Pâle et maigre. Jeudi de Bicêtre 8 octobre 2015 Dr Mélanie Cochez Pédiatrie générale A. Béclère

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pâle et maigre. Jeudi de Bicêtre 8 octobre 2015 Dr Mélanie Cochez Pédiatrie générale A. Béclère"

Transcription

1 Pâle et maigre Jeudi de Bicêtre 8 octobre 2015 Dr Mélanie Cochez Pédiatrie générale A. Béclère

2 Elsa âgée de 18 mois Consultation aux urgences de Béclère Pour altération de l état général et mauvaise prise de poids

3 Au SAU Evaluation Gravité Cardio : FC 140/min, PA 95/60, souffle systolique, HD stable Respi: FR 25/min, pas cyanose, pas gêne respiratoire Neuro: conscience et réactivité normale mais asthénique Pas fièvre Pas de signe de deshydratation

4 ATCD Grossesse normale. Naiss à terme PN 2890g, TN 48 cm, PC 35 cm Pas allergie, pas maladie chronique, pas ttt au long cours Vaccins à jour Alimentation variée Transit régulier sauf depuis 2 mois ralenti Développement Psychomoteur : marche, attrape objet, boit au verre, «maman» «papa», gardée en crèche Développement staturo pondéral :

5

6 ATCD familiaux Parents d'origine tuniso-algérienne non consanguins 1 sœur de 3 ans en bonne santé Colopathie fonctionnelle chez la mère Mélanome chez la tante maternelle

7 Histoire de la maladie récente Depuis 3 mois : l'enfant présente des vomissements tous les 2-3 jours pendant ou après repas, puis sur le dernier mois quotidiens et à chaque repas Vomissements alimentaires. Transit ralenti. Pas d épisode infectieux intercurrent. Pas de voyage, pas de contage. Associés à une perte de poids de 1100g en 1 mois = 11% du poids

8 Poids 8,5 kg ( 2DS) Taille 80 cm (M) IMC 13 Pâleur cutanéo-muqueuse sans atteinte grave sur autre organes Cardio/respi/dig/pulm/neuro Pas organomg, aires ganglionnaires libres Pas purpura Pas ictère Examen neuro normal Examen abdominal Pas de saignement actif CLINIQUE

9 Quels examens complémentaires demandez vous? NFS et réticulocytes, RAI Groupe rhésus Ionogramme sanguin, albuminémie, Ca, Ph CRP Bilan hépatique complet LDH, haptoglobine Ferritinémie BU

10 Hb : 6,2 g/dl VGM : 121,6 fl Réticulocytes : /mm3 Plaquettes : /mm3 Leucocytes : 8 300/mm3 dont 800/mm3 PNN Haptoglobine : <0,3g/L, LDH : 1460U/L bilirubine totale : 12 µmol/l CRP < 5 mg/l ferritine : 155 µg/l BU 2 croix protéines

11 Anémies macrocytaires arégénératives Les anémies carentielles (en folates ou vit B12) Les syndromes myélodysplasiques L envahissement médullaire (normo) Erythroblastopénie (normo) Ethylisme chronique Hypothyroidie Médicaments

12 Quel est l examen que vous demandez? MEGALOBLASTOSE = érythroblastes de taille augmentée avec chromatine perlée Evocateur d'un aspect carentiel en vit B12 ou en folates DEFAUT SYNTHESE ADN (pas de Sd myéloprolifératif)

13 Souvenez vous de quelques éléments Haptoglobine : <0,3g/L, LDH : 1460U/L bilirubine totale : 12 µmol/l hémolyse intramédullaire Plaquettes XXX et PNN XXX hématopoïèse inefficace Protéinurie Orientation diagnostic d emblée

14 Anémie mégalobastique Quel dosage demandez vous? Dosage de B12 et folate vitamine B12 = Cobalamine : 52 pmol/l ( ) vitamine B9 = Folates > 54,4 nmol/l (12-54) Anémie mégalobastique par carence en B12

15 Clinique des maladies de la B12 Troubles neurologiques : neuropathie, retard des acquisitions, problème psychologique Glossite et diarrhée (action au niveau des épithéliums à prolifération rapide) Cassure de la croissance staturo-pondérale, anorexie, vomissements, atrophie villositaire partielle Atteinte hémato Infections répétées

16

17 CAUSE CARENCE VITAMINE B 12 Carence d APPORT: mère végétarienne ou ayant Biermer méconnu qui allaite (B12 = produits d'origine animale exclusivement) MALABSORPTION de la B12 - Le déficit congénital en facteur intrinsèque (FI) - La maladie d'imerslund-gräsbeck - Gastrite atrophique auto immune = Biermer Anomalie TRANSPORT de la B12 avec le déficit congénital en transcobalamine II Les troubles d'utilisation intracellulaire de la B12

18 Enquête diététique: carence? Végétarien? Bilan métabolique : anomalie de la voie commune du métabolisme de la vit B12 CAA sanguin: Méthionine Acide méthylmalonique sanguin Homocystéine plasmatique totale CAO urinaire: Ac méthylmalonique urinaire Protéinurie?

19 Sd Imerslund Gräsbeck Epidémiologie : Prévalence esmée à <6/ Surtout en Finlande et Norvège Pays de l'est du pourtour méditerranéen Génétique : Transmission autosomique récessive Clinique : Âge : quelques mois à 14 ans Cassure de la courbe de croissance pondérale puis staturale Pâleur et fatigue Infections gastro-intestinales et pulmonaires Présence de signes neurologiques

20 Biologie : Anémie mégaloblastique Protéinurie avec une fonction rénale normale : 50 à 70% des cas Etiologies : Incapacite sélective d absorption de la vit B12 au niveau des entérocytes et tubule rénal proximal Car Déficit Récepteur VitB12-FI Mutation de 2 gènes : cubilin (CUBN) sur le chr 10 amnionless (AMN) sur le chr 14

21 Diagnostic moléculaire des gènes AMN et CUBN (+/- GIF) Mutation HOMOZYGOTE c208-2a>g sur le gène AMN Pr GUEANT CHU Nancy Déjà décrit dans De Filippo et al. Italian Journal of Pediatrics 2013 Stratégie de dépistage axé sur l origine ethnique

22 traitement Transfusion de culots de globules rouges sans urgence devant signe de mauvaise tolérance Vitaminothérapie par voie parentérale en vitamine B12 à vie adaptée à la clinique et à la biologie = 1mg/j en intramusculaire pendant 15j puis 1 injection mensuelle puis trimestrielle à vie.

