Une saison en demi-teinte en Provence-Alpes-Côte d Azur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une saison en demi-teinte en Provence-Alpes-Côte d Azur"

Transcription

1 BILAN ESTIVAL 2016 Une saison en demi-teinte en Provence-Alpes-Côte d Azur Le premier bilan de fréquentation de la saison estivale 2016 reste satisfaisant pour 72% des professionnels de la région Provence-Alpes-Côte d Azur interrogés, mais la tendance d évolution est globalement à la baisse et les professionnels montrent leurs inquiétudes sur leur activité pour la suite. Les attentats à Paris fin 2015, avaient hélas donné le ton en impactant durablement la fréquentation touristique internationale à Paris. Ceux de Nice, le 14 juillet, puis de Saint-Etiennedu-Rouvray le 26 juillet, ont renforcé l image d insécurité de la France et ont eu raison de la bonne dynamique de la fréquentation des clientèles internationales en Provence-Alpes-Côte d Azur plus particulièrement dans le secteur hôtelier (moyen et haut de gamme) et dans les villes de la région. Le bilan n est pas totalement négatif pour tous les territoires et tous les secteurs d activité : l Euro 2016, la bonne météo du sud de la France, la présence des clientèles françaises et de clientèles européennes, fidèles notamment sur le littoral, ont permis de maintenir la fréquentation. Les croisières, la location de vacances, les festivals du mois de juillet enregistrent des résultats satisfaisants. La consommation et le chiffre d affaires sont jugés à la baisse par les professionnels. Les contraintes sur le pouvoir d achat des clientèles, l annulation de manifestations et festivités de l été pour des raisons de sécurité, les efforts consentis sur les prix, n ont pas permis d accroître la consommation touristique. Les perspectives pour la fin de la saison estivale sont dans la même tendance que le bilan de saison : satisfaisantes au niveau régional, surtout pour l espace balnéaire, mais plus incertaines pour l espace urbain. La perception de la saison estivale est positive pour 72% des professionnels du tourisme de la région malgré le contexte. Pour les mois de juillet et août, sur l ensemble de la région, l appréciation des professionnels sur la fréquentation touristique demeure positive (juillet 72% et août 78%), même si elle baisse par rapport à 2015 (respectivement 78% et 83% d appréciations positives pour les mois de juillet et août en 2015). Sur l ensemble de la saison d été, les professionnels de l espace balnéaire notamment, ou des sites festivaliers (pour ceux qui n ont pas été annulés) font état de résultats soit supérieurs à la 1

2 moyenne régionale (respectivement 78% et 84% d appréciations favorables vs 72% pour la région), soit en progression comparativement à Les professionnels des espaces urbains, plus touchés par l attentat de Nice, sont les plus impactés avec seulement 66% d opinions positives ( -17 points par rapport à 2015). Pour le secteur de l hébergement, les professionnels de l hôtellerie sont moins satisfaits avec seulement 62% d opinions favorables en recul de - 18 points par rapport à En revanche les professionnels du camping avec 72% d opinions positives sont plus nombreux à enregistrer une bonne fréquentation dynamisée sans doute par la bonne météo et la présence d une clientèle française (+ 7 points vs 2015). La clientèle française et intra-régionale, bien présente, compense en partie la baisse ressentie des clientèles internationales. La tendance observée en début de saison s est confirmée : selon les professionnels interrogés, 66% de la clientèle de la région est française. Comme les étés précédents, les quatre principales régions émettrices de touristes sont l Ile de France (59%), Provence-Alpes-Côte d Azur (44%) puis Rhône-Alpes (39%) et Hauts de France (35%). La clientèle étrangère, allemande, britannique ou belge est présente mais souvent moins nombreuse selon les professionnels. Ils estiment que les touristes étrangers représentent 34% de leur clientèle contre 39% l année dernière, et notent une désaffection plus importante des clientèles lointaines. Sont cités d abord les touristes allemands (cités par 65% des professionnels), clientèle particulièrement présente dans notre espace balnéaire, puis britanniques (55%) et belges (53%), surtout dans l arrière-pays. Viennent ensuite les clientèles italiennes (46%) puis les Hollandais (35%) et les Suisses (25%). Des taux d occupation variables selon les modes d hébergement et les territoires L enquête de Protourisme, réalisée sur l ensemble de la région Provence Alpes Côte d Azur, concernant le niveau et l évolution du taux d occupation des hébergements (50 à 70 chaînes, groupes et indépendants), confirme une disparité importante entre les modes d hébergement et les territoires de la région. Les hôteliers interrogés ont noté une baisse de la fréquentation et ce malgré un bon début de saison avec l Euro de football dans les établissements de Nice et Marseille. 64% d entre eux se disent impactés par une baisse des réservations consécutives aux attentats. La fréquentation en hôtellerie de plein air ne varie pas par rapport à l année dernière mais connait des disparités territoriales. Les établissements des Hautes-Alpes, du Vaucluse et des Alpes-Maritimes sont en recul alors que ceux du Var ont eu de bon taux de. Les mobil-homes remportent, encore cette année, les suffrages des touristes qui ont profité d offres promotionnelles. 2

