimation Médicale, CHU Rennes L actualité du risque lié à la grippe pour les soignants Dr Pierre Tattevin, Maladies Infectieuses et Réanimation Médicale, CHU Rennes La Grippe: Généralités A. Fixation du virus par l hémagglutinine B.

Plus en détail

Virus respiratoires Comment distinguer infection et colonisation. GrrrOH 11 avril 2013

Virus respiratoires Comment distinguer infection et colonisation. GrrrOH 11 avril 2013 Virus respiratoires Comment distinguer infection et colonisation GrrrOH 11 avril 2013 Colonisation à virus respiratoires?? Arbre respiratoire = Exposition aux particules aériennes, alimentation, eau Inorganiques,

Plus en détail

Le virus de la grippe. Présenté par GRATOL Rémy

Le virus de la grippe. Présenté par GRATOL Rémy Le virus de la grippe Présenté par GRATOL Rémy Introduction La Grippe décrite par Hippocrate en 412 av. J-C. 1580 Première pandémie grippale Depuis, 31 pandémies recensées, dont 3 au XXème 1918, 1957 et

Plus en détail

Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales

Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales Prélèvement : qualité du prélèvement qualité des résultats et d interprétation prélèvement précieux : respiratoire (48h max à 4 ) et LCR (24h max

Plus en détail

"Nouveaux" Virus Respiratoires. Michel Segondy CHU de Montpellier

Nouveaux Virus Respiratoires. Michel Segondy CHU de Montpellier "Nouveaux" Virus Respiratoires Michel Segondy CHU de Montpellier Déclaration de conflits d'intérêts Michel Segondy: Absence de conflits d'intérêts Virus respiratoires "classiques " Influenzavirus A, B,

Plus en détail

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques Virus: Diversité génétique et variation antigénique Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques M. Segondy Virus: Diversité génétique Virus: Génome + Capside ± Enveloppe 1 Virus: Diversité génétique

Plus en détail

Epidémies et Pandémies: pourquoi sont-elles possibles? Werner Wunderli Laboratoire Central de Virologie HUG

Epidémies et Pandémies: pourquoi sont-elles possibles? Werner Wunderli Laboratoire Central de Virologie HUG Epidémies et Pandémies: pourquoi sont-elles possibles? Werner Wunderli Laboratoire Central de Virologie HUG Sujets Structure générale d un virus Comment les virus se multiplient-ils? Comment un virus peut-il

Plus en détail

Diagnostic Biologique des Infections Virales. A. Allardet-Servent A. Dubois

Diagnostic Biologique des Infections Virales. A. Allardet-Servent A. Dubois Diagnostic Biologique des Infections Virales A. Allardet-Servent A. Dubois Constitution d un virus 2 ou 3 éléments 1) génome = ARN ou ADN 2) capside Virus nus 3) + ou - enveloppe Virus enveloppés 2 Diagnostic

Plus en détail

Quelle leçon à tirer de la grippe pandémique A/H1N1 en Tunisie?

Quelle leçon à tirer de la grippe pandémique A/H1N1 en Tunisie? Quelle leçon à tirer de la grippe pandémique A/H1N1 en Tunisie? Amine Slim EPS CharlesNicolle Tunis Introduction Première pandémie grippale du 21 ème siècle Mobilisation nationale et internationale Contribution

Plus en détail

La grippe. Philippe Brouqui, Elisabeth Bothélo

La grippe. Philippe Brouqui, Elisabeth Bothélo La grippe Philippe Brouqui, Elisabeth Bothélo lo-nevers & Rémi R Charrel Pôle des Maladies Infectieuses et Tropicales Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Université de la MéditerranM diterranée URMITE

Plus en détail

Ce domaine est en pleine évolution : au moins 11 nouveaux virus à tropisme respiratoire ont été décrits depuis 2001!

Ce domaine est en pleine évolution : au moins 11 nouveaux virus à tropisme respiratoire ont été décrits depuis 2001! 1 2016-2017 Grippe, Paramyxoviridae et autres viroses respiratoires marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr Objectifs : pour les infections virales respiratoires, connaître et savoir expliquer - La diversité des

Plus en détail

Anciens et Nouveaux Virus Respiratoires

Anciens et Nouveaux Virus Respiratoires Anciens et Nouveaux Virus Respiratoires Laurent Andréoletti (PU-PH) Laboratoire de Virologie Médicale et Moléculaire, EA/IFR53 CHU et Faculté de Médecine de Reims Virus et Infections Respiratoires Infections