23 Pronostic : excellent si l'enfant est bien supplémente et si le diagnostic est précoce. La protéinurie persiste mais sans détérioration de la fonction rénale Devant un déficit en vitamine B12 chez l'enfant, la protéinurie à la BU oriente vers un diagnostic rare : la maladie d'imerslund-gräsbeck Y penser évite la multiplication des examens et un retard au traitement pouvant entrainer des séquelles neurologiques

24 Anémie symptôme très courant cause fréquente comme carence martiale à cause exceptionnelle

ANÉMIES MACROCYTAIRES. 23 janvier 2007 IFSI - Infirmières 3ème année Dr Ph. HELIAS

ANÉMIES MACROCYTAIRES. 23 janvier 2007 IFSI - Infirmières 3ème année Dr Ph. HELIAS ANÉMIES MACROCYTAIRES 23 janvier 2007 IFSI - Infirmières 3ème année Dr Ph. HELIAS Anémies macrocytaires : le + souvent non régénératives Réticulocytes < 80 G/L Anémies macrocytaires non régénératives quelles

Plus en détail

Anémies: def Hb < -2DS/age 2-6 mois Hb < 9.5 g/dl; 6 mois-4 ans Hb < 10 g/dl Au-delà puberté cf adulte

Anémies: def Hb < -2DS/age 2-6 mois Hb < 9.5 g/dl; 6 mois-4 ans Hb < 10 g/dl Au-delà puberté cf adulte Anémies: def Hb < -2DS/age 2-6 mois Hb < 9.5 g/dl; 6 mois-4 ans Hb < 10 g/dl Au-delà puberté cf adulte CHIC 2017 C. Pondarré 2/2 VGM bas= anémies microcytaires Def < 70fl + age en années jusqu'à 10 ans

Plus en détail

SEMIOLOGIE SYNDROME ANEMIQUE. Pr B.GROSBOIS Service de Médecine Interne Hôpital Sud CHU Rennes

SEMIOLOGIE SYNDROME ANEMIQUE. Pr B.GROSBOIS Service de Médecine Interne Hôpital Sud CHU Rennes SEMIOLOGIE SYNDROME ANEMIQUE Pr B.GROSBOIS Service de Médecine Interne Hôpital Sud CHU Rennes SYNDROME ANÉMIQUE Ø Définition Ø Physio-pathologie Ø Sémiologie clinique Ø Sémiologie biologique Ø Classification

Plus en détail

Marie, 13 ans. Dr Christèle KYHENG Pédiatre Médecine pour adolescents Septembre 2014, «Jeudis de Bicêtre»

Marie, 13 ans. Dr Christèle KYHENG Pédiatre Médecine pour adolescents Septembre 2014, «Jeudis de Bicêtre» Marie, 13 ans Dr Christèle KYHENG Pédiatre Médecine pour adolescents Septembre 2014, «Jeudis de Bicêtre» Marie, 13 ans Antécédents familiaux: sœur de 19 ans asthmatique un frère de 16 ans surdité congénitale

Plus en détail

Anémies macrocytaires et mégaloblastiques (297b) Professeur Jean-Jacques SOTTO Juillet 2005

Anémies macrocytaires et mégaloblastiques (297b) Professeur Jean-Jacques SOTTO Juillet 2005 Anémies macrocytaires et mégaloblastiques (297b) Professeur Jean-Jacques SOTTO Juillet 2005 Pré-requis : Métabolisme des cobalamines et des folates, et synthèse de l'adn Absorption intestinale de ces deux

Plus en détail

Item 222 : Anémie par carence martiale

Item 222 : Anémie par carence martiale Item 222 : Anémie par carence martiale Date de création du document 01/02/2010 OBJECTIFS ENC : Diagnostiquer une anémie par carence martiale. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du

Plus en détail

Cas clinique. Moursli Fouzia. Status 17/11/2010. Madame J.N de 37 ans

Cas clinique. Moursli Fouzia. Status 17/11/2010. Madame J.N de 37 ans Cas clinique Madame J.N de 37 ans Moursli Fouzia Médecin interne 10.11.2010 MC : Malaise sans PC AA: Pas de PC, pas de DRS, pas de dyspnée. présence d une fatigue depuis plusieurs mois. Hyperménorrhée

Plus en détail

PATHOLOGIES DU GLOBULE ROUGE LES ANEMIES

PATHOLOGIES DU GLOBULE ROUGE LES ANEMIES ONCOLOGIE - HEMATOLOGIE PATHOLOGIES DU GLOBULE ROUGE LES ANEMIES I - RAPPEL SUR LES HEMATIES 1) RAPPEL PHYSIOLOGIQUE Petites cellules sans noyau, biconcaves, très flexibles, ce qui leur permet de passer

Plus en détail

Cas clinique N 1

Cas clinique N 1 Cas clinique N 1 Mlle Gwenaëlle N. âgée de 30 ans, sans ATCD particulier, donneuse de sang vient à votre consultation avec sa NFP de l EFS, l invitant à consulter son MG. Cas clinique N 1 Cas clinique

Plus en détail

Une adolescente fatiguée. Jeudi de Bicêtre, le 4/10/16, Service Médecine de l adolescent, Marion Gros (interne)

Une adolescente fatiguée. Jeudi de Bicêtre, le 4/10/16, Service Médecine de l adolescent, Marion Gros (interne) Une adolescente fatiguée Jeudi de Bicêtre, le 4/10/16, Service Médecine de l adolescent, Marion Gros (interne) Julie, 13 ans Consulte son MT pour douleur abdominale et fatigue NFS en ville le 26/05/2016:

Plus en détail

Examens utiles et inutiles chez le patient anémié Recommandations

Examens utiles et inutiles chez le patient anémié Recommandations Examens utiles et inutiles chez le patient anémié Recommandations 22ans ATCD :RAS Visite d embauche GR 6,2M Hb 10,8g/dl VGM 68fl CCMH 32% Diagnostic? Bêta Thalassémie mineure Examens utiles? -Fer sérique

