TP 5 Adressage et calcul VLSM

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP 5 Adressage et calcul VLSM"

Transcription

1 TP 5 Adrssag t calcul VLSM Elaboré par : Encadré par : Ould Moustafa Izidbih Kamal AZGUIOU Anné univrsitair 2010/2011 Atlir x TP5

2 Résumé C TP a pour but fair la concption ou la mis n plac d un x subdivisé n -x moynnant la métho VLSM. Ctt métho consist à découpr l n -x avc s masqus -x différnts. VLSM (Variabl-lnght subnt masking) a été dévloppé pour prmttr multiplir ls nivaux subnt au sin d'un mêm, c'st à dir qu l masqu n rst pas figé. Cla prmt donc d'utilisr plusiurs masqu x dans l mêm. En qulqus sorts, "on subntt un subnt", c qui va augmntr l'fficacité d'adrssag t va prmttr "résumr ls routs" (rout summarization Atlir x TP5

3 Tach 1 : Examn la configuration nécssair 1- L nombr -x nécssairs : 9 -x sont nécssairs. 2- L nombr maximal d s nécssair par - st : 51 n comptant bin étndu l l intrfac n qustion. 3- L nombr d s nécssairs pour chacun s x locaux l Agnc 1 : Lan 1 : 21 s Lan 2 : 21 aussi s 4- L nombr s s nécssairs pour chacun s x locaux l Agnc2 : Lan 1 : 13 Lan2 : L nombr d s nécssairs pour chaqu liaison étndu (WAN) Entr ls routurs : Liaison ntr SIEGE t Agnc1 2 Liaison ntr SIEGE t Agnc2 st 2 Liaison ntr Agnc1 t Agnc2 st 2 6- L nombr total d s nécssairs : L nombr total d s disponibls sur l 1.0/24 : Ls xigncs d adrssag puvnt êtr satisfaits avc l 10/24 Tach 2 : Concption d un systèm d adrssag Etap 1 : Définition s informations -x pour l ou ls sgmnts ls plus étndus 1- L nombr d nécssairs pour chaqu local : L plus ptit - suscptibl rmplir ctt condition : 1.0/26 3- L nombr maximal d pouvant êtr attribués dans c ptit : 62 Atlir x TP5

4 Etap 2 : Attribution -x locaux SIEGE 1- LAN 1 SIEGE : /26 Prmièr utilisabl Lan2 SIEGE : /26 Prmièr utilisabl Etap 3 : : Définition s informations -x pour l ou ls sgmnts ls plus étndus 1- L nombr s s nécssairs pour chaqu local : L plus ptit suscptibl rmplir ctt condition : 1.0/27 3- L nombr maximal d qu put c attribué st : 30 Etap 4 : Attribution d un - aux x locaux AGENCE1 Atlir x TP5

5 Lan1 AGENCE1 : / Lan 2 AGENCE1 : / Etap 5 : : Définition s informations -x pour l ou ls sgmnts ls plus étndus 1- L nombr d nécssairs pour chaqu local : L plus ptit - suscptibl rmplir ctt condition st : 1.0/28 3- l nombr maximal d s qu put c attribués : 14 Etap 6 : Attribution -x aux x locaux AGENCE2 Lan 1 AGENCE2 : / Atlir x TP5

6 Lan 2 AGENCE 2 : / Etap 7 : : Définition s informations -x pour ls liaisons ntr ls routurs 1- L nombr d nécssairs pour chaqu liaison st : 2 2- L plus ptit capabl rmplir ctt condition st : 1.0/30 3- l nombr maximal d s st : 2 Etap 8 : Attribution -x aux liaisons SIEGE-AGENCE1 : / SIEGE- AGENCE / AGENCE1-AGENCE2 : Atlir x TP5

7 / Tach 3 : Attribution d s aux Périphériqus x Etap 1 : Attribution d s au routur SIEGE 1- L intrfac FA0/0 SIEGE : L intrfac FA0/1 SIEGE : L intrfac S0/0/0 SIEGE : L intrfac S0/0/1 SIEGE : Etap 2 : Attribution d s au routur AGENCE1 1- L intrfac FA0/0 AGENCE1 : L intrfac FA0/1 AGENCE1 : L intrfac S0/0/0 AGENCE1 : L intrfac S0/0/1 AGENCE1 : 233 Etap 3 : Attribution d s au routur AGENCE2 1- L intrfac FA0/0 AGENCE2 : L intrfac FA0/1 AGENCE2 : L intrfac S0/0/1 AGENCE2 : L intrfac S0/0/0 AGENCE2 : 234 Atlir x TP5

Exercice : adressage et calcul VLSM (notions élémentaires)

Exercice : adressage et calcul VLSM (notions élémentaires) Diagramme de topologie Table d adressage Périphérique Interface IP Passerelle par défaut HQ Branch1 Branch2 Fa0/0 Fa0/1 S0/0/0 S0/0/1 Fa0/0 Fa0/1 S0/0/0 S0/0/1 Fa0/0 Fa0/1 S0/0/0 S0/0/1 Ce document contient

Plus en détail

Exercice : Calcul VLSM et conception d adressage de base

Exercice : Calcul VLSM et conception d adressage de base Schéma de topologie Table d adressage Périphérique Interface IP Fa0/0 HQ Fa0/1 S0/0/0 S0/0/1 Fa0/0 Branch1 Fa0/1 S0/0/0 S0/0/1 Fa0/0 Branch2 Fa0/1 S0/0/0 S0/0/1 Passerelle par défaut All contents are Copyright

Plus en détail

Terminale ES DS n 4 Vendredi 14 décembre 2012

Terminale ES DS n 4 Vendredi 14 décembre 2012 Trminal ES DS n Vndrdi décmbr Ercic. Sur points Ls qustions sont indépndants.. Résoudr ls équation t inéquation suivants. a) b). Etudir l sign d a) b). Pour chacun ds fonctions suivants, calculr sa fonction