3 Le taux d occupation des villages de vacances et des résidences de tourisme est resté stable dans l ensemble avec de bons résultats pour les grands opérateurs. Les locations de meublés (type labellisés) sont restées relativement stables malgré un recul dans l arrière-pays. Enfin les locations de vacances d après Abritel sont à la hausse sur l ensemble de Provence- Alpes-Côte d Azur (entre +10% et +20%). Provence-Alpes-Côte d Azur été Tableau des tendances de fréquentation par mode d hébergement Modes d hébergement Tendances juillet 2016 Tendances août 2016 Hôtellerie En baisse malgré l Euro Stable sauf dans les Alpes-Maritimes Hôtellerie de plein air En baisse ou stable selon les territoires. Progression dans le Var Stable tiré par le Var Locations de meublés Villages de vacances et résidences de tourisme Location vacances (source : Abritel) Légère hausse dans l arrière- pays et recul sur littoral Stable bon taux de (surtout dans le var) En hausse En recul mais bon taux de Stable bon taux de (surtout dans le var) En hausse Des chiffres d affaires variables selon les territoires Comme pour la fréquentation, l appréciation des professionnels sur leur chiffre d affaires est en baisse comparativement à l année dernière. Les professionnels des espaces balnéaires et de l arrière-pays expriment un niveau de satisfaction vis-à-vis de leur chiffre d affaires plus élevé que la moyenne régionale (62% contre 56% sur l ensemble de la région) mais surtout plus important que leurs confrères de l espace urbain (46% de satisfaits seulement contre 68 % en 2015). Des efforts commerciaux ont été réalisés pour compenser la désaffection de certaines clientèles internationales mais n ont pu rattraper le niveau de chiffre d affaires attendu à cette période de l année. Avec une durée des séjours perçue comme stable pour 45%, mais en baisse pour 32%, les professionnels de la région sont mitigés. Les perspectives pour la fin de saison en demi-teinte 3

4 Les perspectives pour la fin de la saison estivale sont dans la même mouvance que le bilan de saison : satisfaisantes au niveau régional, surtout pour l espace balnéaire (72%), mais plus incertaines pour l espace urbain (58%). 64% des professionnels envisagent un bon niveau de fréquentation pour le mois de septembre (ils étaient 67% en 2015). Le tourisme, une activité qui a un réel impact sur l économie régionale Les recettes liées au tourisme ou la consommation touristique s élèvent à 18 milliards (somme des dépenses réalisées par les touristes au cours de leur séjour) soit 13 % PIB régional entreprises touristiques (majorité de TPE, 45 % sans salariés) 1,5 milliards d investis chaque année dans le secteur du tourisme Un secteur stratégique pour l emploi et l économie régionale emplois touristiques (jusqu à emplois au mois de juillet) 7,5 % de l emploi régional est directement lié au tourisme (construction : 6,6 % - agriculture : 2,4 %) 3 e région de France en termes de volume d emplois touristiques derrière Ile-de-France et Auvergne Rhône-Alpes 2 ème région en termes de poids du tourisme dans l emploi total derrière la Corse Rappel des chiffres de 2015* : fréquentation en juillet et août (en nuitées touristiques hébergements marchands et non marchands) Au total, la fréquentation pour les 2 mois de juillet et août s est élevée à 108 millions de nuitées en Juillet : 45 millions de nuitées Août : 63 millions de nuitées Le pic de fréquentation d août 2015 : 2,5 millions de visiteurs le samedi 15 août 2015 Estimation des recettes : dépense moyenne par jour et par personne de 60 euros Pour un Français, la dépense moyenne est de 53 euros et pour un touriste international de 114 euros. En Provence Alpes Côte d Azur, on estime les recettes touristiques (c'est-à-dire la somme des dépenses des touristes sur place au cours de leurs séjours) à 6,5 milliards d euros pour les seuls mois de juillet et août. *Les chiffres 2016 seront communiqués début septembre 4

5 Méthode d enquête Le a travaillé avec la Société Protourisme et l Institut Carniel pour établir ce premier bilan de l activité touristique d été Une première enquête de perception sur l activité touristique a été menée auprès de 546 professionnels du tourisme dans les 6 départements de la région et réalisée du 16 au 18 août 2016, par téléphone, selon la méthode des quotas : Office de Tourisme et Syndicats d Initiatives, hôtels, résidences de tourisme, centrales de réservations, campings, meublés tourisme, chambres d hôtes, hébergement collectif, restaurants, festivals, musées, activités culturelles, activités sportives, de loisirs, services et commerces divers (Institut Carniel). Une seconde enquête sur le niveau et l évolution du taux d occupation et du chiffre d affaires d acteurs de l hébergement (50 à 70 chaînes, groupes et indépendants) : locations de meublés, campings, hôtellerie, résidences de tourisme, villages de vacances. (Société Protourisme). 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Bilan de la saison hiver 2014-2015

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Bilan de la saison hiver 2014-2015 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Bilan de la saison hiver 2014-2015 3 avril 2015 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres

Plus en détail

BELFORT TOURISME. Note de conjoncture BILAN DE La saison touristique hiver 2011/ 2012

BELFORT TOURISME. Note de conjoncture BILAN DE La saison touristique hiver 2011/ 2012 BELFORT TOURISME Note de conjoncture BILAN DE La saison touristique hiver 2011/ 2012 1 CONJONCTURE TOURISTIQUE HIVER 2011/2012 : LA TENDANCE EN FRANCHE-COMTE La tendance globale : un bilan très positif