Plus en détail

ROBIN 10 ans mars 2008 DES pédiatrie Clermot Ferrand 1

ROBIN 10 ans mars 2008 DES pédiatrie Clermot Ferrand 1 ROBIN 10 ans 14-15 mars 2008 DES pédiatrie Clermot Ferrand 1 ANTECEDENTS Né à terme 2003: Adénoidectomie avec paracentèse (bilan préoperatoire normal) sans complication Absence d antécédents familiaux

Plus en détail

Anémie : tableau clinique

Anémie : tableau clinique Anémie Anémie : tableau clinique Symptômes et signes : Dyspnée Palpitations Malaises, asthénie, lenteur d idéation Hypotension orthostatique, tachycardie Pâleur complications : Insuffisance cardiaque,

Plus en détail

UNE MALADIE OUBLIÉE. 18 décembre 2014 Société de médecine de Franche Comté

UNE MALADIE OUBLIÉE. 18 décembre 2014 Société de médecine de Franche Comté UNE MALADIE OUBLIÉE 18 décembre 2014 Société de médecine de Franche Comté Bouldoires B, Laresche C, Tabourot M, Dupond AS, centre hospitalier Belfort Montbéliard Monsieur P, 45ans Se presente au SAU adressé

Plus en détail

Item 297 : Orientation diagnostique devant une anémie (Evaluations)

Item 297 : Orientation diagnostique devant une anémie (Evaluations) Item 297 : Orientation diagnostique devant une anémie (Evaluations) Date de création du document 01/02/2010 QUESTION 1/10 : QCM Une «fausse anémie» par hémodilution est habituelle au cours de : A - la

Plus en détail

Protocoles des techniques courantes utilisées en hématologie

Protocoles des techniques courantes utilisées en hématologie Papy Muhoya-Djungayane Protocoles des techniques courantes utilisées en hématologie Techniques hématologiques Préambule Cet ouvrage qui rassemble la plupart des techniques hématologiques utilisées dans

Plus en détail

Vous voyez en consultation Melle S. âgée de 26 ans.

Vous voyez en consultation Melle S. âgée de 26 ans. Cas clinique 1 Vous voyez en consultation Melle S. âgée de 26 ans. Cette patiente d'origine de Taza consulte pour une asthénie d'apparition progressive depuis 6 mois associée à une dyspnée d effort. L

Plus en détail

Tout est dans le regard Symposium respiratoire d Aquitaine Le 15 octobre 2016

Tout est dans le regard Symposium respiratoire d Aquitaine Le 15 octobre 2016 Tout est dans le regard Symposium respiratoire d Aquitaine Le 15 octobre 2016 Dr François Galodé Mathéis, 3 mois - Gêne respiratoire + toux productive depuis le 10 ème jour de vie - Vomissements alimentaires

Plus en détail

27/01/2011. Connue pour une anémie sur carence en vitamine B12 et martiale substituée jusqu en été Hb entre 100 et 120g/l

27/01/2011. Connue pour une anémie sur carence en vitamine B12 et martiale substituée jusqu en été Hb entre 100 et 120g/l Connue pour une anémie sur carence en vitamine B12 et martiale substituée jusqu en été 2010. Hb entre 100 et 120g/l Olivia Giroud SMPR 22 décembre 2010 RCUH en rémission Grossesse avec AVB en septembre

Plus en détail

Cas Clinique ATCD : Mode de vie : Traitement habituel : HTA Insuffisance cardiaque Démence Myélodysplasie

Cas Clinique ATCD : Mode de vie : Traitement habituel : HTA Insuffisance cardiaque Démence Myélodysplasie Cas Clinique Mme F. Jeanne, 82 ans est hospitalisée dans le service de Gériatrie le 21/01/2004. Elle est adressée par son médecin traitant pour d aggravation de sa démence et demande de placement. ATCD

Plus en détail

ACIDE FOLIQUE ET VITAMINE B12. I. Les Coenzymes transporteurs de méthyle:

ACIDE FOLIQUE ET VITAMINE B12. I. Les Coenzymes transporteurs de méthyle: ACIDE FOLIQUE ET VITAMINE B12 I. Les Coenzymes transporteurs de méthyle: A. Tétra Hydro Folate THF B. Vit B12 II. Les donneurs de méthyle A. Acides aminés donneurs au THF: Ser, Gly et His B. THF donneur

Plus en détail

Introduction à l'hémogramme

Introduction à l'hémogramme Introduction à l'hémogramme Ce cours consiste en grande partie en des chiffres et des définitions. J'ai tout mis sous forme de tableau, puisqu'en gros il n'a fait que lire les diapos en disant ce qu'il

Plus en détail

HEMOCHROMATOSE ET FOIE DE SURCHARGE

HEMOCHROMATOSE ET FOIE DE SURCHARGE CAS CLINIQUE HEMOCHROMATOSE ET FOIE DE SURCHARGE EPU FMC 14 décembre 2016 Dr Morgane BOURGEOIS-FUMERY HOMME, 54 ans Sédentaire ATCD: HTA (2000) sous BB- Dyslipidémie (2005) sous statines Notion de cytolyse

Plus en détail

Anémie microcytaire: fer ou pas fer, quoi faire? Johanna CLET JUPSO- 26 novembre 2011

Anémie microcytaire: fer ou pas fer, quoi faire? Johanna CLET JUPSO- 26 novembre 2011 Anémie microcytaire: fer ou pas fer, quoi faire? Johanna CLET JUPSO- 26 novembre 2011 Anémie microcytaire Baisse du taux de l hémoglobine Baisse du Volume Globulaire Moyen (VGM: Ht/n GR) Hypochrome: baisse

Plus en détail

Syndrome d entérocolite induite par les protéines alimentaires

Syndrome d entérocolite induite par les protéines alimentaires Syndrome d entérocolite induite par les protéines alimentaires Habib Chabane (Paris) 1 ère Journée régionale de l ANAP - Oran, 6 décembre 2014 Nomenclature Task Force EAACI 2001 Hypersensibilité allergique

