Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse"

Transcription

1 Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Dr Sophie Desurmont Praticien hospitalier Gynécologie-obstétrique Hôpital St Vincent de Paul Lille Entretiens de médecine générale Samedi 7 novembre 2015 FMC

2 Terminologie Grossesse intra-utérine (GIU) = grossesse implantée dans la cavité utérine (cicatrice de césarienne exclue) Grossesse ectopique (GEU) = en dehors de la cavité utérine (cornuale, cervicale, sur cicatrice de césarienne, tubaire, ovarienne, ou abdominale) Grossesse de localisation indéterminée (GLI) = β HCG +, échographie n objective pas la grossesse GIU d évolution incertaine = sac < 25 mm sans embryon ou embryon avec LCC < 7 mm et AC Grossesse «biochimique» = β HCG + puis sans localisation écho de grossesse 2 08/10/2015

3 Fausse-couche = expulsion spontanée du contenu utérin < 22 SA Complète / incomplète : matériel utérin persistant à l échographie Précoce / tardive : 14 SA À répétition : 3 Grossesse arrêtée précoce = arrêt du développement (stagnation taille du sac et/ou de la LCC, et/ou disparition d une AC) Mort fœtale in utero (MFIU) = arrêt spontané de l AC 14 SA

4 Diagnostic échographique d une GIU arrêtée Métrorragies et/ou douleurs au 1 er trimestre de grossesse Echographie endovaginale +/- sus-pubienne Embryon Sac gestationnel endo-utérin Grossesse de localisation indéterminée ou grossesse ectopique Pas d embryon Activité Pas d activité sac gestationnel sac gestationnel cardiaque cardiaque < 25 mm 25 mm LCC 7 mm LCC < 7 mm GIU arrêtée Grossesse évolutive GIU arrêtée Grossesse d évolutivité incertaine En pratique de ville

5 Délais permettant d affirmer l arrêt d une grossesse Grossesse intra-utérine d évolutivité incertaine Sac gestationnel Sac gestationnel Sac gestationnel sans vésicule vitelline avec vésicule vitelline avec embryon de < 7mm sans embryon Echographie Echographie Echographie Echographie 7 j 14 j 11 j 7 j Pas de vésicule Absence Absence Absence ou d embryon d embryon d embryon d embryon avec activité avec activité avec activité cardiaque cardiaque cardiaque Grossesse intra-utérine arrêtée

6 Menace de FCP En cas de métrorragies ou douleurs chez une femme présentant une GIU, même si ATCD de fausse-couche précoce (FCP) : Pas de repos allongé Pas de progestérone Pas de supplémentation vitaminique Pas de nécessité de différer une grossesse après une FCP

7 Traitement d une grossesse arrêtée Grossesse arrêtée Fausse-couche incomplète Misoprostol Aspiration utérine Expectative 800 ug vaginal +/- 2ème dose à 24-48h Aspiration + efficace Complications : hémorragies et infections < 5% Misoprostol coûteux, saignements prolongés, douleurs + fréquentes, hospitalisations non-programmées + élevées Succès 80%, sauf pour fausses-couches incomplètes (pas d amélioration vs expectative) Contrôle écho 1 semaine - 10 j Fertilité ultérieure identique, retentissement psychologique identique Synéchies 20% après aspiration, sévérité augmente 2 aspirations Hystéroscopie diagnostique seulement si aménorrhée, hypoménorrhée, ou suspicion de rétention trophoblastique prolongée

8 Fausses-couches précoces à répétition Bilan si 3 FCP (consultation spécialisée) o Bilan morphologique utérin, o Dosages plasmatiques (vit B9, B12, homocystéinémie), o Recherche de SAPL, o Evaluation de la réserve ovarienne o Caryotypes du couple o Bilan endocrinien Pas d aspirine, HBPM, ou Ig IV sauf SAPL

9 Menace de fausse-couche tardive (FCT) = modifications cervicales +/- contractions utérines 14 SA et < 22 SA Bilan initial - Interrogatoire : ATCD de FCT et/ou accouchement très préma - T c et pouls - Spéculum : poche des eaux dans le vagin? - Echo endovaginale : mesure longueur col - +/- PV avec recherche vaginose - NFS, CRP - Tocométrie externe : recherche CU Exclusion RPM, chorioamniotite Col court Col dilaté < 25 mm à l écho > 4 cm +/- poche des eaux dans le vagin ATCD d accouchement préma et/ou de FCT Oui Non Cerclage Tocolyse (Indométhacine) Progestérone vaginale Cerclage (grade A) Antibiothérapie mg/j jusque 34 SA Repos (grade C) Repos

10 ATCD de fausse-couche tardive Aucun consensus pour définir «béance», «incompétence» ou «insuffisance cervicale». Tests n ont pas fait leur preuve : test à la bougie Bilan Recherche de malformation utérine ou pathologie utérine acquise accessible à un traitement chirurgical Échographie pelvienne 2 D ou 3 D ou Hystéroscopie ou IRM pelvienne ou Hystérosonographie Pas hystérosalpingographie (performances inférieures) Traitement Section de cloison utérine, métroplastie d agrandissement (utérus en T), traitement hystéroscopique de polypes, fibromes, synéchies Pas de cerclage si ATCD de 1 FCT ou chirurgie cervicale Cerclage préventif si ATCD de 3 FCT ou accouchements prématurés Surveillance de grossesse après un ATCD de FCT Progestérone Échographie de col entre 15 et 24 SA Cerclage si col < 25 mm