Plus en détail

Dr B. BROCHIER ISP - Virologie Rue J. Wytsman, Bruxelles Tél. : 02/ Fax : 02/

Dr B. BROCHIER ISP - Virologie Rue J. Wytsman, Bruxelles Tél. : 02/ Fax : 02/ 1. Coordonnées du Laboratoire de Référence Dr B. BROCHIER ISP - Virologie Rue J. Wytsman, 14 1 Bruxelles Tél. : 2/642..98 Fax : 2/642.6.92 E-mail : b.brochier@iph.fgov.be 2. Responsables du programme Personnes

Plus en détail

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable Virus de la grippe Introduction Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) 1- introduction 2- le virus 3- clinique 4- complications 5- traitement S. Nguyen 03/2005 responsable

Plus en détail

Surveillance / signalement / maitrise des épidémies d IRA et GEA en Ehpad

Surveillance / signalement / maitrise des épidémies d IRA et GEA en Ehpad Surveillance / signalement / maitrise des épidémies d IRA et GEA en Ehpad B Hubert Cire des Pays de la Loire, Institut de Veille Sanitaire 1 1 Les Ehpad Ehpad : maisons de retraite, foyers logements, USLD

Plus en détail

Gestion d une saison de grippe à l hôpital. Dr C. Landelle Unité d Hygiène Hospitalière Pole de Santé Publique CHU Grenoble Alpes

Gestion d une saison de grippe à l hôpital. Dr C. Landelle Unité d Hygiène Hospitalière Pole de Santé Publique CHU Grenoble Alpes Gestion d une saison de grippe à l hôpital Dr C. Landelle Unité d Hygiène Hospitalière Pole de Santé Publique CHU Grenoble Alpes Plan Généralités Historique Symptomatologie Conséquences Incubation et contagiosité

Plus en détail

SRAS vs grippe aviaire

SRAS vs grippe aviaire Le diagnostic de laboratoire du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et de l influenza aviaire. Hugues Charest, Ph. D. Laboratoire de santé publique du Québec Journées annuelles de santé publique 24

Plus en détail

Grippe A/H1N Premier bilan. JP Stahl CHU et UJF Grenoble 1

Grippe A/H1N Premier bilan. JP Stahl CHU et UJF Grenoble 1 Grippe A/H1N1 2009 Premier bilan JP Stahl CHU et UJF Grenoble 1 A(H1N1)v : Extension en Quelques Semaines Alerte OMS OMS Phase 6 : Pandémie France : OMS Pandémie Phase 4OMS Phase 5. Trois premiers cas

Plus en détail

Diagnostic virologique des infections respiratoires virales aiguës

Diagnostic virologique des infections respiratoires virales aiguës Séminaire-Atelier LES INFECTIONS RESPIRATOIRES VIRALES AIGUES 18 20 avril 2005, Tunis Diagnostic virologique des infections respiratoires virales aiguës Myriam Ben Mamou Laboratoire de Microbiologie Hôpital

Plus en détail

Influenza aviaire hautement pathogène

Influenza aviaire hautement pathogène Influenza aviaire hautement pathogène Risques professionnels, prévention G. ABADIA Toulouse, 23/3/6 CCMSA Les virus Influenza Nombreux types Virus Influenza de type A Caractérisés selon leur glycoprotéines

Plus en détail

Bilan de la surveillance de l épidémie de grippe saisonnière en Haute-Normandie saison hivernale 2013/14

Bilan de la surveillance de l épidémie de grippe saisonnière en Haute-Normandie saison hivernale 2013/14 1 Bilan de la surveillance de l épidémie de grippe saisonnière en Haute-Normandie saison hivernale 2013/14 Benjamin LARRAS Cire Normandie Journée régionale de veille sanitaire de Haute-Normandie 6 novembre

Plus en détail

Planification en vue d une pandémie de grippe aviaire : comment se préparer en milieu de travail. Préparé par le D r Sidney Siu, MD, FRCPC, ABPM

Planification en vue d une pandémie de grippe aviaire : comment se préparer en milieu de travail. Préparé par le D r Sidney Siu, MD, FRCPC, ABPM Planification en vue d une pandémie de grippe aviaire : comment se préparer en milieu de travail Préparé par le D r Sidney Siu, MD, FRCPC, ABPM AVANT-PROPOS Le présent document a été rédigé pour les médecins,