Plus en détail

La maladie d'imerslund-gräsbeck : à propos d'un cas clinique. Mémoire DES de pédiatrie Soutenance le 08 octobre 2010 Pauline Choquet, interne de Lyon

La maladie d'imerslund-gräsbeck : à propos d'un cas clinique. Mémoire DES de pédiatrie Soutenance le 08 octobre 2010 Pauline Choquet, interne de Lyon La maladie d'imerslund-gräsbeck : à propos d'un cas clinique Mémoire DES de pédiatrie Soutenance le 08 octobre 2010 Pauline Choquet, interne de Lyon Plan Introduction Cas clinique Les anémies Les maladies

Plus en détail

SFTG Nantes formation du 19/11/2015

SFTG Nantes formation du 19/11/2015 Définition Anomalie de la courbe staturo-pondérale : Limite

Plus en détail

Soliris. I. Qu est ce que le Soliris? II. Dans quel cas utilise t on le Soliris? III. Ce que l on faisait avant le Soliris : l échange plasmatique

Soliris. I. Qu est ce que le Soliris? II. Dans quel cas utilise t on le Soliris? III. Ce que l on faisait avant le Soliris : l échange plasmatique SOLIRIS ECULIZUMAB I. Qu est ce que le Soliris? Soliris II. Dans quel cas utilise t on le Soliris? III. Ce que l on faisait avant le Soliris : l échange plasmatique IV. Notre pratique du Soliris V. Notre

Plus en détail

Conseils pratiques pour suivre et gérer l, anémie

Conseils pratiques pour suivre et gérer l, anémie Carnet patient Conseils pratiques pour suivre et gérer l, anémie Avec la collaboration du Dr Didier Mayeur, CH de Versailles André Mignot - Le Chesnay et du Dr Claude Boiron, Institut Curie - Hôpital René

Plus en détail

EPU95 Montmorency Médecine Interne Mise à jour du 13 Mai 2007*

EPU95 Montmorency Médecine Interne Mise à jour du 13 Mai 2007* EPU95 Montmorency Médecine Interne Mise à jour du 13 Mai 2007* EXPLORATION D UNE ANEMIE Pr. A. Najman Chef de service Hématologie (Hôpital Saint Antoine) Séance du 3 mai 2001 Si en hématologie, les affections

Plus en détail

Objectif: Etablir une conduite à tenir pour les enfants atteints de

Objectif: Etablir une conduite à tenir pour les enfants atteints de Objectif: Etablir une conduite à tenir pour les enfants atteints de maladie de Wolman. MEMOIRE POUR L OBTENTION DU DIPLÔME D ETUDE SPECIALISE DE PEDIATRIE Le 8 octobre 2010 Pauline LETHELLIER Définition

Plus en détail

ÉVOQUER, DOCUMENTER ET EXPLORER UNE CARENCE EN VITAMINE B12

ÉVOQUER, DOCUMENTER ET EXPLORER UNE CARENCE EN VITAMINE B12 ÉVOQUER, DOCUMENTER ET EXPLORER UNE CARENCE EN VITAMINE B12 Professeur Emmanuel Andrès, Service de Médecine Interne, Diabète et Maladies Métaboliques, Clinique Médicale B, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Plus en détail

DIAGNOSTIC d une ANEMIE 3 étapes

DIAGNOSTIC d une ANEMIE 3 étapes DIAGNOSTIC d une ANEMIE 3 étapes 1- Est-ce bien une anémie? Hémoglobine F < 12 g/dl H < 13 g/dl 2-Quel est son mécanisme? 3-Quelle est sa cause? Analyse des constantes du Coulter Question 1: microcytaire?

Plus en détail

SYNDROME DE MALABSORPTION : QUAND Y PENSER?

SYNDROME DE MALABSORPTION : QUAND Y PENSER? SYNDROME DE MALABSORPTION : QUAND Y PENSER? Les Jeudis de l Europe jeudi 10 avril 2008 : 22H. Dr Hubert REBAUDET QUELS SONT LES SYMPTÔMES? Diarrhée chronique Baisse de l état général, amaigrissement Œdèmes

Plus en détail

A quoi pensez vous? Quand suspecter une maladie M. X. 72 ans Consulte pour asthénie en progression depuis 2 mois avec dyspnée d effort.

A quoi pensez vous? Quand suspecter une maladie M. X. 72 ans Consulte pour asthénie en progression depuis 2 mois avec dyspnée d effort. Quand suspecter une maladie onco hématologique? Colloque de médecine de premier recours 2.12.2015 Séance plénière M. X 72 ans Consulte pour asthénie en progression depuis 2 mois avec dyspnée d effort.

Plus en détail

POINTS CLES EN HEMATOLOGIE MALIGNE. Camille Golfier interne Dr M.N. CERTAIN Dr G.RAICHON-PATRU CH Macon Unité 12 GMM 16 avril 2015

POINTS CLES EN HEMATOLOGIE MALIGNE. Camille Golfier interne Dr M.N. CERTAIN Dr G.RAICHON-PATRU CH Macon Unité 12 GMM 16 avril 2015 POINTS CLES EN HEMATOLOGIE MALIGNE Camille Golfier interne Dr M.N. CERTAIN Dr G.RAICHON-PATRU CH Macon Unité 12 GMM 16 avril 2015 LES URGENCES!!! Thrombopénie < 15 000 et/ou Sd hémorragique (bulles en

Plus en détail

L enfant petit mangeur

L enfant petit mangeur L enfant petit mangeur P. Tounian Nutrition et Gastroentérologie Pédiatriques Hôpital Trousseau, Paris INSERM 872 Nutriomique, Université Paris 6 Institut de Cardiométabolisme et Nutrition (ICAN) Nourrissons

Plus en détail

Que signifie une hyperferritinémie?

