REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DE LUTTE CONTRE LA MALADIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DE LUTTE CONTRE LA MALADIE"

Transcription

1 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DE LUTTE CONTRE LA MALADIE Module de formation sur la surveillance intégrée et la riposte pour les équipes de santé de la Zone de Santé Se préparer pour faire face aux épidémies Module 5.0 (Participant) Avec l appui de l Organisation Mondiale de la Santé Version avril 2002

2 Se préparer pour faire face aux épidémies Ce module 5.0 fait partie d une série de modules de formation à l intention des équipes de santé de la ZS de la RDC. Introduction 1.0 Détecter les maladies prioritaires 2.0 Analyser et interpréter les données sur les maladies prioritaires 3.0 Investiguer et répondre aux épidémies 4.0 Assurer le suivi et l Evaluation de la formation en surveillance intégrée 8.0 Superviser et donner la rétro information 7.0 Investiguer et répondre aux autres maladies prioritaires 6.0 Se préparer pour faire face aux épidémies Introduction Se préparer aux urgences,particulièrement aux épidémies, est extrêmement important afin de répondre de façon appropriée. L expérience montre que là où des plans de préparation ont été élaborés et mis en œuvre, les épidémies ont non seulement été détectées à temps mais aussi la réponse a été rapide et bien ciblée. Il est par conséquent impératif que les ZS soient bien préparées afin de réduire la morbidité et la mortalité associées aux maladies à potentiel épidémique. Ce module a pour but d aider les participants à préparer des plans de préparation aux épidémies Objectifs d apprentissage A la fin de la formation sur ce module, les participants doivent être capables de : Citer les différents éléments d un plan de préparation aux épidémies Décrire la composition, le rôle et les responsabilités d un comité de gestion des épidémies Décrire la composition, le rôle et les responsabilités d une équipe d intervention rapide de la ZS 2

3 5.2.4 Lister les médicaments essentiels, les équipements et matériels nécessaires pour lutter contre les maladies à potentiel épidémique Citer les éléments d un plan de réponse Schémas des étapes d apprentissage Citer Décrire Décrire Lister Citer Documents de référence Guide technique pour la surveillance intégrée de la maladie et la riposte en RDC Conditions d apprentissage Il est attendu des participants ce qui suit : Lire individuellement et attentivement les sections recommandées du Guide Technique pour la surveillance intégrée de la maladie et la riposte. Faire les exercices contenus dans ce module porter les réponses dans les espaces vides réservés à cet effet Comparer les réponses qui sont suggérées dans le corrigé des exercices qui leur sera remis à la fin du module. Faire les corrections nécessaires et consulter le facilitateurs qui pourra donner des clarifications si nécessaire. Lecture Guide technique pour la surveillance intégrée de la maladie et la riposte : Section 5.0 : Répondre aux épidémies (pages 147 à 187) 3

4 Objectif : citer les différents éléments d un plan de préparation aux épidémies Exercice 1 Au cours des 5 dernières années, votre ZS a vécu des épidémies de fièvre jaune, choléra, méningite et de rougeole. Ces maladies ont entraîné plusieurs décès. La plupart du personnel de santé a été récemment formé sur la surveillance intégrée de la maladie et la riposte et utilisent les formulaires révisés pour la collecte de données sur les maladies prioritaires. En tant que responsable de la surveillance et membre de l équipe de gestion de la ZS, le médecin chef de la ZS vous demande d aider à la préparation des plans de préparation pour la lutte contre les épidémies dans la ZS. Question 5.1 Lister les éléments clé qui doivent être inclus dans le plan de préparation dans la ZS. Question 5.2 Quel type d information doit être contenu dans le chapitre «historique» du plan? Question 5.3 Dans le tableau 5.1 (page 5) sont listés les différents éléments d une préparation aux épidémies de méningite. Remplir la dernière colonne avec les responsables de l activité. Tableau 5.1 : Liste contrôle d activités de préparation aux épidémies de méningite Activités Responsables?? Mise en place du comité de gestion des épidémies?? Elaboration du plan de préparation aux épidémies?? Formation du personnel sur la surveillance intégrée?? Elaboration de Directives sur la lutte contre les épidémies de méningite à méningocoque 4

5 ?? Mise en place d un stock d urgence (Vaccin anti méningo, seringues, aiguilles, chloramphénicol huileux)?? Mise en place d un stock de réactif de laboratoire et milieux de transport?? Ligne budgétaire pour la lutte contre les épidémies Objectif : Décrire la composition, le rôle et les responsabilités des comités de gestion des épidémies Question 5.4 Quelle est la responsabilité du comité de gestion des épidémies au niveau de la ZS avant, pendant et après une épidémie? Question 5.5 Quelle est la composition du comité de gestion des épidémies au niveau de la ZS? Question 5.6 Quelle devrait être la fréquence des réunions du comité de gestion des épidémies de la ZS? 5

6 Objectif Décrire la composition, le rôle et les responsabilités de l équipe d intervention rapide de la ZS Question 5.7 Q est qu une équipe sanitaire d intervention rapide? Question 5.8 Quelle est la composition d une équipe sanitaire d intervention rapide au niveau de la ZS? Question 5.9 Quelles sont les principales responsabilités de l équipe sanitaire d intervention rapide? 6

7 Question 5.10 Compléter le diagramme 5.1 en remplissant les cases vides avec les mots suivant : Préparation, système d alerte précoce, Intervention rapide et post mortem Riposte Prédiction Epidémie Prévention 7

8 Objectif Lister les médicaments essentiels et équipements pour les maladies à potentiel épidémique Question 5.11 En prenant pour exemple le choléra, compléter les colonnes avec les médicaments et équipement nécessaire au traitement. Maladies Médicaments Equipements Choléra Doxycycline, SRO, Liquide de réhydratation parentérale (Lactate de Ringer) Chlore, Perfuseurs, désinfectants, Milieu de Cary Blair Dysenterie Rougeole Méningite à Méningocoque Poliomyélite Peste 8

