L'amandier en Israël. Spiegel Roy P. L' amandier. Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n pages 92-95

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'amandier en Israël. Spiegel Roy P. L' amandier. Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n pages 92-95"

Transcription

1 L'amandier Israël Spiegel Roy P. L' amandier Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n pages Article available on line / Article disponible ligne à l adresse : To cite this article / Pour citer c article Spiegel Roy P. L' amandier Israël. L'amandier. Paris : CIHEAM, p (Options Méditerranénes; n. 32)

2 SPIEGEL-ROY Volcani L'amandier Israel Superficies consacrées à l'amandier Israël 1. (y gation : (y Judée)... Negev... sèche : (y Judée)... Negev... Total... jeunes RÉCOLTES ( tonnes) I 1 Total La plus ancines dans la sont mtionn6s dans la (Gèse, 43, 11); on l'appelle G Shaked (ce qui signifie aussi c mt du fait que les sont les 8. au Avant la mondiale, les plantations, chez les atteignait 4 O00 ha; la plus la était Gconomique, le développemt ont la l'amanpdant les années En 1948 on a estimé la aux ' à 900 ha. Ce a atteint 5 O00 ha On peut s techniques une moyne kg/an ha) une estimation la implant6e avec ou supplé- LE PRINCIPALES REGIONS DE CULTURE La Yavneel, aux le plus le Sud est égaleint un sous gation faut y les collines Judée le Negev (Gilat, LE PRINCIPALESVARIETES Les les plus sont : Nec (45 - (15-59/4 (15 % au moins); - 10 (moins Tlamim; -... La tdance est les à coque ( une sélection locale - Nec 92 Options méditerranénes - No 32

3 Sont aussi plantées, pite quantité, la Grecque ainsi que les locales issues semis appelés Tlumim, ont été le J. L une tandis que la Grecque, nommée Solo. LES PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DES VARIETES PLANTEES Nec Plus Ultra Atteignant 45 % la ficie totale, cte a été elle possè une bonne dans la du dans le cas d une soignée Le fruit est à coque il se bi coque. L arnandon est bi allongé; son au cassage est %; la s doubles assez (5-20 mais une s amandons sont cepdant mal gommosés. La floraison a lieu uxième début Cte 5914, 10. La fertilité, bonne, dans le est une tiges s aux ssible aux attaques la sa culture exige bonnes conditions milieu s soins atttifs ce qui est sa maturite, il peut se Une la colte tombe avant la cueillte; mais cte aux la chute s la a lieu pdant le mois d août. Au total, cte les coque; elle est satisfaisante les amandons. Grecque cte n est pas cise. Elle a été dans un du pays, avant son temps été la cultivée dans le Sud, jusqu 1960, du fait sa sa Son fruit, à est foncé, sain d appanon le défaut peu doubles, (2-5 %) non Son amandon est allongé, au cassage 45 % souvt gommosé. La floraison même avant la débute Sa fertilité est bonne, dans L arbre, est moinssible aux insectes aux il se satisfaisante, même peut se mais sa maturité a lieu pdant le mois d août. Cte été utilisée, tant qu aman table. Elle convit à la son goût, maiselle est moins puis que l on Ultra /4 A l origine cte se un issu semis au village d Umm el Fahm sélectionné abondammt plantée que son mtélevé au cassage,ellepossè une bonne un amandon allongé, bon goût. Le fruit, à coque est cepdant ssible aux attaques ceratoniae. donne un au cassage allant jusqu à 60 % possè un doubles %; l amandon, allongé, poids atteignant 1,5 g, avec un goût plus un aspect un peu moins Options. méditerranénes - 32 Sa floraison a lieu à la même époque que celle Ultra: cte est pollinisée elle. bonne fertilité, sa maturiti a lieu août, bi qu elle soit aussi L arbre peut cultivé sec avec une bonne pluvioaux gations aux soins. uti!isations amandon table coque, ou aman cassage, c est cte qui est la plus (Poriyah 103 Cte est coque. Les au cassage sont élevés (62-65 La coque est ssible aux ceratoniae, aux oiseaux à La été sélectionnée s plantes issues çaise Le goût l amandon est cte plantée s facilemt dommagés les oiseaux les insectes. Le fruit, pit, un peu foncé, possè une coque Son amandon, pit (0,94 g moyne) plutôt au au cassage (62 %. souvt jusqu à 67 %) ne que peu doubles (2-3 La floraison a lieu pdant la uxième se situe celles Grecqae Ultra qui toutes ux, la pollinist. sa fertilité, on tions une bonne dans à celles Grecque Sa ssibilité cause s pdant L arbre peu mais ssible aux attaques s champignons. Sa culture exige bonnes conditions. Sa maturité a lieu pdant le mois d août. dégâts sont fois causés les oiseaux on souvt une chute s La coque se fd assez facilemt. 93

4 table, égalemt son goût, est amans coque; mais elle peut s utilisations in- Les clones suivants : Alrzem 1. Alnem 88 Alnern 20.1 ont été mandés les plants d'une d'un an seulemt à c eff, on sème les soins Une faible s plantée semis place, pdant juill-août, œil Victoria les notons Victoria il y a 80 ans). le s amandons est % le doubles élevé (16-24 c'est un ssible aux Tlamim ne est semis. une coque au cassage bas (35 X), mais pas doubles; aplati; il est sélectionné cte l'wantage convable la mécanique. Le a une coque mais un bas doubles (4 L'amandon, pèse un poids équivalt à celui Ultra On utilise les semis, dans la s cas, les semis l'aman- (A 13) son affinité avec le sont aussi utilisés les même temps que Victoria. Une pite, mais cepdant aussi les semis du qui est aux nématos Ce est utilisé dans le Negev, du Volcani, ont sélectionné s dont la scdance (semis)a une tance homogène au javarzica. mais la plus LA sont ceux-ci d'uniquemt 200 à 300 mm. appliquée : - à la fin n'est pas suffisammt pluvieux); - pdant améla s l'initiation - la cas, une est égalemt effectuée 4 à 6 semaines avant la Avec la métho du <( goutte à goutte sont beaucoup plus qutes qui sont pdant toute la saison, on effectue une à 600 mm an. La métho la plus a été celle <( Cepdant, la métho du G goutte à goutte a gagné fertilisation d'azote, guée.on applique 600 kg aux applications sulfate d'ammoniaque plus faibles quantités sont appliquées sèche. On ajoute souvt jusqu'à kg contant l'azote sels pdant la tion Enk, une application dans les infectés les nématos. Les quantités sont assez ( kg - sulfate mt - taille jadis le gobel bas tige avecun à 0,60 la mécanique une tige cm est adoptées était X X 5 ou 6 X 4 m. on la mécanique, la plantation avecsespaces 7 X m. La taille ne pas beaucoup celle adoptée les à noyau. On essaie un gobel à 5 bi développées. La taille est que celle adoptée les espèces Le but est le mts. La taille est faite tous les 3 ou ans. Cepdant, on les du gobel tous les ans ou tous les sont égale- cas taille complète. labours sec ou avec on été, jusqu'à 7 ou 8 fois saison même davantage Galilée). En un le plus souvt pas disques, est effectué. L'em- dans dans pdant l'année qui suit la plantation se sont à bicis. maladies Lesdégâtscausés aux les nématos ont déjà été mtionnés. Seul l'emploi donne Options. méditerranénes - 32