Que signifie une hyperferritinémie? Que signifie une hyperferritinémie? Denis VITAL DURAND Centre de Compétence Régional pour les hyperferritinémies et surcharges en fer Médecine Interne - Centre Hospitalier Lyon Sud Les Jeudis de l Europe

Plus en détail

SYNDROME HEMOLYTIQUE. A.Quessar. Cours d Hématologie 3ème Année Faculté de Médecine et de Pharmacie Casablanca. Année Universitaire

SYNDROME HEMOLYTIQUE. A.Quessar. Cours d Hématologie 3ème Année Faculté de Médecine et de Pharmacie Casablanca. Année Universitaire SYNDROME HEMOLYTIQUE Cours d Hématologie 3ème Année Faculté de Médecine et de Pharmacie Casablanca Année Universitaire 2014-2015 A.Quessar DEFINITION Le syndrome hémolytique réuni des signes cliniques

Plus en détail

Cas clinique Dans quelle mesure Mme X fait-elle partie des groupes à risque de ce type de pathologie?

Cas clinique Dans quelle mesure Mme X fait-elle partie des groupes à risque de ce type de pathologie? Consultation préconceptionnelle Dr Alain LIQUIER Cas cliniques : maladies génétiques Travail en groupe : 3 x 15 min Cas clinique 1 Mme X vient vous voir parce qu elle est enceinte d environ 5 semaines

Plus en détail

Item n 297 : Anémie. Généralité Clinique

Item n 297 : Anémie. Généralité Clinique Généralité Clinique Item n 297 : Anémie Syndrome anémique : Pâleur Asthénie Signe cardiaque : dyspnée, tachycardie, souffle fonctionnel, syndrome coronarien, insuffisance cardiaque à débit élevé Signe

Plus en détail

Hématologie physiologique de la grossesse

Hématologie physiologique de la grossesse EC Santé de la femme Hématologie physiologique de la grossesse A. Renneville Mars 2017 Paramètres modifiés par la grossesse Modifications hormonales majeures à l origine de ces changements: - protègent

Plus en détail

Confrontations en Hématologie Cellulaire

Confrontations en Hématologie Cellulaire Confrontations en Hématologie Cellulaire (Pr Marc ZANDECKI Dr Franck GENEVIEVE) Septembre 2017 (2017 CYT - 3) Vous trouverez ci-après les dossiers biocliniques des 4 observations correspondant aux frottis

Plus en détail

Carence en B12 : critères et stratégies de substitution. Di Silvestro Katharine Juin 2013

Carence en B12 : critères et stratégies de substitution. Di Silvestro Katharine Juin 2013 Carence en B12 : critères et stratégies de substitution Di Silvestro Katharine Juin 2013 Prévalence Prévalence d un déficit en vitamine B12 est élevée dans la population générale (entre 5-60% selon les

Plus en détail

Maladie de Minkowski-Chauffard = Microsphérocytose héréditaire

Maladie de Minkowski-Chauffard = Microsphérocytose héréditaire Maladie de Minkowski-Chauffard = Microsphérocytose héréditaire C est une anémie hémolytique constitutionnelle due à une anomalie au niveau du cytosquelette sous-membranaire et surtout des protéines d ancrage

Plus en détail

Dr J.Oglobine Hématologie

Dr J.Oglobine Hématologie Thalassémies et drépanocytose Rappels physiologiques Les thalassémies et les drépanocytoses sont des maladies de l hémoglobine. Elles représentent des problèmes majeurs de santé publique, car elles restent

Plus en détail

Journée Ville-Hopital 24/11/2012

Journée Ville-Hopital 24/11/2012 Journée Ville-Hopital 24/11/2012 Organisation et sorties précoces Maternité 2 Organisation séjour nouveau-né: durée Réduction majeure des durées de séjour Évolution vers durée de plus en plus courte 3

Plus en détail

Les Anémies Carentielles de l'enfant

Les Anémies Carentielles de l'enfant Les Anémies Carentielles de l'enfant I. DEFINITION : L'anémie se définie par la diminution de la quantité d Hb circulante avec ou sans diminution du nombre de globule rouges. Cette définition laisse prévoir

Plus en détail

Anémies : définition et classification générale

Anémies : définition et classification générale Sommaire Anémies : définition et classification générale - définition - présentation clinique générale - classification générale : anémies normocytaires anémies microcytaires anémies macrocytaires - présentation

Plus en détail

Heure : de 16h00 à 18h00 PLAN DU COURS

Heure : de 16h00 à 18h00 PLAN DU COURS Anémie ferriprives UE 1 : Hématologie Semaine : n 37 (du 12/09/16 au 16/09/16) Date : 13/09/2016 Heure : de 16h00 à 18h00 Professeur : Pr. Dupont Binôme : n 46 Correcteur : Remarques du professeur Diapos

Plus en détail

Dépister la DÉNUTRITION. des patients Insuffisants Rénaux Chroniques PARCOURS IRC. Quantité et qualité de vie dans l Insuffisance Rénale Chronique

Dépister la DÉNUTRITION. des patients Insuffisants Rénaux Chroniques PARCOURS IRC. Quantité et qualité de vie dans l Insuffisance Rénale Chronique Dépister la DÉNUTRITION des patients Insuffisants Rénaux Chroniques PARCOURS IRC Quantité et qualité de vie dans l Insuffisance Rénale Chronique en dehors de l enquête alimentaire et du dépistage des erreurs,

Plus en détail

Conduite à tenir devant une hyperferritinémie. Marie-Angèle ROBIC CHU TOULOUSE Hôpital Purpan

Conduite à tenir devant une hyperferritinémie. Marie-Angèle ROBIC CHU TOULOUSE Hôpital Purpan Conduite à tenir devant une hyperferritinémie Marie-Angèle ROBIC CHU TOULOUSE Hôpital Purpan Ferritine Protéine de stockage du fer (hépatocytes et système macrophagique) Protéine de la réaction inflammatoire

Plus en détail

CLASSIFICATION DES ANEMIES (1) : LES ANEMIES HYPOCHROMES MICROCYTAIRES

CLASSIFICATION DES ANEMIES (1) : LES ANEMIES HYPOCHROMES MICROCYTAIRES CLASSIFICATION DES ANEMIES (1) : LES ANEMIES HYPOCHROMES MICROCYTAIRES Pr Vincent Praloran Dr Nicolas Lechevalier Laboratoire d Hématologie CHU Bordeaux et Université de Bordeaux 1 Classification des anémies

Plus en détail

S.VIENNOT DES 17/01/2009

S.VIENNOT DES 17/01/2009 S.VIENNOT DES 17/01/2009 Les hémochromatoses diagnostic Classification Traitement de la surcharge martiale Objectifs Différents types de ttt déplétifs Modalités du ttt d induction surveillance Contre-indications