9 Objectif : Citer les éléments d un plan de riposte à une épidémie Question 5.12 Compléter le tableau d interventions (Tableau 5.3 page 12) pour un plan de préparation et de riposte au choléra 9

10 Tableau 5.3 : Tableau d interventions pour un plan de préparation et de riposte au choléra Stratégies / Interventions Activités Ressources responsables Durée Indicateur de progrès Indicateur d évaluation Bonne hygiène Personnelle Approvisionnement en eau potable Bon assainissement Sécurité Alimentaire Prise en charge de cas de Cholera 10

Modules de formation sur la surveillance intégrée de la maladie et riposte à l intention des équipes de santé de la ZS

Modules de formation sur la surveillance intégrée de la maladie et riposte à l intention des équipes de santé de la ZS Modules de formation sur la surveillance intégrée de la maladie et riposte à l intention des équipes de santé de la ZS Superviser et donner la rétro information Module 7.0 (Participant) Organisation Mondiale

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO MINISTÈRE DE LA SANTÉ

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO MINISTÈRE DE LA SANTÉ RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO MINISTÈRE DE LA SANTÉ Politique nationale en matière de Surveillance Epidémiologique Intégrée en République Démocratique du Congo Mars 2002 2 AVANT PROPOS 1. En République

Plus en détail

Burkina Faso Ministère de la santé Mise en œuvre de plans de contingence

Burkina Faso Ministère de la santé Mise en œuvre de plans de contingence Burkina Faso Ministère de la santé Mise en œuvre de plans de contingence Plan de présentation Introduction I. Contexte/Justification II. Préparation et riposte aux épidémies III. Stratégies de mise en

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DE LUTTE CONTRE LA MALADIE

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DE LUTTE CONTRE LA MALADIE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DE LUTTE CONTRE LA MALADIE Module de formation sur la surveillance intégrée et la riposte pour les équipes de santé de la Zone de Santé

Plus en détail

La Surveillance Épidémiologique dans les Armées

La Surveillance Épidémiologique dans les Armées La Surveillance Épidémiologique dans les Armées Médecin chef des services Jean-Paul BOUTIN Professeur au Val de Grâce Directeur-adjoint de l IMTSSA Le Pharo Fonction, nécessaire n à la réalisation et à

Plus en détail

Choléra en Haïti : bilan des interventions de l InVS (GOARN et Epicentre) - Novembre Mars 2011

Choléra en Haïti : bilan des interventions de l InVS (GOARN et Epicentre) - Novembre Mars 2011 Choléra en Haïti : bilan des interventions de l InVS (GOARN et Epicentre) - Novembre 2010 - Mars 2011 3ièmes Journées Interrégionales de Veille Sanitaire - Antilles Guyane 26 au 27 Octobre 2012 Sophie

Plus en détail

Surveillance du Choléra dans la Région R Africaine et la Qualité des Données: Contraintes et Perspectives

Surveillance du Choléra dans la Région R Africaine et la Qualité des Données: Contraintes et Perspectives Surveillance du Choléra dans la Région R Africaine et la Qualité des Données: Contraintes et Perspectives Atelier sur la Lutte contre le Choléra et les Maladies Diarrhéiques iques en Afrique de l Ouest

Plus en détail

Elaboration d un outil d aide à la gestion des cas groupés d infection en EHPAD: détecter pour prévenir

Elaboration d un outil d aide à la gestion des cas groupés d infection en EHPAD: détecter pour prévenir Elaboration d un outil d aide à la gestion des cas groupés d infection en EHPAD: détecter pour prévenir Dr Pillet. J EHPAD la pleiade pour le groupe RG2 Présentation du RG2 Réunion de 7 EHPAD de la rive

Plus en détail

Stratégie mondiale et cibles pour la prévention de la tuberculose, les soins et la lutte après 2015

Stratégie mondiale et cibles pour la prévention de la tuberculose, les soins et la lutte après 2015 Stratégie mondiale et cibles pour la prévention de la tuberculose, les soins et la lutte après 2015 Diana Weil, MSc, Coordinatrice Politique, Stratégie et Innovation Programme mondiale de la tuberculose

Plus en détail

Coordinateur Médical H/F - RDC

Coordinateur Médical H/F - RDC Coordinateur Médical H/F - RDC L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale fondée en 2009. Elle travaille main dans la main avec

Plus en détail

Expérience guinéenne dans la gestion de l épidémie de la maladie à virus Ebola

Expérience guinéenne dans la gestion de l épidémie de la maladie à virus Ebola Actualités du Pharo 5 au 7 octobre 2016 - Marseille Expérience guinéenne dans la gestion de l épidémie de la maladie à virus Ebola Dr. Sakoba Keita Coordinateur national de la riposte Ebola en Guinée (2014-2016)

Plus en détail

Introduction 7. Partie I. Objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé 9

Introduction 7. Partie I. Objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé 9 Table des matières Introduction 7 Partie I. Objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé 9 Résumé de la situation et tendances 10 Diagrammes par région et par pays 1. Enfants de moins

Plus en détail

Diplôme universitaire d Hygiène Hospitalière et prévention des Infections Nosocomiales

Diplôme universitaire d Hygiène Hospitalière et prévention des Infections Nosocomiales Diplôme universitaire d Hygiène Hospitalière et prévention des Infections Nosocomiales L. Barrou Faculté de médecine et pharmacie CLIN CHU Ibn Rochd Casablanca Introduction IAS: problème préoccupant Fréquence

Plus en détail

Procédure Déclaration, enquête et analyse des accidents du travail

Procédure Déclaration, enquête et analyse des accidents du travail Réalisation : APSAM Rédaction : Sylvie Poulin Version originale : 15 mars 2016 Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur «affaires municipales», 2016 715, rue du Square-Victoria,

Plus en détail

PRIORITES D ACTION POUR LA MISE EN ŒUVRE DU CADRE DE SENDAI EN AFRIQUE CENTRALE

PRIORITES D ACTION POUR LA MISE EN ŒUVRE DU CADRE DE SENDAI EN AFRIQUE CENTRALE PRIORITES D ACTION POUR LA MISE EN ŒUVRE DU CADRE DE SENDAI EN AFRIQUE CENTRALE Priorité du cadre de Sendai Recommandations de la 4 ème Conférence ministérielle de Yaoundé Actions prioritaires pour l Afrique