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Antills-Guyan juin 05 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous ls candidats 6 POINTS. On put calculr par xmpl ls ordonnés ds points d absciss d cs différnts courbs : f ()=ln =0< g 0,05

Plus en détail

La fonction logarithme népérien

La fonction logarithme népérien La fonction logarithm népérin Christoph ROSSIGNOL Anné scolair 2011/2012 Tabl ds matièrs 1 Définition, prmièrs propriétés 2 1.1 Définition................................................. 2 1.2 Prmièrs

Plus en détail

Physique Générale IV, solution série 3

Physique Générale IV, solution série 3 Phsiqu Général IV, solution séri 3 Ercic Du virations d mêm fréqunc, slon du as t prpndiculairs, avc un différnc d phas / : (t) = a sin (ωt) M(t) (t) = sin (ωt + /) = cos (ωt) où a t sont ls amplituds

Plus en détail

Les trois questions de l exercice sont indépendantes.

Les trois questions de l exercice sont indépendantes. Pondichéry Avril 00 Séri S Exrcic Un urn contint 0 bouls blanchs t n bouls rougs, n étant un ntir naturl supériur ou égal à On fait tirr à un jouur ds bouls d l urn A chaqu tirag, touts ls bouls ont la

Plus en détail

Chapitre II : Atomes polyélectroniques et Classification Périodique

Chapitre II : Atomes polyélectroniques et Classification Périodique Chapitr II : Atoms polyélctroniqus t Classification Périodiqu Plan : ********************** IV- EVOLUTION DES PROPRIETES PHYSIQUES DES ELEMENTS DANS LA CLASSIFICATION PERIODIQUE... 3 - Enrgi d... 3 a-

Plus en détail

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine.

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine. EXERCICE 5 points Commun tous ls candidats Au rayon «imag t son» d'un grand magasin, un télévisur t un lctur d DVD sont n promotion pndant un smain. Un prsonn s présnt : T st l'évènmnt : «la prsonn achèt

Plus en détail

Saison Saison

Saison Saison Challng Michl L Vnt (20/11/2015) Saison 2015-2016 Amis d la carambol, l tournoi intrn 2015-2016 st OUVERT! L rcord d match d la saison 2012-2013 st à battr : 344 matchs y ont été réalisés! L tablau complt

Plus en détail

RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'est non!

RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'est non! Réunion Publiqu à Grnobl 29 sptmbr 2015 RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'st non! avc Roland Hubrt, scrétair général du SNES 1/24 1. Introduction : Ls grands princips d la réform 2. Ctt réform n'améliorra

Plus en détail

Les chèques vacances ne sont valables que dans les établissements agréés chèques vacances.

Les chèques vacances ne sont valables que dans les établissements agréés chèques vacances. B60 MAJ.06-2015 path%/1/0 path%/1/1/0 path%/1/2/3 path%/1/2/4 path%/1/3/4 path%/1/1/1 path%/1/1/2 path%/1/1/3 path%/1/1/4 path%/1/2/1 path%/1/2/2 path%/1/3/1 path%/1/3/2 path%/1/3/3 path%/1/3/5 path%/1/3/6

Plus en détail

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES SYSTÈMES CHAPITRE 4 ÉTUDE DES CHAÎNES FERMÉES : DÉTERMINATION DES LOIS ENTRÉE SORTIE Trainr Solo Sport [1] Modèl CAO d un motur d modélism [2] Modélisation

Plus en détail

TP Calcul des sous-réseaux VLSM

TP Calcul des sous-réseaux VLSM TP 1.1.4 Calcul des sous-réseaux VLSM Objectif Utiliser la technique VLSM (Variable-Length Subnet Mask) pour gérer plus efficacement l attribution des adresses IP et réduire la quantité d informations

Plus en détail

Numérisation. Capteurs avec conditionnement. Actionneurs avec conditionnement. Fig : Principe d un système numérique de contrôle-commande.

Numérisation. Capteurs avec conditionnement. Actionneurs avec conditionnement. Fig : Principe d un système numérique de contrôle-commande. Numérisation A. Définition La figur suivant illustr l princip d un systèm numériu d contrôl-command. Cluici, à gauch, st chargé d contrôlr crtains comportmnts, par xmpl la tmpératur, d un systèm physiu.

Plus en détail

Traitement du Signal - Travaux Dirigés - Sujet n 3 : "Echantillonnage, Transformée de Fourier d un signal échantillonné"

Traitement du Signal - Travaux Dirigés - Sujet n 3 : Echantillonnage, Transformée de Fourier d un signal échantillonné raitmnt du Signal - ravaux Dirigés - Sujt n 3 : "Echantillonnag, ransormé d Fourir d un signal échantillonné" Exrcic : Sur-échantillonnag L objcti d ct xrcic st d mttr n évidnc l intérêt qu il put y avoir

Plus en détail

C A D B. Présentation du matériel. 54 cartes réparties en : 45 cartes numérotées de 1 à 15 (A)(3 de chaque), 9

C A D B. Présentation du matériel. 54 cartes réparties en : 45 cartes numérotées de 1 à 15 (A)(3 de chaque), 9 ls règ d t r Liv! pt m rt co v n r r i n iè t s s pl rm pa xm a p l N s d d rs r. lo ctu l Présntation du matéril 54 carts répartis n : 45 carts numérotés d 1 à 15 (A)(3 d chaqu), 9 carts spécials (B).

Plus en détail

.., signal (X(t),t R), ex: sinusoïde. .., tout signal est une somme de sinusoïdes. .., filtre passe-bas idéal et filtre à moyenne mobile

.., signal (X(t),t R), ex: sinusoïde. .., tout signal est une somme de sinusoïdes. .., filtre passe-bas idéal et filtre à moyenne mobile Information, Calcul t Communication Lçon 2.2: Echantillonnag d signaux (2èm parti) Information, Calcul t Communication O. Lévêqu Faculté Informatiqu t Communications Modul 2 : Information t Communication

Plus en détail

Correction DST optique ondulatoire

Correction DST optique ondulatoire PT Champagn 04 Corrction DST optiqu ondulatoir Sptmbr 04 Corrction DST optiqu ondulatoir Parti I. I..a L phénomèn obsrvé st la diffraction. I..b La formul avc d au dénominatur n st pas homogèn à un longuur.

