Les Vacances Solidaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Vacances Solidaires"

Transcription

1 Les Vacances Solidaires Bilan d activité Septembre 2007 à août 2008

2 SOMMAIRE Objectifs 3 I Familles bénéficiaires 4 1/ Typologie des foyers partis en séjours vacances 4 2/ Situation sociale et socio-économique 5 3/ L exclusion du droit aux vacances 5 II Les structures sociales demanderesses 6 1/ Collectivités locales, territoriales 6 2/ Structures sociales 7 III L offre de vacances 8 1/ Nos partenaires touristiques 8 2/ Caractéristiques de l offre 9 3/ Typologie des séjours 10 a/ pension complète 10 b/ sans restauration 10 c/ l offre jeunes 10 d/ colonies de vacances 11 e/ l offre seniors 12 IV Les courts séjours et les loisirs 12 V Les actions connexes 13 2

3 Les objectifs : inscrits Notre mission, délibérée lors de l Assemblée Générale se définissait autour de quatre grands objectifs prioritaires ; 1. le traitement de dossiers 2. Autofinancement de la structure 3. Renforcement de notre action «courts séjours» 4. consolidation de l ingénierie sociale et touristique Ces objectifs avaient été fixés à effectifs constants. Au cours de la période, 5107 personnes se sont inscrites dans le dispositif par 78 structures sociales et associatives 4063 en séjours vacances avec hébergement 957 en loisirs sans hébergement offres de séjours et de loisirs ont été collectées vers 151 destinations différentes en France métropolitaine, auprès de 42 partenaires touristiques. Au 31 août 2008, Les Vacances Solidaires regroupe 120 partenaires (pour mémoire, en 2006 : 45 partenaires, en 2007 : 88 partenaires) Le groupe ACCOR a aimablement mis un salarié à disposition La Fondation AVIVA a souhaité soutenir notre dispositif 3/14

4 Bilan d activité Les Vacances Solidaires : Période : septembre 2007 à août 2008 I Les familles bénéficiaires Sur la période septembre 2007 à août 2008, 4063 personnes (1556 foyers familles ou phratries) se sont inscrites dans le dispositif «séjours longs» Les Vacances Solidaires. Ces familles sont parties en vacances vers 151 destinations touristiques différentes, 51% à la mer, 24% à la montagne, 17% à la campagne et 8% en week-end ville (hôtellerie). 86 % d entre elles sont parties en vacances pendant les vacances scolaires. 1 - Typologie des foyers partis en séjours vacances L âge moyen des adultes est de 38 ans et de 9 ans pour les enfants L âge moyen des adultes est relativement jeune car dans cette statistique figure les seniors. Par contre, l âge moyen des enfants est élevé, ce qui montre que, dans la plupart des cas, les adolescents partent avec la famille. 4/14

5 Répartition par tranches d'âges des bénéficiaires 4% 40% 34% 0 à 12 ans 12 à 18 ans 18 à 25 ans 25 à 55 ans 55 à 76 ans 7% 15% Nous pouvons constater, dans le graphique présenté ci-dessus un équilibre quasiment parfait entre les départs des mineurs (49%) et des majeurs (51%). 56% des bénéficiaires ont moins de 25 ans. Le taux significatif des départs seniors est intéressant, nous semble-t-il, dans la mesure où cette offre a été mise en ligne au printemps dernier. 2 - La situation sociale et socio-économique La composition moyenne des foyers est de 3,8 personnes. 51 % sont des familles vivant en couple (mariés ou non) 44 % sont des familles monoparentales 5 % sont des personnes «isolées» 43 % des familles ont des revenus nets transferts compris inférieurs à % des familles ont des revenus nets transferts compris, inférieurs au seuil de pauvreté 5/14

6 3 - L exclusion du droit aux vacances Pour 32 % des familles il s agit d un premier départ. 80 % des familles n étaient pas parties en vacances depuis plus de 5 ans et 49 % depuis plus de 10 ans en tenant compte des non départs absolus. Cependant, certaines personnes ne sont pas parties en vacances depuis plus de 20 ans. 15 % des familles sont parties en 2006/2007, soit en 1 er départ collectif hors Les Vacances Solidaires, soit en 2 ème départ individuel avec Les Vacances Solidaires. Plus généralement, la plupart de ces familles n était pas partie en vacances depuis la naissance des enfants ou à cause d un accident de la vie (perte d emploi, divorce, expulsion.) Ancienneté des départs 31% 17% 20% 32% nombre de familles jamais parties nombre de familles parties depuis - de 5 ans nombre de familles parties depuis + de 5 ans nombre de familles parties depuis + de 10 ans 6/14

7 II Les structures sociales demanderesses Sur la période de septembre 2007 à août 2008, 78 partenaires demandeurs, associations ou structures sociales, dont 25 Collectivités locales, territoriales, sont partenaires et destinataires de l offre de Les Vacances Solidaires : 1 - Collectivités locales, territoriales : 1 3 Conseils Généraux 2 1 Communauté d Agglomération 3 20 Villes Leurs apports se matérialisent par des subventions au fonctionnement de l association, des inscriptions de familles défavorisées pour des séjours, des offres de séjours et/ou de loisirs. 4 - Comité national des précaires et privés d emploi et ses différents comités départementaux. 2 - Structures sociales : 1-24 centres sociaux 2-29 associations L augmentation du nombre de structures sociales s est surtout réalisée pendant la période allant de début mars à fin juin, période où ces dernières envisagent les projets 7/14

8 de vacances d été, mais aussi, période où Les Vacances Solidaires a connu des surcroîts importants d activité. III L offre de vacances L offre de séjours : offres de séjours et de loisirs proposées par 42 partenaires vers 151 destinations touristiques différentes ont été enregistrées : 1 42 partenaires touristiques Nous ne pouvons que souhaiter toucher encore de nombreux autres partenaires et les convaincre de nous rejoindre : tourisme associatif, comités d entreprise, tourisme privé, collectivités locales ou territoriales. L accroissement de la demande ne peut qu être exponentiel au regard des besoins des personnes exclues du droit aux vacances (ils peuvent toujours être estimés à 19/ 20 millions de partants irréguliers et à 8 à 9 millions de non partants absolus). Les Vacances Solidaires devra faire face à cette demande dans des proportions toujours améliorées pour ne pas faillir à sa mission. 8/14