Plus en détail

Grippe A (H1N1)v : caractéristiques et modalités de prise en charge

Grippe A (H1N1)v : caractéristiques et modalités de prise en charge 30 Juillet 2009 Grippe A (H1N1)v : caractéristiques et modalités de prise en charge Pr François CARON, Dr Manuel ETIENNE Maladies Infectieuses et Tropicales Virus grippaux : Myxovirus influenzae Sérotype

Plus en détail

Vaccination anti-grippale

Vaccination anti-grippale Vaccination anti-grippale Dr Sophie Blanchi Service Maladies Infectieuses et Tropicales Journée des correspondants paramédicaux en hygiène 09 décembre 2016 Virologie (1) Virus à ARN Sous types A et B caractérisés

Plus en détail

MIF Chlamydia IgG. Caractéristiques des performances. Code produit : IF1250G Rév. J. Ne pas diffuser aux États-Unis

MIF Chlamydia IgG. Caractéristiques des performances. Code produit : IF1250G Rév. J. Ne pas diffuser aux États-Unis MIF Chlamydia IgG Code produit : IF1250G Rév. J Caractéristiques des performances Ne pas diffuser aux États-Unis VALEURS ATTENDUES Population présentant des cas de pneumonie communautaire Deux investigateurs

Plus en détail

INFECTION PAR LE VIRUS INFLUENZA A/H5N1 EN ASIE

INFECTION PAR LE VIRUS INFLUENZA A/H5N1 EN ASIE INFECTION PAR LE VIRUS INFLUENZA A/H5N1 EN ASIE Kruy Sun Lay, Philippe Buchy Sek Mardy, Sok Touch, Ly Sovann, Sirenda Vong Réseau International des Instituts Pasteur et Instituts Associés 1 1. Virus influenza

Plus en détail

LA GRIPPE ET SES VIRUS Grippe Peste aviaire Grippe aviaire

LA GRIPPE ET SES VIRUS Grippe Peste aviaire Grippe aviaire LA GRIPPE ET SES VIRUS Grippe Peste aviaire Grippe aviaire Patrice MASSIP Toulouse, le 15/02/2006 La grippe «classique» Grippe vient de l anglais l to grip ou allemand grippen La grippe se déclare d brutalement

Plus en détail

Surveillance de la grippe A (H1N1) 2009 en France : outils et méthodes 26 novembre 2009

Surveillance de la grippe A (H1N1) 2009 en France : outils et méthodes 26 novembre 2009 Surveillance de la grippe A (H1N1) 2009 en France : outils et méthodes 26 novembre 2009 L Institut de veille sanitaire (InVS) coordonne la surveillance de la grippe en France notamment celle liée au virus

Plus en détail

Grippe. Cours du IFSI Hélène GUILLOT- CCA maladies infectieuses et tropicales GHPS

Grippe. Cours du IFSI Hélène GUILLOT- CCA maladies infectieuses et tropicales GHPS Grippe Cours du IFSI Hélène GUILLOT- CCA maladies infectieuses et tropicales GHPS Généralités Maladie hautement transmissible Liée à un VIRUS (Myxovirus influenzae) 3 types : A, B, C A: sous-type HxNy

Plus en détail

Prise en charge de la grippe. F. Jacobs Clinique des maladies Infectieuses Hôpital Erasme 8 octobre 2009

Prise en charge de la grippe. F. Jacobs Clinique des maladies Infectieuses Hôpital Erasme 8 octobre 2009 Prise en charge de la grippe F. Jacobs Clinique des maladies Infectieuses Hôpital Erasme 8 octobre 2009 Plan de l exposé Présentations cliniques Méthodes diagnostiques Traitements Vaccination La grippe

Plus en détail

Tests rapides d'orientation diagnostique grippe en dehors du laboratoire : quelle utilisation en pratique?

Tests rapides d'orientation diagnostique grippe en dehors du laboratoire : quelle utilisation en pratique? Tests rapides d'orientation diagnostique grippe en dehors du laboratoire : quelle utilisation en pratique? Anne Mosnier Coordination nationale du Réseau des GROG & Open Rome Jeudi 3 avril 2014 26 èmes

Plus en détail

30/10/2012 ARLIN PACA /

30/10/2012 ARLIN PACA / ARLIN PACA / 2012 1 1 Diagnostic biologique et clinique difficile à faire. A l origine d un tiers de toutes les affections respiratoires des voies aériennes supérieures ARLIN PACA / 2012 2 2 Par culture

Plus en détail

Les Carnets de l'hygiéniste

Les Carnets de l'hygiéniste n 01 01/10/04 La grippe est une infection virale due aux virus influenza A ou B. Elle est connue depuis l antiquité survenant le plus souvent en hiver lors d épidémies ou plus rarement de pandémies. Cette