Plus en détail

Anémie aiguë. Y Pérel HOPE.Aquitaine

Anémie aiguë. Y Pérel HOPE.Aquitaine Anémie aiguë Y Pérel HOPE.Aquitaine Diagnostic positif Pas si facile Pas si difficile Tolérance Anémies les plus mal tolérées : hémolyse (G6PD, SHU, auto-immune ) hémorragie aiguë Liée à : la profondeur

Plus en détail

Anémies. Care PrimaryCare 2003;3: Primary. Formation continue. Introduction. Approche clinique

Anémies. Care PrimaryCare 2003;3: Primary. Formation continue. Introduction. Approche clinique Primary 2003;3:922 926 922 Anémies K. Samii, M. Tajeddin, H. Stalder Tableau 1. Valeurs normales. Introduction L anémie est définie par une diminution de la quantité d hémoglobine totale. Ni le nombre

Plus en détail

Soins infirmiers en gériatrie

Soins infirmiers en gériatrie Soins infirmiers en gériatrie UE 2.7 Définitions La vieillesse, plusieurs définitions OMS retient le critère d âge 65 ans et plus. Définition sociale utilise l âge de cessation d activité professionnelle

Plus en détail

les femmes enceintes en fer?

les femmes enceintes en fer? Pourquoi faut-il supplémenter les femmes enceintes en fer? Dr Sara DADOUN Anesthésie sie - Paris Plusieurs raisons L anémie /carence martiale est fréquente mais banalisée Les conséquences sont pourtant

Plus en détail

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire La surveillance du fonctionnement de vos reins permet à l équipe néphrologique de suivre votre maladie

Plus en détail

ELEMENTS NECESSAIRES à l ERYTHROPOIESE

ELEMENTS NECESSAIRES à l ERYTHROPOIESE 1- LE FER 2- VITAMINE B12 ET FOLATES Autres vitamines: Vitamine B6 indispensable à la synthèse de l Hb + incorporation dans la protoporphyrine III Vitamine C par son rôle dans l absorption du fer Riboflavine

Plus en détail

Collège de réanimation médicale M. Oueslati, A. Trifi, Rea med la Rabta

Collège de réanimation médicale M. Oueslati, A. Trifi, Rea med la Rabta CAS CLINIQUE Collège de réanimation médicale M. Oueslati, A. Trifi, Rea med la Rabta Observation: Jeune fille de 16 ans. Athlète pratiquant un sport de combat. Notion de séjour au cote d ivoire. Admise

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT NUTRITIONNEL ET CHIRURGIE BARIATRIQUE DR STÉPHANIE CHABROUX ENDOCRINOLOGUE-NUTRITIONNISTE CLINIQUE MUTUALISTE DE LYON RÉSEAU DIALOGS

ACCOMPAGNEMENT NUTRITIONNEL ET CHIRURGIE BARIATRIQUE DR STÉPHANIE CHABROUX ENDOCRINOLOGUE-NUTRITIONNISTE CLINIQUE MUTUALISTE DE LYON RÉSEAU DIALOGS ACCOMPAGNEMENT NUTRITIONNEL ET CHIRURGIE BARIATRIQUE DR STÉPHANIE CHABROUX ENDOCRINOLOGUE-NUTRITIONNISTE CLINIQUE MUTUALISTE DE LYON RÉSEAU DIALOGS SOUMISE AUX RECOMMANDATIONS DE L HAS, LA CHIRURGIE BARIATRIQUE

Plus en détail

Gastrite atrophique et vitamine B12. Prof. Guillaume CADIOT CHU de Reims

Gastrite atrophique et vitamine B12. Prof. Guillaume CADIOT CHU de Reims Gastrite atrophique et vitamine B12 Prof. Guillaume CADIOT CHU de Reims OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Quand évoquer une carence en vitamine B12 Connaître les causes des carences en vitamine B12 Savoir diagnostiquer

Plus en détail

Item n 290 : Gastrite et maladie ulcéreuse gastroduodénale

Item n 290 : Gastrite et maladie ulcéreuse gastroduodénale ENSEIGNEMENT D HEPATO-GASTROENTEROLOGIE Item n 290 : Gastrite et maladie ulcéreuse gastroduodénale Vendredi 10 décembre 2010 Faculté de Médecine Lyon-Sud Charles Mérieux Pr S NANCEY stephane.nancey@chu-lyon.fr

Plus en détail

I) Généralité A) Définition B) Numération des réticulocytes C) Signes de gravité D) Signes cliniques communs

I) Généralité A) Définition B) Numération des réticulocytes C) Signes de gravité D) Signes cliniques communs Hématologie cellulaire UE 7: Sciences biologiques Semaine : n 4 (du 28/09/15 au 02/10/15) Date : 30/09/2015 Annexe sur moodle Heure : de 9h00 à 10h00 Professeur : Pr. TAGZIRT Binôme : n 67 Correcteur :

Plus en détail

Cas clinique 1 - Réponses

Cas clinique 1 - Réponses Stratégie des examens complémentaires devant une anomalie de l hémogramme - cas clinique n 1 - mars 2004 Une femme de 31 ans vient en consultation pour une asthénie et une chute des cheveux depuis quelques

Plus en détail

Accouchement normal, 40 SA, Apgar 10/10/10. PN:3440 g, PC: 34.5 cm, TN: 50 cm. Pas d antécédents. Croissance staturopondérale normale.