Plus en détail

Le tourisme d affaires en Languedoc-Roussillon

Le tourisme d affaires en Languedoc-Roussillon Le tourisme d affaires en Languedoc-Roussillon Données 2007 Etat des lieux France - Source Coach Omnium. Evolution des dépenses des entreprises en France 8,0% 6,0% 6,0% 4,8% 4,5% 4,0% 2,0% 2,8% 2,3% 1,6%

Plus en détail

Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance Juin 2015

Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance Juin 2015 Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance Juin 2015 Contacts Ipsos Public Affairs : Fabienne SIMON 01 41

Plus en détail

/ Observatoire des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs Lettre trimestrielle d'information

/ Observatoire des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs Lettre trimestrielle d'information Note trimestrielle N 21 Janvier 2016 / Observatoire des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs Lettre trimestrielle d'information ACTIVITE DU 4 ème TRIMESTRE 2015 (octobre-novembre-décembre 2015)

Plus en détail

Résultats 2015 - Perspectives 2016

Résultats 2015 - Perspectives 2016 Résultats 2015 - Perspectives 2016 1. 2015 : année de la reprise 2015 est l année de la reprise pour le marché du meuble après trois exercices de recul consécutifs (-3,0% en 2012, -2,9% en 2013 et -1,5%

Plus en détail

Chiffres clés en Provence-Alpes-Côte d Azur. PACA, une région où il fait bon vivre. Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015

Chiffres clés en Provence-Alpes-Côte d Azur. PACA, une région où il fait bon vivre. Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015 Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015 Malakoff Médéric analyse les déterminants de la santé et du bien-être des salariés en Provence-Alpes-Côte d Azur et évalue leur impact sur la performance

Plus en détail

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 Après une reprise amorcée au premier semestre, les perspectives économiques sont plus incertaines en cette fin d année 2011. La situation économique nationale

Plus en détail

Fréquentation touristique en Valais «Bilan et impressions à la mi-été 2015»

Fréquentation touristique en Valais «Bilan et impressions à la mi-été 2015» Fréquentation touristique en Valais «Bilan et impressions à la mi-été 2015» Juillet 2015 SOMMAIRE Contenu Introduction et méthodologie... 3 Evaluation de la saison en cours... 4 Eléments influençant les

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006

TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006 TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006 Vue d ensemble de l activité économique INDUSTRIE 13% de la totalité des effectifs Période sous revue : JUILLET 2006 Production passée et prévisions 90

Plus en détail

LES FLUX PIETONNIERS DANS L HYPER-CENTRE DE BRIVE-LA-GAILLARDE COMPTAGE 2014

LES FLUX PIETONNIERS DANS L HYPER-CENTRE DE BRIVE-LA-GAILLARDE COMPTAGE 2014 CCI CORRÈZE Etudes et Observatoire Economique LES FLUX PIETONNIERS DANS L HYPER-CENTRE DE BRIVE-LA-GAILLARDE COMPTAGE 2014 Principaux résultats des relevés réalisés du lundi 17 au samedi 22 novembre 2014

Plus en détail

Quelle stratégie touristique pour le Pays de Saint-Omer? Premiers éléments diagnostics et prospectifs

Quelle stratégie touristique pour le Pays de Saint-Omer? Premiers éléments diagnostics et prospectifs Note Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer Office de Tourisme de Pôle Pays de Saint-Omer Quelle stratégie touristique pour le Pays de Saint-Omer? Premiers éléments diagnostics

Plus en détail

ANNEE 2015 VISITES : 576 600 EN 2015 (+ 59 % PAR RAPPORT A 2014)

ANNEE 2015 VISITES : 576 600 EN 2015 (+ 59 % PAR RAPPORT A 2014) COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME HAUTE BRETAGNE ILLE-ET-VILAINE SITES WEB ET RESEAUX SOCIAUX ANNEE 2015 SITE BRETAGNE35.COM VISITES : 576 600 EN 2015 (+ 59 % PAR RAPPORT A 2014) En 2015, le site principal

Plus en détail

ETUDE QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DU PARC HOTELIER DU TERRITOIRE DE RHONE PLURIEL

ETUDE QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DU PARC HOTELIER DU TERRITOIRE DE RHONE PLURIEL ETUDE QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DU PARC HOTELIER DU TERRITOIRE DE RHONE PLURIEL Potentialités de développement Juillet 2008 Syndicat Mixte Rhône PLURIEL A l attention de Madame Agnès REBOUX, Présidente

Plus en détail

Le tourisme varois selon le segment «Couple sans enfant»

Le tourisme varois selon le segment «Couple sans enfant» Le tourisme varois selon le segment «Couple sans enfant» 2012 Observatoire - Var Tourisme SOMMAIRE Données démographiques 17,5% des touristes varois sont des «couples sans enfant» Eté et printemps sont

Plus en détail

Maisons d édition : les chiffres 2012

Maisons d édition : les chiffres 2012 Maisons d édition : les chiffres 2012 Janvier 2014 8ème édition Joëlle Tubiana Associée Edito Comme chaque année, nous vous présentons les chiffres clés de l édition, pour vous permettre de comparer vos

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juillet 2013 898 SYNTHESE En 2012, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la bourse de Casablanca est resté quasi-stable, passant de

Plus en détail

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 Observatoire du SCoT des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 L édito du Président SOMMAIRE Edito 1 Activité de construction 2 Approche géographique 4 Construction par type de logements Rappel