Plus en détail

Fonctions Numériques, fonctions usuelles.

Fonctions Numériques, fonctions usuelles. Fonctions Numériqus, fonctions usulls.. Fonction constant : Soit b un rél fié. Définition : La fonction constant st la fonction qui à tout rél associ l rél b. la fonction constant st donc la fonction f

Plus en détail

TP HF Manipulation 6 CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE

TP HF Manipulation 6 CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE TP HF Manipulation 6 CARACTERIATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE I. Introduction Ls amplificaturs micro onds sont aujourd hui utilisés dans ls chaîns d transmission ds systèms d télécommunications. Il

Plus en détail

LES ERREURS DE MESURE

LES ERREURS DE MESURE Chapitr 2 LES ERREURS DE MESURE OBJECTIFS Général Fair acquérir à l apprnant ls notions d rrur t d incrtitud. Spécifiqus Connaîtr ls différnts typs d rrurs t d incrtituds, ainsi qu lurs méthods d calcul.

Plus en détail

Polynésie 2012 BAC S Correction

Polynésie 2012 BAC S Correction Polynési 1 BAC S Corrction 1 / 6 Exrcic 1 1. a. L point B appartint à la courb Γ donc f() c'st-à-dir a + b Par conséqunt a + b 1 t donc a + b L point C appartint à la courb Γ donc f(5) 5 c st-à-dir 5 +

Plus en détail

EPREUVE DE MATHEMATIQUES

EPREUVE DE MATHEMATIQUES EPREUVE DE MATHEMATIQUES DUREE : 1h30mn Cofficint 5 CONSIGNES SPECIFIQUES Lisz soignusmnt ls consigns ci-dssous afin d réussir au miu ctt épruv : - Ctt épruv comport volontairmnt plus d'rcics qu vous n

Plus en détail

2.4 Logarithme Népérien et fonction exponentielle

2.4 Logarithme Népérien et fonction exponentielle 6 2.4 Logarithm Népérin t fonction ponntill Définition 20 (Logarithm Népérin). On appll Logarithm Népérin, noté ln, l uniqu fonction défini sur R + = ]0, + [ qui vaut 0 n = t dont la dérivé sur ]0, + [

Plus en détail

L Orange et moi illustré

L Orange et moi illustré L i Commission Cntral d Arbitrag Crédit photo : Patric AÏM - Bénétau Cup 2006 L Orang t moi illustré Alain Jérôm BARTIER - Comité d Cours National Eric Stéphan COÏDAN - Jug National Christoph GAUMONT -

Plus en détail

Psy1004 Section 9: Plans à plusieurs facteurs. Varia. Rappel: le TP3 est arrivé

Psy1004 Section 9: Plans à plusieurs facteurs. Varia. Rappel: le TP3 est arrivé Psy1004 Sction 9: Plans à plusiurs facturs Plan du cours: Varia 9.0: Idé général ds plans factorils 9.1: Nomnclatur ds plans factoril 9.2: Typ d résultats possibls 9.3: Répartition d la SC t ds DL 9.4:

Plus en détail

CONCEPTION ET CALCUL DES COUVRES- JOINTS DE CONTINUITE Continuité : cette solution rationalise souvent les sections.

CONCEPTION ET CALCUL DES COUVRES- JOINTS DE CONTINUITE Continuité : cette solution rationalise souvent les sections. CONCEPION E CALCUL DES COUVRES- JOINS DE CONINUIE Continuité : ctt solution rationalis souvnt ls sctions. Pour ls panns on put avoir dux solutions : Continuité réalisé par la pann ll mêm. Par xmpl pann

Plus en détail

Préposée ou préposé aux renseignements

Préposée ou préposé aux renseignements Pag 1 sur 5 Préposé ou préposé aux rnsignmnts Numéro 24910RS93470001 Ministèr ou organism Fonction publiqu du Québc Région Touts ls régions Corps-class d'mplois 249.10 - Préposé aux rnsignmnts Catégori

Plus en détail

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat Un xtnsion plin d tndrss par Antoin Bauza & Corntin Lbrat CHIBIS_rgls_09032015.indd 1 13/03/2015 15:44:50 P L t M REPRODUCTION DES PANDAS La saison ds accouplmnts ds pandas s étal d mars à mai. En captivité

Plus en détail

La mue du Moineau domestique (Passer dornesticus) Par F. SUEUR INTRODUCTION. SUENSSON (1975) indique que les adultes et les jeunes

La mue du Moineau domestique (Passer dornesticus) Par F. SUEUR INTRODUCTION. SUENSSON (1975) indique que les adultes et les jeunes rémigs primairs, l scor d mu total st donc compris ncor commncé lors d la 3èm d août. Début sptmbr, cll indiqué par SVENSON 197) mais crtains n l ont pas pouvant mur dès fin mai. Ayant u l occasion d réalisr

Plus en détail

Baccalauréat S Polynésie juin 2012

Baccalauréat S Polynésie juin 2012 Baccalauréat S Polynési juin 1 EXERCICE 1 L plan st rapporté à un rpèr orthonormal On considèr ls points B 1 ; 1 t C 5 ; O ; i ; j. 5 t la droit D d équation y = x. On not f la fonction défini sur R dont

Plus en détail

Correction du devoir sur les situations de conjectures

Correction du devoir sur les situations de conjectures Corrction du dvoir sur ls situations d conjcturs no 1. n étant un nombr ntir... a. n + 1 b. n - 1 c. n d. n + 1. (n + 1) f. 5n + (5n + 5) g. 4 possibilités : i. n + 1 t n + 11 ii. n - 1 t n + 9 iii. n