Plus en détail

Mois : Janvier - Décembre IV Trimestre Année : 2013

Mois : Janvier - Décembre IV Trimestre Année : 2013 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTÉ PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME FORMULAIRE III : RAPPORT MENSUEL COMPLEMENTAIRE AU SNIS BUREAU CENTRAL DE ZONE DE SANTE 15397 Mois

Plus en détail

-=-=-=-=-=-=- Unité-Progrès-Justice SECRETARIAT GENERAL -=-=-=- -=-=-=-=-=-=- DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION -=-=-=-=-=-=-

-=-=-=-=-=-=- Unité-Progrès-Justice SECRETARIAT GENERAL -=-=-=- -=-=-=-=-=-=- DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION -=-=-=-=-=-=- 1 MINISTERE DE LA SANTE BURKINA-ASO -=-=-=-=-=-=- Unité-Progrès-Justice SECRETARIAT GENERAL -=-=-=- -=-=-=-=-=-=- DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION -=-=-=-=-=-=- RAPPORT DU FORUM DELIBERATIF

Plus en détail

Professeur Patrice FRANCOIS

Professeur Patrice FRANCOIS UE7 - Santé Société Humanité - Santé Publique Chapitre 2 : Santé et prévention Professeur Patrice FRANCOIS Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan

Plus en détail

LES MALADIES A DECLARATION OBLIGATOIRE. Arrêté n 133 du 30/12/2013, modifiant et complétant la liste des MDO

LES MALADIES A DECLARATION OBLIGATOIRE. Arrêté n 133 du 30/12/2013, modifiant et complétant la liste des MDO LES MALADIES A DECLARATION OBLIGATOIRE Arrêté n 133 du 30/12/2013, modifiant et complétant la liste des MDO ARRÊTÉ N 133 DU 30/12/2013, MODIFIANT ET COMPLÉTANT LA LISTE DES MDO Deux catégories selon le

Plus en détail

Journée Mondiale Santé 2011 IPA- 7 avril 2011

Journée Mondiale Santé 2011 IPA- 7 avril 2011 Journée Mondiale Santé 2011 IPA- 7 avril 2011 INTRODUCTION CONSENSUS Méthode de consultation et de débat ayant pour finalité d aider à la prise de décision S inscrit dans une volonté d améliorer les pratiques

Plus en détail

POINT D INFORMATION SUR LA MALADIE A VIRUS EBOLA EN RDC

POINT D INFORMATION SUR LA MALADIE A VIRUS EBOLA EN RDC Secrétariat des Nations Unies Bureau pour la Coordination des Affaires Humanitaires République Démocratique du Congo United Nations Secretariat Office for the Coordination of Humanitarian Affairs Democratic

Plus en détail

PRISE EN CHARGE INTEGREE DE LA MALNUTRITION AIGUE

PRISE EN CHARGE INTEGREE DE LA MALNUTRITION AIGUE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE PROGRAMME NATIONAL DE NUTRITION PRONANUT FICHES TECHNIQUES PRISE EN CHARGE INTEGREE DE LA MALNUTRITION AIGUE Juin 2013 FICHES TECHNIQUES

Plus en détail

HYGIÈNE ET SANTÉ. Ouagadougou, Burkina Faso 2 Mai 2012

HYGIÈNE ET SANTÉ. Ouagadougou, Burkina Faso 2 Mai 2012 HYGIÈNE ET SANTÉ Atelier de programmation, de renforcement des capacités, et d apprentissage mutuel au sujet des activités en direction des adolescentes Ghislaine Ouedraogo, Consultante, Population Council

Plus en détail

Grippe et IRA en EHPAD :

Grippe et IRA en EHPAD : Grippe et IRA en EHPAD : Retour d expérience sur l année 2015. Dr LELONG Thibault Médecin Coordonnateur EHPAD DIJON Médecin Généraliste (Ruffey-les-Echirey) Situation de l EHPAD avant l épidémie 1/4 Le

Plus en détail

Réunion de haut niveau sur les politiques nationales en matière de sécheresse (HMNDP) CICG, Genève mars 2013

Réunion de haut niveau sur les politiques nationales en matière de sécheresse (HMNDP) CICG, Genève mars 2013 Réunion de haut niveau sur les politiques nationales en matière de sécheresse (HMNDP) CICG, Genève 11-15 mars 2013 Document directif: Politiques nationales de gestion de la sécheresse Convention des Nations

Plus en détail

MALADIES TRANSMISSIBLES 1

MALADIES TRANSMISSIBLES 1 NETWORK OF HUMANITARIAN ASSISTANCE SANTE DANS LES OPERATIONS DE SECOURS SOS - HUMA 3880 MALADIES TRANSMISSIBLES 1 Ph. MEERT & M. VANHERP UCL SOS NOHA MALADIES TRANSMISSIBLES/OUTILS Ph. MEERT & M. VANHERP

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU RSI(2005) AU BURKINA FASO. Défis après évaluation des mesures correctrices aux points d entrée au BURKINA FASO

MISE EN ŒUVRE DU RSI(2005) AU BURKINA FASO. Défis après évaluation des mesures correctrices aux points d entrée au BURKINA FASO MISE EN ŒUVRE DU RSI(2005) AU BURKINA FASO BURKINA FASO MINISTERE DE LA SANTE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION GENERALE DE LA SANTE DIRECTION DE LA LUTTE CONTRE LA MALADIE SERVICE DE SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE

Plus en détail

Le Rapport Infirmier. 29ème Congrès de Médecine et de Santé au travail Marie Noëlle Verrier 03/07/2008 GF/MNV 1

Le Rapport Infirmier. 29ème Congrès de Médecine et de Santé au travail Marie Noëlle Verrier 03/07/2008 GF/MNV 1 Le Rapport Infirmier 29ème Congrès de Médecine et de Santé au travail Marie Noëlle Verrier GF/MNV 1 Objectifs d un rapport infirmier Clarifier notre rôle et nos missions auprès des salariés et de l employeur.