Plus en détail

Haut Var Verdon Fayence. Aire Dracénoise. Cœur du Var Golf de Saint Tropez

Haut Var Verdon Fayence. Aire Dracénoise. Cœur du Var Golf de Saint Tropez L avant saison du VAR BAROMETRE DE CONJONCTURE Mars avril 2014 Vacances de Pâques Avant propos Dans le cadre du suivi conjoncturel de l activité touristique réalisé par l Agence de Développement Touristique,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 8 août 4 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES er SEMESTRE 4 SOLIDES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 4 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT NET : 4 MILLIONS D EUROS, BÉNÉFICIANT D ÉLÉMENTS

Plus en détail

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT Infos financières Juin 2014 Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE Selon les perspectives de l économie mondiale publiées par le Fonds Monétaire

Plus en détail

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Confédération Construction Wallonne Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Chiffres arrêtés au 8/6/211 Francis Carnoy Salim Chamcham Juin

Plus en détail

Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1

Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1 L OBSERVATEUR SECTORIEL Secteur de la construction Décembre 2004 Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1 1 Résumé des conférences annuelles de la S.C.H.L. et de la Commission de la construction

Plus en détail

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA QUALITÉ DE VIE AU BUREAU - Synthèse de l Institut CSA "#$%&$')*+,-./#/"#"0."0%$, "#$%&'&)&*&#$+,-%&.%-&*$/01&21#$%&'&34&*&#$56#3&$7 )#8.-6.&9:$1;$-&%+?*@?.$*&624#8.-6.&3A:$1;$-&%56#3&$7

Plus en détail

Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998

Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998 Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998 SONDAGE : LES BANQUES ET L EURO : CONFIANCE DES FRANÇAIS La dernière enquête de l Observatoire de l opinion, menée par l Ireq en juin 1998, montre aussi que

Plus en détail

Le marché de l'hôtellerie dans le Pays de Lorient

Le marché de l'hôtellerie dans le Pays de Lorient de l'économie à l'aménagement du territoire Environnement Habitat Économie Sites d'activités Emploi Formation Déplacements Tourisme Population Social Le marché de l'hôtellerie dans le Pays de Lorient N

Plus en détail

Presse Jardin AVRIL 2012

Presse Jardin AVRIL 2012 Avec un chiffre d affaires de 4 milliards d euros, le marché du bio attire les acteurs majeurs de l agroalimentaire et non plus uniquement les spécialistes. Presse Jardin AVRIL 2012 Le panorama du segment

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AUVERGNE RHÔNE- ALPES

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AUVERGNE RHÔNE- ALPES PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AUVERGNERHÔNE- ALPES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201-13 MARS 201 En 201, 1 300 entreprises en région AuvergneRhône-Alpes du secteur privé ont été interrogées, employant

Plus en détail

SATISFACTION A L EGARD DES. - Synthèse de l'institut CSA - PROGRAMMES DE RENOVATION URBAINE. N 1100567 Juin 2011

SATISFACTION A L EGARD DES. - Synthèse de l'institut CSA - PROGRAMMES DE RENOVATION URBAINE. N 1100567 Juin 2011 SATISFACTION A L EGARD DES PROGRAMMES DE RENOVATION URBAINE - Synthèse de l'institut CSA - N 1100567 Juin 2011 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél. (33)01 44 94 59

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2015

Observatoire des Services Clients 2015 Observatoire des Services Clients 2015 Septembre 2015 Contact BVA : Marie-Laure SOUBILS - marie-laure.soubils@bva.fr 06 20 26 22 50 Contact Viséo Conseil : Ludovic NODIER lnodier@viseoconseil.com 00 33

Plus en détail

L Observatoire national du tourisme Fluvial : 10 ans de collecte de données

L Observatoire national du tourisme Fluvial : 10 ans de collecte de données L Observatoire national du tourisme Fluvial : 10 ans de collecte de données Document de synthèse L Observatoire national du tourisme fluvial a pour objectifs de fournir des données quantitatives et plus

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 2 ème TRIMESTRE 2015 EN LEGERE AMELIORATION PERSPECTIVES CHIFFRE D AFFAIRES DEUXIEME TRIMESTRE 2015. Paris, le 3 septembre 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 2 ème TRIMESTRE 2015 EN LEGERE AMELIORATION PERSPECTIVES CHIFFRE D AFFAIRES DEUXIEME TRIMESTRE 2015. Paris, le 3 septembre 2015 CHIFFRE D AFFAIRES DEUXIEME TRIMESTRE 2015 2 ème TRIMESTRE 2015 EN LEGERE AMELIORATION Poursuite de la forte croissance du chiffre d affaires Shipping Solutions et début d amélioration de l activité Mail

Plus en détail

Master1 d histoire (Maîtrise 2004)

Master1 d histoire (Maîtrise 2004) Master d histoire (Maîtrise 2004) Objectif de l enquête 2006 L objectif de cette enquête est de connaître le devenir professionnel des étudiants sortant de la maîtrise d histoire en 2004. L enquête porte

Plus en détail

CRÉATION D UN VILLAGE DE PODS À LA PISCINE DE LA SARRAZ SCÉNARIO DE FAISABILITÉ

CRÉATION D UN VILLAGE DE PODS À LA PISCINE DE LA SARRAZ SCÉNARIO DE FAISABILITÉ CRÉATION D UN VILLAGE DE PODS À LA PISCINE DE LA SARRAZ SCÉNARIO DE FAISABILITÉ Février 2016 PRÉSENTATION En Septembre 1959, l Association de la piscine de la Venoge (APV) voit le jour afin de concevoir