Plus en détail

CIRCULAIRE N 3414 DU 14/01/2011

CIRCULAIRE N 3414 DU 14/01/2011 CIRCULAIRE N 3414 DU 14/01/2011 OBJET : Modalités d organisation d l nsignmnt scondair spécialisé n altrnanc. La collaboration t la coopération avc un CEFA Résaux : CF Nivaux t srvics : Scondair (Spéc)

Plus en détail

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE MPÉDNCE D ENTÉE ET DE OTE. DÉFNTON On s plac n régim sinusoïdal forcé. oit Q un quadripôl. Nous allons modélisr c quadripôl n utilisant ls impédancs d ntré t d sorti. quadripôl Q V V. Point d vu du génératur

Plus en détail

TS Exercices sur la fonction exponentielle (1)

TS Exercices sur la fonction exponentielle (1) TS Ercics sur la fonction ponntill () 4 a. 4 4 b. Simplifir ls prssions suivants : p( ) a. A = p () p () b. B = p () p ( ) c. C p( ) d. D p( ) 4 5 6 (on pourra posr X ) 4 Simplifir ls prssions suivants,

Plus en détail

Document ressource TECHNOLOGIE ALU-VERRE-PVC

Document ressource TECHNOLOGIE ALU-VERRE-PVC E P A I S S E U R V I T R A G E V E R I F I C A T I O N Extrait d NF DTU 39 P4 d juillt 2012 Pour détrminr l épaissur mini d un vitrag (simpl, doubl ou tripl) il faut rspctr la méthod ci-dssous : PRINCIPE

Plus en détail

FONCTIONS EXPONENTIELLES EXERCICES CORRIGES

FONCTIONS EXPONENTIELLES EXERCICES CORRIGES Cours t rcics d mathématiqus FONCTIONS EPONENTIELLES EERCICES CORRIGES Ercic n Résoudr dans ls équations suivants + 7 9 4 4 6 + 6 + 7 ln( ln 8 9 ln Ercic n Détrminr ls racins du polynôm + P + 4 En déduir

Plus en détail

TP DE VIBRATIONS TP n 4 Etude du Haut Parleur Electrodynamique

TP DE VIBRATIONS TP n 4 Etude du Haut Parleur Electrodynamique TP DE VIBRATIONS TP n 4 Etud du Haut Parlur Elctrodynaiqu L but d la anipulation st la odélisation t la sur ds différnts paraètrs du H-P. 0 Généralités : Vu d profil, un haut-parlur st ainsi constitué

Plus en détail

CONTRIBUTION A L ETUDE DE LA FORMATION DU SILICIURE DE TITANE Ti/Si(B), TiN/Ti/Si(B) MISE EN EVIDENCE D UN MODELE THERMODYNAMIQUE

CONTRIBUTION A L ETUDE DE LA FORMATION DU SILICIURE DE TITANE Ti/Si(B), TiN/Ti/Si(B) MISE EN EVIDENCE D UN MODELE THERMODYNAMIQUE ourrir du Savoir 5, Juin 24, pp. 45-49 OTRIBUTIO A L ETUDE DE LA FORMATIO DU SILIIURE DE TITAE /(B), //(B) MISE E EVIDEE D U MODELE THERMODYAMIQUE M.S. BELATREHE (1), M. BERRABAH (2), D.MAHDI (1), L.TABET

Plus en détail

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013 Mathématiqus Bac Blanc TES du judi 8 mars 03 (3 hurs) Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi t la précision ds raisonnmnts ntrront

Plus en détail

Master1 Mesures, Instrumentation et Procédés U.E. M105 : Capteurs, Chaînes de mesure 2 ème session Jeudi 18 Juin H00

Master1 Mesures, Instrumentation et Procédés U.E. M105 : Capteurs, Chaînes de mesure 2 ème session Jeudi 18 Juin H00 Mastr1 Msurs, Instrumntation t Procédés U.E. M15 : Capturs, Chaîns d msur 2 èm sssion Judi 18 Juin 29-9H Anné Univrsitair 28-29 Duré : 2H Documnts t calculatric autorisés Ls 2 partis sont indépndants t

Plus en détail

Une qualité irréprochable associée à un design pur et élégant

Une qualité irréprochable associée à un design pur et élégant La philosophi Asy Lift? Un qualité irréprochabl associé à un dsign pur t élégant Ascnsurs Prsonnls Sans foss Sans local machin Sans caisson d toitur Gain inclus Ascnsurs privatifs cabin Mont-chargs Plataux

Plus en détail

TP 8 Spectroscopie infrarouge

TP 8 Spectroscopie infrarouge TP 8 Spctroscopi infraroug Chap4 : Analys spctral Objctifs: Idntification d liaisons l aid du nombr d ond corrspondant; détrmination d groups caractéristiqus. Mis n évidnc d la liaison hydrogèn. Exploitr

Plus en détail

40 % des boîtes sont vertes dont 20 % du type T1 ; 30 % des boîtes sont bleues dont 20 % de type T2 ;

40 % des boîtes sont vertes dont 20 % du type T1 ; 30 % des boîtes sont bleues dont 20 % de type T2 ; ÉPREUVE N 6 (Nouvll Calédoni 005) ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES ET TRAITEMENT DE DONNÉES (Duré : Hurs Cofficint : ) L'utilisation d'un calculatric t du formulair st autorisé Rappl : au cours d l'épruv, la calculatric

Plus en détail

ANALYSE MATHEMATIQUE DU DOMAINE OSCILLANT DE LA REACTION BRAY-LIEBHAFSKY

ANALYSE MATHEMATIQUE DU DOMAINE OSCILLANT DE LA REACTION BRAY-LIEBHAFSKY ANALYSE MATHEMATIQUE DU DOMAINE OSCILLANT DE LA REACTION BRAY-LIEBHAFSKY Rodica Vilcu *, A. Dobrscu abstract: Ctt publication st consacré à l établissmnt d un modèl adéquat du domain oscillant d la réaction

Plus en détail

TP Filtrage numérique

TP Filtrage numérique TP Filtrag On chrch à réalisr un filtrag pass-bas puis pass-band d un signal périodiqu t à mttr n évidnc la limitation introduit par l échantillonnag. I. Introduction I.1. Du filtrag au filtrag Jusqu à

Plus en détail

2- Le nucléide On appelle un nucléide l'ensemble des atomes dont les noyaux ont même valeur de nombre de charge Z et de nombre de masse A.