11 Bibliographie Recommandations pour la pratique clinique Élaborées par le Collège national des gynécologues et obstétriciens français 2014 Les pertes de grossesse

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Conduite à tenir en cas d avortements spontanés Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Avortement spontané O Synonymes : O fausse couche spontanée = FCS O Définition

Plus en détail

Grossesses de localisation inhabituelle

Grossesses de localisation inhabituelle & SÉCURITÉ DU PATIENT POINTS CLÉS SOLUTIONS Grossesses de localisation inhabituelle «Conduite à tenir devant la visualisation ou la non visualisation d un sac ovulaire avec embryon ou vésicule vitelline»

Plus en détail

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 :

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 : CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie Dossier n 1 : 1. Rappels Métrorragie = Saignement en dehors des règles, d origine endo-utérine Microval = Micro-progestatif Pas d oestrogene dedans 2. Quelles

Plus en détail

Traitement de la FCS hémorragique ou hyperalgique

Traitement de la FCS hémorragique ou hyperalgique MATERNITE Procédure n : GYN P 0005 Responsable : Dr A.NAVEAU Approbateur : Dr P.PANEL Fonction : Assistant Hospitalier Fonction : Chef de Service Mise à jour : Date de création : 13/6/2102 signature signature

Plus en détail

Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie premier trimestre (Évaluations)

Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie premier trimestre (Évaluations) Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie premier trimestre (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011

Plus en détail

Fausses couches à répétition

Fausses couches à répétition Fausses couches à répétition Jacques Lepercq Cochin Saint Vincent de Paul, Paris 5 Je soussigné LEPERCQ Jacques, déclare ne pas avoir d'intérêt direct ou indirect (financier ou en nature) avec un organisme

Plus en détail

POINT ECHO-COL C.CHAU Journée scientifique réseau 03/02/2017

POINT ECHO-COL C.CHAU Journée scientifique réseau 03/02/2017 POINT ECHO-COL C.CHAU Journée scientifique réseau 03/02/2017 Prématurité en France Environ 60000 enfants ( 7,4%) de prématurité dont 15%

Plus en détail

DIU Gynécologie Obstétrique Dr T. Labes Centre Hospitalier de la Côte Basque

DIU Gynécologie Obstétrique Dr T. Labes Centre Hospitalier de la Côte Basque METRORRAGIES DU 1 TRIMESTRE/ FAUSSE COUCHE SPONTANEE/ GROSSESSE EXTRA- UTERINE DIU Gynécologie Obstétrique Dr T. Labes Centre Hospitalier de la Côte Basque Hémorragie d origine gravidique Association retard

Plus en détail

GROSSESSES ECTOPIQUES NON TUBAIRES

GROSSESSES ECTOPIQUES NON TUBAIRES GROSSESSES ECTOPIQUES NON TUBAIRES Dr Perrine CAPMAS! Hôpital Bicêtre - HEGP! CEGORIF 30 Janvier 2015! 1 EPIDÉMIOLOGIE Grossesse ectopique: 1,5% des naissances! Grossesse tubaire: 90%! Grossesse interstitielle:

Plus en détail

IVG médicamenteuses précoces avec ou sans sac?

IVG médicamenteuses précoces avec ou sans sac? IVG médicamenteuses précoces avec ou sans sac? Dr Danielle Hassoun REVHO 13 octobre 2015 Pas de conflit d intérêt 1 Lois, arrêtés, décrets, AMM Définissent une limite légale au dessus de... 7SA en ville

Plus en détail

SEMINAIRES IRIS METRORRAGIES EN URGENCE METRORRAGIES EN URGENCE. Fillette de 0 à 11 ans (prépubère( prépubère)

SEMINAIRES IRIS METRORRAGIES EN URGENCE METRORRAGIES EN URGENCE. Fillette de 0 à 11 ans (prépubère( prépubère) METRORRAGIES EN URGENCE METRORRAGIES EN URGENCE Fillette de 0 à 11 ans (prépubère( prépubère) Femme en âge de reproduction ( de 12 à 55 ans) Femme ménopausée 1 Causes de métrorragies chez fillette prépubère

Plus en détail

Les métrorragies du premier trimestre de la grossesse

Les métrorragies du premier trimestre de la grossesse Les métrorragies du premier trimestre de la grossesse Pr A. KOUBAA C est un motif de consultation assez fréquent. 20 % des grossesses environ sont concernées par cet incident. Leur survenue témoigne d

Plus en détail

TRAITEMENT DES FAUSSES COUCHES

TRAITEMENT DES FAUSSES COUCHES Rédacteur : B. SCHAUB JL VOLUMENIE CHU MARTINIQUE MFME Service Gynécologie Obstétrique TRAITEMENT DES FAUSSES COUCHES Vérificateurs : A. MONTHIEUX - C. BONNIER J.L. VOLUMENIE - Ref : Recommandations pour

Plus en détail

Dr. Farida El Alami. Séminaire:

Dr. Farida El Alami. Séminaire: Dr. Farida El Alami Séminaire: 17-01-2015 Introduction (1) Définition: = saignement provenant de la cavité utérine de la 4è 12è SA 25% des Grossesse saignent au cours du 1 er trimestre Parmi elles, la

Plus en détail

Pathologie de la grossesse au 1 er trimestre :

Pathologie de la grossesse au 1 er trimestre : Pathologie de la grossesse au 1 er trimestre : Grossesses arrêtées Grossesses menacées Grossesses extra-utérines DIU d échographie Marina Merveille Pathologie 1 er trimestre de la Généralités grossesse