9 2 - Caractéristiques des offres de séjours L offre «séjours vacances scolaires» est majoritaire, marquant l effort de tous les prestataires touristiques pour le droit aux vacances pour tous, avec tous. 16% Vacances scolaires Hors vacances scolaires 84% Sur l année elle se répartit entre mer / montagne / campagne, et pour la première fois de façon plus significative ville selon les quantités ci-dessous, analysées sur l ensemble de la période. 17% 8% 51% MER MONTAGNE CAMPAGNE VILLE 24% L offre mer / montagne / campagne variant selon les périodes. Bien sûr, l offre mer en «vacances scolaires été», image de vacances idéale, est inférieure à la demande. 9/14

10 3 Typologie des séjours a- Les séjours en pension complète Ils sont pour la plupart offerts dans des villages de vacances, et dans ce cas intègrent le plus souvent une animation. Quelques-uns concernent l hôtellerie et sont alors compris sans animations. Les prix sont compris dans une fourchette allant de 100 (plats principaux fournis) à 140 par semaine et par adulte, avec totale gratuité pour les enfants ou très forte dégressivité selon l âge. Comme l année précédente, ce type de séjours est très demandé par les familles monoparentales et/ou les personnes isolées. b Les séjours sans restauration Ils se déroulent en appartements, en résidence de tourisme, chalets, mobil homes, gîtes en village de vacances de 4 à 7 couchages, tout équipé, représentent une formule très économique pour les familles organisées. Les prix sont compris dans une fourchette allant de 50 à 150 pour la semaine et pour la famille. c- Les offres «jeunes 18/25 ans» Sur la période septembre 2007 août 2008 plusieurs offres ont été proposées pour les 18 / 25 ans selon trois formules : 10/14

11 - En binôme, départ de deux jeunes majeurs en autonomes. - Entre amis, départ de trois à quatre jeunes majeurs en autonomes. - En mini groupes, départ de 6 à 8 jeunes accompagnés, mineurs ou majeurs. Il reste cependant important de souligner que l offre générale reste la plus importante pour le départ des enfants et / ou des jeunes dans le cadre familial, offrant ainsi la possibilité d un autre regard entre les parents et les enfants enfants mineurs et 360 jeunes majeurs sont partis en vacances avec leurs parents, en colonies ou en offres jeunes sur la période septembre 2007 août d- Les colonies de vacances Sur la période septembre 2007 août 2008 Les Vacances Solidaires a, pour la première fois, diffusé des offres de colonies de vacances. 5 tranches d âges étaient concernées : 4/7 ans, maternelles 7/9 ans, primaires 9/11 ans, primaires 12/14 ans, pré ados 15/17 ans, ados Plus de 70 séjours d une à trois semaines ont été mises à disposition cet hiver (février) et cet été (juillet et en août) vers 12 destinations différentes. Cette démarche est mise en place pour tous les enfants qui ne peuvent pas partir en famille à la fois pour des raisons financières mais aussi pour des raisons pédagogiques ou psychoaffectives. Elle a été très appréciée par nos partenaires porteurs de projets. 11/14

12 e- Les seniors 204 seniors sont partis en vacances sur la période septembre 2007 août L offre senior fait désormais partie intégrante de la démarche Les Vacances Solidaires. Deux formules sont proposées : en individuel ou en groupe de 8 à 12 personnes. L importance de ces activités (colonies, jeunes 16/ 25 ans, seniors) et l écho qu elles rencontrent auprès des membres du dispositif nous a incité à créer un secteur dédié qui suivra tout autant la collecte des prestations que leur affectation et optimisation, et ceci d autant plus qu il est nécessaire en ces domaines pour Les Vacances Solidaires d être encore plus proches des partenaires pour la meilleure adaptation des moyens et des besoins. IV - Les courts séjours et les Loisirs Sur la période septembre 2007 août 2008, Les Vacances Solidaires a renforcé son action courts séjours et loisirs. Parc d attractions, musées, spectacles sportifs, cirques, autres spectacles, week-end villes et Center Parcs qui a rejoint le dispositif en Cette action est très appréciée des partenaires qui l utilisent comme premier départ hors du quartier, première mobilité, première approche des vacances familiales. Cette offre permet, par ailleurs, aux associations de nouer un premier contact avec des familles et personnes en difficulté et constitue une «passerelle» vers les vacances pour les plus fragilisées d entres elles. Sa réussite crédibilise les discours tenus par les intervenants sociaux sur l offre vacances en donnant confiance aux familles et personnes qui y participent. Elle permet aussi de compléter des offres séjours Ibis et SuiteHôtel proposées solidairement par le groupe ACCOR. 12/14

13 L offre Loisirs fait l objet d une démarche intégrée dans l activité depuis Sur la période septembre 2007 août 2008, nos partenaires «offreurs séjours courts» ont été principalement : ACCOR, hôtels IBIS, SuiteHôtel.. Center Parcs, grands week end Disney, week end et entrées sur les deux parcs Futuroscope La Fondation Gaz de France (Charletti, Stade de France ) Les Comités d entreprise (spectacles de fin d année et places de cinéma ) Les cirques PINDER et PHENIX Le théâtre ALEPH Le restaurant la Médina OK Coral L aquarium de Saint Malo, Opéra Garnier.. Qui nous ont permis de diffuser plus offres de courts séjours, de spectacles et de loisirs. V - Les actions connexes Les modules de formation/information Depuis septembre 2007, Les Vacances Solidaires propose des journées de formation à destination des opérationnels des structures et organismes sociaux membres de l association. 13/14

14 Y sont exposés : Les missions et les valeurs de Les Vacances Solidaires : accès aux vacances, mixité, brassage social, resserrement des liens familiaux Les méthodes et procédures de traitement des dossiers. L optimisation des outils diffusés par l association : optimisation des hébergements et adéquation des familles (taille de l hébergement, type de prestations), des destinations (offres campagne, montagne, mer) des périodes (vacances scolaires et hors vacances scolaires), des publics. Devant le succès et l importance des demandes plusieurs journées seront organisées en 2009, soit localement à la demande d une structure sociale porteuse de projet (collectivité locale ou territoriale par exemple), soit en région Ile de France pour des inscriptions individuelles. 14/14

Les Vacances Solidaires. Bilan d activité Septembre 2012 août 2013

Les Vacances Solidaires. Bilan d activité Septembre 2012 août 2013 Les Vacances Solidaires Bilan d activité Septembre 212 août 213 1 Bilan d'activité 212/213 BILAN SYNTHETIQUE Septembre 212 Août 213 Au cours de l exercice, 7 587 personnes se sont inscrites dans le dispositif

Plus en détail

Les Vacances Solidaires. Bilan d activité

Les Vacances Solidaires. Bilan d activité Les Vacances Solidaires Bilan d activité Septembre 29 août 21 1 BILAN SYNTHETIQUE Au cours de l exercice 8 31 personnes se sont inscrites dans le dispositif par 148 structures sociales et associatives