5 ~ ~ n satisfaction. On effectue s fumigations avant la plantation. les insectes notons : amygdali, Brachycaudus amygdalinus, Tranychus mp., Lyonia clerkella, Lyman- tebriortis, ceratoni (dégâts à coque auxquels il faut bi les oiseaux. qui attaqut sont : Tranzschelia discolor, salées semt l aman Un blanchis- nique n est pas Une pite seulemt la est sous d amans sèches, cassage Cercospora circumscissa, ainsique Agrobacterium tumefacis 2 % seulemt la totale sont méthos mécaniques complètes (Shaker, Catching frame), mais l application cte va s acon emploie le Shaker tandis que l on la colte tombée ou nylon étdues. la la est faite à la main, souvt à l ai gaulage. La mt fìn juill se fin août. L écalages effectue à la main uniquemt une la est effectuée mécaniquemt dans la s cas, tion << )>. On se à du sol est basse ou cas chute l écalage, les amans sont soumises à un séchage. Le cassage, dont la augmte constammt, est effectué voie mécanique <( )). Principales utilisations Une pite la est vdue La la est vdue cassage, tant qu amandons table. Une plus pite tion est vdue coque une Uitra pâtisune s amans cassage. L emploi s amans Options méditerranénes - 32

Amandiers. Porte-greffe : GF 677. Coryneum. Eurytoma amygdali

Amandiers. Porte-greffe : GF 677. Coryneum. Eurytoma amygdali s Porte-greffe : GF 677 Variétés Code GEVES Numéro de page Ardéchoise E 2 Ferraduel 3 3 Ferragnès 3 4 Princesse E 5 Coryneum Eurytoma amygdali Récolte très variable entre les variétés et entre plants d

Plus en détail

ORIGINE. L aubergine est originaire de l Inde, le poivron de l Amérique centrale et équatoriale.

ORIGINE. L aubergine est originaire de l Inde, le poivron de l Amérique centrale et équatoriale. Fiche technique. AUBERGINE POIVRON solanacées ORIGINE. L aubergine est originaire de l Inde, le poivron de l Amérique centrale et équatoriale. PARTICULARITES. Ces 2 cultures sont regroupées en raison de

Plus en détail

Guide Technique 2016

Guide Technique 2016 Guide Technique 2016 Installation rapide Tallage exceptionnel Adapté aux semis tardifs Excellente résistance au froid Poursuit sa croissance même à basse température Développement ultra-rapide au printemps

Plus en détail

Chataigner J. (ed.). Perspectives agronomiques de la culture du riz en Méditerranée : réduire la consommation de l'eau et des engrais

Chataigner J. (ed.). Perspectives agronomiques de la culture du riz en Méditerranée : réduire la consommation de l'eau et des engrais Le riz au Portugal De Vasconcellos M. in Chataigner J. (ed.). Perspectives agronomiques de la culture du riz en Méditerranée : réduire la consommation de l'eau et des engrais Montpellier : CIHEAM Cahiers

Plus en détail

Arboriculture : Abricots Pêches Cerises Pommes Poires Kiwis. Viticulture : AOC et vin de pays Sud Drôme Diois Crozes Hermitage

Arboriculture : Abricots Pêches Cerises Pommes Poires Kiwis. Viticulture : AOC et vin de pays Sud Drôme Diois Crozes Hermitage LES COMPETENCES ET TEMPS DE TRAVAUX PAR TYPE DE PRODUCTION EN DROME SOMMAIRE Arboriculture : Abricots Pêches Cerises Pommes Poires Kiwis Viticulture : AOC et vin de pays Sud Drôme Diois Crozes Hermitage

Plus en détail

La production d'amandes en Espagne

La production d'amandes en Espagne La production d'amans Espagne Felipe A.J. L' amandier Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 32 1976 pages 83-91 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

FRAISE. Rosacée. ORIGINE. La fraise des bois pousse spontanément en Europe.

FRAISE. Rosacée. ORIGINE. La fraise des bois pousse spontanément en Europe. Fiche technique. FRAISE Rosacée ORIGINE. La fraise des bois pousse spontanément en Europe. PARTICULARITES. La fraise est un fruit charnu dont les graines se situent sur le pourtour. Le fraisier est une

Plus en détail

HARICOT. Fabacée (légumineuse). ORIGINE. Amérique du Sud. Introduction en Europe Au XVIè siècle. PARTICULARITES.

HARICOT. Fabacée (légumineuse). ORIGINE. Amérique du Sud. Introduction en Europe Au XVIè siècle. PARTICULARITES. Fiche technique. HAICOT Fabacée (légumineuse). OIGINE. Amérique du Sud. Introduction en Europe Au XVIè siècle. PATICULAITES. Le haricot est une plante annuelle riche en protéines. On distingue 2 types

Plus en détail

Mardi 19/01/2016 : Formation théorique (1 ère séance) Accueil et présentations Les parties de la plante, rôle et fonctions

Mardi 19/01/2016 : Formation théorique (1 ère séance) Accueil et présentations Les parties de la plante, rôle et fonctions Programme de la formation «Maîtres Maraîchers» Formation à l initiative de Bruxelles Environnement Le cycle complet, entièrement gratuit, comporte 22 séances (notions théoriques, visites, ateliers pratiques)

Plus en détail

Maturité. Poids moyen (gr.)