Plus en détail

La grippe nosocomiale en gériatrie: expérience dans une unité de court séjour à l hôpital Edouard Herriot, Lyon

La grippe nosocomiale en gériatrie: expérience dans une unité de court séjour à l hôpital Edouard Herriot, Lyon La grippe nosocomiale en gériatrie: expérience dans une unité de court séjour à l hôpital Edouard Herriot, Lyon 2004-2009 Philippe Vanhems, Corinne Régis, Brigitte Comte, Christine Gorain, Silene Pires-Cronenberger,

Plus en détail

Je m informe sur la grippe

Je m informe sur la grippe Je m informe sur la grippe Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Adresse du site : www.docvadis.fr/malinf.sat.paris Validé par le Comité Scientifique Infectiologie La grippe est une maladie infectieuse

Plus en détail

Adaptation d un agent zoonotique de l espèce réservoir à un hôte intermédiaire. l exemple d un virus influenza

Adaptation d un agent zoonotique de l espèce réservoir à un hôte intermédiaire. l exemple d un virus influenza Adaptation d un agent zoonotique de l espèce réservoir à un hôte intermédiaire l exemple d un virus influenza Vincent Bourret a,b,c *, Jon Lyall a, Guillaume Croville b,c, Angélique Teillaud b,c, Laurence

Plus en détail

Epidémie en EHPAD : exemple de la grippe

Epidémie en EHPAD : exemple de la grippe Epidémie en EHPAD : exemple de la grippe S Alfandari 28/05/09 Menu La grippe Gestion d une épidémie de grippe saisonnière en ehpad La pandémie actuelle 1 Le virus grippal Virus à ARN monocaténaire Comporte

Plus en détail

LA REPLICATION VIRALE

LA REPLICATION VIRALE LA REPLICATION VIRALE I Généralités! Virus = parasite intracellulaire obligatoire!virus détourne le métabolisme et la machinerie de la cellule pour se multiplier 1 Virus «n» Virions Infection = rencontre

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Cette présentation a été effectuée le 10 mars 2010, au cours de la journée «Qu'avons-nous appris de l'épidémie de la grippe A(H1N1)?» dans le cadre des Journées annuelles de santé publique (JASP) 2010.

Plus en détail

Grippe A (H1N1) Ex grippe «Porcine» ou «mexicaine» M Bouskraoui

Grippe A (H1N1) Ex grippe «Porcine» ou «mexicaine» M Bouskraoui Grippe A (H1N1) Ex grippe «Porcine» ou «mexicaine» M Bouskraoui Le pire n est pas certain mais il faut s y préparer Épidémie de grippe H1N1 de 2009 Les virus grippaux C : uniquement humain, cas sporadiques

Plus en détail

Grippe Aviaire H5N1: Recommandations en Thaïlande (Ministère de la santé)

Grippe Aviaire H5N1: Recommandations en Thaïlande (Ministère de la santé) Grippe Aviaire H5N1: Recommandations en Thaïlande (Ministère de la santé) À Ifmt, le /11/05 Phonepasong Bounnam 1 Soukthavone Influenza pandemics in the 20th century Credit: US National Museum of Health

Plus en détail

Influenza aviaire : de la Santé Animale à la Santé publique

Influenza aviaire : de la Santé Animale à la Santé publique Influenza aviaire : de la Santé Animale à la Santé publique Jean-Luc GUERIN École Nationale Vétérinaire de Toulouse Groupe National Experts Pestes Aviaires, MAP Quelques «questions clefs» Qu est-ce que

Plus en détail

Pneumonies virales. O. Leroy

Pneumonies virales. O. Leroy Pneumonies virales O. Leroy Pourquoi moi?? Je n y connais rien!!! Merci Benoit Mr X, 65 ans Pas d antécédents connus Admission aux urgences pour hyperthermie et toux A votre avis Quel agent causal? Pneumocoque

Plus en détail

L ACTIVITÉ GRIPPALE DEMEURE ÉLEVÉE Nous traversons le pic épidémique

L ACTIVITÉ GRIPPALE DEMEURE ÉLEVÉE Nous traversons le pic épidémique flash GRIPPE volume 5 / numéro 4 Le vendredi 9 janvier 2015 L ACTIVITÉ GRIPPALE DEMEURE ÉLEVÉE Nous traversons le pic épidémique FAITS SAILLANTS En date du 3 janvier 2015 (Semaine CDC53) SITUATION AU QUÉBEC

Plus en détail

UF VIROLOGIE. Responsable de Pôle Dr B. RIGOU poste Chef de service Pr R. Césaire poste 24 24

UF VIROLOGIE. Responsable de Pôle Dr B. RIGOU poste Chef de service Pr R. Césaire poste 24 24 Responsable de Pôle Dr B. RIGOU poste 97 75 Chef de service Pr R. Césaire poste 24 24 Praticiens hospitaliers Dr F. Najioullah poste 3614 Dr L. Fagour poste 1031 Cadre de santé M J. Neret poste : 35-73

Plus en détail

De prochains outils pour le diagnostic des infections respiratoires communautaires?