Plus en détail

Bilan de la surveillance de l épidémie de grippe saisonnière en Haute-Normandie saison hivernale 2013/14

Bilan de la surveillance de l épidémie de grippe saisonnière en Haute-Normandie saison hivernale 2013/14 1 Bilan de la surveillance de l épidémie de grippe saisonnière en Haute-Normandie saison hivernale 2013/14 Benjamin LARRAS Cire Normandie Journée régionale de veille sanitaire de Haute-Normandie 6 novembre

Plus en détail

DIRECTIVES NATIONALES POUR LE TRAITEMENT DU PALUDISME

DIRECTIVES NATIONALES POUR LE TRAITEMENT DU PALUDISME REPUBLIQUE DU SENEGAL Un peuple- un But- une Foi ********************** MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PREVENTION MEDICALE ********************** DIRECTION DE LA SANTE ********************** DIVISION DE

Plus en détail

Préparation à la pandémie de grippe A(H1N1) Direction régionale Gaspésie Îles-de-la-Madeleine Septembre 2009

Préparation à la pandémie de grippe A(H1N1) Direction régionale Gaspésie Îles-de-la-Madeleine Septembre 2009 Préparation à la pandémie de grippe A(H1N1) Direction régionale Gaspésie Îles-de-la-Madeleine Septembre 2009 Objectif de la présentation Prendre conscience des impacts possibles relatifs à la pandémie

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA VACCINATION ANTI-HPV DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT

MISE EN PLACE DE LA VACCINATION ANTI-HPV DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT MISE EN PLACE DE LA VACCINATION ANTI-HPV DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT Dr Alima Essoh Coordinatrice Afrique pour l Introduction des nouveaux vaccins Actualités du Pharo, 7-9 octobre 2015 Plan Rappels

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Répertoire des modules de formations Date de mise à jour Octobre 2016 REPERTOIRE DES MODULES DE FORMATION CODINORM Agréé FDFP Page 1 sur 9 FORMATION SYSTEME

Plus en détail

Présentation de l outil «Cartographie des risques liés à la prise en charge en endoscopie» Intervenant :

Présentation de l outil «Cartographie des risques liés à la prise en charge en endoscopie» Intervenant : Présentation de l outil «Cartographie des risques liés à la prise en charge en endoscopie» Intervenant : Contexte de la démarche (1/2) Intérêt des établissements Volonté de répondre aux exigences réglementaires,

Plus en détail

PROGRAMME ALIVE AND THRIVE - BURKINA FASO Volet : Communication de masse (Mass Media) PLAN DE SUIVI DES ACTIVITES

PROGRAMME ALIVE AND THRIVE - BURKINA FASO Volet : Communication de masse (Mass Media) PLAN DE SUIVI DES ACTIVITES PROGRAMME ALIVE AND THRIVE - BURKINA FASO Volet : Communication de masse (Mass Media) PLAN DE SUIVI DES ACTIVITES Date de Préparation : Octobre 2015 Date de Actualisation : Juin 2016 - Non pas pour la

Plus en détail

Journée régionale de la prévention des infections associées aux soins le 6 décembre 2016

Journée régionale de la prévention des infections associées aux soins le 6 décembre 2016 Journée régionale de la prévention des infections associées aux soins le 6 décembre 2016 Prévention de la transmission d arboviroses dans les établissements de soins Rappels rapides 2006 Plan national

Plus en détail

Sanofi s engage pour les enfants africains avec son programme «Healthy children, Happy children*»

Sanofi s engage pour les enfants africains avec son programme «Healthy children, Happy children*» DOSSIER DE PRESSE Sanofi s engage pour les enfants africains avec son programme «Healthy children, Happy children*» Paris, France 15 juin 2012 Sanofi annonce le lancement sur l ensemble du continent africain

Plus en détail

1. PAYS AYANT UNE TRANSMISSION ÉTENDUE ET INTENSE

1. PAYS AYANT UNE TRANSMISSION ÉTENDUE ET INTENSE 1 OMS : FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, POINT SUR L ÉVOLUTION RÉCENTE 16 septembre 2014 Suivant la structure de la feuille de route, les pays qui soumettent des rapports appartiennent

Plus en détail

AVRIL 2015 MISE À JOUR RÉDACTIONNELLE NOVEMBRE 2015 VERSION 1.1

AVRIL 2015 MISE À JOUR RÉDACTIONNELLE NOVEMBRE 2015 VERSION 1.1 Portfolio de s pour le diplôme en hépatologie adulte À remplir par le candidat AVRIL 2015 MISE À JOUR RÉDACTIONNELLE NOVEMBRE 2015 VERSION 1.1 DÉFINITION L hépatologie adulte est un domaine de enrichi

Plus en détail

1. Un début plus précoce du TAR1 pour un nombre plus important de femmes enceintes séropositives

1. Un début plus précoce du TAR1 pour un nombre plus important de femmes enceintes séropositives MESSAGES IMPORTANTS Nouvelles recommandations de l OMS : Prévenir la transmission mère enfant L (OMS) révise ses lignes directrices relatives à l utilisation des antirétroviraux (ARV) pour la prévention

Plus en détail

CQP FORMATEUR(TRICE) INTERNE

CQP FORMATEUR(TRICE) INTERNE CQP FORMATEUR(TRICE) INTERNE DEFINITION ET DESCRIPTION DE LA CERTIFICATION Le (la) formateur (trice) interne analyse la demande, conçoit, organise et assure des actions de formation interne pour adultes

Plus en détail

ATELIERS D ORIENTATION DES PRATICIENS DE LA MEDECINE TRADITIONNELLE SUR LA PRISE EN CHARGE DE LA FIEVRE A VIRUS EBOLA

ATELIERS D ORIENTATION DES PRATICIENS DE LA MEDECINE TRADITIONNELLE SUR LA PRISE EN CHARGE DE LA FIEVRE A VIRUS EBOLA REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple- Un But- Une Foi ---------- MINISTERE DE LA SANTE ET DE L ACTION SOCIALE --------- DIRECTION GENERALE DE LA SANTE ----------- CELLULE DE MEDECINE TRADITIONNELLE ATELIERS