Plus en détail

Les Vacances Solidaires. Bilan d activité

Les Vacances Solidaires. Bilan d activité Les Vacances Solidaires Bilan d activité Septembre 28 août 29 Les objectifs : 7 inscrits Notre mission, délibérée lors de l Assemblée Générale se définissait autour de cinq grands objectifs prioritaires

Plus en détail

Les Vacances Solidaires (L V S)

Les Vacances Solidaires (L V S) Les Vacances Solidaires (L V S) Avril 2015 PARTENARIAT Le partenariat entre Accor et l association LVS a pour vocation de donner accès aux collaborateurs du Groupe (sous certaines conditions et pour les

Plus en détail

Logement social : la demande et les attributions en Corse

Logement social : la demande et les attributions en Corse Logement social : la demande et les attributions en Corse Bilan 2016 Direction régionale de l environnement, de l aménagement et du logement de Corse Service logement, aménagement et développement durable

Plus en détail

prestations sociales partie 3

prestations sociales partie 3 prestations sociales partie 3 Partie importante du rôle du comité d établissement, l action sociale ne doit pas s effacer derrière l activité loisirs. Ainsi, afin de vous accompagner dans les moments importants,

Plus en détail

L ancv : UN acteur MaJEUR DU TOURISME SOCIaL

L ancv : UN acteur MaJEUR DU TOURISME SOCIaL partie 5 TOURISME L ancv : UN acteur MaJEUR DU TOURISME SOCIaL Rompre l isolement des personnes âgées ou à faibles revenus, favoriser le lien social, les rencontres, le partage voire, pour certains, l

Plus en détail

H Dépt n dossier. Montant attribué. Dossier de demande d attribution de chèques vacances Personne en situation de handicap ou aidant ou jeune en MECS

H Dépt n dossier. Montant attribué. Dossier de demande d attribution de chèques vacances Personne en situation de handicap ou aidant ou jeune en MECS H Dépt n dossier Montant attribué Vacances 2010 Dossier de demande d attribution de chèques vacances Personne en situation de handicap ou aidant ou jeune en MECS Nom prénom du bénéficiaire...... Adresse...

Plus en détail

Une des missions du ministère en charge du tourisme : la définition de politiques permettant de faire progresser le taux de départ en vacances.

Une des missions du ministère en charge du tourisme : la définition de politiques permettant de faire progresser le taux de départ en vacances. Forum européen de l OITS L innovation dans les politiques touristiques 22-23 octobre 2015 Une des missions du ministère en charge du tourisme : la définition de politiques permettant de faire progresser

Plus en détail

Prestation d'action sociale : chèquevacances

Prestation d'action sociale : chèquevacances Direction Nationale des Activités Sociales Destinataires Diffusion nationale Tous services Contact BAGGIO Régis Tél : 01 41 24 40 78 Fax : 01 41 24 40 05 E-mail : regis.baggio@laposte.fr Date de validité

Plus en détail

L ENQUÊTE Enquête portant sur la diversité des effets constatés sur les familles par la mise en œuvre de l égal accès aux vacances pour tous

L ENQUÊTE Enquête portant sur la diversité des effets constatés sur les familles par la mise en œuvre de l égal accès aux vacances pour tous L ENQUÊTE Enquête portant sur la diversité des effets constatés sur les familles par la mise en œuvre de l égal accès aux vacances pour tous Les vacances, facteur de (re)mobilisation sociale I. Contexte

Plus en détail

Prestation d'action sociale : chèquevacances

Prestation d'action sociale : chèquevacances Direction Nationale des Activités Sociales Destinataires tous services Contact BAGGIO Régis Tél : 01 41 24 40 78 Fax : 01 41 24 40 05 E-mail : regis.baggio@laposte.fr Date de validité A partir du 01/03/2009

Plus en détail

APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement du. programme «Séniors en Vacances» en Auvergne.

APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement du. programme «Séniors en Vacances» en Auvergne. APPEL A PROJET REGIONAL 2016 Carsat Auvergne / ANCV Aide au développement du programme «Séniors en Vacances» en Auvergne. Le départ en vacances constitue un enjeu essentiel du «Bien vieillir». Il participe

Plus en détail

Contrat de Projet Page 79 sur 85

Contrat de Projet Page 79 sur 85 Contrat de Projet 2015 2019 Page 79 sur 85 A partir du diagnostic local et du bilan du précédent Contrat de Projet, nous avons analysé les forces et faiblesses du Centre Social et de son environnement

Plus en détail

CONVENTION Ass

CONVENTION Ass CONVENTION Ass 0000000 Entre «Les Vacances Solidaires», Association nationale reconnue d intérêt général, représentée par Monsieur Jean-Claude LOUCHART, Directeur, d une part, et, dénommé dans la présente

Plus en détail

L OFFRE D HÉBERGEMENT

L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 41 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française

Plus en détail

PLAN D URBANISME DURABLE DE LA CITÉ DE DORVAL

PLAN D URBANISME DURABLE DE LA CITÉ DE DORVAL DIAGNOSTIC ET ENJEUX CRITÈRE 1 MIXITÉ INTERGÉNÉRATIONNELLE, CULTURELLE ET SOCIOÉCONOMIQUE La mixité sociale peut être définie comme la coexistence sur un même espace de groupes sociaux aux caractéristiques

Plus en détail

Les indicateurs économiques du tourisme en Seine-et-Marne

Les indicateurs économiques du tourisme en Seine-et-Marne Les indicateurs économiques du tourisme en Seine-et-Marne Etude pour le Conseil Départemental de Seine-et-Marne Document de présentation Septembre 2015 Kanopée Consultants 6 rue Dunois 75013 PARIS Tél

Plus en détail

Les prestations d action sociale ouvertes aux postières et aux postiers en CDD de plus de 3 mois DIRECTION NATIONALE DES ACTIVITÉS SOCIALES

Les prestations d action sociale ouvertes aux postières et aux postiers en CDD de plus de 3 mois DIRECTION NATIONALE DES ACTIVITÉS SOCIALES Les prestations d action sociale ouvertes aux postières et aux postiers en CDD de plus de 3 mois DIRECTION NATIONALE DES ACTIVITÉS SOCIALES A compter de 2013, Le COGAS à La Poste a décidé d ouvrir progressivement

Plus en détail

l occupation du parc social :

l occupation du parc social : L occupation du parc social : entre mixite sociale et pauperisation Le parc Hlm 1 présente historiquement une vocation familiale. Bien que les personnes seules y soient de plus en plus nombreuses, les

Plus en détail

Préfecture des Bouches-du-Rhône APPEL A PROJETS

Préfecture des Bouches-du-Rhône APPEL A PROJETS Préfecture des Bouches-du-Rhône APPEL A PROJETS 2 0 1 7 PRÉSENTATION GÉNÉRALE ET CONDITIONS D ÉLIGIBILITÉ Le programme «Ville Vie Vacances» s adresse prioritairement aux enfants et aux jeunes en difficulté

Plus en détail

ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office

ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN 2009 Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office SOURCES Presse (Les Echos, Le Moniteur, Le Monde) ; Documents de l Union

Plus en détail

Comment booster le pouvoir d'achat "vacances et loisirs" de vos collaborateurs, comme le ferait un CE?