Maturité. Poids moyen (gr.) Floraison / Septembre Septembre 232 jours Avril Mai Famille : Orange Navel Origine : Floride gros fruits sans coloration jaune orange dans les hauts dévernissage obligatoire des fruits dans les bas estimé

Plus en détail

Lutte contre les ravageurs de l olivier et impacts environnementaux

Lutte contre les ravageurs de l olivier et impacts environnementaux Institut Libanais de Développement Economique et Social Lutte contre les ravageurs et impacts environnementaux Principes de base : L olivier n est pas seul dans le verger. Il est en relation étroite avec

Plus en détail

Etude de la mise en place De la culture de Sorgho En agriculture biologique Campagne

Etude de la mise en place De la culture de Sorgho En agriculture biologique Campagne C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES Etude de la mise en place De la culture de Sorgho En agriculture biologique Campagne 2009-2010

Plus en détail

Notes sur quelques espèces fruitières sous-utilisées au Portugal (néflier japonais, figuier, kaki et grenadier)

Notes sur quelques espèces fruitières sous-utilisées au Portugal (néflier japonais, figuier, kaki et grenadier) Notes sur quelques espèces fruitières sous-utilisées au Portugal (néflier japonais, figuier, kaki et grenadier) Sousa R.M. de, Gomes Pereira J. in Llácer G. (ed.), Aksoy U. (ed.), Mars M. (ed.). Underutilized

Plus en détail

DEMANDES À L ÉTUDE. CERISIER (Prunus) Dénomination proposée: Piku 1 Numéro de la demande: Date de la demande: 2002/01/15 Requérant:

DEMANDES À L ÉTUDE. CERISIER (Prunus) Dénomination proposée: Piku 1 Numéro de la demande: Date de la demande: 2002/01/15 Requérant: DEMANDES À L ÉTUDE (Prunus) Dénomination proposée: Piku 1 Numéro de la demande: 02-2975 Date de la demande: 2002/01/15 Requérant: Consortium Deutscher Baumschulen GmbH, Ellerbek (Allemagne) Mandataire

Plus en détail

Présenté par Faten Mezni

Présenté par Faten Mezni L'expérience du CIHEAM Institut Agronomique Mediterranéen de Chania (Grèce) dans le domaine de la germination et de la conservation des espèces autochtones Présenté par Faten Mezni Cadre général Un stage

Plus en détail

NORME DDP-10 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AMANDES DE PISTACHES ET AMANDES DE PISTACHES PELÉES

NORME DDP-10 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AMANDES DE PISTACHES ET AMANDES DE PISTACHES PELÉES Recommandation pour une période d essai allant jusqu à la fin de 2010 NORME DDP-10 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des AMANDES DE PISTACHES ET AMANDES DE PISTACHES

Plus en détail

Soja Munger et al., 1997

Soja Munger et al., 1997 (Glycine max L. Merr.) Stade principal 0: germination 00 000 semence sèche 01 001 début de l imbibition de la graine 03 003 imbibition complète 05 005 la radicule sort de la graine 06 006 élongation de

Plus en détail

Essai variétal colza Courtedoux

Essai variétal colza Courtedoux Conseils et expertises/production végétale et environnement Essai variétal colza Courtedoux 2015-2016 Rapport d essai Responsable de l essai : Michel Petitat Fondation Rurale Interjurassienne 2852 COURTEMELON

Plus en détail

Pourquoi faire du stylosanthes sur tanety dans le moyen ouest?

Pourquoi faire du stylosanthes sur tanety dans le moyen ouest? Pourquoi faire du stylosanthes sur tanety dans le moyen ouest? CAUSES Labour Pente PROBLEMES SOLUTIONS Stylosanthes Erosion Brulis Peu de jachère Peu de rotation Pas d engrais Sols pauvres Peu de matière

Plus en détail

Cwastresse Double RGF

Cwastresse Double RGF Cwastresse Double RGF Pomme de Côtes Double, Calville des Vergers, Reinette des Vergers, Triomphe du Luxembourg. Origine de la variété C est une variété très ancienne, d origine paysanne, traditionnellement

Plus en détail

Formation maraîchage : la pépinière Conseiller en maraîchage

Formation maraîchage : la pépinière Conseiller en maraîchage Chambre Régionale d Agriculture de Dosso Note d information / Appui-conseil maraîchage Formation maraîchage : la pépinière --------------- Conseiller en maraîchage 2 décembre 2014 / Rédaction : Adama Abdoulaye

Plus en détail

Noémie Gagnon Lupien (CETAB+), Jean Duval (CETAB+) et Pierre Jobin (Ferme du Haut Vallon)

Noémie Gagnon Lupien (CETAB+), Jean Duval (CETAB+) et Pierre Jobin (Ferme du Haut Vallon) Noémie Gagnon Lupien (CETAB+), Jean Duval (CETAB+) et Pierre Jobin (Ferme du Haut Vallon) L'utilisation de bandes ou de couvre-sol floraux en verger pour attirer les auxiliaires est étudiée depuis une

Plus en détail

Arrêté du [ ] relatif aux conditions techniques de mise en culture, de récolte, de stockage et de transport des végétaux génétiquement modifiés

Arrêté du [ ] relatif aux conditions techniques de mise en culture, de récolte, de stockage et de transport des végétaux génétiquement modifiés RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'agriculture, de l alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l aménagement du territoire Arrêté du [ ] relatif aux conditions techniques de mise en culture, de

Plus en détail

Physiologie du bleuet, si on savait. Pierrot Ferland agr MAPAQ

Physiologie du bleuet, si on savait. Pierrot Ferland agr MAPAQ Physiologie du bleuet, si on savait. Pierrot Ferland agr MAPAQ Plan de présentation Un peu de théorie Apprentissage par problème (A.P.P.) Lumière Usine qui produit des sucres Les sucres seront utilisés

Plus en détail

Courgette sous abri Nouvelles variétés de type rond 2014

Courgette sous abri Nouvelles variétés de type rond 2014 Courgette sous abri Nouvelles variétés de type rond 2014 Jean-Luc DELMAS, Ceta Durance Alpilles (13) - Claire GOILLON, APREL. Essai rattaché à l action n 04.2002.10 : Courgette, étude du matériel végétal

Plus en détail

POMME DE TERRE (Solanum tuberosum) Dénomination proposée: AAC Fushia Numéro de la demande: Date de la demande: 2015/04/26 Requérant:

POMME DE TERRE (Solanum tuberosum) Dénomination proposée: AAC Fushia Numéro de la demande: Date de la demande: 2015/04/26 Requérant: (Solanum tuberosum) Dénomination proposée: AAC Fushia Numéro de la demande: 15-8614 Date de la demande: 2015/04/26 Requérant: Agriculture et Agroalimentaire Canada, Fredericton (Nouveau-Brunswick) Mandataire