Plus en détail

Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) COLMAR

Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) COLMAR Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) 68003 COLMAR Plan Présentation du Groupe Hospitalier du Centre Alsace Contexte et objectifs

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES ZONES D INTERVENTION DE LA CROIX-ROUGE EN AFRIQUE CENTRALE

CARTOGRAPHIE DES ZONES D INTERVENTION DE LA CROIX-ROUGE EN AFRIQUE CENTRALE CARTOGRAPHIE DES ZONES D INTERVENTION DE LA CROIX-ROUGE EN AFRIQUE CENTRALE Focus : CAMEROUN CENTRAFRIQUE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO PERIODE : SEPTEMBRE 2014 CONTEXTE CAMEROUN Assistance aux réfugiés

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE DIRECTION D ETUDES & PLANIFICATION PROGRES DE LA RDC SUR LE CHEMIN DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE EN SOINS DE SANTE PLAN DE PRESENTATION I.

Plus en détail

2. La personne responsable à la commission scolaire valide la ressource soumise par l auteur :

2. La personne responsable à la commission scolaire valide la ressource soumise par l auteur : Processus : 1. L auteur soumet le matériel pédagogique à la commission scolaire. 2. La personne responsable de la validation à la commission scolaire effectue la validation. C est la personne responsable

Plus en détail

PROGRAMME D INSERTION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL GUIDE D ACCOMPAGNEMENT À L INTENTION DU PROFESSIONNEL- ACCOMPAGNATEUR

PROGRAMME D INSERTION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL GUIDE D ACCOMPAGNEMENT À L INTENTION DU PROFESSIONNEL- ACCOMPAGNATEUR PROGRAMME D INSERTION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL GUIDE D ACCOMPAGNEMENT À L INTENTION DU PROFESSIONNEL- ACCOMPAGNATEUR Jeudi 30 JANVIER 2013 1. Le volet d accompagnement du programme d

Plus en détail

Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National

Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National Termes de références Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 I. Cadre et justification : Le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS), avec l ensemble

Plus en détail

Système d Alerte Précoce

Système d Alerte Précoce Système d Alerte Précoce pour les maladies à potentiel épidémique Régions du Ouaddaï, du Wadi Fira et du BET (Est du TCHAD) Early Warning System Abéché, le 13 mai 2005 Innocent NZEYIMANA S/Bureau OMS-Abéché

Plus en détail

02 et 03 février Hôtel Sofitel Jardin des Roses. Rabat

02 et 03 février Hôtel Sofitel Jardin des Roses. Rabat Discours du Pr El Houssaine Louardi, Ministre de la santé à l occasion de l inauguration de la Conférence Nationale sur «Les Fonctions Essentielles de Santé Publique : de l Évaluation à l Action» 02 et

Plus en détail

Hauts-de-Seine Préparation au risque Ebola. Réunion préfecture 92 22/10/2014

Hauts-de-Seine Préparation au risque Ebola. Réunion préfecture 92 22/10/2014 Hauts-de-Seine Préparation au risque Ebola Réunion préfecture 92 22/10/2014 Comment est organisée la prise en charge au sein du système de santé? Qualification des Cas Qualification du Cas Cas suspect

Plus en détail

ASSITANCE AUX VICTIMES DE MINES ANTIPERSONNEL. Par MASUGA MUSAFIRI

ASSITANCE AUX VICTIMES DE MINES ANTIPERSONNEL. Par MASUGA MUSAFIRI ASSITANCE AUX VICTIMES DE MINES ANTIPERSONNEL PRÉSENTATION DE LA RDC Par MASUGA MUSAFIRI Point focal National I. PROGRÈS RÉALISÉS ET PERSPECTIVES 2009 A. BASE DES DONNÉES Continuation dans la collecte

Plus en détail

Tests de Diagnostic Rapide

Tests de Diagnostic Rapide Tests de Diagnostic Rapide Chanteau S 1,2 & Nato F 1 1. Institut Pasteur, Paris, France 2. CERMES, Niamey, Niger Plan - Situation des laboratoires en zone tropicale - Les tests rapides IC de diagnostic

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER «PROMINES»

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER «PROMINES» REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER «PROMINES» Recrutement des Consultants (Firme, Cabinet, Bureau d études, etc.) pour le renforcement des capacités des

Plus en détail

Plan National sur les résidus de médicaments

Plan National sur les résidus de médicaments Plan National sur les résidus de médicaments dans les eaux Élaboration d un guide de bonnes pratiques sur la gestion des déchets issus de médicaments et déchets liquides dans les établissements de santé

Plus en détail

Estimations régionales du recours aux soins lors de la pandémie de grippe A(H1N1) 2009 en France

Estimations régionales du recours aux soins lors de la pandémie de grippe A(H1N1) 2009 en France Estimations régionales du recours aux soins lors de la pandémie de grippe A(H1N1) 2009 en France Giovannelli J. 1, Loury P. 2, Hubert B. 2, Chaud P. 1 1 Cellule de l institut de veille sanitaire en région

Plus en détail

Utilisation du système SurSaUD pour l évaluation d impact des risques naturels et climatiques

Utilisation du système SurSaUD pour l évaluation d impact des risques naturels et climatiques Utilisation du système SurSaUD pour l évaluation d impact des risques naturels et climatiques Vilain P, Franke F, Meurice L, Andrieu A, Cassadou S, Laaidi K Journées scientifiques SurSaUD /ASTER 20-21

Plus en détail

Cas n 1 : analyse des risques et mesures de prévention «secteur de l aide à la personne»

Cas n 1 : analyse des risques et mesures de prévention «secteur de l aide à la personne» Cas n 1 : analyse des risques et mesures de prévention «secteur de l aide à la personne» Contexte Monsieur EVARISK, responsable d une association d aide à la personne, veut mettre à jour son document unique

Plus en détail

STAGE DE GROSSISTE. BUT : Donner à l étudiant les principes relatifs à la distribution du médicament et des produits de soins hygiéno-diététiques.