Comment booster le pouvoir d'achat vacances et loisirs de vos collaborateurs, comme le ferait un CE? Comment booster le pouvoir d'achat "vacances et loisirs" de vos collaborateurs, comme le ferait un CE? Avec le Chèque-Vacances, vous répondez à vos contraintes financières, tout en ouvrant au salarié bénéficiaire

Plus en détail

Cette année, votre CE s est interrogé sur la mise en place de chèques vacances pour l année Actuellement le budget vacances est de

Cette année, votre CE s est interrogé sur la mise en place de chèques vacances pour l année Actuellement le budget vacances est de Cette année, votre CE s est interrogé sur la mise en place de pour l année 2015. Actuellement le budget est de 150 000 euros pour les locations d été et d hiver. Seules 320 familles ont pu bénéficier cette

Plus en détail

CARTE PASS LIBERTÉ ÉTÉ HIVER

CARTE PASS LIBERTÉ ÉTÉ HIVER CARTE PASS LIBERTÉ ÉTÉ HIVER France, Espagne, Italie, Portugal, Croatie Week-ends, courts-séjours, séjours semaine Villas, maisons, appartements, studios Un site Internet dédié WEEK-ENDS COURTS SÉJOURS

Plus en détail

Le programme Seniors en Vacances de l ANCV 2015

Le programme Seniors en Vacances de l ANCV 2015 Le programme Seniors en Vacances de l ANCV 2015 Le programme Seniors en vacances» Un programme créé en 2004 par le Comité Interministériel du Tourisme (suite canicule 2003) Repris par l ANCV en 2007 Une

Plus en détail

pour l économie du Languedoc-Roussillon

pour l économie du Languedoc-Roussillon pour l économie du Languedoc-Roussillon N 13-8 La fréquentation dans les hébergements collectifs d'avril à septembre 7 Mireille LEFEBVRE- INSEE L'ensemble des hébergements collectifs (résidences de tourisme,

Plus en détail

POUR TOUS SIMPLICITÉ LOISIRS

POUR TOUS SIMPLICITÉ LOISIRS POLITIQUE SOCIALE VACANCES SOLIDARITÉ POUR TOUS SIMPLICITÉ LOISIRS SPORT BUDGET MAÎTRISÉ Offres de l Agence Nationale pour les Chèques-Vacances dédiées aux clients CE COS-CAS ORGANISMES SOCIAUX MUSÉE H

Plus en détail

DISPOSITIF FEDERAL D AIDE AUX SEJOURS SPORTIFS HANDISPORT

DISPOSITIF FEDERAL D AIDE AUX SEJOURS SPORTIFS HANDISPORT DISPOSITIF FEDERAL D AIDE AUX SEJOURS SPORTIFS HANDISPORT DOSSIER DE PRESENTATION 2015 Partenariat ANCV /FFH Appels à projets Clubs et Comités Appel à projets A.N.C.V / F.F.H 2015. 1 1. Présentation :

Plus en détail

1. PRESENTATION DU POLE LOGEMENT HEBERGEMENT ET DU DISPOSITIF ALT DESCRIPTIFS DES MENAGES OU PERSONNES ENTRES AU COURS DE L ANNEE

1. PRESENTATION DU POLE LOGEMENT HEBERGEMENT ET DU DISPOSITIF ALT DESCRIPTIFS DES MENAGES OU PERSONNES ENTRES AU COURS DE L ANNEE BILAN D ACTIVITE 2014 AIDE AU LOGEMENT TEMPORAIRE - ALT - SAINT-BRIEUC Janvier 2015 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU POLE LOGEMENT HEBERGEMENT ET DU DISPOSITIF ALT... 3 2. DESCRIPTIFS DES MENAGES OU PERSONNES

Plus en détail

L OFFRE D HÉBERGEMENT

L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 41 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française.

Plus en détail

Les investissements touristiques

Les investissements touristiques NORD ET PAS-DE-CALAIS Les investissements touristiques En 2012, 2013 et 2014 Le tourisme, une activité aux multiples retombées sur l économie «Les activités touristiques représentent un poids significatif

Plus en détail

Jeunes et montagne Avril OITS Congrès Zagreb Oct 2016

Jeunes et montagne Avril OITS Congrès Zagreb Oct 2016 Jeunes et montagne Avril 2017 OITS Congrès Zagreb Oct 2016 Constat : les jeunes sont absents des territoires de montagne Faire sens autour de «la Montagne = lieux de vie et de loisirs pour les jeunes».

Plus en détail

FICHE PROFIL HIVER LA CLIENTELE DE RHÔNE-ALPES EN SAVOIE MONT BLANC METHODOLOGIE. 1/14 Fiche profil hiver Rhône-Alpes Mise à jour le 26/04/10

FICHE PROFIL HIVER LA CLIENTELE DE RHÔNE-ALPES EN SAVOIE MONT BLANC METHODOLOGIE. 1/14 Fiche profil hiver Rhône-Alpes Mise à jour le 26/04/10 LA CLIENTELE DE EN SAVOIE MONT BLANC 2010 METHODOLOGIE Les résultats suivants proviennent de l enquête «Suivi de la demande touristique des français» réalisée par TNS Sofrès chaque mois auprès d un échantillon

Plus en détail

La gratuité des transports pour les publics en situation de précarité

La gratuité des transports pour les publics en situation de précarité Document de travail du réseau de solidarité des associations messines : La gratuité des transports pour les publics en situation de précarité 1. Identification du Projet Rendre les transports publics de

Plus en détail

La clientèle française dans le Rhône

La clientèle française dans le Rhône [OBSERVATOIRE RHÔNE TOURISME] La clientèle française dans le Rhône Le Rhône se classe au 74 ème rang des départements les plus visités de France par des touristes français Le Département du Rhône a changé

Plus en détail

«La population des personnes en situation de handicap et l offre touristique française» Eléments clés de l Etude de marché

«La population des personnes en situation de handicap et l offre touristique française» Eléments clés de l Etude de marché «La population des personnes en situation de handicap et l offre touristique française» Eléments clés de l Etude de marché Source : «Adapter l offre touristique aux handicaps». Collection Guide savoir-faire

Plus en détail

Salarié / fonctionnaire, y compris en apprentissage ou en stage rémunéré? Indépendant?