Plus en détail

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010 Le marché des bureaux NIMES Bilan 1 er semestre 29 Septembre 29 Prochaine parution : Février 21 Dynamique régionale Scenarii économiques fortement dégradés, crise financière avérée et globalisée, le 1er

Plus en détail

Destination Polynésie française : impression des touristes internationaux

Destination Polynésie française : impression des touristes internationaux Destination Polynésie française : impression des touristes internationaux n 24, la Polynésie française a reçu la visite de 211 893 touristes* internationaux qui préparent leur voyage avec minutie qu ils

Plus en détail

www.acteurs-tourismebretagne.com En 9 questions

www.acteurs-tourismebretagne.com En 9 questions En 9 questions Combien sont-ils? Taille du marché en Bretagne 93 millions de nuitées en 2012 Etranger 14 millions (15%) Affaires En nuitées France 79 millions (85%) 4 millions (5%) Personnels 75 millions

Plus en détail

VEILLE DOCUMENTAIRE FEVRIER 2012

VEILLE DOCUMENTAIRE FEVRIER 2012 Observatoire VEILLE DOCUMENTAIRE FEVRIER 2012 ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L échelle des salaires est plus resserrée dans le secteur de l économie sociale Pour les 2,3 millions de salariés travaillant

Plus en détail

L activité des établissements spécialisés au premier semestre 2015

L activité des établissements spécialisés au premier semestre 2015 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés au premier semestre L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements spécialisés : 289 entreprises

Plus en détail

La Maison du Tourisme et son parc locatif Evolutions et chiffres clés. Pourquoi faire classer ou labelliser son hébergement?

La Maison du Tourisme et son parc locatif Evolutions et chiffres clés. Pourquoi faire classer ou labelliser son hébergement? Loueurs en meublés et chambres d hôtes Plougasnou le 13 novembre 2013 Ordre du jour La Maison du Tourisme et son parc locatif Evolutions et chiffres clés. Pourquoi faire classer ou labelliser son hébergement?

Plus en détail

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Etude réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Novembre 2009 Table des matières 2 Page 1. Descriptif

Plus en détail

51% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation de mai

51% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation de mai UN DEBUT DE SAISON SATISFAISANT SUR LE LITTORAL ET DANS LES Une fréquentation française soutenue Cette année, le mois de mai offrait 4 possibilités de week-ends prolongés contre 3 en 2014. 41% des professionnels

Plus en détail

La Base de Données Touristique régionale, départementale et locale normande

La Base de Données Touristique régionale, départementale et locale normande La Base de Données Touristique régionale, départementale et locale normande Historique Depuis 1999, la construction d un Système d information touristique normand Historique Depuis 1999, un travail coopératif

Plus en détail

Activité de Thalassothérapie Béarn Pays basque

Activité de Thalassothérapie Béarn Pays basque Activité de Thalassothérapie Béarn Pays basque Comité départemental du tourisme Béarn Pays basque Juin 2012 Notes méthodologiques Préambules L Observatoire CDT Béarn Pays basque & In Extenso THR de la

Plus en détail

Diagnostic territorial

Diagnostic territorial Diagnostic territorial Quelles évolutions en Petite Camargue Héraultaise? Synthèse du tableau de bord Décembre 2008 Quelle méthodologie m pour l analyse l du territoire? Une grille pour l analyse des territoires

Plus en détail

Conférence Citoyenne Ondes, santé, société

Conférence Citoyenne Ondes, santé, société 0 Conférence Citoyenne Ondes, santé, société Philippe Distler, Directeur Général de l ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) Dimanche 26 avril 2009 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Bois Construction Tableau de bord Région Lorraine

Bois Construction Tableau de bord Région Lorraine 11bis, rue Gabriel Péri CS 4511 54519 VANDOEUVRE Cedex Tél 3 83 37 54 64 Fax 3 83 35 38 28 E-mail contact@gipeblor.com Conjoncture Bois Tableau de bord Région Lorraine Activité 1 er semestre & Prévisions

Plus en détail

EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON

EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON Saison estivale 2015 en Vaucluse FREQUENTATION EN REPLI ANNUEL, EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON SAISON ESTIVALE 2015 EN VAUCLUSE La saison touristique 2015 touche à sa fin et les observations convergent

Plus en détail

ENQUETE DE FREQUENTATION GITES RURAUX LABELLISES «GITES DE FRANCE» ALPES DE HAUTE-PROVENCE

ENQUETE DE FREQUENTATION GITES RURAUX LABELLISES «GITES DE FRANCE» ALPES DE HAUTE-PROVENCE ENQUETE DE FREQUENTATION GITES RURAUX LABELLISES «GITES DE FRANCE» ALPES DE HAUTE-PROVENCE n 7 février 2012 (juin à septembre) Plus de 117 000 nuitées ont été réalisées dans les gîtes ruraux labellisés

Plus en détail

Impact du changement climatique sur le secteur énergétique en France

Impact du changement climatique sur le secteur énergétique en France Lien vers la présentation PowerPoint Impact du changement climatique sur le secteur énergétique en France Bertrand REYSSET Chargé de mission adaptation au changement climatique, Ministère de l'écologie,