2- Le nucléide On appelle un nucléide l'ensemble des atomes dont les noyaux ont même valeur de nombre de charge Z et de nombre de masse A. PHYSIQUE / Unité :2 TRNSFORMTIONS NUCLEIRES I- L noyau atomiqu - L noyau Un noyau st composé d nucléons, qui rassmblnt ls protons t ls nutrons. La rprésntation symboliqu du noyau d un atom st la suivant

Plus en détail

Les systèmes asservis linéaires. échantillonnés. Mohamed AKKARI

Les systèmes asservis linéaires. échantillonnés. Mohamed AKKARI Ministèr d l Ensignmnt Supériur, d la Rchrch Scintifiqu Univrsité Virtull d Tunis Ls systèms assrvis linéairs échantillonnés Echantillonnag instantané d un signal Mohamd AKKARI Attntion! C produit pédagogiqu

Plus en détail

Théorie des machines thermiques

Théorie des machines thermiques héori ds machins thrmiqus I 7 éfrigératur trithrm, d'après concours Icar 997 ) Définir la notion d machin thrmiqu dans l langag d la thrmodynamiqu ) applr sans démonstration l théorèm d arnot régissant

Plus en détail

La facturation. 607 Achat de marchandises HT TVA déductible sur biens et services TVA 512 Banques (ou fournisseur) TTC

La facturation. 607 Achat de marchandises HT TVA déductible sur biens et services TVA 512 Banques (ou fournisseur) TTC I Ls princips d bas d la facturation A / Généralités La facturation - La chaîn ds documnts commrciaux. Un factur st un documnt comptabl émis par l fournissur à dstination du clint. L dvis st un documnt

Plus en détail

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent :

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent : TS Loi ponntill Rappls sur l chapitr précédnt : On st parti d la loi uniform sur l intrvall [ ; ] puis sur un intrvall [a ; b] qulconqu (formul donnant la probabilité d un intrvall [ ; ] inclus dans [a

Plus en détail

Correction du baccalauréat S (obligatoire) Polynésie 10 juin 2011

Correction du baccalauréat S (obligatoire) Polynésie 10 juin 2011 Corrction du baccalauréat S (obligatoir Polynési 0 juin 0 Exrcic Commun à tous ls candidats points Méthod : L dssin suggèr d considérr la rotation d cntr A t d angl π Son écritur complx st : z z A = i

Plus en détail

Cha h p a i p tr t e r e 2 Rep e r p é r s é en e t n a t t a i t on o n d e d s e f o f n o c n ti t on o s n log o i g qu q e u s e

Cha h p a i p tr t e r e 2 Rep e r p é r s é en e t n a t t a i t on o n d e d s e f o f n o c n ti t on o s n log o i g qu q e u s e Chapitr 2 Rprésntation ds fonctions logiqus 26..9 Ch 2 : Rprésntation ds fonctions logiqus Réalisation avc ds intrrupturs : a b +5 V Intrruptur a ouvrt (inactif) : a Intrruptur b frmé (actif) : b a Intrruptur

Plus en détail

I t ( x 1, y 1, t) I t ( x 36, y 36, t)

I t ( x 1, y 1, t) I t ( x 36, y 36, t) POURSUITE DE CIBLE PAR FLOT OPTIQUE. 1 QU EST-CE QUE LA POURSUITE DE CIBLE? Lorsqu un objt boug dvant un caméra ou lorsqu la caméra boug, il s produit un variation d l illumination du captur d imag (rétin)

Plus en détail

Entrée à Sciences Po 2013

Entrée à Sciences Po 2013 Entré à Scincs Po 03 Ercic Vrai-Fau FAUX La suit u n st un suit géométriqu d raison 4 t d prmir trm u 0 = donc on sait qu n N,u n = 4 n < 0 S n st donc la somm d n+ trms négatifs Finalmnt, pour tout ntir

Plus en détail

Arbres couvrants : gloutonnons

Arbres couvrants : gloutonnons Arbrs couvrants : gloutonnons G. Aldon - J. Grmoni - J.-M. Mény mars 2012 IREM d LYON () Algorithmiqu mars 2012 1 / 6 Arbr couvrant d un graph Un arbr st un graph connx sans cycl. Un arbr couvrant d un

Plus en détail

Etude de la convection naturelle dans une cavité par une méthode de réanalyse

Etude de la convection naturelle dans une cavité par une méthode de réanalyse Etud d la convction naturll dans un cavité par un méthod d réanalys Jan Félix Durastanti, Raouf Khlalfa, Youssf Sfaxi IUT d Sénart- Univrsité d PARIS EST Départmnt Géni Industril t Maintnanc Avnu Pirr

Plus en détail

Travaux pratiques : confirmation de configuration EIGRP

Travaux pratiques : confirmation de configuration EIGRP Diagramme de topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Fa0/0 HQ S0/0/0 S0/0/1 Lo1 Fa0/0 BRANCH1 S0/0/0 S0/0/1 Fa0/0 BRANCH2 S0/0/0 S0/0/1 PC1 Carte réseau PC2 Carte réseau PC3 Carte

Plus en détail

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES 7.B ANNEXE: ÉGULATEUS ANALOGIQUES 7.B. Généralités Pour réalisr un régulatur analogiqu, on adoptra un montag à amplificatur qui prmt d réalisr la fonction d transfrt souhaité dans un larg gamm d'utilisation.