De prochains outils pour le diagnostic des infections respiratoires communautaires? De prochains outils pour le diagnostic des infections respiratoires communautaires? Elyanne Gault Laboratoire de Bactériologie-Virologie Hôpital Ambroise Paré Université de Versailles St. Quentin en Yvelines

Plus en détail

Virus. Virus HIV. IFMT-MS-Nov

Virus. Virus HIV. IFMT-MS-Nov Virus Virus HIV IFMT-MS-Nov.2005 1 Qu est ce qu un virus? les micro-organismes agents des maladies sont classés en 4 types de / taille décroissante : parasites certains visibles à l œil nu champignons

Plus en détail

L exploration du génome viral en pratique hospitalière

L exploration du génome viral en pratique hospitalière ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE Séance thématique Intérêt et limites de l étude de l ADN/ARN en biologie médicale en 2017 Paris, 15 mars 2017 L exploration du génome viral en pratique hospitalière Pr.

Plus en détail

Tel Fax Influenza-A

Tel Fax Influenza-A LABOR SPIEZ CH-3700 Spiez Tel +41 33 228 14 00 Fax +41 33 228 14 02 e-mail internet laborspiez@babs.admin.ch www.labor-spiez.ch Influenza-A Agent pathogène: virus Influenza Les virus Influenza appartiennent

Plus en détail

RSV IA. Trousses de PCR en temps réel M.W.S. r-gene DIAGNOSTIC DES INFECTIONS RESPIRATOIRES PARAMÈTRES DÉTECTÉS :

RSV IA. Trousses de PCR en temps réel M.W.S. r-gene DIAGNOSTIC DES INFECTIONS RESPIRATOIRES PARAMÈTRES DÉTECTÉS : DIAGNOSTIC DES INFECTIONS RESPIRATOIRES HSV HPIV Legionella pne umophila IB Bordetella pertussis RSV IA VZV Chlamydophila pneumoniae Mycoplasma pneumoniae HBoV Trousses de PCR en temps réel M.W.S. r-gene

Plus en détail

Nouvelle Grippe A(H1N1)v Notes Cliniques

Nouvelle Grippe A(H1N1)v Notes Cliniques X èmes Journées Nationales d Infectiologie 10-12 juin 2009, Lyon Nouvelle Grippe A(H1N1)v Notes Cliniques Christian Chidiac Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU de Lyon INSERM U851, Université Claude

Plus en détail

Évaluation d un dispositif de diagnostic rapide de la grippe en Ehpad, Région Paca, hiver

Évaluation d un dispositif de diagnostic rapide de la grippe en Ehpad, Région Paca, hiver Évaluation d un dispositif de diagnostic rapide de la grippe en Ehpad, Région Paca, hiver 2012-2013 Journée régionale de veille sanitaire Corse Ajaccio 15/10/2013 Tiphanie Succo Cire Sud Contexte Infections

Plus en détail

Virus respiratoires communautaires émergents Patient immunodéprimé non VIH. Anne Bergeron Pneumologie Hôpital Saint Louis

Virus respiratoires communautaires émergents Patient immunodéprimé non VIH. Anne Bergeron Pneumologie Hôpital Saint Louis Virus respiratoires communautaires émergents Patient immunodéprimé non VIH Anne Bergeron Pneumologie Hôpital Saint Louis Evolution des techniques de détection des virus Culture virale Immunofluorescence

Plus en détail

Propriétés des antiviraux

Propriétés des antiviraux Stratégies antivirales : l exemple de la chémothérapie anti-grippale Nadia Naffakh Unité de Génétique Moléculaire des Virus Respiratoires CNRS URA 1135 Institut Pasteur, Paris Académie Vétérinaire de France-