Plus en détail

Figuiers. Bourjassote Noire 2 Dauphine 3 Longue d août 4 Marseillaise 5 Noire de Barbentane 6 Noire de Caromb 7 Pastillière 8

Figuiers. Bourjassote Noire 2 Dauphine 3 Longue d août 4 Marseillaise 5 Noire de Barbentane 6 Noire de Caromb 7 Pastillière 8 s Variétés Numéro de page Bourjassote Noire 2 Dauphine 3 Longue d août 4 Marseillaise 5 Noire de Barbentane 6 Noire de Caromb 7 Pastillière 8 1 Teigne Etendue des dégâts de teigne sur figuiers M A I L

Plus en détail

Réussir son couvert végétal

Réussir son couvert végétal Réussir son couvert végétal La gestion des résidus de récolte Broyer dès la récolte afin de réduire la taille des pailles et surtout homogénéiser la répartition des résidus pour : - améliorer la décomposition

Plus en détail

Méthodologie appliquée pour l émission d un avis de commerce non préjudiciable pour Prunus africana au Burundi

Méthodologie appliquée pour l émission d un avis de commerce non préjudiciable pour Prunus africana au Burundi Méthodologie appliquée pour l émission d un avis de commerce non préjudiciable pour Prunus africana au Burundi Présentée par Jean Rushemeza Autorité Scientifique CITES Burundi Antigua, Guatemala, 16-09

Plus en détail

TERREAUXSTAR : SOCIETE DES TERREAUX ET AMENDEMENTS ROCHELAIS HORTICOLE PEPINIERE PAYSAGE MARAICHAGE VIVACES, ROSIERS ET SEDUMS TOITURE GRAND PUBLIC

TERREAUXSTAR : SOCIETE DES TERREAUX ET AMENDEMENTS ROCHELAIS HORTICOLE PEPINIERE PAYSAGE MARAICHAGE VIVACES, ROSIERS ET SEDUMS TOITURE GRAND PUBLIC FLEURISSIMO TERREAUXSTAR 1 ER PRIX LE JARDIN DES PROS GP 1 Horticole Géraniums Plantation Terre de Bruyère Agrumes Rempotage Semis et Bouturage Plantes d Appartements, Plantes Fleuries GP 2 FLEURISSIMO

Plus en détail

Numéro de page Bourjassote Noire 2 Dauphine 3 Longue d août 4 Marseillaise 5 Noire de Barbentame 6 Noire de Caromb 7 Pastillière 8

Numéro de page Bourjassote Noire 2 Dauphine 3 Longue d août 4 Marseillaise 5 Noire de Barbentame 6 Noire de Caromb 7 Pastillière 8 Figuiers Variétés Numéro de page Bourjassote Noire 2 Dauphine 3 Longue d août 4 Marseillaise 5 Noire de Barbentame 6 Noire de Caromb 7 Pastillière 8 Teigne Sensibilité à la teigne Noire de Caromb Bourjassotte

Plus en détail

Le GREEN-TILLAGE Un concept innovant pour une agriculture plus durable

Le GREEN-TILLAGE Un concept innovant pour une agriculture plus durable Entretiens de l AEI 2015 Angers Le GREEN-TILLAGE Un concept innovant pour une agriculture plus durable 05/03/2015 Valentin Figeac Ingénieur conseil chez Nataïs Plan d exposition NATAÏS, leader européen

Plus en détail

Alisier (Nannyberry Viburnum) Viburnum Lentago

Alisier (Nannyberry Viburnum) Viburnum Lentago Alisier (Nannyberry Viburnum) Viburnum Lentago Taille: L alisier peut atteindre 5 mètres de hauteur et 4 mètres de largeur. La taille doit être légère et on la pratique au printemps, avant la floraison.

Plus en détail

Notez le numéro de l'image et aller à pour obtenir des conseils. Images for: Afrique / Guinée (la) / Orange

Notez le numéro de l'image et aller à  pour obtenir des conseils. Images for: Afrique / Guinée (la) / Orange 11829: Comment lutter contre Les attaques de l oranger par les plantes parasites 11676: L'assèchement des branches de l'oranger depuis le tronc jusqu'au sommet du feuillage 11676: L'assèchement des branches

Plus en détail

Oliviers. Les variétés listées dans le tableau ont été suivies sur un seul site, à Maillane (13):

Oliviers. Les variétés listées dans le tableau ont été suivies sur un seul site, à Maillane (13): s Les variétés listées dans le tableau ont été suivies sur un seul site, à Maillane (13): Variétés Code GEVES Numéro de page Aglandau 3 2 Cayon 3 3 Grossane des Baux 3 4 Lucques 3 5 Négrette 4 6 Picholine

Plus en détail

Travail réalisé par Yasmine et Ninon 2 3. La biodiversité actuelle

Travail réalisé par Yasmine et Ninon 2 3. La biodiversité actuelle Travail réalisé par Yasmine et Ninon 2 3 La biodiversité actuelle Sommaire Introduction Les différents milieux Comment expliquer cette biodiversité? Conclusion Introduction Lors d une sortie à Cap Découverte,

Plus en détail

Potentiel de développement pour les fruits à noyau, les petits fruits et les hautes-tiges

Potentiel de développement pour les fruits à noyau, les petits fruits et les hautes-tiges Research Institute of Organic Agriculture Forschungsinstitut für biologischen Landbau Institut de recherche de l agriculture biologique Potentiel de développement pour les fruits à noyau, les petits fruits

Plus en détail

Dérobées. Pourquoi, comment et à quels coûts conforter les stocks fourragers. Mai Document réalisé par : Avec le soutien financier de :

Dérobées. Pourquoi, comment et à quels coûts conforter les stocks fourragers. Mai Document réalisé par : Avec le soutien financier de : G e s t i o n d e l h e r b e L e t e m p s d e l a u t o n o m i e Dérobées après une céréale Pourquoi, comment et à quels coûts conforter les stocks fourragers Document réalisé par : Mai 2011 Avec le

Plus en détail

EXTRAIT : ANNEXE I, PARTIE B, PARTIE 10 NORME DE COMMERCIALISATION APPLICABLE AUX TOMATES

EXTRAIT : ANNEXE I, PARTIE B, PARTIE 10 NORME DE COMMERCIALISATION APPLICABLE AUX TOMATES RÈGLEMENT D'EXÉCUTION (UE) N o 543/2011 DE LA COMMISSION du 7 juin 2011 portant modalités d'application du règlement (CE) n o 1234/2007 du Conseil en ce qui concerne les secteurs des fruits et légumes