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA GEU. Dr Jean-Marc MAYENGA 4èmes journées de l AFMED Kinshasa 18 novembre 2015

PRISE EN CHARGE DE LA GEU. Dr Jean-Marc MAYENGA 4èmes journées de l AFMED Kinshasa 18 novembre 2015 PRISE EN CHARGE DE LA GEU Dr Jean-Marc MAYENGA 4èmes journées de l AFMED Kinshasa 18 novembre 2015 Épidémiologie: incidence Augmentation X 4 entre 70 et 90 2 GEU pour 100 naissances Actuellement évolution

Plus en détail

URGENCES OBSTETRICALES. N. CHAN CHU Nantes

URGENCES OBSTETRICALES. N. CHAN CHU Nantes URGENCES OBSTETRICALES N. CHAN CHU Nantes Urgences obstétricales Accouchement à domicile Toxémie gravidique Métrorragies du 3ème trimestre Menace d accouchement prématuré Rupture prématuré de la poche

Plus en détail

Cerclage du col utérin: Prévention de la prématurité?

Cerclage du col utérin: Prévention de la prématurité? Cerclage du col utérin: Prévention de la prématurité? Marie-Victoire Senat Service de Gynécologie Obstétrique CHU Bicêtre Contexte général Moyens de réduction de la prématurité Traitements curatifs (Travail

Plus en détail

IVG médicamenteuse sur une grossesse de localisation indéterminée. Docteur Philippe FAUCHER GCS Bluets - Trousseau

IVG médicamenteuse sur une grossesse de localisation indéterminée. Docteur Philippe FAUCHER GCS Bluets - Trousseau IVG médicamenteuse sur une grossesse de localisation indéterminée Docteur Philippe FAUCHER GCS Bluets - Trousseau Définition Situation du problème Lorsque l échographie pelvienne ne met pas en évidence

Plus en détail

RUPTURE PRÉMATURÉE DES MEMBRANES (RPM) Dr Coatleven D.I.U. de gynécologie-obstétrique pour les médecins généralistes Janvier 2014

RUPTURE PRÉMATURÉE DES MEMBRANES (RPM) Dr Coatleven D.I.U. de gynécologie-obstétrique pour les médecins généralistes Janvier 2014 RUPTURE PRÉMATURÉE DES MEMBRANES (RPM) Dr Coatleven D.I.U. de gynécologie-obstétrique pour les médecins généralistes Janvier 2014 Définition et épidémiologie Rupture franche de l'amnios et du chorion avant

Plus en détail

Suivi d une grossesse normale. Dr Omar Qasmieh Service de Gynécologie Obstétrique EHS EL BOUNI Annaba Algérie

Suivi d une grossesse normale. Dr Omar Qasmieh Service de Gynécologie Obstétrique EHS EL BOUNI Annaba Algérie Suivi d une grossesse normale Dr Omar Qasmieh Service de Gynécologie Obstétrique EHS EL BOUNI Annaba Algérie 1 Objectifs: S assurer que la grossesse évolue normalement. Rechercher la survenue d elements

Plus en détail

MATERNITE PRISE EN CHARGE DE LA RUPTURE PREMATUREE DES MEMBRANES <37SA

MATERNITE PRISE EN CHARGE DE LA RUPTURE PREMATUREE DES MEMBRANES <37SA Responsables : Dr RAYNAL Dr JACQUEMOT Dr HENTGEN MATERNITE Approbateur : Dr P. PANEL Fonction : Chef de Service 4 Mise à jour :09/06/2012 Date de création : 09/01/2006 Modification : 19/02/2011 Fonction

Plus en détail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail Table des matières Introduction Examen clinique de la femme enceinte Interrogatoire...15 Examen clinique...18 Inspection abdominale...18 Palpation abdominale...20 Captation des bruits du cœur fœtal...23

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique»

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Gynécologie Obstétrique» 1. Identification du module : - Matière d enseignement: Gynécologie - Obstétrique - Public cible : 5 ème année

Plus en détail

LA PLACE DE L ECHOGRAPHIE DANS DE L EXERCICE LIBERAL DE LA SAGE FEMME Carène SUBERCHICOT Pascale BERNARD-DUEZ

LA PLACE DE L ECHOGRAPHIE DANS DE L EXERCICE LIBERAL DE LA SAGE FEMME Carène SUBERCHICOT Pascale BERNARD-DUEZ LA PLACE DE L ECHOGRAPHIE DANS DE L EXERCICE LIBERAL DE LA SAGE FEMME Carène SUBERCHICOT Pascale BERNARD-DUEZ LA LOI Dans le code de la santé publique, l article L4151-1 précise que: «La sage-femme est

Plus en détail

L IVG AUJOURD HUI: LE POINT

L IVG AUJOURD HUI: LE POINT L IVG AUJOURD HUI: LE POINT Dr S.FRANTZ-BLANCPAIN Service Pr C. Hocké CHU de BORDEAUX DIU Gynécologie-Obstétrique 2013-2014 INTRODUCTION 222 300 IVG ont été réalisées en France en 2011 (796 000 naissances

Plus en détail

Cerclage du col : techniques et indications. Cécile CHAU HOPITAL NORD MARSEILLE JOURNÉE D ACTUALITÉ EN GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE 09 Avril 2011

Cerclage du col : techniques et indications. Cécile CHAU HOPITAL NORD MARSEILLE JOURNÉE D ACTUALITÉ EN GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE 09 Avril 2011 Cerclage du col : techniques et indications Cécile CHAU HOPITAL NORD MARSEILLE JOURNÉE D ACTUALITÉ EN GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE 09 Avril 2011 Absence de diminution du taux de prématurité spontanée incompétence