Accouchement normal, 40 SA, Apgar 10/10/10. PN:3440 g, PC: 34.5 cm, TN: 50 cm. Pas d antécédents. Croissance staturopondérale normale. K. Chabod Interne de pédiatrie Service de réanimation pédiatrique Pr Thiriez LIVY, 2 mois Mère G1 P1, grossesse normale. Accouchement normal, 40 SA, Apgar 10/10/10. PN:3440 g, PC: 34.5 cm, TN: 50 cm. Pas

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE Augmentation incidence : 2003 : 350 à 500 millions (OMS) 2002 : Estimation 300 à 600 millions voyageurs /an : 100 DCD 5000 à 6000

EPIDEMIOLOGIE Augmentation incidence : 2003 : 350 à 500 millions (OMS) 2002 : Estimation 300 à 600 millions voyageurs /an : 100 DCD 5000 à 6000 LES ANTI-PALUDIQUES ACTUALITES DES INDICATIONS Dr. FAKHER KANOUN JOURNEE DE FORMATION SUR LES ANTI-PARASITAIRES EPIDEMIOLOGIE Augmentation incidence : 2003 : 350 à 500 millions (OMS) 2002 : Estimation

Plus en détail

Centre de compétence Prader-Willi de Lorraine. Pr Bruno LEHEUP Service de Médecine Infantile III et Génétique Clinique Pôle enfants CHU de Nancy

Centre de compétence Prader-Willi de Lorraine. Pr Bruno LEHEUP Service de Médecine Infantile III et Génétique Clinique Pôle enfants CHU de Nancy Centre de compétence Prader-Willi de Lorraine Pr Bruno LEHEUP Service de Médecine Infantile III et Génétique Clinique Pôle enfants CHU de Nancy Objectifs du Plan Maladies Rares 2005-2008 Mieux connaître

Plus en détail

Cas du mois. Pancytopénie aux urgences. Démarche diagnostique. Diagnostic différentiel

Cas du mois. Pancytopénie aux urgences. Démarche diagnostique. Diagnostic différentiel Cas du mois Pancytopénie aux urgences Une dame de 59 ans se présente aux urgences pour asthénie et dyspnée, il n y a pas de saignements. Elle n a pas d antécédents médicaux particuliers. Voici sa formule

Plus en détail

Cas clinique. Remerciements aux: Dr MASCRET Philippe Dr WUYDIN Xavier Dr DUFRENOY Jean François

Cas clinique. Remerciements aux: Dr MASCRET Philippe Dr WUYDIN Xavier Dr DUFRENOY Jean François Cas clinique Remerciements aux: Dr MASCRET Philippe Dr WUYDIN Xavier Dr DUFRENOY Jean François Cas clinique de Mr R Homme âgé de 38 ans Sans antécédents particulier en dehors de 2 épisodes de déchirures

Plus en détail

Les erythropoïétines humaines recombinantes :

Les erythropoïétines humaines recombinantes : Les erythropoïétines humaines recombinantes : Utilisation en Néphrologie Dr Dominique BARRILLON Centre Hémodialyse CHU Nice - Hôpital Pasteur E.P.O. en Néphrologie 1989 : La Révolution E.P.O. L anémie

Plus en détail

- Amaigrissement récent non chiffré et épigastralgies que la malade attribue aux hypoglycémiants oraux.

- Amaigrissement récent non chiffré et épigastralgies que la malade attribue aux hypoglycémiants oraux. N. BENFENATKI BN 60ans, diabétique de type 2 depuis 10 ans, traitée par 02 comprimés de Glucophage 850 et 01 comprimé de Daonil par jour est admise pour asthénie intense. H D M: - Amaigrissement récent

Plus en détail

IMPACT DE LA DENUTRITION EN ORTHOGERIATRIE. IX ème journée interclan PACA - Oct Dr F.DIEBOLD, N. MASSEBOEUF

IMPACT DE LA DENUTRITION EN ORTHOGERIATRIE. IX ème journée interclan PACA - Oct Dr F.DIEBOLD, N. MASSEBOEUF IMPACT DE LA DENUTRITION EN ORTHOGERIATRIE IMPACT DE LA NUTRITION EN O 60 000 fractures du col du fémur opérées /an O 50% d augmentation d ici 2050 O Mortalité: à 1 mois = 5,3% à 3 mois = 10,4% à 6 mois

Plus en détail

Cas Clinique n 1 - Léontine, 72 ans

Cas Clinique n 1 - Léontine, 72 ans Cas Clinique n 1 - Léontine, 72 ans Vous êtes appelé au domicile des enfants de Madame C... Léontine, 72 ans, qui vient d'arriver chez eux au décès de son mari. Cette patiente âgée est fatiguée et atteinte

Plus en détail

ED Hématologie cellulaire Sémiologie et démarche diagnostique. Cas et résolution de problèmes

ED Hématologie cellulaire Sémiologie et démarche diagnostique. Cas et résolution de problèmes ED Hématologie cellulaire Sémiologie et démarche diagnostique Cas et résolution de problèmes Cas n 1 Femme de 48 ans, 5 enfants vivants, de 8 à 26 ans Interrogatoire: - méno-métrorragies depuis 6 mois

Plus en détail

Macrophages pseudo-gaucher et infection à Mycobacterium avium. Rémy Hurstel

Macrophages pseudo-gaucher et infection à Mycobacterium avium. Rémy Hurstel Macrophages pseudo-gaucher et infection à Mycobacterium avium Rémy Hurstel Historique du patient Patient de sexe masculin né en 1934 Diagnostic de leucémie prolymphocytaire T CD 4+ réalisé en avril 2013

Plus en détail

L'ENFANT NORMAL, LA CROISSANCE ET DÉVELOPPEMENT

L'ENFANT NORMAL, LA CROISSANCE ET DÉVELOPPEMENT TABLE DES MATIÈRES NÉONATOLOGIE 1. Item 29 Prématurité et retard de croissance intra-utérin : facteurs de risque et prévention...13 2. Item 31 Évaluation et soins du nouveau-né à terme...31 3. Item 275

Plus en détail

Hémogramme chez le sujet âgé

Hémogramme chez le sujet âgé Hémogramme chez le sujet âgé Prescription fréquente : Altération de l état général Syndrome d insuffisance médullaire Syndrome tumoral Surveillance d une pathologie, d un traitement Risque accru

Plus en détail

N. Benfenatki. 6 ème Forum National de l omnipraticien 7-8 Avril 2010

N. Benfenatki. 6 ème Forum National de l omnipraticien 7-8 Avril 2010 N. Benfenatki 6 ème Forum National de l omnipraticien 7-8 Avril 2010 L anémie est.. Un problème médical fréquent auquel sont confrontées toutes les disciplines médicales OMS : 30% de la population du globe