Plus en détail

QUEL DÉPLOIEMENT DES EXIGENCES DU SYSTÈME EXPERT CERES? Colloque CERES 31 mai 2016

QUEL DÉPLOIEMENT DES EXIGENCES DU SYSTÈME EXPERT CERES? Colloque CERES 31 mai 2016 QUEL DÉPLOIEMENT DES EXIGENCES DU SYSTÈME EXPERT CERES? Colloque CERES QUI SOMMES-NOUS? LES QUESTIONS POSÉES Peut-on approcher des TAUX DE DÉPLOIEMENT MOYENS des exigences «obligatoires» & «voies de progrès»

Plus en détail

VARIETES DE CERISES DOUCES POUR AMATEURS

VARIETES DE CERISES DOUCES POUR AMATEURS VARIETES DE CERISES DOUCES POUR AMATEURS Variété La cerise attire le consommateur par une gamme variée de couleurs: jaune, panachée ou rouge pourpre jusqu à noir, elle peut surprendre par sa résistance

Plus en détail

Notez le numéro de l'image et aller à pour obtenir des conseils. Images for: Afrique / Guinée (la) / Piment

Notez le numéro de l'image et aller à  pour obtenir des conseils. Images for: Afrique / Guinée (la) / Piment 11600: Comment éviter le dessèchement des plants de Piment? 11574: Les plantes de desséchés. 11574: Piment 1 11574: Les plantes de desséchés. 11574: 3 11574: plusieurs s 11574: Les plantes de desséchés.

Plus en détail

Compte-rendu d essai. Clémentiniers Suivi de la maturité des fruits de deux clones de clémentinier SRA92 et SRA535 sur deux porte-greffes

Compte-rendu d essai. Clémentiniers Suivi de la maturité des fruits de deux clones de clémentinier SRA92 et SRA535 sur deux porte-greffes Compte-rendu d essai Clémentiniers 2014 Suivi de la maturité des fruits de deux clones de clémentinier SRA92 et SRA535 sur deux porte-greffes Date : mai 2013 Rédacteur(s) : Gilles Tison, Gilles Paolacci,

Plus en détail

La vulgarisation de la culture de la tomate industrielle dans la région d'annaba. Une réussite?

La vulgarisation de la culture de la tomate industrielle dans la région d'annaba. Une réussite? La vulgarisation de la culture de la tomate industrielle dans la région d'annaba. Une réussite? Baci L. in Bedrani S. (comp.), Elloumi M. (comp.), Zagdouni L. (comp.), Bedrani S. (collab.), Elloumi M.

Plus en détail

PE-NH-27-A-3 SdC à rotation Colza Blé Féverole de printemps Blé Pois de printemps Blé très économe (49 % IFT ref) sur sols moyens de l Eure

PE-NH-27-A-3 SdC à rotation Colza Blé Féverole de printemps Blé Pois de printemps Blé très économe (49 % IFT ref) sur sols moyens de l Eure PE-NH-27-A-3 SdC à rotation Colza Blé Féverole de Blé Pois de Blé très économe (49 % IFT ref) sur sols moyens de l Eure Sols Limons moyens à profonds Potentiel de rendement et/ou RU RU de 60 à 90 mm Atouts

Plus en détail

RAPORT DE FORMATION SUR LES ITINERAIRES TECHNIQUES DU SESAME, NIEBE ET MIL

RAPORT DE FORMATION SUR LES ITINERAIRES TECHNIQUES DU SESAME, NIEBE ET MIL BURKINA FASO Unité-Progrès-Justice DIRECTION PROVINCIALE DE L AGRICULTURE DES RESSOURCES HYDRAULIQUES, DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE DU BOULKIEMDE ZONE D APPUI TECHNIQUE DE SOURGOU

Plus en détail

Les abeilles et l homme

Les abeilles et l homme Leurs Vie et Contribution Le rôle du Jardinier Les abeilles et l homme Leur Disparition : Le Syndrome d Effondrement des Abeilles Les abeilles vivent en essaim (abeilles sauvages) ou ruche (abeilles domestiques)

Plus en détail

C8 Prescriptions de qualité pour les arbres fruitiers

C8 Prescriptions de qualité pour les arbres fruitiers Zertifizierung und phytosanitäre Kontrollen von Pflanzen Certification et contrôles phytosanitaires de plantes Certificazione e controlli fitosanitari di piante C8 Prescriptions de qualité pour les arbres

Plus en détail

Balade dans le parc de l Habitation Clément

Balade dans le parc de l Habitation Clément Conception et réalisation : studio Hexode et Yvana Arts Piste N 4 LE verger - À partir de 12 ans Habitation - Le François - Martinique - Tél. : 05 96 54 75 51 www.fondation-clement.org www.facebook.com/fondationclement

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Aubergine et Poivron de plein champ. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Aubergine et Poivron de plein champ. Septembre 2008 Septembre 2008 Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Aubergine et Poivron de plein champ Filière Maraichage Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon

Plus en détail

Stratégies de protection contre les ravageurs des cultures en AB 2014

Stratégies de protection contre les ravageurs des cultures en AB 2014 Stratégies de protection contre les ravageurs des cultures en AB 2014 Contexte de l étude Problématique : les ravageurs sous abris (pucerons, acariens) Stratégie étudiée : l association culturale Résultats

Plus en détail

NORME CEE-ONU DDP-14 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des FIGUES SÉCHÉES

NORME CEE-ONU DDP-14 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des FIGUES SÉCHÉES Recommandation pour une période d essai allant jusqu à la fin de 2013 NORME CEE-ONU DDP-14 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des FIGUES SÉCHÉES 2012 ÉDITION NATIONS

Plus en détail

NOYAU : gros, largement elliptique en vue ventrale; rapport poids de la chair / poids du noyau élevé.

NOYAU : gros, largement elliptique en vue ventrale; rapport poids de la chair / poids du noyau élevé. (Prunus avium) Dénomination proposée: V84031 Numéro de la demande: 10-7088 Date de la demande: 2010/10/12 Requérant: University of Guelph, Guelph (Ontario) Sélectionneur: Jayasankar Subramanian, University

Plus en détail

CEP INNOVATION Une entreprise au capital détenu par des pépiniéristes fruitiers

CEP INNOVATION Une entreprise au capital détenu par des pépiniéristes fruitiers CEP INNOVATION Une entreprise au capital détenu par des pépiniéristes fruitiers 31 pépiniéristes actionnaires Représentant 95% de la production des plants certifiés destinés aux arboriculteurs Editeur

Plus en détail

LA FUSARIOSE. La fusariose est un champignon.