Salarié / fonctionnaire, y compris en apprentissage ou en stage rémunéré? Indépendant? 1: Êtes-vous... Féminin Masculin 2: Quel âge avez-vous? 3: Combien de personnes, vous inclus, vivent dans votre ménage? 4: Combien de ces personnes sont âgées de moins de 15 ans? 5: Avez-vous exercé une

Plus en détail

VACANCES LOISIRS COMPLÉMENT DE REVENUS EXONÉRATION DE CHARGES SOCIALES RECRUTEMENT FIDELISATION

VACANCES LOISIRS COMPLÉMENT DE REVENUS EXONÉRATION DE CHARGES SOCIALES RECRUTEMENT FIDELISATION MOTIVATION SIMPLICITÉ COMPLÉMENT DE REVENUS VACANCES LOISIRS EXONÉRATION DE CHARGES SOCIALES RECRUTEMENT FIDELISATION Offres de L Agence Nationale pour les Chèques-Vacances dédiées aux Petites Entreprises

Plus en détail

Le tourisme en Auvergne, dans le puy de Dôme et à Royat-Chamalières : quelques chiffres ( ).

Le tourisme en Auvergne, dans le puy de Dôme et à Royat-Chamalières : quelques chiffres ( ). Le tourisme en Auvergne, dans le puy de Dôme et à Royat-Chamalières : quelques chiffres (2013-2014). 1 Table des matières : I- Niveau Auvergnat (chiffres 2014):... 3 1- L offre d hébergements :... 3 2-

Plus en détail

Les aides aux équipements touristiques à vocation sociale

Les aides aux équipements touristiques à vocation sociale Les aides aux équipements touristiques à vocation sociale SOMMAIRE Rappel des objectifs du programme 1- Pour quels Equipements? 2- Focus sur l implication sociale 3- Pour quels projets? 3- Pour quel montant?

Plus en détail

VILLAGES CLUBS DU SOLEIL

VILLAGES CLUBS DU SOLEIL Comité d Entreprise INEOS LAVERA. Commission Loisirs-Vacances. N 337. Le 14 SEPTEMBRE 2015. Vous trouverez dans ce document les organismes sélectionnés par la Commission Loisirs-Vacances afin de préparer

Plus en détail

MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Paris, le 30 mars 2009

MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Paris, le 30 mars 2009 MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Paris, le 30 mars 2009 Direction générale de l administration et de la fonction publique B9 n 09-2181 -------- Direction du budget 2BPSS

Plus en détail

BORDEAUX SUD. Eclairage de l Analyse des besoins sociaux de Bordeaux par quartiers. Octobre compas. Au service du sens

BORDEAUX SUD. Eclairage de l Analyse des besoins sociaux de Bordeaux par quartiers. Octobre compas. Au service du sens BORDEAUX SUD Eclairage de l Analyse des besoins sociaux de Bordeaux par quartiers. Octobre 2014 L analyse des besoins sociaux (ABS) Observer les besoins de la population pour adapter la politique d action

Plus en détail

de l association des centres d animation de quartiers de Bordeaux

de l association des centres d animation de quartiers de Bordeaux Budget 2008 de l association des centres d animation de quartiers de Bordeaux Conseil d Administration du 17 janvier 2008 Le budget 2008 de l association des centres d animation de quartiers de Bordeaux

Plus en détail

1. La description des étapes permettant de déterminer le montant de la pension alimentaire en utilisant les tableaux proposés

1. La description des étapes permettant de déterminer le montant de la pension alimentaire en utilisant les tableaux proposés FIIXER LE MONTANT DE LA CONTRIIBUTIION A L ENTRETIIEN ET A L EDUCATIION DES ENFANTS 1 1 GUIIDE PRATIIQUE Vous trouverez dans ce guide pratique : 1. La description des étapes permettant de déterminer le

Plus en détail

LE TOURISME EN VILLE - Synthèse de l étude sur le tourisme en ville 1

LE TOURISME EN VILLE - Synthèse de l étude sur le tourisme en ville 1 LE TOURISME EN VILLE - Synthèse de l étude sur le tourisme en ville 1 18 villes françaises 2 se sont associées à ODIT France, à la FMVM et à la DIACT pour la réalisation des enquêtes, menées à l été 2008.

Plus en détail

La commune de FUVEAU compte habitants, dont environ 700 adolescents scolarisés au collège de Fuveau ou dans les communes avoisinantes.

La commune de FUVEAU compte habitants, dont environ 700 adolescents scolarisés au collège de Fuveau ou dans les communes avoisinantes. La commune de FUVEAU compte 10 000 habitants, dont environ 700 adolescents scolarisés au collège de Fuveau ou dans les communes avoisinantes. La Municipalité de FUVEAU organise sur les temps de vacances

Plus en détail

PROPOSITIONS DE WE & SEJOUR HIVER 2014

PROPOSITIONS DE WE & SEJOUR HIVER 2014 PROPOSITIONS DE WE & SEJOUR HIVER 2014 RISOUL 7 LAUX ST BON MORZINE MONTDORE LA PLAGNE CHAMONIX LA NAPOULE WE RISOUL & 7 LAUX : 2 jours / 1 nuit HVS 3 jours / 2 nuits HVS Pâques 19/04-21/04 RISOUL 112

Plus en détail

Campagne de calcul du quotient familial La Campagne de calcul du quotient familial 2018 aura lieu du 16 octobre au 15 décembre 2017.