Plus en détail

«GRIPPE AVIAIRE» REUNION D INFORMATION. Informations à jour au 13 avril 2006

«GRIPPE AVIAIRE» REUNION D INFORMATION. Informations à jour au 13 avril 2006 «GRIPPE AVIAIRE» REUNION D INFORMATION Informations à jour au 13 avril 2006 «de l épizootie» «à la pandémie» le plan gouvernemental de prévention et de lutte les questions diverses «DE L ÉPIZOOTIE... À

Plus en détail

RespiFinder RG Panel. Caractéristiques de performance. Sample & Assay Technologies. Limite de détection (LOD) RespiFinder RG Panel, Version 1,

RespiFinder RG Panel. Caractéristiques de performance. Sample & Assay Technologies. Limite de détection (LOD) RespiFinder RG Panel, Version 1, RespiFinder RG Panel Caractéristiques de performance RespiFinder RG Panel, Version 1, 4692163 Vérifier la disponibilité de nouvelles révisions de notices électroniques à l adresse www.qiagen.com/p/respifinder-rg-panel-ce

Plus en détail

Bilan des pathologies hivernales en. Auvergne, saison

Bilan des pathologies hivernales en. Auvergne, saison CELLULE DE L InVS EN REGION AUVERGNE Bulletin de veille sanitaire N 24 - Novembre 214 Bilan des pathologies hivernales en Editorial Auvergne, saison 213-214 Page 1 : Editorial Page 2 : Surveillance de

Plus en détail

Infections virales respiratoires

Infections virales respiratoires 12/03/14 Pr Antoine Nougairède (antoine.nougairede@univamu.fr) Agents infectieux et hygiène Hespert Emilie L2 Relecteur 6 30 pages Infections virales respiratoires Plan A. Généralités sur les virus respiratoires

Plus en détail

Leçons apprises suite à la pandémie A (H1N1) au MSSS. Expérience vécue au Québec. 20 enjeux organisationnels

Leçons apprises suite à la pandémie A (H1N1) au MSSS. Expérience vécue au Québec. 20 enjeux organisationnels Leçons apprises suite à la pandémie A (H1N1) au MSSS Expérience vécue au Québec 20 enjeux organisationnels Dr Michel Savard Médecin conseil, DGSP du MSSS Le 14 septembre 2011 11 Contexte Enjeux organisationnels

Plus en détail

Virologie. Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse

Virologie. Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse Virologie Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse 06/09/2006 Qu est-ce qu un virus? Aspect fonctionnel : entité qui se caractérise par : un seul type d acide nucléique

Plus en détail

RAPPORT SUR L ACTIVITÉ GRIPPALE AU NOUVEAU-BRUNSWICK Période du rapport : du 15 mai 2011 au 21 mai 2011 (semaine 20) Sommaire

RAPPORT SUR L ACTIVITÉ GRIPPALE AU NOUVEAU-BRUNSWICK Période du rapport : du 15 mai 2011 au 21 mai 2011 (semaine 20) Sommaire RAPPORT SUR L ACTIVITÉ GRIPPALE AU NOUVEAU-BRUNSWICK Période du rapport : du 15 mai 211 au 21 mai 211 (semaine 2) Sommaire Au Nouveau-Brunswick, faible niveau d activité grippale et se situe dans les niveaux

Plus en détail

Maladies transmissibles Recommandations provisoires pour la prise en charge d un patient suspect de grippe aviaire H5N1. Etat au 10 octobre 2005

Maladies transmissibles Recommandations provisoires pour la prise en charge d un patient suspect de grippe aviaire H5N1. Etat au 10 octobre 2005 Maladies transmissibles Recommandations provisoires pour la prise en charge d un patient suspect de grippe aviaire H5N1. Etat au L algorithme et ses annexes ont été conçus pour faciliter la prise en charge

Plus en détail

De l influenza à la pandémie d influenza. Dre Jocelyne Sauvé Directrice santé publique

De l influenza à la pandémie d influenza. Dre Jocelyne Sauvé Directrice santé publique De l influenza à la pandémie d influenza Dre Jocelyne Sauvé Directrice santé publique Objectifs Définir les caractéristiques d une pandémie d influenza, connaître le risque et ses impacts Connaître les

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE en bref

EPIDEMIOLOGIE en bref Grippe A / H1N1 1 Sommaire 1. Etat des lieux de la grippe A/H1N1 situation épidémiologique 2. Campagne de vaccination 2 EPIDEMIOLOGIE en bref La pandémie est là (niveau mondial) L épidémie en France a