Plus en détail

IDENTIFIANTS Code établissement, finess juridique, finess géographique, codes services

IDENTIFIANTS Code établissement, finess juridique, finess géographique, codes services MISSIN DE DEPLIEMENT DE L DEMTEILISTIN Mis à jour éférnc : T5 Domain : Transvrs Titr : Idntifiants cod établissmnt, INESS Juridiqu, INESS Géographiqu, cods srvics nnxs : N/ IDENTIINTS Cod établissmnt,

Plus en détail

DEMANDE D EMPLOI. Robert Paquette Autobus et Fils inc. Date : 1. Emploi(s) postulé(s) Chauffeur scolaire. Laveur Mécanicien Autre : 2.

DEMANDE D EMPLOI. Robert Paquette Autobus et Fils inc. Date : 1. Emploi(s) postulé(s) Chauffeur scolaire. Laveur Mécanicien Autre : 2. DEMANDE D EMPLOI Dat : _ 1. Emploi(s) postulé(s) Chauffur scolair Chauffur d brlin Tmps plin Chauffur d vill Tmps partil Lavur Mécanicin Autr : 2. Idntification Nom : Prénom : _ Adrss : Dat d naissanc

Plus en détail

nouvelles animations 2017 EN BORDURE D ESTUAIRE DE LA GIRONDE, VISITES ET ANIMATIONS AUTOUR DU MUSÉE ET DU PARCOURS EXTÉRIEUR

nouvelles animations 2017 EN BORDURE D ESTUAIRE DE LA GIRONDE, VISITES ET ANIMATIONS AUTOUR DU MUSÉE ET DU PARCOURS EXTÉRIEUR Un avntur archéologiqu t ludiqu pour tout la famill! Ds VISITES du SITE -com-photos.u/c. Baudot 3 Pour la famill Visit libr du musé t du parcours xtériur, visits guidés t visits thématiqus pour comprndr

Plus en détail

Collège Saint-Lambert (Herstal) Décembre BILAN DE MATHEMATIQUE (math 4h/sem)

Collège Saint-Lambert (Herstal) Décembre BILAN DE MATHEMATIQUE (math 4h/sem) Collèg Saint-Lambrt (Hrstal) Décmbr 206 Profssur : H.-M. Ngun NOM : Prénom : Classs : 6 GTA BILAN DE MATHEMATIQUE (math 4h/sm) èr PARTIE (duré : h0) CALCULATRICE NON-AUTORISEE! EXPLICITER LES SAVOIRS ET

Plus en détail

Les principes fondamentaux du dénombrement (suite)

Les principes fondamentaux du dénombrement (suite) Comptr tab ds Ls princips ondamntaux du dénombrmnt (suit) 6 sptmbr 2017 Comptr tab ds 1 actori arrangmnt répons à a qustion posé au cours précédnt Comptr tab ds 26 1 r 2 3 4 5 6 position pos. pos. pos.

Plus en détail

Table des matières. Le Club de toutes les couleurs En marche!... 6 Que faire?... 6 La création : fragile et puissante... 7

Table des matières. Le Club de toutes les couleurs En marche!... 6 Que faire?... 6 La création : fragile et puissante... 7 L É N I G M A T I Q U E Esprit Saint L Esprit Saint nous fait vivr 2 m FASCICULE Ens ign EDR-084-S5BR ISBN 978-2-89581-833-5 r t n i lig ux 5 anné Tabl ds matièrs L Club d touts ls coulurs... 5 En march!...

Plus en détail

DOSSIER LA SOUDURE ACIER «AUTOGENE»

DOSSIER LA SOUDURE ACIER «AUTOGENE» DOSSIER LA SOUDURE ACIER «AUTOGENE» SOUDURE OXY-ACETYLENIQUE (S.O.A) DEFINITION DESIGNATIONS DES TUBES ACIER DIMENSIONNER UNE BUSE CARACTERISTIQUES D UNE SOUDURE LIGNES DE FUSION COMPOSITION ET REGLAGE

Plus en détail

Identification des procédés industriels

Identification des procédés industriels Idntification ds procédés industrils Chapitr 7 1 Introduction La fonction d transfrt réll d un procédé industril st pratiqumnt impossibl à détrminr. Il st alors nécssair d utilisr un modèl qui soit l plus

Plus en détail

λ = 40 cm Affirmation 2 : FAUX car le milieu de propagation n est pas dispersif. Affirmation 3 : VRAI

λ = 40 cm Affirmation 2 : FAUX car le milieu de propagation n est pas dispersif. Affirmation 3 : VRAI Corrction du Bac Blanc d Physiqu Chimi du 24 Janvir 202 (Obligatoir) Ercic N Airmation : FAUX car = 40 cm = 0,40 m t comm v = alors v = 0,40 25 = m s = 40 cm Airmation 2 : FAUX car l miliu d propagation

Plus en détail

Habiter un espace de faible densité à vocation agricole. Géographie. L. Pavageau, Collège Saint-Exupéry, Eguzon Chantôme

Habiter un espace de faible densité à vocation agricole. Géographie. L. Pavageau, Collège Saint-Exupéry, Eguzon Chantôme Habitr un spac d faibl dnsité à vocation agricol Géographi 6 L. Pavagau, Collèg Saint-Exupéry, Eguzon Chantôm 6 Géographi Habitr un spac d faibl dnsité à vocation agricol Habitr un spac d faibl dnsité

Plus en détail

Entrées / Sorties déportées modulaires liaison ETHERNET type: BUS100

Entrées / Sorties déportées modulaires liaison ETHERNET type: BUS100 Entrés / ortis déportés modulairs liaison ETHERNET typ: BU100 1 Liaison Ethrnt Modbus TCP pour 12 moduls (option Wifi ou résau GM) Communication ntr moduls par bus intrn Moduls ntrés/sortis communicants