Plus en détail

Axe 3 : Développer une économie durable et créative

Axe 3 : Développer une économie durable et créative Axe 3 : Développer une économie durable et créative Intitulé de la fiche Responsable technique de la fiche : Etat d avancement de la fiche : 32.0 Mise en œuvre du plan d actions MECABOURG Frédérique Laroche

Plus en détail

Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime SAINT-DENIS-D OLERON SYNTHESE âgés, à majorité retraités

Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime SAINT-DENIS-D OLERON SYNTHESE âgés, à majorité retraités Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Commune de SAINT-DENIS-D OLERON Enquête menée en 2013 auprès de propriétaires de résidences secondaires en Charente-Maritime SOMMAIRE

Plus en détail

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 16,6 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs Industrie La production industrielle a légèrement fléchi en avril. Les commandes ont été nourries par le secteur des matériels

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES 1. Structure-Contexte : Ce projet est proposé par le Contrat de Développement Local du Faucigny, en Haute-Savoie. Le CLD est un organe consultatif,

Plus en détail

LE REGARD DES ESTIVANTS FRANÇAIS SUR L'OFFRE TOURISTIQUE DU PAYS

LE REGARD DES ESTIVANTS FRANÇAIS SUR L'OFFRE TOURISTIQUE DU PAYS Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LE REGARD DES ESTIVANTS FRANÇAIS SUR L'OFFRE TOURISTIQUE DU PAYS Claire PIAU Georges HATCHUEL Juin 2004 Département «Conditions de

Plus en détail

Les usages de consommation des Français et leur rapport aux commerces de proximité

Les usages de consommation des Français et leur rapport aux commerces de proximité Note détaillée Les usages de consommation des Français et leur rapport aux commerces de proximité Etude Harris Interactive pour la Fédération Nationale des Marchés de Gros / Cap Les résultats sont issus

Plus en détail

newsmarché Chiffres clés La clientèle des BRIC en Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... Combien sont-ils?

newsmarché Chiffres clés La clientèle des BRIC en Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... Combien sont-ils? BRIC bric newsmarché Clientèles touristiques de la région Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... La France et les BRIC Un marché Affaire en expansion. Des dépenses shopping qui sont

Plus en détail

Programme d opérations de promotion et de communication 2016. Doubs tourisme

Programme d opérations de promotion et de communication 2016. Doubs tourisme Programme d opérations de promotion et de communication 2016 Doubs tourisme Préambule Rappel concernant l organisation des opérations de promotion de Doubs Tourisme : Doubs Tourisme envoie une information

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Octobre 2015 Sommaire 1. Le programme Adultes-Relais...3 Présentation du programme adultes-relais pour l année 2014... 4 Les domaines

Plus en détail

Gamm vert Delbard donne le ton sur le marché de la jardinerie

Gamm vert Delbard donne le ton sur le marché de la jardinerie Gamm vert Delbard donne le ton sur le marché de la jardinerie *** Au plus près des attentes des jardiniers amateurs, le réseau de jardinerie leader en France expose sa stratégie et ses axes de réflexion

Plus en détail

Le «tourisme social» fait depuis bien longtemps partie de notre paysage national, en matière de vacances et de loisirs.

Le «tourisme social» fait depuis bien longtemps partie de notre paysage national, en matière de vacances et de loisirs. Introduction Le «tourisme social» fait depuis bien longtemps partie de notre paysage national, en matière de vacances et de loisirs. Mais, bien souvent, on ne sait plus trop ce qu il recouvre ni quels

Plus en détail

ÉTUDE «HORIZON PME» QUELS BESOINS POUR FINANCER L ACTIVITE DES PME «NUMERIQUES» INNOVANTES FRANÇAISES?

ÉTUDE «HORIZON PME» QUELS BESOINS POUR FINANCER L ACTIVITE DES PME «NUMERIQUES» INNOVANTES FRANÇAISES? ÉTUDE «HORIZON PME» QUELS BESOINS POUR FINANCER L ACTIVITE DES PME «NUMERIQUES» INNOVANTES FRANÇAISES? Synthèse En France, la compétitivité des PME, reconnues comme essentielles à la prospérité du pays,

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon Juillet 2015 Ce bulletin sur le marché du travail présente une analyse des résultats de l Enquête sur la population active

Plus en détail

Enquête sur nos clientèles touristiques

Enquête sur nos clientèles touristiques Dossier de presse 2012 : P.Leroux Provence-Alpes-Côte d Azur Enquête sur nos clientèles touristiques Sommaire Origine géographique, comportement, dépenses des touristes 3 Enquête mode d emploi 4 1./ Quel

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 3 e vague Juin 2010 Contexte Après plus d un an et demi du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 500 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

PLAN DE PRÉSENTATION CONTEXTE RÉFORMES ENTREPRISES RÉSULTATS OBTENUS PERSPECTIVES (PND 2016-2020)

PLAN DE PRÉSENTATION CONTEXTE RÉFORMES ENTREPRISES RÉSULTATS OBTENUS PERSPECTIVES (PND 2016-2020) 1 EDBI 2016 Nairobi PLAN DE PRÉSENTATION CONTEXTE RÉFORMES ENTREPRISES RÉSULTATS OBTENUS PERSPECTIVES (PND 2016-2020) 2 3 CONTEXTE Superficie : 322.462 km², avec un littoral de 520 km Population : 22.4

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE. Quelles démarches?

ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE. Quelles démarches? ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE Quelles démarches? DÉFINITION Une étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché.

Plus en détail

Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012

Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012 Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012 Version brève du rapport comparatif national Mars 2014, version 1.0 Résumé du rapport comparatif national, mesure 2012 Sommaire 1. Contexte... 3

Plus en détail

SOMMAIRE. Commune de LA TREMBLADE. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime. Fiche d identité p.2. Fréquentation p.

SOMMAIRE. Commune de LA TREMBLADE. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime. Fiche d identité p.2. Fréquentation p. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Commune de LA TREMBLADE Enquête menée en 2013 auprès de propriétaires de résidences secondaires en Charente-Maritime SOMMAIRE Fiche d

Plus en détail

Résultats clés de l enquête. Majoritairement résidents permanents en Ile-de-France

Résultats clés de l enquête. Majoritairement résidents permanents en Ile-de-France Résultats de l enquête 2014 sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime PAYS D AUNIS Enquête menée en 2014 auprès de propriétaires de résidences secondaires en Charente-Maritime Enquête

Plus en détail

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor Z I G U I N C H O R REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Ŕ Un But Ŕ Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA

Plus en détail

Mémento «La loi sur les résidences secondaires»

Mémento «La loi sur les résidences secondaires» Mémento «La loi sur les résidences secondaires» Situation de départ Le 11 mars 2012, le peuple suisse acceptait l initiative sur les résidences secondaires. Depuis, la proportion de résidences secondaires

Plus en détail

Enquête auprès des agents sur la restauration collective. Ifop pour le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international

Enquête auprès des agents sur la restauration collective. Ifop pour le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international Enquête auprès des agents sur la restauration collective Ifop pour le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international FD/TS N 113263 Contacts Ifop : Frédéric DABI / Thomas SIMON Département

Plus en détail

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise SYNTHÈSE Entre 2005 et 2014, les évolutions de chiffre d affaires des Très Petites Entreprises (TPE) constatées

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 30 juin 2015 Principaux enseignements - Bilan du début de saison : une bonne dynamique générale, particulièrement marquée

Plus en détail

Johan VAN OVERTVELDT Ministre des Finances 25.05.2016 Chambre de Commerce et d Industrie du Luxembourg belge

Johan VAN OVERTVELDT Ministre des Finances 25.05.2016 Chambre de Commerce et d Industrie du Luxembourg belge REFORMES FISCALES Impact pour les entreprises Johan VAN OVERTVELDT Ministre des Finances 25.05.2016 Chambre de Commerce et d Industrie du Luxembourg belge I. COUP D OEIL DANS LE RETROVISEUR TAXES ELEVEES

Plus en détail

Bonne nouvelle pour les agences : les Français conçoivent l achat d un voyage comme un investissement

Bonne nouvelle pour les agences : les Français conçoivent l achat d un voyage comme un investissement Communiqué de presse 25 novembre 2005 Convention Tourcom 2005 Bonne nouvelle pour les agences : les Français conçoivent l achat d un voyage comme un investissement Réalisée par le cabinet d expertise en

Plus en détail

HÉBERGEMENT TOURISTIQUE Guide de démarrage

HÉBERGEMENT TOURISTIQUE Guide de démarrage 2012 HÉBERGEMENT TOURISTIQUE Guide de démarrage Chantal Landry Conseillère en promotion touristique CLD du Kamouraska Le CLD du Kamouraska est heureux de vous offrir ce Guide de démarrage d un hébergement

Plus en détail

Le digital et la relève managériale, moteurs de la transformation des entreprises

Le digital et la relève managériale, moteurs de la transformation des entreprises Paris, le 8 septembre 2015 Baromètre Eurosearch & Associés 2 nd semestre 2015 : Le renforcement externe des équipes dirigeantes tiré par la préparation de la relève managériale et la transformation digitale

Plus en détail

Communiqué de presse. Le parc hôtelier français a gagné 4 600 chambres en 2012. En résumé. Pauline Florentin. Contacts

Communiqué de presse. Le parc hôtelier français a gagné 4 600 chambres en 2012. En résumé. Pauline Florentin. Contacts Communiqué de presse Contacts Pauline Florentin Agence Rumeur Publique + 33 (0)1 55 74 52 10 pauline@rumeurpublique.fr Le parc hôtelier français a gagné 4 600 chambres en 2012 En résumé Début 2013, le

Plus en détail

M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 10 inscrits, 8 ont validé le

Plus en détail

Baromètre Cegos de la formation professionnelle en Europe. La formation peine à se hisser au rang de priorité stratégique dans les entreprises

Baromètre Cegos de la formation professionnelle en Europe. La formation peine à se hisser au rang de priorité stratégique dans les entreprises Communiqué de presse Issy-les-Moulineaux, 23 juin 2015 Baromètre Cegos de la formation professionnelle en Europe La formation peine à se hisser au rang de priorité stratégique dans les entreprises Leader

Plus en détail

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com pour Baromètre sur la perception des discriminations au travail Synthèse du focus «Egalité

Plus en détail

Enquête de satisfaction sur les services de l Ucanss

Enquête de satisfaction sur les services de l Ucanss Enquête de satisfaction sur les services de l Ucanss Enquête menée auprès de ses utilisateurs du Régime général de sécurité sociale 2013. L Ucanss, à l écoute des besoins et des attentes Avec pour objectif