Plus en détail

Une femme de 33 ans, II pare II geste, consulte pour des douleurs pelviennes prédominant à droite, évoluant depuis quelques jours et s

Une femme de 33 ans, II pare II geste, consulte pour des douleurs pelviennes prédominant à droite, évoluant depuis quelques jours et s Une femme de 33 ans, II pare II geste, consulte pour des douleurs pelviennes prédominant à droite, évoluant depuis quelques jours et s accompagnant de nausées. Elle a des cycles menstruels réguliers de

Plus en détail

Recommandations pour la pratique clinique. Les pertes de grossesse

Recommandations pour la pratique clinique. Les pertes de grossesse Recommandations pour la pratique clinique Les pertes de grossesse (texte court) Élaborées par le Collège national des gynécologues et obstétriciens français Promoteur CNGOF (Collège national des gynécologues

Plus en détail

Dr Benjamin JULLIAC. Urgences gynéco - obstétriques

Dr Benjamin JULLIAC. Urgences gynéco - obstétriques Dr Benjamin JULLIAC Urgences gynéco - obstétriques Urgences Possibles gynécologique Torsion d annexe Salpingite Kyste hémorragique Grossesse extra utérine Fausse couche spontanée obstétrique : Accouchement

Plus en détail

FCS précoces Quel Bilan? Florence Bretelle Hôpital Nord Marseille

FCS précoces Quel Bilan? Florence Bretelle Hôpital Nord Marseille FCS précoces Quel Bilan? Florence Bretelle Hôpital Nord Marseille De quoi parlons nous??? Perte fœtale à répétition avant 10 sa Mais certaines études Pertes Fœtales avant 20 sa ou moins de 500g = FCS précoce

Plus en détail

Hémorragies génitales. G. Body

Hémorragies génitales. G. Body Hémorragies génitales en dehors de la grossesse G. Body Hémorragies génitales à la puberté Puberté Diagnostic Clinique Interrogatoire Installation des règles : date, régularité, abondance Rapports sexuels,

Plus en détail

Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée)

Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée) A compléter lors de chaque grossesse FICHE GROSSESSE Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque Identification N DU CENTRE CLINIQUE

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 28 janvier 2004 GYMISO 200 microgrammes, comprimé Boîte de 2 Laboratoire HRA Pharma Liste I Date de l AMM : 29 octobre 2003 Caractéristiques

Plus en détail

Echographie gynécologique

Echographie gynécologique DIU de techniques de monitorage et d ultrasonographie en médecine pré-hospitalière et salle d accueil des urgences vitales Session janvier 2016 Echographie gynécologique Objectifs Comprendre la problématique

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Initier les examens paracliniques et diagnostiques après référence en GYNÉCOLOGIE à l accueil clinique. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance

Plus en détail

Douleurs pelviennes. Séminaire ECAU Dr Etienne Hinglais et l autorisation du Dr Marie Mordefroid

Douleurs pelviennes. Séminaire ECAU Dr Etienne Hinglais et l autorisation du Dr Marie Mordefroid Douleurs pelviennes Séminaire ECAU 2016 Dr Etienne Hinglais et l autorisation du Dr Marie Mordefroid Objectifs et plan Dans le contexte, sérier ce qui doit aller au bloc opératoire, en consultation gynéco

Plus en détail

L. REYFTMANN (Mise ligne 03/12/08 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

L. REYFTMANN (Mise ligne 03/12/08 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes Cas n 1 MAP Une femme de 27 ans, consulte en urgence le 15/11/06 pour des contractions utérines apparues depuis deux jours. La DDR est le 2 mai 2006 et elle a toujours eu des cycles réguliers. La surveillance

Plus en détail

L IVG AUJOURD HUI: LE POINT

L IVG AUJOURD HUI: LE POINT L IVG AUJOURD HUI: LE POINT Dr S.FRANTZ-BLANCPAIN Service Pr C. Hocké CHU de BORDEAUX DIU Gynécologie-Obstétrique 2010-2011 INTRODUCTION 206 300 IVG / an et 816 500 naissances/ an Taux IVG reste stable

Plus en détail

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot Soins infirmiers en Onco-gynécologie J. Rousset 2013/2014 - IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot 1. Le cancer du col de l utérus 1. Le cancer du col de l utérus 1.1. EPIDEMIOLOGIE 11ème des cancers

Plus en détail

Technique de l IVG instrumentale sous A.G.

Technique de l IVG instrumentale sous A.G. Technique de l IVG instrumentale sous A.G. Locaux Salle d opération réglementaire Table d opération gynécologique réglable en hauteur Eclairage réglable et orientable Tenue de bloc, masque chirurgical,

Plus en détail

MALFORMATIONS UTERINES ET INFERTILITE : LESQUELLES PRENDRE EN CHARGE? Dr FOURNET S.