STAGE DE GROSSISTE. BUT : Donner à l étudiant les principes relatifs à la distribution du médicament et des produits de soins hygiéno-diététiques. STAGE DE GROSSISTE BUT : Donner à l étudiant les principes relatifs à la distribution du médicament et des produits de soins hygiéno-diététiques. - Familiariser l étudiant aux circuits de distribution

Plus en détail

GUIDE D ORIENTATION DES ACTIVITES DE COMMUNICATION POUR LA PROMOTION DES PRATIQUES CLES ET DES SITES DES SOINS COMMUNAUTAIRES

GUIDE D ORIENTATION DES ACTIVITES DE COMMUNICATION POUR LA PROMOTION DES PRATIQUES CLES ET DES SITES DES SOINS COMMUNAUTAIRES REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE SECRETARIAT GENERAL GUIDE D ORIENTATION DES ACTIVITES DE COMMUNICATION POUR LA PROMOTION DES PRATIQUES CLES ET DES SITES DES SOINS COMMUNAUTAIRES

Plus en détail

Objectif «EBOLA» Table des Matières

Objectif «EBOLA» Table des Matières PROCEDURES OPERATIONNELLES POUR LE CONTROLE SANITAIRE AU DEPART DE L AEROPORT DANS LE CADRE DU PLAN DE PREPARATION ET DE RIPOSTE CONTRE L EPIDEMIE DE FIEVRE HEMORRAGIQUE «EBOLA» Table des Matières I. Description

Plus en détail

mardi 26 octobre :00 heures, UTC-4 RAPPORT DE SITUATION #5 du COU Flambée de choléra en Haïti Récapitulatif

mardi 26 octobre :00 heures, UTC-4 RAPPORT DE SITUATION #5 du COU Flambée de choléra en Haïti Récapitulatif mardi 26 octobre 2010 18:00 heures, UTC-4 RAPPORT DE SITUATION #5 du COU Flambée de choléra en Haïti Récapitulatif Le MSPP (Ministère de la Santé publique et de la Population) dirige la réponse à la flambée

Plus en détail

Catégorisation de l épidémie de la Maladie àvirus d Ebola en Afrique de l Ouest

Catégorisation de l épidémie de la Maladie àvirus d Ebola en Afrique de l Ouest RAPPORT HEBDOMADAIRE DE LA SITUATION SUR LA PREPARATION DE LA RIPOSTE A L EPIDEMIE DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA. Catégorisation de l épidémie Maladie àvirus d Ebola en Afrique de l Ouest Pays qui n ont

Plus en détail

Rencontre franco-africaine 19 et 20 mars 2012 (Afssaps)

Rencontre franco-africaine 19 et 20 mars 2012 (Afssaps) Rencontre franco-africaine 19 et 20 mars 2012 (Afssaps) Intérêt d un laboratoire régional de Contrôle de qualité des produits pharmaceutiques en zone CEMAC Emilienne Pola Yissibi PLAN 1- INTRODUCTION 2-

Plus en détail

Politiques, procédures et règlements

Politiques, procédures et règlements Politiques, procédures et règlements POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION Destinataires : Tous les usagers, visiteurs, employés, médecins, stagiaires et bénévoles au CSSS Pierre-Boucher Responsables de

Plus en détail

Soins et pharmacologie. Introduction et plan de cours

Soins et pharmacologie. Introduction et plan de cours Soins et pharmacologie Introduction et plan de cours Portrait Présentation du professeur Expérience de technologue Expérience d enseignementd Autres expériences professionnelles Présentation des étudiants

Plus en détail

PROCEDURE SIGNALEMENT A L EOHH DES PATIENTS NECESSITANT UN ISOLEMENT INFECTIEUX OU UNE INVESTIGATION EPIDEMIOLOGIQUE

PROCEDURE SIGNALEMENT A L EOHH DES PATIENTS NECESSITANT UN ISOLEMENT INFECTIEUX OU UNE INVESTIGATION EPIDEMIOLOGIQUE Page : 1 de 5 MISE A JOUR N version : 1 OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS Annule et remplace la version V1 du 18/04/2006 OBJET Décrire les modalités de signalement des patients présentant

Plus en détail

Dr Jean Bosco ELAT NFETAM SP GTC/CNLS CNLS NACC

Dr Jean Bosco ELAT NFETAM SP GTC/CNLS CNLS NACC ETAT DES LIEUX DE LA LUTTE CONTRE LE VIH AU CAMEROUN Dr Jean Bosco ELAT NFETAM SP GTC/CNLS CNLS NACC PLAN DE PRESENTATION I. RAPPELS 1.1. Historique; 1.2. Epidémiologie; II. LA RIPOSTE FACE AU VIH/SIDA

Plus en détail

Subventions aux ONG locales pour la mise en œuvre du Paquet d Interventions à Haut Impact au niveau communautaire (PIHI-Communautaire)

Subventions aux ONG locales pour la mise en œuvre du Paquet d Interventions à Haut Impact au niveau communautaire (PIHI-Communautaire) Ministère de la Santé Subventions aux ONG locales pour la mise en œuvre du Paquet d Interventions à Haut Impact au niveau communautaire (PIHI-Communautaire) Contexte Introduction Le Ministère de la Santé

Plus en détail

Ebola aux urgences. Dr Xavier Holemans

Ebola aux urgences. Dr Xavier Holemans Ebola aux urgences Dr Xavier Holemans Ebola : une maladie qui fait peur Infographie courrier international n 1250 du 16 au 22 octobre 2014 WHO Situation Report, 5 nov. 2014 Ebola, un virus fragile Eau-savon

Plus en détail

ARLIN des Pays de la Loire

ARLIN des Pays de la Loire OUTILS POUR LA PREVENTION Catherine AVRIL Françoise RAYMOND ARLIN des Pays de la Loire C. AVRIL F. RAYMOND V. de SALINS S. LE BLEIS 50 % (PH) 100 % (Cadre) 100 % (Cadre) 100 % (secrétaire) Objectifs Soutien