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME & PAYS TOURISTIQUE ENTRE-DEUX-MERS ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE RAPPORT D ACTIVITÉS. Salle des fêtes de Saint Macaire

OFFICE DE TOURISME & PAYS TOURISTIQUE ENTRE-DEUX-MERS ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE RAPPORT D ACTIVITÉS. Salle des fêtes de Saint Macaire OFFICE DE TOURISME & PAYS TOURISTIQUE ENTRE-DEUX-MERS ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE RAPPORT D ACTIVITÉS Salle des fêtes de Saint Macaire Année touristique 2013 des inoubliables! Le SADI Stratégie d Accueil

Plus en détail

bpost a réalisé une solide rentabilité en 2013

bpost a réalisé une solide rentabilité en 2013 bpost a réalisé une solide rentabilité en 2013 Le dernier trimestre a confirmé les attentes quant au recul des volumes de courrier. Les volumes de paquets ont enregistré une croissance solide en 2013,

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA RESUME DE L EDITION 2013 DONNEES 2012 Le Tableau de bord des investissements touristiques en France a été mis en place en 2006 par Atout France.

Plus en détail

La création nette de 80 emplois. Des réponses concrètes au contexte de crise. Ploudaniel, le 17 juin 2014

La création nette de 80 emplois. Des réponses concrètes au contexte de crise. Ploudaniel, le 17 juin 2014 Ploudaniel, le 17 juin 2014 COMMUNIQUÉ de PRESSE Chiffres 2013 et actualités 1er semestre 2014 Des signaux positifs pour les agriculteurs adhérents et les salariés : - un chiffre d affaires à 2,1 milliards

Plus en détail

Autonomie financière, marges de manœuvres budgétaires et fiscalité locale

Autonomie financière, marges de manœuvres budgétaires et fiscalité locale Autonomie financière, marges de manœuvres budgétaires et fiscalité locale Atelier organisé par le Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales Intervenants : Gérard BURN, directeur

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL EN FRANCE

LE LOGEMENT SOCIAL EN FRANCE Les organismes de logement social 1/6 Edition octobre 23 3 1 LE LOGEMENT SOCIAL EN FRANCE QUELQUES DONNEES GENERALES SUR LE LOGEMENT SOCIAL... 2 Le poids du logement social dans le logement... 2 Le financement

Plus en détail

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création entreprises Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises existent toujours trois ans après leur création Maryse Aguer Le Limousin se place au deuxième rang des régions françaises pour le taux de survie

Plus en détail

Emploi intérimaire en janvier 2012

Emploi intérimaire en janvier 2012 DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS Emploi intérimaire en janvier 2012 7 mars 2012 Principaux résultats Fin janvier 2012, le nombre d intérimaires s établit à 620 100, soit une évolution de -0,2%

Plus en détail

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE Accompagner l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC 1 LES CHIFFRES REPERES FONDERIE CHIFFRE D AFFAIRES 5,6 milliards d euros

Plus en détail

"L'hôtellerie française est stabilisée, tant dans son offre que dans sa demande."

L'hôtellerie française est stabilisée, tant dans son offre que dans sa demande. Une analyse exclusive 2015 du marché par Coach Omnium 24 e édition annuelle "L'hôtellerie française est stabilisée, tant dans son offre que dans sa demande." L'hôtellerie française est bien chamboulée

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 6 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

Repeat. News Presse. aami. Septembre 2015. Powered by. Str atégie, Achats et Pr og r amming Media

Repeat. News Presse. aami. Septembre 2015. Powered by. Str atégie, Achats et Pr og r amming Media Repeat Str atégie, Achats et Pr og r amming Media News Presse Septembre 2015 aami Powered by L AAMi, «Association des Agences Media Indépendantes», regroupe les agences suivantes : Anacrouse, Climat Media

Plus en détail

les résidences principales en côtes d armor

les résidences principales en côtes d armor 266.353 résidences principales en : + 92.450 par rapport à (+ 53 ) 579.277 personnes habitant dans les résidences principales : + 69.774 par rapport à (+ 14 ) Progressions les plus fortes dans l espace

Plus en détail

Le marché des résidences de tourisme

Le marché des résidences de tourisme Le marché des résidences de tourisme Importance et structure du marché des résidences de tourisme Le segment des résidences de tourisme a représenté de l ordre de 4 200-4 250 logements collectifs mis en

Plus en détail

Enjeu et modalités de la couverture du risque climatique. Didier Marteau Professeur à l ESCP Consultant Ernst&Young

Enjeu et modalités de la couverture du risque climatique. Didier Marteau Professeur à l ESCP Consultant Ernst&Young Enjeu et modalités de la couverture du risque climatique Didier Marteau Professeur à l ESCP Consultant Ernst&Young I. Le formidable enjeu économique de la couverture du risque climatique Comment peut-on

Plus en détail

Atelier GTEC 4: «Quelles activités et compétences en territoire de Figeac en 2030?» Composante 4 : Aménagement du territoire et mobilité

Atelier GTEC 4: «Quelles activités et compétences en territoire de Figeac en 2030?» Composante 4 : Aménagement du territoire et mobilité Atelier GTEC 4: «Quelles activités et compétences en territoire de en 2030?» Composante 4 : Aménagement du territoire et mobilité Cette fiche associe l ensemble des facteurs suivants et qui ont été retenus

Plus en détail