MALFORMATIONS UTERINES ET INFERTILITE : LESQUELLES PRENDRE EN CHARGE? Dr FOURNET S. MALFORMATIONS UTERINES ET INFERTILITE : LESQUELLES PRENDRE EN CHARGE? Dr FOURNET S. Classification des malformations utérines selon l'american Fertility Society. A. Classe I : aplasie bilatérale. B. Classe

Plus en détail

C est une tumeur bénigne définie comme une collection liquidienne à paroi propre qui se développe au dépens de l ovaire. Intérêt de la question : est

C est une tumeur bénigne définie comme une collection liquidienne à paroi propre qui se développe au dépens de l ovaire. Intérêt de la question : est C est une tumeur bénigne définie comme une collection liquidienne à paroi propre qui se développe au dépens de l ovaire. Intérêt de la question : est du à la fréquence de la pathologie annexielle, c est

Plus en détail

MARQUEURS INFECTIEUX DANS LA MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURÉ

MARQUEURS INFECTIEUX DANS LA MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURÉ MARQUEURS INFECTIEUX DANS LA MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURÉ Dr Emmanuelle PETIT, gynécologue-obstétricien, CH de Calais Dr Elodie CLOUQUEUR, gynécologue-obstétricien, CHRU Lille Journée régionale de pathologies

Plus en détail

Formulaire d'enregistrement au Centre des Maladies Trophoblastiques A remplir par le médecin demandeur

Formulaire d'enregistrement au Centre des Maladies Trophoblastiques A remplir par le médecin demandeur CENTRE DE REFERENCE DES MALADIES TROPHOBLASTIQUES Hôpital de la Citadelle Boulevard du XIIème de Ligne, 1 4000 Liège Data Manager : Marie Timmermans : Tél. 04.230.78.57 Fax. : 04.241.84.28 E-Mail : fgoffin@chu.ulg.ac.be

Plus en détail

ETUDE Hy-Per. Chère Mademoiselle, Chère Madame,

ETUDE Hy-Per. Chère Mademoiselle, Chère Madame, ETUDE Hy-Per Chère Mademoiselle, Chère Madame, Vous avez accepté de participer au protocole HYPER comparant l efficacité de l hystéroscopie au curetage dans le traitement chirurgical des avortements spontanés

Plus en détail

Imagerie / gynécologie médicale

Imagerie / gynécologie médicale COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur B. HÉDON Deuxième partie Imagerie / gynécologie médicale 38 ES JOURNÉES NATIONALES Paris, 2014 97 Échographie de la cavité

Plus en détail

MESURE DE LA LONGUEUR DU CANAL CERVICAL DU COL DE L UTERUS PAR ECHOGRAPHIE PAR VOIE VAGINALE

MESURE DE LA LONGUEUR DU CANAL CERVICAL DU COL DE L UTERUS PAR ECHOGRAPHIE PAR VOIE VAGINALE MESURE DE LA LONGUEUR DU CANAL CERVICAL DU COL DE L UTERUS PAR ECHOGRAPHIE PAR VOIE VAGINALE Intérêt dans la prévision de l accouchement prématuré spontané AVIS SUR LES ACTES Classement CCAM : 09.01.02

Plus en détail

Sous thème 2 l éthique de la profession

Sous thème 2 l éthique de la profession Sous thème 2 l éthique de la profession Module 3 L interruption volontaire de grossesse (IVG) L interruption volontaire de grossesse (IVG), encore appelée avortement, consiste à interrompre médicalement,

Plus en détail

Le déclenchement artificielle du travail Indications - Contres indications Complications

Le déclenchement artificielle du travail Indications - Contres indications Complications I er Congrès du CNGOAL XXe Congrès de la SAGO 12 13 Novembre 2016 Le déclenchement artificielle du travail Indications - Contres indications Complications Dr I. Ben Abderrahmane - Dr F.Manseur - Pr MS.

Plus en détail

Rupture Prématurée des Membranes. Lucie Bresson Mars 2010

Rupture Prématurée des Membranes. Lucie Bresson Mars 2010 Rupture Prématurée des Membranes Lucie Bresson Mars 2010 Définition Toute rupture des membranes avant le début du travail. A terme Avant terme: De 34 à 35+6 SA De 24 à 33+6 SA avant 24 SA. Avant 37 SA

Plus en détail

Recommandations pour la pratique clinique CNGOF 2002 Menace d accouchement prématuré. J.Lansac

Recommandations pour la pratique clinique CNGOF 2002 Menace d accouchement prématuré. J.Lansac Recommandations pour la pratique clinique CNGOF 2002 Menace d accouchement prématuré à membranes intactes J.Lansac Menace d accouchement prématuré Généralités Entre 22 et 36SA révolues Association de modifications

Plus en détail

AVAC= accouchement vaginal après césarienne TVBAC= tentative de voie basse sur utérus cicatriciel UC= utérus cicatriciel RU= rupture utérine

AVAC= accouchement vaginal après césarienne TVBAC= tentative de voie basse sur utérus cicatriciel UC= utérus cicatriciel RU= rupture utérine QCM test (DPC Utérus cicatriciel) AVAC= accouchement vaginal après césarienne TVBAC= tentative de voie basse sur utérus cicatriciel UC= utérus cicatriciel RU= rupture utérine 1) Concernant l épidémiologie

Plus en détail

HOPITAL MILITAIRE REGIONAL UNIVERSITAIRE DE CONSTANTINE HMRUC LE : 04/10/2017. Diagnostic de la grossesse

HOPITAL MILITAIRE REGIONAL UNIVERSITAIRE DE CONSTANTINE HMRUC LE : 04/10/2017. Diagnostic de la grossesse HOPITAL MILITAIRE REGIONAL UNIVERSITAIRE DE CONSTANTINE HMRUC LE : 04/10/2017 SERVICE Gynécologie-obstétrique DR/ HAFIANE HILAL Plan COURS POUR EXTERNE 5 éme ANNEE I. Introduction II. Diagnostic positif

Plus en détail

F us u ses c ouc u he h s s po p nt n a t né n es J. L J. an sac CHU H T ou

F us u ses c ouc u he h s s po p nt n a t né n es J. L J. an sac CHU H T ou Fausses couches spontanées J Lansac CHU Tours Définition Avortement : expulsion produit de conception avant 22SA ou enfant

Plus en détail

TECHNIQUES DES PRELEVEMENTS FŒTAUX. Auteurs : Dr zeghal D. ; Pr F ZOUARI. Service «c» - Centre de maternité et de néonatalogie de tunis.