Campagne de calcul du quotient familial La Campagne de calcul du quotient familial 2018 aura lieu du 16 octobre au 15 décembre 2017. Campagne de calcul du quotient familial 2018 La Campagne de calcul du quotient familial 2018 aura lieu du 16 octobre au 15 décembre 2017. POURQUOI faire calculer le quotient familial? Le quotient familial

Plus en détail

COMITE DES ŒUVRES SOCIALES DU PERSONNEL DES COMMUNES ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPÉRATION INTERCOMMUNALE DU «VENDOMOIS»

COMITE DES ŒUVRES SOCIALES DU PERSONNEL DES COMMUNES ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPÉRATION INTERCOMMUNALE DU «VENDOMOIS» Nature Départ à la retraite CNAS 170 + 10 née supplémentaire au delà de 5 ans dans la F.P.T. COMITE DES ŒUVRES SOCIALES DU PERSONNEL DES COMMUNES ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPÉRATION INTERCOMMUNALE

Plus en détail

Santé / Solidarité > Action Sociale > Politique de la Ville et cohésion sociale > DRE

Santé / Solidarité > Action Sociale > Politique de la Ville et cohésion sociale > DRE Santé / Solidarité > Action Sociale > Politique de la Ville et cohésion sociale > DRE Présentation du D.R.E. (Dispositif de Réussite Éducative) La mise en œuvre du Dispositif de Réussite Educative vient

Plus en détail

1. ELEMENTS DE CONTEXTE OBJET DU MARCHE PRESTATIONS SOUHAITEES... 3

1. ELEMENTS DE CONTEXTE OBJET DU MARCHE PRESTATIONS SOUHAITEES... 3 APPEL D OFFRE OUVERT MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF D EVALUATION CONTINUE DE LA QUALITE PRODUITE PAR LES PROFESSIONNELS DU TOURISME D ÎLE-DE-FRANCE CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE 1. ELEMENTS DE CONTEXTE... 2

Plus en détail

Étude sur les clientèles touristiques 2014 en

Étude sur les clientèles touristiques 2014 en Étude sur les clientèles touristiques 2014 en région Centre-Val de Loire Présentation des résultats pour le département de l Pour toute utilisation des résultats, mentionner la source : Enquête clientèle

Plus en détail

LE CONTRAT «ENFANCE et JEUNESSE»

LE CONTRAT «ENFANCE et JEUNESSE» LE CONTRAT «ENFANCE et JEUNESSE» LC 2006-076 du 22 juin 2006 : Modalités de mise en œuvre et règles de financement du nouveau contrat «enfance et jeunesse», applicables à l ensemble des engagements contractuels

Plus en détail

Observatoire statistique des Foyers et Services pour Jeunes. Ile-de-France 10/18 rue des terres au curé Paris

Observatoire statistique des Foyers et Services pour Jeunes. Ile-de-France 10/18 rue des terres au curé Paris Observatoire statistique des Foyers et Services pour Jeunes Travailleurs d Ile-de-France 2010 URFJT Ile-de-France 10/18 rue des terres au curé 75013 Paris Chiffres clefs 2010 74 foyers Observatoire des

Plus en détail

2017 DLH 6G Avenant n 3 à l accord collectif départemental de Paris PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2017 DLH 6G Avenant n 3 à l accord collectif départemental de Paris PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat Direction de l Action Sociale, de l Enfance et de la Santé 2017 DLH 6G Avenant n 3 à l accord collectif départemental de Paris 2012-2016. PROJET DE DELIBERATION EXPOSE

Plus en détail

COSOG. N 04 NOVEMBRE Toute l information COSOG :

COSOG. N 04 NOVEMBRE Toute l information COSOG : 1.2.3 COSOG 123Cosog@cgtcdc.fr N 04 NOVEMBRE 2016 Toute l information COSOG : VOYAGES ENFANCE LOISIRS ADULTES CULTURE TOUS SOLIDAIRES DU CÔTÉ DE... ANGERS // ILE DE FRANCE // BORDEAUX BON À SAVOIR AGENDA

Plus en détail

Le Nouveau dispositif départemental d aide au départ en vacances «Tourisme pour Tous»

Le Nouveau dispositif départemental d aide au départ en vacances «Tourisme pour Tous» Le Nouveau dispositif départemental d aide au départ en vacances «Tourisme pour Tous» En 2014, le comité de ressources «tourisme pour tous» a particulièrement suivi la mise en œuvre du nouveau dispositif

Plus en détail

MISE EN PLACE DE L'ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATIF À COMPTER DE LA RENTRÉE 2008 DANS LES ÉCOLES ÉLÉMENTAIRES DE L'ÉDUCATION PRIORITAIRE

MISE EN PLACE DE L'ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATIF À COMPTER DE LA RENTRÉE 2008 DANS LES ÉCOLES ÉLÉMENTAIRES DE L'ÉDUCATION PRIORITAIRE MISE EN PLACE DE L'ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATIF À COMPTER DE LA RENTRÉE 2008 DANS LES ÉCOLES ÉLÉMENTAIRES DE L'ÉDUCATION PRIORITAIRE A la rentrée scolaire 2008, l accompagnement éducatif sera mis en place dans

Plus en détail

Hérouville Saint-Clair

Hérouville Saint-Clair Quartier situé sur la commune de HÉROUVILLE SAINT-CLAIR 6 453 habitants en 2011, soit 2,7 % de solida territ rités oriales ui n 2015 J Hérouville Saint-Clair O RVATO I RE Portraits de quartiers prioritaires

Plus en détail

Etude sur la plaisance privée

Etude sur la plaisance privée Etude sur la plaisance privée Document de synthèse Les études menées depuis 2001, année de création du Réseau National d Observation du Tourisme Fluvial - RNOTF (Voies Navigables de France / Observation

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE DU SECTEUR JEUNES

PROJET PEDAGOGIQUE DU SECTEUR JEUNES Centre social de la Grand combe Maison des solidarité- Place de L Arboux 30110 La Grand Combe Tel : 04.66.34.59.27- fax : 04.66.54.84.59 centresocial@lagrandcombe.fr PROJET PEDAGOGIQUE DU SECTEUR JEUNES

Plus en détail

La mission Mieux vivre à l hôtel

La mission Mieux vivre à l hôtel La mission Mieux vivre à l hôtel Des projets pour améliorer le quotidien des familles hébergées en hôtel social 27 janvier 2017 Scouts et Guides de France SOMMAIRE AXE I - ALIMENTATION PROJET D AIDE ALIMENTAIRE

Plus en détail

ELEMENTS DE CONNAISSANCE DES JEUNES ACCUEILLIS EN 2010 AU SEIN DES RESIDENCES HABITAT JEUNES DE BRETAGNE (FJT)

ELEMENTS DE CONNAISSANCE DES JEUNES ACCUEILLIS EN 2010 AU SEIN DES RESIDENCES HABITAT JEUNES DE BRETAGNE (FJT) ELEMENTS DE CONNAISSANCE DES JEUNES ACCUEILLIS EN 2010 AU SEIN DES RESIDENCES HABITAT JEUNES DE BRETAGNE (FJT) 28 résidences sociales FJT sont implantées en Bretagne auxquelles sont rattachés 28 foyers