Plus en détail

Sémiologie des Etats de choc

Sémiologie des Etats de choc Sémiologie des Etats de choc Dr CHEN CHI SONG 12/11/2012 1 Introduction Urgence vitale Reconnaître Diagnostiquer étiologie Traiter 12/11/2012 2 Définition Etat de choc: survenue d une hypotension artérielle:

Plus en détail

Polyendocrinopathie autoimmune de type 2

Polyendocrinopathie autoimmune de type 2 Polyendocrinopathie autoimmune de type 2 Mlle R, patiente de 28 ans, vient pour rééquilibrer son diabète et un suivi de sa polyendocrinopathie autoimmune Roland HENRIQUES, DCEM1 Histoire de la maladie

Plus en détail

Impact des cardiopathies sur la croissance staturo-pondérale. Dr Bruno Lefort 3 ème journée inter régionale CARDIOSCOPE 30 novembre 2012

Impact des cardiopathies sur la croissance staturo-pondérale. Dr Bruno Lefort 3 ème journée inter régionale CARDIOSCOPE 30 novembre 2012 Impact des cardiopathies sur la croissance staturo-pondérale Dr Bruno Lefort 3 ème journée inter régionale CARDIOSCOPE 30 novembre 2012 Evaluation nutritionnelle de l enfant Paramètres cliniques : - Mesure

Plus en détail

:: Anémie de Blackfan-Diamond

:: Anémie de Blackfan-Diamond :: Anémie de Blackfan-Diamond Synonymes : ABD érythroblastopénie congénitale maladie de Blackfan-Diamond Définition : L anémie de Blackfan-Diamond (ABD) est la seule cause connue d érythroblastopénie congénitale.

Plus en détail

Pourquoi manque-t-on facilement de fer, élément essentiel à la vie?

Pourquoi manque-t-on facilement de fer, élément essentiel à la vie? Pourquoi manque-t-on facilement de fer, élément essentiel à la vie? Quelles sont les causes et les conséquences de la carence en fer? TAPEZ ICI POUR VOIR LE PRODUIT Généralités sur la pathologie Le fer

Plus en détail

Sémiologie médicale Néphrologie DCEM1

Sémiologie médicale Néphrologie DCEM1 Sémiologie médicale Néphrologie DCEM1 2008 Fonctions des reins Excrétion des déchets Régulation du bilan hydro électrolytique Fonction endocrine Schéma de l appareil urinaire Le néphron Glomérule Signes

Plus en détail

Cas clinique hôpital Mahosot anémie, diarrhée et corticothérapie

Cas clinique hôpital Mahosot anémie, diarrhée et corticothérapie Cas clinique hôpital Mahosot anémie, diarrhée et corticothérapie Service maladies infectieuses IFMT stages Mahosot 2005 1 Histoire de la maladie Homme, 65 ans, agriculteur, vivant dans les environs de

Plus en détail

Dr. L. Ammari Formation sur les anti-viraux, Sousse 13 Mars 2009 Collège des maladies infectieuses

Dr. L. Ammari Formation sur les anti-viraux, Sousse 13 Mars 2009 Collège des maladies infectieuses CAS CLINIQUE 2 Dr. L. Ammari Formation sur les anti-viraux, Sousse 13 Mars 2009 Collège des maladies infectieuses Enfant faouz,née le 12/10/1996, présente une infection par le VIH découverte en 2002 au

Plus en détail

Item 222 : Anémie par carence martiale (Évaluations)

Item 222 : Anémie par carence martiale (Évaluations) Item 222 : Anémie par carence martiale (Évaluations) Date de création du document 01/02/2010 QCM QUESTION 1/10 : Quels paramètres suivants sont utiles pour distinguer une anémie par carence martiale d'une

Plus en détail

[CAHIER MODULE DE PEDIATRIE]

[CAHIER MODULE DE PEDIATRIE] 5 Année FACULTE DE MEDECINED ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE PEDIATRIE [CAHIER MODULE DE PEDIATRIE] Dans ce cahier vous trouverez les informations relatives au module : les

Plus en détail

Mme D. R 54 ans, mère de huit enfants doit subir une hystérectomie pour cancer du col utérin.

Mme D. R 54 ans, mère de huit enfants doit subir une hystérectomie pour cancer du col utérin. Mme D. R 54 ans, mère de huit enfants doit subir une hystérectomie pour cancer du col utérin. Antécédents: appendicectomie, thyroïdectomie sub-totale, ligatures des trompes. Aucun épisode transfusionnel.

Plus en détail

LYMPHOMES et MYELOME du sujet âgé

LYMPHOMES et MYELOME du sujet âgé LYMPHOMES et MYELOME du sujet âgé Pr Eric DECONINCK INSERM U-645 Université de Franche-Comté / IFR 133 Service d hématologie CHU BESANÇON DEFINITION Hémopathie maligne: cancer du système hématopoïétique,

Plus en détail

Anémie par carence martiale et grossesse

Anémie par carence martiale et grossesse Anémie par carence martiale et grossesse L anémie par carence martiale (ferriprive) est la première cause d anémie chez la femme enceinte (plus de 90 % des cas). La prévalence varie en fonction des populations,

Plus en détail

Cas clinique Hôpital Mahosot

Cas clinique Hôpital Mahosot Cas clinique Hôpital Mahosot Service de pédiatrie Dr Amphone Dr Tung 1 Information générale Enfant de 11 mois, masculin Habite au district, province de Bolikhamsay Motif d entrée: diarrhée et fièvre 2

Plus en détail

Fiche n 2 UE9 : Manifestations de l interaction homme- agent infectieux. Syndrôme infectieux. B- Physiopathologie

Fiche n 2 UE9 : Manifestations de l interaction homme- agent infectieux. Syndrôme infectieux. B- Physiopathologie Fiche n 2 UE9 : Manifestations de l interaction homme- agent infectieux I- Maladie infectieuse- Définition A- Définitions Maladie : Altération de la santé. Syndrôme infectieux Santé : Etat de bien-être

Plus en détail

Maturation physiologique

Maturation physiologique Maturation physiologique L Dubourg Année 2009-2010 Introduction enfant adulte en miniature être en développement quantitatif taille capacités intellectuelles qualitatif : maturation biochimiques et physiologiques

Plus en détail