TECHNIQUES DES PRELEVEMENTS FŒTAUX. Auteurs : Dr zeghal D. ; Pr F ZOUARI. Service «c» - Centre de maternité et de néonatalogie de tunis. TECHNIQUES DES PRELEVEMENTS FŒTAUX Auteurs : Dr zeghal D. ; Pr F ZOUARI Service «c» - Centre de maternité et de néonatalogie de tunis. I- AMNIOCENTESE : Le prélèvement de liquide amniotique est la technique

Plus en détail

GYNÉCOLOGIE-OBSTÉTRIQUE RÉANIMATION-URGENCES

GYNÉCOLOGIE-OBSTÉTRIQUE RÉANIMATION-URGENCES Question mise à jour le 11 février 2005 INSTITUT LA CONFÉRENCE HIPPOCRATE La Collection Hippocrate Épreuves Classantes Nationales GYNÉCOLOGIE-OBSTÉTRIQUE RÉANIMATION-URGENCES Grossesse extra-utérine 1-2-18

Plus en détail

Prise en charge des Fausses CouchesPrécoces et des Fausses Couches Tardives

Prise en charge des Fausses CouchesPrécoces et des Fausses Couches Tardives Prise en charge des Fausses CouchesPrécoces et des Fausses Couches Tardives R E C O M M A N D A T I O N S D U C N G O F 2 0 1 4 D R E S T E L L E W A F O C H M A R N E L A V A L L É E ( 7 7, F R A N C

Plus en détail

Item 21. Examen prénuptial

Item 21. Examen prénuptial Item 21. Examen prénuptial 8 ITEM 21 1. Concernant le certificat prénuptial A. Il n est plus obligatoire depuis 2008 B. Il concerne uniquement les mariages civils C. Il doit stipuler par écrit la sérologie

Plus en détail

Fertilité après embolisation des artères utérines pour hémorragie du post partum à propos de 2 cas cliniques

Fertilité après embolisation des artères utérines pour hémorragie du post partum à propos de 2 cas cliniques 1 Fertilité après embolisation des artères utérines pour hémorragie du post partum à propos de 2 cas cliniques Dr. JOURNET Dorothée (Lyon) L embolisation utérine a été utilisée pour la première fois, à

Plus en détail

Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016

Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016 Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016 DP4 Mme L. 38 ans vous consulte pour demande de contraception. Elle a un nouveau conjoint depuis 2 mois et désire un autre moyen moins contraignant que les préservatifs

Plus en détail

RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE RUPTURE PRÉMATURÉE DES MEMBRANES (1999)

RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE RUPTURE PRÉMATURÉE DES MEMBRANES (1999) RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE RUPTURE PRÉMATURÉE DES MEMBRANES (1999) Note sur les Niveaux de preuve scientifique (NP) Le groupe de travail... Avant-propos Avant terme (/=

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE MALADIES TROPHOBLASTIQUES GESTATIONNELLES DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE

RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE MALADIES TROPHOBLASTIQUES GESTATIONNELLES DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE MALADIES TROPHOBLASTIQUES GESTATIONNELLES (Môles hydatiformes et tumeurs trophoblastiques gestationnelles) DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE TEXTE DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

UE - GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE. Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH. VG, la référence pour le nouveau concours! Editions Vernazobres-Grego

UE - GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE. Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH. VG, la référence pour le nouveau concours! Editions Vernazobres-Grego VG, la référence pour le nouveau concours! UE - Derniers tours unités d enseignement médical Collection dirigée par L. LE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH Editions Vernazobres-Grego

Plus en détail

L I.V.G.. EPIDEMIOLOGIE

L I.V.G.. EPIDEMIOLOGIE L I.V.G L I.V.G.. EPIDEMIOLOGIE En France : 250 000 IVG/an Un des pays avec le taux le plus important d IVG en Europe, tous âges confondus. L augmentation de ce taux est surtout due à l adolescente. Cela

Plus en détail

INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE IVG Pr C. Mathieu Septembre 2016 UE Mère-Enfant

INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE IVG Pr C. Mathieu Septembre 2016 UE Mère-Enfant INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE IVG Pr C. Mathieu Septembre 2016 UE Mère-Enfant Historique IVG légalisée par la loi du 17 janvier 1975 (loi «Weil») Remboursée depuis la loi du 31 décembre 1982 Modifications

Plus en détail

RAPPORT PUBLIC D ÉVALUATION MIFÉGYNE 200 mg, comprimé (mifépristone) SEPTEMBRE 2007

RAPPORT PUBLIC D ÉVALUATION MIFÉGYNE 200 mg, comprimé (mifépristone) SEPTEMBRE 2007 RAPPORT PUBLIC D ÉVALUATION MIFÉGYNE 200 mg, comprimé (mifépristone) SEPTEMBRE 2007 INTRODUCTION Le 14 juin 2007, le délai d utilisation et la posologie de la spécialité Mifégyne 200 mg, comprimé dans

Plus en détail

MAP et prématurité (item 17 et 17G)

MAP et prématurité (item 17 et 17G) MAP et prématurité (item 17 et 17G) Objectifs Expliquer les Principaux facteurs de risque et prévention. Diagnostiquer et connaître les principes de prévention et la prise en charge. Introduction Définitions