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI147

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI147 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI147 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Appui à l élaboration d un plan d expansion et de transition en matière

Plus en détail

Brevet Professionnel BOULANGER

Brevet Professionnel BOULANGER Brevet Professionnel BOULANGER SESSION 2015 Epreuve de gestion appliquée E4 Epreuves ponctuelles Sous épreuve E41 Environnement économique et juridique et gestion de l entreprise Sous épreuve dossier E42

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE STAGES : Postulez avant le 20 novembre 2016

APPEL D OFFRES DE STAGES : Postulez avant le 20 novembre 2016 APPEL D OFFRES DE STAGES : Programmation Communications Administration Évaluation et développement de projets Postulez avant le 20 novembre 2016 Que recherchez-vous? Table des matières Qui sommes-nous?...2

Plus en détail

POLITIQUE NATIONALE DE VACCINATION GUINEE BISSAU

POLITIQUE NATIONALE DE VACCINATION GUINEE BISSAU REPUBLIQUE DE GUINÉE-BISSAU MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE DIRECTION DE LA SANTE FAMILIALE PROGRAMME ELARGI DE VACCINATION POLITIQUE NATIONALE DE VACCINATION GUINEE BISSAU FEVRIER 2006 PREAMBULE On estime

Plus en détail

Le risque infectieux en Ehpad Un exemple pratique de prévention et de gestion des épidémies d infections respiratoires en Ehpad

Le risque infectieux en Ehpad Un exemple pratique de prévention et de gestion des épidémies d infections respiratoires en Ehpad Le risque infectieux en Ehpad Un exemple pratique de prévention et de gestion des épidémies d infections respiratoires en Ehpad Dr Matthieu Gérain MGerain@hopital-lude.com Hôpital local François de Daillon,

Plus en détail

Section 10. Traduire les résultats en actions

Section 10. Traduire les résultats en actions Section 10 Traduire les résultats en actions 145 Traduire les résultats en actions Il est important de ne pas conclure une enquête simplement par la production d un rapport inutilisé. L objectif de tout

Plus en détail

Remplacement du vaccin antipoliomyélitique oral trivalent par le vaccin bivalent : introduction

Remplacement du vaccin antipoliomyélitique oral trivalent par le vaccin bivalent : introduction Remplacement du vaccin antipoliomyélitique oral trivalent par le vaccin bivalent : introduction février 2015 1 Sommaire 1. Les raisons du retrait du VPO 2. Calendrier pour le remplacement du VPOt par le

Plus en détail

Bilan de la surveillance des IRA et des GEA en EHPAD

Bilan de la surveillance des IRA et des GEA en EHPAD Bilan de la surveillance des IRA et des GEA en EHPAD 2014-2015 Journée de Prévention du Risque Infectieux en EHPAD, Rhône-Alpes Cellule de l InVS en Rhône-Alpes 30 juin 2015 Rappels Justification du dispositif

Plus en détail

PLAN DE FORMATION ATELIER EN GESTION INDUSTRIELLE TITRE DU COURS SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL FORMATION EN LIGNE.

PLAN DE FORMATION ATELIER EN GESTION INDUSTRIELLE TITRE DU COURS SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL FORMATION EN LIGNE. PLAN DE FORMATION FORMATION EN LIGNE ATELIER EN GESTION INDUSTRIELLE TITRE DU COURS SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL Durée 20 heures Courriel support-fi@cegep-lanaudiere.qc.ca MAJ Mai 2016 DESCRIPTION DU COURS

Plus en détail

Le chikungunya en Nouvelle-Calédonie. Gestion de l épidémie 2011

Le chikungunya en Nouvelle-Calédonie. Gestion de l épidémie 2011 Le chikungunya en Nouvelle-Calédonie Gestion de l épidémie 2011 Dr Jean-Paul Grangeon, Dr Anne Pfannstiel Service des actions sanitaires DASS-NC Journée Médicale Calédonienne - 22 juin 2012 Situation épidémiologique

Plus en détail

GESTION DES INVALIDITÉS INTERVENTION PRÉCOCE, ADAPTATION ET FACILITATION DU RETOUR AU TRAVAIL

GESTION DES INVALIDITÉS INTERVENTION PRÉCOCE, ADAPTATION ET FACILITATION DU RETOUR AU TRAVAIL L usage du masculin a pour but d alléger le texte. GESTION DES INVALIDITÉS INTERVENTION PRÉCOCE, ADAPTATION ET FACILITATION DU RETOUR AU TRAVAIL Les renseignements sont recueillis dans le but unique d

Plus en détail

RAPPORT SUR L ÉVALUATION EN TEMPS RÉEL DES PROGRAMMES D ACTION CONTRE LA MALADIE À VIRUS EBOLA EN GUINÉE, EN SIERRA LEONE ET AU LIBÉRIA

RAPPORT SUR L ÉVALUATION EN TEMPS RÉEL DES PROGRAMMES D ACTION CONTRE LA MALADIE À VIRUS EBOLA EN GUINÉE, EN SIERRA LEONE ET AU LIBÉRIA RAPPORT SUR L ÉVALUATION EN TEMPS RÉEL DES PROGRAMMES D ACTION CONTRE LA MALADIE À VIRUS EBOLA EN GUINÉE, EN SIERRA LEONE ET AU LIBÉRIA RÉSUMÉ SUCCINCT RÉSUMÉ SUCCINCT 3.1 CONTEXTE L évaluation en temps

Plus en détail

Le pôle de Biologie, Recherche, Produits de santé est l un des 5 pôles de l hôpital Robert Debré

Le pôle de Biologie, Recherche, Produits de santé est l un des 5 pôles de l hôpital Robert Debré GROUPE HOSPITALIER/ETABLISSEMENT : HOPITAL UNIVERSITAIRE ROBERT DEBRE ADRESSE : 48, boulevard Sérurier 75019 PARIS Tél : 01 40 03 20 00 Accès par : Métro : Stations Porte des Lilas (ligne 11) - Pré-Saint-Gervais