Plus en détail

Intervention du Conseil des Montréalaises. Les femmes et le logement à Montréal

Intervention du Conseil des Montréalaises. Les femmes et le logement à Montréal Intervention du Conseil des Montréalaises Les femmes et le logement à Montréal Dans le cadre de l étude publique du volet social du Plan d affaires 2006-2009 de l Opération 15 000 logements De la commission

Plus en détail

Rencontres professionnelles

Rencontres professionnelles Rencontres professionnelles Excursionnisme Tourisme Par excursion, on entend une sortie d une journée maximum pour un motif de loisirs, sont inclus : Les balades Les visites culturelles, sportives ou

Plus en détail

AUX TEMPS LIBRES DES

AUX TEMPS LIBRES DES GUIDE PRATIQUE AIDES AUX TEMPS LIBRES DES 2015 SOMMAIRE Comment recevoir les aides aux temps libres?...3 I L aide aux vacances familiales (Avf Vacaf) pour les départs en famille...4 II L aide aux vacances

Plus en détail

Projets jeunes Nouveau run

Projets jeunes Nouveau run Projets jeunes Nouveau run Appel à projet 2017/2018-1 - Date limite de dépôt du dossier : 15.02.17 PRESENTATION DU DISPOSITIF Objectifs Favoriser l autonomie des jeunes en les associant à l élaboration

Plus en détail

Chiffres clés. du tourisme. Édition 2012

Chiffres clés. du tourisme. Édition 2012 Chiffres clés du tourisme Édition 2012 oc Le poids économique du tourisme en France La consommation touristique en France et son poids dans le PIB 2010 (p) Évolution 2010/2009 Consommation touristique

Plus en détail

Pour un tourisme. des hommes et des territoires. Avec l UNAT. Ile de France. au service. Vous avez dit Tourisme Social et Solidaire?

Pour un tourisme. des hommes et des territoires. Avec l UNAT. Ile de France. au service. Vous avez dit Tourisme Social et Solidaire? Paris Tourist Office - Pour un tourisme au service des hommes et des territoires Avec l UNAT Ile de France Vous avez dit Tourisme Social et Solidaire? L Economie sociale et solidaire regroupe un ensemble

Plus en détail

INTRODUCTION. Les familles sont peu dans la demande. Nous sommes donc bien là dans le cadre de la Prévention telle que définie par la loi de 2007.

INTRODUCTION. Les familles sont peu dans la demande. Nous sommes donc bien là dans le cadre de la Prévention telle que définie par la loi de 2007. INTRODUCTION L objectif de ce recueil n est pas de se focaliser sur le dispositif «Vacances» en lui-même, mais bien de réfléchir : Sur le sens du PROJET VACANCES ; Sur le pouvoir d agir des familles ;

Plus en détail

DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004

DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004 DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004 LES SÉJOURS DES FRANÇAIS EN 2004 En 2004, trois Français sur quatre sont partis en voyage au moins une fois, toutes destinations (France et étranger) confondues.

Plus en détail

2016 DLH 11G Avenant n 2 à l accord collectif départemental de Paris PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2016 DLH 11G Avenant n 2 à l accord collectif départemental de Paris PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat Direction de l Action Sociale, de l Enfance et de la Santé 2016 DLH 11G Avenant n 2 à l accord collectif départemental de Paris 2012-2016. PROJET DE DELIBERATION EXPOSE

Plus en détail

Enquête sur l'occupation du parc social 2014 Département du Loiret

Enquête sur l'occupation du parc social 2014 Département du Loiret Enquête sur l'occupation du parc social 2014 Département du 1. Données de cadrage Région Centre Population municipale 2011 : 659 587 2 556 835 Nombre de résidences principales 2011 : 282 624 1 121 838

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE MONTPELLIER APPEL A PROJETS NOTE DE CADRAGE

CONTRAT DE VILLE DE MONTPELLIER APPEL A PROJETS NOTE DE CADRAGE Ville de Montpellier CONTRAT DE VILLE DE MONTPELLIER APPEL A PROJETS 2015 - NOTE DE CADRAGE 1. ELEMENTS DE CONTEXTE SUR LA REFORME DE LA POLITIQUE DE LA VILLE La nouvelle politique de la ville Les contrats

Plus en détail

Ile-de-France. la France métropolitaine

Ile-de-France. la France métropolitaine Chiffres clés du recensement de population 2009 publiés en 2012 (campagnes de collecte 2007-2011) Fiches synthétiques INSEE Ile-de-France La Région, les 8 départements, la France métropolitaine Juillet

Plus en détail

APPROCHE DES RETOMBEES ECONOMIQUES DU TOURISME EN LORRAINE

APPROCHE DES RETOMBEES ECONOMIQUES DU TOURISME EN LORRAINE APPROCHE DES RETOMBEES ECONOMIQUES DU TOURISME EN LORRAINE 26 avril 2012 11, rue Tronchet 75008 Paris Tel : 01 34 16 22 58 - Fax : 01 80 53 92 06 www.protourisme.com Approche des retombées économiques

Plus en détail

I. Fiche synthétique. ESCDD de Die «ESPACES JEUNES 2006/2010» ans Projet pédagogique

I. Fiche synthétique. ESCDD de Die «ESPACES JEUNES 2006/2010» ans Projet pédagogique Contact : ESCDD Place de l Evêché 26 150 Die Tel : 04-75-22-20-45 Fax : 04-75-22-28-06 E.mail : arnaud.miceli@escdd.fr ESCDD de Die «ESPACES JEUNES 2006/2010» 13-18 ans Projet pédagogique Directeur ESCDD

Plus en détail

LES TRAVAILLEURS À FAIBLE REVENU AU QUÉBEC

LES TRAVAILLEURS À FAIBLE REVENU AU QUÉBEC LES TRAVAILLEURS À FAIBLE REVENU AU QUÉBEC Marie-Renée Roy Directrice générale adjointe Recherche, évaluation et statistique Direction générale des politiques Ministère de l'emploi et de la Solidarité

Plus en détail

Le marché domestique : un marché essentiel. OITS Congrès Zagreb Avril 2017

Le marché domestique : un marché essentiel. OITS Congrès Zagreb Avril 2017 Le marché domestique : un marché essentiel OITS Congrès Zagreb Avril 2017 Le tourisme en Auvergne Rhône-Alpes : 8,1% du PIB régional Chiffres Clés 2015 178 millions de nuitées touristiques estimées (source

Plus en détail

Étude de clientèle touristique

Étude de clientèle touristique Observatoire Touristique 2015 - Étude de clientèle touristique Étude réalisé en saison estivale du 15 juin au 15 octobre Sommaire Méthodologie page 1 Profil des clientèles page 2 à 5 Description du Séjour