Plus en détail

LES PATHOLOGIES UTERINES BENIGNES : Quel rôle dans l infertilité? Pr Claude Hocké CHU Bordeaux

LES PATHOLOGIES UTERINES BENIGNES : Quel rôle dans l infertilité? Pr Claude Hocké CHU Bordeaux LES PATHOLOGIES UTERINES BENIGNES : Quel rôle dans l infertilité? Pr Claude Hocké CHU Bordeaux INTRODUCTION «THE WOMB IS THE FIELD OF GENERATION; AND IF THIS FIELD BE CORRUPTED IT IS VAIN TO EXPECT ANY

Plus en détail

IVG en France. Paris 21 JUIN 2013

IVG en France. Paris 21 JUIN 2013 IVG en France Paris 21 JUIN 2013 Dr Marc Alain Rozan Dr Louis Dominique Van Egroo IVG médicamenteuse en ville Paris 21 Juin 2013 Docteur Louis Dominique Van Egroo 19 Grande Rue (92) Sèvres Centre CRF (92)

Plus en détail

Tumeurs bénignes de nature histologique proche de celle du muscle utérin évolutivité pendant la grossesse.

Tumeurs bénignes de nature histologique proche de celle du muscle utérin évolutivité pendant la grossesse. INTRODUCTION Fibromes utérins sont fréquents. Tumeurs bénignes de nature histologique proche de celle du muscle utérin évolutivité pendant la grossesse. Constatation pendant la grossesse n est pas rare.

Plus en détail

Le cycle menstruel du normal au pathologique. III Actions du moniteur

Le cycle menstruel du normal au pathologique. III Actions du moniteur Le cycle menstruel du normal au pathologique III Actions du moniteur Deux situations Difficulté à concevoir Isolée ou avec troubles du cycle Primaire ou secondaire Pas de souhait de concevoir, mais troubles

Plus en détail

Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée)

Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée) Fiche Grossesse Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée) I. Généralités Dans cette fiche, certaines informations

Plus en détail

NE PAS REMPLIR OU MODIFIER LES ZONES %%%%%%% (INFORMATIONS REPRISES PAR LE LOGICIEL)

NE PAS REMPLIR OU MODIFIER LES ZONES %%%%%%% (INFORMATIONS REPRISES PAR LE LOGICIEL) NE PAS REMPLIR OU MODIFIER LES ZONES %%%%%%% (INFORMATIONS REPRISES PAR LE LOGICIEL) Auteur(s) Référence : Date de dernière validation : %%%%%%%%% Date prévisionnelle de révision : %%%%%%%%% Valideur(s

Plus en détail

quels examens chez la femme?

quels examens chez la femme? Notre médecin nous conseille un bilan pour infertilité : quels examens chez la femme? Vous avez consulté votre médecin généraliste ou votre gynécologue et vous avez convenu ensemble qu un bilan d infertilité

Plus en détail

Professeur François Golfier Contrôle Continu Gynécologie Obstétrique Novembre 2010

Professeur François Golfier Contrôle Continu Gynécologie Obstétrique Novembre 2010 Professeur François Golfier Contrôle Continu Gynécologie Obstétrique Novembre 2010 Une patiente de 39 ans, IIIème geste, vous consulte pour sa déclaration de grossesse. Elle est à 11 semaines d aménorrhée

Plus en détail

Séquence 4 : Dépistage des aneuploïdies, gestes de Diagnostic Anténatal et de médecine fœtale

Séquence 4 : Dépistage des aneuploïdies, gestes de Diagnostic Anténatal et de médecine fœtale Séquence 4 : Dépistage des aneuploïdies, gestes de Diagnostic Anténatal et de médecine fœtale 14h-15h : Atelier n 3 Grossesse gemellaire et pathologie : Cas cliniques sur le dépistage de la trisomie 21

Plus en détail

Chapitre 1 Introduction aux traitements par acupuncture pour la grossesse et l'accouchement Chapitre 2 Les fausses-couches

Chapitre 1 Introduction aux traitements par acupuncture pour la grossesse et l'accouchement Chapitre 2 Les fausses-couches Table des matières 1 Chapitre 1 Introduction aux traitements par acupuncture pour la grossesse et l'accouchement Un traitement sans risque 2 Le choix des points : les points contre-indiqués 3 Les techniques

Plus en détail

Stratégie des examens d imagerie en gynécologie. Dr Thibault CARTERET Pr Hervé TRILLAUD Hôpital Saint André

Stratégie des examens d imagerie en gynécologie. Dr Thibault CARTERET Pr Hervé TRILLAUD Hôpital Saint André Stratégie des examens d imagerie en gynécologie Dr Thibault CARTERET Pr Hervé TRILLAUD Hôpital Saint André Echographie Examen de référence : 1 ère intention, innocuité, facile, faible coût Voie sus pubienne

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA MENACE D ACCOUCHEMENT D (MAP) hors service spécialis

PRISE EN CHARGE DE LA MENACE D ACCOUCHEMENT D (MAP) hors service spécialis PRISE EN CHARGE DE LA MENACE D ACCOUCHEMENT D PREMATURE (MAP) hors service spécialis cialisé 16ème «Rendez-vous de l Urgencel» «Les urgences gynéco co-obstétricalestricales» Isabelle HUI-BON BON-HOA Chef

Plus en détail

Entretien du 4ème mois

Entretien du 4ème mois Décodage du vécu des ATCD gynéco-obstétricaux personnels et familiaux Entretien du 4ème mois CPAV Versailles 18 et 25 novembre 2006 Jean-Pierre BERNARD Ulrike METZGER Gynécologue-Obstétriciens Échographistes