LA FUSARIOSE. La fusariose est un champignon. LA FUSARIOSE La fusariose est un champignon. Une quinzaine d espèces de champignon sont responsables du développement des fusarioses. Les plus couramment rencontrés sont Fusarium graminearum, Fusarium

Plus en détail

La formation agricole en Algérie

La formation agricole en Algérie La formation agricole en Algérie Ait Belkacem M. in Hervieu B. (ed.). La formation agronomique dans les pays du bassin méditerranéen Montpellier CIHEAM Options Méditerranéennes Série Etudes; n. 1987II

Plus en détail

Production rizicole et consommation de riz au Maroc

Production rizicole et consommation de riz au Maroc Production rizicole et consommation de riz au Maroc Lage M. in Chataigner J. (ed.). Activités de recherche sur le riz en climat méditerranéen Montpellier : CIHEAM Cahiers Options Méditerranéennes; n. 24(2)

Plus en détail

Les haies dans le vignoble : limites et impacts agronomiques

Les haies dans le vignoble : limites et impacts agronomiques Les haies dans le vignoble : limites et impacts agronomiques Résultats d essais Financement : Conseil Régional PACA Choix de la haie : les principales contraintes Vigne : - Soleil : besoin d ensoleillement

Plus en détail

CAROTTES BIO TYPE NANTAIS AUTOMNE 2011

CAROTTES BIO TYPE NANTAIS AUTOMNE 2011 CAROTTES BIO TYPE NANTAIS AUTOMNE 211 Cet essai a été mis en place chez M. Cyrille MOREAU à Quittebeuf (27). CULTURE Sol : Précédent : Préparation du sol : limons profonds féverolle 21 1 ère carotte pour

Plus en détail

PE-NH-27-A-13 SdC à rotation Colza Blé Féverole de printemps Blé Maïs grain Blé très économe (45 % IFT ref) sur sols profonds de l Eure

PE-NH-27-A-13 SdC à rotation Colza Blé Féverole de printemps Blé Maïs grain Blé très économe (45 % IFT ref) sur sols profonds de l Eure PE-NH-27-A-13 SdC à rotation Colza Blé Féverole de Blé Maïs grain Blé très économe (45 % IFT ref) sur sols profonds de l Eure Sols Limons profonds et moyens Potentiel de Atouts / rendement et/ou RU Contraintes

Plus en détail

Résultats d essai de culture LE MILLET PERLÉ (Pennisetum glaucum)

Résultats d essai de culture LE MILLET PERLÉ (Pennisetum glaucum) Résultats d essai de culture LE MILLET PERLÉ (Pennisetum glaucum) Par Sylvie Choquette, ing. agr. Isabelle Lemay, agr. 23 janvier 2013 Plan de présentation Initiateurs et présentation du projet Intérêts

Plus en détail

Maïs fourrage. Synthèse variétale 2013 SOMMAIRE

Maïs fourrage. Synthèse variétale 2013 SOMMAIRE Maïs fourrage Synthèse variétale 2013 Présentation de l expérimentation Suite aux dégâts occasionnés par la tempête du 26 juillet, nous n avons pu retenir qu un seul site d essai, celui de Champagné-le-Sec

Plus en détail

BUDGETS POUR L IMPLANTATION DE VERGERS D ARBUSTES FRUITIERS. Direction régionale du Saguenay-Lac-Saint-Jean

BUDGETS POUR L IMPLANTATION DE VERGERS D ARBUSTES FRUITIERS. Direction régionale du Saguenay-Lac-Saint-Jean BUDGETS POUR L IMPLANTATION DE VERGERS D ARBUSTES FRUITIERS Rendez-vous Agroalimentaire de l Outaouais 2012 De nouveaux petits fruits à explorer 15 février 2012 Par :André Gagnon, agronome Auteur : Pascal

Plus en détail

Bilan sanitaire carottes primeurs

Bilan sanitaire carottes primeurs N 1 22 novembre 211 S O M M A I R E Carotte Bilan sanitaire primeurs Les structures partenaires dans la réalisation observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine

Plus en détail

Les Maladies par Pascal Gradt

Les Maladies par Pascal Gradt Les Maladies par Pascal Gradt Connaître et reconnaître les symptômes d une maladie permet d y faire face plus efficacement et de garantir la survie de ses bonsaï. Les Maladies : Tavelure du pommier. La

Plus en détail

Fiches techniques valorisées des cultures maraîchères et Industrielles

Fiches techniques valorisées des cultures maraîchères et Industrielles République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Agriculture et du Développement Rural Institut Technique des Cultures Maraîchères et Industrielles Fiches techniques valorisées des cultures

Plus en détail

Les diverses formes de groupements agricoles en France

Les diverses formes de groupements agricoles en France Les diverses formes groupemts agrico France Terrier N. Agriculture groupe Paris : CIHEAM Options Méditerranénes n. 6 1971 pages 48-53 Article avaible on line / Article disponible ligne l adresse : http://om.ciheam.org/article.php?idpdf=ci010359

Plus en détail

Asperge. Stratégie de protection contre le stemphylium incluant SIGNUM

Asperge. Stratégie de protection contre le stemphylium incluant SIGNUM codage Asperge Stratégie de protection contre le stemphylium incluant 2013 Grégory ROY (LCA/CTI) I - ut de l essai L objectif de cet essai est d évaluer l efficacité de en programme pour lutter contre

Plus en détail

Physiologie du bleuet, ce que vos plants ont à vous dire. Pierrot Ferland agr MAPAQ

Physiologie du bleuet, ce que vos plants ont à vous dire. Pierrot Ferland agr MAPAQ Physiologie du bleuet, ce que vos plants ont à vous dire Pierrot Ferland agr MAPAQ Plan de présentation Un peu de théorie Apprentissage par problème (A.P.P.) Lumière Usine qui produit des sucres Les sucres

Plus en détail

EVALUATION DU COMPORTEMENT DE 4VARIETES DE TOMATE : LUTTE CONTRE LE FLETRISSEMENT BACTERIEN «Ralstonia solanacearum»