Plus en détail

Prise en charge de la grippe A / H1N1v

Prise en charge de la grippe A / H1N1v 14 Septembre 2010 Prise en charge de la grippe A / H1N1v Pr J BEYTOUT Pr Ch. RABAUD On avait prévu Une grippe H5, grave, nous venant des oiseaux et d ASIE Grippe aviaire (1997) : 442 cas ; 262 décès ;

Plus en détail

Les endocardites à hémocultures négatives et à germes rares Diagnostic. Olivia Peuchant

Les endocardites à hémocultures négatives et à germes rares Diagnostic. Olivia Peuchant Les endocardites à hémocultures négatives et à germes rares Diagnostic Olivia Peuchant Endocardites à hémocultures négatives 2,5 à 31% des endocardites infectieuses (EI) * Facteurs épidémiologiques spécifiques

Plus en détail

Grippe en collectivités de personnes âgées - Efficacité de la vaccination - Tests rapides de la grippe

Grippe en collectivités de personnes âgées - Efficacité de la vaccination - Tests rapides de la grippe Grippe en collectivités de personnes âgées - Efficacité de la vaccination - Tests rapides de la grippe ARS Île-de-France Journée interdépartementale du risque infectieux en EHPAD, MAS et FAM 11 décembre

Plus en détail

La grippe saisonnière

La grippe saisonnière De Sambre Centre Avesnois Hospitalier La grippe saisonnière Bibbliographie Maladies infectieuses et tropicales. E.PILLY 20 édition 2006 Dr Levent. Équipe opérationnelle en hygiène Référent en antibiothérapie.

Plus en détail

FAC/MED/ eme Année Pharmacie. Module de MICROBIOLOGIE. Cours de BACTERIOLOGIE.

FAC/MED/ eme Année Pharmacie. Module de MICROBIOLOGIE. Cours de BACTERIOLOGIE. FAC/MED/2014-2015. 4eme Année Pharmacie. Module de MICROBIOLOGIE. Cours de BACTERIOLOGIE. ) DR BECHIR GENERALITES : 80 à 90% des pneumopathies infectieuses sont dues à 5 agents pathogènes: le pneumocoque***,

Plus en détail

Pathologies infectieuses à risque d émergence dans l océan Indien. Laurent Filleul, Sophie Larrieu Cire océan Indien, Saint-Denis

Pathologies infectieuses à risque d émergence dans l océan Indien. Laurent Filleul, Sophie Larrieu Cire océan Indien, Saint-Denis Pathologies infectieuses à risque d émergence dans l océan Indien Laurent Filleul, Sophie Larrieu Cire océan Indien, Saint-Denis 3éme JRI, Souris Chaude, Réunion, 19 Nov 2011 Les maladies infectieuses

Plus en détail

Viroses respiratoires épidémiques en Asie. Yves Buisson

Viroses respiratoires épidémiques en Asie. Yves Buisson 1 è r e s journées franco - laotiennes de pneumologie 17-18 novembre 2014, Vientiane Viroses respiratoires épidémiques en Asie Yves Buisson Est et Sud-Est Asiatiques : zonesd émergenceetderé-émergence

Plus en détail

Épidémiologie actuelle des infections respiratoires virales chez l enfantl

Épidémiologie actuelle des infections respiratoires virales chez l enfantl Épidémiologie actuelle des infections respiratoires virales chez l enfantl Jacques Brouard Astrid Vabret François Freymuth Service de Pédiatrie Laboratoire de Virologie Humaine et Moléculaire Pour le clinicien

Plus en détail

Grippes et pestes. ÀproposduvirusH1N1. par Jeanne Brugère-Picoux - SPS n 288, octobre-décembre 2 009

Grippes et pestes. ÀproposduvirusH1N1. par Jeanne Brugère-Picoux - SPS n 288, octobre-décembre 2 009 Accueil Articles Livres et médias Livres Dans les médias Dans la presse sceptique Sornettes sur Internet Chroniques Un monde fou, fou, fou pl@nète science Du côté de la recherche Entre l espoir et le faux-mage

Plus en détail

Prévention et gestion des infections respiratoires aiguës dans une collectivité de personnes âgées. Objectif. A savoir

Prévention et gestion des infections respiratoires aiguës dans une collectivité de personnes âgées. Objectif. A savoir Annexe 1 - IRA Annexe n 1-1 MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Prévention et gestion des infections respiratoires aiguës dans une collectivité de personnes âgées Objectif Prévenir ou contrôler