Plus en détail

Structure et évolution des PEA bancaires au deuxième trimestre 2003

Structure et évolution des PEA bancaires au deuxième trimestre 2003 t évolution ds PEA bancairs au duxièm trimstr 23 D après ls résultats d la drnièr nquêt trimstrill mné par la Banqu d Franc auprès ds établissmnts bancairs, la valur ds titrs déposés sur ds compts PEA

Plus en détail

air p (t) T ext = 2 C V = m 3 h = 10 m l = 30 m

air p (t) T ext = 2 C V = m 3 h = 10 m l = 30 m Problèm : Stockag intr saisonnir d chalur. (Thèm : équation différntill du 1 r ordr, résolution xact t avc GoGbra) L résau d chalur d la vill d Marstal au Danmark utilis 33 000 m² d capturs solairs thrmiqus

Plus en détail

PLANIFICATION PREPARATION PHYSIQUE SAISON

PLANIFICATION PREPARATION PHYSIQUE SAISON Entrainur/Coach : BONNET Sébastin (06.48.35.68.21) PLANIFICATION PREPARATION PHYSIQUE SAISON 2017-2018 La préparation physiqu proposé s vut êtr général (PPG : 7 smains) du Lundi 26 Juin 2017 au Mardi 15

Plus en détail

Atomic Absorption. Spectroscopy

Atomic Absorption. Spectroscopy Chimi Analytiqu Atomic Absorption Spctroscopy Crost Elliott - Frnandz Samul - Tissot Guillaum (Group 2) Univrsité d Gnèv, Scincs II 17 Janvir 29 Résumé L but du laboratoir consist dans un prmir tmps à

Plus en détail

c. une infinité de solutions dont les points images dans le plan complexe sont situés sur une droite.

c. une infinité de solutions dont les points images dans le plan complexe sont situés sur une droite. Trminal S - ACP Révisions Nombrs complxs (Asi 013) Dans ls qustions 1. t., l plan st rapporté au rpèr orthonormal dirct ; ;. On considèr ls points A, B, C, D t E d affixs rspctivs : =+ = 3+ =1+ 3 = 1+

Plus en détail

CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES

CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES I OBTENTION GÉNÉRALE DE L ÉQUATION DIFFÉRENTIELLE Dans un réactur, ont liu plusiurs réactions mttant n ju plusiurs spècs Soit A un spèc On va voir sur da un xmpl

Plus en détail

VII. La méthode ESPRIT

VII. La méthode ESPRIT Patrick VAUDON Introduction à la détction ds angls d arrivés d un ond élctromagnétiqu. Mastr Rchrch Tchniqus hyprfréquncs élctroniqus t optiqus 4 VII La méthod ESPRIT ESPRIT st un acronym formé à partir

Plus en détail

BTS Communication. Depuis plus de 14 ans, le Groupe Progress développe avec succès

BTS Communication. Depuis plus de 14 ans, le Groupe Progress développe avec succès t l p m o c s p m à t c n a n r t l a n u o www.progrsscom.fr Vous êts motivé pour ntrprndr ds étuds dans l domain d la Communication, vous rchrchz un formation court t diplômant, vous nvisagz par la suit

Plus en détail

3.1 La valeur actualisée des profits anticipés

3.1 La valeur actualisée des profits anticipés Univrsité Paris Oust Nantrr La Défns Anné univrsitair 25-26 Licns Economi-Gstion Grands Fonctions Macroéconomiqus Ensignants : Alain Ayong L Kama, Draman Coulibaly, Patricia Crifo, Elna Dimitrscu, Michl

Plus en détail

Application de Gestion des Congés de Formation Professionnelle Guide du Candidat

Application de Gestion des Congés de Formation Professionnelle Guide du Candidat Application d Gstion ds Congés d Formation Profssionnll Guid du Candidat I - GENERALITES Conditions d accès à l application d candidatur : Ctt application s adrss aux nsignants titulairs t non titulairs

Plus en détail

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations L.E.G.T.A. L Chsnoy TB2 21-211 D. Blottièr Mathématiqus Corrction du dvoir d vacancs Ls suits dans plusiurs situations Exrcic 1 : Un pas vrs ls fractals On considèr un carré F 1 d côté d longuur 1. Au

Plus en détail

TES- Correction BAC Blanc Février Mathématiques

TES- Correction BAC Blanc Février Mathématiques TES- Corrction BAC Blanc Févrir 0 - Mathématiqus EXERCICE 5 points Commun à tous ls candidats Un ntrpris pint ds jouts. Pour cla, ll utilis dux machins M t M. La machin M pint un quart d la production.

Plus en détail

Modalités d examen du DNO, fixées par l arrêté du 5 juin 2007 (JO du 14/06/2007)

Modalités d examen du DNO, fixées par l arrêté du 5 juin 2007 (JO du 14/06/2007) Modalités d Contrôl ds Connaissancs du Diplôm National d Œnologu UFR DES SCIENCES PHARMACEUTIQS ET BIOLOGIQS Anné Univrsitair 2017-2018 Modalités d xamn du DNO, fixés par l arrêté du 5 juin 2007 (JO du

Plus en détail

ÈÈQualité. ÈÈRéactivité Disponible 24h/24 et 7j/7, IZIMÔME répond à toutes les situations, même les plus urgentes!