Plus en détail

LE CENTRE VILLE. Eclairage de l Analyse des besoins sociaux de Bordeaux par quartiers. Novembre compas. Au service du sens

LE CENTRE VILLE. Eclairage de l Analyse des besoins sociaux de Bordeaux par quartiers. Novembre compas. Au service du sens LE CENTRE VILLE Eclairage de l Analyse des besoins sociaux de Bordeaux par quartiers. Novembre 2014 L analyse des besoins sociaux (ABS) Observer les besoins de la population pour adapter la politique d

Plus en détail

Résultats de l enquête client Haut Var - Verdon

Résultats de l enquête client Haut Var - Verdon Résultats de l enquête client 2010-2011 Haut Var - Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Var

Plus en détail

1 sur 17 08/10/ :40

1 sur 17 08/10/ :40 nsee - - Dossier complet 1 sur 17 8/1/215 16:4 - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population POP T - Population par grandes tranches d'âges 212 27 Ensemble 496 343 1, 472 331

Plus en détail

Poids économique. du tourisme. Emplois et retombées économiques du tourisme en Bretagne. Dernière mise à jour : 17/07/2015

Poids économique. du tourisme. Emplois et retombées économiques du tourisme en Bretagne. Dernière mise à jour : 17/07/2015 Poids économique du tourisme Emplois et retombées économiques du tourisme en Bretagne Dernière mise à jour : 17/07/2015 LES 5 CHIFFRES À RETENIR EMPLOI, CONSOMMATION TOURISTIQUE, TAXE DE SÉJOUR Emplois

Plus en détail

1. PRESENTATION du POLE LOGEMENT HEBERGEMENT et du dispositif ALT DESCRIPTIFS DES MENAGES OU PERSONNES ENTREES AU COURS DE L ANNEE

1. PRESENTATION du POLE LOGEMENT HEBERGEMENT et du dispositif ALT DESCRIPTIFS DES MENAGES OU PERSONNES ENTREES AU COURS DE L ANNEE BILAN D ACTIVITE 2011 AIDE AU LOGEMENT TEMPORAIRE - ALT - SAINT-BRIEUC Janvier 2012 SOMMAIRE 1. PRESENTATION du POLE LOGEMENT HEBERGEMENT et du dispositif ALT... 3 2. DESCRIPTIFS DES MENAGES OU PERSONNES

Plus en détail

2015 DASES 163 G DDEEES

2015 DASES 163 G DDEEES 2015 DASES 163 G DDEEES : Communication sur le bilan 2011-2014 du programme départemental pour l'insertion et l'emploi (PDIE) et prolongation du PDIE pour un an. Mesdames, Messieurs, PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

Observatoire statistique Val d Oise

Observatoire statistique Val d Oise Observatoire statistique Val d Oise 2014 Observatoire des établissements Source : Dossiers vert - Données 2014 Nombre de FJT pris en compte dans l'observatoire observatoires saisis et traités 10 Associations

Plus en détail

CCAS - Consult'action Août 2015

CCAS - Consult'action Août 2015 CCAS - Consult'action Août 2015 CMCAS LITTORAL CÔTE D'OPALE Ensemble des répondant s Résultats bruts / Tests de significativité par rapport à l'ensemble de la CMCAS - seuil 90% S1. Le plus souvent, quand

Plus en détail

Résultats de l enquête client Pratique de la randonnée et de la promenade (1 ère activité)

Résultats de l enquête client Pratique de la randonnée et de la promenade (1 ère activité) Résultats de l enquête client 2010-2011 Pratique de la randonnée et de la (1 ère activité) Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques

Plus en détail

CNDS et financement des activités d accompagnement éducatif au titre de l année scolaire

CNDS et financement des activités d accompagnement éducatif au titre de l année scolaire ANNEXE 1 CNDS et financement des activités d accompagnement éducatif au titre de l année scolaire 2007-2008 1. Modalités de mise en place des crédits du CNDS Au titre de l année scolaire 2007-2008, le

Plus en détail

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Eté 2007 Syndicat du Pays de Maurienne

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Eté 2007 Syndicat du Pays de Maurienne Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Eté 2007 Syndicat du Pays de Maurienne François VICTOR Kanopée 1 Sommaire Présentation du tableau de bord économique Les flux et les recettes générées

Plus en détail

Les études menées depuis 2001, année de création du Réseau National. Etude sur. la plaisance privée. Document de synthèse. thema

Les études menées depuis 2001, année de création du Réseau National. Etude sur. la plaisance privée. Document de synthèse. thema Etude sur direction du Développement thema Les études menées depuis 2001, année de création du Réseau National d Observation du Tourisme Fluvial - RNOTF (Voies navigables de France- Observation Développement

Plus en détail

SEANCE DU 11 MAI 2015

SEANCE DU 11 MAI 2015 SEANCE DU 11 MAI 2015 FINANCES : 4 - TARIFS MUNICIPAUX POUR L ANNEE SCOLAIRE 2015/2016 VU le Code Général des Collectivités Territoriales ; VU le Code de l Action Sociale et des Familles ; VU la délibération

Plus en détail

Etat des lieux de l offre touristique du territoire. de l Office Intercommunautaire de Tourisme. «Sud Cévennes»

Etat des lieux de l offre touristique du territoire. de l Office Intercommunautaire de Tourisme. «Sud Cévennes» 1 Etat des lieux de l offre touristique du territoire de l Office Intercommunautaire de Tourisme «Sud Cévennes» L offre touristique 2 STRUCTURES TOURISTIQUES 839 Les structures touristiques représentées

Plus en détail

Ce rapport présente un aperçu des résultats engrangés par les OFS au cours de l exercice

Ce rapport présente un aperçu des résultats engrangés par les OFS au cours de l exercice Les «organismes de logement à finalité sociale» (OFS) regroupent les régies des quartiers (RDQ), les agences immobilières sociales (AIS) et les associations de promotion du logement (APL). Ils sont constitués

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2013 AIDE

APPEL A PROJETS 2013 AIDE APPEL A PROJETS 2013 AIDE AU DEPART EN VACANCES EN FAVEUR DES JEUNES AGES DE 16 A 25 ANS - 1 - Qui sont les partenaires de ce dispositif? L ACSÉ est un établissement public national à caractère administratif

Plus en détail

Commune d'aubervilliers (93001) Dossier complet

Commune d'aubervilliers (93001) Dossier complet Commune d'aubervilliers (93001) Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Commune d'aubervilliers (93001) POP T0 Population par grandes tranches d'âges 2012 % 2007 % Ensemble

Plus en détail