Plus en détail

IMAGERIE GYNECOLOGIQUE

IMAGERIE GYNECOLOGIQUE IMAGERIE GYNECOLOGIQUE Rédacteurs : Pour la Société d Imagerie Génito-Urinaire (SIGU) Corinne Balleyguier, Marc Bazot, Isabelle Thomassin-Naggara Relecture : Pour le Collège des Enseignants de Radiologie

Plus en détail

Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP)

Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Tps Normal : 40 min Indication : - absence de grossesse après un an de rapports sexuels réguliers (au moins 3 par semaine) non protégés

Plus en détail

SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES

SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES GROSSESSE PHYSIOLOGIQUE? GROSSESSE NORMALE? GROSSESSE À BAS RISQUE? GROSSESSE A PRIORI «NORMALE»

Plus en détail

ÉTUDE DU DIAGNOSTIC ET DU TRAITEMENT DE LA GROSSESSE ECTOPIQUE SUR CICATRICE DE CÉSARIENNE À L HÔPITAL DE GYNÉCOLOGIE ET OBSTÉTRIQUE DE HAIPHONG

ÉTUDE DU DIAGNOSTIC ET DU TRAITEMENT DE LA GROSSESSE ECTOPIQUE SUR CICATRICE DE CÉSARIENNE À L HÔPITAL DE GYNÉCOLOGIE ET OBSTÉTRIQUE DE HAIPHONG ÉTUDE DU DIAGNOSTIC ET DU TRAITEMENT DE LA GROSSESSE ECTOPIQUE SUR CICATRICE DE CÉSARIENNE À L HÔPITAL DE GYNÉCOLOGIE ET OBSTÉTRIQUE DE HAIPHONG Nguyen Van Hoc, Le Thi Hoan, Nguyen Hoang Trang INTRODUCTION

Plus en détail

HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE. Dr. GUENDOUZE

HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE. Dr. GUENDOUZE HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE Dr. GUENDOUZE L HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE I - Définition II - Étiologies III - Étude clinique IV - Les complications V Le traitement DEFINITION Décollement prématuré du placenta

Plus en détail

Item 18 : Grossesse Extra- Utérine (GEU) (Évaluations)

Item 18 : Grossesse Extra- Utérine (GEU) (Évaluations) Item 18 : Grossesse Extra- Utérine (GEU) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011 QCM DE PRE-REQUIS QUESTION 1/3 : Quant

Plus en détail

Maladies trophoblastiques

Maladies trophoblastiques Maladies trophoblastiques Définitions La maladie trophoblastique gestationnelle regroupe: 1. des entités bénignes, môles complètes (MHC) et partielles (MHP) 2. des entités cliniquement malignes appelées

Plus en détail

INFECTIONS GENITALES HAUTES

INFECTIONS GENITALES HAUTES Rédacteurs : L. GERMAIN, H. GUEYE CHU MARTINIQUE MFME Service Gynécologie Obstétrique INFECTIONS GENITALES HAUTES Vérificateurs : B. SCHAUB Ref : Créé le : 12/03/2015 Version du 29/05/15 Approbateurs :

Plus en détail

Traitements en Ambulatoire vs Traitements en Hospitalier

Traitements en Ambulatoire vs Traitements en Hospitalier Traitements en Ambulatoire vs Traitements en Hospitalier Pourquoi l intérêt du traitement en ambulatoire? - Bien être psychologique de la patiente : confort et qualité de vie. - Investissement de la patiente

Plus en détail

Principales complications de la grossesse Hémorragies génitales du 1er trimestre Item 17 - Module 2

Principales complications de la grossesse Hémorragies génitales du 1er trimestre Item 17 - Module 2 Objectifs : Principales complications de la grossesse Hémorragies génitales du 1er trimestre Item 17 - Module 2 Diagnostiquer et connaître les principes de prévention et de prise en charge des hémorragies

Plus en détail

Actualité (clinique) en placentologie Les insertions placentaires anormales

Actualité (clinique) en placentologie Les insertions placentaires anormales Actualité (clinique) en placentologie Les insertions placentaires anormales Pr Pascale Hoffmann Département universitaire de Gynécologie obstétrique et Médecine de la procréation CHU Grenoble Alpes De

Plus en détail

CIRCONSTANCES DE DÉCOUVERTE ÉCHOGRAPHIQUE. AGE DE DECOUVERTE ->Dernier trimestre TYPES DE TUMEURS ASPECT TUMORAL MALIGNES BENIGNES MIXTES

CIRCONSTANCES DE DÉCOUVERTE ÉCHOGRAPHIQUE. AGE DE DECOUVERTE ->Dernier trimestre TYPES DE TUMEURS ASPECT TUMORAL MALIGNES BENIGNES MIXTES TUMEURS DE DIAGNOSTIC PRENATAL CIRCONSTANCES DE DÉCOUVERTE ÉCHOGRAPHIQUE P. VERGNES Service de Chirurgie Pédiatrique Hôpital des Enfants Bordeaux AGE DE DECOUVERTE ->Dernier trimestre CIRCONSTANCES DE

Plus en détail

Aménorrhées. J.Lansac

Aménorrhées. J.Lansac Aménorrhées primaires et secondaires J.Lansac Aménorrhées primaires Diagnostic Clinique Interrogatoire Poids de naissance, courbes de croissance Chez la mère : prise de médicaments, Recherche d un trouble

Plus en détail