ÈÈQualité. ÈÈRéactivité Disponible 24h/24 et 7j/7, IZIMÔME répond à toutes les situations, même les plus urgentes! Binvnu chz! Comm dans touts ls famills, l mploi du tmps st souvnt chargé, ntr l travail, ls courss Et tout c qu l on n put pas prévoir! C st là qu intrvint IZIMÔME! Votr agnc IZIMÔME st un ntrpris indépndant

Plus en détail

BONJOUR et BIENVENUE

BONJOUR et BIENVENUE BONJOUR t BIENVENUE Intrvnants : Eric DAVALLE, Dr Ingéniur civil EPFL Chf du Srvic d l élctricité d la Vill d Lausann avc ls assistants du LSS 1 Smains N Jour ardi Chapitrs 7.10 t suivants Titrs Propriétés

Plus en détail

U.C.P. S.T.P. le 100 % Technicien

U.C.P. S.T.P. le 100 % Technicien U.C.P. S.T.P. l 100 % Tchnicin Etud comparativ ntr ls catégoris B Tchniqu t Ouvrièr au sin d la Vill d Paris Documnt rmis l 9 Juin 2004 à Monsiur François DAGNAUD adjoint au Mair d Paris chargé d l'administration

Plus en détail

Hygiène et Sécurité HS 2

Hygiène et Sécurité HS 2 Hygièn t Sécurité HS 2 Lçon N 7 : Ls Acid, ls Bass t l ph Introduction La plupart ds boissons commrcialisés sont acids. Ls solutions d acid chlorhydriqu sont par aillurs très corrosivs. Par aillurs ls

Plus en détail

MODELISATION ET EVALUATION D UN SYSTEME DE TRANSPORT PAR L ALGEBRE MAX-PLUS

MODELISATION ET EVALUATION D UN SYSTEME DE TRANSPORT PAR L ALGEBRE MAX-PLUS 3 Conférnc Francophon d MOdélisation t SIMulation «Concption, Analys t Gstion ds Systèm Industrils» MOSIM 0- du 5 au 7 avril 00 Troys (Franc) MODELISATION ET EVALUATION D UN SYSTEME DE TRANSPORT PAR L

Plus en détail

Travaux pratiques 4.2.5.5 : calcul d un schéma d adressage VLSM

Travaux pratiques 4.2.5.5 : calcul d un schéma d adressage VLSM Travaux pratiques 4.2.5.5 : calcul d un schéma d adressage VLSM Objectifs Déterminer le nombre de x nécessaires Déterminer le nombre d hôtes nécessaires pour chaque Concevoir un système d adressage adapté

Plus en détail

Vacances d'automne 2015 sem 1

Vacances d'automne 2015 sem 1 Vacancs d'automn 2015 sm 1 Dat Thèm 19-oct 20-oct 21-oct 22-oct 23-oct Conts t légnds du mond Projt C thèm prmttra aux nfants d dévloppr lur imagination, d'évillr lur curiosité. C'st un moyn d parlr ds

Plus en détail

1. Nombres complexes en électrotechnique

1. Nombres complexes en électrotechnique MAHE E(F. Nombrs complxs n élctrotchniqu. Nombrs complxs n élctrotchniqu. ntroduction condition pour pouvoir résoudr un problèm dns un circuit étit usqu à présnt d pouvoir trcz un digrmm vctoril (dut.:

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013 Baccalauréat S Métropol 0 juin 0 EXERCICE Commun à tous ls candidats 4 points Puisqu l choix d l arbr s fait au hasard dans l stock d la jardinri, on assimil ls proportions donnés à ds probabilités.. a.

Plus en détail

Université Paris Sorbonne (Paris IV) Master Histoire, parcours «Recherche et Agrégation d Histoire»

Université Paris Sorbonne (Paris IV) Master Histoire, parcours «Recherche et Agrégation d Histoire» Univrsité Paris orbonn (Paris IV) Mastr Histoir, cours «Rchrch t Agrégation d Histoir» 1 Intitulé d l UE Hurs Cof / Cof / 2 Intitulé d l UE Hurs UE1 Fondamntaux variabl 2/10 UE1 Fondamntaux variabl 1/5

Plus en détail

La grande spirale de la paix

La grande spirale de la paix OEuvr pontifical d l nfanc missionnair (Tiré du rcuil l'abc d'un mond ami. Édition Mond'Ami, 00. pp. 0ss) La grand spiral d la paix Âg : 8 à ans Où : Écol, paroiss, group d catéchès t famill Objctif :

Plus en détail

FMC. Forum National de l Omnipraticien. Informations. CFB, Alger 7 & 8 Avril * E. Mail :

FMC. Forum National de l Omnipraticien. Informations. CFB, Alger 7 & 8 Avril * E. Mail : 6 F National CFB, Algr Cntr d Formation d Bn Aknoun (Sis ntr l EHS d Bn Aknoun t l lycé El Mokrani) d l' mnipraticin Informations L Fascicul d la Santé Tél./0771 45 29 82 Fax/ 021 26 17 60 0551 66 22 80

Plus en détail

1 ère L Exercices de statistiques

1 ère L Exercices de statistiques 1 èr L Exrcics d statistiqus 1 Détrminr la médian d chacun ds séris suivants n rédigant a) b) x i 8 10 1 15 x i 150 160 140 130 n i 1 4 3 n i 1000 100 1100 1050 Pour chaqu séri indiqué, calculr, sans utilisr

Plus en détail

Contrôle du mardi 17 mai 2016 (50 min) TS1. Partie 1 (5 points : 1 ) 1 point ; 2 ) 4 points)

Contrôle du mardi 17 mai 2016 (50 min) TS1. Partie 1 (5 points : 1 ) 1 point ; 2 ) 4 points) TS Contrôl du mardi 7 mai 206 (50 min) rénom : Nom : Not :. / 20 arti (5 points : ) point ; 2 ) 4 points) L tmps d incubation, xprimé n hurs, du irus put êtr modélisé par un ariabl aléatoir X suiant un

Plus en détail

TS Bac blanc n 5 Mai 2016

TS Bac blanc n 5 Mai 2016 TS Bac blanc n 5 Mai 6 Ls raisonnmnts doivnt êtr justifiés t ls calculs détaillés. L barèm st indicatif. La calculatric st autorisé mais ls échangs ntr élèvs sont intrdits. Exrcic 5 pts Parti A : Conditionnmnt

Plus en détail

Notre projet éducatif et nos orientations

Notre projet éducatif et nos orientations L 2016-17 a été marqué par un vnt d rnouvau dans l équip-écol t la famill s st agrandi avc la vnu d la matrnll 4 ans. L équip-écol a dû fair pruv d détrmination afin d accuillir tous ls changmnts qui ont

Plus en détail