Plus en détail

LES VIRUS EMERGENTS Définition et facteurs favorisants

LES VIRUS EMERGENTS Définition et facteurs favorisants LES VIRUS EMERGENTS Définition et facteurs favorisants Dr O. BAHRI Laboratoire de Virologie Clinique Institut Pasteur de Tunis Formation Médicale Continue 19 Février 2010 INTRODUCTION Emergence virale

Plus en détail

LA GRIPPE. Journées Claude Bernard 15 novembre Dr Christophe Rioux Service de maladies infectieuses Hôpital Bichat-Claude Bernard

LA GRIPPE. Journées Claude Bernard 15 novembre Dr Christophe Rioux Service de maladies infectieuses Hôpital Bichat-Claude Bernard LA GRIPPE Journées Claude Bernard 15 novembre 2011 Dr Christophe Rioux Service de maladies infectieuses Hôpital Bichat-Claude Bernard Les virus de la grippe Les virus de la grippe Myxovirus influenzae

Plus en détail

LAMARCK DARWIN. Evolution virale

LAMARCK DARWIN. Evolution virale Evolution virale Comme tous les génomes, les génomes des virus se copient et ce processus génére des erreurs. Ceci permet au virus de s adapter au changements de l environnement par un processus en deux

Plus en détail

Gastro-entérites virales

Gastro-entérites virales U.F.R Médecine L3 Année 2014 / 2015 U.E. Agents Infectieux Gastro-entérites virales Pr. Astrid Vabret Laboratoire de Virologie, CHU Caen EA4655 U2RM Université Basse-Normandie Centre National de référence

Plus en détail

INFLUENZA. informations AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE. En savoir plus

INFLUENZA. informations AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE. En savoir plus informations INFLUENZA AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE En savoir plus INFLUENZA AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE En savoir plus Le Centre d Information des Viandes vous propose des éléments d information sur l Influenza

Plus en détail

Bilan de la surveillance des IRA et des GEA en EHPAD

Bilan de la surveillance des IRA et des GEA en EHPAD Bilan de la surveillance des IRA et des GEA en EHPAD 2014-2015 Journée de Prévention du Risque Infectieux en EHPAD, Rhône-Alpes Cellule de l InVS en Rhône-Alpes 30 juin 2015 Rappels Justification du dispositif

Plus en détail

Herpès génital et grossesse Faisabilité/intérêt des prélèvements «à l aveugle»

Herpès génital et grossesse Faisabilité/intérêt des prélèvements «à l aveugle» Herpès génital et grossesse Faisabilité/intérêt des prélèvements «à l aveugle» Point de vue du Virologue Marianne COSTE-BUREL, Service de Virologie, CHU NANTES Quelques Chiffres (rapport HAS mai 2016)

Plus en détail

Staff d épidémiologie

Staff d épidémiologie Staff d épidémiologie Semaine du 24/09/15 au 30/09/2015 + Semaine du 01/09/15 au 07/09/15 CHU Nord Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Pr BROUQUI Lisa DIEBOLD, Pauline FRENOY PLAN Grippe saisonnière

Plus en détail

La grippe aviaire et le personnel des établissements de santé. Dr. Cédric FOUCAULT Équipe Opérationnelle d Hygiène Hospitalière Hôpitaux Sud

La grippe aviaire et le personnel des établissements de santé. Dr. Cédric FOUCAULT Équipe Opérationnelle d Hygiène Hospitalière Hôpitaux Sud La grippe aviaire et le personnel des établissements de santé Dr. Cédric FOUCAULT Équipe Opérationnelle d Hygiène Hospitalière Hôpitaux Sud Grippe généralités Le virus de la grippe appartient à la famille

Plus en détail

Mise à jour : 28 Avril 2009

Mise à jour : 28 Avril 2009 Fiche D.1 A. - Grippe au virus émergent A/H1N1 - Conduite à tenir en présence d un malade ou d une personne suspectée d être contaminée en période d alerte pandémique Mise à jour : 28 Avril 2009 Cette

Plus en détail

Lien entre les agents isolés des cas et de la source de contamination

Lien entre les agents isolés des cas et de la source de contamination Lien entre les agents isolés des cas et de la source de contamination Manon Lorange Laboratoire de santé publique du Québec Objectifs Décrire les méthodes disponibles pour caractériser les souches bactériennes

Plus en détail

LA GRIPPE. D r Djeghri. Y Pneumologue

LA GRIPPE. D r Djeghri. Y Pneumologue D r Djeghri. Y Pneumologue 2 e année résidanat LA GRIPPE PLAN : Définition Carte d identité du virus Les variations antigéniques Physiopathologie de l infection grippale Diagnostic : Grippe commune de

Plus en détail