Plus en détail

L UFSBD EN QUELQUES MOTS

L UFSBD EN QUELQUES MOTS L EN QUELQUES MOTS FRANÇAISE SANTÉ L FRANÇAISE SANTÉ, CENTRE COLLABORATEUR OMS L est l organisme de la profession dentaire pour la prévention et la promotion de la santé bucco-dentaire. Créée et pilotée

Plus en détail

Réunion sur les Soins Après Avortement et la Planification Familiale (SAA/PF) en Afrique occidentale francophone. Saly 6-11 octobre 2013 Sénégal

Réunion sur les Soins Après Avortement et la Planification Familiale (SAA/PF) en Afrique occidentale francophone. Saly 6-11 octobre 2013 Sénégal Réunion sur les Soins Après Avortement et la Planification Familiale (SAA/PF) en Afrique occidentale francophone Saly 6-11 octobre 2013 Sénégal SOINS APRES AVORTEMENT AU SENEGAL PLAN Introduction Infrastructures

Plus en détail

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE (Semaine n 38 du 17 au 23/09/2012) BURKINA FASO MINISTERE DE LA SANTE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION SANITAIRE DIRECTION DE LA LUTTE CONTRE

Plus en détail

La veille sanitaire. Ce qu est la veille sanitaire? Quelques définitions. Définition d une épidémie. L investigation épidémiologique

La veille sanitaire. Ce qu est la veille sanitaire? Quelques définitions. Définition d une épidémie. L investigation épidémiologique La veille sanitaire Ce qu est la veille sanitaire? Détection de situations ou d événements inhabituels ou anormaux présentant un risque réel ou potentiel pour la santé humaine Evaluation de cette situation

Plus en détail

DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) référent en service de santé au travail

DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) référent en service de santé au travail DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) référent en service de santé au travail 1 INTITULE Unité : EDF SA ERDF Sous-unité d affectation : Famille professionnelle : Médico-social Métier : Infirmier Intitulé de

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE CHARGE DU PROJET

TERMES DE REFERENCE CHARGE DU PROJET Projet d Appui au Programme Élargi de Formation en Gestion des Ressources Naturelles dans le Bassin du Congo (PEFOGRN-BC) TERMES DE REFERENCE CHARGE DU PROJET 1 1. CONTEXTE Le Réseau des Institutions de

Plus en détail

Santé Primaire. Prévention de la Déficience et du Handicap FICHE D INFORMATION

Santé Primaire. Prévention de la Déficience et du Handicap FICHE D INFORMATION Santé Primaire Prévention de la Déficience et du Handicap FICHE D INFORMATION La présente fiche fait partie de la trousse, Comment améliorer la santé et le développement de votre enfant Avril 2012 Comment

Plus en détail

PRESENTATION COOPERATION DECENTRALISEE CONFLANS-TESSAOUA. Par Hamani Waziri Insa Abdou

PRESENTATION COOPERATION DECENTRALISEE CONFLANS-TESSAOUA. Par Hamani Waziri Insa Abdou PRESENTATION COOPERATION DECENTRALISEE CONFLANS-TESSAOUA Par Hamani Waziri Insa Abdou 1 PLAN DE LA PRESENTATION A. Axes ou volets d intervention (Zoom sur le PHAT 1) B. Les outils méthodologiques utilisés

Plus en détail

BT - GEN - WOO. Dossier Médical. Nom et prénom de l enfant : 1/10 M:\ADE\DOCUMENTS TYPES STRUCTURES\DOCUMENTS ENTREE\Dossier médical.

BT - GEN - WOO. Dossier Médical. Nom et prénom de l enfant : 1/10 M:\ADE\DOCUMENTS TYPES STRUCTURES\DOCUMENTS ENTREE\Dossier médical. BT - GEN - WOO Dossier Médical. Nom et prénom de l enfant : 1/10 Informations médicales à destination des parents Dispositions médicales applicables dans les milieux d accueil collectifs Remarque: les

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : A Dernière modification : 12/03/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Equipier(ère) autonome de production industrielle

Plus en détail

Mécanisme de gestion de la liste des experts

Mécanisme de gestion de la liste des experts Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Mécanisme de gestion de la liste des experts FORMULAIRE D INSCRIPTION FO-12-GLE-01 Mise à jour : 2016-09-22 INSTRUCTIONS POUR ÊTRE ADMISSIBLE À

Plus en détail

Intervention d une entreprise extérieure : Plan de prévention

Intervention d une entreprise extérieure : Plan de prévention Intervention d une entreprise extérieure : Plan de prévention Les travaux effectués dans une collectivité par une ou plusieurs entreprises extérieures peuvent engendrer des risques d accident lié à la

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 12 MAI 2016 RÉSUMÉ

RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 12 MAI 2016 RÉSUMÉ ZIKA VIRUS RAPPORT DE SITUATION FIÈVRE JAUNE 12 MAI 2016 RÉSUMÉ Une flambée de fièvre jaune a été détectée en Angola à la fin de décembre 2015 et confirmée par l Institut Pasteur de Dakar (IP-D) le 20

Plus en détail

I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... Téléphone : Fax :... Poste occupé dans l entreprise :

I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... Téléphone : Fax :... Poste occupé dans l entreprise : CQP-ih Cuisinier I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) Nom :... Prénom : Adresse :...... Code Postal :..

Plus en détail

Les Chefs d Etat et de Gouvernement des Etats membres de l Union du fleuve

Les Chefs d Etat et de Gouvernement des Etats membres de l Union du fleuve COMMUNIQUE CONJOINT DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE L UNION DU FLEUVE MANO POUR LA LUTTE CONTRE L EPIDEMIE DE FIEVRE A VIRUS EBOLA EN AFRIQUE DE L OUEST Les Chefs d Etat et de Gouvernement des Etats

Plus en détail

RÈGLES du COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION (le «comité») du CONSEIL D ADMINISTRATION de PAGES JAUNES LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION (le «comité») du CONSEIL D ADMINISTRATION de PAGES JAUNES LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION (le «comité») du CONSEIL D ADMINISTRATION de PAGES JAUNES LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Il incombe au comité d aider le conseil d administration

Plus en détail