EVALUATION DU COMPORTEMENT DE 4VARIETES DE TOMATE : LUTTE CONTRE LE FLETRISSEMENT BACTERIEN «Ralstonia solanacearum» EVALUATION DU COMPORTEMENT DE 4VARIETES DE TOMATE : LUTTE CONTRE LE FLETRISSEMENT BACTERIEN «Ralstonia solanacearum» 1. PRESENTATION DU PROJET : Essai variétal pour la lutte contre le flétrissement bactérien

Plus en détail

Plan. I) Présentation de la plante: 1. Botanique 2. Situation économique 3. Récolte/transformation 4. Phytochimie et propriétés

Plan. I) Présentation de la plante: 1. Botanique 2. Situation économique 3. Récolte/transformation 4. Phytochimie et propriétés La lavande Plan I) Présentation de la plante: 1. Botanique 2. Situation économique 3. Récolte/transformation 4. Phytochimie et propriétés II) Domaines de valorisation: 1. Parfumerie 2. Pharmaceutique/Aromathérapie

Plus en détail

Essai de culture du framboisier. remontant en pot, sous tunnel. biologique. Robin Fortin, producteur, Ferme de la Berceuse

Essai de culture du framboisier. remontant en pot, sous tunnel. biologique. Robin Fortin, producteur, Ferme de la Berceuse Essai de culture du framboisier remontant en pot, sous tunnel et en régie r biologique Robin Fortin, producteur, Ferme de la Berceuse Jacques Painchaud, M. Sc., agr. Conseiller en productions maraîchères

Plus en détail

FUN RACING CARS - 04 MAGNY-COURS

FUN RACING CARS - 04 MAGNY-COURS 1 08:22:09 2:51.748 2 08:24:59 2:50.136 3 08:27:45 2:45.531 4 08:30:39 2:53.368 5 08:33:18 2:40.025 6 08:45:59 12:40.569 7 08:48:29 2:30.506 8 08:51:07 2:37.563 9 08:53:39 2:32.020 10 08:56:06 2:27.819

Plus en détail

En France, au cours de la campagne 2012/2013, la production de pomme de

En France, au cours de la campagne 2012/2013, la production de pomme de Agreste Synthèses Grandes cultures Pomme de terre Juillet 213 n 213/215 Grandes cultures Pomme de terre - Juillet 213 Synthèses n 213/215 Campagne 212/213 : forte hausse du prix de la pomme de terre En

Plus en détail

NORME CODEX POUR LES TOMATES (CODEX STAN )

NORME CODEX POUR LES TOMATES (CODEX STAN ) CODEX STAN 293 Page 1 de 6 1. DÉFINITION DU PRODUIT NORME CODEX POUR LES TOMATES (CODEX STAN 293-2008) La présente norme vise les variétés commerciales de tomates issues du Lycopersicum esculentum Mill.

Plus en détail

EXTRAIT : ANNEXE I, PARTIE B, PARTIE 9 NORME DE COMMERCIALISATION APPLICABLE AUX RAISINS DE TABLE

EXTRAIT : ANNEXE I, PARTIE B, PARTIE 9 NORME DE COMMERCIALISATION APPLICABLE AUX RAISINS DE TABLE RÈGLEMENT D'EXÉCUTION (UE) N o 543/2011 DE LA COMMISSION du 7 juin 2011 portant modalités d'application du règlement (CE) n o 1234/2007 du Conseil en ce qui concerne les secteurs des fruits et légumes

Plus en détail

Corrélations entre caractères quantitatifs et qualitatifs d'un germoplasme d'amandier

Corrélations entre caractères quantitatifs et qualitatifs d'un germoplasme d'amandier Corrélations entre caractères quantitatifs et qualitatifs d'un germoplasme d'amandier Laghezali M., Mamouni A., Amhrach M. in Ak B.E. (ed.). XI GREMPA Seminar on Pistachios and Almonds Zaragoza : CIHEAM

Plus en détail

Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis-

Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis- Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis- La démarche Lorraine 1) Le colza en AB est une culture peu cultivée en Lorraine. PROBIOLOR

Plus en détail

Hannah 2 NT F1 Tiana 3 NT F1

Hannah 2 NT F1 Tiana 3 NT F1 MARAICHAGE 2011 Essai variétal de courge Butternut en culture biologique sous abris Catherine MAZOLLIER Abderraouf SASSI Pierre Hermet (stagiaire GRAB) avec la collaboration de Yannick Charrel (CETA Sud

Plus en détail

NORME CEE-ONU DDP- 15 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des. figues séchées

NORME CEE-ONU DDP- 15 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des. figues séchées Recommandation pour une période d essai allant jusqu à la fin de 2015 NORME CEE-ONU DDP- 15 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des figues séchées 2014 ÉDITION NATIONS

Plus en détail

Communiqué du 16 avril 2007 relatif au départ anticipé et à la majoration de pension des fonctionnaires handicapés

Communiqué du 16 avril 2007 relatif au départ anticipé et à la majoration de pension des fonctionnaires handicapés Communiqué du 16 avril 07 relatif au départ anticipé et à la majoration de psion des fonctionnaires handicapés Ce communiqué remplace celui du 2 janvier 07 qu il complète sur différts points : les modifications

Plus en détail

Fiche technique MAÏS. Généralités. Version 1.0

Fiche technique MAÏS. Généralités. Version 1.0 En bref Période de culture : de mai à octobre Coût de production : 160 500 FCFA/ ha (maïs local) à 230 000 FCFA/ha (maïs hybride) Rendement moyen : 2 à 5 T/ha Besoins de financement : CT intrants, équipements,

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE BANANIER

FICHE TECHNIQUE BANANIER Les carences : les plantes manquent d éléments Les feuilles deviennent vert clair, jaune ou brun sur les bord Il faut régulièrement apporter des débris végétaux. Pour les engrais N P K, les bananiers ont

Plus en détail

Préambule. A g r i c u lt u r e. La lavande en agriculture biologique. F i c h e s t e c h n i c o - é c o n o m i q u e s

Préambule. A g r i c u lt u r e. La lavande en agriculture biologique. F i c h e s t e c h n i c o - é c o n o m i q u e s A g r i c u lt u r e biologique F i c h e s t e c h n i c o - é c o n o m i q u e s La lavande en agriculture biologique Préambule Ce document a été réalisé à partir de l observation et de l analyse de

Plus en détail

Le tourisme international : un état de fait colonial

Le tourisme international : un état de fait colonial Le tourisme international : un état fait colonial Zarka C. Tourisme et mon rural Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 3 1970 pages 26-29 Artic availab on line / Artic disponib en ligne l adresse

Plus en détail

Cerisiers nains de la Saskatchewan (SK) Photographies de quelques cultivars fournies par le Dr. Bob Bors de l Université de la Saskatchewan

Cerisiers nains de la Saskatchewan (SK) Photographies de quelques cultivars fournies par le Dr. Bob Bors de l Université de la Saskatchewan Cerisiers nains de la Saskatchewan (SK) Photographies de quelques cultivars fournies par le Dr. Bob Bors de l Université de la Saskatchewan Sk # 16 Sk # 5 Romeo Sk # 31 Juliet Sk # 27 Valentine Sk #1 Sk

Plus en détail

PRODUIRE DU BLE INTEGRE

PRODUIRE DU BLE INTEGRE PRODUIRE DU BLE INTEGRE I) La production intégrée L objectif de l agriculture intégrée est de produire de façon économiquement viable des produits de bonne qualité et plus respectueux de l environnement.

Plus en détail

Maïs grain en culture sèche

Maïs grain en culture sèche Maïs grain en culture sèche Synthèse variétale 2014 Des maïs en culture sèche pas si secs que çà, avec des rendements souvent proches des situations irriguées. Une année record que nous ne sommes probablement

Plus en détail

Ecole Nationale d Agriculture de Meknès Département Arboriculture-viticulture

Ecole Nationale d Agriculture de Meknès Département Arboriculture-viticulture Le travail d expériences 2011 Culture : Laitue, Shelly Ecartement : 11000 plants/ha et bandes espacées de 0.80 m ; Semis : 16/03/11 Plan d application : 05/04/2011, 20/04/2011 ; Récolte : 05/05/11 Rendement

Plus en détail

Pomme de terre Nouvelles variétés de conservation 2015

Pomme de terre Nouvelles variétés de conservation 2015 Pomme de terre Nouvelles variétés de conservation 1 Christine CHIARRI, Brice-Henri ALBAR, GDA Sud Luberon / Chambre d Agriculture de Vaucluse (84) - Catherine TAUSSIG, APREL. Essai rattaché à l action

Plus en détail

PRINCIPAUX STADES REPERES DE LA VEGETATION EN CEREALES

PRINCIPAUX STADES REPERES DE LA VEGETATION EN CEREALES 42 Stades repères PRINCIPAUX STADES REPERES DE LA VEGETATION EN CEREALES (A) (B) (C) Brève description 21 E 2 26 F 3 Dates approximatives de la réalisation des stades en région limoneuse Escourgeon et

Plus en détail

Pomme de terre Nouvelles variétés de conservation 2014

Pomme de terre Nouvelles variétés de conservation 2014 Pomme de terre Nouvelles variétés de conservation 214 Christine CHIARRI, Brice-Henri ALBAR, GDA Sud Luberon / Chambre d Agriculture de Vaucluse. 1 But de l essai Recueillir des références sur les nouvelles

Plus en détail

Gestion opérationnelle de la crise, exploitation et conservation des bois;

Gestion opérationnelle de la crise, exploitation et conservation des bois; Carrefour de l Innovation Agronomique INRA, 30 juin 2009, Pessac Gestion opérationnelle de la crise, exploitation et conservation des bois; cas des chablis de pin maritime en Aquitaine Guillaume CHANTRE

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE ANNEXE CHANVRE DIOIQUE

REGLEMENT TECHNIQUE ANNEXE CHANVRE DIOIQUE Règlement technique annexe Chanvre dioïque homologué par arrêté ministériel du 9 octobre 2006 publié au journal officiel du 27 octobre 2006 1 REGLEMENT TECHNIQUE ANNEXE CHANVRE DIOIQUE 1. CHAMP D'APPLICATION

Plus en détail

Fertilisation azotée en terre noire dans le Sud-Ouest du Québec ( ) Léon E. Parent 1 et Annie Pellerin 2

Fertilisation azotée en terre noire dans le Sud-Ouest du Québec ( ) Léon E. Parent 1 et Annie Pellerin 2 Fertilisation azotée en terre noire dans le Sud-Ouest du Québec (2002-2006) Léon E. Parent 1 et Annie Pellerin 2 1 Département des sols et de génie agroalimentaire, Université Laval, Québec; 2 MAPAQ, Ste-

Plus en détail

Le charançon du pin blanc dans les plantations d épinettes de Norvège et de pins blancs. Centre de foresterie des Laurentides

Le charançon du pin blanc dans les plantations d épinettes de Norvège et de pins blancs. Centre de foresterie des Laurentides Le charançon du pin blanc dans les plantations d épinettes de Norvège et de pins blancs Le charançon du pin blanc dans les plantations d épinettes de Norvège et de pins blancs R. Lavallée Plan de la présentation

Plus en détail

Phacélie à feuille de tanaisie - hydrophyllacées Phacelia tanacetifolia

Phacélie à feuille de tanaisie - hydrophyllacées Phacelia tanacetifolia synthèse Engazonnement hivernal Phacélie à feuille de tanaisie - hydrophyllacées Phacelia tanacetifolia Caractéristiques de la phacélie : produit de l humus système racinaire dense : la phacélie est efficace

Plus en détail

Petit abécédaire d épices

Petit abécédaire d épices Anis L anis est originaire du Moyen-Orient et des îles à l est de la Méditerranée. L anis est une plante ombellifère annuelle qui atteint une hauteur de 30 à 40 cm. Comme épice, on utilise les graines

Plus en détail

PRODUIRE DE SEMENCES DE QUALITE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CRITERES DE QUALITE ET CONTROLE DES ADVENTICES. 18 et 19 septembre 2013

PRODUIRE DE SEMENCES DE QUALITE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CRITERES DE QUALITE ET CONTROLE DES ADVENTICES. 18 et 19 septembre 2013 PRODUIRE DE SEMENCES DE QUALITE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CRITERES DE QUALITE ET CONTROLE DES ADVENTICES 18 et 19 septembre 2013 LES PRINCIPAUX CRITERES DE QUALITE D UNE SEMENCE Faculté germinative Défauts

Plus en détail

Initiation à l agriculture de conservation

Initiation à l agriculture de conservation Initiation à l agriculture de conservation Tréflévénez _ 22/09/2015 Intervention d Alfred Gässler Présentation : céréalier dans l Aisne /conseiller en semis direct sous couvert (SDSC) /membre de l Apad

Plus en détail